N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 J. Plus qu'une vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nouveau
Samui Kouzen
Samui Kouzen
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2016 - 2:57

Alors que la situation devenait de plus en plus tendue, j’étais, comme à mon habitude, de plus en plus détendu. Même si nous étions en plein combat et que je détestais ça, au moins, plus personne ne parlait et ça, c’est une bénédiction ! C’est vrai que de prime à bord, choisir entre la peste et le choléra, ce n’est pas bien joyeux, mais bon, c’est ainsi. Il vaut mieux se résoudre vite à cela et accepter la personnalité de mes ennemis. S’ils désirent faire des discours pendant de longues heures pour finalement terminer en baston, très bien, j’accepte cela. S’ils désirent tuer quiconque se mettant en travers du chemin de l’assassinat de l’Hokage, très bien, je l’accepte. Je pense qu’il est temps de faire un travail sur moi-même. Les insultes et la violence gratuite ne résoudront rien. Je ne dois pas alimenter les maux de ce monde, mais au contraire, les contenir comme je le peux. Pourquoi suis-je comme ça ? Pourquoi j’ai cette haine en moi qui me pousse à provoquer la colère chez les gens m’entourant ? Pourquoi suis-je un être exécrable incapable d’éprouver le moindre sentiment ? Qui a décidé de me créer ainsi ? Devrais-je ignorer qui je suis ? Ou bien embrasser mon véritable moi afin de renaître de mes cendres ?

Ma décision était prise. Alors que je me concentrai pour déstabiliser la Kaguya, j’observai attentivement l’assaut qu’Hebi menait. Ce dernier utilisait son pouvoir spécial afin de s’allonger et empaler la jeune femme avec une lame de terre. Le combo était bien trouvé, mais malgré tout cela, l’attaque n’a pas complètement aboutie. Grâce à notre synchronisation, Milly avait été déstabilisé quelques secondes afin de se cogner au niveau de la tête. Cependant, la manipulatrice du calcium n’avait pas dit son dernier mot. En effet, elle ne perdit pas une seconde lorsqu’elle fixa avec insistance quelque chose derrière nous. Ne sachant que très peu de choses, je me devais de réagir par prudence. Je me mis dans son champ de vision et ne perdis pas une seconde en lançant mon Genjutsu le plus puissant. Le monde inversé. Tout n’était plus qu’une question de temps. Cependant, ce que je n’avais pas remarqué, c’est que la Kaguya avait été bien plus rapide moi.

Alors que mon Genjutsu se lançait, je voyais une forêt d’os se dessiner sur la terre sablée de Suna. De grands os sortaient violement du sol se dirigeant, rapidement, vers nous. Ma surprise mêlait à mon incompétence ne me permettait pas d’esquiver et de ce fait, je choisissais de me concentrer sur le lancement total de mon Genjutsu, quitte à me prendre des dégâts. Mon monde d’inversion était maintenant dans l’esprit de mon adversaire, mais en contrepartie, des dizaines d’os allaient sous peu, me traverser de part en part.

D’une main ferme et confiante, je pris une nouvelle cigarette de ma poche, la tassa contre ma main puis l’inséra sur mes lèvres. Je pris lentement mon feu afin de l’amener délicatement à ma bouche pour allumer du premier coup, le bout de ma cigarette. Le foyer s’enflamma créant ainsi un amas de cendres brulants, prêt à être consumer. Je tirai lentement une taffe en me rappelant mes résolutions précédentes. Toutes ces questions qui me tourmentaient venaient tout juste de trouve une réponse claire. La décision est simplement de s’en foutre complètement. Bah ouai mon gars ! Alors que les os arrivaient près de moi, je fis un simple mouvement pour en éviter quelques-uns, mais la majeure partie s’enfoncèrent dans ma jambe gauche.

« Oh la taule ! »

Un rictus de douleur apparut sur mon visage et bien entendu, sur celui de mes clones. La douleur était insoutenable, le sang coulait le long de ma jambe et des os. Avec cette blessure, je ne suis clairement plus en état de me déplacer convenablement, voir même, de me déplacer tout court. Déjà que je n’étais pas utile, voilà que je l’étais encore moins. Cependant, même si la douleur était omniprésente, je commençai doucement à retrouver se sourire malsain que j’avais avant. Je pris une nouvelle taffe en rigolant bêtement. J’étais devenu un poids pour mon équipe, mais bon, quelque part, je m’en fous complétement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kaguya Milly
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyLun 8 Fév 2016 - 18:09

Oula, par contre c’est vachement bizarre j’ai l’impression que le sol tangue. Enfin pas exactement non plus, mais il y a quelque chose de pas naturel. Kurasa était pourtant bien devant moi avant ma technique, j’en suis certaine. Pourquoi je le vois sauter sur un toit derrière ? Et pourquoi il saute vers le bas ? C’est quoi ce bordel ? Attention hein, il saute vraiment mais la direction prise par son corps descend au lieu de monter. Ce n’est absolument pas logique … De quoi donner la nausée … Du genjutsu ? Nan ce serait un coup du sunajin juste avant mon attaque ? Quand même pas voyons, ou alors il faudrait être terriblement doué. Mmh, une seconde, faisons une courte pause le temps de se redresser au moins.
Pendant ce temps, mon allié venait de jeter un requin d’eau vachement puissant sur Satochi. Ou plutôt là où il pensait qu’il se trouverait. Bah ouais c’est qu’il est toujours invisible le ninja de la feuille ! Il faut vraiment que je bosse ma sensorité, depuis le temps que je le dis …

*Milly !!*

*Quoi encore ?! Merde tu ne peux pas te débrouiller tout … seul … oh, oups.* Répondis-je mentalement à Kurasa au moment une explosion impressionnante retentit là où se trouvait justement mon allié. *Merde, Kurasa ?! Kurasa tu m’entends ? Oh sombre crétin, répond ou je te fais bouffer tes couilles !*

Bordel répond ! Mais rien, au milieu de mes insultes il n’était pas difficile de lire mon inquiétude. Pourvu qu’il ait survécu, bon sang il a beau être so dark et borné, je ne pourrais pas continuer le combat sans lui. Ni atteindre mes objectifs. Ne me laisse pas toute seule ! Attendez, gardons notre calme qu’est-ce qui s’est passé au juste ? Juste avant que ça ne pète, je suis certaine d’avoir vu Satoshi faire un câlin au nukenin. Et à voir la taille de la déflagration, la technique n’offre qu’un très simple choix. Soit Kurasa a pu se protéger de lui-même à temps, et il est en vie. Soit ce ne fut pas le cas et je perds un allié. La première option était nettement préférable. Mais d’un autre côté, s’il pouvait encaisser une telle puissance, pourquoi est-ce qu’il m’aurait demandé de l’aider avec le dragon de lave juste avant ?

Pas le temps de débattre qu’un autre évènement n’intervient. Hebi sous une forme de serpent mais avec un visage humain. Immonde comme métamorphose. Vraiment aucun goût esthétique …
Cependant, impossible de savoir s’il vient de la droite ou de la gauche. Prenons l’option de la sécurité. Hop, une armure aussi et on reste immobile. Reptile-man avait lancés deux kunaïs avant son assaut, une attaque dérisoire face à un os kaguya. Ils ne purent que se planter sans dommage en produisant un son sourd. Puis l’assaut en question arriva. Comme tout serpent il avait sortit ses crocs et tenta de me mordre avec. Ces derniers se plantèrent tout bêtement dans mon armure et le pauvre konohajin resta fixé ainsi, la bouche grande ouverte.
Toi mon salaud tu vas de suite arrêter de me sous-estimer. Le genjutsu étant toujours en place, et cette fois je ne peut pas compter sur des dégâts extérieurs pour m’en sortir, il va falloir faire autrement. Et quand on ne sait pas d’où vient l’attaque, le mieux reste de répondre de tous les côtés non ? Héhé.
Bim ! Mode hérisson ! Des pointes osseuses acérées sortirent soudainement de l’ensemble de mon corps et perforèrent le serpent de part en part. Techniquement c’est mieux encore qu’un hérison, car cette petite bestiole si mignonne ne possède de pics que sur son dos, contrairement à moi qui en ais partout ! Ai-je touché sa gorge ? Ses poumons ? Son cœur ? Difficile à dire, je ne connais pas du tout la morphologie de ces écailleux. Savoir comment sont répartit leurs organes à l’intérieur c’est du domaine de la biologie, de la médecine. De toute manière, avec cette contre-attaque je devrais les avoir touchée tous. Comme ça, pas de jaloux. Pas le temps de vérifier car voilà que déjà le leader de l’équipe adverse vient apparaitre face à moi.
Je repoussai le Gekei comme s’il s’agissait d’un sac à patate. Son attaque avait été suffisamment puissante pour m’arracher ma protection. Une bonne partie de mon crâne et de mon visage retrouva ainsi la lumière, les os volant en éclat.

« Bien. Félicitions Satoshi. Tu es sacrément puissant et Miko doit être fière de t’avoir avec elle. » Annonçai à l’adversaire en souriant. « Je suis sérieuse hein, après tout ça tu n’as même pas l’air fatigué, alors que je commence à ressentir quelques faiblesses. En tant que combattante je ne peux qu’admirer ta bravoure, et c’est un honneur d’avoir pu t’affronter. » J’approuvai mes dires avec un mouvement vertical de la tête, avant de pointer du doigt Hebi. « Normalement il n’est pas mort, ou alors c’est qu’il n’a vraiment pas eu de chance … Mais il va avoir besoin de soins très urgents. Enfin, tu as peut-être vaporisé mon allié alors ce n’est que juste retour des choses … Punaise c’est super désagréable de ne pas savoir si je te parle en-face ou en te tournant le dos ! » Un soupire servit de pause. « C’est con, je suis sûr qu’on aurait très pu bien s’entendre en temps normal. Demande à Yusei, je ne suis pas si mal à vivre … Quoi que nan, lui demande pas. Il va en profiter pour sortir pleins de mytho à mon sujet … Je te propose un truc, on arrête là et chacun repart de son côté. Ta Hokage je veux uniquement lui parler. J’ai un paquet de question à lui poser à propos du Shoraizen justement, sur Seito et ce qui en a découlé ensuite, les raisons de ses actes et pourquoi on en est arrivé là. Les mots ont sans doute été mal choisis, ce qui fait que vous avez tous cru qu’on voulait la buter, j’en suis désolée mais ce n’est pas le cas … Qu’est-ce que tu en dis ? »

Tout en attendant patiemment sa réponse, j’envoyai un rapide message mental à mon coéquipier.

*Si tu es toujours en vie Kurasa, entre dans le jeu, fais le mort ou je-ne-sais-quoi mais ne fais pas tout foirer s’il te plait. Et réponds-moi bon sang.*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyVen 12 Fév 2016 - 1:31

La détonation fut puissante et son bruit avait retenti à travers toute la zone de combat. Peut-être même que les rues alentours en avaient ressenti la légère secousse. Quoi qu’il en soit, les espoirs de Kurasa étaient tout aussi grands que fut la force de sa technique. Il observait le tas de fumée que son requin explosif avait créé, tentant d’avoir le regard assez perçant pour voir s’il s’y trouvait le cadavre du mentor Konohajin. Ce dernier serait là, gisant au milieu du tas d’os éparpillé et en morceaux, que sa camarde avait précédemment créé, et indiquant sûrement une victoire assurée pour le duo de Nukenin ! Cependant, il avait beau scruté le lieu d’impact de son squale aqueux, aucune bonne nouvelle ne sauta à ses yeux. Se pourrait-il qu’il ait raté sa cible et ainsi gâché une quantité assez importante de chakra ? Il semblerait, malheureusement pour le Tenbatsu, que ce soit le cas ! Celui-ci se demandait bien où se trouvait le ninja du village caché de la feuille. Avec un niveau comme le sien et la réserve de chakra qui l’accompagne inévitablement, il ne devait pas se montrer très difficile à repérer. Sauf s’il possède des techniques appartenant au domaine de la Sensorialité. Ce serait bien embêtant si c’était le cas et le déserteur de Kiri parlait d’expérience ! Son combat, qu’il considérait comme perdu, face au futur Gouverneur de Mizu, Shinda Michiki, en atteste !

Il ne croyait pas si bien dire, ou plutôt penser ! Tout à coup, alors qu’il envisageait de rejoindre le sol pour aider sa partenaire Kaguya, qui se targuait d’affronter les deux Genins, voilà qu’une offensive était menée dans dos ! Sentant le danger approcher derrière lui, le Tenbatsu tourna rapidement la tête, les sourcils froncés et l’air désagréablement surpris ! Rakuzan Satochi flottait dans les airs et avait déjà eu le temps de mettre en place son assaut, créant un clone dont la seule mission était de prendre Kurasa dans les bras. Que tous les témoins de la scène se détrompent, cela n’avait rien de sympathique. Une explosion était partie pour en répondre à une autre et l’ancien mercenaire n’avait pas assez de temps pour pleinement s’en protéger seul ! Faire une nouvelle fois appel à Milly ? Non, elle devait déjà s’occuper de ses adversaires et elle ne serait pas assez rapide pour l’aider !
Tout semblait se dérouler au ralenti, cette même impression, parait-il, lorsque la mort vient frapper à notre porte. Alors que le Nukenin tentait d’effectuer une rotation, il composa le mudrâ du tigre et tenta de malaxer un maximum de chakra. De l’eau était en train de se former, créant une sphère totalement imparfaite, entre lui et le clone de Satochi. Il fallait faire vite ! Surtout que ce dernier se craquelait de plus en plus laissant de la lumière et de la lave jaillir de son corps. L’explosion était imminente !

L’instant d’après, une nouvelle déflagration souffla à travers les toits des immeubles de cette rue de Suna. Une nouvelle explosion venue alimenté le chaos ambiant. Seul changement, la victime était différente et se trouvait dans le camp des « méchants ». Un corps fut comme expulsé du petit nuage de fumée, crée au moment l’attentat suicide du clone Konohajin. Il tomba lourdement au sol, vers le lieu même où avait été projeté le squale explosif. La fumée obstruait encore la vue des combattants. C’était une véritable zone de guerre et à cet instant, Tenbatsu Kurasa se trouvait à terre !
Son fidèle sugegasa était tombé quelques mètres plus loin, empalé par un des os de la cheffe de clan. Quant à sa longue cape noire, elle se trouvait dans un sale état qui la rendait bien honteuse à porter. Il n’avait même plus la force de crier et se trouvait presque au bord de tomber dans les pommes. La douleur de la chute venait accompagner le choc dû à l’explosion…

Mais ce n’était pas tout, le kamikaze que le Rakuzan lui avait envoyé à la figure n’était pas qu’une simple bombe à l’apparence humaine, l’entièreté de sa confection était faite de lave ! Les conséquences de cette technique étaient quand même assez terrible pour le ninja masqué qui ressentait maintenant une terrible douleur rongée une partie de son corps ! Quelques particules de la matière brûlante s’étaient éparpillées sur son côté gauche et rongeaient sa peau, de son épaule jusqu’à son flanc ! Il retira difficilement sa longue cape noire avant que le tissu ne vienne fusionner avec sa peau brûlé. Son t-shirt, quant à lui, s’était déjà fait consumer aux endroits atteints par les flammes…
Puis, les ténèbres vinrent obstruer sa vue et l’invitait à s’abandonner dans un profond sommeil. Pouvait-il vraiment se le permettre ? Devait-il s’admettre moins fort et abandonner le combat ? Les réponses lui semblaient pourtant claires…

*Cet enfoiré de Konohajin… ! Attaquer par-derrière. Avec une technique aussi puissante ! Tss… Si je n’avais pas réussi à déployer ce demi-dôme Suiton à temps, je serais probablement mort. Malgré ça, je me retrouve dans un sale état. Hm...

Et maintenant que va-t-il arriver ? Milly ne pourra certainement pas se défaire de trois adversaires seules… Et après ? Ces ninjas de villages cachés ne vont probablement pas nous tuer, préférant nous amener jusqu’au pied de la Hokage. Puis arrivera un jugement déjà joué à l’avance en notre défaveur, puis une mort qui paraîtra plus qu’humiliante. Plutôt crever maintenant !

Non… Je n’ai pas le droit de mourir ici. Sinon qui viendra apporter à ce système le châtiment qu’il mérite ?! Qui ôtera la tête des Kages, des Daimyos et apporter la vérité sur la cruauté et les mensonges qui enveniment ce monde ?! Qui créera un nouveau monde et accèdera à une puissance semblable à celle d’un Dieu ?! Non… Je n’ai pas le droit de mourir ici… !*



Ses pas étaient lourds, lents, mais il parvenait mystiquement à propulser une aura remplie de haine et de dégoûts. Le dos légèrement courbé, sa main posée sur cette épaule brûlée, le déserteur traversait la forêt blanche et la fumée sans dire un mot, sans même esquisser la moindre expression sur son visage ! Bien sûr, la douleur des brûlures, suivit de sa rencontre avec la solidité du sol, lui faisaient encore un mal de chien et était au bord d’handicapé son flanc gauche. Néanmoins, ce n’était pas une raison assez suffisante pour lui faire abandonner cet affrontement. Il était prêt à y laisser la vie s’il le fallait ! Parmi les nombreuses manches auxquelles s’étaient déjà livré les protagonistes de cette rencontre malheureuse et déjà bien ensanglantée, Satochi venait d’en remporter une bataille, mais pas la guerre ! Et cela, l’homme aux yeux rouges et aux sombres ambitions allaient le lui prouver ! Tandis qu’il avançait, le ninja masqué aperçu le Genin Sunajin, la jambe complètement ensanglanté. Une blessure provoquée par la Kaguya et qui devait certainement contraindre ses mouvements et il allait certainement en payer les frais d’un instant à l’autre. Son prédateur approchait et arrivait maintenant à ses côtés. Seuls quelques mètres les séparaient. Sans dire un mot, il éleva sa main droite sur le côté…

« Hydra. »

Tout à coup, dans un tremblement menaçant et annonciateur d’un jugement imminent, une grosse quantité d’eau sortie du sol et se propulsa en direction du blessé ! La masse liquide se transforma ensuite en une bête aqueuse ressemblant à une dangereuse hydre à trois têtes ! Elle ne dévia pas de sa trajectoire et fonça en direction du shinobi de Suna dans un terrible rugissement ! Son seul but était de frapper de pleins fouets le Genin afin de le mettre définitivement hors course. Ce dernier avait bien assez embêté le binôme de Nukenin comme cela avec ses techniques utilisant l’art de l’illusion ! Puis, il était temps pour le Tenbatsu de prendre les participants de ce combat bien plus au sérieux et d’agir dans l’unique objectif de les éliminer. Ils s’étaient assez joués de lui comme ça ! Il fronça les sourcils, s’agaçant presque de lui-même d’avoir oublié à quel point s’était en s’imprégnant de la violence et de la cruauté qu’il parvenait à devenir plus fort et à écraser ses adversaires ! Leur arrogance sera ce qui coûtera leur perte !
Ne s’étant pas arrêté lors de l’exécution de l’attaque, il continua sa marche en avant, vers le lieu où se trouve son véritable adversaire et celui qui lui avait fait le plus de mal jusqu’à présent, Rakuzan Satochi. Il concentra encore son chakra en vue de se replonger dans l’action et d’accomplir sa petite vengeance du moment. Sa silhouette devait maintenant se dessiner à travers l’épaisse fumée provoquée par le désordre dont ils étaient les seuls responsables…

« Misérables insectes… Quand est-ce que vous allez comprendre où est votre place ?... »

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Sans_t10

Dans un souffle balayant l'épaisse fumée, Tenbatsu Kurasa apparaissait de nouveau devant eux ! À cet instant, son surnom de ninja masqué n’était plus. Il ne portait plus son chapeau sur la tête, avait abandonné sa grosse écharpe rouge qui lui servait à cacher la moitié basse de son visage. Il se tenait là, dans une tenue bien plus légère que l’ancienne, tentant de rester le plus droit possible malgré ses blessures. Dévoilant son portrait aux yeux du monde et laissant sa longue chevelure noire à l’air libre. Si son uniforme avait changé, son regard perçant et teinté d’une couleur sanglante, lui, n’avait pas disparu. Le déserteur de Kiri fixa la scène qui se déroulait devant lui…
Milly était encore debout, immobile, des os tranchants sortaient sur l’entièreté de son corps, à terre se trouvait visiblement le corps du deuxième Genin alors que le mentor Konohajin ne se tenait qu’à quelques mètres. Visiblement, il s’était passé une ou deux choses pendant les quelques secondes où l’ex membre du Youhei no Sekai nageait à travers les ténèbres de sa conscience…
Il fixa le Rakuzan du regard. L’envie de voir le corps du ninja du village caché de la feuille gésir sur le sol faisait bouillir le sang encore à l’intérieur de Kurasa. Trop longtemps, il s’était laissé marcher dessus ! D’abord par ce diable de Katsuo Takusanken, puis lors de son interrogatoire par ce satané Kumojin et enfin cette défaite face à Shinda Michiki. Cette fois-ci, hors de question qu’il laisse son adversaire s’en aller de manière victorieuse ! Satochi était son unique cible !

« Maintenant que tes deux camarades ne sont plus en état de combattre, peut-être que tu souhaiterais que l’on te laisse une dernière chance de nous donner ce que l’on veut ? Malheureusement, je ne suis pas prêt de t’accorder cette faveur… Ton insolence aura signé ton arrêt de mort… ! Approche ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Rakuzan Satochi
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyLun 15 Fév 2016 - 0:24


L'explosion magmatique du clone du Rakuzan avait semblait-il touché sa cible. Si tel était le cas alors il ne devait plus rester grand chose de l'esprit puéril et combatif du Nukenin, peut-être que le Rakuzan allait pouvoir enfin avoir la chance de discuter avec celle qui s'était montré la moins agressive des deux ninjas errants.
Désormais face à elle, à quelques mètres de distance, Satochi toisait la Kaguya d'un regard froid.
La victoire n'avait pas forcément était dans son camp lorsque son compagnon était de la partie, mais maintenant que ce dernier était potentiellement hors-jeu, la blonde allait sans doute devoir se résigner définitivement.


Elle débuta alors par des félicitations. Pensait-elle vraiment que la flatterie serait son échappatoire ? Elle était drôlement culottée.
Mais le brun coupa sec cette tentative de bobinage grossier.


- Ce n'est pas comme si tu m'avais fait face directement... La seule chose que tu m'as prouvé c'est que tu étais plus forte qu'un Genin. Il marqua une pause tandis que Milly avait pointé Hebi du doigts en ajoutant qu'il ne devait pas être mort. Cette tirade rencontra une nouvelle fois la froideur du Jônin impartiale. Il vaut mieux pour toi qu'il ne le soit pas... Ça serait dommage d'être placé dans le Bingo Book de Konoha et de ne plus jamais pouvoir poser un pied sur les terres sous la protection de Konoha... Cela ferait de tes questions, des questions à jamais sans réponses. Je pense pas que c'est ce à quoi tu aspires

Milly fit alors une étonnante proposition, arrêter les frais et se séparer ici chacun de son côté. Le brun était tenté d'accepter. Après tout les ordres laissés par Miko ne stipulaient pas qu'il devait se battre jusqu'à la mort. Il devait se contenter de protéger la délégation de Konoha et la ramener entière à Konoha. Pourtant, le Chef du Clan allait tenter une, et unique dernière proposition.

- Si tu veux éviter dans le futur des désagréments similaires à celui dans lequel tu es aujourd'hui, je t'invite à changer de compagnon de route. Quant à ta proposition, je la refuse... En revanche, je peux placer un sceau bloquant ton chakra et t'escorter jusqu'à Konoha pour t'y faire rencontrer Miko dans un lieu surveillé et en sécurité lorsque la délégation de Konoha sera de retour. Car je le répète, avec ce qui se passe ici, il est hors de question que tu rencontres l'Ombre de la Feuille dans un endroit aussi peu sécurisé. Qu'en dis-tu ?

C'était une proposition louable. Le Rakuzan aurait tout aussi bien pu la tuer. Il aurait très bien pu s'acharner sur elle, pourtant le brun avait plutôt centré ses efforts sur le plus virulent des Nukenins. La proposition qu'il venait de faire en était la raison.
La Kaguya avait les cartes en main.
Ce fut à cet instant que l'ex-shinobi au chapeau apparu à travers la poussière s'élevant dans le ciel de Suna.
Ainsi donc, il n'était pas inconscient ? Il était plus résistant que ce que Sato' aurait bien voulu, mais la partie haute gauche du corps de ce dernier était criblée de brûlure dont l'odeur parvenait aisément aux narines du Rakuzan. Un bon poulet grillé en somme.


Le masque était levé, et une longue chevelure noire et des yeux rouges sang avançaient avec hargne vers le Rakuzan est Milly. D'ailleurs, il ne manquait pas d'insulter une fois de plus le Jônin qui l'avait pourtant malmené en solo. Agacé, le Rakuzan était désespéré de voir tant de haine concentré dans un cerveau si étroit incapable de reconnaître ses propres erreurs qui l'avaient propulsé tout droit vers l'état dans lequel il se trouvait.

- Regarde ta tronche... Tu fais peine à voir, je n'ai même pas envie de te tuer. Ce n'est pas moi qui ai attaqué le premier pour des informations non transmises. Ne viens pas montrer tes grands yeux rouges après avoir perdu la bataille en repoussant la faute sur moi. Gamin.

Pour dire vrai, Satochi ne savait pas qui des deux étaient le plus vieux, mais une chose était sûre, l'attitude hautaine du Nukenin était bien plus que puérile.
La discussion continua sans qu'elle ne puisse être terminée puisque le brun se retrouva projeté dans un temple.
Le décor y était sympa, les esprits moqueurs exclus. Ils avaient été super casse pied d'ailleurs, c'était à en devenir complètement fou !


* Comme illusion, j'ai connu mieux je dois bien l'avouer ... *

Passer d'un désert à un temple... Il y avait mieux comme changement de décor visant à tromper l'adversaire. C'était tellement triste... Néanmoins, une chose était maintenant certaine. Kurasa maîtrisait l'art de l'illusion.
Bon, il était temps de se sortir de ce monde enfantin. Pourtant lorsque le brun décida d'exécuter ses mudra, il eut l'impression de s’emmêler les pinceaux.


* NON ! Je ne veux pas faire celui-là ! Pas celui-là non plus ! *

La patience commençait à le perdre, il exécuta alors plus rapidement la suite de mudra qu'il connaissait, il finit par comprendre quel signe s'entremêlait et mit le doigt sur celui qu'il devait utiliser dans ce monde.

- Kai !

Le Temple disparu et Satochi revint enfin à lui. Il se sentait un peu étrange. L'illusion n'avait pas complètement disparu, mais peu à peu, il retrouvait la pleine possession de ses moyens, il profita d'ailleurs de dresser un petit bilan de son expérience à Milly.

- Tu vois ce que je t'expliquais tout à l'heure ? Ton copain lance les hostilités, se fait botter le cul, et alors qu'on est proche de trouver un terrain d'entente, il recommence en me plongeant dans un Genjutsu.
Ma proposition tient toujours, si tu décides ici et maintenant de renoncer à te battre. Je te laisse le temps de réfléchir.

Il composa alors une petite série de signe incantatoire tout en se tournant vers le Nukenin illusionniste. Ses bras tombèrent le long de son corps qui l'instant d'après libéra une tempête Fûton d'une grande puissance, visant à bloquer les mouvements du Nukenin pas content.
Pour le reste, il comptait sur le courage de Yoshimitsu à qui il venait de transmettre les positions de Milly et de Kurasa part la pensée pour tenir encore un peu, et sur les fourberies d'Hebi pour sceller le terme de ce combat.
Si Milly intervenait, alors les deux Nukenins tomberaient, dans le cas contraire, les deux seraient sains et sauf.


Actions:
 

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hebi
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyLun 15 Fév 2016 - 18:43

Le serpent sur sa branche, s’éjectant tel une lance pour abattre son ennemi de ces crocs. Le venin imbibant les longues dents fines du reptile, si sa proie se faisait touche par ce liquide, elle allait s'immobiliser d'un coup. Une attaque comme celle-ci, on ne s'y attend pas, surtout avec une illusion sur la gueule. Elle n'avait aucune de s'en sortir de mon attaque, mais j'avais parlé trop vite. Je connais le gout de la chair, j'en ai attaqué des ennemis de cette manière, leur croquant le cou d'une brutalité animale. Ce n'était pas le gout du sang, mes crocs sont en contact avec du Doton et j'en ai plein la bouche, c'est désagréable. Mes yeux s'écarquillent et je sers les dents. C'est à ce moment qu'on se dit être dans la merde. Notre cerveau s'éclaire et un gros alerte signale votre perte imminente. Elle vient de se protéger, sa contre attaque n'est pas loin. J'use des épaules de mon ennemi pour me projeter et exécuter une seconde fois ma technique d'esquive.

C'est redondant, j'esquive toujours au dernier moment et je me prend des dégâts. Le tout puissant était contre moi, même avec l'aide de Yoshimitsu, je ne lui fais que de vulgaires dégâts à mes yeux. Mon ancienne enveloppe charnelle embroché par les os de Milly, je me suis fait quand même touché. Projeté grâce à mon dernier mouvement grâce à une agilité de singe, je me trouve en arrière de Milly dans une petite ruelle, ma peau faisant croire mon inconscience. Quand on se fait touché, ce n'est pas forcément douloureux, il y a toujours cette dose d'adrénaline qui couvre une partie de douleur. Je commence à ressentir les réels dégâts de mon œil droit, une douleur au crâne et la fatigue qui se ressent peu à peu. Je respire lentement, posant ma main sur ma nouvelle blessure, cette Kaguya m'a quand même touché l'épaule et une coupure moyenne au niveau de l'avant bras. Il faut que je continue à me battre pour la feuille.

< Toujours vivant le serpent ? >
< Je ne suis pas mort les gars, donnez moi la position de ces deux zigotos, on va en finir maintenant >

Les déclarations d'un combattant blessé en pleine révolution criminelle, on a plutôt un bon moyen de communication. Ce genre de passerelle communicative est parfait pour ce type de combat. Avec un senseur dans l'équipe, on a un sacré avantage pendant le combat. Mon t'shirt imbibé de sang, je l'enlève rapidement et me fait un vulgaire bandage à l'épaule. J'ai un plan en tête et forcément je ne peux pas le faire tout seul, le travail d'équipe c'est important. La Sensorialité, c'est la spécialité qu'il me faut afin d'attaquer plus discrètement. En tant que prédateur digne de ce nom, le serpent qui ne pas connait la position de ces proies est un serpent enfantin, qui est en cours de progression. Il va falloir changer les choses et montrer mes réelles capacités de Ninja.Voilà le plan, j'ai une technique qui me permet de creuser sous le sol et d'avoir une vitesse multiplié par deux. Satochi me mènera à mes adversaires avec la télépathie.

< Dans peu de temps, ça sera fini pour moi, gagner vite ... >

Telle une taupe, je vais les attaquer par le sol, un requin nageant dans son milieu naturel. Mon chakra commence à se mettre en route, je me suis assez reposé pendant ses longues secondes, Yoshimitsu me répond et me donne la localisation de mes deux ennemis. Un sourire se dresse sur mon visage, l'action qui peut faire pencher la balance de notre côté. Les cartes sont posés, mes écailles deviennent plus épaisses et plus nombreuses. Elles s'adaptent au terrain. Léchant mon dernier kunai de mon poison, je dois me mettre en route de la futur victoire. Sous terre, mes écailles faisant le travail tel des pelles, Yoshimitsu me guide pendant le voyage, le temps qu'il peut. Le serpent de terre tel est mon surnom, je vous attrape la jambe avec mes crocs. D'une vitesse impressionnante, je m'approche de mon ennemi, la terre est devenu mon milieu naturel, mon meilleur terrain. Je ne sais pas ce qu'il passe dans le monde supérieur, les échanges sont multiples et leurs lames sont brûlantes. Il va falloir augmenter le rythme afin d'arriver à temps.

C'est à ce moment-là que je dois sortir de la terre, la passerelle télépathique se coupe, un rictus se forme sur mon visage. Sortant du sol avec une vitesse amélioré, je me doute que Yoshimitsu n'est plus conscient, il s'est passé forcément des choses quand j'étais sous terre. J'espère qu'il n'a rien, je vais le venger avec mon kunai dans ces côtes. Le jonin, MJ et la kaguya forme un triangle équilatéral, une fourberie parfaite pour une attaque surprise, emballé c'est pesé. Ma cible, mon petit Michael Jackson, forcément depuis le début, la kaguya a la chance de ne rien recevoir de ma part. Je change de proie, tel un prédateur intelligent. Mon kunai en main, au moment parfait, à la hauteur parfaite, j'assène un coup rapide à cette homme ténébreux. Il ne risque plus de mettre ce genre de chapeau grotesque la prochaine fois, il aura compris que ça ne l'aide pas pendant les combats. Il n'a aucune chance d'esquiver ce coup, il est salement amoché, je présume qu'il n'a eu aucune chance face à un Jônin de la Feuille et maintenant il va se faire abattre par un genin, le serpent de la Brume Sanglante. La Nature vaincra.


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Kouzen
Samui Kouzen
Informations
Grade : Genin
Messages : 41
Rang : C

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyMer 17 Fév 2016 - 5:23

Le sang coulait à une vitesse ahurissante. Je ne pensais que c’était impossible d’avoir un écoulement aussi rapide. La douleur était littéralement insoutenable. Chaque mouvement de ma jambe venait se heurter sur l’os qui l’avait transpercé et ainsi, amplifier ma souffrance. Cette pointe blanche avait traversé mon mollet pour finir prêt du tibia, en ressortant, bien entendu, de l’autre côté de ma jambe. Un bref coup d’œil m’indiquait que la seule façon de décoincer ma jambe allait être très douloureuse. Du coup, je ne vais pas vous mentir, je n’étais vraiment pas chaud du tout. Ne pouvant plus bouger, j’allais, de toute façon être un poids pour mon équipe. De plus, je représentais une cible facile à abattre pour nos ennemis du jour. Enfin, en réalité, je suis une cible facile depuis le début, mais ça, il ne faut pas le dire.

Ma cigarette s’était très vite consumée par ma faute. Je devais me concentrer sur autre chose que sur ma jambe et l’apport en nicotine était la bienvenue. Pour le coup, je prendrai bien ce fameux verre histoire d’anesthésier tout ça ! Enfin, ce n’était plus le moment apparemment. N’ayant plus grand-chose à faire, je repris une clope tout en essayant de voir l’assaut de mon coéquipier Konohajins à travers les nombreux os. Ma vision était, de temps en temps, flou à cause de ma blessure et les gros machins blancs sur le sol n’arrangeaient rien ! Néanmoins, je vis des silhouettes se mouvoir entre les os. Très vite, j’ouvris une connexion mental avec mon allié afin d’en apprendre plus sur son combat quand je vis un corps tombé accompagné d’un bruit sourd. Au vue de la composition physique, cela ressemblait à un serpent avec des attributs assez humain. La jeune femme est une Kaguya et de ce fait, je ne pense pas qu’elle puisse se transformer de la sorte. C’était donc Hebi. Vous me direz, tout est dans le nom après tout.

Toujours vivant le serpent ?

Celui-ci me répondit sans attendre. Parfait alors ! Il avait un plan en tête. Pour cela je devais servir de relais entre Satochi qui avait une vision plus dégagé et Hebi qui… Qui j’en sais rien moi ce qu’il fout ! Bref, dans la foulée j’utilisais ma connexion mentale avec Satochi.

Jônin de Konoha ! Hebi a besoin de la position des ennemis, il a l’air d’avoir un plan.

Néanmoins, je remarquai que lors de la fin de mon message, mes clones illusoires avaient disparue. Je pris quelques secondes de réflexion pour me rendre compte que mon état s’empirait de minutes en minutes. J’avais dû mal à garder convenablement mon chakra stable. La suite du combat semblait plus compliquée que prévu. Surtout que ces quelques minutes avaient amené un personnage pas content. En effet, l’homme au chapeau s’était approché de moi pour m’envoyer, sans sommation, un projectile d’eau adoptant la forme d’une Hydre à trois têtes. Putain ! Le mec est sans pression, pas du tout comme l’eau que je vais me recevoir. Ne pouvant ni bouger, ni me défendre, j’envoyai comme une sorte de massage d’adieu à Hebi.

Dans peu de temps, ça sera fini pour moi, gagner vite...

Je me pris de plein fouet la masse aqueuse qui brisa, par la même occasion, les os autours de moi et surtout, le mien. Néanmoins, c’était la seule bonne nouvelle. Parce que sinon, on est plutôt sur un bilan négatif. L’amas d’eau m’avait propulsé un peu contre un autre os qui avait ainsi, arrêté ma projection. J’étais donc adossé à ce dernier et je faisais brièvement le bilan de choses. Ma clavicule n’était pas dans un bon état. Je pense que j’ai quelques côtes fêlées voir cassées et j’ai un putain de mal de dos à cause de l’amortissement de ma pseudo chute. Sans oublier, bien entendu, le sang qui coule de plus belle depuis que l’os a été retiré, mais ce n’est pas le pire. Non, le pire dans tous cela… C’est que ce connard a éteint ma clope avec son Suiton ! Merde quoi ! Respecte-moi un peu !

J’entendais, au loin, des gens parlaient, mais je ne discernais pas grand-chose. Ma tête tournait, mes oreilles sifflés bref, je sentais l’inconscience pose sa main froide sur mon épaule. Il était temps pour moi de tirer ma révérence… Ou pas. Alors que j’allais sombrer dans une zone étrangement très noire, une voix résonna dans ma tête. C’était celle de Satochi qui m’indiquait les informations que je lui avais demandé plutôt. Le problème, c’est que j’avais dû mal à garder une connexion mentale correcte. De ce fait, j’avais seulement capté la position de Chapeau-man, mais pas celle de Milly et qui plus est, j’avais coupé la connexion, car je ne pouvais plus vraiment la tenir. Je me concentrai de nouveau afin de tenter de communiquer ses informations à Hebi. Pour la position de Milly, j’allais faire avec la dernière position que je connaissais et puis voilà.

He… Hebi. Chapeau… à trois mètres de… de… Ton ancienne position, en direction de Satoc… et … Pour Milly...

Je coupai la connexion, ne pouvant presque plus parler convenablement. C’était la fin pour moi… Un gamin dans un monde de grand. Là pour le coup, j’avais fait tout mon possible, mais on s’acharne sur le plus faible de la bande. Cela doit être monnaie courante dans ce bas monde. Merde quoi. Bon au moins, je vais pouvoir dormir et ça, c’est le point positif. Dans tous les cas, avant de partir, prenons une dernière taffe. Mon bras gauche semblait encore valide, me permettant d’accéder à mon feu pour aspirer une dernière fois la fumée qui m’ouvrira les portes de l’inconscience. Quoi ? Il est où mon briquet ? Me dite pas que je l’ai perdu quand je me suis fait projeté … Alors le mec m’éteint ma clope et en plus il me fait perdre mon briquet. Si tu veux jouer comme ça monsieur yeux rouges. Je concentrai le peu de chakra que je pouvais concentrer afin d’envoyer mon attaque finale. Je savais que ceci allait précipiter l’heure de mon sommeil, mais là, je n’en avais plus rien à foutre. Je me concentrai pour augmenter la chaleur autour de Kurasa… Non cela ne suffisait pas, j’augmentai encore la chaleur afin de plonger mon adversaire dans un double Genjutsu pour gêner et déstabiliser mon adversaire. Du sang commençait à couler de mes narines et mes oreilles. Je crois que ce dernier assaut m’a encore plus endommagé. Ahah ! Fallait pas éteindre ma clope put… Merde, je tombe… Je vois trouve, je ne vois plus rien c’est quoi ce bordel. Aie ! Ma tête ! Je dois rester fort encore quelques secondes ! Allé je peux le faire ! Oula, je sens toutes mes forces me quitter. Je crois que c’est la f…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kaguya Milly
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyMer 17 Fév 2016 - 17:37

Satochi ne sembla pas contre cette proposition. Selon lui, j’avais même prouvée que j’avais une certaine puissance. C’est curieux, ça parait tellement condescendant dans sa bouche. Monsieur est donc si sur de sa victoire et de sa supériorité ? Oh, en plus il me menace d’apparaitre dans le Bingo Book de Konoha si jamais le serpent décède de ses blessures. Franchement, ce serait même plutôt un honneur si cela arrivait. Bah ouais c’est super badass, ça fait badgirl. La dangereuse Kaguya qui a tuer un novice à peine sortit de l’académie parce qu’il pétait déjà plus haut que son cul. Oooouh, craignez-moi ! Tss, c’est nul. Et puis nan ce serait totalement injuste. Je n’ai fais que me défendre. Ouaip c’était de la légitime défense, tout le long ! Kurasa a attaqué oui, moi je n’ai fais que servir de soutien.
Un « peuh » a peine audible s’échappa de mes lèvres, l’air renfrogné, alors que je commençai à comprendre le principe du genjutsu dans lequel j’étais depuis maintenant un petit moment. La jambe droite répond à gauche, et si je veux avancer je recule. Pareil pour les bras, et en fait pour tous les membres du corps. Je me rapprochai du Konohajin, pas à pas, encore troublée par le phénomène psychologique. C’est sur que je ne risque pas de faire des mouvements brusques comme ça, mais tant que ça reste ainsi lent, pas de soucis.

« Si tu veux éviter dans le futur des désagréments similaires à celui dans lequel tu es aujourd'hui, je t'invite à changer de compagnon de route. » Continua-t-il, un conseil qui ne pu être accueillit que par un petit rire. « Quant à ta proposition, je la refuse … En revanche, je peux placer un sceau bloquant ton chakra et t'escorter jusqu'à Konoha pour t'y faire rencontrer Miko dans un lieu surveillé et en sécurité lorsque la délégation de Konoha sera de retour. Car je le répète, avec ce qui se passe ici, il est hors de question que tu rencontres l'Ombre de la Feuille dans un endroit aussi peu sécurisé. Qu'en dis-tu ? »

Nous n’étions plus qu’à un bon mètre l’un de l’autre. La distance de sécurité minimale, dirons-nous. Le regard plongé dans le sien, je me demandais s’il était sérieux. Et visiblement c’était le cas. Rien dans le mouvement de ses paupières ne démontrait le contraire. Est-ce que c’est un trait de caractère typique de leur village, que de prendre les étrangers de haut ? Hebi restait le meilleur dans le lot bien entendu, mais au final Satochi n’était pas si mal placé non plus.
Seulement avant que je ne réponde, deviner qui voilà ! Kurasa ! Revenu d’entre les morts le saligot. Et oh, un nouveau style vestimentaire ? Bah voilà, celui-là est quand même bien mieux que ce qu’il avait avant. Par contre pouah, quelle odeur de chair cuite il trimbale ! Un vrai bout de cochon qui aurait trop dormit sur le barbecue.

« Misérables insectes … Quand est-ce que vous allez comprendre où est votre place ? … » Rugit-il.

Pas content le cochon. Et pour preuve il continua de proférer des menaces envers le plus haut gradé de la feuille. Bien, ça fait un peu pompeux m’enfin. Ah, nan Kurasa, nan t’abuses là. Signer son arrêt de mort ? Mais bon sang, je suis en train de nous négocier un marché, et tu pourris encore tout par ton impulsivité ! Merde quoi, c’est les Kaguya qui sont impulsifs comme ça normalement ! Et putain Satochi qui en rajoute une couche ensuite, mais quelle bande de gamins ! Vous allez voir, à tous les coups je vais littéralement pouvoir m’assoir sur mes questions. Ça va repartir en pogo général cette histoire …
Tiens, un détail pendant qu’enfin les deux se taisent, quand je balaye le terrain d’un regard vaseux. Pourquoi il y a deux Hebi par terre ? Ça n’a pas de sens. Ah non, l’un des deux est tout fripé et plus pale, alors que l’autre pisse le sang au niveau de l’épaule. Ça alors, il aurait réussi à esquiver cette contre-attaque aussi ? Quelle plaie ce type ! Enfin, au moins il a subit un retour de bâton. Tant que je serais dans ce genjutsu à la noix, je ne pourrais rien lui faire à distance. Ce serait risque gâcher du chakra en balançant une attaque dans le vide.

Par contre il prépare quelque chose. A côté, le Konohajin hurle un « Kaï ! », les mains jointes en une mudra. Ce cri, ce signe, c’est qui permet de sortir d’un genjutsu non ? Merde alors, il était enfermé dans un truc comme ça aussi ? Attendez, s’il y arrive je devrais pouvoir !
Aussitôt je joignis mes mains et tenta de reproduire ses gestes. Punaise ça devait avoir l’air tellement ridicule d’un point de vu extérieur. Surtout que Satochi remettait le couvert avec sa proposition. Tais-toi donc et laisses-moi me concentrer, c’est déjà vraiment pas facile avec tous les sens inversés, et même sans ce malus je n’ai encore jamais réussi une seule fois ce genre de technique.

Seulement ils n’avaient visiblement, tous, pas envie de me laisser essayer. Le ninja le premier fut celui qui rouvrit les hostilités, jetant sur Kurasa une soudaine et puissante vague de vent. En même temps, et c’est soit parce que je suis méga balaise, soit autre chose mais d’un coup je sentis tous mes sens revenir dans le bon ordre. Est-ce que j’aurais réussi ? Pas le temps de vraiment réfléchir, le serpent de la feuille sortit soudainement de terre, sous les pieds du nukenin alors que celui-ci semble gêner par autre chose encore.
Agir sur l’instant, profiter du terrain et utiliser ses réflexes avant la raison. C’est ce que je fis. Mon rapprochement, qui avait pourtant servit plus tôt à conclure le marché, était cette fois utile à faire naitre des os du sol qui s’enroulèrent aussitôt autour de chacun des membres de Satochi. Les bras bien écartés pour l’empêcher de réaliser la moindre technique, les jambes figées au sol. Le bassin fixé à l’arbre osseux juste derrière. Même la tête était maintenue immobile. Tout cela fut la question d’un instant. Je ne pouvais pas protéger mon coéquipier comme je l’avais fais jusqu’à maintenant, mais je pouvais agir autrement. Une pointe acérée sous la gorge, tout droit sortie de la paume de ma main, j’hurlai aux oreilles du ninja ligoté :

« STOP !!! Ordonnes-leur d’arrêter !! » Le souffle court, la rage dans le regard. J’étais si proche de Satochi qu’on aurait pu s’embrasser. Le ton se fit progressivement plus calme. « Que ce soit clair, j’ai absolument pas l’intention de te tuer. Ni toi, ni l’enfoiré reptilien qui te sert de sous-fifre. Même si, soyons franc il le mérite amplement. » J’appuyai légèrement sur la pointe, faisant perler une goutte de sang non loin de sa carotide. « Je suis sérieuse Satochi, je n’accepterais aucun marché si Kurasa n’est pas en état de quitter les lieux. Et je ne compte pas non plus me présenter devant Miko en tant de prisonnière de guerre. Toutes les réponses qu’elle pourrait me fournir en serait dévalorisées. » Ignorant totalement ce qu’il venait vraiment de se passer dans mon dos, je préférai garder mon armure. « Tu ne me poseras pas de sceau, et de toute façon l’Hokage n’a rien à craindre de moi. J’ai franchement pas le niveau pour espérer gagner un combat contre elle. » Je retirai finalement mon pseudo poignard de la gorge de Satochi, et recula d’un petit pas, sans pour autant être trop loin et ne pas perdre le contrôle de la situation. « Ce que je te propose alors, c’est que tu organises un rendez-vous entre elle et moi, sur un terrain neutre. Fait venir autant de garde que tu veux, toute l’armée même, si tu as aussi peu confiance en la puissance de ta cheffe. Je viendrais seule et pas plus armée qu’aujourd’hui. »

C’était ma dernière carte, j’aurais pu le tuer tout de suite. Mais ça n’aurait amené que d’autres problèmes, et toute tentative d’obtenir des réponses deviendrait caduc.

[la partie qui suit est à prendre en compte uniquement en fonction de l’état de Kurasa ^^]

« Et toi tu la boucle ! » Hurlai-je soudainement en pivotant d’un demi-cercle afin d’avoir mon coéquipier en vue. « C’est à cause de toi qu’on est dans cette merde ! Trois fois que je te sauve le cul, alors pour une fois tu restes dans ton coin et tu te tais ! »

[fin du morceau à prendre en compte !]

« Alors Satochi ? Dépêche-toi de choisir, y a deux genins de village qui se vident de leur sang là. Et ce ne sera pas ma faute s’ils leur arrivent un pépin. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptySam 20 Fév 2016 - 15:08

Le venin de ses paroles lâché, le déserteur s’apprêtait à replonger au cœur du combat dans les secondes qui allaient suivre. Malgré son corps partiellement brûlé, les dégâts que le mentor Konohajin lui avait infligés tout au long du combat et ses muscles affaibli par l’effort, sa volonté lui permettait de se tenir encore debout face à ses adversaires. Nourri de son idéologie prônant l’usage de la haine et de la violence, il se sentait de nouveau armé pour faire face à ce qui se présentait comme étant la bataille la plus difficile de sa vie ! Tout ça au nom de la destruction du système ! Il voulait donc encore en découdre bien que lui et sa partenaire semblaient se trouver en bien mauvaise posture ! Quoi que… Ils pouvaient toujours espérer tirer quelque chose de positif de cet affrontement. Le corps du genin arrogant se trouvait toujours au pied de la cheffe du clan Kaguya, tandis que le Tenbatsu venait de s’occuper de celui qui appartenait au village du sable. Si tout s’était bien passé comme prévu, ceux qui endossaient le costume de « méchant » se retrouveraient donc dans un deux contre un, face au manieur de cette affinité si particulière qu’était le Yôton.

Loin de se laisser abattre, le ninja de Konoha répliqua à la provocation de Kurasa et se permit même de surenchérir en se moquant de l’état dans lequel se trouvait le Nukenin ! Allant même jusqu’à la traiter de gamin ! Dans d’autres circonstances, cette remarque aurait eu de quoi faire lâcher un rire rempli de sadisme chez l’homme aux yeux rouges, seulement, elle ne fit qu’attiser un peu plus la haine qu’il éprouvait pour son adversaire ! C’est d’ailleurs à ce moment-là, lorsque que les regards des deux shinobis se croisèrent, qu’il en profita pour lui lancer un Genjutsu en tout point similaire à celui que le Sunajin lui avait lancé au début de ce combat ! Ce dernier allait servir à perturbé les sens de Satochi l’espace de quelques instants. Des secondes dont il espérait bien pouvoir profiter pour lui asséner, à son tour, de sérieux dommages ! Ça y est, c’était le moment d’agir ! Le brun était à présent plongé dans un monde mystique dans lequel il allait probablement se demander comment il avait fait pour se retrouver là, rencontrant à l’occasion des esprits moqueurs qui allaient mettre en place la perturbation. Il commença par malaxer un maximum de chakra et s’apprêtait à lancer une nouvelle technique offensive ! Seulement, encore une fois les astres n’allaient pas s’aligner en sa faveur…

Tout à coup, son regard se marqua une nouvelle fois d’une expression évoquant une bien désagréable surprise ! Le Rakuzan avait ses doigts correctement posés, formant un signe qui s’alliait avec ses paroles alors qu’il se libéra de l’emprise de l’illusion ! Pour en rajouter un peu plus aux mauvaises nouvelles, ce fut même lui qui en profita pour attaquer le premier ! Le chakra du ninja appartenant au village caché de la feuille commença à se mêler au vent et créa ainsi une tempête qui n’avait que pour seule cible l’ancien shinobi de Kiri. Ce dernier ne savait ni la puissance, ni les effets que pouvaient bien faire cette technique Fuuton, mais prenant en compte l’état dans lequel il se trouvait, il ne pouvait sûrement pas se permettre de prendre de risque. Encore un coup assez sérieux et il se retrouverait à terre, dans l’incapacité totale de faire quelque chose, à part admettre sa défaite. Et au vent, il allait répondre par le feu ! Pour une fois qu’il avait la chance de faire basculer les rapports élémentaires du Ninjutsu et ainsi être pour la première fois en position de force, il n’allait pas manquer sa chance !

Seulement, le Tenbatsu commença à sentir une chaleur insupportable autour de lui, ou en lui ! Assez douloureuse pour lui faire poser un genou à terre ! C’était comme si une fièvre essayait de la frapper alors qu’il se trouvait au beau milieu d’une action importante ! Était-ce la répercutions des importantes brulures subites à cause du clone explosif ? Non, il n’y aurait aucune logique à ce que ce genre d’effets frappe maintenant. C’était autre chose, mais il n’avait tout simplement pas le temps d’y penser, tant l’approche du jutsu Fuuton était imminente !
Décidément, les ninjas, encore décidés à défendre leur village au péril de leur vie, voulaient sa peau ! Voilà qu’une nouvelle menace se présentait à ses yeux, alors que le ninja –anciennement- masqué vit émerger une nouvelle menace ! Le coup fatal qu’il redoutant tant allait peut-être venir du sol, alors qu’il voyait ce dernier se faire creuser par une chose inconnue et qui semblait se diriger tout droit vers lui ! Ce qui était donc à l’origine destiné à être une simple attaque allait vite se transformer en une technique visant aussi à le protéger ! Autant faire d’une pierre deux coups…

*Ces insectes sont vraiment pénibles… ! Suiton !*

C’est alors qu’avec l’aide de sa seule main valide, Kurasa enchaina une série de mudra et, bien que la difficulté d’exécuter une technique se soit étendue, il laissa s’échapper tout le fluide spirituel qu’il avait précédemment malaxé ! Prenant un peu d’élan, le Tenbatsu laissa ses joues se remplir de d’eau avant de cracher une immense quantité d’eau ! Une vague de plusieurs mètres commença à se déverser devant le Déserteur de Kiri, ce dernier se faisant soulever avec, créant ainsi un véritable torrent prêt à envahir toute la zone de combat ! Un mini-tsunami se mit dans une terrible marche, prête à balayer tout ce qui se trouvait dans cette rue devenue une arène ! Si les deux Genin n’avaient pas encore succombé aux multiples assauts menés depuis le début de cette fâcheuse rencontre, malgré leur état critique, l’heure était arrivée ! Quant à la menace venue de sous la terre, elle allait vite se retrouver emporter si tôt la tête sortie, ou noyer si elle s’entêtait à rester cachée ! Même le fourbe Shinda Michiki s’était vu obligé de sortir de sa cachette grâce à cette technique dévastatrice ! Certes, l’eau peut couleur, ou alors elle peut s’écraser. Cependant, serait-ce suffisant pour contrer le Jonin de Konoha ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Rakuzan Satochi
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyMar 23 Fév 2016 - 0:55


Satochi ignorait comment, mais le mec au chapeau qui n'en était plus un avait encore une fois réussi de manière plus qu'étrange à se sortir de la panade dans laquelle le trio de fortune l'avait précipité. Pourtant, le brun l'avait bien vu s'écrouler subitement avant de se relever miraculeusement en lançant une espèce de vague Suiton assez embêtante et le Fûton du Chef de clan dans tout ça ? Et bah le Futon, il rencontra la vague et les effets s'annulèrent. C'est aussi simple que ça.
Après tout, le vent, c'est un élément pas très rapide et celui du brun avait visiblement était incapable de se coordonner comme prévu pour frapper en même temps que les Genjutsu du Sunajin. Bien huiler une combinaison de trois shinobis était apparemment impossible en ce bas monde.. Mais bon. Il existait surement des statistiques supérieures qui prenaient le pas sur toute logique allait savoir.


D'ailleurs en parlant d'autre chose étrange. Satochi était sacrément con pour tourner ouvertement le dos à Milly alors que cette dernière avait amorcé une approche dans sa direction. Bof. On dira juste qu'il n'avait pas vraiment eu le choix et que désormais, il se retrouvait immobilisé par des os avec une furie si proche de lui qu'il pouvait sentir toute la haine dans l'haleine de cette dernière.
Elle voulait qu'il les arrête ? Comment ? Il était bloqué ici. Yoshimitsu avait sacrément chargé et Hebi avait peu de chance d'entendre quoi que ce soit depuis les sous-sols.
Elle finit par se calmer pour reprendre son petit numéro de petite sainte qui voulait tuer personne.


- Difficile à croire. Je t'avais laissé l'opportunité d'en rester là, je t'ai laissé une chance d'arriver à ton objectif. Si bien que je me demande qui mérite le plus de mourir ici ? Ceux qui sont à la recherche d'un Kage et qui attaquent les membres du village en question. Ou ceux qui ne font que se défendre.

Satochi n'était pas intimidé par la blondasse qui par cet unique geste venait de brûler à jamais les chances qu'elle aurait pu avoir pour s'entretenir avec l'Ombre de Konoha. Après tout, son interprétation était tellement fausse que même dans cette position Satochi riait intérieurement.

- Qui a parlé de prisonnière de guerre ? Je te proposais une escorte pour t'aider à franchir les portes de Konoha. Mais on dira sans doute que ton ego de Nukenin a pris l'ascendant et maintenant que tu as fait couler le sang d'un Jônin, j'ai bien peur qu'il soit difficile qu'on t'accorde une telle faveur un jour. Dommage.

L'immobilisation de la Kaguya était d'un haut niveau, et il allait être difficile pour le Rakuzan de s'en débarrasser pourtant cette dernière avait un point faible qui laissait au Rakuzan la possibilité d'effectuer tout doucement un mudra après l'autre. Habilement, il les dissimulait pendant que son regard ne quittait pas des yeux celui de Milly. Après tout, elle avait beaucoup parlé et donc elle allait recevoir beaucoup de retour. D'ailleurs, elle venait de refuser la proposition du Rakuzan. Au moins, l'affaire était entendue et dès le retour du Jônin à Konoha, il ferait en sorte que Kaguya Milly et son pote figurent dans les cibles prochaines à abattre.
Mais Satochi avait vraiment envie de répondre à cela, car après tout la contre-proposition de la blonde était encore plus drôle que l'incroyable faculté de riposte du grand brûlé posté plus loin.


- Tu penses vraiment qu'un Hokage n'a que ça à faire de ses journées que de venir te retrouver dans un endroit random pour répondre à tes questions ? C'est toi qui les veux ces réponses non ? Alors pourquoi n'es-tu pas venue directement à Konoha ? Sans ton petit copain qui pense qu'à rien d'autre qu'à foncer pour se faire défoncer, tu aurais sans soucis eu droit à une audience et si tu n'avais pas fait d'histoire, tu aurais pu repartir tranquillement pour retrouver ta fiancée.

Il marqua une pause.

- Mais tu as décidé d'agir autrement et de la traquer comme une cible à éliminer. Aujourd'hui, ici, tu as peur de perdre ta vie et c'est pourquoi tu fais tout pour me convaincre de tes bonnes intentions. Mais rassures toi, tu ne mourras pas aujourd'hui, ni ton pote d'ailleurs. J'ai fait mon devoir, j'ai testé mon niveau et je sais qu'un jour, on se recroisera.

Son visage adopta subitement une attitude triste. Comme si le Jônin avait accepté l’inévitable. Il inspira profondément tandis qu'un regard triste se plongea dans les yeux de Milly.
L'instant d'après un nuage de cendre ardente plongea Milly dans le noir total.


Ce n'était pas assez pour tuer quelqu'un, mais Milly allait surement passer un sale quart d'heure puisque les organes internes commençaient littéralement à brûler de l'intérieur. C'était en revanche bien assez pour la mettre hors course synonyme de libération.
Après cela, il consumerait le reste de ses réserves pour retrouver le corps inconscient de Yoshimitsu tout en ordonnant à Hebi de se replier.
La raison avait frappé, et bien que son désir de mettre en pièces ces deux Nukenin fût terrible, le Jônin décida d'agir en tant que Chef de la délégation de Konoha. Il ne voulait pas perdre bêtement un camarade pour une raison aussi bête. Mais au final. Peut-être qu'il avait été trop gentil dès le départ.



Actions:
 


Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Hebi
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyMar 23 Fév 2016 - 1:50

Mon attaque de taupe prête au lancement et c'est maintenant qu'on me dit que je ne peux pas décoller. Sortant de la terre, mon kunai en main, je me prend une bonne vague dans la gueule. Un rictus se forme sur mon visage et je me fais emporter par l'eau craché par le chapeau magique. Encore une fois, le grand seigneur de la guerre n'a pas voulu que je porte des attaques efficaces à mes ennemis. Je me retrouve toujours étonné de la situation pendant mes attaques. Je lâche mon projectile dû aux roulades dans l'eau et me retrouve à une vingtaine de mètre de la position de mes collègues. Concentrant mon chakra dans ma plante de pied, je retrouve de la stabilité et rejoins rapidement mes coéquipiers. Ne connaissant pas le réel résultat du combat, encore de l'eau dans les oreilles, j'essaye de l'enlever pendant mon chemin. Je prend mes précautions et je monte sur l'une des bâtisses non détruites par l'arbre. Mes blessures toujours douloureuses, je me pose tranquillement, observant la scène de discutions entre le jônin de la feuille et la Kaguya. Encore des vieilles boutades, je ne prend même pas la peine d'entendre les paroles de deux shinobis.

Enlevant mon bandage inefficace, je ne suis pas K.O mais je n'ai pas envie d'intervenir. Je pourrais me recevoir une technique en pleine gueule, je profite de ce moment afin de localiser le corps inconscient de Yoshimitsu. Il n'y a plus de passerelles télépathiques, il ne doit pas être bien le sunajin. Sautant de toit en toit, je trouve rapidement le corps du lanceur d'illusion. Portant mon coéquipier sur le dos, revenant sur mes pas, ils sont toujours entrain de discuter mais je remarque la fourberie du haut gradé. Mudra par Mudra, il exécute lentement une offensive, je reste muet face à cette scène. N'émanant aucune émotion, une vengeance faite par une autre main, ça en vaut bien une. Une nuage de cendre se forme autour de la Kaguya, je n'avais même pas envie de regarder le résultat final. Certains diront que c'est de l'art, moi je dirais plutôt que c'est des côtes de porc trop grillées.

Le combat se termine sur cette attaque porté par le Jônin. On ne perd pas notre temps et on dégage de la zone. Il va falloir emmener Yoshimitsu à des ninjas médicaux. Suivant Satochi, je ne sais pas ce qui se passe dans les autres combats mais j'espère que nos frères d'armes sont en vie. Une bonne fièvre, un œil inutilisable et une épaule percé, voilà ce qu'on récolte d'une guerre imprévue. Des cicatrices que je porterais pendant toute ma vie, elles resteront gravé en moi et j'espère que ces deux shinobis ne seront pas sur mon passage dans le futur. Cela ne se passera pas comme aujourd'hui, le temps fait bien les choses.


Revenir en haut Aller en bas
Suna
Kaguya Milly
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptyMer 24 Fév 2016 - 17:38

Seulement la réponse ne fut absolument pas celle attendue. C’était comme Satochi était persudé que j’étais profondément pourrie de l’intérieur. Ou un truc dans le genre. Il ne voyait même pas la détresse dans mes mots, l’envie de calmer ce jeu de violence inutile qu’avait engager Kurasa et qu’au final tout le monde avait suivit. C’est pourtant pas dur, merde. Pourquoi il faut forcement que tout soit hyper compliqué alors que la solution pourrait être toute simple. Certes ma méthode n’était certainement pas la meilleure, ni la plus futée mais zut quoi !
Le Jonin de Konoha démontra très clairement qu’il avait tout compris de travers. Sans doute est-ce ma faute, mais il en venait à se demander qui méritait le plus de mourir ici entre son camp et le mien. Pourquoi donc il fallait forcement que quelqu’un meurt ? D’accord certains ici prônaient bien plus le meurtre à la diplomatie, mais lui je le pensais bien plus éclairé. Plus mature. Il expliqua le point du « prisonnière de guerre » tout en me jetant encore et encore des sarcasmes au visage. Mon égo de nukenin aurait prit le dessus hein. La blague, il ne pige même pas qu’être entourée de ninja, dans un village caché, avec en plus un sceau qui bloque tout usage de chakra, c’est justement être prisonnière. Ne pas être libre de ses mouvements, n’avoir aucune porte de sortie en cas de pépin, toujours sentir une épée de Damoclès au-dessus de son crâne ; comment interroger quelqu’un passivement avec tout un arsenal ainsi déployé à côté qui décidera de la vie ou de la mort de votre personne ? C’est impossible. Les questions seront forcement biaisées, détournées pour ne pas paraitre déplacer, pour ne pas augmenter le risque de voir sa tête détacher de son corps.

« Compte là-dessus. Je n’ai rien fais de mal moi, contrairement à Kurasa. Et ne me fait pas croire que cette mini goutte de sang puisse compter. Je me débrouillerai sans toi pour arriver à mes fins.

- Tu penses vraiment qu'un Hokage n'a que ça à faire de ses journées que de venir te retrouver dans un endroit random pour répondre à tes questions ? C'est toi qui les veux ces réponses non ? Alors pourquoi n'es-tu pas venue directement à Konoha ? Sans ton petit copain qui pense qu'à rien d'autre qu'à foncer pour se faire défoncer, tu aurais sans soucis eu droit à une audience et si tu n'avais pas fait d'histoire, tu aurais pu repartir tranquillement pour retrouver ta fiancée. » Il marqua une pause. « Mais tu as décidé d'agir autrement et de la traquer comme une cible à éliminer. Aujourd'hui, ici, tu as peur de perdre ta vie et c'est pourquoi tu fais tout pour me convaincre de tes bonnes intentions. Mais rassures toi, tu ne mourras pas aujourd'hui, ni ton pote d'ailleurs. J'ai fait mon devoir, j'ai testé mon niveau et je sais qu'un jour on se recroisera. »

Tss, revoilà encore cet air si supérieur. Vraiment Satochi, tu me déçois. Je te croyais vraiment plus malin que cet abruti d’Hebi … Et bizarrement j’ai encore envie de croire qu’un arrangement est possible. Pas maintenant non, là c’est foutu. Mais plus tard sans doute, dans les jours ou les semaines qui viendront.
Un nuage sombre sortit soudainement de la bouche du Jonin. Instant de surprise avant de je ne reforme instantanément mon armure. Un peu trop tard tout de même, j’en avais avaler et ah bordel ça brûle ! Merde c’est quoi cette connerie ? Punaise c’est … ah c’est pas agréable du tout. De l’eau, il me faut de l’eau ! A moitié en train de perdre l’équilibre à cause de la douleur, je me précipitai sur tout ce qu’avait projeté Kurasa pour se défendre de l’attaque combinée des trois ninjas. Un véritable torrent aqueux qui ne fit aucune victime visiblement, ou alors je ne voyais plus très claire avec cette très désagréable impression d’avoir du feu qui me crame les organes. Oui ça doit plutôt être ça. J’ignorais même tout ce qui se passait autour de moi, si Satochi a avait pu sortir de l’emprise osseuse, de la position d’Hebi, de la météo. Tout ça j’en avais plus rien à foutre. Je voulais juste éteindre ce feu qui me brulait de l’intérieur et chaque seconde était plus douloureuse que la précédente.

En fin de compte je réussis tout de même à calmer la douleur à force de boire et boire encore, mais cela m’avait complètement vidée de toute mes forces. Incapable de parler, le regard vague, un genou à terre je vis simplement mon allié nukenin dans le flou de mes paupières. Un geste pour lui dire de tout arrêter, puis un autre lui demandant de venir m’aider, et enfin un dernier intimant l’envie de quitter les lieux au plus vite. Ce que nous fîmes sans attendre, les ninja de la feuille étaient partit, semble-t-il, profitons-en.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 EmptySam 27 Fév 2016 - 21:53

Toujours à genou à cause de cette chaleur oppressante qui lui hantait le corps, Kurasa se laissait transporter et soulever dans les airs par le gigantesque torrent, qu’il avait tout de même réussit à cracher malgré ses forces qui commençaient maintenant à le quitter de manière critique. Il observait ainsi sa création, des flots de vagues qui envahissaient la zone de combat, s’infiltrant dans le moindre recoin disponible et s’écrasant violemment contre chaque obstacle qu’elles allaient rencontrer. Bien que l’importance de la technique soit fortement réduite, lorsque l’on prend en compte l’ampleur d’un village tel que Suna, ce petit raz-de-marée allait infliger de nouvelles blessures au paysage sablonneux. Fragilisant notamment les habitations malheureusement situées en plein dans le lieu où se livrait un affrontement entre deux camps qui refusaient de perdre. Leur confection faite de terre et de sable solidifié allait-elle être assez résistante pour ne pas s’écrouler et conserver, malgré tout le chaos ambiant, le paysage si singulier qu’est celui du village du Sable ? Peut-être bien. Cependant, si ce n’était pas la simple offensive du Tenbatsu qui allait s’occuper de détruire le village faisant la fierté de Kaze no Kuni, autre chose allait le faire. Que ce soit par l’action des membres du mystérieux Kaiho-sha ou l’œuvre d’une entité dangereuse au possible !

Quoi qu’il en soit, le déserteur de Kiri avait des choses bien plus urgentes auxquelles il devait prêter attention. Sans surprise, ces éléments n’étaient autres que ses adversaires dont il allait s’empresser de vérifier l’état, espérant que sa technique ait fait un maximum de dégâts. Il n’aimerait pas que ce tsunami lui ait demandé une grande consommation pour résulter une nouvelle fois en un gaspillage, comme ce fut le cas pour son requin aqueux venu s’écraser dans le vide qu’avait laissé le Rakuzan. Seulement, avant même qu’il ne se mette à scruter les environs de long en large, il sentit doucement cette chaleur désagréable en train de s’estomper, lui permettant ainsi de retrouver ses esprits autant que son état le lui permettait. En effet, les efforts fournis pendant le combat, les graves brulures handicapant son côté gauche et l’épuisement de son chakra qui approchait commençaient à le fatiguer sensiblement.

Le Nukenin se mit alors à regarder autour de lui. Ses yeux d’un rouge sanglant tombèrent d’abord sur le corps inconscient du jeune Sunajin, qui se retrouvait complètement immergé sous l’eau. Puis, il tomba sur le corps du Genin de Konoha qui venait d’être projeté à quelques mètres de Kurasa suite à son choc puissant avec la vague crachée par ce dernier ! Il semblerait que le jeune homme à la chevelure atypique et aux dons de serpent soit celui qui se cachait sous terre en vue de porter un coup fatal au méchant du jour ! Et comme le mi-reptile qu’il était, le jeune Konohajin glissa hors du cœur de l’affrontement, se réfugiant en haut d’une des bâtisses encore debout afin, certainement, de ne pas risquer de se prendre une autre technique qui pourrait alors s’avérer fatale pour sa vie. Il ne restait plus qu’à découvrir l’état de Satochi ! Autour de lui, pas le moindre signe d’un impact du petit tsunami balancé par Kurasa. Bien que cette dernière soit d’une puissance redoutable, sa rencontre avec la tempête crée par le Jonin devait être la cause de ce vide rageant autour de lui. Encore une fois, le brun s’en sortait sans avoir rencontré le moindre souci, ou presque…

Presque, car pendant la seule seconde où le Rakuzan se permit de porter son attention sur le ninja masqué, la cheffe de l’illustre clan que représentait celui des Kaguya en profita pour l’immobiliser à l’aide d’une puissante technique. Une véritable création osseuse était sortie de terre et était venue s’enrouler comme des ronces autour du Konohajin afin de l’empêcher d’exécuter tout mouvement. Là, la jeune femme commença un nouveau discours qui avait alors pour but de calmer les vives tensions que cet affrontement avait créées, proposant un marché plus ou moins risqué à son interlocuteur. Elle se permit même de hausser le ton en s’adressant à son coéquipier aux yeux rouges, l’accusant d’être le créateur de tout ce remue-ménage. Elle n’avait pas tort, mais le Tenbatsu avait-il eu vraiment le choix face aux deux shinobis de la feuille qui refuseraient de donner une quelconque information sur leur Kage même si leur vie en dépendait ?! Il ne le pense pas. La bataille était inévitable et Milly le savait aussi bien que lui ! Mais soit, sans dire un mot, il laissa la scène se dérouler sous ses yeux et l’observa attentivement…

La suite n’allait que lui donner raison lorsque le contrôleur de Yoton parvint, malgré l’emprise osseuse, à exécuter une série de mûdra. L’instant d’après, naissait de sa bouche un nuage de cendre qu’il cracha à la figure de la blonde ! Etant à de nombreux mètres et son état s’étant considérablement dégradé avec le temps et la fatigue, Kurasa se voyait dans l’incapacité de faire quoi que ce soit pour sa coéquipière. De toute manière, toute action serait vaine maintenant qu’elle a dû inhaler quelques particules brûlantes de cette technique. Restait à savoir l’étendue des dégâts que cela allait provoquer chez elle ! À première vue, cela s’annonçait mal vu la douleur que le jutsu semblait provoquer dans le corps de Milly ! Des douleurs si insupportables que la cheffe de clan se vit obliger de relâcher l’emprise de sa création entièrement fait d’os ! Immédiatement, l’ancien membre du Youhei no Sekai s’apprêtait à devoir se défendre de nouveau !

Cependant, la réaction du Konohajin fut, pour certains peut-être, assez étonnante ! Alors qu’il avait l’occasion d’achever son adversaire féminin, il décida d’agir en tant que mentor responsable et préféra déguerpir de la zone de combat avec son camarade reptilien. D’ailleurs, ce dernier n’oublia pas de ramasser le corps inconscient du Sunajin avant de fuir, laissant les deux Nukenins seuls au milieu de cette rue dévastée...
Qu’est-ce qui avait bien pu motiver cette décision ? Plusieurs cas de figure montaient dans l’esprit de celui qui ambitionnait d’anéantir le système. Première hypothèse, peut-être que Satochi redoutait de devoir user encore de son chakra pour achever la Kaguya et se retrouver par la suite avec une réserve d’énergie complètement épuisée, se présentant donc comme totalement vulnérable face à Kurasa ! Deuxième hypothèse, le Jonin était encore en mesure de se battre, mais ne voulait pas laisser derrière lui les corps sans vie de deux Genins. Tout était possible, seulement, la réponse à cette action surprenante allait rester dans un profond silence…

Ainsi s’achevait le combat opposant le binôme de Nukenin au trio de shinobis. Ces derniers s’étaient vu obliger de fuir, les deux jeunes pousses présentant de sérieuses blessures, l’un était hors d’état de nuire, l’autre était contraint de se retirer avant de subir le même sort, tandis que le mentor s’était vu sa réserve de chakra poussée à l’épuisement ! En ce qui concerne le premier camp, ils se trouvaient tous les deux à genou, trainant de terribles blessures externe. Pour Kurasa, son côté gauche était complètement ravagé par la lave de son redoutable adversaire du jour, alors que Milly souffrait plutôt de brûlures internes dû au même coupable ! C’était donc un match nul qu’avait offert cet affrontement acharné ! Quoi qu’il en soit, les deux partenaires venus de Mizu avaient besoin de déguerpir de Suna et de trouver un médecin le plus rapidement possible ! Sans quoi, leur avenir pourrait bien s’assombrir d’avantage…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: J. Plus qu'une vengeance J. Plus qu'une vengeance - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

J. Plus qu'une vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #6 : Révolution :: Scission-