N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyVen 15 Aoû 2014 - 4:18

L’immensité de Tsuchi no Kuni était à portée de vue. Aokiji était enfin sorti de cette horrible jungle où il frôla la mort de peu. Mais il ne pouvait en vouloir qu’à lui-même. Il avait pris la responsabilité d’accompagner une vagabonde au siège du Shûkai. Même si ses raisons ne regardaient que lui, il fallait avouer que cette dernière lui avait procuré pas mal d’ennuis durant la traversée de Kusa no Kuni. Il aurait pu se passer de l’accrochage qu’ils eurent avec le clan Tôhatsu par exemple. D’ailleurs, celui-ci eut pour conséquence de séparer le Samui de sa compagne de voyage. Une fois séparés, ils réussirent à semer leurs poursuivants, du moins c’était le cas du jeune homme. Il était le premier à être arrivé au point de rendez-vous. Avant de s’enfuir, il avait pris le soin d’indiquer à Asumi le lieu où ils se retrouveraient.  La frontière qui séparait le Pays de l’Herbe et celui de la Terre. Un profond canyon où ruisselait un fin cours d’eau. Le paysage tropical qu’il avait parcouru ces derniers jours se contrastait ici avec les immenses plaines à perte de vue du territoire abritant le Shozaichi. Ces deux pays étaient reliés par un large pont en pierre qui semblait daté de plusieurs dizaines d’années.

Aokiji s’était donc posté à l’extrémité de celui-ci, attendant patiemment la jeune femme qui ne semblait pas vouloir  pointer le bout de son nez. Alors que le temps défilait, le Samui commençait à douter de la venue d’Asumi. Non pas qu’il pensait qu’elle l’avait abandonné et renoncé à rejoindre le Shozaichi grâce à son aide. A vrai dire, des idées beaucoup plus sombres lui venaient successivement en tête. Elle s’était peut-être fait prendre par les Tôhatsus en fin de compte. Faut dire qu’elle était blessée et épuisé. Le jeune homme n’aurait peut-être pas dû la laisser seule. Ou peut-être qu’elle avait finalement réussi à échapper aux indigènes mais était tombé nez à nez avec un animal sauvage. L’on pouvait imaginer une infinité de théories, mais la réalité était bien là. La vagabonde n’était toujours pas arrivée. Elle devait surement avoir été ralentie. Aokiji n’avait pas de temps à perdre. Il n’allait pas poiroté indéfiniment. Il laissa échapper un profond soupir puis s’assit sur le rebord du pont. Il décida de lui laisser jusqu’à midi. En attendant, il profitait de cette magnifique vue qui s’offrait à lui.

A vrai dire, il n’attendit pas si longtemps que ça. Au bout d’une petite heure, un bruit se fit entendre au fond de la jungle. Ensuite, bondissant d’une branche afin d’atterrir non loin du pont, Asumi fit enfin son apparition. Aokiji était étrangement ravi de la revoir et surtout de constater qu’elle était saine et sauve. Survivre dans cette forêt n’était pas un exercice facile, mais les deux shinobis y était parvenu. Le Samui s’avança donc vers la vagabonde afin de l’accueillir.


    « Eh ben dis donc ! A deux minutes près tu n’aurais surement trouvé personne pour t’attendre. Dis-moi, il t’est arrivé quoi comme ça dans la jungle après que nous nous soyons quittés ? »



Aokiji afficha un sourire pour le moins timide puis prit un air beaucoup plus sérieux.


    « En tout cas, je suis content que tu ailles bien… »


Un silence plutôt embarrassant s’installa alors entre le duo. Pourquoi avait-il fallu qu’il dise ça à haute voix ?!
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyVen 15 Aoû 2014 - 5:53


Ainsi c'était donc ça le pays de la terre? Un bras appuyé contre le tronc massif de l'arbre sur lequel elle se trouvait, Setsuna observa quelques instants les plaines qui s'étendaient à perte de vue devant elle. Elle s'attarda sur les volcans qui étaient parfois visibles dans le lointain, surprise de constater qu'il y en avait également à Tsuchi no Kuni. Ils lui rappelèrent Hai no Kuni, l'île sur laquelle elle avait passé la majorité de sa vie. Ce qui faisait remonter plein de souvenirs à la surface...

La jeune femme les chassa d'un revers mental de la main et baissa le regard sur le pont qui traversait le précipice qui représentait la frontière entre le pays de l'herbe et celui de la terre. Elle n'était pas mécontente de quitter enfin cette jungle et de pouvoir passer à l'étape suivante de son voyage. D'autant plus qu'Aokiji avait tenu parole et se trouvait là, assis sur le rebord du pont. Setsuna avait apprécié se retrouver seule quelques temps mais elle était soulagée de voir qu'elle pouvait encore compter sur son guide. En revanche elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il n'avait pas décidé de la laisser se débrouiller seule vu ce qu'il s'était passé avec les Tôhatsus. Elle, c'est ce qu'elle aurait fait...

La noiraude se laissa choir de son arbre et se réceptionna en douceur sur le sol avant de s'engager sur le grand pont de pierre. Aokiji l'aperçut alors et vint alors à se rencontre tandis qu'elle franchissait de son côté la moitié du chemin les séparant. Elle s'autorisa au passage un rapide regard au fond de canyon pour jauger de sa hauteur et constata qu'elle était plutôt impressionnante. Le cours d'eau que l'on pouvait distinguer dans ses profondeurs avait sans doute creusé la roche pendant des millénaires. Ce travail de patience de la nature ne lui inspirait rien d'autre qu'un respect absolu...

- "J'avoue que ça a été plus difficile que prévu de rejoindre ce pont, oui!" répondit-elle avec le même sérieux que son guide lorsque ce dernier lui fit remarquer qu'elle n'aurait trouvé personne deux minutes plus tard. "Mais pour ma défense je précise que je ne suis pas du coin, moi..."

Inutile de lui parler de ce Nnoitra pour le moment et des soucis liés à sa rencontre. Elle comptait bien garder sous silence cet épisode pour l'instant. Elle commençait à faire confiance à Aokiji mais pas assez pour lui faire part de ce genre de détails.

- "Et de ton côté? Rien de spécial à signaler?"

Un silence gêné s'installa ensuite entre les deux protagonistes lorsque le jeune homme ajouta qu'il était content qu'elle aille bien. Setsuna leva un sourcil sceptique en se demandant s'il se fichait d'elle où s'il pensait vraiment ce qu'elle disait. Peu de gens en venaient à se soucier d'elle, parce qu'elle faisait en sorte que ce soit le cas. Mais elle était aussi contente de voir qu'il avait pu s'en tirer même si elle n'en avait pas douté une seule seconde. Que pouvait-il arriver à un membre du Shûkai sur ces terres?

- "Heu... Oui, moi aussi je suis contente que tu ailles bien!" répondit-elle quelques instants en se passant une main dans les cheveux, gênée. "Qu'est-ce que j'aurais fais sans mon guide, hein?"

Elle avait jugé nécessaire d'ajouter cette phrase comme pour mieux se protéger. Elle l'appréciait ce jeune homme, elle ne pouvait pas le nier. Mais ça soulevait pas mal de problèmes qu'elle aurait préféré n'avoir jamais à affronter. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Et vite si elle souhaitait garder avec lui la distance qu'elle s'évertuait à maintenir avec les gens en général. Mais la preuve - feinte ou non - d'intérêt de son partenaire la mettait mal à l'aise: il avait été honnête et digne de confiance jusqu'à maintenant, ce qui n'était pas le cas de la jeune femme.

Elle détourna le regard en réfléchissant une dernière fois à la décision qu'elle avait prise quelques heures plus tôt en fuyant les Tôhatsus. Puis, son choix fait, elle soupira doucement en fermant les yeux. Elle fit un pas en direction d'Aokiji et se forcer à relever ses yeux pour les replonger dans son regard. Il était temps d'être honnête à son tour...

- "Je dois te dire un truc..." ajouta-t-elle à voix basse et avec un manque d'enthousiasme évident. "Je n'ai pas été totalement correcte avec toi depuis que je te connais. Je ne m'appelle pas Asumi mais Setsuna. Setsuna Nakagawa. Lorsque je t'ai rencontré j'ai jugé plus prudent de ne pas te révéler ma véritable identité, tout simplement parce que je ne savais pas quel genre de personne tu étais. Pour être honnête je n'en sais pas beaucoup plus à ton sujet à l'heure actuelle mais... je crois que je peux te faire confiance. En tout cas, je peux essayer!"

Appréhendant un peu la réaction du membre de l'Ōdā, Setsuna décida de ne pas l'attendre comme une fillette venant d'avouer une bêtise à ses parents. Ce qu'elle avait fait, elle l'avait fait parce qu'elle l'avait jugé nécessaire. Ce n'était que l'expression d'une méfiance qui était d'ailleurs pleinement justifiée vu le monde dans lequel ils vivaient. Pouvait-il lui en vouloir parce qu'elle s'était montrée prudente envers un inconnu, ce qu'il était alors? Non, certainement pas...

- "Quoi qu'il en soit nous avons assez perdu de temps, non?" reprit-elle sur un ton plus léger comme si elle cherchait à changer de sujet. Ce qui était bel et bien le cas. "Autant mettre le plus de distance possible entre nous et Kusa no Kuni d'ici la nuit. Et puis j'aimerais bien trouver un cours d'eau histoire de me débarbouiller un peu... Je dois avoir une mine affreuse!"

Elle lui décocha un sourire aussi furtif que timide lorsqu'elle eut terminé sa phrase. Elle n'avait pas encore nettoyé le sang qui maculait son épaule et sa joue. Ce dernier, mélangé à la cendre qu'elle avait utilisé pour bloquer son écoulement, devait lui donner l'allure d'une personne revenant de la guerre ou peu s'en faut. Si l'on ajoutait à ça les cernes héritées d'une nuit sans sommeil, elle devait vraiment avoir l'air d'une déterrée.

Setsuna reprit sa route et frôla le Samui avant de le dépasser pour prendre la direction des plaines de Tsuchi no Kuni. Elle ne savait pas vraiment comment Aokiji allait réagir à sa déclaration ou même s'il en avait quelque chose à faire. Mais elle n'avait pas envie de devoir se justifier...

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptySam 16 Aoû 2014 - 3:14

La révélation d’Asumi, ou plutôt, de Setsuna, eût l’effet d’un coup de massue pour Aokiji. Pourtant il aurait dû s’en douter. Une fille qu’il ne connaissait pas n’allait surement pas lui révéler sa véritable identité. Elle n’avait aucune réelle raison de lui faire confiance depuis le début de leur périple. Alors pourquoi prit-il les aveux  de la vagabonde comme une trahison ? En effet, maintenant il avait l’impression d’avoir fait tout ce chemin, fait face à toutes ces péripéties, avec une toute autre personne. Le jeune homme resta bouche bée. Que pouvait-il bien dire ? Lui crier dessus à nouveau et rompre son engagement ? Faire comme si de rien était et poursuivre le voyage ? Le Samui ne comprenait pas pourquoi il prenait cela tant à cœur. Il l’a connaissait à peine. De plus, il n’était pas du genre à s’attacher aux gens de la sorte. Cependant, il ressentait une certaine connexion avec cette Setsuna qu’il ne pouvait expliquer. La jeune femme avança alors sans vraiment attendre une réponse de la part d’Aokiji. Ce dernier resta immobile alors que leurs deux corps se croisèrent. Après un court silence, le Genin se retourna brusquement vers elle et lui cria des mots qu’il ne put contrôler.


    « Ne me ment plus !... »


Ses paroles avaient une nouvelle fois dépassé ses pensées. Setsuna s’arrêta alors et un nouveau silence s’installa. On pouvait entendre le vent souffler entre les crevasses du canyon tant l’atmosphère entre les deux individus était devenue pesante. Aokiji fixait la jeune femme qui lui tournait le dos. C’était peut-être mieux comme ça. Lui dire les paroles qui suivirent aurait surement été embarrassant à prononcer les yeux dans les yeux.


    « Plus de mensonge à partir de maintenant. Nous avons encore du chemin à parcourir donc si tu te retrouves dans une situation où te sens obliger de me mentir, je préfère que tu ne dises rien plutôt. »


Le shinobi du Shûkai s’avança alors à son tour d’un pas décidé et dépassa la jeune femme. Après réflexion, il ne lui en voulait pas. A vrai dire, il souriait intérieurement. Si Setsuna lui avait révélé sa véritable identité, cela voulait de toute évidence dire qu’elle commençait enfin à faire confiance au Samui. Cette idée lui plaisait bien. Toujours tourné vers l’horizon, Aokiji avait déjà en tête leur prochaine destination.


    « Nous dirons qu’aujourd’hui est un nouveau départ ok ? Et n’inquiète pas, nous ne sommes plus dans la jungle. Nous sommes au Pays de la Terre après tout. Un territoire beaucoup plus civilisé. J’ai donc beaucoup mieux à te proposer ! »


Le Samui n’en dit pas plus alors qui lança un regard espiègle à sa comparse. Un peu pour lui montrer qu’en fin de compte rien n’avait réellement changé à part son prénom. Quoique, tous les deux semblaient un peu plus proches, mais juste un peu…

Le binôme se mit donc en route, toujours en direction du Shozaichi. Les premières routes qu’ils entreprirent étaient plutôt campagnardes. A vrai dire, tout le paysage l’était. La terre de Tsuchi no Kuni étant particulièrement fertiles, des fermes et autres exploitations agricoles en tout genre s’agglutinaient dans la région. Les deux jeunes gens avaient passé la journée à marcher. Ils n’avaient pas beaucoup parlé sur la route, non pas parce qu’il y avait un quelconque gêne entre eux. Mais plutôt parce qu’aucun d’entre eux n’était réellement bavard. De plus, ils préféraient surement profiter du voyage qui était pour le moment beaucoup plus paisible que leur séjour à Kusa no Kuni.

Alors que le soleil commençait à disparaitre derrière les collines, Aokiji proposa donc de s’arrêter pour aujourd’hui. Comme il l’avait planifié, ils arrivèrent avant la tombée de la nuit à un petit village très rustique qui devait compter tout au plus une trentaine d’habitants. Le Samui s’y était également arrêter lorsqu’il était en route pour le Pays de l’Herbe il y a quelques jours. Il conduit alors sa compagne de voyage à la surprise qu’il lui avait réservé. La Pays de la Terre était réputé pour ses stations thermales. L’activité volcanique du territoire avait donné naissance à plusieurs sources chaudes, très prisées des touristes. Le Genin conduit donc Setsuna dans l’un de ces établissements. Ils pourraient ainsi prendre un bain digne de ce nom, manger un bon dîné et s’octroyer une bonne nuit de sommeil. Cela allait surement lui coûté une bonne partie de ses économies mais bon l’argent était fait pour être dépenser après tout.

Le duo se sépara donc et chacun s’en alla profiter des sources chaudes. Bien entendu il ne s’agissait pas de bains mixtes et c’était temps mieux. L’alter-ego pervers d’Aokiji n’aurait surement pas résisté aux diverses tentations. Enfin bon. Après s’être bien revigoré, le Samui se rendit alors dans leur chambre. Oui, ils allaient dormir dans la même pièce mais séparés par un pare a vent. Il ne voulait pas mettre Setsuna mal à l’aise. D’ailleurs cette dernière n’était toujours pas revenue de son bain. Malgré son caractère assez spécial, elle restait une femme. Il souhaitait surement se bichonner un peu plus longtemps. Le jeune homme s’assit donc attendant qu’elle arrive afin qu’ils puissent entamer le repas. Aokiji avait quelques questions à lui poser…
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptySam 16 Aoû 2014 - 8:27


Bon ben ça c'était plutôt bien passé tout compte fait. Aokiji semblait avoir compris - ou tout du moins accepté - le mensonge au sujet de son identité et elle s'en félicitait. De toute façon il ne pouvait pas faire grand chose sinon l'abandonner et la laisser se débrouiller pour rejoindre le Shozaichi. Mais cette perspective n'était pas très réjouissante dans la mesure où la jeune femme ne connaissait rien de ce pays et de ses mœurs. Elle pouvait très bien se débrouiller seule mais elle allait encore perdre du temps. Et puis Aokiji était fiable et c'était une qualité trop rare pour qu'elle se passe de lui pour le moment.

- "Plus de mensonges, promis!" acquiesça-t-elle en sachant pertinemment qu'elle ne se gênerait pas de recommencer si jamais la situation l'exigeait.

D'ailleurs, ne venait-elle pas à nouveau de pêcher en faisant cette promesse? Elle réprima un léger sourire en se disant qu'elle jouait un peu avec le feu mais qu'elle adorait ça. Mais c'était ainsi, elle était trop méfiante pour faire confiance et trop fière pour accepter qu'elle puisse avoir tort à ce sujet.

- "Va pour un nouveau départ alors!" confirma-t-elle avant d'emboîter le pas à son compagnon de route qui venait de la dépasser.

Setsuna laissa bientôt de côté cette petite mise au point et se concentra sur le paysage de Tsuchi no Kuni. L'environnement se prêtait bien à l'agriculture et ils croisèrent de nombreuses fermes le long de leur route. Le duo ne parla pratiquement pas durant le trajet, l'un comme l'autre n'étant pas de ceux qui aimaient débattre de tout et de rien. Ils profitèrent chacun à leur façon de la beauté du pays de la terre sans se perdre en paroles inutiles jusqu'à la tombée de la nuit où ils arrivèrent enfin à un petit village. La noiraude ne tarda pas à comprendre ce que son partenaire avait en tête lorsqu'ils se retrouvèrent à l'entrée d'une station thermale.

La jeune femme fut immédiatement séduite par l'idée mais ne perdit pas pour autant le sens des réalités. Elle tourna un regard amusé vers Aokiji:

- "Ton idée, tes ryos!" fit-elle en lui décochant un sourire prédateur. "Je te préviens, ça va faire mal!"

Elle n'avait pas souvent l'occasion de s'accorder des instants de détentes mais lorsqu'elle en avait, elle savait en profiter. Espérant que son partenaire avait assez d'argent avec lui et qu'il angoisserait un petit peu à l'idée de perdre jusqu'à ses dernières économies, Setsuna entre avec un enthousiasme mesuré dans l'établissement. Ils se séparèrent ensuite pour profiter des joies des sources d'eau chaudes, les bains n'étant évidemment pas mixtes. La jeune femme entra doucement dans l'eau chaude en fermant les yeux comme pour mieux profiter de l'effet apaisant du fluide sur ses muscles endoloris.

Elle perdit alors la notion du temps et profita pleinement des joies de la source thermale en jetant de temps à autre des regards vers la balustrade en bois séparant les hommes des femmes à la recherche de regards indiscrets. C'était typiquement dans ce genre d'endroits que la perversité des hommes se révélait sous la forme de l'éternel jeu qui consistait à observer les femmes dans leur plus simple appareil.

Après le bain, Setsuna alla se faire masser avant de se faire apposer des pierres chaudes. Rien de mieux pour revigorer le système circulatoire du Chakra. La jeune femme décida ensuite d'aller retrouver Aokiji, d'autant plus que ça faisait maintenant quelques heures qu'ils s'étaient séparés. Il devait certainement l'attendre depuis un moment. Ce fut donc vêtue d'un kimono prêté par l'établissement et ses affaires sous le bras qu'elle rejoignit la chambre commune qu'ils allaient partager pour la nuit. Elle fit coulisser le panneau à l'entrée et vint prendre place en face de son partenaire après une rapide observation de la pièce.

- "Je confirme, tu as eu une excellente idée en décidant de passer la nuit ici! Tu vas sûrement pas tarder à regretter ta générosité mais en tout cas j'apprécie l'attention!" s'amusa-t-elle. "En fait tu n'as pas attendu trop longtemps?"

La shinobi posait la question par pure politesse puisqu'elle se doutait bien de la réponse. Mais bon elle s'était promis de faire des efforts et vu la situation c'était le moins qu'elle pouvait faire. Elle détailla ensuite les plats disposés entre eux et releva un regard embarrassé vers lui:

- "En fait j'ai réfléchi à ton truc d'être honnête et tout ça alors... tu sais les deux Tôhatsus qui nous ont attaqués hier? Ben... Je les ai tués avant de prendre à mon tour la fuite. Je sais, je sais.. Ils étaient allongés pour le compte et c'est pas vraiment honorable d'achever un ennemi à terre mais d'un autre côté tu avoueras qu'ils l'ont bien cherché! Ça aurait très bien pu être nous à leur place..." se justifia-t-elle. "Et puis toi et moi savons très bien qu'ils allaient recommencer. Mais ne t'en fais pas, j'en endosse la pleine responsabilité! Tu n'as rien à voir avec tout ça alors essaie de ne pas trop le prendre à coeur. Je voulais juste que tu sois au courant au cas où on te poserait des questions à ce sujet, comme ça tu ne seras pas pris au dépourvu. N'en parlons plus d'accord?"

Elle se trouva un intérêt soudain pour un bol de nouilles grillées comme pour éviter le regard de son partenaire. Elle se sentait coupable même si elle était consciente qu'elle avait fait le bon choix, le juste choix.

- "Et puis je suis sure que tu as aussi des trucs à m'avouer toi aussi, non? Peut-être au sujet de ton exil? C'était pas une simple machination familiale hein? Enfin... Quoi qu'il en soit, bon appétit!"

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptySam 16 Aoû 2014 - 23:37

Décidemment, Setsuna était en forme aujourd’hui. Elle allait de révélation en révélation. Cette fois elle venait d’avouer un meurtre. Plutôt deux à vrai dire. Ceux des Tôhatsus qu’ils avaient affrontés dans la jungle. En effet, Aokiji avait quitté les lieux quelques instants avant elle. C’était surement à ce moment qu’elle en profita pour les achever. Abattre un homme à terre n’était pas très glorieux mais malheureusement très courant dans le monde des shinobis. L’acte en lui-même ne dérangeait pas le Samui. Mise à part l’appartenance au Shûkai, il n’avait aucun point commun avec le clan Tôhatsu. Dans l’absolu, leur mort lui importait peu. Ce qui était le choquait davantage, était plutôt le fait que Setsuna eût été capable d’un tel acte. Depuis qu’elle l’avait rejoint sur le pont, il avait l’impression d’avoir une toute autre personne devant lui et cela aussi bien sur le plan positif que négatif. En effet, ils semblaient beaucoup plus proches et à l’aise l’un vis-à-vis de l’autre. Mais paradoxalement, plus il apprenait à connaitre la jeune femme, plus il découvrait le côté sombre de son être.

Quoiqu’il en soit, Aokiji ne lui en tint pas rigueur. Cependant, il allait rester sur ses gardes désormais. Cette petite vagabonde pourrait surement s’avérer plus dangereuse que prévu. Que pouvait-elle bien lui cacher encore ? Le Samui ne fit aucun commentaire sur le sujet pour le moment. Il laissa juste échapper un rire étouffé.


    « Ne pas trop le prendre à cœur, tu dis ? »


Le jeune homme continua à rire un court instant puis reprit son sérieux. Il arrangea sont large kimono qui laissait entrevoir son torse finement musclé. Il joint ses deux mains afin d’y poser son menton et s’avança un peu vers Setsuna. Il plongea alors son regard dans les pupilles écarlates de cette dernière.


    « Je vais te dire un truc sur moi. Je peux comprendre qu’au vu de mes précédentes actions tu sois un peu confuse, mais je suis quelqu’un de très égoïste. La vie des autres m’importe très peu sauf s’ils parviennent à me prouver qu’ils méritent mon intérêt… »


Aokiji marqua un temps d’arrêt, le temps de lancer un sourire espiègle à son interlocutrice. Il se redressa alors et hocha les épaules.


    « En conclusion, je m’en fous qu’ils soient morts. Maintenant mangeons. »


La désinvolture dont faisait preuve le Genin pourrait choquer mais tout était vrai. Il accordait très peu d’importance aux choses. Mais bien entendu, il était beaucoup plus sensible sur certains autres aspects de sa vie. Setsuna en était témoin. Ceci fait, le Samui se mit donc à table. Il commença avec une soupe de nouilles agrémenté de quelques morceaux de poulpes cuits. C’est à alors que son invitée le questionna une nouvelle fois sur son exil. Il posa ses baguettes et mordu le bout de son pouce afin d’y laisser échapper une perle de sang.


    « Ceci est la véritable cause de mon exil. Tu ne l’aurais surement pas remarqué si je n’étais pas sur le point de te le dire mais je suis métissé. Je suis issu d’une relation extraconjugale entre mon père et une étrangère. Je ne suis donc pas un Samui de « sang pur ». Je suppose que mon petit air de fils de bourges en prend un coup hein ? »


Aokiji se mit alors à sourire, un sourire faux masquant en fait une certaine tristesse et beaucoup d’amertume. Il se servit ensuite un verre de Saké qu’il avait commandé et le descendit cul sec.


    « Moi aussi j’aimerais savoir quelque chose. La finalité de ce voyage, pourrait-elle être ton intégration au Shûkai ? Hum, je pense qu’il est temps que je te le dise maintenant que nous sommes au Pays de la Terre. Mes supérieurs ne te laisseront pas te pavaner au Shozaichi, récolter des informations précieuses sur l’Alliance et enfin te laisser repartir comme une fleur. Si tu fais le choix de mettre ne serait-ce qu’un pied dans la capitale, il faut que tu sois pleinement consciente des conséquences. Car saches que si tu choisis de partir, tu seras considéré comme une menace et sera donc traqué par les officiers du Shûkai, comme moi…. »


Le Samui prit ensuite un morceau de bœuf grillé, laissant Setsuna digérer l’annonce qu’il venait de lui faire. Il aurait surement dû la prévenir plutôt mais elle était maligne. Elle devait surement déjà avoir compris ce qu’il l’attendait là-bas au Shozaichi. Peut-être ne l’avait-elle simplement pas encore réalisé. Une fois son morceau de viande avalé, Aokiji se tourna à nouveau vers la vagabonde.


    « As-tu bien réfléchi ? Que comptes-tu faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyDim 17 Aoû 2014 - 11:36


Setsuna s'était plus ou moins attendue à tout de la part d'Aokiji mais certainement pas à de l'indifférence. Elle pouvait tout à fait comprendre ce sentiment puisqu'elle ressentait à peu près la même chose au sujet des deux Tôhatsus. La jeune femme se rendit compte qu'elle avait mal jugé son partenaire et elle exprima clairement sa surprise en restant figée, incapable de savoir si ce dernier se fichait d'elle ou exprimait simplement un fait.

*Il se fiche complètement de ces deux Tôhatsus alors que c'était des membres du Shûkai. Et parallèlement il n'a pas vraiment hésité avant de prendre ma défense lorsqu'ils ont attaqués alors que je ne suis rien de plus qu'une étrangère en ces terres.* songea-t-elle en glissant finalement une boulette entre ses lèvres. *Bon d'un autre côté je ne vais pas me plaindre...*

Elle l'écouta ensuite attentivement parler de la raison de son exil en goûtant à son tour à la soupe de nouilles et au poulpe cuit en jetant de temps à autre des regards au jeune homme. Ainsi c'était donc à cause de son père et de sa relation avec une étrangère. Là encore elle fut surprise par cette révélation. Elle avait toujours pensé qu'il avait commis un crime ou quelque chose de grave pour être exilé, pas qu'il payait pour ce que son clan considérait comme une erreur. D'autant plus qu'il n'était pas responsable des actes de son père...

- "Tu n'es peut-être pas un pur-sang à leurs yeux mais je t'ai vu manier la glace hier et tu n'as rien à envier à ceux de ton clan qui se considèrent comme de "vrais" Samui! Et puis ce n'est pas le sang qui défini quelqu'un mais ses actes!"

À vrai dire c'était le premier Samui qu'elle rencontrait et elle ne savait pratiquement rien d'eux. Elle ne pouvait que supposer que sa maîtrise du Hyôton égalait celle des autres. Mais d'un autre côté elle se découvrait une certaine empathie pour Aokiji et espérait que ses mots avaient pu lui remonter un peu le moral. Si tant est que des mots puissent atténuer ce genre de blessures...

- "Ceci dit c'est vrai que je te vois un peu différemment. Je crois que je préférais ma version, celle où tu étais un assassin exilé pour ses crimes. Ça avait plus de gueule qu'une simple histoire de sang quand même..." ajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

Setsuna se servit à son tour un verre de saké en se disant qu'elle l'avait bien mérité. Et puis aussi étrange que cela puisse paraître elle se sentait plus ou moins en confiance avec Aokiji. La jeune femme pouvait dès lors s'accorder un peu de détente d'autant plus que les derniers jours n'avaient pas été de tout repos. Ce faisant elle écouta son partenaire lui parler du Shûkai et des conséquences d'un voyage à sa capitale. La noiraude le laissa parler en silence tout en prenant une gorgée d'alcool. Elle réprima ensuite une grimace lorsque le liquide lui brûla la gorge et déposa le verre devant elle.

- "C'est quoi au juste ce Shûkai, une dictature?" releva-t-elle, le regard noir. "Je veux bien admettre que je puisse être considérée comme une menace mais... traquée parce que je décide de quitter la capitale? Je ne suis pas une espionne, je suis simplement une voyageuse qui veut savoir si elle a raison de croire que cette Alliance a les moyens d'établir la paix. Et puis tu viens de le dire: tu es un officier du Shûkai. Tu ne peux rien faire pour m'éviter ce genre de désagrément?"

La jeune femme reprit une gorgée de saké en cherchant à calmer la colère qui montait en elle. Aokiji n'était pas responsable de la situation et il avait eu la décence de lui expliquer clairement ce qui l'attendait. Mais Setsuna avait un peu l'impression d'être prise au piège. Si elle avait su ça plus tôt, elle ne se serait jamais rendue au Shozaichi. Mais maintenant...

- "Je mentirais si je te disais que je n'ai pas envisagé de rejoindre le Shûkai mais je veux me laisser du temps avant de prendre une décision. Je n'aime pas l'idée d'obéir à des ordres aveuglément sans savoir qui les donne et dans quel but. Alors on verra... D'autant plus que l'Alliance des Pays Neutres n'est pas la seule option qui s'offre à moi, j'imagine que tu vois de quoi je parles? Tu as du l'entendre toi aussi non?"

Elle jeta un regard en direction de l'entrée de la pièce et se pencha vers Aokiji.

- "Les Furyous..." fit-elle à voix basse avant de se redresser. "À mes yeux c'est une alternative crédible, en tout cas autant que le Shûkai. D'autant que ces types ne me sont pas encore tombés dessus en agitant leurs cheveux pour me voler ma bourse. Ouais, ça m'est resté un peu en travers de la gorge que des membres de l'Alliance veuille me dépouiller. Tu en penses quoi, toi, de ces Furyous?"

Setsuna faisait de son mieux pour rester impassible mais c'était la première fois qu'elle parlait de ça avec quelqu'un. Elle était curieuse de connaître l'avis du Samui à ce sujet. Peut-être parce que son avis, justement, commençait à avoir de l'importance ou encore parce qu'elle espérait qu'il la convainque de rejoindre le Shûkai pour lui éviter de faire un choix qui lui faisait peur. Elle plongea son regard dans le sien, suspendue à ses lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyLun 18 Aoû 2014 - 4:18

Le réconfort de Setsuna était aussi inattendu qu’inutile. Aokiji était cependant plutôt surpris par la réaction de la jeune femme. Elle semblait faire preuve d’empathie alors que depuis leur première rencontre, elle s’était montrée assez froide envers lui. Ces paroles auraient surement apaisé le cœur d’une personne lambda. Mais ce n’était pas le cas du Samui. Il était très renfermé sur le sujet, et même si cela lui faisait relativement plaisir, la remarque de la vagabonde ne lui était d’aucun réel soutien.

Puis vint le sujet qui fâche, le Shûkai. La Kunoichi fut quelque peu remontée par rapport à ce qu’Aokiji venait de lui annoncer. Apparemment le saké ne réussissait pas à la jeune femme, et à vrai dire aggravait sa mine agressive. Pourtant il ne s’agissait que de la stricte vérité. Elle devait être consciente des contraintes que son séjour au Shozaichi représentait. Le Samui reprit un autre morceau de viande, qu’il savourait alors que Setsuna exposait ses arguments. Il ne souhaitait pas l’interrompre, la laissa aller jusqu’au bout, car il savait que quoi qu’elle disait, il ne pourrait rien changer aux faits. Une fois qu’elle eût terminé, le Genin prit une gorgée d’eau. Oui, il faisait une pause sur l’alcool pour le moment. La vagabonde semblait impatiente d’entendre ce qu’Aokiji avait à répondre à son petit argumentaire. Elle avait exposé plusieurs points intéressants, et le  jeune homme se devait de remettre les points sur les "i".


    « Tu dis ne pas être une espionne, mais comment peut-on en être sûr ? Tu sembles avoir des intentions tout à fait nobles et c’est peut-être naïf de ma part de croire en ce que tu dis, mais ce n’est pas moi qu’il faudra convaincre au Shozaichi. Ce sera aux autorités d’en juger. De plus, je pense que tu te fais une trop haute opinion de moi. Je suis certes un officier du Shûkai, mais je ne suis qu’un simple soldat. Je n’ai aucune influence au sein du Triumvirat. Une fois là-bas, je ne pourrais rien faire pour t’aider. S’ils te refusent l’entrée aux portes, tu auras fait le déplacement pour rien. S’ils te laissent entrer, comme je te l’ai dit à Kusa no Kuni, je pourrais tout au plus essayer de t’arranger une entrevue avec l’un de mes supérieurs. Il s’agit là de tout ce que je suis en mesure de d’obtenir. »


Aokiji employa un ton assez dur car il voulait vraiment que Setsuna soit en possession de tous les éléments avant de prendre une quelconque décision. Vu le niveau qu’elle avait montré face aux voleurs, elle serait tout au plus considérée comme une menace mineure. Le Genin pourrait essayer de plaider sa cause auprès de son chef de section. Mais cet homme était un véritable sadique, écouteras-t-il réellement ce qu’elle aura à dire ?

Le Samui passa ensuite à un autre point abordé par la jeune femme, les Furyous. Apparemment elle aussi avait entendu le message mental de ce fameux Monwa. Aokiji trouva cela tout d’abord assez bizarre qu’elle n’aborde ce sujet que maintenant. Etait-ce la remarque du jeune homme qui l’avait conduit sur ce terrain pour le moins glissant. Quoiqu’il en soit, la question était déjà tranchée du côté du soldat du Shûkai. Toujours sur un ton aussi sec, il fit part de ses sentiments vis-à-vis de ce groupe.


    « Qu’est-ce que je pense des Furyous ? Sérieusement ? Je ne sais pas si t’es au courant, mais ce Monwa qui semble t’intéresser tant, est l’homme qui a rasé mon pays natal et détruit le village qui abritait ma famille ! L’idée même de rejoindre ces individus me dégoutent. Comment pourrais-tu faire confiance à des individus capables de choses aussi inhumaines ? Les Tôhatsus qui nous ont attaqué n’étaient pas des officiers du Shûkai, mais de simples fauteurs de trouble comme en trouve dans chaque nation. »


A ce moment, Aokiji s’arrêta afin de prendre une grande inspiration et se calmer. Il se servit alors un verre de saké et poursuivit sur un ton beaucoup plus apaisé.


    « Ecoute. Ces gars, ces Furyous, si tu veux mon avis, ils veulent tout simplement se servir d’âmes tourmentés comme toi pour gonfler leurs rangs. Soit plus maligne et rejoins une armée beaucoup plus noble telle que celle du Shûkai. »


Tout était dit. La balle était désormais dans le camp de Setsuna. Elle seule pouvait prendre sa décision. Au fond de lui, Aokiji voulait qu’elle le rejoigne à l’Alliance. Mais la jeune femme pouvait se montrer si imprévisible. Cela n’étonnerait le Samui qu’à moitié qu’un jour il ait à affronter sa compagne de voyage en tant que Servante du Furyou.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyLun 18 Aoû 2014 - 8:33


La soirée avait pourtant si bien commencé... Setsuna sentait la colère monter en elle au fur et à mesure qu'Aokiji s'exprimait. Elle avait un peu l'impression de se faire sermonner comme une petite fille qui a fait une bêtise alors qu'elle n'avait rien fait d'autre que d'exprimer son avis. Le Shûkai? Elle n'en connaissait pratiquement rien sinon ce que son partenaire lui en avait dit. Le reste se résumait à de vagues rumeurs déformées par le temps et les voyages. Elle réfréna comme elle put son ressenti lorsque le Samui lui expliqua ce que Monwa avait fait à son village et à son pays, estimant que le sujet était trop sensible pour s'attarder dessus pour le moment.

- "Ma décision est prise!" murmura-t-elle entre deux gorgées d'eau. "Je me rendrai au Shozaichi et j'aviserai une fois sur place. Je ne vais certainement pas faire demi-tour maintenant que je suis si proche du but. Je te remercie pour tes conseils et je reconnais que tu as été un partenaire de valeur jusqu'à présent. Mais je ne peux pas non plus te croire sur parole quand tu me dis que les intentions du Shûkai sont nobles et y lier mon avenir sans avoir pu me rendre compte par moi-même de quoi il en retournait. Si l'on me refuse l'accès alors tant pis..."

Le ton était suffisamment décidé pour signaler que la discussion était close à ce sujet. Setsuna espérait simplement qu'Aokiji était toujours décidé à la mener à la capitale, conformément à ce qu'il lui avait dit. Si elle devait se débrouiller seule une fois sur place alors soit, elle n'avait de toute façon pas le choix. Et puis c'était le lot des voyageurs solitaires...

- "Quant aux Furyous, je n'excuse pas ce qu'ils ont fait mais... je le comprends! Je ne suis pas assez naïve pour croire qu'on obtiendra la paix sans passer par la guerre et la destruction. C'est normal que tu les haïsses pour ce qu'ils ont fait mais Kiri a également été à l'origine de conflits qui ont coûtés la vie à des pères, des mères ou des enfants. Alors je ne vais certainement pas regretter sa destruction! J'irais même jusqu'à dire que je l'approuve!"

La jeune femme trouvait particulièrement déplacée la remarque d'Aokiji. A l'entendre son passé faisait d'elle une proie idéale pour les Furyous. Bien sûr qu'elle avait souffert. Mais comme tout le monde. Ces épreuves l'avaient rendus plus forte et quelque part elle s'en félicitait. Et ce n'est pas la vengeance qui la motivait aujourd'hui mais bien le désir de rendre le monde meilleur. Quitte à devoir le détruire pour y parvenir. Et si le Shûkai n'était pas prêt à fait ce qu'il fallait pour ça alors elle n'avait aucun intérêt à le rejoindre.

Setsuna se mura dans le silence le temps de terminer le repas. Elle ne digérait pas le ton sec qu'avait employé Aokiji pour s'exprimer tout à l'heure. La noiraude reconnaissait volontiers que sa connaissance du monde extérieure était limitée mais elle ne s'était pas attendue à une telle réaction de sa part alors qu'elle avait simplement voulu aborder un sujet qui lui tenait à coeur. Elle se promit qu'on ne la reprendrait plus à vouloir ainsi s'ouvrir plus que nécessaire aux autres.

- "Et si toi tu quittais le Shûkai? On fait plutôt une bonne équipe non? Et puis je crois qu'avec un peu d'entraînement j'arriverais à te supporter...

Elle lui décocha un pâle sourire avant de baisser son regard vermeille sur le reste des plats. Elle se doutait bien de la réponse qu'il allait lui donner mais ça ne coûtait rien d'essayer. D'autant plus qu'elle se surprenait à redouter la séparation qui allait rapidement suivre. La noiraude avait appris à apprécier son compagnon de route bien que ça la désolait de devoir le reconnaître.


Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyLun 18 Aoû 2014 - 18:18

Le ton commençait à s’élever et la conversation semblait peu à peu tourner en rond. Chacun avait ses propres convictions et était bien déterminé à les défendre. Setsuna se méfiait toujours autant du Shûkai mais était toujours aussi décidée à se rendre à la capitale. La remarque qu’Aokiji fit sur les Furyous ne plut cependant pas à la jeune femme et, à vrai dire, envenima la situation. Elle n’eut aucun scrupule à comparer les abominations que ces derniers ont pu faire à celles causées par Kiri. Il est vrai que le village caché de la Brume a toujours été une Nation pour le moins violente. Ses conquêtes se sont toujours faites par la force et dans la majeure partie du temps, dans un bain de sang. Mais il était tout à fait normal que le Samui ne puisse se montrer objectif dans ce débat. Après tout, ce sont ses frères, et accessoirement sa belle-mère qu’il détestait, qui périrent des mains des Furyous. Il fut donc très agacé par la remarque de la vagabonde et le lui fit sentir. Il leva les yeux au ciel et se mit en retrait les bras croisés. Il attendait patiemment que la jeune femme termine son petit discours afin du la remettre à sa place. Mais en fin de compte, il fut quelque peu troublé par les dernières paroles qu’elle prononça. Il s’agissait en fait d’une suggestion, ou plutôt d’une invitation. Dans le chaos de leur discussion, Setsuna proposa à Aokiji de quitter le Shûkai, en sous-entendant alors de la rejoindre, car ils formeraient un bon binôme selon elle. Le jeune homme resta bouche bée à ces propos. Il ne s’attendait pas à une telle demande de la part de la jeune femme. Etait-elle sérieuse ou était-ce juste un autre de ses piques sadiques ? Le Genin laissa échapper un sourire gêné et fixa à son tour la table.


    « Ne sois pas bête. C’est vrai que je suis égoïste mais j’ai un certain sens de l’honneur. Je ne pourrais jamais me résoudre à quitter mon clan. Tu dois surement trouver ça bizarre étant donné ce qu’il m’est arrivé à Yuki no Kuni. Mais je te le redis, mon exil n’est dû qu’à la mesquinerie que d’un seul membre de ma famille. Je n’en ai jamais voulu à mon clan en lui-même. »


Un froid se glissa alors dans la pièce. On était bien loin du chahut occasionné par leur discussion pour le moins houleuse un peu plus tôt. Aokiji décida néanmoins de détendre l’atmosphère afin que cette soirée puisse se terminer sur une note agréable.


    « Eh ben… Ça ne fait que deux jours que nous voyageons ensemble et tu ne peux déjà plus te passer de moi ? »


Le Samui lança alors un regard charmeur à la jeune femme, tout d’abord pour la taquiner. Puis, alors que ses yeux fixaient la vagabonde, il réalisa qu’il s’était beaucoup plus attaché à elle qu’il ne le pensait. Il espérait sincèrement que tout allait bien se passer une fois arrivée au Shozaichi. Dans un monde idéal, Setsuna aurait rejoint le Shûkai, elle et Aokiji combattraient alors côté à côté, ils se marieraient et auraient une ribambelle de petits Samui aux yeux écarlates… Euh… Son imagination l’emporta un peu trop loin pour le coup. Il devait surement s’agir du saké.
Finalement la soirée se termina dans une ambiance relativement paisible et chacun se mit au lit afin d’être en forme pour la route du lendemain. Les yeux rivés sur le pare à vent qui les séparait, il pouvait apercevoir la silhouette de la jeune femme allongée sur le sol. Il ne pouvait s’empêcher de penser à ce qui allait se passer demain. Car oui, ils leur restaient plus qu’une journée de route avant d’atteindre les portes du Shozaichi. Alors que ses pulsions pervers lui criaient de réduire en miette la séparation et prendre la jeune femme dans ses bras, le Samui préféra se retourner face au mur et se vider la tête.

Le lendemain, le duo partit aux aurores vers la prochaine étape du voyage. La capitale du Shûkai était entourée d’une chaîne de montages abrupts qui rendait l’accès à pieds extrêmement difficile. La meilleure façon de s’y rendre était donc le fleuve qui sillonnait la zone. Les deux jeunes gens arrivèrent alors dans un petit village construit en contre bas d’une falaise et juste à côté du cours d’eau. Ils y prirent donc une navette qui devait le mener directement au Shozaichi. Le statut de soldat du Shûkai permit à Aokiji d’embarquer sans problème et il ne manqua pas de présenter Setsuna comme son invitée. Les contrôles étaient fréquents ce qui était tout à fait compréhensible.

Une fois à bord, le Samui rejoint la vagabonde qui s’était isolé quelques instants. Elle se trouvait sur le pont, appuyée contre la rambarde, le regard plongé dans le vide.


    « C’est beau n’est-ce pas ? »


En effet, le jeune homme ne se lassait pas de ce paysage. L’eau avait creusé de profondes crevasses au fil des siècles et le résultat était tout simplement sublime. Il se plaça juste à côté et contempla lui aussi les alentours.


    « Et voilà, nous y sommes presque. C’est la dernière ligne droite. Tu te sens prête ? »


Aokiji tenait de détendre l’atmosphère qui semblait devenir de plus en plus pesant au fur et à mesure que le bateau remontait le fleuve. Ce n’était pas son genre mais il tentait de manière assez maladroite de faire la conversation.


    « C’est la  première fois que tu te rends dans une aussi grande ville non ? Tu n’étais jamais allé à Kiri par exemple ? Je suis le premier Kirijin que tu rencontres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 5:45


Comme il s'y était attendue, Aokiji refusa poliment la proposition de quitter le Shûkai pour parcourir le monde à ses côtés. Setsuna acquiesça. Elle comprenait son attachement à son clan et en venait presque à l'envier pour cela. Un énième silence s'installa entre les deux jeunes gens puis le Samui reprit avec une plaisanterie avec le désir évident de détendre l'atmosphère. Depuis leur rencontre, ils oscillaient entre l'ignorance mutuelle et des discussions passionnées. Peut-être que leur relation était simplement basée sur la contradiction après tout...

- "Ne plus pouvoir me passer de toi?" répéta-t-elle avec un sourire amusé. "Tu ne prendrais pas un peu tes rêves pour la réalité toi?"

Elle répondit au regard charmeur de son partenaire par un clin d’œil et termina son verre de saké d'un geste rapide. La discussion devint plus paisible même si certains différents se manifestèrent une nouvelle fois. Mais dans l'ensemble la soirée se termina sur une note aussi positive qu'elle avait commencé et il fut rapidement temps d'aller se coucher. La jeune femme ne trouva pas le sommeil malgré la fatigue accumulée et les "bienfaits" du saké. Le regard fixé sur la lune qui se laissait apercevoir à travers la fenêtre, Setsuna se livra à un débat silencieux avec elle-même. Une part d'elle désirait rejoindre Aokiji, se glisser sous ses draps et profiter pleinement des désirs qu'il éveillait en elle...

Elle se força néanmoins à la raison et refusa cette séduisante option. La séparation aurait lieu le lendemain et quelque chose lui disait qu'elle allait déjà être assez compliquée comme ça sans en plus y ajouter un aspect charnel. Et puis les relations de toutes sortes représentaient une faiblesse à ses yeux. S'ouvrir aux autres, c'était aussi prendre le risque d'être blessée. Ses émotions et sa raison se livrèrent un combat sans merci jusqu'à ce que le sommeil prenne le dessus et l'emporte dans le monde des rêves.


Le réveil fut plus difficile qu'elle ne l'avait envisagé. La consommation de saké de la veille avait laissé des traces et la jeune femme avait l'impression qu'une invocation tentait de se frayer un passage à travers son crâne. L'air sombre et fatigué, elle décocha un vague "Bonjour!" a Aokiji avant d'aller se préparer puis manger rapidement quelque chose.

Ils quittèrent l'établissement thermale aux premières lueurs de l'aube et Setsuna n'osa pas demander à son compagnon de route combien lui avait coûté la soirée. Elle oublia d'ailleurs bien vite cette idée lorsqu'ils arrivèrent en vue des imposantes montagnes qui ceinturaient le Shozaichi, comme le lui expliqua Aokiji. Les premières lueurs de la journée jouaient sur leurs façades et leur donnaient un aspect des plus majestueux. Il sembla rapidement évident qu'atteindre la capitale du Shûkai se révélerait difficile à pied et le Samui opta donc pour une approche par voie fluviale.

Une fois sur le pont du navire et après un contrôle rigoureux de la part de la sécurité, ils entamèrent la dernière partie de leur voyage. Setsuna ne répondit pas lorsque son partenaire lui fit remarquer la beauté des lieux. Le regard émerveillé qu'elle lui décocha à la place suffisait amplement à traduire ce que ces lieux lui inspiraient. Elle s'abandonna à la contemplation des majestueuses façades de roches qui flanquaient la rivière. La dernière fois qu'elle s'était sentie aussi insignifiante c'était la veille, sur le pont reliant les pays de la terre et de l'herbe...

Elle revint à regret à la réalité lorsque Aokiji lui demanda si elle se sentait prête. Deux jours plus tôt elle aurait sûrement répondu par l'affirmative, désireuse d'envoyer une image assurée d'elle aux autres. Mais maintenant...

- "Pas du tout, non!" murmura-t-elle avec un mélange d'appréhension et de résignation. "Je commence à me dire que c'est vraiment une mauvaise idée. Je sais, c'est pas faute d'avoir essayé de me prévenir. Je suis au moins aussi têtue que toi!"

Le Samui fit ensuite son possible pour détendre un peu l'atmosphère en lui posant quelques questions. Setsuna était consciente qu'il faisait ça pour lui changer les idées mais elle lui en fut néanmoins reconnaissante. Touchée par cette marque de gentillesse, elle fit son possible pour entrer dans le jeu.

- "C'est la première grande ville dans laquelle je me rends, oui. Du coup je ne sais pas à quoi m'attendre et j'espère que je n'aurai pas l'air d'une paysanne en visite. Et que la première chose que je visiterai, justement, ne sera pas les geôles du Shozaichi..."

Elle observa un vol groupé d'oiseaux survoler la crevasse dans laquelle le bateau progressait avant de reporter son attention sur Aokiji:

- "Tout ce que je connais de Kiri, c'est-à-dire par grand chose, je l'ai appris dans des livres. Quand j'étais plus jeune je me suis souvent dit que je visiterais le village si jamais un jour j'en avais l'occasion. Ça risque d'être un peu plus compliqué maintenant..."

Raviver la discussion enflammée de la veille au sujet de Kiri et des Furyous n'étant pas vraiment une bonne idée, Setsuna passa rapidement à la suite de sa réponse:

- "Et ouais, t'es le premier Kirijin que je rencontre. Tu m'as un peu fait changer d'opinion à leur sujet d'ailleurs. Dans le bon sens, je te rassure." elle lui décocha un furtif sourire. "Mais seulement parce que tu as eu l'idée de passer la nuit dans une station thermale."

Les souvenirs qu'elle avait de ces deux derniers jours étaient plutôt positifs dans l'ensemble. Elle se rendait compte de la chance qu'elle avait eu de tomber sur Aokiji à son arrivée au pays de l'herbe. La noiraude se remémora sa rencontre avec Nnoitra et celle avec les Tôhatsus. Oui, elle avait eu de le chance sur ce coup...

- "Tu restes combien de temps au Shozaichi? Et comment je fais si j'ai besoin de te contacter une fois que nous nous serons séparés? D'ailleurs tu parlais de me présenter à un de tes supérieurs, je peux savoir de qui il s'agit? Autant savoir à quel genre de personne je vais devoir m'adresser..."

À peine eut-elle terminé de poser ses questions que les parois rocheuses semblèrent s'écarter pour offrir un nouveau spectacle: De hauts remparts de bois et de murailles ceinturaient une cité de taille impressionnante. Le bateau était encore loin d'arriver aux grandes portes qui semblaient barrer l'accès à tout visiteur indésirable, mais on parvenait à distinguer quelques détails malgré la distance. Notamment un grand bâtiment central surpassant tous les autre. Sans doute le palais du Triumvirat...

- "Je m'attendais à quelque chose de plus... sommaire." avoua-t-elle dans un murmure de surprise. "

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Samui Aokiji
Samui Aokiji
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyMar 19 Aoû 2014 - 18:31

Setsuna commencerait-elle à regretter sa décision ? Pour être franc, il était un peu tard pour cela. Ils arriveront très bientôt aux portes du Shozaichi et là aucune marche arrière ne sera possible. C’était surement le stress qui la faisait réagir de la sorte et ceci était tout à fait compréhensible. Aokiji pensait néanmoins qu’elle aurait fait la forte devant lui. Le fait qu’elle lui dévoile ainsi ses craintes était assez… mignon. Elle semblait clairement se sentir en confiance et le jeune homme ne pouvait s’empêcher de sourire en l’écoutant parler. De plus, elle répondit aux questions du Samui, sans faire aucune remarque désobligeante, mis à part peut-être la petite allusion à la destruction de Kiri mais il ne lui en tenu pas rigueur. L’atmosphère était donc pour le moins détendu alors que la silhouette des plus hauts édifices de la capitale pouvait déjà être aperçue au loin. Le Genin s’était déjà habitué à cette vue, après tout c’est là-bas qu’il habitat désormais. Il était donc beaucoup moins impressionné que semblait l’être la vagabonde.


    « Attends un peu d’y être, je suis sûr que tu ne seras pas déçu. »


Aokiji se tourna alors et appuya son dos contre la rambarde. Il se mit alors à fixer le ciel quelque peu nuageux.


    « Pour répondre à ta question, je ne sais pas exactement combien de temps je resterais au Shozaichi. Je peux repartir de suite, comme je peux y rester plusieurs jours avant ma prochaine affectation. Tout dépend des missions qui me seront confiées et cela je ne peux pas le prévoir. »


Le jeune homme marqua un temps d’arrêt alors qu’il observait un groupe d’oiseaux survolé l’embarcation. Il est vrai qu’il avait dit à Setsuna lors de leur première rencontre qu’il ne comptait pas rester avec elle durant son séjour à la capitale. Mais vu comment leur relation avait évolué, il ressentait un certain pincement au cœur à devoir l’abandonner de la sorte. Il avait plusieurs choses à régler à son arrivée. Faire son rapport de mission dans un premier temps. Et entre les réunions et autres entrainements, allait-il vraiment avoir l’opportunité de la revoir ? Ce n’était pas l’envie qu’il lui manquait. Bien sûr, tout cela à la condition qu’on la laisse entrer. Aokiji se repositionna ensuite face aux parois rocailleuses et poursuivit.


    « Ça ne sera pas évident de me contacter, mais la meilleure manière de le faire selon moi serait en se rendant aux quartiers résidentiels de mon clan. Tu n’auras surement pas le droit d’y entrer si tu n’es pas accompagné d’un Samui mais il y a un intendant à l’entrée. Tu lui demanderas de m’appeler et je viendrais te rejoindre aussitôt. Si je n’y suis pas, n’hésite pas me laisser un message, on me le fera parvenir relativement vite. »



Le jeune homme n’était pas sûr que cette réponse satisfasse la vagabonde. Elle espérait surement qu’Aokiji soit davantage disponible et qu’elle n’est pas à passer par une tiers personne pour le voir. Cette situation n’était pas non plus du goût du Genin, mais c’était la seule option qu’il voyait pour le moment.


    « Si cela te chagrine, dis-toi que si tu intègres le Shûkai tu pourras me voir tous les jours ! »



Le jeune homme afficha un sourire forcé car il était conscient des réticences que pouvait avoir son interlocutrice à intégrer l’Alliance. De plus, il était maintenant temps d’aborder le sujet de son supérieur. Un sujet assez délicat contenu du caractère très dur du personnage. A vrai dire, Aokiji redoutait un peu sa réaction. Si le profil de Setsuna ne lui plaisait pas, cela ne serait pas étonnant qu’il se montre agressif aussi bien envers elle qu’envers le jeune Samui. Malheureusement, à part lui, le Genin ne côtoyait pas beaucoup de gradés au Shûkai. Il y avait Yuki, la jeune fille qui l’avait accueilli à son arrivée à la capitale. Elle aurait été un choix surement plus abordable, mais elle se trouvait malheureusement hors du pays pour le moment. Il ne restait donc qu’une seule personne…


    « Samui Kakeshuou… Il s’agit du nom de mon supérieur. C’est le capitaine de ma section et pour tout te dire il n’a pas un caractère des plus faciles. Rien que croiser son regard te glacerait le sang. C’est un véritable sadique. Je doute que ce soit lui qui t’accueille aux portes donc cela peut relativement être considéré comme une bonne chose. Mais si tu veux en savoir plus sur le Shûkai, c’est la personne la mieux placée pour te répondre à mon avis. »



Aokiji redoutait déjà cette confrontation, si elle devait avoir lieu. Setsuna n’avait aucune idée de ce qui pouvait bien l’attendre. Le visage du jeune homme se décomposait rien qu’en imaginant les tortures que le vieux Samui pourrait leur infliger à tous les deux.

Leur petite discussion eût son effet car ils ne s’étaient pas rendu compte mais ils étaient sur le point d’accoster. En effet, ils étaient enfin arrivés à destination. Ils étaient enfin arrivés au Shozaichi ! Enfin non pas tout à fait. Il leur fallait encore emprunter ce grand escalier interminable construit dans la paroi rocheuse et qui devrait les conduire aux portes se trouvant plusieurs mètres plus haut. Une fois à terre, le Samui pris une grande inspiration et en profita pour s’étirer les membres. Il tourna ensuite vers Setsuna en lui indiquant le chemin à suivre.


    « C’est par ici. Au sommet de ces marches se trouve l’entrée du Shozaichi. Toujours aussi décidée ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Saibogu Yamato
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] EmptyMer 20 Aoû 2014 - 12:17


Setsuna balaya d'un geste de la main la proposition masquée d'Aokiji de rejoindre le Shûkai. C'était presque devenu une sorte de jeu. Du moins c'est comme ça que la jeune femme le percevait désormais. Elle l'imita et se retourna avant de s'adosser à la rambarde. Les révélations au sujet de ce Kaketruc Samui n'étaient pas vraiment réjouissantes. Si le jeune homme le trouvait déjà sadique et d'un caractère difficile alors qu'il était de sa propre famille, elle avait un peu de peine à imaginer ce qui l'attendait elle, une étrangère.

- "Je ne t'ai pas demandé qui je devais éviter!" s'amusa-t-elle. "Et puis tu sais, je ne compte pas m'entretenir avec un membre du Shûkai pour me faire une opinion sur l'Alliance. Enfin... Oui, aussi! Mais j'aimerais parler aux gens du peuple. Leur avis sera bien plus révélateur que le discours parfaitement rôdé d'un militaire. Au mieux il verra en moi une recrue potentielle. Et au pire..."

Elle ne termina pas sa phrase parce que ce n'était pas vraiment nécessaire au fond. Setsuna ne savait pas de quoi était capable ce type mais elle ne tenait pas particulièrement à le découvrir. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'à leur arrivée ils ne seraient pas confrontés à ce genre de personnage. La noiraude se voyait déjà devoir remplir un formulaire d'une centaine de pages et subir une fouille complète avant d'être autorisée à rentrer. Si encore on l'y autorisait...

*Quelle joyeuse perspective...* ironisa-t-elle en silence.

Ils accostèrent finalement en bas d'un grand escalier taillé dans la roche. Ça en imposait et c'était vraisemblablement fait pour. Aokiji lui indiqua le chemin et s'étira avant de lui demander si elle était toujours aussi décidée.

- "Décidée, oui! Mais je te dirai dans une dizaine de minutes si c'est toujours une aussi bonne idée! Le temps d'arriver en haut de ces marches et de faire connaissance avec les gardes à l'entrée..."

Elle se demandait vraiment ce qui l'attendait en haut de ces escaliers même si elle en avait une assez bonne idée grâce au jeune homme. Elle imagina l'espèce de monstre que devait être ce Kakeshuou et espéra qu'il était en mission ou qu'il s'occupait d'autres choses en ce moment. La jeune femme délaissa sa contemplation des marches et se tourna vers Aokiji:

- "Bon... Je suppose que c'est le moment de nous faire nos adieux! Pour l'instant en tout cas..." fit-elle en haussant légèrement les épaules. "Ne te sens pas obligé de m'accompagner, ça risque de te porter préjudice si on croit que je suis une espionne et que c'est toi qui m'a menée ici. En plus si tu continues à m'aider je vais finir par t'être redevable."

La noiraude lui décocha un vague sourire, consciente que redevable, elle l'était déjà. Mais elle était sincère en disant qu'elle ne souhaitait pas lui attirer des ennuis. Si on essayait de la capturer en haut de ces marches elle n'allait certainement pas se laisser faire. Même si sa résistance devait se montrer plus symbolique qu'autre chose. Que ferait alors Aokiji? Il n'allait certainement pas la défendre et il risquait plutôt de s'en prendre également à elle en suivant les ordres. Perspective peu réjouissante et quelque part, blessante...

La shinobi dévisagea son partenaire des derniers jours et hésita un bref instant avant de se glisser dans ses bras. Elle ne s'éternisa pas plus que nécessaire, simplement le temps de l'étreindre et lui glisser à l'oreille de faire attention à lui. Puis elle se retira, gênée, avant de faire face aux grands escaliers.

- "Quand faut y aller..." soupira-t-elle avant de prendre la direction des portes.

Elle gravit les premières marches avant de s'arrêter et se retourner légèrement vers lui:

- "Je sais comment te retrouver!"

Ça sonnait comme une promesse de retrouvailles prochaines. Peut-être même plus proches qu'elle s'y attendait si le jeune homme décidait de l'accompagner jusqu'au bout. Espérant que ce serait le cas, elle poursuivit son ascension vers les grandes portes de marbres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty
Message(#) Sujet: Re: La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La suite du voyage [PV - Nakagawa Setsuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Tsuchi no Kuni-