N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Rétablissement [Shôraizen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
.
Informations
Messages : 158
Rang : C+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyMar 4 Nov 2014 - 4:55

Je me réveillai en sueur, rare était les fois que je faisais un cauchemar, mais celui-ci était plutôt traumatisant. J'avais trahis le village de Konoha pour suivre un dénommé Seitô et l'organisation qui s'appelait Shôraizen et aussi attentée à la vie ainsi que de le torturer un Genin du village du feu, rien qui me ressemblait voyons, ce n'était pas moi, mais un vil reflet.
Depuis ma chambre qui était située au grenier de la maison bâtis par mon père, un homme à tout faire, je sentis l'odeur du bacon qui cuisait lentement. Ma mère avait donc encore préparé l'un de ses petits-déjeuners spéciaux journée de dur labeur. Je n'allais certainement pas me plaindre, une seule bouchée des plats qu'elle préparait valait bien une journée de travail, et puis aider ces parents ce n'était pas réellement du travail.

- Viens manger Arashi, le petit-déjeuner est servi !

Ça ne prit qu'un instant pour dévaler les escaliers et m'asseoir à table, mon père lisait le journal comme à son habitude et ma mère commençait à nous servir. Je repensais au rêve que j'avais fait, jamais je n'aurais trahis le village de Konoha, malgré mon âge d'entrer à l'académie, mes parents avaient toujours jugé bon de ne pas m'y envoyer et malgré tout cela, je restais fidèle au principe qu'on nous enseignait. Mon père abaissa son journal et me fixait du regard, un regard vide et transparent, soudain, il prit la parole et me dit :

- Si tu ne te réveilles pas maintenant, c'est la mort qui t'attend-tu le sais Arashi ? Tu n'es pas aussi faible que ça, tu ne vas pas mourir pour une simple technique de téléportation non ?

J'étais un peu secoué par ses paroles qui n'avaient aucun sens, quand soudainement tout se mit à tournoyer autour de moi et le noir complet s'installa. J'ouvris tranquillement les yeux et j'aperçus toute une salle médicale complète et bien garnis, un autre lit me faisait face et je reconnus Akane qui était encore inconscient, c'était donc un rêve le fait d'être avec mes parents qui était mort assassiné. Je tentais de me relever, mes muscles étaient trop endoloris pour faire le moindre mouvement, je ne savais pas du tout ou j'étais, Konoha avait réussi à me capturer ? Je n'en savais rien, mais je n'étais pas le moindrement attaché, j'allais devoir laisser le temps filer et voir ce qui en découlait.

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saitô Akane
Saitô Akane
Informations
Messages : 39
Rang : C+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyMar 4 Nov 2014 - 17:51

Tout était allé si vite, comme un battement d’ailes, comme si j'avais à peine eut le temps de cligner les yeux. Arashi et moi étions tranquillement en train d'engager la discussion avec une gamine de Konoha, d'ailleurs je n'aurais jamais pensé entamer un jour une discussion avec une gamine de Konoha, mais ce n'est pas la chose la plus bizarre qui arriva ce jour la. Nous n'avons même pas eu le temps de réagir, était-ce un piège ? Cette gosse était-elle simplement un appât envoyé par Konoha pour nous distraire quelques secondes, des bruits des sortes d'explosion et une grande et vive douleurs avant de ne faire qu'un avec l'obscurité. J'ignore encore ce qui c'est passé à ce moment. Était-je mort ? Cette sensation de sentir son corps flotter au milieu des ombres, ne plus pouvoir bouger, n'être qu'un vulgaire corps endormi, ou sans vie. Une nuit sans rêve, une nuit désagréable. Seitô nous avait en réalité sauvé d'une attaque de Konoha, comment notre plan avait-il pu foirer à ce point ? Nous n'avions pas attiré l'attention, nos seules victimes furent des bandits. Comment ont-ils pu savoir que nous étions à ce moment au sein du pays du feu. C'est grâce au Hiraishin qu'il a réussi à nous envoyer au sein du QG du Shôraizen. Je ne pensais pas que ça arriverait mais nous nous sommes fait avoir comme des débutants. Le noir s'estompa petit à petit pour laisser place à la lumière, un bruit avait attiré mon attention il y a quelques secondes. J'étais petit à petit en train de reprendre mes esprits.

Ouvrant doucement les yeux, la lumière m'offrit une désagréable sensation pendant quelques secondes avant que mes yeux ne s'adaptent aux formes et à la lumière des lieux. J'ignorais combien de temps j'avais dormi, restant là, la tête posé sur l'oreiller. Les yeux ouverts vers le plafond, je me souviens avoir vu un drôle de type avant de tomber dans l'inconscience. Tentant de me sortir du lit pour aller observer un peu les alentours, je réussis à peine à me redresser avec une vive douleurs dans tout le corps. Putain j'ignore ce qu'il c'est passé mais ça fait mal, sûrement une sorte de téléportation car je n'avais jamais vu un endroit comme celui-ci dans le pays du feu. Regardant un peu autour de moi tout en posant ma main droite sur mon bras gauche, serrant doucement les dents. Mon regard se posa sur Arashi qui se trouvait dans la même situation juste en face de moi. Hésitant quelques secondes avant de prendre la parole, un son sorti enfin de mon corps, me prouvant que non je n'étais pas mort et cette salle n'était pas la représentation du Paradis.

« J'ai l'horrible impression de m'être fait frapper par tout un village... T'es réveillé depuis longtemps ? J'ignore à quel endroit nous sommes et encore plus combien de temps je suis resté inconscient »


Haussant un sourcil d'étonnement, je n'avais pas l'habitude que mes sens me lâchent. J'aurais normalement du me souvenir d'autre chose que ce type face à nous, j'aurais du entendre quelque chose. Malheureusement je ne me souviens pas avoir vu sa bouche bouger. Et encore moins la moindre émotion sur son visage, aucun son n'était venu jusqu'à moi. Et je n'aimais pas oublier les choses, généralement j'avais une assez bonne mémoire. Faisant doucement bouger mes doigts comme pour vérifier que rien ne cloche, je n'ai jamais connu une douleur aussi intense dans le corps entier. Je dois dire que c'est la première fois, mais sûrement pas la dernière. Me reposant à nouveau dans le lit, levant avec difficulté ma main droite en direction du Plafond. Tout était de la faute de Konoha, ils nous avaient attaqués, je ne me souviens pas de tout mais je suis sûr qu'ils ont tentés quelque chose contre nous. Ces enfoirés ne changeront donc jamais. Ce village corrompu, je comprends encore plus pourquoi j'ai décidé de partir. Serrant mon poing droit toujours en l'air, jusqu'à ce que la douleur me fasse serrer les dents. Un jour je retournerais les voir, je vais devoir m'entraîner, devenir encore plus fort pour un jour pouvoir me pointer devant leurs portes avec un grand sourire aux lèvres. Ils auraient pu nous tuer Arashi et moi, j'ignore qui était cet homme. Qui nous a téléporté ici. Mais il nous a sauvé.

Konoha je rêve de te voir tomber en cendre, de voir tes maisons brûler, tes habitants avec la gorge tranchée. Laissant tomber mon poing contre le lit, au moins Arashi pouvait maintenant voir que j'avais eu raison quelques jours plus tôt, nous ne sommes que des déchets à leurs yeux. Nous ne méritons même pas de vivre, tout ça parce que nous avons décidé de prendre notre vie en main. C'est bien pour ça que je porte encore ce bandeau rayé, pour leurs faire honte. Leurs montrer clairement que je pourrais cracher sur le visage du Hokage sans avoir le moindre remord.

« La seule chose dont je suis sûr c'est que Konoha nous a bien baisé. »

Soupirant doucement, j'espère que mon corps se remettra bientôt de toutes ces blessures, j'étais prêt mentalement pour aller m’entraîner, malheureusement je ne l'étais pas physiquement.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsuno Tsubaki
Natsuno Tsubaki
Informations
Grade : Aizuyake / Nukenin de rang A
Messages : 693
Rang : A+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyMar 4 Nov 2014 - 22:35



Tsubaki se rendait dans le quartier infirmier du Shôraizen, rendant visite à chaque malade répertorié dans le registre que tenaient certains ninjas médecins, sauf cas exceptionnels, pour lesquels les patients étaient sur le départ. Bien entendu, le départ en bonne santé ! Heureusement, aucun départ n'avait été à déplorer. Elle sortait de la chambre d'un couple qui avait perdu une partie de sa motricité pour plusieurs semaines, mais qui, unit dans l'amour comme dans le malheur, vivait les choses plutôt bien. Aussi laissa-t-elle échapper un sourire alors qu'elle se dirigeait vers la chambre des dénommés Saîto Akane et Urufu Arashi, deux anciens konohajins sauvés par Seitô d'une attaque de leur ancien village. Ils s'en étaient sortis sans trop de dommages autres que des hémorragies mineures, mais ils avaient tout de même dormi un bon moment, sous des soins constants, au cas où quelque chose leur aurait échappé. Elle avait hâte que le Cheval arrive à la base pour prendre la charge de tous ces cas, bien qu'elle-même viendrait encore leur rendre quelque visite par la suite, pour garder des informations utiles à la gestion de base. Toujours est-il que la poignée de la porte ne demandait qu'à être tournée, aussi entreprit-elle ce magnifique mouvement de poignet qui lui ouvrit la porte sur de nouveaux horizons : la chambre.

Les deux ninjas étaient toujours dans leur lit, mais ils étaient enfin éveillés. Tous deux semblaient avoir découvert d'un moyen peu agréable que le mouvement que leur corps avait subi des dommages, que l'équipe médicale n'avait pas totalement effacés. D'autant qu'après tant de sommeil, le corps ne pouvait qu'être affaibli, et un entraînement devrait s'avérer nécessaire pour qu'ils retrouvent leurs capacités pleines et entières.

« Eh bien, je vois que nos belles au bois dormant ont enfin daigné ouvrir l’œil ! »

Les deux shinobis restèrent muets devant cette inconnue, du moins, devant le blanc qui suivit, la kunoichi supposa qu'ils n'avaient pas connaissances de son identité. Elle allait, encore une fois, devoir se présenter. Ouh, ce qu'elle n'aimait pas ça ! Elle avait beau être très sociable, demandez à quelqu'un de se présenter à des inconnus, cette personne aura toujours du mal. Néanmoins, elle allait devoir le faire pour leur expliquer.

« Bon, on va faire court, vu que je n’ai pas énormément de temps. Mon nom est Tsubaki, je suis une des Aizuyake, le Buta, pour être plus précis. Je suis la gestionnaire des comptes de l’organisation et également de la ville que vous allez pouvoir visiter dans quelques jours, si vous êtes remis sur pied d’ici là. Je vais vous expliquer un peu de quoi il en retourne. »

Et elle leur énonça la configuration de la base, leur présence dans un des bâtiments annexes du palais, le palais lui-même avec ses étages distinctifs, sa position de base souterraine, les failles servant à osciller entre les deux cavités. Toutes les informations basiques qu’elle pouvait leur donner dans son temps limité y passaient : la position cachée, la sécurité, la remise en état de la ville. Mais elle omit cependant le système d’éclairage, pour leur laisser le plaisir de la surprise. Certes, dans la pièce, un ou deux cristaux servaient à l’éclairage, mais d’une échelle plus imposante, le spectacle était magnifique.

Elle les observait, reprenant son souffle, sachant qu’elle ne devait pas tarder à reprendre le cours de ses fonctions, elle avait des comptes à gérer, des recensements à noter, compléter, des acolytes à nommer, désigner, une révision des systèmes à faire. Son temps était précieux, tout aussi précieux cependant que les membres du Shôraizen. Aussi, dans son temps imparti, devait-elle en consacrer un maximum à ces deux jeunes gens pour qu’ils comprennent bien là où ils étaient et comment fonctionnait la base. A présent qu’elle avait fait son exposé, c’était à eux de prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
.
Informations
Messages : 158
Rang : C+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyVen 7 Nov 2014 - 13:38

C'était donc cette jeune femme qui avait pris soin de moi et mon binôme lorsque nous étions inconscients, d'après ce que j'avais ressenti, elle n'avait pas lésiné sur les moyens de nous soigner. Elle était plutôt jolie à regarder et on se sentait bien en sa présence, elle devait avoir à peu près mon âge peut-être un peu plus jeune. Tsubaki nous expliqua son rôle au sein de l'organisation et j'appris même qu'elle possédait la bague du cochon. Elle expliquait tout ce qu'on avait à savoir sur l'endroit où nous nous trouvions, j'étais plutôt impressionné par tout ce qu'elle énumérait, je ne croyais que ça allait être aussi gros et bien organisé. Elle me semblait plutôt pressée de quitter l'endroit, avec son rôle, Tsubaki devait beaucoup avoir à faire. Je me présentais tout de même :

- Humm, bonjour ou bonsoir, je ne saurais le dire, j'ai l'impression que j'ai dormi plus longtemps qu'a l'habitude et rien ne m'indique le temps. Passons à la présentation, je suis Urufu Arashi et j'ai déserté Konoha en même temps que le Tsugurike. Je suis l'un des premiers membres de l'organisation et j'ai bien l'impression que notre mission s'est mal déroulée suite à une interruption inattendue. Je ne crois pas avoir d'autre chose à rajouter sur moi, nous allons apprendre à nous connaitre au fil du temps.

Je me sentais ridicule ainsi couché dans le lit d'hôpital, je fis outre mes douleurs physiques et me relevai non sans peine. J'étais beaucoup plus grand que la femme qui se tenait devant nous ce qui n'était pas rare vu ma taille plutôt impressionnante. Je tournai mon regard vers Akane et je lui fis un signe de tête comme pour lui signifier que nous étions sains et sauf.

-Quand tu vas avoir terminé de présenter Akane, je suis partant pour qu'on visite cet endroit au plus vite et toi mon compagnon ?


Dernière édition par Urufu Arashi le Sam 8 Nov 2014 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saitô Akane
Saitô Akane
Informations
Messages : 39
Rang : C+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyVen 7 Nov 2014 - 18:30

Malheureusement nous n'avons pas eu le temps de discuter Arashi et moi que la porte de la grande pièce s'ouvrit. Dévoilant une femme plutôt jeune. Ils semblent bien organisés ici, à peine réveillés qu'ils sont déjà au courant et viennent sans plus attendre à notre rencontre, c'est sympa. Malheureusement nous ne pouvons pas bouger, alors j'espère ne pas être tombé sur une bande de cons, ou encore pire... Dans l'un des grands villages. Mais pour l'instant ça n'y ressemble pas en tout cas. Leurs belle au bois dormant ? Hm... Drôle de façon d'entamer la discussion, serrant doucement les dents à cause d'une douleur à l'épaule gauche en me redressant légèrement dans mon lit, lançant un regard interrogateur à la nouvelle venue puis à Arashi. Lui ne semblait pas stressé, sûrement savait-il ou nous étions, peut être connaissait-il cette femme. Nous aurions donc réussit à atteindre la base du Shôraizen ? Pourtant nous avons été attaqué oh... Et puis merde. J'abandonne j'ai vraiment du prendre un sale coup sur la tête on verra bien ce qu'il risque de se passer avec l'arrivée de notre « Prince charmant ». Elle nous compare à des gonzesses je fais pareil, dégageant un petit peu mes cheveux de devant mon visage, le regard posé sur la jeune femme qui avançait dans notre direction, elle semblait calme. Un minimum saine d'esprit, si j'étais à Konoha j'aurais reconnu le village, reconnu les visages.

Arashi lui aussi resta muet quand à la venue de la demoiselle. Mais très vite elle combla le blanc qui c'était installée dans la pièce en prenant la parole de nouveau. Esquissant un grand sourire en découvrant enfin dans quel endroit je me trouvais. J'ignore comment ils avaient fait pour venir nous sauver, pour surgir de nul part pile au bon moment. Visiblement ils ne sont pas faibles. J'aurais presque honte de les rejoindre vu mon niveau actuel, enfin en tout cas me voilà rassuré. Je ne vais pas mourir aujourd'hui. Visiblement la chance est de mon côté dernièrement, frôler la mort deux fois et s'en sortir les deux fois par un quelconque miracle. La téléportation et la décision d'Arashi touché par ma phrase balancée avant l'inconscience. J'aurais pu quitter ce monde il y a quelques jours déjà, oublier toute cette guerre, effacer toute cette haine envers Konoha, mais je suis content au final j'ai pu rencontrer Arashi, et discuter de cette organisation qui partage la même vision des choses que moi. Comme quoi, c'est bien plus excitant de déserter plutôt que de vivre derrière ces grands murs, derrière des remparts qui vous assurent une pseudo sécurité.

Lancée sur le sujet elle ne s'arrêtait plus et ce serait bien trop malpoli de la couper, j'ignore si c'est elle qui nous a soignée, mais autant l'écouter jusqu'au bout et poser les questions ensuite. Elle évoqua la configuration de la base, un soi-disant palais, la position cachée de la base... Hm encore une fois pour moi la divulgation des informations étaient bien trop rapide. Je n'allais pas m'en plaindre mais évoquer de suite la configuration de la base et la position de celle-ci était quelque chose de risqué, il faut toujours faire attention aux traîtres. Je ne compte pas le faire, mais d'autres avec de mauvaises intentions pourraient détruire ce rêve de base, de liberté. Et facilement en plus de ça s'ils divulguent tout au premier venu. En tout cas le projet semblait vraiment ambitieux et réfléchis, et en plus de ça il semblait bien avancé, l'endroit ou nous étions ne tombait pas en ruine, j’imaginais la base dans un état plus... Piteux on va dire. Mais au contraire je suis étonnement surpris. J'ai vraiment du faire une bonne action pour avoir tant de bonnes choses d'un coup. J'ignore quoi encore mais je n'ai pas l'habitude de tout ça.

Terminant enfin son discours je dois dire que ça me branchait et m'intéressait encore plus maintenant après avoir entendu tout ça, enfin... Avait-je vraiment le choix maintenant que j'avais entendu tout ça ? Un blanc s'installa de nouveau entre nous trois, autant prendre la parole si elle a terminée, les présentations ne vont pas se faire toute seule.

« Akane Saitô, enchanté. Je ne m'attendais pas à me réveiller ici,mais je dois dire que je suis rassuré. Et qu'après avoir entendu tout ça je me demande encore si je suis en train de rêver ou si ce projet existe bel et bien. Mais vu l'horrible sensation que j'ai dans tout le corps, je pense que ce projet est réel. Et je suis totalement pour Arashi, mais pour l'instant je suis incapable de me lever..»

Posant ensuite mon regard sur Arashi puis de nouveau sur la jeune femme, je venais de dire ce qui me tenait à cœur depuis tout à l'heure. Peut-être pouvait-elle nous apprendre un peu plus de choses, ou peut être qu'Arashi désirait lui aussi parler. En tout cas j'ai vraiment hâte de pouvoir me lever pour admirer la base, et pour pouvoir reprendre l’entraînement. 'un côté c'est surprenant et bizarre de se faire sauver par quelqu'un, nous qui ne représentons plus rien aux yeux des autres ninjas, ceux qui vivent dans l'une des grandes nations. Ici nous sommes tous les mêmes, ils nous voient tous de la même façon. Moi l'homme sans émotion je serais presque touché par le rêve et le but de cette organisation. C'est pour cette raison que je ne peux refuser d'y entrer, ou du moins essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Natsuno Tsubaki
Natsuno Tsubaki
Informations
Grade : Aizuyake / Nukenin de rang A
Messages : 693
Rang : A+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyVen 7 Nov 2014 - 18:36



Il n’avait pas échappé à Tsubaki que le fameux Akane s’était montré méfiant lorsqu’il l’avait écoutée énoncer les informations qu’elle leur avait données. Mais elle n’avait pas le choix, il fallait leur expliquer les choses complètement, sinon le choc du dehors leur serait trop rude. Déjà, pour elle, chaque sortie restait une éternelle surprise, alors pour eux… N’en parlons pas ! Et puis, au pire, s’ils s’avéraient être des problèmes, elle laisserait Azumi s’en occuper. Après tout, elle aussi savait ce qu’elle était en train de faire, comme elle savait très bien les visites auxquelles se rendait la jeune dame dans le bâtiment médical. Elle devait bien se douter de sa conduite, à l’instant.

A son inverse, le jeune Arashi semblait plus détendu, sûrement plus apte et plus en état à recevoir et comprendre tout ce qui lui arrivait à l’esprit dans ces instants. Il expliqua qu’il était déjà un ancien de l’organisation, ce qui l’éclaira dans son résonnement. Elle écouta les deux histoires avec beaucoup d’attention, elle avait encore quelques moments devant elle, autant en profiter ! Les présentations, fussent-elles courtes, avaient le mérite d’être d’une espèce de chaleur, de léger humour dont les deux ninjas avaient bien besoin au vu de leur état. S’ils étaient capables de se lever et de se mouvoir, elle voyait bien que la douleur accompagnait chaque motion, faisant grimacer leur visage. Elle trouva amusante la proposition d’Arashi à son partenaire, et ne put s’empêcher de rire doucement, à l’ouïe du terme « mon compagnon ». Elle se demanda brièvement si ces deux-là étaient liés autrement que par l’organisation ninja, mais ne pensa pas qu’il s’agisse d’un élément suffisamment important et public pour être relevé, si tant est qu’il soit correct. Ce n’était pas quelque chose qui entrait dans son champ d’affaires, que le temps délaissait derrière elle pendant qu’elle le passait avec les deux jeunes recrues. Elle n’allait pas devoir tarder.

«Personnellement, je resterais encore au lit une heure ou deux minimum avant de m’aventurer dehors, commença-t-elle. D’autant que le spectacle qui t’attend dehors en a fait tomber plus d’un sur ses fesses. Alors je ne préfère pas qu’il t’arrive la même chose, dans ton état. »

Elle marqua un petit temps de pause, histoire de tenter de jauger si les deux shinobis tiendraient compte de son conseil, puis décida tout de même de continuer :

« Bien entendu, je ne vous empêcherai pas de sortir si c’est vraiment ce que vous souhaitez. Je ne fais que donner un conseil, libre à vous de le suivre ou non. Mais je ne saurais que vous conseiller de vite vous rétablir, parce que dans quelques temps viendra un événement qui devrait vous intéresser autant qu’au reste des membres. Mais je vous laisse la surprise. »

Elle leur lança un clin d’œil leur faisant bien comprendre que l’événement allait être super, du moins le pensait-elle, mais qu’ils n’auraient pas plus d’informations à ce sujet. Elle regarda la montre qu’elle avait au poignet et, dans un sursaut, se dirigea vers la porte en annonçant :

« Bon sang, je suis en retard ! Bon, c’est pas tout ça, mes petits chéris, mais il faut que je file. Si j’avais su que vous vous réveilleriez aujourd’hui, je vous aurais prévu plus de temps, mais là je dois vraiment y aller. Je vous dis à plus tard, si vous voulez quelques infos ou juste discuter, les infirmières et médecins me le feront savoir et je reviendrai au plus vite ! Ciao ! »

Ainsi partit-elle, fermant rapidement la porte derrière elle et entamant un sprint vers la ville, où elle avait fort à faire, laissant les deux « compagnons » entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
.
Informations
Messages : 158
Rang : C+

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] EmptyDim 9 Nov 2014 - 3:30

F
ranchement, elle croyait sincèrement que j'étais faible à ce point ? Oui, la douleur m'a mis inconscient pendant plusieurs jours, mais d'habitude, j'apprivoise la douleur, elle est ma meilleure amie. Je n'attendrais certainement pas une heure ou deux pour me relever, j'étais fin prêt à visiter ce qui allait être ma demeure, le cœur du Shôraizen. Ce bâtiment qui me semblait énorme pour avoir une salle d'hôpital a lui seul.

Voyant Tsubaki quitté la pièce, je me retournai vers Akane, mon sourire voulait tout dire, je sentais l'énergie de la base m'envahir, revigorer mes forces et me sentir plus fort que jamais. J'avais fait le bon choix. Je lui fis un signe de tête pour lui dire de me suivre et je commençais la visite de la base.
Énorme, c'était le seul mot que j'avais à la bouche en visitant l'endroit, tout était prévu pour tout le monde. Des dortoirs pour les filles et garçon, cuisine et même une salle de projection de genjustu, ça allait plaire à mon pote.

- Tu vois, quand je t'ai parlé du Shôraizen, on aurait dit une petite association de petit malfaiteur sans importance, mais je suis heureux que tu puisses constater de tes propres yeux que nous sommes en fait puissants.

Le plus magnifique restait à voir, les magnifiques cristaux qui nous servaient d'éclairage et aussi de chauffage, car il dégageait de la chaleur. Je n'étais pas du genre à être émerveiller des choses qui m'entouraient, par exemple certaine personne pouvait admirer des tableaux et être impressionnée ou même un coucher de soleil, or dans mon cas rien de tout ça n'avait le moindre effet, par contre voir les cristaux et la beauté du QG voulait tout dire pour moi, mélanger a ma fierté d'appartenance au Shôraizen, je bavais devant la beauté de l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Rétablissement [Shôraizen] Empty
Message(#) Sujet: Re: Rétablissement [Shôraizen] Rétablissement [Shôraizen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rétablissement [Shôraizen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Yu no Kuni :: Base du Shôraizen-