N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyDim 27 Oct 2013 - 19:42


Un duo bien singulier sur terrain nu.

Le terrain d’entraînement du village caché de la Brume est un espace idéal pour un entraînement particulier pendant le printemps. Le temps est humide, la brume plus épaisse qu’à l’accoutumée. Un milieu parfait pour se cacher, tester ses capacités, savoir jouer avec l’adversaire : que demander de mieux ? Cette saison était saisie par tous les Clans pour stimuler leurs marmots et les pousser dans leurs retranchements. Après tout, la vie d’un Ninja n’est guère facile, et il est important que l’élève grandisse, tant dans sa condition physique que sur le plan psychologique. Ce n’était pas pour rien que Kirigakure portait le sobriquet de « village du brouillard sanglant ». C’est dans la brume ténébreuse que le ninja, soldat de l’Ombre, fait usage de tout son talent pour traquer son adversaire, l’entraîner dans la panique et le désespoir, jusqu’au point final menant à la mort.
Les Samui ne font pas exception ; encore moins depuis la nouvelle politique du Mizukage, qui visait à envoyer tous les enfants des Clans à l’Académie. Encore un entraînement dogmatique, qui n’aurait pour unique objectif que d’inculquer les enfants dans une politique dirigiste. Qui saperait l’autorité clanique et parentale. Hors de question de se faire avoir par une telle tyrannie interne ! Si nos enfants doivent se mettre au garde-à-vous, ce sera par souci du devoir, pas par positionnement politique. C’est en appliquant ce genre de théorie que les Français et Allemands se sont lancés à bras ouverts et cœur battant l’hymne national dans la boucherie que fut la Première Guerre Mondiale … .

Pour cette raison, et après un conflit des plus denses entre le pouvoir en place et l’un des Clans les plus importants du village, notre Lion des Neiges – qui avait purgé une peine certes méritée – s’était décidé à prendre les devants sur certains aspects pratiques de la vie quotidienne. En l’occurrence, le printemps serait désormais pour ses benjamins une période de réflexion et d’entraînements intenses qui destineraient les enfants de son Clan à savoir quelles étaient les racines du Clan et quels étaient leur crédo au sein des Samui.

Aujourd’hui, dès le petit matin, le quinquagénaire s’était pris à entraîner l’un de ces jeunots. Eiko, son neveu, qui jusque-là était resté dans l’ombre de son oncle. Un jeune homme discret, et pourtant déjà destiné à s’imposer au niveau du Clan à l’avenir. De façon fort fidèle d’ailleurs ! Après tout, il était prêt à tout pour satisfaire son éducateur ; c’était même lui qui était resté en alerte lors de la « journée sans brume », avertissant le Clan de l’arrestation de son maître personnel. Il avait participé comme personnage phare à la réunion du Clan pour savoir ce qui devait advenir des Samui par la suite. Bref, un jeune homme soumis aux enseignements de l’Ancien : une bonne graine, s’il faut résumer !
Mais ses talents allaient au-delà de cela. Dès l’enfance, notre adolescent s’était distingué par une grande maîtrise de la glace qu’il avait adoptée sur un style Taïjutsu ! Le maniement du double sabre n’était pas à la portée de n’importe qui. D’autant moins pour ce garçon, aveugle à la naissance, qui avait dû gérer avec ce handicap. Le corps à corps et la Glace : aucun élément qui puisse véritablement lui venir en aide pour combler son handicap. Et il avait fait preuve de détermination, de concentration, d’abnégation. Aujourd’hui, il était certainement l’un des jeunes gens les plus compétents de sa génération. Il faut dire que sous les ordres d’un vieux sage, il ne pouvait que s’améliorer … .

Depuis bientôt plus de trois heures, les deux protagonistes échangeaient coups et fer sur le terrain d‘entraînement. A l’abri dans cette brume, ils avaient l’assurance de ne pas être dérangé et de pouvoir faire usage de toutes leurs facultés déployés à plus de 50%. De quoi se mettre en forme et se pousser l’un l’autre dans des retranchements jusque-là peu prouvés. Kimono à torse ouvert, habits amples mais suffisamment souples et léger pour se déplacer, Kakeshuou Samui avait porté son choix sur un vêtement qui lui permettrait de se concentrer sur le combat rapproché, où excellait son élève clanique.
Techniques basiques de Hyôton, la priorité pour ces deux hommes était d’échanger par le sabre et les armes, non pas par les techniques de Ninjutsu. C’est pourquoi ils s’étaient limités aux techniques de rang C et inférieurs au maximum. Eiko tentait depuis déjà un moment de forcer la garde, sur laquelle il devait avoir un avantage ! Après tout, malgré sa cécité, il maniait très bien son environnement et ses sabres jumeaux. Face à lui, son adversaire n’en avait qu’un ! Il devait bien être capable de frapper jusqu’à faire baisser la garde !! Dans un premier élan, le sabre droit vint se heurter contre la défense de Kakeshuou Samui ; le projet ? Un tour sur soi, et projeter le sabre gauche à hauteur de la nuque. Le but n’était pas la décapitation ; mais d’attendre la parade : soit son Senseï reculait, soit il se baissait pour éviter le coup. Dans le premier cas, il faudrait maintenir la pression ; dans le second cas, un coup de genou pourrait marquer des points !! La stratégie était lancée : contact avec la première arme blanche ! Tour sur soi-même et … BAM !!

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] 563536Akira01

Perdu ! Par un coup de pied d’une violence extrême dans le bas du dos, notre Eiko s’était trouvé rejeté en arrière, ses sabres se croisant face à lui en cas d’attaques successives. Il avait reçu un coup bas pendant sa tournante, et s’était vu envoyé en arrière. Un échec total sur toute la ligne ; et notre jeune homme grinça des dents sous la douleur.

~ Imbécile !! Tu es certes un danseur quand tu te bats, mais ta cécité reste ton plus grand point faible ! Tu ne peux pas te lancer dans ce genre de danse armée si tu ne peux pas prévoir les gestes de ton adversaire ! Je ne suis pas contraint de bloquer et d’éviter : je peux tout aussi bien attaquer !
~ Oui, Senseï !!

De la conviction dans la réponse. Pas de doute, il avait fait une erreur : il se faisait engueuler en conséquence. Pour autant, il ne fallait pas laisser tomber. Assimiler les conseils, accepter ce qui est dit et ne plus faire la même erreur ! Toujours retourner à l’assaut, sans jamais se laisser abattre ! Notre jeune aveugle rassemblait déjà ses forces et se jetait en avant … .

Mais il marqua un frein net en ne sentant pas chez son adversaire d’agressivité. Et c’était un excellent instinct : en effet, le vieux Lion des Neiges regardait ailleurs, présentant une main qui signifiait une pause dans l’affrontement. Quelle idée de faire une telle chose face à un non-voyant ?! Les deux hommes se connaissaient : si Eiko était capable de combattre aujourd’hui, c’est parce qu’il avait enduré tout ce qui est sur cette Terre pour le reconnaître par instinct. Et en l’occurrence, il était évident pour lui que l’attention de son senseï était ailleurs. Il avait donc fait halte et restait immobile, attendant de voir si quelque chose se manifestait.
De son côté, le grand gaillard bien dressé sur sa cinquantaine d’années observait la brume, à la recherche d’un fantôme. Il avait un sentiment de pression. Une présence non prévue avec eux. Le Mizukage se serait décidé à l’éliminer en fin de compte ? Peu probable ; mais il se trompait rarement.

~ Il me semble que nous ne sommes pas seuls … .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gakkinasaru Akio
Informations
Messages : 55
Rang : C

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyLun 28 Oct 2013 - 8:48

Akio se leva tôt ce matin, très tôt même, il faut dire qu’il était du genre à toujours arriver en avance a ses rendez-vous, la ponctualité représentait pour lui quelque chose de très important ; Bien qu’il n’y avait pas vraiment de précisions à propos de l’heure ici. Le mizukage avait demandé plus tôt à Akio et Sasurot de retrouver Samui Kakeshuou ce matin, dans le but d’intégrer une équipe qu’il dirigerait, il se trouverait, d’après lui, surement sur le terrain d’entrainement. Akio n’aurait manqué ça pour rien au monde, il allait enfin intégrer une équipe, avoir de nouveaux coéquipiers, effectuer des missions avec eux ; Il appréciait être entouré, appartenir à un groupe, peut être en réponse aux évènements tragiques qu’il avait connus dans sa jeunesse, le laissant seul survivant de son clan d’origine. Il avait hâte, il ressentait de l’excitation mais aussi une certaine inquiétude : il ne connaissait pas le dernier membre qui allait composer cette équipe, il est vrai qu’il partait avec l’avantage d’être pris dans la même équipe que Sasurot, avec qui il avait grandi et qu’il considérait comme son frère, mais ne pas savoir ce qui l’attendait du côté de ce dernier membre le préoccupait. On lui avait juste donné un nom : Natsume. Mais ce n’était pas ce qui l’angoissait le plus, non, ce qui l’angoissait le plus, c’était la personne qu’il allait bientôt appeler « sensei », Samui Kakeshuou. Il en avait beaucoup entendu parler, un homme d’une cinquantaine d’année assez grand, élancé avec une crinière de lion, blanche comme la neige sur la tête. Mais on lui avait surtout décrit le vieux Samui comme un vieillard aigri, égocentrique et prétentieux, un vieux grincheux prenant constamment les gens de haut. Le vieux grincheux, il fallait que ça tombe sur lui ! Il se demandait comment ça se passerait avec lui, ça l’effrayait.

Perdu dans ses pensées depuis trop longtemps, il se prépara donc tranquillement et pensa à réveiller son frère, encore une fois. Comme d’habitude il n’avait pas entendu son réveil sonner, comme d’habitude il était encore en train de dormir, emmitouflé sous ses trois épaisseurs de couverture et comme d’habitude c’est Akio qui allait devoir le réveiller, bravant les coups donnés par le jeune homme dans son sommeil.

Mais quel Flemmard celui-là !

Il fallut encore attendre que Sasurot ai fini de se préparer pour enfin partir pour le terrain d’entrainement. Akio n’oublia pas de prendre sa petite guitare avant de partir, loin de lui l’idée de se présenter en musique, mais il trouverait bien un moment pour jouer, peut être une fois tout ça terminé, sa passion pour la musique était héréditaire, c’était comme ça.

Les deux garçons arrivèrent au terrain d’entrainement, Akio regarda autour de lui pendant un moment avant d’enfin distinguer grossièrement au loin deux silhouettes dans la brume épaisse, brume présente partout autour d’eux, amoindrissant le champ de vision du jeune genin. Il se rapprocha pour mieux voir ce qu’il se passait. Deux hommes se battaient. Il ne mit pas longtemps à reconnaitre l’homme qu’il cherchait. Le vieux chunnin à la crinière féline croisait le fer avec un jeune homme roux portant un kimono blanc teinté de bleu et se battant avec deux sabres.
Akio se tourna vers Sasurot comme pour le consulter.

Il bouge bien pour son âge !

Soudain, le vieil homme fit signe à son partenaire de stopper le combat. Il semblait avoir senti leur présence.

Il me semble que nous ne sommes pas seuls…

Akio fit un signe de tête à Sasurot pour lui demander de se présenter pour eux deux, il n’osait pas, il n’était pas vraiment doué pour la communication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyLun 28 Oct 2013 - 14:25

Ce matin, comme tous les matins Sasurot aimait rester au lit mais malheureusement comme toujours son frère vint le réveiller, pour des choses futiles, comme sortir le linge ou faire la vaisselle qu’il aurait oubliée de faire la veille alors que c’était comme par hasard à lui de le faire. Sauf que ce matin-là son frère était plus excité que les autres matins, plus nerveux même. A la vue de ce frère tout agité Sasurot fit un effort et se leva. Après s’être assis sur son lit Sasurot essaya de réfléchir à ce qui peut mettre son frère dans un état pareil, suite à cet effort qui ne servi à rien il demanda à Akio qu’est-ce qui se passe, son frère lui répondit qu’il fallait qu’il se dépêche de se lever car ils avaient rendez-vous au terrain d’entrainement avec leur Sensei.
C’est vrai que maintenant qu’il le dit, ils avaient été convoqués récemment par le Mizukage leur disant qu’ils allaient rejoindre une équipe sous les ordres d’un certain Samui Kakeshuou, personnellement il n’avait pas entendu grand-chose sur cette personne mais vue comment son frère était presser d’y être, se Kakeshuou ne devaient pas être anodin car, pour arriver à motiver autant son frère il fallait vraiment avoir quelque chose de spécial.
Rien que de penser que cette personne pouvait bouger autant son frère le raviva et il commença à se préparer sous le regard impatient d’Akio. Fin prêt Sasurot et Akio partirent pour le terrain d’entrainement.
Arrivés sur l’endroit du soi-disant rendez-vous, Sasurot essaya de distinguer s’il y avait quelqu’un dans cette purée de petit pois, après s’être un peu avancer il distingua deux personnes, une assez imposante et l’autre beaucoup plus petite qui se tapaient dessus.
Akio se tourna vers Sasurot et sorti.

Il bouge bien pour son âge !

Sasurot ne répondit pas car, il ne savait pas de qui il voulait parler, du petit ou de l’autre personne qui à ce que croit Sasurot serait leur futur Sensei. A ce moment-là le géant fit signe au petit d’arrêter sa course et commença à parler.

Il me semble que nous ne sommes pas seuls…

Suite à cela Akio comme à son habitude fit un signe à son frère pour qu’il commence la conversation, après tout il a toujours préféré que ce soit Sasurot qui parle à sa place. Ils avancèrent donc vers les deux autres personnes et Sasurot commença à ouvrir le bal.

Yo, je me présente je me nomme Sasurot et lui c’est mon frère Akio. Nous sommes venus ici car, le Mizukage nous a dit que l’on pourrait y trouver notre futur Sensei, se serait un certain Samui Kakeshuou est-ce bien toi ?

Sasurot attendit donc la réponse du géant tout en étant très fier de son entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyMar 29 Oct 2013 - 20:52



Dans la Brume, deux fantômes progressent dans leurs draps gris. Ils ne s’identifient pas, restent à distance. Une bien lourde erreur ; les deux hommes qui s’entraînaient n’aimaient guère être dérangé. Et quitte à jouer avec le mystique, trancher en rondelles des spectres ne leur ferait pas peur. Conservant son calme, sa main toujours tendue en direction de son congénère pour lui dire de ne pas faire un mouvement, il attendait de voir ce qui allait sortir de là. Assassins commandités par le Mizukage, intrus infiltrés au sein du Village militaire, voyous cherchant la bagarre très tôt, simples passants complètement perdus … . Les options étaient multiples, et certaines d’entre elles ne nécessitaient pas de recours à la violence. C’était bien dommage, cela aurait eu l’intérêt de solder les choses rapidement, permettant au duo Samui de retourner à l’action.
A la vue des bandeaux qu’arboraient les deux jeunes protagonistes, Kakeshuou Samui avait claqué des doigts. Sur ce signe très clair, Eiko avait rangé ses sabres, et était resté en retrait. Que venaient faire ici, aussi dans cette matinée de printemps, deux sauvageons sans laisse ni maître ? Une petite balade entre séducteurs ? Voir des jeunes traîner au terrain d’entraînement était trop exceptionnel pour croire que c’était un coup du sort.

En revanche, porter derechef la main à son arme fut un réflexe plus que rapide en entendant l’interpellation du premier des deux. Où donc se croyait-il ?? Et cette dégaine ? Il voulait imposer son rythme ? Le fil de l’épée serait bien assez pour faire de cet adolescent un pantin dirigé par la peur et une main de fer ! On ne se moque pas aussi impunément d’un Ancien du Village Caché de la Brume, qui a tant œuvré pour sa pérennité !!
Mais il ne put agir. Notre aveugle le sentait : son mentor n’avait pas changé de place, et s’interposait entre lui et sa nouvelle cible. Étant donné son niveau, le Lion des Neiges savait parfaitement qu’il faudrait moins d’une minute à son élève pour se débarrasser de ces deux jeunots. Et il était également véridique qu’il avait peu apprécié cette entrée triomphale sans la moindre gloire. Des Genins très certainement. Et la raison de leur présence ?

Des élèves ?! Pour lui ?! Une mauvaise blague ?? Quiconque décidait de coller des gamins dans les pattes de notre quinquagénaire transmettait un ordre de mission officielle au membre du Clan Samui : mettre à mort les personnes concernées. L’air toujours aussi dur et sévère, notre vieux briscard analysait la situation. On lui aurait véritablement confié des élèves ? Qu’ils aient son nom ne signifiait rien : son nom avait gagné en réputation depuis ces derniers temps, dans l’intervalle de la succession du dernier Mizukage. Le rechercher, et le retrouver, ne tenait pas vraiment de l’exploit. Par ailleurs, qui pouvait avoir décidé quelque chose d’aussi ridicule ? Tenzö-Sama ? C’était un signe de reconnaissance et d’amitié, en lui confiant des responsabilités ? Ou était-ce un moyen supplémentaire de le surveiller et d‘attendre de sa part un faux pas pouvant le mener tout droit à la guillotine ? Beaucoup de questions en suspens.
Mais aucune de ces questions ne vient répondre au pourquoi d’autant de vulgarité entre le senior sur les lieux. « Yo » ? « Toi » ? Vous vous êtes crus à DisneyWorld, les flamby ?

~ Et vous espérez vous entendre avec votre Senseï en l’interpellant de façon aussi familière ? …

Un ton sec, autoritaire. Autant remettre ces blancs-becs dans leurs chaussettes ! S’ils souhaitaient vraiment suivre son enseignement, il allait falloir faire preuve d’un peu plus de respect, non seulement envers un senior, mais aussi envers leur supérieur. Là-dessus, Kakeshuou ne laisserait rien passer ! Ce n’était pas une question de supériorité raciale (quoi que … #ZBAAAF !!#), mais une simple touche de respect et de reconnaissance. Prendre sous son aile des p’tits jeunes signifiait y consacrer du temps, parfois de l’argent, etc.
Maintenant que les choses étaient statuées, il était temps de mettre les choses au clair. Et de faire comprendre les règles du jeu. S’il s’agissait de jeunes Genins, ils sortaient tout juste de l’Académie : ils devaient donc avoir une certaine expérience, sans pour autant connaître quoi que ce soit sur la vie. Chose que notre vieux Lion aurait la charge de faire. Cette simple pensée esquissait un sourire mental sadique chez notre ancien. Les choses pourraient devenir intéressantes, voire délectables par la suite … .
Initiant quelques pas vers le duo de choc qui venait de faire son entrée en scène, il laissa une distance de quatre petits mètres, avant de s’arrêter et de croiser les bras. Toujours ce regard perçant, inquisiteur, même.

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] 589288KakeshuouSamui01

Sur ce, déclinez vos identités respectives et avec fierté ! Si vous n’êtes pas capables de faire preuve de votre présence, vous n’avez aucune chance de vous imposer sur le champ de bataille … . Et celui qui a parcouru tant de guerres avant vous ne se démènera pas pour vous y mener la tête haute. La Voie du Ninja, peu importe la personne concernée, nécessite du charisme, de la bravoure et de la conviction. Et Kakeshuou Samui ne fait pas dans le salut public … .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gakkinasaru Akio
Informations
Messages : 55
Rang : C

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyMer 30 Oct 2013 - 10:31

Sasurot se présenta donc… à sa manière. Il fallait s’y attendre, il n’avait jamais eu une réelle capacité à trouver les mots, du moins ceux qui pourraient lui servir à s’insérer sans problèmes dans une hiérarchie. Il n’avait pas l’habitude d’avoir à manifester du respect à qui que ce soit. A l’entente de la présentation, sans doute un peu trop familière du jeune genin, Akio aperçu Kakeshuou porter la main à son arme. Il serait prêt à fondre sur les deux garçons au prochain mot de travers ? Il est clair que le vieux lion avait le sang chaud, plutôt ironique pour un membre du clan Samui. Il paraissait à la fois vexé par l’introduction de Sasurot et surpris par ce que les deux jeunes lui racontaient. Il n’était vraissemblablement pas au courant qu’on lui avait assigné une équipe. L’autre personne avec lui restait silencieuse, elle paraissait lui être totalement dévoué et d’une obéissance absolue. Le Samui lui avait commandé de ranger ses armes d’un seul claquement de doigts, Akio était impressionné. Le vieil homme répondit enfin, d’un ton autoritaire.

Et vous espérez vous entendre avec votre Senseï en l’interpellant de façon aussi familière ? …

Et voilà ! Merci Sasu ! C’était mal parti. Maintenant, il fallait rectifier le tir, rester irréprochables pour alléger les tensions. En espérant bien sûr que Sasurot n’en rajoute pas une couche.
Le sensei avança vers Akio et Sasurot, croisa les bras et continua.

Je suis Kakeshuou Samui. Et pour devenir mon élève, il faut en accepter les règles.
Je n’ai pas entendu le nom de ton Frère. Et je ne l’entendrais pas tant qu’il ne l’aura pas dit lui même. Je hais les trouillards […]


Akio était très impressionné, Kakeshuou Samui dégageait un tel charisme ! Il en imposait ! Et d’une certaine manière, il les acceptait. Mais il ne fallait pas se réjouir trop vite.
Akio avança d’un pas et se présenta a son tour.

Je suis Akio Gakkinasaru, genin de Kiri.

Il s’inclina devant son maitre et continua.

je vous prie d’excuser mon frère, il lui arrive parfois de ne pas se rendre compte de l’indélicatesse dont il peut faire preuve.

Tout en saluant, il lança un regard noir à Sasurot et lui fit un signe, lui demandant de l’imiter et de présenter des excuses, espérant qu’il comprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyMer 30 Oct 2013 - 17:00

Après avoir présenté son frère et lui-même, de ce qu’il croit être la meilleure façon qu’il soit, cet homme avait l’air plus énervé que avant que Sasurot ne parle, pourtant il n’a rien dit de mal, il les a salué puis c’est présenté et a même demandé si c’était bien leur nouveau Senseï.

Et vous espérez vous entendre avec votre Senseï en l’interpellant de façon aussi familière ? …

Pourquoi parle-t-il d’interpellation familière envers notre Senseï, après tout si c’est notre Senseï on peut lui parler normalement. Mais après avoir un peu réfléchi Sasurot se rappela que un jour son père lui avait dit de ne jamais parler familièrement envers les femmes mais ne lui avait pas précisé que c’était pareil pour les hommes. Le géant renchéri par la suite en disant

Je n’ai pas entendu le nom de ton Frère. Et je ne l’entendrais pas tant qu’il ne l’aura pas dit lui même. Je hais les trouillards

Comment-ça il n’a pas entendu le nom d’Akio, je les pourtant dit assez fort, cet homme serait si vieux qu’il n’entend plus que la moitié des choses ? Sasurot aller répéter plus fort le nom de son frère mais celui-ci prit les devant et le fit de lui-même, ce qui l’étonna grandement.

Je suis Akio Gakkinasaru, genin de Kiri.

Son frère s’inclina ensuite devant cet homme se qui cette fois-ci n’étonna pas franchement Sasurot, son frère a souvent fait cela au pare avant, et c’était souvent suivi d’excuse. Et cette confirmation aller surement s’en suivre.

Je vous prie d’excuser mon frère, il lui arrive parfois de ne pas se rendre compte de l’indélicatesse dont il peut faire preuve.

Ahh qu’est-ce que je disais, j’étais sûr qu’il aller encore faire des excuses et pourtant comme d’habitude je ne fais rien qui puisse être excusable … passons après tous c’est mon frère, il s’excuse souvent pour pas grand-chose, c’est presque si il s’excuserait d’avoir parlé à une personne.
Par la suite Sasurot se rendit compte que son frère le dévisageait comme jamais puis lui fit un signe. Qu’est-ce qu’il veut me faire comprendre ? Il veut que je m’approche plus de lui ? Il a mal quelque part ? Dans le doute il préféra faire comme si il n’avait pas fait attention à son frère, puis s’avança ver l’homme qui lui parut encore plus imposant, Sasurot lui tendit la main avec un grand sourire puis dit tout en essayant de faire un effort sur un langage plus soutenu et plus respectueux.

Donc vous seriez notre Senseï, je suis très honoré de te... de vous connaître et j’espère malgré votre âge que vous arriverez à suivre le rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyVen 1 Nov 2013 - 17:10



Il pouvait donc parler par lui-même. C’était déjà ça de gagné. Après tout, avoir des élèves n’était en soi pas un problème. Ce serait eux qui regretteraient bientôt d’avoir été assigné à ce vétéran de Kiri. Qui d’autre dans ce quartier, voire dans ce village, pouvait se vanter d’avoir vu tous les visages depuis plusieurs générations. En fin de compte, parmi les anciens combattants, il n’y avait que très peu de monde encore sur place. Il ne devait en rester qu’une poignée qui connaissait les premiers affrontements entre Clans et encore moins de survivants du combat contre Sanbi. Des témoins, certes ! Mais pas des combattants … . Le Ninja n’a d’autres destinées que d’errer dans l’ombre, vendant ses services, même prêt à vendre sa vie au plus offrant ou au plus puissant. Et ces derniers survivants ont tous un unique point en commun.
Ils ont un caractère de chien !! Et une certaine tendance au narcissisme. Et pourquoi pas ? Quelque part, il fallait bien avoir une étoile exclusive pour soi pour survivre à de tels évènements en une seule vie.

Revenons à nos moutons ! Oui, le premier garçon s’était présenté. C’était un progrès. Et il avait, de toute évidence, une meilleure éducation que son soi-disant frère. Ce dernier ne se plaisait d’ailleurs pas assez dans sa misère, puisqu’il insistait sur sa présentation médiocre. Une tentative de vouvoiement pratiquement ratée, et une grande difficulté à suivre les règles attendues dans une relation de senseï à élève. Amusant … . Voilà le souffre-douleur idéal pour notre « personne âgée » pourtant débordante de ressources. Cela tombait bien ; étant donné la situation, le nouveau Mizukage ne répondait pas aux critères recherchés par Kakeshuou ; il y manquait de la jeunesse, et le fait qu’il soit plus haut gradé l’excluait immédiatement des victimes potentielles de notre quinquagénaire. En revanche, ce marmot qui avait un grand besoin d’éducation serait idéal ! Attends-toi au pire, car peu de nouveaux ont su restés avec le Lion des Neiges de Kiri … !!
Honoré de me connaître … Son sourire narquois ne pouvait cacher son vrai visage : il était aussi honoré d’avoir cet homme comme senseï, qu’heureux d’aller avec des enfants de deux ans voir un spectacle de Casimir ! Ne te fous pas de moi, merdeux ! Quand on ne sait pas mentir, on garde ses mots pour soi. Et cette nouvelle déclaration : « j’espère malgré votre âge que vous arriverez à suivre le rythme » … . Soit on a affaire à un inconscient complet, soit notre jeune homme est masochiste et s’est inscrit au cours du jour. Dans cette ambiance si étrange, alors que le géant faisait face au nabot, comment notre Chûnin allait-il réagir … ??

En éclatant de rire. Un rire gras, bien fort comme on en voit que lorsque le rire vient du fond du cœur. Kakeshuou Samui, rire ?! Ces deux choses n’étaient donc pas antinomiques ?? Soyons sérieux ; si notre homme était secoué d’une telle poilade, c’était bien parce que le gamin qu’il avait face à lui était des plus ridicules. Être capable de le suivre, alors que ce minus n’avait aucune expérience de la vie et du combat ?

~ Je ferais en sorte de suivre le rythme oui, hahahahaha … !!

Le quinquagénaire tendit son bras et serra la main qui lui était offerte. Serrer la main. Tirer sur le bras de l’autre tout en présentant le profil gauche. Épaule en contact violent avec le thorax de Sasurot, qui est envoyé en arrière sous la violence du coup. Un mouvement fait rapidement, destiné à prendre le p’tit jeune par surprise. Et ce coup serait certainement bien suffisant pour lui donner quelques problèmes de respiration pour les prochaines minutes. Suffisamment pour que notre homme à crinière blanche reprenne le contrôle de la conversation.

~ Vous devez devenir mes élèves ? Soit. En revanche, vous allez rapidement comprendre qu’il y a intérêt à bien travailler avec moi. Et ne vous trompez pas sur l’âge ; je peux largement vous gérer à deux contre un en combat. Vous êtes trop immatures pour tenir le rythme pour l’instant ! … .

Des paroles sévèrse. Mais pleines de sagesse. Face à un homme à la vie chargée en combat, en affrontements, en perfectionnement de son art ; comment deux jeunes pingouins pouvaient-ils résister face à cet ours vétéran ?? En revanche, ce n’est pas comme s’il annonçait que rien ne pouvait être fait.

~ Quelles sont vos critères. Vos spécialités. Vos projets. Décrivez-vous, que je sache si vous pouvez être utile au village … .

Une demande un peu sommaire. Mais après avoir brutalisé son élève d’entrée pour répondre à sa provocation, le mieux était de repartir sur des bases saines. Après tout, son but n’était pas de les massacrer. Sinon, il resterait sous la surveillance du pouvoir. Par contre, s’il arrive à les entraîner et à en faire des hommes capables, il n’y trouvera que plus d’intérêt.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gakkinasaru Akio
Informations
Messages : 55
Rang : C

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptySam 2 Nov 2013 - 18:00

Akio resta bouche bée. Il venait de réaliser ce que son frère venait de faire. Il s’était efforcé de calmer la situation, apaiser du mieux qu’il pouvait les tensions, et Sasurot venait de tout détruire en un instant. Et il était là, tout content présentant sa main au vieil homme comme il le ferait avec un de ses amis. Et si encore il s’était arrêté là… mais non ! C’est vrai, tant qu’on y est, pourquoi ne pas en plus traiter le sensei de vieil impotent ? Bah voilà. Akio était désespéré, c’était toujours pareil avec Sasu, il fallait toujours qu’il fasse une gaffe quelque part.

Maintenant, quelle allait être la réaction du vieux Samui ? Peut-être les « corrigerait-il », laissant ses deux élèves au bord de la mort dans un coin du terrain d’entrainement ? Ou peut-être refuserait-il de devenir leur sensei ? Celui-ci répondit alors à sasurot en riant. Il riait, alors c’était tout ? Et le dit Samui continua en allant serrer la main à son frère. A ce moment, on aurait pu lui dire qu’un éléphant rose déguisé en vache avait détruit sa maison avec une tronçonneuse enflammée, ça l’aurait moins étonné que le spectacle improbable qui se déroulait devant ses yeux.

Soudain, le quinquagénaire mis un violent coup d’épaule dans le thorax de Sasurot, le projetant en arrière. Akio eu le réflexe de sortir ses armes et de se mettre en garde.
C’était prévisible. Le personnage n’avait vraiment pas l’air d’être du genre à accepter toute cette indiscipline. Le jeune genin hésita à défendre son frère Mais Kakeshuou continua.

Vous devez devenir mes élèves ? Soit. En revanche, vous allez rapidement comprendre qu’il y à intérêt à bien travailler avec moi. Et ne vous trompez pas sur l’âge : je peux largement vous gérer à deux contre un en combat. Vous êtes trop immatures pour tenir le rythme pour l’instant !

Akio rangea ses armes. Il comprit que s’était sa façon a lui d’établir l’ordre dans son équipe, se faire respecter. Il est vrai qu’Akio aurait bien lui aussi infligé ça son frère, mais bon.

Quels sont vos critères. Vos spécialités. Vos projets. Décrivez-vous, que je sache si vous pouvez être utile au village


Akio répondit timidement a son sensei

Je suis Gakkinasaru Akio, spécialisé dans le taijutsu. Je peux utiliser des techniques de type fûton et mon clan m’a légué la maitrise du son. En ce qui concerne mes projets…

Le jeune homme se mit soudain à parler avec beaucoup plus de conviction

En ce qui concerne mes projets, je veux devenir plus fort, déjà, devenir puissant pour faire de Kiri Le plus grand de tous les villages, sans aucune contradiction, protéger les personnes qui me sont chères et établir une paix durable entre les nations…

Le visage du garçon changea du tout au tout, un sourire malsain, ténébreux se dessinait sur son visage, il avait de gros yeux, un regard vide.

Une paix durable, pour laquelle il faudra se faire se faire respecter, ou se faire craindre.

Il étouffa un rire qui s’arrêta lentement

Même si pour ça il faut anéantir tous les opposants.

Son visage revint à la normale, il se retourna pour voir si son frère allait bien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyDim 3 Nov 2013 - 3:05

Je ferais en sorte de suivre le rythme oui, hahahahaha … !!

Sasurot était plutôt fier de ce qu’il venait de dire et pour sur son nouveau senseï avait l’air de bien prendre sa démarche, il avait dû se rendre compte de ses efforts de « politesse » et avait même ri à ce qu’il venait de dire. Se senseï ne pouvait être que quelqu’un de bon et sensible au effort des autres du moins c’est ce qu’il pensé. Car juste après sa celui-ci assaini un coup d’épaule au niveau du thorax de Sasurot, ce qui lui bloqua la respiration en plus de l’avoir projeté légèrement en arrière. Cela surpris pas mal Sasurot, pourquoi lui avoir donné se coup ? Est-ce une nouvelle façon de dire bonjour à ses élèves ? Ou aurait-il encore dit quelque chose de déplacer sans s’en être rendu compte ?
Sasurot ne comprend peut-être pas bien tout, mais à, ce moment il se rendit bien compte que c’était qu’il avait encore fait une gaffe après laquelle ? Il ne savait pas encore, à ce moment le géant aller enchainer.

Vous devez devenir mes élèves ? Soit. En revanche, vous allez rapidement comprendre qu’il y a intérêt à bien travailler avec moi. Et ne vous trompez pas sur l’âge ; je peux largement vous gérer à deux contre un en combat. Vous êtes trop immatures pour tenir le rythme pour l’instant ! … .

C’est donc ça ! Son nouveau senseï est plus jeune qu’il laisse paraître et il l’aurait frappé pour lui faire comprendre que c’est un jutsu qui le vieilli, c’est plutôt astucieux de sa part cela permet à l’ennemi de croire qu’ils sont tombés sur un vieux croulent alors que non mais comment arrive-t-il à se vieillir autant ? Peut-être une de c’est technique héréditaire ou interdite, après tout se n’es pas ça le principal, il vient de dire qu’il fallait bien bosser avec lui et c’est ce qu’il compte bien faire, prouver à son senseï et à tous les autres que lui et son frère n’était peut-être pas tout à fait du village mais qu’ils peuvent quand même leur faire confiance. Après ça le géant leur demanda de se d’écrire, leur spécialités et projet ? il veut savoir nos projet mais comment lui dire ça s’en se faire traiter de traître juste après ? Sasurot ne su pas quoi répondre mais son frère dégaina.

Je suis Gakkinasaru Akio, spécialisé dans le taijutsu. Je peux utiliser des techniques de type fûton et mon clan m’a légué la maitrise du son. En ce qui concerne mes projets…
En ce qui concerne mes projets, je veux devenir plus fort, déjà, devenir puissant pour faire de Kiri Le plus grand de tous les villages, sans aucune contradiction, protéger les personnes qui me sont chères et établir une paix durable entre les nations…
Une paix durable, pour laquelle il faudra se faire se faire respecter, ou se faire craindre.
Même si pour ça il faut anéantir tous les opposants.


Alors son frère avait carrément étonné Sasurot, depuis quand son frère avait-il un tel bagot face à un inconnu bon d’accord c’est leur nouveau senseï mais quand même ils viennent juste de le rencontrer et il arrive déjà à parler presque normalement.
En plus de ça celui si à arriver à répondre aux questions du senseï en formulant d’une façon plutôt correct et discrète sur le reste, son frère était vraiment bon. Aller ce n’est plus trop le temps de rêvasser son frère et leur senseï en plus de l’inconnu derrière celui-ci le regardaient en attente d’une réponse de sa part. Bon quand faut y aller faut y aller, et cette fois pour éviter les gaffes j’ai cas reprendre un peu sur mon frère et ça devrait le faire. Sasurot se remit droit puis regonfla ses poumons, posa sa main sa anche comme pour prendre un appui, puis pris un air plus neutre et se présenta comme la fait son frère avec un bout de sa sauce bien sûr, faut pas exagérer non plus.

Je me nome Nura Sasurot, je maîtrise le Ninjutsu et je contrôle le Suiton et le Kinton d’où la présence du morceau de métal que je porte sur moi. Pour mes projets se sont bien sur devenir plus fort pour prouver que je ne suis pas si inutile que j’en es l’air, je compte aussi devenir le ninja avec la meilleur défense qui soit car je pense que pour bien attaquer il faut savoir avant tout bien défendre.
Et je suis prêt à suivre mon frère jusqu’au enfer pour appliquer cette paix qu’il cherche t’en.


Après ce petit discours, il se plaça à coter de son frère comme pour soutenir ce qu’il venait de dire, puis fit un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyDim 3 Nov 2013 - 23:27


Le coup avait calmé les ardeurs, et les deux jeunes gens étaient maintenant plus … dociles. Et distants. Mais ce n’est que plus normal ; lorsque l’on constate que son supérieur est un psychopathe capable d’aligner baffes et coups de têtes par simple question de déontologie, il ne faut pas chercher à nouer contact plus longtemps. Vous avez ce qui s’est passé pour une histoire de main tendue en signe d’amitié ? A bon entendeur, salut !
Se pliant aux attentes du Chef d’équipe, les deux Genins fournissaient les informations qu’il exigeait. Bien, c’est très bien ! Si les choses se calmaient aussi facilement, diriger cette équipe ne serait peut-être pas une plaie comme il s’y attendait. Et puis, les choses étaient loin d’être inintéressantes ! Deux pouvoirs pour le mieux curieux ! L’un contrôlait le son, le second manipulait le métal ! Et les proches de Kakeshuou Samui – à supposer que ce dernier n’en ait jamais eu ! – savent à quel point notre vieillard est fasciné par ces pouvoirs si peu fréquents. Alors que lui contrôle la Glace par ses liens du Sang, aucun Clan n’avait vraiment affirmé sa suprématie sur ces deux affinités. Le quinquagénaire était tel un orfèvre : il aimait tailler le précieux dans un produit brut, pour en extirper le fruit. Travailler avec ces jeunes gens serait l’occasion de retrouver ces minerais précieux et d’en extraire le maximum pour l’admirer, l’exploiter et en connaître les innombrables débouchés.

Des liens forts entre eux ? Dans la Grèce ancienne, les Thébains, pour vaincre les autres puissances, avaient créés une unité d’élite : le Bataillon Sacré. Ce dernier était composé d’amants, couples d’hommes qui veillaient les uns sur les autres au combat. Unis par binôme, ils avançaient en écrasant et en se protégeant mutuellement. Mais si l’un des membres du duo venait à mourir, le compagnon, ivre de chagrin, entrait dans une rage folle et se démenait pour le venger. Le résultat ? Une puissance parvenant à écraser Athènes, Sparte, et un grand nombre de cités grecques au 4ème siècle, installant son hégémonie comme l’avaient fait les autres cités aux précédents siècles. Seul Philippe II de Macédoine, père d’Alexandre le Grand, était parvenu à les mettre au pas. Ces deux jeunes gens étaient-ils homosexuels ?? Peu de chances, et après tout, aucune importance. S’ils étaient capables de s’appuyer sur le front, c’était la seule chose qui comptait.

En revanche, il était important de revenir aux choses sérieuses ! Imposer une époque de paix ?! Vous rêvez, pauvres idiots. Jamais chose pareille ne saura s’imposer à l’ensemble des nations. Encore moins lorsqu’un système aussi glauque et obscur que l’ordre ninja est en place, et exploité à plein escient. Nous vivons à une époque où la guerre est partout, et sous plusieurs formes. Duels politiques, agressions économiques, massacres militaires : le monde était ainsi fait ! Il est temps que tu oublies tes grands élans pacifistes, et tes illusions de paix dans un monde où haine et querelle sont le pain du quotidien. Je me charge personnellement des désillusions des jeunes et de leur remise à niveau.

~ Vos compétences sont des plus intéressantes. Mais il est temps que vous ouvriez les yeux. Le monde ne connaîtra la paix que sous l’hégémonie de Kiri … ou par l’Apocalypse.

Une déclaration rude, mais très simple. Alors que la tension internationale était à son comble, désirer la paix avec les autres nations Shinobis était une utopie ; et rien de plus. Par ailleurs, avec Kakeshuou Samui pour senseï, on ne pouvait en attendre davantage ! Si la guerre ne venait pas à lui, il trouverait le chemin pour s’y rendre tout seul, vous pouvez en être certain !! Ce vétéran était passé par tous les combats, il avait œuvré dans tous les sangs, sur tous les terrains, avait massacré, paré, éliminé, condamné. De gaieté de cœur ? Cela dépend des fois, pour être honnête. Après tout, massacrer des envahisseurs était pour lui un devoir. Et lorsqu’il s’agissait de vaincre des soldats adverses dans un combat noble et valeureux, porter la mort était pour lui un honneur qu’il faisait à son semblable. Mais devoir passer gorge par fil de l’épée sur certains combattants bien trop jeunes n’était pas une tâche facile. Hélas, c’est la guerre : il faut faire avec.

Après la présentation de la jeunesse devait venir celle du sommet de la pyramide.

~ Je serai votre senseï à l’avenir. Sous mon commandement, vous ferez des missions et honorerez le village. Vous grandirez et apprendrez à devenir des hommes, en découvrant vos talents et en développant votre potentiel. Pour ma part …

Un crissement quasi-métallique, en tout cas strident, s’emparait de l’espace sonore. En quelques secondes, le sol autour de notre trio se glaça dans une teinture blanche et transparente. La glace se saisissait de la terre, des pierres et de la poussière. Tout cela sous le contrôle de notre Lion des Neiges. La puissance du Clan Samui. Après tout, ces jeunes gens avaient dit de quoi ils étaient capables : il était logique qu’il fasse de même, histoire de partager quelques informations au sein de l’équipe.

~ … je contrôle la glace. Je suis Chûnin, et j’ai bien l’ambition de mener le village de Kiri au summum de sa gloire. Peu importe les sacrifices. Oubliez la paix : sachez faire de Kiri votre cause, votre fierté, votre sacrifice. Je saurai vous l’apprendre, parfois même à vos dépens !

Les présentations étaient désormais achevées. Ne restait plus qu’à leur souligner certains détails, fournir quelques dernières explications. Après tout, les prochaines semaines seraient agitées, et il était évident que les jeunes nouveaux devraient se mettre à jour. En espérant pour commencer qu’ils n’aient pas le mal de mer.
Kakeshuou Samui, malgré sa « rébellion » contre l’autorité du nouveau Mizukage et l’Examen qui l’avait hissé au grade de Chûnin à plus de cinquante ans, avait pourtant obtenu un rôle de premier ordre pour la puissance du village caché de la Brume : le gouvernorat de Yuki no Kuni, le Pays de la Neige ! Un privilège dont il n’aurait pas à se plaindre ! Grande nouvelle, mais qui impliquait du changement. Laisser Tokori et Eiko à la charge de Chifumi Samui, organiser le terrain sur place, et désormais embarquer ces jeunes Genins avec lui. Il fallait donc leur expliquer cette situation.

~ J’ai été nommé responsable de Yuki no Kuni, une province sous notre domination. J’y serai Gouverneur. Vous prendrez donc la route avec moi, et c’est dans ces terres que vous ferez votre entraînement. Et que vous deviendrez de vrais combattants. Nous prendrons le large dès la fin de la semaine, alors que le printemps prendra doucement fin, pour nous ramener à des saisons plus chaudes. Vous avez des questions ? C’est maintenant ou jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gakkinasaru Akio
Informations
Messages : 55
Rang : C

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyMar 5 Nov 2013 - 23:17

C'etait enfin bon. Ils avaient enfin intégré une équipe, et qui plus est menée par un membre du clan Samui, un des plus grands, si ce n'est le plus grand clan du village caché de la brume. Kakeshuou Samui avait une forte personnalité et beaucoup d'expérience. Akio savait que ça ne serait pas facile tous les jours, mais que si quelqu'un pouvait les aider à progresser et atteindre l'excellence recherchée, c'etait bien le vieux lion de glace qui était maintenant leur sensei.

Vos compétences sont des plus intéressantes. Mais il est temps que vous ouvriez les yeux. Le monde ne connaîtra la paix que sous l’hégémonie de Kiri … ou par l’Apocalypse.

Il était interessé par leurs compétences ? C'était la première fois qu'on disait quelque chose comme ça à Akio. Il est vrai que les utilisateurs d'Onkyôton et de Kinton ne couraient pas les rues, encore moins liés comme l'étaient les deux genins. Ces compétences pourraient s'averer très utiles sur le champs de bataille quand ils les maitriseraient parfaitement. En ce qui concerne la paix, Akio pensait aussi que le seul moyen d'y arriver serait de réunir tous les pays sous le commandement d'un seul et même village, le plus puissant de tous les villages qui soient : Kirigakure no sato, il aimerait rendre tout ça possible, être un actionnaire de cette paix et aider à cultiver le prestige de son village.

J’ai été nommé responsable de Yuki no Kuni, une province sous notre domination. J’y serai Gouverneur. Vous prendrez donc la route avec moi, et c’est dans ces terres que vous ferez votre entraînement. Et que vous deviendrez de vrais combattants. Nous prendrons le large dès la fin de la semaine, alors que le printemps prendra doucement fin, pour nous ramener à des saisons plus chaudes. Vous avez des questions ? C’est maintenant ou jamais.

Yuki no kuni, le pays de la neige. Une ile presque aussi grande que l'ile principale du pays de l'eau. Akio était assez heureux d'y suivre le Samui. Il aimait découvrir de nouveaux paysages, voyager tout simplement. Il appreciait aussi beaucoup la neige, les flocons tombant comme des milliers d'étoiles se déposant délicatement sur le sol pour y créer un délicat nuage froid et blanc. Blanc qui s'accordait d'ailleurs parfaitement avec la couleur de ses cheveux et des habits qu'il aimait habituellement porter.
C'est donc là bas qu'il continuerait son apprentissage. Il suivrait pour ça son sensei n'importe où, et puis, etre l'élève du gouverneur du pays où l'on vit ne peut qu'apporter quelques avantages.
De plus en partant là bas, en petit comité, il avait l'impression d'etre en quelque sorte en mission spéciale pour son village, d'etre plus important. Il avait ainsi hate de pouvoir partir en mission.
Akio avança vers son maitre, lui répondit avant de le saluer de nouveau.

Pas de question Sensei. Merci beaucoup Sensei !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Nura Sasurot
Informations
Messages : 82
Rang : B

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyJeu 7 Nov 2013 - 2:17

Nos compétences seraient intéressantes ? Sasurot n’a jamais pensé en quoi son affinité Kinton pouvait être intéressante à part pour créer des armes ou réparer tout ce qui peut être en acier.
Et pourquoi le Senseï parle-t-il d’apocalypse alors que nous on cherche juste à avoir la paix sur cette terre et pourquoi il dit que Kiri à une hémorragie, je comprends décidément de moins en moins… mais bon, ce qu’il m’intéresse le plus c’est qu’il développe notre potentiel comme il le dit, après être devenu bien plus fort, Akio et moi pourrions continuer la chose qu’il veut nous faire oublier, « la paix ».

À ce moment-là, la température autour d’eux devenait de plus en plus glacer jusqu’à geler le sol qui se trouver autour du groupe. Sasurot cru d’abord à une attaque puis le géant les éclairas en leur disant qu’il contrôler la glace. Alors si j'ai bien compris c’est lui qui es en train de me transformer en esquimau vivant et qui en plus continu à parler tranquillement du village comme si c'était normal.
Habituellement le jeune kirijin aimait le froid...le froid normal ! Pas le froid qui vient d'un coup sans prévenir, mais cela n'avait pas non plus l'air de déranger son frère qui rester à écouter sans vraiment bronché ou étonné.

Après ça, il enchaina sur l’île de Yuki no Kuni où il en serait le gouverneur et il emmènerait Sasurot et Akio avec lui. En plus de ça, leur entraînement se fera dans un endroit où la difficulté doit être bien plus accrue que là où il se trouve en ce moment, car les deux frères ont déjà entendu parler de cet endroit et la seule chose à vraiment retenir c’est qu’il y fait très froid et qu’il y a beaucoup...beaucoup de neige, pas vraiment étonnant sinon on ne l’appellerai pas « Yuki », mais ce qui interrogea le plus Sasurot ce n'es pas tellement la neige où le froid qu'il y fait, c'est plutôt que le mot « gouverneur » qu'il venait d'entendre juste avant cela, alors comme ça leur senseï serait gouverneur… ce géant tout blanc qui arrive à congeler tout ce qui se trouve autour de lui serrait gouverneur...cet homme qui les entraîneras sera gouverneur... À ce moment là, Sasurot écarquilla ses yeux rempli d'étoile en ver son nouveau mentor.

Woua ! Mais si tu…si vous êtes gouverneur, cela veut dire que l’on aura aussi des grades au-dessus ? C’est carrément génial. Et vu que l’on part là-bas nous devons emmener de la nourriture ? Car s'il n’y a pas de restaurant ou de marcher nous ne pourrons pas manger à notre faim. Nous aurons un endroit pour dormir ? Car sinon je peux nous prendre des toiles de tente.
À part ça je n’es aucune autre question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kakeshuou
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] EmptyVen 8 Nov 2013 - 15:21



Les choses prenaient enfin forme. Maintenant que les choses étaient tenues au clair, le trio présent allait avoir une opportunité. Une chance de grandir, d’unir et de travailler de concert pour faire sa gloire et celle de son Village militaire.

Pour les deux Genins, l’aventure allait commencer. Au-delà de la formation d’une nouvelle équipe, ce qui leur demanderait d’être réactifs et ouverts à un nouveau pays, ils allaient quitter le monde de l’Académie Ninja pour découvrir le monde réel. Et ce n’était pas un simple pas en avant. Ou, en l’occurrence, si : mais devant, il y avait un gouffre. Après tout, jusque-là, le monde le plus redoutable qu’ils aient connue était celui du banc de l’école et le terrain d’entraînement pour les enfants. Ils avaient lancés des shurikens, appris à courir et quelques techniques en fonction de leurs affinités. Désormais, il s’agirait de missions, de contrats et d’engagement menant jusqu’à la mort. Quand on y pense, le monde Ninja est bien étrange : on paye des enfants pour qu’ils se battent et se jettent dans des situations des plus dangereuses.

Peu importe, maintenant que ces jeunes gens ont signé, ils viennent de s’engager sur un chemin hasardeux, parallèle à celui de la mort. Et, sans qu’ils le sachent, ils s’en rapprochent à chaque seconde ! Après tout, ils sont assignés à l’équipe de Kakeshuou Samui ; celui qui a connu le plus de victimes et de cadavres dans l’ensemble du village caché de l’Ombre. Son âge y était pour beaucoup : lorsque l’on est un survivant, il est évident que l’on a connu des gens qui ne sont plus de ce monde. Et plus on est vieux, plus on est dans ce genre de cas. Et il ne faut pas exclure que … Kakeshuou est parfois responsable de cette décroissance démographique et militaire, lorsque les missions importaient. Devise de notre quinquagénaire : en tant que soldat, il faut être prêt à faire des sacrifices et faire passer derrière les intérêts personnels. Lui avait abandonné toute vie personnelle ; il s’était même partiellement exclu de son Clan pour se dévouer uniquement aux missions qui devaient faire de lui quelqu’un d’inévitable dans Kirigakure no Sato.

La situation maintenant changeait : il était nommé Gouverneur dans une province soumise il y avait déjà plusieurs années. Il serait en charge des missions, de l’administration territoriale et de tout ce qui était impliquée sur cette région sur les plans militaires, économiques, politiques, et j’en passe. Par ailleurs, on le bombardait maintenant chef d’équipe ?? Les choses allaient vite ; presque trop. C’était surprenant, en fait, de voir qu’il montait en responsabilités de plus en plus fortes, alors qu’il y a peu, il eut pu passer pour l’ennemi numéro un de Kiri après l’ascension du Quatrième Mizukage. Toutes ces charges : essayait-on de le noyer de la paperasse, pour éviter qu’il ne fasse plus de bêtises au centre même du village caché ?

Il y avait des questions. Même si ses élèves étaient fin prêts à prendre le large et à connaître le continent, ils allaient certainement quitter le village, mais aussi le pays de Mizu no Kuni. C’était une première expérience, et très importante pour eux. Si Akio semblait déterminé et se contentait d’approuver tous les ordres qu’on lui donnait, Sasurot persévérait dans des questions … et des erreurs ! Malgré son rattrapage salutaire, les oreilles de notre valeureux vétéran n’étaient pas bouchées !! Et il avait très bien entendu cette petite pique. Passons pour cette fois : s’il devait le punir pour chaque écart, ses mains seraient rouges avant l’heure du midi, et son nouvel élève ferait voisinage avec les cadavres bien avant le soleil.
Ses questions restaient légitimes. Et Kakeshuou Samui avait tout intérêt à être sûr que ces gamins soient sur les lieux le bon jour, et dans de bonnes conditions. Répondons donc à toutes les exigences posées.

~ Vos grades ne changeront pas, ne soyez pas aussi prétentieux ! Vous sortez à peine de l’Académie, et vous manquez cruellement d’expérience. Je suis Gouverneur ; vous restez mes élèves. Pas de changement là-dessus.


Le ton était assez sec. Presque cassant. Mais pour le coup, notre homme restait distant avec cette prise d’initiatives. Le jeune homme voulait monter en grade. De l’ambition : j’aime ça. Espérons qu’il fasse tout pour la mériter. Le reste était essentiellement des questions de commodités pour le voyage, et la prise de poste dans le Pays de la Neige. Rien de plus normal, teinté d’une certaine naïveté !

~ Yuki no Kuni est l’un des lieux les plus touristiques de nos possessions. Nous contrôlons l’administration, les Clans locaux, l’économie grâce aux différents échanges à la frontière. Ce fut l’une de nos plus grandes acquisitions lors de la Guerre. Inutile d’emmener du superflu. Ne prenez que votre matériel de combat, et de quoi vivre pour le voyage. Il vous faudra quatre jours pour vous rendre sur place.

L’homme d’âge mur leur tourna le dos et fit quelques pas en arrière. Il s’en allait récupérer une besace laissé de côté, près de son neveu, toujours aussi calme et réservé. Cette fois-ci, les paroles s’adressaient à l’ensemble des personnes présentes. Les premières instructions pour l’équipe : les missions viendraient après, une fois installés sur place. Notre vieux briscard avait déjà prévu le voyage. Il devait rajouter deux nouvelles places pour le prochain trajet sur les flots, et donner quelques directives à son Clan concernant ses protégés. Il commençait par sa position au sein du Clan.

~ J’ai l’autorisation du Mizukage pour revenir sur le village caché à l’occasion des réunions du Conseil Clanique. Je serais donc parfois de passage. Nous garderons une relation épistolaire pendant mon absence. Eiko, Chifumi est chargée de te garder, avec Tokiro. Veille sur le Clan et sur elles … .
~ Oui, mon oncle.

Regard de nouveau posé sur son équipe.

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] 354516KakeshuouSamui03

Ces deux-là devraient le rejoindre sous peu. D’ici là, le Gouverneur de Yuki no Kuni devrait organiser sa province, et sur de nombreux points administratifs et stratégiques. Les deux élèves arriveraient quelques jours après lui, voire quelques semaines, ce qui leur permettait de découvrir un peu le village et leurs tâches à l’avenir. Mais aussi de rejoindre certains hommes du Village qui se joindraient au voyage.

~ Rompez. Chacun de son côté, et faites de votre mieux. Nous nous retrouverons sous un autre jour … .

Départ dans la Brume. Jusqu’à la prochaine rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle équipe à Kiri ? [ac Natsume, Sasurot, Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-