N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 11 Jan 2015 - 18:47

Spoiler:
 

Contraint ce matin, d'attribuer quelques occupations aux nouvelles recrues du Buki, l'homme passa près de deux heures à faire le tour du Palais du Triumvirat sans manquer de ne rien oublier au sujet de leurs nouvelles responsabilités. Lorsqu'il en eut terminé, il monta fournir son rapport à Setsuna. En l'absence de Capitaine, la jeune femme de sa propre équipe à présent nommée bras droit, se devait de remplir toutes les tâches. Cela faisait d'ailleurs un moment que l'homme ne l'avait pas vu. Ni même croiser. Il frappa à son bureau mais personne ne lui répondit.

Prenant l'initiative d'entrer afin de lui éviter toute la démarche administrative inutile qu'il aurait été obliger de faire pour la lui remettre, il la jette sur son bureau puis referma la porte simplement. Tranquille, l'homme venait de faire tout ce qu'il avait été chargé de faire. Il s'apprêtait à partir lorsqu'un ninja l'interrompit. " Hoheinheim Sama, un ordre de mission pour vous. "

Il soupira, visiblement mécontent de devoir encore partir. Il aurait aimé avoir un peu de temps pour lui mais voilà qu'il devait en compagnie de Mikami et Hiko partir pour Tori. Second soupire... La note qui lui était adressée en bas de la page venait de la part de Setsuna qui l'encouragea à faire de son mieux. Former les jeunes recrues était important et en tant que Chuunin Van se devait de participer à leur entraînement.

" Bien merci Paul... " Finit-il par adresser à l'homme qui restait planté devant lui à attendre quelque chose.

Mais je m'appelle pas Paul... "

Le Trentenaire passa son chemin, ignorant totalement le garde qui ne manqua pas de lui adresser un signe significatif de son mécontentement.

~ ~
~

Plus tard et aux portes, le Hoheinheim invoqua deux petits Scorpions. " Allez me chercher Hiko et Mikami et dîtes leur de me rejoindre aux portes pour une mission. " Les petites bêtes noirs aussi grosses qu'un poing d'homme se dandinèrent avant de partir chacune dans une direction différente. " Bien. " Le Trentenaire en attendant se posa aux échoppes des portes, afin d'y déguster un café le temps que les Genins n'arrivent. Avec son breuvage l'homme prit le temps de relire l'ordre de mission. La cliente était une chanteuse, très jeune apparemment puisque son champ musical attirait précisément la fougues des jeunes adolescents.

Amusé mais aussi intrigué, le Hoheinheim essaya d'imaginer sur quel genre de musique la jeune femme chantait. Pour le moment il fallait encore atteindre Tori. Le voyage serait assez long mais promettait d'être haut en couleur. Van n'avait pas revu Mikami depuis l'incident avec les bébés. Quant à Hiko sa conversation avec ne fut pas déplaisante. Pendant ce temps les deux scorpions chargés de retrouver les genins s'attelèrent ardemment à leur tâche. Lorsqu'ils parvinrent à mettre la pince dessus, les Kuchyoses leur expliquèrent que Van les attendait aux portes pour une mission. Chose faite ils disparurent ne laissant derrière eux qu'un petit nuage de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 11 Jan 2015 - 20:29

Allez on débute sur du Rodrigo & Gabriella, cliquez Wink

Mikami sentit une piqûre dans son dos, légère et vraiment pas profonde, mais apostrophante de par sa finesse et malgré sa subtilité. Il se retourna d'un bond en se frottant l’omoplate. Ayant fait volt-face, un « Wouaaah ! » s'échappa en une exclamation qui interpella les personnes aux alentours. La vision d'un scorpion à taille humaine le fit d'abord sursauter par peur d'avoir été empoisonné, puis le souvenir d'un après-midi chaotique lui revint. Soulagé d'avoir affaire à l'invocation qu'il n'avait pas pu oublier et retrouvant rapidement son calme et sa sérénité, il écouta son discours dans lequel était dissimulé un ordre de mission.

*Mince, pris au piège !* pensa-t-il. Mais peu importe ce qu'il était en train de faire, de siroter, ou bien d'arpenter, son engouement pour la bête et la chevauchée qui allait arriver l'aidait à se défaire de toute action en cours, futile ou non. Et puis il y avait un voyage jusqu'au pays des oiseaux à la clef, avec un retour en bonne compagnie. Restait à savoir si sa musique allait pouvoir animer le trajet. En général, le jeune ninja se tenait à l'écart de ce genre de chanson. Boah, ça lui permettrait de découvrir cette industrie de l'intérieur. Il verrait bien. Là, à l'instant précis, il avait une tout autre idée en tête.

Fixant le scorpion avec envie et un discret filet de bave s'enfuyant du coin de son sourire malicieux, il posa une main sur la nuque de l'animal insecte et l’enjamba pour monter dessus à califourchon en lançant ses pieds de chaque côté. Mais jamais il ne sentit son derrière toucher quelque chose de solide, ou plutôt bien plus tard que ce qu'il aurait pensé. D'abord aveuglé par un nuage de fumée, il fut emmené dans un brouillard d'incompréhension avant de retrouver la réalité en sentant son coccyx frapper le pavé froid. Frustré, et épris de la chute d'un ascenseur émotionnel, il jura les bras levés vers le ciel en les agitant à la façon d'un Sim's réclamant son dîner.


- Putain Bébé binocle tu craaaains !!!

***

Une traversée des toits suffit pourtant à vite se retrouver aux remparts et aux portes, un saut au quartier résidentiel pour l'équipement et ils pourraient partir. Malgré sa hâte du voyage, il se présenta en marchant calmement à son camarade qui l'attendait en buvant tranquillement un café. Le genre de petits plaisirs qu'il faut savoir s'accorder, café ou pas café. Ne pas se précipiter sur lui faisait monter l'attente, donc le plaisir de partir. Mais un détail restait à régler. Encore une arrivée ? Peut-être. Un moyen de transport classe et amusant sécurisé ? Clair et net !

- J'm'en fous qu'on attende encore quelqu'un, je pars pas si on y va pas en scorpion !

Même pas bonjour (même si ç'aurait été le mot exacte pour traduire ce qu'il vint de se passer). Une sommation lancée en s'asseyant en tailleur et croisant les bras, exprimant une démonstrative moue. Un manque de sérieux ? Que ce dernier aille se faire voir plus loin, à Tori no kuni. Son heure n'était pas encore venue. D'humeur joueuse, il finit par adresser un regard en coin accompagné d'un sourire. Ça, fallait le traduire par « Alors, comment ça va ? »


Dernière édition par Yorurai Mikami le Lun 12 Jan 2015 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 11 Jan 2015 - 20:43

Le vent soufflait fort aujourd’hui. Le jeune Hiko avait donc décidé de passé la matinée à étudier les différentes façons qu’un shinobi avait pour survivre en milieu hostile. C’était relativement intéressant. Cependant, Hiko n’était pas une personne qui pouvait passer des heures devant un bouquin. Non lui, il avait besoin d’aller à l’air libre, de profiter du monde tel qu’il était et non le découvrir à travers les récits de quelques auteurs en herbe.

C’est pourquoi, alors que l’horloge venait de sonner les midis… Il décida de quitter ce lieu beaucoup trop calme à son goût. En plus, il avait faim. Rangeant sa plume et son parchemin dans son sac, il passa donc la porte pour sortir de la bibliothèque. Il n’oublia, bien sûr, pas de saluer la bibliothécaire avec un sourire et un grand signe de la main. Cette dernière, une femme ayant sûrement la cinquantaine passée, le lui répondit avec en prime un « Bonne journée » chaleureux. C’est donc un sourire aux lèvres que le jeune garçon sortit du bâtiment. Il remonta rapidement le zip de sa veste, car le vent venait de lui chatouiller la gorge. Et c’est là qu’il le vit.

Un scorpion venait de se poser sur le muret juste en face de lui. Et il le regardait fixement comme s’il avait un message à lui faire passer. La première réaction du jeune garçon fut de marquer un temps d’hésitation… Les scorpions c’étaient des animaux dangereux non… ? Puis, son insouciance et sa curiosité prenant le dessus, le jeune garçon s’avança prudemment vers l’animal. Ce dernier, d’une voix rauque, lui dit alors simplement que Hoheinheim Van l’attendait aux portes du Shozaichi incessamment sous peu pour une mission de quelques jours. Puis il partit comme si de rien n’était.


« Mais… Il a parlé ?!!! »

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Surpri10

Le jeune Hiko n’en revenait pas. Il s’était fait cette réflexion pour lui même, mais il ne savait pas quoi en penser. Déjà un scorpion, après ce dernier lui donnait un ordre de mission et ensuite il partait comme une fleur. Sérieux ? Le jeune garçon prit bien une minute à se remettre de ce choc émotionnel et réfléchit rapidement. La situation était la suivante : Il était convoqué pour une longue mission par « le savant », il n’avait pas son équipement shinobi sur lui et … il avait faim !

Dans l’esprit du jeune garçon, ce dernier point était le plus important c’est donc pourquoi il se hâta d’aller au restaurant de nouilles qu’il adorait. Il prit un gros bol de nouilles au thon et remercia chaleureusement le chef tout en le payant. Une fois avalées, le jeune Hiko partit au pas de course en direction de son habitation pour y prendre son sac dans lequel il fourra ses armes ninjas, son kit de survie et deux ou trois paquets de ses bonbons favoris. Une fois paré, il décida de se rendre aux portes de la Capitale pour y rejoindre le commanditaire de la mission.

Qu’elle fut sa surprise lorsqu’il vit qu’il y avait Mikami ! Il l’avait rencontré il y a peu lors d’un entraînement et ils avaient échangés quelques astuces. Le jeune Hiko se demandait bien quel pourrait être l’enjeu de la mission. Il se rapprocha donc en courant de ses deux partenaires du jour, le tout silencieusement. Arrivé à leur hauteur, et n’étant pas vraiment d’humeur à leur faire une blague, le jeune garçon leur adressa un grand signe de la main. Il les regarda, Mikami avait l’air boudeur tandis que Van sirotait une boisson chaude qui fumait encore dans sa tasse. L’enfant leur dit alors, avec une voix trahissant son excitation.


« Salut ! J’ai bien eu votre… Scorpion ? C’était toi Mikami ? Ou alors toi « le savant » ? En tout cas c’était génial, j’ai trop hâte de revoir cette petite bête ! Bon alors on doit faire quoi aujourd’hui ? Apparemment on va loin, du coup j’ai pris des bonbons héhéhé… »

Cette dernière phrase avait été dite avec un petit sourire malicieux. Comme si Hiko essayait d’effacer le fait qu’il soit en retard en disant qu’il avait ramené des bonbons. Enfin bon, maintenant que les trois protagonistes étaient là ils allaient pouvoir partir, une grande Aventure s’offrait à eux en cette journée ensoleillée…
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 11 Jan 2015 - 21:24

Le premier fut Mikami, apparemment mécontent ce dernier exigea une chevauchée à dos de Scorpion pour se rendre jusqu'à Tori. Toisant l'individu colérique quelques instants, le Hoheinheim tourna finalement la tête reprenant la dégustation de sa boisson encore chaude sans rien dire. C'était la seconde fois en tout et pour tout que le Lumineux rencontrait Mikami. Lors de leur première rencontre ce dernier était tombé du ciel, apparut de nul part et complètement nu. Dans les deux cas celui-ci fut bruyant, et incroyablement peu civilisé.

Bien loin des mondanités et de tout le tralala de la hiérarchie, Van aurait tout de même apprécier un bonjour, suivit d'une demande sympathique. Mais loin de la l'idée du Yorurai qui s'installa les jambes et bras croisés sur le sol impatient de voir sa demande accomplie. Loin de s'attarder sur lui, Van aperçu le jeune Hiko qui approcha. " Voilà Hiko. "

Celui-ci arriva plein de questions, comme à son habitude. " Ohayo Hiko San ! Tout le monde est là nous pouvons partir. " Annonça le Hoheinheim l'air magouilleur. Visiblement ce dernier avait quelque chose en tête, et le regard insistant qu'il lança à Mikami laissait suspecter quelque chose. Le Trentenaire invita Hiko à le suivre, ouvrant son bras tel un arc afin d'amener le jeune garçon vers les portes. Finalement l'homme se mordit le pouce et frappa le sol la paume ouverte dans le but de faire apparaître trois scorpions géants.

Il avait progressé depuis qu'ils s'étaient vu la dernière fois et son entraînement avec l'Ancien avait rendu sa maîtrise du Kuchyose particulièrement efficace. Bien qu'il lui restait encore pas mal de chose à apprendre, le Hoheinheim voyait en cette démonstration la façon la plus efficace de contenter tout le monde. " Allons-y alors. Pour atteindre Tori nous pouvons passer par le Marais où la grande route. Je préconise le marais pour escorter la chanteuse jusqu'à la Capitale au retour. Les routes sont moins empruntées et plus discrètes. Mais pour le moment appréciez le transport offert par la Sasori company "

Il sourit, avant de commander à ses scorpions de partir à toute allure. Mikami un peu plus loin n'aurait qu'à les rattraper pour les rejoindre. Van y voyait là une punition des plus justifiées pour le jeune homme qui se voulut bien exigeant. Le sourire carnassier, le Hoheinheim se mit à rire très fort afin que ce dernier puisse parvenir jusqu'aux oreilles du Yorurai laissé sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyLun 12 Jan 2015 - 0:31

C'est vrai qu'en y repensant Van n'eut jamais l'honneur de trouver Mikami dans un de ses vrais moments de calme et de savoir-vivre. Au moins cette fois-ci il n'avait pas perdu ses vêtements dans sa course. Manque de civilité ? Effectivement on peut voir ça comme ça, mais ne donnons pas de jugement hâtif. Colérique ? Plutôt taquin. C'était une autre façon de dire Salut ça va ? Allez, disons décalée. Il y avait la politesse, le flegme, et ce qu'il venait de se passer ; pour faire simple. Avec ou sans surprise (peu importe en fait, le jeune homme n'attendait rien des autres aujourd'hui, c'est une façon de tout apprécier) le Hoheinheim rentra plus ou moins dans son jeu ; en y imposant sa forme cependant. Ce fut assez marrant de le voir jouer l'esprit de contradiction.

Le regardant s'éloigner en emmenant Hiko, et seulement Hiko avec lui, Mikami eut un léger rire satisfait. Satisfait de quoi ? De rien de précis, c'était simplement dans l'atmosphère ambiante. Une autre façon de tout apprécier. Il sentait qu'il allait justement apprécier cette vadrouille, toujours insouciant des dangers qui pourraient s'interposer dans un avenir proche. Mais cette heure-ci n'était pas encore venue, ils avaient de la marge. L'heure était... à la balade.
Se secouant les vêtements après s'être relevé, il écoutait le rire de celui qu'on appelait le Lumineux, le buste sautillant de haut en bas avec légèreté au fur et à mesure qu'avançait sa monture. Taquin ? Le jeune ninja exprima un sourire. Il ne savait pas s'il aurait réagi de la même manière, mais à sa place il n'aurait pas non plus cédé au caprice.

Bon. Comment faire pour avoir sa propre monture maintenant... Ah ouais, la patience. Son tour viendra, et après cette attente il saurait y prendre du plaisir. En plus ils étaient partis à toute allure. ... Non mais c'était plus que de ne pas céder au caprice là !
Bon. Peu importe ce que ce savant fou pensait de lui, le temps lui permettra aussi de le connaître réellement. En attendant... FEU. Laissant gronder le tonnerre sous ses pieds, Mikami entama la course poursuite en un bond qui le propulsa bien des mètres en avant pour regagner du terrain sur la Sasori company en frôlant le sol et soulevant un nuage de poussière. Il courait en laissant ses bras baller derrière lui au gré de ses mouvements, et effectua vite un second bond, n'usant cette fois que de la force de ses jambes, pour sauter dans les arbres avoisinant la route et suivre le reste de l'équipe depuis la forêt.

Ça cavale vite un scorpion de cette taille là, très vite. À ce rythme et sans échauffement, le shinobi pourrait très vite être épuisé. Mais avant même qu'il ne se mette à la recherche d'une solution, ou ne se décide de rejoindre la route pour courir côte à côte de la bête et des deux scorpionniers qu'il observait entre les branches et les feuillages qui défilaient... cette solution lui apparut, dans un bruit significatif que jamais il n'aurait laissé passer.

[...]

Peut-être que les deux ninjas se demandaient où était passé leur dernier équipier. Allez savoir s'ils avaient ralenti le rythme ou s'ils poursuivaient leur allure de croisière défiant le vent qui leur soufflait en poupe. Quoi qu'il en soit, une masse sombre jaillit des broussailles et atterrit au milieu de la route, galopant déjà dans le sens de la marche.

S'agrippant d'une main aux bois du cerf qu'il chevauchait, il se tournait vers ses camarades un bras levé en les saluant. Après leur avoir lancé l'interjection ci-dessous, son noble destrier redoubla de vitesse et prit le large sur la route du pays des oiseaux en soulevant un ample nuage de poussière et emportant Mikami avec lui, qui prenait en compte l'hypothèse que le chûnin préférait sûrement que le Shûkai soit représenté par un officier plutôt que par un drôle d'hurluberlu d'humeur excité.


    - Ohééé Vaaan-san, Hiko-kun !! On fait la course jusqu'à Tori ! Le premier arrivé drague la femme de l'entrée !!!


Taquin.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyLun 12 Jan 2015 - 17:39

Alors que le jeune Hiko venait d’arriver, il était évident que Mikami n’était pas bien luné en cette journée. Il ne ressemblait absolument pas au jeune homme que Hiko avait rencontré il y a quelques semaines sur un terrain d’entraînement. Ce garçon si appliqué et talentueux au lancer d’armes. Van, quant à lui, n’avait pas beaucoup changé par rapport à l’image qu’en avait le jeune garçon. Cependant, « le savant » comme aimait l’appeler Hiko, montra son côté taquin ! En effet, après avoir annoncé qu’ils prendraient la route et non les marécages pour le chemin aller, il fit apparaître trois gigantesques scorpions. C’était donc lui qui avait le pouvoir d’invoquer ces bêtes à dard. Alors que Van et Hiko se hissèrent sur leur monture, Mikami n’y eut pas le droit apparemment. Il devait payer sa mauvaise humeur de tout à l’heure car son scorpion s’enfuit à toute vitesse. Rapide ces petites bêtes. Alors que Van et Hiko partirent, avec une vitesse impressionnante, alors que Hiko ne voyait pas Mikami les rattraper, cela l’amusa un peu. Il se doutait que Van ne laisserait pas le Yorurai en arrière et qu’il trouverait bien un moyen pour que ce dernier les rattrape, cependant il ne put s’empêcher de faire une remarque au Hoheinheim. Une question qu’il posa de sa voix innocente.

« Mais le savant, si on était passé par les marécages à l’aller aussi, on aurait pu découvrir l’environnement tu crois pas ? Car là on va pas connaître le terrain pour le retour et on risque de tomber dans une embuscade plus facilement non… ? »

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] 141010

Bon première chose, il l’avait tutoyé. Cela n’était pas le cas à leur première rencontre mais le jeune Hiko se sentait maintenant en confiance et il se permettait donc de le tutoyer. Il avait cependant observé la réaction du trentenaire la première fois qu’il l’avait fait. Ce dernier n’ayant pas bronché il s’était alors dit que c’était bon et qu’il pouvait continuer. Ensuite, il fallait noter que la remarque qu’il venait de faire pouvait parfaitement contraster avec son comportement enfantin. Même s’il était innocent et pur, il n’en restait pas moins un esprit lucide qui analysait rapidement certaines situations. Il avait entraîné son cerveau pour cela. N’ayant pas un corps de combattant, il fallait trouver d’autres moyens pour se rendre utile à l’armée du Shûkai. Pendant que le savant devait préparer une réponse, il se passa alors quelque chose d’inattendu !

Mikami venait de débouler de nulle part ! Hiko l’avait quasiment oublié celui-là, il était trop concentré sur son scorpion, le regardant avec des yeux en cœur ! Mais là, il fallait dire que Mikami avait réussi son entrée… Il était à dos de cerf et galopait maintenant devant eux en rigolant et en disant que le premier arrivé au village où se trouvait la fille pourrait la draguer… Il était au courant qu’on était encore très, mais alors très loin de ce village ? Cela arracha un sourire au jeune Sairyo qui ne fut pas du tout jaloux, il aimait bien son scorpion et était confortablement installé. Laissant Mikami jouer tout seul, le jeune Hiko qui était fasciné, osa alors échanger quelques mots avec la créature qui le portait.


« Excuses-moi monsieur le scorpion… Tu parles ? Tu as un prénom ? Moi en tout c’est Hiko, Sairyo Hiko et j’suis vraiment trop content que tu me portes sur ton dos t’es trop cool ! J’suis sûr qu’on va devenir de trop bon copains !! »

Et sur ces dernières paroles, le jeune Hiko écarta les bras et fit un énorme câlin au scorpion. Restait maintenant à savoir comment ce dernier allait réagir alors que la nuit commençait à tomber et qu’il serait peut-être temps d’établir un camps de fortune avant de s’aventurer trop profondément sur les routes, avec une visibilité tellement réduite…

Mais d’ailleurs, il était où Mikami ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyLun 12 Jan 2015 - 19:28

Les bras croisés et l'air satisfait du sort qu'il avait réservé au jeune Yorurai, Van affichait clairement son machiavélisme en laissant sa dentition supérieure dépasser de ses lèvres. A vive allure, les trois scorpions étaient à présent déjà bien loin des portes de la capitale qui petit à petit disparurent de leur champ de vision. Un coup de maître que le Trentenaire jugea digne de lui. Ce serait mal le connaître que de croire que ce dernier n'aimait pas taquiner les gens. Pour lui il s'agissait d'un jeu, un jeu plutôt vicieux pour lequel il ne lésinait pas sur les moyens employés.

Hiko plutôt curieux de se retrouver sur de tels montures eut un moment de lucidité en remarquant l'absence de Mikami sur le troisième scorpion. Visiblement peu inquiet, il porta la question qu'il adressa au Lumineux, sur le sujet de la mission. Comme il le dit le choix d'emprunter le marais à l'allé comme au retour était un bon moyen de s'assurer d'une part, que le chemin ne soit pas dangereux mais aussi pour eux l'occasion de connaître le terrain. Agréablement surprit par le gamin qui manifestait déjà une grande logique de pensée, le Hoheinheim lui répondit.

" Oui en effet ce serait plus sage. Crois-tu que Mikami y pensera tout seul ? "

Sa réponse fut coupée par l'apparition soudaine d'une ombre sur le sol que Van regarda quelques instants sans se douter de ce qui allait suivre. Un cerf, tout droit sortit du bois se positionna aux côtés des scorpions, révélant sur son dos le jeune genin laissé aux portes. Contrarié le Trentenaire fronça les sourcils tout en jetant discrètement deux petits scorpions qui s'accrochèrent au flan de la monture improvisée. Mikami voulait jouer les malins mais à ce petit jeu là, Van avait quelques années d'expérience en plus.

Puis le Yorurai lança un pari. Le premier arrivé à Tori aurait droit de draguer la femme de l'entrée. Van retint un rire moqueur en imaginant la possibilité que la femme de l'entrée soit en réalité un homme. Il serait comique de voir le genin mettre autant d'effort à gagner Tori en premier pour au final tombé sur un homme. Mais il n'irait pas jusque là car le destin tragique de son petit cerf allait très vite se voir stoppés nets.

Laissant au genin prendre un peu d'avance sur eux tout de même, et ce dans l'unique but de laisser croire à sa proie qu'elle avait gagné, Van entendit le jeune Hiko tenter de communiquer avec sa monture. Amusé il le laissa faire tout en reportant son attention sur le plus désobéissants des deux. Alors que le scorpion de Hiko lui répondit, Van se mit tranquillement à composer une série de sceaux.

" Sa ! Tu as vu, ce demi humain est bizarre... "
" Ouais So, en même temps tous les humains sont bizarres... Pas vrai Ri ? "
" Ouais mais celui-là est quand même grave, je peux le piquer Maître ? "


L'attention voulue se reportée sur le Hoheinheim qui tout en ressortant sa dentition carnassière au même moment, fit apparaître une barrière depuis les deux petits scorpions placés précédemment sur le cerf. Ces derniers juste avant que le Hoheinheim n'active sa technique, se jetèrent devant la monture, faisant apparaître de nul part un mur qui stoppa nette la course du jeune genin par la même occasion.

" Ouah ça doit faire mal ! " S'écrièrent les trois scorpions à l'unisson. A trop s'éparpiller Mikami risquait de ne pas suivre du tout la mission. Contraint d'en prendre un minimum soin, Van devait tout de même veiller à leur sécurité et donc à ce qu'ils ne s'éloignent pas de trop. Comme le fit remarquer Hiko, passer par les marais leur permettrait de mieux connaître le terrain sur lequel ils allaient effectuer leur mission. Pour Van c'était chose faite, en effet il avait déjà emprunter cette route ci afin d'escorter un important leader jusqu'au pays des oiseaux. Il savait que des mercenaires rôdaient dans les marais... Néanmoins l'homme jugea plus enrichissant le fait de ne rien dire afin de les laisser découvrir par eux même ce qui allait arriver.

Il pourrait ainsi mieux cerner les capacités et les faiblesses de chaque genin. Informations qu'il se devait d'avoir si ce dernier souhaitait mettre en place un plan qui leur garantirait le succès de la mission. La Sasori Company poursuivit son chemin après avoir ramasser Mikami qui était tout de même bien sonné. Ce dernier à présent sur le scorpion serait peut être plus calme maintenant. " Fermes les yeux Hiko. " Le Trentenaire bienveillant souhaitait épargner la vision d'horreur du cerf qui s'était fracassé contre la barrière. " Une véritable boucherie. " finit-il par ajouter en regardant rapidement la tête de l'animal complètement enfoncée.

Joignant l'utile à l'agréable il pourrait retenir un point positif du spectacle offert par Mikami. Le genin avait réussi à trouver de la nourriture, offrant à chacun des trois membres de l'Alliance la garantie d'un bon repas revigorant pour le soir. La nuit tombait et les trois hommes gagnèrent finalement la frontière séparant le Shozaichi avec le pays des Oiseaux. " Arrêtons nous pour la nuit. Je connais une petite caverne pas très loin nous pourrons nous y mettre à l'aise. "

Ils n'imaginaient pas de quelle grotte Van pouvait parler. Sans doute parce qu'aucun n'imaginait que Tori était le pays où Van avait signé son pacte avec les Scorpions. La caverne dont il parlait n'était autre que l'antre de ces derniers qui vivaient dans ces galeries. Une fois sur place, Van établi un petit feu. Après avoir soigneusement disposer les brindilles sèches, il mira les deux genins curieux de savoir si l'un d'eux possédait l'affinité du Katon. " Quelqu'un aurait du feu ? "

Les trois scorpions quant à eux restèrent silencieux. Postés un peu plus loin ces derniers se remémoraient la cascade de Mikami après que le cerf ne se soit encastré contre la barrière de leur maître. Ils en riaient de bon cœur et rythmaient leur conversations d'un claquement de pinces incessants. " Nous avons fait vite pour rejoindre la frontière. Tant mieux car demain nous allons marcher. " Annonça le Hoheinheim. Celui-ci attendait la remarque de ses élèves et afin d'anticiper leur interrogation il reprit. " Les scorpions n'affectionnent pas particulièrement le marais... En attendant reposons nous et profitons de cette tranquillité pour en apprendre un peu plus sur chacun. " Il souhaitait que tous sachent ce que l'autre était capable de faire. Ces informations viendraient renforcer leur travail d'équipe et ainsi faciliter la mise en place de stratégie par le Hoheinheim.

" Mikami tu veux commencé ? "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyMar 13 Jan 2015 - 0:10

Spoiler:
 


Étalé au milieu de la route, il resta un instant immobile pour analyser les brèves images qu'il put capter dans les deux secondes durant lesquelles il passa d'une chevauchée fantastique au massacre du cerf avec qui il avait tissé un lien éphémère, à peine quelques minutes plus tôt. Avant de rejoindre le shûkai, ses mois d'errances lui permirent entre autres de se familiariser avec l'environnement sauvage qu'offrait la nature, sa flore, sa faune. La faune c'était tout de même quelque chose. Inutile de rentrer dans les détails, pour cet animal là, un peu de tendresse, des caresses sur le cou, des fruits inaccessibles de part leur hauteur et il l'avait simplement apprivoiser. Il fallait ne rien vouloir, avoir un soupçon d'habitude et suivre ses instincts les plus primaires.

Jamais il n'aurait imaginer que cette course se termine si vite et si brutalement. Lui qui se voyait déjà le relâcher en arrivant aux portes de Tori, il était allongé à peine quelques mètres plus loin avec le souvenir d'entendre ses os se briser à divers endroits ; ainsi que de voir furtivement passer deux scorpions sur lesquels s'était illuminé un sceau. Inutile de se demander leur provenance. Flegmatique, mais déçu, Mikami s'était relevé avec pour optique de lui clore doucement les paupières. Mais chose impossible. Un œil était à trop longue distance de l'autre, qui était déjà fermé par l'arcade fracturée qui le recouvrait. Encore une innocente victime des habitudes démesurées des shinobis. Ça peut paraître bizarre de personnifier un cerf, mais quand on vient de l'apprivoiser en le traitant comme un égal, se dire qu'on l'a entraîné dans la mort procure un mauvais sentiment de culpabilité.

Mais il ne fallait pas se juger, pas le juger. Tous au même niveau en quelques sortes, les victimes étaient différentes. Alors mieux valait ne pas se braquer contre son capitaine de mission qui n'avait laissé aucune chance à sa monture. Il aurait espéré un peu plus de juste mesure de sa part, mais les chose s'étaient déroulées ainsi et ils avaient encore du pain sur la planche et de la route à faire.
Le jeune homme n'étant plus d'humeur à s'amuser, comme refroidi, enjamba alors le dernier scorpion que Van lui présenta alors qu'il hissait la carcasse du cervidé, et s'allongea dessus en se calant contre sa queue, la tête reposée sur ses mains croisées.



Pays des oiseaux, grotte aux scorpions. Ces trois là se fondaient particulièrement bien dans le décor, avec leurs claquements de pince venant se mêler et accompagner les craquements des brindilles que le chûnin cassait. S'ils avaient du feu ? Pas Mikami en tout cas, mais il avait l'étincelle. Alors que leur vis-à-vis leur demanda comme une présentation en annonçant une escale plutôt longue (du moins pour la nuit, apparemment), l'amnésique se saisit d'une poignée de brindilles par les extrémités, et envoya un courant électrique d'une main à l'autre. Les branches s'enflammèrent et il les étala à la base du foyer, sous le bois de taille moyenne en prenant la précaution d'aérer le tout.

Le feu commençait à prendre alors que le ciel se teintait de noir en découvrant timidement les étoiles les plus lumineuses. La soirée s'annonçait calme et dans une ambiance plaisante. Il fallait dire que le cadre était assez exceptionnel, et il appréciait toujours découvrir de nouveaux lieux comme de nouvelles personnes. Alors si en plus ils pouvaient prendre le temps, et le tout dans un certain folklore... Cette mission était loin de s'avérer déplaisante. À ceci près qu'il aurait préféré observer le cerf brouter plus loin plutôt que rôtir sur un feu de camp. Du scorpion grillé, dans une marinade bien pimentée, ça ça devait être pas mal... Il crut comprendre que son coéquipier en avait pas mal en réserve en plus. De son côté la lune se mettait à briller ; c'est fou comme on ne peut remarquer que très tard sa présence...


    - Mikami tu veux commencer ?


Le jeune homme, assis contre une paroi à l'entrée de la grotte et non loin de ses camarades, détourna la tête de la vallée en contre-bas qui s'étendait à perte de vue et revint baigner son profil dans les lueurs dansantes des flammes qui grandissaient.

    - Comme vous le savez tous les deux, je m'appelle Mikami.... mais de quel clan je ne sais pas, je ne connais pas mon nom de famille. Et je ne sais rien de moi au-delà de plus d'un an en arrière. C'est compliqué en fait. Sinon en tant que shinobi je me spécialise dans le maniement de l'électricité, pour le moment. J'ai comme un lien puissant avec cette affinité, que je ne sais pas trop expliquer. En dehors de ça j'suis pacifiste, mais j'aime le combat.


Paradoxal non ? Pourtant ce ne sont pas deux choses indissociables. Jamais il n'avait aborder verbalement ce pan la de sa personnalité. Mais ça lui était venu comme ça, sans raison, bref et spontané. Quant au passage sur son passé, nul besoin de chercher de la mélancolie dans le timbre de sa voix. Cela faisait un moment qu'il s'était habitué à ce refrain, tout ceci faisait partie de lui depuis un moment déjà. L'heure n'était pas au manque. Quel manque d'ailleurs ? En tout cas, il était curieux de savoir comment Hiko allait se présenter. Il est vrai que la question du Hoheinheim fut assez vague ; et quant à ce dernier aussi, le jeune homme était intrigué par son passé. À leurs tours, tandis que les crépitements accompagnaient leur soirée libre avant un retour bien plus long... Oh ! Encore un détail, et ce malgré son jeune âge :

    - Il y a une chose dont je suis sûr sur mon passé... Il se passa la main sous le t-shirt en frottant ses côtes, et sans qu'il ne s'en rende compte son regard se fit sombre et froid. J'ai une longue vie de shinobi derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyMar 13 Jan 2015 - 10:11

Bien que prévenu par le trentenaire, le jeune garçon n’avait pas fermé les yeux. Sa curiosité était telle qu’il avait souhaité garder les yeux ouverts. Action qu’il regretta tout de suite après. En effet, par une technique bien curieuse, le Hoheinheim avait alors créé une sorte de barrière juste devant le cerf lancé au galop. Le choc fut violent et un bruit sourd résonna dans les oreilles du jeune garçon durant de longues secondes. Ils étaient encore loin, mais se rapprochaient rapidement du lieu de l’ « accident ». Hiko ne put s’empêcher de jeter un regard à la forme qui était censé le cerf. On ne reconnaissait rien de ce qu’était l’animal. Ce qui arracha un haut-le-cœur au jeune garçon.

Cependant, il ne s’arrêta pas là. Il trouvait cela triste de supprimer la vie d’un animal aussi fantastique qu’un cerf comme ça, mais la vérité était qu’il était plutôt fasciné. Il avait maintenant reporté son attention sur ce qui avait provoqué la chute de Mikami. Plus tôt, il avait vu Van créer deux scorpions. En étaient-ils la cause ? Oui sûrement car lorsqu’ils dépassèrent la dépouille, Hiko vit deux petits scorpions partir en fumée à ses côtés. Ainsi ils étaient à l’origine du mur qui venait d’apparaître en face du cerf si soudainement. Le jeune garçon était fasciné, Van était un shinobi d’un rang bien supérieur au sien et il le savait. Un léger sourire se dessina alors sur son visage, comme si tout cela l’excitait de devoir partager une mission avec une personne avec un tel niveau. Cependant, le jeune garçon n’eut pas vraiment le temps d’aiguiser la contemplation qu’il avait pour Van car ce dernier leur annonça, à Mikami et à lui, qu’ils allaient bientôt s’arrêter pour la nuit. Ils rejoignirent donc une caverne où ils s’installèrent pour la nuit.

Ensuite, le trentenaire prit les choses en main et disposa tout le matériel nécessaire afin de faire un feu. Enfin pas tout… Il manquait l’étincelle, la flamme… Le feu quoi. Hiko était amusé, lui n’avait jamais fait de feu lorsqu’il était dans la forêt. Selon lui, c’était la meilleure façon d’attirer les prédateurs en tout genre. Mais bon, si la personne avec le rang le plus haut disait qu’il fallait faire un feu, ils feront un feu. Commençant à réfléchir à un moyen de créer une étincelle pour embraser quelques brindilles, le garçon fut pris de court par Mikami qui créa des étincelles entre ses doigts. C’était son affinité Raiton qui lui permettait cela. Il mit donc feu à quelques brindilles, les disposa dans l’âtre et s’occupa du feu. En quelques minutes, les trois shinobis eurent alors un feu de taille moyenne qui vint leur réchauffer le corps.

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Untitl11

Ils avaient atteint la frontière du pays des oiseaux et demain, ils devront sans doute s’aventurer sur des routes peu sûres. Ils prendraient la direction du marais. Mais avant cela, il fallait se reposer et reprendre des forces. L’idée d’utiliser des scorpions comme monture leur avait permis d’économiser de précieuses forces. Cependant, avant de tomber dans les bras de Morphée, après avoir comblé leur appétit, Van souhaitait que chacun présente quels étaient ses atouts. Mikami commença, il refit le récit de qui il était et de quelle était sa spécialité. Hiko savait tout cela, il l’avait déjà entendu la première fois qu’il l’avait rencontré. Mikami était un spécialiste en ce concerne la manipulation du Raiton. Cependant, il ajouta un détail qui eut pour effet que le jeune garçon relève les yeux du feu. Le Yorurai avait, semble-t-il, un long passé de shinobi derrière lui… C’était en tout cas son impression. Le regardant sans dire un mot, le jeune shukaijin comprit que c’était maintenant à son tour de parler. Il plaça ses deux mains au-dessus du feu pour se réchauffer, et commença à parler d’une voix calme et sensée.


« Pour ma part je n’ai pas vraiment de spécialité. Pendant un combat je ne pense pas être d’une grande aide car mes capacités physiques sont minimes. Par contre je suis rapide et discret. Observateur aussi… J’arrive aussi à ressentir parfaitement le chakra des personnes qui m’entourent et je peux ainsi me permettre de me passer de ma capacité à voir les choses… »

C’était une description floue. Hiko ne savait pas se vendre c’était une évidence. Cependant il avait été sincère, comme toujours. Il n’était pas un spécialiste du combat en un contre un, bien au contraire. Son physique frêle et sa faible force ne jouait pas en sa faveur. Cependant, son esprit était vif. Ses capacités d’analyse étonnamment développées pour un enfant de son âge. Et le plus étonnant, il sentait très bien les choses qui l’entouraient. Mikami avait utilisé le terme de « senseur » pour le décrire la première fois qu’ils s’étaient rencontrés. Cependant, ne sachant pas exactement ce que cela signifiait, le jeune Sairyo évitait d’utiliser ce terme lorsqu’il parlait de lui. Se tournant alors vers Van, il lui posa une simple question. On lisait cependant une certaine curiosité derrière cette dernière.

« Et toi Van ? Parles-nous un peu de toi. »

Le jeune garçon écouta alors la réponse de ce dernier. Cependant, il était fatigué. La tiédeur provoquée par le feu et la fatigue de la journée eurent alors raison du jeune garçon qui s’endormit alors même que le Hoheinheim n’avait pas encore fini sa réponse. Ses traits étaient apaisés, son visage angélique. Le jeune Hiko était tombé dans un sommeil profond et réparateur… Il n’avait pas pensé au fait que ses capacités soient utiles pour monter la garde. En fait, il n’avait pas pensé à grand-chose à part le fait qu’il était fatigué…
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyMar 13 Jan 2015 - 21:19

Le trio de l'Alliance profita du feu crée par Mikami pour faire cuir les morceaux de cerf que Van découpa à l'aide d'un simple kunai en trois parts équitables. Incisant la peau à plusieurs endroits, il marqua son morceau d'une inscription en précisant qu'il prendrait cette partie à ses deux compères. Finalement il plaça la dépouille au dessus des flammes et laissa rôtir le tout en veillant à la cuisson.

Pendant ce temps Mikami expliqua aux deux autres qu'il ne se souvenait plus de son passé. Du moins tout ce qui pouvait remonter au delà d'un an. Le néant complet d'après lui qui l'empêchait même de se rappeler de ses propres origines. Il était tout surprenant de découvrir pour Van une personne comme Mikami. Tout comme il en fit part à Hiko son rêve était de trouver un moyen qui permettrait de sélectionner avec précisions certains souvenirs que l'on voudrait revivre à travers une simple vision.

Bien loin d'avoir fait aboutir son idée à quelque chose de plus concret, Van resta silencieux et laissa poursuivre le genin qui exprima l'une de ses certitudes le concernant. Il affirmait être Shinobi depuis très longtemps et ce avec une conviction des plus palpables. Sans douter de la véracité de ses propos, le Hoheinheim en apprit davantage sur la nouvelle recrue que venait d'accueillir le Shukai. Si l'idée du Hoheinheim aboutissait un jour et que d'ici là le Yorurai n'était toujours pas parvenu à recouvrer la mémoire alors Van viendrait l'aider. Voilà une raison de plus qui le pousserait à découvrir les mystères du cerveau humain...

Hiko quant à lui bien modeste, se contenta de dire qu'il était avec ses propres mots, de type sensoriel. Un sourire en coin apparut sur le visage du Trentenaire qui n'en aurait pas douter un seul instant. Il était étrange d'observer le garçon et de voir sa façon de faire. L'observation était une qualité chez les senseurs qui parvenaient à distinguer la moindre fluctuation de chakra de leur cible. Une spécialité des plus rares et des plus précieuses même si comme il en fit part, le fait qu'il ne soit pas tailler pour le combat ne lui permettait pas de combattre à forces égales avec ses adversaires.

" Ne crois pas être inutile Hiko San. Yanosa sempaï use de cette capacité de façon surprenante je peux te le garantir. Et cela ne l'empêche en rien d'être un redoutable ninja face à ses adversaires. "

Le feu crépita avec la graisse du cerf qui dégageait à présent une odeur délicieuse. Tous mangèrent leur ration, avant de sentir l'effet de la digestion peser sur leur estomac. Van était plein et son ventre en imageait très clairement la chose. La dernière question de Hiko avant qu'il ne s'endorme fit sourire Van qui laissa le garçon s'endormir paisiblement.

Tournant son attention vers Mikami, le Trentenaire prit soin d'expliquer tout de même de quoi il était capable. " Pour ma part mes scorpions ne sont pas mon unique capacité. J'excelle davantage dans le Fuinjutsu et l'art de jouer des sceaux. " Il sourit tout en revoyant à son tour la scène dans laquelle le cerf s'explosa contre sa barrière. " Pour vous... Rattraper toute à l'heure... Hum... J'ai utilisé deux sceaux sur mes scorpions afin de créer mes repaires pour ériger ma barrière. "

Il ne voulait tout de même pas blesser le Ninja qui se serait révélé comme être handicapant, pour la suite de la mission. Même si il se donnait des airs professionnels, le fait qu'il n'ait rien le soulagea tout de même d'expliquer son état en rentrant. Si Yuki l'apprenait il n'était pas certain d'y survivre.

La grotte encore bien silencieuse révéla comme une sorte de présence. Les ténèbres qui voilaient le contenu de la caverne n'avait cependant rien de très rassurant. Alors que Van s'installa tranquillement sur son oreiller improvisés de feuilles et de son sac de couchage, Van s'allongea et plaça ses bras derrière la tête en regardant les étoiles. " Je ne te conseil pas d'aller voir ce qu'il s'y passe. Les habitants de la grotte n'affectionnent pas particulièrement les humains. " Il se tourna finalement et ferma les yeux. Le feu crépitait encore et parvenait à réchauffer le groupe établi là.

De nouveau un bruit continu de clapotis raisonnait dans la grotte. L'intention du Hoheinheim de ne pas en parler plus suspectait quelque chose. Pourtant celui-ci bien loin d'être endormi paru attendre la réaction de Mikami face à cet étrange phénomène. Allait-il resté ou partirait-il explorer ?


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyMer 14 Jan 2015 - 17:33

Alors qu'il contemplait la vallée baignée dans la lumière du reflet de la Lune, ses plaines, ses bois éparpillés, les monts du pays de la Terre la surplombant au loin, Mikami se léchait allégrement les doigts encore parfumés de la graisse du gibier alors que les quelques flammes restantes offraient une mélodie bien plus lente et bien plus en harmonie avec l'atmosphère environnante. La chaleur dégagée était plus douce et lui caressait la nuque, mais elle suffisait à couvrir le froid qui profitait de la nuit pour s'installer. Aussi pouvait-il humer l'odeur que dégageait le nectar de la viande resté sur sa main, se mêlant à celle du feu encore marquée de la cuisson. En d'autres termes, tous ses sens étaient en contemplation, en éveil, en extase. Ce genre de moment, ça ne s'achète pas. Peu importe le prix et la somme d'argent posée sur la table, s'il n'y a pas l'état d'esprit un moment comme celui-ci ne peut être vécu avec une telle intensité.
Des remords quant au cerf tué ? Disons que c'est passé, c'est fou comme on peut vite oublier quand on sait aller de l'avant ; ou que l'on a l'habitude de côtoyer la mort...

Après s'être éperdu dans ses pensées, il tendit l'oreille à ce qu'il se passait derrière lui. Van qui se couchait, Hiko qui s'affairait, et la grotte qui se manifestait. Des bruits menaçants car inconnus, provenant d'une pénombre dont il savait qu'il ne pourrait voir le fond. Sa tête tourna tout de même et ses yeux jaunes pourtant foncés vinrent briller face aux flammes. L'ombre sans fin semblait vouloir les aspirer. Il eut un coup d'œil pour le jeune garçon à côté de lui, puis résonnèrent de lourds et lointains cliquetis qui lui rappelèrent les discussions endiablés des trois scorpions. Vérifiant l'activité de ces derniers, Mikami remarqua qu'ils étaient tout ce qu'il y aurait pu avoir de plus calme ; de plus le bruit de venait pas de leur direction. Alors du fond de la caverne... dans le léger sifflement de l'air qui s'y engouffrait lentement laissant présager de sa profondeur.

Sa curiosité fut éveillée, mais pas la moindre crainte. Aucun sentiment négatif n'aurait pu s'installer en lui après une telle séance de contemplation de toute manière. Alors il se mit à raisonner. Les bruits se rapprochant de celui des pinces et le fait que le Hoheinheim ait mentionné plusieurs fois connaître les lieux étaient deux éléments qu'il ne pouvait ignorer. Les auraient-ils vraiment emmené dans un endroit dangereux ? Qui sait, il était peut-être un réel psychopathe après tout ; vue la façon dont il se refuse de perdre une course...

    - Je ne te conseil pas d'aller voir ce qu'il s'y passe. Les habitants de la grotte n'affectionnent pas particulièrement les humains.


Comme une soudaine envie montant sèchement dans son torse de jouer l'esprit de contradiction, et aller se faire un combat, voire une lutte avec un bon gros scorpion... non, un rodéo ! Ah oui, parce que là c'était clair qu'ils étaient dans un repaire de scorpions. Entre les claquements lourds, et le fait que le scientifique spécifie que les habitants n'aiment pas les humains... bah justement ça pouvait pas êtres des hommes, parce que s'ils n'appréciaient pas particulièrement leurs semblables, à la prochaine escale il parlerait d'un seul et unique habitant. Ben oui, s'ils s’entre-tuent.

Que faire alors... Se laisser aller tranquillement dans les bras de Morphée, ou partir à l'aventure et défier l'inconnu pour vérifier ses doutes sur les fondements de cette présence que dégageait la grotte ? Ce n'était pas l'envie qui manquait, mais la perspective d'avoir une échéance pour remonter lui cassait déjà ce plaisir. Bien qu'il aurait pu tout envoyer balader et dédier sa nuit et peut-être la journée suivante à de l'exploration et de... l'exercice. Ah ouais, de l'exercice ! Cette façon là de voir les choses se remit à l'enjouer. Alors, exercice, mission ? Exercice ? Mission ? Exercice ? Mission... ? Exercice... Missio... ... Il eut l'impression de compter des moutons, et ses paupières supérieurs commençaient à flirter avec les inférieures. Mikami exprima un bâillement. Faut dire qu'il avait mis ses sens en condition pour glisser dans un des meilleurs sommeils, alors quand il lui vint enfin à l'esprit qu'il pourrait revenir un autre jour avec tout le temps qu'il voudrait pour une expédition exploration/combat/rodéo le tout dans une ambiance nature et découverte des plus tendues... les appels de pinces ne parvinrent plus à ses oreilles. Et puis il avait déjà bien assez erré comme ça pour ne pas se sentir inquiété par les incompréhensibles bruits de la nuit.

En revanche, une pensée lui foudroya l'esprit. Ils allaient passer par les marais pour reconnaître les éventuels menaces, mais il serait fâcheux que ces dernières ne les reconnaissent aussi. De surcroît si elle ne sont pas identifiables comme telles. Elles auraient alors un avantage sur eux, et gratuit. Les shinobis devraient alors passer par un camouflage et le coupler à une quête d'informations.
*Hmmpff...* Trop enfoncé pour soulever le sujet maintenant, il leur en parlerait le lendemain au petit matin, en espérant que Hiko ait déjà appris le Henge à l'académie. Chose rattrapable cependant, si le cas s'avérait échéant.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyJeu 15 Jan 2015 - 13:36

Pouah ! Il avait bien dormi malgré les conditions difficiles. Il n’avait même rien entendu des différents cliquetis qui avaient animé l’ambiance pesant de la grotte. Se réveillant en même temps que les premiers rayons du soleil venaient chatouiller son visage, il nota que les deux autres n’étaient pas encore réveillés. Peut-être avaient-ils veillé toute la nuit ? En tout cas, une chose était sûre. Ils étaient là, assoupis. Hiko les voyait, mais il ressentait aussi leurs chakras qui étaient maintenant familiers pour lui. Ainsi c’était bien eux, et non des imposteurs. Bien que cette idée ne fût pas du tout venue à l’esprit du jeune, cela aurait pu être une possibilité. Il ressentait aussi que le flux de leurs chakras n’était pas perturbé, ils n’étaient donc pas dans un état psychologique différent de celui qu’ils avaient hier.

Se relevant donc discrètement pour ne pas déranger ses partenaires, le jeune shukaijin commença à rouler son sac de couchage afin de le faire rentrer dans son sac à dos. Cela ne lui prit que quelques secondes tellement il avait l’habitude de faire ce geste. Une fois ses affaires regroupées, Hiko sortit alors de la grotte et contempla le paysage. Une brume matinale recouvrait les terres qui s’étendaient à perte de vue. Bien que ce phénomène était courant à l’aube, le jeune garçon ne put s’empêcher de penser que la brume était relativement plus épaisse que d’ordinaire… Peut-être était-ce dû à la région marécageuse dans laquelle ils se trouvaient ? Bref, en tout cas il était maintenant l’heure de partir car ils avaient encore de la route et le jeune garçon s’approcha alors des deux hommes encore endormis et dit d’une voix forte.


« DES ENNEMIS !! »

Il avait bien sûr pris une voix stressée pour faire cette annonce… Alors que les deux hommes avaient réagi au pied levé et s’étaient redressés avec une rapidité exemplaire, leurs sens en alerte, le jeune garçon se contenta de rigoler. Il les regarda et puis leur expliqua la supercherie.

« Ah ah ! Non je rigole, il n’y a pas de danger mais il est l’heure d’y aller les amis. »

Content de sa petite blague et ne s’imaginant pas que cette petite coquinerie pouvait lui apporter des remontrances, il prit simplement son sac à dos et l’enfila. Il était prêt. Une fois Van et Mikami prêts, ils partirent alors en direction de leur point de rendez-vous. A vol d’oiseau, ils n’étaient pas très loins et auraient pu boucler le voyage en quelques heures seulement… Mais il y avait un « mais ». Ils passeraient par les marécages, cette région n’était pas propice aux déplacements rapides quand on ne la connaissait pas. Hiko approuva la suggestion faite par Mikami et pratiqua alors un henge. Il prit l’apparence d’une de ses camarades de classe au Shûkai. Une fille relativement, tout comme lui. Elle devait avoir dans les 15 – 16 ans, Hiko n’aurait donc pas forcément à changer son attitude pour rester crédible.

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Untitl13

Après s’être métamorphosé, il regarda alors ses compagnons et leur fit signe qu’il était prêt. Et ils commencèrent leur descente vers les marécages. Hiko allait essayer de repérer le maximum de choses possibles pour que le retour se passe sans encombre…
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyJeu 15 Jan 2015 - 16:06

La nuit passa et malgré une tentation palpable, Mikami se contenta de se coucher à son tour. Les bruits dans la grotte se dissipèrent et très vite les membres de l'Alliance s'endormirent paisiblement. Au petit jour, Hiko eut la bonne idée de faire une blague. Van se leva en sursaut, des kunais en mains prêt à en découdre et ce à moitié levé de son lit de fortune les cheveux complètement en pétard. La mine du Trentenaire se rapprochait plus de celle d'un clochard que l'on aurait dérangé dans son sommeil qu'à autre chose.

Lorsqu'il comprit la farce, ce dernier s'approcha laissant s'abattre son poing sur le crâne de Hiko. " Baka ! Ne fais plus jamais ça ! "

Chacun leur tour, ils prirent l'apparence d'une autre personne à l'aide d'un Henge. L'idée venait de Mikami qui leur fit part de sa pensée le matin même. Se prêtant au jeu le Hoheinheim après quelques mudras s'appropria l'apparence d'une vieille connaissance à lui. Un jeune homme de Marutagoya au pays des cascades qui ici passerait inaperçu aux yeux de tous.

~ ~
~

Les scorpions restèrent à la grotte. Il était temps pour eux de se séparer et de reprendre la route à pied et ce dans le but de n'éveiller aucun soupçons. A l'entrée du marais le trio fut guidé par le Hoheinheim qui ouvrait à présent la marche. Lui même était déjà passé par là et pour atteindre le village de Tori à la sortie de ce dernier, mieux valait aller par là où il disait. " Faites attention aux marécages. Tomber dedans agit sur vous comme le ferait un sable mouvant. Et dieu seul sait dans quel état se trouvent ceux qui s'y sont restés piégés. "

En toute honnêteté il n'y avait qu'un seul et unique sentier. Suffisamment large pour y faire tenir une caravane sans que celle-ci ne risque de s'embourber. Une odeur putride s'échappait des rejets des marécages et tout comme sa dernière visite la même réaction de dégoût s'empara du Lumineux. " Cette odeur est infecte... Avancez je n'ai pas envie de m'éterniser ici. "

Peu de temps après le Hoheinheim les avertit d'un croisement. Les deux mêmes pancartes y étaient encore. L'une d'elle pointait le village de Tori alors que l'autre indiquait une direction effacée et donc inconnue. La dernière fois Van avait dû affronter un groupe de Nukenin qui s'était établi dans le coin. Dans la logique et les ayant éliminer, les survivants ne devraient plus venir rôder par ici de peur de subir le même sort.

Sous la protection du Shukai les brigands de grands chemins ne représentaient pas réellement la plus grosse menace. Tant qu'ils n'agissaient pas en nombre, leur présence n'avait rien de dangereuse. " Alors le marais vous plait ? Hiko essais de repérer un peu les chakras alentours histoire qu'on ne se laisse pas surprendre. Nous verrons si des brigands se cachent dans les environs et si tel est le cas nous irons immédiatement nous en occuper. "

L'intention du Trentenaire était davantage pragmatique qu'utile. Au retour ils auraient à protéger la jeune chanteuse et combattre tout en la protégeant s'avérerait bien plus difficile que sans. " Dans le cas où l'on se ferait attaquer au retour à cause d'un manque de vigilance, nous aurons à nous battre tout en protégeant notre cliente. Je vous laisse donc conclure que s'occuper du problème potentiel avant serait plus sage. "

Le Hoheinheim remonta ses lunettes d'un revers de main. Il stoppa la compagnie le temps que Hiko se concentre. Il se savait à mit distance du Marais et user des talents du jeune garçon ici lui paru être le meilleur endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyVen 16 Jan 2015 - 1:43

Des énormes pinces de scorpion se fracassant contre d'agiles lames de katana, revenant à la charge aussitôt et se voyant aussi vite repoussées, déjouées, détournées. Le fer glissait contre le corps rugueux et solides dont bénéficiait l'insecte géant, tailladant au passages ses immondes poils et fendant à travers sa défense, permettant au shinobi de passer entre ses griffes.

Une flamme flottante au bout d'une torche se baladant entres les épaisses et infinies parois de roche humide, à la lueur comme un disque parfait qui découvrait tantôt des couloirs étroits et tantôt débouchait sur des caves immenses dont le ninja et la sphère orange, flamboyante et tremblotante semblaient n'être qu'une ridicule partie.

Une chevauchée secouant violemment son corps et ses cheveux qui se voyaient aussi tirés d'un côté et d'un autre pour éviter les stalactites. La débâcle d'un animal hors du commun qui se débattait de l'homme qui le tenait en respect en s'attachant à sa tête d'une main, l'autre levée vers le ciel derrière un bras agrippant puissamment sa queue et son dard comme une prise de soumission. Chaque claquement de pince était esquivé aussi sèchement que leur effet guillotine retentissait dans la caverne, avec une adresse incroyable n'ayant d'égal que le sourire amusé et concentré du jeune et libre Mikami.

Puis vint le


    - DES ENNEMIS !


Un sursaut, un kunai, un éclair. Et rien. Seul le sourire d'Hiko tant bien que mal contenu alors que l'électricité usurpait le chant matinal des oiseaux et crépitait en tournoyant autour de l'arme de jet prête à fuser et transpercer toute menace. D'ailleurs elle faillit aller fendre la tête d'un clochard qui s'était discrètement glissé dans leur groupe. Mikami aurait eu vite fait de supprimer celui qui s'avérait être un brigand potentiel doublé d'une menace réel alors qu'il s'en prenait au crâne du jeune garçon, s'il n'avait pas usé de la voix de Van. Heureusement pour ce dernier que le jeune shûkaijin n'était pas réellement du genre à agir précipitamment. Laissant alors tomber son raiton, son kunai, et tout son corps, il exprima un profond bâillement perdu derrière soupir, désespoir et déroute. Regrettant déjà son rêve il grogna la tête en arrière, le dos sur le sol et les bras tendus.

    - HAAAAN Hiko-kun ! La prochaine fois que tu nous fais un coup comme ça je te tranche la gorge sans même me réveiller !


Bien sûr qu'il exagérait. Il se serait quand même réveillé pour agir, puis il se serait rendormi. Un instant de flottement, et il sourit, gloussa, et se mit à rire. Il rit franchement, pas longtemps, mais à gorge déployée. Il était clair pour lui que si le garçon ne l'avait pas fait, il y aurait eu une forte probabilité pour que ce soit lui-même qui se charge de jouer les coqs et sans prendre plus de pinces. Sa sympathie pour le petit ninja ne s'en vit alors pas altérée, peut-être même était-ce le contraire.



Le parfum putride du marécage vint contraster brutalement avec l'odeur de la rosée matinale. N'étant parcouru que d'un seul chemin, les possibilités de quête d'information se virent décapitées. Plus loin alors. Derrière son visage de vieillard rodé à la campagne et à la rudesse toutefois harmonieuse que propose mère nature, notre protagoniste scrutait les environs pour surveiller que personne ne surprenne Hiko en train d'effectuer des mudras. Aucun être vivant à l'œil nu : Newston nous venons de découvrir un second type de désert. Restait alors à voir ce que révélait l'analyse sensorielle.


    - Dans le cas où l'on se ferait attaquer au retour à cause d'un manque de vigilance, nous aurons à nous battre tout en protégeant notre cliente. Je vous laisse donc conclure que s'occuper du problème potentiel avant serait plus sage.
    - Un petit bémol à mettre sur votre stratégie cependant Hoheinheim-san. Il va falloir analyser si ces dits problèmes potentiels sont animés par une certaine convoitise qui pourrait porter préjudice à la demoiselle et notre mission. Il ne faudrait pas se créer des ennemis que nous n'aurions pas eu...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyVen 16 Jan 2015 - 10:48

L’ambiance était pesante. Le fait de s’être aventurer dans ce brume marécageuse n’avait rien de rassurant… Bien au contraire. Les trois coéquipiers s’étaient engouffrés dans un dédale qu’aucun ne connaissait… Enfin peut être Van. En effet, ce dernier les mena sur un chemin relativement large. On pourrait facilement y faire passer un petit convoi. Cela dit, la route n’était pas très large et les marécages juste à ses extrémités. Ce serait donc un chemin dangereux de nature si jamais les trois shukaijins devaient l’emprunter au retour. Déjà, ils devront penser à leur survie et à ne pas tomber dans les eaux gluantes… Mais en plus, ils auront la mission de protéger une jeune chanteuse connue au niveau national. Le jeune Hiko y réfléchit alors, cette mission, bien que déroulée sans encombre pour le moment, s’annonçait relativement périlleuse.

Sous la forme d’une adolescente, le Sairyo avançait donc sur le chemin sinueux du marécage. Il s’efforçait de regarder tout autour de lui, cependant il était très difficile de discerner quelque chose dans cette purée de pois. Il eut donc une idée, alors qu’ils marchaient, il décupla certains de ses sens et commença à percevoir une toute autre réalité du monde qui l’entourait. Sentant le fort chakra de ses deux partenaires, il commença néanmoins à ressentir d’autres présences. Selon l’affluence du chakra, ces présences étaient des humains. Ainsi les marécages étaient habités, et par un bon nombre de personnes apparemment. Cependant, Hiko percevant parfaitement leur localisation, il savait aussi que ces sources de chakra étaient immobiles pour la plupart. Ils n’étaient donc pas une menace pour le moment.

Van s’arrêta soudainement, il demanda alors au jeune garçon si ce dernier pouvait utiliser ses capacités afin de sonder les alentours. Vérifier si des potentiels ennemis pouvaient être présents. Le jeune Hiko, sous l’apparence de sa camarade de l’académie, sourit alors à l’homme. Il lui dit alors, en levant son index comme pour donner un cours théorique.


Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Untitl14

« Pour tout vous dire, cela fait un moment que je sonde les chakras présents dans la zone. Nous avons passé quelques groupes possédant des sources de chakra relativement élevées… Sûrement des shinobis. Cependant, aucune de ces sources ne bougeaient. Je n’ai donc rien voulu vous dire. »

Il marqua alors une pause dans son récit. Peut-être aurait-il dû leur dire cette information plus tôt. Mais elle ne semblait pas si importante, car les sources de chakra n’avaient jamais été une menace jusqu’à maintenant et il ne voulait pas affoler ses partenaires. Mais une idée lui trottait dans la tête depuis un bon moment déjà. Il était déjà tard dans la matinée, et les corps semblaient se trouver à un niveau en dessous de celui des trois shukaijins. Et c’est là qu’Hiko pensa alors à quelque chose qui ne le réjouit pas du tout…

« A vrai dire… Ils sont tous en position allongée et possèdent tous la même empreinte chakratique alors qu’il est près de onze heures si je regarde ma montre. Cela me semble très suspect et pour tout vous dire… Ils sont à un étage en dessous de nous, je pense donc qu’ils se trouvent dans l’eau… Et… Enfin, j’en suis arrivé… A la conclusion que ce n’étaient que des cadavres. Et… Ayant du chakra… Je me demande si un nécromancien n’a pas établi sa domiciliation dans la zone… ? »

Un nécromancien. Une personne très dangereuse alors. Si c’était le cas, Hiko redoutait le pire car un nécromancien utilisait des cadavres afin de combattre. En leur insufflant du chakra, il peut alors prendre possession de leur corps inerte et en faire des armes redoutables. Hiko regarda alors ses deux partenaires pour avoir leur impression concernant ce qu’il venait de leur annoncer. Il savait qu’il était le seul à pouvoir détecter les sources de chakra de façon aussi précise. Cependant, son manque d’expérience ne jouait pas en sa faveur et il le savait. C’est pourquoi il demandait l’avis de ses partenaires. Etait-ce possible qu’un tel individu vive reclus dans cette zone ?

Ce ne serait pas étonnant, le marais était un endroit parfait pour trouver des corps. Mais alors que le jeune Hiko attendait l’avis de ses partenaires, il sentit un chakra bouger. A près de 150 mètres devant eux. La source de chakra semblait provenir de la direction pointée par la pancarte effacée avec le temps. Elle ne se déplaçait pas rapidement, mais venait inévitablement vers leur position. Hiko fit donc un bond en arrière et fléchit les jambes. Cette source de chakra n’était pas forcément une menace, mais il fallait tout de même faire attention. Alors que ses deux partenaires avaient sûrement du remarquer son déplacement et le changement sur son visage, le jeune garçon leur souffla alors simplement.


« Une source de chakra approche vers nous… A ce rythme, elle sera là dans quelques secondes, une minute tout au plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyVen 16 Jan 2015 - 14:03

" Et bien... Peu importe on s'en débarrasse quand même. " Conclut Van à l'attention de la remarque de Mikami. Certes il souleva le fait qu'ils pourraient tout autant ne pas viser les bons bandits mais d'autres qui se seraient aventurés dans les Marais. " Un endroit louche n'attire que des types louches. " Affirma-il l'air sage. Il parlait en connaissance de cause. La dernière fois deux des bandits s'étaient fait passer pour de simples voyageurs afin de rejoindre le convoi du groupe de défenseur des espèces animales. Il trouvait donc logique de penser que personne de bienveillant ne serait suffisamment saint d'esprit pour traîner dans le coin.

Néanmoins Van garda retint tout de même l'idée. Causer du tord au Shukai en se précipitant n'était pas non plus la meilleure solution. Ce fut Hiko qui très clairement annonça qu'il repérait déjà les sources de chakra depuis leur entrée dans le marécage. Satisfait le Hoheinheim laissa son jeune camarade poursuivre afin que ce dernier ne lui explique que plusieurs sources de chakra se trouvaient sous leurs pieds. Intrigué par le fait que des hommes normalement morts et enterrés puissent dégager de façon équitable la même quantité de Chakra, Van comprit que sa suspicion venait de se confirmer.

" En effet c'est très suspect Hiko. Restons sur nos gardes. "

Puis le garçon déguisée en jeune fille, alerta les shukaijins qu'un homme approchait de leur direction. Sa proximité laissait présager qu'il serait sur place d'ici quelques secondes voir une minute tout au plus. Van réagit immédiatement en faisant signe à ses partenaires de se cacher dans les arbres qui entouraient le chemin du marais. Plutôt que d'interpellé le nouveau venu, mieux valait encore observer ce qu'il comptait faire. Van doutait fortement que cela ne soit qu'une simple balade, après tout, pour quelle raison un homme seul déciderait-il de marcher tranquillement dans un marais ?

Hors de vue, les trois membres de l'Alliance à présent dissimulés virent arriver leur cible. Curieux le Hoheinheim caché derrière le tronc d'un arbre fit dépasser légèrement sa tête afin de voir ce qu'il faisait. L'étranger s'arrêta au niveau de leur ancienne position. Ce dernier observa les alentours comme si quelque chose avait attiré son attention. Lorsqu'il fut rassuré de ne voir personne approché l'homme commença sa besogne. Celui-ci transportait dans un chariot plusieurs cadavres.

Après quelques minutes il avait étendu sept corps à même le sol. Celui-ci prit beaucoup de soin à tracer sur eux quelques kanjis avant de les jeter à l'eau. Van tout comme ses partenaires ne tardèrent pas à faire le lien entre lui et ce qu'il se passait ici. Dans tous les cas ils ne pouvaient plus rester sans rien faire car dés le lendemain ils emprunteraient cette même route pour conduire la princesse jusqu'au Shukai. Délicatement le Trentenaire extirpa un kunai de sa besace. Il l'affubla d'un fuinjutsu explosif, visant à frapper bien entendu sa cible. Ils pourraient l'interroger plus facilement une fois capturé.

Lorsqu'il fut prêt le Hoheinheim lança son arme aux pieds de sa cible que venait tout juste de dégager l'un des corps à la flotte. Le bruit alerta aussitôt l'homme qui d'un bond en arrière parvint tout juste à esquiver l'explosion qui retentit dans le marais. Van après avoir fait quelques sceaux, sortit de sa cachette afin de se révéler à l'homme qui lui faisait face. " Ce que vous faites n'est pas très saint vous savez. "

Alors qu'il prenait des allures de super justicier, son adversaire lui bien loin d'être effrayé réveilla à l'aide d'une technique trois des corps encore à terre. Les cadavres se relevèrent, non pas sans mal puisque initialement morts. Certains laissaient échapper quelques lamentations morbides tout en levant leur bras tels de vulgaires zombies prêt à attaquer le Shukaijin. D'un bond, le Lumineux marqua ses distances. Alors qu'il glissait à reculons sur le sol, il composa plusieurs mudras afin de caler un nouveau sceau explosif sur son arme qu'il balança au milieu des trois morts.

L'explosion retentit à nouveau faisant voler en éclat cette fois-ci les parties de corps pourries qui continuaient malgré tout de bouger. Troublé Van ne masqua pas sa curiosité en voyant le haut d'un corps se mouvoir en se traînant à l'aide de ses deux bras. S'en prendre aux cadavres ne résoudraient donc pas le problème et seul le nécromancien restait la véritable cible à faire tomber. Van espérait donc que ses deux acolytes le comprennent en même temps que lui. Si Mikami pouvait réussir à surprendre le manipulateur de cadavre, ses chances de le toucher seraient plus grandes. Surtout qu'en le voyant réagir à la première attaque plutôt banale du Hoheinheim, son niveau ne devait pas être des moindres.


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptySam 17 Jan 2015 - 16:41

Pourquoi devaient-ils escorter la chanteuse en passant par le marais déjà ? Ah oui, route moins empruntée et plus discrète. Plus sûre quoi. Mikami cherchait à se rappeler la raison de leur présence ici alors que trois cadavres animés par une puissance étrangère titubait vers le chûnin. Ayayaïe... Remarque, une embuscade serait plus facile à anticiper depuis les marais, malgré la topographie du lieu propice à ce genre de piège. Du moins, ici ce serait bien plus gérable que dans des villages et ils pourraient se défouler en s'en donnant à cœur joie. Alors menace pour leur mission ou non, cet arrivant impromptu qui s'avérait être un utilisateur de la nécromancie, de part la nature de ses activités et sa façon de réagir en était une, tout court. Le jeune shinobi le regardait faire, observait sa façon d'utiliser ses zombies, apparemment pas très puissants mais résistants au point de pouvoir se mouvoir même après s'être faits déchiquetés.
Hum... Compliquée cette histoire, les kanji disposés par-ci par-là étaient-ils la clef de leurs mouvements dé-coordonnés du système nerveux ? Dans ce cas là, il faudrait viser à les bloquer, ou attaquer directement l'inconnu pour voir si l'animation des corps en était désolidarisée ou dépendait de son invocateur.

Perché dans les hauteurs de son arbre, il méditait à un plan d'attaque. Décidément, l'endroit était nauséabond à tous les points de vue. Les feuillages retenaient les odeurs et l'humidité. La majorité des feuilles avaient pris une couleur noire, atteinte d'une moisissure qui dégageait un fluide gluant sur la plupart d'entre elles. Le tout pour n'apporter pas bien plus de vie à ce paysage déjà macabre.
Et puis les branches étaient aussi atteintes, et par conséquents fragilisées. Un craquement significatif retentit, puis quelques légers fracas. Et enfin depuis les rameaux sombres et en décomposition lente, dans une chute rocambolesque emportant avec lui brindilles et frondaisons apparut Mikami dans son henge de campagnard.

Surprise !


« Aïe ! » Le choc avec le sol fut impromptu et brutal. Les morceaux de macchabées et leur maître se tournèrent vers lui, alors que son ventre et l'intérieur de ses bras allongés flirtaient encore avec le sol humide tandis que ses pieds relevés étaient bloqués contre le tronc. Très mauvaise position en somme ; pour se remettre debout, à l'abri de l'assaut titubant vers lui et enfin riposter. Ses yeux surmontés de sourcils grisâtres et imposants restaient fixés sur cette vision d'horreur, comptant le temps que ces êtres mettraient à se ruer sur une cible immobile et impuissante.

Du haut d'un autre arbre tout aussi feuillu et sombre à l'opposé de celui d'où son clone s'était laissé tomber, le vrai Mikami décida que c'en fut assez de l'observation. Sa mire était assez découverte et son attention assez détournée. Il composa trois sceaux incantatoires en se remémorant le jour où il avait été transformé en nourrisson et où il put profiter d'une scorpionnade fantastique. ¹ Une bien belle journée malgré la nature incongrue des évènements. Un courant électrique jaillit de ses pieds et descendit rapidement le tronc de l'arbre avant de prendre une route horizontale juste sous la surface de la terre en direction du nécromancien. Déjà que cette technique était du genre à ne pas prévenir et ne jamais rater sa cible, alors venant d'un angle mort ouvert un peu plus tôt...


    * Celle-ci c'est un cadeau pour toi Van-san... Sasorai no jutsu ! *


Un scorpion composé d'électricité émana de sous la terre en se saisissant des chevilles de leur adversaire de par ses pinces, et frappa de son dard sur son torse comme la foudre qui se serait abattue sur lui. Ce dernier fut pris de convulsion alors que l'insecte l'électrisait suffisamment pour lui procurer un léger trouble mental et ouvrir la voie à ses coéquipiers.

Surprise !



_________
¹ Clique ici si tu veux savoir Hiko ;p
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptySam 17 Jan 2015 - 17:17

Planté sur son perchoir, le jeune Hiko avait une vue privilégiée sur la scène. Bien que la brume était assez épaisse, il parvenait à distinguer chaque forme, chaque mouvement. Cela était sûrement du au temps qu’il passait à observer les différentes personnes qui croisaient sa route. Il était un maître en ce qui concernait d’observer, ses yeux remarquaient des détails qui auraient pu paraître anodins pour d’autres. Cependant, la raison pour laquelle il décida de ne pas descendre de l’arbre, et donc de découvrir sa position, était qu’il n’était pas un spécialiste en terme de combat. Il décida donc de rester sur son arbre, à attendre le bon moment pour attaquer, ou simplement donner les informations à ses coéquipiers.

Van fut le premier à se montrer. Avec une agilité exemplaire, il avait réussi à défaire les trois corps. Enfin c’était ce que pensa le jeune garçon. En effet, bien que déchiquetés de toutes parts, les corps continuaient à se mouvoir. Le fait de voir ses cadavres se faire détruire n’affecta en rien le nécromancien. Il souriait, simplement. Aucun son n’était sorti de sa bouche depuis leur rencontre et il ne montrait aucun signe de peur… Cependant, il fut distrait un léger instant par une chute lourde et bruyante. Hiko comprit tout de suite ce qui venait de se passer. Il pouvait discerner les chakras et savait bien que Mikami avait créé un clone, sans doute pour un usage futur. Il en eut rapidement la confirmation car le clone effectua une lourde chute.

Cette action eut pour effet de détourner l’attention de l’homme qui ne sentit alors rien venir. Hiko le vit par contre, il vit le chakra de Mikami se détacher en partie de ce dernier et travers le tronc, puis le sol. Ça se déplaçait vite, très vite même ! Et avant même que Hiko n’ait eu le temps de cligner des yeux, un scorpion électrique sortit du sol. Juste devant l’inconnu et lui attrapa les jambes avec ses pattes avant. Une fois immobilisé pour quelques instants, le scorpion planta son dard sur le torse de l’inconnu qui fut alors parcouru d’un fort courant électrique.

L’attaque était impressionnante, la quantité de chakra aussi. Hiko pouvait le confirmer, cette technique devait sûrement être d’un niveau supérieur. Cependant, l’inconnu ne parut pas très impressionné. Il se dégagea rapidement de l’étreinte et se plaça quelques mètres plus loin. Il devait maintenant se trouver à près de vingt mètres des trois shinobis. Son capuchon était retombé en arrière, découvrant un visage vide de tout sentiment. Son expression était neutre et malgré le fait qu’il venait de subir une attaque relativement puissante, il ne semblait pas affecté du tout.

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Captur37

Son dire un mot, l’inconnu leva alors ses bras et de nombreux zombies se dressèrent entre lui et Van. Une demi-douzaine de morts faisait donc barrage aux trois shukaijins. Mais le plus intriguant était leur manipulateur… Hiko l’observait depuis tout à l’heure, quelque chose n’allait pas. Il était logique qu’une personne puisse manipuler des cadavres, Hiko l’avait déjà lu quelque part… Cependant, ici il s’agissait d’autre chose. Un autre niveau de complication peut être… ? Toujours étant que les zombies étaient là, et prêts à attaquer. Cependant, quelque chose avait changé chez eux. Ils n’étaient plus de simples instruments sans cervelle et incapables de se mouvoir correctement. Non… Maintenant ils attaquaient avec vélocité, poings prêts à en découdre. Ils semblaient bien plus compliqués à battre que les précédents !

Le jeune Sairyo avait sa petite idée sur le sujet, cependant il préféra s’abstenir pour l’instant et continuer d’observer. Révéler sa position sans aucun plan n’était pas une bonne chose et il le savait. Il resta donc caché dans son arbre à observer la situation. Van pourrait très bien s’en sortir avec l’aide de Mikami pour ces quelques zombies. Le problème restait l’homme derrière eux. Qui était-il vraiment ?!

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptySam 17 Jan 2015 - 17:47

Quelle bourde avait-il faite en s'en prenant à ce nécromancien. Van aurait pourtant jurer pouvoir profiter de l'effet de surprise pour l'abattre et ce sans retarder leur mission. Pourtant le résultat en fut tout autre et voilà qu'ils étaient à présent mêler à un combat des plus atypiques. Mikami tenta de faire diversion à l'aide d'un clone maladroit. La chute attira l'attention du nécromancien qui cette fois-ci se laissa surprendre par un raiton à la forme d'un scorpion. Impressionné de voir le changement de nature Raiton qu'était capable de faire le Yorurai, Van laissa échapper un sourire complaisant en imaginant le résultat d'un coup direct.

Pourtant encore une fois il ne pu exprimer qu'une déception cuisante de le voir s'en être sorti indemne. Voilà un adversaire bien dangereux pensa-t-il. Hiko toujours caché devait très certainement être en train d'étudier la façon de combattre de leur adversaire. Le combat prit des allures de films d'horreur lorsque plusieurs zombies surgirent du sol. Le nécromancien avait prit soin de rajouter de la distance entre lui et les deux Shukaijins. La raison venait d'apparaître sous leur yeux, laissant tout de même le Hoheinheim bien plus enclin à lui accorder plus de crédit. Leur adversaire savait ce qu'il faisait, là était la plus grande menace selon le Trentenaire qui surenchérit en malaxant de son chakra.

Les zombies se ruèrent sur le Hoheinheim qui à l'aide de son kunai dévia quelques coups avant de se faire submerger par plusieurs attaques biens placés. Une jambe en décomposition le fit valdinguer plus loin. Par chance il réajusta sa chute en glissant une main posée sur le sol. Un dessin se forma à l'emplacement où il avait frappé le sol, puis du même temps ce dernier se redressa en révélant trois kunais dans son autre main. D'un bond qu'il renforça à l'aide de son chakra dans les jambes, Van parvint à se hisser bien au dessus de tous les zombis. D'un revers de bras il aligna ses armes de façon en encadrer les morts puis termina son attaque en joignant ses deux mains l'une contre l'autre. " Sekai no Fuinjutsu. "

Une barrière de chakra s'érigea alors enfermant les morts à l'intérieur d'une cage dont Van avait délimité les côtés par ses repaires. L'homme espérait simplement ne pas les voir creuser un tunnel au sol afin qu'ils s'en réchappent. Le temps qu'il donna à Mikami de frapper le nécromancien lui offrirait la chance de ne pas être gêner par les morts vivants.

Alors qu'il retombait, le Trentenaire avait tout de même prit soin de laisser l'un des cadavres éclatés plus tôt en liberté. Rampant à même le sol, celui-ci approchait de Van avec la ferme intention de le croquer au mollet. Avant qu'il ne parvienne à le faire, le Hoheinheim frappa le front de celui-ci en usant d'un contre fuinjutsu. Si le lien s'interrompait entre lui et le nécromancien cela voudrait dire que leur adversaire usait d'un sceau pour contrôler le mouvement de ces morts. Le cas contraire révélerait une capacité bien plus gênante puisqu'elle rendrait la tentative du Chuunin inutile.



Ps : Je vous laisse voir si ça fonctionne où pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 18 Jan 2015 - 17:42

Pour un mec qui utilisait une armée derrière laquelle il se cachait pour combattre, il était plutôt résistant. Sa technique ne sembla que l'avoir émoustillé. Euphémisme, certes, mais alors qu'il invoquait une autre vague de forces démoniaques, le jutsu lancé plus tôt par Mikami ne pouvait plus qu'être qualifié par du vocabulaire de ce degré. Il y eut en quelques secondes bien plus d'adversité, quantité non négligeable de corps avec la tête qui tomberait si l'épaule n'était pas encore la pour la soutenir et qui émanaient lentement de l'eau visqueuse ruisselant sur leurs derniers lambeaux de vêtements. Comme si malgré le temps qu'ils passèrent à côtoyer les algues et l'eau stagnante n'avait été rien comparé au moment où ils en sortaient, épris d'une faim violente et impitoyable qui les poussait instinctivement à se diriger vers la proie la plus proche en des gémissements de désir et de désespoir.

Était-ce la mort qui se manifestait à travers les faiblesses de ses macchabées à l'opposé de la vie qui jaillissait des cris d'un nouveau né ? C'est dans ce genre de moment que Mikami se dit que le sang et les pleurs faisaient parties de la Vie. D'un autre côté, la poursuite aveugle d'un but déterminé dès l'apparition, dans un mouvement de foule morbide n'était que vie en décomposition, Mort en propagation.

De son arbre offrant assez de hauteur pour avoir une vue dégagée s'il faisait abstraction des feuillages, le shukaijin nota avec curiosité et perplexité la façon dont les zombies proches de Van se dirigeaient vers lui, mais surtout comment ceux se trouvant presque à mi-distance avec son clone se dirigeaient quand même sur le chûnin se débattant déjà péniblement alors qu'ils étaient bien assez à le prendre d'assaut. Savaient-ils que le leurre pourraient leur exploser à la figure ? Peut-être pas, un petit groupe se dirigeait quand même vers lui pour l'entraver. Mais ce dernier était plus excentré sur le terrain par rapport à leur chef d'équipe...

Alors, de son perchoir, il fit d'abord un tour d'horizon de ses yeux qui se plissaient. Marécage et marécage et marécage à perte de vue, et à supposer qu'ils soient entourés de l'entrepôt macabre de leur mystérieux adversaire. S'ils jouaient pour le défaire, plus besoin de couverture. Et le clone, et le vrai Mikami se débarrassèrent de leur henge.
Premièrement, au tour du kage bunshin d'intervenir. S'aidant de ses mains et de chakra pour se projeter un peu en hauteur, il décala sa position de celle de plus en plus dangereuse de ses assaillants en prenant appui de ses pieds sur le tronc d'arbre. Dans son bond à l'horizontale, il lança un kunai avec un parchemin explosif au milieu d'un groupe de zombies avançant en lui tournant le dos, retenant en même temps leur avancée sur son co-équipier. Certains furent propulsés en arrière, d'autres en avant.

Ce fut intéressant d'observer comment ceux qui avaient reçu l'onde de choc de face reprirent leur avancée déshumanisée en direction de... Mikami, et non de leur précédente cible. Alors que ceux qui se l'étaient prises de dos, s'étant vues rapprochés du Hoheinheim, n'avait pas changé de proie. Puis le clone ne put se débarrasser de tous ses agresseurs et fut pris de court par les coups. Il explosa dans un craquement d'air et un coup d'éclair qui foudroya ceux qui s'étaient rués vers lui.


    *Ils ne choisissent par leur cible en se répartissant équitablement les adversaires et en changent désordonnément selon les mouvements dans la bataille... *


Plus tôt, il s'était demandé pourquoi avaient-ils formés deux groupes aussi distincts pour attaquer les shinobi visibles et pourquoi leur séparation fut aussi nette qu'une mer que l'on sépare en deux. Son interrogation venait peut-être de s'éclaircir. Fort de sa découverte bien que n'étant que pour l'instant au stade de théorie, le jeune homme jaillit de son arbre alors que le trentenaire venait d'enfermer les morts-vivants restant sur la route. Dégainant un kunai, il fendit alors sur le nécromancien à découvert en lançant à ses camarades :

    - Ils s'attaquent aux cibles les plus proches dans leur champs de vision !


Puis il lança un premier kunai sur leur adversaire, l'obligeant à bouger que ce soit pour parer ou esquiver. Puis un second, avec un nouveau parchemin explosif en visant la terre à ses pieds. Ainsi il allait forcément s'y planter, et pour éviter la déflagration son ennemi fut obligé de bondir. Enfin dans les airs, le shukaijin le bombarda de deux rayons électriques fusant chacun leur tour dans la continuité de ses avant-bras qui le visaient dans le ciel. Si l'un d'eux le touchait, il lui ferait des dégâts équivalent au scorpion ; mais cette fois ils auraient le temps de le réceptionner après sa chute.

De son côté, la tentative de fuinjutsu de Van échoua... Le demi-mort secoua la tête et tenta de s'emparer de son genoux dans un élan de rage. Si une technique de sceau n'était pas à la base de l'animation de cette armée de morts-vivants, quelle pouvait être le genre de technique qui permettait de manipuler tant de corps en désagrégation, au final bien lente pour l'environnement dans lequel ils se trouvaient... ?
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 18 Jan 2015 - 18:36

Ils s’en sortaient bien. Très bien même. Van et Mikami étaient décidément des combattants redoutables. Chacun ayant son propre domaine de prédilection. En les regardant agir de la sorte, le jeune Hiko était admiratif. Il trouvait que leur travail d’équipe était synchronisé, ils ne laissaient que peu de failles dans chacune de leurs positions respectives.

Van avait réussi à enfermer de nombreux zombies dans une de ses barrières fuinjutsu dont il avait le secret. Il avait même, selon l’avis du jeune garçon, laissé délibérément une moitié de zombie afin de faire une expérience sur ce dernier. Quant à Mikami, malgré l’aspect déconcertant qu’avait eu son clone à tomber de l’arbre, tout semblait parfaitement calculé. Le clone avait réussi à créer une diversion pour atteindre l’adversaire. Ensuite, le vrai Mikami s’était révélé aux yeux de leurs adversaires, sous sa vraie apparence. Il avait raison, maintenant que le combat était engagé, autant se sentir le plus à l’aise dans son corps pour attaquer. Avec des gestes chirurgicaux et une vitesse d’action très rapide, le jeune genin du Shûkai avait éliminé le reste des zombies présents. Il ne restait plus que la moitié du zombie qui rampait sur le sol, en essayant d’attaquer, en vain, le trentenaire.

De l’autre côté de la scène, Hiko avait envie de vérifier quelque chose. C’est la raison pour laquelle il reporta toute son attention sur leur ennemi principal. Celui qui, à première vue, tirait les ficelles de tous ces zombies. Les deux rayons chargés en chakra l’avaient atteint en pleine poitrine. Cette technique était d’une haute intensité, Hiko l’avait vu. Il avait sentit tout le chakra que le jeune amnésique avait insufflé à sa technique. Impossible d’en ressortir indemne. Et pourtant…


« … Je m’en doutais. »

Le jeune Sairyo avait murmuré ces quelques paroles. Elles étaient inaudibles pour ses partenaires, il n’avait simplement pas su retenir sa réaction. Réaction provoquée par le dernier ennemi encore debout. Car oui, il tenait encore sur ses deux jambes. Il était retombé sur ses deux jambes après avoir encaissé les deux attaques de plein fouet. Deux trous noirs s’étaient alors immiscés sur ses vêtements. Son torse avait été aussi brûlé et était d’une couleur noirâtre. Cependant, son visage était toujours aussi impassible.

Le jeune Hiko décida que c’était le moment pour se montrer, il sauta alors de son arbre en se saisissant d’un simple kunai. Il se rua alors sur le Hoheinheim et juste avant de l’avoir atteint, il stoppa sa course et planta profondément le kunai dans le crâne du demi zombie présent aux pieds du trentenaire. Une note était attachée au kunai et Hiko s’écarta rapidement. Van en fit de même juste avant l’explosion et les deux shukaijins se retrouvèrent alors aux côtés de Mikami… Devant eux se trouvait leur adversaire, toujours impassible. Derrière eux, les zombies restants étaient toujours enfermés dans la barrière du Chûnin et se révélaient donc inoffensifs pour l’instant. Alors que l’inconnu n’avait toujours pas dit un mot, Hiko se décida à prendre la parole.


Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Captur43

« Il n’est pas celui qui tire les ficelles… Il agit comme tel, mais le véritable ennemi ne s’est pas encore dévoilé. Le corps qui nous fait face n’est rien qu’un zombie de plus ! »

Cette déclaration pouvait paraître folle, cependant c’était la vérité, Hiko en était persuadé. Il avait analysé chacun des mouvements de l’inconnu. Il avait aussi observé les fluctuations de chakra dans la zone. Le chakra de l’inconnu n’avait pas bougé depuis son apparition. Lorsque les zombies s’étaient activés, le chakra présent dans leur corps s’était mis à circuler de manière plus virulente. Une différence aurait du être constatée sur celui de l’inconnu s’il était l’investigateur de cette attaque… Or il n’en était rien. De plus, il y avait un léger décalage entre ses mouvements et ceux des zombies. Ces derniers semblaient marquer un temps d’arrêt lorsque l’inconnu était attaqué… Cela avait mis la puce à l’oreille du jeune garçon. Et alors qu’il s’apprêtait à répondre aux regards interrogatifs de ses partenaires, une voix glaciale se fit entendre… C’était la voix d’une femme, elle provenait de la même direction d’où était venu leur adversaire. Elle leur dit alors d’une voix à vous glacer le sang.

« Ah ah ah ! Bien joué mon mignon tu as découvert la supercherie… Mais ne crois pas qu’il soit comme les autres zombies… Non lui… C’est une véritable œuvre d’art !! »

Tout se mit alors rapidement en marche. Le zombie supérieur commença alors à composer des mudras de façon très rapide. Impossible !! Un zombie était-il en mesure de pouvoir utiliser des techniques ?! Hiko n’eut pas le temps de réfléchir à la question… Il avait déjà la réponse sous son nez. Une gigantesque boule de feu venait d’être soufflée par le pantin. Elle se dirigeait vers les trois compagnons assez rapidement tandis que l’homme avait repris ses distances…

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 18 Jan 2015 - 19:17

" Dans le mile ! " S'écria le Hoheinheim tout en adressant ses encouragements au jeune Yorurai. Celui-ci toucha sa cible, profitant ainsi que Van ait emprisonné les gêneurs pour le frapper de plein fouet. Le Trentenaire détourna le regard quelques secondes, sensiblement dans le but de ne pas se faire mordre par la moitié de zombie à présent à ses pieds. Son contre fuinjutsu n'avait pas fonctionné, ce qui en dit bien plus long sur la nature de cette technique. Ce fut Hiko qui bondit de sa cachette pour planter son arme explosive dans le crâne du mort. Celle-ci vola en éclat après que Van et le Saryo aient rejoint la position de Mikami.

Face à leur adversaire qui se voulait bien plus coriace qu'il n'y paraissait, Hiko révéla quelques informations fortes utiles au groupe qui comprit au même moment que l'auteur de ce jutsu n'était pas l'homme. La raison pour laquelle les attaques précédentes ne lui avaient rien fait étaient dû au fait qu'il ne s'agissait que d'un vulgaire corps animé tout comme les autres toujours retenus captifs par la barrière du trentenaire.

La voix d'une femme confirma la théorie de Hiko. Cachée par une technique de dissimulation très certainement, elle préférait de loin les laisser se fatiguer à combattre ses morts plutôt que de se mêler au combat. Elle vanta les mérites de son oeuvre d'art. Le super zombie ne tarda pas à révéler par ailleurs ses atouts puis cracher un katon dans la direction des trois Shukaijins.

" Restez derrière. " Ordonna le Hoheinheim beaucoup plus sérieux qu'à ses habitudes. Avec un ordre opératoire très précis, le Lumineux dégrafa l'une des bretelles qui retenait son gros rouleau à parchemin. Il se saisit de l'ouverture et tira sur celle-ci afin de révéler les pages vierges de son objet qu'il orienta face à lui. Il frappa ses deux mains l'une contre l'autre et ce rapidement pour ne pas se faire avoir par le Katon qui n'était plus très loin. Puis les étira tout en dégageant une certaine quantité de chakra. Un sceau apparut sur le parchemin qui au contact du Katon absorba la totalité du Jutsu en son sein.

Un Kanji dont l'inscription signifiait Zero, verrouilla le sceau épargnant les Shukaijins d'avoir à esquiver l'attaque qui les menaçaient. Il était donc inutile de se fatiguer à les combattre. Trouver la fautive réglerait tout leurs problèmes. " Laissez moi distraire le super zombie et trouvez moi cette garce. "

Il s'élança finalement contre le Zombi. Armé d'un kunai, le Trentenaire tout en souhaitant économiser de son chakra, jugea le combat au corps à corps plus utile. Si il ne laissait pas l'occasion au zombie de composer des mudras, alors il n'aurait pas à se fatiguer non plus.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Yorurai Mikami
Yorurai Mikami
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 18 Jan 2015 - 22:04

hrp:
 

La boule de feu fusait vers les trois shukaijin sans prendre le temps de ralentir. Sa lumière flamboyante projetait trois ombres de shinobi déterminés et dont l'assurance s'était emparée de leur équipe, plongeant dans la pénombre le sentier dans leur dos au fur et à mesure que leurs silhouettes au sol grandissaient. Car ils ne bougeaient pas. Le plus vieux, un trentenaire, somma aux autres de ne pas bouger, dans deux mots fermes marqués d'aplomb. D'un geste ample accompagné du frottement d'un large parchemin qui se déroule, il dévoila sa botte secrète au nom du chiffre parfait qu'est le Zéro. Là où tout se commence et tout se termine. Alors les deux jeunots qui l'accompagnaient, jeunes recrues aux passés troubles et nimbés de mystères, n'obéirent pas, mais l'écoutèrent. Loin d'eux la peur de se brûler les cils ou de recevoir le châtiment d'un supérieur hiérarchique en colère car un peu contrarié. Non. Ils avaient la confiance mutuelle, phénomène étrange qui émerge aux moments les plus inattendus et aussi inconstant que la Liberté ; mais à l'instar de cette dernière, la plus forte des défenses qui se mue naturellement en la plus puissante des attaques. Alors que leurs cheveux se secouaient dans tous les sens, aucun des deux garçons ne broncha. Ils auraient pu s'enfuir, ou se revêtir d'une enveloppe d'électricité pour ne pas être touchés par d'éventuelles pertes de chaleur. Mais ils restèrent les bras croisés, droits et fiers. Ya pas à dire, ils avaient trop la classe.

Passant d'un panorama chaotique et brûlant à un retour au calme et à la clarté, belle harmonie entre les différents éléments contrastant avec les ténèbres apportés par la rayonnante boule de feu et de lumière à présent aspirée dans un puissant sceau sans qu'une goutte ne coule sur le moindre côté. Le chûnin décroisa doucement ses mains en relâchant un souffle peut-être de soulagement, synonyme de lucidité restant maîtresse de la fin de l'effort accompli. Il restait à défaire le SaiyanZombie et la prestidigitatrice qui tirait les ficelles. Dans un nouvel élan de conviction, de foi et loin des crâneries, la réponse fut donnée à la première marque d'aplomb collectif.


    - À nous.
    - Laissez moi distraire le super zombie et trouvez moi cette garce.


Les deux shinobis acquiescèrent de la tête alors qu'il était déjà parti kunai à la main. Mikami, alors qu'il malaxait du chakra en effectuant un mudra de sa main droite devant son menton, interpella son jeune camarade simplement par son prénom. Pas besoin d'en dire plus, "entre hommes on se comprend on n'parle pas", il savait ce qui lui restait à faire. Le guider, à travers les marécages. De l'électricité jaillit de sa main libre, au courant incontrôlable partant dans tous les sens. N'ayant pas de technique bien précise de ce genre là, il s'était contenté de libérer du raiton depuis son poing ouvert en le recouvrant de chakra brut pour se le protéger. Au moment de frapper, il saurait intensifier la tension de sa technique même au point de ne plus pouvoir la maintenir, l'essentiel étant de toucher sa cible avant. Il allait se projeter à deux contre un. Préparant un kinobori, il allait pouvoir marcher sur toute la surface du terrain, marais ou non. Qu'un zombie n'en sorte et il subirait son coup de foudre.

Un dernier souffle calme, expulsant tout bruit extérieur et le plongeant dans un silence absolu. Un mouvement de chaque oreille, les ouvrant à la voix d'Hiko et au seul son de sa voix. Un regard déterminé, suppléant un appel du pied fort et rapide qui le propulsa dans une course dont le Sairyo serait les yeux et l'amnésique la pointe du fleuret.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Muko
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyLun 19 Jan 2015 - 18:17

Wahou ! Alors ça c’était vraiment fort. Une fois de plus, Van avait prouvé son incroyable habilité à utiliser des sceaux. Effectuant ses mudras avec efficacité et précision, il avait alors réussi à enfermer la grosse boule de feu. Hiko, quant à lui, était resté impassible et immobile. En effet, leur supérieur leur avait dit de ne pas bouger, ils ne bougèrent donc pas. Le jeune garçon pensa que c’était un bon moyen de prouver qu’il avait confiance en ses partenaires. Un esprit sain aurait eu envie de l’éviter, de tout faire sauf de rester là, stoïque. Mais le Hoheinheim leur avait dit d’attendre, il était sûr de lui. Soit. Et cette attitude, Hiko ne la regretta pas. Il n’avait subi aucun dommage, seul le souffle de l’aspiration de la technique était parvenu jusqu’à lui. Il ne sentit aucune chaleur, et si ses cheveux ne s’étaient pas retrouvés à la merci de la bise qui lui caressait le visage, le jeune Sairyo aurait sûrement pensé que cette attaque n’était qu’une illusion.

Puis il entendit les paroles du trentenaire. Ils allaient maintenant se séparer. D’un côté, il se battrait avec le zombie tandis que Mikami et Hiko tenteraient de trouver la fille. N’était-ce pas un plan dangereux de ne pas rester unis face au danger ? S’il avait dû décider, le jeune Hiko aurait tout d’abord trouvé un moyen de neutraliser l’ennemi qui leur faisait face pour ensuite se concentrer sur la jeune femme. Ce n’était pas à lui de décider cependant, et il en était conscient. Sorti de ses pensées par Mikami, le jeune garçon comprit qu’il était temps d’agir. Si Van, un chûnin expérimenté avait décidé d’user de cette stratégie, la meilleure chose à faire était de croire en lui. C’est pourquoi le jeune garçon appliqua une fine couche de chakra sous ses pieds et suivit le Yorurai sur les eaux marécageuses.


« Je sens un fort chakra qui se trouve dans la direction d’où est venu le zombie de tout à l’heure. A onze heures et approximativement 150 mètres. »

L’indication était précise. Mikami devait donc se diriger en face de lui en se décalant légèrement sur la gauche. Hiko le talonnait. La formation des deux genins n’était pas la meilleure qui soit. Laissant de nombreuses ouvertures, ils pouvaient facilement se faire attaquer de tous les côtés. C’est pourquoi Hiko tapota sur l’épaule de son coéquipier, il voulait passer devant. La brume les entourant réduisait grandement leur visibilité. Leur vision se limitait à un cercle d’une dizaine de mètres de rayon autour d’eux. De plus, l’atmosphère pesante régnant dans ce marécage n’aidait en rien le jeune Sairyo à se détendre. Arrivé à mi-chemin, il décida donc de s’arrêter.

Positionnant ses bras le long du corps, le jeune garçon inspira et expira de manière forcée pendant près de 10 secondes. Il voulait reprendre ses esprits, arrêter ce stress qui le rongeait. Et cela fonctionna. Ses idées s’étaient remises en place et il pourrait maintenant garder la tête froide. Faisant un léger sourire à Mikami pour lui dire que c’était bon, il se remit en route. Avançant prudemment, ses sens toujours en alerte, Hiko percevait maintenant plus intensément le chakra de celle qui tirait les ficelles depuis le début. Après cet énorme rocher, il faudrait tourner à droite et elle serait là. Passant le rocher en le contournant par la gauche, Hiko s’arrêta alors brusquement. Il la voyait maintenant, et très clairement. La brume semblait se disperser autour d’elle, comme si son aura le permettait. Le jeune garçon put ainsi voir la tête de leur adversaire…

Grande. Brune. La silhouette fine, une large cape la recouvrant. Un sourire diabolique… Voilà comment le jeune garçon aurait pu la décrire. Cette femme venait tout juste d’atteindre la majorité si on se basait sur son visage. Relativement creusées, ses joues adoptaient une couleur relativement pourpre. Cela ne semblait pas être un pantin de plus, non… Leur vrai adversaire c’était bien elle. Hiko détacha alors son regard de leur adversaire et dit quelques mots à Mikami.


Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Captur46

« Je pense qu’elle contrôle le zombie, et pour cela elle a besoin d’attention. Si nous arrivons à détourner cette attention pendant près d’une minute, Van aura le temps de se débarrasser de son adversaire facilement et pourra nous rejoindre pour la convaincre. Elle possède beaucoup plus de chakra que nous deux réunis alors restes sur tes gardes… Ah oui… Je pense qu’il vaudrait mieux éviter le Raiton sur cette surface… »

Le jeune Hiko pointa alors la surface sur laquelle ils étaient en train de marcher depuis tout à l’heure. Bien que gluante, l’eau des marécages n’en restait pas moins de l’eau. Et comme tout le monde le sait, l’eau est un parfait conducteur de l’électricité. Utiliser des techniques de type Raiton sur cette surface pourrait donc rapidement se retourner contre les deux garçons. Maintenant qu’Hiko était sûr que le Yorurai et lui étaient sur la même longueur d’onde, il reporta son attention sur la jeune femme. Elle n’avait pas bougé d’un pouce, puis lorsqu’il croisa son regard quelque chose d’impensable se passa.

Hiko n’avait pas bougé cependant de nombreux changements étaient apparus dans son corps. Il ne voyait plus rien, n’entendait plus rien, ne ressentait plus rien. Il tenta de bouger ses bras. Ses derniers lui obéirent. Ses jambes… Même réaction. Il ne comprenait vraiment pas. Il tenta alors de se pincer pour se sortir de ce mauvais rêve… Rien. Il ne ressentait même pas la douleur. Hiko fut totalement déstabilisé, il se mit donc à courir, à essayer de crier. Aucun son ne sortait de sa bouche ou du moins, il ne l’entendait pas. Que pouvait-il bien se passer ? La peur l’envahit, la détresse commençait peu à peu à prendre possession de son corps. Il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait été plongé dans un genjutsu de niveau moyen… Son inexpérience jouait contre lui en ce moment même.

Mikami l’avait-il remarqué ? Avait-il lui aussi été plongé dans un genjutsu après avoir croisé le regard de l’inconnue… ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
Hoheinheim Van
Hoheinheim Van
Informations
Grade : Juunin- Directeur du Puits du Savoir
Messages : 1260
Rang : S

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] EmptyDim 25 Jan 2015 - 20:48

Les deux genins ne virent pas arrivé le Genjutsu lancé par la fausse nécromancienne. Lorsqu'elle leur révéla sa position, les deux bougres étaient déjà tombés dans son illusion, et ce grâce à la brume qu'elle avait mit en place autour d'elle. Hiko fut le premier à ressentir les effets de sa technique. Peu à peu il perdait l'usage de ses cinq sens jusqu'à en sombrer dans la folie. Le deuxième révélait très clairement ses capacités en utilisant naïvement sa technique et ne tarderait sans doute pas non plus à se voir affligé le même calvaire.

La jeune femme jouait d'eux comme elle se plaisait à jouer des hommes. D'habitudes ils étaient morts mais la belle savait parfois faire des exceptions à ses propres règles.

Pendant ce temps, Van de son côté luttait à armes égales contre le zombi supérieur. Plutôt robuste, celui-ci avait la particularité déplaisante de ne subir aucun dégâts à chaque nouvelle incision que lui faisait le Hoheinheim. Son kunai se révélait être inutile contre ce mort vivant qui ne ressentait aucune douleur. Ce fut après une très brève réflexion qu'il recula d'un bond en arrière en accolant sur le manche de son kunai un sceau explosif. Si la coupure seule ne suffisait pas, alors une coupure explosive ferait l'affaire.

Le zombi se rua sur le Trentenaire, qui l'esquiva d'un pas sur le côté tout en lui plantant le kunai explosif dans le crâne. Son cerveau explosa, libérant une giclée de sang coagulé mélangé à quelques bouts de cervelles bleues. Van plissa les yeux tout en repoussant de ses deux mains le spectacle d'un air écœuré. Le zombi malgré tout resta actif. Le corps se releva après avoir chercher quelques instants sa tête. Sans repaire visuel celui ci ne parvenait plus à localiser son adversaire qui le regardait à présent aller de droite à gauche les bras levés à la recherche de sa cible.

Satisfait Van haussa les épaules et décida de rejoindre ses deux genins. Cela faisait un moment maintenant et le zombi bougeait encore. Hiko et Mikami n'étaient peut être pas encore parvenu à trouver la source de cette technique. Mais la voix avait révélé une autre présence, ce qui rendait la compétence de l'albinos impossible à usurper. Le trentenaire prit donc la même direction que ses deux acolytes avaient prise plus tôt. Le Hoheinheim espérait au moins les entendre pour réussir à s'orienter. A tâtons il entra dans une brume épaisse.

Van n'y voyait pas grand chose et avançait avec beaucoup de prudence. Les sens en alerte il tendait l'oreille, essayant d'entendre une voix, un son quelque chose qui signalerait leur position. Par chance il entendit des cris. La voix semblait être celle de Hiko qui manifestement agissait d'une drôle de façon. Suspicieux le Trentenaire se stoppa. Il n'avait pas grande expérience en la matière mais quelque chose ne tournait pas rond avec cette brume. Apparue soudainement dans un premier temps, puis les cris de Hiko...

En grand guerrier le Hoheinheim choisit de plonger dans le marais. Muni d'une tige de roseau, celui-ci avançait en veillant à bien respirer dans sa paille improvisée. Il s'approcha de la position des deux genins et discerna enfin Mikami et Hiko. L'homme ne laissait dépassait que ses deux yeux du marécage. Une algue pendait sur son crâne alors que ses lunettes ruisselaient d'un boueux marasme.

Il ne parvint pas à localiser précisément la jeune femme. Par prudence il jugea préférable de resté ainsi afin de ne pas se faire avoir par l'illusion de la brume. Il n'aurait qu'à intervenir une fois que celle-ci serait persuadé de les vaincre. Dans son intention Van espérait au moins en finir rapidement. Partis en éclaireur Hiko et Mikami auraient superbement jouer leur rôle d'appâts offrant le privilège au Chuunin de mettre un terme à tout ceci.

La jeune femme fit son apparition, Statique un peu plus loin celle-ci toisait ses proies avec une mine toute excitée. Un sourire en coin Van s'attelait dors et déjà à composer les sceaux de sa technique. Quatre petits scorpions munis de repaire nageaient à présent dans la direction de la jeune femme. Avant de lancer son jutsu le Chunin avait veillé à la prendre par un angle mort. Discrètement il remonta le marécage tout en restant caché de la vue de tous. Sauf peut être d'Hiko... * Ne bouges pas merdeuse. * Barbouilla-t-il dans son eau verte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty
Message(#) Sujet: Re: Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Escorter la Belle Biyachu ~ Rang B [Hiko, Mikami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Tori no Kuni-