N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'éclairci dans le néant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptySam 9 Aoû 2014 - 22:05

Je voyageais depuis pas mal de temps, restant le plus discret sur mes origines et ne laissant rien paraître du jeune Shinobi que j'étais. Ce monde était vraiment devenu hostile et je le détestais plus que tout. J'avais eu l'occasion de croiser des gardes et des shinobis qui se satisfaisaient pleinement de leur vie sans soucis et ne recherchaient pas la puissance et la reconnaissance. Pathétique, mon seul désir était la puissance et la vengeance, c'était ce qui me guidait tout au long de ma route.

Une route qui me menait d'ailleurs dans une zone difficile qu'était le désert de Suna... aride et quasi sans vie, un terrain de jeu parfait pour m'améliorer et m'apprendre à moi-même à vivre en milieu extrême... Je n'avais pas d'autre choix pour le moment, ma quête pour trouver un autre Jisetsu qui pourrait m'apprendre certaines choses n'avait encore rien donné, c'était pour cela que je parcourais le monde... mais à croire que nous étions rares ou bien cachés.

J'étais depuis un petit temps déjà dans ce désert, le soleil me tapait sur la tête, une impression que chaque rayon était comme un coup de massue sur tout mon corps... Je n'étais pas encore des plus endurant. Je n'avais croisé presque personne à part quelques scorpions et vautours cherchant sans doute une proie. Je continuais ma route doucement sur un sentier dont je ne connaissais pas la direction, tout ce que je voyais un peu au loin, c'était un peu de verdure, une oasis sans doute où je pourrais me reposer un peu...

J'étais fatigué car je dormais peu à cause de ce même cauchemar de ce type détruisant ma vie... Après plusieurs minutes j'arrivais à cette petite oasis, rien de particulier, classique palmier et un point d'eau et j'en profitais pour en boire... J'y lâchais mon sac et je me mettais au coin d'un arbre pour y trouver un peu d'ombre et de fraîcheur, cela me faisait un bien fou, je ne savais pas ce que j'allais faire ensuite. Je savais que Suna n'était pas bien loin... peut être y faite une visite, y rester... je n'y pensais pas, même si une telle structure me permettrait de mieux vivre et d'avoir un entraînement que je cherchais, mais je préférais ma liberté. Tout en réfléchissant à ce que j'allais faire, je tombais alors de sommeil, espérant éviter ce cauchemar qui hantait mes nuits...
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Katano Raion
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyDim 10 Aoû 2014 - 0:49

Le désert est un endroit particulièrement hostile. Il y a des scorpions, des araignées, des lézards géants partout. C’est une véritable mer terrestre. Si les dieux ont trouvé bon de faire un enfer d’eau, ils ont aussi trouvé bon de faire un enfer de terre. En fait, ce paysage me fait un peu penser à Yuki no Kuni. Un enfer blanc, un enfer jaune, c’est presque la même chose. Je n’aime pas la neige, je suis un peu plus confortable avec la présence du sable. Il est plus fin, certes il s’immisce partout mais en même temps, il ne ralentit pas les mouvements et ne force pas le marcheur à se déplacer de manière complètement abrutie. Et puis il faut dire que regarder le sable virevolter de dune en dune est un véritable délice pour les pupilles. Lorsqu’on ne voit que du sang à longueur de journée tel que moi, on ne peut s’empêcher de trouver de la beauté dans les petites choses du quotidien et les grandes choses que la nature nous offre. Et on a beau vouloir voir le monde brûler, il y a certains bouts de paradis que l’on souhaiterait bien emmener avec soi en enfer.

Je suis à dos de chameau. Je l’ai volé au marchand itinérant que j’ai rencontré il y a quelques jours près d’une auberge de passage. Le pauvre n’a pas eu le temps de se rendre compte de ce qui se passait qu’il était déjà dans les vapes. J’ai rechigné à lui ôter la vie pour une vulgaire bête. Ne sachant rien de lui, je lui accorde le bénéfice du doute quant à sa nature probablement foncièrement mauvaise. Mais on ne peut pas savoir ces choses là aussi facilement.

Je suis bien sur mon dos de chameau, à contempler le sable se déplacer, formant montagne de terre après montagne de terre. Pourtant ma quiétude est bouleversée, je vois au loin un arbre, et sous cet arbre un homme. Un homme… au beau milieu du désert. Soit c’est la victime d’un acte de grand banditisme soit c’est un voyageur. Dans les deux cas cela pourrait être intéressant de lui parler, que ce soit pour le voler, le tuer, ou simplement en apprendre plus sur le genre de voyageurs qu’accueille ce curieux pays. Je m’approche donc, toujours à dos de chameau. Je descends de ma monture lorsque j’arrive à distance raisonnable et tape du pied le soulier de l’homme endormie, j’espère bien le réveiller de cette manière. Je ne suis pas vraiment le type doux.

« Il n’est pas prudent de s’endormir dans le désert en pleine journée, on tombe parfois sur de curieux personnages… »

Mon interlocuteur est réveillé et je sens que j’ai capté son attention. Je suis prêt à parier que c’est un ninja, quelque chose dans sa gestuelle me le fait penser…

« Qui êtes vous voyageur ? Je suis Yusuke, ninja errant dans ce désert. »

Toujours se présenter en premier. Mais selon la réponse de mon interlocuteur, il va vivre ou mourir… J’espère pour lui qu’il est ninja errant et pas l’un de ces larbins de village. Cela me ferait mal au cœur de devoir lui ôter la vie… ou non en fait. Bien au contraire, je ne suis contre un peu de sang aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyDim 10 Aoû 2014 - 18:40

Tout était bizarre, je dormais ou j'étais réveillé ou étais-je dans un mirage, je ne le savais plus trop quoi penser de ce moment où j'avais fermé mes yeux. J'étais dans une zone noire, je n'entendais aucun bruit, je ne voyais rien et je ne pouvais rien toucher... Je me demandais qu'elle était cet endroit étrange, j'avançais doucement sans savoir si où j'allais. D'un coup, je sentais un petit souffle, je le remarquais facilement à travers ce chaos et je voyais une petite lumière apparaître au loin. Instinctivement, je me dirigeais vers elle et plus je m'en rapprochais plus je sentais une chaleur et je voyais une ombre se dessiner doucement... J'avais l'impression de perler de sueur... je m'attendais encore à ce même rêve quand d'un coup le sol s'effondrait sous mes pieds dans un bruit fracassant.

J'ouvrais alors les yeux en sursaut, c'était encore un de ces drôles de rêves et en relevant ma tête, je voyais un type se tenir devant moi. Il avait une drôle d'allure et c'était sans doute lui qui m'avait réveillé. Sans attendre, il se présentait à moi... Yusuke, un ninja errant... je me demandais si c'était mon jour de chance ou alors ma dernière heure. Je ne montrais ceci dit aucune angoisse, quoi qu'il pouvait arriver, je ne laisserais pas paraître ma peur. Il semblait voyager comme moi et il avait une certaine assurance et un charisme que je n'avais pas. Je reculais alors de quelques pas avant de me présenter à lui.

« Je me nomme Arekushi... ninja errant. Je ne suis pas le seul dans ce désert. »

Je ne disais rien de plus pour le moment, c'était la première fois que je rencontrais l'un de ces ninjas. Je les savais souvent hors la loi et sauvage, prêt à tuer pour le simple plaisir. De plus, disait-il la vérité. Il s'agissait peut-être d'un brigand qui voulait me dépouiller. Je n'avais pas grand-chose sur moi à part de la nourriture et quelques kunais. Je restais alors sur mes gardes et d'un ton calme tout en le fixant j'allais lui poser une question qui pourrait me tuer.

« Je suis d'une méfiance naturelle... mais si tu es un ninja, peux tu me le prouver ? »

J'avais osé lui poser la question... je ne savais pas ce qu'il allait faire, mais j'aviserais selon sa réponse ou sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Katano Raion
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyDim 10 Aoû 2014 - 22:22

Mon voyageur inconnu se réveille et fait quelques pas en arrière. A ma petite phrase accrocheuse il répond qu’il est ninja errant et qu’il n’est pas seul dans le désert. Essaie-t-il de me faire peur ou de me faire comprendre quelque chose ? Je ne fais pas très attention à sa remarque, j’aurai probablement dit la même chose si un individu quelconque m’avait posé la même question. Il ne s’agit pas de vérité mais de ce que ton interlocuteur va croire. Personnellement, je n’y crois pas beaucoup, les groupes de voyageurs n’ont aucun avantage à se déplacer de telle manière à ce qu’il n’y en ait qu’un de visible. Après il s’agit peut-être d’un piège. Si c’est le cas, la situation est encore plus excitante et cela aura au moins le mérite de me divertir un peu. Cela fait quelques jours que je m’ennuie fermement.

Je continue de le décrire du regard lorsque rompant le silence, il me demande de prouver le fait que je suis un ninja. La seule énonciation de cette condition me fait comprendre que celui que j’ai en face de moi à bel et bien été coupé de tout contact avec les villages cachés ces derniers temps. Si ce n’était pas le cas, il aurait sans doute entendu parler de moi. Après tout, lorsque l’on trahi deux villages et que l’on se fout de la gueule d’un troisième, ça fait forcément du bruit un peu partout. Quelque part, l’idée de converser avec un reclus me plaît assez. Au moins il n’a pas d’apriori sur ma personne et ne me jugera que sur ce que je lui fournirai comme information. L’idée est plaisante et un sourire s’imprime sur mon visage. J’ai bien l’intention d’offrir à ce fameux Arekushi ce qu’il m’a demandé. Après tout cela fait pas mal de temps que je n’ai pas user de techniques. Je déborde un peu trop de diplomatie à mon goût, je ne règle mes différents qu’avec les mots depuis quelques mois.

Je prend une petite inspiration et pose ma main sur l’un de mes deux sabres. Je peux sentir le doux contact du tissu recouvrant le pommeau. Je m’en saisis délicatement mais garde le sabre complètement rengainé. Une seconde passe et je suis à présent derrière l’arbre contre lequel mon interlocuteur s’était adossé et une énorme éraflure y est imprimée.

« Regarde cet arbre et dit moi que je ne suis pas un ninja à nouveau, je pourrai peut-être te montrer quelque chose de plus grisant. »

Je regarde le sable infini en face de moi. Un horizon complètement recouvert de nuances de jaune et d’orange… Rien de tel pour se mettre en bonne condition que la nostalgie. Pendant une seconde, je me remémore cette pensée que j’ai eu lorsque j’ai rencontré ce fameux Aizen. Pas de compagnon, un monde de solitude. Peut-être quelqu’un dans ce pays de sable partage-t-il les mêmes besoins de folie que moi et souhaite voir le monde brûler. Je me dois d’essayer de trouver cette personne. Ce ninja errant… sans attaches et sans patrie, qui est-il réellement ? Je dois en apprendre plus, pas le tuer.

Je me retourne et me redresse. Je range lentement ma lame dans son fourreau et regarde à nouveau mon interlocuteur, un air moins oppressant sur le visage, plus amicale mais pas complètement familier. Disons que c’est un air « non hostile ».

« A toi, montre moi ce que tu sais faire en tant que ninja, après tout ce n’est pas comme si nous étions au milieu du désert et que l’on avait quelque chose d’urgent à faire. »

Il faut que j’en apprenne plus sur ce gars, et quoi de mieux que le combat pour en apprendre plus sur un shinobi. Mais avant tout, il faut s’assurer que l’homme en face de moi est réellement un ninja.

« Vas-y, attaque moi, prouve moi que tu maitrise les arts de la guerre ! »

Je me surprends a perler comme un professeur…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyDim 10 Aoû 2014 - 22:46

Je le regardais longuement, le temps semblait s'arrêter un instant autour de moi depuis que je lui avais demandé de me prouver qu'il était un ninja. J'étais à la limite de l'impolitesse, mais je voulais être sûr que cet homme n'était pas celui qui avait bouleversé ma vie... Parano, méfiance, vengeance, folie... tous ces sentiments s'entremêlent comme un tourbillon onirique dans lequel je me berçais depuis le jour où ma vie avait totalement changé. Je ne pouvais pas m'empêcher de revoir ces images encore et encore, me laissant comme vidait de toute chose pendant de longues secondes. Mais mon absence était de courte durée, je me faisais ramener à la réalité quand je voyais ce Yusuke faire une attaque qui était à peine perceptible à ma vue... Je me retournais alors pour voir une entaille dans l'arbre sur lequel je m'étais appuyé. Je ne disais pas encore un mot....

Je tentais de me remémorer sa technique, mais je n'y arrivais pas, c'était trop rapide et bien trop technique pour que je puisse la décortiquer, j'en étais presque jaloux... de voir un homme venant de nulle part et me faire une telle démonstration de force. J'étais une proie face à un prédateur de choix... un ninja avec une certaine expérience. Je n'aimais pas cela, mais je me devais de me servir de ma tête, tant qu'elle était encore sur mes épaules afin de me sortir de cette situation qui pourrait tourner en bain de sang, mon sang. Je le regardais alors ranger son épée, il ne semblait plus ne vouloir l'utiliser, pour le moment, mais pour combien de temps encore. Il m'adressait alors la parole en me demandant aussi une preuve de ce que je disais être...

Je n'avais pas de réelle idée... je connaissais quelques bases, je savais malaxer mon chakra, mais je n'avais aucune technique en stock pour dire de prouver que j'étais bel et bien un ninja. Je réfléchissais rapidement, analysant la situation. La chaleur et le pétrin dans lequel je me trouvais, n'arrangeaient rien. Après un cours temps de réflexion, je pensais simplement à mon don... Des yeux comme les miens étaient devenu rares et il me sauverait peut-être de ce prédateur qui dégageait tant d'assurance. Il me semblait d'ailleurs moins hostile jusqu'à ces mots où il me demandait de l'attaquer. Je n'allais pas le faire, je ne prouverais que je suis un piètre bagarreur. Je m'approchais alors de lui et je le fixais tout en laissant échapper mon chakra afin que mes yeux changes de formes, de couleurs... une chimie explosive semblaient se produire et j'adorais cette sensation, je connaissais le pouvoir de mes yeux, mais je n'avais pas eu le temps d'apprendre à les maîtriser sur mes techniques. Je continuais alors à le regarder, ne laissant que ce regard comme seul mur défensif.

« Je n'ai rien de mieux à te montrer ce que le clan Jisetsu ma léguait... ce don, ce pouvoir, cette malédiction qui fait de nous des proies aux yeux de tous... »

Je m'étais dévoilé a un parfait inconnu, mon clan et mes yeux, tout ce qui me restait de ma famille... je ne me demandais pas si cette preuve était amplement suffisante, je savais ce que j'étais et ce pourquoi je continuerais à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Katano Raion
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyLun 11 Aoû 2014 - 19:59

Les yeux jaunes du clan Jisetsu, les Kinnegans. Cela doit bien faire quelques mois que je n’ai pas eu le plaisir d’en admirer. En fait, cela date de ma dernière altercation avec Demon. Qu’est-il devenu d’ailleurs ? La contemplation de ces pupilles me fait me poser la question. Qu’est devenu mon ami, mon frère d’arme ? Ais-je seulement cherché à le savoir ? Je ne crois pas. Je ne me suis pas posé une seule question à son sujet. Pas une seule depuis si longtemps… Comment puis-je être si inhumain ? Je crois que je découvre une nouvelle facette de ma personnalité : je ne m’attache pas longtemps. Peut-être ais-je acquis cette capacité à force de perdre des proches. Shord, mon vieux maitre ; Yuki, ma petite amie ; Demon ; mon meilleur ami et Tatsuo, mon disciple prometteur. Tous ont finis par disparaître de ma vie et au final, je ne m’en porte pas si mal. Je ne pense pas à eux chaque jour, plutôt lorsque je m’ennuie.

Je me perds dans mes pensées pendant quelques secondes mais l’insistance visuelle de mon interlocuteur me ramène sur terre. Je croise son regard, j’aime ces pupilles, elles me font quelque chose. C’est comme si elle portait jusqu’au plus profond de moi et me mettaient à jour. Je me sens bien. Je ressens le besoin de m’exprimer, de ne plus me cacher. Etrange qu’un inconnu ait un tel effet sur moi, je ne suis pourtant pas un garçon influençable d’ordinaire. Mais ces yeux ont un pouvoir sur moi, je le sais.

Je ferme mes propres paupières et les rouvres lentement. Je souris à Arekushi, il m’a obéit, montré qu’il était bel et bien ninja. Mais quelque part il se trompe, a tort sans en connaître la raison. Il est perdu, tout comme l’était Demon dans un monde qui le dépassait. Il est perdu mais ne le sais pas encore. Je n’ai pas pu sauver Demon, peut-être y arriverais-je avec cet inconnu. Mais ma pensée va trop loin sans raison valable, peut-être Arekushi ne souhaite-t-il pas être sauvé. Peut-être ne souhaite-t-il pas que je retire de sa voix ce ton morose et triste. Avec moi il n’apprendrait pas le bonheur mais à faire ce dont il a envi. Il apprendrait que la liberté ne connaît pas de limite et que si notre seul bon vouloir est de voir le monde brûler, alors il nous est possible de concrétiser cet objectif. Mais est-il prêt pour une telle révélation.

« Ce sont de sacrés yeux que tu as là. Mais les posséder ne fait pas de toi un ninja ! N’importe qui peut posséder un attribut héréditaire. Il faut savoir s’en servir pour devenir un véritable soldat. De la manière dont tu les réveilles dans tes yeux, je peux dire que tu ne sais pas les utiliser, tu ne dois pas encore les maitriser… »

Ma voix se perd un peu dans le vent du désert. Mes pensées elles-mêmes s’y égarent. Je voulais dire quelque chose mais je ne m’en souviens plus. Au fond… qu’est ce qui différencie cette nouvelle connaissance de mon vieil ami Demon ? Sans doute tout, probablement rien. Pas de différence ou trop de différence. Tous les Jisetsu ne sont pas semblables mais peut-être ont-ils un lien. Mon interlocuteur a fait état d’une malédiction en décrivant ses pupilles. Mais je ne crois pas qu’il s’agisse d’une malédiction, je crois au contraire qu’il s’agit d’un cadeau. Si j’avais le pouvoir des Jisetsu, je le pousserais à son paroxysme jusqu’à pouvoir engloutir des villages entiers dans un portail l’envoyant en orbite. Mais mon cerveau malade est bien différent de celui de mes semblables et j’aurais beau espérer toute ma vie, je suis né sabreur et non manipulateur du temps.

L’une de mes mains s’élève dans les airs, droite vers mon interlocuteur, comme si je lui la tendais. Mais au lieu de ça mes doigts se crispent et mon index se pointe dans sa direction. La manche de ma tunique noir ballote dans le vent et je prend une voix plus autoritaire, plus sage et emplie de questionnement.

« Mais quel est ton objectif ? Quel est le but d’Arekushi, le ninja errant ? »

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyLun 11 Aoû 2014 - 23:06

Je ne voyais plus rien autour de moi à part mon propre regarde. J'aurais tant voulu pouvoir maîtriser son pouvoir, que mon père m'enseigne ce que je devais savoir à son sujet, mais il n'en avait pas eu le temps. Je me rappelais brièvement des techniques de mon père, il était vraiment doué et je ne comprenais pas comment il avait pu se faire avoir aussi facilement par un seul ninja... Il devait y avoir autre chose et je me devais de le découvrir pour sauver l'honneur de ma famille avant de faire couler le sang dans ce monde pourri que je devais essayer de purifier à tout prix. Mon nindo était tout tracé pour moi... Je revenais alors à la raison quand Yusuke me disait clairement que je ne pas maîtriser encore mes yeux, il avait vu juste, il était doué et je me doutais que je n'avais pas un amateur en face de moi.

Je laissais échapper un sourire en coin, et je m'avançais de quelques pas... Je pouvais maintenant clairement me dévoiler, il est clair que je n'avais pas un niveau de maîtrise excellent, mais je savais faire quand même quelques trucs que j'avais pu apprendre à ma manière en regardant mon père s’entraîner. Je n'avais jamais tenté d'appliquer l'une de mes techniques, car je n'en avais pas eu vraiment l'occasion.

« Je vois que tu as tout compris, mais je maîtrise quand même quelques petites choses, mais je n'aime pas trop en faire la démonstration. Ne le prend pas mal, mais je te connais à peine... »

Yusuke semblait vraiment pensif, mais bizarrement je ne trouvais en lui rien d'agaçant et ni même de menaçant, pourtant j'étais sûr qu'il pourrait me tuer comme bon lui semble. Le vent soufflait de plus en plus et le sable venait piquer mon visage, une tempête était peut-être en préparation, dommage j'aimais le calme du désert, c'était si reposant et on y faisait des rencontres intéressantes. Cela changeait réellement de la pluie incessante de Mizu no Kuni... une terre que je détestais au plus haut point. Après un court instant, venait l'heure d'une question à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Il me demandait mon objectif, mon but... Je ne savais pas pourquoi, mais je me sentais en confiance tout de même, autant lui en parler, il avait l'air assez ouvert d'esprit.

« Mon objectif premier est simple, pouvoir utiliser le potentiel total de mon kinnegan. Je compte bien dépasser les plus grands maîtres de ce monde, même si le chemin sera long et pénible. Mais avec ce pouvoir, je sais que je pourrais faire de grandes choses. »

Je m'arrêtais un instant pour cracher le sable qui venait d'entrée dans ma bouche... saleté de vent, il était de plus en plus puissant.

« Mon but est simple, retrouver le Shinobi qui a massacré ma famille... Mais pas pour le tuer, je veux d'abord savoir qui a commandité cela et je me ferais un malin plaisir de tuer sa famille devant ces yeux, même les torturer doucement en l'obligeant à le faire lui-même. Après, je m'attaquerais aux villages qui commanditent ce genre de chose... un bain de sang pour un bain de sang, je trouve cela plaisant, par toi ? »

Je m'approchais un peu de lui et je défaisais les bandes que j'avais sur tout le corps. Je montrais alors mon corps qui avait été brûlé en parti.

« Pour cela, le monde payera... »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Katano Raion
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyMar 12 Aoû 2014 - 23:17


Quelque part je pense que chacune des rencontres que j’ai faite jusqu’à aujourd’hui a contribué à faire de moi ce que je suis. Bon, je ne parle peut-être pas du terroriste mondialement connu et des nombreuses traitrises que j’ai pu commettre. Mais je pense tout de même que si je ne tue pas les enfants que je rencontre, que je ne viole pas les femmes qui m’attirent, c’est sans doute que mes amis et ennemis ont eu une bonne influence sur moi. Je pourrais très bien me comporter en cheval fou et faire de ma vie une suite de barbarie totalement grotesque. Mais je ne le fais pas, parce que mon parcoure au sein de cet univers de la guerre, de l’amitié et de la haine a fait de moi un homme pragmatique, concentré et parfaitement sûr de lui.

Mon interlocuteur parle et je l’écoute attentivement. Il faut toujours écouter avec attention lorsque quelqu’un se dévoile, il faut lui montrer que ce n’est pas pour rien que c’est vous qui vous tenez devant lui à tendre l’oreille. J’écoute donc chaque mot et bois chacune de ses parole comme une douce liqueur au miel. J’en apprends alors plus sur mon interlocuteur, ce fameux Jisetsu qui soulève tant de questions dans mon esprit. L’homme est intéressant et je suis vraiment conscient de l’effet que j’ai sur lui et qu’il a sur moi. Je pense que nous sommes lié par quelques liens d’intérêt mutuel. Cela ne me déplait pas mais je me demande si c’est réellement une bonne chose. Toujours est-il que je comprends ses motivations. Tout comme moi, -je le remarque lorsqu’il retire ses bandages- cet homme à des cicatrices sur le corps mais les plus profondes sont à l’intérieur de lui. Quelque part je vois une partie de moi-même en ce garçon et cela me rend un peu nostalgique. La seule chose qui nous confond complètement cependant est notre vision de la vengeance. Un bain de sang pour un bain de sang, mon dieu comme il a raison ! Je ne pourrais être plus d’accord. Je me rappel alors ce qui m’a poussé à me lancer dans cette voie de mauvais shinobi : la mort de Shord. Mais Kiri a payé et je suis maintenant sans but précis.

Je réfléchis quelques secondes et le silence s’impose… Le vent souffle de plus en plus fort et prend la place des voix et des paroles dans la conversation. Le sable vient me titiller les yeux et faire gonfler ma tunique de l’intérieur. C’est une sensation agréable. Je lève les yeux et les plonge dans ceux de mon interlocuteur, je choisis bien mes mots et utilise un ton plutôt paternaliste, bien que je ne sois pas vraiment plus âgé que ce dernier.

« Crois le ou non, je connais bien la haine et la rancœur. Je suis également d’accord avec tout ce que tu viens de me dire. Mais tu es encore faible pour espérer réaliser tes objectifs et faire de l’ombre aux grands villages… »

Je marque un temps de pause, prend conscience de mes mots, les sous-pèse et les pèse. Je ne sais pas si je dois continuer, si je m’engage dans cette voie il n’y a plus de marche arrière. Mais en même temps, la solitude me pèse et je ressens clairement un besoin de compagnie ces derniers temps. Peut-être ce gamin pourrait-il m’aider aussi bien que je suis capable de lui porter secoure.

« Viens avec moi si tu es avide de pouvoir, voyage à mes cotés. Je t’apprendrais ce que mon vieil ami Jisetsu connaissait sur les arts d’utilisation du Kinnegan et tu auras l’occasion de mettre chaque jour ta vie en danger. C’est une manière comme une autre de devenir plus fort, mais c’est la plus efficace. »

Le vent souffle derrière mes cheveux et s’engouffre vers mon interlocuteur, c’est à lui de prendre une décision.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 11:59

Après un petit discours personnel, Yusuke sortait une fois de plus de sa mélancolie passagère pour enfin me répondre et dire qu'il me comprenait totalement... Surprenant où le faisait-il par pure politesse, je n'en savais rien. Il avait raison sur une chose, j'étais bien trop faible encore pour pouvoir faire quoi que ce soit, je ne suis qu'un ninja débutant et je ne pourrais pas survivre longtemps sauf si je me trouvais quelqu'un pour m'apprendre et faire de moi un véritable tueur. Je devais maîtriser mon pouvoir totalement et même au-delà afin de pouvoir atteindre mon but et de détruire ceux qui avaient fait de moi ce que j'étais.

« Tu as raison, je ne suis encore qu'un lombric parmi tant d'autres, seul je ne pourrais jamais atteindre une puissance suffisante pour faire couler une rivière de sang à travers ce monde. »

Je devais développer mes capacités au taijutsu, les combiner avec mon kinnegan et faire de même pour mon affinité ration, ensuite je continuerais mon apprentissage à travers tous les autres arts ninja pour devenir l'un de plus puissant de ce monde et ainsi pouvoir marquer l'histoire de mon passage où voire même de contribuer à la purification de ce monde maudit une bonne fois pour toutes. C'était d'ailleurs pourquoi j'avais aussi accepté de faire une chose que je ne devais pas monter pour le moment, ne sachant pas la réaction de ce nouveau compagnon de route. Il continuait à parler et cela devenait intéressant, il me demandait de le suivre, que la mort nous guetterait et qu'il y aurait beaucoup d'action, mais le plus important, il avait la capacité de m'enseigner des techniques liées au Jisetsu, je ne pouvais pas passer à coté de ce genre de chose et je ne pouvais qu'accepter l'offre pour le moment, du moins quand il m'aura tout appris, je verrais ce que je ferais par la suite.

« J'accepte, de toute façon, tu me proposes tout ce que je recherche. Mais comment peux tu m'enseigner des techniques de Jisetsu sans en posséder les yeux... J'avoue ne pas bien comprendre là... »

Il me proposait en plus le pouvoir, l’appât du gain était vraiment intéressant. J'avais une grande ambition, mais je n'allais pas lui dire pour le moment, il était bien trop tôt.

« Ta vision des choses me convienne, tu as tout à fait raison que le danger, les combats rendent plus fort, mais je tiens à te le dire, je suis surtout doué en taijutsu et j'avais commencé l'apprentissage du ninjutsu, le raiton est mon affinité et j'avoue en être heureux vu que ça pourrait bien se combiner avec mon pouvoir. »

Je m'avançais alors vers lui, prêt à partir.

« Alors, c'est quoi la suite du programme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Katano Raion
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptySam 16 Aoû 2014 - 20:27

C’est fait… Mon interlocuteur n’est désormais plus un inconnu. Non, il s’avère être plus que cela. Quelque chose qui transcende la connaissance et qui est commun aux nombreux ninja de ce monde : un élève. Bien que ce ne soit pourtant pas un élève à proprement parler, je préfère identifier Arekushi à un compagnon de voyage que je hisserai peut-être un jour vers le sommet. Il faut dire que la détermination de cet individu me laisse un peu sans voix. Nous ne nous connaissons que depuis quelques minutes que déjà l’homme accepte de me rejoindre dans ma quête de puissance. Il doit certainement sentir le fait que je ne suis pas un amateur ou peut-être est-il tout simplement conscient de son infériorité dans un monde où le pouvoir et l’accomplissement se font par la force. Si c’est le cas il est peut-être encore plus mature que moi qui ai vu les plus grandes horreurs de ce monde…

La remarque de mon compagnon sur le fait d’être un lombric, mais plus précisément celle sur la rivière de sang me font un effet tout simplement aphrodisiaque. Je suis attiré par un tel objectif. Je pense ne jamais avoir rencontré qui que ce soit m’avoir décrit son but de cette manière. Non, tous utilisent d’inaccessibles raisons et d’interminables phrases pour simplement décrire le fait qu’ils souhaitent tuer quelqu’un, se venger d’un individu ou simplement assouvir le besoin d’ôter la vie. C’est le fardeau des gens qui se croient compliqués. Je n’aime pas les choses compliquées. Au final, toutes peuvent se résumer, se compacter en une idée simplette et compréhensible par l’individu moyen. Les gens sont parfois tordus…

Mais je m’égare et mon esprit vagabonde un peu trop tandis que mon nouvel apprenti continue de se confier à moi. A ses paroles mon subconscient est instinctivement attentif, il enregistre les informations. Ainsi Arekushi me confirme à nouveau son engagement, sa volonté de devenir plus fort et le fait qu’il partage avec moi une vision du monde un peu singulière. Clairement, lui et moi sommes sur la même longueur d’onde. Malheureusement, en l’écoutant je ne peux m’empêcher de penser à Tatsuô. Le pauvre garçon aussi était sur la même longueur d’onde que moi et je l’ai pourtant perdu. Perdu comme j’en ai perdu tant d’autres. En sera-t-il de même avec cet apprenti ? Combien devrais-je en prendre avant que je n’acquiert suffisamment d’expérience pour ne pas foirer le coup ?

Spécialisé en tout premier lieu sur le Taijutsu, Arekushi m’annonce que son affinité primaire n’est autre que ma propre affinité primaire, je sens que nous pourrons nous entendre. Il m’affirme également que ces petits détails ne le dérangent pas. Il sait que son panel n’est pas énorme mais cherche à s’améliorer. Il prévoit de tourner ses capacités vers la maitrise du Kinnegan. Il a sans doute raison de s’organiser ainsi. Au final, les yeux qu’ils possèdent sont sa meilleure arme contre les ennemis de l’extérieur. Il serait bête de ne pas profiter de cet avantage conséquent. J’enregistre à nouveau les informations et décide qu’il serait bien que mon nouvel apprenti en apprenne un peu plus sur la manière de combattre de son maitre. Je pose donc ma main sur le pommeau de l’un de mes sabres, celui-ci toujours rengainé dans son fourreau. Je caresse doucement le tissu l’entourant et me rend enfin compte que lors de mon dernier combat, j’ai éraflé ce dernier et qu’il risque bien de se déchirer. Cela concentre mon esprit sur un détail et me rend plus concis dans ce que je m’apprête à dire.

« Bien… J’ai moi-même débuté avec une prédisposition pour le Taijutsu et l’affinité raiton. Ensemble ces deux éléments peuvent parfois faire la différence. Il faudra pour cela que tu saches comment les utiliser de manière optimale. Pour le reste de mon profil, je suis un maitrise aussi bien le Ninjutsu que la Sensorialité. Je suis sabreur, ce qui signifie que je suis implacable lors de l’utilisation de mon sabre qui lui-même possède un certain pouvoir que tu remarquera par toi-même. Enfin je me suis dernièrement porté sur l’apprentissage des arts ultimes du taijutsu : les portes célestes. Je crois que c’est en gros tout ce qu’il y a savoir sur moi. »

Une longue inspiration suit cette longue tirade. J’en ai peut-être trop révélé d’un coup. Je ne suis parfois pas conscient du fait que je parle trop. Je l’accorde à l’audience, ça n’arrive pas souvent mais tout de même. Je regarde mon apprenti et voit dans ses yeux l’envie de commencer à évoluer. Après tout, il est vrai que je ne suis pas là avec lui pour discuter. Je suis bien là pour faire de lui un grand homme, au moins aussi menaçant que moi. Voilà pourquoi je retire doucement ma main du pommeau de mon sabre et abaisse ma capuche. Il faut maintenant se remettre en route.

« Notre première destination se trouve quelque part dans le désert. On m’a informé qu’une tâche importante pourrait m’être confiée contre une somme importante. J’ai besoin d’argent pour mes projets mais en générale, ce genre de mission est un vrai suicide. Rien de mieux pour débuter ton apprentissage qu’une mise en condition, tu m’accompagnes donc. »


Je lui laisse quelques secondes de réflexion et me met à marcher. Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Konoha
Dôbutsu Kuma
Dôbutsu Kuma
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... EmptySam 16 Aoû 2014 - 20:53

Ce Katano Yusuke me stupéfiait déjà pour une chose, il avait de grand moment d'absence où rien ne semblait l'atteindre. J'avais une idée en tête de tenter une expérience, mais je n'aurais pas voulu recevoir un mauvais coup juste par réflexe, je ne faisais donc rien et je le laissais dans son monde et quand il en ressortirait, nous pourrions alors continuer à discuter . Il lui avait fallu plusieurs minutes cette fois-ci pour qu'il sorte de son monde onirique. Il finissait par me parler de lui, qu'il était un expert en taijutsu et qu'il maîtrisait aussi l'affinité ration. Une excellente nouvelle que de savoir tout cela, il continuait alors à m'expliquer ses autres maîtrises. Je n'avais pas en face de moi n'importe quel ninja... Mais ce qui m'intéressait le plus, c'était les portes célestes... J'avais pu lire quelques ouvrages qui en parlaient. Il y avait 8 portes, chacune ouvrant une puissance sortant du commun des mortels et pouvant aller jusqu'à la mort.

« Les portes célestes, j'ai une idée bien précise de ça et je pense que le kinnegan pourrait les rendre encore plus puissante. »

Je réfléchissais surtout à la huitième portes, celle de la mort.

« Peut-être que mon pouvoir empêcherait la mort lors de l'ultime ouverture, ce n'est qu'une hypothèse, mais je compte m'y attarder longuement. »

Je le laissais continuer à parler et il me disait ce que j'attendais, nous allions nous mettre en route dans le désert et c'était une genre de mission suicide, pourquoi pas... suicidaire en solo, réalisable en duo, même si je pesais peu face à mon nouveau compagnon, je savais que je pouvais l'aider d'une manière ou d'une autre. C'était la meilleur manière pour progresser rapidement et prouver que je méritais son enseignement.

«Bien, allons y ! On attend quoi ? »

Je prenais les devant comme si je savais où je devais aller et au bout de quelques mètres, je m'arrêtais, sans montrer ma gêne...

« Je vais te suivre, je ne suis pas trop à l'aise dans se désert, j'y connais que peu de chose... »

Je ne savais pas de quel type de mission il me parlait, il s'agissait surement de quelque chose de plus dangereux que ce que j'avais pu faire par le passé. J'allais voir et apprendre, le temps était mon meilleur allié et je n'allais pas m'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

L'éclairci dans le néant... Empty
Message(#) Sujet: Re: L'éclairci dans le néant... L'éclairci dans le néant... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'éclairci dans le néant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Oasis d'Eden-