AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Assemblée [Kumo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mamoru Azuni
Nouveau
Nouveau
Mamoru Azuni

Grade : Shinobi de Kiri
Messages : 417
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptySam 17 Mai 2014 - 23:44

L’amphithéâtre était comblé. Lorsqu’il entra, Karasu Tsumei ne put cacher un soupir, qui marqua d’ailleurs l’arrivée d’un silence froid, au vue de la grande assemblée présente. Le Conseil, bien entendu amputé des conseillers soupçonnés dans l’affaire de la taupe et de l’Homme Masqué, se démarquait au premier rang. Derrière, des shinobis de valeur et de grade, comme les deux nouveaux membres du Satoru. Ces deux rangées étaient, comme le reste des lignées de sièges, en forme de courbe.

Et toutes étaient tournées face à trois sièges sièges, celui du conseiller du Daimyô de Kaminari no Kuni, d’un comptable et celui de l’actuel Raïkage. Lorsqu’il s’assit, il regarda la multitude de shinobis, dont il reconnut certains Genins, qui s’étaient rendus pour cette réunion de crise. Même si pour le Yondaime, la crise n’était pas forcément le qualificatif le plus logique pour une situation tout de même bien délicate. Pour lui, c’était une réunion importante qui allait marquer sa nomination et qui allait décider du futur de Kumo.

Soulevant le fourreau de son épée, Kuchibashi, Tsumei vérifia que le calme se soit installé. C’était d’ailleurs un exercice réalisé plutôt facilement malgré la bonne centaine de personnes présentes dans la pièce ovale. D’un côté le Conseil, le Satoru, quelques gradés importants et ceux qui avaient voulu venir. Et le nombre des présents obligeait une mise en bouche. Il se tourna vers l’homme à sa gauche.
    Bonjour à tous, et bienvenue dans cette salle, voici Otoma Orayshi, envoyé du Daimyô. Ceci est une réunion de crise extraordinaire, qui aura pour but le dialogue sur de nombreux sujets. Mais avant toute chose, laissez-moi vous expliquer les règles de conduite pour cette réunion.
L’homme à sa droite, qui n’était qu’un simple comtable, n’avait pas besoin d’être présenté. Sans relâcher son regard porté vers la salle, l’Ombre alla chercher quelque-chose en-dessous de sa chaise. Il en sortit un bâton rouge, marqué du chiffre 1 en blanc, de taille relativement grande.
    Vous avez chacun trouvé un bâton de parole sur votre chaise, marqué d’un nombre particulier. Dès que vous voudrez parler, vous n’aurez qu’à le lever, et le comptable à côté de moi vous fera passer selon votre ordre de « levée ». Tout manquement à cette règle, ou comportement dérangeant le bon déroulement de cette assemblée entraînera une expulsion pure et simple de cette dernière.
Il croisa les mains, coudes apposés sur le bureau qu’il partageait avec le conseiller et le comptable.
    Ceux qui veulent partir peuvent le faire, l’assemblée commencera d’ici deux minutes, et avec monsieur Otoma, nous serons les premiers à parler.
La partie allait bientôt être lancée. Et l’importance de cette assemblée était primordiale.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hiryuu
Nouveau
Nouveau
Hiryuu

Grade : Civil
Messages : 106
Rang : C

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyDim 18 Mai 2014 - 1:48


Il avait fallu à la jeune kunoichi de Kumo quelques temps pour se remettre à peu prés de sa blessure physique mais pour ce qui était du côté psychologique, c'était à l'exact opposé. Elle avait du mal à se remémorer la plupart des visages qu'elle connaissait auparavant. Elle s'était néanmoins souvenue avec aide, de ce qu'elle faisait ici, son travail. Hiryuu avait oublié la presque totalité des choses qu'elle avait apprises. Quelques bribes lui revenaient par moment mais sans plus à chaque fois.

On l'informa qu'une assemblée avait lieu au village, il lui sembla alors normal de s'y rendre, d'écouter. Peut-être celui lui rendrait sa mémoire perdue. Il y avait foule ici, beaucoup de visages étrangers, peut-être certains qu'elle connaissait, d'autres qu'elle n'avait peut-être jamais connue. Elle observa silencieusement jusqu'à ce que celui qu'on appelait Raikage arriva. Tous se turent et attendirent. Pas bien longtemps. L'homme répondant au nom de Tsumei prit alors la parole expliquant la raison le leur présence à tous dans ce grand amphithéâtre.

Un assemblée à Kumo, elle ne savait pas pourquoi, enfin, si. La menace Furyou ou quelque chose en rapport. Elle n'en savait, et ne se souvenait pas de plus que cela. Une certaine tension était palpable dans cet endroit alors que le Kage prenait sa place avec un autre homme.

La Saibou semblait ailleurs en écoutant le chef du village. C'était assez compliqué pour elle. Elle se demandait en fait ce qu'elle faisait réellement ici. Depuis son réveil elle se demandait même, plus généralement, si elle était bien à sa place. Etrangement ce monde, ce village, les ninjas.. lui faisaient peur en fait. La genin écouta jusqu'au bout et décida de s'éclipser. Pas qu'elle se fichait de ce qui allait se passer mais tout ceci lui paraissait bien lointain.

Traversant la foule, elle rejoignit la sortie avant que les présents ne s'installent. Elle voulait rentrer chez elle, retrouver la normalité et surtout ne plus être confrontée à ce monde. On pouvait dire que les derniers événements, dont seulement quelques fragments lui parvenaient, ne lui donnaient pas envie de continuer sur cette voie. En fait elle se demandait pourquoi elle était devenue une Kunoichi. Pour le moment sa décision était prise : retourner à son ancienne vie. Elle ne se souvenait pas plus de cette vie, mais on lui avait dit d'où elle venait. Le calme, voilà ce qui lui fallait.

Tous ces ninjas sauraient bien se débrouiller sans une genin à demi amnésique, et elle, saurait vivre sans eux à ses côtés; le temps tout au moins de recouvrer à la mémoire et de comprendre le pourquoi du comment de sa présence ici. Le ciel était gris, dehors il faisait froid. Il ne lui fallait qu'un quart d'heure pour rejoindre l'appartement qu'elle occupait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyDim 18 Mai 2014 - 13:32

C'était désormais officiel, Koüga du clan Kadoria faisait partie de cette entité très fermée qu'était le Satoru. Se fut Karasu Tsumei qui fit de lui l'un de ses sept hommes de confiance au cours de leur dernière entrevue au Palais du Raikage, l'endroit même où il dut bientôt retourner à cause de l'annonce d'une grande assemblée dont le thème exact lui était encore inconnu et ce même si il se doutait bien qu'on y ferait mention à tous les coups du sceau de Makha ou encore des nouveaux Furyous. Mais même si cela avait était quelque chose d'autre, il était tenu de par son nouveau grade d'y assister puisque décliner l'invitation qu'on lui avait fait serait certainement considéré comme un acte de défiance complètement injustifié dans son cas.

Se fut donc en tenue complète de Satoru qu'il s'y rendit accompagné de ses deux frères et de son père qui quant à eux avaient bel et bien eu le choix bien que Koüga ne s'y rendait pas non plus à contrecoeur, loin de là. En effet il avait joué un rôle important lors des combats qui avaient fait rage à Tsuchi no Kuni, les membres de son groupes et lui-même ayant quasiment défendu jusqu'aux derniers le fameux sceau de l'Impératrice des Flammes, chose qu'il ne savait pas à la base mais qui ne les empêcha pas pour autant de mettre leurs vies en jeu avec à la clé une triste fin pour certains. De plus il avait lui-meêm ramené au camp de l'Ombre de la Foudre le corps inerte de la femme Furyou qu'ils avaient eu tant de mal à vaincre, le tout avec des informations au sujet d'un individu encore plus mystérieux que cette dernière.

Des faits qui faisait de lui un héros pour certains et un simple survivant pour d'autres, y compris lui-même puisqu'il savait très bien que sans le sacrifice de Sonoshee il ne serait sans doute pas là en ce moment, c'est-à-dire au deuxième rang parmi d'importants shinobis de Kumo dont Zennosuke qui avait hérité du même statut que lui. Mais pas du même numéro de parole smillerait-il puisque Koüga put se rendre compte, après avoir écouté attentivement le Raikage, qu'on lui avait donné le chiffre 17, une information importante dont il devrait apparemment prendre compte au moment de prendre la parole. Même si cela ne serait pas avant quelques minutes puisque déjà un bon nombre de ninjas s'étaient remis à parler plus ou moins discrètement en gardant à l'esprit que tant de voix réunis au même endroit feraient causeraient des nuisances sonores quel que soit leur ton.
Revenir en haut Aller en bas
Gogyou Jotaro
Iwa
Iwa
Gogyou Jotaro

Grade : Genin d'Iwa
Messages : 2094
Rang : S

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyDim 18 Mai 2014 - 20:01

D'un coup sec et clair, je coupais la viande qui se trouvait sur une planche en bois qui se trouvait en face de moi. Bien entendu, la viande qui se trouvait sur mon chemin n'était pas un vulgaire morceau que j'aurais acheté dans une échoppe dans le centre-ville. Non, croyez-moi, je ne suis pas ce genre de personne. Ce morceau de viande appartenait à un certain Setso Taï. C'était un jeune genin du village de la foudre. Le pauvre garçon a tenté de s'enfuir de Kumo, car il aurait été accusé d'avoir tué sa mère. La proie idéal pour un prédateur comme moi. Je vous épargnerai les détails en vous disant simplement, que c'est actuellement sa jambe qui se trouve sur ma planche. J'avais gardé ses reins et ses intestins pour mes futurs repas. Après tout, cela faisait longtemps que je n'avais pas utilisé des intestins humains pour fabriquer des saucisses maisons. Enfin, pensons déjà au repas que je dois préparer maintenant. La viande étant coupée, je devais m'attaquer aux autres ingrédients. Je pris tout d'abord un oignon de la main gauche afin de le poser sur la planche où je venais de débarrasser les morceaux de viandes. Je mis le couteau plein de sang dans mon évier et en tira un autre du présentoir à armes blanches. Celui-ci était plus fins et moins grand, ce qui permettait une meilleure prise en mains pour couper des condiments. En alliant précision et rapidité, j'obtins de parfait dés d'oignon prêt à être cuisiné. Je voulais faire simple ce soir et par conséquent, j'allais seulement ajouter un peu de salades avec des épices et faire des pommes de terres dans un papier spéciale afin de leur donner un goût magique !

Cependant, je me fis brutalement interrompu par une personne qui frappait à ma porte. Il commençait à se faire tard et je n'attendais personne. Par conséquent, je dissimulai le couteau dans mon dos et commençai à me diriger vers ma porte. Il me fallait sortir de la cuisine et traverser tout le hall de ma très grande maison. Je portais un tablier blanc sur mon costume habituel. J'ouvris, alors la porte de la main gauche et vit un jeune homme ayant une lettre dans sa main. Je le saluai chaleureusement et lui demandai ce qu'il voulait. Le bougre m'indiqua qu'il avait un message de la part du Raïkage en personne. Je lui pris le massage des mains et lui souhaitai une bonne soirée. Je refermai doucement la porte et retourna dans la cuisine en laissant le message dans ma salle à manger. Il me fallait finir mon plat. Je pris de belle patate, les mis dans un plat rectangulaire en les ayant enroulés dans du papier spécial. Je mis un peu de charbon afin de les étouffer pour que le goût soit plus sec. Il me fallait maintenant tout mettre au four et déguster !

Mon plat de ce soir était donc brochette de jambe droite avec ses patates cuit dans du charbon. J'étais assez content de moi. J'avais peur que la viande ne se prête pas bien aux brochettes, mais je m'étais inquiété pour rien. Mon repas étant terminé, il me fallait lire cette requête des hauts placés de Kumo. Ce message disait que j'étais convié à participer à un grand rassemblant demain dans un amphithéâtre dans le palais du Raïkage. Je ne savais pas pourquoi moi et d'autres gens étaient conviés, mais il était certain que le chef du village avait quelque chose à nous dire. Ce serait dommage de louper ça. Je décidai donc d'aller me coucher pour être en forme à cette réunion de demain.

J'étais bien à l'heure pour cette pseudo-conférence. Il y avait la plupart des shinobis de Kumo ainsi que certains civils hauts placés. Une fois entrée dans l'édifice, on m'indiqua que les hauts gradés se trouvaient dans les rangs de devant. Je pris donc place aux deuxième rang où j'avais une vue d'ensemble. Le Kage annonça plus ou moins le sujet de la réunion. Une crise, un daimyô et bien d'autres encore. On expliqua qu'il y avait un bâton près de chaque siège. Cet objet servait à repérer qui voulait parler et dans quel ordre. Je pris le miens dans ma main et attendis patiemment que la réunion commence.
Revenir en haut Aller en bas
Wazao no Tetsuya
Nukenin
Nukenin
Wazao no Tetsuya

Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyLun 19 Mai 2014 - 0:36

Zennosuke venait de finir de s’habiller. Pour la première fois de sa vie, il venait de porter l’équipement complet du membre de l’unité d’élite du village : le Satoru. Avec beaucoup de cérémonial, d’amour pour tout ce que cet acte représentait, le Seki avait pris son temps pour chacune des pièces qui constituaient la tunique et les protections des ninjas du Satoru. Tout ceci lui avait procuré beaucoup d’émotions. Un plaisir d’une grande ampleur s’était saisi de lui. Un plaisir égal au moment où il avait reçu son bandeau ninja, ce même bandeau qui faisait de lui un ninja de Kumo. Comprendre tout l’amour que Zennosuke porte sur le village des nuages et sa hiérarchie militaire est aisé pour peu qu'on le connaisse un peu. Il suffit de fouiller aux tréfonds de son histoire, remonter le temps jusqu’à ses onze ans, ce fameux jour où, son village natal fut attaqué. Le feu, les cris, sa propre mère en danger, ces vauriens qui avaient failli le rendre doublement orphelin, l’intervention d’une unité mixte de Kumo dont les membres arboraient des tuniques qu’il reconnaissait actuellement comme celle de Jonins et de membres du Satoru... Les kumojins avaient été là pour le sauver lui et sa mère au moment même où Zennosuke venait de montrer à la face du monde un pouvoir héréditaire d’un clan allié à Kumo : les Seki...

Tout ce que devait Zennosuke à Kumo était tout simplement impossible à définir. Le lien qui l’unissait au village était d’ordre purement affectif. Un amour inconditionnel qui trouvait sa justification dans cet acte qu’avaient posé ce jour là, cette équipe de kumojin de retour de mission. Ceci donnait-il un ordre d’idée de toute l’émotion qui emplissait le Seki en cet instant précis ?

En tout état de cause, avant de se rendre à l’assemblée convoquée par le Raikage, Zennosuke fit un saut au QG du Satoru. Là, il prit le temps de faire quelques recherches sur les actions d’éclats de l’unité d’élite, ses anciens chefs et anciens membres illustres. Il y avait eu beaucoup d’autres membres très importants. Des gens aux particularités diverses, qui tous, même le déserteur Seki Raiken, semblaient avoir une foi inconsidérable pour Kumo. Même lui… Zennosuke à ce moment eu une pensée pour Ryuuku Namiko. Ce Jônin aux aptitudes médicales qui lui avait assuré que Raiken n’était pas forcément ce qu’on croyait de lui. A voir. Dès qu’il aurait un peu plus de temps, Zennosuke mènerait de plus amples investigations sur ce Seki qui l’avait précédé dans cette unité d’élite.

Parcourant les photo géantes tapissant les murs du QG du Satoru, le Seki put voir les visages et faits d’armes des anciens membres de l’unité spéciale. Les plus marquants étaient Yashira Mugen, le seul Sennin de Kumo à ce jour et le dernier Capitaine de l’US. Mais aussi, Naoshi Anko, celle qui avait précédé l’éclair jaune de Kumo au poste de Capitaine, ou encore cet étonnant ninja du nom de Gecko Shin. En faisant un rapide parallèle, le Seki vu en cet illustre combattant, le brillant Seki Hasaki, actuel chef de son clan et récemment nommé conseiller du Raikage.
Après s’être ressourcé, le Seki prit le chemin du palais du Raikage, qui de toutes façons, n’était pas loin. Aux alentours de l’édifice, le ninja pu rapidement se rendre compte de la ferveur autour de l'évènement. Beaucoup de ninjas s’empressaient vers ce lieu où probablement seuls les shinobis affectés à la garde du village ou hors de celui-ci ne participaient pas. Zennosuke pénétra dans l’édifice puis se rendit dans l’amphithéâtre. De là, il put voir qui était présent, à quelle place etc. Certains n’étaient pas encore arrivés. Une kunoichi chargée de l’organisation de cette réunion lui désigna une place, au second rang, avec les Jônins et autres membres du Satoru dont Kadoria Kouga qui avait été nommé à peu près en même temps que lui.

Zennosuke se rapprocha de la place qui lui avait été désigné tout en prenant le temps de saluer ceux qu’il connaissait et ceux qui le reconnaissaient lui. Numéro 18. Tel était le nombre qu’on lui avait attribué et sa place était juste à côté de celle de Kouga à côté des autres membres du Satoru. Soit. Saluant le membre du clan Kadoria, le Seki s’assit et se mit à observer la salle, les environs en attendant que cette réunion débute véritablement.
Revenir en haut Aller en bas
Dentô Shiwoon
Nouveau
Nouveau
Dentô Shiwoon

Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMar 20 Mai 2014 - 17:44


Il y a vraiment des moments dans la vie où on est obligé de rester sur place mais comme d'habitude, pour le fanfaron Shiwoon, il est toujours temps de mettre de l'ambiance. Et en ce jour, il est bien décidé à le faire, malgré son état de santé. En effet, lui qui était encore gardé en observation à l'hopital du village suite à ses blessures internes lors de sa première sortie en mission n'était pas du tout décidé à rester tranquille. Bien au contraire, depuis son entrée dans l'établissement, il n'avait de cesse de faire du grabuge par tout ce qu'il fabriquait. Et aujourd'hui semblait être une journée où ce serait bien pire.
 
Il y a de cela deux jours bientôt, il avait reçu une lettre de l'administration du village faisant part d'une réunion très importante qui devrait se tenir aujourd'hui à pareille heure. Réunion où il avait décidé coute  que coute d’y aller, quitte à sortir en douce contre les avis défavorables des médecins. L’idée de la réunion en lui-même ne l’enchantait pas plus qu’autre chose, c’était plus l’aspect réunion du terme réunion qui le galvanisait et le poussait à vouloir y aller. Il devait y avoir rassemblé tous les meilleurs éléments du village en terme ninja, et pour lui ce n’était donc pas le moment de jouer au malade, mais de courir pour voir ces visages, le corps d’élite du village perdu dans les nuages.

Aussi se faufila-t-il à la première  occasion par la fenêtre, lui et son bras plâtré. Il fut si pressé qu’il oublia de se changer, et du faire un détour par chez lui histoire d’être plus présentable pour aller à cette audience organisée par le Raikage. Abruti fini comme il était, il profita par faire un peu d’exercice en prenant soin de ne pas forcer, histoire de ne pas rouvrir sa blessure et rallonger sa période de convalescence. Aussi se montra-t-il aussi le plus délicat possible lorsqu’il se mit à effectuer ses abdominaux. Cela finit, il se jeta sous l’eau histoire de chasser la sueur qui venait de s’installer avant d’aller se rhabiller et se mettre en route pour le palais du Raikage, lieu où se tiendrait la fameuse assemblée.

Il lui fallut une trentaine de minutes pour se rendre au lieu qu’il appréciait surement le moins dans le village. Une fois sur place, il ne put que se réjouir d’être venu. La réunion avait attiré presque tout le monde qui fut libre, ce qui eut pour effet de faire scintiller les yeux du jeune Genin qui se précipita pour entrer dans l’enceinte du bâtiment, suivant la foule en direction de la salle de conférence. Ce petit trajet lui pris environ cinq minutes. Cinq minutes à la suite desquelles, il se tenait debout devant l’entrée de la salle. Même lui qui avait l’habitude de se comporter comme un abruti fini et crier pour annoncer son arrivée choisit de se taire. Ce que dégageait la salle était indescriptible dirait-on, si l’on supprimait la tension qui régnait. Tension qui s’exprimait pleinement par la fermeté des propos du Raikage. Fermeté qui le fit s’asseoir sur le siège le plus proche en écoutant les consignes qui régiraient la séance. Consignes qui lui expliquèrent le fait qu’un bâton avec le numéro 31 soit en sa possession. Une fois bien installé, il choisit de faire voyager son regard afin de voir s’il y avait des têtes qu’il connaissait. Il ne lui fallut pas plus de treize secondes pour le voir. Son maitre était assis dans la seconde rangée et portait la tenue des forces spéciales. Il avait été promu. Mais quand ? Et en l’honneur de quoi ?? Malheureusement, ces questions n’auraient de réponse qu’à la fin de l’assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukiyo K. Koémi
Nouveau
Nouveau
Tsukiyo K. Koémi

Grade : Chûnin, Chef de ClanTsukiyo, Conseiller de Kumo, Chef du Sasoriza
Messages : 379
Rang : B+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptySam 24 Mai 2014 - 17:04

Il y a toujours des moments dans la vie d'une personne, où l'on se sent particulièrement inutile. Aujourd'hui cela serait un de ces jours alors que nous sommes conviés à une assemblée au sein du village de Kumo. En fait j'accompagne sagement quelques membres de mon clan qui s'y rendent, je ne pensais pas y aller puisque je ne pense pas pouvoir y avoir un quelconque intérêt, mais grand-frère à insister pour que je sois présente en tant que future potentielle chef du clan puisque nos parents ont pris leurs retraites. Je ne pense pas que Mugetsu puisse un jour disparaitre, mais je n'oserai jamais remettre en question ses propos alors c'est docilement que nous nous dirigeons vers le lieu de réunion.

Prête bien en avance comme les autres membres des Tsukiyo nous nous sommes dirigés lentement vers le Palais du Raïkage en discutant sur la route sur un ton léger. De toute manière je n'ai rien de mieux à faire à part jouer les pots de fleurs avec pour l'occasion une tenue du dimanche pour ne pas faire honte à la famille. Dans un sens, on ne fait qu'acte de présence puisque depuis que le clan a rejoint le village, on ne leur a jamais réellement demandé de soutiens si ce n'est celui matériel que l'on apporte depuis le début. Peut-être qu'un jour on sortira du placard. Dans tous les cas je suis nerveuse, on n'a pas souvent l'occasion de voir le Raikage d'aussi près et c'est d'autant plus valable pour moi qui ai passé un grand nombre d'années confinées à cause de ma santé fragile.

"Tu as pris tes précautions j'espère, ça ne serra pas le moment de déranger l'assembler pour demander à aller aux toilettes une fois arriver bien que ça puisse être drôle."
"Hé ! Tu me prends pour qui ?! Je suis une genin de Kumo, bien sûre que j'ai prévu ça !"

Nous finissons la route alors que je boude clairement grand-frère qui me prend encore pour une gamine, juste après qu'il m'a ébouriffé les cheveux de sa main dans un geste tendre et son habituel grand sourire sur le visage. Bien que je ne m'en rende pas compte sur le moment, il a surement fait ça pour que j'arrête de stresser inutilement. Enfin soit, une fois arrivée dans la salle nous prenons des sièges comme les autres, je récupère mon bâton numéroté et reste silencieuse. Les chances que je prenne la parole sont pratiquement nulles, contrairement à Mugetsu je ne connais presque rien à la situation. Enfin soit, le Yondaime Raïkage a pris la parole et nous attendons le début de la réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Hokugeki Eïy
Nouveau
Nouveau
Hokugeki Eïy

Messages : 35
Rang : C

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptySam 24 Mai 2014 - 17:08

Je suis là, tranquillement allongé sur mon matelas douillet, emmitouflé dans ma grosse couette, tel un insecte enfermé dans son cocon. Enfin, je ne suis pas suspendu au plafond et malheureusement pour moi, la couette ne m'avait pas protégé de l'attaque sauvage du vieux. Un coup, deux coups, puis trois... Tous sur la tête, maintenant je ressemblais plutôt à une licorne. Trois bosses sur le front et j'étais étalé par terre. Pourquoi tant de haine dès le matin ? Il n'y a aucun mal à dormir si ? Et puis pourquoi me réveiller ? J'étais bien dans mon rêve, j'étais un nuage tout blanc, qui naviguait dans le ciel. Il n'y avait rien d'important aujourd'hui, enfin me concernant en tout cas. Frottant mon pauvre front bossu, bien trop fatigué et somnolant pour dire un seul mot. Fixant seulement le mur, les yeux à moitié ouvert. Et voilà qu'il commençait à crier. Sérieusement il me tapait sur le système, j'y pouvais rien moi, s'il était trop vieux pour se baisser et ramasser ce foutu chausson. Hmm. Quoi qu'à mieux l'écouter, il ne parlait pas de chausson.

Une assemblée à Kumo, au palais du Raikage... Est-ce que j'avais l'air intéressé ? Bien sûr que j'avais reçu l'annonce, comme à peu près tout le village. J'avais tout simplement aucune envie d'y aller. Après tout j'y ferais quoi ? Il n'y aura même pas d'herbe à mâchouiller tu parles d'une galère. Je voulais juste retourner dans mon cocon moelleux, pour reprendre mon rêve. Mais bon, il ne semblait pas décider à me laisser en paix. Je pourrais très bien faire semblant de m'y rendre, et aller dans un coin tranquille pour observer le ciel. Hmm, non mauvaise idée, il avait l'intention de s'y rendre aussi, alors s'il ne me voyait pas là-bas, ma vie était fichue. Je n'avais plus qu'à me résoudre à y aller. J'en bâillais déjà d'avance. Sincèrement, ça allait me servir à quoi ? J'allais arriver, m'asseoir et surement ronfler comme un ogre, ou me curer le nez comme si c'était normal.

Mais je préférais ça, plutôt que me prendre des coups de cannes, c'est que ça fait mal ce truc en bois. J'étais donc allé m'habiller complètement nonchalant, ne regardant même pas comment je me vêtis. Je ressemblais plus à un clown qu'autre chose, et évidemment ça ne plaisait pas au vieux barbu. Comme si trois bosses ne suffisaient pas, à la fin j'allais ressembler à une montagne. Il insistait pour que je mette ces fichus habits de ninjas, ces trucs que je n'aimais pas. Je n'en voyais pas l'intérêt. Mais bon, j'avais fini par les enfiler, avant de me rendre au Palais. Espérant ne tomber sur personne que je « connaissais ». Encore moins sur les membres de mon équipe. Il ne manquerait plus que ça, qu'ils me voient dans cette tenue. Je pouvais déjà entendre le rire emmerdant du Dento à des kilomètres. Un long soupires de désespérance quitta mes lèvres. Avec un peu de chance j'aurais une place tout au fond, dans un coin reculé, où personne ne me verra.

Bon j'étais arrivé à destination. Pénétrant dans le palais, pour me rendre finalement à l'amphithéâtre. Cette immense pièce, où je ne voulais pas aller. Esquivant les regards et tout autre contact, j'avais pris ma place, sans regarder où j'étais, ni même qui était à côté de moi. Attrapant le bâton à côté de moi, je pouvais y discerner le chiffre 32. Bon de toute façon je n'en aurais pas besoin, j'allais finir par m'endormir au bout de quelques minutes de blablatage. Tournant légèrement la tête sur le côté, je poussais un long soupire en voyant le visage de mon voisin. Pourquoi ? Pourquoi cette journée s'annonçait.... Ennuyante à mourir. Bon je n'avais qu'à l'ignorer comme d'habitude après tout, tant qu'il ne m'empêchait pas de dormir, ça devrait bien aller. Mais j'aurais quand même préféré être dans mon coin reculé plutôt qu'à côté de ce Shiwoon. Avec de la chance il ne m'emmerdera pas, après tout, il y avait beaucoup de monde, en plus du Raikage. Ombre, qui d'ailleurs était en train de parler, un peu trop à mon goût, j'enregistrais la moitié de ses paroles et encore. M'affalant sur mon siège, fermant les yeux, me laissant plongé dans le noir profond du sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Seki Hasaki
Nouveau
Nouveau
Seki Hasaki

Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyDim 25 Mai 2014 - 19:33



Spoiler:
 

L'homme que je suis venait de changer une fois de plus. Je marchais d'un pas assuré, saluant les quelques personnes que je connaissais et certains ninja de mon clan. Certains ninjas que je ne connaissais pas ou encore certains civils me fixèrent, quelques uns me saluèrent. J'avais une expression totalement neutre tandis que je traversais la salle en direction du premier rang. C'est à cet emplacement que je me tiendrais dorénavant. Quelques jours auparavant, je me serais placé entre le rang des gradés et ceux des Genins. Les temps changent et le village, mon clan compte énormément sur moi. J'ai atteint un degré de responsabilité inouïe. Je n'étais plus ce jeune Seki qui gravissait les échelons jusqu'au sommet dans le seul but de redorer le blason de son clan, mais j'étais devenue le chef de ce clan. J'étais également devenue depuis peut le conseiller pour la défense de Kumo. Nous n'étions pas plus de cinq en tout. Le reste des conseillers étaient soupçonnés de traitrise et liés à l'homme masqué. Raison de plus que le Raikage et Kumo dans sa globalité comptait sur ma venue au sein du conseil pour pallier à ce manque d'effectif.

Je ne pouvais me résoudre à réfléchir. Lors de mon trajet jusqu'au premier rang qui me parut une éternité, j'essayai de fixer chaque ninja, chaque civil, les uns après les autres. Je vis de très jeunes personnes, ainsi que des personnes âgées. Il y avait quelques ninjas que je connaissais parmi cette assemblée. Je reconnu mes deux Senpai, Zennosuke du même clan que le mien et Kouga, mon sensei d'un instant qui étaient tout deux assis au deuxième rang, en tant que membre du Satoru. Ils étaient digne de siéger à ces places, Kumo ne pouvait se passer de leur présence respectives.

Mes bras cachés sous mon grand manteau en majorité bleu, avec une sorte de masque en tissu où lorsque je levais la tête ou lorsque l'on était assez près de moi, on pouvait distinguer mes yeux et mes tatouages, signe d'un renouveau. Je me devais de changer, de m'améliorer et c'est dans cette optique que j'avais depuis peut tatoué une majorité de mon corps grâce à du Fuinjutsu de très haut niveau et d'une extrême complexité. Bien entendu, ces vêtements cachent la plupart de mes tatouages et ma nouvelle tenue me permet de rendre plus délicat la perception de mon visage et le mouvement de mes bras. Cette tenue correspondait parfaitement à mon art Seki et à mon post de conseiller qui rendait bien plus sérieux mon accoutrement. Mon expression restait neutre aux paroles du Raikage, la seule préoccupation qui m’accable était d'attendre sa prise de parole et la réelle conclusion de cette assemblée. J'observais tout de même le numéro situé sur mon bâton de parole et ce fut le numéro 4 qui apparut.





Dernière édition par Seki Hasaki le Dim 8 Juin 2014 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakushô Kei
Iwa
Iwa
Bakushô Kei

Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyLun 26 Mai 2014 - 18:30


Sho marchait tranquillement, son bras blessé, lui rappelait encore l'horreur de ses derniers mois. Tant de sang, tant de morts et tout ça à cause de ces monstres, ces furyou...

Depuis le retour du front, la vie avait peu à peu repris son cours à Kumo mais elle avait été marquée par plusieurs événements plus ou moins importants : la destruction de Kiri, la création d'une alliance des pays neutres qui subissaient depuis quelques temps et l'avènement du Satoru.

Car oui le Satoru avait deux nouveaux membres, Seki Zennosuke, le sensei de Sho qui était dorénavant l'homme le plus proche du kage. Il y avait aussi un autre ninja qui venait d'entrer dans ce groupe et que Sho connaissait très bien car il faisait partit de son clan : Kadoria Kouga, qui s'était dernièrement illustré face à un furyou. Le conseil venait, lui aussi, d'accueillir de nouveaux membres.

Une sorte de vent nouveau soufflait sur Kumo....

D'ailleurs le raikage venait de convoquer une grande assemblée où chaque kumojin était convié. Sho s'était rapidement présenté et avait pu entré dans la grande salle. Le genin voyait devant ses yeux un mélange de ninjas mais l'heure n'était pas à la rigolade, le kage était accompagné d'un homme que Sho ne connaissait mais peut-être apportait-il de mauvaises nouvelles.

L'utilisateur de la gravité s'asseya donc rapidement dans la zone réservée au genin, Sho avait une bonne vue sur la salle, le kage et les autres personnes présentes. Il remarqua donc son sensei devant la scène, qui portait une belle tenue ; le conseil, le Satoru et des jonins du village dont certains qu'il avait déjà côtoyé et était toujours impressionné par leur aura. Sho n’aperçut malheureusement pas ses deux coéquipiers mais il se doutait que l'un devait s’entraîner et l'autre devait faire la sieste.

Tout à coup, un silence se figea, le kage venait de se lever de son siège et allait prendre la parole.
Sho écouta attentivement ses mots, le chef du village salua l'assemblée puis présenta l'homme à ses côtés : un envoyé du Daimyô, une personne assez importante qui allait intervenir avec le kage.

Enfin, l'homme le plus important du village présenta le déroulement de l'Assemblée, Sho regarda plus en détail le petit bâton qu'il avait trouver sur sa chaise, le numéro 47.

Le Kadoria releva alors la tête en attendant une nouvelle prise de parole de l'épéiste kumojin.
Revenir en haut Aller en bas
Mamoru Azuni
Nouveau
Nouveau
Mamoru Azuni

Grade : Shinobi de Kiri
Messages : 417
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyJeu 5 Juin 2014 - 13:44

Il fut amusant de voir combien de personnes tournèrent leurs yeux vers le bâton qu’ils possédaient. Certains n’avaient sans doute pas réfléchi à leur utilité, et c’était donc une bonne chose que le Raïkage eut expliqué tout le fonctionnement de cette réunion « de crise », qui allait normalement pouvoir se dérouler dans l’ordre et l’écoute de chacun. Car s’il n’y avait pas d’écoute, le village courait à sa perte. Nombre de facteurs devaient être pris en compte, étant tous aussi dangereux les uns que les autres. Mais bien utilisés, ils pouvaient devenir une force…

Les deux minutes passèrent, et un regard échangé entre le conseiller du Daimyô, le Yondaime et le comptable firent comprendre à tous que l’assemblée allait commencer. Le regard d’Otoma Orayshi quitta celui du Kage, et il se leva. C’était à lui d’ouvrir les débats. Mais le premier sujet allait être vite plié, selon Tsumei.
    Commençons par les sujets prioritaires de l’enceinte de Kumo, avant d’élargir notre attention sur des sujets mondiaux. Cinq des membres du Conseil ont trahi le village, et l’un d’eux est même soupçonné d’être un homme de main de Kyoshi Rei. Quelles mesures doivent être prises pour ces conseillers, et l’Homme Masqué ?
L’ordre des sujets ayant déjà été plus ou moins défini, le Karasu ne fut pas surpris du démarrage de cette réunion. Alors que le porte parole du Daimyô se rassit, l’Ombre se leva. Comme il l’avait pensé, ce premier sujet allait être vite réglé.
    Les cinq conseillers ont été enfermés dans un bâtiment spécialement conçu pour l’occasion. Nous enverrons des hommes les interroger, mais une chose est sûre : ils ne pourront pas s’enfuir.
Il toussa, main devant la bouche, avant de reprendre.
    Quant à l’Homme Masqué, nombreux sont les rapports qui mentionnent son objectif d’éradiquer les shinobis. Aussi fou soit-il, l’arrivée des Furyou va dans le sens de ce but. Deux options sont envisageables : soit il attendra, soit il tentera d’entrer en contact avec eux. Une seule solution pour ce sujet : nous concentrer sur ces Furyou.
Le porte parole esquissa un sourire et se releva une fois le Yondaime assis. Le moment était venu de « réellement » entrer dans les débats.
    Deuxième sujet. Les neufs individus qui ont attaqué Tsuchi no Kuni et Mizu no Kuni sont-ils réellement des Furyou ?
La voix du conseiller avait été d’un sérieux exemplaire. La question était, du moins pour le Raïkage, justifiée. Mais il resta assis tout comme Otoma Orayshi, ce n’était pas à eux de répondre à cette question pour l’instant. L’heure était à l’écoute.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Seki Hasaki
Nouveau
Nouveau
Seki Hasaki

Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyDim 8 Juin 2014 - 15:47


Je me trouvais aux premières loges lors de la prise de parole du porte parole, suivit par le Raikage. Les autres conseillers qui étaient enfermés en lieu sur et qui ne tarderaient pas à cracher ce qu'ils savaient sur l'homme masqué et qu'on puisse découvrir le coupable, fut un sujet que le Raikage boucla rapidement. Le sujet qui suivit fut celui des Furyous et de leur réelle apparence. C'était quelque chose d'assez sensible comme sujet, car nous n'étions sur de rien et malgré toutes les informations que j'avais pu récupérer sur leur sujet, nous ne pouvions être sur de rien. Je décidais donc de lever mon bâton de parole qui affichait le numéro quatre et comme je fus le premier à le lever, la parole me fut aussitôt accordée. Je ne tardais pas à me lever et à m'exprimer d'une voix forte pour que l'assemblée puisse m'entendre mais gardant une assurance sur chacun de mes mots.

    Chers Kumojins, cher Raikage, cher conseiller. Je désire prendre la parole sur ce sujet bien particulier que sont les Furyous. Ceci est en effet une bonne question, car au final, nous ne savons que très peut de choses sur ces ennemis qui sont apparus de nul part et désirent obtenir le sceau de Gogyou Makka. Ce que nous savons, en revanche, c'est bel et bien leur force de frappe et leur nombre, ainsi que pour la plupart, leur capacités respectives à quelques détails près. Peut importe qui ils sont, ce que nous devons savoir en cet instant, c'est le danger réel que représente ces individus. Plutôt que de se poser la question si ils sont réellement des Furyous, nous devrions réfléchir à un moyen de ne pas finir comme Kiri si jamais ils attaquent Kumo.


Je me rassis sans dire un mot de plus, je désirais mener les représentants du pays et de Kumo ici présent à la réflexion, à une réflexion efficace. Nous ne pouvions pas nous permettre d'être anéanti, savoir si ils sont ou pas des Furyous, appartient, selon moi, aux groupes de recherches et d'informations de chaque pays. Ce que nous devions, dans l'instant, serait de réfléchir sur autre chose. Bien sur j'y avais longuement pensé à cette éventualité mais ce que je savais sur eux ne pouvaient pas me tenir informer de ce qu'ils étaient réellement. C'est pour cela, que je pris le temps à observer mes collègues conseillers, le Raikage, le comptable et le conseiller du Daimyo afin de connaitre leur réactions, leur réflexions.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyLun 9 Juin 2014 - 22:40

Se fut sans surprise que le conseiller du Daimyô prit la parole le premier, et ce dans le but de commencer le débat par la question du traître au sein du Conseil ainsi que de l'ex Kazekage qui avait révélé il y'a peu au monde entier sa véritable identité si l'on pouvait s'exprimer en ces termes étant donné qu'il était en vérité l'Homme masqué. De ce fait il serait bien plus judicieux de parler de ses identités étant donné qu'il était un homme aux multiples visages, néanmoins là n'était pas la question ni le fait le plus inquiètent. En effet ce dernier avait déclaré oeuvrer pour la destruction du monde shinobi, et vu l'intelligence et l'influence indéniable de ce ninja renégat, il serait selon Koüga bien présomptueux voir stupide de ne pas prêter attention à cette déclaration. Surtout lorsque du jour au lendemain une unité de Furyous sortaient de nul part pour se mettre en quête du sceau de Makha tout en ravageant au passage un pays entier.

Et c'est d'ailleurs sur eux qu'allait bientôt porter la conversation puisque le Raikage lui-même pensait qu'il valait mieux se concentrer sur ces derniers si l'on souhaitait contrecarrer le plan de Kyoshi Rei. L'interrogation de l'Ombre portant sur la nature exacte de ces combattants qui étaient parvenus à tenir tête voir écraser la majeure partie des shinobis issus des villages cachés, et ce en une journée seulement. Néanmoins le Kadoria n'eut pas le privilège de s'exprimait juste après Karasu Tsumei puisque se fut son élève Hasaki, nouveau conseiller et chef du clan Hasaki. Ce dernier qui de par ses paroles ne récolta pas l'approbation de son sensei. En effet il était temps que Koüga expose devant cette assemblée sa vision des choses, après tout il avait fait partie du seul groupe qui était venu à bout de l'un de ces humanoïdes au sang noir. Mais pour se faire il dut en premier lieu lever son bâton de parole alors que les gens autour de lui s'étaient remis à chuchoter dans tous les coins, tout du moins jusqu'à ce que le comptable lui donne enfin l'autorisation de s'escrimer avec un simple signe de la main.

"Bonjour Raikage-sama, Conseillers, Comptable et shinobis de Kumo. Je me nomme Kadoria Koüga et si je me suis permis de me lever pour vous parler c'est bien parce que je suis l'un des deux seuls hommes encore en vie à avoir contribuer à la destruction de l'un de ces Furyou entre guillemets."

Avait-il dit d'une voix grave et parfaitement audible dans chaque recoin de la salle, et ce avant de tourner la tête en direction du jeune Hasaki puisque la suite le concernait:

"Seki Hasaki il est clair qu'établir un système de défense efficace est aujourd'hui la priorité si nous ne souhaitons pas terminer comme Kiri La Sanglante. Néanmoins je ne suis d'accord avec toi sur un point, savoir si oui ou non ces individus sont des Furyous est capital pour notre survie selon moi. En effet comme vous le savez sans doute déjà, lorsque l'on souhaite tuer un Furyou il faut détruire au préalable détruire son inhibiteur. Une tâche des plus ardues lorsque l'on part du principe que cet inhibiteur peut se trouver n'importe où et surtout peut être n'importe quoi. Vous serez donc d'accord avec moi lorsque je dis qu'il est préférable de ne pas avoir affaire à ce genre de combattant quasi immortel. Et c'est donc là que mon expérience à Tsuchi no Kuni entre en jeu."

Ses yeux étaient désormais orientés vers toutes la salle qu'il balaya du regard au fur et à mesure de son discours:

"Le cadavre que j'ai ramené avec moi a bel et bien prouvé que mon groupe était parvenu à en tuer un. Or pour arriver jusque là nous n'avons à aucun moment rechercher un inhibiteur ni même avoir eu l'impression d'en détruire un. De ce fait il n'y a que deux hypothèses possibles, soi notre échange au taijutsu a eu raison d'un inhibiteur caché sur elle, soi elle n'en a jamais eu. Plus étonnant encore, après sa mort celui que les informations recueillis désignent comme étant leur leader, un jeune homme à la chevelure rouge bordeaux qui a réussi en un instant à parcourir la disante séparant le village caché de la Brume au fort où je me trouvais. Un individu apparemment relié à ses sbires d'une manière ou d'une autre et qui est susceptible de posséder une technique de déplacement spatio-temporel à très longue distance. De plus il a fait le déplacement pour récupérer la main de celle que nous venions de terrasser. Ma question est donc la suivante, quelle serait selon vous la nature de son lien avec ses hommes, serait-il possible que se soit lui le Furyou et les autres ses inhibiteurs à en juger par leur connexion ?"


Dernière édition par Kadoria Koüga le Dim 15 Juin 2014 - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kizuato Itami
Nouveau
Nouveau
Kizuato Itami

Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyLun 9 Juin 2014 - 23:47

Le coude sur le bras de son fauteuil, la main contre la joue, les jambes croisées, Itami observait le représentant du Daimyô et l’ombre de la foudre. Son regard était sans émotion. Il écoutait les uns et les autres s’exprimer sans avoir de réaction. Le public était plutôt attentionné et tout le monde avait l’air d’avoir son mot à dire. Itami aussi. Mais il ne se lançait pas dans de long discours.

Son numéro était le 25. Il regarda le bâton de parole un moment. Pourquoi utiliser ce système. Etaient-ils à une vente aux enchères ? Aucun article devant eux. Ou plutôt était-ce un moyen de leur donner un peu plus de classe. Quoi qu’il fût, Itami trouvait ce geste assez futile mais ne l’exprimait pas. Il utiliserait le bâton de parole comme tout le monde. Mais à quoi devait servir ce comptable ? A compter quoi ? Y’aurait-il un vote à la fin ?

Kizuato Itami avait affronté aussi un furyou nommé Obli. Et c’était la première fois qu’il se trouvait impuissant face à un adversaire. Même face à Kyoshi Rei, il s’y voyait un peu. Mais là… C’était un niveau complètement différent. Ces confrères Hasaki et Kougä avait beau s’égosiller dans un débât qui porterait peut-être ses fruits, mais la réponse était évidente. Pourquoi ne la voyait-il pas ? Le fin stratège qu’Itami était cherchait à bien faire et à trouver comment réussir à sauver son village et sa famille et il espérait qu’il n’ouvrirait pas la bouche pour rien. Et puis, il l’avait fermé depuis un peu trop longtemps. Elle devait sentir mauvais pendant qu’on y était.

Une fois que le Kadoria eut fini, Itami brandit délicatement son bâton. Il avait soif d’objectivité. Ce n’était pas la première réunion de Kumo. Et pour tout dire, elles n’étaient pas souvent très fructueuses. Trop de désaccord. Mais bon… Le Kizuato devait rester zen. Le comptable lui fit finalement signe. Il avait la parole.

    Je salue l’assemblée et les maîtres de conférence. Kizuato Itami pour vous servir.


Il prit une pause comme pour finir sa présentation.

    Ce que vit Kumo actuellement et le monde des ninjas. N’est que le signe de notre faiblesse. Nos querelles depuis la création des villages ne cessent d’augmenter à croire que nous ne savons faire que ça. Pour ma part, je ne juge personne. Mes confrères ou devrais-je dire mes supérieurs ont tous raison. Mais je pense que Kumo a besoin de quelque chose de bien spécifique. Contre tous maux, il faut un vaccin voir un sérum. Notre problème actuel est la menace que constitue les Furyous.


Il se tut un moment. Les regards se dirigeaient vers lui. Un petit moment de suspens pour laisser place à quelque chose qui n’était pas sortie depuis le début de l’assemblée.

    Il nous faut une arme… Une arme qui fera trembler aussi bien le monde que les furyous.


Des chuchotements s’élevèrent dans la salle. Kizuato Itami, le fils d’un marchand d’armes venait de lancer sa plus profonde pensée. Kumo avait besoin d’une épée de Damoclès pour retrouver ses couleurs et forger une nouvelle puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Wazao no Tetsuya
Nukenin
Nukenin
Wazao no Tetsuya

Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMer 11 Juin 2014 - 0:44

Les choses sérieuses commencèrent très vite. Les premiers points jugés importants furent mis sur la table. Des points concernant tout d’abord une question qui filtrait déjà dans les hautes sphères kumojin : la détention de quelques conseillers jugés traîtres au peuple de Kumo. A vrai dire, ce sujet n’intéressait pas vraiment le Seki. Des conseillers ? S’ils osaient trahir la confiance que le Daimyo ou que le Raikage avait placé en eux, si le jugement de l’instance habilitée à le faire, les désignait coupable, la sentence était connue : la mort. Ni plus ni moins. Il en va de même pour le plus insignifiant soldat de Kumo car le rôle de chacun des membres de ce village était tout aussi crucial et important que celui de l’Ombre elle-même. Dès lors, toute mesure légitime prise par le Raikage et ses Conseillers avait d’office les faveurs du Seki. Ce qui concernait ces Conseillers traîtres n’était absolument pas une priorité pour Zennosuke, vous l’avez compris...

Dès lors, c’est avec un certain soulagement, que le Jônin constata que les débats avaient évolué au point suivant. Le second point à l’ordre du jour fut abordé. Une question portant sur ce que tout le monde s’accordait jusqu’ici à nommer les Furyous. Le Conseiller du Daimyo se mit à remettre en doute la nature même de ces êtres qui avaient été la cause de la suppression de Kiri. Était-ce pour une raison connue de lui seul qu’il abordait cette question des furyous sous cet angle ? Il fallait espérer que oui. Sinon quelle utilité de remettre en cause leur nature ? Les êtres les plus puissants que le monde ait connu à ce jour ne sont rien d’autre que des Furyous. Des êtres immortels, du moins tant que l’on ne supprime pas la chose ou l’être qui les maintient à la vie : ce que tous les services de renseignement se plaisent à nommer inhibiteurs...

Les images du combat que Zennosuke avait livré en compagnie du Raikage et du chef de son clan Hasaki, contre un de ces « Furyous » lui revint en tête. L’incroyable puissance de feu, la rapidité d’exécution, cet espèce d’aura qui était capable de stopper naturellement toute offensive lancée contre elle… Quelque chose vint alors à l’esprit du Seki, mais somme toute, il s’agissait d’une chose commune à tous les furyous… Enfin… Presque tous. Tous ces êtres semblaient être au départ d’anciens ninjas. Un peu comme ces edo tensei que Makka avait ramené à la vie lors de la seconde guerre de Hai no Kuni. Quelles étaient les différences entre ces deux types d’êtres ? Les edo tensei, des morts revenus à la vie, étaient aptes à se reconstituer presque immédiatement lorsqu'ils étaient détruits. Tandis que les Furyous pouvaient mourir. Au moins temporairement… Les edo tensei étaient clairement manipulés, car ils gardaient leur ancien esprit et leur ancienne logique, logique qu’ils pouvaient tout de même trahir dans leurs actes, contre leur gré. Les Furyous eux, semblaient parfaitement en phase avec eux-mêmes et les actes qu’ils posaient. Cependant, ils donnaient l’impression d’être connectés entre eux ou du moins que le Furyou principal, celui que Kouga désignait comme l’homme à la chevelure écarlate, était connecté aux autres. Quant à ce moyen de connexion, Zennosuke avait une piste. Seulement, il fallait la tester avant de savoir si elle était bonne ou non : cette fameuse pluie qui était présente partout où les Furyous étaient apparus. Pourquoi personne ne semblait faire le rapprochement ? En tout état de cause, à la prochaine apparition de ces êtres, Zennosuke saurait.

Finalement, la question du Conseiller du Daimyo, aux premiers abords, sans réel intérêt, se révéla susciter une intense réflexion à laquelle le Seki s'était déjà exercé. A ces questions, il manquait cependant des réponses. Pareil pour la question de Kouga, à laquelle personne ici n’avait de réponse à priori. Car qui pourrait acquiescer que les autres « Furyous » n’étaient que des inhibiteurs du principal ? Dès lors quel était leur nature à eux Furyous "secondaires" ? Comment pouvait-on expliquer qu’ils soit capables de si prodigieuse choses en si peu de temps et surtout avec vraisemblablement si peu d’effort ? Quel ninja, mis à part le légendaire sage des quatre chemins, serait capable d’envoyer des attaques apte à détruire toute construction humaine, en si grand nombre et sans sourciller ? Aucun humain assurément ! Alors que pouvaient être ces Furyous s’ils n’étaient pas Furyous ?

Probablement que répondre à cette question permettrait de trouver des solutions pour les contrer efficacement. Cependant, Zennosuke ne trouvait aucune utilité à se lancer dans des supputations. Tout ce que les Kumojins avaient à faire, c’était rassembler un maximum d’information et les partager entre eux pour être mieux préparé que ce terrible jour où ils avaient été pris de courts lors de la bataille de Tsuchi no Kuni. C’est bien pour cela qu’il comprenait parfaitement Hasaki, même si les propos de Kouga permettraient d’alimenter le besoin qu’Hasaki et lui-même éprouvaient : trouver le moyen de se défendre efficacement en cas d’attaque. Et quelque part, le Chuunin qui prit la parole après Kouga et Hasaki, Kizuato Itami de son nom, allait dans le même sens. Pour avoir été affecté une périlleuse mission en sa compagnie, Zennosuke connaissait le sens pragmatique du Kizuato. Même s’il lui arrivait parfois de faire des erreurs de jugement, chose commune à tout homme d’ailleurs, Itami était un prototype même de ce qu'on pouvait considérer comme un ninja efficace. Avec du temps, ce ninja pourrait largement devenir un membre du Satoru pour peu que cette stature l'intéresse.

*Qui veut la paix, prépare la guerre… Hein Itami ?* Se dit Zennosuke. Voilà un dicton qu’il aurait voulu voir appliquer par Kumo depuis belle lurette. A présent tout ceci semblait un peu juste. Ne restait plus qu’à espérer qu’il n’était pas trop tard pour trouver cette défense ou cette arme que même les Furyous redouteraient.

Se tournant vers Itami, Zennosuke le sollicita mentalement. Un message télépathique :

« Et quelle idée as-tu en tête Itami ? Que craindraient les Furyous selon toi ? Poursuis ta réflexion si tu as une piste... »

Cette question ne nécessitait pas que Zennosuke parle. La discussion serait déviée, ce qui n’était pas nécessaire. Si Itami avait une idée bien précise, il serait bon qu’il l’expose à tous. En attendant, les prochains intervenants pourraient poursuivre au choix sur la lancée de Hasaki, celle de Kouga ou rebondir sur la suggestion d’Itami. Tout ceci s’annonçait bien intéressant quoi qu’il en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Dentô Shiwoon
Nouveau
Nouveau
Dentô Shiwoon

Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 252
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMer 11 Juin 2014 - 5:18

Ce qui disait dans la salle était des plus sérieux et annonçait que les prochains jours seraient sombres pour nous tous. Shiwoon ne s’y retrouvait pas vraiment là-dedans, mais il essayait du mieux possible de comprendre la situation. Bien sûr il avait eu vent de l’attaque sur Tsuchi no Kuni et la dévastation du village de la brume, mais jusqu’à lors, il n’avait pas réellement pris la peine de se plonger sur ce sujet. Et là il tombait en plein dedans. Le premier sujet survolé rapidement l’avait quelque peu un peu abasourdi. Des traitres au sein du conseil de Kumo ?? Il constata avec surprise également qu’il était le seul à être surpris par cette nouvelle. A croire qu’il était le seul qui avait manqué la nouvelle. Néanmoins il ne pouvait y revenir vu que Tsumei-sama lui-même avait classé ce sujet et devrait donc plutôt se tourner vers son sensei pour obtenir d’éventuelles données.

Le second sujet, lui, lança réellement la réunion. En effet, déjà trois personnes avaient pris la parole à la suite de sa seigneurie le Raikage, et avaient tous trois attaqué la chose sous un aspect différent chacun. Ce que Shiwoon en retint principalement fut que Kumo était tout sauf un lieu sûr, pour ceux qui ne sauraient être prêts à mettre leur vie en jeu, vu qu’apparemment, le village détiendrait en sa possession le sceau retenant la terrible Gogyou Makka. Beaucoup de choses trottaient dans la tête du jeune garçon, surtout ces propos de trahison de hauts gradés du village. C’est alors qu’il y eut comme un déclic qui le poussa a lever son baton attendant que le comptable lui passe la parole. Une fois que ce dernier lui laissa  plein droits pour s’exprimer, il se leva, son sourire habituel aux lèvres, se grattant l’arrière de la tête en étant comment dire…impressionné. Assis, cela était très peu perceptible, mais une fois qu’on avait toute l’attention tournée vers soi, on ressentait toute la tension et pouvait facilement faire un malaise sous cette pression si l’on n’avait pas le cœur bien accroché. Heureusement pour lui, les discours ils en tenaient sans cesse, fanfaron qu’il était alors essaya du mieux qu’il puisse d’être sérieux.

« -Hum Hum, avant tout, salut à tous. Je suis Shiwoon du clan Dentô. Si je me tiens là devant vous, c'est pour vous exprimer ma vision des choses, bien que l'avis d'un Genin ne constitue pas réellement quelque chose de très important. »

Aussitôt se mit-il à rire légèrement pensant que ses propos auraient bien amusés et égayés un peu l’assemblé, mais il déchanta rapidement devant les visages impassibles et sévères que ses yeux rencontrèrent. Finissant de rire bêtement, il prit un air plus sérieux avant de poursuivre :

« -Alors avant toute chose je tenais à demander si il n’était pas un peu imprudent de parler ainsi de ce sceau comme cela dans cette assemblée, quand on sait qu’au sommet de la hiérarchie déjà, des gens ont tourné le dos à notre village, qui sait quelles mauvaises oreilles se tiennent ici dans la salle, qui sait si un furyou n’est pas assis ici dans cette salle pour assister à cette assemblée, ou que d’autres espions sont là. Je pense que nous devrions ne pas mentionner certaines informations confidentielles qui n’ont pas besoin réel d’être évoquées ici, pour le bien de tous. Cette parenthèse étant ouverte, je  tiens à rajouter que je ne sais pas ce que c'est qu'un furyou, donc je ne peux parler qu’en spéculant sur tout ce que je sais, pour émettre mes idées. Idées qui j’espère, seront utiles pour nous…Je commencerais donc réellement à partir des dires de tout le monde dans le village, des rumeurs à propos de Kiri et de ce que viennent d’évoquer mes supérieurs ici présents,par dire qu'ils représentent une véritable menace pour le village. Surtout si la clé de ce sceau  est réellement caché ici, il ne serait que se mentir à nous même que de se dire qu’ils ne viendront pas maintenant. J’aimerai donc que l’on avance par la suite en supposant que l’une des personnes ici présente est un espion et qu’on considère que nos ennemis sont d’ores et déjà au courant de la localisation de la clé du sceau  et qu’il est en marche. Que faut-il préconiser et délaisser ? Pour ma part je dirais rien ne doit être délaissé !»

Prenant un moment de silence pour laisser ces premières paroles peser dans l’esprit de ses confrères du village, il balada son regard dans la salle. Concentrant alors ce dernier vers le Kadoria qui avait parlé plus tôt, il rajouta :

« -à cet effet, je contredirais kouga-sempai, en disant qu'il n'y a pas de meilleure arme que la connaissance. On ne saurait que mieux se défendre si on connait notre ennemi. Alors je préconise qu’en collaboration avec les services de renseignements de nos alliés, si maitre Raikage pense que l’on puisse leur faire un temps soit peu confiance, nous rassemblions le maximum de renseignements  possibles sur notre ennemi, surtout si l'on ignore encore où il se terre. Et qu'en même temps, une nouvelle nation a vu le jour. Cette alliance des pays neutres, ce Shukaï comme il s’est nommé, un rassemblement de ninjas de différents horizons, des personnes qui n'avaient rien du tout en commun pour la plupart, et qui se rassemblent tout à coup en une seule entité, pour créer une nouvelle nation? Cela me semble bien trop beau pour être vrai, surtout venant de la part de personnes qui ont abandonnés leur mère patrie. Il est bien vrai que je pense toujours que tout le monde peut changer et a droit à une seconde chance mais là, je ne peux pas croire cela .Nous devons y jeter un œil selon moi, car ces furyous ou bien cet homme masqué, ou je ne sais quel autre cerveau machiavélique, rien ne nous dit qu'ils ne sont pas derrière la création de cette nation de déserteurs. »

Être sérieux n’était réellement pas la bonne chose à faire lui sembla t’il car il dénota de l’étonnement à la vue des visages dans l’assistance. Ces propos étaient-ils si dénués de sens que cela  se demandait-il ? Mais lui qui chérissait énormément son village pensa qu’il disait vrai et poursuivit donc en disant :

« -Par ailleurs, nous ne pouvons pas juste rester là à patienter en attendant des réponses à nos questions, je pense que le village doit amorcer les préparatifs de sa défense. »

Fermant les yeux, pour rester fort, car il ne connaissait de la guerre, uniquement les atrocités et les grandes réalisations dont parlaient les livres de l’académie, et c’était une image qui ne lui plaisait pas du tout. A vrai dire, il avait une sainte horreur de la violence gratuite, mais il ne fallait pas aussi se bercer d’illusions, surtout après la disparition éclair de Kiri la sanglante. Les  problèmes ne feraient que s’accumuler à partir de maintenant, jusqu’à ce qu’on trouve le bon bout pour commencer à le résoudre. Ainsi  poursuivit-il avec pour propos:

« -Bien que ce soit une idée que je n'apprécie pas, il faut le dire à voix haute, la guerre arrive à nos portes et il faut s'y préparer. À cet effet, je préconise la déclaration de l'état d'urgence et de la mise en place des mesures qui s'imposent pour le bien de tout le monde. »

Il est bien vrai que cela sonnait vraiment faux dans la bouche du jeune Genin qu’il était, mais cela reflétait réellement la réalité des choses. On ne saurait ni quand, ni où, ni comment et encore moins pourquoi, le prochain incident aurait lieu, tout ce qui pouvait être fait pour en réduire les conséquences ne serait donc que meilleur pensait-il. Aussi il amorça d’une voix manquant totalement de conviction.

« -Néanmoins, se préparer sans avoir une chance de réussir me semble être un pari difficile, voire impossible. Car de ce que j'ai pu comprendre en voyant la mine de tout le monde ici, depuis ceux qui connaisse un tant soit peu la réalité de ce qui se passe en détails, à ceux qui n’en connaissent que des bribes, que dire qu'un furyou est fort est se mentir au sujet de sa force. Je crois également donc pouvoir conclure qu'aucun Ninja des nuages ne peut en battre un en combat singulier, pas même Tsumei-sama, sans vouloir lui manquer de respect. Nous sommes des ninjas et avons fait vœux de sacrifier notre vie s’il le faut pour arrêter toute menace qui viendrait frapper à notre porte. Je dis, au risque de choquer les personnes ici présentes, qu’il n’y a pas d’honneur à mourir pour un village si l’on n’est pas sûr à cent pour cent que ce sacrifice sauvera le village. Je veux dire que s’entrainer aveuglément en se disant qu’on sera plus fort et apte à repousser ces furyous ne serait rien de plus que condamner le village. Je penche donc pour la proposition  que nous a faite quelques instants  plus tôt Kizuato Itami. Il nous faut une arme pour leur répondre. Quelque chose qui réduira les pertes de notre côté le plus possible et les fera douter de se lancer dans une quelconque manœuvre contre le village, de par sa puissance. Oublions nos états d’âmes, il faut y recourir, c’est la seule solution ! »

Fermant une nouvelle fois les yeux, il se tut un long moment, cherchant la meilleure manière pour dire ce à quoi il faisait allusion. Mais se rendant compte que quel que soit la formule qu’il emploierait la réaction serait quasiment toujours la même, il prit une grande inspiration avant de  rouvrir les yeux. Laissant passer son regard partout dans la salle, il nota qu’il avait à ce moment précis, l’attention de tout le monde, enfin presque tout le monde, les discours ne faisant surement pas parti des choses que son fainéant de partenaire Eïy appréciait, il serait surement en train de piquer une sieste. Le jeune Dentô pris alors la mine la plus sérieuse qu'il ait pu avoir depuis le début du congrès et dit :

« -En allant à la bibliothèque du village j’ai lu des parchemins très anciens. J’ignore si ce dont on y parle est réel, mais je ne peux que l’espérer pour notre bien à tous. Il est dit qu’en des temps anciens n'acquièrent neuf calamités. Il est dit qu'il suffisait d'un seul souffle de ces dernières pour éradiquer toute forme de vie alentour, qu’un seul geste de queue suffisait à briser des montagnes et qu’un seul instant de rage de ces dernières suffisait pour qu’on ait besoin refaçonner pour ne pas dire redessiner les cartes du monde. Je pense que tout le monde a compris de quoi je veux parler… Non loin du village, à l’Est du mont Kazan, il y a un temple dédié à l'une d'elles. Et bien cette bête doit être soumise et avoir un maître. Certains m'insulteront peut être en disant que j'ai tenu des propos insensés, mais je pense que c'est notre seul et réel échappatoire. »

Fixant alors non plus l’assistance, mais le Raikage lui-même, les yeux dans les yeux, il prononça  avant de se rasseoir, la mine grave connaissant la gravité de ces propos :

« -Le Hachibi doit être capturé afin de servir le village de Kumo, avec ce que cela implique. Nous devons faire d'un de nos frères qui acceptera ce fardeau, son hôte. Entrainer ce dernier afin qu'il apprenne au plus vite à laisser déferler la puissance dévastatrice de cette chose qu’il abritera en lui, si besoin se fait sentir. Besoin si je ne m’abuse qui ne sera que croissant si ces Furyous se tournent vers nous dans les jours à venir. Merci, j’en ai terminé. »


Dernière édition par Dentô Shiwoon le Mer 11 Juin 2014 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kizuato Itami
Nouveau
Nouveau
Kizuato Itami

Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMer 11 Juin 2014 - 16:29

Développer mes idées… Itami lança un regard au Seki qui venait de lui parler. Apparemment, le lien qui s’était créé entre eux lors de la dernière mission n’avait pas disparu. Il pouvait encore pénétrer dans sa tête. Ce n’était pas un problème mais cela était quelque dérangeant. Quoiqu’il n’avait pas tort. De quelle arme Itami parlait. L’idée était simple et faisable.

Soudain, quelqu’un leva sa pancarte de parole. C’était le numéro 31. Le jeune Shiwoon, un genin qui voulait participer à la guerre pour l’indépendance. Mais heureusement qu’Itami était en train de mater sur la place publique… Une longue histoire.

Le Dentô parlait beaucoup, beaucoup même. Il disait de bonnes choses, de très bonnes choses mais, il parlait aussi de choses qu’il ne connaissait pas. Parler des Furyous avec une telle facilité, cela se voyait qu’il n’avait encore rien vu. Kizuato Itami espérait que cela resterait comme cela pendant longtemps. Parce que la guerre c’est moche. Mais avec le peu d’effectifs à Kumo, ce n’était pas évident. Pour en revenir au sujet, l’idée de créer un Jinchuriki d’Hachibi n’était pas mauvaise mais pour Itami ce n’était pas la meilleure. Et puis, il n’avait pas encore développé ses idées.

Il leva sa pancarte de parole avec un soupir. Personne ne l’avait forcé à venir à cette réunion mais il se le devait. Le problème c’est qu’il allait parler pour rien. Il aurait préféré être en train de mater les petites robes des filles de Kumo… Il irait faire un tour à la place publique après cette réunion s’en étais sûr.

Le comptable le remarqua enfin. Il lui donna la parole. Itami se leva pour faire évoluer ce débât. Itami savait qu’il ne possédait pas la meilleure option, mais il voulait aider les esprits à s'ouvrir.

₰ Merci pour la parole Comptable. Dentô Shiwoon a une vision bien simple de ce que pourrait être cette arme. Une vision qui je suis sur serait partagée par la plupart des habitants de Kumo. Mais les citoyens de Kumo ne participent pas aux guerres… Ce sont nous, nous les ninjas de Kumo. L’idée d’utiliser Hachibi comme arme n’est pas mauvaise. Mais le sceller dans un seul homme ? Ne serait-il pas risqué ? Savons-nous seulement ce que ce genre d’expérience vas nous coûter ? Qui voudra héberger cette bête en elle ? Et comment la capturer ?


Itami s’arrêta. En tout cas, ce ne serait pas lui abriterait un bijuu. Pas du tout.

₰ Je pense que c’est une idée quand même exploitable. Personnellement, je suis ouvert à tous et je pense que vous devriez faire pareil pour faire avancer les choses. Ce que je vous propose, c’est de créer une arme à base d’un furyou, de ce fluide noir.

Le brouhaha qui s’en suivit exprima bien le désaccord et l’étonnement de beaucoup.

₰ Laisser moi finir.

Le silence revint. Itami ferma les yeux comme un peu énervé.

₰ Les furyous sont incontestablement les pires ennemis que nous ayons rencontrés. D’où viennent-ils ? Nous ne savons pas. Nous avons trop peu d’informations sur eux. Si nous devons avoir une arme capable de résister à tout, nous devons trouver les points faibles de nos ennemis. Les furyous, avez-vous des informations sur eux ? Le furyou qui a été tué, que nous a-t-il rapporté comme informations ?

Itami regarda l’ensemble de l’amphithéâtre comme à la recherche d’une réponse. De quelqu’un qui puisse l’aider.

₰ Ce furyou nous a appris une chose. Ils ne sont pas imbattables. Ce sont des êtres de vie. Pour la défense de Kumo, je suis prêt à vous proposer des projets : des canons de chakra, des armes de sièges, un meilleur système de communication de Kumo, une création de sous-terrain à Kumo. Des expériences quoi peu instables.

Kizuato Itami termina dans un léger sourire. Que voulait-il dire par tout ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
Bakushô Kei
Iwa
Iwa
Bakushô Kei

Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMer 11 Juin 2014 - 18:03

L'assemblée battait son plein, après la prise de parole du kage qui avait expliqué deux choses, dont l'affaire des conseillers, des membres du conseil suspectés d'avoir travaillé avec l'Homme Masqué qui apportait aussi de nombreuses interrogations. Cependant ce fut les paroles du conseiller qui intriguèrent le Kadoria, ne restait plus qu'à écouter ce qu'allait dire les autres ninjas présents.

Ce fut ensuite une succession de ninjas, le nouveau conseiller issu du clan Seki, Kadoria Kouga le seul homme à avoir tué un furyou, Itami un ninja très intelligent qu'il avait déjà rencontrer lors d'une mission puis enfin le camarade de Sho, Shiwoon.
Tous avaient un avis très différents auxquels l'utilisateur de la gravité adhérait mais pas complètement. Il leva donc son bâton de parole et prit la parole après que le conseiller lui est donné.

- Bonjour à tous, je suis Kadoria Sho, un genin qui a combattu durant la dernière attaque des furyous. Mais comment est-il possible qu'un genin est survécu me dirait vous ? Tout simplement car j'ai affronté mes coéquipiers.

Le Kadoria marqua alors une pause pour laisser le temps pour certains de se rendre compte de ce qu'il passait, il voyait déjà des regards suspects sur lui mais il répondit par un sourire.

- Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas un traître, je n'étais pas en possession de tout mes moyens comme mes camarades, et ce cas a été relevé plusieurs fois sur le front. Mais à quoi cela était-il dû, les furyous, Kyoshi Rei ou alors des étrangers au conflit. Personnellement je ne le sais pas ou pas encore.
Sinon pour en venir au fait, il est vrai que le seul furyou battu réellement à ce jour, le cas de votre groupe est particulier Kouga, a été réaliser grâce à la destruction de son inhibiteur. Mais...bizarrement ces furyous ne semblent pas avoir d'inhibiteur et si celui appelé « Majesté » est vraiment l'inhibiteur de tout les autres cela semble impossible. Les furyous ne semblait pas avoir de chakra mais il fallait bien du chakra à « Majesté » pour les contrôler sur une aussi grande longueur et avec une telle finesse. Il faut donc venir au fait que l'inhibiteur de ces monstres est sûrement extérieur aux dénommés « furyous » ou que que de nouvelles technologies ou techniques nous sont étrangères et pourraient provoquer notre perte.


Sho arrêta ce court monologue, le regard des personnes à ses côtés avaient changé, ils semblaient effrayés, mais il n’arrêtèrent pas le Kadoria.

- Alors s'il vous plaît, il est vrai que les furyous sont une menace très grande mais il ne faut pas aller trop vite et se lancer dans des théories du complot. Rien n'est impossible, ils sont peut-être forts mais nous avons quelque chose qu'eux n'ont pas : nous avons une âme. Alors réfléchissez bien à vos dires ! Tout d'abord le Shukai cette alliance de pays neutres peut paraître suspecte mais voyez les choses en place, ces pays ont été pendant longtemps le théâtre de sanglants affrontements et ont décidés de s’unirent pour survrivent. Et pour les kirijins et nukenins qui se rendent là bas, c'est normal, le Village de Kiri a été rasé de la carte et ce nouveau village attire  c'est simple, alors pourquoi ne pas faire une enquête sur ce Shukai et ensuite voir si une alliance des villages est de nouveau possible en rajoutant ce village.

Et de nouveau regards incrédules envers le genin...

- Maintenant venons en au plus important, il est certain que la protection du village est une priorité mais il est inutile de chercher à engager un monstre à queues, cela ferait couler plus de sang qu'autre chose et êtes vous sur de pouvoir contrôler ce monstre ? De plus si ce monstre pouvait battre des furyous n'auraient-ils pas été préférable pour eux de les éliminer en premier ? Pourquoi Kyoshi Rei n'en aurait pas pris le contrôle pour nous détruire ? Et pourquoi nous demander le sceau si un bijuu pouvaient être employé pour les détruire ?

Voilà, le genin avait presque avancer tous ses arguments mais il devait en finir.

- Cependant il faut quand même se défendre, on est à l'abri de rien donc voilà ma proposition qui ne pourrait ne tenir quand deux mots : Genei Ryodan. Oui vous m'avez bien entendu la Brigade fantôme, tout le monde doit savoir de quoi je parle donc venons en au concret, le kage de l'époque ainsi que de nombreux ninjas ont vu le canon que possédait cette organisation, un canon très puissant qui est peut être détruit mais en partie et nos scientifiques pourraient utiliser une partie de cette technologie pour créer une arme, de plus nous pourrions effectuer des recherches avec le clan Saibogu de Suna réputé pour sa science.

Nous avons quasiment toutes les cartes en main, nous sommes forts, nous pouvons vaincre.

Puis Sho se rassit, le cœur battant mais fier de lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kizuato Itami
Nouveau
Nouveau
Kizuato Itami

Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyJeu 12 Juin 2014 - 23:58

Les esprits étaient maintenant dirigés vers une seule idée. Comment allons-nous défendre notre village ? C’était la véritable priorité. Les kumojins n’avaient aucune chance face aux Furyous avec la puissance actuelle du village et du pays.

Sho, le Kadoria avec qui, Itami avait effectué récemment une mission forte intéressante, c’était révélé pertinent dans son discours. L’idée d’utiliser un bijuu pour se défendre causerait peut-être plus de mal que de bien, avec la force que Kumo possédait. Il était vrai que des possibilités il y avait, mais ce n’était pas une force que l’on pouvait maîtriser facilement. Peut-être dans un futur proche.

L’idée de coopération entre les villages n’était pas mauvaise du tout. Elle avait même effleuré les pensées d’Itami. De plus, une coopération avec Suna faciliterait l’alliance entre les deux villages, vu l’amélioration des relations récemment.

Itami était resté pensif comme à son habitude, écoutant avec attention ce que disais les intervenants tout en ayant un esprit critique. L’amphithéâtre devenait de plus en plus bruyant. Il tourna son regard vers les maîtres de conférences. Le comptable qui était trop occupé à gérer le débât et le Raïkage, l’ombre de Kumo. Il n’avait encore rien dit. De son point de vue, Kizuato Itami a toujours trouvé le rôle de cet homme bien lourd. Ses progrès étaient bien faibles mais quand même visible. Une visibilité dans l’administration du village, l’intégration de ninjas dans le Sartoru. Pourtant, il y avait cette histoire de machination qui pesait toujours sur lui.

Le batôn de parole d’Itami allait se lever pour la troisième fois, peut-être la dernière. Il voulait faire avancer les choses, participé. C’est quelque chose qu’il ne faisait pas souvent puisqu’à son habitude, il restait dans son coin. Hésitant pourtant sur ses dernières pensées, il leva quand même le bâton.

Le comptable lui lança un regard qui en disait long. Un regard qui exprimait l’attente de cet intervenant. Il accepta encore une fois de lui donner la parole.


₰ Merci Monsieur le Comptable. Je vais m’adresser directement cette fois-ci au Raïkage. Au vu de tout ce qui a été dit pour le moment, il est certain que nous avons très peu d’informations pour prendre les bonnes décisions. Je vous propose de créer des cellules qui auront essentiellement deux objectifs. La première s’occupera de rechercher à travers les pays, toutes les informations que nous pourrions trouver sur les furyous, le fonctionnement des inhibiteurs et surtout l’origine de celui que l’on appelle sa majesté. La deuxième cellule s’occupera elle des recherches sur la création d’une défense solide à Kumo. Et pour cela… Pour cela… Je vous demanderai à tous d’accepter l’idée de mon jeune frère, Kadoria Sho, la coopération avec d’autres villages. Je suis sûr que nous ne sommes pas les seuls à rechercher un moyen de nous protéger. Sur ce, j’en ai fini. Merci à vous.


Itami se rassit. Il attendait avec impatience ce qu’allait dire Karasu Tsumei. Car au fond, seul lui prendrait la décision qu’il jugera bonne pour le village et le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Seki Hasaki
Nouveau
Nouveau
Seki Hasaki

Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyVen 13 Juin 2014 - 17:45


Je me trouvais toujours à cette place déterminante, non pas pour sa proximité avec le Raikage, mais bel et bien pour sa position au niveau de la salle. Je restais assis, silencieux tandis que plusieurs ninjas plus ou moins jeunes, avec plus ou moins d'expériences prenaient la parole. J'entendais tout, j'analysais tout, j'observais tout. Ce que disaient certains n'était pas quelque chose d'inacceptable, au contraire. Maintenant, je me demandais si ils accepteraient de voir la vérité en face, de prendre conscience de ce qui se passe réellement ici-même. C'est dans cet élan que je levais mon baton de parole qui affichait un chiffre inférieur au cinq, le quatre. Ce chiffre me permettait de prendre la parole mais aussi de montrer l'importance de mon statut actuel, en plus du fait que j'étais au premier rang. Mes paroles qui allaient être entendus, n'étaient pas celles d'un ninja commun comme les derniers qui se sont exprimés, mais celles d'un conseiller de Kumo qui détenait la défense du village entre ses mains ainsi que la responsabilité de la direction du clan Seki. Après avoir reçu l'autorisation de prendre la parole du comptable, j'enlevais mon couvre chef afin de laisser apparent l'entierté de mon visage. Je me levais et je me retournais donc vers cette assemblée qui partait en soit, sur plusieurs débats différents, armes, défenses, informations.

    Je pense que ma présentation est tardive, je m'en excuse, je ne m'étais pas présenté au préalable. Je me nomme Seki Hasaki, chef du clan Seki et surtout, récemment nommé conseiller de Kumo, responsable de la défense du village. Ce dernier titre, même si j'ai été nommé en ces temps difficiles et particulièrement chaotique prouve que j'ai obtenu la confiance du Raikage pour parvenir à sauvegarder le village coûte que coûte.


Mon regard qui balayait la salle, montrait que chacun des mots que je prononçais devaient être pris pour argent comptant. Ce n'était pas un débat décidant si oui ou non nous acceptons la mise en place de distributeurs de Ramen. C'était une assemblée exceptionnelle dans le but de réfléchir ensemble à la récente situation.

    Je répondrais donc personnellement petit à petit à ce que vous avez pu évoquer. Néanmoins, le Raikage rajoutera, modifiera à son gré, chacun de mes propos si il le décide.


Mon regard se porta sur Kadoria Kouga avant tout chose spécialement et puis sur le reste de l'assemblée.

    Je préfère être honnête avec vous tous, je pense que vous divulguer certaines informations, que j'ai moi-même pu obtenir après une excursion il y a de cela quelques semaines serait important pour la suite de notre assemblée. J'ai appris certaines choses sur le leader de ces dénommés Furyous, car peut importe ce qu'ils sont, nous les nommerons ainsi. Ce dernier, serait capable d'avoir plusieurs corps, l'un ayant été détruit durant l'attaque de Kiri dont il a porté le plus grand coup. Il se battrait avec une épée digne d'une épée légendaire, détruisant d'un simple coup le palais du Mizukage. Ce Majesté serait également un Nécromancien. Ils ont également dû affronter Kaguya Tenzo, sous le nom de Zô. C'était selon mes informations les même capacités que le Kaguya Tenzo vivant. Son corps fut pourtant retrouvé par des ninjas de son clan par la suite, indemne dans sa tombe. C'est dans cette idée que je pense qu'il serait fort probable que cette Furyou dont nous possédons le corps sauf une main, au vu des capacités de leur chef, que nous la retrouvions sur notre route. Comme il a été suggéré, il serait probable que ce Majesté soit le talon d'Achille de ces Furyous. Il reste une troisième Furyou qu'ils ont dû affronter, surement la plus mystérieuse, une gamine en apparence qui possède un jutsu lié au Vaudou et avec de simples aiguilles, il lui est possible d'ôter la vie de ses adversaires à distance apparemment.


Un petit silence de ma part, le temps de remettre les idées en place et de garder un regard intense, posé cette fois-ci sur les jeunes qui prenaient la parole en évoquant une arme, surtout cet Itami que je connaissais déjà un peut et ce Dento Shiwoon, élève de mon camarade et amis Zennosuke.

    Venons-en au fait d'utiliser une arme, qu'elle bonne idée. Seulement j'aimerais vous rappeler une chose importante. Comme semble également le noter Dento Shiwoon dans ses propos, nous ne sommes pas à l'abris d'une attaque aujourd'hui même. Nous pouvons, avec l'idée adéquate, l'effectif adéquate et l'accord adéquate créer un contingent qui travaillerait sur une arme, quelle qu'elle soit qui pourrait nous apporter un avantage, même minime contre les Furyous. Par contre, j'aimerais relever ce que Kadoria Sho a cité plus tôt. Ce que nous possédons, ce qui nous rend bien plus fort que ces Furyous, en plus de notre nombre, c'est notre âme, notre coeur. Nous ne sommes pas des moutons dans un enclos qui attendons d'être manger par une meute de loup le soir tombé. Nous sommes des hommes qui préparons des pièges et qui nous armons pour tuer ces loups ! Ayez confiance en votre village, ayez confiance en ceux qui sont responsables et vous pourrez être fier de participer à la destruction de ces Furyous. L'idée de Kadoria Sho quand à utiliser ce fameux canon dont j'ai été personnellement témoin de sa grandeur, je ne sais pas si cela est possible, cela reste toujours dans la responsabilité de ceux responsables de l'armement, chose qu'en tant que conseiller pour la défense, je préfère éviter, même si comme dit un proverbe bien connu, la meilleur défense reste l'attaque, pour l'instant, ma priorité reste notre survie à tous.


C'est ainsi que confiant de mes paroles, je me retrouvais donc avec une légère pause pour parler cette fois-ci des personnes qui n'étaient pas dans le village et des informations récoltés.

    Parlons maintenant de la récolte d'informations. Comme j'ai pu vous l'expliquer, je vous ai raconté en grande partie ce que je sais des trois Furyous qui ont détruit Kiri. Nous savons ce que trois autres Furyous à Tsuchi, sont capables. Il nous reste à obtenir des informations sur les derniers manquants, car nous savons à peut près leur nombre. Il serait donc envisageable d'envoyer un émissaire pour établir une connexion avec ceux qui ont été témoins de ces Furyous afin de récolter le plus d'informations possible. On sait en tout cas une chose, leur fluide noir est comme pour nous le chakra. Est-ce lié à l'énergie naturelle qui est utilisable par certaines personnes aguerries et entrainées ? Les recherches sur le corps de la Furyou à Kumo ne me sont pas parvenus pour le moment, mais peut-être que le Raikage ici présent saura répondre à nos interrogations sur le sujet. Quand au Shukai qui est maintenant formé de plusieurs pays ninjas, il serait également envisageable, c'est certains d'y envoyer un émissaire pour prendre contact avec ces derniers. Cela bien entendu, reste dans l'ordre de l'importance secondaire vu que nous devons au maximum garder le plus de nos forces entre nos murs. Cela reste également la décision, selon moi, du conseil et du Raikage. Mais n'oubliez pas une chose importante, le temps est actuellement contre nous, les décisions prisent influeront sur notre survie ou non. Sur ce, je laisse la parole à ceux qui désirent la prendre, je pense que le Raikage va également donner son avis. Merci à tous.


C'est après un léger salue de la tête, que je m'assis délicatement sur mon siège, malgré le poids qu'entrainait mon nouveau statut, ainsi que ce que je venais de dire. Je fixais dès lors le Raikage, impatient d'entendre son intervention.


Dernière édition par Seki Hasaki le Sam 14 Juin 2014 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakushô Kei
Iwa
Iwa
Bakushô Kei

Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyVen 13 Juin 2014 - 19:06

Sho venait de se rasseoir, les ninjas autour de lui le regardait intrigué, connaissaient-ils le Genei Ryodan ? Trouvaient-il sa participation inutile dans le contexte.

Sho n'en savait trop rien et continua donc à écouter les diverses personnes qui s'exprimait, ce fut d'ailleurs rapidement le tour d'Itami qui prit la parole qui redonnait son avis sur plusieurs moyens d'informations et études pour contrer les furyous. Il indiqua aussi qu'il se rangeait à l'avis du Kadoria pour une entraide inter-village. Au moins une personne prenait sa défense et reconnaissait qu'il ne disait pas que des conneries, le genin leva alors son bâton pour prendre la parole une seconde fois mais le secrétaire la donna à une personne située au premier rang, dans le Conseil.

L'homme se leva donc et se présenta, il s'appelait Hasaki, chef du clan Seki et responsable de la défense, sa réponse serait donc intéressante.

Le genin écouta alors attentivement ce que dis cet homme, il expliqua tout d'abord les possibles pouvoirs des furyous qui avaient attaqué Kiri et invoqua des infos sur ceux qui avaient attaqué Tsuchi avant de parler de l'idée d'une arme de défense ainsi qu'une mise en place d'un contingent qui s'occuperait des armes ainsi que de l'envoi d'émissaire dans les possibles alliés et au Shukai.

Sho était d'accord et prit alors la parole en levant son bâton, il était fier de lui car Hasaki l'avait cité plusieurs fois dans ces dires.

- Un homme a dit un jour « Si tu veux faire la paix, prépare la guerre » c'est sûrement ce que nous allons faire pour palier à cette menace mais je me rangerai votre avis Hasaki, il y a encore de nombreuses interrogations sur ses monstres mais les recherches permettront de découvrir le secret de nos ennemis et les liens qu'ils pourraient avoir entre eux et l'Homme Masqué ou autre.
De plus l'idée d'une coopération entre les villages ninjas a déjà fait preuve, l'union fait la force, nous le savons alors utilisons cette force à notre avantage et battons nous.
Nous sommes des hommes mais nous ne combattons pas des loups, mais l'inconnu et l'homme a toujours eu peur de l'inconnu, cela ne doit pas durer.
J'invite aussi le kage a nous donner son avis sur la question et je vous remercie de votre sollicitude à tous, merci de m'avoir écouté.


Voilà le Kadoria avait dit tous ce qu'il pensait utile à cette conversation pour faire avancer le débat, il ne restait plus qu'attendre la réponse du kage qui tardait à venir, c'était la sienne qui allait faire avance le conflit.

Sho regarda donc son kage tout en écoutant le reste de l'Assemblée mais Karasu Tsumei attirait toute son attention, il avait l'air très fort sûrement normal pour un kage espérons que ce soit un homme d'action mais aussi un homme à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Mamoru Azuni
Nouveau
Nouveau
Mamoru Azuni

Grade : Shinobi de Kiri
Messages : 417
Rang : A+

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyLun 16 Juin 2014 - 15:55

Les paroles fusaient à tout bout de champ. Certains apportaient des idées, d’autres se contentaient de répliquer lorsqu’ils jugeaient leur intervention importante. La guerre, la paix, la préparation ou l’information. Les sujets furent nombreux, et il sembla même que la question qu’avait posée le conseiller du Daimyô avait été dépassée. Elle le fut même très largement. Le coin de la tête reposée sur son poignée, Tsumei écoutait ce qui était tout sauf inintéressant. Déjà, il savait au moins une chose : cette Assemblée était une très bonne idée.

On parla d’abord des Furyou et de Konoha qui était bien entendu le village qui en savait le plus, au vu de Meteora qu’ils avaient capturé. Tout ce que Kumo savait se résumait en trois points. Le premier, c’est que l’histoire ait dessiné cinq Furyou et qu’ils ont un lien avec les Uchiwa et la Grande Guerre. Le deuxième, c’est que l’ancien Kazekage Raiu no Kenji en ait abrité un et qu’il fut capturé par Myakudou On’. Quant au troisième, c’est que Gogyou Makka fut scellée avec un Furyou qu’elle possédait. Si le chiffre cinq est le bon, alors il y a trois Furyou encore inconnus à ce jour. Et il y en aurait neuf ?

La solution la plus plausible fut que les informations soient fausses et qu’il n’y ait pas cinq Furyou mais onze, voire plus. Mais serait-il envisageable de penser que durant de si nombreuses années autant de personnes si puissantes furent inconnues ou arrivèrent à se dissimuler aux yeux du monde entier ? Deuxième possibilité : les neuf étrangers n’eurent pas le statut de Furyou. Mais pourtant, il y eut des similitudes entre eux et les deux Furyou connus… mais également des différences notables : le sang noir par exemple.

Il fit noter au notable qu’il allait parler, et attendit que le calme revienne. En se levant, de toute manière, le silence revint.
    Il est hors de question de tenter quelque-chose avec Hachibi. Ce serait monopoliser des troupes pour tenter quelque-chose de dangereux. Déjà que, comme vous avez été nombreux à le dire, nous ne sommes apparemment pas de taille face à ces prétendus Furyou, il serait suicidaire de diviser nos troupes de cette manière et surtout pour les assigner à des tâches qu’elles ne seraient peut-être pas à même de remplir.
Les cliquetis de sa lame dans son fourreau arrivaient presque à toutes les oreilles tellement le calme était là. La situation était grave, et le respect des règles de cette Assemblée avaient été si bien respectées que Tsumei avait déjà de quoi y mettre fin.
    Nous diviserons les troupes du village en deux gros groupes. Le premier – qui concernera plus de deux tiers du village - aura pour objectif l’entraînement et la défense du village. Nous restreindrons par ailleurs le nombre de missions à l’extérieur du pays.
Il se tourna légèrement, de manière à montrer qu’il s’adressait bien à tout le monde, y compris à tous ceux qui s’étaient illustrés en prenant la parole.
    Le tiers restant sera divisé en trois équipes. La première sera chargée d’organiser des épreuves pour entraîner de façon intensive nos Genins. La deuxième sera envoyée à Konoha afin d’en savoir plus. Quant à la troisième, elle aura un objectif défini selon certains facteurs, dont nous discuterons avec le Conseil et le Daimyô.
S’étant tourné vers le conseiller qui avait semblé approuver ses paroles, Tsumei resta cependant debout. La fin de l’Assemblée aurait pu se faire dès maintenant, mais un dernier tour ne serait pas de trop.
    L’Assemblée va prendre fin, puisque le débat a dépassé le simple point des Furyou. Cependant, je laisse encore quelques-uns d’entre vous s’exprimer si vous le voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Bakushô Kei
Iwa
Iwa
Bakushô Kei

Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] EmptyMar 1 Juil 2014 - 3:06

Sho regardait toujours le kage qui trônait sur la scène devant ses yeux, le débat était quasiment fini, il ne manquait plus que l'avis du raikage qui ne tarda pas à venir.

Karasu Tsumei attendit quelques secondes que le silence reviennent avant de prendre la parole, toute l'assemblée était accroché à ses quelques paroles.

Le Kage fut assez assez bref, il expliqua tout d'abord que l'utilisation du bijuu à huit queues pour quelconque projet insensé était impossible car il ne faudrait pas diviser la force armée de Kumo dans des projets de ce type alors que la menace furyou était encore bien là.

Puis le Kage marqua une courte pause avant de reprendre la parole, il expliqua plusieurs mesures dont la restrictions des missions extérieures  mais aussi la division de l'armée en plusieurs groupes distincts.

Le premier groupe qui comprendrait les deux tiers de l'armée allait être assigné à la défense et à l’entraînement des genins du village, Sho allait faire des encadrement encadrés très prochainement et pour ce qui étais de la défense, il était certains que le conseiller à la défense  allait avoir du travail vu la tonne de proposition qui avait découler de cette assemblée.

Quand au reste de l'armée, il sera divisé en 3 groupes. Le premier serait celui assigné à l’entraînement poussé des genins, il allait donc être composé de ninjas compétents. Le second, quand à lui, serait envoyé à Konoha pour entretenir des relations avec les autorités du Pays du Feu et obtenir des informations sur les furyous. La troisième équipe était la plus mystérieuse, le Yondaime ne donna aucune information dessus mais si cela demandait un entretien avec le Conseil et le Daimyo, c'est que ça avait sûrement lien avec les furyous.

Voilà l'homme le plus puissant de Kumo avait dit tout ce qu'il avait à dire et cela rassura bien le Kadoria sur le futur du village, il n'avait pas besoin d'en savoir plus et devait retourner s’entraîner au pus vite pour éviter de blesser une camarade la prochaine fois.

Sho se leva donc doucement pour éviter de déranger les personnes autour de lui, puis il sourit à l'ensemble de l'assemblée avant de sortir tout cela avait été très instructif et intéressant, Kuo possédait de nombreuses personnes compétentes et le genin espérait un jour pouvoir en faire partie, mais avant direction le terrain d’entraînement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Assemblée [Kumo] Empty
MessageSujet: Re: Assemblée [Kumo]   Assemblée [Kumo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Assemblée [Kumo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Palais du Raïkage-
Sauter vers: