N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptyMer 5 Mar 2014 - 19:12

Aujourd’hui, rien de spécial ne se présageait à l’horizon, mais pourtant une rencontre allait radicalement changer le futur de Razan.

Razan se leva de bon matin, aux alentours de six heures pour être plus précis. Le soleil commençait à peine à se lever sur Mizu no Kuni, mais déjà les oiseaux chantaient. Un son que le Genin adorait écouter, la mélodie des oiseaux était quelque chose de tellement pur et ne dégageait aucune animosité. Enfin presque, on ne sait jamais avec les shinobis qui peuplent ce monde, un ou l’autre doit bien pouvoir maîtriser les oiseaux ou même se transformer en ceux-ci. Le sabreur était accoudé à sa fenêtre depuis bien une heure. Il allait descendre prendre un petit déjeuner. Sa mère, de son vivant n’arrêtait pas de lui rappeler que ce repas était le plus important, que passer outre celui-ci pouvait vous mettre dans des situations déplaisantes. Rapidement prit, Razan ne se fit pas prier pour sortir, aujourd’hui il allait se promener dans les rues du village et ainsi profiter de cette belle journée qui s’annonce.

Il marcha pendant quelques heures, des gens il en vit passer. Un nombre incalculable. Tous ces gens, que pouvaient-ils bien faire de leurs journées ? Travailler ? S’entraîner ? Un bon nombre ne doit tout de même pas savoir quoi faire ? Il ne doit pas être le seul dans son cas… C’est sur cette pensée qu’il se dit qu’il pourrait aller rendre visite à son frère, Io, qui avait sa forge non loin du village caché de l’eau. À seulement une heure, il pourrait y aller en courant cela entraînerait un peu son endurance. Il ne tarda pas à arriver chez son frère qui travaillait. Ils échangèrent quelques mots, rien de plus, mais cela faisait tout de même plaisir à Razan. Et à Io aussi, le jeune sabreur connaissait bien son frère et savait reconnaître si quelque chose lui faisait plaisir ou au contraire, « l’emmerdait ».

Razan allait maintenant plus tarder à rentrer à Kirigakure no Satô.  La nuit, déjà allait faire son apparition, ainsi que la lune que l’on voyait déjà un peu. La lune, cet astre, si loin et en même temps si proche. L’astrologie était une passion pour le jeune Keisuke. Lorsque Razan arriva au centre du village il remarqua un homme, une taille impressionnante et un corps fin. Une chevelure blanche imposante, telle une crinière de lion. Cet homme intéressait Razan. De plus c’était un ninja. Il avait l’air d’en connaître beaucoup sur le monde shinobi. Cet homme, le jeune Kirijin espérait grandement qu’il puisse devenir une sorte de mentor pour lui. Quelqu’un avec qui il s’entraînerait.  Il prit son courage à deux mains et s’adressa à cet homme.

« Bonjour, je m’appelle Keisuke Razan, je suis Genin depuis peu et j’aurais quelques questions à vous poser, si vous voulez bien. »

C’est sur ces paroles que Razan attendit la réponse du vieil homme... 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptySam 22 Mar 2014 - 21:26

Levé de très bonne heure, l’ancien avait déjà pratiqué ses exercices matinaux, et revêtu sa journée de sueur et d’efforts. Malgré son âge, il ne faut pas sous-estimer un homme qui s’est bâti et endurci dans le protocole et le rythme militaire. Fort de sa carrure et de sa détermination, il accomplissait toujours les mêmes exercices, ne lâchant rien persévérant jusqu’au bout. Si les exercices paraissaient trop simples, il en augmentait le nombre pour se mettre au défi sur le plan de l’endurance. Ou il rajoutait une difficulté. Mais tout cela le menait infatigablement à la sueur et au sourire de la satisfaction. Après cela, une douche, et une marche saccadée dans le village, afin d’accomplir son devoir. Qu’il s’agisse d’une mission, de garder le village ou même de rester en stand-by, notre homme allait recevoir ses consignes du jour.

Traversant les petites ruelles et les grandes avenues, ne prêtant pas attention à ceux qui l’entouraient et bavardaient, le quinquagénaire se rendait droit vers le centre de mission. Il espérait bien pouvoir trouver une activité solide, quelque chose qui lui prendrait plusieurs jours. Il voulait légèrement changer d’air, d’orientation. Peut-être qu’un petit détail raviverait sa motivation et son intérêt. Plus que de rester dans ces lieux à attendre pour ne finalement rien faire ! Il en avait soupé des petites missions de passage. Cette fois-ci, il voulait une responsabilité posée et affirmée. Hé oui, notre homme – malgré son sens aigu du devoir – reste parfois plein d’ambition. Lesquelles ? Allez donc savoir … .

Mais c’est sur cette route que ses oreilles furent interpelées par une interjection directe, tandis que ses yeux balayaient les lieux pour rechercher l’origine de l’appel qu’il avait entendu. On le cherchait ? Son regard finit par localiser l’origine, et à débusquer ce jeune gringalet qui venait lui parler. Sans arrière détour ! Une profonde confiance en soi, ou un désir certain de mourir ? Il faut dire que, lorsque l’on s’adresse à un quinquagénaire aussi terre à terre comme Kakeshuou Samui, on ne peut pas s’attendre à de la gentillesse, ni à rencontrer une profonde bonté d’âme. Toisant le marmot, sans piper mot, il observait de sa hauteur le garçon venu le voir. Quoi, dans l’adolescence ? C’était quoi cette façon de fumer ? Et cette coiffure complètement punk ?! Tu as hésité entre la voix du Ninja et la voix capillaire ?! Bref, passons ces détails bien qu’ils démontrent une absence totale de responsabilités … .

Face à la demande, il n’y avait pas vraiment grand-chose à dire. Des questions ? Soit. Et bien alors, qu’est-ce que tu attends ! Je suis pressé et j’ai à faire. Je suis un soldat de l’Ombre, pas un agent des renseignements ! Il serait donc amical de ta part d’accélérer le rythme, tu ne crois pas ? Par un simple regard, ce discours était largement visible sur le faciès du Lion des Neiges. Se plaçant face au gamin avec un regard sévère, presque haineux, il laissait son aura clairement imprimer l’air, marquant ainsi son impatience et la différence de niveaux qui les opposait tous les deux. Croisant les bras, la voix rauque du vieux Jônin vint percer l’air sur une place qui se vidait de plus en plus. La réputation du vieux Samui n’était plus à faire ; et on évitait régulièrement de venir lui souffler dans les bronches.

~ Tu es bien confiant ou arrogant pour m’aborder d’une telle façon. Tu ne penses pas que j’ai autre chose à faire ? Les hauts gradés ont de lourdes responsabilités dans un village militaire … .

Une petite pique. Rien de méchant. Mais si celle-ci suffisait à faire partir ce gamin, ce serait déjà une bonne chose. Après tout, on ne dérange pas l’emploi du temps de Kakeshuou Samui sans une bonne raison, ou sans être un supérieur. Alors un Genin … .

~ Alors ! Que me veux-tu, et que veux-tu savoir. Parle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptyDim 23 Mar 2014 - 18:52

Waouh, le vieillard se retourna avec nonchalance. Une telle nonchalance comme je n’en avais jamais vu. Je voyais très bien que cet homme n’avait soit pas envie de me parler, soit il avait un égo surdimensionné ou bien était-il tout simplement pressé et je l’avais dérangé dans ses pensées. Et c’est bien connu, les personnes âgées, malgré que lui ne doit pas dépasser la soixantaine, sont irritables et aigries. Mais bon, il faudra faire avec, car cet homme à l’air très puissant.

Cet homme ne doit vraiment pas me porter dans son cœur à la manière dont il m’a regardé et parlé. Mais il fallait quand même continuer, lui poser des questions, ou plutôt lui réclamer de son temps, car j’avais envie de devenir plus fort. Et cet homme m’avait l’air d’être celui qu’il me fallait. Malgré le fait qu’il soit aigri et franc c’est avec lui que je voulais m’entraîner. Vaut mieux quelqu’un qui nous dit que ce qu’on fait c’est de la merde que quelqu’un qui essaye de masquer ce qu’ils pensent et vous caressent dans le sens du poil non ? Sinon comment je pourrais avancer et devenir plus fort ? Il ne fallait pas le faire attendre trop longtemps et éventuellement le caresser dans le sens du poil. Je dois trouver comment aborder ce sujet qui risque d’être sensible et où je devrais certainement négocier pour qu’il accepte, sans le froisser et en me dépêchant. Peut-être aimait-il la franchise ? Devais-lui dire « Veux-tu devenir mon entraîneur ? » ou bien « Voulez-vous devenir mon entraîneur ? », « Vous m’avez l’air très puissant ! » Etc.

Il fallait trouver rapidement, le vieux commençait à me regarder sérieusement et méchamment. J’espère que je n’ai pas pensé à voix haute, car sinon… je suis un peu dans la merde. Mais je le faisais bien trop attendre. Il fallait le convaincre que je vaux la peine. Que j’ai le potentiel pour être son élève et que j’avais envie de m’entraîner avec lui. Allez, je me lance…

« Bon ben, comme vous êtes pressé je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’aimerais que vous deveniez mon sensei. Et pour être plus franc, je veux que vous le soyez. »

C’était un coup de poker que je venais de tenter. S’il aimait les personnes franches et directes, j’avais marqué quelques bons points malgré que j’aie un peu tardé avant de lui demander. Mais s’il n’aime pas les personnes franches alors là, je risque bien de le faire fuir. Fuir. Il ne va pas fuir devant un Genin, il va m’envoyer péter et je pourrais rentrer la queue entre les jambes et m’enfermer pendant quelques temps histoire de me faire oublier. J’attends toujours une réponse de sa part. Je me dis qu’ajouter un petit quelque chose ne dérangerait pas.

« Je ne vous décevrai pas, vous m’avez l’air très puissant et vous avez du métier. Je n’abandonnerais pas vous pouvez en être sûr. Si vous me prenez sous vos ailes, je serais pour vous un atout précieux. »

Voilà, maintenant il fallait espérer que cela fonctionne. Que j’avais bien fait. S’il fallait encore négocier je le ferais. Je veux qu’il devienne mon Sensei. Ah et j’oubliais, je ne connais même pas son nom.

« Et quel est votre nom, si je peux me permettre ? Monsieur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptyMar 25 Mar 2014 - 0:13


Plus la rencontre se transformait en monologue, plus Kakeshuou Samui restait dubitatif sur ce spectacle. Ce gamin alignait tellement d’arguments, de valeurs, de qualités et de léchouilles envers l’Ancien qu’il ressemblait davantage à un chienchien qu’à un Ninja ! Bravo, tu es fais pour la politique et le secrétariat en entreprise ! Et en combat, que vaux-tu vraiment ?! Grâce te soit rendue si tes qualités sont également réparties entre ta prétention et ta suffisance, et ta force et tes aptitudes au milieu du champ de bataille … . Non, sérieusement : de nos jours, c’était une véritable fantaisie de trouver un gamin aussi talentueux sur les félicitées et les compliments distribués « en-veux-tu-en-voilà » … .

Mais l’ancien se surprenait à ne pas avoir tourné les talons pour retourner à ses activités. Il avait pourtant à faire ! Il devait accumuler les missions, aligner les contrats, faire couler des litres et des litres de sang. Sans même parler des responsabilités administratives qui arrivaient derrière. Oui, notre homme est quelqu’un d’occupé et d’important ! Représentant de son Clan, il sait être l’un des plus anciens combattants du village caché de la Brume. Et dans ce sens, il se doit de montrer l’exemple. En revanche, via ces responsabilités, il n’a guère le temps de s’occuper d’une équipe. Jusqu’à présent, notre homme s’est investi pour son Clan et l’intérêt du Pays de l’Eau. Assumer une équipe lui avait été confié une fois ; cela s’était soldé par un échec. Et, bien qu’il n’en garde pas un souvenir amer, il s’était résolu à voir là une expérience aux résultats insatisfaisants. Conclusion : on laisse tomber et on passe à la suite. La vie d’un combattant de l’Ombre est courte ; celle du Lion des Neiges, par son grand âge, d’autant plus ! Il ne pouvait se permettre de passer du temps à l’éducation banale et blasant de merdeux pas encore assez mâtures pour se battre … .

Et pourtant … Pourtant ! Voir un soupçon d’audace, une once de détermination, un brin de folie, … . Des ingrédients qui attiraient l’œil, et qui pouvaient séduire le vétéran des guerres kiriennes. Avant d’être un gamin immature et perdu dans ses rêves absurdes, le vieux guerrier y voyait un homme prêt à tout faire pour se faire remarquer. Quitte à y perdre la vie ! Tant mieux, c’est le principe même du Ninja ! Peut-être qu’entre les mains du vieux Samui, il pourrait s’aiguiser, emprunter la finesse d’une lame et la subtilité d’un assassinat en douceur. Splendide … . Et tu dis être déterminé ? Ne jamais céder ? Attends un instant, tu n’es pas encore passé entre mes mains. Les rares impliqués ont soit pleurés, soit ont disparu … soit sont devenus des soldats d’exception. Tu as intérêt à être prêt pour ce qui suit.

~ Si tu crois qu’avoir un maître puissant suffit pour le devenir soi-même, tu te trompes lourdement ! Il en faut bien plus : de la détermination, des efforts constants, être capable de mettre sa vie en jeu à chaque mission, si ridicule soit-elle !

Une petite annonce de ce qui suivrait si ce bambin tenait à ce point à intégrer son équipe. Même s’il n’avait pas encore dis oui, Kakeshuou Samui commençait à monter plusieurs schémas dans sa tête. Il avait bien une ou deux idées à mettre en place. Et des projets plus qu’il n’en fallait. Pour quelqu’un qui avait du imaginer bien des choses pour survivre et pour acquérir une expérience à toute épreuve, ce n’était pas ce petit supplément qui allait lui causer du tort. Mais il y avait bien plus délectable que cela : parviendras-tu à suivre le rythme, gamin ? M’est avis que non … .

~ Je suis Kakeshuou Samui. Et il faudra que tu sois plus déterminé que ce que tu m’affirmes pour que je te prenne officiellement comme élève … . Je me demande ce que tu vaux … . Déjà, rappelle-moi qui tu es, et dis moi tes spécialités … .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptyMer 26 Mar 2014 - 19:20

Après avoir questionné le Kirijin, j’attendais ses réponses. Mon audace et ma détermination avait l’air de lui attirer quelques peu l’œil, car j’ai l’impression qu’il serait déjà parti autrement. Mes mots ne lui avaient pas tellement plu. Cela se voyait. Mais le fait qu’il reste toujours devant moi me prouvait que j’avais éveillé sa curiosité. Il fallait que je joue là-dessus si j’espère rejoindre son équipe, s’il en a une, où même que je devienne son élève.

Il me répondit que d’avoir un maitre puissant ne suffisait pas pour devenir un élève puissant, qu’il fallait fournir des efforts constants, de la détermination et qu’il fallait être prêt à mettre sa vie en jeu pour la plus ridicule des missions. Je sais que je peux en être capable. Et à quoi bon d’être devenu un ninja si c’est pour glander et ne pas pouvoir protéger sa famille, ses amis, le village ? Je voulais devenir plus fort pour ça, pour que si un épisode tel qu’il est arrivé lors de mon enfance où j’y perdis ma mère devait réapparaitre, je sois prêt à me défendre et à défendre les gens que j’aime et le village de tous ces perfides étrangers.

« Je suis déterminé, je n’hésiterais pas à mettre ma vie en jeu et je fournirais des efforts constants. Je veux devenir plus puissant pour protéger ceux que j’aime et le village. Défendre le village, le pays de Kiri no Kuni contre toutes attaques extérieures. »

Tout de suite après m’avoir dit qu’il fallait être déterminé et tout le blabla, le vieux me dit son nom ; Samui Kakeshuou. Ce nom me disait quelques choses, je l’avais déjà entendu. C’était un vétéran de l’armée kirienne, un grand combattant. Cela renforçait encore plus ma détermination et mon envie d’être l’élève de ce grand ninja. Il me demandait aussi que je lui répète mon nom, cela prouve que je n’ai pas tout de suite généré un grand intérêt pour lui. Il voulait aussi savoir mes spécialités. Je suis un épéiste de Kiri et je maîtrise Kurayami, une épée qui possède l’affinité Kinton. Le vieux m’a aussi dit qu’il fallait que je sois plus percutant dans mes propos pour qu’il me prenne. Mais que dire de plus ? Je ne sais pas trop mais bon, il fallait continuer, tout faire pour qu’il m’accepte comme son élève.

« Je m’appelle Keisuke Razan, j’ai 17 ans et j’ai mon diplôme de Genin depuis peu. Je suis un épéiste. Mon épée s’appelle Kurayami et elle maîtrise l’affinité Kinton. Moi-même je maîtrise l’affinité Raïton. Et comme dit précédemment, je veux devenir plus puissant pour protéger les personnes que j’aime, le village, le pays, nos alliés s’il le faut. Je veux être prêt pour la prochaine fois que je serais face à une guerre. Je veux être prêt à être envoyé au front pour défendre l’idéologie de Kiri au-delà de nos frontières. »

J’espérais avoir été convainquant cette fois-ci. Mais ça, seul le futur nous le dira. J’attendais maintenant la réponse du vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  EmptyJeu 27 Mar 2014 - 16:33


Répétant sa détermination, ce gamin ne semblait pas en démordre. Était-ce un shinobi ou un pitbull ?! Il faut croire que certains humains sont croisés de plusieurs espèces ; et il vaut alors mieux ne pas connaître l’histoire de la procréation ayant engendré ce curieux mélange … . Mais c’était bien cette détermination que Kakeshuou avait repéré au premier coup d’œil. Intéressant. Tu dis donc être assez fou pour tout sacrifier. Même si ton discours contient quelques erreurs d’appréciation, il est digne d’intérêt s’il porte ne serait-ce qu’un dixième de vérité. La question à un million de dollars est donc posée … : ce vieux grincheux voudra-t-il vraiment de toi comme élève ? …

En revanche, la nouvelle sur les talents du jeune homme fut comme un pincement à la curiosité du vieux briscard. Chose étrange ! Après tout, par définition, un Épéiste est une recrue de choix, aussi bien pour le village que pour le maître. Bien que l’on s’attende à ce que ces élèves s’investissent corps et âme dans l’apprentissage de techniques que leur senseï ne peut leur enseigner, ils sont cependant généralement pourvus d’un caractère d’acier et d’une grande détermination. Par ailleurs, la particularité de cette lame – le Kinton, contrôle de l’Acier – était un excellent point. C’était encore rare aujourd’hui de voir d’aussi jeunes combattants maîtriser pleinement cet art du Ninjutsu mêlé au Taï. Si ce garçon voulait s’en sortir, il avait tout intérêt à faire preuve de beaucoup d’effort et d’abnégation.
Mais – manque de chance pour lui, sans doute ! – ce profil existait déjà. En effet, il y avait encore peu, le village caché de la Brume abritait un Épéiste de talent, aux capacités infinies et à la lame très développée, également orienté sur le contrôle du Métal. De son nom Katano, le jeune Yusuke – très lié à la nièce du vieux gripsou – avait certes fait preuve d’une grande puissance et d’un certain intellect. Mais tout cela s’était évanoui avec sa désertion, et l’abandon pour lui de tout attachement à son village et à sa nation d’origine. Petit rebus, chien errant sans abri ni honneur, il errait dorénavant çà et là au gré de la misère et des Oï-Nins du village. Il finirait au fond d’un égout, là où les déchets ont leur place ! … .

Et le fait d’avoir ces mêmes caractéristiques ne fut qu’une seringue de rappel pour le vieux guerrier. Et si tout était une histoire de destinée ? Et si cet élève désertait aussi, plus tard ; ou qu’il choisissait une voie bien moins glorieuse et plus personnelle ? On ne peut pas sonder l’esprit d’un gamin aussi puérile. Mais qu’arriverait-il s’il se détournait de la voie du Ninja ? Question idiote : son senseï mettrait lui-même un terme à sa vie. D’ailleurs, le précédent Épéiste serait bientôt pris en chasse. Il était plus que temps de laver notre honneur et de mettre fin à une série d’ineptie sans fondement.

Revenons à nos moutons. Keisuke Razan … 17 ans … un bel âge, mais c’était étonnant que ce gamin n’ait pas progressé depuis. Grade de Genin depuis peu ? Houla … . Un bien petit grade pour un âge aussi peu avancé … . C’en était presque troublant ! Mais le quinquagénaire ne pouvait pas vraiment jeter la pierre. Il y a un peu plus d’un an de cela, il avait du subir une terrible défaite, et il avait été dégradé en conséquence. A l’âge de cinquante ans passé, il avait été contraint d’endosser cet affront. Kakeshuou Samui, le Genin le plus âgé de ce siècle … . Heureusement pour lui, il s’était rapidement remis de cet malheureux incident, et figurait maintenant à un rang bien plus élevé et plus honorable. Le fait qu’il soit Épéiste lui ouvrait davantage de portes : restait à savoir lesquelles.

~ Tu es jeune, et cela fait de toi un élément avec un potentiel à exploiter. Je t’accorde ça … .


Tournant autour du jeune homme, il le scrutait et tentait d’observer les points forts et les failles. De toute évidence, il manquait quelque chose sur ce corps encore un brin chétif. Il fallait un peu plus de matières ; de substance, plus d’expérience. Car si le ninja parvient à survivre de longues années, c’est parce qu’il a pleinement compris à quoi sa vie ressemblerait ; et les sacrifices qu’il devrait faire pour maintenir ce cap. Voyons voir ce que tu es prêt à accomplir pour être à mon service.

~ Il te manque pourtant quelque chose. Des cicatrices. Quelque chose qui me montre que ton corps a déjà été mis à l’épreuve, et que rien ne te ralentit. Fais donc une ou deux missions pour commencer. Une fois cela fait, je réfléchirais plus sérieusement à ta valeur, et à tes capacités. Le contrat te convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou] Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre de troisième type [feat Samui Kakeshuou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-