N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyLun 6 Jan 2014 - 12:21

Voilà que les premiers échanges se terminaient. Cette journée de rencontre était favorable pour tout le monde mais comme l'avait proposé Satsuki, un duel se profilait. Le crépuscule pointait doucement le bout de son nez tandis que le soleil se couchait avec magnificence. Le ciel orangé se reflétait admirablement sur le sable encore chaud du désert. L'horizon se dessinait au loin à travers les montagnes, un artiste en serait comblé. La température n'allait pas tarder à chuter mais les dernières effluves de chaleur étaient encore bien présentes, attisées par les deux caractères brûlants des genins rivaux. Le calme s'amenuisait au profit d'une atmosphère rigide, tendue, pressante. Le soleil se couchait, enlaçant avec lui l'apaisante sérénité régnante en journée sur le village.


Chacuns s'échauffaient respectivement. La tension commençait à monter au terrain d'entrainement. L'occasion pour l'un de prouver sa sincérité et sa force, de faire respecter ses propos et de faire taire la kunoichi médisante. L'opportunité pour l'autre de couper court aux discours du genin flatteur et d'affirmer son caractère. Le terrain comme depuis le début de l'après-midi était vide. Seuls les trois jeunes ninjas flirtaient avec sa terre durcie sous les entrainements impitoyables des ninjas assidus. Lucy assistait tranquillement aux tumultes oraux du duo rival. Visiblement, cela ne la dérangeait pas. Certainement attendait-elle la suite.

C'était donc le taïjutsu que maitrisait Eichi. Satsuki décida de lui laisser l'entrée en combat. De toute façon, si l'initiative était souvent un avantage au combat, ses techniques lui permettaient de rapidement revenir en position de force. Sa spécialité n'étant pas un atout face au taijutsu, il valait mieux pour elle la jouer en finesse et sans précipitation, privilégier la ruse, la force n'étant pas de son côté. Et puis, s'il voulait connaître son nom, il n'avait qu'à venir le réclamer.

-C'est un duel mais j'autorise l'usage des lames, épées et couteaux. Emplois ce que tu veux, je ne me priverai pas non plus. Le premier qui se sent mal ou ne peut plus se relever perd... Bats-moi et je te dévoilerai mon nom.


Le duel était sur le point de commencer. La jeune fille n'y allait pas de mains mortes. Tous les coups étaient permis, même l'usage des armes. Le combat s'annonçait aussi passionnant que dangereux. Le vent se levait doucement, rameutant quelques grains de sables sur le terrain d'exercice. La kunoichi du désert porta sa main droite à son capuchon épais et le tira sur son visage. Ses yeux et son nez n'étaient plus visibles. Seuls deux petits interstices imperceptibles à travers les poils hirsutes de sa fourrure permettait d'apprécier le terrain à 180° comme n'importe qui. Une crinière ornait maintenant sa tête et vacillait dans son dos. Elle stoppa son geste pour laisser dépasser sa bouche et articula quelques mots :

-Ne retiens pas tes coups.

Elle tira un peu plus son capuchon jusqu'au cou. A présent, capuche revêtue, sa tête ressemblait à... pas grand chose en définitive. La fourrure qui la recouvrait apparaissait tel un masque sans visage. Sa posture, droite et rigide, couplée à une cape beige, longue et miteuse la faisait paraître tel une créature inerte, sans vie. Un épouvantail immobile sans expression se tenait face au Wada sur la zone d'exercice. Intimidation ou tactique ? Il allait devoir amorcer le duel s'il voulait en connaître les détails !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyMar 7 Jan 2014 - 18:39

Voilà donc ce à quoi il était préposé ? Se battre contre une pauvre folle ne souhaitant que prouver au plus grand nombre qu'elle était capable de se défendre contre un garçon ... Cette situation lui laissait des sentiments mitigés. Il était heureux de pouvoir enfin se mesurer face à un adversaire supposément de sa taille néanmoins il fallait bien comprendre qu'il avait été presque forcer de se battre contre cette jeune Genin dont il ne connaissait toujours pas le nom. L'échauffement commençait calmement, même si de son côté il n'en avait pas réellement besoin. Il n'avait pas son katana sur lui, le combat serait donc "à l'ancienne" et ce n'était pas plus mal. Le vent soufflait le terrain sablonneux jalonné des deux shinobis et de Lucy, conviée à la fois comme spectatrice mais ne nous leurrons pas, également comme témoin. De plus le combat serait en demi obscurité, pas de quoi affoler le Wada dont l'acuité visuelle était parfaite, puis lui et sa vitesse serait fortement avantagés par cette condition naturelle.

La jeune femme eut une réaction qui fit sourire discrètement le Genin : Tout les coups étaient permis, comment pouvait-il en être autrement ? Les ninjas étaient formés à combattre, pourquoi se limiter à un jeu de main lamentable lorsqu'un combat pouvait être majestueux et explosif ? Il allait devoir jouer son avantage au corps à corps et ne pas laisser une distance handicapante s'installer entre les deux combattants. Il devait se placer constamment à portée des coups, la mener où il lui serait plus aisé de la toucher. La kunoichi exécuta un rituel étrange, entre habits de guerre et déguisement, armure utile et froufrous déconseillés avant de laisser la première offensive au shinobi à la chevelure argentée. Cependant celui ci n'attaqua pas immédiatement. Il descendit de son mur calmement avant de faire craquer sa nuque des deux côtés, la méditation qui lui avait servi d'échauffement lui avait permis le dégagement total des voies de chakra à travers son corps. Il ôta doucement sa veste, laissant place à des bras longuement bandés sauf aux épaules et à l'arrière du dos où un immense tatouage de feu aux teintes blanches apparaissait, sur son torse de multiples cicatrices marquaient l'intensité passée de ses précédents combats, non pas qu'il voulait impressionner les spectatrices, simplement que tout cet attirail le gênait considérablement dans ses affrontements.

Ouvrant alors les yeux, laissant place à ses orbites grenats. Eichi commença à murmurer certaines litanies, comme des prières ou des demandes célestes. Il fixa intensément sa première adversaire sunajin avant de lui adresser quelques mots, les derniers avant le passage à l'action...

  • Où mène la haine et le jugement des autres ? Je ne le sais pas, je ne fais jamais ces erreurs, tu seras donc la première de nous deux à le découvrir, soit en honorée Genin, et puisse-tu savoir te battre, que les frappes ne te fassent pas trop de dommages irréversibles. Tu ne sais rien de ce que je peux faire ... Commençons...


À peine la phrase terminée que le shinobi avait fait place à de la poussière, une véritable trainée jusqu'à son corps. En pleine accélération une pointe jaunâtre se forma au centre de sa main. Il n'était déjà plus qu'à deux mètres de sa cible lorsqu'il jeta la forme pointue au sol entre les jambes de son adversaire. Il sauta les pieds en avant pour suivre son arme, glissa sous ces derniers en tentant de balayer ce qui restait de la demoiselle et reprit son arme électrique qui, lorsqu'il fut déjà remis sur ses appuis vola au travers du terrain vers la jeune fille. Il ne voulait pas y aller fort de suite mais commençait déjà à faire claquer ses doigts du côté droit, comme pour marquer un rythme. Il comptait. L'arme éthérée de Raiton avait disparu dans l'obscurité et le shinobi ne connaissait en rien les dommages potentiels qu'il avait pu faire. Il se releva, aux aguets, n'hésitant pas sur le fait de garder son arme fatale pour la suite. Néanmoins il recréa un nouveau kunai de raiton pur qu'il tenait à la main, prêt à le planter sur ce qui allait approcher de lui.

  • Hum ... Pourquoi m'as-tu sous estimé pauvre sotte ? Je ne voulais rien d'autre qu'une amitié ... Tant pis. Je n'aurais aucun regrets.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyMar 7 Jan 2014 - 20:31

Ca y est, le duel commençait ! Vêtements à terre, bandages exhibés, Eichi ne tenait plus en place. Visiblement, le comportement de la jeune fille l'agaçait au plus haut point et il le faisait savoir. L'obscurité gagnait doucement le village mais les lueurs infaillibles des lampadaires éclairent tout de même la moitié du terrain. Torse nu, il fonça le premier vers la kunoichi masquée, immobile au centre du terrain dans la mi-obscurité. Un jet de foudre apparut de sa main. Dans sa course élancée, il tenta de balayer l'épouvantail par les jambes. Celui-ci, quasi sans vie et sans réaction ne recula pas. Aucune réaction ne se manifesta. Le jeu de jambe heurta les pieds de la genin en même temps que son corps flirtait et glissait sur la terre battue.

Que se passait-il ? Tremblait-elle déjà au point de ne plus contrôler ses mouvements et ne pas pouvoir s'extirper du coup ? Aucune idée, toujours est-il que l'épouvantail voltigea sur place. La balayette surprenante avait fait mouche mais bizarrement Satsuki ne s'en portait pas mal. Après une acrobatie maîtrisée, l'épouvantail se remit instantanément sur pieds, droit comme un piquet mais à cet instant... FLLLSSSSSHT. Le kunai de foudre percuta le torse de la jeune fille. Sous le choc, la capuche hirsute sursauta mais la ninja se tenait toujours debout, raide. Était-elle paralysée au point de ne plus bouger ni même tomber ? Non..

Une voix étouffée s'échappa de sous le tignasse ébouriffée. Satsuki trouvait encore le moyen de répondre après ce premier coup réussi. L'épaisse chevelure factice voilait quelques peu ses mots mais aucune émotion ne pouvait se ressentir en elle.

-Je t'ai certes jugé par avance mais s'il est une chose que j'ai apprise et retenue, c'est de ne jamais sous-estimer un adversaire. Notre amitié viendra mais il va falloir te battre mieux que ça.. Provoqua t-elle sans un rire.

Visiblement, elle ne semblait souffrir d'aucune blessure, comme si le kunai électrique ne l'avait même pas touché. Pourtant, il était là, planté dans le torse de l'épouvantail. Dans un élan frénétique, la cape se souleva puis se rabaissa et un serpentin de bois articulé long d'un mètre cinquante surgit, fusant droit sur le Wada. Comme téléguidé, le missile de bois, pourvu en son extrémité d'une lame acérée, se dirigea sans détour sur le garçon. A peine remis sur ses appuis, la foudre entre les mains, qu'une contre-attaque rapide arrivait. Kunai à la main, plusieurs options s'offraient à lui, qu'allait-il choisir ?

[Si tu veux commencer par ce qui coupe, on va couper. Je vais même te taillader !]

Ses mots, sa détermination, son engouement pour le combat traduisait une certaine colère au fond de lui. Allait-il l'exploiter suffisamment pour vaincre la kunoichi ? Gare à son excès de confiance que ses paroles trahissaient. Sa force et ses talents ne suffiraient peut-être pas à déjouer la genin en face de lui... Il était certain en tout cas que la suite serait passionnante. Voilà un joli spectacle gratuit qui s'offrait à Lucy.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyMar 7 Jan 2014 - 23:32

Cette rencontre se dévoilait en plusieurs phases. Désormais, le temps de la découverte de l’autre évoluait. Fini les belles paroles et les politesses, Eichi et Satsuki allaient tester les compétences de chacun. Cela amusait Lucy qui ne se sentait pas concernée par un tel bras de fer. Cependant, elle aussi allait en apprendre sur les techniques de ses amis car elle avait décidé de rester assise sur ce banc à les regarder. Kwizz l’avait rejoint pour admirer le spectacle. A part eux, il n’y avait personne d’autre sur le terrain vague dont ils avaient fait leur propriété le temps d’un combat. Les shinobis ne seraient pas dérangés.

L’échauffement de chacun d’eux se terminait. Assez de paroles, il fallait agir. La galanterie n’était pas d’actualité. Tandis que les premiers mouvements se firent distingués, Kwizz se mit à tapoter sur les planches de bois avec une intensité différente à chaque coup, produisant une légère mélodie qui poussa Lucy à la chansonnette. Aucune parole à proprement parlé ne fut produit. En fait, elle allait chercher les aigus et les accords pour créer une petite ambiance musicale. Il s’agissait d’une mélodie fine et rythmé qui venait accompagner le duel entre les deux sunajins. La jeune fille participait à sa manière dans ce combat qui s’annonçait intéressant.

Peu à peu le terrain se transformait. Les deux combattants ne s’en rendraient sûrement pas compte tout de suite, absorbé l’un comme l’autre dans ce duel, preuve de puissance et de supériorité. Les habitations que l’on pouvait entrevoir tout autour disparaissaient pour laisser place à de nombreuses dunes de différentes tailles. Lucy, Kwizz et leur banc ne faisaient plus parties du décor. Pourtant, cette mélodie résonnait toujours dans les oreilles des sunajins, provenant de nulle part et partout à la fois. Bientôt il n’y aurait plus que ces deux personnages, perdus sur une grande étendue de sable, dépourvue de tout autre paysage.
Alors que le sol subissait un changement progressif, le ciel n’en était pas non plus exempté, laissant place à un reflet rougeâtre et quelques éclaircies grisés. Ces couleurs annonçaient un climat lui aussi altéré. Un vent frais soulevait le sable et frottait les chevelures des combattants. Ceux-ci ne subiraient que très peu cette variation de température qui s’accommodait à la leur, en constante augmentation due à l’afflux sanguin bien plus important.

Les battements de cœur ainsi que les coups portés étaient amplifiés, comme résonnant dans ce décor temporaire. Il s’agissait là d’un léger genjutsu sans influence pour ses victimes. Lucy elle-même ne se rendait pas compte de cette mise en scène. Elle continuait à chanter et à apprécier le duel. Les premiers coups avaient déjà été portés, d’un côté comme de l’autre. Le sort de chacun d’eux était incertain et il était impossible de dire à ce moment précis qui en ressortirait vainqueur. Il fallait cependant espérer qu’il n’y ai aucune blessure trop importante ou même vitale. La jeune Hassei restait attentive à cela. Emportés par l’adrénaline, il serait peut-être difficile de maîtriser entièrement ses coups. En quel cas Lucy tenterai de s’interposer et de mettre fin à un combat sanguinaire du mieux qu’elle pouvait…


[HRP : Je me suis permis cette petite intervention qui disons donne une ambiance ^^’.
Dans le but de ne pas interférer le duel, je ne posterai plus avant que le match ne soit terminé. Que le meilleur gagne !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyMer 8 Jan 2014 - 1:01

Le résultat de l'offensive du jeune Genin ne porta pas totalement ses fruits mais lui avait permis le principal : Dévoiler les capacités de son adversaire. Alors elle était marionnettiste et capable de se changer avec sa marionnette ? Intéressant mais sans doute pas assez puissant pour déjouer les ruses du spécialiste du taijutsu. La Demoiselle parlait avec franchise et froideur, se permettant des commentaires sur le shinobi et ses méthodes, sa façon de penser et de s'exprimer. L'attaque test qui n'avait rien coûté était désormais un avantage indéniable pour le genin. Pourtant, sous les chants mélodieux de Lucy qui donnait un bel ingrédient de lyrisme dans cette barbarie, il entendit un son filer sur son côté. Se retournant de quarante degrés vers la gauche, il vit sans doute trop tard l'attaque de la marionnette et dû placer sa main en opposition, aidée rapidement par la seconde. Elle était plantée en son centre. Alors le Wada attrapa la main mécanique de la sienne libre et retira la lame, la jetant très loin sans pourtant émettre le moindre signe de douleur, au contraire.

  • Bien bien, belle attaque ... Marionnettiste alors ? Sympathique mais sans doute trop friable au corps à corps.


Souriant face à sa camarade en plein combat, ses attitudes ne se ressemblaient absolument pas les unes à côté des autres. Il observait le terrain, la position et de la marionnette et de sa joueuse. Il se savait en danger mais il était temps d'agir. Il ferma les yeux, activant discrètement la porte de chakra liée au cerveau. Seul une onde de choc ecrasa la terre sous ses pieds. Rapidement il se propulsa à une vitesse encore plus impressionnante que celle du premier coup, se retrouvant rapidement à côté de la demoiselle, évitant d'être dans la zone de la marionnette et il se mordit le doigt avant de l'apposer sur un endroit de son tatouage qui s'avérait être un sceau également. Il se stoppa en plaçant une main à plat au sol afin d'effectuer un virage en angle droit à toute vitesse, étant très proche du sol, seule une lignée de poussière suivait son déplacement. Arrivé à cinq bons mètres de la cible, il libéra son sceau qui propulsa une dizaine de kunai électriques sur la cible. Il suivit alors le trajet des kunais, éclairé par les éclats de foudre, avant de se propulser à toute vitesse par dessus le mur de Raiton et d'effectuer une chute verticale du talon avec une grande vélocité dû à sa technique.

Il atterrit alors dans un petit cratère qui souleva un nombre incalculable de poussière. Se relevant sans faire attention au résultat, il sauta hors de la zone de l'impact pour avoir une vue d'ensemble sur ce combat. Il n'était même pas essoufflé grâce à sa Porte Céleste, à peine les cheveux hirsutes. Il était prêt à recevoir ce que la demoiselle voulait, et rigolait d'avance au sceau qu'il avait placé sur l'un de ses nombreux appuis lors de cette attaque, un sceau qui serait capable de faire la différence dans ce combat, et qui était limite invisible avec le peu de luminosité.

  • Et bien, tu vas bien ? Je te dirais merci pour ma main plus tard ! Et toi Lucy, ton chant est magnifique, ça fait bizarre de se battre en musique mais c'est plaisant.


Il attrapait sa main ensanglantée. La lame avait laissé une trace assez notable dans son membre gauche, pourtant sous la tension de la Porte il ne ressentait rien, encore ... Il savait les contrecoups barbants, pas la première mais la deuxième, et la troisième ... Il arracha un bandage de son bras pour entourer sa main, bloquer le flux sanguin. Il serra son nœud avant que le sol ne soit totalement rougit par son fluide vital. Il observait, pas encore rassasié, la poussière se dégager pour regarder l'étendue de son attaque, il n'avait pas été au bout de ses capacités, loin de là, mais cette première attaque était tout de même très puissante. Et cette menace du sceau qu'il avait placé quelque part, au moindre faux pas il se déclenchait et ça aurait été le drame pour la demoiselle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyMer 8 Jan 2014 - 21:38

Les offensives se multipliaient. Le duel passionnant tournait visiblement en faveur du garçon. Ne manquant pas de rapidité, son affinité certaine pour le raiton améliorait considérablement ses mouvements au point d'en submerger la kunoichi. A cela vint s'ajouter une mélodie certes très jolie mais déconcertante au duel. Le décor changea presque brusquement. Rien ne ressemblait plus au terrain d'exercice. Le talus de terre tassée et échauffée par les pas et rebondissements récurrents des ninjas avait disparu. En échange, l'environnement s'imprégnait de sable. Des dunes, des amoncellements de sable recouvraient l'esprit des deux combattants. Est-ce que cela sonnait le début d'un vrai combat à l'enjeu important ? Rien ne saurait l'affirmer mais une chose est sûre, la rivalité prenait forme et la lutte gagnait en intensité.

[C'est quoi ca ?] susurra l'esprit de Satsuki.

Une seconde seulement s'écoula avant qu'elle ne comprenne et fasse le rapprochement avec l'Onkyoton de Lucy. Les paroles entrainantes affectait l'esprit des deux jeunes.

[J'imagine que c'est toi, merci Lucy, j'adore qu'on me complique la tâche !] répliqua à nouveau l'esprit affûté de la jeune fille, pleine d'entrain.

Le challenge attisait l'engouement pour les combats de Satsuki et elle ne se plaignit pas du genjutsu employé. Eichi était déjà en plein vol. La paume gauche transpercée ne lui empêcha pas de riposter aussitôt. La main rapidement bandée, il réengagea les hostilités avec cette fois une plus grande série de kunais chargés de foudre. Ajoutée à cela, une charge vive suivie d'un saut et d'un kick du talon vertical par les airs ! Eichi ne manquait pas de ressource. Les acrobaties mêlées au raiton assurait une vélocité incroyable et le genin en faisait la démonstration sous les yeux attentifs de l'Acajou du désert. Il combina pour terminer un fuinjutsu incapacitant, technique limitant la riposte ennemie. Il semblerait que le duel tourne à son avantage mais Satsuki était convaincue du contraire.

-Ninpo, Maruitate no jutsu – ''La grande égide du pantin circulaire'' !

Une incantation s'échappa de nouveau de sous la touffe de poil hérissée. La cape se leva à nouveau et un second bras articulé jaillit subitement et se figea verticalement au dessus de sa tête, tel un piquet raide et massif. De là, de multiples palles se décomposèrent autour de l'avant-bras de bois et formèrent ensemble un grand bouclier de métal. Dans sa course frénétique, le Wada se heurta dessus mais la cuirasse ronde ne trembla pas d'un poil. Aiiie... la secousse et le choc durent être violents.

-Aaaaah, lâcha faiblement Satsuki sous son épaisse capuche.

Un cri étouffé une fois de plus qui signifiait cette fois qu'une offensive avait fait mouche. Si le coup de talon rapide et puissant ne pouvait qu'heurter le bouclier ultra résistant du pantin, la salve de rai-kunaïs, elle, avait fait mouche. Deux d'entre eux étaient parvenus à toucher la genin, déchirant quelque peu son flanc gauche. Deux entailles fines se formèrent et le sang se mit à couler doucement. Les deux assaillants partageaient la même affinité, aussi le raiton condensé ne fragilisa même pas le corps musclé de la genin. Soudain, la cape arrière s'excita et la vraie Satsuki se propulsa en arrière à huit mètres de sa marionnette. Sur ses appuis, les deux mains en avant, elle cria :

-Kazetaka, déploiement !!!

CRRRKKKKKKKK !! Un craquement sinistre siffla dans les airs, enveloppant quelques secondes les mélodies entrainantes de la spectatrice. Sous le pare-choc de métal inébranlable, le pantin prenait sa forme véritable. Un humanoïde pourvu de trois bras restants, d'une tête vibrante en trois parties et d'un plastron renforcé se tenait à présent sous le genin au taijutsu extrême. Ses deux jambes aidées de deux autres bras soutenait le pantin. Un formidable pantin se dévoilait sous les yeux des deux autres ninjas.


-Technique impressionante. Je ne connaissais pas cette forme de taijutsu. Mais comment comptes-tu y arriver si tu n'es capable que d'érafler mon pantin ? Ce n'est pas avec des kunaïs, même chargés, que tu vas réussir quoi que se soit. Va falloir augmenter le niveau parce que c'est à mon tour de riposter et je vais te montrer qu'une marionnette bien équipée peut faire la différence !!

Le ton était donné. Satsuki ne jouait plu. Son expression neutre disparut au profit d'une rage grandissante. Agacée, la colère ne prenait toutefois pas encore le dessus. Le duel passait peut-être au stade de combat sérieux, qui sait ? Satsuki de toute façon ne retiendrait pas ses coups.
Un bras au sol se rétracta soudainement avec frénésie pointant Eichi. De loin, la kunoichi marionnettiste articula deux de ses doigts et le dos de la main du pantin, dirigée sur le lutteur au corps à corps, déclencha le sceau inscrit en son centre. Un jet de fumée blanche s'évapora et un énorme filet en fer bondit sur le garçon. Dans le même temps, un troisième mouvement de doigt orienta le quatrième bras en direction du genin toujours, paume face à lui. Ce dernier bras semblait moins raide et ses articulations cliquetaient à l'affut du moindre mouvement. La tension grimpait en flèche et cette fois la marionnette prenait le dessus. L'humanoïde de bois se rebellait et visiblement il doublait l'artillerie. Les solutions s'amenuisaient et l'étau se resserrait. Que réservait-il ?

[Vas y, montres moi ce que t'as dans le ventre. Prouves-moi que tes coups portent plus que tes paroles ou je refuserai de te donner mon respect !] laissèrent filer ses songes dans son esprit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyJeu 9 Jan 2014 - 22:35

Finalement la poussière se dissipait, l'énergie coulait toujours à flot dans le corps du Genin, bien qu'il sentait la puissance de la Porte initiale s'évaporer peu à peu, à la vue du spécialiste qu'il était, il lui restait encore une grosse attaque avant de devoir ouvrir la seconde et dépasser encore un peu plus les limites de son corps. Quoi qu'il en soit il plissa les yeux pour comprendre l'étendue du talent qui appartenait à son adversaire : Elle avait érigé deux énormes boucliers de sa marionnette pour bloquer farouchement la frappe du Genin. Il se disait alors la chance qu'il possédait d'être sous l'activité impressionnante des portes qui galvanisaient son corps au point de ne ressentir les douleurs qu'après leurs désactivations. Il se redressa, serrant les poings, non pas de colère mais d'envie.

  • Surprenant, vraiment surprenant. Tu as déjoué mes pronostics je l'avoue, je pensais pouvoir dire avec assurance que mon sceau bloquerait ta technique mais ton flux de chakra était trop imposant pour lui.


Cependant la jeune fille était blessée et elle ne pouvait pas tromper le jeune ninja sur la nature de cette blessure : Les kunaï électriques : La plaie crépitait encore, et derrière elle un champ de mine électrifié grésillait et éclairait la zone, ils allait s'éteindre naturellement dans une petite minute, mais le bruit rassurant des courants faisait qu'Eichi était comme chez lui. Il observait la scène, les dialogues de la jeune femme qui voulait apprendre la modestie au Wada et qui pour l'exemple faisait tout le contraire, se plaçant en tant que supérieure face au spécialiste du taijutsu, appuyant sur les éraflures causées pour pousser à bout notre jeune ninja. Celui ci ne mordit pas à l'hameçon. Il approcha décontracté, en marchant, claquant des doigts en créant de petites étincelles qui gagnaient en intensité à mesure où il approchait de sa petite cible naive. Cependant le bras au sol se redressa en menaçant le Genin, qui tourna les yeux en souriant vers l'objet de bois, dans le même temps un filet immense tombait sur le jeune garçon.

  • Oh non par pitié ! Un grand filet !


Il claqua fortement des doigts d'un coup, et pu sans problème esquiver la technique, ses muscles réagissant à une vitesse supérieure par deux fois à celle d'un ninja lambda. Combinée à la porte initiale, il possédait désormais une supériorité réactive et de déplacement bien supérieure à la jeune sunajin, et lui par contre ce n'était que le début, ce qu'il soupçonnait ne plus être vraiment le cas pour la jeune demoiselle face à lui. En prenant son temps il approchait encore et toujours plus de la marionnettiste, sans même prêter attention au bras de la marionnette et pour cause : il avait dit que le sceau de chakra avait explosé sous la puissance de la technique employée mais il était toujours actif, et à la moindre action de celui ci, il se déclencherait.

C'était donc à ça que devait ressembler une terrible contre-attaque d'une féroce kunoichi de Suna ? Le village était-il aussi faible ? Ce n'était pas possible. Il devait y avoir quelque chose et Eichi le redoutait, il se méfiait, certes moins à présent que des éclairs sortaient des pores de sa peau, mais tout de même. Il se préparait à l'action. Il s'arrêta à mi-chemin, à environ quatre mètres de sa cible. Il enleva chaque bandage un par un, simplement parce que ceux-ci le gênaient, il ôta ses chaussures pour faire corps avec le sol. Il leva la tête vers le ciel de l'illusion de Lucy, respirant à plein poumons avant de se focaliser seulement sur Satsuki, une énorme concentration qui lui fit oublier le reste, tout était noir, sauf elle.

  • Alors c'est ça une contre attaque hein ? Je te suis désormais intouchable. Je vais te faire une confidence, il me reste encore deux Portes célestes, je ne suis qu'à trente pourcents de mes capacités donc. Sur ce, regarde sur ton côté...


Le chambreur était de sortie, il préférait annoncer de suite à la demoiselle ses capacités totales, autant jouer carte sur table. Après ses paroles, il se précipita exactement où il l'avait annoncé, frappant de toutes ses forces sur l'aile de son adversaire par un direct, et à toute vitesse, augmenté par ses réflexes en plus, il modifia son attaque pour anticiper le déploiement de la marionnette : Il planta son poing au sol, avant de frapper de celui ci par le dessous, comme un uppercut. Il continua en prenant appui sur ses jambes pour faire une charge direct de tout son corps dans la direction de son adversaire, avant d'atterrir après quelques impacts de l'autre côté du terrain, laissant échapper de nombreux rires en se retournant vers son adversaire.

  • Prochain assaut je passerais la vitesse supérieure, rien que pour toi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyVen 10 Jan 2014 - 11:16

1,2... Satsuki reprenant ses appuis arma le dernier bras en direction Eichi d'un simple geste de doigts mais c'était déjà trop tard. 3... Le Wada esquiva sans mal le canevas de fer par sa vitesse bien supérieure au reste dans ce duel. 4... D'un bond, il s'élança vers la kunoichi qui n'était plus protégée. Une vrille et un uppercut puissant s'en suivirent. Là, le pantin au centre du terrain se décomposa, comme désarticulé. Les fils de chakra qui le reliait à la marionnettiste étaient rompus. Satsuki n'avait pu esquiver le coup et la violence du coup entre son menton et le poing adverse la projeta trois mètres en arrière. Elle heurta à la chute la structure métallique qui servait d'entrainement à l'agilité sur le terrain d'exercice.

Le choc brutal dissipa le genjutsu de son esprit et dévoila à nouveau la zone réelle de combat. Elle gisait au pied de la structure, crachant abondamment du sang par la bouche.

[Un coup supplémentaire et je suis finie...] articula mentalement la genin.


Sa mince riposte, qui n'était de toute façon pas prévue pour mettre fin au combat tout de suite avait échouée. Il était temps de réagir sérieusement.
Malgré le coup fracassant du garçon, Satsuki parvint à se relever sans mal et à le motiver un peu plus.

-Tes coups ont beau être rapides, j'ai été habitué à pire. Un uppercut ne viendra pas à bout de moi.

Le gamin parlait beaucoup, une chance qu'il ait l'avantage sur elle, sans quoi, il aurait trépassait depuis longtemps. Adossée contre le pied de la structure, main dans le dos, elle exécuta aussi rapidement que possible les signes nécessaires et subitement la marionnette reprit vie. L'ensemble de ses articulations cliquetèrent à nouveau mais plus violemment cette fois, à l'image d'Eichi avec son échauffement et le craquements de ses membres. D'un coup, le pantin fonça sur Eichi. Le précédent sceau apposé sur l'un de ses bras explosa et bloqua temporairement ce seul bras, rien de bien contraignant. L'épouvantail chargea le garçon avec ses trois autres bras. Le bouclier s'était rétracté et un fouet surgit d'une des paumes de bois. Un fouet peu ordinaire puisqu'il reliait une quinzaine de kunais par la foudre. Dans la chargé précipitée, un épais gaz jaillit du torse bombé de la marionnette. Un nuage sombre et brumeux apparût. Plus rien n'était visible.

Un crépitement plus tard, la chaîne de foudre sursauta dans le nuage et ondula de manière à fendre l'air horizontalement. Tout ce qui s'y trouvait ne pouvait qu'être flagellé puissamment sans qu'on y voit quelque chose. Dans l'action, alors que le pantin se tenait non loin du Wada, Satsuki, elle, s'était déjà retranché à l'autre bout du terrain. Le brouillard ne se dissiperait pas avant quelques temps mais aucun répit n'était autorisé. L'attaque ne fonctionnait pas tellement bien que le rival alors Satsuki optait pour une autre tactique. L'issue du combat approchait et si elle se débattait tant bien que mal à déjouer le taijutsu de son adversaire, les blessures physiques gagnaient de plus en plus sa santé. Sa ruse ne prendrait pas forme tout de suite et la crainte qu'elle n'y parvienne pas était grande. Elle donnerait tout jusqu'à l'avant dernier souffle, tel était son engouement, quitte à perdre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyVen 10 Jan 2014 - 21:16

Les frappes du Genin avaient fait mouche, tout son plan d'action avait parfaitement fonctionné. Il était désormais en position de supériorité physique écrasante. La marionnettiste, mal en point, saignait éclatée contre un des montants du lieu. Elle avait fait plusieurs erreurs durant ce combat comme sous-estimer fortement Eichi ou encore ne pas être indépendante de sa marionnette, ce qui l'avait empêcher de riposter ou de contrer sur l'assaut précédent. Il ne riait pourtant pas : Devoir prouver sa valeur dans un combat presque à mort ne l'amusait pas, et ce malgré le nombre de moqueries dont il usait. Le problème vint alors au moment où la demoiselle reprenait du courage malgré ses blessures, car celles du Wada arrivaient. Il fut plié quelques instants alors qu'il sentait le chakra diminuer de plus en plus son afflux dans son corps, la deuxième porte n'était pas loin, encore pus proche lorsque la kunoichi annonça une contre attaque.

La marionnette se réactiva mais une chose venait de changer, elle était plus vive, les fils bougeaient plus rapidement. Ces personnes pouvaient augmenter les capacités de leurs marionnettes comme les autres shinobis avec leurs corps ? Surpris Eichi n'enchaina pas de technique et laissa venir. Très rapidement la marionette chargea, sa vitesse était à peu de chose près équivalente à celle du Wada en première porte, d'ailleurs celle ci s'estompait bien trop rapidement à son goût. Un nuage étrange vint lui bloquer la vue : impossible désormais de prévoir une offensive et surtout de savoir où était la jeune fille. Un crépitement se fit alors entendre, Eichi plissait les yeux, cherchait dans le brouillard quand un éclair étrange vint sur lui. Pas le choix, comme prévu il devait passer la vitesse supérieure, oublier toutes ses douleurs et augmenter encore sa puissance destructrice.

  • Ah, ça c'est beau, mais bien trop tardif. Kyûmon ! Porte de la Guérison !


Une explosion de chakra minime sur le corps du Genin se fit ressentir, il ne souffrait plus et se tenait droit, on voyait des flux énergétiques bouger légèrement ses vêtements et ses cheveux commençaient eux aussi à s'envoler. La puissance de cette porte ne résidait pas en un bonus de vitesse comme la précédente, elles étaient sensiblement égales, mais elle augmentait de façon importante sa force de frappe : Là le moindre coup annonçait la fin certain du combat contre son adversaire, surtout actuellement. Le fouet arrivait, et le Shinobi rigolait d'avance face à cette technique : Il allait la traverser. Il activa dans la foulée une nouvelle technique de haut rang qui lui accordait une capacité impressionnante pour un utilisateur de Taijutsu : De la portée de frappe. Ses mains furent recouvertes d'une couche importante de Raiton, avec le renforcement des Portes célestes et en concentrant sa frappe, il devait pouvoir repousser l'attaque. Il accéléra en opposition au fouet et frappa des deux mains droit dessus. Ce qui repoussa l'attaque pour permettre au genin de passer. Maintenant que le principal était fait, il ne réfléchit pas longtemps pour savoir quoi faire.

Il allait si vite que rien qu'en courant il devait être capable de provoquer une mini tornade pour faire s'élever le brouillard, ce qu'il exécuta rapidement et qui eut aussi l'effet escompté. Là il perçu la marionnette pas loin et il porta une offensive destructrice sur le pantin de bois, une attaque qui allait être déterminante pour la suite. Il se rua sur sa cible et réédita sa technique de Raiton à bout portant sur l'arme de la Genin, si jamais cette frappe touchait, la marionnette serait presque inoffensive et le combat n'aurait plus lieu d'être.

Il se recula rapidement en prenant en compte où allaient les fils de chakra : Si il trouvait où était caché la jeune demoiselle, après avoir exterminé la marionnette, cet affrontement touchait à sa fin et elle devrait avouer la supériorité du Taijutsu.

  • Alors jeune Sunajin, me dites vous votre nom désormais ? Où dois-je réellement vous mettre à terre ?


Qu'importe la réponse, il connaissait déjà la suite. Il n'allait pas arrêter, et mettre la rebelle dans la poussière, le seul endroit où elle avait voulu souhaiter aller en défiant le Wada. Et tout ça pour un nom ... Quelle folie animait désormais le cœur noble des shinobis, ils étaient sorti des ombres pour maintenir la paix, et les voilà qui se frappent ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Satsuki
Informations
Messages : 113
Rang : B

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyVen 10 Jan 2014 - 22:45

La dernière offensive de la kunoichi du désert n'eut aucun effet une fois de plus. L'usage de ces portes célestes recelait bien des pouvoirs. Mais comme son maître lui avait apprit, toute technique a ses faiblesses et elle avait pu constater celles de son adversaire. La puissance au détriment de l'énergie. Le Wada s'affaiblissait vite et manquait terriblement de vigueur lorsque sa première porte s'estompa presque. Il enchaina la deuxième sans mal mais la faille à son taijutsu était percée.

Malheureusement pour l'Acajou du désert, le chakra manquait cruellement. A bout de souffle, affaiblit par la douleur, Eichi n'hésita pas à tenter une dernière attaque contre la jeune fille.

[Tu ne recules même pas face à une fille démunie, c'est bien...]

Dans un dernier effort, la genin bondit de sa cachette. En plein vol, elle ordonna à son pantin d'ériger pour la deuxième fois son meilleur atout défensif. Aussitôt demandé, aussittôt exécuté. Le pantin imita une rotation en direction du garçon, braqua un premier bras et déclencha le rempart. Le Wada ne pouvait que s'écraser dessus. Un second bras servit de pilier et un autre bouclier s'étendit horizontalement. Satsuki atterrit avec précision et splendeur sur l'égide de métal. Qu'allait-elle faire, l'offensive raiton de son rival allait la frapper de plein fouet !

Dans les secondes qui suivirent, un sentiment de joie la parcourut. Elle n'en frissonna pas pour autant mais c'est ravie qu'elle porta ses deux bras en signe de croix pour signifier que le combat était terminé.

A genou sur son estrade de fer, son pantin-serviteur craquelait d'engouement. Suite à cela, elle engagea son discours :

-Tu ne comprends donc rien. Cette lueur dans tes yeux le signifie... Depuis mes six ans j'ai dû me battre pour survivre. Je m'en suis toujours sorti, je n'ai jamais abandonné. Si dès le début ton taijutsu etait supérieur à mon kutsugu, pas une fois je n'admettrai que toi, shinobi, tu m'es supérieur. En cela, je ne m'avoue pas plus faible que toi. Mon endurance au combat réside dans cette réflexion. Aujourd'hui, ta force surpasse mon pantin mais viendra le jour où mon kutsugu te battra.

Le pointant du doigt, elle reprit :

-Je t'ai avant tout provoqué en duel pour que tu me prouves que lorsque mon kutsugu s'avouera vaincu, tu sauras prendre le relais. Tu voulais qu'on s'entende bien toi et moi ? C'est pas bien parti pour... mais voilà ma définition d'une équipe.

A ces mots, Satsuki se pencha en avant dans le brouillard levant et offrit un demi sourire au genin vainqueur avec en récompense un pouce levé, bras tendu dans sa direction.

-En tout cas, tu as toute ma confiance, affirma t-elle le visage enjoué.

Le garçon l'avait emporté. Le duel ne marquait pas simplement une victoire entre les deux ninjas mais bien la naissance d'une équipe et... d'une longue de rivalité ! Si la kunoichi s'avouait vaincu cette fois-là, elle refusait d'admettre que le marionnettisme n'était que pour les piètres ninjas. Sa fierté était intacte. La défaite lui importait peu, seul son art ninja la comblait. Sa marionnette peut-être était vexée mais ce n'était que partie remise. Qu'à cela ne tienne, leur prochain duel serait plus ardent encore !


Elle sauta du bouclier porteur pour s'en aller se soigner. Dans l'élan, l'épouvantail de bois vrilla dans tous les sens et derrière elle, après quelque pas sur la terre battue, chaque membre démantelé de son pantin étaient éparpillés au sol. Mais pas n'importe comment, pas en pagaille, un mot était écrit au sol, non un prénom ! ''SATSUKI''.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masato
Informations
Grade : Jônin de Suna
Messages : 444
Rang : A

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptySam 11 Jan 2014 - 14:06

Alors qu'il allait une nouvelle fois frapper la jeune fille, la marionnette se plaça en position de défense pour interrompre encore et toujours le moment de grâce qu'était une fin de combat. Le c'est qu'il ne s'arrêta et commença à frapper de toutes ses forces alors que la genin était apparu pile sur sa cible. Vu son état si il l'a touchait, elle était morte. Il arrêta alors son geste en plein milieu, le dégagement de Raiton partit sur les côtés du kugutsu. Elle commença alors un discours profond sur ses motivations, les équipes et tout ce qui allait de paire. L'état de la jeune sunajin était presque préoccupant, elle devait aller se faire soigner avant de vraiment s'évanouir, et Eichi aussi par la même occasion. Car lorsqu'il comprit le combat terminé il arrêta son utilisation des portes, automatiquement les douleurs ressurgirent et il mit genoux à terre.

La véritable récompense pour sa victoire était ce pouce levé vers lui et ce sourire, certes maigre, mais sourire tout de même. Il venait de se faire accepter par cette fille là, et ce n'avait pas été chose aisée. Il ne prononçait aucun mot, préférant garder son énergie à accuser le contrecoup et à boire les paroles de son interlocutrice. Elle affirma même faire confiance au shinobi aux cheveux blancs, cependant ce dernier savait bien que cela ne changerait pas leur façon d'être l'un avec l'autre, au contraire, ce serait encore plus électrique dans une recherche de perfection continuelle, et ça les rendrait bien meilleurs tout les deux. Eichi observa Lucy qui regardait la scène avec attention, elle avait dû bien profiter du combat, et n'avait même pas eu besoin d'intervenir, comme quoi les combattants avaient su rester lucides.

Se redressant il commença également à s'exprimer après les paroles de la jeune femme, tandis qu'elle tournait les talons direction l'hôpital, où allait bientôt la rejoindre le jeune genin déjà épuisé après seulement deux portes.

  • Ce fut un réel honneur de t'affronter, et je te fais confiance aussi. Notre rivalité nous rendra bien plus forts, sois-en persuadée ! *Là un nom apparu au sol, formé par la marionnette* ... Satsuki ...


Le dernier mot fut chuchoté pour lui même, pas besoin de l'interpeler de nouveau étant donné qu'elle avait fort à faire et que le shinobi n'avait plus rien à lui dire. Il s'asseyait alors quelques instants face vers le ciel. Il venait de gagner son premier combat contre une homologue, et bien que ça n'ai pas été de tout repos, il croyait fermement avoir dominé le match. Il n'avait pas été plus touché que ça hormis par ses ouvertures de portes. Cependant il se rendit compte que désormais elle connaissait son point faible, cette faille atroce mais éphémère où il était plus que vulnérable : Cet entre-deux portes dévastateur pour son corps et son esprit. Le seul moyen de l'éviter était de gâcher un peu de temps de la porte précédente pour activer la suivante. Après être revenu de ses pensées, il se retourna vers Lucy qui n'était pas parti pour lui demander son avis sur ce qu'elle venait de voir.

  • Alors, qu'en as-tu pensé ? J'aime avoir des avis extérieurs sur les prestations, j'ai quoi à améliorer ? Ma sociabilité c'est hors de question !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hassei Lucy
Informations
Messages : 150
Rang : C+

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] EmptyLun 13 Jan 2014 - 17:38

Les coups et les esquives pleuvaient. Le combat était à son apogée. Les techniques mais surtout les stratégies employées étaient intéressantes. Malgré que le duel ait une tendance à prendre un sens unique, dirigé par le Wada, Satsuki se défendait très bien. Après chaque nouvelle action de la part de l’Acajou des sables, sa cote regrimpait. C’est sa motivation et sa façon de ne jamais rien lâcher qui était le plus louable. Néanmoins ses techniques n’étaient pas mauvaises non plus. Pour bien faire, il aurait fallu stopper son adversaire au niveau de ses membres inférieur. C’est de là qu’il tirait son avantage. Il était rapide, très rapide. Mais également puissant au corps à corps. L’un comme l’autre avait ses points faibles et ses points forts. Mais pour le coup, la force brute aura eu raison des techniques de marionnettistes.

La jeune Hassei ressortit grandie de cet affrontement. Malgré son genjutsu qu’elle avait lancé pour amuser ses amis et leur rappeler que le duel n’était qu’un entraînement en non pas une question de vie ou de mort, elle avait assisté à la scène dans les moindre détails. Ce combat avait permis, en plus de pouvoir étudier les différents arts shinobis, de prendre conscience du chemin qu’elle avait décidé d’emprunter. A un certain moment elle comprit qu’elle devrait faire face à de la violence au quotidien, quelle qu’en soit son intensité. Cela lui faisait légèrement peur… Mais rapidement le spectacle qu’on lui offrait reprit son importance, et ses pensées ombragées s’envolèrent. A longueur que le match évoluait, Lucy réalisait plusieurs constats. Tout d’abord, elle comprit que face à un ennemi tel que Eishi, elle devait tout faire pour le tenir éloigné d’elle aussi longtemps que possible. L’immobiliser ou le neutraliser à certains endroits était la seule solution qu’elle trouva sur l’instant. D’autant plus qu’elle se focalisait également sur Satsuki. La question qui se posait à ce moment-là était de comprendre l’utilisation de sa marionnette. Une fois ceci fait, il lui faudrait imaginer un moyen de rompre le contact entre les deux inséparables. En réalité, en dépit d’être restée sur ce banc à regarder les deux autres genins s’attaquer et se défendre, la chanteuse n’avait pas chômé pour autant. Pour elle se fut un long moment de surveillance, mouvementé par des périodes de réflexion et d’interrogation intenses. Derrière ses apparences fragiles, une ninja à l’œil intéressé prenait place, donnant naissance à une fine stratège très observatrice.

Finalement, la raison prit le dessus sur la ténacité. Le combat prit fin lorsque Satsuki eut conscience de sa défaite “amicale“. Bien sûr Eishi et Lucy comprirent que dans des circonstances de guerre, la fin aurait été différente. Mais dans des cas comme celui-ci, la force était aussi de savoir reconnaître une situation de défaite. Là-dessus, suite à une dernière défense, la marionnettiste quitta les lieux sur de bonnes paroles, en direction de l’hôpital. Cette dernière donna son nom à son adversaire. Il s’agissait d’un symbole fort et profond. Une rivalité était inévitable, mais enfin tous deux se faisaient confiance.

La Wada aussi avait bien ramassé. Une fois l’adrénaline dissipé, il comprit ses blessures. Cependant, motivé par une dernière lueur de fierté, il vint demander le ressenti de l’unique genin féminin encore présente. Cette dernière rigola avant de s’exprimer.

« On en reparlera à l’hôpital. », répondit-elle en lui faisant un clin d’œil.
Dès le lendemain, la fille Hassei rendit visite à ses amis. Ceux-ci, plus en forme que jamais étaient prêt à en découdre de nouveau. C’est les bras chargés de friandises sunajins que Lucy fit son apparition. Le calme avait repris avec cette venue. Après avoir distribué ses présents, elle s’approcha d’Eishi, et comme promis, elle lui donna son point de vue.

« Si tu veux mon avis, soit plus réfléchi. Foncer tête baissée dans le tas directement peut-être utile de temps en temps… mais pas tout le temps… »
Et c’est tout ce qu’elle dirait au sujet du combat de la veille, ne voulant pas remettre du feu aux poudres. De toute façon, elle n’y connaissait pas grand-chose sur les duels. Ce n’était en rien une professionnelle. Elle avait agis ainsi uniquement sur la demande du Wada. D’ailleurs elle ne se serait pas permis d’en faire autant auprès de Satsuki, risquant de la blesser ou de la vexer puisqu’elle n’avait formulé aucune demande similaire. En tout cas, si elle avait eu à lui dire son ressenti, elle lui aurait dit qu’elle avait été très doué elle aussi et que malheureusement elle n’avait montré sa vraie puissance que vers la fin du combat. Peut-être par sous-estimation de son adversaire, ou bien par retenue… Concernant Lucy, elle ne pouvait qu’admettre la puissance de ses amis et elle en était fière.

Ce moment de complicité s’acheva avec le départ de la chanteuse, attendue par sa mère pour un duo musical. Les deux autres genins, rétablis, n’avaient plus aucune raison de rester dans cet hôpital. Tous les trois se reverraient sous peu, bien évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty
Message(#) Sujet: Re: Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu veux connaître mon nom ? Bats-toi avant. [Wada Eichi, Hassei Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'Entraînement-