N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Dentô Shiwoon
Dentô Shiwoon
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyMer 14 Jan 2015 - 14:48


Les chemins de la vie et ce qu’ils renferment sont parfois insondables lui répétait-on sans cesse. À cette époque, il n’arrivait pas à cerner la profondeur de ces propos. Aujourd’hui, il à peine la portée de ces paroles. Hier encore il quittait le village, s’engageant sur une voie sans retour, avec pour seul appui, une petite boule de poil nommée Oz qui était encore bien trop petite pour lui être d’un quelconque secours. Aujourd’hui, il débarquait d’un navire en compagnie d’une sublime jeune femme.

Il revoyait encore cette nuit qui avait créé cette nouvelle destination pour lui. Une rencontre autour d’un feu, un instant rare au cours duquel il avait choisi de se reposer sur elle et sur cette promesse de lendemains meilleurs qu’elle lui faisait. Sabakyô Seitô… Un allié ou un ennemi ? Il ne savait réellement où classer le gus, car il n’avait pas réellement eu le temps de se faire un avis sur lui lors de leur rencontre qui avait fini en blitzkrieg. Dire non, juste pour dire non aurait aussi pu fonctionner. Ne pas chercher à s’enquérir de quoi que ce soit et repousser froidement et simplement la femme aux yeux blancs… Cela aurait-il été une faute de sa part ? Des réponses à ces questions, voilà ce qui l’avait fait dévier de son objectif premier pour se laisser guider par une inconnue sur une île tout aussi inconnue.

Le périple pour quitter Shimo no Kuni et rejoindre Yu no Kuni n’avait pas été des plus aisés. Ils avaient eu quelques petits accrocs en route à cause du Dentô au tempérament légendairement expressif. Ce qui avait bien retardé leur arrivée en ces terres d’outre-mer. Néanmoins, cela ne semblait pas gêner la dénommée Azumi qui lui montrait toujours le chemin, sans crier gare ni s’inquiéter de quoi que ce soit. À vrai dire, dès l’instant où ils débarquèrent du bateau, Shiwoon avait l’impression qu’elle était devenue quelqu’un d’autre. Les retrouvailles avec un paysage plus que familier ? Peut-être, mais alors à quoi était dû cette impression d’une rare noblesse qu’elle dégageait à présent ? Cela en devenait un peu déconcertant pour Shiwoon.

Après forêts, marécages, plaines, petits villages et mers agitées, il était temps à présent de braver la montagne. En ce début d’hiver de l’an 11 du calendrier des Six Chemins, il fallait dire que la neige était vraiment en avance sur cette montagne, ce qui ralentit d’un bon trait encore la progression. L’ascension n’était pas réellement difficile pour un ninja bien entrainé, le problème était le chemin, sans connaitre la voie, impossible pour lui de trouver ce lieu d’un trait.

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Ancien10

Lorsqu’elle lui disait une organisation, il ne voyait pas la chose comme elle l’était réellement. À présent confronté à l’ampleur de la tâche, il s’émerveillait tel un enfant devant un nouveau jouet en contemplant l’entrée du domaine. La morsure du froid était là à présent, mais elle ne cachait pas totalement la façade de l’entrée. Des fortifications directement taillées dans le roc de la montagne. Une entrée pavée avec des étendards, le symbole de cette "organisation" ? Wahou aurait résumé parfaitement ça. Shiwoon était blasé. Durant le voyage il avait parlé un peu avec la Azumi et avait obtenu quelques informations sur le site, mais là ça n’avait plus rien à voir avec le "Au creux des montagnes qu’elle lui avait sorti". C’était quasiment une citadelle dans les montagnes là.

Augmentant l’allure pour rattraper la kunoichi qui lui servait de guide, il passa ce qui semblait être une forme de poste frontière pour s’engouffrer dans la roche. Croyez-le ou pas, il faisait jour sous la roche. Comment ? Shiwoon ne comprenait pas encore et ça l’excitait énormément tout ça. Le long couloir dans la roche éclairé portait par endroit des sortes de dessins qu’il essayait de déchiffrer mais sans réelle réussite. Les pupilles du Dentô virèrent au rouge et il se mit à émettre un rayonnement dans un spectre non visible par un œil normal. L’onde se dissipait et revenait en brouillon après avoir heurté d’innombrables murs. Quelque chose de grand était devant. Sans doute leur quartier général. Le Dentô trouva cette idée de long tunnel bien pensée. Avec ça, en cas d’attaque, il n’y a qu’une voie d’arrivée. Et on peut bien recevoir les envahisseurs…

«Ok je commence à voir comment tu penses Seitô!» lança-t-il d’une faible voix alors que devant la lumière devenait de plus en plus importante ainsi que l’air.

Ils finirent par en sortir de ce long tunnel, avec un Shiwoon qui montrait une image rare. Il était sans voix, avançant sur ce pont. Sa tête regardait à gauche et à droite tous les quatre à cinq pas environ, sous le regard amusé de la guide qui semblait s’être attaché au louveteau qu’elle tenait dans ses bras. Avait-elle prévu ça depuis ? Faisant un tour sur lui-même, Shiwoon finit par lâcher de manière audible, mais pas très forte :
Woooooaaaaaaaahhhhhhhh ! Alors c'est ça.... Le Shôraizen!
Ce qu'il voit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyVen 16 Jan 2015 - 15:42

Azumi souriait. Le voyage était long, mais finalement, ils étaient arrivés à l'entrée du Quartier Général du Shôraizen, au cœur des Montagnes. Au cœur d'une montagne. Ici, la Nature elle-même était la première barrière entre nos ennemis et nous. Comme si les puissances naturelles avaient eu comme dessin de faire ce lieu pour que le Shôraizen, Agents de la liberté, s'y établissent.

Personne n'était actuellement capable de trouver l'entré sans savoir où chercher. S'occupant d'Oz, le petit loup adoptif de Shiwoon, elle regardait le jeune homme s'émerveiller devant l'entrée de la bâtisse. Il est vrai que, pour une organisation « criminelle » et « illégale » on s'en sortait plutôt bien. Signe que le Buta actuel faisait parfaitement son travail, car bien que ce soit Seitô qui dirigeait l'endroit avec minutie, il déléguait au Buta le travail d'intendance, afin de pouvoir se concentrer sur des sujets plus délicats et importants pour un Chef d'organisation : les membres qui la constituent. Les fonds de commerce et autres statistiques économiques ne l'intéressaient guère...

Continuant son chemin, Azumi inspirait l'air. Après un petit mois et demi d'absence qui lui semblait incroyablement long, elle était de retour au bercail. Saine et sauve, et ayant accompli sa mission. S'avançant dans la ville, elle souriait aux remarques du Dentô. S'il s'émerveillait devant la grande cité sous la montagne, que serait-il du Palais du Désespoir ? Elle lui répondit simplement.

    « Effectivement, ceci est le quartier Général du Shôraizen. Où plutôt, sa ville... Le bâtiment formant le quartier général est un peu plus loin... »


Continuant dans la ville, elle s'avançait vers l'endroit où se situait le palais. D'une main, elle posa cette dernière sur un Fuînjutsu qui s'activa et ouvrit une brèche au cœur même du mur. S'ouvrant ce dernier laissais voir un imposant Palais. Elle entreprit les explications.

    « Voici le Palais du Shôraizen, Cœur même de l'endroit où vivent les Aizuyake et le Tsugurike. En soit, les généraux et le chef ! Il y a aussi de nombreux Shinobis qui préfèrent vivre en communauté, dans une sorte de pensionnat, au lieu d'avoir un chez soi en ville. L'ambiance est très familiale, je suis sûr que tu aimeras ! Et Oz aussi ! »


Elle lui grattouillait la tête, avant d'entrer dans l'immense bâtisse. De là, deux visages familiers lui apparurent : celui de Yamanaka Hiriko et celui de... Sabakyô Seitô. Sous son masque de fer, le regard laissant transparaître un petit soulagement, l'Ombre du Monde Libre s'avança vers Azumi.

    « Content de voir que tu vas bien, Azumi. »
    « Je vois que tu te portes bien pour quelqu'un sortant de prison. »
    « Effectivement... »


Son regard se posa ensuite sur le Dentô. Intense, il laissait transparaître une autre émotion. De la joie ? Du plaisir ? De la satisfaction ? Un peu des trois. S'avançant, il posa une main sur l'épaule de l'adolescent.

    « Je te souhaite la bienvenue parmi nous, Shiwoon. Je suis heureux de voir que tu te portes bien. »


Il fit une pause, regardant Azumi puis Hiriko. Enfin, il replaça son regard sur Shiwoon.

    « Je sais que nous avons de nombreuses choses à nous dire, mais cela va devoir malheureusement attendre. Ma libération des Geôles de Kumo nécessite une réunion entre Aizuyake de toute urgence, afin de mettre en place les dispositifs nécessaires à notre avenir. Cela ne devrait pas durer en longueur, mais j'espère que tu me comprends. Attends-moi, veux-tu ? »


Les trois protagonistes se déplacèrent ensuite jusqu'à la salle de réunion, laissant le Dentô dans le hall... Avant de partir, la jeune femme fit un petit signe de main amical, et donna un sourire au Dentô.

****

Une demi-heure plus tard, je sortais de la salle de réunion. Tout était fini, et il était temps de m'occuper de Dentô Shiwoon. Quelqu'un de prometteur à vrai dire... Mais malheureusement, je n'avais jamais eu l'occasion d'échanger avec lui. Bientôt, ce serait chose faite. Remontant à l'endroit où je l'avais laissé, je m'avançais vers la sortie.

    « Suis-moi. »


Je commençais à me diriger vers une brèche dans la montagne, à l'extérieur du palais. Après avoir passé de nombreuses parois rocheuses, nous atterrissions enfin dehors, dans un espace libre.

    « J'espère que l'attente ne fut pas trop longue, mais voilà, nous y sommes. »


Mon regard se posa sur le Dentô. Je le fixais, avec intensité.

    « Quelles sont les questions qui te brûlent les lèvres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Dentô Shiwoon
Dentô Shiwoon
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyDim 18 Jan 2015 - 13:48

Si l’entrée avait déjà des allures d’œuvres d’art, la cité souterraine n’avait rien à lui envié. C’était beau, magnifique, sublime comme d’un autre monde. Aucune ressemblance avec le village de Kumo ou une petite ville. C’était une immense citadelle sous la montagne. Et la chose qui marqua le plus Shiwoon fut que cette citée était habitée. Des civils qui semblaient bien contents d’y être, dans ce lieu. Intriguant mais un bon point que marquait le groupement libéré qui se nommait Shôraizen.

Quand Shiwoon revoyait l’épisode de sa rencontre avec le Sabakyô, il lui revenait surtout en mémoire la prise d’otage avortée. De gros points en moins pour lui en effet, mais apparemment ils pouvaient prendre soin d’une cité aussi. C’était bien. La visite guidée se poursuivait, sous l’égide de la demoiselle aux yeux d’argents. Son air béat des minutes précédentes avait progressivement laissé de nouveau la place à son faciès des grands jours. Il se rendait compte qu’elle s’était bien moquée de lui en disant petite organisation, et ça l’amusait vraiment.
Ainsi donc la cité qu’ils traversaient pour l’instant n’était que la partie civile de leur antre ? Bon sang, où trouvaient-ils de telles ressources ? Shiwoon se le demandait intérieurement alors qu’ils prenaient la direction d’un cul-de-sac.
Ce petit moment avec moi t’as fait oublier le chemin ? Haha !!..
Il déchanta très vite lorsqu’il la vit posé sa main sur une rune qui ouvrit un passage dans la roche. De nouvelles étoiles dans les yeux de Shiwoon. Du fond de la roche jaillit une lumière encore plus vive. Hésitant d’abord, il prit son courage et suivit la jeune femme, pour voir paraitre au milieu de la lumière, le palais de l’ombre comme le présentait Azumi. Le Dentô commençait à penser que le Sabakyô aimait faire dans le flashi et la démesure, alors que sa guide l’invitait à la suivre. Dès son premier pas vers la bâtisse, il le ressentit. Un, deux, trois…plus d’une cinquantaine de personnes avaient leur attention tournée vers lui. Ses sens avaient tardés à lui faire savoir à cause de la distraction, mais c’était net. Des ninjas aux facultés extrasensorielles l’observaient un peu partout. La sécurité n’était pas à prendre à la légère ici.

À peine fut-il entré qu’il le croisait déjà, l’homme qui avait commandé à Azumi de lui ramener l’étoile. Sabakyô Seitô se tenait là dans le hall en compagnie d’un homme à la présence étrange, mais Shiwoon ne s’attardait pas sur cela, concentrant son attention sur les alentours, alors que l’homme masqué s’avançait vers lui.
Toujours masqué et courtois à ce que je vois, Seitô !!
Apparemment, pas de corbeau de l’enfer pour faire chier aujourd’hui. Une bonne chose, il n’y aurait pas de ménage à faire. Comprenant les propos du Sabakyô, il accepta d’attendre le temps que ladite réunion s’achève. Il regardait les protagonistes s’en aller alors qu’Azumi lui offrait de nouveau ce sourire dont elle avait le secret en s’en allant. Il se retrouvait à présent seul dans le hall, avec tous ces senseurs pour le surveiller de leurs différents points d’observation. Il n’avait pas encore atteint le niveau pour savoir jusqu’à quel point il était observé, mais soit, il allait leur offrir un message très net.

Il fallait qu’il le fasse, c’était sa nature, de faire comprendre que la star c’est lui. Ils voulaient le surveiller ? Ok, il allait leur offrir un truc à analyser. Il ne le maitrisait pas encore du tout, mais ça lui offrirait une bonne occasion pour s’essayer à ça et pour tuer le temps. Effaçant totalement sa présence, il put percevoir le changement instantané dans les signaux qu’il ressentait. On le cherchait à présent.
Haha…on s’inquiète de ne plus me trouver ? Haha...Que le spectacle commence!
Il serrait les poings et agrandissait l’écart entre ses pieds se rapprochant un peu plus du sol en prenant uns grande inspiration, et il s’élançait. Son chakra commençait à se concentrer devenir vif, plus gros, plus puissant, plus dense, avant de s’étendre pour emplir le hall, puis les étages environnants. Pour les senseurs, à présent Shiwoon était devant chacun d’entre eux en même temps et leur faisait un doigt d’honneur en ricanant. Une pique à leur encontre à tous dont la direction aurait surement vent, mais soit, il fallait bien qu’il tue le temps à sa façon.
Redevenant plus calme, il s’installa sur les marches de l’entrée principale et attendit le retour du Seitô masqué. Plus d’une heure environ dura cette réunion. Et c’est avec son calme habituel que réapparu l’hôte des lieux pour inviter le Dentô à le suivre sur une zone au grand air. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Dans sa franchise légendaire Shiwoon ne tarda pas et lança directement :
T’es quand même vachement gonflé de me faire attendre comme un vulgaires soldat… Enfin… Allons-y sérieusement ! J’ai peur de ne pas comprendre tes motivations à mon égard… Qu’attends-tu de moi Sabakyô Seitô et Pourquoi ? Épargne moi le beau discours sur mon intégrité morale s’il te plait, Azumi m’a déjà fait part de cela. Je pouvais y croire avant, mais après avoir vu tout ce que tu as, monsieur le Roi sous la Montagne, j’ai du mal, mais vraiment du mal à y croire… Cela sonne très faux et difficile à croire!... Ne confonds pas, je ne dis pas que tu me mens pour l’instant, j’aimerais que tu me dises surtout pourquoi. Vois-tu, de tout ce qu’elle m’a dit, c’est comme si tu m’invitais en me disant "viens te servir chez nous pour tes besoins" et cela gratuitement…. Or dans notre monde, je suis sûr d’une chose maintenant, rien n’est gratuit… Aussi, dit moi ce que tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyDim 18 Jan 2015 - 18:36

Il me tutoyait. Malgré mon air neutre, mes yeux affichèrent un regard légèrement surpris. Agréablement ou désagréablement ? La première serait plus vraie. Gonflé de l'avoir fait attendre comme un vulgaire soldat ? Je souriais. Ce petit ne semblait pas avoir beaucoup de jugeote à première vue, mais sous cette apparence se cachait ce potentiel que je convoitais tant. Oui, ce petit plus mental au Shinobi qui leur donnaient cette force suffisante pour se battre. Pour tomber mais avoir la force de se relever encore plus grand après. Cette chose qui donnait un axe de progression intemporelle et chaotique, n'ayant aucune limite apparente.

J'attendais qu'il finisse son monologue afin de prendre la parole. Que mes paroles sonnaient faux car tout ce qui se trouvait autour de lui m'appartenait ? C'était un discours peu surprenant venant d'un jeune déserteur. Il n'avait pas compris que nous n'avions rien en commun avec les villages Ninja, et que jamais nous n'accepterons leurs politiques de faux-semblant. Je fermai les yeux, avant d'annoncer simplement...

    « Tu es perspicace, Shiwoon. Plus perspicace que tu ne le laisses penser à première vue... »


Mes yeux s'ouvrirent, et se déposèrent sur lui.

    « Ce que j'attends de toi ? »


Un sourire se dessinait derrière mon masque de fer, tandis que mon regard se faisait plus intense.

    « La liberté est l'un de nos principes fondateurs. Et la liberté de penser par soi-même est un luxe que nous devons prendre... Autrement dit... »


Je fis une petite pause, afin de le pointer du doigt pour reprendre.

    « C'est toi-même qui décide ce que nous sommes et ce que je représente. Pour certains, je suis un héros. Pour d'autre, un guide. Pour quelques-uns, un Maître clairvoyant. Ou encore un Leader. Mais ces titres désignent tous une même personne. Ce n'est qu'une question de point de vue... En d'autre terme, si tu as besoin que je sois un Roi sous la Montagne, alors pour toi, je serais un Roi sous la Montagne. C'est tout. Je suis-ce que tu penses que je sois. Rien de plus, ni de moins. »


Je détachais mon regard de Shiwoon afin de regarder l'horizon.

    « Chaque être ici est différent, et possède des aspirations différentes, un point de vue différent. Comment s'entendre et vivre ensemble alors ? Les Hommes ont instauré pour cela les règles. Mais elles possèdent des limites bien trop restreintes et réductrices. On peut le voir, sinon, il n'existerait pas autant de pays ayant chacun des lois différentes... C'est pourquoi nous n'avons pas de règle, simplement des principes. Six principes, très exactement : Liberté, Loyauté, Volonté, Unicité, Perfectionnisme et Sacrifice. Et en nous rejoignant, j'attends que chacune des personnes respectent ces principes fondamentaux à notre cohésion. Mais ça, ce n'est pas ce que tu veux savoir, n'est-ce pas ? »


Mon regard se posa une nouvelle fois sur Shiwoon. Je l'observais jusqu'au plus profond de son être.

    « Tu veux savoir ce que j'attends personnellement de toi. Pourquoi j'ai envoyé un Aizuyake, mon représentant personnel de surcroît, et non pas un silencieux. Et tu es assez intelligent pour comprendre que ce n'est pas seulement pour ton intégrité morale. Certes, c'est un point que j'ai rapidement repéré chez toi, mais il est vrai que ce n'est pas tout... »


Je respirais, laissant le son d'un souffle métallique s'échapper de mon masque.

    « Tu as cette chose en plus que je recherche. Indescriptible, mais aisément reconnaissable par ceux qui la portent. Ce potentiel endormit, cette chose qui pourrait faire de toi un... Aizuyake. J'ai donc voulu savoir si tu avais la force de prendre ton destin en main, en te plongeant dans l'inconnu. Ce que tu as fait en désertant le village de la Foudre. Et je ne laisse pas quelqu'un ayant un fort potentiel comme le tien m'échapper... C'est pourquoi j'ai demandé à Azumi de partir à ta rencontre, afin qu'elle t'amène jusqu'ici pour que je puis-ce te poser une simple question. »


Je fermais les yeux, et laissais un petit temps s'écouler... Quelques précieuses secondes qui permettaient à Shiwoon de prendre une décision avec un esprit clair.

    « Tu as le choix, Shiwoon. Tu peux rester un Silencieux, comme tu es actuellement et suivre ton chemin, puis te servir de nous à ta guise, comme je me sers de toi. Ou alors, passer un test qui, si tu le réussis, fera de toi un de mes élèves. Tu poursuivras alors une formation avec moi en Maître, et tu auras une forte chance d'accéder un jour au titre de Aizuyake. À toi de voir, mais sache que cette opportunité que je t'offre n'est pas sans risque. Beaucoup qui ont voulu suivre cette voie sont morts ou ont échoué au test. Actuellement, seuls deux Shinobis ont réussi, et ils sont actuellement Aizuyake. Aussi, cette offre n'est pas renouvelable, il me faut donc une réponse maintenant. »


J'haussais les épaules, replaçant mon regard dans l'Horizon.

    « Tu possèdes le choix, Shiwoon. À toi de prendre en main ton destin. »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Dentô Shiwoon
Dentô Shiwoon
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyLun 19 Jan 2015 - 18:53

Pour une fois, il faut bien l’avouer, Shiwoon devenait sérieux en dehors d’un combat. C’était un de ces rares moments où l’on pouvait observer l’homme derrière le masque d’inconscience qu’il arborait à longueur de journées. Son regard sur le Sabakyô en disait long alors qu’il l’écoutait sans l’interrompre une seule fois. Au moins une chose était bien, il n’essayait pas de prendre l’étoile pour un con, car il admettait qu’en dehors des beaux discours il y avait d’autres motivations.

Prenant le temps de peser chacune de paroles qui furent émises de la bouche de l’homme qui se tenait en face de lui, il commençait à forger intérieurement son opinion sur la chose qui était en cours de négociation à cet instant précis, sa participation ou nom au projet Shôraizen! Il fallait dire que l’homme en face savait user ses mots. Mais pour autant Shiwoon savait aussi qu’il ne fallait pas se précipiter dans une réponse, car un engagement en tant qu’homme est comme donner sa parole. Et un homme ça ne revient pas sur sa parole quoi que cela lui en coûte et c’était ainsi qu’il pensait et avait toujours agit jusqu’à cet instant.

Aizuyake, ce mot revenait encore une fois, le Dentô à ce stade ne pouvait que supposer avoir compris ce à quoi il référait. Mis à part cela, le reste n’était surement que flatterie bien qu’il sache qu’aucune flatterie ou compliment ne saurait un jour égaler sa grandeur. Il lui était demandé à présent de faire un choix. Mais sur quoi se basait le Seitô pour lui parler de tout ça, à croire que l’étoile voulait surement être un gradé. Pour l’heure, seul le challenge d’un exercice au taux de réussite minime l’excitait, sinon le reste…Enfin pour l’heure il fallait parler.
Mouai, avant de répondre à ta question, j’aimerais si tu veux bien quelques petits éclaircissements veux-tu ? Participer au projet Shôraizen, qu’est-ce que ça implique ? Qu’attendrons les autres de moi ? Et tu crois vraiment que tu as le niveau nécessaire pour me prendre en élève ? Hahaha !
Il lançait une petite pique pour détendre un peu l’atmosphère avant de reprendre son air sérieux !
Plus sérieusement, nous sommes à des lieux du continent, tu penses vouloir un élément qui passera plus de temps à l’extérieur qu’en compagnie des autres ? Parce que si je ne m’abuse dans ma compréhension de ce que tu as dit. Je conserverais ma liberté et donc mon principal but…Ou bien j’ai mal compris ?
Son air changea petit à petit. Il essayait de rester calme, mais ce n’était pas facile du tout. Cela faisait un moment qu’il était en mouvement sans halte, ni pause et à présent la pression avait surement du atteindre le maximum pour qu’il ressente cela de cette manière. Froissant les sourcils, il semblait prendre un air menaçant alors qu’il faisait juste de son mieux pour se contenir. Que lui arrivait-il ? Il avait une urgente envie d’aller au petit coin ! Sa dignité et sa fierté lui imposait le silence, mais pourrait-il seulement se retenir bien longtemps encore? Cela n'allait quand même pas lui arriver ici, cette honte là...
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyMer 28 Jan 2015 - 14:41

Il me regardait d'un air sérieux et intéressé, tandis que je comprenais peu à peu à quel type de personne j'avais à faire. Shiwoon était de ses adolescents insouciants, de nature frivole. Ce genre d'adolescent qu'on ne prend pas au sérieux... Alors qu'il donne tout ce qu'il possède afin de se surpasser. Une pointe de narcissisme donnant un petit air vantard et d'une confiance en soi un peu trop importante. C'était probablement un besoin de reconnaissance insatiable qui nourrissait cette ambition chez Shiwoon, et c'est probablement parce que je le prenais très au sérieux qu'il en faisait tout autant.

J'arquais le sourcil à cette petite pique mal placée. Pensait-il sérieusement qu'être mon élève était offert à tous ? Non. Tout ce que j'avais à ce sujet était la stricte vérité. Sur les multiples essais, je n'avais eu que 2 réussites : Matawa et Kôhei. Je lui offrais la possibilité d'être cette troisième réussite, rien de plus. Mais je faisais abstraction de cette plaisanterie, me concentrant sur ses questions et son... Attitude. Tantôt intéressé, tantôt agressive, tantôt pressé... Attendait-il la fin de cet entretien ?

Décortiquant ses mouvements, il n'y avait pas besoin de chercher plus loin. Jambes serrées, air impatiemment concentré, mouvement excessif trahissant cette même impatience et le tout concentrer en un même point propre aux hommes. Je lui lançais d'un soupir amusé :

    « Soit je te fais un effet fou, soit tu as envie de pisser. Va t'occuper de ça, je te répondrai après. »


Mon regard se détourna du sien afin de se fixer dans l'horizon, tandis qu'il faisait ses affaires plus ou moins longues. Enfin, je n'avais pas à savoir quelle proposition était la bonne entre les deux que j'avais donnés. Ce ne serait mon problème que lorsque cela m'affectera non ? Reprenant sa place, je continuais.

    « Tu n'as pas mal compris, mais tu restes méconnaissant sur ce point Shiwoon. Comme tu le dis si bien, l'extérieur est l'extérieur. Pour des Déserteurs tels que nous, accuser du crime d'avoir revendiqué notre liberté de vivre et de suivre notre propre voie, tu comprendras que l'extérieur est très différent de ce que tu penses. »


Je soupirais, puis reposais mon regard sur lui.

    « Tout le monde te perçoit d'un point de vue différent. Pour des Déserteurs tels que nous, accuser du crime d'avoir revendiqué notre liberté de vivre et de suivre notre propre voie, tu comprendras que l'extérieur est très différent de ce que tu penses. Un moins que rien, un traître, un homme sans aucune parole bien que rien n'est changé en toi. Ni ton caractère, ni ta façon d'être, ni tes principes. Il y aura de rares gens qui essayeront de te comprendre... Et même pour eux, la compréhension sera difficile. C'est pourquoi j'ai fondé le Shôraizen : un endroit où l'on vient pour repartir et vivre sans ses préjugés. »


Je faisais une pause lui laissant le temps de réfléchir, puis je reprenais, regardant cette fois au loin.

    « Le passé est écrit. Et chaque phrase, chaque mot qu'il comporte est immuable. Alors si l'on ne peut changer le passé, le Shôraizen modifiera l'avenir. Je parle souvent de la liberté, mais personne ne m'a encore posé la question : De quoi veux-tu libérer ce monde ? »


Mon regard se posa sur lui.

    « Veux-tu connaître la réponse, Shiwoon ? »


Mes yeux se déplacèrent vers l'horizon...

    « Je veux libérer ce monde du passé afin qu'il n'empoisonne plus l'avenir. »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Dentô Shiwoon
Dentô Shiwoon
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyDim 1 Fév 2015 - 14:54

Quand faut y aller, il faut y aller ! Il lui avait proposé très gentiment d’aller se soulager de ce fardeau qui se voulait de plus en plus dur à supporter après une petite blague qui avait fait mouche au vu du regard amusé du Dentô. Mais bon le visage niais qu’il arborait après s’être soulagé n’était pas que dû à cela. Les courants d’air de ce lieu lui avaient fait une petite gâterie pendant qu’il finissait sa chose. Pisser avec le courant d’air ascendant vous avez déjà essayé ?... Et bien faites-le… C’est waouh !!!... Enfin reprenant sa contenance il se remit à écouter.

Le moins que l’on puisse dire, c’était que ce Sabakyô était un très bon orateur ! À vrai dire le contraire aurait été plus que surprenant quand on y repensait. Il souleva des points importants auxquels Shiwoon n’avait encore pour le moment jamais pensé. L’avis des gens n’étant pas toujours une chose sur laquelle il s’attardait, il n’avait pas pris la peine de s’y appesantir. C’est alors que l’homme en question lui parla d’une question que le Dentô ne comptait pas soulever en ce jour, les motivations de cet être.

La réponse lourde de sens sonna comme un coup de canon ! C’était aussi le passé qui le poussait dans cette voie. À croire que cette chose n’était là que pour apporter tourment et doute dans le cœur des hommes. Shiwoon renfilant se mains dans ses poches s’éloigna un peu en marchant d’un pas lent.

Le passé, hein ?....
Regardant le soleil lointain, des souvenirs lui revinrent, un pincement au cœur et le voilà qui prenait un air grave..."Un homme en marche à cause de son passé… Un homme qui agit à cause des démons qui l’ont hanté… Un homme comme moi ?... Ment-il ? Est-il sincère?.." Fermant les yeux dans un élan presque mélancolique, il se retourna vers le chef des ombres. "NON !" Sa mine était à présent plus terrible que jamais alors qu’il se rapprochait.
Les mots peuvent être traitres on me répète souvent, mais les actes eux ne mentent pas. Pour le moment, de ce que j'ai vu, les tiens sont vrais… Et je vais y croire...Sabakyô Seitô!
S’arrêtant devant il lui tendit la main pour qu’ils se serrent la main. Au moment où la main du Sabakyô approcha d’une geste, il fit jaillir un kunai qu’il déposa dans la main du Sabakyô en le regardant droit dans les yeux. Il ne doutait pas que ce dernier comprendrait pourquoi il lui en donnait un à cet instant, alors que lui-même en sortit un autre qu’il tint de sa main gauche. Alors que sa main droite se refermait sur l’extrémité tranchante, son regard resta plongé dans celui de l’ancien intendant de Konoha.
Nous avons un deal !
Ses yeux se refermaient d’une manière cérémonieuse alors que son étreinte sur la lame de l’objet se faisait plus grande. D’un geste vif de la main gauche il s’ouvrit la paume de la main droite arborant une nouvelle fois sa mine la plus sérieuse. Il avait beau être un grand bavard et tout, les engagements pour lui restaient sacrés. Encore plus lorsqu’ils étaient faits sur le sang. On pouvait mentir, mais il osait croire qu’on ne mentirait jamais à quelqu’un à qui on a offert son sang. Tendait-il alors sa main ensanglantée vers l’homme en face de lui, attendant celle de son interlocuteur, alors que d’un air des plus froids il prêtait serment.
Aussi longtemps que ta voie sera juste et que nous ferons cause commune, moi, Dentô Shiwoon, sur ce sang versé m’engage à marcher à tes côtés, des tréfonds de ta grotte jusqu’en enfer s’il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Senritsu Rei
Senritsu Rei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1337
Rang : S

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] EmptyMer 4 Fév 2015 - 19:35

J'arrêtais mon discours tandis qu'il mit les mains dans ses poches avant de s'éloigner un peu, en marchant. Pour m'a part, mon regard se tourna vers l'horizon... Combien de temps mon objectif allait-il prendre ? Je l'ignorai. Une année ? Plusieurs ? Un siècle ? Un millénaire ? Jamais ? C'était une chose qui n'avait pas de réponse. Cela faisait presque un an que j'avais quitté Konoha... Comment le village se portait-il ? Au final, cela avait-il encore une importance aujourd'hui ? Nos routes s'étaient séparées, désormais, j'avais une autre citadelle à m'occuper...

J'entendis ensuite Shiwoon se poser une question à lui-même. Il était entré dans une intense période de réflexion, et c'était tout à son honneur. Lui comme moi, lorsque nous prenons un engagement, nous le tenons jusqu'au bout, quoi qu'il arrive. Ce n'était pas pour rien que mon Nindô était : la Fin justifie les Moyens. Mais j'avais aussi une autre phrase qui me tenait à cœur : l'abandon n'est pas une option...

D'un regard décidé, il se retourna vers moi. Mon regard traversa le sien, emplis de volonté. C'était de ça, que je parlais tout à l'heure. Encore une fois, je pouvais le voir : la volonté brillante dans ses yeux. C'était de ce matériau brut que mes élèves étaient faits. Il allait donc croire à mes paroles ? Me tendant la main, j'approchais la mienne avant de le voir faire surgir un Kunaï qu'il s'empressa de déposer dans ma main. C'était donc un pacte de sang ? Dangereux de proposer ce genre de chose à un Sabakyô....

Puis, il s'ouvrit la main d'un geste vif et précis, il tendit sa main ensanglantée vers ma direction. C'était donc à mon tour... Récupérant le Kunai, je le plaçais dans ma main droite avant de faire couler le sang d'un geste très rapide, ne laissant place à aucune hésitation. D'un regard intense et neutre, j'avançais ma main vers celle de Shiwoon, avant de la serrer. C'était à mon tour de parler.

    « Aussi longtemps que tu marcheras à mes côtés, moi, Sabakyô Seitô, je m'engage à t'offrir et à t'assister tout au long de ta quête personnelle, quitte à en mourir s'il le faut. »


Nos sangs étaient désormais mêlés... La cérémonie du pacte étant finis, je lâchais sa main avant de reprendre...

    « Il est très courageux de ta part de faire un pacte de sang avec un Sabakyô. En sachant que notre organisme est totalement infecté de virus et bactéries en tous genre, d'autant plus avec l'un des plus virulent et dangereux Sabakyô ayant vu le jour... »


Son teint devenait déjà rougissant de fièvre...

    « Je vais t'amener à l'Hôpital. Actuellement, mes virus doivent déjà avoir envahi ton organisme... Ne t'inquiète pas, tu vas juste faire un malaise dans quelques minutes... »


Son corps vacilla tandis que je le retenais. Ses yeux se fermèrent, et je me déplaçais en direction de l'hôpital. Parfois, nos principes peuvent nous jouer de drôles de tours...

Hey:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Roi Sous La Montagne/ Messager Céleste/ Des titres mais une vérité [Le Virus S.S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yu no Kuni :: Base du Shôraizen-