N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Iscariote Xaphan
Iscariote Xaphan
Informations
Messages : 160
Rang : B

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMar 25 Mar 2014 - 19:29



    JE.DETESTE.CE.PAYS ! D'ailleurs je ne peux pas comprendre comment il pourrait en être autrement ! Le jour la chaleur vous fait plier à un point tel que l'on pourrait entendre le murmure des morts qui dorment sous ce sable et la nuit, le froid vous étreint comme une mère aimant, cherchant à endormir son jeune et doux enfant ... POUR TOUJOURS ! Non sincèrement quelle idée de s'installer ici ? Quelle idée d'aller dans un désert ? et surtout de si mal indiquer la ville principale ! Cela faisait des jours que je traînais dans ce désert ... heureusement que j'avais prévu quelques gourdes et que j'ai eu la chance de trouver une oasis et des voyageurs ... enfin malheureusement pour ces derniers plutôt ... Hum ...


    Mais j'avais enfin trouvé cette maudite cité de Sunagakure, perdue dans son tas de sable ... Bon, maintenant il me fallait passer ces murs pour rentrer, trouver la maison de la Kazekage - Car oui, moi je vais directement dans la maison des femmes pour les rencontrer ... comment ça Stalker ? - et surtout réussir à lui parler ... Passer par la porte principale ? Beaucoup trop commun ! Pas assez d'originalité et de fantaisie ! Et surtout je ne pense pas que les gardes de l'une des quatre grandes villes ninjas me laisseraient passer sans me poser de question ... Après tout j'ai une dégaine ... atypique diront nous, je n'ai pas vraiment la tête du touriste qui passe là pour acheter un quelconque souvenir ...


    Hum ... Ils sont marrant ces murs ... on croirait presque qu'ils furent taillés directement dans une montagne, mais c'est impossible ... imaginez seulement le temps, et surtout la force, qu'il aurait fallu pour réaliser cela ... Hum ... hum ... hum ... et si je tentais de passer en dessous ? Après tout, peut êre que ces murs ne sont que « posé » sur le sable et qu'il n'y a pas de roche en dessous ... Ahah ! On tient quelque chose la ! Voyons voir ce que j'ai sur moi qui pourrait m'aider à creuser ... dans ... du sable ... Aaaaah du sable bon sang ! C'est chiant de creuser dans le sable !


    L'heure de l'inventaire s'impose ... Donc ... quelques kunais, des bombes de fumée, mes économies, les baguettes du restaurant que j'ai visité au pays de la pluie, une toupie ... - pourquoi j'ai une toupie sur moi ? Où est-ce que j'ai eu une toupie ? POURQUOI J'AI GARDÉ UNE TOUPIE ? - bref, continuons ... une fourchette, mes gourdes, de la poudre explosive, des ramens ... des ramens ?!- bon sang il faut vraiment que je fasse attention la prochaine fois que je serais saoul ... bon, je ne le ferais pas, je suis totalement dépravé et je le sais - ... Je pense que je vais arrêter là avant d'arriver aux restes de la dernière nuit que j'ai passé a Amegakure ... ce village est ... décontractant ... huhu ~


    Bon, je pense que vous avez bien une idée de ce que je vais utiliser pour passer ces murs ... Après tout, nous n'avons pas des centaines des solutions ! C'est l'heure de prendre les choses en mains et d'enfin rentrer dans Suna ! Je me mis donc a creuser à l'aide de baguettes ... ... ... Oui bon il y a surement plus efficace mais, de un, je ne voulais pas creuser avec mes mains, j'ai une peau très sensible, secondement je préfère garder la poudre, on ne dirait pas mais cela coute assez cher ! Et puis aussi si je voulais me faire discret donc ce n'était pas forcement le moyen le plus conseillé ... Après ... Avec un peu ... Peut-être que ... car finalement creuser avec des baguettes, on ne dirait pas mais c'est fatiguant !


    Cette nuit était calme. Le ciel était vide de tous nuages et la lune éclairée avec magnificence la beauté poétique du désert. Dans un soupir je me disais que finalement je commençais peut être a aimer ce pays ... enfin surtout cette nuit si paisible ...



Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hassei Lucy
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMer 26 Mar 2014 - 13:30

Cinq minutes, cela faisait déjà cinq minutes de retard que la jeune Hassei avait pris sur l'horaire initial de son début de service. Elle signait sa lettre puis la déposait sur le fuinjutsu d'Aoji', qui disparue instantanément ; une sorte de SMS made in Hattan. Parenthèse fermée, car malgré l'importance qu'avait la jumelle de Lucy à ses yeux, l’assiduité était un point sur lequel elle ne transigeait pas. Du moins d'habitude, car ce soir, elle était en retard, et n'avait aucune excuse valable à dispenser. Pour l'occasion, elle avait légèrement changé d'accoutrement. Elle portait à la différence de la journée, une paire de collants en laine, ainsi qu'une veste polaire et un cache-oreilles élégant dont les parties visibles imitaient des papillons. Et oui, autant dans le désert il pouvait faire très chaud lorsque le soleil se pointait, autant il pouvait faire très froid lorsque la lune prenait le relais... Façon de parler. Au moins, les circonstances permettaient à la genin de s'offrir, le temps d'une soirée, quelques extravagances vestimentaires. Couleur prédominante : le pourpre ! Dans le noir, on ne fait pas la différence avec une quelconque autre couleur plus ou moins sombre, donc... Sacoche à la taille, Kwizz sur l'épaule, elle était fin prête à servir son village.

Arrivée au point de rassemblement, le chunnin, responsable de l'escouade du soir, ne fit aucune remarque quant aux cinq minutes de retard s'étant transformées en dix. Pour la simple et bonne raison qu'elle était la première genin du groupe à se présenter. Autant dire que les autres allaient être réprimandés. Quant à la chanteuse, elle fut presque féliciter. Mais bon, il ne fallait pas trop pousser non plus... Un rictus faussé se forma sur les joues de Lucy. Une friandise pour son animal, un bonbon à la violette pour elle. Il en voulait le chunnin ? Non ? Tant pis. L'attente fut courte, tout comme le serment dont la demoiselle fut exemptée. Honteusement, elle fixait le sable à ses pieds. Puis, vint les missions de chacun distribuées. Quatre shinobi dont un chunnin pour garder toutes les enceintes. C'était peu. Le gradé prit seul une des façades. Pour remercier son soi-disant assiduité, la chanteuse en eut une à elle seule également. Wahou, quel privilège de passer une longue partie de la nuit sans compagnie... humaine hein. Parce qu'au pire, il y avait l'écureuil. Après tout, se plaindre, à quoi ça sert ? À rien. Les deux autres avaient donc la dernière façade pour deux. Et oui, juste trois murs à surveiller. Pourquoi ? Car le groupe aux portes du village s'occupait de la dernière. Partage équitable des missions. Et donc, face ouest pour la jeune Hassei.

C'était dingue comme la nuit pouvait être calme dans le désert. Peu ou pas de gibier pour vous filer des sueurs froides. Pas non plus d'hiboux ou de chouettes qui venaient chanter une douce symphonie, aux tons d'une berceuse, car pas d'arbres, et très peu de végétations. Cela aussi d'ailleurs, rendait cette nuit calme et paisible. Ou alors peut-être le bruit du vent soufflant sur les dunes et frappant les murs à coup de poignées de sable. Enfin, ce n'était pas sa première surveillance nocturne, et à chaque fois le résultat noté sur le carnet était le même : RAS. Mais attention, car Lucy était une professionnelle dans l'âme. Aucune habitude ne se caractériserait dans des actes laxistes. Malgré la beauté que le ciel étoilé laissait comme vue imprenable, elle restait constamment sur ses garde ; conseil d'un ami protecteur, prénommé Eichi. Fort bon conseil. Cela lui permettait au moins de ne pas s'ennuyer, ne se laissant ni surprendre par un scorpion, ni effrayé par une ombre malencontreuse. Elle marchait, le pas léger et discret sur cette haute muraille, à l'écoute du moindre bruit, à l'affût de la moindre anomalie, aussi minime soit-elle.

Mais soudain, sa méfiance prit tout son sens. On grattait le sable, bougonnait et respirait au rythme d'un humain normalement constitué. Se penchant dans le vide, elle ne distingua qu'une grosse masse noire. Portant sa main à sa bouche, comme tenant une sarbacane, elle insuffla des petites doses de chakra à dix reprises. Dix petites boules de feux encerclaient à présent cet homme qui se dévoilait sous les luminescences du Katon. Se consumant lentement, et flottant dans l'air, il n'y avait pas meilleure révélateur. Mais finalement, cette masse noire ne changea pas énormément. Une longue chevelure noire en pagaille, un long manteau noir… ça faisait pas mal de “noir“ là non ? Hum… Des baguettes ?

« Ce n’est pas que je suis inquiète pour la sécurité de Suna, mais qui es-tu ? Et que fais-tu ici ? »
En même temps qu’elle parlait, son rongeur s’était éclipsé pour se retrouver à quelques mètres derrière l’intrus. Jeu de lumière, puis une ombre se posa contre le mur de la façade. La silhouette d’un monstre gigantesque était reconnaissable. Lorsque Kwizz ouvrait sa mâchoire ou se grattait l’oreille, cela représentait une bête qui rugissait et qui sortaient ses griffes près à attaquer et faire de la charpie de l’homme en noir. Bref, une mise en scène illusoire qui avait le mérite d’être réussie…

« Inutile de te dire que tu ne peux ni fuir, ni tenter quoique ce soit… »


Dernière édition par Hassei Lucy le Mer 2 Avr 2014 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Iscariote Xaphan
Iscariote Xaphan
Informations
Messages : 160
Rang : B

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMer 26 Mar 2014 - 22:31



    QUI ? ENCORE QUI ? Les shinobis n’ont donc que ça en tête … avoir un nom ? Pouvoir dénominer chaque chose, le différencier de ce qui est juste à côté de lui ? Pourquoi ne pas juste être ? Profiter et vivre comme nous sommes, apprécier les autres pour ce qu’ils sont et non pour qui ils sont … Oui je sais comme ça, ça a l’air confus … Et a vrai dire … ca l’est peut être un peu … Pour ma part j’estime que les noms ne sont que des façades que l’on nous impose, après tout, ce sont nos parents – ou les personnes qui veulent ou doivent s’occuper de nous – qui nous imposent ça … comme leur foutu société … Comment ça encore une critique de la société ? Bon bon j’arrête, vous n’êtes vraiment pas marrant …

    Les rayons argentés du soleil éclairaient cette belle silhouette… l’ombre d’une jeune femme … probablement aux alentours de la vingtaine à l’écoute de sa voix … Mais pensait elle réellement m’impressionner avec son spectacle de lumières ? Hum … je pense qu’elle devait encore répéter car son monstre ne faisait pas beaucoup de bruit … de plus cette « trace » noir qui était projetée contre le mur était assez grossière, bien qu’impressionnante … Essaye chez vous de mettre une source de lumière en contre bas d’un objet … je pense que vous constaterez rapidement qu’il y a une sorte de forme triangulaire … et plus la projection est grande, plus cette chimère est décelable. De plus, les flammes ne bougeaient pas ? Un créature aussi grosse contrôlerait a ce point sa respiration ?… enfin … ne décevons pas les demoiselles ! Ce n'est pas galant.

    Dans un faux cri de frayeur, presque efféminé, je me débattais pour m’écarter le plus possible de l’ombre projetée contre le mur défensif du village caché … et ce bien entendu en évitant de me bruler avec ses flammèches, bien que j'ai aussi comme affinité le Katon, je voulais éviter d'abimer mes vêtements, et bien oui, vous avez vu des bagages avec moi ? je n'ai pas envie d'aller - encore - acheter des vêtements nues ... - Non, ne me demandez pas ou j'ai mis l'argent, je ne vous répondrais pas -… Je n’étais pas forcément un bon acteur, mais si il y a bien une chose que je connais … c’est la peur …


    Aaaaaaaaaaaaaaah !

    Bord*l ! Saleté de grain de sable qui m’est rentré dans l’œil, la prochaine fois je simulerais juste un évanouissement, je pense que ça sera suffisant … ou stupide … mmmmh oui, surtout stupide je pense … hu ~ On ne se méfie pas assez des imbéciles et des fous, on pense trop souvent qu’ils ne réagissent qu’à la frayeur et à l’amour, mais l’esprit humain, même dénué de raison, est bien plus complexe que cela… Huhuh ~


    Epargnez moi Ô grande kunoichi ! Je suis qu’un pauve étranger qui cherche un peu de compagnie dans votre magnifique ville de Konoha !... hum Kumo ?... Ah euh non ! Suna ! Désolé je suis mauvais en géographie … et puis moi et les villages ninja … je ne suis pas aussi fort que vous !

    … … … Vous vous rendez compte que même moi je n’y crois pas la ? Jouer les imbéciles d’accord, mais j’ai peut-être exagéré là … Breeeef mettons fin à la comédie rapidement. Il fallait que j’arrive à la faire descendre. J’aime bien voir a qui je m’adresse quand je fais mes monologues … Oui je la vois là, mais pas de face … enfin si, mais je ne vois pas sa tête… OUI JE VOIS SA TETE MAIS PAS SON VISAGE CA VA ALLER MAINTENANT !.. Ça devait être comique vu de l’extérieur … moi qui me torture avec moi, bougeant dans tous les sens en mimant des faciès surement bizarres


    Ma chère, je m'excuse pour cette pitoyable tirade, mais je ne suis qu’un piètre comédien … Malheureusement je ne pourrais vous rembourser ce spectacle, je n’ai pas accès aux bénéfices des entrées !

    Je pense que j’ai la solution … Bon … pour le cout je risque de prendre quelques dommages mais elle descendra surement grâce à ça … si je ne détruis pas le mur au passage … et si je n’alerte pas la garde… si je ne meurs pas … Ca fais beaucoup de si non ? Quoi qu’il en soit, il faut ce qu’il faut … Je m’accroupis et pris une mes gourdes - qui était vide depuis bien longtemps - avant de la remplir avec le peu de poudre qui restait. En me relevant, je levai ma tête vers elle, lui fit un magnifique sourire, un clin d’œil et je partis dans un tour endiablé, positionnant le bras qui tenait la gourde au niveau des qui m’entouraient flammes. La poudre sortait, allant à la rencontre du combustible.

    A peine j’eus terminé la moitié de ma cascade que je remarqua une petite boule de poil se prenant pour un Râkshasas … Si je continuais elle allait être carbonisée … J’interrompis donc mon élan, au risque de me faire détruire le dos, pour sauter sur cette pauvre petite bête et la couvrir de mon corps … sans l’écraser bien entendu, me mettant au boule au-dessus d’elle … Oui je n’aime pas faire du mal aux animaux et alors ? Ça vous pose un problème ? L’explosion se fit ressentir, heureusement, j’avais pu prendre le temps de ne pas exposer les zones plus sensibles de mon corps… mais au moins j’avais évité a ce petit truc de nourrir avec ses restes le gouffre béant qu’est le désert … En m’allongeant a côté de lui, la souffrance inscrite sur mon visage, je lui tendis un des ramens qu’il me restait …


    Tu as faim petit truc ?

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hassei Lucy
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyDim 30 Mar 2014 - 20:34

Il n’avait pas vraiment l’air de prendre la situation très au sérieux. Se moquait-il ou Lucy devenait parano ? A quoi jouait-il au juste derrière ses airs de comédien médiocre ? Non parce que là, la situation devenait de plus en plus bizarre. Tout d’abord il venait ici, gratter le mur de Suna avec des baguettes et ensuite, face aux attaques d’une shinobi, il ne tremblait pas, ne frémissait pas et se permettait même de taquiner ses adversaires. Etait-il suicidaire, trop confiant, ou simplement très fort ? Il fallait s’en assurer. Mais en moins temps qu’il n’en fallait pour préparer un mudra, il se mit à tournoyer sur lui-même, laissant ainsi échapper de fines particules noires… BOOM !!! Juste le temps fermer ses tympans et de protéger son visage à l’aide de ses avants-bras qu’une explosion sourde venait de retentir. S’il voulait être seul, il n’allait plus le rester très longtemps. Le sol trembla, mais la muraille ne tomba pas, tout comme la genin. La paroi fut légèrement égratignée, ou disons plutôt noircie. Le peu de quantité de poudre y était sûrement pour quelque chose. Du souffle émit, la chanteuse s’en retrouva assise. Dans cette nuit fraiche, elle venait d’avoir un léger coup de chaud. Elle se releva doucement, quelque peu désappointée par cette action. Secouant et tapotant ses vêtements pour enlever le sable, elle s’approchait à nouveau du bord de la façade.

Soudain, une queue poilue et familière dépassant de la masse noire, fit craindre le pire à la demoiselle. Les yeux écarquillés, la bouche ouverte, elle se mit immédiatement à marmonner un chant morne tandis que l’homme se dégageait de l’animal en lui proposant un encas. Peu importait, il allait payer cet affront. Le sable retrouvait peu à peu le sol avec la gravité, mais l’intrus lui, allait se perdre dans les méandres du genjutsu lancé. La genin n’était pas du genre nerveuse habituellement, mais il y avait une règle, une seule sur laquelle elle ne transigeait pas : on ne devait jamais toucher sa petite bête chérie sous peine d’une sanction immédiate !

D’un geste de la main, la jeune Hassei faisait signe à son écureuil de revenir. Ce dernier s’exécuta, s’emparant au passage du ramen offert. Il était lent, boitait d’une patte arrière mais ne réalisait que peu la situation, captivé par la nouvelle friandise dont il venait de faire acquisition. Une fois aux côtés de sa maître, Lucy stoppa un court instant sa voix. Qu’il ne se sente pas sorti d’affaire si facilement, même si là, il devait se soucier d’autres problèmes. La genin rouvrit sa bouche, et à la manière d’une chanteuse d’opéra, elle récita ses vocalises. Elle n’avait pas changé d’emplacement depuis tout ce temps et ne s’en souciait gère. A moins qu’il ne soit sourd de naissance, cet homme en noir kamikaze et artificier ne pouvait pas, cette fois-ci, jouer au comédien…

Sans lâcher la moindre note, Lucy enchaîna avec des mudras. Non, elle n’en avait pas terminé avec celui-là. Il regretterait sûrement après ça d’être venu visiter les dunes de sable.

« KATON ~ FUSHICHOU »
S’effaçant dans son phénix de feu, la demoiselle recula, posa un genou à terre, et se prépara à recevoir une terrible déflagration. Il aimait les explosions ? Il allait être servi ! Elle n’y était pas allée de main morte, mais ses actions devaient lui faire oublier l’envie de se jouer d’une sunajin. Finalement, sa nuit prévue paisible et calme ne l’était pas le moins du monde. Son village, la prunelle de ses yeux. Jamais il ne viendrait perturber ses habitants à coup d’explosions et de ramens empoisonné. D’ailleurs, d’un coup de main, elle fit valdinguer le présent que Kwizz tenait entre ses griffes. Elle avait eu tort de vouloir lui laisser une chance de s’expliquer pacifiquement. Avec ce genre de types, il n’y avait pas de demi-mesure. Lui, avait visiblement des tendances masochistes.

Un brouillard de sable recouvrait désormais une petite partie de l’immense désert du pays du vent. La chanteuse en profita pour descendre, rejoindre l’homme qui avait voulu s’introduire dans l’enceinte du village avec des baguettes. A l’instar d’une tempête, les conditions pour progresser étaient difficiles, mais à la différence prêt que ces mêmes grains ne restaient pas dans l’air et n’étaient pas animés de mouvements hasardeux, si ce n’était leur chute au sol. Une silhouette se dessinait alors peu à peu…

« Bon alors, comment t’appelles-tu ? Et que viens-tu faire ici ? », dit-elle avant de laisser un court temps de pause.
« Je ne me répèterai pas… »



Dernière édition par Hassei Lucy le Mer 2 Avr 2014 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Iscariote Xaphan
Iscariote Xaphan
Informations
Messages : 160
Rang : B

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyDim 30 Mar 2014 - 23:12




    Cette nuit était vraiment belle ... Ce ciel parfait, cette lune si blanche, cela faisait tellement de temps que je n'avais pu réellement profiter d'une nuit comme celle-ci .. presque parfaite ... mais je ne me souvenais pas que les étoiles et la lune étaient si ... psychédélique ... créant des formes si inhabituelles ... mais tellement oh oui ... tellement fascinantes ! C'était d'une beauté poétique, je me pris à rêvasser, oubliant presque mon interlocutrice ... Mais je ne pouvais pas car c'est d'elle que provenait un chant si triste, marqué par la solitude et l'oublie ... l'oublie de soit pour quelque chose d'autre ...

    Je souriais, sincèrement ... Pourquoi ? Car elle venait de me rappeler mon but, la raison qui me faisait me battre ... Je ne suis qu'un clown fou, un amuseur... Mais avez-vous déjà vu la terreur entrainée par le rire d'un fou ? Huhuhuhu ~ plus je me perdais dans ma rêverie, plus je me réveillais, engourdis, entaché, emprisonné par la douleur ... Une douleur pénétrante qui se logeait au plus profond de mon être. Mais je ne laissai pas mon sourire s'enfuir, je ne criais pas ... non... Les instants de bonheur sont si rare dans notre monde ... il faut en profiter ... au maximum et ce qu'importe la douleur.

    Et puis au final la douleur physique n'est rien ... Hu... rien de plus que notre esprit ... hu ... je ne pouvais me le cacher... je souffrais c'était indéniable mais ...huhuhu je ne lui ferais pas le plaisir de laisser s'échapper un cri. C'est avec difficulté et peine que je me relevai, tremblant, en sueur, combattant mon propre corps, mais comme le clame si bien l'adage, ce qui ne me détruit pas me rends plus fort ... La seule fin que j'estime véridique et légitime en ce monde est l'oblitération. La destruction totalement de tout ce qui compose une entité ...

    Malheureusement pour moi la jeune femme ne semblait pas vouloir me laisser une minute de répit ! A peine eus-je eu le temps de récupérer mon souffle que déjà un oiseau de feu fonçait sur moi. Elle me plaisait cette gamine ... l'affiliation au feu laissait deviner un grand potentiel de destruction ...et la destruction, c'est mon affaire... Et bien que tiraillé par la douleur, je ne pouvais me laisser faire ...


    KATON ! Genkijou no Enbukyoku !

    J'avais eu du mal à faire les mudra, enfin plutôt je me forçais à avoir mal ... Elle ne voulait pas s'arrêter ... Cette voix cristalline qui semblait si triste, un moineau emprisonné dans une cage qu'elle se démenait à défendre... Ne trouvez-vous donc pas que c'est risible cette façon qu'a un mouton à rester dans le convoi qui l'amène à l'abattoir ?

    Mes flammes partirent en direction de l'animal, malheureusement, il était trop tard pour moi pour esquiver correctement la déflagration qui suivrait ... et surtout bien trop difficile ... Ma tête tournait encore, mes membres me torturaient. Hu ~ Au moins je pus profiter du spectacle ... de cette explosion magnifique, décuplée par toutes ces flammes virevoltantes ... simplement sublime ... Le feu est quelque chose de sublime, mais encore une fois je suis l'un des rares à le voir comme ça. Pour la majorité des gens le feu est synonyme de destruction ... Mais ils ne pensent jamais que le feu est notre principal facteur de vie ...

    Je fus projeté plusieurs mètres en arrière, bien entendu avant l'explosion je protégeai les parties vitales de mon corps ... en tout cas ils ont l'air bien agressif dans ce village ... peut être que ce n'était que des rumeurs de taverne au final ... peut être qu'ils étaient tous comme ça ... tous bellicistes, stupides au point de ne vouloir chercher la vérité. Je me relevai, craquant les os de mon cou, la douleur avait presque disparue, au moins, elle s'était atténuée. J'attendis quelques secondes... de longues secondes avant de me remettre à rire au milieu de ce nuage d'os et de pierres


    Regarde-toi pauvre petite chose, tu te laisses emporter par une rage mal placée. Je présume que cet animal est ton ... ami ? A ton avis, si j'avais continué mon mouvement sans lui sauter dessus, que serait-il arrivé ? Si cela t'a choqué, je m'excuse.


    Soupirant, je m'inclinai légèrement devant elle, enfin je pouvais voir son visage. Le visage d'une jeune femme, très certainement plus jeune que moi, en total accord avec ses courbes fines et élancées. Alala, j'ai peur pour la jeunesse si ils doivent venir se battre si jeune ... Bon d'accord je ne suis pas forcement quelqu'un de très vieux non plus ... mais quand même ! Je me redressai, laissant encore ce sourire béat esquissé sur mon visage. Dans le même temps je relançai un autre ramen à la boule de poil en lui faisant un clin d'oeil - Oui à l'écureuil et pas à la maitresse ! Pourquoi ? Elle a voulu me tuer ! NON JE NE SUIS PAS ATTIRE PAR LES ANIMAUX ! et en plus je suis sûr que ça l'énerverait plus qu'autre chose qu'un gars qui tente de tout faire sauter lui fasse ce genre de signes -


    Très chère, je ne peux malheureusement pas répondre à votre première question, les noms sont des choses très surfaites en ce bas monde. Et ce que je viens faire ici, je vous l'ai déjà dit. Je viens passer un peu de temps à Suna, car de ce que l'on dit dans les pays mineurs, les sunajins seraient les plus enclins à la paix ... Mais apparemment les taverniers n'ont plus d'aussi bonnes informations qu'avant !


    Je m'avançais vers elle, restant sur mes gardes, mais ne présentant aucune trace d'agressivité.... ou en tous cas le moins possible. Je n'aime pas combattre les femmes ... la galanterie ? Vous craquez vous ... La galanterie ce n'est qu'une excuse sans fondements pour les faibles n'osant assumer ce qu'ils sont vraiment, quand on croit en quelque chose on n'a pas besoin de trouver un masque pour le protéger. Je m'arretai à une dizaine de mêtres devant elle et lui tendis la main, bien que prêt à repartir si elle commençait à refaire ses mudras ... j'eus quelques spasmes nerveux, restes plus ou moins douloureux de sa technique de tout à l'heure


    Pourquoi vouloir vous battre immédiatement ... je ne suis pas venu là pour provoquer la mort de qui que ce soit ... et encore moins la mienne ... Discutons voulez-vous ? Notre vie est déjà bien assez courte... n'allons pas la réduire davantage ...





Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hassei Lucy
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMer 2 Avr 2014 - 12:42

Enchainement maîtrisé, réalisé sans trucage, et qui touchait de plein fouet cet homme mystérieux et inconnu. Libération de chakra, et voilà que Lucy se sentait plus sereine et plus apte à se défendre. Instinct ? Qui sait ? Si tôt avait-elle rendu son corps plus attentif aux signes extérieurs, que le ténébreux contrattaqua. Derrière le phénix de feu, il réalisait des mudras, faiblement, mais certainement. Lui aussi était donc shinobi. Intéressant. Cinq disques de flammes prenaient pour cible l’animal. Une nouvelle fois, il tapait là où ça faisait le plus mal. D’un mouvement rapide, la chanteuse saisit alors l’écureuil par la pos du coup, le plaqua contre elle et laissa enfin échapper les disques juste à côté d’elle. Ceux-ci, s’envolant vers le ciel, se réduisaient jusqu’à n’être qu’étincelle. Pas mal, mais insuffisant. De plus, il venait prendre de plein fouet le Fushichou de la genin.

Un shunshin puis elle se retrouvait au milieu de ce brouillard de sable, s’exprimant à son ennemi du soir. Déflagration puissante, accueil rustique, voilà ce que signifiait “temps de guerre“. Ce n’était pas contre lui tout particulièrement. Après tout, ces attaques avaient comme unique but de tester l’adversaire. D’une part sur son niveau, sa puissance. D’autre par sur ses intentions, ses arrières pensées. L’homme était ainsi. Il ne montrait les vrais traits de sa personnalité que lors de ses derniers retranchements. Désolée, elle pouvait l’être, mais elle ne s’excuserait pas. Après tout, il n’aurait pas du jouer la comédie, s’amuser avec cette poudre explosif, et sauter sur Kwizz. “Le protéger“ clamait-il. Pourquoi pas, il s’octroyait le bénéfice du doute avec ses excuses. Voilà qu’il semblait retrouver ses esprits. Mieux vaut tard que jamais. Une discussion entre personnes civilisées était désormais envisageable.

« Soit… »
Le brouillard se dissipait peu à peu, les grains de sables tombant au sol. Question de gravité. Peu importe. La silhouette noire se précisait. Un visage se dessinait, à peine plus vieux que la demoiselle. Quel était son but en venant ici. Un intrus sans identité ? Pas très original. Généralement, lorsqu’on tentait d’entrer en douce dans un lieux gardé, pour une mission ou pour toute autre raison, lorsque cela échouait, on évitait de donner son nom, son prénom, ou même le but de sa venue à qui que ce soit. “Sunajins, les plus enclins à la paux“, fausse rumeur ? Il pouvait aimer à croire ce qu’il voulait. En attendant, s’il était passé par la grande porte, l’accueil aurait été bien différent. Faute à qui que d’être reçu par un phénix enflammé plutôt qu’un sourire. Quoique. Un sourire en coin pouvait s’apercevoir sur le visage de la jeune Hassei, comme amusée par ses paroles. Il savait créer la surprise à chaque mot qui sortait de sa bouche. Tavernier ? L’alcoolisme pouvait expliquer ceci et cela. Bien bien bien, qu’avait-il dit vouloir venir faire ici ? Passer un peu de temps au pays du vent. Refusé. Tenue incorrecte. Poussiéreux comme il l’était, à moitié débraillé, les cheveux en pagaille… apparence typique d’un sans domicile fixe, pour ne pas dire “clodo“.

« En tout cas, il est certain que tu ne visiteras pas Suna ainsi… Tu ferais peur au premier villageois venu. Après tout, tu sais, mon village n’est qu’un immense château de sable, ni plus ni moins. Ce n’est pas tellement intéressant… »

C’était sa manière personnelle pour lui faire comprendre que s’il voulait un laissez-passer, il lui fallait montrer patte blanche. Gros effort sûrement, car le blanc ne semblait pas être sa couleur de prédilection. Motivations douteuses, informations manquantes… Lucy avait connu dans son passé bien meilleur missionnaire. Entre temps, le rongeur s’était nourri d’un ramen offert par l’intrus. Tant pis pour lui, s’il faisait une indigestion, il ne pourra se plaindre qu’intérieurement. D’un geste de la main, il semblait faire son mea culpa, mais il n’en restait pas moins sur ses gardes, respectant une distance de sécurité d’une dizaine de mètres. Lucy aussi n’avait pas baissé sa garde, elle restait d’ailleurs très réactive, sous l’empire même de sa dernière technique. Cadeau d’un ami. Se battre ? Non. Disons plutôt “défense sentinelle“, telle était sa mission nocturne. Quelqu’un approchait, elle le faisait reculer. Dans la limite des ses capacités, bien évidemment. Le combat, tout ça, ce n’était pas son domaine favori. Ainsi, c’était pour cette raison qu’elle avait tenté un premier contact par la parole. Dialogue qu’il demandait désormais. Personnage bizarre.

«Si tu veux qu’on discute, va falloir se rapprocher, car je n’ai pas l’intention d’hausser ma voix constamment. C’est un bien précieux, tu l’auras sans doute compris… Mais bon, soit, discutons. Pour qui travailles-tu ? Pourquoi vouloir t’introduire clandestinement à Suna, avec des baguettes, qui plus est ? »

L’interrogatoire continuait. Plus les questions rentraient dans les détails, plus il lui serait facile de discerner le mensonge.

« As-tu soif ? Faim ? », enchaina-t-elle immédiatement.
Son voyage avait sûrement été long et difficile. La méfiance n’empêchait pas un peu de compassion et de soutient…

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Iscariote Xaphan
Iscariote Xaphan
Informations
Messages : 160
Rang : B

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMer 2 Avr 2014 - 20:42




    C’était à se demander qui était l’animal … alors que l’écureuil était civil et courtois, la demoiselle sortait crocs et griffes ! hu, apparemment les cours de civilité n’étaient pas aux programmes a Suna … et en fait je pense qu’il n’y pas ce genre de matières quand on veut devenir shinobi … déplorable je trouve, c’est vrai, de nos jours la communication devrait etre une de nos priorités ! Bon après c’est vrai que les shinobi lambda comme cette fille ne sont pas censé être des diplomates.

    La nuit avançait de plus en plus, mais nous n’étions même pas arrivés au zénith lunaire, je présentais que cette nuit risquait de m’amuser ~ Mais il fallait que je reste sur me gardes, je ne connaissais pas sa puissance réelle, ni meme ses pouvoirs. De plus, si ca se trouve, a l’heure actuelle, des copains à elle avertis par je ne sais quelle manière risquaient de débarquer kunai à la main et le chakra sortant pour tous les pores …

    Deux solutions me paraissaient viable a ce moment, premièrement la fuite, abandonner mes projets pour y revenir plus tard, travaillant une nouvelle méthode d’approche de la ville, et cette fois, avec un plan… un VRAI plan… Mais c’était tellement monotone, tout prévoir, penser a chaque détails, positif ou négatif … non ca ne me correspondait pas … il n’y avait pas assez de … spontanéité – pour ne pas dire de folie – la dedans ! Naaan, ca ne serait pas drôle !

    Et la magnifique et deuxième solution ? Oooh ne me dites pas que vous n’avez pas une petite idée après ce que je viens de dire ! Ahaha … vous êtes vraiment mauvais. L’improvisation bien sûr ! La vie est bien plus attirante de cette façon ne trouvez-vous pas ? C’est dans l’imprévisible que l’on arrive a atteindre le meilleur de nous-même, enfin pour les personnes qui savent s’y adapter, pour les autres c’est malheureusement la mort huhuhu ~


    Ce n’est pas le village en lui-même que je veux voir, mais plutôt ce qui le définit ! Toi par exemple tu es un échantillon intéressant !

    Hum … échantillon, je pense qu’elle n'aimera pas forcement ce terme, on pourrait croire que je ne fais que la définir comme un rat de laboratoire et non comme une personne à part entière … il fallait que je me rattrape et vite ! Je n’avais pas envie de me retrouver carboniser par un autre oiseau de feu ! Je me sentais rougir légèrement, surement dû au fait que j’étais en train de chercher une manière de me rattraper …


    Hum... ce n’est pas ce que … pas ce que je voulais dire … Je … hum…

    Je m’embrouillais plus qu’autre chose. Changeons habillement de sujet … Ah oui ! La raison de ma venue ici, pour qui je travaille, les baguettes …. … … POUR QUI JE TRAVAIL ? Non mais oh, je ne suis pas un laquais moi … Tsss, ça se sentait qu’elle était jeune hein !


    Personnellement très chère, je n’appelle pas ça une discussion mais un interrogatoire !
    Puis vint un soupir de résignation Enfin si cela peut vous faire plaisir … alors première je ne travaille pour PERSONNE … et retiens le... je n’aime pas servir de chien si cela n’est pas nécessaire … ensuite pourquoi ? J’ai déjà répondu à cette question … et les baguettes, juste parce que je n’ai rien d’autre, et puis, que serait la vie sans un peu de folie ?

    Je vous vois arriver avec vos gros sabots « un peu » … sachez que la relativité est absolue ! – Maintenant prenez vous la tête avec cette dernière partie de phrase, pendant ce temps, moi je blablate – Je me posais une question … devais-je lui parler de mes croyances profondes ? De cette nécessitée à « réformer » le monde shinobi ? Non, cela était inutile, encore une fois je serais seul, baigné dans un océan de ténèbres …

    Sans m’en rendre compte me mordis ma lèvre jusqu’au sang. Je fis comme si rien n’avais eu lieu, faisant disparaitre le liquide écarlate sur le bord de ma manche. Pourquoi ne voulait-elle donc pas s’approcher ? Avait-elle peur ? Attendait elle que je baisse ma garde pour me planter dans le dos ? Enfin … ce n’était pas le moment de jouer l’asocial … je m’approchais d’elle d’un pas assuré, la regardant droit dans les yeux sans la moindre agressivité … La Lune était encore derrière elle, la drapant d’un halo argenté qui faisait ressortir une sorte de couleur bleuté au niveau de ses yeux…

    Arrivé à portée de bras, je m’arrêtai droit devant elle, je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à une réaction quelconque … Je ne sais pas quoi ni pourquoi, mais je m’y attendais … il est vrai aussi que j’ai du mal à faire confiance à autrui … peut être que ça ne venait que de la, que j’étais tout bonnement parano …


    Bon, je présume il n’est jamais trop tard pour des présentations en règle, Je m’appelle Xaphan, et je suis un … voyageur dirons-nous. Sinon, non merci, je n’ai ni soif ni faim, ou plutôt je ne fais pas la charité.

    Restant encore et toujours dans mon rôle de clown, je m’inclina devant elle avant de m’écrouler lourdement au sol, le dos sur le sable, les yeux fixés sur les étoiles et les mains derrière ma tête …

    Ne trouvez-vous pas que cette nuit est belle ?




Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Hassei Lucy
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMar 8 Avr 2014 - 21:12

« Echantillon » ? Ainsi terminait-il sa phrase. Etait-ce une technique de drague bien particulière, ou était-ce seulement sa façon maladroite de parler aux femmes. Visiblement, à ses yeux, il n’accordait que peu d’importance au genre. Peut-être réservait-il ses sentiments pour les écureuils… Après tout, s’il leur sautait dessus à la moindre occasion, il devait avoir une certaine attirance. Phrase quelque peu inquiétante finalement plus que vexante. Mais au moins, il en avait fini avec son monologue incompréhensible et ses réponses/explications sans queue ni tête. Il osait même donner son nom, enfin. Il avait su se faire désirer celui-là. Maintenant qu’il était là, il fallait l’apprécier.

« Lucy pour ma part. Ravie d’enfin connaître ton nom, Xaphan. »
Quoiqu’il en soit, il semblait continuer à se méfier. Première information fiable donnée semblait-il. Il voulait garder certaines choses secrètes ? Soit. Chacun ses petites cachoteries. Elle ne pouvait pas le blamer pour ça. Seulement voilà, s’il voulait rentrer dans ce village, il lui fallait montrer patte blanche. Sur ce point, il s’améliorait, c’était un bon début. Il faisait un pas vers elle, pourquoi ne pas en faire un vers lui ? La distance les séparant avait réduit. Maintenant, malgré qu’il sentait la viande grillée, un discours sans animosité pouvait s’entreprendre. Sa réaction quant à la question sur une possible hiérarchie aux commandes de ses actes en disait long sur agissement et ses intentions. Bon, seule tâche blanche sur le tableau, les baguettes étaient des accessoires à se folie intrigante. Comment fallait-il le prendre ? Méfiance ? Moquerie ? Rien de tout ça. Il fallait de tout pour faire un monde…

Belle nuit en effet. Elle avait au moins le don d’être animée, faisant, non pas paraître les minutes pour des heures, mais bien l’inverse. Il parlait, s’exprimait librement, s’agitait presque, et ce, à portée de main. Il fallait que les choses deviennent plus sûre, plus claire, plus limpide, telle la lueur de la lune éclairant une étendue d’eau. Levant les yeux au ciel, puis regardant son animal, la genin regrettait déjà son futur geste. Passage obligatoire ? Contrôle de routine ? Voyeurisme ? Mais non !

« Bon, soit sage, ça ne te sera pas douloureux… »
Terminait-elle à peine sa phrase qu’elle reprenait à nouveau un chant. Cette fois-ci, il ne subirait aucun dégât, c’était déjà ça. Emprisonné, immobilisé, anesthésié ? Son regard se perdait dans une danse plutôt bien réalisée par son interlocutrice. Courte action. Le temps pour Kwizz de se balader sous sa veste, glissant sous ses aisselles, longeant son dos, pour terminer par les jambes, se nourrissant au passage de quelques ramens. Une fouille complète venait d’être réalisée. Le rongeur en ressortait la bouche plaine, le museau et les pattes noircies par la poudre qu’il tenait dans ses mains, seul objet à risque constaté. Ce n’était pas du vol, ni même une perte, juste un emprunt. Ses effets, le “voyageur“ les récupérerait en temps voulu. Au final, il ne se rappellerait de rien, n’aurait rien senti ni vue, ne sachant néanmoins pas expliquer la disparition de sa farine noire et explosive. Ce n’était pas tous les jours qu’on était appelé à réaliser une mission de sécurité, alors autant la faire correctement et avec professionnalisme, non ? … Parano ? Non, si peu…

« Où en étions-nous ? Tu veux voir Suna, c’est bien cela ? Pourquoi ne pas commencer par le post de garde, puis les quartiers de la Kazekage ? »
Enfin, il n’était pas question de la déranger en pleine nuit. Elle entendait donc par-là qu’il attendrait le levé du jour pour faire cette rencontre, pour peu qu’elle veuille le recevoir. Quoique… Les heures passaient si vites, ce ciel si joliment étoilé allait bientôt laisser place à une mer turquoise sans aucune imperfection blanchâtre. Ici, c’était le pays du vent, pas le pays de la brume ; conclusion : pas de nuages, que la chaleur, insoutenable et pesante...

Pour finir, elle revenait sur un point qui l’avait cependant légèrement irrité. Elle n’en faisait allusion seulement maintenant, histoire de faire comprendre la situation dans laquelle l’intrus se trouvait, si cette dernière n’avait pas été comprise encore.

« Charité ? Non, ne t’en fais pas. Ce sont tes droits, du pain sec et de l’eau… »
A moins que ce n’était que gentillesse... Monsieur se plaignait de l’accueil, et quand, ne serait-ce l’espace d’une seconde, on lui tendait la main, il crachait dedans…

« Par contre, pas d’avocat… »
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Iscariote Xaphan
Iscariote Xaphan
Informations
Messages : 160
Rang : B

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] EmptyMer 9 Avr 2014 - 19:24




    Wahou … Ma tête tournait tellement … même dans le club le plus « mal réputé » - le mal étant une notion relative, il s’agit là de la vision des gens « bien » ou « socialement intègre et intégrés » … -de Ame je ne m’étais jamais sentis comme ca … un blackout total … Que c’était-il passé … c’était elle forcement … Son écureuil …les joues gonflés pendant qu’il mâchait je ne sais quoi … et puis... Il était devenu noir ? J’avais eu une absence j’en était désormais certain …Et ça venait d’elle …

    Mais une question me vint a l’esprit … que m’avait elle fait durant cette sieste forcée … … … NON, taisez-vous bande de pervers et retournez lire vos livres à caractère pornographique ! Les jeunes de nos jours …Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai dit, elle était charmante, mais vu sa méfiance envers les étrangers inoffensifs comme moi … je me relevai en secouant ma tête et lui affichant un sourire qui imitait à la perfection la sincérité !


    Désolé j’ai dû m’assoupir quelques instants … Ce n’est pas poli huhu ~

    Apres peut etre qu’elle n’y était pour rien et que je me faisais des idées … après tout il devait certainement me rester un peu de sang dans mes substances illicites hum … … … non attendez … ce n’est pas dans cet ordre la … Quoi qu’il en soiiiiiiit … Je me relevais doucement, passant rapidement mes mains sur mes vêtements pour enlever le sable qui s’était glisser la le temps de ma petite sieste, bon je dois avouer qu’il n’y en avait pas tant que ca …


    Il ne doit pas y avoir grand-chose d’intéressant la bas ! Voir des shinobis se prendre la tête avec des problèmes plus mornes les uns que les autres … non merci, je pense plutôt me diriger vers les restaurants.


    Elle commençait à me faire rire cette petite et je dois avouer qu’elle me plaisait de plus en plus … s’imposant comme une sorte de figure d’autorité que l’on devrait remercier ! Mais elle prenait ca à la rigolade …enfin avec un petite pointe de cynisme … n’est-ce pas magnifique le cynisme ?

    Bien que je souhaitais rester discret … je n’appréciais pas forcement le ton qu’elle avec adopter directement …Ce que j’allais faire n’arrangerait certainement pas mon cas … peut etre qu’elle m’attaquerait encore … Mais elle avait déjà utilisée pas mal de mana … je pense … j’espère … pitiéééééééé … Hum …

    Je m’approchais d’elle lentement, ne la quittant pas des yeux, ayant figé mon sourire sur mon visage. Je mettais mes mains en l’air, pour bien lui montrer que je ne tenterais rien d’agressif … tout simplement parce que je ne tenterais rien d’agressif … sauf si elle m’attaque encore bien entendu.. Je mis mon visage a côté du sien, ma bouche prête de son oreille. Mon souffle était régulier et calme, démontrant la conviction que je mettais dans les paroles qui suivraient …

    Ma très chère amie … Savez-vous ce qui est passionnant dans la chasse ? La traque … lorsque le chasseur et la proie ne font que penser l’un à l’autre … c’est la plaisir avant que l’un ou l’autre ne gagne … Le chasseur expérimenté, armé jusqu’aux dents, qui considéré cela comme une routine ou la proie blessée qui donnera tout ce qu’elle a pour survivre …

    Je laissai un petit temps passer, pour qu’elle comprenne bien la chose … Ce n’était pas une menace, loin de la. Mais je préférais la mettre en garde sur ce qui l’attendait si elle s’engageait sur cette voie la … Je devais vivre … je me devais de vivre … Elle devait savoir que si le chasseur raté la proie, cette dernière aurait une chance de le tuer …

    Je lâchais un petit rire innocent, comme pour effacer ce petit instant d’angoisse, j’espère alors qu’elle ne m’en voudrait pas. En me reculant d’elle – avant qu’elle ne me plante un kunai dans le ventre – je lui fis un petit signe de la tête, comme pour m’excuser … Me raclant la gorge pour mettre fin à cet épisode, je sortis d’une voix mielleuse et charmante des mots totalement hors sujet …


    Je t’ai parlé de moi mais toi … Ce village a l’air précieux pour toi … pourquoi y es-tu à ce point attaché ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le rêve d'un Curieux [ PV : Hassei Lucy ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Flashbacks-