N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Seul dans cette jungle [Retour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Seul dans cette jungle [Retour] Empty
Message(#) Sujet: Seul dans cette jungle [Retour] Seul dans cette jungle [Retour] EmptyVen 17 Jan 2014 - 1:35



"Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi "


La lumière traversait peu à peu les feuillages de la dense végétation des lieux. La chaleur était présente ainsi que l'humidité provoquant un effet tropical et une sensation étrange chez notre protagoniste. Celui-ci marchait dans cette jungle depuis quelques instants, la température avait peu à peu installé une sensation désagréable dans la gorge de Sora. Effectivement celui-ci commençait à être déshydraté, il était temps pour lui de trouver un point d'eau, les minutes n'étaient pas un avantage pour ce dernier. Continuant à avancer, ce dernier ne savait pas vraiment où il était, non plus dans quelle direction avancer. Pour être franc le membre du Misuto ne savait même plus ce qui s'était passé. Son corps était encore engourdi, surement dû au fait de ce long sommeil, il ne le savait toujours pas mais une année s'était écoulée depuis l'attaque de Sanbi et de sa fameuse disparition. Il n'avait que de très peu souvenirs de ce fameux combat contre cet ennemi redoutable et pour lui une question restait toujours floue. Quel était le dénouement de ce combat ? Peu importe, ce n'était pas son problème le plus important pour le moment, il lui fallait trouver de l'eau. Concentrant son chakra sous ses pieds il se mit à grimper à l'un des grands arbres qui l'entourait, au bout de quelques secondes il était sommet. La vue était magnifique, pouvant voir au dessus des feuillages il apercevait le soleil au loin, ainsi qu'un village pitoresque non loin de là. Une chose était sûre, si il s'y rendait il y trouverait de quoi s'abreuver. Il n'avait plus qu'une chose à faire, y aller et vite !

Quelques minutes plus tard notre héros arrivait enfin près du village en question. Néanmoins, désigner un tel lieu de la sorte était peut-être exagéré, car il s'agissait surtout de cabanes en bois appartennant surement à une tribu indigène des lieux. Doucement quelques uns de ses membres se rapprochèrent tout de suite de Sora qui titubait à force de l'épuisement, ses forces étaient faibles. S'écroulant d'un seul coup, il fut rattrapé de justesse par un des inconnus qui l'emmena tout de suite à une guérisseuse du village. Kyuketsuki avait de la fièvre ainsi que des tremblements, son état n'était pas stable et des tas de souvenirs prenaient place dans son esprit. Tout était si confus, c'était comme ci quelqu'un avait prit soin de soigneusement effacer sa mémoire pendant le combat, néanmoins notre protagoniste ne connaissait aucun homme capable d'un tel exploit. Ce n'était pas censé, il s'était forcément passé quelque chose. Pendant que l'infirmière, bien que ne possédant aucun diplôme, s'occupait de notre homme, celui-ci essayait tant bien que mal de combattre ses vieux démons. D'autant plus que pour un nécromancien tel que lui, beaucoup de cadavres, de visages et de visions sanglantes défilaient dans son esprit, le torturant dans ses plus sombres retranchements. C'était comme-ci ce dernier était en proie avec un Genjutsu dès plus puissant, piégé dans une tourmente infernale que seul lui même pouvait combattre.

La nuit tombait peu à peu dans cette jungle, le village semblait si pauvre, si retranché du reste du monde que personne ne pourrait retrouver notre homme. Cela était impossible. Il était seul face à lui même et ses démons et seul son courage pourrait le sauver, néanmoins Sora n'était pas connu pour baisser les bras, cela ne lui ressemblait pas. Les yeux fermés, il ne voyait rien et distinguait à peine quelques bruits, il sentait juste une serviette trempée sur son front surement pour faire tomber la fièvre. Essayant de se concentre pour entendre quelques sons, il ne distinguait que des rugissements d'animaux ainsi que de vague discussions des membres de la tribu. Pour lui il était temps de se reposer, bien qu'il savait que la nuit s'annonçait complexe, il était nécessaire et obligatoire pour notre héros de faire passer cette fatigue. Il serait bien plus en forme demain, d'autant plus qu'un tas de choses l'attendaient, comme découvrir cette tribu et préparer son retour au village caché de la brume. En effet, il n'avait pas conscience du temps qui s'était déroulé depuis son absence, d'ailleurs le Misuto le cherchait-il ? Il n'en n'avait aucune idée, cependant cela paraissait étrange qu'il se soit retrouvé dans un tel lieu, il faudrait qu'il se penche sur la question dès son réveil. Peu à peu la fatigue l'emportait, son esprit allait enfin passer en veille, il était temps ...

- Étranger, il est temps de te réveiller ...

La voix était douce et agréable, comme un léger murmure, de quoi bien apprécier un réveil. Un visage se tenait au dessus de la tête de notre homme, il lui était inconnu. Il s'agissait d'une femme à la peau bazanée, mais des yeux verts émeraudes à en perdre la vue. Elle était magnifique et un grand sourire s'affichait sur son visage, ce qui était très communicateur. Néanmoins le nécromancien n'acquiesa aucun sourire, il avait l'habitude de ne rien montrer et ça depuis un bout de temps. Les Kirijins le connaissaient comme cela et certains l'appréciaient même comme ça. Autant dire que le personnage était complexe, mais avec le temps on s'y habituait. Regardant alors la jeune femme qui se tenait au dessus de sa tête, il essaya de se lever, au moins pour faire bonne figure, même si cela fut dur il y parvint quand même, après tout il était membre du Misuto, il ne pouvait montrer une image faible. Il n'était pas nu, néanmoins il n'avait pas l'habitude d'avoir le torse à l'air libre de la sorte, les indigènes s'étant chargés de le déshabiller, dévoilant ainsi par la même occasion les sceaux et les cicatrices de notre protagoniste. D'ailleurs cela le mit dans l'embarras et il s'empressa de se rhabiller, bien que la douleur le torturait affreusement. D'un seul coup un homme entra dans la pièce, à première vue il était dur de savoir ce qu'il venait faire là, mais à en juger des peintures sur tout son corps immense, il devait s'agir du chef de la tribu. Quelques mots furent prononcées, celui-ci s'inquiétant de la santé du nécromancien, mais il était là pour autre chose et au bout de quelques secondes il l'invita à le rejoindra dehors avec les autres hommes. Une discussion allait avoir lieu ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Seul dans cette jungle [Retour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-