N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyMer 19 Fév 2014 - 19:48

Spoiler:
 

Aller, plus vite, encore plus vite, une ombre filait entre les arbres, les branches, les feuilles ne réagissaient pas tellement la vitesse de Sho était grande, il usait de son Sanshin afin d'arriver le plus vite possible vers le lieu.

L'endroit que son coéquipier avait convenu pour le départ de la mission, mais pas n'importe quelle mission, par n'importe quel coéquipier. Cette mission était classé rang B et il s'agissait de la première mission de ce genre pour le genin qui était accompagné d'un des plus fameux ninja de Kumo : Seki Zennosuke. Le juunin qui avait réussit à faire prisonnier deux kirijins pendant un combat de cette terrible guerre qui continuait à secouer le monde ninja.

Le Kadoria continuait son avancée en pensant à sa mission qui était très simple, il suffissait d'aller chercher des fruits de mer pour un mariage mais tout ça à Kiri avec qui le pays des nuages était en conflit. Espérons que tout ce passe au mieux, heureusement le Seki qui devait l'attendre était un ninja confirmé.

Enfin bref, le jeune homme continuait d'avancer, évitant les branches, zigzaguant entre les arbres, et en essayant de se rappeler s'il avait tout son matériel, son katana était accroché à son dos, ses kunais et ses shurikens était dans la pochette, les médicaments et autres pilules étaient dans sa poche arrière. Confiant, Sho commença à accélérer sa course il aimait sentir le vent sur ses joues, il aimait se sentir libre.

Enfin, il arriva au lieu de départ où quelqu'un l'attendait, zut, il était en retard ce qu ne ferait sûrement pas bonne impression.

Il s'approcha de l'homme, qui avait bien la classe, c'était sans doute Seki Zennosuke, Sho prit donc la parole :

- Bonjour, je m'appelle Sho Kadoria, je suis un genin de Kumo, je maîtrise le raiton et la gravité, je n'ai pas d'expérience de combat en territoire ennemi ni de combat en duo. J'aime les glaces, le chocolat, la musique, et un peu le combat...
On attend quoi sinon ?

Ceci dit, le genin lâcha un énorme sourire pour son interlocuteur avant de dire ceci :

- J'oubliais je peut combattre au katana, et je souhaite devenir membre du Satoru.

Ne restait plus qu'a attendre la réponse de l'homme, espérons que Sho n'ait pas fait de bourdes.


Dernière édition par Kadoria Sho le Mer 5 Mar 2014 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyMar 25 Fév 2014 - 23:15

Zennosuke soupira de dépit en lisant l’ordre de mission qui lui avait été remis. Une mission très dangereuse dans un contexte des plus délicats, le tout dans un pays ennemi dans lequel il n’avait jamais mis les pieds. Quelle mouche avait donc piqué les dirigeants de Kumo pour envoyer un Jounin et un Genin fraîchement promu dans ce que l’on pouvait décemment considérer comme la gueule du loup ? Les risques étaient énormes pour une mission classée seulement rang B. Pendant un instant, le Jounin se mit à la place du Jounin qui dispatchait les missions en l’absence du Raikage. Il considéra que ce dernier devait somnoler pour accepter tous ces risques pour un résultat si peu important. Et si Zennosuke et Sho se faisaient tuer pour ces fameux fruits de mer ? Tout ça pour une mission rang B ? Le Seki repensa à la récompense. Si la mission avait été classée rang B alors que deux kumojins étaient envoyés en territoire ennemi, c’était que le commanditaire ne payaient pas tant que ça. C’était évident ! Du moins, pour le Seki. La seule chose qui pouvait cependant calmer notre homme, c’était la perspective de savoir que c’était probablement parce que la hiérarchie fondait de grands espoirs en lui qu’on lui avait confié cette dangerosité. D’un hochement de tête, le Seki fit signe au Jounin qu’il acceptait la mission. Puis il tourna le dos, arpenta les couloirs éclairés du quartier général, avant de quitter la bâtisse.

Ses pas le menèrent chez lui, où il prit le soin de se préparer un petit sac de voyage. Il lui fallait prendre quelques habits pour le climat pluvieux et humide du pays de l’eau. Mais il fallait aussi se préparer stratégiquement et n’omettre aucun détail. Voilà la raison pour laquelle l’homme prit sur lui une carte de Mizu no kuni. Il savait dans quelle localité il pourrait trouver les fruits de mer recherchés. Il s’agissait d’une île, celle le plus au sud de l’île principale sur laquelle se trouvait le village caché de Kiri. Il faudrait, au duo, passer deux îles de l’archipel avant de pouvoir accéder à Kuroshiwa. Une fois bien étudié l’itinéraire qu’il pourrait prendre. Le Seki consulta le profil de celui qui allait lui servir de coéquipier. Un Kadoria… Zennosuke connaissait bien le potentiel meurtrier de ces ninjas. Il en avait combattu à l’académie et quand il était Genin. Il avait également combattu avec l’un de leur membres récemment. C’était d’excellents ninjas. Restait à espérer que ce Sho le soit aussi. Son profil indiquait en tous cas qu’il était plus vieux que Zenno. L’homme était grand de taille, musclé avec un style capillaire plutôt rare : des rastas. Un peu le profil physique du Seki. Ce duo pourrait donner satisfaction.

Le Jounin se déplaça par la suite à l’entrée du village. Il avait rendez-vous avec le Genin. C’est de là que tous deux partiraient pour Mizu no kuni. Après plusieurs longues minutes d’attente, le Seki vit pointer un Genin qui fonçait sur lui. Il le reconnut immédiatement. Pas de doute, c’était bien Kadoria Sho. L’homme l’apostropha dès qu’ils furent proche. Calme, silencieux, le Jounin laissa le petit nouveau se vider. Cela le rassurait peut être de parler autant. Mieux valait donc faire silence et le laisser se faire plaisir un peu avant de le recadrer.

« Tu es en retard… » Lui fit immédiatement remarquer Zennosuke. Puis ce dernier poursuivit : « Tu ne devrais pas te livrer autant et aussi vite avant d’avoir la certitude que tu t’adresses au bon interlocuteur. » dit le Jounin d’un ton détaché. Au fond, il appréciait le côté dynamique du Genin, ainsi que le rêve qu’il avait souligné. Cependant, ce ninja devait apprendre à ne pas faire confiance selon l’apparence ou le contexte. Ce monde était trompeur.

D’un signe de tête, le Seki comprendre au Genin qu’il était temps pour eux de bouger. Tous deux marcheraient jusqu’à la côte. Puis de là, ils prendraient une embarcation pour Nami no kuni avant de prendre un bâteau pour Kuroshiwa.

Après plusieurs minutes de marche pendant lesquelles le silence s'était installé entre les deux hommes, le Seki tenta de faire parler son coéquipier : « Je vois que tu t’intéresses aussi au Satoru. Sais-tu seulement ce qu’il te faut pour y accéder ? » Discuter en marchant n’était pas interdit. Zennosuke comptait en savoir un peu plus sur son coéquipier. Si ce dernier souhaitait faire pareil, tous deux s’entendraient bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyMer 26 Fév 2014 - 13:56

Oups, le genin avait-il fait une gaffe ? Son interlocuteur le regardait d’un air sombre et commença à le sermonner sur le fait qu’il ne devait pas aussi rapidement se livrer sans savoir qui était la personne qui était en face de lui. Le juunin lui fit aussi remarquer qu’il devait normalement être à l’heure et non pas en retard. Sho lui répondit alors :

-Excusez-moi monsieur, j’essayerais d’être plus ponctuelle.

Le Kadoria regarda Zennosuke qui lui fit un signe de tête lui signifiant qu’il était temps de partir, le genin réajusta alors ses affaires avant de marcher aux côtés de l’homme qui avait bien la classe avec sa tenue particulière.

«  Voilà donc l’homme qui a combattu aux côtés de Kouga pendant la guerre et qui avait réaliser l’exploit de capturer deux kirijins, la chance que j’ai »

Plongé dans ses pensées, Sho accéléra un peu le pas afin de rattraper Zennosuke qui marchait devant lui, arrivé à ses côtés il s’apprêtait à lui poser une question avant que celui-ci le prit au dépourvu en lui posant une question par rapport aux raisons qu’il fallait faire pour y accéder pour entrer au Satoru.  

-Je sais que pour entrer au Satoru, il faut être assez fort et être affecté par le Raikage. Mais pour moi, le Satoru, est un palier que tout ninja de Kumo se doit d’essayer d’atteindre ce niveau d’excellence afin de porter les couleurs de Kumo avec fierté. Mais pour entrer au Satoru il faut des qualités mentales et physiques qui, je pense, ne me sont pas encore accessibles mais je me battrais pour qu’un j’obtienne ces place, symbole d’un fait important que j’aurais effectué pour le village grâce à mes capacités que j’entraine jours après jours dans des missions tel que celle-ci.

Le genin reprit son souffle avant de serrer fièrement entre ses doigts le bandeau de son village afin  de prouver ses dires. Cela faisait un peu cliché mais il ne savait pas quoi faire d’autre. Il sentit quelque chose dans le regard du Seki mais peut-être se trompait-il à moins d'avoir fait une gaffe.

Gêné, Sho fit comme s’il admirait une dernière fois, le paysage de son pays, il savait que sa mission sera compliqué, en plein territoire ennemi mais au moins, il était accompagné par une pointure de Kumo avec un grand pouvoir. Il se retourna alors vers son interlocuteur et sortit son katana afin de vérifier la lame.

Ensuite, le shinobi des nuages envoya une autre question sur son coéquipier: Qu’elle allait être leurs stratégie en combat puisque ce n’était qu’un genin ? Il se tourna alors vers Zennosuke pour attendre sa réponse à moins que celui-ci  trouvait cette question insignifiante ...

Spoiler:
 


Dernière édition par Kadoria Sho le Mer 5 Mar 2014 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyMer 5 Mar 2014 - 12:10

Zennosuke écouta parler le Genin sur les qualités que ce dernier estimaient nécessaires pour entrer dans le Satoru. Ce Genin avait une vision plus ou moins juste de la chose. Les qualités mentales et physiques étaient nécessaires à tout shinobi qui souhaitait intégrer cette unité d’élite. De même, le Genin avait vu juste lorsqu’il affirma que tout kumojin se devait de donner le meilleur de lui-même en tout instant pour parvenir à l’excellence de manière à pouvoir être sélectionné en vue d’intégrer cette unité. Seulement, dans la pratique, intégrer le Satoru n’était pas une chose qui attirait tout le monde. Heureusement d’ailleurs. Certains visaient uniquement le grade Chuunin par exemple, pour pouvoir s’occuper par la suite de la formation des académiciens et celle des Genins. Le sacerdoce de ceux-là résidait dans l’éducation des plus jeunes. D’autres ninjas avaient pour but d’atteindre le grade Jounin. Atteindre ce grade était un merveilleux accomplissement pour un ninja, signe de la confiance que lui accordait son village. Il y avaient également d’autres ninjas qui, eux, souhaitaient intégrer les forces spéciales ; et enfin, il y avait une poignée qui aspirait à diriger le village.

Le Seki observa le Genin. Il lui sembla qu’une lueur de détermination animait ses yeux tandis qu’il évoquait cette unité d’élite, serrant contre lui le bandeau ninja de Kumo. Les mots de ce jeune homme n’étaient pas feints. Il croyait réellement en tout ce dont il avait parlé jusque-là. Cet homme possédait apparemment en lui une volonté de fer. Voilà une chose que notre Jounin devrait rapidement tester. Cette mission tombait alors à pic ! Si le duo avait la chance de ne pas rencontrer d’ennemis d’un niveau supérieur à Zennosuke, alors le Seki aurait toute la latitude de pouvoir observer, constater, ce que savait faire ce bonhomme et comment il réagissait face à l’adversité. Car par expérience, Zennosuke savait que du mouvement, il y en aurait .

*On ne pénètre pas en Mizu no Kuni aussi allègrement.*

Après plusieurs heures de marche, les deux hommes arrivèrent au port le plus proche de Kumo donnant sur la grande mer. De là, le Seki avait prévu un trajet en bâteau jusqu’à Nami no Kuni. L’objectif était de passer une journée sur cette île, puis, à partir de là, de rejoindre l’archipel de Mizu no Kuni. Il fallait brouiller les pistes et pour ce faire prendre un bâteau de Nami no kuni était plus intelligent que d’en prendre un directement de Kaminari no kuni pour l'archipel du Pays de l'eau. De plus, le duo pourrait plus facilement se faire passer pour autre chose que des kumojins. C'était une sage précaution. Car dès lors que les kirijins auraient une idée de l'identité de nos deux voyageurs, leur aller-retour se muerait en périple, voire en tragédie.

« Sho ! Nous allons nous faire passer pour de simples civils, des parents à la mariée. Donc ne manifeste à aucun moment notre appartenance au village car nous serons en territoire ennemi. A partir de maintenant, je suis Ly et toi... » Le Jounin se mit à hésiter. Il cherchait le nom adéquat en espérant que Sho lui vienne en aide. Une fois le nom trouvé, tous deux prendraient place dans la bateau en partance pour Nami no Kuni et de là, ils embarqueraient une quinzaine d'heure plus tard pour l'archipel du Pays de l'eau. Ils perdraient environ une journée et demi à rejoindre l'horticulteur, mais avec un peu de chance, le duo récupérerait ce temps perdu lors du voyage retour. Ce qui était prévu, c'était de quitter l'archipel avec la cargaison et de piquer droit sur Shimo no kuni et de là, de rejoindre le Pays de la Foudre. Zennosuke avait calculé qu'ils devraient perdre en tout et pour tout une demi-journée sur l'archipel du pays de l'eau. Il fallait espérer que les choses se passent ainsi, autrement, le duo arriverait en retard pour le mariage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyMer 5 Mar 2014 - 13:54

Zennosuke écouta attentivement les paroles de Sho avant de le regarder, mais qu'avait-il bien pu dire de mal ?

Enfin bref, il ne devait pas se poser trop de questions et se concentrer sur sa mission une nouvelle fois, et le le Seki ne tarda pas à le lui faire comprendre en lui expliquant qu’il ne devait pas espérer à Mizu no Kuni aussi facilement, ça, Sho l'avait compris et la réputation des kirijin il l'a connaissait.

Mais le junin n'avait pas tord, Sho commença à donc à réfléchir à un possible plan tout en suivant son camarade de mission vers ce qui semblait être, à l'odeur des embruns, un port.

Mais oui bien sûr, il allait effectué un trajet en bateau mais en effectuant un détour, le genin prit bien compte des explications de son interlocuteur, ils allaient changer de nom. Zennosuke s’appellerait Ly et il demanda comment Sho s’appellerait, il lui répondit aussitôt :

- Kyu, appelle moi Kyu.

Puis Sho enleva son bandeau afin de passer un poil inaperçu, des civils donc, il rangea donc sa pochette à kunai dans son sac mais garda son katana à la ceinture, cela ferait preuve de sûreté.

Les deux kumojins allaient embarquer sur le bateau, mais une question trottait dans la tête du genin qui l'expliqua au Seki :

- C'est un bon plan de faire un détour, mais sais-tu naviguer ? Comment fait-on si des pirates nous attaquent ? Une stratégie peut-être ?

Oui, il fallait une stratégie car s'ils partaient au combat, la fleur au katana surtout pas en étant un ninja en mission en territoire ennemi, ils allaient au devant de grands ennuis.

Le Kadoria savait que son coéquipier était puissant mais il ne fallait pas accomplir cette mission, qui peut-être était une livraison de fruits de mer mais pouvait quitter la vie.

Le duo commença son odyssée sur les mers, il ne fallait surtout pas être en retard pour ce mariage cela nuirait à l'image de Kumo.

C'est donc pour cela que les deux ninjas devaient faire de leurs mieux enfin surtout le genin qui voulait la paix, mais pour cela il fallait rester en vie donc savoir combattre efficacement.

Puis, le genin se tourna vers son coéquipier pour voir s'il n'avait pas le mal de mer, lui n'était pas gêné mais cela pouvait ne pas convenir à tout le monde.

Heureusement, le Seki ne semblait pas être malade à première vue. Le Kadoria regarda donc la mer, au loin ce dressait une énorme île, c'était sûrement Hai no Kuni, l'endroit ou Makka avait été battu par tous les shinobis mais voilà que maintenant la guerre affectait encore ce monde.

Pour finir, Sho prit alors la parole tout en observant la mer afin de distinguer quelconque menaces pirates :

- Je suis prêt à combattre, malheureusement, je ne suis pas encore assez puissant pour œuvrer pour la paix c'est pour cela que je demanderais ton aide en cas de problèmes, tu es d'accord ?

Sho se tourna alors vers son interlocuteur pour attendre sa réponse, allait-il se moquer de lui ? Le gronder pour sa faiblesse ?

Le Kadoria espérait que non, car il avait de l'admiration pour cet homme devant lui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyVen 7 Mar 2014 - 20:17

Le Seki avait ri de bon cœur lorsque Sho lui avait demandé s’il allait naviguer. Cela sentait à plein nez le débutant, le kumojin qui s’étonnait de tout pour les moindres petites choses. Lorsqu’on n’avait pas beaucoup d’expérience, tout était quelque part sujet à crainte, ou du moins, à questionnement. En tant que Genin, le Kadoria ne pouvait déroger à la règle. Avant de lui répondre, le cerveau du Seki lui rappela que lui aussi avait connu ces étranges sensations. Il se remémora les images en questions, des souvenirs récents mais enfouis si loin ! C’était à ses tous débuts lorsqu’il était lui aussi Genin et qu’il affrontait la vie aux côtés de shinobis plus expérimentés. Eux étaient plus zen, plus focus sur ce qui les attendaient, élaborant dans leur esprit moult tactiques pour prendre le moins de risques possible ou arriver à valider leur mission avec brio en se dépensant le moins... Les moins expérimentés, selon leur âge et leur tempérament, étaient plus souvent soit bouillonnant d’excitation, curieux, ou carrément transis de peur ! Il était donc intéressant d’observer les réactions de l’homme que le Seki avait en face de lui. Quoique Genin encore, ce Kadoria était à peu près du même âge que lui. Il n’était pas bouillonnant d’excitation, mais il posait beaucoup de questions qui au fond… étaient inutiles. Cela dénotait peut-être d’une impatience, plus que d’être la résultante du seul manque d’expérience ou de la simple ignorance.

« Ly, nous sommes liés ! C’est évident que je te vienne en aide. Mais ne te sous-estimes pas non plus. Les Kyu… » fit le Seki d’un regard malicieux –en sous entendant les Kadoria- « …sont très forts. J’en connais un que tu devrais rencontrer d’ailleurs. Je crois qu’il pourrait t’enseigner quelques petits trucs très intéressants… » Le Seki évoquait en fait son frère d’arme : Kadoria Kouga. Un Jônin que l’on pouvait taxer de vétéran. Quoique jeune, l’homme était très fort. Pour avoir combattu à ses côtés contre les kirijins, Zennosuke avait vu de quoi était capable cet homme. Si Yashira Mugen n’avait pas existé, il est fort probable que le modèle du Seki eut été Kadoria Kouga.

La discussion entre les deux se poursuivit et le Seki fit de son mieux pour se montrer le plus réceptif possible aux interrogations du Kadoria. Mais, bien entendu, en faisait attention à ne dévoiler aucun élément qui puisse nuire à leur couverture car tous deux, fallait-il le rappeler, étaient en mission. Au bout d’à peine deux heures de navigation, le duo arriva à Nami no Kuni. L’île des gangs, plateforme tournante de la contrebande. Pour y avoir posé les pieds plus d’une fois et y avoir séjourné de longues semaines, le Seki se retrouvait en terrain connu. Il connaissait l’intérêt stratégique que revêtait cette île quoiqu’il fût toujours étonné du fait qu’aucun grand pays ninja ne soit venu en réclamer la possession. À sa prochaine entrevue avec le Raikage, le Seki lui en toucherait un mot d'ailleurs.

Guidant du mieux qu’il pouvait le Kadoria, le Seki tentait de se frayer un chemin parmi le dédale de ruelles pour atteindre une taverne où tous deux pourraient se désaltérer un peu et pourquoi pas, obtenir des informations sur ce qui se passait un peu partout dans le monde. Étant un plaque tournante de tous types de trafic et à quelques encablures de l’archipel du pays de l’eau ainsi que du grand continent, Nami no Kuni était l’endroit parfait pour s’informer. C’est donc toute une journée que le duo passa dans différentes tavernes et autres endroit mal famés du coin. Il fallait que le Kadoria apprenne. Dans ce métier, on était souvent amené à entrer dans des coins peu reluisants. Ce n’était pas par pure vice, mais c’était surtout pour rester informé de la situation.

D’après les informations qui circulaient, le Mizukage avait changé. Il s’agissait d’un certain Hattan. Avec lui, les troupes kirijins semblaient plus proches que jamais de leur bestialité d’avant le règne du précédent Mizukage. Et c’est probablement cette bestialité qui avait entraîné le cataclysme qui avait mystérieusement frappé le Pays de l’eau. Il se disait qu’un homme avait été capturé et que cet homme avait été à l’origine de la destruction d’une partie de Mizu no Kuni. Des informations effroyables, mais qui avaient le mérite d’être des plus intéressantes pour le Seki. Cependant, là n’était pas l’objet de la mission. Pour l’heure, il était temps de rejoindre les rivages et chercher un navire en partance pour Mizu no Kuni.

Une fois au port de Nami no Kuni, après à peine quelques minutes de recherche, le duo pu trouver un navire. Le prix à payer pour la traversée était des plus exorbitants, en raison des nombreux dangers qui guidaient la traversée pour rejoindre l’archipel des barbares du Pays de l’Eau et de la férocité accrue des kirijins suite aux récents évènements. Mais une mission est une mission. Il vaut mieux préserver du chakra que de le gaspiller à courir sur l’eau jusqu’à destination. La traversée commença. Il fallait croiser les doigts que tout se passe bien en haute mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptySam 8 Mar 2014 - 17:47

Sho attendit la réponse du juunin qui arriva de manière détournée.
Il l'appela par son pseudonyme d'un jour en insinuant que le clan d'où venait l'utilisateur de la gravité était un clan assez fort et qu'il viendrait à son aide en cas de besoin.

Il parla aussi d'un membre de son clan qui était très fort et pourrait lui apprendre de nouveaux jutsus. Sho sourit car Zennosuke devait sans doute parler de Kadoria Kouga, le plus célèbre jonin du clan qui avait été le professeur d'un jour pour le jeune garçon.

Sho voulut faire comprendre au Seki qu'il avait compris de qui il parlait, il prit donc la parole :

- Vous voulez sans doute parlez de l'homme tatoué à la coiffure océan ? C'est un grand homme.

Sho espéra que son message était bien passé à l'oreille du Seki, l'avait-il comprit. Cela était sans importance mais aux yeux du genin, le juunin était un grand homme qui méritait le respect.

Les deux kumojins continuèrent de parler quelques temps mais le Kadoria sentait que son interlocuteur évitait de donner des informations trop importante mais cela ne changea au plaisir du voyage.

Les embruns fouettait le visage de Sho qui adorait cette sensation tandis que le bateau filait sous les vagues.

Environ deux heures de navigation plus tard, et aucune attaque pirate fort heureusement.
Sho était un peu intrigué par ce pays qu'il ne connaissait pas, enfin il ne connaît que quelques rumeurs, tout à fait fondées, démontrant que ce pays était celui de la contrebande en tout genre, allant du simple deal de cigarette à celui de la vente d'arme …

Le juunin connaissait sans doute ce pays assez bien, car il guida le jeune utilisateur de la gravité à traverses la pays jusqu'à une ville malfamée, qu'il devait connaître elle aussi, car il zigzagua entre les ruelles avant d'entrer dans une auberge.

Les allés et venues dans des endroits tout aussi glauque que le premier permirent aux deux kumojins dans savoir un plus sur la situation du moment.

Un nouveau Mizukage était venu au pouvoir, un certains Hattan que Sho ne connaissait mais qui faisait, selon les dires des ivrognes, partit des épéistes.
C'est à cause de lui que le surnom de la brume sanglante revenait à l'actualité, d'ailleurs les kirijins devenaient de plus en plus cruel et avait soif de combat ce qui avait conduit à la destruction d'une partie de Mizu no kuni, l'homme avait d'ailleurs été arrêté.

Sho était étonné comment un homme pouvait détruire la moitié d'un pays c'était effroyable mais même si c'était intéressant, cela n'avait rien à voir avec la mission et c'était sans doute ce qu'en pensait également le Seki car il lui fit signe de partir.

Mais où pouvaient-ils bien allé ? C’était sous doute un porc, pensa Sho qui n'avait pas tord car après une petite heure de marche les deux kumojins arrivèrent sur un port, Sho regarda son aîné essayé de négocier le prix d'une traversée, cependant, le prix qu'il avait obtenu était encore assez gros mais cela suffirait.

La navigation sur les eaux tumultueuse reprit tranquillement quand tout à coup, et après environ 1h de traversée, Sho remarqua quelque chose au loin c'était gros, imposant mais cela ne pouvait pas être le continent.

Il se retourna donc vers son coéquipier en lui demandant ce que c'était tandis qu'ils se rapprochaient de la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyJeu 13 Mar 2014 - 16:53

Le Seki vit l’énorme forme arriver droit sur le bateau où étaient embarqués Sho et lui-même. Aussitôt son cœur se mit à battre plus rapidement. Ce n’était pas un homme peureux pourtant, cependant il savait que toute chose hors du commun qui apparaissait dans la vie d’un homme s’accompagnait forcément d’un moment inoubliable, dans le bon ou le mauvais sens. En l’occurrence, le duo étant entré en territoire ennemi, et toute aventure inoubliable avait de fortes chances de très mal se terminer pour eux. C’est pour cette raison qu’il n’était pas confiant quant à l’issue de cette rencontre. En son for intérieur, l’homme croisait les doigts pour que cette forme ne soit rien d’autre qu’un bateau pirates. Vaincre des civils est bien plus aisé que de combattre des shinobis...

Au bout de plusieurs minutes pendant lesquelles la vision du kumojin se fit de plus en plus précise, le jeune homme se rendit compte qu’il avait affaire non pas à un objet se déplaçant sur l’eau au gré du savoir-faire de navigateurs braconniers, mais plutôt à un animal. Un orque géant sur le dos duquel étaient montés trois shinobis, s’approcha dangereusement du bateau, qui à présent, se laissait dériver au gré des vagues que créait l’animal. Le navire tanguait dangereusement, parvenant tant bien que mal à garder un minimum de stabilité, assurance vie de la majeure partie de leur passager. Ces derniers étaient terrifiés. L’équipe navigante beaucoup moins. Ils avaient l’habitude de voir débouler cet animal semble-t¬-il. Sur ses gardes, mais tenant tant bien que mal d’être semblable à un civil, le Jônin affichait un air terrifié. Probablement que cela affecterait le Genin qui l’accompagnait, mais il était fort à parier que ce dernier avait autre chose à penser que d’observer les faits et gestes de son supérieur. L’apparition devait certainement occuper tout son esprit.

« Reste calme et agit comme les civils. Avec un peu de chance, ils n’ont pas de senseurs avec eux. » Lâcha le Seki en tâchant de faire un minimum de mouvements de la bouche. Non, ce n’était pas le moment d’utiliser la moindre technique ninja. Dans cette situation, le moindre geste déplacé pouvait être perçu comme de la provocation. Et si ces deux-là se mettaient déjà à combattre si loin de leur but, ils pouvaient considérer cette mission comme un échec. D’ores et déjà... Leur couverture devait être préservée.

Un homme trônant au point le plus haut de la tête de l’orque toisait les passagers du bateau maintenant que l’animal était tout proche. Il avait un balafre qui apparaissait sur une partie de son visage ce qui lui donnait un air cruel. Peut-être l'était-il d'ailleurs. Il portait un masque sur la bouche comme si la zone pouvait être sujette à une attaque virale par les airs. Cet homme avait le regard dur et il semblait vouloir croiser le regard de chaque passager personnellement. Il portait l’uniforme des shinobis de Kiri. Un uniforme que le Seki avait fini par reconnaître tant il avait combattu de ces ninjas sur le grand continent. À en juger par son habit, celui-là était un Jônin et les deux à côté de lui, des Chuunins. La situation se présentait mal. Aujourd’hui, pour la première fois, le Seki ne croisait pas les kirijins en terrain neutre ou à Taki no Kuni, leur possession si loin de leurs bases. Si affrontement il devait y avoir, ce sera aux risques et périls des kumojin car ils se trouvaient en territoire ennemi et l'eau, élément de prédilection des kirijins, était partout offrant des possibilités d'utilisation du suiton sans trop de dépenses en chakra.

Le Jônin kirijin fit un salto et atterit sur le bateau. Les Chuunins du pays de l’eau, eux, s’étaient rapprochés et à leur tour, mais restaient juchés sur l'animal, observant les mouvements de la foule. Ils étaient impressionnants, il fallait bien le dire. Si c’était ça les forces de surveillance maritimes du pays de l’eau, il y avait de quoi frissonner. Le Kirijin en chef s’approcha du capitaine du bateau. Ils se connaissaient. Forcément. Un dialogue s’engagea. À priori les derniers difficultés du pays de l’eau, liées à l’attaque subite ayant ravagé une bonne partie du pays avait été la cause de ce durcissement des contrôles. Kiri ne refusait pas le commerce avec Nami no Kuni ou le grand continent, mais chaque passager devait être fouillé, sondé pour être bien certain qu’il n’y avait aucune fraude ou aucun infiltré.

Un à eux, bien malgré eux et pourtant sans broncher, les passagers rangés en file indienne, passaient devant l’un des Chuunins qui les sondait du regard. Quoi ? Un simple regard ? Ce n'était pas possible. Il y avait fort à parier que ce soit un jutsu ou alors cet homme disposait d'un regard troublant. Quoi qu’il en soit beaucoup de civils étaient sortis de ce regard dévastés, pleurants, gémissants, se lamentant. D’autres avaient été mis à l’écart sur le champ et ligotés sans autre forme de procès… Probablement des braconniers ou autres malfrats... L'on pourrait certainement classer les kumojins dans cette catégorie s'il se faisaient chopper. Il fallait croiser les doigts car malheureusement pour les deux kumojins, c’était Sho qui passait en premier devant cet espèce de contrôleur. Le Jônin était sept personnes plus loin. La tension commençait à monter d’un cran. Tout pouvait basculer d'un moment à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyVen 14 Mar 2014 - 23:00

Sho regarda l'ombre devant en essayant de distinguer ce qu'il en était.
Malheureusement il ne voyait rien et son coéquipier aussi vu comment il plissait les yeux, mais qu'est ce que c'est que ce truc, pensa l'utilisateur de la gravité.

Quelques instant il remarqua que ce qu'il avait cru comme étant un navire de contrebandier était un orque, aussi gros que le bateau. L'animal portait trois personnes sur son dos, et, au vue de leurs tenues vestimentaires et du regard apeurés de certains passagers c'était sans doute des shinobis.

Le genin remarqua le visage défait de son coéquipier c'était sans doute une ruse, en plus les membres composant l'équipage doivent sûrement avoir l'habitude de ce genre de contrôles « musclés ».

Tandis que le Kadoria regardait plus précisément ce qui se passait aux alentours, Zennosuke lui expliqua qu'il devait se comporter comme un civil car les ninjas ne devaient pas avoir de senseur avec eux ou du moins il y avait une chance minime pour les deux kumojins.

L'animal se plaça de tellle manière à bloquer le navire, qui, lui s'arrêtait lentement alors que les hommes en uniformes s'apprêtaient à descendre sur le pont principal.

On pouvait distinguer qu'un des trois hommes était le commandant des deux autres, il devait aussi être puissant, ou c'était ce que son regard perçant voulait dire.

Le shinobi s’avança sur le pont pour commencer les contrôles, cela permis à Sho de mieux voir l'uniforme qu'il,portait, c'était l'uniforme des kirijins à première vue. L'équipe devait donc être composé de monsieur balafre, le juunin et de deux chuunins.

Il ne devait pas avoir d'affrontement sinon cela tournerait rapidement en faveur de Kiri dont les troupes devaient être vraiment à cran après la destruction d'une partie de ce pays.

Enfin bref, le juunin qui devait avoir une carrière d'acrobate en herbe avait effectué un salto puis avait commencer une conversation avec le capitaine de l'embarcation. Les deux chuunins restaient juchés sur la baleine tueuse tout en regardant les passagers, ils étaient à cran, espérons que tout ce passe bien, pensa Sho au plus profond de lui-même en regardant le Seki devant lui.

Quelques instant plus tard, les kirijins mirent tous les passagers en file indienne, Sho était devant son coéquipier et voyait les contrôle, un chunin arrêtait chaque personne et le regardait dans les yeux.

" Heu, c'est quoi ça ? "

Pensa le Kadoria en regardant les personnes qui pleuraient ou tremblaient après leurs petits interrogatoires, d'autres passagers étaient menottés, sûrement des contrebandiers ou des bandits et cela allait être le sort du duo si il ne se passait rien.

Sho s'avança, son tour était venu. Le chunin en face de lui posa sa main sur son épaule et le regarda fixement.

" Ces yeux était différent, ses pupilles n'avaient rien d'habituelles, c'est quoi ça !
Mais attend c'est …. c'est du dojutsu d'interrogatoire. "

Sho retrouva son esprit qui était encore tout embrumé alors qu'l était encore en face du kirijin qui prit la parole :

- Pfft , des fruits de mers, tu rêves de fruits de mer.....

Puis il poussa l'utilisateur de la gravité vers les autres innocents avant de continuer l'interrogatoire avec son camarade.

Cela allait sûrement bien se passer car ce jutsu était de faible intensité, et ne visait pas de souvenir précis, par contre cet œil, il était …. différent.

Sho n'eut même pas le temps de reposer sa tête endolori en attendant Zennosuke qu'un cri résonna c'était un homme de la file d'attente qui venait de poignarder l'autre chuunin.

Plusieurs femmes commencèrent à crier, des enfants pleuraient quand soudainement, un nuage de fumé embruma le champs de vision du kumojin.

C'était le meurtrier, les ninjas adverses ou Zennosuke qui provoquait ceci.

En tout cas, Sho devait se préparer au combat il sortit donc l'unique kunai qu'il avait gardé sur son corps et non pas dans un sac contenu dans un sceau.

La lame était dissimulée sous sa manche, mais allait-il devoir s'en servir …..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptySam 15 Mar 2014 - 20:55

Le Seki observa chacune des réactions du Kadoria lorsque ce dernier passa devant le Chuunin contrôleur. Aucun signe tangible d’une souffrance physique ou mentale ne fut décelé par lui. Le Chuunin n’avait été sujet à aucun spasme, aucun cri de douleur ou de stupeur ; rien qui puisse justifier l’idée selon laquelle il avait été piégé dans une technique l’ayant poussé à révéler ce qu’il était véritablement. Compte tenu du fait que Sho était un Genin et le Seki un Jônin avec un peu plus d’expérience et de capacités physiques, le passage de ce dernier devait tout aussi bien se passer en principe, à moins que le Kekei Genkai du clan Kadoria soit pour quelque chose dans ce passage sans difficultés pour Sho. Inutile de se presser, il ne restait plus que deux civils devant Zennosuke. Il saurait bien assez tôt ce qui l’attendait devant ce regard froid du chuunin kirijin.

Alors que le Seki était tout proche de passer à la trappe comme on dit, le civil qui était devant lui se mit à avoir des tics nerveux. D’un coup d’œil le Seki comprit que ce dernier était en pleine proie au doute. Il était sur le point de poser un acte qu’il savait fou et très risqué, pour autant que sa conscience lui en empêchait, lui semblait prêt à tout risquer pour agir tel qu’il l’imaginait. Le Seki se mit sur ses gardes. Tout pouvait arriver à cet instant précis car ce civil avait peur et il comptait user de sa force, risible face à un shinobi, contre ce trio. A l’instant où ce fut son tour d’être interrogé, l’homme sorti, d’une rapidité fulgurante pour son supposé statut de civil, une lame du manche gauche de son habit, puis sans la moindre hésitation, et avec un cri de guerre digne des plus grands films épiques, il planta la lame de son arme dans le ventre du Chuunin le plus proche. Ce dernier n’eut même pas l’occasion de réagir. La lame avait traversé son corps transperçant son cœur. La mort était sa seule issue.

Surpris par ce qui venait de se passer, le Seki fit deux sauts de côtés pour sortir de la file tandis qu’il voyait le faux civil lâcher une bombe fumigène sur le pont. Un ninja, voilà ce qu’était cet homme. Il avait clairement une dent contre Kiri ou quelque chose à se reprocher pour agir aussi inutilement contre ce trio-là. Comment paniquer en moins de deux alors que rien ne s’était encore passé... Alors que la fumée s’épaississait et que des bruits de combats commencèrent à se faire entendre, le Seki rejoint la position de Sho. Ce dernier avait lui aussi pris la mesure du grabuge. Il était sur ses gardes et prêt à en découdre. Seulement, ce n’était pas le moment. Il était inutile de s’exciter pour le moment, mieux valait observer ce qui allait se passer par la suite et aviser d’un comportement adéquat. Le Chuunin posa une main ferme sur le poignet du Kadoria, la poignée de main qui semblait vouloir se saisir d’une arme cachée sous sa manche.

« Très bien Kyu ! Mais laisse ça pour le moment… » murmura le Seki entre ses dents alors qu’il était à présent tout près du Kadoria. Tout ce que ces deux-là avaient à faire, c’était rester calmes et observateurs. La situation pouvait se décanter toute seule. A ce moment-là, ils n’auraient pas à intervenir. Ou alors elle s’envenimerait au point où ils seraient obligés de combattre. Cette option d’ailleurs était belle et bien envisageable en l’état. Seulement c’était bien trop risqué d’appuyer ce faux civil tant que le duo ne savait pas quel était le réel niveau des parties opposées.

Au bout d’une minute de ce qui semblait être un combat au sein de ce nuage de fumée, plus aucun bruit… La situation semblait s’être calmée car des jurons provenant du Jônin kirijin se firent entendre. Un coup d’œil du Seki sur sa droite, sa gauche, puis derrière lui et le Seki put se rendre compte que le nombre des civils qui s’étaient amassés, près de la cabine de pilotage tout comme lui et Sho, avait augmenté. Le faux ninja s’était dissimulé là par un henge. Le Seki n’eut aucun mal à savoir qui c’était d'ailleurs car il avait pris la précaution, au préalable, de "photographier", garder en mémoire, le visage d’ensemble de tous ceux qui étaient à ses côtés et derrière lui.

C’est alors que le Jônin ainsi que le Chuunin kirijin se mirent à chercher dans tous les sens où se trouvait le fuyard. Dans un accès de rage, il se mirent à vouloir interroger les passagers façon Kiri pour les pousser à divulguer des choses qu’ils ne savaient probablement pas. Aucun d’eux n’avait vu l’homme s’extirper du nuage de fumée et changer de forme. Pas même le Seki qui était un ninja confirmé. Il était clair que ce faux civil disposait de pouvoirs spécifiques ou hors du commun et qu’il était doté d’un minimum de conscience car durant son affrontement, il n’avait causé directement la blessure d’aucun des civils présents sur le bateau. Ayant attrapé la main d’une femme, le Chuunin kirijin sain et sauf se saisi d’un katana avec la ferme intention de couper ce qu’il avait entre les mains. La question qu’il avait posé ne trouvait pas réponse satisfaisante à ses yeux et cela l’agaçait au plus haut point. Pourtant, il apparaissait clairement que cette bonne femme ne savait absolument pas ce qui c'était passé. Ses cris désespérés en étaient une parfaite illustration. Séquence inutile d’un soldat cruel qui veut faire passer ses frustrations sur plus faible que soi…

« Ce gars que vous cherchez s’est enfui par-là, je l’ai vu plonger dans l’eau. » Le Seki s’était avancé, c’était lui qui parlait aux kirijins. Son visage était déterminé ses yeux ne fuyaient pas le regard des soldats du pays de l’eau. Pour un civil, c’était bien courageux de sa part, seulement, le ninja du pays de la foudre qu’il était ne pouvait se résoudre à assister à des exactions du genre. L’endroit qu’il indiquait était Nami no Kuni. L’île que le bateau avait quitté quelques temps auparavant. La chose était crédible, le fuyard ne pouvait que fuir dans ce sens-là ou rester sur ce navire. C’était les deux seules choses logiques. Et comme il avait usé d’un henge pour se cacher et que ces deux-là ne semblaient pas être dotés d’un pouvoir sensoriel, ce bluff pouvait passer avec 50% de chances…

Alors qu’allaient faire ces kirijins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyJeu 20 Mar 2014 - 18:27

Sho regardait, tendu, le nuage de fumée en essayant de distinguer ce qui se déroulait, il ne savait pas s'il devait faire usage de son unique arme ou bien attendre.
Soudainement il aperçu son supérieur : Zennosuke qui s'approcha de lui en lui demandant de se calmer en tenant sa main, il savait qu'une arme y était dissimulée.
Le genin des nuages répondit rapidement à son camarade dans un grincement de dents :

- D'accord.

Puis il se tut et regarda la scène devant lui, le pont était encore envahi par la fumée mais des bruits de combats résonnaient alors que la plupart des civils se approchaient de l'endroit où se tenait les deux kumojins, près de la cabine afin d'être plus en sécurité.

Quelques minutes le nuages se dispersa et le Kadoria pu voir les deux kirijins restant au milieu du pont, l'assassin s'était-il enfui ? S'était-il dissimulé dans la foule ?

Sho n'en savait rien, mais son supérieur devait le savoir. Enfin bref, le juunin de la Brume jura plusieurs fois en s'avançant vers la foule avec l'autre chuunin. Les deux hommes étaient à cran c'était certains et des coups ne se firent pas attendre pour les passagers qui tardait à donner une réponse où semblaient suspects.

Sho savait qu'il allait soit se calmer rapidement ou soit faire régner une nouvelle fois le pseudonyme de la brume sanglante.

ET le chuunin de Kiri avait fait le deuxième choix car il prit la main d'une femme au hasard et s'apprêtait à user de son sabre pour couper cette main. La femme criait, elle ne savait rien c'était pourtant évident, elle devait donc être innocente mais voilà encore un bel exemple de la folie des hommes.

L'utilisateur de la gravité n'en pouvait plus, s'en était trop, il devait arrêter ce geste fou rapidement, il saisit donc son arme toujours dans sa manche et s'apprêta à la lancer dans l'angle mort du chuunin ennemi.

Mais il n'eut même pas le temps de tirer sur sa manche que le Seki s'avançait déjà vers les deux hommes qui le regardèrent bizarrement alors qu'il annonça qu'il avait vu l'homme sauter à l'eau.

Les deux hommes s'approchèrent donc de lui rapidement en lui demandant comment il le savait.
Sho sortit rapidement de la foule et dit :

- Bah c'est pourtant évident, on aurait dit un canard boiteux.

Sho regarda donc immédiatement le juunin de Kiri dans les yeux, mais celui-ci ordonna à son compère d'ordonner à l'orque d'enquêter sous l'eau. Ce que fit le chuunin.

Le genin ne savait pas où était l'homme mais il n'était pas assez stupide pour plonger dans l’eau après avoir vu la bête qui tractait l'homme qu'il avait poignardé. Il était certainement parmi la foule mais cela n'avait aucuns intérêts pour le moment, ils devaient penser à la mission.

Le juunin s’approcha lentement de Zennosuke et lui tourna autour pour l'examiner avant de continuer avec Sho qui ne trahissait aucunement sa véritable identité.

Cependant le kirijin était méfiant, il s'écarta donc des deux kumojins pour demande si l'orque avait trouvé quelque chose, celui-ci lui répondit que non. L'homme lacha un sourire et s'avança rapidement vers le Seki avant de prendre la parole :

- Alors comme ça on croit se moquer de moi ? Parle au moins au lieu de faire ton héros.

L'homme cracha ensuite au visage du ninja des nuages. Cela en faisait trop pour Sho qui dit alors :

- Il ne parle pas aux imbéciles, ça les instruits.

Le Kadoria savait que son comportement n'était pas apte à ce genre de situation, d'ailleurs le kirijin s’approcha de lui, un rictus sur le visage avant de se planter devant lui et de l'insulter de tous les noms.

Le genin des nuages sourit puis pris la parole alors que le flot d'insultes se tarissait.

- Et bien, on ne peux pas dire que les kirijins sont de grands orateurs au vue de ce discours.
Enfin bref, l'homme que vous recherchez a bien sauté à l'eau. Comment je le sais ? C'est facile suffisait de regarder d'ailleurs vous devriez vous excusez.

Le juunin de Kiri le regardait perplexe comme s'il ne savait pas ce qu'il avait fait de mal, Sho lui expliqua donc pourquoi :

- L'homme a qui vous avez craché à la figure n'est autre que le fils du gouverneur de Taki no Kuni, il est épuisé par ce long village et heureusement qu'il contrôle ses nerfs sinon vous seriez déjà mort.

Le juunin regarda le Kadoria, horrifié avant de partir se mettre à genoux devant le Seki afin de s’excuser.

Sho dû réprimer un rire avant de s'approcher de l'homme en lui demandant de partir maintenant pour ne pas déranger  "monsieur". C'est d'ailleurs ce qu'il fit avec son camarade chuunin et le cadavre de l'autre kirijin.

Le pont était vide, Sho pouvait souffler c'est ce qu'il fit en se retournant vers son supérieur, il s'attendait à un flot d'avertissement sur sa conduite, mais au moins il avait réussi, il prit donc la parole : 

- Est-ce à votre convenance seigneur Ly ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyVen 21 Mar 2014 - 22:57

Bien entendu, le Jônin sembla peu convaincu par l’idée du Seki. Était-elle si géniale que ça finalement ? Il y avait de quoi en douter vu la réaction du kirijin. D’un air circonspect, le kirijin, supérieur du dernier Chuunin encore apte, regarda de haut en bas le Seki, puis en fit de même avec le Kadoria lorsque ce dernier tenta d’épauler son frère d’arme kumojin. Non, il n’avait pas du tout l’air convaincu. Pour autant, il ordonna à son sbire de se calmer. Puis, promenant sa balafre très près du visage de Zennosuke, comme pour le tester, le Jônin kirijin, ordonna au Chuunin de grimper sur l’orque et de sonder les océans. Ce dernier s’exécuta, s’enfonçant dans l’eau avec son animal gigantesque. Le Jônin était resté, lui, sur le bateau, seul. Il s’affairait à présent auprès de la dépouille de son sbire qui venait de perdre la vie, bêtement. La rage qui se dégageait de lui était palpable. On en ressentait les vibrations dans l’air. Celles-ci se propageaient à l’assistance la plongeant dans une plus grande crainte des ninjas du pays de l’eau.

Lorsque l’orque géant émergea de l’eau avec son passager, celui-ci par un simple mouvement de la tête, de gauche à droite fit comprendre à son supérieur, que le fugitif n’était pas dans les parages, ou du moins, pas sous l’eau. Sauf capacité à se rendre invisible sous l’eau ou à fuir à une vitesse hallucinante, le fugitif était ailleurs. C’est alors que le Jônin kirijin s’approcha du Seki, le toisant à nouveau. Il devait être persuadé que ce dernier se foutait de sa gueule. C’était d’ailleurs ce qu’il laissa entendre. Dès lors, la tension monta d’un cran. Le Seki à présent s’attendait à tout moment à subir un quelconque acte de violence, il n’eut pas tort. Seulement, au lieu de recevoir un coup ou une attaque physique, c’est un amas de salive dégoulinante qu’il reçut en plein visage. Zennosuke eut un petit haut le cœur en recevant cette salive. Dégoûtant ! Jamais de sa vie on ne lui avait fait subir pareil affront. Au fond de lui, il bouillonnait d’envie de tuer ce gars, le liquider sur place. Pour autant, le kumojin n’en fit rien. Il se contenta, d’un revers de manche, d’essuyer la bave qui lui dégoulinait du visage. Ces gens du pays de l'eau n’étaient donc bon qu’à ça ? Tenter de rabaisser par tous les moyens leurs adversaires, les torturer et les tuer ? Pathétique…

La minute qui suivit fut un échange de propos aigre-doux entre Sho et le Jônin. Le Genin avait du cran. Il rivalisait d’insultes face à ce kirijin se rabaissant à tomber aussi bas que le dernier cité. Inutile. Il était temps de décrisper la situation et d’en finir une bonne fois pour toutes. Alors que le Jônin de Kumo s’apprêtait à s’en prendre au Kirijin balafré, Sho eut une idée plutôt… dangereuse. Il argua que le Seki n’était autre qu’un fils du gouverneur de Taki no Kuni, un Samui. Un rictus s’afficha sur le visage du Seki à cet instant là. Il ne trouvait pas l’idée du Genin lumineuse, pas plus qu’il n’appréciait qu’on le fasse passer pour un Samui. Pourtant, aussi bizarre que cela puisse paraître, l’astuce avait marché. A la grande surprise de Zennosuke, le Jônin s’était aussitôt couché aux pieds du Seki lui demandant pardon pour son geste. Vous y croyez-vous ? Tant qu’à y faire, il ne restait plus qu’à se comporter tel un vulgaire Samui.

Zennosuke saisit alors la tête du balafré par le menton et le releva vers lui.Ce dernier avait vraiment l’air terrorisé par ce qu’il venait de faire. Etait-il un bon comédien ou simplement un gros con ? Dans le doute, Zennosuke lui, se résolu à se comporter en digner fils du gouverneur de Taki no Kuni. Croyez vous qu’un noble d’un pays barbare accepte sans broncher qu’un sous-fifre lui crache à la gueule ? Non, chaque erreur est réparée dans le sang. Par chance pour lui, Zennosuke, lui, allait se contenter de beaucoup moins.

« Ouvre la bouche Bakka ! » Ordonna t-il sur un ton impérial au Jônin kirijin qu’il tenait en respect. Ce dernier s’exécuta avec un mouvement de crainte. Sans y prêter attention Zennosuke se racla le fond de la gorge et cracha dans la bouche du Jônin qu’il ferma aussitôt.

« Avale sale bâtard ! » Ordonna t-il à nouveau. Lorsque le Jônin déglutit, le Seki le relâcha. Sho vint alors lui demander de s’en aller, ce qu’il fit sur le champ, tout en prenant le soin de récupérer le corps de son sbire décédé. Le bâteau pouvait poursuivre sa route vers l’archipel de Kiri. Zennosuke n’était pas très sûr que ce Jônin ne faisait pas que jouer la comédie. Tout cela lui paraissait bien trop facile, mais au moins, il avait pu avoir sa revanche sur ce Bakka. Dorénavant, les passagers du bateau le regarderaient avec plus de considération tout le trajet durant.

« Kyu, tu as pris de gros risques avec cette histoire. Prendre une couverture de kirijin en territoire kirijin sans avoir la certitude qu’il existe un gouverneur à Kiri et que ce gouverneur a un fils est très risqué… Néanmoins, il semblerait que ça a marché. » murmura le Seki à son frère d’arme. Puis, regardant dans la direction de l’homme qui avait tué le chuunin kirijin afin de croiser son regard, le Seki s’adressa à Sho :

« C’est ce gars là qui se battait tout à l’heure. Ne le regarde pas trop, il viendra à nous tôt ou tard. » Puis le bateau poursuivit son trajet sans encombre jusqu’à la première île de l’archipel accessible depuis Nami no Kuni. Cette île faisait face à une autre plus petite. Le duo devait se rendre à celle qui se trouvait juste après ces deux îles. Arrivés au port de celle-ci, les deux hommes descendirent. C’est à ce moment là que le combattant inconnu se révéla aux kumojins. Il les remercia pour leur aide avant de s’éclipser.

« Bon, il nous reste plus qu’à trouver ce fichu horticulteur… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptySam 22 Mar 2014 - 1:16

Sho repensa en rigolant au goût qui devait traîner dans la bouche du kirijin. Zenno avait fait mouche c'était sûr, il avait sûrement mal prit le cracha.

Cependant Sho fut rappeler à l'ordre par son coéquipier qui lui expliqua que ce qu'il avait fait était ingénieux mais très dangereux comme coup de bluff, enfin cela avait marché ; fort heureusement d'ailleurs.

Puis le Seki continua d’avancer en expliquant de manière dissimulée que l'homme, tueur de kirijin, se trouvait devant-eux. Le Kadoria jetta rapidement un coup d’œil à l'homme qui devait encore recourir à un henge car il n'avait pas la même apparence mais les mêmes traits de visage.

Le plus confirmé des kumojins lui expliqua que l'homme allait venir les voir tôt ou tard et il avait raison.

Cependant, le voyage se termina rapidement avec l'accostage sur une petite île, qui l'avait compris Sho était peu éloigné de l'île qu'il devait rejoindre.

Après avoir quitté rapidement les îles jumelles, les deux kumojins continuèrent la traversée traversée et arrivèrent rapidement sur une des îles principales.

C'est alors que l'homme s'approcha du duo, les remercia et s'éclipsa dans un nuage opaque de fumée. Ce gars aimait bien les fumigènes, c'était sûr.

Enfin bref, il était partit et ne serait sans doute plus une menace. C'était sûrement ce que pensait aussi Zennosuke qui lui essuyait les petites gouttes de salive et de glaire sur son visage, il devait grogner intérieurement.

Mais cela n'avait plus aucun intérêts car voilà que la vraie mission commençait après de petits rebondissements, le juunin des nuages prit donc la parole en indiquant qu'il ne restait plus qu'à trouver l'horticulteur.

Et il avait raison c'était certain, enfin cela n'inquiêtait pas Sho qui prit la parole en continuant de marcher :

- J'espère moi aussi qu'on le trouvera facilement, cependant on peut tomber sur des brigands monseigneur.

Il fallait rester prudent dans ces terres ennemies. Le Kadoria se rapprocha donc de son camarade et lui dit :

- Tu devrais marcher devant avec des capacités sensorielles, c'est plus prudent ? Où l'on marche côte à côte ?

Le Kadoria attendit la réponse de son supérieur en essayant de distinguer la paysage dans cette brume épaisse. Mizu no Kuni et son village tenaient à leur réputation.

Sho commençait même à devenir nostalgique des nuages de son village. Mais il se rattrapa rapidement et reprit son sac du sceau où il était enfermé afin de se rhabiller rapidement mais sans son katana et le bandeau de Kumo. Il couvrit le tout avec sa cape.

Enfin, il se retourna vers le juunin qui lui aussi devait s'être changer, mais Sho ne distinguait rien avec cette petite brume ambiante. Mais cela n'était rien, l'apparence ne servait pas en combat.
Sho reprit donc la parole :

- Savez-vous où se trouve l'horticulteur ? J'ai une carte mais pas de coordonnées précises.

Le genin attendit la réponse de son coéquipier en regardant la carte pour se situer, ce qu'il fit rapidement en réfléchissant au prochain combat qu'il allait sûrement devoir faire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyLun 24 Mar 2014 - 11:04

Les kumojins s’avançaient à présent en prenant la route du sentier menant au bourg le plus proche. Les gens, tout autour d’eux, regardaient les nouveaux venus, avec de longs regards appuyés, se tournant derrière eux en murmurant des choses. Il n’y avait cependant pas que les kumojins qui avaient droit à ce traitement. Tous ceux qui avaient été du même bateau qu’eux en étaient également bénéficiaires. Enfin, surtout ceux que les populations environnantes ne connaissaient pas. Après avoir noté ce détail, le Seki poursuivit sa route, en compagnie de Sho et du gros du groupe, ignorant tous ces regards appuyés. Zennosuke ne savait pas véritablement où se rendre. Le peu d’informations que les kumojins avaient à leur disposition étaient pour le moment exploitées par le Seki : l’île où se trouvait ce fameux horticulteur, ainsi que son nom. L’individu s’appelait Houzenka. Il ne restait plus qu’à espérer qu'il soit soit connu. En principe ce devrait être le cas. Généralement, tous les habitants d’une île de taille moyenne se connaissent ou au moins se reconnaissent.

Après moins d’une heure de marche. Le petit groupe arriva au village que nos kumojins tentaient d’atteindre. À cet instant, le Seki adopta une attitude simple et pourtant tellement efficace en termes de collecte d’information : faire un tour à la taverne du coin. Une fois sur place, notre homme, accompagné de son frère d’arme, alla s’asseoir au bar. Il commanda deux saké pour lui et Sho et se mit à le boire à petits coups tout en observant, l’air de rien, les environs. Sho pouvait considérer que tout ceci n’était que perte de temps, pourtant, il n’y avait pas meilleur moyen pour obtenir des informations sans trop peiner. L’endroit était grand. Des fenêtres semi-ouvertes laissaient entrevoir un soleil blafard, caché, par de gros nuages blancs. La plupart de tables étaient occupées par de petits groupes d’individus assis par trois ou quatre. Vu l’heure qu’il était, il y avait de quoi être troublé par cette présence massive. Il devait être aux alentours de 12h. En principe, c’est surtout le soir, après 17h que la plupart des gens après le travail, trouvaient une échappatoire pour venir boire un ou deux verres. Tendant l’oreille, mine de rien, le Seki écoutait les conversations des gens les plus proches. Ça discutait de tout et de rien. Cependant bon nombre de groupes parlaient du récent désastre ayant secoué l’île principale de Kiri. Le nom d’un membre de clan revenait souvent dans les discussions : un certain Samidare.

« Ce Samidare est bien célèbre ma parole. Partout où je pose les pieds, je n’entends que son nom… » Dit le Seki en s’adressant au barman. C’était ce dernier qui allait le renseigner.
_ Vous n’êtes pas de la région hein ? Grommela le barman.
« J’avoue que non. Je suis de Yuki no Kuni. Là-bas, la réputation de ce Samidare n’est pas aussi sulfureuse. » Répondit le Seki en portant le verre de saké à sa bouche.
_ Humpf. C’est qu’il a causé beaucoup de torts sur l’île principale de Mizu no Kuni… Il a pris de nombreuses vies humaines… Mais bon, il a été capturé par nos ninjas et à l’heure qu’il est, je ne donne pas cher de sa peau.
« J’imagine. » Se contenta de dire Zennosuke avant de porter à nouveau un verre de saké à la bouche. Puis il prit ensuite le temps de commander un autre verre pour lui et Sho avant de demander au barman plus d’informations sur ce qui l’intéressait réellement.
« Connaissez-vous un certain Houzenka ? C’est un horticulteur… »
_ Que lui voulez-vous ? Grommela à nouveau le barman. Il regardait à présent le Seki et son compère d’un air suspicieux.
« C’est un parent à moi. Je viens passer un petit séjour auprès de lui… Il m’a dit que les gens le connaissaient bien dans la zone et qu’on m’indiquerait facilement l’endroit où il demeure… Seulement j’ai beau demander, rien. Ce que je conçois bien entendu, étant donné les récents événements dans la zone…»

Le barman marqua un temps d’arrêt. Il réfléchissait c’était indéniable. Peut-être se mettait-il à la place de son interlocuteur. S’imaginant en train de rechercher un parent tout au nord, dans le froid ancestral de Yuki no kuni. Il aurait été dépaysé… Ayant deviné le doute dans lequel était plongé ce barman, Zennosuke appuya davantage sur le « bouton psychologique ».

« Je continuerai à le chercher encore jusqu’à demain matin. Si personne ne peut me renseigner, je prendrai alors le premier bateau en partance pour ma région d’origine… » Dit-alors le Seki sur un ton résigné. Et toc ! Une touche pour prendre le barman par les sentiments et le tour était joué. L'homme passa à table comme on dit. Il rassura le Seki en lui disant que c’était bien les récents événements qui rendaient les gens suspicieux. Il décrivit ensuite la zone où habitait ce fameux Houzenka tout en avertissant les kumojins que les forces kirijins étaient sur le qui-vive. Après l’avoir rassuré et payé deux autres verres de saké. Le kumojin laissa un pourboire au barman et demanda à Sho de le suivre. Tous deux se rendirent immédiatement à l’endroit désigné. Une grande bâtisse se dessinait au beau milieu d’un immense domaine agricole. Cet horticulteur devait être riche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyLun 24 Mar 2014 - 20:27

Zennosuke ne lui répondit pas, il devait lui aussi ne pas avoir de coordonnées précises. Enfin cela n'était pas trop grave car le juunin avait sûrement un plan en tête au vue de sa marche rapide et assurée.

Le genin n'eut pas a se fouler pour remarquer que les passagers du bateau attiraient l'attention, c'était surtout parce que les habitants de cette île était très, vraiment très méfiant.

Cependant Sho n'eut pas le temps de se poser plus de question que le Seki entrait dans une taverne.
C'était un lieu de débauche très peuplé, chaque table était complète d'ailleurs le Kadoria n'eut pas le temps de s’asseoir sur un tabouret au bar qu'on lui servait déjà à boire.

Tandis que Sho analysait le contenu du verre, son camarade posait des questions discrète d'un air innocent.

C'était du saké, assez bon d'ailleurs. Enfin bref, la cueillette d'informations était plus importante d’ailleurs le barman ne tarda pas à deviner que le duo n'était pas de Mizu no Kuni, mais Zennosuke lui répondit avec tact qu'ils venaient de Yuki no Kuni.

Le serveur lui expliqua que le Samidare était l'homme qui avait attaqué Mizu no Kuni au prix de nombreuses vies humaines. Sho hocha de la tête lorsque l'homme affirma que le Samidare allait assez mal vivre son séjour dans les geôles de Kiri ce qui était très pertinent.

Cependant le jeune utilisateur de la gravité n'eut pas le temps de poser d'autres questions que son coéquipier demandait où vivait l'horticulteur, l'homme lui indiqua la direction après une brève explication de Zeenosuke.

Le duo de Kumo reprit donc la route, les joues un peu rouges il est vrai. Mais cela ne serait pas forcément noté dans leur rapport...

Après quelques minutes de marches dans la direction donnée par le barman, les deux kumojins aperçurent une assez grande bâtisse au loin, l'homme devait être particulièrement riche, ce qui faisait un peu tache dans cet environnement composé essentiellement de gens pauvre. C'est la dure réalité dans ce pays certains s’enrichissent sur le dos d'autres.

Les pensées du Kadoria furent vite prouvées car on pouvait observer plusieurs personnes travaillant dans les champs de huitres, Sho s’approcha d'eux en évitant les flaques d'eau.

Les ouvriers lui dire d'aller tout droit pou trouver cet Houzenka ce que fit Sho sans attendre son coéquipier, il n'y avait pas de ninjas ennemis dans les environs. Tout allait se passer pour le mieux.

Sho aperçu l'entrée de la propriété une dizaine de mètres devant lui, deux gardes à la mine patibulaire gardaient la porte et n'allaient sûrement pas laisser passer le kumojin comme ça .

Le Kadoria prit donc la voie des airs, il s'envola doucement en demandant au Seki de patienter puis il traversa la propriété qui était assez grande, Sho se demandait à quoi ressemblait l'homme.

Il allait bientôt le savoir car il commençait à descendre en direction d'un terrasse ou plusieurs personnes semblaient parler, rigoler.

L'horticulteur, fêtait l'excellente année et son gros chiffre d'affaire avec d'autres amis quand, soudainement, une sorte d'ombre apparue au milieu de la foule en faire entendre des cris de surprise.

Un homme assez gros, tenait là, allongé sur un gros fauteuil. C'était sûrement le riche horticulteur au vue du nombre impressionnants de coquilles d'huitres autour de lui.

Sho attrapa une coupe de champagne, siffla une gorgée et regarda le maitre des lieux avant de dire :

- Bonjour, on peut prendre les grosses commandes ici ?

Quelques minutes plus tard Sho sortit accompagné d'un clone et de plusieurs paniers remplis de fruits de mers.

Il en confia deux au juunin, désactiva son clone puis reprit la marche en discutant avec son camarade :

- Bon au moins, ça c'est fait, on reste prudents et au retour une bonne douche !

Sho rigola un peu, il pouvait enfin souffler quelques instants.

Après avoir embarqué sur un nouveau bateau en direction, cette fois, de Shimo no Kuni, Sho lâcha enfin un petit soupir de soulagement.
Tout c'était très bien passé et l'équipage ainsi que les passagers étaient peu nombreux mais au vue de la situation Kumo-Kiri cela semblait à peu près normal.

Sho regardait droit devant lui en direction du pays, puis une idée germa dans son esprit, il interrogea donc son coéquipier :

- Heu j'y pense comme ça mais as-tu déjà eu un élève sous ton aile ?

Il espérait une réponse à la hauteur de ses ambitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyJeu 27 Mar 2014 - 14:28

Le Seki était resté en extase devant l’étendue des terres sous la possession du marchand Houzenka. En plus de ce domaine que Zennosuke avait sous les yeux, le Jônin s’imagina le pouvoir financier du bonhomme car il devait forcément posséder d'autres biens, être à la tête d'autres business florissants. Colossal. Voilà l’adjectif juste qui pouvait décrire ce pouvoir financier. Et qui parle d’argent, parle forcément d’influence et de statut social. Un magnifique coktail de pouvoir pour une seule personne.

De là où ils se trouvaient, les deux kumojins voyaient s’activer sous leurs yeux plusieurs dizaines d’ouvriers ou de paysans travaillant d’arrache-pied pour améliorer le rendement de la production générale des cultures d’Houzenka. Ici, vraisemblablement, c’était l’huître qui était élevé par un système qui émerveillait tout simplement notre Jônin. S’étant rapproché, le duo de kumojin interpella le premier groupe de paysan qu’ils croisèrent. Étant de nature très accueillante, les paysans ne causèrent aucun souci au duo, les indiquant au mieux sur l’endroit exact où trouver Houzenka. Comme le Jônin l’avait pensé, le marchand était dans la bâtisse au beau milieu de ce domaine. Où pouvait-il être d’autre d’ailleurs ? Arrivés à l’entrée de ce bâtiment, le duo rencontra deux gardes à l’allure peu fréquentable. Le Seki allait s’approcher d’eux en vue de parlementer avec, lorsque Sho lui suggéra de rester en retrait et de le laisser faire. Tiens donc ? Le Kadoria avait envie d’action ? Le petit souci avec les kirijins ne l’avait pas émoussé ? D’un œil à la fois curieux et amusé, le Seki laissa son frère d'arme agir tel que souhaité. Par expérience, le Jônin connaissait l'importance de savoir laisser une marge de manœuvre à un allié qui souhaitait prendre des initiatives, fut-il inférieur dans la hiérarchie. Le Jônin se contenta d'observer son frère d’arme s’élever dans les airs au-dessus des gardes, qui déjà, s’excitaient en sonnant l’alerte.

Il faut dire que ce Kadoria avait des méthodes atypiques tout de même! De là où il était, le Seki vit le Genin atterrir sur une terrasse en hauteur un peu plus loin. D’après les bruits qui en provenaient, l’endroit devait être bondé de monde. Houzenka recevait-il des convives ? Si c’était le cas, il y avait fort à parier que Sho lui gâche un peu sa fête, car il venait de s’auto-inviter, arrivant au milieux des convives comme un cheveux tombant dans une soupe. Après avoir tenté de repérer s’il y avait la moindre présence de shinobi dans les environs, le Seki, Sans plus se préoccuper du Genin, s’approcha des paysans tout proches. Ces derniers venaient de stopper leurs travaux à cause de ce qu’ils avaient vu. Ils avaient compris que le Kadoria était un shinobi et que le Seki également. Forcément, compte tenu du fait qu'ils s'accompagnaient l'un avec l'autre. Avec un peu de jugeote, ces paysans sauraient également que les deux hommes ne devaient pas être de Kiri car ils n’arboraient pas les signes distinctifs des ninjas du pays de l’Eau, alors qu'ils n'avaient aucune raison véritable de les masquer, puis que les kirijins étaient chez eux sur ces terres. Encore une fois, le Kadoria jouait avec le feu, sans vraiment le savoir. Les kumojins étaient censés rester discret dans cette opération. Il n'était nullement besoin de faire étalage de ses pouvoirs sans véritable raison. Sho ne maîtrisait pas encore les rouages de ce type de mission. Cela crevait les yeux !

Après plusieurs minutes pendant lesquelles notre Jônin, tout en tendant l’oreille en direction de la bâtisse, où s’était infiltré le Genin, occupait les paysans, le Seki vit arriver deux Sho. Zennosuke se contentant de lui lancer un regard du style « tu aurais pu trouver autre chose » sans pour autant rien lui reprocher verbalement. Les reproches successifs n’étaient pas une bonne pédagogie. Il est certes nécessaire lorsqu’un débutant se trompe, de le recadrer. Mais encore faut-il savoir toujours capter son attention et faire en sorte que le discours qu’on lui porte fasse toujours mouche. Et le mieux pour arriver à cette fin, était d’éviter l’inflation dans les discours, surtout lorsque ceux-ci n'étaient pas des encouragements. De toutes manières, Sho n’avait vraisemblablement rien remarqué du regard du Seki, tant il paraissait enjoué par ce qu’il venait de faire. Enfin, certains diront que c’est le résultat qui compte, au final, si les deux kumojins s’en sortaient indemnes, ils pourraient affirmer que cette assertion était tout à fait valable.

Peu après, nos deux hommes se retrouvaient sur un bateau en direction de Shimo no kuni. Le Seki avait tenté tout ce qui était possible pour obtenir un moyen de transport le menant, tel qu’il l’avait initialement planifié, sur Nami no kuni afin de prévenir tout soupçon sur leur personne, puis s’était résigné à emprunter ce bateau en partance pour Shimo. Il était obligé en quelques sortes. L’avantage, c’était que le risque que les fruits de mers se détériorent à cause d'une trop longue traversée était minime. Le hic par contre, c’était que leur couverture pouvait voler en éclats à tout moment. À priori, les kumojins étaient chanceux. Car jusqu’à 1 km des limites maritimes du pays de l’eau, le duo ne rencontra aucun problème. Aucun signe à l’horizon, pas même ce pré sentiment que quelque chose clochait. Rien si ce n’était cette petite voie qui répétait en litanie « vous êtes bien chanceux hein ? ». Et oui, tout ça était finalement un peu trop facile finit par se dire le Seki tandis qu’il observait l’horizon distraitement. C’est Sho qui le tira de ses rêveries.

« Hein ? Heu… Oui, j’ai déjà eu des élèves. Des paresseux, des surdoués, des déterminés, des sans avenir… Du tout quoi. Pourquoi cette question ? » Lui renvoya alors Zennosuke attendant avec curiosité la réponse du Kadoria. Seulement, les deux hommes n’en eurent pas l’opportunité d'aller plus loin dans cet échange. Un cri d’un passager alerta le Seki. Là-bas, derrière eux, plusieurs grosses choses arrivaient avec vitesse sur le navire. Quelques secondes plus tard, la vision s'améliora. Des orques géants ! Encore !

*Kso ! Cette fois-ci, il est évident qu’ils ont découvert la farce ! » Se dit le Seki en se rapprochant d’un air anxieux de l’arrière du bateau. Cette mission pouvait basculer à tout moment du rang B au S sur un tout petit malentendu… Pour une fois que Zennosuke ne cherchait pas le combat, il risquait d’être servi à contre-cœur.

« Sho, à la moindre velléité de combat, prends un maximum du colis et fuis par les airs. Je ferai de mon mieux pour les retenir. Les civils sur ce bateau n’ont rien à voir avec ça. » La chose était dite.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyJeu 27 Mar 2014 - 17:39

Sho attendit patiemment la réponse de son camarade en regardant les exploitations aux alentours, la pause venait sans doute d'être annoncée car la plupart des paysans prenaient leur sacs remplis d’huîtres par dessus l'épaule tandis que les riches fêtaient encore et encore.

" Quel monde pourri " pensa le kumojin quand deux paysans le sortirent de sa torpeur en lui demandant comment il avait fait pour voler si haut dans le ciel.

Sho expliqua rapidement qu'il était le garde du corps de sa seigneurie et manipulait le futon qui lui permettait de planer tout en montrant Zennosuke. 

Espérons que ce mensonge marche une seconde fois.

Enfin bref, l'utilisateur de la gravité continua sa route sur les chemins sinueux en direction du port avec Zennosuke qui répondit vaguement à sa question en lui demandant pourquoi il la posait aussi subitement.

Le Kadoria ne savait pas encore comment réagir mais il prit rapidement sa décision ainsi que la parole :

 - Bah je me demandais si tu accepterais de devenir mon sensei, ta sagesse et ta force pourrait m'être très utile dans la réalisation de mes idéaux.

Sho espérait que le Seki adopterait sa demande, il le laissa donc réfléchir sur le reste du trajet mais lorsqu'ils embarquèrent la réponse n'était toujours pas venue.

Peut-être testait-il le genin ? Ou alors réfléchissait-il ?

Sho n'eut pas le temps d'y penser plus longtemps qu'un mouvement de son coéquipier ainsi que le cri d'un autre passager fit retourner le jeune ninja.
Des ombres s’avançaient rapidement sur l'eau, la supercherie avait dû être découverte.
Merde, pensa le Kadoria en regardant trois orques géants, presque aussi massifs que le bateau s'avancer, des kirijins étaient sûrement à bord. Ils allaient livrer combat c'était certains mais cela sera beaucoup plus difficile, le genin pourrait mourir.....

Sho n'eut pas le temps de se noyer dans le stress que son coéquipier le regarda et lui dis de prend immédiatement la fuite avec le maximum de colis si  un combat s'engage entre les forces en présence.
Le Kadoria trouvait ça inimaginable, son coéquipier de valeur même si il avait le niveau allait peut-être donner sa vie ou une partie, pour la sienne.
Sho ne l'acceptait pas, pas du tout, il était d'accord sur le fait de protéger les plus faibles mais Zenno' ne pouvait pas rester là.

Sho prit donc une inspiration, et monta sur le bord du bateau en direction de l'ennemi avant d'effectuer une longue série de mudras quand, soudainement, des bruits de crépitements résonnèrent et des éclairs commencèrent à sortir de ses mains.

Puis une vague d'électricité entra en contact avec l'eau qui en plus d'être salée, conduit assez bien l'électricité.

La vague électrique s'avança donc rapidement vers les cétacés et en frappa deux avec puissance, un animal se retourna, électrocuté, avant se s'enfoncer dans l'eau avec ses passagers, eux aussi électrocutés.
Sho était assez content de son coup mais il devait garder son calme, il recula donc derrière son coéquipier et créa deux clones qui commencèrent à prendre des paniers pour éviter tous problèmes.

Et enfin, il regarda son coéquipier en essayant de comprendre ce qu'il allait faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptySam 29 Mar 2014 - 13:57

Le Seki observait anxieux, l’arrivée des kirijins. Ces guerriers intrépides étaient prêts à engager un combat sans merci aux kumojins, à n’en pas douter. Les hommes de Mizu no Kuni avançaient sans peurs, résolument vers les le bateau qui contenait leurs adversaires. On entendait déjà leurs invectives... Zennosuke pour autant, restait calme. Il tentait d'analyser la situation souhaitant adopter la situation la plus adaptée au problème qui s'imposait à eux. Le fait que le combat semblait inéluctable ne le réjouissait pas plus que cela. Se battre en territoire adverse alors que le combat n’était pas vraiment nécessaire, était quelque chose de sensible. Les objectifs des kumojins, à cet instant présent, étaient de retourner sains et sauf à Kumo avec leurs colis. Les forces adverses, elles, étaient probablement mues par un esprit de vengeance, surtout si le Jônin que Zennosuke avait humilié, était parmi eux.

Regardant derrière lui, pour voir si Sho exécutait ses ordres tel qu'il le lui avait demandé, le Seki eut la surprise de voir le Genin le dépasser dans un vif élan, se projetant sans peurs vers l’avant du bateau. Ce Kadoria était décidément un gars téméraire. Peut-être un peu trop d’ailleurs. Il fallait revenir à sa hauteur. Il serait intolérable que lui, Zennosuke, Jônin de son état, retourne à Kumo avec un Genin mort sur les bras. A peine eut-il rejoint le Kadoria, que le Seki vis son frère d’arme envoyer une vague électrique dans l’eau. Technique astucieuse qui dans ces circonstances offriraient un court répit avant le grand choc. Quoique intelligent comme tactique, cet unique jutsu ne serait pas suffisant, même si, il faut le dire un orque s’enfonçaient dans l’eau, touché par le jutsu raiton. Exécutant des mudra, le Seki fit lever les vents d’orient et d’ouest sur ses poursuivants. Des vents d’une terrible puissance, des vents qui allaient épargner le bateau sur lequel ils se trouvaient, mais littéralement laminer les kirijins virent fondre sur les ninjas de kiri, soulevant les eaux dans leur fureur. Ce vent était imprégné du chakra du Seki rendant ses effets tranchants. Les orques seraient déchiquetés ainsi que les kirijins qui se laisseraient surprendre. Seuls les plus puissants s’en sortiraient vivants. Les autres étaient faits.

Se saisissant de la main du Genin, le Seki le tira sans ménagements vers l’arrière lui enjoignant d’aller prendre un maximum des colis qui les avaient menés sur ces terres. Combattre était inutile, tel était la conviction du Seki. Il venait de prendre sa décision. Etant donné que le Genin refusait d’obtempérer à l’ordre d’un supérieur, tous deux s’en iraient sur le champ. Se créant un immense oiseau de chakra sur le côté du bateau, Zennosuke prit les fruits de mer non récupérés par Sho, puis, d’une vive impulsion, grimpa sur l’oiseau. Sur le dos du volatile se créèrent des cavités servant à contenir les fruits de mers qui avaient nécessité le déplacement les kumojins jusqu’à Mizu no Kuni.

« Sho, grimpes ! Tu gaspilleras moins de chakra ! » Quelques secondes après, l’oiseau s’élevaient dans les airs résolument avec rapidité et puissance. Déjà les ninjas de Kumo étaient loins, le bateau les ayant transporté tantôt apparaissant tel un point sur l’immensité de la mer. Il restait à croiser les doigts pour que les passagers ne soient pas rudoyés par les ninjas de Kiri qui émergeraient de la tempête créée par Zennosuke. Ces passagers ne le méritaient absolument pas. La mission était terminée. Enfin, sauf dernier rebondissement...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] EmptyLun 31 Mar 2014 - 20:58

Sho regarda Zennosuke effectuer une courte série de mudras avant de diriger ses bras vers le troupeau d'orques et de kirijins cependant rien ne se passait à par un petit bruissement qui s'intensifiait dans l'oreille de Sho.

Tout à coup, des vents violents tombèrent sur les ennemis, la tempête tranchait tout sur son passage, il n'y aurait certainement aucun survivant ou quelques irréductibles.

Cependant Sho n'eut pas le temps d'y réfléchir que son supérieur l'empoigna en l'envoyant de l'autre côté de l'embarcation avant d'invoquer un grand aigle de chakra, l'animal était magnifique.
Sho fut tiré de son admiration par le juunin qui commençait à prendre les paniers que Sho n'avait pas pu emporter. D'ailleurs un de ses clones était déjà en route et planait haut dans le ciel.

C'était ce qu'il allait aussi faire, il concentrait déjà son chakra dans ses jambes pour prendre son envol et éviter d'être pris dans les vents de Zenno' qui continuaient de tout trancher.
Mais le juunin lui dit de monter à ses côtés, ce qu'il fit immédiatement alors que l'animal de chakra commençait à s'envoler.

La mission allait bientôt se terminer, le voyage était quasiment fini et même si tous les plans de Zennosuke n'avaient pas tous marchés, cela c’était relativement bien passé, il n'y avait aucune perte chez les kumojins qui rentraient les bras chargés de crudités alors que le soleil se couchait au loin vers le pays de la Brume qu'ils venaient de quitter.

Cette première mission de rang B avait été pleines de rebondissement pour le jeune utilisateur de la gravité mais cela lui avait permis de rencontrer une personne formidable, une shinobi de haut-vol et de confiance, un manipulateur du chakra : Seki Zennosuke. Sho espérait que cette mission n'allait pas être la dernière et que le juunin voudrait bien l'accepter comme élève.

Sho n'eut pas le temps d'y penser plus longtemps que les montagnes de Kaminari no kuni apparaissait au loin, comment pouvait faire le Seki pour supporter une telle consommation de chalra, espérons qu'il ne soit pas trop fatigué, pensa le jeune Kadoria.

Il allait retrouver le village, espérons que tout c'était bien passé et que les nouvelles soient bonnes là bas pour reprendre au lus vite les missions et les entraînements afin de devenir plus fort.


La paix est à portée de main, reste juste à devenir assez fort pour l'accueillir et la protégée.  


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Vive la mariée ! [PV Zeki Zennosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni-