N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Seki Hattan
Seki Hattan
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 282
Rang : B+

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyDim 22 Fév 2015 - 20:30

Je voulais connaître les secrets de mon pouvoir que je n'arrivais pas encore à maîtriser et à comprendre. Un pouvoir que je ne connaissais pas encore l'utilité, la seule personne qui pouvait m'éclaircir sur ce sujet, c'était Sabakyô Seitô. Il faisait parti de notre clan. Il devait y connaître énormément sur ce sujet. Son niveau était respectable et j'avais besoin de son aide pour continuer de progresser car en ce moment, je suis très faible en tant que shinobi de l'organisation, je ne suis pas d'une très grande utilité. Je ne pourrai jamais changer le monde si je reste à ce niveau et que je n'arrive à maîtriser le pouvoir qui m'appartient : Les gaz...

Je décida aujourd'hui de demander de l'aide au leader de l'organisation. J'avais la certitude qu'il était surchargé de travail. Je ne pense même pas que je vais réussir à le parler. Je l'avais parler qu'une seule fois mais très rapidement, mon maître, Hyô Matawa devait m'entraîner mais depuis que j'ai quitté la base pendant quelques temps, je n'ai plus de nouvelles de lui. Je demanda à quelques shinobis de la base où se trouvait le bureau de Sabakyô Seitô. Certaines personnes ne le savaient pas mais d'autres put me renseigner. Grâce aux renseignements de mes frères d'armes, j'ai put trouver, mais mes frères d'armes me déconseillèrent d'y aller car ils y a des gaz toxiques dans sa résidence. Je pensais que c'était des rumeurs...

Arrivée sur place, j'ouvris la porte puis je rentra, dès que j'ai vu sa silhouette, je m'inclina en mettant un genoux au sol et la tête baissé. Je respectais cet homme et tout ses actes qu'il fait, faisait et fera car il n'agit pas inutilement. Je resta incliné puis je prit la parole les yeux vers le bas.

- Excusez-moi de vous dérangez. J'ai une faveur à vous demandez. Je comprendrai tout à fait si vous refuserez ma demande, vous êtes sûrement chargé de travail. J'ai besoin que vous m'éclaircissez sur notre pouvoir. Le pouvoir des Sabakyô. Je n'arrive pas à maîtriser et à utiliser ce pouvoir. Je ne vous suis pas encore d'une grande utilité mais je veux un jour le devenir. Je veux devenir quelqu'un qui pourra changer le monde, je suis faible et je me dois de progresser. Je veux devenir utile, je ne l'ai jamais été, et j'espère le devenir un jour.

Je remarquais que je disais un peu trop ce que j'ai dans le coeur, je m'arrêta puis je continuais de regarder ver le sol car je n'osais pas le regarder dans les yeux après avoir trop parlé. Je fis un signe de la tête pour m'excuser puis j'attendais de sa réponse avec calme...
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyMar 24 Fév 2015 - 9:27

Assis dans mon bureau, je feuilletais les rapports faisant part d'évènements et de mouvements anormaux de ninjas présents sur notre territoire. Et je devais dire que c'était une chose d'inquiétant. Bien sûr, je ne craignais pas pour la base du Shôraizen, qui était incrustée au cœur même de la montagne et, en l'état, indétectable si l'on ne savait pas où chercher. Non, ce qui était inquiétant, c'était que l'activité anormale des villages Shinobi pouvait être traduite par un intérêt croissant du pays des Sources Chaudes...

Hors, c'était un fait totalement inacceptable. Je ne pouvais laisser le pays en proie aux déplacements libres de Ninjas hostile à notre égard plus longtemps. Hors, si l'état actuel était un jeu d'échec, je ne pouvais déplacer mes pions sans risque de nous voir mettre à découvert... Et ce n'était pas le moment. Pas encore. Car bien que les Kages aient réussi à comprendre que je n'agissais bien évidemment pas en solo, il ne connaissait ni l'emplacement de notre QG, ni même ma position tout court. Un atout surprise de taille.

Néanmoins, avais-je le droit de laisser courir l'infime risque à ces électrons libres de découvrir notre base ? Un soupir s'échappa de mon masque. Au fond, je savais pertinemment que c'était une impitoyable course contre la montre. Car sans les Furyou –donc en éliminant Meteora- la seconde tête criminelle sur les listes était la mienne. Ils n'attendaient plus que je me montre au grand jour...

En somme, une équation bien délicate qui mélangeait trois variables bien distinctes : temps, actions, et évènements extérieurs. Mais je crois que l'ironie dans l'histoire réside dans le fait que, les Furyou, en plus de n'avoir pas réussi a occupé suffisamment longtemps les villages Shinobi, était aussi un des évènements qui avait mené Kumo à comploter, pour m'expulser du village. Sérieusement... Il ne restait plus qu'a espéré qu'ils avaient commis suffisamment de dégât pour occuper, de façon omniprésente, les villages Ninjas pendant un petit moment. Au fond, attendre et agir dans l'intérêt de récupérer le pouvoir à Yu afin de nous établir sur une longue durée était la meilleure chose à faire.

Hors, un petit intrus me coupa dans ma réflexion. Entrant dans mon bureau, il s'agenouilla premièrement, avant d'annoncer de l'excuser de sa venue. Je reconnaissais ce petit, c'était un des membres de mon clan. Sabakyô Keitarô... Il m'avait suivi, comme d'autres membres du clan, mais aussi un bon nombre de Ninjas de la Feuille, dans mon entreprise de changer jusqu'au fondement de cette ère actuelle. Et ce qu'il me voulait entrait dans cette optique...

Des questionnements sur le pouvoir des Sabakyô hein ? C'était la nature de sa demande. En soit, si je traduisais bien : un entraînement. À la suite de quoi, il s'auto-démonta. Concrètement, il avait conscience qu'il n'était qu'un enfant, n'ayant ni les outils, ni la connaissance nécessaire à devenir quelqu'un d'utile. Utile... Se considérait-il comme une pièce à jouer ? Si c'était le cas, le petit sacrifice voulait devenir une des pièces maîtresses de ce gigantesque plateau que l'on appelait communément : le Monde.

Soupirant et posant mon dossier sur mon bureau, je le regardais de mon siège avant d'annoncer.

    « Lève-la tête, Sabakyô Keitarô, je ne peux te jauger que par de simples mots, c'est pourquoi je souhaite voir ton regard. »


Attendant qu'il s'exécute, je plaçais ensuite mes yeux dans les yeux. Intense, je le fixais afin de décortiquer son potentiel, et sa volonté. Deux éléments primordiaux afin d'atteindre le pouvoir qu'il désirait. Mais avant cela...

    « Pourquoi es-tu venu jusqu'à moi, Keitarô ? »


Mon ton était neutre, mais le souffle métallique s'échappant de mon masque donnait un air froid, à la limite de l'intimidant.

    « Tu entres dans mon bureau, me suppliant de l'aide pour acquérir du pouvoir, et pleurer sur ta condition. Tu es conscient de la charge de travail que ma position incombe. Seul un fou cherche à acquérir du pouvoir pour du pouvoir, mais je doute que tu sois fou. C'est pourquoi je répète ma question... »


Je ne le lâchais pas d'un instant du regard

    « Qu'elle est ta vrai raison d'acquérir du pouvoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Seki Hattan
Seki Hattan
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 282
Rang : B+

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyMer 25 Fév 2015 - 10:00

Ce que je voulais, c'était un entraînement et m'apprendre comment maîtriser le pouvoir des Sabakyô, je savais bien que cette demande était folle mais il fallait bien que je le fasse si je voulais devenir fort, c'est pour cela que j'ai demandé à celui qui pouvait m'apprendre le mieux sur ce pouvoir : Sabakyô Seitô. Son grade lui permettait peut-être pas de m'entraîner car il est sûrement trop occupé à faire des choses plus importante mais j'aurai essayé. J'espérais qu'il acceptait même si j'avais très peu de chance. Je restais incliné, la tête baissée. Je ne savais plus quoi ressentir, alors je restais calme sans excitation. Il soupira... Je pensais à présent que je ne devais pas venir ici. J'attendais seulement son ordre pour partir car je croyais qu'il n'avait pas le temps mais il me posa quelques questions.

Il me demanda tout d'abord de lever la tête pour qu'il puisse voir mon regard, je ne comprenais pas tout de suite quel était le rapport entre le regard et une demande d'entraînement, peut-être, pouvait il voir le pouvoir de quelqu'un ou le sentiment qu'il ressent à travers d'un regard, cela me paraissait impossible, mais venant d'un ninja expérimenté, on peut s'attendre à tout...

Je leva la tête sans répondre, je gardais comme à mon habitude, un regard froid et inexpressif, je devais sans doute changer ma manière de regarder, mais c'était pour moi, un regard normal. Je le regardais sans avoir peur, mais toujours avec certain respect.

Il me posa quelques questions. Il me demanda la raison de venir jusqu'à lui. C'était une difficile question, je ne savais pas quoi répondre. J'essayais de répondre le plus simple possible mais c'était incomplet.

- Je suis venu ici pour vous demandez de m'entraîner.

Je lui répondis d'un voix calme, puis il me demanda m'a raison de devenir plus fort. " Seul un fou veut acquérir du pouvoir pour du pouvoir. " Cette phrase me marqua, car j'étais tout à fait d'accord avec lui, et ne vous voulais absolument pas acquérir du pouvoir pour cette raison.

Sa voix était froide, presque intimidant, je gardais mon sang-froid, car je croyais que c'était un test, il ne fallait que je tremble pour une voix, donc je restais toujours calme, puis je lui répondis.

- Je ne suis pas fou. Ma vrai raison d'acquérir du pouvoir est de changer ce monde. Changer est un objectif assez lointain pour moi, mais je dois quand même y parvenir. Le monde doit changer, et ce pouvoir m'aidera à le changer.

Mon regard se changea aussitôt. Il devenait intense et perçant.

- Je veux devenir quelqu'un de fort pour devenir le pilier d'un pont qui nous mènera vers une nouvelle ère.

Je pris une courte pause pour reprendre. Je devais dire tout ce que j'avais dans le coeur.

- Je connais très peu sur ce monde, mais la liberté n'existe pas pour tout le monde, je veux du pouvoir pour un objectif simple et précis : Changer le monde.

Nos regards restèrent connectés. Un silence se répandu dans la pièce... J'en avais encore trop dit.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyVen 27 Fév 2015 - 11:00

Un entraînement ? C'est ce que j'avais pu comprendre. Fixant le petit Sabakyô d'un regard neutre, j'observais la moindre de ses réactions. Son regard était semblable au mien : inexpressif. C'était peut-être une constante de notre clan, au fond, la guerre à Ame nous avait tous plus ou moins marqués. Mais il était évident que les Sabakyô actuels n'avaient pas –ou plus- cette joie de vivre inhérente à l'Homme. La source de notre pouvoir en était aussi, et probablement, une cause...

Changer le monde, même si c'est un objectif lointain. Changer le monde, car tous les êtres ne sont pas encore libres. C'était donc ça, son objectif interne profond : la Liberté ? Il me ressemblait en ce point... Après tout, je dois dire que la grande majorité des Sabakyô aspirent à une liberté... Que ce soit avec les villages, où non. Mais ce qui était étonnant, c'est ce que j'entendais venant de sa part... Ce petit jeune descendant de mon clan avait un discours très modeste et mature pour son âge...

Un long silence se fit ensuite, tandis que mon regard se posa sur lui, le fixant avec intensité. Il avait nécessairement la volonté nécessaire de suivre un apprentissage d'une carrure bien plus intense qu'il ne l'avait imaginé.

    « Très bien, Keitarô. Ce n'est pas habituel que ce soit quelqu'un qui le demande, mais j'accepte de te faire passer un test pour voir si tu as la carrure d'entrer dans l'équipe Yose : le Dernier Mouvement. Néanmoins... »


Mon regard, aussi intense soit-il, devint froid comme le marbre d'une tombe.

    « Sache qu’en entrant en son sein, rien ne garantis ta survie. Sur un nombre incalculable d’échec à ce test, seul une poignée a réussi. Et sur cette poigné, seul deux sont encore en vie. Comprends-tu ce que cela signifie ? »


Je laissais un léger silence, avant de donner la réponse.

    « Qu'au sein de cette équipe, l'erreur est souvent fatale. »


Une réponse courte, brève, mais qui exprimait facilement toute la difficulté d'accès à une telle équipe. J'en étais conscient, et c'était le but. L'entraînement, aussi difficile soit-il, nous propulsait au sommet de la fine fleur Ninja.

    « Néanmoins, si tu réussis et que tu restes en vie suffisamment longtemps, tu atteindras ton objectif, je te l'assure. Bien. Maintenant que cela est fait, allons-y. »


Je me levais de ma chaise, avant de partir en direction des terrains d'entraînement, à l'extérieur du palais.

    « Nous profiterons de cette marche jusqu'au terrain d'entraînement, à l'extérieur de la Montagne, pour que tu puisses me poser les questions que tu souhaites sur le clan Sabakyô. Mais avant que tu ne commences, j'en ai une pour toi. »


Marchant en direction de l'extérieur, les gardes nous laisser facilement passer. Senseur, il n'y avait aucun doute qu'ils avaient à faire à moi en personne, et non pas à un simple Henge.

    « Comme tu dois le savoir, notre clan est un peu... Spécial. Il existe deux types de Sabakyô : ceux qui manipulent leurs pouvoirs par la marque du Destructeur : la catégorie de pouvoir « Acquis ». Ils ont donc généralement besoin d'apprendre cette maîtrise, qui n'est point naturelle. Ainsi que ceux qui ont reçu le pouvoir de façon génétique : la catégorie de pouvoir « Héréditaire ». Beaucoup plus rare que les premiers, on ne compte qu'environ 1% de Sabakyô dans ce genre de catégorie. Pourquoi ? Tout simplement car pour être dans ce genre de catégorie, il faut avoir deux parents Sabakyô. Ensuite, l'enfant, dès son plus jeune âge, doit survivre aux nombreux virus et gaz toxique dans son corps... Enfin, la chasse des Sabakyô par les agents d'Ame n'ont pas vraiment aidé à avoir des enfants d'un tel potentiel. »


Mon regard passa rapidement sur le petit Sabakyô, avant de revenir sur le chemin.

    « Bien que je me doute que tu appartiennes à la première catégorie vue que, d'après tes dires, tu ne maîtrises pas ton pouvoir, j'aimerais en avoir confirmation. »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Seki Hattan
Seki Hattan
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 282
Rang : B+

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyVen 27 Fév 2015 - 18:54

Nous continuions de nous regarder toujours avec ce même regard, j'en avais trop dit, certes, il fallait que je le fasse, au moins j'avais dit tout ce que j'avais sur le coeur. Je n'étais pas très confiant d'une réponse positive de sa part, mais j'étais quand même impatient d'entendre sa réaction. Son regard ressemblait au mien. Je ne comprenais pas pourquoi car pour vous avouez, après la mort de mon père, je n'avais plus l'envie de rire et de m'amuser. J'ai simplement envie de changer le monde pour que les autres ne subissent pas ce que j'ai vécu : la perte d'un proche...

Il me regardait toujours avec intensité, je continuais de le regarder avec un regard inexpressif. Je restais toujours aussi qu'au début de notre conversation, je pensais aussi qu'il voulait aussi la liberté, je ne savais toujours pas comment il allait procéder mais j'attendais sa réponse pour que je puisse lui demander après. Notre pouvoir était peut-être une malédiction, mais ça ne m'inquiétait pas plus que ça, je voulais utiliser ce pouvoir pour quelque chose., mais si je voulais l'utiliser, il fallait bien le savoir du pouvoir...

Un long silence se répandu dans la pièce, je m'inquiétait à présent de sa réponse mais je lui montrais que je pouvais rester calme. Il prit enfin la parole, il accepta de me faire passer un test pour voir si je pouvais entrer dans l'équipe Yose. Je n'avais pas demandé ça ! Je garda le silence car ça sera une honneur de faire partie de son équipe.

D'ailleurs, lorsque j'étais encore à Konoha, j'avais entendu des rumeurs sur cette équipe mais je ne savais pas qu'elle appartenait à Sabakyô Seitô. J'avais entendu dire que cette équipe visait l'excellence et qu'il est très difficile d'être admis.

J'avais un peu peur mais je voulais tout de même essayer. Ce n'était pas ma première intention, mais je n'ai jamais été dans une équipe, et être dans l'équipe de Seitô me prouvera que j'ai un minimum de force.

Le Tsugurike me mit cependant en garde que les tests sont durs, et que je pouvais mourir. Aujourd'hui, je ne dois pas mourir tant que je peux continuer à me battre pour une juste cause. Son explication concernant son équipe me donnait encore plus l'envie de l'intégrer... Si j'y arrivais.

Seitô avait une question pour moi avant que je commençais à le questionner. Il m'expliqua les catégories du clan puis il me demanda dans quel catégorie je suis.

Je baissa légèrement la tête puis je répondis.

« J'ai reçu ce pouvoir de manière génétique. »

Nous continuions de marcher sans que je lui pose de question puis je mis fin à ce silence.

« Vous savez, je pense décevoir mon père d'où il est. Je ne pense même pas que je vais réussir le test, je me donnerai à fond mais mes techniques sont peu développées. »

Je regardais vers l'horizon puis je continua.

« Le Shoraîzen est tout ce que j'ai à présent. Comme Matawa me l'as dit, l'abandon n'est pas une option et je ferai tout pour réussir le test et mon objectif. »

Je regardais le Tsugurike en levant la tête, puis je regardais le chemin, je lui posa une question. Mon ton était neutre.

« Ce regard, ce n'est pas tout le monde qui le possède, vous avez sûrement véçu quelque chose de douloureux. Je me trompes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyDim 1 Mar 2015 - 21:29

J'affichais un air relativement surpris. Je ne pensais pas que ce petit Sabakyô était un membre de sang-pur. C'était étonnant car, même à son âge, il n'arrivait pas encore à maîtriser son attribut héréditaire. Un manque de talent ou simplement d'entraînement ? C'était ce que j'allais rapidement savoir. Des techniques peu développées ? C'était une chose encore plus étrange venant d'un être ayant les capacités héréditaires des Sabakyô.

Enfin, il doutait, chose normale, mais très peu productive quand le doute était omniprésent. Le Shôraizen était tout ce qu'il avait à partir de maintenant ? Ses parents étaient donc morts ? C'était triste, et probablement une épreuve difficile pour lui, mais c'était une chose naturelle que de mourir en ce monde. Nous sortions ensuite de la caverne afin d'atteindre les terrains d'entraînement, désormais protéger par un champ de dissimulation via des Fuînjutsu. Enfin, son regard se posa de nouveau sur moi avant d'annoncer clairement que mon regard était celui de quelqu'un ayant souffert.

Ce trompait-il ? Point du tout. J'avais souffert et avais à peu près tout perdu dans ce monde. Mon village, ma famille, ma sœur, mon Maître, mon coéquipier et d'autres choses auxquelles je m'étais attaché. La seule chose que je n'avais pas perdue était ma vie, qui s'accrochait encore à mon corps, ainsi que Nozomi, Kôhei, Matawa et le Shôraizen... Reposant mon regard sur le petit Sabakyô, j'allais lui répondre :

    « J'ai perdu beaucoup de choses. Mais cette souffrance, cette peine, cette colère, cette haine sont les moteurs de ma volonté. Ce sont les épreuves de la vie qui forge un Homme, et il n'y a pas de place au doute. Ce n'est pas parce que l'on vit des choses douloureuses qu'il faut renoncer à la vie. Seuls les forts survivent, les faibles meurent, et les expériences de la vie n'échappent pas à cette règle, Keitarô. »


Toujours fixant le petit bout d'homme, je continuais.

    « L'abandon n'est pas une option, c'est le Nindô que j'ai transmis à mon élève lors de notre premier entraînement. Pour toi qui as perdu tes parents et qui as souffert, qui aujourd'hui doute de ta légitimité, sache une chose... »


Mon regard le fixait avec intensité.

    « Les êtres chers perdus dans le passé doivent te permettre nourrir la volonté du présent. »


Je me plaçais en simple garde.

    « Maintenant, Keitarô, chasse tout les doutes de ton cœur et attaque moi avec toute ta Force et ta Volonté. Tu veux devenir un membre de l'équipe Yose ? Accomplir ton rêve et changer ce monde ? Alors n'hésite plus et attaque moi sans retenir tes coups ! Prouve-moi alors que tu n'es pas un faible, Microbe ! Prouve-moi que tu appartiens à la catégorie des Puissants ! »


Je le fixais avec un regard de braise, l'incitant à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Seki Hattan
Seki Hattan
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 282
Rang : B+

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyMar 3 Mar 2015 - 15:34

J'étais encore un peu trop faible, mais je voulais m'améliorer. Pour tout dire, je ne savais comment créer un style de combat avec mon pouvoir héréditaire, moi, qui était un membre au sang-pur du clan Sabakyô, je ne savais pas comment utiliser ce pouvoir, c'est justement pour ça que j'ai fait appel au Tsugurike. Nous continuions de marcher tranquillement, il avait l'air surpris que moi, je faisais partis de la catégorie de pouvoir " Héréditaire ". C'était normal après tout, je ne savais pas maîtriser ce pouvoir, à ce moment là j'avais un peu honte de moi.

Je savais bien que ce regard, ce n'est que les personnes ayant souffert de quelque chose qu'il le possédait, il me le confirma qu'il avait souffert, même plus que moi, j'en avais la certitude, mais il avait remarqué mon état puis il me disait que c'est cette souffrance, cette peine, cette colère et cette haine qui sont les moteurs de sa volonté.

Hyô Matawa... Donc c'était son propre maître qui lui avait transmis ce Nindô. Il avait donc vu que j'avais souffert et que je doutais énormément, il me dit une phrase qui attira toute mon attention : « Les êtres chers perdus dans le passé doivent te permettre nourrir la volonté du présent. »

Mes yeux s'agrandirent, je le regardais avec attention, cette phrase continuait de se répéter dans ma tête, je regardais vers l'horizon quelques secondes puis les mots du Tsugurike me faisait comprendre une partie de la réalité de ce monde. J'effaçais tout les doute dans ma tête, à moi de prouver ma vrai valeur et je veux survivre dans ce monde. Au fur et à mesure de la marche, je réfléchissais à tous ces mots. Arrivé sur le terrain. Le Tsugurike me provoquait de manière à m'incitait à me battre contre lui..

Je chuchotais.

« Plus de place au doute »

Je levais la tête pour plonger mon regard plein de volonté dans celui de Seitô puis je dis.

« Je te le prouverai ! »

Les herbes étaient assez haute, ils y avaient d'immenses arbres autour de nous, mes boules de feu auront sûrement plus d'effet. Je ne voulais pas commencer tout de suite avec férocité, je voulais attaquer progressivement. Je lui lançais cinq kunais, puis je couru vers lui en changeant de trajectoire chaque seconde pour qu'il ne puisse pas m'attaquer, le corps à corps n'était pas mon domaine donc je fis un bond vers le haut puis j'attaqua.

« Katon ! Flamme élastique ! »

J'avais insuflé du chakra feu dans ma main droite pour ensuite l'envoyer un longue flamme qui ressemblait à un lance sur le Tsugurike, je savais bien qu'il allait réussir à l'esquiver facilement, mais ce temps où il esquivait, je profitais pour me camoufler dans les hautes herbes pour préparer ma nouvelle attaque...

Je remarquais qu'il y avait une branche d'arbre qui était à quelques kilomètres, je sortis un de mes derniers shurikens de ma poche puis je le lançais sur la branche pour qu'elle se coupe en deux et faire croire aux Tsugurike que j'étais dans cette position. Au moment ou la branche à craquée, je me releva puis je fis une nouvelle attaque.

« Katon Ryuuka ! »

J'envoyais un jet de feu de très forte puissance, les flammes avaient dessinés un dragon après que je l'avais exécuté.

Autant montré toute sa puissance avant qu'il ne soit trop tard.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) EmptyLun 9 Mar 2015 - 19:37

Sabakyô Keitarô. Un enfant intéressant, qui m'intriguait au plus haut point. Mais s'il voulait faire partie de l'équipe Yose, il en fallait un peu plus qu'un simple sentiment d'intrigue. Chuchotant qu'il ne devait pas douter, le fixant toujours en simple garde, il me lança 5 Kunai, bougeant toujours de manière à se tenir suffisamment distant de moi. Une stratégie basique, mais efficace, permettant de gagner du temps, l'adversaire devant calqué ses coups sur le rythme de mouvance.

Récupérant un Kunaï, je parais l'assaut des 5 projectiles sans grande difficulté, avant de le voir bondir et de tendre sa main droite en ma direction, faisant un simple mundra de la main gauche. De la main tendue, du chakra jaillit avant de s'enflammer et de créer une petite lance de feu vers ma direction. Levant ma manche, je lançais une simple technique

A la différence du Sabakyô Miniature, j'étais un expert en Taïjutsu élémentaire. Art Ninja consistant a libéré une dose de chakra imbibée d'une affinité particulière, sans aucune mundra. Sans perdre un instant, l'habit que je portais se fit recouvrir une fine couche de terre, qui encaissa sans mal la lance de feu.

Tapotant ma manche gauche, je laissais partir les derniers fragments de cette solidification de type Dôton, suivant depuis le début le petit Sabakyô du regard, n'ayant pas vraiment besoin de suivre l'action grâce à l'efficacité de la précédente technique. Caché dans les hautes herbes ? Je devais le reconnaître, il était intelligent et rusé pour un Genin.

Mais un peu trop sûr de lui-même.

Partant du principe que je ne l'avais pas vu, il brisa une branche à l'aide d'un projectile métallique, détournant hypothétiquement ainsi mon attention. Puis, il se releva avant de lancer une technique du répertoire Katon. Dans un souffla ardent, je vis prendre forme un gigantesque dragon de feu. Une technique d'envergure suffisante pour comprendre qu'il ne fallait pas le prendre à la légère. Un contraste intéressant et astucieux par rapport à son ancien assaut.

Je pouvais comprendre qu'il essayait de prendre son adversaire par surprise, ou par abus de confiance. Une tactique intelligente, efficace contre certains types d'adversaires brutaux et peu intelligents : les bandits ou encore les Ninjas débutants. Mais malheureusement, dans ce genre de situation, des tactiques aussi basiques ne permettraient pas de briser mes défenses.

Courant en direction de la boule de feu, j'effectuais ensuite une roulade et insufflais du chakra Dôton tout autour de mon corps. Le chakra attira irrémédiablement la terre avant de se consolider, formant une armure impénétrable autour de ma personne. Continuant ma course, je traversais avec vivacité la flamme ardente qui se confrontait avec la couche de minéraux solide sur mon corps.

Le dragon explosa de plein fouet sur mon corps et l'armure, sous l'effet de l'impulsion de son me propulsant vers le petit Sabakyô, se brisa et libéra mon corps de la surcharge terreuse l'affectant. Les dernières flammes s'échappant avec les dernières passerelles de terre, libre de toute entrave, je courrais à une vitesse incroyablement élevée vers la petite mine probablement surprise de m'avoir vu foncer droit vers sa technique Katon de grande envergure.

Arrivant à portée, je l'attrapais par le coup avant de continuer ma route – avec une vitesse toujours aussi constante- et de le plaquer contre un arbre. De là, je serrais sa gorge avant de l'envoyer plus loin et... De concentrer mon chakra Raiton dans un Kunai et de lui envoyer dessus.

Etat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty
Message(#) Sujet: Re: Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un secret et une demande ( Sabakyô Seitô )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yu no Kuni :: Base du Shôraizen-