N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Groupe #5 [Yu no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyVen 29 Nov 2013 - 18:30

Groupe #5 [Yu no Kuni] NoUxiHd
Contexte :
    L'équipe de Kyu Shord arriva et finalisa son débarquement personnel. Cependant, pour permettre à d'autres hommes de prendre position, il fallait assurément contrôler cette côte. Chose que Seki Zennosuke, Hayashi Raito et Aburame Ryosei ne laisseront assurément pas faire... Un point de contrôle d'une importance capitale... pour un combat dont l'issue sera une clé pour marcher sur le territoire ennemi.

    Description du terrain : plage, d'un côté le sable dur et de l'autre la mer, aucun obstacle.
    Chef d'unité Konoha/Kumo : Aucun.
    Chef d'unité Kiri/Suna : Kyu Shord.

Règles :
    ○ Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    ○ Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 24h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    ○ Chaque personnage a droit à un seul délai de 12h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    ○ Ce premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    ○ Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    ○ N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

Ordre de post :
    Samui Kakeshuou
    Seki Zennosuke
    Kyu Shord
    Aburame Ryosei
    Nura Sasurot
    Hayashi Raito
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 1 Déc 2013 - 10:52

Samui Kakeshuou, n'ayant pas posté dans les délais, dispose donc de son unique joker de 24h pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 1 Déc 2013 - 11:05

Les opérations étaient en œuvre depuis déjà un moment. Les escouades combattantes du village caché de la Brume s’étaient déjà déployées depuis quelques heures, afin de débarquer sur le continent et de frapper en vitesse. L’objectif ? Rejoindre nos alliés du Sable et s’enfoncer dans les lignes adverses pour y faire le plus de dégâts possibles. Cette stratégie, sous l’appellation d’une « Opération Amphibie », voulait donner l’avantage aux forces défendant l’Indépendance future des Nations mineurs. Plutôt que d’attendre l’adversaire en serrant les dents, Kiri et Suna prenaient le choix de mener l’offensive pour éloigner la menace de leurs terres, et pour mettre à bas ces infidèles qui ne reconnaissaient pas leurs erreurs. Quelle importance : la force apporterait la raison … aux survivants.

Mais pour cette fois, il faut croire que l’opération était uniquement menée par les forces du Pays de l’Eau. Effectivement, dans cet affrontement, nulle présence d’un Sunajin d’aucune sorte. Les Kirijins devraient se débrouiller seuls, et assurer leur mission de façon autonome. Même si cela peut vous paraître étrange, ce n’était que plus logique. Cette plage, que le trio apercevait au loin, n’était pas seulement un point de débarquement comme un autre. Il était destiné à être sécurisé le plus tôt possible pour que le reste des unités de Kiri puissent arriver sur la terre ferme. Un remake du Débarquement en Normandie, quoi … . Une étrangeté, allez savoir. Pour celui qui se tenait fièrement et sans crainte sur cet embarcadère, nulle raison de douter ou de s’inquiéter. Ce serait une mission cruciale, mais que cette escouade accomplirait avec brio.
A son bord, la Crinière Blanche pouvait compter sur des forces qu’il connaissait déjà bien. Kyu Shord, membre du Misuto, et homme de confiance lorsqu’il s’agissait de missions périlleuses nécessitant de déployer une certaine puissance. Nura Sasurot, élève de son équipe de ‘Tempête de Glace’, qui manipulait une affinité des plus intéressantes. Et qui devrait certainement déployer tout son talent pour vaincre. Un jeune homme qui allait connaître la guerre dès son plus jeune âge ; voilà à quoi ressembler cette équipe tout à fait atypique, mais à la détermination sans conteste ferme !

Embarqués depuis quelques heures sur un frêle esquif, notre équipe avait traversé les flots océaniques dans la discrétion, sans chercher à faire de vagues ni à traverser par prouesse : nage, marche sur l’eau pendant des heures et autres simagrées. Ils devaient arriver frais et motivés, pas besoin de gaspiller son chakra pour rien ! Après une traversée longue et ennuyeuse, la côté était en vue. Se rapprochant de son élève, et sans pour autant faire preuve de sentiments ou de bonté, Kakeshuou Samui se contentait de glisser quelques mots à l’oreille de son apprenti.

~ J’assurerais tes arrières pour ce premier combat, s’il arrive. Tâche de ne pas te laisser dépasser, et tiens bon sur cette plage … .

Quelques minutes plus tard, le trio posait pied sur la berge. Samui Kakeshuou marquait une petite distance avec son groupe, et se portait sur sa droite, afin de contrôler les environs. Pas de signes de l’ennemi. Une preuve que l’arrivée était une réussite ? Non, ce ne serait probablement pas aussi simple. Il fallait croire que, selon le dernier rapport, des informations s’étaient échappés et que l’adversaire était parfaitement au courant de nos manigances. Et on n’aurait fait venir aucun renfort sur cette plage ? Ce serait des plus étonnants. Et puis, … on ne peut sous-estimer l’expérience d’un vétéran. D’un homme qui a déjà parcouru de nombreux champs de bataille. Et en l’occurrence, il n’y a pas de doute. Ici, quelque chose ne tourne pas rond.

Dans un élan sécuritaire, et avec une série de mudras rapidement composés, notre membre du Clan Samui posait main au sol, et et se préparait à créer un diamètre d’assurance autour de lui. Malgré l’aspect granuleux et sablonneux du terrain, la Glace n’aurait aucun mal à s’emparer de ce terrain et à le geler immédiatement. Voilà qui lui fournirait de la ressource, sans parler de la mer, mais qui serait plus difficile à manipuler à cause de la haute densité de sel.
Un coup d’œil vers ses coéquipiers. Eux aussi semblaient se mettre en place et être prêts à examiner les lieux. Shord était un spécialiste de la Traque : peut-être avait-il déjà flairé quelque chose ? Nous le verrons bien … . Mais autant faire part de son avis, et de son ressenti.

~ Shord … ça m’étonnerait que nous soyons les seuls sur cette plage … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 1 Déc 2013 - 22:29

Le monde ninja était en ébullition. Depuis quelque temps la guerre faisait rage entre les forces coalisées de Kiri et de Suna contre celles de Konoha et de Kumo. Le rapport de force jusqu’ici était plutôt équilibré, les escarmouches entre les forces opposées n’ayant mené à aucune perte significative. Depuis peu, des rapports avaient circulé dans les plus hautes sphères, sur une éventuelle attaque d’envergure qui était planifiée par l’alliance ennemie. Une invasion en règle qui allait débarquer sur les côtes de Yu ni kuni. Une position certainement longuement étudiée par l’ennemi dans la mesure où la présence des forces de Kumo et de Konoha était plutôt réduite dans ce pays. Chose normale, Yu no kuni était considéré comme « neutre » ou plutôt libre. Une erreur par ces temps. Zennosuke avait du mal à comprendre pourquoi la hiérarchie ne profitait pas du chaos qui s’installait pour tout simplement s’emparer des terres libres entre le pays de la foudre et le pays du fer. Entre ces deux pays s’étendait certes le pays des moines, qui avaient déjà eu l’occasion de refuser une alliance avec Kumo, mais ce n’était pas un vrai problème. Si Seki Zennosuke présidait aux destinées du pays de la foudre, Shimo no kuni, Yu no kuni, Hai no Kuni, Nami no kuni auraient été sous le contrôle de Kumo. Les forces qui auraient pu être levées de ces territoires à conquérir auraient été d’un apport non négligeable dans cette guerre. De même, l’influence de Kiri aurait été cantonnée sur les îles de Hai et de Nami no kuni. Enfin, c’était peut-être trop dire. Déjà il fallait retirer à ces barbares venus de la mer, leur possession de Taki no Kuni. Un territoire qu’ils maintenaient sous contrôle de manière surréaliste. Une invasion en règle de Taki no kuni avec extermination des forces ennemies aurait du être planifié depuis belle lurette. Il restait à espérer que le prochain coup d'envergure serait justement de libérer Taki no kuni de l'influence de Kiri. Ils parlent de guerre de libération, quel paradoxe de garder un pays du grand continent sous leur contrôle et ce sans que leur allié de Suna n'ait quoi que ce soit à dire ! Beaucoup de choses étaient possible dans cette guerre, pour peu que les dirigeants de Konoha et de Kumo osent prendre les devants. Il manquait quelqu’un’un de tempérament dans les hautes sphères, il manquait un grain de folie pour faire bouger les lignes.

Placé sur une plage de Yu no Kuni, Zennosuke et son escouade guettaient. Caché, le trio avait pour mission de faire face au groupe de shinobis adverse qui serait dépêché sur cette plage. Ils pouvaient être aussi nombreux qu’ils souhaitaient, le trio devrait faire de son mieux pour refouler à la mer les envahisseurs. Une situation qui n’était pas sans rappeler celle que le Seki, et probablement les shinobis avec qui il partageait cette escouade, avaient vécu dans une fonderie quelque part dans le pays de la foudre lorsque l’alliance Konoha – Kumo affrontait le Genei Ryodan. Le Seki avait déjà connu ça. L’attente angoissante, un adversaire inconnu, et un combat probablement de très haut niveau qui attendait les différents protagonistes.

Profitant de la longue attente, le trio avait eu le temps de faire connaissance. Zennosuke avait dans son équipe un membre de l’ANBU de Konoha et un Genin de ce village. Un certain Aburame Ryosei, un shinobi maîtrisant un art inconnu du côté de Kaminari no Kuni. Un beau trio, manquant peut être d'expérience, mais plutôt prometteurs. Deux membres de ce trio s’étaient déjà illustrés dans une bataille à Kusa no Kuni contre un duo hétéroclite de sunajin et de kirijin. Il s'agissait de l’ANBU de konoha et le Seki de Kumo. Tous deux auraient à faire preuve à nouveau d’esprit d’équipe pour vaincre.

« Aujourd’hui encore nous n’aurons pas droit à l’erreur. Chaque bataille doit être remportée pour la grandeur de nos deux nations. » Présentant une main vers l’ANBU, le Seki souhaitait un top là de la part de ses coéquipiers. Une action qui leur permettrait de rehausser leur motivation au plus haut niveau. Un clin d’œil vers le Genin, qui devait vivre des moments uniques, et le Seki reporta son attention sur la plage. Là, un trio venait de mettre pied à terre.

« Ça y est, nous y sommes ! » Lança laconiquement Zennosuke. Déterminé, le Chuunin de Kumo, unique représentant de son village dans les environs, s’apprêtait à combattre sans relâche pour que cette plage reste neutre ou du moins soit sous contrôle de l’alliance Konoha – Kumo.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyLun 2 Déc 2013 - 10:44

La guerre est une plaie que portent les hommes au monde. Des idées différentes des contradictions qui ne peuvent être mis à l'amiable et qui donne un résultat qui montre bien l'étendue de la bêtise humaine. Comme l'on fait nos adversaires avec un temps d'avance sur nous, L'alliance Suna-Kiri à vue le jour comme l'alliance Kumo Konoha. Notre alliance faite, pour un objectif commun. Pouvoir voir une ligne frontalière ou seul les pays neutre seront vue sur cette carte qui fera l'idéologie que nous avons. Le contrôle des pays donne du pouvoir et se pouvoir même engendre la haine. Nous-même kirijin avons succombés à cette envie de pouvoir et même deux pays se sont vus conquérir par notre force de frappe qui ne peut plus être contester. Le village de Kiri est bel et bien l'une des quatre grandes puissances de ce monde et nos guerriers en montre sa puissance tous les jours. Nos anciens ont fait beaucoup de choses des bonnes choses et aussi des erreurs. Nous les jeunes en feront surement aussi, mais nous tenterons aussi de faire de notre mieux pour faire de ce monde ce qu'il y a de mieux. Pour le moment le temps des fleurs n'est pas venu et pour cette guerre nous ne pouvions pas nous passer de ses deux puissances qu'est Yuki no Kuni et Taki no Kuni, comme nous ne pouvons perdre cette bataille si notre plan d'action veut voir le jour. Nous devons posséder cet parti de côté pour laisser les autres embarcations se poser sans dégâts. Cette étape est primordiale. Cela est nécessaire pour qu'après cette guerre nous puissions rendre la liberté à ces pays. Moi-même, j'aurais même bien voulu proposer à ses pays qui souhaitent garder leur indépendance de faire un pacte avec nous pour le temps de cette guerre. Enfin, après je ne suis pas le seul impliqué dans cette histoire.

La mer est plutôt calme et dans ses lieux sans vies humaines, on peut se laisser berner par se calme qui laisse paraitre qu'une guerre n'est pas vraiment sur nous. L'ironie des choses qui font qu'à ce moment même nous partons sur une bataille certaine. Une équipe de trois dont je suis à la tête, je connais l'un de mes deux compatriotes et j'ai lu attentivement la fiche de poste de notre troisième larbin. L'élève de Kakeshuou. Dans ce cas nous avions donc un trio qui se connaît. Sauf moi et Nura qui est pallié par mes recherches faites sur lui. Je ne suis vraiment pas du genre à laisser un détail gêner ce que j'entreprends ou sur ce que je me suis lancé. Dans ce bateau je me mets à leur dire :

C'est certain nous allons devoir affronter une équipe adversaire. Notre but étant de garder cette parti de plage pour laisser nos alliés débarquer sans se faire détruire avant. Nous devons tout mettre en place pour réussir cet objectif des plus importants.

Après cela, je mis en avant plusieurs plans d'action donnant à chacun un rôle. Chacun sera vraiment utile dans ce plan. L'embarcation s'arrête et le devant du bateau se met à tomber pour nous laisser sortir sans obstacle. Kakeshuou se met à regarder autour de lui puis me prévient de la présence de personne. Je le regarde, faisant signe à Nura qu'il faut que l'on reste ensemble pour ce début d'embarcation, je m'approche du vétéran en lui faisant un signe positif. Oui j'ai bien vu que du monde est là pour nous faire un accueil des plus chaleureux. Le seul problème c'est qu'ils ne vont surement pas nous accueillir avec un banquet et une musique festive. Quand ses hommes se découvriront je me mettrais a dire

Bonjours messieurs, je ne voudrais pas de malentendu, je suppose que vous n'êtes pas là pour nous lancer des fleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aburame Ryosei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyLun 2 Déc 2013 - 21:19

Super. Je ne pouvais pas espérer mieux… Cela ne faisait que quelques semaines à peine que j’ai commencé mes premières missions, et voilà déjà que la situation se complique. N’ayant que très peu d’expérience, je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait. Enfin… Tout ce que j’ai pu comprendre, c’est que Konoha allait s’allier avec Kumo, pour faire face aux villages du Sable et de la Pluie réunis. Pour quelle raison ? Je ne sais pas trop, honnêtement. On me l’a expliqué, comme aux autres, mais je n’ai pas vraiment compris. De plus, je n’ai pas osé demander à ce que l’on m’explique de nouveau. Je vais aller très loin comme ça… Tout ce que je savais, c’était l’identité de nos alliés et de nos ennemis. Du moins… Je pense.

Toujours est-il que j’aurais préféré être n’importe où, plutôt que sur le champ de bataille. On m’a dépêché dans une équipe avec deux autres personnes, qui étaient plus gradées que moi. Ce n’est pas plus mal, je vais peut-être pouvoir rester davantage en retrait… Ce n’est pas que je veux les laisser faire tout le sale boulot, mais… Si en fait. Si c’était possible, je le ferai volontiers. Seulement, en agissant ainsi, je pourrais mettre encore plus en danger mes camarades et moi-même. Quelle plaie vraiment, je m’en passerai bien. Vivement que cela se termine… À condition que j’y survive. Là était ma plus grande crainte. Quoique, je suis plutôt doué pour fuir après tout, ça peut bien m’aider.

À m’entendre, on pourrait croire que je suis un jeune ninja terrorisé par cette guerre qui frappait nos villages, et qui craignait qu’un affrontement éclate dans lequel il participerait. À vrai dire, vous avez parfaitement raison, c’est tout à fait le cas. Néanmoins, savoir que je n’étais pas seul me rassurait un peu. Un peu, je dis bien. Mon premier partenaire était un certain Hayashi Raito, qui appartenait à mon village comme le suggère le nom qu’il porte. Le second m’était encore plus étranger, puisqu’il appartenait au village caché des nuages. Il s’appelait Seki Zennosuke. Honnêtement, je ne savais pas ce que notre petite équipe allait donner… J’appréhendais un peu le combat. Ils sont sûrement bien plus puissants que moi, mais je ne suis clairement pas une référence. J’ignore tout de ce qui peut nous arriver. Tant l’on va se retrouver face aux deux Kage adverses quoi. J’essaye tant bien que mal de me dire que c’est impossible…

Nous nous étions donc postés sur une plage, et nous nous sommes mis à attendre, sans pour autant savoir quoi. Notre ordre était d’empêcher ou de repousser toute embarcation sur cette zone, pour ne pas que les forces ennemies prennent position sur la côte. Ca, au moins, je l’ai compris. Je m’épate parfois. Enfin, je crois que j'ai compris. Le ninja de Kumo finit par briser le silence, nous rappelant que la moindre erreur ne pourrait être tolérée. Il n’a pas tort. Malgré moi, notre rôle pouvait être lourd de responsabilités… Laisser passer l’ennemi ici n’arrangerait pas du tout notre camp. Ahlala… Mais dans quelle galère j’ai pu me fourrer ? J’aurais du attendre un ou deux mois de plus avant de devenir shinobi, vraiment. Après qu’il ait parlé, je le vis m’adresser un clin d’œil, qui ne me conforta que très peu, et auquel je lui répondis par un simple hochement de la tête. Cependant, la phrase qui suivit eut l’effet contraire, en bien plus intensifié…

L’ennemi semblait bien être là. En tout cas, moi, je ne bouge pas tant que le signal n’est pas donné. Et après le signal… J’y réfléchirais. Pour l’instant, je comptais bien rester caché avec mes deux compères. Là pour le coup, je les suis totalement. Plus longtemps on restera caché, et mieux je me porterai… Vraiment.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMar 3 Déc 2013 - 2:19

Pourquoi ? Pourquoi on commence à se faire la guerre ? C'était la question qui tournait en rond dans ma tête, depuis que le senseï ma dit que la guerre contre Kumo et Konoha été lancé.
Il avait bien essayé de m'expliquer mais pour moi ses explications étaient aussi compréhensibles qu'un nouveau né commençant à parler. Je lui avait pourtant dit qu'il me fallai du temps pour comprendre et qu'il ne fallait pas me mettre des mots trop compliqués à comprendre mais ça bien sur il s'en foutait... Bref !
Je ne suis quand même pas mécontent de me retrouver dans le même groupe que lui. Combattre au côter de son senseï et donc pouvoir lui montrer ce que l'on vaut en combat réel, c'est vraiment cool. Dommage que mon frèro n'est pas pus être dans la même équipe que moi mais, bon à ce que j'ai cru comprendre, il c'est retrouvé avec la ptite Yuki, donc ça devrait pouvoir le faire.
De plus le frèro est bien plus intelligent que moi j'ai pas à m'inquiéter pour lui, se serait plus pour moi d'ailleurs même si je trouve ça amusant, faudrait pas que j'oublie que ce n'est pas un simple entraînement mais belle et bien une guerre où les combats se font, dans le but de tuer ses ennemis.

Mais bon l'équipe dans la qu'elle je suis tombé, n'a pas l'air si mal que ça. Déjà il y a mon senseï, qui n'est pas si inoffensif que ça sous ses aires de ptit vieux et il y a aussi se Shord qui était le chef de notre trio. Ça m'a d'ailleurs étonné que se soit lui, pourquoi ne pas avoir mis le doyen en chef ? C'est pas que je le trouve faible mais ça m'aurait paru plus logique de mettre le plus vieux en chef... Fin bon c'est pas moi qui choisi et je ne connais pas non plus les capacités de se Kyu Shord. 

Après avoir fait quelque heures de traverser sur se qui ressemblait à une barque, la côte commençait à apparaître. A ce moment-là mon senseï s'approcha de moi et me dit une phrase pour m'encourager et qu'il allait même surveiller mes arrières. 
Je lui repondi donc avec plaisir. 

Merci senseï de m'aider et j'essayerai de suivre t'es...vos conseils.

Pratiquement arrivée sur la plage et déjà le chef de notre belle équipe commença à nous parler de différent plan que je comprenais de moins en moins au fur et à mesure qu'il les racontait. Mais pour ne pas faire tâche j'acquiesça plus ou moins de la même façon que le senseï. 
Une fois descendu de l'embarcation je commençais à scruter l'horizon comme le faisait mes deux coéquipiers, du moins jusqu'à se que Shorde ne me face un signe pour m'approcher d'eux. 
A ce moment-la le chef se mis à parler en direction de silhouette légèrement cachet. 
Tout comme pour le suivre sans ayant vraiment fait attention à se qu'il venait de dire, je commença à secouer mes bras un peux dans tout les sens, de façon à les saluer de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMer 4 Déc 2013 - 1:26

    Opération amphibie. C'était donc le nom qu'avait donné les villages du Sable et de la Brume. Un nom accrocheur pour un raid complètement fou. Raito ne savait pas qui du Mizukage ou du Kazekage était à l'origine de cette opération, en claire, l'Hayashi ne savait pas quel était le Kage qui avait le plus perdu l'esprit. Le chûnin essayait maintenant depuis plusieurs semaines d'aller sur le terrain pour tenter de calmer les ardeurs des Kirijins et Sunajins. Mais les raisonner était une perte de temps, et pour l'instant chaque tentative s'était soldée par un combat. Heureusement que Raito trouvait les challenges amusants, à chaque fois il avait donné le meilleur de lui-même pour sortir victorieux des affrontements, et cela ne lui avait plutôt réussi. C'était donc un sentiment contradictoire dans lequel était plongé le Konohajin. D'un côté il espérait vraiment que la guerre cesse, afin d'épargner de nombreuses vies, et d'un autre, il ne pouvait nier l'excitation qui montait en lui à chaque fois qu'il débutait un combat. Il avait la chance de se mesurer à des ninjas de très haut niveau. Malgré tout, l'Hayashi ne devait pas se laisser dicter par ce raisonnement puéril et égoïste, dangereux de surcroit. Raito avait bien peur d'être incapable d'arrêter la guerre malheureusement, cet aspect ne dépendait pas de sa personne, il n'était pas encore assez puissant pour pouvoir arrêter une guerre de son propre chef. En revanche son sensei, Myakudou On', lui, avait le pouvoir de stopper le conflit, et le jeune homme avait une totale confiance en lui. Alors Raito donnerait le meilleur de lui-même pour lui donner du temps, repousser l'ennemi, même si au fond, il ne considérait pas les Kirijins et les Sunajins comme des ennemis. Il ne le pouvait plus, du moins, pas après l'alliance des villages contre Makka. Si tous les villages avaient réussi à coopérer, c'était que la paix était possible, pourquoi vouloir la briser avec une guerre pseudo-libératrice pour des villages neutres qui avaient, pour la plupart, choisi de rejoindre de leur propre chef les villages cachés. Du moins à Konoha. Kiri avait la réputation de « forcer » le choix des villages. Cette guerre n'avait d'autant pas de sens que c'était Kiri même, avec l'initiative de Suna, qui avait déclenché cette guerre. Non, décidément, Raito ne comprenait pas les motivations de ce Kyoshi Rei.

    Raito était sur une plage de Yu no Kuni, caché, attendant l'arrivée de l'ennemi. Car ennemi il y aurait. L'Hayashi et ses amis n'avaient pas été envoyés sur cette plage par hasard, d'après les informations recueillies par le QG, cette plage serait le lieu de débarquement d'une équipe de trois Kirijins. Les deux Konohajins et le Kumojin n'en savait pas plus. Zennosuke... Raito était assez content de faire équipe avec lui. Il s'était révélé être un très bon partenaire de combat durant une opposition qui avait opposé les deux protagonistes à un Kirijin : Samui Kakeshuou, et un Sunajin : Goren. Grâce à leur passé commun, ils commençaient à avoir certains automatismes tous les deux. Et le Seki ne semblait pas mécontent lui non plus d'être avec l'Hayashi. Raito ne put réprimer un petit sourire. Il était en train de se faire un ami Kumojin alors qu'il ne connaissait rien de sa vie intime, il ne le connaissait que sur un plan « professionnel » bien qu'il l'appréciait pour la personne qu'il semblait être. C'est alors que le Konohajin se promit quelque chose : lorsque la guerre serait finie, il irait rendre visite à Zennosuke à Kumo, en des temps bien plus joyeux. Cela impliquait une autre promesse que Rait s'était fait implicitement : rester en vie. L'équipe était également composé d'un compatriote Konohajin, un Aburame plus précisément. Le pauvre semblait vraiment effrayé par l'ampleur des évènements. Grâce à ses privilèges d'ANBU, Raito avait pu se procurer plusieurs informations sur ce Ryosei. Le pauvre avait lui aussi perdu ses parents. Et d'après son dossier, il était qualifier de grand... peureux. Ce n'était pas très rassurant pour la suite des évènements, mais l'Hayashi ne doutait pas de l'efficacité du genin. Il était persuadé qu'il ne leur fausserait pas fond bon.

    - Aujourd'hui encore mon ami, nous devons combattre à cause de la folie de deux hommes. Faisons honneur à nos villages, et puissions-nous sortir victorieux de cette folie que certains ont décidé d'appeler « Guerre ».

    Ryosei, ne t'inquiète pas, je suis là pour toi. Je donnerai ma vie pour te protéger s'il le faut, mais je t'en supplie, ne me rends pas la tâche plus difficile et bats toi. J'ai promis à certaines personnes à Konoha de te ramener saint et sauf. Je sais que cela est injuste de te faire participer à cette guerre alors que tu n'es qu'un genin, mais c'est comme ça... Cela nous montre que toutes les forces doivent être mobilisées devant la folie de Kiri et Suna. Mais souviens toi d'une chose : tu sauveras mieux ta peau à la défendre qu'à essayer de fuir. Car ceux que nous rencontrerons n'aurons aucun mal à te rattraper. Ne laisse pas transpirer ta peur, ou ils l'exploiteront. J'ai confiance en toi Ryosei.

    Un petit discours pour essayer de galvaniser l'Aburame. Raito ne savait pas s'il avait réussi à réconforter Ryosei, ou au contraire s'il l'avait encore plus effrayé. Le silence retomba. Le vent hurlait sur la plage. Et après un bon moment, un bateau accosta. L'opération amphibie commençait pour Raito et ses compagnons. Ils se devaient d'être forts et stratégiques sans quoi la victoire ne serait pas possible. L'Hayashi reconnut au loin sans difficulté une longue chevelure blanche qu'il avait combattu quelques semaines. La silhouette qu'il apercevait au loin le confortait dans son idée. Malgré le fait que Raito ne discernait pas très bien les visages à la distance où il était, il reconnut Kakeshuou, son vieil « ami ». A côté un tout jeune garçon. Il semblait bien plus faible que le Samui, sûrement un genin lui aussi. Et un autre homme. Kakeshuou semblait lui parler sans animosité, mais Raito n'était pas sûr. Si c'était le cas, c'était que le quinquagénaire tenait cet homme en respect. Il devait donc avoir une force au moins supérieure ou égale au Samui.

    - Bon les gars, il semble qu'il y ait un genin, Kakeshuou qui est de notre niveau Zennosuke, et un autre homme. Je ne suis pas sûr, mais il semble que l'Ancien lui parle avec estime. Bizarre quand on se rappelle comment il se comportait avec Goren. J'en déduis que ce Kirijin doit être au moins aussi fort que nous. Par précaution, disons qu'il est plus fort, cela veut dire que leur équipe est plus forte sur l'aspect de la puissance brute. Notre seule chance de gagner est de la jouer tactique, et d'être coordonner ! J'ai confiance en nous, ayez confiance en vous ! Attendons de voir ce qu'ils font avant d'agir, d'ici on a une bonne vue, et on est en sécurité.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyJeu 5 Déc 2013 - 1:22


L’équipe prenait position. Tous assuraient leur rôle et posaient pied sur ce banc de sable. Déjà en place, en attente d’un signe (qu’il soit de ses alliés ou de ses ennemis), Kakeshuou hésitait à entrer tout de suite en action. Pour l’heure, rien à suspecter. Quelqu’un pouvait intervenir à tout moment, comme seuls les oiseaux pouvaient arriver et partir sans aucune raison. Lorsque le combattant n’a aucun signe de vie venant de sa droite ou de sa gauche, son adrénaline est au point le plus critique ; car le corps ignore s’il faut ralentir ou accélérer le rythme cardiaque, s’il doit être prêt à prendre des coups et se renforcer, ou s’il peut se relâcher. Bref, un moment où le corps n’en fait qu’à sa tête, ne recevant aucun ordre du centre de commandement.

Les trois Kirijins avaient occupés l’espace et se contentaient d’attendre. Le plan était d’envoyer le signal après une demi-heure d’attente si rien ne semblait se passer. Histoire que les autres embarcations, qui se trouvaient plus au large, puissent s’approcher sans craindre les menaces d’un combat imminent. Il était donc important de procéder à une localisation minutieuse et à ne pas prendre de risques inconsidérés.

La décision était prise. Achevant ses mudras, notre quinquagénaire plaqua une main au sol. Il ne fallut qu’une fraction de seconde pour que la glace se saisisse des premiers grains de sable. Quelques secondes supplémentaires pour qu’un rayon d’un mètre soit pris dans le froid éternel. Trente secondes pour qu’une zone d’une vingtaine de mètres carrés soit emprisonnée à jamais dans la glace, comme une véritable patinoire ! Voilà qui serait largement suffisant pour les prochaines techniques qu’il devrait déployer.
Se redressant tout en prenant son temps, il observait son élève. Ce dernier partait pour la première fois en guerre. A un âge bien jeune. Plusieurs générations plus tôt, c’était le tour de Kakeshuou. Quelque part, il se retrouvait dans le corps chétif et peu confiant du gamin. Avec un peu de chances, il survivrait à ce premier affrontement ; s’il devait avoir lieu, bien entendu. Son senseï n’avait pas vraiment eu l’occasion de voir ses compétences en action directe. Serait-il assez bon pour anticiper, prévoir, contrer, contre-attaquer ? Et surtout … frapper sans hésiter ? C’était une étape importante pour la jeunesse ! De la menace à l’action … tous n’en étaient pas capables ! Espérons qu’il franchissait cette première muraille. Cela ne le rendrait que plus grand et plus puissant à l’avenir.

~ Si tu vois un adversaire, n’hésite pas une seule minute. Frappe sans poser de questions. C’est ça, une guerre. Voilà pour le premier conseil … .

Ces dunes étaient un véritable problème. En raison de la forme du paysage, aucun doute. On pouvait les observer sans être vus, et c’était bien le genre de choses qui ne convenaient pas à notre homme. Souffrir d’un handicap d’entrée de jeu n’était pas chose amusante pour notre ancien. Il sortait d’un problème de santé qui l’avait mis hors service pendant plusieurs années. Il comptait bien ne plus se retrouver dans pareille situation à l’avenir. Quel qu’en soit le prix à payer ! Alors, ces dunes : on les rase, on les sonde, on en fait un château bidon ?
Un regard vers son supérieur. Il savait bien que le capitaine d’équipe aurait tous les moyens de subvenir à ses besoins et ses problèmes. Après tout, il avait déjà amèrement fait les frais de ses compétences dans un passé lointain, mais assez proche pour connaître de façon globale ses compétences et ses points forts. Coup de bol ! Notre mystérieux chef d’équipe était loin d’être une buse en matière de détection. Et si ennemis il y avait dans les environs, il serait aisé de les repérer et de savoir à quoi s’attendre.

~ Shord, tu n’aurais pas un bonbon magique pour nous apporter plus d’informations ? Si tu n’as rien à me mettre sous la dent, je charge tête baissée ces collines, peu importe le danger que l’on trouve de l’autre côté. Je déteste rester là les bras ballants … .

Kakeshuou Samui avait déjà pris la position de course, prêt à se jeter en avant. Il ne comptait pas attendre quatre ans ! Allez, le chef d’équipe ! Des nouvelles ou pas … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMar 10 Déc 2013 - 0:04

Le Seki écouta le Konohajin le plus gradé tenter de calmer la peur du Genin : Aburame Ryosei. D’un œil indulgent, le kumojin regarda la scène. Ce n’était jamais évident de participer à sa première guerre et ce quel que soit sa puissance. Il y avait toujours une espèce de crainte de la mort qui enveloppait tout ton être et qui pouvait mener jusqu’à la paralysie ou à des actes de lâcheté tels que la désertion pure et simple. Mais ça, c’était en cas de peur extrême. Ryosei avait à ses côtés deux ninjas qui avaient vécu plus d’une guerre et bien des batailles. C'était une chance pour lui. Zennosuke pour sa part en était à sa deuxième guerre et à sa troisième grande bataille. Il saurait faire de son mieux pour donner de la confiance à ses partenaires. Jusqu’ici, il n’avait jamais perdu, même lorsque les circonstances étaient des plus défavorables. Des souvenirs de son combat avec un vieux Kadoria lui revint en tête. C’était lors de la guerre contre Makka, lors de l’invasion de Hai no kuni. Ce jour-là, il avait eu énormément de bol car son adversaire était démesurément supérieur au pauvre Genin qu’il était.

*Mouais, la chance joue aussi dans ce types de rencontres !* Se dit intérieurement le Seki en reportant son attention vers la plage. Raito avait terminé son discours qui était censé galvaniser le trio. Zennosuke était en totale phase avec les propos de Raito. Ce konohajin qu'il appréciait était sur la même longueur d'onde que lui. Et ça faisait plaisir à voir. Le Seki laisser les mots du konohajin résonner en lui. Il était prêt et motivé à bloc. Lorsque l’avenir ou la grandeur de Kumo était en jeu, il n’y avait pas à badiner. Il fallait se donner à fond et mettre en œuvre tout ce qu’il était possible de faire pour gagner toutes les batailles qui se présentaient. C’est ainsi que l’on arrive à remporter une guerre.

Là-bas, auprès du trio qui était sorti du bateau ayant accosté sur la plage, un groupe d’homme s’était approché après qu’un des trois ninjas ait levé la main en signe de salut et que Samui Kakeshuou ait fait apparaître de la glace tout autour de lui comme lors de leur première confrontation. Qui étaient ces hommes qui s’approchaient des ennemis de la sorte ? Des ninjas ennemis infiltrés ? Des alliés ? Aucune idée. Le vent qui soufflait déjà fort empêchait d’avoir la moindre idée de ce qui pouvait se dire à pareille distance. À la connaissance du Seki, les seuls membres de l’alliance Konoha, Kumo envoyés dans ce petit périmètre était Hayashi Raito, Aburame Ryosei et lui-même.

*Tant pis pour eux !* pensa le Seki. Le regard dur, le cœur battant la chamade, Zennosuke exécuta des mudra, aussitôt il ressentit comme un vague de puissance monter en lui. Ce n’était pas du chakra qui débordait en lui, ce n’était pas une explosion de chakra, pas même une montée du niveau de quantité de chakra, mais simplement un apport qualitatifs non négligeable. Quelque chose que l’on ne pouvait quantifier. En clair, pour un senseur, le niveau de chakra serait le même. Un souffle échappa de la bouche de Zennosuke avant qu'il ne s'adresse aux deux konohajin :

« Si vous avez de quoi profiter du boxon que je vais foutre sur cette plage, ne vous gênez pas ! » lâcha à demi-mot le Seki à l’intention de ses alliés. Puis silencieusement, le manieur de chakra exécuta à nouveau des mudra. Sur le terrain, aux côtés des ennemis et des hommes qui s’étaient rapprochés d’eux, de la poussière se leva. Quelque chose d'anodin étant donné que le vent soufflait déjà fort. C'était un coup de vent pendant cinq secondes, un coup de vent qui devenint subitement un ouragan. Cet ouragan ne venait pas de loin, il se créa tout proche du trio sans véritablement crier gare. Le trio et les hommes qui s'étaient approché, étaient en plein coeur de l'attaque qui couvrait une très large zone. Les effets étaient dévastateurs, violents à souhait. La poussière et le sable obstruaient la vue, la puissance de l’élément était tel que derrière les ennemis du kumojin, les flots semblèrent refoulés vers le lit de la mer tandis que le navire par lequel les kirijins étaient arrivés, était littéralement détruit et réduit en pièce par à cause du déchaînement de l'élément éolien . La puissance du vent était capable de faire s’envoler quiconque n’étant pas assez pas assez intelligent pour se protéger convenablement. S'il y avait de quelconques arbres proches de la mer,quels qu'en soit leur type, ils étaient déracinés et découpés en fins morceaux. À la fin de ce carnage, la poussière continuerait de masquer le paysage quelque temps tandis que la mer se rabattrait avec puissance sur la berge pour retrouver son lit naturel goulûment. Serait-ce suffisant pour endiguer cette première vague d'envahisseur ?

Groupe #5 [Yu no Kuni] Images?q=tbn:ANd9GcTkodmB2nTFDXeqCAeljCEJ3GDEemKM6ijQ3OsEp0EzyCwR5ZKPRg

*Bon accueil chers ennemis !* Observa Zennosuke avec un plaisir non dissimulé tandis qu’il demandait à ses coéquipiers de changer de position. Après une attaque, il n’était jamais bon de rester en place. Zennosuke recula sur sa droite de plusieurs mètres tandis qu’il exécutait déjà de nouveau mudra. Ses yeux restaient rivés sur l’endroit où étaient apparus les kirijins peu avant en attendant que la poussière retombe sur le sol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMer 11 Déc 2013 - 18:28

La terre ferme. Nous sommes arrivés en zone dangereuse et dans les terres ennemies. Un lieu où nous avons décidé de faire la guerre pour que notre pays ne soit pas ravagé par les dégâts que produise ce genre d’assaut. Nous sommes un peu les gardiens de la zone. Pour faire entrer les autres concurrents nous devons leur donner une zone sans risque. Le pied posé, nous prenons quelques minutes à regarder autour de nous et des présences ce sentent au loin. Restant grouper. Kakeshuou dans tout ça splendeur commence déjà à s’impatienter. Le regard toujours à la recherche potentiel d’ennemie, je réponds à question que Kakeshuou qui me demande :

Oui j’ai de quoi regarder, je me demande simplement si ça en vaut la peine? Après tout, pour nous viser ils doivent bien regarder ou ils visent non ? Et voir avec cette zone dégagé sur une distance plus que suffisante pour ça on ou six yeux et peu de chance qu’ils viennent de l’eau sinon on nous aurait attaqués dans le bateau. Nous gardons notre position pour le moment. On n’est pas ici pour attaquer, mais pour faire de cette zone une zone sûre.

Regardant dans cette direction, tout en marchant vers eux. On voit une formation se faire Rapidement le sable commence à voler avec un vent qui devient rapide en un temps record. L’attaque se sent puissant et un ninja de Rang Chunin arrive difficilement à en produire un tel résultat. Rapidement, je comprends que cette attaque va prendre très rapidement des proportions énormes. Attrapant rapidement le jeune ninja en pensant qu’il ne doit pas être capable de se protéger correctement d’une telle attaque. Je le positionne devant moi tout en créent deux grandes ailes de dragon faites de vapeur. Cette technique doit contenir l’attaque. Me mettant à dos du vent. Après tout protéger d’une telle attaque un membre de mon équipe avec est déjà une tâche ardue pour un homme qui n’a pas l’habitude de combattre avec une équipe. Le vent souffle et plus que le vent qui souffle les débris des lieux tapent sur mes ailes. Ayant devant moi le Genin je lui dis :

Le combat commence et les Ninjas qui sont contre nous ne vont surement pas finir sur cette attaque.

Le vent commence à avoir raison de mon bouclier. Si une attaque doit venir en même temps que cette attaque elle viendra avec ce vent. Je ne vois pas vraiment d’autre raison sauf le sol et même comme ça il y a peu de chose. Dans mes dires que je donne au Genin. C’est de se préparer à cette éventualité de se préparer à lui aussi défendre nos arrières et cela au même rang que moi ou Kakeshuou. Mes ailes ce mirent à lâcher et à faire des coupures dans mes vêtements avec des débris. Des blessures sont à donner sur mon dos. Pas de chose vraiment grave et pas plus gênante que cela. Cependant mes vêtements sont bons à jeter et je peux dès le premier tour dire avoir des blessures. Je peux donc déjà dire que j’ai donné de mon corps dans cette batail. Ironique quand l’on pense que l’on a à peine pu voir à quoi ressemble nos adversaires. La tempête est terminée et à la place de cette amas de vent le sable gène notre vue.

Bougeons. Il faut éviter qu’ils devinent notre position.

Tout en bougeant. Je mords mon doigt et invoque une araignée faisant ma taille qui pose devant moi.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aburame Ryosei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyJeu 12 Déc 2013 - 21:30

Respire. Ryosei, respire. Il fallait impérativement que je me calme. Quelle sottise vraiment d’être venu jusqu’ici. Peut-être qu’au village, il était encore possible de négocier… J’aurais pu le faire si j’étais moins intimidé par les hautes instances de la Feuille, et par la situation en elle-même. Jamais je n’aurais imaginé me retrouver dans une telle galère, et ce dès mes débuts. Pourquoi ? Qu’ai-je fait pour mériter ça ? Il devait bien y avoir un moyen de s’enfuir sans déshonorer Konoha… Le truc, c’était de trouver cette solution. Il fallait que je me penche plus sérieusement sur la question. Peut-être qu’en laissant un clone, je pourrais m’enfuir sans qu’ils ne me voient ? Non, non, mauvaise idée. Au moindre choc, le clone va disparaitre. C’est vraiment pas pratique comme technique quand on y pense.

Néanmoins, un des membres de mon équipe fit quelque chose stoppant net mes manigances, sans pour autant que son intervention ne me déplaise. C’était Raito, mon compère de Konoha. Il tenta de me rassurer avec ses paroles, mais pour ça il fallait que je me batte. Ses multiples conseils et paroles réconfortantes me firent un bien fou. Je me sentais un peu mieux en sécurité avec eux, et j’étais décidé à me battre… Enfin à peu près. En tout cas, je ne pus m’empêcher de secouer ma tête de haut en bas exagérément lorsqu’il mentionna le fait que ma présence ici était injuste pour moi. Je ne pouvais pas être plus d’accord avec lui pour le coup. J’allais garder ses paroles en mémoire le temps de cette bataille… Et des suivantes s’il y a, ce que je n’espère absolument pas…


- Compris… Je vais essayer, promis. Merci… !


Bien que tendu, je dus me résoudre à obéir à ses ordres. Il fallait impérativement que je les aide à battre nos adversaires… Si j’en crois ses paroles, je ne devrais rien risquer. Je savais que je pouvais lui faire confiance de toute manière. Une drôle d’impression cependant, puisque je ne le connaissais pas tellement après tout.

Une fois décidé à me lancer, j’écoutais les deux Chûnins parler stratégie. Raito exposa la situation, et il semblait avoir raison. J’aurais très bien pu envoyer un moustique en éclaireur, mais je ne pense pas que l’on pourra rester caché très longtemps… Il fallait attaquer tant qu’on avait encore l’initiative, on n’avait pas vraiment le choix là. Zennosuke s’était peut-être imaginé la même chose, puisqu’il décida de passer à l’offensive, nous demandant d’en profiter pour attaquer également. De sa bouche s’échappa un puissant souffle de vent qui balaya tout en direction du trio adverse. Wahou… C’était impressionnant ! On avait peut-être déjà gagné, qui sait ? Non, ça serait trop beau. Il fallait que je m’exécute également.

Une fois son attaque lancée, de nombreux moustiques sortirent de mes manches pour se répartir discrètement sur tout le terrain, tout autour de leur position avant l’attaque. Durant ce temps, mes mains se joignirent en un simple mudra, et des insectes se formèrent prêt de moi pour former deux copies conformes de ma personne. Tous trois, nous nous armions de deux kunais reliés à des parchemins explosifs, qu’on envoya dans le nuage de poussière causé par la déferlante de vent causée par le Kumojin, à six endroits différents. J’ignorais leur position exacte, mais six explosions de ce genre devraient couvrir un grand espace dans cet amas de poussière. Ca ne devrait pas rater.

... Comme ça ? C'est bien joué ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyVen 13 Déc 2013 - 1:46

À peine Yuki no kuni quitté que le senseï voulu transformer cette plage en une copie conforme. 
Je ne sais pas à quoi sa lui sert de fare ça. La seul chose que je sais, c'est que maintenant on marche sur de la glace, je pourrais m'amuser à glisser dessus, du moins au moment où la guerre sera fini, se sera légèrement mieux. 
Après ça, le senseï s'approche vers moi me donna le premier conseil, pour que j'évite de mordre trop vite la poussière. 
"Ne pas hésiter et foncer" ça je sais faire...du moins quand c'est un entraînement, mais bon guerre ou pas je réfléchi peux donc je devrai pouvoir y arrivait... j'espère. 
Je repondi donc avec rapidité à Kakehuou. 

Compris senseï, j'essaierai de faire du mieux que je peux. 

Par c'est parole, je me tenait prêt à attaquer quiconque, foncerait sur nous.
Mais la seule chose qui s'approcha de nous à grande vitesse été une grosse tempête de sable. D'ailleurs à se moment-là, Shord me tira ver lui puis il fit apparaître des sortes d'ailes. 
Vu la tête de Shord, ça ne devait pas être une simple technique. 
Ses ailes était vraiment solide, vu comment les petits cayoux et autres objets se cogner dessus pour rebondir plus loin. 
À ce moment-là mon protecteur me dit que les shinobis qui viennent de nous envoyer cette tempête, ne von sûrement pas en rester la. Il devait avoir raison d'autant plus si leurs adversaire était aussi fourber qu'Akio. 
Au bou d'apeine quelque seconde plus tard, les ailes de Kyu, se brisèrent mais heureusement c'était la fin de la tempête, peux être qu'il les avait simplement rangé. 

Me rappelant se que venait de me dire Shord, à propos d'une attaque suivante, je créa donc un mur pour pouvoir me protéger au cas où. 
Juste après avoir créé le mur, plusieurs explosion retentir dans toute la zone poussiéreuse. Mon mur avait l'air d'avoir tenu le coup.
J'entendis ensuite mon chef d'équipe dire qu'il fallait décamper pendant que la poussière était encore là avant de se faire repérer.
Je le mis donc à courire à toute vitesse vers lui sans attendre gentiment de me refaire bombarder. Et tout en courant dans la même direction que lui, j'entoura mes main d'acier à l'aide de ma barre que je portait dans mon dos pour en faire deux gants suivi d'une lame chacun à leur extrémité.

Skill:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 15 Déc 2013 - 18:33

Retard de jeu de la part de Hayashi Raito!

Joker utilisé, il lui reste 24h pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMar 17 Déc 2013 - 20:09

    Zennosuke ne demanda pas plus longtemps pour passer à l'action. Le Kumojin se lança de tout son être dans la bataille sans demander son reste. Il n'avait pas tort de le faire. Raito connaissait déjà Kakeshuou, et il était plutôt du genre à obéir aux ordres, sans se demander s'ils étaient légitimes. La conversation était vouée à l'échec. De toute manière, Kiri et Suna étaient maintenant trop engagés dans cette absurdité qu'ils avaient nommé Guerre d'Indépendance pour se rétracter. Le combat s'annonçait serré, et la victoire semblait difficile pour Raito et ses amis, mais ils n'avaient pas le choix, ils devaient gagner. L'Hayashi observa son ami de guerre expulser une quantité faramineuse de chakra Futon. Le chûnin en ressentait les vibrations jusqu'ici. Le combat commençait de façon titanesque mais il ne pourrait pas être de cette intensité très longtemps. Après tout, Zennosuke et Raito n'étaient que des chûnins, ils étaient capables de faire de belles choses, mais pas non plus de très grandes choses. Sans devoir en rajouter, l'Aburame qui les accompagnait n'était qu'un genin, leur marge de manœuvre était vraiment faible. Le jeune homme vit que les Kirijins essayaient de se défendre un à un. Et leur défense semblait tenir le choc. Raito ne pouvait pas laisser son coéquipier sacrifier une telle quantité de chakra pour finalement voir ses efforts réduits à néant. Non il devait agir, il s'élança à son tour et vint se positionner à côté du Seki. L'Hayashi imita son ami Kumojin et expulsa non pas une rafale de vent incroyable, mais une quantité stupéfiante de Katon. Le feu du Konohajin se mêla littéralement au vent du Kumojin, cette attaque était le symbole de leur alliance. Le feu semblait d'une puissance hors-norme d'autant plus qu'il était amplifié par l'attaque de Zennosuke. Le chûnin était sûr que cette attaque était synonyme d'efficacité, il ne voyait pas les Kirijins éviter cette vague de feu.

    Avec le vent et le feu qui entouraient les Kirijins, Raito en profita pour invoquer deux clones, un de l'ombre et un de bois. Il avait profité de la pagaille pour créer ces clones ce qui lui permettait déjà d'avoir une petite protection non négligeable : ses ennemis ne pouvaient pas savoir lequel des trois Raito était le vrai. Une fois que l'attaque engendrée par le Konohajin et le Kumonjin s'estompa, le chûnin put avoir une vue d'ensemble. Ryosei entra lui aussi en action, et il y alla de sa petite touche personnelle et si spécifique aux Aburame. Une attaque basée sur les insectes. Des explosions retentissaient sur tout le terrain, le genin ne devait pas y être étranger. Raito n'avait pas vraiment vu son compatriote agir, il avait du lui aussi attaquer juste après l'Hayashi. Il était, lui aussi, entouré de deux clones. Le Kirijin qui semblait être le plus puissant du groupe invoqua une araignée, cela ne rassurait pas l'Hayashi. Il devait analyser la situation et ne pas se laisser avoir par un manque de concentration, lui qui avait tellement l'habitude de foncer trop vite. Que pouvait-il bien manigancer en invoquant l'arachnide ? Une défense supplémentaire, ou un atout offensif de premier choix ? Il était encore trop top pour le dire, mais Raito préféra reculer pour ajouter de la distance entre lui et les soldats de Kiri, car c'est désormais à eux de contre-attaquer. Dans cette optique il invita ses coéquipiers à en faire de même. L'Hayashi avait encore bien assez de chakra pour se défendre et répondre à son tour. Le début de ce combat n'était pas si mal abordé, il ne fallait désormais pas tomber dans l'excès de confiance. Le trio devait croire en ses chances de victoire, faibles soient-elles, mais il ne devait surtout pas sous-estimer ses opposants. Il y avait bien une raison pour qu'on envoie simplement trois shinobis sur une plage, c'était qu'on les jugeait assez puissants pour faire face à une possible résistance. Alors shinobis de Kiri, montrez-nous ce dont vous êtes capables !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMer 18 Déc 2013 - 21:18


Pas même le temps d’échanger les politesses d’usage. D’usage ?? Nous sommes en guerre, ce genre de familiarités n’avait pas sa place sur le champ de bataille. Alors que la première équipe de reconnaissance avait posé pied sur la plage, l’ennemi ne lui laissait pas le temps de souffler, et faisait son apparition, profitant de leur position pour agir dans l’immédiat. Dans le laps de temps qui était le sien, Kakeshuou Samui avait rapidement identifié au moins deux des trois participants. Le hasard était une grande puissance dans ce monde, semble-t-il –même si notre homme n’y croyait pas. Bien qu’il ne connaisse pas son nom, le premier était bien un Shinobi de Kumogakure no Sato. Et certaines de ses techniques étaient déjà connues. Il pratiquait le Doton et le Fûton. Il fallait donc s’attendre à ce qu’il fasse démonstration d’un grand panel de techniques. Le second était Hayashi Raito, et il avait déjà fait sensation par sa maîtrise du Bois, le Mokuton. Bref, un duo qui avait déjà fait ses preuves. Quant au troisième, rien ne semblait indiquer ses compétences, si ce n’est son jeune âge qui indiquait très certainement un Genin. Soit. Le combat serait certainement plus aisé, même si cette soudaine apparition donnait un avantage certain aux défenseurs de cette plage.

D’ailleurs, les hostilités se firent sans présentation ni avertissement. Se débusquant de leur trou à rats, les trois protagonistes entraient déjà dans les festivités. Concentrant son énergie et sa force, le Kumojin déployait dès à présent une puissante technique de Vent, qui balayait déjà les premiers espaces. Soucieux, notre Chûnin de Kirigakure no Sato se tournait vers son disciple. Il était couvert et défendu par le leader de l’équipe : tant mieux, ce serait un souci en moins ! Maintenant, le quinquagénaire devait penser à sa propre survie. En ce qui le concernait, il n’avait pas beaucoup d’options. Devant la menace quasi invisible, notre homme composait rapidement ses mudras et frappait le sol, pompant directement sur la surface de glace. Le primate de Glace qui se dressa devant lui prit une place démesurée : posé sur ses deux mètres cinquante, le regard sévère et les dents serrés, il croisait les bras devant lui, prêt à encaisser l’attaque ! Ce n’était qu’une bête technique, il arriverait bien à la bloquer !
Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu. Et en l’occurrence, il fallait croire que cette attaque Katon était bien plus puissante que prévue. Le gorille, pourtant fièrement et solidement posé, souffrit bientôt de multiples lacérations, qui prirent de plus en plus de poids et d’ampleur. En quelques secondes, celles-ci étaient trop fortes pour que la sculpture de glace puisse tenir. Sans avoir vraiment le temps de parer à ce qui allait suivre, notre vétéran devait trouver un moyen de se prémunir. Couvrant ses bras de glace, il les positionna devant son visage pour se préserver de ce qui allait suivre. Il vit la glace éclater et la bourrasque de vent venir le frapper directement. Le singe de glace avait certes atténué la violence de l’attaque, mais elle restait néanmoins puissante et assez forte pour repousser notre homme sur une petite distance. Le corps s’en trouva tailladé, la chevelure ébouriffée et le souffle coupé. Une sacrée technique ! Face à un Jutsu d’une telle ampleur, il n’y avait pas de moyen de trouver une protection adéquate permettant de se prémunir de tous les dommages.

Déjà étalé sur une certaine distance, Kakeshuou Samui, malgré la secousse et les blessures non négligeables, savait qu’il ne pouvait se permettre de perdre ses repères. Projeté au sol, il ne perdit pas de temps pour autant et se releva, avec des douleurs bien réelles. Pendant sa remontée, il percevait bien autour de lui les explosions ; une nouvelle attaque ? Le reste du duo avait du les prendre en compte. Et si l’une des explosions vint non loin, l’attaque était faite à l’aveugle, sans objectif précis. Une chance en fin de compte. En revanche, il devenait urgent de se prémunir de tout assaut suivant la première vague. Ne perdant pas un instant, notre membre du Clan Samui composait de nouveaux mudras et frappait une nouvelle fois le sol. Ce bon vieux gorille surgissait de nouveau ! La dépense de chakra pouvait paraître superflue ! Après tout, rien ne garantissait que l’ennemi ne porte une nouvelle attaque. La poussière soulevée un peu plus tôt empêchait de voir quoi que ce soit.

Mais il est des fois où on bénéficie d’une véritable chance, et le minimum de jugeote qu’un homme peut avoir n’est jamais de trop. Le gorille de glace prenait de nouveau son allure fière ; bombant le torse et présentant un large sourire, presque sournois. Il était prêt à remplir son rôle et à assumer toutes les attaques ! A croire qu’il avait oublié la façon dont son congénère avait été tailladé un peu plus tôt. Mais il n’eut pas le temps non plus de savourer ce retour triomphal. La flamme qui vint lui lécher le bide n’eut rien d’accueillant, ne fêtait en rien son retour. Le feu s’emparait des lieux, balayait le terrain, faisant fondre la surface de glace qui était présente. Frappant la surface gelée avec ardeur, les deux éléments se repoussèrent mutuellement avec une force équivalente. Le singe tint bon, malgré la présence de l’élément contraire. A l’abri derrière sa créature, Kakeshuou reprenait son souffle. En soi, la dépense en chakra n’était pas énorme, mais cet ensemble de techniques ajouté aux blessures qu’il avait subi un peu plus tôt étaient déjà lourdes à porter. Si les évènements à venir prenaient une tournure semblable, on ne pouvait pas espérer que l’expédition de conquête s’en sorte. Une première défaite annoncée d’avance ? Notre vieux briscard ne permettrait pas qu’elle soit annoncée aussi tôt ! Le feu ne le menaçait désormais plus et son primate disparaissait en bloc de glace.
Il était peut-être temps d’inverser les rôles. La poussière soulevée par tout cela avait été balayée par la dernière technique de zone, et les flammes qui léchaient encore le sol commençaient à s’éteindre d’elle-même. Désormais, les deux équipes étaient face à face, à découvert, avec chacun ses petits atouts. Comptant sur les forces qu’il avait encore à sa disposition, Kakeshuou Samui entamait déjà quelques signes pour la suite. S’adressant à Shord … :

~ Il est peut-être temps de rendre la monnaie, qu’en penses-tu ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyJeu 19 Déc 2013 - 22:56

Le Seki termina de composer ses mudra. Un bunshin apparut à ses côtés. Il était fort, bien plus que ceux que Zennosuke avait l'habitude de créer. Ce bunshin jeta un regard sombre en direction de la tornade de sable créée par le Seki. Il regarda Raito qui y ajoutait une conséquente attaque de feu. Le tout faisait une magnifique technique d’une puissance effroyable. Le feu amplifié par le vent léchait et consumait tout dans la zone où se trouvait le trio. Profitant du chaos sur la zone de combat, d’un ton calme le Seki donna ses consignes à son bunshin :

« Ta cible est de ce côté-ci. Tâche de bien te placer. » Lâcha le Seki dans un murmure en indexant la zone où il souhaitait que son clone se rende. Aussitôt, ce dernier s’engouffra dans le sol. Peu de temps après la poussière retomba sur le sol, peu après que Ryosei ait installé ses pions. Mine de rien le trio était parvenu à combiner leurs actions de fort belle manière jusqu’ici. Le Samui semblait atteint par la technique du Seki à en juger par les dégâts sur ses habits. L’autre à côté, le blond qui semblait plein d’assurance, avait l’air un peu moins affecté par les évènements. Restait à savoir ce qu’il en était vraiment. Probablement que la distance entre les deux groupes était trop importante pour que le Seki puisse se faire un bon jugement. Zennosuke observa le trio adverse qui s’étalait devant lui. D’un craquement du cou, le Chuunin prit les devants en s’avançant sans craintes vers le trio. Les yeux rivés sur leurs mouvements, Zennosuke leur parlait d’une voix forte, pleine de convictions, ignorant les actions de ses alliés et s'intéressant particulièrement au Samui. C'était ce dernier qu'il connaissait :

« Kakeshuou, comme on se retrouve ! Je vois que tu es venu avec des amis. Saches que ce coup-ci, aucun de vous ne sortira vivant de cet endroit ! Il n’y aura aucun moyen pour vous de retourner à Kiri. » Le Seki n'avait pas tort. Car même si les kirijins étaient capable de marcher sur l'océan jusqu'à Mizu no kuni, leur moyen de transport, le bateau était totalement détruit.

*Vas-y !* lâcha le Seki, dans un message télépathique, à son clone.

Ayant capté l’attention du Samui, le Seki en profita pour frapper à nouveau. Ce coup-ci, il ne s’agissait pas d’une attaque physique, il ne s’agissait pas de quelque chose de visible, du moins par quelqu’un d’autre que les deux concernés. Non, il s’agissait d’une technique qui liait uniquement les deux adversaires qui se faisaient face et se toisaient. Un genjutsu frapperait de plein fouet le membre du clan Samui. Qui s’en rendrait compte ? Même un senseur ne peut avoir la capacité de capter ou de saisir les ambitions de contrôle de l’esprit de son allié, par un adversaire. A moins que la cible en question soit senseur. Là c’était tout autre chose, et pourtant même dans ce cas, il est des illusions qui font mouche quasi automatiquement ! Quand bien même quelque part, on sait qu’il y a quelque chose qui cloche. Vous me saisissez ?

*Souffre le Samui, souffre et meurt en silence !* Se dit intérieurement le Seki tandis qu’il savait que son illusion avait été lancée et que son bunshin s’était activé. Ce dernier sur le go de son original, émergea de terre à moitié, laissant uniquement la moitié de son buste apparaître. Il était sur le côté du Samui hors de la zone de glace. Soit. Compte tenu de l’effet de surprise, cumulé à la déstabilisation, le Samui était quasiment foutu. Ses capacités de réactions seraient réduites à néant ou du moins à peau de chagrin. Une violente et rapide attaque de Fûton tirée de manière oblique partit sur le manieur de glace en tenant compte de ses mouvements. Le bunshin s’engouffra sous terre tout de suite après.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 22 Déc 2013 - 16:24

L'attaque est vraiment surprenante. Mes ailes que j'ai depuis je ne sais quelle décennie viennent pour la première fois se briser sous une attaque dont j'ai du mal jauger. Une arme faite de vent et de feu. Du moins, c'est l'idée que je me fais en voyant un tel spectacle de Chaos. Protégeant mon partenaire cette affection semble aussi très bien être aussi le lien qui rend ma technique moins puissante en défense. Bien évidement et devant déplier plus pour laisser mon allier sous ma protection cette défense en devient moins solide. Après tout j'ai fait cette défense pour seulement défendre mes arrières et non s'elle d'un nombre conséquent d'allier. Dommage, je ressens cette chaleur et me mets à dire :

Ninja de Kiri tu vas devoir mettre du tien pour m'aider à défendre.

Évidemment. Vue que je suis en ce moment même en train de faire les Mudas pour poser à la suite mon Araignée créer une autre technique en même temps n'est pas dans mes cordes. Préparer la contre-attaque en devient primordiale si nous ne voulons pas subir les assauts répétés de nos assaillants dont je n'ai pu encore jauger la force et à la suite de cette attaque la chose qui va nous permettre de nous remettre dans le moule est bien ce petit temps dont la visibilité. Reste impossible sans technique. Il me faut donc en effet laisser le reste de la défense être posé par notre Cadet. J'ai confiance en lui. En tant que Ninja de Kiri, je sais qu'il en est capable, puis son Sensei est bien celui qui est à mes côtés en ce moment, donc s'il est là c'est qu'il peut se défendre un minimum. Même si Kakeshuou est un emmerdeur de première, je le vois mal laisser un de ses élèves partir se faire tuer sans pouvoir se défendre. L'attaque passée, l'obstruction mise en place mon invocation se met à apparaitre. Je la regarde et dit :

Pose tes bestioles sur le terrain.

Assez vague pour qu'aucun adversaire qui pourrait nous entendre comprennent ce qu'il va se produire, mais suffisamment pour que mon invocation comprennent l'idée. Avec la distance, je ne pense pas qu'ils m'entendent, mais on ne sait jamais. L'araignée plante son dard pendant un instant pendant que l'on change de position, mon invocation se mets à crée une quantité d'araignées faire de toile. Une toile qui a la particularitée d'exploser au contact humains. Pendant qu'un produit cela moi en même temps, je me mets à crée un clones de brume. Un seul oui, car cette technique de Bunshi bien particulière n'est pas une technique qui et plus efficace avec plusieurs clones. Celui-ci apparaissant je lui montre une direction et se mets à foncer avec une vitesse bien plus impressionnante que celle d'un clone normale. Le lieu indiqué étant le lieu dont j'ai vu mes adversaires la dernière fois. À ce moment-là j'entends une petite détonation. Mes araignées n'ont pas dû encore avoir eu le temps de se positionner pourtant, je réfléchir un petit temps et compris que l'explosion devait donc se tenir sous terre. Une chance pour le jeune Juunin qui sans ça, aurait surement vue une autre attaque venir filer sur nous et cela venant du sol. Mon attaque est mise en place et se produit sous plusieurs étapes. J'attrape KakeShuou leur faisant signe de reculer. Nous étions plus ou moins proches de nos adversaires, mais l'attaque de mon clone qui suit va se produire sur une bonne distance et donc autant qu'ils n'en subissent pas de dégât. Utilisant la blessure que je me suis faite pour invoquer la première araignée, j'en invoque une autre bien plus petite pour la poser sur le Samui. Je n'ai gère à lui expliquer les raisons, vue qu'il connait déjà son utilité.

Le sable commence déjà à se dissiper. À vrais dire quand je pose l'araignée sur Kakeshuou le sable est déjà presque plus là. Mon clone étant plutôt rapide c'est déjà pas mal séparer de notre groupe. L'équipe adverse s'étant aussi bouger nous. Mon clone se met à changer sa trajectoire. Se clones prés à exploser en un amas de vapeur brulante dès qu'il sera au corps-à-corps ou qu'ils reçoivent de trop importants dégâts cela créant une vapeur obstruant de nouveau la vision du champ de bataille. Mes Mines quant à elle d'après mes calculs se poseront juste après. Ce qui fera de ce champ un champ de bataille miné où seul moi saurais ou elle se trouve.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aburame Ryosei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMar 24 Déc 2013 - 11:15

Ah… ? Parce qu’on va vraiment les tuer ? On est obligé d’en arriver là ? Je veux bien les aider à les mettre hors d’état de nuire, mais je ne souhaitais en aucun cas être mêlé dans cette histoire de meurtre. Ca n’avait pas l’air le cas pour ce Zennosuke, d’après ses paroles, il voulait vraiment les éliminer. Vraiment, dans quoi me suis-je embarqué ? Vivement que ça se termine.

L’attaque combinée de mes deux partenaires étaient maintenant terminée, et elle avait laissé des traces de son passage sur le terrain. C’était époustouflant. Et plus époustouflant encore : il semblerait que nos adversaires aient survécu. C’est démentiel comme niveau ! Je n’ai absolument pas ma place au milieu de ce champ de bataille… Si l’attaque avait été menée par eux, je ne suis pas sûr que j’aurais survécu. Ca me parait impossible, l’attaque était bien trop puissante. J’aurais été consumée jusqu’à la dernière cellule. Bon, heureusement pour nous, c’est bien mon équipe qui a lancé cette offensive.

Mes insectes avaient profité de l’obstruction pour se placer, ils étaient prêts à agir maintenant. Dès que je le voudrais, je pouvais m’en servir. Ils étaient placés un peu de partout sur le terrain, nous encerclant littéralement. Il faut dire qu’ils ont eu un peu de temps pour se placer. De plus, je pouvais compter sur l’appui de mon clone pour m’aider à en profiter un maximum. Cet avantage devait être vite employé après tout. Je pris des précautions n’empêche, en restant bien placé derrière mes deux partenaires, avec mon clone.

Après des secondes qui étaient aussi longues que des heures, nous nous retrouvions tous face à face. Il y avait néanmoins deux détails supplémentaires… Une araignée, et le clone de l’un d’entre eux. N’ayant pas pu voir la manœuvre, j’ignorais totalement qui était le clone, et qui était l’original. Un handicap qui pouvait s’avérer majeur par la suite. Il fallait s’en débarrasser au plus vite, d’autant plus que l’un d’entre eux se ruait vers nous. Ca ne va pas se passer ainsi. Mon chakra Fûton s’engloba autour d’une grande partie de mes insectes, tous ceux qui étaient placés à proximité de notre groupe, et fusèrent à toutes allures vers l’assaillant, tandis que mon clone se chargea de les manipuler pour former un cocon immobilisant sur notre proie. Il ne devrait plus pouvoir bouger désormais, et se trouvait entre nos deux groupes.

Il y avait un autre coup à jouer, peut-être le plus délicat. Usant de nouveau de la même technique Fûton, mon chakra vint se concentrer autour d’un seul insecte ce coup-ci, qui était derrière nos ennemis, et il se rua sur le deuxième Kirijin à l’effigie similaire, c'est-à-dire la copie qui est restée en retrait. Sa vitesse était améliorée, et l’insecte était devenu une petite perceuse pouvant s’avérer très dangereuse. L’endroit que je visais ? Rien d’autre que sa nuque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMer 25 Déc 2013 - 3:31

La tempête de vent qu'arrivée à gérer au départ mon chef, se voyait être transformée en une tempête de flamme au quel le patron n'avait plus trop l'air de se protéger. En plus de ça, je commençais à sentir la chaleur de plus en plus intenable, en plus que vue que je sort d'un pays où il fait tout le temps froid, on va dire que ça ne m'arrange pas tout à fait les choses. 
Ah et c'est flammes immense qui commençaient à briser les ailes du chef, j'aime vraiment pas ça du tout, ça me rappelle un peux trop la fois où j'ai mis mon bras dans le four de mon père...c'était vraiment brûlant, bon c'est vrai que c'était un peut de ma faute mais, j'était tout petit et je ne savais pas que ça aller me laisser de vilaines marques de brûlure sur tout le bras en plus de mettre tordu de douleurs pendant pratiquement deux mois.
Maintenant je sais que si je fait rien, je fait finir comme mon bras, peux être même pire...à ce moment-là la vision d'un poulet rôtit traversa l'esprit du jeune kirijin. 

Non je ne veux pas finir comme ça ! 
Au même moment, Shord sorti le Nura de ses pensé en lui demandant son aide pour les protégers de cette effroyable attaque. 

Ok, je vais essayer même si la seule réel protection que j'ai ne pourras pas énormément nous protéger, donc attend toi à avoir chaud. 

Sasurot créât un petit mur d'acier juste derrière les ailes de son équipier, de façon à le soutenir mais comme il s'en douter son mur ne les protégeaient vraiment que très légèrement, en même temps il n'était fait que pour une personne. Et en plus de ça, le mur commençait déjà à se désintégrer comme pour les ailes, pas étonnant vue la puissance de cette attaque.
En urgence, le jeune Nura déposa ses bras sur sa bar d'acier afin de les enveloppers d'une couche d'acier le plus rapidement possible puis les mis derrière la tête de son chef, le forçant en même temps à s'agenouillait pour mieux protéger leur tête.  
L'acier qui atourer mes bras devenait de plus en plus chaud, mais se n'est pas si grave car, je pense qui si je n'aurais mis entour d'eux, ça m'aurait vraiment brûler un max. 

La tempête s'arrêta enfin, c'était vraiment une attaque démente, même si le Shord et moi venions de nous la prendre, je trouve quand même cette technique génial. Si j'ai la chance de survire, j'adorerais pouvoir faire créer de telle technique. 
Bon c'est vrai que pour l'instant on survi quand même pas mal, même si je souffre de multiple brûlure et mes vêtements son aussi salement amoché. 
Aller faut se reprendre, après tout on est pas mort donc on peux toujours les tabasser. 

Je créa ensuite mes gants en acier suivi d'une lame chacun, puis je me dirigea dans la même direction que Shord afin de me poster à coter de lui. 
Tout s'enchaînas ensuite très vite, le chef avait créée une areignée énorme, puis un clone de lui, qui lui ordonna de foncer vers l'ennemi pour ensuite finir par tirer le senseï vers nous et lui offrir une areignée plus petite que l'autre. 
J'ai pas vraiment compris pourquoi il a laisser son areignée en plan et pourquoi il a ramener le senseï mais je suppose qu'il sait se qu'il doit faire. 
À ce moment-la le clone du chef se fit attaquer par des insectes qui lui foncer dessus...des insectes...(sasurot sorta l'insecticide), j'hallucine, c'est quelqu'un qu'il les contrôles ou son clone à marcher sur un nie d'insectes affamés ? 

Bon, je sent que dans cette bataille, si je ne fait rien, je vais devenir fou, un coût une tempête de feu maintenant des insectes affamés, se seras quoi après ? Un dieu qui va vouloir jouer avec nous à shi-fu-mi pour savoir qui gagne la guerre... 
Je me tourna donc vers mes équipier puis, je chuchota de façon à essayer de pas trop me faire entendre par nos ennemis. 

Un de vous deux peux me dire qu'est-ce qu'il faut que je face, car la, la seule chose que je veux c'est foncer dans le tat donc à moins que vous n'ayez une meilleur idée moi je trace ! 

Skill:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hayashi Raito
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyDim 29 Déc 2013 - 18:29

    Le combat était lancé. Comme à son habitude, Zennosuke semblait déterminé pour en finir une bonne fois pour toute avec ses ennemis, entendez par là, les tuer. Raito avait appris à se contrôler depuis Kaminari no kuni, il avait appris à maitriser sa folie meurtrière, par contre s'il devait tuer de nouveau, il ne savait pas s'il réussirait à garder son contrôle. En tout cas, une chose était sûre, ils devaient faire en sorte que les Kirijins n'aillent pas plus loin. L'attaque de feu et de vent était incroyable, Raito n'avait peut-être jamais vu une attaque aussi puissante, et il n'avait encore moins imaginé être à l'origine d'une telle offensive. Mais il ne devait pas se laisser distraire par le spectacle pyrotechnique. L'attaque laisserait des blessures, cela ne faisait aucun doute, mais les adversaires de l'Hayashi n'étaient pas des débutants, du moins pas tous. Ils trouveraient un moyen de surmonter la tempête de flammes. Et c'est d'ailleurs ce qu'il se passa. Lorsque le Konohajin put enfin apercevoir ses ennemis, il y avait une araignée en plus, et également un clone. Ils avaient eux aussi pensé à faire un clone. C'était intéressant, Raito sentait l'excitation monter en lui, décidément ce combat serait titanesque, et l'Hayashi avait l'honneur d'en prendre part.

    Le genin qui se trouvait à côté de Raito semblait ébahi devant tant de puissances, et le chûnin devait bien reconnaître que le niveau des ninjas sur cette plage était impressionnant, mais il ne fallait pas qu'il se laisse déstabiliser. Mais il semblait néanmoins concentrer, ce qui signifiait qu'il préparait un coup, ou même qu'il était effectuait son coup. Il ne fallait jamais se fier à l'apparence d'un Aburame, parfois ils pouvaient sembler passifs alors qu'ils avaient en réalité trois coups d'avance sur leurs opposants. Ce clan pouvait faire très mal lors d'un affrontement sans avoir à bouger le petit doigt, leurs insectes pouvaient faire tout le travail. Et d'ailleurs, lui aussi avait fait un clone. L'Hayashi ne put réprimer un petit sourire, lui qui pensait être le seul à adorer cette technique, il avait bien tort.

    Zennosuke s'avança sans crainte. Raito en fit de même, ils devaient avoir une ligne bien compacte pour s'entraider les uns les autres au cas ou. Ryosei pouvait rester en arrière s'il le souhaitait, après tout il était le plus faible des trois, c'est celui qui devait donc être le plus en sécurité. Il avait profité du chaos engendré par l'attaque pour envoyer un clone s'attaquer au Samui. Puis, il s'adressa à ce dernier. Le Kumojin voulait en découdre avec lui. Fort bien, le Konohajin s'occuperait alors du blondinet et de son... araignée. Cette dernière semblait elle aussi active, Raito ne pouvait pas vraiment voir ce qu'elle faisait, mais elle semblait poser quelque chose. Rien de sûr cependant, il fallait donc faire attention à ne pas attaquer tête baisser le trio de la Brume Sanglante. Le plus haut gradé des Kirijins attaqua, ou alors peut-être était-ce son clone. Raito fut impressionner il fallait bien l'avouer, si c'était bien un clone, alors il était spécial. Il avait une vitesse impressionnante. L'Hayashi devait stopper l'avancée folle du Kirijin. Mais c'est alors que son compatriote entra en action.

    Il semblait que ce dernier avait posé des insectes tout autour de la zone de combat, et qu'il avait attendu le moment propice pour les faire intervenir. Bravo l'Aburame ! Bien qu'il semblait froussard, il avait vraiment de la ressource. Raito en était impressionné, et une idée lui traversa l'esprit. Il se promit que s'ils sortaient vivants de ce combat, l'Hayashi lui proposerait de devenir son élève. Aussitôt que le Kirijin fut immobilisé, le chûnin entra en action, du moins son clone. La réaction avait été quasi instantanée à l'action de l'Aburame. Pendant ce temps là, Zennosuke semblait encore occupé avec son Samui. Le clone de Raito envoya de nouveau une vague de feu, qui allait recouvrir le terrain. L'avantage c'était que l'originel n'utilisait pas de chakra, et pourtant l'attaque serait de nouveau très utile. Bien entendu le clone de l'ombre n'avait plus de réserve, mais il servirait encore de bouclier, et au besoin Raito pourrait toujours en invoquer de nouveau. Le clone de bois se tenait prêt à agir, si l'attaque de feu ne venait pas à bout de Shord il attaquerait pendant sa défense. Si Zennosuke n'avait pas eu Kakeshuou, l'Hayashi l'aurait. L'attaque du clone toucha bien entendu ce qui se révéla être le clone du Kirijin, et de nombreuses détonations s'en suivirent. Le terrain avait donc été miné. Heureusement l'attaque du clone du Konohajin avait eu une porté assez importante pour normalement toutes les supprimer.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyJeu 2 Jan 2014 - 2:25



Bien que les techniques s’étaient affalées sur lui comme une pluie diluvienne, le combattant du Pays de l’Eau s’en sortait pour l’instant, avec cependant des blessures non négligeables. Il s’estimait certes heureux d’avoir paré à cette situation, mais sa position n’était pas encore celle d’un homme tiré d’affaire. Pour l’heure, il devait reprendre ses esprits et initier un mouvement de riposte. Après tout, on ne pouvait pas prétendre à une invasion en se faisant sans arrêt repousser sur cette petite plage. Comme il venait de le signifier à son camarade, il était temps de passer aux choses sérieuses et de faire démonstration à l’adversaire de quelque autre technique.
Avant même d’avoir réellement pu agir, le Lion des Neiges se trouvait pris dans une perplexité des plus intenses. Une voix venait le frapper, sans qu’il ne puisse deviner sa provenance. D’où venait cette voix, alors qu’il ne voyait pas encore son interlocuteur ? De la télépathie ?? Ces sorts étaient extrêmement rares ! Et ce serait étonnant qu’un homme sur ce terrain puisse en faire usage, puisqu’aux dernières nouvelles, aucun membre du Clan Yamanaka n’était présent ! Les choses devenaient de plus en plus confuses. Du vrai n’importe quoi … . Mais malgré cette surprise, les nouvelles n’allèrent pas en le surprenant. Quoi, le navire à distance : détruit ? Mes fesses dans un cactus au milieu de la banquise ! Il était bien trop loin pour avoir été frappé par une quelconque technique. Prétendre que c’était le cas, et prétendre savoir l’existence de ces outils serait vraiment des plus improbables. Les navires étaient bel et bien présents, et étaient prêts à faire débarquer le reste de l’armée dès cette plage nettoyée. Ne me prends pas pour un crétin : vieillesse ne signifie pas sénilité !

En revanche, les choses allaient se corser plus vite que prévu ! Alors qu’une conversation des plus atypiques semblait s’engager, une ombre semblait dépasser le visage de son adversaire venu de Kumogakure no Sato, et changer de forme et d’apparence pour emprunter un corps chétif … pâle … à la chevelure blanche … mais au regard bien connu. Face à cet homme, d’une vingtaine d’années, qui refaisait surface, Kakeshuou Samui écarquillait de grands yeux et présentait un faciès sur le qui-vive : il connaissait mieux que quiconque cet homme !! Il savait bien de qui il s’agissait ! Il connaissait de lui ses techniques, sa renommée, son histoire ! Et surtout … ! Ce n’était pas possible qu’un être pareil fasse son apparition sur ce champ de bataille ! Et encore moins dans le camp de l’ennemi ! Aucune chance que cela soit réel, il s’agissait nécessairement une illusion, probablement créée par l’adversité ! Mais comment lutter face à un démon que l’on n’est jamais parvenu à dépasser, et qui a déjà plusieurs fois fait démonstration de sa puissance devant notre quinquagénaire. Certains Shinobis sont destinés à mourir très jeunes … trop jeunes. Et ils sombrent dans l’inconnu d’une mort glorieuse mais ignorée de tous. En revanche, d’autres viennent effectivement à mourir mais – bien que jeunes – laissent une marque de leur passage dans ce monde chargé de haine et de querelles incessantes ! Et que cet homme fasse son apparition maintenant, en ce jour … sur cette plage !

~ C’est impossible … Tu es mort sur l’île de la Cendre ! Tu ne peux pas avoir survécu, tu n’es qu’une illusion !!

Perlant à grosses gouttes, le Chûnin de Kiri était pris au dépourvu. Certes, l’intervention de son collègue le ramena à la réalité. Mais certaines choses ne se décident pas d’un simple coup de baguette magique. Et même s’il semblait avoir été rapatrié dans le monde des vivants, le Lion des Neiges ne pouvait prétendre à cela. En l’occurrence, il restait tétanisé par la vision qu’il avait eue. C’était bel et bien du Genjutsu ! Mais revoir ce visage après si longtemps, et de façon si soudaine … . Le personnage en question était très certainement quelqu’un de redoutable pour faire suer ainsi le vétéran de nombreuses guerres par le passé. Étrange que, après avoir émergé de son cauchemar, le combattant n’ait pas été capable de se relancer dans la bataille.
Mais parfois, tout n’est pas compréhensible. Et cela est d’autant plus le cas lorsque le corps refuse d’obéir à l’âme qui le commande. Déterminé à se battre et à recouvrir ses esprits, Kakeshuou Samui ne pouvait pourquoi pas bouger ses jambes ! Diablerie que cette situation où il se devait de réagir, sous la menace d’une frappe ennemie qui ne tarderait pas !

Pas le temps ! La voici ! La langue enflammée qui s’empara du paysage ne tarda pas à calciner les lieux, le sable comme le reste. Kyu Shord serait-il capable de protéger une fois de plus son élève ? Peu importe ; lui ne pouvait plus rien faire. Dans un effort quasi-surhumain pour sa position, le Lion des Neiges se contenta de croiser les bras et d’attendre que l’assaut vienne le prendre. La chaleur ne tarda pas à lui ronger le corps, et à le soulever. Il était propulsé par les explosions et les flammes. Ses blessures ne tardèrent pas à devenir plus sévères, ses vêtements ayant absorbés très certainement la première menace des flammes, mais ne le protégeant pas d’autres douleurs qui l’assaillirent en peu de temps. Soufflé par cette attaque de zone, le corps du quinquagénaire fut projeté dans l’eau salé de l’océan, dans un bruit sourd de masse éreintée et d’écumes. Toujours sur le rivage, libéré des entraves et des craintes qui était les siennes, notre homme n’en était pas moins conscient de sa situation. Désormais blessé, et certainement plus qu’il ne le fallait, il ne serait d’aucune utilité pour son équipe. Pire, il deviendrait un fardeau s’il fallait le protéger sans qu’il ne puisse agir en retour. Il tenait à combattre !! Mais il n’y avait rien à faire. Son cœur restait chargé de honte, mais il devait assumer ses erreurs et ses fautes dans cette bataille. Les critiques s’abattraient sur lui par la suite.

~ Shord-dono (han han) … navré (han han) … je dois me replier (han han) pour l’instant … (han han)

Plaquant sa main sur la surface aqueuse, notre homme à la chevelure blanche ébouriffée piochait dans ses dernières forces physiques et ses ressources de chakra pour créer une surface certaine frêle de glace, mais toutefois assez solide pour garder son corps et le laisser aller au gré des flots. Avec un regard terne et rageur sur cette plage qui avait vu sa défaite, Kakeshuou s’éloignait, laissant derrière lui ses camarades ; avec un seul objectif en tête : prendre sa revanche à l’avenir sur ces salopards !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyLun 6 Jan 2014 - 17:57

Les attaques des shinobis de l’alliance Kumo-Konoha s’enchaînaient. Après l’attaque combinée initiale vent et feu entre Raito et Zennosuke, le Seki poursuivit ses attaques. Concentré, pleinement concerné par ce qui se passait sous ses yeux, Zennosuke venait de s’en prendre au Samui via un genjutsu des plus déstabilisateurs. Une illusion qui allait faire ressortir les plus grandes peurs et craintes du Samui. Zennosuke vit souffrir sa cible devant lui comme prévu, figée sur place par la peur qu’elle était. Au même moment, un des doubles du kirijin blond (le clone de Shord) filait à très grande vitesse sur le trio représentant l’alliance. Aussitôt des insectes, précédemment déposés par l’Aburame, fusèrent sur le double pour totalement s’emparer de son être tandis que Raito concluait le tout par une nouvelle attaque d’envergure de feu et de flammes.

Au même moment, a côté du Samui, le bunshin de Zennosuke vit celui qu’il devait littéralement couper en deux, totalement paralysé par la peur provoquée par l’illusion dans laquelle il était pris. Un bruit sourd, particulièrement significatif, se fit entendre. D'un regard sur sa gauche et le bunshin put constater qu'une attaque de feu dévalait l’espace compris entre les deux équipes adversaire à grande vitesse. Le bunshin comprit alors qu’il n’aurait pas besoin de se dépenser plus que nécessaire. Le feu du konohajin s’emparerait du Samui qui ne pourrait rien faire d’autre qu’assister à sa propre fin, impuissant. D’un coup d’œil, le bunshin localisa le doublon du kirijin blond (l’original Shord) aux côtés d’un ninja qui semblait impressionné par la puissance des éléments déchaînés. Tout juste au moment où le bunshin finissait d’entrer sous terre pour mener sa prochaine forfaiture, les flammes s’emparèrent de sa position initiale brûlant tout, aux alentours et sur son passage, avec une violence inouïe.

Zennosuke, assistait à ce nouveau combo avec un regard plein d’assurance. Il serait véritablement étonné si ce trio adverse se sortait de ce pétrin. Leurs chances de gagner cette bataille s’amenuisaient fortement. À chaque nouvelle attaque du trio défendant l’alliance Kumo-Konoha, le trio de kirijin perdait chaque fois un peu plus de terrain. Ils ne pouvaient rien faire d’autre que repousser successivement les attaques qui pleuvaient sur eux tel un déluge, les empêchant de se concerter et de tenter une quelconque riposte d'envergure. Sur cette plage s’écrirait en lettres d’or une victoire retentissante de l’alliance Kumo-Konoha contre ceux qui avaient osé déclarer une guerre aussi absurde !

Le cœur battant, l’adrénaline à son paroxysme, le Seki posait un regard plein de méfiance sur l’endroit que venait de lécher le feu. Il vit le corps du Samui s’élever dans l’air et être propulsé dans l’eau sous la puissance de l’élément Katon. Des explosions avaient retenti. Qu’était-ce donc ? Qu’importe, pour l’heure il fallait appesantir sur la suite du combat. Pour le moment, depuis le début des échanges, le trio kirijin ou du moins ce qu’il en restait aurait un peu d’accalmie. En profiteraient-ils pour fuir ? Ou souhaitaient-ils un combat à mort ? Quel que soit l’option choisie, Zennosuke se préparait. La débauche d’énergie à laquelle il s’était adonné l’avait privé de la plupart de son énergie. Il le sentait en lui. Ses nerfs et certains de ses muscles commençaient à tirer, signe qu’il s’était beaucoup donné, probablement trop en un laps de temps très court. Seulement le fait qu’il combatte, en ce jour, pour un idéal qu’il estimait plus grand que lui, le maintenait encore debout et fier. Il se donnerait jusqu’à la fin dans ce combat, quelle qu’en soit l’issue. Vu le travail accompli jusqu'ici, elle ne pouvait être qu'heureuse.

Quelques secondes après que le feu soit passé, le bunshin de Zennosuke sortit de terre sous la position qui était celle des kirijins. Il visait ni plus, ni moins que le ninja aux cheveux blonds qu’il souhaitait enfoncer dans le sol. Si ce dernier n’était plus sur place il tenterait une attaque à mi-distance selon l’endroit où se trouvait sa cible ou il retournerait sous terre tout simplement s’il en jamais il en avait le temps ou l’occasion. Son énergie à lui également commençait à s’amenuiser grandement, mais il était encore capable d’action utiles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyMer 8 Jan 2014 - 14:32

Chaque batail ne peux être gagné, les lames retentissantes et s’entrechoquant montre la barbarie que l’homme peut exercer sur d’autres et cela pour des raisons qu’eux même ne comprennent pas toujours. Un monde en guerre n’est qu’une successivité d’incohérence humaine. Le combat à maintenant commencé depuis quelques temps et cela peut paraitre bizarre, mais la coalition de trois Ninjas de Kiri ne semble pouvoir rien faire face à une équipe de Ninja qui les attendent sur la plage. Les techniques s’enchaînant, nos trois compatriotes ont beaux se démener en défense comme en attaque aucune parade ne semble pouvoir fonctionner et même inquiéter nos jeunes adversaires. Le combat n’en est pourtant pas fini et pour ma part loin est dans mon genre de caractère de terminer un combat quand ses capacités lui permettent encore de faire beaucoup. Pourtant malgré cette fougue sans le moindre intérêt combatif, mais juste professionnel. Il est sûr que si le risque qu’un dès notre peut être sauvé par une fuite, je n’hésiterais pas à quitter le camp. Cependant, même sans compter les attaques qui ne semblent pas vraiment réussite le plus impressionnant c’est que chaque action de nos adversaires semblent munies d’une incroyable volonté. Une force qui semble mettre cette force en avant. Je ne peux qu’être impressionné de voir une telle force. Je ne connais guère nos assaillants, que ce soit de visage comme dans la vie c’est la première fois que je les vois, mais je ne peux qu’être admiratif par autant de force. Une chose que même leurs points qui semblent les moins fort arrivent à faire des choses plus que réussis.

Mes pièces importantes furent posées. Du moins sur un temps qui fut bien plus court que je ne pense et de plus sans éliminer un adversaire posé sur le sol. Pourquoi je n’ai guère de réponse. Surement la chance, après tout c’est un atout tout aussi fort qu’un autre. Mon clone maintenant piégée par une prison d’insecte qui ne peut réussir à continuer sa route, une manière intéressante de contrer l’attaque de mon clone, une manière d’empêcher celui-là de finir le travail que je lui ai demandé. Là, plusieurs choses se produisent. Un autre homme montre sa tête en face d’un Kakeshuou paralysé par la peur, pendant que mes dons de sensoriel semblent activés cette sorte de sixième sens que j’ai acquis en maniant mon chakra, une capacité me permettant de prendre les meilleurs décisions ou du moins d’avoir un instinct développé. Je sens à cet instant les réactions que je me dois d’avoir sans pour autant comprendre vraiment ce qui se passe. Une action qui semble simple et sans vraiment d’effets, mais qui pourtant en est couteuse en chakra ce qui rend cette technique épuisante et à éviter d’utiliser. Une rotation rapide sur la gauche, net et sans véritable raison sauf celle de cette sorte de technique. Tout en prenant une arme bien spéciale dans mon sac, je peux voir frôler de manière très proche de mon œil un insecte volant à une allure stupéfiante. Un insecte qui aurait surement pu faire surement plus de dégât qu’une arme banal et qui fus esquivé de justesse. Du moins à en juger la vitesse. Le temps n’est plus à perdre. Prenant la suite de mon action. J’imbibe cette arme qui ressemble énormément à une griffe de dragon. Là l’action produite avant de ne continuer mon action. Je me penche. Une main commençant à s’approcher de ma réserve d’arme posée sur le dos et l’autre s’approchant du sol. Je me mets à insuffler du chakra Raiton au sol pour gêner temporairement un adversaire. Ma cible ? Cet homme à l’effigie du clone ayant tenté de me bloquer. Pourquoi lui ? Je connais très bien mon invocation et pendant mon action elle aussi combat. De plus c’est le seul que je peux vraiment visés, car n’ayant pas de double je suis sûr de ne pas me faire leurrer. Usant d’une technique Futon et se servant de ses mines ayant apparu trop tôt. L’araignée se mets à stopper l’attaque, mais pas que. Le vent ayant emporté avec elle les mines crées d’un côté une protection contre cette attaque de zone. Mais de l’autre côté de nos adversaires elle crée aussi une attaque tout aussi forte. Mon clone pris sur une défense qui semble tout aussi inutile que futile explose sur la force des deux attaques laissant en même temps passer une explosion de vapeur ne servant à rien. Mon ami de gauche se prenant l’attaque de plein fouet pour ma part j’ai pu me protéger de nouveau avec mes ailes. Le repli est primordial. Je ne pouvais laisser mourir un de mes hommes sur le champ de batail sans tenter de le ramener chez nous pour se faire soigner. Profitant de la brume pour faire replier mon équipe je pris le lourd corps de mon allier en laissant croire à une potentiel nouvelle attaque qui n’aura guère lieux. Le temps passe et mon replie ne semblez plus être mise en péril par nos adversaire. Arrivant vers les bateaux posés bien plus loin, nous reprenions la route dans nos campagnes de brume et de marécage





hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aburame Ryosei
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] EmptyLun 13 Jan 2014 - 18:29

Ce combat était définitivement d’un tout autre niveau. Mes deux partenaires montraient une puissance de frappe phénoménale pour un simple Genin comme moi, et nos adversaires étaient d’une ténacité absolument remarquable. Je ne me sentais pas tellement à ma place. J’ai réussi à placer quelques techniques, comme l’immobilisation d’un Kirijin cloné ou non, mais rien de plus. Mon insecte a été esquivé de justesse par le double de l’immobilisé, d’une manière déconcertante. Jamais je n’aurais pensé qu’il puisse sentir la technique venir, et l’esquiver par la même occasion. Je pouvais peut-être être utile, mais ce n’est pas l’impression que j’avais, si mes attaques s’esquivent aussi facilement…

La suite de l’offensive arriva donc, de nouveau une Katon qui fusa vers nos adversaires. La suite, je ne pouvais pas bien la voir vu l’intensité des attaques, mais il semblerait qu’elle fut en partie contenue… Oui, je dis bien en partie, puisqu’il semblerait qu’il y ait eu des dégâts en face… Un des Kirijins semblait être vaincu, et s’éloignait du champ de bataille en se laissant emporter sur l’eau. Néanmoins, il n’a pas été la seule victime de cet assaut. L’adversaire entre nous, qui s’était avéré être un clone avait aussi été vaincu, ainsi que tous mes insectes sur le terrain. Il n’en restait plus aucun. Si je voulais reprendre d’assaut le terrain, il allait falloir tout reprendre depuis le début… Heureusement qu’il y en avait encore beaucoup de vivants en moi.

Ce n’était néanmoins pas encore totalement fini… Il restait une offensive adverse, qui a pu être gérée par le Seki qui était à nos côtés. À vrai dire, je ne l’avais pas vu venir celle-là… Mais bon. C’est ensuite que les deux Kirijins restants prirent la fuite. Ils avaient profité de la brume qui semblant être sortie de ce clone pour s’échapper… Dès qu’on les vit s’enfuir, il était déjà trop tard. Mais ça ne changeait pas grand-chose, puisque nous…Nous avons gagné ? Il fallait croire…


- C’est fini… ?


Tout en soupirant, l’angoisse de ce combat chuta. J’ai au moins pu sortir vivant de mon premier combat, et il s’était soldé par une victoire… Bon, en soit, c’était en grande partie grâce aux deux Chûnins de l’équipe, mais j’étais plutôt content tout de même. Me laissant tomber, je m’asseyais sur le sable de cette plage, profitant du moment de repos qui nous était accordée. Notre mission était accomplie après tout, le groupe qui devait prendre d’assaut cette plage a pu être éloigné. Tout portait à croire qu’ils avaient repris la mer pour rentrer cher eux… Tant mieux. Je commençais à être à bout de chakra moi… Il ne m’en restait plus beaucoup. Ce n’est pas plus mal que nous en ayons fini une bonne fois pour toute… Un sourire s’anima sur mon visage, bien que dépité par la fatigue.


- On les a eus !


Poings tournés vers le ciel, je me laissais ensuite tomber sur la plage. Vive le repos.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #5 [Yu no Kuni] Groupe #5 [Yu no Kuni] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe #5 [Yu no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Guerres :: Guerre pour l'Indépendance :: Rebondissement #1 : Opération amphibie-