N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Jisetsu Len
Jisetsu Len
Informations
Grade : Taichou, Passeur du Shukaï
Messages : 228
Rang : B+

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] EmptyVen 11 Avr 2014 - 23:02

IMPORTANT: A lire avant de lire le RP:
 

Apparance de Jinmenju Ichiro


Traquer...


Les rues sombres des quartiers les plus délaissés de Kiri, dans une des ruelles, un soupir de souffrance s'échappe. La course effrénée de deux personnes. Une pour la survie, une pour la victoire... Alors que la proie essaye de fuir l'inévitable, le prédateur profite de chaque instant de cette traque. Malheureusement pour toi, mon petit, ton corps a tapé dans l’œil du jeune Androgyne. Ainsi, il profitera de toi, de ton être et de ton corps avant de te faire complètement sien...

Sourire...


C'est ce qui s'affiche sur son visage lorsqu'il t'attrape la main et te plaque, avec un désir violent, contre un mur. Sombre, malsain, envieux... Envieux d'avoir, enfin, sa récompense... Passant délicatement sa langue contre la joue du jeune brun, l'Androgyne savourait les fines perles de sueurs froides. Dans sa nouvelle acquisition, tout l'excitait terriblement. L'odeur, les sens, l'envie, le désir, le toucher... Oui, il profitait pleinement de son tout nouveau joujou.

    « A...Ar...Arrête... Je t'en... Supplis »


Voilà tout ce que le Yokai voulait entendre. La supplication de sa victime. La preuve de son éternelle supériorité face aux humains. Satisfaire l'orgueil de son bourreau, voilà ce qu'il venait de faire. Rien de plus.

Plaisir...


Rassemblant les deux bras de sa proie dans sa seule main et la plaquant avec force contre le mur, le Yokai fusionna partiellement avec son corps... Voilà désormais sa tendre victime dans l'incapacité totale de réagir. De ses yeux rouges, l'Androgyne dégustait toute la peur de sa victime, qui avait un effet jubilatoire, voir excitant. Tetanisé, le jouet ne bougeait plus d'un poil, comme si cela allait effacer sa présence et faire partir l'objet de sa peur. Il frôla ensuite l'objet de l'intime, et murmura à son oreille.

    « Dans ce territoire où tu n'as jamais été auparavant, allons-y ensemble... Juste nous deux... »


Jubilation...


Très rapidement, il dévêtit son petit jouet. Passant délicatement sa main sur sa peau, il profite de cette fièvre montante et dévorante. C'était le pourquoi de son isolement : L'incapacité totale de résistance face à cette fièvre. Voir, la recherche de celle-ci. Pousser son plaisir et son vice jusqu'à son paroxysme. Pour lui, cela n'avait aucun sens car il était un Yokai. Un être supérieur à tous, dont les humains ne sont présent que pour les servir... Pour rien d'autre.

Sanglotante, la proie n'avait d'autre choix que d'obéir au moindre désir de son nouveau Maître... Et dans cette danse de vice étrange, le Yokai détruisait psychologiquement et physiquement sa proie. La succession de coup rapide, le changement de rythme, tout était fait pour que celle-ci ne s'habitue pas à l'exercice et se focalise sur l'acte en lui-même.

Après quoi, dans cette ruelle noire, en sueur et totalement à nue, le jeune brun était accolé contre le mur, son esprit totalement ailleurs. Souriant, le Yokai se mit à genoux juste devant lui...


    « Tu devrais te sentir privilégié... Un corps comme le tiens mérite une attention toute particulière. »


Hors, quelqu'un était là. Venant juste d'arriver, où depuis plus longtemps, il voyait désormais la scène :

Un jeune androgyne blond aux yeux rouge accroupis, les habits mal remis, et un jeune brun le regard vide, dénudé, contre le mur avec des signes de l'acte passé un peu partout sur son corps...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shinobinohattan.com/t14287-shinryo-shukai#115243
Nouveau
Samui Kakeshuou
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Re: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] EmptyDim 13 Avr 2014 - 16:00

Œuvrant en tant que patrouilleur, le vieux Lion des Neiges arpentait les rues, sans dire mot, sans desserrer les dents. Il ne comptait pas fouiller chaque ruelle pour s’assurer qu’il n’y avait rien de suspect. Mais il laissait son aura et son œil se balader çà et là, pour vérifier que tout était clean. De toute façon, si son aura de Démon Samui n’était pas assez pour faire frémir toute personne dans les environs et les dissuader de commettre quelque malversation, son regard lui se chargerait de la fin. Et, bien qu’il s’engage dans un quartier peu sûr de son Village ninja, il n’y avait pour l’instant rien à signaler. Il ne pouvait craindre personne dans ces sombres recoins ; il serait beau de voir un Jônin aussi expérimenté que lui être défait par un misérable malfrat ! Mais sa réputation de guerrier sanguinaire et sans vergogne était bien assez pour éloigner tous les malotrus … et multiplier la criminalité des environs par zéro !

Mais il faut croire que certains baltringues se laissent encore appâter par le crime et l’insoumission. Et c’est au détour d’une petite rue, comme il y en a tant, que Kakeshuou Samui voyait l’accomplissement de la sauvagerie et de l’immondice. Le jeune intrus ayant achevé ses plus basses pulsions, il toisait sa victime d’un air satisfait. Réjoui d’avoir pu profiter de sa force et de sa personne autant qu’il eut pu le souhaiter, il tentait bêtement de justifier cela par une quelconque faute naturelle ou biologique de la part du malheureux étendu nu, et à terre. Il tournait la tête : avait-il repéré l’ancien ? Quoi qu’il en soit, c’était trop tard pour réagir à temps. Qu’il s’agisse de s’enfuir ou de prendre une posture de défense, il serait trop lent.

Avant déverrouillé le premier cran de sûreté, le vétéran des guerres kiriennes se trouvait en un bond sur les lieux. Présentant son profil gauche, bras et jambe présentées repliées, il frappa dans le dos l’agresseur et l’envoya valser dans le mur, à quelques mètres de là. La violence du choc et la surprise de l’assaut seraient certainement suffisant pour mettre K.O. l’énergumène, mais sait-on jamais. Reprenant contact avec le sol, Kakeshuou dérapait sur un courte distance, et se relevait, droit comme un « i », comme figure d’autorité s’interposant à l’incident. Constatant que son arrivée fracassante avait projeté le minable suffisamment loin, il se penchait maintenant sur la victime. Un jeune garçon : un prostitué ? Pas de signes qu’il en était ainsi. En revanche, ce qu’on lui avait fait subir était évident. Peu importe la nature au bout d’un moment : seule l’humanité même a de l’importance. Retirant le vêtement ample et blanc qui couvrait son dos, à la forme de cape, il recouvrait le corps chétif et béat du malheureux.

~ Tu n’as pas eu de chances … . Il va falloir te mener directement à l’hôpital … .

Mettant genou à terre, le quinquagénaire appliqua son pouce à l’arrière de la nuque, et pressa. Cela suffit à briser la torpeur du gamin pour le plonger dans un profond sommeil. Avec cela, pas de risque qu’il ne hurle ou que son esprit se brise. Qu’il se repose et qu’il tente d’oublier serait certainement la meilleur chose à faire.
Créant un clone de toute pièce, le membre du Clan Samui confiait à son jumeau la frêle créature. Lui avait d’autres priorités auxquelles il ne pouvait couper. S’étant relevé et tournant son regard le plus sombre vers le misérable qui avait profité d’une telle faiblesse, il comptait faire régner la paix de Kiri sur ces terres. Les poings serrés, il était prêt à faire acte d’éducation forcée et violente ! De nos jours, il n’y a que cela et les zéros à tout bout de champ (dédicace ma Ao ! <3) qui rentrent dans la boîte crânienne de ces écervelés.

~ Viens donc voir si tu parviens à faire la même chose avec moi, petit fouille-merde ! On va voir si mon éducation est plus réfléchie que celle de tes parents ! Et je n’aurais aucune pitié !!
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Len
Jisetsu Len
Informations
Grade : Taichou, Passeur du Shukaï
Messages : 228
Rang : B+

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Re: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] EmptyDim 13 Avr 2014 - 18:28

Tuer...

C'étais le premier désir qu'avait ressentis le Yokai en voyant le Samui s'interposé. Il lui avait fait un sacrée coup, qu'il n'avais même pas eu le temps de sortir du corps de sa petite proie, lui arrachant au passage sa douce main fragile... Le Yokai se releva d'un air haineux et lâcha la main sur le sol. Le Samui se tenait devant lui, et il avait juste une envie, c'était de l'humilier, de l'attacher, de l'écraser totalement. Pour qui se prenait-il, ce vieux à crinière de lion ? C'était un Yokai, un être Semi-Divin!Il n'avait aucun droit de le toucher !

    ~ Viens donc voir si tu parviens à faire la même chose avec moi, petit fouille-merde ! On va voir si mon éducation est plus réfléchie que celle de tes parents ! Et je n’aurais aucune pitié !!

    « Je vais te mettre plus bas que terre, le vieux. Tu vas me supplier d'arrêter, te voir souffrir dans mon plaisir sera la plus douce des récompenses ! »


Incapacité...

Malheureusement pour le Yokai, sa vision était flou depuis le premier coup de son adversaire. Cela ne faisait aucun doute, il était expérimenté... Pas comme cette petite proie qui lui avait servis d'exécutoire à pulsion... En tout les cas, le Yokai était mal en point.

    " Ichiro-nee ! Non ! On ne doit pas faire ça ! "
    " Ta gueule ! Je fais ce que je veux ! "
    " Je ne veux pas ! "


Alors qu'il allait s'élancer contre le Samui, il s'arrêta, se tenant le visage... S'accolant contre le mur, il semblait soudainement souffrir le martyr. Lutter contre quelque chose. Regardant une dernière fois, avec un regard meurtrier le Samui, le Yokai lui lança simplement.

    « Se sera pour une prochaine fois... ! »


Avant de lâcher un cri de torture glacial. Son corps changeant, devenant beaucoup plus jeune, beaucoup plus frèle et beaucoup plus petit. Les yeux bleu, vêtue d'habit noir un peu trop ample, un air d'enfant pur sur le visage... Une toute nouvelle personne...

Peur...

Désorienté, se collant contre le mur, il marchait en arrière, fuyant l'inévitable. Appeuré, le visage horrifié, il semblait venir totalement d'un monde à part. Rien à voir avec l'ancien corps qui lui, avait un visage arrogant et sûr de lui. Non, ici, c'était plutôt l'incompréhension, la peur du désorienté, et tout autre sentiment qu'un être totalement perdu peut éprouvé...

    « Pars... Laisse-moi tranquille... Pars... Vas-t-en ! »


Il glissa sur une flaque, et trébuchant, tomba sur le sol, dévoilant légèrement son épaule à nue, confirmant que ses habits sont bien trop grand pour lui... Et sur celle-ci, un simple chiffre : 02. La signification... Personne ne la connaît... Se protégeant, il se mettait en position de réception de coup. Les bras sur son visage...

    « Laisse-moi ou Dame Yutusko te punira ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shinobinohattan.com/t14287-shinryo-shukai#115243
Nouveau
Samui Kakeshuou
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Re: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] EmptyVen 18 Avr 2014 - 9:58

~ Pas besoin de ta Dame pour te punir, misérable !

L'interjection atterrit dans les oreilles du jeunot à l'instant précis où le genou envoyé à pleine volée arrivait dans le ventre mou. Tu as peut-être changé, d'apparence de corps et d'âge, voire d'esprit !, mais cela, ton adversaire l'ignore totalement ! Raison pour laquelle le vieux Samui, bien qu'ayant calculé ce changement radical, ne faisait pas d'exception. Après un genou bien placé, qui tordit son fuyard en deux, une main rugueuse l'attrapa par la manche gauche, et un coude placé dans les cervicales affaissa sur le jeune homme. Un coup à chopper un coma ! Peu importe, le Jônin ne retenait pas ses coups contre les malfrats et autres criminels.

Pour Kakeshuou Samui, la métamorphose de son interlocuteur n'avait fait qu'empirer la situation. Au delà de sa faute initiale, la mutation corporelle avait donné un élément supplémentaire au vieux personnage pour sévir. C'était un Ninja ! Il y avait donc toujours des félons, vicieux et pervers dans nos rangs ! Alors que nous sommes en guerre, en danger constant et que le monde menace de sombrer dans le Chaos, certains se permettent d'imposer leurs lois et leurs envies dans ce sanctuaire sacré de l'Ordre et de la Foi du Shinobi ? Attends toi à souffrir, pauvre cloporte ! Je m'en vais refaire ton éducation, et la prochaine chose que tu pénétreras, ce sera une cellule de prison avec 10grammes de graisse reproductive en moins !!

Le gmain s'étant étalé à terre, le quinquagénaire enchaînait maintenant sur des coups de savates à répétition. Etait-ce trop cruel pour celui qui venait de remplacer sa moitié ? Rien à foutre ! Quand on est militaire, on contrôle ses actes, ou on se lance dans la poterie ! S'acharnant sur cette occupation pendant … allez, trois bonnes minutes, le vieil homme cessa cette torture et prit deux ou trois pas de recul, pour observer le corps inerte. Visiblement, l'immonde personnage s'était calmé. Et le Lion des Neiges pouvait désormais observer plus attentivement celui qui était à ses pieds. Son corps avait subi une véritable évolution, ou régression peut-être ? La taille et les formes du corps n'étaient plus les mêmes ; en témoignaient les habits désormais flottants. Quant à ce mystérieux chiffre, il ne donnait guère de renseignements sur l'identité du morveux.

Attendant quelques secondes sans bouger, Kakeshuou Samui attendait une réaction. Mais rien ne semblait venir. Il l'aurait tué ? Peu importe, c'était un criminel ! Et puis, non, il y a quand même une justice et des droits conséquents à observer dans ce monde, aussi sombre et glauque soit-il.
Tapotant le corps du pied, le Jônin attendait une réaction.

~ Ho ! Héo ! Réveille-toi ou je m'y remets ! J'en ai pas fini avec toi, criminel que tu es !

Un soubresaut ? Un frémissement ? De toute évidence, le minus était toujours de ce monde. Conscient ? Il avait intérêt. Le membre du Conseil Clanique n'était pas du genre « tendresse et chocolat, j'vous aime putain ». Et étant donné le crime commis sous ses yeux, peu de chances que cet individu emmène le blessé à l'hôpital ! Il serait même plutôt du genre à cacher les preuves … et à enterrer le gamin, même vivant !

~ Allez, bouge toi ! J'en ai pas fini, j't'ai dis ! Tu es Ninja, ca se voit : identifies-toi, c'est un ordre !!

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Len
Jisetsu Len
Informations
Grade : Taichou, Passeur du Shukaï
Messages : 228
Rang : B+

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Re: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] EmptyDim 20 Avr 2014 - 15:16



Dame Yutsuko

    Faible...

    Subissant l'erreur de son frère, le jeune Kazuki était affaissé contre le sol, tremblant comme une feuille. Les coups du samui était d'une rare violence envers son égards, qu'un moment, il libéra un large filet de sang relativement inquiétant. Ces trois minutes s'écoulant était une réelle torture, une torture si intense que le Yokai perdit connaissance pendant une bonne trentaine de seconde...

    Inconscient...

    Au bords de partir dans le pays de songes, le Yokai ne percevait plus très bien les paroles du Samui. A vrai dire, plus du tout même... Ses yeux bleus faiblissant, il observa l'apparition fortuite juste derrière le Jônin... Malgrès tout, il essaya de répondre à la question du Samui...

      « Ka...Kazuki... »

      « Jinmenju Kazuki, si vous demandez son nom, Kakeshuou-san. »


    Une voix s'éleva alors derrière le Kirijin. Douce, mais autoritaire, la jeune trentenaire était connue comme la dirigeante clanique du clan Jinmenju : Dame Yatsuko. Deux si grandes figures dans un endroit si mal famé. C'était une chose assez exceptionnelle. Elle semblait seule, mais détrompez-vous, les Jinmeju ne sont jamais seuls.

      « Laissez cette pauvre âme en peine, mon ami. Son erreur est réparée, et le mal effacé de la mémoire de celui qui a subit les frais. Il ne restera de cet événement que vos deux mémoires respectives, et ma connaissance. »


    A ces mots, elle leva sa manche droite, dévoilant le corps de la jeune victime. Soignée, dans les vapes mais plus sans la moindre marque de l'acte passée. Jusqu'à même la main précédemment arrachée, attestant du pouvoir de la Jinmenju, et de son identité. A Kiri, la Dame était connue pour être une des plus grande Eisen-nin du village. Il faut dire que son pouvoir héréditaire l’aide fortement dans sa tâche... Après tout, quel est meilleurs médecin que celui qui peut entrer dans son patient pour détecter le mal et le vaincre ? Personne, à vrai dire. Libérant un autre de ses corps du clan Jinmenju, elle envoya celui-ci amené le pauvre dans un lieu sûr. Une fois ceci fait, elle se retourna vers le Samui et s'avança à son niveau...

      « Jinmenju Kazuki... Il ne devait pas être libre, et encore moins si loin de nos quartiers... Son jeune esprit possède beaucoup de mal à réprimer celui qui est responsable de cet acte infâme. Ce que vous faites, c'est simplement affaiblir encore plus sa résistance psychologique, et permettre à la chose de se répeter une nouvelle fois... En étiez-vous conscient, Kakeshuou-san ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shinobinohattan.com/t14287-shinryo-shukai#115243
Contenu sponsorisé
Informations

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty
Message(#) Sujet: Re: Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Au tournant d'une ruelle... [Samui Kakeshuou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-