N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptySam 12 Oct 2013 - 13:12

Kyu Shord… Il y a énormément de choses à dire sur cet individu pour le moins unique. De mon point de vue, il ne ressemble pas vraiment à un type essayant de se donner un genre. Non, ce serait plutôt le contraire. En effet, je pense que c’est quelqu’un de vrai. Un homme pour le moins honnête et franc en toute circonstance et qui ne perd du temps ni en bavardages inutiles ni en réflexions ironiques désagréables. En tout point de vue, Kyu Shord est un sensei idéal pour tout type de ninja. Cependant, je le connaissais jusqu’alors comme un supérieur hiérarchique de haut niveau. Aujourd’hui, je suis chûnin et les choses en changées. Certes. Il est toujours au-dessus de moi hiérarchiquement parlant mais je ne suis plus le petit genin que j’étais jadis. Je ne suis plus le gosse qui attendait sagement que les choses changent autour de lui et qui suivait le courant. Aujourd’hui, c’est moi qui provoque les changements et pour le faire encore mieux, il me faut acquérir plus de puissance. Beaucoup plus de puissance. C’est la raison pour laquelle je me tiens là en ce moment même, sur le terrain d’entrainement, juste au centre du terrain vague. J’ai besoin d’acquérir de nouvelles compétences et pour cela, il va bien falloir que je demande de l’aide à quelqu’un. Et qui de plus indiqué que mon bon vieux maitre avec qui j’entretiens des relations certes professionnelles mais également amicales (si on veut).

Il est donc midi. Je suis habillé comme il se doit pour un entrainement digne de ce nom : mes deux sabres, mon attirail, mes parchemins. Je suis parfaitement paré à passer une journée de dur travail pour acquérir cette technique. Je sais déjà laquelle j’ai besoin de posséder : le brouillard que mon maitre a utilisé la dernière fois que nous nous sommes affrontés. Cette technique est particulièrement utile en toute circonstance et particulièrement en combat. Je vais donc en avoir besoin si je veux pouvoir tuer mon adversaire silencieusement. Je me dirige vers une carrière d’assassin professionnel il faut donc que je me fasse plus silencieux qu’une plume et plus rapide que l’éclair. Je ne suis pas spécialement quelqu’un de fourbe mais je préfère attaquer, tuer, partir, sans me faire repérer. J’aime l’idée de ne laisser aucune trace même si l’envie de laisser une quelconque signature de mes actions me titille parfois l’esprit, ce ne serait pas être professionnel. Mais bon, ce ne sont pour l’instant que de vagues projets d’avenir et j’ai toute une vie pour les réaliser. Je dois encore me perfectionner au sabre et cela n’est pas encore gagner. Il faudra que je me donne toujours plus pour mon pays et que je me batte toujours plus durement. Ainsi est faite la vie d’un ninja : se battre ou mourir.

Pour prévenir mon maitre que je l’attendrai au terrain d’entrainement, je n’ai pas jugé nécessaire de venir personnellement chez lui. Je me suis donc contenté de lui faire parvenir une missive par pigeon voyageur. La missive comprenait la lettre :

Maitre Shord,

Il est vrai que nous ne nous voyons pas souvent ces derniers temps, et pour cause, j’ai du participer à l’examen des chûnins. Comme vous le savez probablement déjà, je n’ai pas eu beaucoup de mal à obtenir ce grade ce qui signifie que désormais, je peux, si je le souhaite, prendre des élèves sous ma responsabilité durant les missions. Je vous entends déjà ire que je n’ai la maturité nécessaire et vous aurez bien raison. C’est la raison pour laquelle à défaut de ne pas pouvoir enseigner, je préfère apprendre. J’ai donc besoin de vous. Je vous attendrais demain vers 12h 10 au terrain d’entrainement. Je serais en avance sachant que vous arriver généralement à l’heure. Je souhaiterais maitriser la technique avec laquelle vous m’avez écrasé lors de notre dernière altercation.
Amicalement votre, KATANO YUSUKE


La missive était pour le moins claire. Je ne pense pas qu’il refusera mon invitation, je pense au contraire qu’il souhaite me voir devenir de plus en plus fort car ce genre d’homme fait souvent plus preuve d’abnégation et de sacrifice que les autres et il considère surement que le fait que je devienne plus puissant se doit d’être pour lui une fierté. De mon côté, ses motivations ne m’intéresse pas plus que cela mais je suis satisfait qu’il prenne tant à cœur ma formation. A présent, nous sommes tous deux de vrais soldats de la patrie. Je me dois de l’aider dans n’importe quelle circonstance et il en va de même pour lui.

Soudain j’entends de l’herbe bouger. Je comprends ce qui se trame. Je me lève et me redresse fièrement. Il est là… Mot d’ordre de la journée : douleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptySam 12 Oct 2013 - 18:22

Le temps passe, et depuis l'examen, j'ai eu pas mal de mouvement. Une augmentation des plus conséquents, du remue-ménage dans mon travail. Et surtout une augmentation de force que je dois d'avoir avec les attentent que l'on attend de moi. Autant dire que je suis plutôt très occupé, pourtant malgré cela, il ne faut pas que j'oublie que j'ai des élèves. Les ayant entrainés pour leur passage Chunin. J'ai moi-même participé à cet examen comme présentation des combats. J'en ai même gagné mon combat. Mon élève lui aussi a brillé et cela par une technique dont je n'ais même pas la connaissance. Autant dire la fierté qu'un professeur voyant avec quel courage de son élève qui arrive à traverser les difficultés tel celui de l'examen Chunin. Je n'ai même pas eu le temps de le féliciter. Je peux donc maintenant me présenter face à lui avec le grade d'une des trois têtes du village et surtout le traiter comme un Ninja ayant fait ses preuves en tant que Ninja accomplit.

Par chance, aujourd'hui je reçois une lettre de mon élève. Par chance, il connait bien mes habitudes et ne l'a pas envoyé chez moi mais dans une lettre au palais du Kage pour que je la réceptionne bien. Depuis un certain incident je n'ai plus vraiment de domicile à moi. Vivant soit cher Aoji et donc chez le Kage, soit dans une cabane de chasse que j'ai confectionné moi-même. En fait maintenant, j'en ai cinq posés un peu partout dans les lieux sauvage de Kiri et d'autre dans d'autre continent. Bon tout ça pour voir que ce cher élève ayant passé son examen avec brio ne se voit pas renier son pauvre petit vieux de Sensei. Mon élève semble vouloir devenir encore plus fort, une chose que je suis content de savoir. Il souhaite aussi un entrainement spécial. Un entrainement qui consiste à étendre une vapeur dans la zone de combat. Un sourire fit son apparition sur mon visage. Le rendez-vous fus fixé à 12h10. Et j'eus la lettre à 11h40. Bon ben je n'aurais pas une heure d'avance comme dans mes habitudes. De toute façon, maintenant que j'ai mon nouveau poste je n'ai plus autant la possibilité d'avoir autant d'avance.

Je suis donc là avec quinze minutes d'avance, mon élève et déjà ici. Se levant quand il entend mes pas sur les hautes herbes. Dévoilant mon identité, je découvre le lieu ou mon élève souhaite apprendre ma technique. Je le regarde puis dis :

Salut, au fait désolé de ne pas avoir pue te revoir après les examens, mais le travail m'a demandé. Donc je te le dis maintenant félicitation et ce fus un très beau combat. Je suis aussi très content de voir que tu ne souhaites pas t'arrêter de si bons chemins. Tu as raison, mais sache que pour la technique que tu souhaites apprendre c'est une autre paire de manche que ce que je t'ai appris. Je vais même me mettre directement à t'expliquer ce qui va rendre la tâche plus difficile. Ma brume à moi et faite de vapeur un pouvoir qui est pour moi est héréditaire, mon clan-là et j'ai hérité de ce don d'eux. Toi tu ne peux pas arriver au même résultat. C'est impossible. Par contre on peu défier ça et prendre tes propres facultés pour faire une brume qui y ressemble en presque tout point. J'ai décelé en toi un don pour le Suiton. Je ne sais pas si tu le maitrise encore, mais avec ça on va pouvoir faire quelque chose. Toujours partant ? Chunin de Kiri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptySam 12 Oct 2013 - 19:17

Mon maitre est enfin là. Il commence tout d’abord par me féliciter et me dire que mon combat lors de l’examen de sélection des chûnin était, d’après lui, un beau combat. LOrsqu’il met ce sujet sur la table, je me mets à repenser à ce jour si important. Je n’avais jusqu’alors jamais combattu avec l’intention de tuer. Je n’avais vraiment jamais combattu pour être franc. Je m’en étais pourtant sortit en usant de mes dernières forces. Je me souviens très bien… je ne tenais même plus debout tant j’étais épuisé. J’avais utilisé mon armure de foudre pour écraser mon adversaire et m’étais acharné sur lui comme un enragé. Ce jour là, j’avais fait preuve d’une grande brutalité ce qui ne me ressemble pas vraiment. En fait, le combat au corps à corps et qui ne se gagne que par les muscles ne m’intéresse pas vraiment. Dans mon genre, je serais plutôt du genre à utiliser la précision au détriment de la puissance. Je me sens un peu comme un chirurgien.

Mon maitre continu de parler et je ressors de mon esprit. Je n’ai pas le temps de me concentrer sur mes souvenirs, toute mon attention doit être focalisée sur le présent et uniquement sur le présent. Comme disait un homme par delà les mers : Les hommes ressassent les problèmes du passé et cherche leurs solutions dans l’avenir. Moi, je ne suis pas ce genre d’homme. Moi, je prends le présent comme il vient et si un jour je meurs parce que je n’aurai pas suffisamment pensé au conséquences de mes actes, et bien soit ! Je préfère me battre contre un futur choisis par moi-même que de me laisser guider docilement. Les propos de mon maitre deviennent moins vagues et il se met à mentionner sa technique. Comme je l’ai dit auparavant, il ne perd pas de temps en bavardages inutiles. Il m’explique que s’il parvient à former le brouillard de vapeur, c’est parce qu’il a hérité ce pouvoir de sa famille. Il s’agit donc d’un attribut héréditaire et non d’une technique apprise par la seule volonté.

Quand il me dit cela, je manque de piquer une colère. Je croyais que même une telle technique serait à la portée de ma volonté et je me rends compte que même dans les gènes, il y a des privilégiés. Heureusement, Shord me sort de ma frustration en me disant que même si lui use de la vapeur pour créer sa brume, il y a d’autre moyen. Il m’annonce ensuite, à ma plus grande surprise qu’il a décelé chez moi un don pour le Suiton, l’art de manipuler l’eau. Curieux… certes je suis bon nageur et j’aime bien l’eau mais de là à parler d’affinité secondaire, je ne m’en croyais pas capable. C’est la raison pour laquelle lorsqu’il m’annonce cela j’affiche plutôt une expression interloquée. Je suis toujours surpris lorsque les gens autour de moi voient en ma personne quelque chose de plus qu’un enfant bizarre qui écrit des poèmes et se voile la face sous sa capuche noire. Quand on me fait confiance, je perd tout mes moyens et me sens vulnérable. Mais peut-être est-ce une force et non une faiblesse. Je le découvrirai un jour…

Ainsi, je pourrais utiliser mon talent caché pour le Suiton afin de créer un brouillard. Mais mon clan a toujours été un fervent utilisateur du Raiton. Jamais je n’ai entendu parler de membre de la famille Katano possédant deux affinités. En plus d’après ce que je sais, l’eau amplifie la foudre et vice versa. Serait-ce là une capacité de mon clan encore inexplorée. Je me mets soudain à penser à mes deux tranchoirs électriques. Avec des techniques Suiton, je pourrais en faire des armes de destruction incroyables ! De nombreuses idées me viennent et je ne sais plus où donner de la tête. Mais alors que je plonge tête la première dans mon rêve de puissance, j’entends la voix de mon prof qui s’élève dans les airs comme un encouragement grandiose. Il m’appelle désormais par mon rang, preuve qu’il me respecte pour ce que je suis devenu.

Je me mets à concentrer du chakra et observe le paysage aux alentours. Autours de nous, il y a de nombreux points d’eau, petits et grands. Il y a des marres et de simples flaques. J’ai l’embarras du choix pour débuter ma formation. Sans chercher l’approbation de mon maitre, je me dirige vers la marre la plus proche. Je me baisse et m’accroupi juste en face d’elle et je fais tremper l’une de mes mains dans l’eau. Je cherche à y insuffler du chakra. Je tente autant que je le peux de donner une forme à l’eau mais on ne dirait pas qu’elle a envie de bouger. Voyant que je n’y arrive pas, je me mets à essayer de plus en plus fort en y mettant toujours plus de chakra. J’insuffle maintenant une grande quantité d’un seul coup et, dans une surprise totale, je me vois frappé par une trombe d’eau en pleine figure. Celle-ci était puissante et je ne m’y attendais pas du tout. Je dois avouer que j’ai été pris de court. En tout cas, il est maintenant certain que j’ai un don pour le Suiton mais également que je ne sais pas le contrôler. J’espère que mon maitre saura trouver une solution. Je me tourne vers lui, le regard interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyDim 13 Oct 2013 - 17:16

Je suis donc de nouveau en train d'entrainer un de mes élèves et au Suiton. Oui je ne connais pas cette affinité vue que je ne la maitrise pas. J'ai le Fuuton et le Raiton pour ma part, mais ça ne change rien au fait que je suis son Sensei et que c'est mon élève et que pour cette raison je me dois de lui éduquer toutes choses dont il puisse avoir l'utilité dans sa vie de Shinobi. Il a le grade Chunin et malgré son rang qui peut lui donner la possibilité d'avoir des élèves, je pense que c'est encore un peu tôt pour cela. Non pas que je ne le pense pas capable de prendre en charge l'éducation de trois Shinobis, mais je pense qu'il faut avoir une certaine expérience qu'il n'a pas encore, mais pas de faux désespoir, Katano n'est pas si loin que ça pour devenir un grand homme. Mes explications données. Sans même que je n'ai à lui dise quelque chose, il semble vouloir tenter des expériences par lui-même. Une chose très prometteuse, plus il voudra essayer des choses plus il aura de facilité à inventer ses propres techniques. Le laissant faire, je me mets à attendre. Le voyant tenter de faire bouger la flaque, je regardais l'innocence que peuvent avoir des jeunes de leurs âges. Bien entendus cette innocence n'est qu'éphémère, mais elle montre une sorte de pureté. Après quelques minutes de test. La flaque se met à bouger, elle se met complètement à voler sur le visage de Katano. Je ne peux me retenir de me plier en deux le regardant en me tordant de rire. Me relevant, je m'approche de Katano, puis lui dis :

La maitrise du Raiton se fait par la transformation de son chakra en l'affinité lui-même. Cette manipulation t'est acquise. Elle te permet d'avoir un répertoire intéressant, Le Suiton et une affinité marchant de manière totalement différente. Elle utilise sont Chakra pour condenser l'eau ambiante, ce qui rend ça manipulation plus difficile. Si tu n'as pas d'eau dans les alentours. Beaucoup d'utilisateur de Suiton se voyant utiliser une technique de grande envergure pour humidifier le terrain afin d'avoir un certain avantage sur le terrain. Tente donc d'utiliser ton Chakra pour augmenter la quantité d'eau. Ensuite tu tenteras de manipuler cette eau en lui donnant une forme de boule qui flottera dans l'air à dix centimètres de ta main, pas plus pas moins. Si tu arrives à faire cela, tu auras toutes les bases pour avoir un répertoire de type Suiton.

Je le regarde, m'assois tout en concentrant mon chakra pour améliorer mes techniques de Sensoriel. Autant entrainer un élève autant que je m'entraine en même temps non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyDim 13 Oct 2013 - 18:14

Je ne m’énerve pas le moins du monde lorsque je remarque que mon prof est en train de se tordre de rire alors que j’essaye de me sécher le visage. A sa place, même moi, un garçon plutôt lugubre dans mon genre j’aurai rit aux éclats. Il faut dire qu’il y a de quoi ! Me prendre une trombe d’eau dans la face alors que j’essaye, le plus sérieusement du monde de maitriser mon affinité Suiton ça, c’est pour le moins comique. Cependant, mon professeur, dans son grand esprit professionnel s’arrête de s’esclaffer et reprends soudain un air sérieux alors que j’ai les yeux rivés sur lui. De sa personne j’attends une analyse de mon erreur et qu’il m’explique comment la corriger. J’ai suffisamment travaillé avec lui pour savoir qu’il va me trouver une solution plus qu’adéquate et qui me conviendra parfaitement. Et je n’ai probablement pas tord car en voyant dans ses yeux une lueur de génie, je comprends qu’il vient de trouver une solution à mon problème. Il se met alors à m’expliquer la différence entre l’affinité Raiton et l’affinité Suiton. Il m’explique que pour le Raiton, je n’ai eu qu’à transformer mon chakra directement en foudre. Pour l’élément eau, c’est bien plus complexe. Il n’est pas simple de l’utiliser s’il n’y a pas une grande quantité d’eau aux alentours ce qui fait que les plus grands utilisateurs de cet élément sont parfois forcés de modifier le terrain dans lequel ils se battent pour pouvoir utiliser efficacement leurs capacités. Il m’explique ensuite comment je vais devoir procéder pour pouvoir progresser. Il me précise que pour le moment, mon objectif sera d’augmenter la quantité d’eau à partir de mon chakra. Une fois que j’y serais arrivé, je devrais maintenir une boule d’eau en lévitation à dix centimètres de ma main. Lorsque j’entends ce que je vais devoir faire, je m’étonne à penser que j’en serais peut-être capable après tout. Je décide de tenter le coup et puis, si je n’y arrive pas… je continuerai encore et encore jusqu’à ce que j’y arrive.

Tout d’abord, augmenter la quantité d’eau. Je reviens vers ma marre et je trempe ma paume à l’intérieur. Je sens alors différemment les particules d’eau autour de ma peau. Je ressens de plus en plus le mouvement des atomes et des molécules. Je sens bien que c’est vivant à l’intérieur et qu’il suffirait que je prenne les choses en main pour modifier cet environnement aqueux. Je ferme les yeux et tente de me concentrer. Je fais doucement passer mon chakra de mon cœur vers ma main. Je le déverse lentement dans la marre et je continue ainsi. Petit à petit, la quantité d’eau se met à augmenter. Je continue pendant quelques secondes avant de m’arrêter. L’eau à prit environ 20 cm de plus. J’y suis arrivé aisément mais ce n’est pas encore suffisant. Je retrempe la main dans la marre et cette fois, je vais plus rapidement dans le versement de mon chakra. Je commence à ressentir de plus en plus le mouvement qui s’accélère et la démultiplication des particules. Je mets plus de chakra, toujours plus de chakra. J’en viens presque à ne plus calculer la dose que je verse dans la marre et j’ai toujours les yeux fermés. Lorsque j’estime que cela est suffisant et après avoir déversé une bonne dose de chakra, je rouvre les yeux et m’aperçois que trempe carrément dans la marre. Celle-ci a prit une dimension d’environ cinq mètres sur quatre. Mon a carrément les chaussures entourées d’eau. Bien entendu, vu que je ne suis pas dans un lieu creux, je n’ai pas réussis à donner une hauteur à l’eau mais seulement une longueur. Néanmoins, je viens de réussir le premier objectif de ma maitrise du Suiton, l’augmentation des particules d’eau.

« Je crois que c’est bon pour cette partie de l’apprentissage »

Je m’attaque désormais à donner une forme à l’eau. Je replace ma main vers la marre mais sans la tremper cette fois-ci. Je me contente de la laisser à une certaine distance. J’essaye autant que possible d’attirer l’eau avec ma main mais cela ne fonctionne pas. Je décide de tenter autre chose et concentre du chakra entre la marre et ma main. Soudain, l’eau se met à tournoyer vers ma paume en formant un léger filet aqueux. Je suis subjugué par la forme que prenne les gouttes d’eau en retombant dans la marre. On dirait que je forme une espèce de tornade qui vient s’écraser sur ma paume. Je ressens l’eau tournoyé à une vitesse folle. Cela est sans doute le fait que je fais tournoyer mon chakra pour qu’il arrive jusqu'à la marre. Une fois le contact établi avec l’eau, je tente de retirer petit à petit ma main tout en gardant un maximum de liquide à porté sans qu’il ne retombe. Au final, j’arrive à dégager une petite quantité d’eau qui lévite au dessus de ma main sans forme particulière. Il faut donc maintenant que je me concentre sur la forme que je souhaite donner à cette eau : sphérique. Je tente de manipuler chacune des molécules afin de former un tout et, quelle surprise lorsque je découvre que j’y arrive aisément. Je suis vraiment fier de moi lorsque je vois la boule de 3 cm de diamètre flotter au dessus de ma main. Enfin, j’essaye de la déplacer pour qu’elle soit à exactement 10cm de main. Là encore, je m’impressionne en y parvenant sans la moindre erreur. Curieux cette capacité que j’ai à contrôler et manipuler l’eau. Serait-ce une capacité de mon clan. Peut-être ce pouvoir a-t-il sauté une génération et mon père n’était pas au courant. Peut-être que je peux maitriser l’eau depuis que je suis né. Je me retourne vers mon maitre, gardant la boule en lévitation. Je lui adresse un grand sourire et tente de lui envoyer la boule en pleine face. Malheureusement, je n’ai pas calculé suffisamment précisément la direction et la boule vient une fois de plus m’exploser en pleine figure. Je regarde mon maitre et, d’un air lassé je lui lance :

« Bon la suite c’est quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMar 15 Oct 2013 - 16:46

L'entrainement est sérieux et sans bavure. Il écoute chaque parcelle d'enseignement que je lui apporte et les exécutes sans la moindre retenu, allant toujours jusqu'au bout de la tâche. Difficile ou pas, il le fait et cherche toujours à passer les obstacles qui lui barrent la route. Tant qu'il y met autant de conviction il progressera et ses mots qu'il à un jour dit « je vous réaffronterais et je vous ferais mordre la poussière... » Il ne le sait pas, mais j'ai pris très au sérieux ses mots. J'attends réellement le voir arriver à mon niveau et le voir me mettre en difficulté et ferais tout pour continuer à augmenter la différence qui nous sépare tout en le rendant plus fort.. Même encore il n'est pas capable d'un tel résultat. Ma brume lui causerait encore trop de soucis. Dévoiler cette technique est comme donné à mon élève une de facette qui complète mets propres maniements au combat. Pourquoi ne pas le garder alors? La raison est simple, en lui donnant cette arme, je ferais de lui un homme plus puissant. Pourtant il me faut le prévenir de plusieurs choses :

Nous allons passer directement à l'étape que tu souhaites entamer, je te sais capable de le réaliser. Par contre, je dois te prévenir, cette technique bien utilisée peut-être d'une très grande aide, mais par contre, elle peut aussi facilement se dresser contre toi. Une attaque de vent non-tranchant du même rang peut balayer cette brume. Tu peux aussi faire face à un Sensoriel plus puissant que toi et qui utilisera cette brume contre toi de manière bien plus efficace et cela va rendre cette technique inutile et tu auras usé du chakra pour rien, voir même pour aider ton adversaire. Tu devras donc bien connaitre ton adversaire en utilisant cette technique. Bon maintenant au travail. Pour ma part voilà comment je fais. Je cherche l'eau condenser sous terre pour la faire chauffer et la rendre vapeur pour pouvoir la manipuler et faire de la zone une zone embrumer, mais comme je t'ai dit il y a un hic. À vrai dire, il y en a même plusieurs. Tu n'es pas capable de faire chauffer l'eau. Donc la mettre en vapeur ne t'es pas possible. De plus cette même vapeur tu ne pourrais la contrôler. Tu dois donc trouver de ton propre chef une manière de faire et là je ne peux que te guider sur des intuitions. Crée une brume et totalement possible en Suiton, maintenant à toi d'en percer les mystères. Je vais quand même faire quelque chose qui aura peut-être une possibilité de t'aider.

Faisant des signes de Muda, je me mets à faire apparaitre un petit afflux de brume sortant d'un endroit précise du sol. Cette brume sortant du sol n'était pas asses puissant pour faire du lieu un endroit brumeux :

Voilà. Ma technique est simple elle se manifeste de manière simple. Je crée un grand nombre de cet afflux partout dans le terrain ce qui fait apparaitre un bruit au départ causé par la sortie de la brume et ensuite la purée de pois cachant mes mouvements. Elle est de catégorie B dans la difficulté d'apprentissage.

Un sourire, je me mets à me remettre sans un mot en position de méditation. Préparent mes techniques sensorielles pour pouvoir être au niveau de l'homme que je considère comme un grand homme. Un homme qui n'est pourtant même pas du village de Kiri. Cette idée me fait bien sourire. Vouloir être au-dessus d'un autre. Voilà ce que veut mon élève pour moi et moi-même le voulant d'un autre homme. Comme des murs à franchir, plus cette force de combativité augmente, plus notre envie de devenir puissant se voit s'accroitre. Une bonne chose à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMar 15 Oct 2013 - 18:28

Je vois bien, en regardant mon professeur que je ne me suis pas totalement trompé dans mes actes. Je peux discerner dans ses yeux une lueur de fierté et d’étonnement aussi un peu. Je le regarde, il m’explique la prochaine étape. Apparemment je me suis suffisamment bien débrouillé dans mon apprentissage du style Suiton pour passer à la suite : apprendre la technique tant convoitée de mon cher maitre Shord. Je ne peux m’empêcher de l’envier lui. Il a mis au point cette technique tout seul et bien qu’il soit un utilisateur du sensoriel, il a trouvé de lui-même cette idée remarquable et a su prendre l’initiative de l’utiliser a bon escient. Toujours est-il que c’est à moi à présent de me démarquer par ma volonté au cours de cet entrainement. Les explications de mon maitre me sont grandement utiles même s’il n’est pas vraiment capable de me montrer exactement comment je dois faire pour faire sortir la vapeur. En fait, de son point de vue, la création d’une brume à l’air facile car il n’utilise que son affinité associé à la vapeur. Pour moi, la tâche sera autrement plus ardue. Je vais devoir me donner à cent pourcents pour trouver un moyen de donner à l’eau une dimension de brouillard. En fait, je ne sais pas du tout comment je vais procéder et cela me perturbe énormément. Je ne suis plus sûr de rien en fait.

Mon maitre termine son explication et me fais une démonstration sur place. Je l’observe avec attention. Il parvient avec une aisance déconcertante à faire sortir la vapeur de la terre. Il crée ensuite un nuage à une vitesse hallucinante. Pour maitriser aussi bien que lui cette technique, je vais devoir me mettre au même niveau si ce n’est pas plus. Il termine sa démonstration et me demande de mettre au travail. Bon, avant la pratique vient la théorie. De ce que j’en sais un brouillard aqueux est composé de petites gouttelettes d’eau en suspension dans l’air. Je ne sais pas exactement comment cela est possible mais il va bien falloir que j’y arrive. Je me rapproche de ma petite marre personnelle et je plonge ma main à l’intérieur. Je déverse un peu de chakra de façon à donner une plus grande dimension à la marre. Pour le moment, je vais tenter de créer une petite brume sur un diamètre limité. Pour cela, je vais devoir prendre un point de repaire. Je décide de prendre deux points d’eau au hasard pas très éloignés comme frontières de mon nuage d’eau. Je ressors ma main de la flaque et me met à concentrer mon chakra. Je peux percevoir les particules d’eau dans la marre et cette sensation est particulièrement étrange. Comme je l’ai fait tout à l’heure, je concentre mon chakra pour faire ressortir petit à petit l’eau de la marre et la faire flotter dans les aires. C’est une tâche ardue qui me demande une énorme concentration. Tant de concentration d’ailleurs que de grosses gouttes de sueurs de mettent à couler de mon front. Néanmoins, je ne perds pas mon calme et me met à essayer de donner une forme à cette quantité limitée d’eau. Je tente autant que possible de fendre en deux chaque gouttelette. Puis en quatre, puis en huit. Au bout d’un moment, on ne distingue presque plus l’eau dans les aires. Malheureusement, les gouttes sont dispersées et c’est sans doute pour ça qu’il n’y a pas encore de brouillard. Je concentre mon chakra pour les rapprocher sans pour autant qu’elle ne se touche. Soudain, je remarque que l’air qui m’entoure devient de plus en plus humide. Mon champ visuel commence à être obstrué et cela me réjouit. Alors, je lâche mon emprise sur les gouttelettes et observe le résultat. Mes calculs sont bons, j’en suis sûr. Elles sont trop petites pour tomber et suffisamment épaisse pour causer une purée de poix. Lorsque je remarque qu’effectivement, je n’y vois pas à dix mètres, je comprends que j’ai réussis. Pourtant je ne suis pas vraiment fier de moi. Les gouttes sont certes en suspension dans l’air mais j’ai mis bien trop de temps pour que tout cela se mette en place. Finalement, je décide de retenter l’expérience pour avoir de meilleur résultat. Je reprends le contrôle de l’eau et le fait s’écraser au sol.

Je jette un léger regard à mon sensei et continu mon entrainement. Cette fois-ci, pas de bavure. Je trempe ma main dans une flaque à proximité et je déverse cette fois une quantité imposante de chakra. Le terrain est alors au trois quart rempli d’eau. Je ne sais pas vous mais moi je me sens assez à l’aise dans un marécage… Je me relève et concentre mon chakra. Cette fois-ci, je vais beaucoup plus vite. Je saisis l’intégralité de l’eau se trouvent sur le terrain et la divise très rapidement. Je rassemble les molécules et les laisse graviter. Je rouvre les yeux et comprends que finalement, je suis plus doué que je ne le crois. En effet, je dois avouer que lorsque je me retrouve devant mon travail enfin finalisé, je suis heureux. Dans ce nuage de brume, je n’y vois pas à deux mètre. Mon sensei est quelque part dans cette purée de poix mais je ne parviens pas à le distinguer. Je suis pourtant curieux de savoir ce qu’il pense de mon entrainement et de sa conclusion pour une fois. Je suis pourtant sûr qu’il aura une ou deux critique à formuler en bon professeur qu’il est. Toujours est-il que je ne fais rien, je me contente d’attendre qu’il agisse ce n’est pas moi qui vais annuler mon sort. Je veux voir comment il va faire pour le contrer.

-Alors Mr. Shord ? Vous allez arrêter de vous cacher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMer 16 Oct 2013 - 17:55

La brume prend place. Enfin un résultat qui semble plus qu'intéressant. La brume poussant la vue à être visible que sur un rayon de deux mètres autour de soi. C'est encore trop. Il doit faire une brume qui est plus dense. De plus la brume ne prend pas entièrement le terrain et pourtant il devrait s'étendre plus loin que le terrain d'entrainement. Sortant de ma méditation. Je me mets à crée deux ailes de dragon. Une paire d'ailes faite pour voler. Discrètement et sans bruit je prends la voie des airs pour passer au-dessus. Mis à ce niveau, je me mets à dire :

Il y a encore du progrès à faire. Tu es Chunin maintenant, il te faut être plus exigent sur le résultat de tes techniques. Je veux que tu ais du mal à voix tes propres mains. Quand tu utilises cette technique. Je veux aussi que l'espace de la brume soit deux fois plus étendu. Un adversaire peut quitter le terrain ou est étendu ta brume. Cela fait et seulement à ce moment-là, tu pourras considérer cette technique comme réussite.

Après ses dires, je fais disparaitre littéralement mes ailes en étant dessus lui laissant mes deux pieds se poser sur ses épaules. Cela fait, je me laisse tomber dos au sol, faisant par la même conséquence pivoter le corps de mon allier en avant. Cela fait, je me mets à faire des Muda pour crée juste derrière lui là où j'aurais pu moi-même rester, j'y ai laissé un clone de foudre. Prenant moi en attendant une position plus à l'abri mon clone se met à dire :

De plus ici je n'ai aucun intérêt d'enlever cette brume, vu que je suis ici en position de supériorité.

Aucune raison ne me pousse à enlever cette brume et donc je voulais en même temps lui montrer que même ses techniques peuvent être retournées contre lui. Surtout avec cette arme à double tranchant. Je ne fais pas ça pour l'embêter ou pour le décourager, c'est simplement pour qu'ils prennent bien en compte ce que je disais et comme la meilleure façon de l'apprendre c'est en resservent la leçon par sa propre expérience je vais lui montrer directement ce qui peut se produire. Surtout que cette action montre largement mes intentions de lui montrer sur un échange de coup qu'il est encore loin de maitriser la technique et dans se sent, je ne parle pas dans la réalisation, mais dans ça compréhension et le maniement de cette arme. Des techniques ne demandent que bêtement d'être lancé, mais d'autre se doivent d'être appliqué avec plus de réfléchit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyJeu 24 Oct 2013 - 20:59

S’il y a une chose que je retiendrais de cette journée c’est bien le fait que mon prof est imprévisible. Je croyais m’être plus ou moins bien débrouillé dans l’apprentissage de cette technique mais vu le discours moralisateur de mon maitre, je comprends que je suis encore loin du résultat que l’on est en droit d’attendre d’un chûnin de Kiri. Néanmoins je trouve tout un écho de vérité dans ce que me dit le prof et je comprends parfaitement son point de vue vu que je le partage moi-aussi. Ma promotion au rang de chûnin doit se faire avec une augmentation de ce que l’on est en droit d’attendre de moi. Je ne suis plus un enfant, je le sais bien et pourtant je ne sais pas encore comment agir comme un adulte digne de ce nom. Je ne m’inquiète pas pour autant, les choses de ce genre arrivent sans crier gare sans que l’on ai besoin d’y prêter attention. Toujours est-il que je suis toujours en entrainement, coincé dans ma purée de poix et que je ne vois absolument rien à deux mètre. Mon maitre m’annonce que c’est insuffisant alors vous vous doutez bien que ça m’énerve un peu.

C’est au moment où je m’apprête à recommencer ma technique pour lui donner une envergure plus grande que je sens une pression sur mes épaules. C’est mon maitre. Il s’arrange pour me faire tourner sur moi-même et me désorienter totalement. Lorsque je reviens à l’immobilité, je fonds sur mon maitre en essayant de lui asséner un crochet du droit. D’un coup, je me retrouve littéralement électrocuté. La bonne vieille technique du clone de foudre ! J’aurais du m’en douter. Je me prends la décharge de plein fouet vu que c’est moi qui ai lancé l’assaut. Je tombe, mes genoux émettent un lourd bruit sourd en s’écrasant sur le sol. Je fixe du regard un point fixe dans mon brouillard. Je fais face à mon inefficacité. Je suis incapable de me battre dans un univers que j’ai moi-même créé. Je suis vraiment un incapable !

Pendant quelques secondes, mon esprit cesse de tergiverser et je me laisse bercer par les gouttes d’eau dans ma brume. Elle est belle, elle me protège du reste du monde. Je ne fais plus attention au fait que je suis en entrainement et laisse mon esprit vagabonder dans les limbes de mon imagination. Soudain, alors que je mettais à penser à un ruisseau, la voix de mon maitre résonne dans ma tête : chûnin ! Exiger ! Technique ! Mon sang se met à bouillir et je recommence à prendre le dessus sur mon corps. Je me redresse dans un cri de colère qui doit faire plusieurs centaines de décibels tant je me déchire la mâchoire. Dans un accès de rage, je concentre mon chakra dans chacune des gouttes d’eau en suspension et les fait s’écraser au sol avec violence. Il n’y a plus de brouillard !

Normalement, je devrais être en mesure de distinguer mon professeur quelque part sur le terrain mais je ne le cherche pas. Je me concentre uniquement sur moi-même. Je me concentre sur l’eau ! Cette fois, sans la toucher, je parviens à démultiplier la quantité de molécules. L’eau sous mes yeux devient plus grande, plus forte et plus épaisse. Tout en multipliant les molécules je les fais léviter et les divises. Toutes les parties de mon entrainement sont à présent en activité simultanément. J’augmente, je fais voler, je tranche. Le brouillard prend forme, plus large, plus épais. Au bout de dix seconde, je relâche mon étreinte sur les gouttelettes, j’y suis arrivé ! Je ne vois même plus mes mains. Je ne peux plus rien voir. Je sais néanmoins que mon brouillard s’étend sur une large zone. Je sais qu’il est épais comme du fumier et je sais que je suis en mesure de le dompter. Je décide alors de tenter quelque chose. Je convertis mon chakra en foudre et concentre une énorme quantité dans mes deux mains. J’envois une décharge dans le brouillard et les éclairs fusent de mes mains pour m’entourer sur un périmètre de trois mètre à la manière des racines d’un arbre. Je suis un tronc et voilà mes racines !

-Je crois avoir découvert une nouvelle technique. Je devrais l’améliorer tout en m’entrainant sur le brouillard. Bon et si vous veniez m’affronter maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyVen 25 Oct 2013 - 17:42

Enfin, il réussit la technique que je lui demande de manière qu'il le faut. Le temps qu'il a pris ne fut vraiment pas long. Quand se fut terminé, je me mets à voir des éclats de foudre autour de lui. Il tente quelque chose ? Un petit sourire me disant dans la tête que ma technique fut bien apprise par un homme voulant l'utiliser de manière réfléchit. Je pense même qu'il a déjà une idée de quoi en faire avec. Après, savoir s'il va l'utiliser de manière intéressante, seul l'avenir va nous le dire. La volonté de devenir de plus en plus fort l'envahit. Une bonne chose, pourtant il se doit d'être prêt à accueillir une telle puissance. Il se doit de ne pas se surestimer et cela même avec une puissance incroyable. Tant d'homme fut mort pour ce genre d'erreur enfantin. Je me dois de ne pas que lui apprendre à devenir fort, mais aussi le préparer mentalement et l'emmener dans l'avenir qu'il souhaite sans qu'il se perd en route. Mon élève se mettant à m'étonner. Oui je sais bien qu'il tente de me dépasser, mais je ne pensais pas qu'il allait de nouveau me défier. Me défier moi et maintenant. Je me mets à sourire, puis à dire :

Déjà, tu peux maintenant me tutoyer, sinon je vais me prendre pour un vieux croulant. Deuxièmement, tu veux vraiment combattre l'une des trois têtes du gouvernement de Kiri ? Tu as vraiment bien progressé. Mais sache que j'ai aussi grandement augmenté ma puissance. Demain reviens ici. Repose-toi de ton entrainement, mais sache une chose. Je me mettrais a font, je ne te lésinerais pas. Viens à l'aube.

Je pars de suite, partant me préparer pour avoir m'a mâtiné de libre et le lendemain aussi. Pourquoi le lendemain, car c'est décider, je vais passer un cran au-dessus dans son entrainement. Je me dois de faire de lui un homme des plus dignes et pour cela il va devoir passer de nombreuses épreuves. Et s'il y arrive je ferai de lui un de mes équipiers dans plusieurs missions de grande importance.

Le lendemain, je suis comme dans mon habitude bien en avance. J'ai préparé un petit déjeuné au cas où. Puis dans un sens, je ne veux pas directement combattre, mais parler avec mon élève. La tête du blondin se faisant voir, je me mets à le regarder puis à sourire, me mettant assis au niveau du sol :

Salut, bon avant de commencer je veux te demander une chose. C'est quoi ton objectif ? Que voix tu pour ton avenir et quels sont tes rêves ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyDim 27 Oct 2013 - 11:33

Je resterais toujours pantois face au comportement de mon maitre. Curieux personnage vraiment. Nous avons fini l’apprentissage de cette technique, je le défie, il le reporte à demain, Je ne comprends pas très bien mais apparemment il se donnera à fond alors sa me fait plaisir. Je quitte le terrain d’entrainement assez content de moi. Néanmoins, je n’ai pas l’intention de suivre son conseil et de me reposer le reste de la journée. Au contraire, je me rends au centre d’entrainement et commence petit à petit à mettre au point certaines techniques Suiton que je pourrais utiliser demain face à ce cher Kyu Shord. Je suis sûr que cette fois-ci, je serais en mesure de tenir plus longtemps et de me surpasser. Je n’ai pas envie de me faire piéger comme la dernière fois à cause du brouillard. Bien sûr, il est certain qu’il réutilisera ce procéder pour me mettre en déroute et je ne suis toujours pas en mesure de l’en empêcher. A moins que… Des centaines d’idées affluent dans ma tête et cela me réjouis. Je crois avoir enfin comprit comment contrer la technique de mon cher maître.

La journée d’entrainement suit son cour. Le soir je rentre chez moi, me lave et me met au lit. Je ne suis pas particulièrement crevé mais je me dois de dormir pour récupérer tout mon chakra sinon demain je partirais avec un handicap et c’est loin d’être mon intention.

J’arrive au terrain d’entrainement et je vois que mon maitre est déjà là. Comme à son habitude, sa ponctualité l’honore. Je me rapproche, me demande s’il va directement charger ou s’il va d’abord me parler. J’éprouve un grand sentiment de surprise lorsqu’il me dit qu’il souhaite, avant de passer aux choses sérieuses, savoir quels sont mes projets pour l’avenir. Je dois avouer que je n’y avais jamais vraiment réfléchit et même si j’ai bien une petite idée, elle est assez floue.

« Je suis un sabreur Shord. Mon objectif est donc bien entendu de devenir épéiste. Pour le moment, ce village me plait. Je ne dis pas que ça pourrait changer et que je pourrais me retrouver déserteur mais si un jour le goût du risque et de la liberté venait à me manquer, il se pourrait… Toujours est-il que comme tous les ninjas je cherche surtout à devenir plus fort. Mais l’important pour moi n’est pas d’être le PLUS fort. Il s’agit juste d’être plus fort qu’hier et moins fort que demain. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyDim 27 Oct 2013 - 16:51

Le lendemain, le voilà. Il semble en bonne forme et prêt à en découdre. Je lui ai promis un combat avec lequel je me battrais de toutes mes forces. C'est ce que je vais faire et il va en avoir pour son voyage. Avant cela, je veux savoir ses ambitions et ses idées pour son futur. Il veut faire partit des sabreurs. Je m'en doutais un peu, mais l'entendre de vives voix est toujours mieux. Son sabre est plutôt exceptionnel et avec ça il peut facilement l'intégrer sans vrai problème. Je me demande même s'il n'a pas déjà le niveau pour en faire la demande. Je le regarde, puis réponds :

Sabreur. Une équipe d'élite faite pour protéger le village. Un parfait inverse du Misuto qui lui le protégé certes, mais dans l'ombre. Tu voues ta vie à celle de faire de toi un homme respectable et n'ayant aucune dérivation, il te faut avoir un comportement exemplaire et non ne faire de toi qu'un homme puissant. Beaucoup de qualités, mais la force ne suffira pas. Tu devras être un exemple à suivre pour les générations qui te précéderont. Puis, si tu souhaites devenir sabreur. Pourquoi ne pas viser plus haut et être à la tête de ce service ? Katano, devenir fort est bien, mais cela implique beaucoup de choses, la force mène souvent à haine des autres ou augmente ta propre haine. C'est une force à double tranchant que tu devras vivre et porter.

À ses mots je n'attends aucune réponse, simplement qu'il réfléchisse, qu'il fasse abstraction de cette idée de puissance et qu'il cherche en lui la force mentale pour pouvoir tenir. Enfin debout, je me mets à répondre :

Cette puissance, promets-moi de l'utiliser pour une chose plus grande que toi et de ne pas faire de ta force une menace.

Après ses mots, je me mets à reculer. Le dos face à Katano. S'il m'a provoqué en duel, c'est qu'il a une idée derrière la tête. Je commence à le connaitre ce loupiot et il n'est pas l'élément le plus fort de mon trio pour rien. Après avoir atteint dix mètres d'espace, je me mets à lui faire face :

Nous revoilà donc de nouveau face à face. Sors tes armes et prépare toi à donner tout ce que tu as, car je n'ai toujours pas changé d'avis et je vais t'écraser.

Un sourire peut se lire sur mes lèvres prenant une position montrant comme une posture de dragon, je me mets à dire :

Honneur au disciple et sache que tu vas de nouveau affronter le dragon des brumes. L'homme qui est l'une des trois grandes têtes de Kiri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyDim 27 Oct 2013 - 20:02

Pour l’une des première fois de ma vie, je me mets à voir en mon maitre plus qu’un mentor, j’y vois un misanthrope. La réponse qu’il me formule à la suite de ma propre réponse à sa question me touche profondément. Pas au sens sentimentale bien entendu mais plutôt dans le sens où ces paroles sont si chargées de vérité que sans m’en rendre compte je les bois et les digère comme s’il s’agissait là d’un bon saké bien chaud qui me revigorerait la gorge. Mon maitre à tout compris à ce qui fait un bon épéiste et, à plus grande échelle, un bon ninja. Je ne peux faire abstraction du fait que devrait tôt ou tard donner l’exemple et cela même si je dois mettre de côté mon côté marginal. Je n’aime pas l’idée d’être pointé du doigt ni celle d’être adulé mais à choisir, je préfère la seconde option. Mon maitre, je le vois, fonde de gros espoirs sur moi et je me dois de ne pas le décevoir. Je m’en vais lui montrer comment je conçois la vie de ninja et lui prouver que je suis digne de la confiance qu’il a en moi.

Les discutailles sont désormais terminées. Shord se tourne, je fais face à son dos. Il fait dix pas en avant et se retourne de nouveau. Il prend alors une position de combat singulière que je ne saurai identifier mais à travers laquelle je peux plus ou moins voir un dragon. Bien, s’il veut la jouer ainsi, pourquoi pas.

Le combat début donc sur une dernière parole de mon maitre. Je ne me fais pas attendre et attaque directement la réalisation de quelques mudras. De suite, je murmure «Que le Styx s’élève. ». Une grosse rivière sort alors de la terre et vient scinder le terrain d’entrainement en deux parties. Moi et Shord nous retrouvons des deux cotés de la rive de cette rivière. Heureusement que j’ai habilement travaillé mon Suiton dans la journée d’hier ou je ne serais pas parvenu à créer une telle rivière. 10 mètres de largeur sur cent mètres de longueur on peut dire que c’est déjà bien. Je ne me fais pas attendre et continue sur ma lancée en effectuant d’autre mudras, toujours sans bouger de ma place. Je murmure alors «Trombe aqueuse » avec la conviction que mon attaque va fonctionner. Heureusement pour moi, le sort fonctionne sans le moindre pépin et une grosse trombe d’eau sort de la rivière pour aller s’éclater sur mon chère maitre. Je suis content que celui-ci m’est laissé attaquer, cela va me permet d’imposer mon propre rythme pendant le combat.

Pour le moment, je reste sur place, j’attends de voir comment les choses vont évoluer. Ma trombe n’a pas encore atteint mon maitre mais je sais que s’il tente d’esquiver, celle-ci le poursuivra. Et il ne pourra pas la contrer comme mon éclair de foudre lors de notre précédent affrontement. Je savoure le fait que j’ai réussis à maitriser ces techniques en si peu de temps et je sors Aurore de son fourreau. Sa lame d’un blanc éclatant semble briller plus que d’habitude et cela me vivifie. Je suis prêt à en découdre !

TECHNIQUES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyLun 28 Oct 2013 - 15:43

Le combat commence. Je fais face, montrant une position que je n'ai jamais donnée avant cela. Il commence en faisant des Mudas et par précaution j'en fis de même. Dix dragons se posant sur moi faite de vapeur. Ses dragons, c'est un peu comme ma technique favorite. Celle que j'utilise quasiment à tous mes combats. Elle me tient un peu en sécurité. Ça de fait je pus voir une étendue d'eau. Je regarde les progrès que mon élève a faits en à peine une demie journée. Il a pu créer une étendue d'eau et même faire une attaque. Malgré ça, il a fait là même erreur que moi à son époque. . J'opte pour un plant, voilà je l'ai en tête. À vrai dire j'avais deux idées, mais l'une convient mieux à l'idée que j'ai du combat. Puis l'autre serait embêtant pour son prochain entrainement. L'attaque vient en face de moi. Une trombe d'eau. Je n'ai vraiment pas beaucoup d'idée pour l'arrêter. Une esquive à droite et pourtant elle se met à me suivre. Bordel tempi. Lançant la moitié de mes dragons, je me mets en même temps à lancer l'autre partit sur Katano. Les cinq dragons explosant sur l'attaque elle eux l'effet escompté. Compte aux cinq autres dragons qui eux se sépare pour attaquer sur plusieurs angles mon adversaire. Au même moment je me mets à m'éloigner prenant une distance. Je souris, puis relance un assaut de plus loin. Je n'ai plus les pieds dans l'eau maintenant. Je me mets à crée un clone. Celui-là, il risque d'avoir du mal à le contenir. Mon élève ne connait que la première version de mes clones. Des clones de foudre pouvant exploser en recevant un coup. Mais lui est bien plus efficace dans son domaine. Je lance du gros dès le second assaut. Mais ce n'était pas simplement pour le clone que je faisais ça, non loin de là, mais aussi pour répondre à une question qui me trottine.

Un combat est aussi une énigme et l'énigme c'est l'adversaire qui en détient la clef. Parfois elle est difficile à cerner et d'autre fois il n'y a aucune complication à la résoudre. Son défi en est une déjà de bien dur. Je sais qu'il veut devenir plus fort que moi, mais me défier maintenant signifie simplement qu'il a une idée derrière la tête et qu'il est venu voir si elle marche. Ma brume. Oui il pense avoir trouvé un moyen. La seule chose qu'il ne sait pas c'est que le dragon des brumes est loin de laisser son antre de brume être détruite. Mon clone restant juste à côté de moi, je me mets à dire :

Bon, si tu ne veux pas que je repose sur moi une autre colonie de ses dragons, il va falloir que tu t'actives.

Attendant un peu je reprends un peu ma respiration. Oui, à peine le combat commencé que je me mets déjà à souffler. Ben oui, je suis loin d'être un homme physique. Bon je suis loin d'être épuisé et donc peux combattre encore longtemps, mais je ne suis pas vraiment de taille à jouer la résistance face à lui, donc reprendre ma respiration, même si je suis qu'un peu essouffler ne peux que m'aider. Oui, je l'avoue mon élève et plus fort en Taijutsu que moi, mais ça s'en est typiquement logique, j'ai beau m'être entrainé c'est mon corps qui refuse de suivre. Cela ne fait pourtant pas de moi un homme faible, car j'ai su palier ce défaut par autre chose.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyLun 28 Oct 2013 - 23:15

Les choses commencent à mal tourner pour moi. Je n’avais pas prévu qu’il contrerait mes attaques avec autant d’aisance et de facilité. Au contraire j’aurais espérer qu’il soit au moins ralenti, voir blesser par ma trombe. Que nenni car mon maitre, en adepte du combat, sait pertinemment comment se battre dans ce genre de situation. Alors que je créais ma trombe, il profitait de l’ouverture pour créer des dragons de vapeur. Il faut dire que je commence à le connaitre mon maitre, lui et son répertoire de technique. Pour contrer ma trombe, il lance cinq de ses dragons vers cette dernière et elle part dans une explosion de vapeur. Je n’aime pas ça, une technique utilisée ne touchant pas sa cible est une technique gâchée. Néanmoins je ne me laisse pas abattre et je sais que je peux encore inverser la tendance. Tout dépend des cartes que je m’apprête à jouer. Je ne dois pas oublier que j’ai en face de moi le chef de la section spéciale du Misuto et je ne peux donc prendre aucun risque. Je vais devoir me donner à fond dès le premier tour.

Mon maitre, après avoir contré l’attaque aqueuse lance sur moi ses cinq autres dragons. A cet instant, je comprends que je n’ai plus le choix. Je vais devoir impérativement user d’une technique d’esquive ou bien je suis fini. Les brûlures que pourraient me causer ces bestioles ne me donnent pas envi d’aller leur offrir mon corps. Je décide au final de regarder un peu plus longtemps mon adversaire plutôt que de me concentrer sur les dragons. Les choses alors semblent se ralentir. Je vois un clone de Shord apparaître à ses côtés et je suppose tout bonnement qu’il s’agit là d’un clone de foudre. Cette fois, je suis vraiment dos au mur. A peine me serais-je débarrassé de ces dragons que je me ferais assaillir par ce clone qui m’explosera en pleine figure. Je ne souhaite pas perdre et pour cela, il faut que je me pousse dans mes derniers retranchements. Pour cela, il va falloir puiser une grande quantité de chakra de mes réserves.

J’effectue mes mudras à une vitesse qui m’étonne moi-même mais il le faut bien si je veux activer mon sort avant que ces bestioles ne m’atteignent. Juste avant l’impact, je parviens à lancer mon jutsu et je suis enfin soulagé. Une forte lumière blanche enveloppe le terrain d’entrainement, celle-ci est presque aveuglante. Pour ma part, je fonce tête baissé sur les dragons qui s’écrasent contre mon armure, explose et partent en fumée. Je suis hermétiquement protégé par mon armure du dieu de la foudre et cela tombe très bien. Je fonce directement vers le clone que j’ai précédemment identifié et je me jette sur lui à grande vitesse. Celui-ci m’explose à la figure et la déflagration est telle que mon armure part en fumée en même temps que ma cible. Heureusement, je ne ressens aucun dégât mais la quantité de chakra utilisée se fait sentir dans chacun de mes muscles. J’ai du puiser dans mes réserves pour lancer un tel sort ce qui va certainement diminuer la durée du combat. Cependant je ne me laisse pas abattre et continue sur ma lancée. Je fonce directement sur mon adversaire, Aurore à la main. J’enchaine mes actions à une telle vitesse que moi-même j’ai du mal à me suivre.

Je fonds littéralement sur mon maitre, le sabre en position d’attaque. Je profite de la rivière à proximité pour mettre en pratique ma technique des sabres électro-aqueux. Je sais que je ne pourrais pas couper profondément mon adversaire vu la grossièreté de mon attaque mais je pense qu’il ne s’attendra pas à ce coup. Je suis suffisamment rapide pour juste le couper superficiellement au niveau de l’épaule gauche avant qu’il ne m’échappe. Néanmoins, j’ai établi le contact et cela est suffisant. Le filet d’eau est désormais relié à la blessure et je n’ai pas besoin de l’ordonner pour que déjà Aurore lance toute une décharge d’électricité dans le corps de mon cher maitre. Je le regarde et au bout de quelques secondes retire mon filet, bien obligé puisque l’eau finit par retomber.

« Alors Shord ? Envie d’une baignade ? »

Je fais un bond en arrière et place mes pieds dans la rivière de cette façon, je suis en permanence dans un milieu conducteur. Je n’ai plus qu’à attendre mon adversaire à présent. Ce qui es grisant dans ce combat, c’est le fait de ne pas savoir où il nous mène !


TECHNIQUES:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMar 29 Oct 2013 - 17:04

Plus le temps passe, plus je vois que mon élève est doué. Bien plus que je ne le pensais. Cette armure fut l'arme qui l'a fait gagner dans l'arène pour l'examen Chunin. Je sais donc qu'il là possède, mais de là à l'utiliser aussi finement fus un véritable étonnement. Il parer mes dragons, puis suit l'assaut en laissant son armure détruire le reste de mes dragons. Qu'elle gâchis sur une armure telle que cette chose, cela ne dut pas faire grande dégâts. La suite fut donc une attaque sur mon clone afin d'éliminer une potentielle stratégie. Mais si la stratégie en elle-même est dans la destruction de ce clone? Un clone de Vapeur laissant une charge impressionnante de vapeur brulante. Son armure fut totalement dissoute sous l'attaque. Pourtant il n'eut rien. Au moins j'en suis débarrassé. Après une telle défense, mon élève a du fer une vraie dépense de chakra et doit surement en subir les conséquences. Pour ma part se fut aussi une belle dépense, mais j'avais encore de la réserve. Le clone détruit ce que Katano ne semble pas avoir encore compris c'est que la vapeur fut mise sur le terrain. Une vapeur qui crée mon nid. Un nid que j'aime tant. Maintenant j'avais deux choix. Je peux voir mon élève prendre l'assaut. Sans vraiment réfléchir. Je prends mon couteau de dépressage et pare le coup. D'une vitesse presque instantanée un flux de chakra Raiton se pose dessus. Ce fut limite. Même ma lame fut un poil abimé par le fait que j'ai au début paré sans que l'arme ait son chakra Raiton. Les yeux fermés, je fis un petit sourire. Surtout quand je sens la présence du filet d'eau au bout de la lame. Encore une de ses trouvailles. Les étincelles se faisant entre les lames, je ne pus utiliser une attaque de répulsion avec la vapeur que Katano se met à s'éloigner de lui-même. Une erreur qui me semble vraiment bizarre. Je sais que j'ai plutôt bien pallié la faiblesse que j'ai au corps-à-corps, mais s'il lui faut trouver une ouverture dans mon ars c'est bien en m'attaquant directement. Enfin, je dis ça, mais il a aussi raison, qui sais s'il a le niveau pour le moment de m'affronter même dans cette situation. Lançant mon arme imbibée de Raiton juste au moment où il s'éloigne, je le visais pendant son bond en arrière.

Du moins, maintenant se sera encore plus compliquer pour lui, car il s'est éloigné et il est maintenant dans l'antre du dragon. Un antre qui est mon domaine. J'avais pile assez pour mon ultime attaque. Pourtant je ne peux l'utiliser. Je ne la maitrise pas encore à la perfection et l'utiliser risque de mettre sa vie en danger. C'est un combat d'entrainement, même un défi pour être plus claire, mais je ne pense pas aller jusqu'à prendre tant de risque pour sa vie. Bien sûr, même les entrainements sont à faire en mettant ça vie en jeu, mais là c'était beaucoup trop risqué. Bin, de toute manière j'ai bien d'autre technique en tête. J'avance vers sa direction tout en lançant une technique. Créant un vent en faisant un geste comme un dragon bâtant des ailes, je fais une petite brise. Un petit vent qui n'affecte pas ma brune, car cette technique n'est pas déjà faite pour faire des dégâts directs. Cette brise atteignant assez rapidement vue que je m'approche en même temps. J'active d'un signe de main ça véritable faculté, s'immisçant dans les oreilles de l'adversaire le vent se mets à faire un bruit extrêmement fort en tapent voilement sur les tympans de l'adversaire les lui brisant et donc lui fait perdre l'équilibre. Un sourire grâce à cela, j'avais aussi sa position. Pour le bruit qu'il est obligé de faire à son déséquilibre et surement par un petit cri poussé par la douleur. Mes fouets créent. Je me mets à faire une autre technique. Profitant de sa cécité. Je continue de crée en lui une paralysie avec une des deux techniques qu'il connait bien. « La morsure du dragon » faite par le biais d'un des fouets touchant le sol. Yéés oui petite dédicace avec la première technique que je lui ai apprise et ce n'est pas fini. Ça de fait, je me mets à l'entourer de l'autre fouet en continuant ma combinaison. Tout en levant ma main par la suite pour faire la dernière des trois techniques que je lui ai apprises, « L'écaille du dragon » quand la morsure du dragon fut faite. Cela fait je me mets à attaquer au corps-à-corps en profitant des faiblesses que donne ma combinaison.

Shord utilise son Raiton pour faire passer de l'électricité dans son corps afin de pouvoir l'envoyer dans le corps de son adversaire si bien sûr ils se touchent. Grâce à cela l'adversaire reçoit des dégâts et se voit engourdi pendant un petit temps.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMar 29 Oct 2013 - 18:41

Il y a des combats dans la vie d’un ninja qui restent à jamais gravés dans la mémoire de celui-ci. Mon combat avec Shord fait partie de ce genre de combat. Je ne sais pas si c’est le fait de me battre avec mon maitre qui rend la chose grisante ou bien juste le fait d’affronter enfin un adversaire digne de me pousser dans mes derniers retranchements jusqu’à me faire perdre. Mais patience, je n’ai pas encore perdu et les choses peuvent aisément s’inverser. La suite des évènements dépendra de ma capacité à me préserver de ses assauts et, connaissant mon maitre, cela ne sera pas chose aisée.

En faisant un bond en arrière après avoir tenté ma technique des sabres électro-aqueux, je me rends compte que je me suis planté, Je remarque également qu’à présent une épaisse brume recouvre tout le terrain. Mais comment a-t-il trouvé le temps de lancer le sort de la brume alors que je l’assaillais sans relâche durant ces dernières secondes ? Serait-ce lorsque j’ai éclaté son clone. Je l’ai remarqué lors de la confrontation, ce n’était pas un clone de foudre mais un clone de vapeur. Ingénieux si système si c’est en effet ce qui s’est produit. Je ne peux que tomber en émerveillement devant tant de stratégie combative. Je suis néanmoins toujours dans les aires et, bien que la brume m’empêche de percevoir mon environnement, j’entends clairement le son de la foudre qui se mêle au métal. Sans doute mon maitre a-t-il décidé de lancer l’arme qu’il a utilisée pour contrer ma technique sur moi. Je n’ai que le temps de remettre les pieds à terre pour user de ma parade du diable et me débarrassé du projectile. L’avantage lorsque mon maitre utilise ce genre de technique, c’est que je peux repérer leur provenance via le bruit. Il ne peut donc pas me surprendre de cette façon.

Soudain, j’entends comme un autre bruit venant des abîmes. Cette fois-ci, ce n’est pas un bruit de foudre, non… on dirait plutôt un vent qui se lève. Tout à coup, je sens comme un flash sonore à l’intérieur même de mon appareil auditif. S’ensuit un déséquilibre involontaire de ma part, je n’ai plus le contrôle de mes jambes. J’entends à présent comme des ultrasons dans mes oreilles. Shord a-t-il abimé mon appareil auditif ? A-t-il compris que je comptais le repérer à l’aide du bruit ? Non ! Mon seul avantage anéanti par une technique de ce genre ?! Shord a vraiment pensé à tout ! Soudain, je ressens comme une décharge au niveau de mes pieds. Je baisse vaguement la tête autant que ma pseudo- paralysie me le permet et je peux voir des têtes de dragons. Quelle ironie, je me fais avoir par la technique que mon maitre m’a enseignée. Je souffre beaucoup au niveau des jambes, je n’ai pratiquement plus l’usage de mon ouïe et je suis complètement paralysé. Je suis comme un agneau que l’on s’apprête à abattre. Je ne suis plus capable de me battre dans ces conditions…

Incapable de me mouvoir, je ne peux que regarder mon maitre arriver vers moi, la main en l’air. Jusqu’au dernier moment, je tente comme je le peux de bouger, ne serait-ce qu’un peu. Aurore est tombée au sol, je ne peux plus m’en ressaisir. Je suis à la merci de mon ennemi et le pire, c’est que je ne peux plus rien faire. Je suis sur le point de tomber lorsque mon maitre m’envoie toute la décharge électrique qu’il possède dans le corps. A cet instant, je souris… Je sais que mon maitre ne l’a peut-être pas remarqué mais nous nous trouvons exactement sur l’eau de la rivière que j’ai crée. Je souffre certes mais ma volonté n’est pas ébranlée. J’utilise les dernières forces qu’il me reste pour saisir toutes les molécules d’eau qui sont autour de nous et les faire foncer sur nous. Nous nous retrouvons sous une cloche aqueuse tandis que mon maitre m’envoie sa technique de la paume du dragon de foudre que j’ai la chance de connaitre. A défaut de souffrir tout seul, nous souffrirons tous les deux. La décharge fait son travail et je souffre le martyre maintenant que je nous ai enfermés dans un milieu pleinement conducteur moi et mon maitre. Le choc est assez puissant et la cloche, au bout de quelques secondes, explose d’elle-même me projetant contre un arbre. Je suis au sol, le adossé à l’arbre, un peu de sang coule de mes lèvres déchiquetées. Je cherche mon maitre du regard mais je ne le vois pas. Je peux à peine bouger même si je peux encore utiliser le peu de chakra qu’il me reste. J’envoi ma chaine droite chercher Aurore rester quelque part dans la brume. Elle le retrouve aisément grâce à la connexion qu’il y a entre eux. Je reprends mon sabre en main et tente de le maintenir en position défensive alors que je suis encore au sol.

« Alors maitre, on dirait qu’une fois de plus vos techniques me mettent au tapis… Je ne crois pas qu’il soit utile de continuer plus longtemps… je n’ai presque plus de chakra… »

Je dis ça mais je n’en pense rien. Je profite de mes dernières réserves pour réunir l’eau de l’environnement pour former mon propre brouillard, plus épais que celui de mon maitre. Je concentre les molécules d’eau pour qu’elles soient les plus grosses possibles tout en restant en apesanteur. Alors, je suis totalement épuisé et j’ai tout juste assez de chakra pour maintenir en l’air les gouttes. Je sors Crépuscule de son fourreau et le brandit avec Aurore dans le brouillard.

«Mangez donc ça ! »

Mes sabres, comme animé par ma volonté lâche une quantité titanesque de foudre dans l’air qui se fait transporter par les gouttes d’eau. La foudre se répand sur le terrain comme les racines d’un arbre ! La foudre fait un bruit strident, voir horrible. Le terrain entier est devenu une boule tesla. Je suis surpris par tant de puissance mais après tout, c’est le pouvoir de mes sabres. Je suis fier de les posséder. Une fois mon attaque terminée, mes gouttes d’eau retombe d’elles même au sol. Je range mes sabres dans leur fourreau et m’appui de tout mon dos sur l’arbre que je n’ai toujours pas quitté. J’attends que mon maitre m’achève ou décide que le combat est terminé. Encore une fois, il semblerait que j’ai perdu. Je suis pourtant fier de moi et j’ai de quoi, j’ai su continuer grâce à ma volonté ce qui prouve que j’en ai quand même une. Ça me rend humain.

«Maitre… »

Ma voix se perd dans les airs, je n’ai presque plus la force de parler… juste celle d’attendre.


technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyMer 30 Oct 2013 - 15:29

Les coups furent, ma technique réussie à passer. J'enchaine les coups les uns après les autres et je mets mon élève à mal. À vrai dire il a combattu comme un lion et pour être franc, la quantité de chakra que j'ai, fut en grande partit une grande aide dans ce combat. J'avais quand même de quoi faire deux ou trois techniques. En gros peux être juste pour réussir à faire une technique de catégorie A, mais ça sans en assurer la finalité. Plus sérieusement, mes attaques lancées j'enchaine pour finir le combat. Je sais ainsi que s'il arrive à résiste de manière conséquente cette combinaison, la tournure du combat pourrait prendre une tournure des plus gênantes pour moi. Je peux encore me battre, mais de là à tenir longtemps je n'en suis pas certain. Ce qui est certain c'est que j'en aurais surement bien plus bavé. Je m'étonne même de son progrès. Il a progressé bien plus vite que je ne l'imagine. Mon enchainement se faisant de sur croit, Katano se met à cueillir l'eau du sol pour créer une sphère d'eau afin que ma dernière technique nous la recevrons ensemble. Une idée des plus imaginatifs. Qui fis disparaitre mes fouets en nous infligeant à nous deux des dégâts. À vrai dire moi-même je n'y aurais pas pensé. Le coup me fit reculer et l'enchainement du stoppé net.

Je sens mon élève fébrile et prêt à lâcher prise. J'attends avec un périmètre de sécurité que j'ai posé après l'attaque. Je ne suis pas du tout un expert en Taijutsu, et donc je favorise toujours un espace de sécurité. Mon élève se mettant à limite abandonner. Je me mets à avancer quand d'un coup je vois une décharge de foudre s'immiscer dans la mappe. La foudre commence à prendre de la distance. Je vois comme si la foudre forme un arbre électrique. L'attaque vient vers moi. Je ne peux l'esquiver, mais faire une simple parade pour éviter une partie des dégâts. En observant bien, je comprends qu'il utilise l'eau de son brouillard pour créer l'attaque suit aux particules d'eau qu'il contrôle pour faire avancer la foudre à son gré. Usant de ma vapeur je me mets donc à écarter ça brume avec une répulsion de ma vapeur. Enfin comme je peux car le temps à l'étendue reste une chose dont je ne peux limiter. La foudre me touche et je me mets à pousser un cri de douleur, j'ai réduit un peu les dégâts, mais de manière minime car dans l'attaque la foudre me touchant les conduits physiques ne m'a pas lâché et donc j'eux la plus grande partirent des dégâts. Des brulures par ici et par là mon atteint. Quelle ironie du sort, me faire avoir par un bluff aussi stupide. Pourtant je le connais, j'aurais dû deviner que s'il a encore une idée il l'aurait utilisé. Utiliser une invocation pour l'emmener à l'hôpital n'est pas vraiment une bonne idée. Car la seule à pouvoir soulever Katano et moi est une technique de rang A et je n'arriverais jamais à l'invoquer. C'est donc difficilement que je me mets à tenir mon élève par le bras. Puis tout en marchant je tente une chose qui à peu de chance de marcher. Je siffle tout en criant :

Nectus.

Après deux reprises et une cinquantaine de mètres de marché, un loup blanc arrive me regardant ave ces yeux tout ronds :

Porte le et amène le a l'hôpital s'il te plait. Je vous y rejoins.

Sous un aboiement disant oui. Nectus me montre son dos puis ensuite amène tranquillement Katano à l'hôpital.

technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] EmptyJeu 31 Oct 2013 - 11:21

Il est dit que les plus beaux combats sont ceux où les deux partis prennent un plaisir quasi-pervers à s’infliger des dégâts. Tout cela se faisant bien sûr dans l’amour du combat le plus strict. Voilà pourquoi des hommes et des femmes deviennent shinobi. Ils aiment le combat ! Ils aiment la sensation de pouvoir perdre à chaque instant et cela les grise jusqu’au plus profond de leur âme. Il est certain que le devoir vient parfois jouer son petit rôle la dedans mais pour la plupart, il ne s’agit que d’une envie de se battre. Le devoir n’est qu’un prétexte que l’on donne lorsqu’on nous demande de remplir un formulaire de bonne santé mentale. Nous sommes tous les soldats du sang et même si nous n’aimons pas le fait de devoir nous battre pour un étendard, nous le faisons quand même car c’est plus pratique.

J’ai perdu connaissance juste après le combat ! Je ne suis plus en mesure de me battre. Lorsque je ferme les yeux, tout ce que j’entrevois ce sont les jambes de mon professeur qui se rapprochent. Ainsi donc, il est toujours debout. Je suis impressionné. Vraiment ! Je devrais peut-être mettre un point une technique de rang S juste comme ça, pour le mettre à l’épreuve. Je suis sûr que lui en possède déjà une mais qu’il ne l’a pas utilisé. Cet homme est vraiment plein de ressource et je ne sais pas si je serais un jour capable de le rattraper. Cela me perturbe mais je suis bien obligé d’admettre le fossé qui me sépare de cet homme.

Je me réveille quelques heures plus tard à l’hôpital. Je ne suis pas vraiment en mesure de bouger mais je vois clairement que personne n’est à mon chevet. Sans doute est-il passé plus tôt, mon maitre. Je suis certain qu’il n’est pas dans le meilleur état du monde lui non plus. Qui sait, peut-être est-il carrément dans la salle d’à côté en train d’attendre qu’une jolie infirmière s’occupe de lui. Je me fais peut-être des films mais tout cela est bien possible. Cet homme est si imprévisible. Mais je me demande tout de même comment il m’a ramené ici. A-t-il utilisé une invocation ou une autre technique ? Je ne le saurais jamais malheureusement. Tout ce dont je serais toujours sûr est le fait que quoique je fasse à partir de maintenant il va falloir que je me donne à 400 pourcent si je veux réussir sur la voie du guerrier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les soldats de la patrie: entrainement [PV: SHORD]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-