N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyDim 10 Juil 2016 - 14:04

A peine sa mission finissait qu'on lui en donnait une autre. Cette guerre, il commençait vraiment à comprendre à quelle point elle déstabilisait tout. Il comprenait enfin ses parents et ses aînés durant ce tragique incident.
Sa main effleura sa dernière gourde d'eau à demie pleine. Pour la mission, ils avaient convenu de se rendre chez le père dont la fille avait été récemment capturée pour en apprendre davantage et avoir l'occasion de cerner plus facilement leurs adversaires.

Mais Ki n'était pas la porte d'à côté, et en cette saison le désert pouvait s'avérer mortel à traverser à qui ne le connaissait pas. Il remerciait souvent sa destinée pour ça. Être né Kawaguchi était une fierté pour lui et plus encore.

Avançant jusqu'à ce que le climat commence à changer, Amano leva ses yeux. Déjà, de sa position en haut des montagnes, il pouvait percevoir l'arbre titanesque dresser sa cime par delà les limites du possible.

- J'en avais entendu parlé... mais il est vraiment impressionnant...

Murmura-t-il pour lui même.
Le seul avantage connu, c'était que leur destination se trouvait pour le moment non loin du pied de ce grand arbre. Mais, pour lui, il arrivait en territoire totalement inconnu, et les bois semblaient si denses que même en courant à bon rythme, sans connaître le territoire, il leur faudrait plusieurs heures pour atteindre leur but sans encombre.
Se tournant pour la première fois depuis leur voyage vers son camarade à qui il n'avait pas pipé mot depuis leur départ pour Ki no Kuni, le platine lui sourit. C'était bien une première pour lui d'accepter de faire le voyage aux côtés d'une personne. Il avait voulu lui dire qu'il voyageait seul, qu'ils se retrouveraient sur les montagnes entre Ki et Kaze mais, il n'en avait pas eu la force, sans savoir pourquoi.

- Tu es déjà venu ici ?

Courbant son dos pour mieux voir en contrebas de la montagne, le Genin haussa les épaules et resserra sa cape noire pour l'occasion, dissimulant au mieux ses vêtements blancs. Ses cheveux étaient noué en queue de cheval haute avec un ruban dans les tons de sa tignasse.

- En route !

Il fit quelques pas en avant et s'enfonça vers les pieds de la montagne, disparaissant rapidement dans l'ombre des arbres, au cœur de la jungle. Quelles créatures trouveraient-ils sur leur route ? A qui appartenait ces deux pupilles jaunes qui ne les quittait pas ?
Spoiler:
 




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi S. Okita
Kawaguchi S. Okita
Informations
Grade : Chunin enseignant
Messages : 371
Rang : B+

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyLun 11 Juil 2016 - 9:20

Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'Okita était resté en stand-by, dans les locaux d'entrainement du kakumeigun pour prévoir sa future intégration qui n'allait sans doutes plus trop tarder maintenant. Le jeune homme en avait profiter pour énormément augmenter ses propres capacités sensorielles d'ailleurs, profitant tout les jours des conseils avisés des instructeurs de l'unité secrète -bien que pas tellement que ça en vrai- du village du sable.

Ce fût donc une assez grosse surprise pour lui lorsqu'il reçu un courrier lui signalant qu'il retournait sur le terrain pour une mission de rang B accompagné d'un genin. C'était assez amusant pour lui de voir qu'il n'avait pour ainsi dire eu que des débutants comme compagnons de missions depuis qu'il était passé chunin il y a un peu plus d'un an maintenant. Peut-être que le village le percevait comme un bon formateur comme il était lui-même relativement jeune qui sait. Puis après tout, le jeune homme aspirait à devenir professeur à l'académie dans quelques années alors c'était pas plus mal non ?

Enfin bref, ce jour-là, la mission confié était un sauvetage d'une demoiselle en détresse kidnappée par des rebelles de Ki no Kuni pour les détourner de l'influence du sable pour qu'ils "récupèrent leur nation". C'était en soit assez débile car Kaze avait énormément fait pour aider les habitants de ce petit pays en plein gouffre financier suite aux nombreux dommages causées là-bas il y a quelques années par des catastrophes naturelles mais bon.

Retrouvant donc son coéquipier quelques minutes plus tard pour directement se mettre en route, l'adolescent décida ce coup-ci de rester assez silencieux tout le long du trajet, a vrai dire assez perturbé par le nom du fameux genin, Kawaguchi Amano. Comme Okita, ce jeune homme était un manieur de sable mais à vrai dire, pour l'orphelin, c'était assez étrange car il n'avait jamais vécu auprès des siens en fait alors fatalement ...

C'est donc que quelques heures plus tard qu'une parole allait finalement être décochée et malgré sa petite gêne, c'est avec assurance que le mécheux allait répondre.

"- Non, je suis toujours rester à Kaze mais t'inquiète, j'ai bien étudier les cartes, ça ne devrait pas trop être un problème pour se repérer. "

Moralité de l'histoire : Une bonne préparation est indispensable à tout bon ninja qui se respecte avant une mission, a retenir les enfants !

C'est donc sur ces petites pensées qu'au signale de son camarade, le chunin reprit également la route mais il finit par se rendre compte que le duo était épié par des étranges petits yeux jaunes. Se doutant qu'il s'agissait d'une bestiole des environs, le maigrelet allait donc décider d'y aller avec douceur, n'aimant pas faire de mal aux animaux. Il se mit donc à rester statique quelques secondes, afin de faire corps avec son environnement grâce à son nouveau potentiel sensoriel pour se rapprocher lentement de la fameuse créature qui était une sorte de grand ours typique de la région pour lui caresser le museau et sortir un bout de viande séché de la sacoche afin de lui donner. Sans doute satisfait de ce petit cadeau, le géant poilu décida de se retirer calmement.

C'est donc ainsi que les compères purent se remettre en route, et en plus sans avoir eu besoin de faire une victime pour rien, pour finir par arriver à la grande maison du dignitaire afin d'avoir un peu plus d'informations.

"- C'est parti. "

La mission pouvait donc enfin débuter par le début : récupérer plus amples informations sur l'enlèvement.

HRP:
 


Dernière édition par Kawaguchi S. Okita le Mar 12 Juil 2016 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyMar 12 Juil 2016 - 11:04

Lentement, il braqua son attention sur son camarade, détaillant pour la première fois réellement son physique. Ses cheveux avaient quelque chose d'étonnant, dans la couleur, dans la coupe peut-être aussi. Son attitude restait celle d'un shinobi, et lui qui n'aimait pas mémoriser les attributs physique, se doutait que peu de personne se balader avec quelques mèches de cette douce couleur. Pour autant, ce qu'il nota plus précisément au creux de son âme fut la voix de son ami. Son timbre, unique, et sa manière de prononcer chaque mot, avec pour cette fois, une petite pointe d'assurance forcée.
Ca ne fit que renforcer davantage le sourire de l'aîné des deux Kawaguchi. Amano partait toujours en mission sans chercher à lire le nom de famille de ses collègues, il ne se souciait que de leur prénom, et encore. Laissant son corps dévaler la pente avec légèreté, et puisque son gradé supérieur connaissait mieux l'environnement que lui, il lui laissa un pas d'avance, admirant le paysage qui défilait sous ses yeux lorsque le Chuunin se stoppa. Ce fut infime et pourtant perceptible. Les bruits de pas manquaient.

Fermant ses yeux, Amano n'eut le temps que d'entendre Okita se mouvoir pour le retrouver à ses côtés sitôt après. Il en arrivait presque à envier la facilité avec laquelle ce jeune homme bougeait, mais il avait hâte de savoir ce qu'il valait comme partenaire de combat.
Se fiant aux connaissances théoriques de son ami, le platine coula sa course dans les pas de ce dernier et ils arrivèrent plus vite qu'il ne le pensait à destination. Ce fut un soulagement et en même temps une déception. Personne n'avait cherché à les intercepter.

Un sifflement passa les lèvres du Genin devant l'infrastructure étonnante de la demeure. C'était si différent dans le sable, d'ailleurs, ce dernier lui manquait, de ne plus le sentir sous ses pieds lui était presque désagréable.
Cette fois, ce fut Okita qui parla en premier. Oui, il était temps de mettre leurs aptitudes aux services du commanditaire de la mission.

On les laissa entrer sans poser de question, leur insigne parlait pour eux. On les fit patienter dans une pièce spacieuse le temps d'aller chercher le propriétaire de la demeure. Durant ce petit intermède, Amano se tourna vers son cadet et lui adressa quelques mots.

- Tu as une idée de la manière dont on pourra s'y prendre ?

Après tout, c'était la première fois qu'il allait interroger une personne dans le cadre d'une mission. Sur le terrain il se sentait à son aise, mais en relationnel il était loin, très loin d'être au mieux de ses capacités. Profitant du petit temps qu'on leur laissé, il s'assit au sol en Seiza1 les mains sur ses derniers, écoutant les sons alentours pour savoir à quel moment l'homme entrerait.
Une fois encore, Amano pensait à ce que dégageait son compère. Il était jeune, sans doute un peu plus que lui, mais semblait plus expérimenté sur ses techniques. Mais ce qui intriguait le Genin était cette sensation de déjà vue, ce petit quelque chose qu'il percevait lorsqu'il ressassait son passé et le moment où il croisa le regard désespéré de sa sœur aînée, le dôme et le craquement.
Un frisson saisit son corps au même moment où la porte s'ouvrit en laissant passer une silhouette plutôt trapue, le visage creusé par les âges et la mine basse. Il faut dire que sa pupille, sa fille, lui avait été enlevée. Néanmoins, son visage s'éclaira un instant en voyant les deux ninjas du pays du vent. La voix de l'homme s'éleva pour remercier les deux jeunes garçons de lui apporter leur aide.

Il fit demander du thé et se prépara aux nombreuses questions qu'ils pourraient lui poser. Amano jeta ses yeux bleus sur son supérieur et lui laissa comprendre qu'il lui faisait confiance pour mener à bien la petite enquête.

Spoiler:
 
1 Seiza : ne pas prendre tout en compte, c'est surtout pour montrer exactement sa position assise, il n'est pas un samurai.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi S. Okita
Kawaguchi S. Okita
Informations
Grade : Chunin enseignant
Messages : 371
Rang : B+

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyMar 12 Juil 2016 - 14:57

Le duo était enfin arrivé devant l'entrée de la gigantesque demeure. De manière non surprenante, il furent très bien accueillit par l'ensemble des habitants et plus particulièrement par le chef de famille qui semblait désemparé et triste, tout ce qu'il y a de plus naturelle en somme compte tenue de la raison de la venue des ninjas et lorsque le genin allait lui demander si l'adolescent savait s'il savait commencer procéder, c'est en hochant la tête qu'il allait répondre pour signaler que oui

Alors que directement les différents protagonistes nécessaires - Amano, Le père de la fille enlevée et Okita- se rendirent dans une salle intime pour parler de manière plus posée, le jeune chunin commençait déjà à préparer ses questions et la manière de les poser de la manière la plus douce possible pour être compatissant.

Alors que son compère décida de lus rester discret, le mécheux allait donc commencer à prendre la parole pour commencer la série de question afin de pouvoir aller retrouver la demoiselle le plus vite possible.

"- Donc pour commencer, je m'appelle Kawaguchi Shinikage Okita et Mon camarade ici-présent est Kawaguchi Amano. Ravi de vous rencontrer monsieur. "

Après un temps de repos et un petit hochement d'approbation de la part de l’interrogé pour commencer calmement, le jeunot allait continuer.

"- Tout d'abord, j'aimerais savoir quand est-ce que vous avez vu votre fille pour la dernière fois de manière la plus précise possible s'il vous plait s'il vous plait. "

C'était une question des plus basiques mais qui servait surtout de base à un échange qui se voulait constructif et surtout rassurant pour le vieil homme.

Lorsque ce dernier eût enfin répondre, le manieur de sable allait continuer avec une tête qui se voulait à la fois calme et sure d'elle mais aussi un minimum empathique et compréhensive.

"- Bien c'est la seule chose que nous avions besoin de savoir. Nos équipes ont déjà retrouver la trace des bandits qui n'en sont pas encore à leur coup d'essai. Nous savons de source sur que leur objectif n'est pas de faire du mal a leurs victimes mais de les utiliser contre Suna et je vous promet qu'elle vous reviendra avant la tombée de la nuit. Nous nous chargeront personnellement de cette affaire et je peux vous assurer qu'elle reviendra saine et sauve, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous en assurer, soyez-en certain. "


Après cette phrase, le maquillée se mit a expliquer son plan de manœuvre qui était tout simplement d'attaquer furtivement le camp de rebelles pour s'assurer que tout le monde en sorte indemne pendant plus d'une demi-heure et ainsi répondre à tout éventuelle interrogation possible du dignitaire.

Une fois l'entrevue finie, C'est avec respect que le chunin salua son interlocuteur pour faire signe à son collègue aux cheveux blancs qu'il était temps de partir pour le camp de rebelles afin de mener à bien cette mission qui serait sans doutes assez délicate mais c'est clair qu'Okita avait à cœur de la réaliser le plus rapidement possible et de la meilleure manière que ce soit, se rendant bien compte qu'à quel point ça devrait être dur pour un vieillard d'être privé de son enfant. C'était donc parti les amis et ça allait sans doute swinger.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyMar 12 Juil 2016 - 15:36

La patience était une chose qu'il avait naturellement, surtout lorsqu'il s'agissait d'obtenir des informations, qui vinrent bien plus facilement qu'il n'avait oser l'espérer. Quelque chose tiqua l'oreille du Genin lorsque son complice les présenta. D'une, il remarquait qu'il devait être l'un des rares à ne jamais lire les noms de ses collègues, et même si on le lui avait toujours reprocher, il ne comptait pas changer maintenant, et de deux, c'était un membre de sa famille, proche ou lointaine, ce n'était pas la question. Il devait lui parler, coûte que coûte, de ce point qui lui tenait à cœur.
Lui qui avait cherché des années durant, il n'avait jamais été si proche de ceux qu'il cherchait désespérément depuis qu'il acceptait de remplir des missions.
Ecoutant l'échange jusqu'au bout, laissant à Okita le soin de rassurer le vieil homme, Amano se leva sur les derniers mots de son cadet, venant s'incliner simplement par respect et ajouter à son tour.

- Ne vous inquiétez pas monsieur.

A la fin de ses quelques mots, il se redressa vivement et changea sa coiffure pour tenir presque intégralement sa tignasse par le ruban. Seules une ou deux mèches rebelles se postèrent devant son regard pastel, puis il tourna les talons et inspira profondément. Ca ne faisait pas trop longtemps qu'elle était captive et vue ce que semblait vouloir les rebelles en capturant les jeunes demoiselles, elle devait être en bonne santé, du moins, des parties visibles du corps.

Serrant son poing, rien que l'idée de savoir qu'on pouvait chercher à blesser une femme le révoltait. Il les trouvait tellement fragiles qu'il se demandait même comme certaines avaient l'audace et la force de devenir ninja et bien souvent, dans des positions à haut risque.

- Ces femmes nous ferons toujours tourner la tête...

Dans un sourire pour se détendre lui-même, Amano passa ses mains dans sa nuque en les tenant l'une et l'autre.

- Bon, pour la discrétion ok, mais on fait quoi pour les autres femmes s'il y en a ?

Faire un plan, s'il avait pris un jour de plus, il aurait sans doute pu faire quelque chose mais il n'était pas vif dans ce domaine là, il laissait ça à ses supérieurs ou ses aînés. Là pour le coup, il laissait faire son supérieur. Amano lui sera plus utile dans le feu de l'action que dans l'élaboration d'un plan de sauvetage.

Décroisant ses bras pour admirer l'arbre, il finit par nouer totalement sa cape. S'il devait être discret, le blanc ne serait pas adéquate et il le savait. Mais s'il devait faire une diversion, se serait tout autre chose.
L'infiltration, le moment le plus dangereux avant le sauvetage et la fuite. S'ils se loupaient, c'en était fini d'eux.

C'est avec prudence qu'ils se rendirent donc aux abords du camp supposé, dont l'emplacement soupçonné fut vérifié et confirmé. Ne restait plus qu'à savoir où se trouvait les femmes détenues. Une chance pour les deux ninjas, le camp ne semblait pas trop grand, et même si quelques hommes patrouillaient, s'ils faisaient attention, ils pourraient passer sans se faire repérer.

Amano, perché sur sa branche d'arbre, lança un regard à son collègue. Maintenant, il avait presque peur de le laisser filer. Un Kawaguchi ça ne courrait pas les rues, surtout quand vous passez votre vie à les chercher.
En quelques signes, il lui suggéra de se séparer pour faire le tour du camp chacun d'un côté et repérer le lieu de détention des demoiselles. En attendant l'approbation du Chuunin, le platine écouta les rires s'envoler du camp. Ils n'étaient pas sur leur garde, ça faciliterait l'approche.
Cherchant dans sa sacoche un petit kunai, il se trouva bête en se rappelant qu'il n'avait pas refait le plein d'arme et haussa les épaules, prêt à bondir au signal.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Kawaguchi S. Okita
Kawaguchi S. Okita
Informations
Grade : Chunin enseignant
Messages : 371
Rang : B+

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyJeu 14 Juil 2016 - 21:23

Le chunin était assez content de voir que son camarade était des plus coopératif, sachant rester toujours plus discret pour se concentrer sur l'essentiel, c'était un très bon point. Cependant, une fois qu'ils furent sortit, Amano ne pût s'empêcher de faire une petite remarque sur le pouvoir des femmes à toujours faire tourner en bourrique les hommes. C'était tellement vrai en plus. Ce fût un poil rire l’adolescent mais il allait reprendre son sérieux lorsque son homologue allait lui poser une question des plus intéressantes, c'est à dire que faire s'il y avait plusieurs femmes. Question à laquelle Okita allait répondre de la manière la plus concise qu'il soit.

"- t'inquiète, tu auras juste à t'assurer que tout le monde évacue, je m'occupe des ennemis du coup il n'y a aucune raison qu'un facteur change même s'il y a plus d'acteurs que prévus sur le terrain. "

Ponctuant par un petit sourire qui se voulant rassurant pour montrer qu'il savait ce qu'il faisait, le manieur de sable fît donc signe de continuer de marcher pour rejoindre le camp de bandit. Lorsqu'ils étaient plus qu'à une centaine de mètres, le jeune homme allait donc poser son sac qu'il avait emmener au cas où pour ensuite s'asseoir.

"- Allez, tu peux te poser, on y va à la tomber de la nuit pour ne pas à avoir a faire couler le sang et pouvoir appliquer ma strat'. Une objection ? "

Cette question assez tordue était surtout le moyen de d'entamer la discussion pour ne pas avoir à trouver le temps long durant cette planque. Le jeune homme décida donc qu'il valait mieux se détendre et décida donc finalement de sortir de son sac sa ... guitare électrique démontable. Ouaip, c'était un concept mais bon, il avait déjà prévu le gonze. Il se mit donc ensuite à chantonner un petit air pour commencer à jouer ensuite pour décompresser car la soirée serait sans doute bien plus hard.


En jouant, le jeune homme ne pouvait pas s'empêcher de sourire et de faire des petites mimiques qui le faisait beaucoup rire. Il se dévoilait un peu comme ce qu'il était, un ado un peu bizarre qui adorait la musique mais bon, c'était ce qu'il était et ils avaient encore plusieurs heures avant d'avoir a se préparer pour la mission alors bon, on va dire que ça pouvait le faire. d'autant plus que d'ici, il y avait que très peu de chance que quelqu'un entente le bruit que produisait la guitare, surtout qu'Okita avait quand même ses sens en eveil au cas où que quelqu'un arrive.

La seule chose marrante serait de voir comment Amano allait réagir devant ce spectacle des moins conventionnel pour le coup.

Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kawaguchi Amano
Kawaguchi Amano
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 781
Rang : A

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) EmptyVen 15 Juil 2016 - 10:00

Il aurait du naître dans un village du Son, il aurait été un parfait éclaireur, mais il aimait trop le sable et sa famille pour regretter sa position. Même la mort de ses parents, si tragique soit-elle, ne le rendait plus triste.
Le rire d'Okita lui redonna du baume au cœur alors qu'il lui répondit peu après. Ils sauveraient tout le monde sans exception. Bien.

Le regard du Genin changea et brilla de détermination et plus encore lors de la décision de son partenaire. Chacun son rôle et il s'y tiendrait. Protéger c'était bien ce qu'il faisait de mieux alors, se serait un jeu d'enfant pour lui.
Mais il fallait avancer et lorsqu'ils se plantèrent sur leur arbre, on lui demanda de se détendre et que leur assaut ne se ferait qu'en pleine nuit pour éviter de tuer, et jouer donc le plus possible la carte de la discrétion.

Inclinant son visage, il posa ses fesses sur la branche, les pieds dans le vide mais le regard rivé sur le camp plus loin.

- Pas la moindre objection, juste quelques questions.


Affirma le platine en tournant distraitement ses yeux sur le membre de sa communauté. Mais avant qu'il n'eut le temps de finir sa phrase il remarqua un instrument dans les mains de son compagnon de route. Un sourire se traça sincèrement sur ses lèvres et il se leva. Il aimait les musiques, quelles qu'elles soient. Ecoutant les premiers accords grattés, Amano ferma un instant les yeux, puis à un demi temps prêt, dansa sur son petit bout de branche d'une manière un peu particulière.
Ses mouvements ressemblaient fort à un combat, un duel très exactement. Il se rappelait l'entraînement avec son père. Ce n'était certes pas le même rythme, ils l'avaient fait un soir de fête au village, mais le principe était le même, être capable de se caler sur une mélodie précise, anticiper les prochains accords pour rester dans le ton.
Avec ça, il décrivit un cercle très précis sur sa branche de la longueur de son pieds en diamètre, à peine plus. A y regarder de plus près, c'était un lot d'esquive plus que d'attaque. Comme il l'avait demandé tout jeune à son père, il voulait être capable de protéger tout le monde, et pour cela, il devait rester en vie.

Un sourire presque béa orna son visage le temps de la mélodie jouée, puis il se prit à parler en même temps, son souffle coupé par ses actions.

- Toute ma vie... j'ai cherché des membres... de ma famille... et... en quelques missions... cette année... j'en retrouve plus... que ce que... j'espérais... Okita hein... ? Merci...

Il glissa sur son dernier mot et se rattrapa en pliant les genoux qui lui donnèrent prise sur la branche et le laissèrent la tête en bas, les bras ballants. Prenant quelques secondes pour se ressaisir, Amano continua de parler un peu.

- Il me faudrait plus d'une journée pour te poser toutes les questions qui me brûlent les lèvres mais... Je ne vais t'en poser qu'une.


Laissant un temps entre sa déclaration et la futur question qu'il voulait impérativement poser, ses yeux se portèrent sur un arbre non loin d'eux. Impossible qu'ils aient été repérer, peut-être une ronde occasionnelle. Qu'en savait-il lui, petit Genin. Mais il ne prononça plus un mot. Sa question pourrait bien attendre la fin de cette drôle d'impression.
Quelqu'un ou quelque chose était là et visiblement il n'était pas le seul à l'avoir sentit.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un sauvetage de haute voltige - rang B (Okita)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-