N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyLun 4 Nov 2013 - 20:20

Chacun des protagonistes étaient partis sur sa propre piste ou presque. Sans doute que déjà certains d'entre eux se trouvait être sur la bonne piste alors même qu'ils l’ignoraient. Mais se dispersant de ça et là au fur et à mesure de leur enquête ils passèrent peut-être à côté d'un drame innommable. En effet, il n'y a pas plus d'une heure, le cris d'une femme horrifié retentit dans le quartier "rouge" de Kiri. Les Shinobis soumis au conseil Clanique pour l'ordre publique arrivèrent en trombe mais hélas trop tard. Dans le fond d'une ruelle sombre, non loin d'une maison close normalement fermé en ce début d'après-midi, on y retrouve deux jeunes femmes. L'une est en vie, mais livide et amorphe, semble t-il tant choqué parce qu'elle a vu qu'elle ne se trouve plus capable de parler ou de bouger. Recroqueviller sur elle en se balançant comme une enfant. A côté d'elle. Le cadavre d'une femme. Cette fois, c'est son visage qui a simplement été retiré. Mais pas une goutte de sang. Pas de trace de lutte. C'est comme si son visage lui avait été retiré en quelques secondes.

Les responsables des forces de l'ordre désarçonnés par cette vision ont immédiatement fait appelle aux services chargés de l'enquêtes et c'est ainsi tous les shinobis qui doivent maintenant se retrouver sur ce lieu de crime.


-Il y'a une émanation de chakra curieuse sur la scène de crime.
-La femme est couché sur le dos sans visage et nu.
-La jeune femme traumatisé ne pourra parler que si on l'aide efficacement à le faire.
-Aucun objet ou trace de lutte n'a été laissé.
-La maison était et est toujours fermé en ce début d'après-midi.
-Il n'a aucune issu hormis l'entrée de la rue pourtant personne n'a été vu en train d'en sortir après le cris de la jeune femme.
-La jeune femme morte possède également un sceau.

Ordre de post :
    Samui Kakeshou (Conseil Clanique)
    Jisetsu Aizen (Gouvernement)
    Kyu Shord (Conseil Clanique)
    Samui Yuki (Gouvernement)
    Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyVen 8 Nov 2013 - 0:33


Il faut croire qu’un simple cri pouvait désormais rassembler toutes les forces militaires en présence dans le village. Enfin … . Le cri au loup d’un petit enfant était bien parvenu à mobiliser les habitants du hameau dans le conte pour enfants : pourquoi nos hommes ne se feraient-ils pas avoir par les mêmes conneries ? Les Ninjas étaient des militaires ; réfléchir n’était pas forcément leur atout majeur. En revanche, rappliquer sous les ordres ou en recherchant la bagarre, voilà qui correspondait parfaitement au job !
Signal d’alerte, tout le monde en position. En quelques minutes, les personnes qui avaient été désigné comme enquêteurs de l’affaire des prostituées arrivaient au galop. L’instinct de la mission ? Non, tout simplement un appel. Le quartier doré de la prostitution ! Évidemment que la prochaine victime serait ici ! Où trouver un enfant ? Dans une crèche ! Où trouver des policiers ? Dans un commissariat ! Où trouver un Jack l’Éventreur en puissance ? Dans un quartier de prostituées. Il y avait vraiment besoin de plus pour le démontrer ?

Atterrissant non loin du duo de « jambes en l’air », le ténébreux à crinière blanche se redressa lentement en portant un regard méprisant sur ce couple rejeté. Il était bien conscient du drame qui se déroulait sous ses yeux ; mais notre homme, froid comme la glace, fait fi de toute logique. Ces femmes fonctionnaient autour d’un réseau, avec des macros, des matrones et des « copines de travail ». On se passait les informations, les carnets de clients, les secrets sur les services attendus par certains. Toutes ces femmes savaient donc bien ce qui était arrivé à leurs congénères, et certainement plus que les autorités. Après tout, les victimes et les témoins ne font pas toujours étalage de ce qu’ils ont vu, et préfèrent le partager entre sources de confiance. Toutes savaient ce qui se passait, et aucune n’avait décidé de quitter le travail. S’il y avait de nouveaux cadavres, ces putains ne pouvaient que s’en prendre à elle. Aucune compassion pour des créatures qui ont crié au loup une fois de trop.

Les autorités déjà présentes sont parvenues à séparer les deux personnes. La première est morte, la seconde dans un état de choc. Notre gringo aux traits usés observa les traits de la malheureuse : défigurée ? Pire, il lui faudrait une figure pour cela … . La voilà privée de toute identité ; elle est anonyme, sans vraie nature. On avait donc un cœur, un foie, un pancréas, des parties génitales, des reins, le poumon droit, de la végétation et un visage ! Bon, il est temps que l’on s’oriente sur la piste du psychopathe de façon sérieuse.
Un lecteur de Mary Sheiley, ambitieux et désireux de recréer un corps ? Oublions cette idée ! Si telle était l’intention, il aurait mis la priorité sur un second poumon, ou sur un autre organe interne. C’était là les éléments les plus délicats ! Alors que le visage, il pouvait en prendre à volonté, et le temps n’était pas important. Non, cette fois-ci, l’objectif était de terroriser et de détruire. L’objectif, c’était le pouvoir ! Apporter la peur dans les territoires. Une guerre de macros ? Possible … . La prostitution, c’est comme la drogue. Hormis le fait que c’est un trafic immonde, ça rapporte. En torturant, massacrant et humiliant ses victimes, le responsable souhaitait certainement imposer son influence et sa puissance naturellement, par la terreur.

Un œil en direction de son équipier et de ses collègues. Ils étaient tous présents, et observaient les environs. Quelqu’un finirait bien par trouver quelque chose. Kakeshuou commençait sérieusement à se demander si c’était son travail de venir en aide à des femmes qui vendaient leurs corps. Si le nouveau Mizukage n’avait pas validé ce système minable, et avait pris l’immense et intelligente décision de les chasser de nos terres, on n’en serait pas là … .
BON !! Revenons au principal. Il fallait trouver des indices. Les choses, avec ce dernier cas, semblait s’éclaircir : la pratique chirurgicale était bien trop fulgurante ! Le visage avait été pris en un instant, avec un soin immense. Pas de trace grandiose d’une scène macabre. Tout était presque trop propre ! Plus beaucoup de doutes possibles : la personne derrière tout ça était certainement un Ninja … . Et ils n’étaient pas nombreux à pouvoir faire cela aussi facilement … .

Trop de bruits, de sanglots dans cette rue … . Notre vieux renard se tourne vers son acolyte du jour.

~ Shord, je te laisse te charger de cette gamine … . Ses pleurs m’exaspèrent … . Et si je m’en charge, je vais en faire un glaçon … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyJeu 14 Nov 2013 - 12:49

Le tour d'Aizen est passé. A Shord de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyJeu 14 Nov 2013 - 14:35

Me voilà dans l'enceinte du Misuto, là où est trié toutes les informations confidentielles concernant le village et les renseignements que l'on a récupérées sur les autres puissances. Un lieu mise en haute sécurité et ou peu de personne ne savent la véritable position. Je lis les informations que je veux (les personnes ayant la capacité de faire ce genre d'opération) et en fais une liste. Je garde mes araignées bien entendues à l'affut d'un possible découvert. Par la suite un des Ninjas espions se met à me dire qu'il y a du mouvement dans le village. Il y a de nouveau un meurtre dans les lieux mal famés du village :

Ok j'y vais de suite.

Il ne me fallut pas longtemps pour venir retrouver les lieux dis et donc mes alliers. Une victime. Que va-t-il avoir de nouveau dans cette information ? D'après ce que je peux voir c'est le visage qui fut enlevé. C'est quoi le problème, nous avons à faire à un mec qui tente de créer un homme artificiel ? Sauf si le visage de cette femme lui servait pour attraper une personne précise. Bon le plus logique reste quand même que nous avons à faire à un gros malade. Vendre un visage n'est pas vraiment ce que l'on recherche, sauf si bien sûr ce meurtre est fait pour nous mener en bateau et nous cacher les intentions. Montrer un meurtre sans prendre d'organe pouvant servir peut être fait exprès pour éloigner les enquêteurs. Surtout qu'en voyant le nombre d'hommes qui fut recruté au départ. Il y a de quoi avoir peur. Je regarde la maison close et me rappelle que personne ne vue une personne quitter le lieu du crime. Je fis de nouveau ma technique, me permettant d'invoquer un grand nombre d'araignées pour explorer le bâtiment fermé. Je les fis s'immiscer dans la maison close pour vérifier quand même si personne n'est entré par une fenêtre ou par une technique ninja, l'ordre aux araignées fut simple. Fouiller de fond en comble la zone. Moi pendant ce temps j'analyse bien le chakra entourant la zone. Un chakra étrange qui ne m'est pas familier, je garde cette aura en mémoire pour après avoir analysé les indices dans ses lieux, la première chose serait ça, j'analyse la zone pour vérifier si un objet ne cache pas de chakra. Si c'est le cas je le prendrai bien entendus pour le faire analyser. Pendant que j'étais dans mes réflexions, j'entends mon partenaire dire qu'il veut que je me charge de la dame juste à côté. Que ses pleurs l'exaspèrent. Je ne dis rien, à ses dires. Je viens seulement prendre sa place et m'éloigne un peu du cadavre l'amenant u n peux plus loin. Je me demande ce qui peut bien se passer dans la tête de Kakeshuou pour dire de telles bêtises devant un potentiel témoin. Lui tenant la feuille avec les personnes capable de faire ce genre d'atrocité je me mets à continuer ma route. Cette femme est sous le choc c'est sure. Je vérifiais si elle ne fut pas sous l'emprise d'un Genjutsu ce qui pourrait surement l'être car ça expliquerait la façon que notre criminel ait procédé pour opérer ses victimes vivantes. Usant de ma technique pour vérifier ses sentiments et si elle ment ou non. Je vérifie si elle ne joue pas la comédie et lui pose certaine question.

Désolée, elle semble être une amie proche ? Je vous promets que la personne qui a fait ça ne s'en sortira pas. Je vous sens toute froide attendez.

J'en ai marre de ce petit jeu des équipes qui s'affrontent pour élucider une affaire. Je trouve plus important d'arrêter le massacre de ses dames que de prouver aux yeux des gens ce que peuvent faire ses deux partis. Faisant un signe à Yuki de venir. Je veux avec ce geste montrer que je ne joue plus à ce jeu d'affrontement stupide. Chauffant mes mains et la zone ou est posée la dame. Je me mets à là réchauffer pour qu'elle n'ait plus froid. Un petit sourire, puis je recommence :

Mon ami est un peu sur les nerfs et il n'a, disons pas vraiment de tact, mais sachez qu'il est tout aussi envieux que moi de mettre un terme à ces atrocités. Sinon, je vous présente Samui Yuki. Elle vous posera quelque question avec moi-même. Bien sûr ce sera au moment où vous vous sentirez prête.

Pour ce petit temps de pause, je vous propose d'écouter cette
<>

Après X temps d'attente se situant entre une minute et trois heures la voilà, enfin prête à parler. Je me mets donc à commencer à parler en disant :

Vous avez vu quelque chose ? Et cette femme vous la connaissiez ? Avez-vous vu le tueur ?

Bien évidement ses questions ne furent pas posées toutes à la fois, j'y laisse des écarts pour laisser la victime y répondre et aussi laisser Yuki poser ses questions. Je regarde quand même bien si cette fille ment. Pendant l'une des questions à Yuki, je m'éloigne de notre témoin tout en regardant si elle ment ou non. Je me mets à demander à mon araignée si l'un des docteurs que l'araignée doit surveiller et partit dans la direction où nous sommes ou non. Quand les questions furent finies. Avant de mettre tout à plat avec Kakeshuou et aussi Yuki car pour ma part ce jeu d'affrontement ne m'amuse plus, j'avais une dernière chose à faire. Je me dois de vérifier à qui appartient cette étrange aura. Restant stagne, je me mets à traquer ce chakra. Il n'a que peu de chance que je ne le retrouve pas.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyJeu 14 Nov 2013 - 19:09

Voilà mon entretien interrompu par un immense cri de détresse. Bien sûr, je sors en trombe de la maison close et me dirige en courant vers la scène du crime en écartant les curieux qui commence à s'attrouper. Il ne faut d'ailleurs par longtemps aux membres du Misuto pour ramener leurs fesses et faire enfin leur boulot me permettant d'examiner les lieux avant les deux autres.
Deux femmes sont présentes ... Ou plutôt un cadavre et une femme en vie en train de sangloter dans un état semble-t-il seconds. Je reste pantoise devant tout cela, ne sachant pas trop comment agir. Alors je fais quelques choses de débiles certes, mais de spontanée. Je m'approche du cadavre et je tâte son cou pour vérifier si elle est bel et bien morte. C'est le cas ... Je la retourne alors avant de découvrir une tête sans face ... La peau lui a été complètement arrachée ... À la place juste, un amas de muscle et deux globes oculaires suintant le sang.
J'ai un léger mouvement de recul sous le coup de l'émotion et je me penche dans les poubelles pour y vomir mon déjeuner. Le spectacle n'est vraiment pas des plus plaisant et il me faut quelques secondes pour consentir à me rapprocher une nouvelle fois du cadavre pour observer la plaie béante.
Les deux autres en profitent pour arriver à ce moment-là et égal à lui-même Kakeshuou commence par se plaindre après quelques secondes d'observations. Je le laisse continuer à geindre, mais son intervention à u le don de me faire remarquer quelques choses.
L'autre femme, bien que choquée, semble complètement intacte, sans blessure ... Étrange... Lorsque Shord me propose de venir, je m'approche sans rien dire, j'observer juste cette femme sensée être une catin de plus prêt. Je suis vraiment intriguée, mais je ne dis rien.
Des questions me viennent alors naturellement en tête, mais surtout des suppositions sur la scène du crime. Pourquoi est-elle restée là à crier en ayant assister à ce meurtre au lieu d'essayer de fuir le meurtrier. Pire encore ... Pourquoi ce dernier la t'il laisser en vie alors qu'elle a vu son visage ! Si nous arrivons à la faire parler, nous aurons qui est notre homme ... Ou notre femme.
Shord me demande alors de poser moi aussi des questions et je suis de plus enan> plus soupçonneuse à son encontre alors que je ne cesse de me repasser en mémoire tous les scénarios envisageables. N'importe quelle femme se serait enfuit devant un tel spectacle. Être figée par une émotion forte est quelque choses qui peut arriver, mais pas dans le cas présent pour moi. Je remarque alors son poignet. Un poignet dénudé et qui ne porte aucun sceau de contraception. Étrange pour un prostituée dans un quartier ou les maisons closes ont plutôt tendance à exiger cela. Qui est donc notre mystérieuse inconnue. Je demande alors d'une voix calme et tendre comme ci, j'essayais de la rassurer :


"Calmez-vous ! Vous travailliez dans cette maison close habituellement ? Que s'est-il passé racontez nous ? Vous êtes blessée ?"


J'ai beau avoir une voix tendre, les réponses que j'attends à mes questions sont pourtant évidentes. Selon ce qu'elle me répond, la présence de Shord ne m'empêchera pas de l'attaquer ou non si je la juge trop en dehors des choses.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptySam 16 Nov 2013 - 21:21

Indice obtenue avec vos questions précédentes :
-Il semble que toutes les victimes se connaissaient et fréquentait un même type de clientèle. Celle-ci étant Shinobi. Encore caché il apparaît que les Ninjas sont pour un grand nombre habitué des quartiers rouges.
-Aucun Ninja ou médecin n'est connu pour une telle dextérité en chirurgie à Kiri. Il existe cependant un groupe de nécromancien radier des services médicaux pour leurs expériences. Il y'a un également d'ancien médecin aujourd'hui à la retraite vivant à l'extérieur de Kiri qui seront peut-être capable de ces prouesses.
-Il n y'a aucun objet médical manquant dans les hôpitaux. Cependant on ne peut certifier que les cliniques privées soient dans le même cas.
-Les jeunes femmes refusaient de rejoindre les maison closes car une rumeur de trafic d'esclave y a été proférée.
-Les sceaux apposés sur ces jeunes femmes prouvent qu'elles ont toutes été à un moment ou un autre été dans le quartier Samui.


La jeune femme traumatisé retrouve peu à peu ses esprits. Elle reste cependant choqué et a beaucoup de mal à trouver ses mots. A tel point qu'il est difficile de comprendre ce qu'elle raconte. Les mots clefs qui en ressortent sont pourtant criant. Elle parle d'un Tengu, d'une main entouré d'une aura bleuté, elle dit aussi qu'elle s'est retrouvé en enfer. Que toute sa chaire brûlait tandis qu'un monstre la violait. Un homme petit en tenue noir. Mais rien de plus. Elle raconte que lorsque le monstre avait terminé son oeuvre, elle s'est retrouvée au même endroit où elle se trouvait avant d'être emmené en enfer.


(le tour reprend normalement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyLun 18 Nov 2013 - 19:39


Les indices récoltés à droite et à gauche ne laissaient rien supposer de particulier. Comme d’habitude, pas d’indice, pas de preuve, pas de témoins. C’était l’adage facile : pas étonnant que ces pauvres gens se fassent massacrer à foison s’ils sont incapables de venir en aide aux autorités pour intercepter le responsable d’un carnage grandissant. Pour les deux équipes de Ninja, il devenait difficile de savoir dans quelle direction chercher. Si le proverbe « chercher une aiguille dans une botte de foin » devait s’appliquer à un moment donné, merci de me dire quelle situation pourrait mieux convenir que celle-ci !!

S’étant penché sur le cadavre plutôt que sur la femelle en larmes – dans laquelle il ne voyait aucun objet de satisfaction d’aucune sorte – Kakeshuou Samui ne pouvait que noter quelques détails particuliers. La précision chirurgicale était évidente : on avait donc bien affaire au même lascar. Cette fois-ci, le visage avait été enlevé : pourquoi cet élément, et surtout maintenant ? Un visage arraché n’a que très peu d’intérêt tout seul, il doit aller avec un ensemble. Comme il l’avait supposé, on se dirigeait de plus en plus vers de la menace envers ce commerce peu glorieux, ou vers la frénésie et l’aliénation mentale. N’y avait-il pas un groupe de nécromanciens dans les murs de Kiri qui, il y a peu, s’était fait chassé pour ses pratiques pour le moins peu orthodoxes ? Il y avait certainement d’autres suspects qui pouvaient être tout aussi intéressants : des anciens médecins, la possibilité d’une menace étrangère … Les options ne manquaient pas.

Mais pour notre Samui, il y avait quelque chose de bien plus dérangeant. Le fait que ces prostituées se soient faites imposées un sceau de contraception ; une pratique qui restait attaché au Clan Samui, allez savoir pourquoi ! Il pourrait donc y avoir un individu responsable dans les murs de l’honorable Clan de Kirigakure no Sato ? Cela pourrait remettre en cause l’équilibre jusque-là défendu par notre représentant clanique au Conseil … . Et notre quinquagénaire n’avait aucun intérêt à ce que les pistes s’orientent dans cette direction. Quitte à jeter du discrédit sur quelqu’un, il préférait amplement que cela soit sur la politique de l’actuel Mizukage que sur le Clan fondateur du village, dont il était membre.
Un regard vers son coéquipier. Ce dernier est toujours avec la jeune femme. Elle semble recouvrir ses esprits, mais sans vraiment donner plus de détails. De son côté, le Lion des Neiges veut passer à la suite, et ne pas perdre plus de temps sur cette affaire affreuse. Il était temps de rétablir l’équilibre dans le village caché de la Brume.

Le légiste était arrivé : parfait ! Ce vieillard tombait à pic, il serait au moins utile comme source d’information.

~ Hé, toi ! Dis-moi dans quel quartier les Nécromanciens ont pris abri après leur radiation de l'académie médicale ?
~ Et d’où me parlez-vous sur ce ton ? Vous n’avez jamais appris à respecter vos aînés ?

Notre vétéran de Kiri le saisit par le col et le monta si haut que l’homme rabougri ne pouvait plus poser pied au sol !

~ D’ordinaire, je te présenterais des excuses, crois-moi. Mais je suis trop hors de moi de me faire mener par le bout du nez pour m’attarder sur des politesses ! Réponds !
~ Ils … ils se sont retranchés dans leur laboratoire expérimental privé, dans le quartier est … !

La voix nasillarde fournissait enfin des nouvelles dignes d’intérêt. Déposant presque aussi brutalement qu’il s’en était saisi l’ancien sur le sol de la scène de crime, la Crinière Blanche fit volte-face vers son compagnon. Il était temps d’avancer.

~ Shord ! Étant donné la chronologie des évènements, cela m’étonnerait que les nécromanciens de Kiri y soient pour peu de choses ! Je vais dans leur quartier général, tu devrais me suivre ! Tu en tireras plus que sur cette pauvre gamine … .

Et sur ce ton méprisant pour la prostituée, le Lion des Neiges prenait son envol et passait par les toits, direction l’Est.
En une envolée de pas, notre homme arrivait enfin sur la cible nommée. Sous ses yeux, un calme plat, pas de signes d’activité. Le laboratoire était-il finalement abandonné ? Non, au dernier étage de l’immeuble le plus élevé, on pouvait encore voir de la lumière dans la lucarne. Quelqu’un était bien présent sur ces hauteurs. Le tout était de savoir s’il s’agissait d’une veillée studieuse ou d’une dissection tardive … !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyLun 18 Nov 2013 - 22:21

Voilà donc que ma liste semble bien se rafraîchir. Pas d'ustensile de prit dans l'hôpital et pas de médecins asses forts dans ce domaine. Ma liste suivait que d'ancien médecin des hommes vivant hors des murs et un groupe de nécromancien radier du domaine médical. Cela ne fait pas tant de possibilités. Et en plus pour en enlever d'autre. Il me suffit de vérifier s'il y à eux des arrivent qui ont le profiler des personnes que j'ai sur ma liste. Écoutant la femme, elle dit donc la vérité. Je regarde Yuki, puis lui dis.

Cette femme ne semble pas en savoir plus que nous. Ce genre de Genjutsu et très utile, mais ça nous donne un indice cruciale. Ils sont au moins deux. La victime à du subir aussi un Genjutsu ou sinon un procédé empêchant les mouvements et la douleur. Ces deux choses en même temps ne sont guère possibles. Nous cherchons donc un groupe de personnes.

Là d'un coup Kakechouou se met à m'interpeler. Le voyant malmener un simple légiste. Je souffle en le regardant faire. Après ses manières de l'ancien temps, l'homme se met à me dire qu'il part voir le groupe de nécromancien. Je réfléchis, remettant le nom qu'il y avait sur ma liste. Oui il y a de grandes chances que ce soit eux. Je garde ma technique pour pister le chakra avenant et dis :

Oui il y a peu de chance que ce ne soit pas eu. Je vais utiliser une technique de dépistage pour voir si le chakra que j'ai détecté dans les lieux du crime est le même que l'un des leurs. Si c'est le cas, cela signifiera que plusieurs de leur groupe voir que le groupe entier soit coupable.

Je regarde Yuki, puis la fixe un petit temps. Des hommes vont s'occuper de cette femme qui est surement brisée de l'intérieur. Je souris, puis dis :

Yuki tu te joins à nous ou tu penses suivre une autre piste. Il vaut mieux que l'on communique à présent.

Sa réponse faite, et qu'elle vienne ou non avec nous, je me mets faire apparaitre des ailes de dragon. Elles sont faites de vapeur et m'aident à rattraper Kakeshuou qui n'a pas attendu de savoir si je le suis ou non. Le lieu nous menant au lieu où les nécromants doivent être posés. Je me mets à regarder aussi. Une des pièces semble éclairée. Je pose la main sur l'épaule de Kakeshuou puis dit :

Je vais vérifier le lieu avec une de mes araignées, afin d'éviter les surprises nous foncerons par la suite.

Qui sais si la sale n'est pas piégée ou qu'il n'y ait aucun rapport avec ce que nous cherchons. Nous aurons l'air fin. Surtout moi qui suis un expert dans ce domaine avec les recherches que j'ai faite, de venir dans une sale qui n'a aucun rapport me mettrait mal à l'aise. L'invocation faire (Rang D). Cette araignée par en éclaireuse devant nous.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyMer 20 Nov 2013 - 0:27

La situation me laissait de plus en plus perplexe. En plus de ne rien comprendre à ce qui se passait, je me sentais complètement perdue par tout le déroulement des évènements et toutes les situations de plus en plus burlesques auxquels nous étions obligés d'assister.
Sans rien dire, je continuais à foudroyer la jeune femme du regard. Pourtant, quelque chose vint perturber mes soupçons. Une information que reçut Shord, se trouvant juste à côté de moi. La situation changée, mais je n'en démordais pas de mes soupçons vis-à-vis de la jeune femme.
Je ne comprenais pas non plus l'utilité de m'avoir mandaté pour cette mission si c'était au final pour ne rien pouvoir faire, le Misuto semblant beaucoup mieux informés que nous sur la situation.
Kakeshuou est le premier à quitter les lieux. Quant à moi, je reste de marbre lorsque Shord me propose de faire équipe avec eux. Je ne me suis jamais sentie opposé à eux pour ma part, mais j'ai juste l'impression d'être un moucherons sur un grand tableau blanc. C'est-à-dire d'être complètement inutile.
Je n'ai pas le temps de lui répondre, que déjà, il est parti.
Il est à présent temps pour moi de faire un choix ? Continuer ma mission ou ... Retourner me coucher ?
Les garçons semblent tout à fait aptes à clôturer cette petite aventure sans moi et lorsque je me redresse, je reste néanmoins pensive.

Cette histoire me laisse perplexe et si l'autre équipe a décidé de se lancer à la poursuite des nécromanciens, c'est plus cette histoire d'esclavage qui m'interpelle. De l'esclavage à Kiri ? Si c'est vraiment le cas, ça risque de faire beaucoup de bruit ?
Je ne prête aucune attention à l'histoire des sceaux. Pour moi, ils sont importants, car je sais que ma grand-mère Kojima en appose régulièrement aux femmes de joies, mais la voyant tous les jours, je ne pense pas qu'elle baigne dans un trafic quelconque ... Non vraiment ...
Il faut que j'éclaircisse cette histoire, je décide donc de retourner voir la maitresse du bordel afin de lui poser quelques petites questions à propos de ces rumeurs ... Peut-être devrais en fait interroger les filles ? Après tout, la patronne risquerait de ne pas me dire la vérité ? Mais comment faire ? Je décide de me glisser dans la peau d'une de ces femmes pour quelque temps histoires d'appréhender les discussions des femmes de joies.
Ressortant de la ruelle ou à eu lieu la scène du crime, je cherche un coin discret pour me transformer.

J'avise alors une ruelle sombre et sans réfléchir plus longtemps, car je n'ai pas le temps, je me glisse entre les pierres de briques rouges et compose deux mûdras :


"Henge !"


N'y d'une, n'y de deux, je prends l'apparence d'une jeune femme beaucoup plus grande et élancée que moi, à la poitrine généreuse et aux courbes rebondi à peine cachées sous une fine tenue. Une jeune femme que j'ai vue disparaître hors du quartier rouge en sortant d'un bordel où elle doit visiblement travailler. À présent juchais sur d'impressionnant talon aiguille, j'essaye de marcher avec le plus de naturels possibles (pas facile) vers la maison close d'ou j'ai vue sortir la fille. Je rentre à l'intérieur comme ci de rien n'était et j'entreprends de faire comme toutes les filles ici. Je me maquille, je me recoiffe et surtout, je discute avec les filles. L'air de rien, je demande :


"Dites ... Vous avez entendu parler de cette rumeur d'esclavage, vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyJeu 28 Nov 2013 - 17:23

Du côté de Yuki....

Les informations obtenue relatent bien d'esclavage. Des hommes shinobi vêtu de noir, auraient investit certaines maisons closes où se trouvaient les femmes marqués de ces sceaux. Selon leur dire, cela sécurisait une partie de leurs expériences, promettant monde et merveille aux demoiselles, personne ne revit jamais celle qui acceptèrent de les suivre. Aussi commença t-on à parler d'esclavagiste. Ces hommes vêtu de noir vivraient en dehors de Kiri. Mais nul ne sait où ils emmenèrent les jeunes femmes. Selon les rumeurs, et il est impossible de la fonder pour le moment, les sceaux permettraient en fait d'appliquer des expérience à un niveau hormonale sans risquer une fécondation qui rendrait inutile les cobayes. Effroyable révélation qui semble pourtant concorder avec tous les étranges évènements du moment. On parle de manipulateur de cellule pour le moment. Mais ce ne sont que des racontars.

Du côtés des autres...

Il y'a quelque chose d’étrange. Vous semblez suivit, épiés et pistés. Des chakra apparaissent et disparaisse sans autour de vous à mesure que vous vous approcher de votre but. Ils ne sont pas nombreux. Mais assez pour être inquiétant. Puis, alors que vous continuez sur votre chemin, vous découvrez un lapin blanc devant vous. L'ennuie étant que ce lapin, qui est pourtant en mouvement et vous fixe intensément, semble mort... Il a l'air de vouloir vous attirer vers ce qui semble être une grotte souterraine. Choisirez-vous de le suivre ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyVen 29 Nov 2013 - 17:16



Le quartier se faisait de plus en plus lugubre. Et le temps n’arrangeait rien à l’histoire. Fixant toujours cette fenêtre éclairée dans les hauteurs d’un immeuble aux allures abandonnées, la Crinière Blanche restait dubitatif et songeur. Que devait maintenant faire le duo d’intervention dépêché par le Conseil Clanique ? La première option était de grimper cette façade et d’intervenir en force sur place pour enquêter. Manière un peu rudimentaire de faire les choses, mais qui avait souvent son efficacité. Cependant, cela impliquait de nombreux risques : la possibilité qu’une expérience pète à cause de la surprise, le fait d’arriver dans un repaire sans savoir de quoi était capable l’adversaire, le risque qu’il ne s’agisse de rien si ce n’est d’une famille en train de manger, avec toute la légalité et la légitimité des forces de Kiri que cela posait. Quel merdier … on s’en sortait mieux du temps d’une dictature aux lois et aux limites bien définies … .

Mais il n’y avait aucun doute pour le membre du Clan Samui. Le sentiment d’être zyeuté depuis de longues minutes déjà, la sensation désagréable d’avoir ses moindres faits et gestes disséqués était insupportable, et hérissait les poils d’un Lion toujours apte au combat ! Si ces vautours qui guettaient leurs proies hésitaient plus longtemps, Kakeshuou saurait employer les grands moyens. A défaut d’un nombre trop important de cachettes, il suffit de tout détruire pour avoir une vue d’ensemble bien dégagé ! Et peu importe qui pourrait se trouver sur le chemin !
Et puis, voici Morphéus ! Ou en tout cas son lapin blanc. C’est quoi ce remix de film, sérieusement ? Doit-on s’attendre à voir des hommes en noir et au style de combat kun-fu débarquer ? Ou la blague sera-t-elle plus du goût des Monthy Python, avec un lapin blanc capable d’arracher d’un coup de dents la tête de votre chevalier en mission ? Quoi qu’il en soit, les sutures apparentes sur son corps et la mi-teinte verte qui cohabitait avec son pelage blanc faisait bien comprendre le tableau d’ensemble. C’était une création de toute pièce, un puzzle accompli avec du fil de chirurgie ; une fabrication nécromancienne. Ces individus sinistres aux pratiques immondes étaient bien dans leurs quartiers.

~ Toi qui es senseur de par ton rôle dans le Misuto, tu as bien du te rendre compte qu’on est accompagné … une idée de la façon de mettre fin à cette mascarade ?

De son côté, et sur ce ton interrogateur, le Chûnin passait à la suite des opérations. Avec une simple composition de mudras, et par un enseignement hérité de ses plus jeunes printemps, le clone qu’il mit en place ne tarda pas à prendre forme à ses côtés. Voilà de quoi s’occuper de ce rôti sur pattes, qui s’enfonçait dans une mystérieuse grotte … . Une grotte en plein village militaire ?? C’est quoi ce délire, les nécromanciens élèvent des ours en secret ? Décidément, le village était chaque jour un peu plus dément … . De quoi se poser des question sur le fonctionnement des différents quartiers au sein de Kiri … ou sur l’état mental du dirigeant, allez savoir héhéhé … .

Maintenant que la première manœuvre était entamé, et que le jumeau de notre vieux briscard suivait la bêbête, il était temps de voir ce qui pouvait être fait pour l’extérieur. S’ils étaient épiés, il y avait deux solutions : des mioches qui n’avaient rien à foutre là, ou des acolytes des coupables, voire les coupables en personne ! Bref, une raison pour intervenir et mettre fin aux idioties diverses et variées n’était plus nécessaire. On agit vite, on frappe fort, et on passe à la suite !

~ Soit tu trouves le moyen de vider la zone, soit je la peins en couleur plus claire et guerrière … . Tu optes pour quelle solution ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyMer 4 Déc 2013 - 17:44

Notre information sur ses recherches nous miennes à voir un lapin qui ne semble pas vraiment vivant, cherchant à nous montrer un chemin qui mènerait à une grotte en plein millier du village. Fan de préhistoire s'abstenir. Je ne sais pas ce qui se manigance, mais je ne suis pas vraiment du genre à suivre les lapins blancs qui nous font les yeux doux. Comme mon collègue semble avoir eu l'idée. Je le regarde et dis :

Pour ma part suivre un lapin mort dans une grotte obscure sans savoir de quoi ça détourne sans moi. J'opte pour un clone ferme et solide.

Mon idée posée, nos deux compères s'exécutent sur les signes du clonage qui pour moi sera non un Bunshi mais un clone de vapeur. Un de mes clones dont la catégorie fut rangée dans celle des rangs A. Autant dire ce n'est pas de la gnognote comme clone. Ses deux clones suivant la bestiole à longue oreille. Les yeux posés sur nous, se sentent de plus en plus présentent et cela commence à jouer sur les pauvres petits nerfs du Samui à la longue tignasse blanche. Je souffle au dire de mon compère et lui réponds :

Ne t'en fais pas tu auras ton quota de sang, il y a peu de chance que ce genre de criminel ne se fasse arrêter sans combattre.

Après ses dires, je me mets à utiliser une de mes techniques de détection faite pas la chaleur. Oui une idée m'étant venue comme ça mais plutôt efficace dans ce genre de situation. Je sens plus d'un chakra j'analyse bien leur position et dis :

Je crois que ce n'est pas la peine de tout casser je les ai flairées. Il ne manque plus qu'à partir voir leurs têtes.

Partant en leur direction je me mets à courir ver la présence la plus proche. Une aura dont l'on ne connaît pas encore le détenteur. Un de ses nécromanciens. Vu la tête du lapin il y en a de fortes chances. Prêt à me protéger d'une attaque furtive ou d'une embuscade qui ne m'étonnerait pas. Kiri est mon village et donc les embuscades auront qu'un effet minime sur moi et mon compatriote qui lui est là depuis encore plus de temps que moi. Je le regarde n'ayant pas vraiment besoin de lui signaler d'être sur ses gardes. Après tout, je ne suis pas non plus le baby sitter et s'il y a un combat, il devra au même titre que moi se défendre comme il le pourra. Maintenant à savoir ce qu'il se cache derrière ses présences ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 EmptyMer 4 Déc 2013 - 22:10

Les informations que je suis parvenue à recueillir me laissent intriguer et curieuse d'en apprendre plus, d'en savoir plus. Alors que je suis confortablement installée dans un fauteuil, toujours sous la forme d'une des charmantes succubes occupants les lieux, je me permets quelques minutes de réflexions pour essayer de comprendre toutes les informations que j'ai pu recueillir. Il me faut d'ailleurs un certain temps pour remarquer un homme qui m'observe de loin avant de s'installer à mes côtés, un peu trop proches d'ailleurs. Mais je suis plongée dans une profonde réflexion qui ne laisse pas place à autre chose pour le moment.

Les femmes sont entrainées à l'extérieur du village et de sa protection donc par des shinobis. Des shinobis de nos rangs dont les actes me laisse légèrement superstitieuse. Je vois bien Aoji et Tenzö implicitement impliqué dans un réseau de proxénétisme ... Sans aucun doute possible. Un léger soupir m'échappe en repensant à Tenzö et son attrait pour la chair un peu trop fraiche (non, je ne parle pas de cannibalisme). Par contre, une chose est claire pour moi. Je ne vois clairement pas ces deux-là impliqués dans un réseau d'esclavage ou quoi que ce soit d'autre.

Mes yeux se perdent légèrement dans la contemplation d'une marque dans le bois de la table devant moi. Si bien que je ne remarque pas la main de l'homme assit à côté de moi et qui s'est subtilement glissé sous ma robe.

N'y d'une, n'y de deux, je tourne un regard glacial vers ce dernier au contact de sa peau contre la mienne et ma main vole avant de l'envoyer valser de l'autre côté de la maison close alors que je ne tarde pas à quitter le lieu aussi rapidement que possible sans me défaire de mon apparence tapageuse.

Non, pas pour l'instant, j'ai encore besoin d'avoir cette allure.
D'ailleurs, je choisis de prendre le taureau par les cornes et quoi de mieux pour rentrer dans la tanière de l'ennemie que de se confondre avec les désirs de ce dernier.
Je me détache les cheveux et retire les hautes chaussures à talons dont je suis chaussée avant d'emprunter l'une des sorties du quartier rouge de Kiri.

J'ai une idée en tête, mais j'ai besoin d'un peu de temps pour la mettre à exécution. Du temps, c'est peut-être la chose qui me manque le plus, mais je ne dois pas en perdre une seule seconde.
Pied nu, je m'engage dans les marécages du pays de la brume. Je n'ai aucune idée d'ou se trouve notre groupe de shinobi, mais j'espère qu'un petit lapin, blessait et en mauvais état attirera l'attention des prédateurs et l'envie de s'occuper de lui.

D'ailleurs, je ne perds pas une seconde, a peine ais, je fais quelques mètres au travers de la forêt boueuse, que j'arrache une partie de ma tenue. Ma robe déjà courte le devient encore plus alors que je la déchire savamment à quelques endroits comme pour simuler une fuite, une agression. Je m'entaille aussi la joue, les cuisses et les bras en plusieurs endroits grâce à une écorce d'arbre et recouvre quelques parties de mon visage de boue. J'aurais pu avoir l'air repoussante sous cette allure, mais une belle plante même dans la pire des tenues n'ai jamais plus belle que lorsqu'elle a l'air apeurée.

J'entame alors ma balade dans la forêt espérant attirer l'attention de mes traqueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Impact #4 - Le fléau des dames partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-