N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 ~¤ Renouveau ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

~¤ Renouveau ~ Empty
Message(#) Sujet: ~¤ Renouveau ~ ~¤ Renouveau ~ EmptyMar 5 Juil 2016 - 14:37

Telles des vrilles infatigables se frayant un chemin dans son cerveau, les appréhensions du Rouge n'avaient eu de cesse ces derniers mois de le ronger à petit feu. Une simple discussion à langues déliées, voilà d'où tout était parti. Ce doute... ce sentiment de ne pas vraiment savoir. Cette sensation lui était devenue avec l'âge absolument insupportable, et cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait pas épris à ce point. Dans chacun de ses gestes, chacune de ses actions, une part de ce doute restait engluée, comme une substance visqueuse dont il était impossible de se défaire, et pendant longtemps alors qu'il s'affairait à façonner le monde qui était la destinée des Hommes, il choisit de laisser de côté ce sentiment inconfortable. Seulement, telle une boule de neige que l'on aurait laissé dévaler sa pente trop longtemps, il était arrivé le point de rupture. Yanosa ne pouvait plus reléguer la question au second plan, ni se voiler la face où taire ses maux intérieurs: il devait y faire face et aller chercher la réponse qu'il lui manquait, comme la pièce de puzzle centrale d'un grand tout complexe. Une seule « personne », toutefois, pouvait lui donner cette réponse, et la personne en question n'acceptait pour ainsi dire aucun rendez-vous.

Jashin, le seul et unique, véritable divinité placée au delà des Hommes pour en constituer un guide silencieux, lui seul pourrait répondre à cette simple question qui ravageait petit à petit l'esprit du guerrier rouge, à savoir: l'humanité, oui ou non, était-elle déjà condamnée quoi qu'il arrive ? L'espoir n'était pas une notion avec laquelle Yanosa était particulièrement familier, mais à s'entendre se ressasser cette question en boucle, il en était venu à en espérer une issue qui ne relègue pas tous ses efforts aux battements d'ailes inutiles de la mouche prise dans la toile de l'araignée. Ce qui était, à la vérité, on ne peut plus naturel. Aussi, le Rouge s'assura qu'aucune urgence d'aucune sorte ne pourrait le déranger pendant les semaines à venir, et après s'être assuré d'avoir ralenti progressivement son métabolisme hors normes en diminuant son alimentation pendant une semaine, alla s'isoler au coeur du Forum nord. Cela faisait longtemps, très longtemps, que ses méditations ne lui avaient pas permis de rejoindre le royaume de Jashin, Yanosa savait donc que le « voyage » ne serait pas facile et qu'il devrait s'armer de beaucoup de patience, et à juste titre.

D'abord en tailleur, absorbant puis reniant toutes les sensations que pouvait capter son corps, le jashiniste finit après une première journée passée dans la plus totale immobilité à passer le cap initial: lentement, ses épaules tombèrent vers l'avant, son dos se fit rond, puis son buste entier roula vers le sol, lui faisant adopter une posture quasi- fœtale contre la pierre froide. La phase la plus longue du voyage commença alors pour le guerrier en quête d'une seule et unique réponse. Perdu dans le noir de l'inter-espace, nageant, flottant, volant même parfois, Yanosa dut se faire violence pour ne pas laisser la force de ses doutes prendre le pas sur sa volonté de communier avec son Guide. Tantôt assailli, tantôt tracté dans des directions opposées, le Rouge eut mille fois la sensation de mourir et de renaître au sein de rêves sans nom pendant sa traversée, en apparence infinie. Et pendant ce temps, à l'extérieur dans la réalité bien tangible du monde des Hommes, pas moins de 9 jours passèrent. Puis, presque « par hasard », alors que son esprit semblait prêt à basculer dans les limbes absolues de la conscience, son visage blanc apparut devant lui.

« ...Je vous trouve... à nouveau... enfin. Je dois... Oui, vous poser une question. C'est pour ça... que je suis venu.

- ...Je suis surpris. Non pas que tu sois parti à ma recherche, ça non, mais plutôt que tu ais été encore capable de me trouver.

- Pourquoi... Est-ce si... compliqué ?

- Voilà donc cette question ? Honnêtement, je m'attendais à mieux... Toi mieux que personne doit savoir « pourquoi » la vie est si compliquée. Quand on est un Homme, s'entend.

- Ce n'est pas...ça, que je voulais vous demander.

- Bien sûr que non. Je joue avec toi mon fils. Je profite de ces ultimes instants.

- Ultimes..instants ? Sommes-nous voués.. à ne plus jamais plus pouvoir nous retrouver ?

- En réalité Yanosa, c'est bien pire que cela. L'essence de mon existence s'est tarie. De même que la vôtre, vous les humains que j'ai tenté de défendre depuis la Création même. Toi comme moi allons disparaître, dans des ténèbres plus sombres que tu ne pourrais l'imaginer.

- Quoi... non, c'est...

- Cette fois-ci, ai-je bien répondu à ta question ? Je sais pertinemment pourquoi tu es venu mon fils. Les échos de tes doutes me sont parvenus, tout comme l'exquise vibrance de l'obscurité à venir. Je n'ai pas à me plaindre, après tout, tout ce qui a un début doit avoir une fin, et toi aussi tu aurais du en être conscient. Quoi que, je me doute bien qu'un Homme doit voir venir sa propre fin bien avant la Fin de toute chose, c'est tout naturel.

- Alors... c'est déjà fini. Tout ce que j'ai fait... ce qu'on a accompli, les sacrifices cette.... mascarade...

- Continuer à vivre dans l'illusion que tes actes peuvent influer sur le cours des choses n'était pas une possibilité pour toi, Yanosa, je m'en rends bien compte à présent. Il te faut la vérité, toujours. C'est admirable et stupide à la fois. Combien d'Hommes, à la vérité, profitent allégrement de leur courte existence en se baignant dans l'illusion de la vie ? Tu aurais peut-être du faire pareil, en fin de compte... ou peut-être pas.

Tu es taillé dans le brut, Yanosa, et il te faut vivre par et pour ton essence, à présent plus que jamais, plutôt que pour celle des autres. C'est le dernier « conseil » que je peux te donner.


- C'est... un adieu, alors...? C'est tout...tout ce qu'il y a à dire ?

- C'est une fin en soit. Il faudra t'en satisfaire. »

Une fin qui en appela une autre: des tréfonds de l'inter-espace, le guerrier rouge fut expédié brutalement vers la surface de l'inconscience, comme projeté violemment contre un mur de métal froid qui lui vrilla le cerveau. Puis ses yeux se rouvrirent. D'abord, il ne vit rien. Son corps était glacé, faible, ankylosé, et n'avait pas bougé de sa position quasi-foetale. Sa vue se dégagea peu à peu, le laissant entrevoir une paire de pieds en armure légère, qu'il reconnut aussitôt.

« Du sommeil en retard, sensei ? »

Faible dans le corps, mais aussi éreinté dans l'esprit, Yanosa tenta de se redresser en pausant une paume à terre et vacilla sous son propre poids. Il sentit l'instant d'après le bras menu mais ferme sous son aisselle, l'aidant à se redresser pour s'asseoir sur la couchette en pierre toute proche. Ce ne fut qu'au prix d'un grand effort qu'une fois relâché, le guerrier rouge parvint à ne pas glisser sur le côté.

« Les siestes quand on s'y connaît pas faut laisser tomber sensei. J'ai presque failli m'inquiéter.

- ... L'humour... Une raison comme une autre de continuer à vivre... Mais ce n'est pas ça qui me contentera. »


~¤ Renouveau ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

~¤ Renouveau ~ Empty
Message(#) Sujet: Re: ~¤ Renouveau ~ ~¤ Renouveau ~ EmptyMar 5 Juil 2016 - 14:40



« Mais revenez ici bon sang ! Hey ! Mais expliquez-moi au lieu de partir comme ça ! »

Le guerrier rouge s'était enfoncé dans la forêt à l'est sitôt après avoir repris un peu de poil de la bête, sans ajouter quoi que ce soit d'autre et en tirant une mine peu commune qu'Asuka ne lui avait pas connu jusque là. Il marchait depuis maintenant un bon quart d'heure, rapidement, à pas lourds, regardant vers le bas en faisant tourner dans son esprit toutes les pensées obscures qui l'obsédaient. Il avait voulu faire taire un doute, un seul, et se retrouvait désormais avec une foultitude d'incertitudes et de contradictions en tête. Le poids de la vérité, de sa masse infinie, pesait à présent sur lui. Et Asuka, sur ses talons, ne semblait pas vouloir lâcher l'affaire aussi facilement, consciente que quelque chose d'inhabituel se tramait chez son sensei historique. Forçant le pas, décidée à en finir avec cette mascarade de course-poursuite, la Jisetsu passa devant le guerrier rouge pour le forcer à s'arrêter, s'imposant à lui comme un rempart. Yanosa stoppa net, relevant les yeux progressivement vers ceux de son apprentie, devenue aujourd'hui aussi forte voire même plus qu'il ne l'était.

« Nan parce que ça va bien cinq minutes mais là c'est lourd ! J'vous connais, à force, et cette tête, là, elle me plaît pas du tout ! »

Pendant un instant encore, Yanosa resta silencieux en gardant ses yeux plongés dans ceux de la jeune femme. Elle avait grandi, à tout point de vue, dans le corps et dans l'esprit. Le temps avait passé pour elle, et pour lui aussi. Le temps... Celui qui lui restait. Il mourrait, comme tout Homme en son temps, c'était inévitable, mais qu'en était-il... de cette part de mortalité dont il avait été exempté jusqu'ici ? Au fond du guerrier aux cent batailles, une peur irrationnelle naquit en une fraction de seconde, le faisant frémir. La fin de tout.. voulait-ce aussi dire la fin du don qui lui avait été fait sur Hai ? Son prochain combat pourrait-il tout aussi bien être le dernier ? L'effroi... encore une sensation qu'il n'avait pas l'habitude d'éprouver, et qui l'étreignait à l'instant aussi fort qu'un serpent constricteur. Non.. il préférait tout voir s'arrêter maintenant plutôt que de souffrir de cet état de léthargie auto-infligée plus longtemps.

« Enfonce-moi ta lance... dans le coeur. Tout de suite, s'il te plaît.

- Heuu, oué... Je suppose que je peux faire ça, vu que c'est vous, mais... je vois pas trop l'utilité. »

L'instant suivant, la lançant tel un javelot avec la rapidité et la dextérité d'un maître, Asuka propulsa sa lance vers le coeur du guerrier rouge, dont les yeux s'écarquillèrent devant sa propre bêtise. N'aurait-il pas au fond préféré quitter ce monde condamné avec un peu plus de panache et en prenant du plaisir à faire ce qu'il affectionnait par dessus tout, à savoir combattre ? Une blague... tout ça n'était qu'une vaste blague. Voilà la pensée qui l'anima au moment où l'acier froid pénétra sa chair et lui transperça le coeur, l'envoyant au sol plusieurs mètres en arrière sous la force de l'impact et le clouant au sol. Un râle de douleur on ne peut plus logique lui échappa, tandis que son sang coulait abondamment dans l'herbe dense de la forêt.

« Vous voulez bien me dire à quoi ça rime, maintenant ?, dit-elle en se rapprochant du corps presque inerte en marchant. J'ai un peu passé l'âge des démonstrations sanglantes, vous savez, même si.. ça fait pas si longtemps que ça techniquement.

- Je vis.. encore.. Ha...Haha...! s'esclaffa-t-il, en réalisant que son âme et son corps restaient fermement liés entre eux. Tout n'est pas encore fini, non, tout n'est pas encore fini...

- Vous agissez vraiment bizarrement là, sensei... »

Comme revivifié par cette simple expérience, Yanosa attrapa la lance encore fichée dans son buste et l'en délogea d'un coup sec, roulant ensuite péniblement sur le côté pour tenter de se relever, ce qu'il parvint à faire en s'appuyant contre un tronc d'arbre recouvert de mousse. Un sourire en coin bien visible sur les lèvres, le sang encore dégoulinant de sa plaie béante, le guerrier rouge se retourna vers la Jisetsu en s'adossant au colosse végétal.

« C'est terminé, Asuka, voilà ce qu'il y a. Il n'y a.. plus d'avenir à défendre, plus.. d'humanité à sauver... L'Homme est voué à disparaître, tout simplement. Je le tiens directement... de qui tu sais. C'est pour ça... pour ça que je suis resté si longtemps ici, à ne rien faire d'autre que méditer. J'avais besoin d'une réponse et... même si ce n'est pas celle que je souhaitais... je l'ai eu, en fin de compte.

- ...Vous l'avez vraiment cru, n'est-ce pas ?

- Quoi donc ?

- Que vous alliez pouvoir tout faire changer. Avant votre mort, je veux dire. Car vous allez mourir, comme nous tous, ça je le sais: le temps... c'est la seule chose dont votre « don » ne peut pas vous prémunir. Et c'est aussi ça qui aurait mis fin à vos projets, à notre idéal, à tout ce que nous aurions entrepris, en fin de compte. Je pensais que vous en étiez conscient, au fond de vous.

- ... Non.

- De là à deviner que nos actes ne pesaient en fait pas du tout dans la balance depuis tout ce temps, j'avoue que sur ce point je suis... aussi dégoûtée que vous... Mais la finalité reste la même. On ne pourra pas changer le monde: bien, soit, mais c'est pas pour ça qu'il faut qu'on s'arrête de vivre.

- Vivre... pour mon essence. »

Le jashiniste désabusé marqua une pause en laissant son regard chuter vers le sol, comprenant alors un peu mieux ce qu'avait voulu dire Jashin « tout à l'heure », la notion de temps dans l'inter-espace étant toute relative.

« C'est ce que vous vouliez peut-être un peu, dans l'absolu: arrêter de vivre. Quand vous m'avez demandé... de vous transpercer le coeur. Vous vouliez en finir...

- ... Une pure bêtise. Une absurdité... Voilà ce que c'était, cette lance que je t'ai demandée... Le bon côté des choses, c'est qu'au moins je suis fixé: la flamme de l'humanité a beau être condamnée, elle continue de brûler... au moins pour l'instant.

- Vous savez sensei j'ai jamais été du genre très philosophe. Mais en ce qui me concerne, tout ça... Ca ne marque pas une fin comme vous aviez l'air de le dire tout à l'heure. Non, moi j'y vois plutôt... un recommencement. J'en ai déjà vécu plusieurs, personnellement, et je sais que vous avez vous-même traversé quelque chose du même genre, à l'époque. Donc la question maintenant c'est... qu'est-ce que vous allez en faire ? »


~¤ Renouveau ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Samui Ryûga
Samui Ryûga
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

~¤ Renouveau ~ Empty
Message(#) Sujet: Re: ~¤ Renouveau ~ ~¤ Renouveau ~ EmptySam 9 Juil 2016 - 18:47

« Où... sont....-ils !!? hurla-t-il aux oreilles du renégat, ponctuant chacun de ses mots par un coup de poing supplémentaire asséné en plein visage. Tu vas me le dire, je peux te le garantir... la seule inconnue dans l'équation, c'est le nombre d'os que je vais te briser avant que tu ne finisses par céder... alors !! Où.... sont....-ils !!!? »

En même temps qu'il portait le dernier coup dans le visage tuméfié à l'extrême et couvert de sang du rebelle Tôhatsu, Yanosa relâcha l'emprise sur son col, laissant son corps inerte percuter le sol humide de la forêt. Le guerrier resta planté là, devant sa victime, la regardant avec perplexité et immobilité.

« ...Cet abruti est mort. Buté jusqu'au bout...

- En même temps... vous avez vu comment vous l'avez allumé ?

- Tu rigoles ? Je m'étais retenu exprès...Tsh. Pas que je ne sais pas apprécier une bonne partie de chasse, mais là je ne suis clairement pas d'humeur à renifler leurs traces grossières et malodorantes. Je veux régler ça vite.

- Un peu trop vite pour le coup sensei. Mais j'vous comprends en un sens : vous débarrasser de ça, c'est... vous ouvrir les portes du reste du monde.

- En résumé oui. En résumé... »

Le guerrier rouge en proie à la désillusion la plus totale s'était fait une raison : il n'y avait plus d'avenir à défendre, à construire ni même à envisager. Ne restait que l'impérieuse nécessité pour lui -et pour son apprentie de toujours- de s'accomplir dans ce qu'il aimait le plus, à savoir le combat et la destruction de tout ce qui ne trouvait pas grâce à ses yeux. Toutefois, il n'avait pas pu se résoudre à simplement partir sur les routes ou à se transposer directement dans un pays lointain pour chercher ce qu'il désirait le plus au monde en laissant Kusa derrière lui. Ce pays, en un sens, était leur réussite à lui et Asuka, un exemple, un joyau taillé sur mesure qui dégageait ce qui pouvait ressortir de mieux, de plus fort, de plus solide et de plus majestueux chez l'Homme. Il n'y avait, à la vérité, qu'une chance infime pour que cette contrée à la fois centrale et enclavée puisse subir un quelconque revers, même une fois lui et la jeune Jisetsu partis -quoi que départ fusse un terme encore trop définitif pour qualifier leur entreprise à venir. Les esprits et les corps étaient formés et instruits, les infrastructures étaient là, les habitudes aussi... Ne restait, en réalité, que quelques poches de renégats pour gâcher le tableau interne.

Et c'était précisément à l'éradication totale et brutale de ces renégats que s'était employé depuis plusieurs jours maintenant le Rouge et sa valkyrie. Leur nombre, ces dernières années, avait déjà fortement chuté sous l'effort continu de la population saine d'esprit ainsi que du duo qui était sensé la « diriger » en qualité de Seigneurs. Jamais ils n'avaient eu la moindre chance d'ébranler ce qui avait été mis en mouvement au sein de Kusa toute entière, et jamais ils n'auraient, seuls, la moindre chance d'y parvenir. Ces groupuscules, cachés et appliquant des tactiques de guérilla, représentaient malgré tout un risque : pour peu qu'ils parviennent à s'adjoindre la « sympathie », plus ou moins intéressée, d'une autre nation hostile, et ils pourraient bénéficier d'un soutien suffisant pour nuire véritablement au pays. Yanosa, en dépit de ses récentes et sombres révélations, ne pouvait laisser cette éventualité en suspend, et aimait à considérer Kusa comme son havre personnel, sa valeur refuge. Un havre pour la préservation duquel il serait désormais prêt à tout. La chasse aux rebelles était donc ouverte, et plusieurs groupes avaient dors et déjà été débusqués et anéantis. Le guerrier rouge y avait pris du plaisir, nécessairement, même si le répondant de la plupart des Tôhatsu renégats et des shinobis sans linéage particuliers qui les supportaient laissait à désirer, mais il leur restait, à lui et Asuka, encore un peu de travail avant de terminer la purification du pays.

Yanosa se pencha sur le corps encore chaud qu'il venait de lâcher au sol, le retournant et récupérant les objets utiles qu'il avait sur lui, se retournant brièvement vers la Jisetsu à quelques mètres sur le côté pour lui parler.

« Ça me tue de devoir me contenter de ça... Ça manque de... panache...

- Oué enfin.. ça vous tue pas littéralement, hein ?

- Pas faux. Et puis... c'est bien ça après tout qui me donne le plus de plaisir sur cette terre condamnée, donc... cqfd. Mais... dis-moi, honnêtement Asuka... Toi. Qu'est-ce qui va te faire continuer, hm ? J'ai bien conscience... de ce que j'ai pu représenter pour toi, de ce que je représente, peut-être, encore un peu aujourd'hui, et-

- Ola, je vous arrête tout de suite sensei. Pas que ça me gêne ce genre de discours mais... un peu quand même, en fait. J'aime pas autant me battre que vous ça c'est clair, pour autant, c'est devenu comme qui dirait ma sphère de prédilection à moi aussi. Les hauts et les bas se sont succédé dans ma vie... mais le combat en a toujours fait partie. Moi aussi, je combattrai : je le ferai pour me défouler, me défendre, ou même protéger ce(ux) que j'aime. Ce sera un moyen d'expression comme un autre, et dieu sait que je peux me faire comprendre avec ce langage...

Et puis, il y a, bien sûr... cette énigme-là. Les forgerons légendaires et leurs épées, aujourd'hui maniées par des anonymes plus ou moins doués. Je sais pas au fond ce qui m'attire le plus dans cette histoire, d'ailleurs : comprendre où ils se sont plantés, ou percer le secret de leur savoir-faire pour aller un cran au dessus dans la confection d'arme. Je suppose... que je m'en rendrai compte le moment venu.


- ...Ha.. haha ! Ma foi, cela vaut bien autre chose. Ça revêt même un côté excitant qui pique ma curiosité à moi aussi, dit-il en se redressant après avoir fini de dépouiller le corps. Une fois que le ménage sera fait ici... je pense que notre destination de choix sera... l'Est.

- Kumo, vous voulez dire ?

- Ultimement, peut-être. Surtout vu le contexte. Mais je pensais plus spécifiquement à Tetsu, dans un premier temps...

- Aaah, oui, en effet... Un terrain de jeu intéressant. Par contre, je viens de penser à quelque chose... et je me sens un peu stupide de me le demander que maintenant, mais... l'Empire ? Iwa ?

- Et bien, l'Empire, quoi ? Tant que nous ne nageons pas à contre-courant il n'y a aucune raison de s'en soucier. Les intrigues et les manigances nous étaient déjà dispensables avant, je ne vois aucune raison de nous y intéresser davantage maintenant. Tous nos relais de communication sont fonctionnels, et notre mobilité est pour ainsi dire... enfin, tu vois de quoi je parle. Les missions continueront à affluer, et affluent encore à l'heure où nous parlons : nous ferons notre tri et en tirerons le plus intéressant.

- ...Hmm.

- Tu t'inquiètes pour ton clan, n'est-ce pas ? C'est vrai... j'en viens parfois presque à oublier que tu es leur représentante officielle sur l'organigramme... Ne t'en fais pas trop pour eux, ceci dit : tu pourras toujours être là quand ils en auront besoin et m'est avis qu'une nouvelle... « crise », n'est pas à prévoir de sitôt pour eux.

- Vous avez raison, je m'en fais un peu trop. Sans doute. Et donc euuh, sinon... on les retrouve comment les Tôhatsu de ce cher Beru, pour en revenir à nos moutons ?

- Ca... En fait, c'est relativement simple. Beru Tôhatsu a toujours eu la main lourde sur l'eau de vie d'après ceux qui l'ont connu et que j'ai interrogé. Je gage... qu'en suivant cette forte odeur de liqueur que j'ai senti sur ce type, on les retrouvera assez facilement.

- Et... vous l'avez « interrogé », pour quoi faire, du coup, celui-là ? dit-elle innocemment en pointant un doigt presque accusateur sur le cadavre.

- ... Il faut bien se faire plaisir, non ? »


~¤ Renouveau ~ Ren_ko13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

~¤ Renouveau ~ Empty
Message(#) Sujet: Re: ~¤ Renouveau ~ ~¤ Renouveau ~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

~¤ Renouveau ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Kusa no Kuni-