N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Détente et discussions [Miyamoto Miyuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Informations

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyMer 12 Nov 2014 - 1:20

L'astre de jour se tient fièrement au-dessus de ma tête, mais sa chaleur ne m'atteint pas comme elle le fait habituellement. L'hiver est bel et bien entamé. Je ne suis pas triste pour autant, j'aime bien les saisons. J'aime l'effet qu'elles ont sur la nature. Il est possible, pour un homme, de voir de nouvelles facettes d'un même endroit grâce aux saisons, justement. C'est la même chose avec la présence d'une personne ou d'un état d'esprit.

C'est justement avec toute cette lourdeur que j'ai découvert les cascades. J'ai donc décidé de m'y arrêter un moment pour m'éclaircir les idées avant de me rendre aux Grands Remparts pour continuer ma quête personnelle. Je me suis installé près de la chute, sur une branche, avec une second chandail pour me réchauffer. Mes carquois pendent le long d'une autre branche. Mon cerveau tente de me convaincre de prendre un peu de temps pour huiler et aiguiser mes lames, mais mon coeur est ailleurs!

*Takumaru, es-tu réellement vivant? Pourquoi en veux-tu à ma vie? Ça ne fait aucun sens! Mais, alors, qui pourrait bien prendre ton nom? Comment qui que ce soit pourrait avoir quelconque intérêt envers moi? Je ne suis qu'un voyageur, un vagabond, un Ronin sans raison d'être! Tout ce que je veux, c'est survivre, aider et comprendre. Pourquoi quelqu'un voudrait m'occire?*

Les reflets du soleil chatoient doucement sur mes armes entre les feuilles et sur les ondulations de la rivière. Bercer par le fracas de l'eau qui tombe, je suis complètement perdu dans mes pensées. Mes doigts jouent avec mon cure-dent sans que je ne demande un seul mouvement. Ils le font par habitude. C'est ce que je fais lorsque je pense. C'est devenu un réflexe. Comme d'analyser les situations avant d'agir.

Je secoue la tête.

- "Je suis devenu téméraire!" Dis-je sur un ton frustré.

*J'oublie de prendre des précautions. Je n'ai pas fait mes recherches outre que celles conduites avec Shinji dans le temple d'Ichibi. Je n'ai pas investigué convenablement! Je suis devenu une tête folle qui agit avant de réfléchir. C'est contre ma manière d'être. Que ce passe-t-il? Je me suis promis de ne jamais être comme ces fous de Shinobis qui se combattent sans prendre le temps de parler!*

Laissant mon équipement sur la branche, je me laisse tomber le long du grand arbre et décide de prendre un moment pour m'approcher de la chute. Les mains toujours dans les poches, les cheveux balayés par le vent et mon cure-dent entre mes lèvres, je marche nonchalant jusqu'au plus haut rocher ayant une vue sur l'endroit exact où se rencontre la cascade et la rivière.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yukiko
Saibogu Yukiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyJeu 13 Nov 2014 - 5:20

L'humeur de Miyuki cadrait avec le temps qu'il faisait, c'est-à-dire qu'elle rayonnait et ce, malgré les récents événements. Elle s'était jurée d'être plus prudente, d'abord, et de ne plus jamais boire d'alcool à l'excès. Ces mésaventures l'avaient amenée à se lier d'amitié avec des shinobis du village de la feuille, mais ils auraient également pu être désastreux et se solder par sa mort.

Le froid de l'hiver était doux, presque accueillant, et lui avait permis de méditer longuement dehors sans être incommodée. Sa concentration en avait même été améliorée, considérant qu'elle n'avait plus senti même le souffle frais du vent léger sur son visage. Après avoir vidé son esprit, elle avait pu laisser venir en elle les pensées qui la troublaient et s'apaiser en les relativisant et en leur trouvant une solution. Sa conduite récente n'était que de passage. La solitude du voyage était sans doute ce qui l'avait poussée à boire bien au-delà de ses limites. Loin de vouloir s'excuser elle-même par cette pensée, elle remercia plutôt Maskine pour cette expérience enrichissante. Elle le remercia également pour son soutien invisible alors qu'elle avait frôlé la mort. Elle entendait bien vivre en étant plus prudente, à présent. 

Sur ce sentiment de gratitude qui l'avait emplie et apaisée, elle avait rouvert les yeux et avait recommencé à percevoir avec son acuité habituelle son environnement. La neige n'était pas très épaisse au sol, mais on pouvait y voir s'y imprimer les traces de pas des animaux ou des gens qui étaient passés par là. En entendant les chutes d'eau, elle avait été prise d'envie d'y retourner et c'est pourquoi elle s'y dirigeait à présent d'un pas léger.

Lorsqu'elle y arriva, elle remarqua que quelqu'un y était déjà. Il se dirigea vers la chute et grimpa sur le rocher le plus haut, puis contempla quelque chose qu'elle ne pouvait pas voir, mais qui semblait captiver son attention. Curieuse de savoir ce qu'il y avait de si intéressant, elle s'approcha pour jeter un oeil à son tour. Elle fit attention d'approcher de sorte qu'il puisse la voir. Avec le bruit que faisaient les chutes, il était impossible qu'il l'entende, aussi mieux ne valait pas le surprendre. Il pourrait tomber et se blesser ou prendre son approche comme une attaque. 

Arrivée près du rebord des chutes, à une distance de 4 mètres de lui, elle regarda au loin.

- Qu'est-ce que tu regardes? lui demanda-t-elle avec politesse.

Son attitude était sereine et il émanait d'elle une curiosité sincère. Elle avait posé au sol son petit sac qu'elle portait habituellement en bandoulière et qui contenait ses modestes possessions et lui sourit gentiment. Plaçant sa main au niveau de son coeur et s'inclinant légèrement, elle dit : 

- Je m'appelle Miyamoto Miyuki. Je suis enchantée de faire ta connaissance. Et si ce n'est pas indiscret de te le demander, que viens-tu faire par ici?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Informations

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyJeu 13 Nov 2014 - 18:45

Alors que j'étais perdu dans mes pensées, une fois de plus, une voix féminine attire mon attention. Je tourne doucement la tête pour y découvrir une jeune dame plutôt jolie. J'hausse le sourcil et répète la question qu'elle ma posée dans l'optique de formuler une réponse sensée.

- "En fait, j'étais attiré par le bruit. Je me demandais si c'était bien haut, d'ici à la rivière. Ensuite, je me suis aussi demandé s'il y avait un passage derrière la chute et quels types de poissons vivaient dans là."

Je lui fais par la suite un sourire honnête. Tournant le reste de mon corps par la suite, je me laisse glisser de mon perchoir pour descendre à sa hauteur. Elle se présente alors que je prends une seconde pour l'observer. Je n'entre pas dans une analyse complète puisque j’effraie les gens lorsque je fais ça.

- "Je suis tout aussi enchanté, Miyuki. Je me nomme Takusanken, mais appelez-moi Taku si vous le désirez. Aussi, je n'aime pas les titres honorifiques. Donc, pas de ça avec moi, s'il-vous-plaît."

Avant de continué, je replace mon cure-dent dans ma bouche et pousse quelques mèches blondes qui me frappent les yeux. Je remarque qu'elle désire faire la conversation et j'admire son courage de parler à un étranger.

- "J'ai affaire dans le village. Je cherche une personne qui a mis ma vie en danger. J'aimerais savoir pourquoi. Cependant, j'attends quelqu'un et je me doute que j'ai encore du temps. Alors, j'ai pris la décision d'explorer un peu. Par ailleurs..."

Je termine ma descente avec moins de grâce puisque la pente est légèrement plus abrupte que je l'avais prévu.

- "Par ailleurs, vous n'êtes pas Konohanin, je me trompe? Je ne vois pas votre bandeau."

Arrivant enfin à l'arbre où mon équipement est caché, je saute et, grâce à un pas bien placé, je me propulse agilement sur ma branche. J'y retrouve mes carquois et me laisse retomber. Nonchalant, avec environ quatre-vingt sabres de plus sur moi, je me dirige à quelques pas de Myuki. Je sors deux pommes d'un de mes étuis énorme. J'en lance une ma nouvelle rencontre.

- "Ce sont des fruits de Kaze No Kuni qui se nomment banalement Pommes du Désert," dis-je souriant. "Alors, dites-moi, qu'est-ce qui vous intéresse dans cette contrée?"
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yukiko
Saibogu Yukiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyVen 14 Nov 2014 - 0:34

L'inconnu avait des pensées plutôt intéressantes. Il semblait aimer réfléchir au-delà des choses. Alors que la plupart des gens n'aurait vu qu'un paysage à couper le souffle, lui s'interrogeait sur plusieurs aspects, comme les poissons qui y vivaient. Miyuki apprécia ce trait de personnalité et sourit à celui qui se présenta sous le nom de Taku. 

- Si tu arrêtes de me vouvoyer, je te promet de ne jamais t'appeler "monsieur", dit-elle en rigolant. 

Elle fut quelque peu surprise d'apprendre que quelqu'un l'avait mis en danger et, à ce qu'il semblait, volontairement. Pourquoi aurait-il voulu comprendre pourquoi sinon? Et qui aurait pu en vouloir à un homme aussi courtois?

- Si ce n'est pas indiscret, qui a fait cela? Ça ne fait pas très longtemps que je suis dans les environs, mais j'ai peut-être entendu quelque chose qui pourrait t'aider...

Elle en doutait, mais si à l'avenir elle en entendait parler, elle pourrait lui relayer l'information.

- Non, je ne suis pas du tout de Konoha. Je viens de Ta no Kuni.

Elle le regarda grimper dans l'arbre et, lorsqu'il redescendit avec un immense carquois rempli de sabres, elle ne put s'empêcher de pousser un cri de surprise. Elle faillit en échapper la pomme qu'il lui lança, mais la rattrapa de justesse.

- Merci!

Elle croqua dans le fruit et en apprécia le goût.

- Je ne suis jamais allée dans le désert, commenta-t-elle entre deux bouchées. Oh, c'est bon! 

Elle finit la pomme en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et répondit à l'autre question de Taku avec conviction.

- Ce qui m'intéresse dans cette contrée? Eh bien je suis en pèlerinage. Je suis ce qu'on appelle un moine de Maskine. J'ai décidé de tout quitter pour en apprendre davantage sur le monde. Ça peut peut-être paraître compliqué et déplacé dans un univers de shinobis, mais je ne suis pas d'accord avec tous les combats qui font rage depuis des décennies. J'aimerais que cela cesse. D'aussi loin que je me souvienne, je suis allée dans les villages détruits par les guerres, où j'ai aidé à reconstruire et où j'ai tenté de pousser les gens à retrouver le plaisir de vivre. Essaie de faire ça avec quelqu'un qui a vu sa famille mourir, je te jure que ce n'est pas facile... Aussi je veux voir le monde, comprendre comment il fonctionne, prendre le meilleur de ce que j'y apprendrai et ramener le tout chez moi pour créer une paix plus durable. 

Elle s'approcha de quelques pas en regardant les sabres de l'homme blond avec des yeux brillant de curiosité.

- Est-ce que tu te bats réellement avec tout ça? demanda-t-elle, perplexe. Et toi, tu viens d'où? Sûrement pas de Konoha, avec tout ça! Du désert, alors?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Informations

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyVen 14 Nov 2014 - 1:23

Miyuki a beaucoup de questionnement et j'apprécie de type de curiosité. J'enlève doucement un de mes carquois de mon épaule et le dépose au sol. Ma main lui indique qu'elle peut observer mes lames si elle le désire. Elle découvrira que chaque sabre a sa propre personnalité; ils sont tous uniques. Si elle est bonne observatrice, elle remarquera peut-être à quel point j'en prends soin.

M'adossant à l'arbre je prends une bouchée de ma pomme tout en jouant avec mon cure-dent de l'autre main avant de me lancer dans des explications. Je regarde le ciel pendant un instant avant de commencer. Elle est intéressé à mon histoire et je veux lui raconter et répondre à toutes ses interrogations. Je prends donc le temps de mettre de l'ordre dans mes idées.

- "Ce n'est pas habituel, pour moi, de tutoyer les gens," commençais-je. "Toutefois, un ami du désert m'a démontré que c'est un bon moyen de me rapprocher des autres et de me distancer de ce que je n'aime pas. Je vais donc faire l'effort de vous- de te tutoyer. Il est possible que j'oublie parfois." Terminais-je avec un sourire à la fois gêné et sincère.

Je me laisse glisser sur le tronc jusqu'à être assis au sol. Mâchant une seconde partie de la pomme jaunâtre, je me lance dans une tentative bien décrire mon passé.

- "Bon. Rapidement, je viens d'un village nommé Osei qui se situais près de Kumo. Ne le cherchez- ah! Ne le cherches pas, il est détruit. Je devrais être le seul survivant. Il a été attaqué par une force Shinobi lors de ce que les gens appellent la Grande Guerre. De notre point de vue, ce n'était qu'un massacre puisque notre nation n'avait aucun parti pris. Ce village était peuplé que de Samuraïs. Cela fait donc de moi un Ronin, un Samuraï sans maître, mais je ne me considère pas comme tel."

Je termine enfin mon fruit et je le glisse dans une enveloppe dans une poche de mon second carquois à Katanas. Je n'ai pas envie de polluer ce coin si harmonieux.

- "Tu vois, comme toi, je n'aime pas la violence. J'utilise effectivement tous mes sabres lors d'un combat, mais je préfère ne jamais m'en servir. Si j'ai la chance, je tente toujours de parler au lieu de combattre. Ça ne fonctionne pas très souvent, c'est pourquoi je cherche à analyser les situations avant d'agir; de bien prendre le temps de comprendre comment fonctionne les choses et les gens."

Je sors une gourde dans laquelle il y a de l'eau et m'hydrate un peu. J'offre ladite gourde à ma nouvelle connaissance ensuite, une pratique enseignée par mon ami Shinji. Avant, je n'aurais pas partagé par peur de créer une situation de malaise. Maintenant, je suis plus organique, plus fluide, je n'ai plus peur de la réaction des gens, car je sais que la plupart d'entre eux ne désirent qu'être apprécié et partager avec les autres.

- "À mon départ abrupt d'Osei, j'ai pris tous ces sabres dans le Grand Hall des Héros. Ce sont des armes ayant appartenu à nos légendes. Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Je suis contre toutes leurs décisions," expliquais-je avec un ton coupable. "J'ai inventé mon style de combat non seulement pour contredire le code du Bushido, mais aussi pour combattre les règlements! J'aimerais tellement pouvoir trouver un moyen de créer un ordre dans le monde! Je te comprends très bien là-dessus, en fait. Les règlements ont presque toujours été faits par des gens qui voulaient profiter des autres."

Je lance mon bout de bois dans ma bouche avant de conclure.

- "Je déteste amèrement les frontières et les barrières, mais je n'aime pas non plus bestialité. Je tente de trouver un équilibre entre liberté, beauté et coopération. J'appelle ça l'ordre dans le chaos. C'est peut-être utopique, mais je ne veux pas simplement accepter ce qu'il se passe! J'espère laisser ma marque, c'est tout! Mais cette marque m'a fait être remarqué, je crois."

Cherchant les yeux de Miyuki, je décide de me faire une queue de cheval.

- "Une mission que j'ai fait est tournée au vinaigre. J'avais un doute sur la trahison d'un partenaire. Donc, je me suis rendu à Kaze No Kuni pour finalement découvrir que cet homme n'était pas la source de mon danger, mais bien quelqu'un qui avait mis sa famille à lui en péril. J'ai découvert son nom: Takumaru," dis-je marquant le nom d'une pause par la suite. "C'est le nom de mon frère."
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yukiko
Saibogu Yukiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyVen 14 Nov 2014 - 5:51

Miyuki ne se fit pas prier pour examiner les sabres de Taku. Elle porta tout d'abord son attention sur le fourreau qui semblait contenir une quarantaine de sabres. Elle le souleva un instant pour en déterminer le poids et constata qu'il était plutôt lourd, même si, étant donné sa force innée, elle n'avait pas de mal à le soulever. Elle le déposa au sol de nouveau doucement et extirpa un premier sabre avec précaution. Ce n'était pas la première fois qu'elle en tenait un, mais c'était tout de même une occasion rare. Elle le tint à la manière d'un samouraï, mais se sentant comme une enfant de 10 ans à qui on vient de faire un cadeau. 

Pendant qu'elle se prenait pour une manieuse de l'épée hors pair, ce qui n'était évidemment pas le cas vu les nombreux défauts techniques qu'elle avait, elle écoutait avec attention ce que lui disait Taku. Elle lui sourit en retour lorsqu'il lui dit qu'il ferait attention pour ne pas la vouvoyer, puis elle regarda de nouveau la lame du sabre qu'elle tenait. Celle-ci était impeccable et brillait au soleil. C'était fou, car elle semblait être antique, mais en même temps, neuve. Il devait en prendre soin.

Miyuki sortit échangea la première épée pour la seconde alors qu'il en était rendu à parler du village où il avait grandi. Elle reporta son attention sur lui, car son histoire la touchait grandement.

- Je ne sais pas où c'est, mais des maîtres en ont déjà parlé! C'est terrible ce qui est arrivé, dit-elle scandalisée.

Elle s'imaginait elle-même, seule moine survivante d'un pareil massacre. Elle éprouva beaucoup de compassion pour Taku et le regardait tout à fait à présent. Elle avait déposé la lame sur ses jambes croisées et se tint silencieuse.

- J'ai déjà entendu dire que les sabres étaient des armes faites pour tuer, mais aussi des oeuvres d'art. C'est une étrange dualité, tout de même. J'imagine que tout dépend de celui ou celle qui le tient. J'aime bien ta façon de penser.

Miyuki accepta la gourde et but une gorgée avant de la redonner à cet homme qui l'intéressait de plus en plus. Elle n'aurait jamais imaginé rencontrer quelqu'un qui pense de manière aussi similaire qu'elle. Il parla ensuite de ses sabres, qui auraient appartenus aux plus grands de son clan.

- C'est une arme légendaire... murmura Miyuki en reportant son attention sur le sabre qu'elle tenait encore.

C'était comme si, subitement, la lame prenait une profondeur différente à ses yeux. Elle se mit bizarrement à éprouver du respect pour elle, même si c'était un objet inanimé. Objet inanimé, certes, mais qui pouvait danser une fois manié par des mains expertes. Qui finissait par avoir une âme. 

- L'ordre dans le chaos? demanda-t-elle, de nouveau attirée par ce qu'il disait. C'est une drôle de façon de voir les choses. J'ignore quelle forme tangible ça peut prendre, mais je suis assez d'accord avec tout ce que tu as dit jusqu'à présent.

Miyuki rangea la lame avec déférence et sursauta aux dernières paroles de Taku.

- Ton frère?

Elle le regarda avec des yeux ronds.

- Mais pourquoi? C'est vrai, tu cherches encore pourquoi. Mais...

Elle en était un peu bouche bée. Le sentiment qu'elle avait pour les moines était si proche de celui qu'on pouvait éprouver envers des membres de sa famille qu'elle s'imaginait mal comment on pouvait volontairement mettre son frère en danger.

- Je suis sincèrement désolée, mais je n'ai jamais entendu parler de lui jusqu'à aujourd'hui, mais je te promet que si j'apprend quoi que ce soit, je te le dis. Tu as ma parole. 

Elle sortit alors une troisième lame du fourreau, qui semblait différente des deux autres, mais qui était aussi belle, et, la brandissant de manière à ponctuer ses paroles, poursuivit :

- J'ai beaucoup réfléchi ces jours-ci sur mes prochaines action. Ce que tu viens de me raconter m'intéresse beaucoup et je serais honorée si tu acceptais que nos chemins se superposent un certain temps. J'ai envie d'en apprendre davantage sur ce que tu comptes faire et, si possible, entamer des gestes qui viseront à avancer vers nos objectifs communs et respectifs. Qu'en dis-tu? 

Elle rangea de nouveau le sabre dans le fourreau. 

- En preuve de bonne foi et parce que tu as eu la bonté de me laisser toucher à tes armes, je vais t'expliquer un peu comment je combat. C'est très simple. Les moines de Maskine sont spécialisés dans le taïjutsu. Je me bat donc à mains nues en tout temps. Nous utilisons cet art du combat de manière un peu différente des autres, car Maskine nous protège et nous donne la force d'effectuer certaines techniques que, sans lui, il nous serait impossible de faire. C'est très résumé, mais à défaut d'avoir des sabres à te montrer, tu sais maintenant ce que je peux faire.

Un sourire éclaira son visage. Même si elle avait décidé d'être plus prudente et de ne plus mentionner du premier coup qu'elle était moine, étant donné qu'il était évident alors que sa spécialité était le taïjutsu, elle voulait lui faire confiance et le lui démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Informations

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyVen 14 Nov 2014 - 18:36

Suivant avec attention les explications de Miyuki, j'ai découvert trois choses très intéressantes: nous partageons des idéologies très similaires, elle est moine provenant d'un temple honorant un certain Maskine et elle désire s'allier à mon objectif de paix durable. Au premier abord, mon esprit est troublé d'apprendre qu'elle est moine. J'ai toujours imaginé ces gens comme des hommes aux crânes rasés en toge ou en Kesa comme ceux du temple d'Ichibi. Voilà un autre préjugé de détruit. Si je continu à rencontré des gens qui frappe brutalement mes concepts de la vie comme ça, j'arriverai à devenir celui que je veux.

Par la suite, l'idée de voyager ensemble est la bienvenue. Je dois admettre, je suis curieux de voir de quelles couleurs seront les pétales de cette fleur une fois épanouie. Les gens ont très souvent de belles paroles et il est si simple de dire vouloir quelque chose sans pour autant avoir le courage derrière de faire les actes nécessaires à l'accomplissement d'un objectif. Néanmoins, Miyuki m'inspire confiance et je veux voir jusqu'où une amitié avec elle pourra nous mener.

Une fois qu'elle a terminée sont explication de son style particulier de combat à mains nues provenant de la chaleur d'une entité supérieure, je me lève et lui tend la main.

- "Je suis décidé! Je veux bien que nous voyageons ensemble! Avant, par contre, tu devras rencontrer mon protégé: Kennei. C'est un gamin de la rue, un peu comme moi, qui est plein de bonne volonté, mais un peu mal dirigé. Je m'occupe de lui comme d'un frère. C'est un ami cher à mon coeur et c'est une première étape à franchir pour notre alliance de bien t'entendre avec lui."

Par la suite, je reprends mes carquois et le reste de mon nécessaire de survie. Une fois debout, j'inspire et pousse un grand sifflement rythmé. Unhibou se pose sur mon épaule.

- "Depuis que j'ai commencé à maintenir plusieurs échanges de lettres avec des Shinobis d'un peu partout au monde, notamment dans le grand Désert, cet oiseau s'est entiché d'amitié pour moi. Je n'ai pas encore trouvé de nom pour lui. Grâce à lui, tu pourras me contacter par lettre attaché à sa patte. Il demande une récompense pour la livraison. Un morceau de pain convient généralement. Pour l'appeler, tu devras faire la même chanson que j'ai faite."

Je sors la pomme de mon carquois et donne quelques morceaux à l'animal qui s'en va par la suite.

- "Il est très intelligent. Il réussi à trouver tous les gens à qui je lui demande de livrer des message. Je ne sais pas comment il fait. C'est impressionnant," je marque une pause interrogative. "Ah! Je dis "il", mais je n'ai jamais vérifié."

Je regarde encore l'oiseau frapper des ailes dans les airs. Replaçant le cure-dent dans ma bouche, je reviens ensuite à ma nouvelle connaissance.

- "Bon. Je dois justement retrouver Kennei aux portes. Je communiquerai avec toi aussitôt que je le peux. Je ne sais même pas si je trouverai moyen d'entrer. Ça risque d'être compliqué. Mais, bon, je dois retrouver Takumaru ou des infos!"

Je me retourne lentement.

- "Prends soin de toi, Miyuki! D'ici quelques jours, je devrais être prêt à partir pour je ne sais où, mais j'ai encore tant à découvrir! J'espère que tu seras du voyage!"

En marchant vers le sentier, je lève la main en signe d'au revoir. Je pense un instant à mon groupe qui se forme: Kennei, Shinji et, maintenant, Miyuki. Avec le temps, je trouverai moyen de former ma propre famille! Peut-être qu'avec eux je réussirai à laisser ma marque dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Suna
Saibogu Yukiko
Saibogu Yukiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] EmptyDim 16 Nov 2014 - 16:45

- Je serai ravie de faire la connaissance de Kennei! dit Miyuki.

Elle se sentait enthousiaste et le niveau de sa détermination avait augmenté d'un cran. Un pas de plus avait été fait en direction de ses idéaux et, après ces dernières semaines, ce n'était pas de trop. Mais qui sait, ces expériences lui serviraient peut-être à l'avenir et sans elles, elle n'aurait peut-être jamais mis les pieds près des cascades au moment ou Taku y était. Elle s'en remettait donc à la providence et continuait d'aller vers l'avant. 

L'oiseau que lui présentait Taku semblait coriace, habitué aux temps les plus difficiles, ce qui devait être le cas, puisque selon ses dires, ce hibou venait du désert. Elle espéra qu'il supportait bien le froid, mais comme il n'avait pas l'air d'en souffrir, elle ne s'en formalisa pas davantage.

- Bonne chance dans ton entreprise! Je devrais rester dans les parages encore quelques temps encore, j'ai à faire. J'attend de tes nouvelles! 

Miyuki répondit par un signe d'au revoir à celui lancé par Taku et le regarda s'éloigner jusqu'à ce qu'il disparaisse. Elle se hissa par la suite sur le rocher où il avait pris place quelques minutes plus tôt. Le paysage était en effet magnifique et portait à la réflexion. Miyuki s'assit, jambes croisées, bras et épaules détendus, et ferma les yeux. Son coeur déjà calme s'apaisa à un point où toute tension de son corps et de sa tête disparurent sans laisser de trace. 

Elle avait le temps, jusqu'aux prochains événements, de méditer et de s'entraîner durement. C'était l'une de ses résolutions, celle d'aller au-delà d'elle-même, et elle comptait bien y parvenir, une étape à la fois. Pour gravir cette montagne qu'était la Voie du moine, il fallait bien commencer quelque part. C'est pourquoi un jour à partir de celui-ci ne se passerait pas sans qu'elle s'entraîne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty
Message(#) Sujet: Re: Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Détente et discussions [Miyamoto Miyuki] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Détente et discussions [Miyamoto Miyuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-