N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyMar 6 Aoû 2013 - 21:21

Je suis Chunin depuis maintenant un petit temps, bon pas vraiment long, mais depuis que j'ai monté en grade faut dire qu'il n'y a pas vraiment grand-chose qui à changer dans mon travail. C'est vrai que j'ai était absent un long moment à cause d'un évènement plutôt embêtant, mais bon me voilà et j'ai hâte de me remettre au travail et d'accomplir des tâches dignes d'un ninja de mon rang. C'est vrai que quand je dis que je n'ai pas vraiment eux de responsabilité c'est un peu faut, car pour mon grade j'ai dû être un des hommes qui à exécuter en peu de temps pas mal de mission de haut rang et eux une proposition plutôt alléchante dont j'attends toujours la réponse. Enfin maintenant servir Kiri est maintenant une de mes taches, mais je suis toujours à l'affut de mes propres objectifs ceux dont les pas mon fait faire tant de choses. L'âme est une arme comme une autre et aussi un point à exploiter que ce soit comme un point faible comme d'un point fort.

Aujourd'hui fut un jour particulier, on me donne la charge d'enseigner quelques bases à un tout nouveau ninja et la seule information que j'ai sur lui est son nom et une photo de son visage, j'ai aussi un bilant de ses compétances disant qu'ils est doué en Taijutsu et en maniement d'un sabre particulier, autant dire que je n'ai pas cherché plus loin dans ses informations, pour une raison simple, c'est que je reviens juste dans le village dommage, j'aurais aimé avoir le temps de prendre plus d'information enfin c'est dommage, mais tempis je vais faire avec. J'avais ultérieurement rendu visite à cet homme sur le palier de la fenêtre en ayant pris soin d'avoir un masque sur le visage, laissant la lettre je laissé planer le mystère, quoi de mieux pour donner envie de venir si ce n'est de ne pas savoir ce qu'ils leur attends, après tout s'il est ninja il doit un tantinet aimer l'inconnu et avancer sans vraiment savoir ce qui l'attend. Le terrain d'entrainement que j'ai choisi fut un terrain des plus simples, celui dont j'ai eu l'honneur enfin si je peux dire cela comme ça d'avoir d'être accepté en tant que membre de l'équipe Yona, un terrain d'entrainement clos dont l'espace est asses grand un lieu qui n'est pas couvert, un terrain comme l'on en voit plain dans le village. J'attends tout en époussetant mes armes. À vrai dire c'est rare que je le fasse dont tant que j'ai du temps à perdre autant en profiter. Le temps passe et l'heure du rendez-vous approche, sera-t-il en avance en retard ou voir même non-présent au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyMar 6 Aoû 2013 - 22:12

En ce moment, je n’ai pas vraiment de quoi m’exciter sur le plan professionnel. Je dois dire que mes journées sont plutôt vides. D’un autre côté c’est un peu normal. Peu de personne sollicite les services d’un simple Genin. Je ne suis encore qu’un ninja de plus parmi la foule. Malgré l’anonymat, je dois avouer que j’aime bien ça. Ça n’a jamais vraiment été mon truc de me montrer devant les gens. Je n’apprécie pas plus que ça les ovations. En fait, je préfère rester discret. Si le village a besoin de moi, il sait où me trouver. Pour l’instant, je regarde par ma fenêtre en attendant simplement. J’attends un coup de pouce du destin. Je contemple aussi un peu le paysage que j’ai de ma petite lucarne. Rien de bien inspirant j’en ai peur. J’aurais bien aimé écrire d’autre poème mais je n’ai pas l’envie ni l’inspiration nécessaire pour ça.

Soudain j’entends un son, provenant juste du palier. C’était un son très bref mais parfaitement perceptible vu le silence de mort qui règne dans cette chambre. Je me lève de ma chaise et m’approche de la porte d’entrée. Je trouve près de celle-ci, au sol, une lettre qui n’est pas encore ouverte. Je m’en saisis, y insuffle un peu de chakra pour m’assurer qu’elle n’est pas piégée et je l’ouvre. Je déplie la feuille se trouvant à l’intérieur et je lis attentivement chaque caractère. Ah ! Enfin un peu d’action. Je suis attendu sur un certain terrain d’entrainement. Je n’ai pas pris la peine de lire la suite mais je sais pertinemment de quoi il s’agit. On m’a assigné un Chunin  pour que je puisse m’entrainer.

Je laisse tomber la feuille à terre, enfile ma tunique noire au-dessus de mes vêtements, me saisis de mon double fourreau en X et le sangle à mon torse. J’enroule mes chaines autour de mes bras et je range mes katanas dans leur fourreau.  Je tire la poignée de la porte et je me jette à l’extérieur. Je cours en sollicitant au maximum mes jambes. Je n’ai qu’une envie, me rendre au lieu de rendez vous.

Tout ce mystère est grisant. Je ne sais pas dans quoi je m’engage et je m’en moque un peu. Tout ce qui m’importe est d’échapper à l’ennuie mortel dans lequel je suis plongé depuis quelques jours. Je veux vivre des expériences inédites et plus que tout, je veux me battre. Je veux ressentir les coups d’un autre et en donner à mon tour. Je veux ressentir cet excitation unique que l’on ressent lorsqu’on se demande si tel coup va fonctionner ou non. Je veux tout simplement BOUGER !
Je ne mets pas longtemps à arriver sur le terrain d’entrainement. Par rapport à l’heure du rendez-vous, je suis plutôt en avance.  Je retrouve sur le terrain un homme qui époussette ses armes. Je suppose tout bonnement que c’est le bon Chunin. Je diminue la cadence et me rapproche en marchant. Il est de dos à moi mais je crois sentir qu’il sait que je suis présent. Peut-être que je devrais l’attaquer qui sait ? Non… Je ne veux pas me donner en spectacle et abattre toutes mes cartes. Je veux rester maitre de mon jeu…
Je me rapproche jusqu’à arriver à quelque mètres de lui.

« Je suis là… qu’est ce qu’on fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 5:26

Ben voilà un homme ponctuel, c'est plutôt positif. Ayant activé une technique sensorielle pour repérer le chakra avenant, je ne fus point surpris par son arrivé, sa présence arrivant près de moi je me mets à ranger mes affaires, avant même qu'il ne commence à signaler ça présence. Sa présence faite, je me retourne et lui fais un sourire. Regardant le jeune garçon, je me mets à lui tendre la main puis à parler :

Bonjours, commençons par les présentations, je suis Shord Kyu comme mon nom l'indique je ne suis pas originaire de Kiri, pour mon rang comme dis dans la paperasse je suis Chunin. Pour la suite je vais être franc j'ai rapidement lu les notes que l'on m'a offertes, mais je n'ai eu guère le temps d'approfondir mes recherches. Donc autant commencer par cela montre-moi tes capacités. Tu es doué au Taijutsu que je sache, va y montre-moi cela. Ce combat sera de courte durée quand je dis stop on arrête ici, c'est une simple évaluation de tes compétences globales.

Me positionnant prés au combat, je sais que ce ninja est plus doué que moi au Taijutsu, pourtant j'ai d'autre qualité qu'il n'a surement pas. Après-mure réflexion, je me mets à penser d'user que de technique Raiton, n'ayant que l'affinité de la foudre en lien avec cette personne, voir les autres maitrises ne lui servent strictement à rien. Mettant du Raiton dans mon chakra normal, je prépare en avance mon chakra pour mes futures attaques. Je respire lentement et calmement, je regarde les réactions de l'adversaire. Après quelques secondes en restant stagne, je lance un Senbon de foudre, grâce à cela je me mets à commencer juste après cette action qui doit surement permettre à mon adversaire de lui permet de commencer à bouger et d'avancer pour m'attaquer au front. Cette action faite je me mets donc à crée cette fois un bâton de foudre. Je sais qu'il commence son métier depuis peu de temps et qu'il n'a donc pas pu s'entrainer de la façon qu'un genin doit le faire pour crée sa propre panoplie de technique. Il va devoir donc faire avec ça maitrise physique et ses capacités d'académicien, ce qui normalement est minime car celui-ci n'est que de pouvoir marcher sur l'eau et de changer d'apparence. Je ne pense pas du tout qu'il soit capable de m'atteindre.

Les anciens disent que quand des Ninjas avec une force immense, pendant un affrontement sans répits entre ses deux adversaires, ses deux personnes arrivent à lire dans l'esprit de l'autre, une suspicion dont j'ai du mal à croire. Cette idée pourtant m'aurait bien plus, car ce lien se créant par un conflit entre deux hommes peut toute aussi faire comprendre à l'autre les raisons de son acte et donc donner une chance d'arrêter les hostilités. Quelle idée grandiose vous ne pensez pas, si cela était le cas, çà aurait pu faire un grand atout pour la paix entre les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 16:36

Intéressent. Une petite bagarre pour savoir ce dont je suis capable. J’hésite cependant. Je ne sais rien cet homme et il me demande de me dévoiler entièrement sur le plan technique. Il affirme que je suis bon en taijutsu mais sans mes sabres, je ne suis pas si bon que ça. Il m’est compliqué de répliquer car à peine a-t-il finit sa phrase qu’il lance déjà un Senbon de foudre dans ma direction. Un seul ? Soit il se fiche de moi soit il veut que je réagisse. Bien entendu, je ne me laisse pas avoir. J’esquive sans difficulté le Senbon. Mon adversaire profite alors de ce laps de temps pour créer un bâton de foudre qu’il tient fermement. Je ne peux m’empêcher de sourire alors. Un petit duel entre deux ninjas de la foudre, il n’y a rien qui aurait pu me faire plus plaisir. Néanmoins, ce bâton représente un problème et je ne peux pas me risquer à l’attaque sans avoir de quoi faire le poids face à ce genre de techniques. Bien que je ne possède encore aucune véritable technique raiton, je trouve une solution : mes sabres. Je sors alors Aurore et Crépuscule de leurs fourreaux, leur retire les chaines qui sont sanglées à leur manche et je les emboite pour former ma lance à deux lames. Aube et Crépuscule ne font plus qu’un à présent.
Je tiens fermement ma lance et y insuffle du chakra. Automatiquement, et c’est là sa particularité, ma lance s’électrifie intensément. On ne voit pratiquement plus les lames sous cette mer de courant. Je fonce alors vers mon adversaire et nous échangeons des passes d’armes. Je fais ce que je peux pour percer sa défense mais quelque part, je sais que si j’y arrive, je vais le blesser. Finalement, je profite d’un coup mal pour reculer en un énorme bond. Je brandi alors ma lance et la jette dans la direction de mon adversaire. Celui-ci l’évite sans problème mais c’était bien là le but de mon attaque. Je jette alors ma chaine sur le chemin de ma lance, celle-ci enroule sans problème autour du manche et je la fais revenir, dans le dos de mon adversaire. Parviendra-t-il à éviter une telle attaque, probablement. Il est le maître et je suis l’élève mais on ne peut pas dire que je me sois battu à fond depuis le début de ce combat. Bien au contraire, j’ai retenu la plupart de mes coups. Je ne parviens toujours pas à prendre ce duel au sérieux. Je suis incapable de blesser un ninja de mon propre village juste pour le plaisir d’un duel. J’aurai peut-être dû l’attaquer avec les poings. Là, il n’y avait aucun risque, Mais bon, ce qui est fait est  fait et on n’y peut plus rien ! J’espère juste qu’il ne va pas se blesser trop, j’ai bien envie de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyVen 9 Aoû 2013 - 19:17

Le combat fut bien présent, pourtant quelque chose cloche dans ce duel. Je ne sens pas du tout qu’il se donne a font, j’ai l’impression qu’il se retient, les armes tout d’eux composés de foudre, chaque coup fait apparaitre des étincelles, Quelques coups à droite d’autre à gauche quelque combinaison, mais rien de véritablement méchant, la preuve sans vraiment user de technique faramineuse, j’arrive à le maitriser sans voir de coup me menacent. Cela m’agace profondément irrité dans mon amour propre je ne sais pas vraiment quoi faire. La suite fut plus intéressante, il lance son arme. Pour quelle raison ? C’est vrais quoi, perdre son arme revient à s’affaiblir surtout quand l’on et un expert en Taijutsu. Esquivant d’un petit bon vers la droite, je vois mon élève se mettre à lancé une chaine vers la position de l’arme. Retournant rapidement ma tête vers l’arme j’ai compris l’astuce. Ne pouvant dévier asses rapidement l’arme mon idée se mit plus sur l’objet lui a permis de faire cette action, tapant sur la chaine avec mon bâton j’ai réussi à faire dévier l’arme et donc ne pas m’atteindre. Je le regarde puis dis :

Tu fou quoi là tu veux que je m’agace ? Sache que dans mon clan si tu ne combat pas pour gagner, c’est que tu trouves ton adversaire inintéressant, qu’il n’est pas digne de toi. Je te conseil donc de rapidement changer ta manière de combattre sinon je te promets que la foudre va s’abattre sur toi et ce n’est pas une expression. Je t’attends. Je te ferais dire que je ne suis pas vraiment doué en Taijutsu est qu’avec seulement un Bâton j’ai réussi à éviter toute tes attaques, pour être franc en lisant ta fiche seul ce dernier coup fut intéressant.

C’est dit au moins. Maintenant j’espère que ses dires vont lui faire changer ses actes et qu’il se met à fond dans ce duel, car si ce n’est pas le cas, je vais lui faire regretter d’avoir lésiné ce combat. Regardant mon adversaire je me mets à prendre mon bâton d’une main sur une extrémité, pointant l’arme en direction de l’élève, je me mets à reprendre mon bâton avec ma deuxième mains toujours à l’extrémité, puis la main qui était plus au bous se mettant à tirer le bâton vers l’arrière pendant que l’autre glissait pour arriver vers le milieu de ce dernier. Je ne fis plus un mouvement et pas une seule technique. J’espère qu’il va cette fois me surprendre et m’obliger à montrer autre chose qu’une simple technique faisant apparaitre un bâton de foudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyVen 9 Aoû 2013 - 23:23

Toutes mes attaques évitées, même la dernière, voilà qui me fait me rendre compte à quel point la manière dont je me bats est irrespectueuse envers mon adversaire. Lui-même le dit, ne pas se battre à fond est un signe de nonchalance et un affront important envers la personne contre qui on se bat. Néanmoins, ce sont des tranchoirs que je tiens dans les mains. Ce n’est pas que j’ai peur de le blesser, mais un accident est vite arrivé et une main vite coupée. Il est cependant certain que je dois me battre. Je n’ai peut-être pas besoin d’utiliser mes sabres mais c’est en eux que je puise ma force. J’en ai besoin pour me sentir en phase avec ma part bestiale. Et puis zut ! S’il veut que je me donne à fond et bien je me donnerais à fond et il verra bien de quel bois Yusuke Katano se chauffe lorsqu’on attise les braises de la cheminée. Je sens doucement mon sang qui se met à bouillir. Je regarde mon adversaire dans le blanc des yeux et je crois y voir du dédain. Il n’y a rien qui ne me mette plus hors de moi que le dédain. Je me mets à respirer de plus en plus rapidement. Je vais bientôt exploser, je le sens. Je décide de tenter un coup imprévisible plus qu’un coup stratégique. Je vais partir sur un combo risqué mais s’il réussit, il fera des dégâts.

Je détache mes katanas de leur assemblages et en prend un dans chaque main. Je cours en direction de mon adversaire et saute à l’horizontale en tournoyant dans les aires, les bras tirés en avant, je suis telle une toupie humaine, des katanas en fin de corps. Je sens un contact et je me redresse, je ne sais pas si je l’ai touché. J’effectue la fin de ma dance du soleil en donnant un coup en X sur mon ennemi. Je me retrouve donc, les katanas vers le bas ce qui est plus qu’une situation délicate. Je décide de les lâcher et d’effectuer rapidement trois mudras. Bien entendu je ne laisse pas mes tranchoirs à mes adversaires puisque mes chaines y sont toujours attachées. J’effectue juste une teleportation raiton. En une fraction de seconde, je me retrouve dans le dos de mon nouveau sensei et je lui envoi un puissant coup de pied dans le dos ce qui le projette en avant. Je ramène mes katans près de moi à l’aide de mes chaines et regarde mon adversaire. Aurait-il tout évité ? Non… je ne crois pas. J’ai clairement senti mon pied sur sa peau, Mais qui sait, avec ces chunins, on ne sait jamais. Peut-être une illusion ou autre chose de plus tordu encore. Toujours est-il que mes réserves sont à présent bien ébranlées et je ne crois pas que je pourrais continuer à ce rythme bien longtemps. Cependant, grâce à cet affrontement, j’aurais au moins pu me rendre compte que ce combo, bien que risqué, peut porter ses fruits en situation difficile. Il faut juste que j’ajuste le timing et le fait de récupérer mes armes plus facilement. Néanmoins, s’il veut continuer le combat, monsieur va être servi ! Je viens d’avoir une idée d’enchainement encore meilleur juste à l’instant. Mai pour l’instant, je me contente d’attendre tout en rangeant mes katanas dans leur fourreau. Je me demande ce qu’il va faire.

La danse du soleil
Kenjutsu
Yusuke insufle du chakra foudre dans Aube et Crépuscule et fond sur son ennemi en tournoyant dans les aires à l'horizontale avant de se redresser dans les aires après l'impact et de dessiner un X devant lui (là où il y a le'adversaire)


Téléportation Raiton
Taïjutsu
Yusuke crée un champ magnétique positif à près de 5 mètre de lui. Il en crée un autre négatif dans propre corps et pour éviter une attaque, ils les stimule et en une fraction de seconde il se retrouve à l'endroit du champ positif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptySam 10 Aoû 2013 - 16:48

Enfin une réaction qui promet plus de réactivité dans ses attaques. Content d'avoir enfin la possibilité d'apercevoir les attaques de ce jeune homme que je me mets à me positionner. Je le vois se mettre à sortir ses deux sabres, se mettant à courir vers moi je fis des petits bon en arrière afin de gagner un peu de temps, mon adversaire lancé, je me mets à crée un clone de foudre juste devant moi afin qu'ils servent d'appât, mais aussi de bombe humaine, oui mon clone de foudre explose en amas de de foudre pour toucher l'assaillant qui l'a détruit. En gros tuer un de mes clones au contact n'est pas une bonne solution, l'attaque faite sur mon clone, il explosa laissant les deux attaque s'annuler, voir peux être un peu touché pour mon élève par l'explosion produite ? L'attaque faite je ne pouvais voir mon ennemie, seul un amas de poussière se voit, utiliserai-je une technique de sensoriel, non, je pense rester avec mes techniques Raiton et préparer ma seconde défense. Le bâton droit, parallèle au sol, j'attendais, prés à agir à tous bruits ou vue de mon adversaire, la poussière s'enlèvent elle laisse seulement apparaitre une barrière, du bruit derrière moi. D'un geste je pose mon bâton au sol et crée une technique par ce biais, la foudre allant derrière moi plus cette enfant est près de moi plus rapide sera l'emprise de mon attaque. Ma technique à fait une prise, celui que l'on m'a confié c'est vue prise de l'attaque et donc engourdis asses pour que je puisse m'éloigner et dire :

C'est terminé, enfin des actions misent en bonne et due forme.

Je me mets à m'assoies puis à demander d'un geste de main qu'il fasse pareil. Quand il en a fait de même ou décidé d'autre chose, je me mets à lui dire :

Bon du coup je vais t'apprendre la dernière technique que j'ai utilisée. Son nom est la morsure du dragon sous terrain, comme tu as dû le constater elle consiste à insuffler du chakra Raiton au sol de manière directe ou par biais d'une arme ninja, cette technique permettant de viser l'adversaire par le sol afin de l'engourdir et de lui infliger des dégâts conséquents, c'est une technique de catégorie C, donc la difficulté reste dans ton ressort. Pour ma part, je lui donne l'apparence de petit dragon sortant du sol, mais cela peut être changé c'est toi qui vois celons ce que tu ressens. T'es partant ?

Voilà donc ce que je vais apprendre à mon allier, une technique de mon répertoire de plus ce n'est pas n'importe laquelle, mais celle qui m'a permis de toucher mon adversaire la première fois pendant un examen pour le rang Chunin. Je suis content de voir que cette technique va pouvoir servir à une autre personne que moi.

Ps : ta technique de téléportation ne sera pas accepter c’est sûr, ils n’acceptent aucune technique de téléportation

technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyDim 11 Aoû 2013 - 22:06

Mes attaques n’ont pas apporté de résultats. Je ne devrais pas être surpris, je suis  encore trop lent. Si j’augmente ma vitesse, nul doute que je pourrai le toucher la prochaine fois. Toujours est-il que cet enchainement c’est avéré décevant au-delà de mes espérance. Je dois revoir mes stratégies et ma façon d’analyser les attaques que je porte. Je dois me montrer plus minutieux et sérieux. Non seulement mon attaque n’a pas pris mais j’ai perdu une importante réserve de chakra. Dans un combat réel, je serai probablement mort à l’heure qu’il est.

Mais bon, l’altercation est terminée et mon nouveau maître me fait signe de venir m’assoir près de lui. Il m’apprend alors qu’il va m’apprendre la dernière technique qu’il a utilisée pour contrer mon combo. Il s’agit apparemment d’une technique de rang C appelée  «La morsure du Dragon». Je suis particulièrement attentif lorsqu’il me donne les indications liées à cette technique. Ce n’est pas tout les jours qu’un autre ninja vous permet de perfectionner votre répertoire. Je dois me montrer consciencieux et particulièrement intéressé. Ce n’est peut-être pas la dernière technique qu’il m’apprendra alors je dois faire en sorte que m’instruire ne soit pas une corvée.

Une fois ses explications terminée, je me lève et m’écarte un peu de lui. Je regarde le sol sous mes pieds, sens le vent frapper mes joues. Je regarde un peu les feuilles voler sous le joug de l’automne qui n’est pas encore terminé. Je suis pleinement détendu. Je laisse retomber mes bras le long de mon corps et je ferme les yeux. Je suis à présent en mesure de ressentir chaque parcelle du monde qui rentre en contact avec mon corps. Je suis capable de sentir la fluidité du vent, la chaleur du soleil et la force de la terre sous mes pieds. Je suis fin prêt à malaxer efficacement du chakra pour obtenir un résultat optimal. Alors commence la pratique tant attendue.

Je charge du chakra dans Crépuscule (j’ai rangé Aube dans son fourreau) et frappe le sol de sa lame comme s’il s’agissait d’un bâton : de haut en bas. L’électricité se libère dans le sol et se dirige vers un rocher à moins d’un mètre de moi. Le courant, dans son éternelle instabilité ressort de terre sous la terre sous la forme de têtes de lions raiton qui s’abattent sur le rocher. Bien entendu l’étendu des dégâts n’est pas visualisable vu que c’est un rocher. Néanmoins, je crois avoir bien effectué l’attaque. Mais peut-être me suis-je planté. Je ne sais que penser. J’ai confiance en moi et bien que je ne savais pas quelle forme l’électricité prendrait en sortant du sol, je reste confiant quant à ma prestation. Je me tourne vers mon actuel maître et lui demande : Était-ce efficace sempai ?

C'est une chose ambigüe que de ne pas savoir si on fait bien ou si on fait mal. On demeure quoi qu'il advienne dans le doute et l'incertitude. Je ne supporte pas ce sentiment et cela me met en rogne. Néanmoins je reste toujours calme et ne laisse rien transparaître. Voilà le B.A.BA du ninja: savoir dissimuler jusqu'à la plus petite faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyLun 12 Aoû 2013 - 15:21

Le véritable entrainement semble être commencé après avoir analysé ça force. Je pense qu'il est clair qu'il a du potentiel. La morsure du dragon, cette technique dont la particularité est d'insuffler directement au sol ou par le biais d'une arme la foudre dans le sol, cette technique n'est pas vraiment compliquée à maitriser, pourtant elle en reste efficace, cette technique m'a bien servi dans mes périples. Je m'en suis même servie pour combattre mon propre Sensei c'est à voir l'utilité qu'elle a. C'est vrai que cette technique en ressort des souvenirs.

Le voilà qu'il se concentre après que je lui ai fait une brève explication de la manière de l'utiliser et de comment elle fonctionne, c'est vrai que ce n'est pas excessivement compliqué, mais un apprentissage reste un apprentissage, c'est comme tout quand l'on ne sait pas on est toujours exposé à ne pas la réussir du premier coup, mon élève semble pourtant être sur le point de vouloir y arriver du premier coup, c'est faisable pourtant il lui faudra une possibilité optimale. Les capacités d'un homme se voyant souvent avec son état actuel, la fatigue, la faim, le moral, s'il a un physique entretenue et plain d'autre raison ne concernant en aucun cas la technique ou les combats, il lui faut aussi une concentration et une compréhension de la technique qui en devient irréprochable. Le voilà asses concentrés, il malaxe son chakra et enfonce ça lame dans la terre humidifiée par une rosée matinale. La technique s'approche d'un rochet qui doit être çà cible, prise par les foudres de l'attaque, je vois sortir du sol des têtes de lion, c'est donc cela la forme que cette technique prend quand c'est cette personne qui la déploie. Des lions, comme la mienne la sienne est plutôt jolie à voir quand elle est déployée, les lions mordant le rochet pour ma part la technique semblent réussit, pourtant comme mon prédécesseur, je ne peux le vérifier, après tout je n'ai pas reçu la technique et donc ne peux voir l'effet exact de l'attaque, pourtant j'ai bien une idée de comment savoir sans en subir les foudres, ce qui pourtant devrais bien être le cas en tant que technique Raiton :

Je ne sais pas, mais l'on va vérifier cela de suite si tu le souhaites.

Prenant un seau en boit qui traine je le remplis d'eau puis le pose au sol. Bizarre, ben non si l'attaque produit pas mon élève est asses élevée normalement le bois doit se casse et l'eau condenser de l'électricité, si ces deux critères sont réunis, les effets de l'attaque seront bien présents. Je regarde donc Katano, puis dis :

Voilà tout est prêt vise le seau d'eau si les deux effets de la technique sont là tu devrais condenser de l'électricité dans l'eau du sceau puis briser le sceau. À toi de jouer.

ps: gg shord pour mon poste qui me fait dépasser les 4000 influence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyLun 12 Aoû 2013 - 18:38

Oui, il avait raison. Avec ce rocher, je n’ai rien prouvé. J’ai juste concentré du chakra dans le sol et l’ai fait sortir sous la forme de têtes de lions. Jusque là, rien de bien exceptionnel je dois l’admettre. Mon nouveau maitre s’est donc relevé et m’a tendu un saut plein d’eau. Il m’a ensuite dis que mon objectif, à présent était de condenser de l’électricité dans l’eau du saut et de briser celui-ci. Une tâche peu aisé car comme vous le savez, le bois est un très mauvais conducteur contrairement à l’eau. Ce n’est pas moi qui ai inventé la physique mais je sais d’or et d’déjà que la tâche qu’il vient de me confier sera ardue et non sans risque. En effet, il suffirait que je charge trop de courant dans l’eau du saut pour que celle-ci se mettent à déferler dans tous les sens et nous blesser moi et mon sensei. Certes il n’y a la aucun risque de mort mais tout de même. Je reste perplexe car je ne sais pas du tout si je serais en mesure d’accomplir cette tâche facilement. Je devrai me concentrer énormément et si je veux que mon nouveau professeur me prenne en estime, il va falloir réussir du premier coup.
Alors, comme tout à l’heure, je me place devant le saut et ferme les yeux. Je laisse tomber mes bras le long de mon corps et me concentre sur le monde qui m’entoure. Le vent, le soleil et la terre comme tout à l’heure, me parle et me gratifient de leur présence à mes côtés. Je suis en parfaite symbiose avec les éléments alentours et complètement apte à malaxer de façon optimale du chakra.

Il y a vraiment un plus quand on travail lentement sur une technique. On a ainsi le temps de se concentrer et de faire le vide. On malaxe bien mieux son chakra dans de telles conditions et il devient presque facile d’exécuter la moindre technique. Dans un combat, on a l’esprit embrumé par un bon million de chose. On a pas le temps de souffler et voilà pourquoi lorsqu’on lance un sort, la quantité de chakra qui est au final dépensée est bien plus importante que celle nécessaire.

J’ouvre soudainement les yeux et me met à charger du chakra dans mon sabre. Je transfère jusqu'à la plus petite particule de chakra dans la lame et le fait  frapper le sol avec. Le courant se transmet dans le sol et ressort sous la forme de tête de Lions qui se jettent dans l’eau du saut. D’un coup, on entend un crépitement sonore et l’eau se met à bouger à l’intérieur de son récipient. Elle se déplace dans tout les sens et l’on peut la voir frapper le bois du saut.

Alors, dans un crépitement plus puissant que les autres, le saut se brise rejetant des morceaux dans tous les sens. Je me protège le visage en interposant ma main mais aucun débris ne vient la frapper. Je baisse alors ma main et regarde mon maitre. Je lui adresse un petit sourire et me dis qu’au fond cet homme est un bon professeur. Mais cette constatation me fit réaliser que moi, je ne l’étais pas du tout. Je n’avais aucune idée de comment prouver que j’avais acquis le truc avec cette technique. Or lui, dans son ingéniosité avait trouvé comment le prouver.  Je crois qu’il pourrait m’apprendre un tas d’autre chose s’il le voulait. Je crois même que nous pourrions unir nos forces dans un combat mais nous en sommes encore loin. A l’heure qu’il est, j’ignore encore si mon apprentissage est terminé ou si nous allons continuer avec une autre technique. Personnellement, je suis dans le brouillard le plus complet. Et pourtant je n’ose pas demander à mon sempai ce qu’il en est. S’il a quelque chose à dire, il le dira lui-même.

Je le regarde donc dans les yeux et lui dit «Cette technique est acquise… » Une banale affirmation mais néanmoins, je mets l’accent sur le cette de ma phrase pour qu’il comprenne bien quelles sont mes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyMar 13 Aoû 2013 - 19:23

En voilà une belle réussite, l'attaque produite, elle eux l'effet escompté. Toute cette émanation de Chakra pour un résultat final plus que potable, je dirais même que la technique est acquise. Un sourire léger, je félicite mon élève. Comme quoi je suis un bon professeur. Mon élève semble lui aussi satisfait, il montre même une sorte d'envie d'en connaitre d'autre, je le regarde puis dis :

J'en ai quelques autres à t'apprendre si tu le veux. Je vais t'en montrer un autre bien utile en corps à corps. Regarde bien je vais te la faire sur toi.

Sans muda j'avance vers le petit padawan, mon chakra mis en Raiton, je fais passer mon énergie dans tout mon corps. Quand se fut le cas, je me mets à toucher avec mon doigt une partit de son corps et insuffle le chakra qui avant était dans le mien. Cette foudre se met donc maintenant à le foudroyer de l'intérieur. L'attaque fut réduite pour qu'il subisse le moins de dégât possible, il ne doit normalement recevoir qu'un simple coup de jus qui doit se promener dans son corps. Je recule avec un air qui montre un certain rire :

Ne t'en fais pas j'ai produit cette technique sur un coup réduit pour simplement te montrer l'effet qu'elle donne et comment elle s'effectue. Le résultat que l'on cherche à avoir est bien plus important, elle demande la même quantité de chakra que la dernière technique apprise, là je n'ai usé que la moitié de ce qu'il faut réellement. Donc petit récapitulatif. C'est simple, c'est une technique demandant à concentrer son chakra dans son propre corps, pour que quand un adversaire te touche ou que tu le touches tu puisses lui insuffler de n'importe quel pore et cela en touchant n'importe qu'elle partît de son corps.

Une arme plutôt intéressante à avoir dans son panel de technique, c'est vrai que dans un corps-à-corps elle peut être très utile. Pour cet entrainement je lui fais passer en deux étapes. La première fonctionnant par la compréhension de la technique. La seconde étant simplement de l'utiliser sur moi. Oui, car cette fois, il n'y a pas d'alternatif, il faut qu'il sache l'incorporer dans un vrai corps, et pour cela il en faut un de disponible ce qui veut dire. Shordy, vient t'électrocuter. Bon après tout c'est pour la bonne cause, puis ce n'est qu'une technique après tout je vais bien pouvoir l'encaisser :

Première étape entraine toi à influer ton chakra dans ton corps et ensuite. Quand tu auras maitrisé cette étape tu viendras tenter de l'incorporer dans mon corps. Je jaugerais la dose de chakra que tu mets dans la technique et te corrigerais si tu te trompes. Compris ? Ben commence alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptySam 17 Aoû 2013 - 16:13

Excellent, mon nouveau maître à l’air de penser que je maitrise aisément cette nouvelle technique. De son sourire narquois, je suppose qu’il ne va pas vouloir s’arrêter là. Tant mieux ! J’en ai plus qu’assez de rester le cul sur les ronces. Je veux de l’action et j’en veux maintenant ! Je veux élargir mon répertoire de technique et pour ça, j’ai besoin de lui.

Il sourit et commence à m’expliquer la théorie de la prochaine technique. Je le vois se concentrer puis me toucher du doigt. A cet instant, je sens une décharge, légère certes, mais présente tout de même à l’endroit où il a posé son doigt. Je peux pratiquement sentir le courant passer dans mon corps. Je me sens comme une ampoule électrique : grisé de l’intérieur !

Il recule ensuite et me fais un long discours sur le fait que la véritable technique est bien plus puissante, qu’il n’a insufflé que peu de chakra et que le but de cette technique est de se former comme une carapace de chakra Raiton autour du corps et dès que l’adversaire nous touche, on doit être capable de lui insuffler le chakra chargé de n’importe quel port de sa peau. Je le comprends rapidement, c’est une technique utile mais nécessitant la courte distance voire carrément le combat au corps à corps. Or je suis bon au corps à corps et à la mi-distance. C’est donc une technique parfaite pour quelqu’un comme moi. En fin d’explication, je souris légèrement car c’est le moment où on va enfin pouvoir passer à la pratique. J’aime passer à la pratique. La théorie c’est bien mais sa n’apporte pas grand-chose, juste du surplus et une compréhension globale mais on n’apprend vraiment que lorsqu’on expérimente et ça je l’ai bien compris depuis longtemps.

La première étape consiste donc à canaliser du chakra Raiton dans mon propre corps avant de le passer dans le corps de l’ennemi. Une tâche ardue en profondeur car il faut savoir maitriser son chakra or j’ai tendance, en situation de crise, à ne pas trop me porter sur la quantité mais sur le résultat. Or nous ne sommes pas à présent en situation de crise, je doit donc faire de mon mieux pour canaliser la bonne quantité et ne pas me faire avoir !

Je recule de quelques pas et je ferme les yeux. Comme tout à l’heure je fais le vide, je ressens les éléments autour de moi et je prends de longues inspirations cyclées afin de détendre tous les muscles de mon corps. Je suis enfin à l’aise et prêt à effectuer la dite technique.

Je commence tout d’abord par insuffler doucement du chakra dans mon corps. Je me rempli littéralement d’énergie mais quelque chose cloche, je le sens. Je n’en prends tout de même pas note car cela pourrait très bien être mon esprit paranoïaque qui se décide à se manifester et je ne veux pas gâcher mon entrainement à cause d’une paranoïa. Une fois rempli, je convertis tout le chakra en Raiton. Je suis fin prêt à charger sur mon adversaire. La conversion n’a pas été particulièrement difficile mais je sens toujours comme si quelque chose n’allait pas. Peut-être la quantité ? Je n’en sais pas plus.

Je me rapproche de mon maitre et je le touche au bras. Au même moment, je déverse mon chakra foudre à travers les ports de sa peau. L’action paraît facile mais elle ne l’est pas ! Quand je suis à la moitié du chakra déversé, je pers le contrôle du courant et celui-ci devient instable ! Ma main toute entière est électrocutée et je suis obligé de la retirer. Je la saisis pressement de mon autre main pour calmer la douleur qui elle, est bien présente et bien plus importante que lorsque mon maitre m’a touché de son doigt. Je sens également que ma main est engourdie par le choc et je dois attendre quelques secondes avant de pouvoir la bouger à nouveau plus ou moins normalement.

Je regarde mon maitre et cherche dans son regard une réponse. Y a-t-il un truc à connaitre, une astuce ou avais-je mis tout simplement une quantité de chakra trop importante ? J’espère qu’au moins lui le saura parce que moi, je n’en ai pas la moindre idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptySam 17 Aoû 2013 - 19:00

Un élève qui semble plutôt sérieux, c'est vraiment intéressant le fais d'inculquer le savoir que l'on a à un autre. S'en ai autrement plus intéressant quand l'on sait que se savoir sera utile pour cette personne. Etant à la seconde technique d'apprentissage je lui donne une technique lui servant bien pour ça manière de combattre. Il semble doué au corps-à-corps et donc avoir une telle technique dans un combattant au front est plutôt utile. Lui expliquant comment faire je lui ai accompagné de à ses explications une démonstration qui est produite en modèle réduit. Je ne peux maintenant que lui proposer de faire cette technique sur moi, pour la suite moi je ne suis que celui qui va recevoir et observer ce qui ne va pas s'il n'y arrive pas. Après tout je ne peux pas apprendre à sa place, je peux simplement l'aider à passer des étapes ou il bloque. Le voilà en train de se concentrer, une étape importante quand tu apprends une technique et aussi une étape qui en combat se doit d'être enlevé pour ne pas perdre de temps et donc de se faire avoir pendant cette seconde de concentration. Enfin pour cela on n'y a pas, pour le moment c'est un entrainement et donc l'objectif n'est pas de gagner face à un adversaire, mais bien de contrôler une technique, la concentration faite Katano se jette à l'eau et commence à me toucher, la fluctuation et le fluide du chakra passent dans mon corps de manière correcte, je ressens même la décharge entrer en moi. Pourtant à peine une demie seconde de passé que mon allier se met à recevoir une décharge, des étincelles de foudre se mettant à jaillir de part et autre. C'est claire qu'il y a un souci quelque part. Enlevant ça main il la tient avec son autre main pour faire passer le coup plus rapidement.

Dommage s'est raté. Reprenant moi aussi mon souffle vu que j'ai aussi reçu le coup, je me mets à analyser les évènements, la charge est bonne j'en ai reçu les effets dès qu'il m'a touché, et le chakra semble plus ou moins bon. Je le regarde et trouve ce qui cloche, je me mets à rigoler sans que ce soit un rire moqueur, je m'assois et lui fais signe d'e faire de même puis commence l'explication :

Tu n'es vraiment pas loin, c'est surement de ma faute en plus je t'ai montré la technique avec une force minime, mais cela a caché une chose qui je pense même sans ça par mon expérience de cette technique l'aurais caché aussi. En réalité ce qui ne va pas est un détail, tu condenses du chakra dans ton corps afin de le préparer à émaner d'un point plus ou moins grand. Si tu l'utilises sur une petite surface, cette surface réduite envoie ton chakra tout dans ce point avant de l'envoyer dans le corps et donc la maitrise de cette décharge en devient plus compliquer. Je pense que tu à envoyés trop de décharge d'un coup pour un si petit espace. Cette technique demande qu'elle soit faite rapidement, mais pour la maitriser faut la commencer lentement, je dirais que tu devrais tenter de décharger cette charge en quatre seconds au lieu de tenter le plus rapidement possible. À force d'entrainement tu pourras l'envoyer en une demi-seconde sans même y penser. Concentre-toi et fait comme si tu veux m'envoyer ton chakra Raiton de manière fluide.

Je me relève, puis croise les bras j'attends que mon élève se lève puis lui sourit. Je le regarde et dis avant qu'il ne se concentre :

Si tu arrives sur ce coup à maitriser cette technique de la manière dont je te le dis je vais te montrer quelque chose de cool et je te poserais une question afin de t'entrainer à évaluer un adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyMar 20 Aoû 2013 - 14:07

Sur ce coup, je n’ai vraiment pas assuré. Mais bon je pense qu’il nous arrive à tous de nous gourer de temps en temps. Cependant, je n’ai pas du tout l’intention de réitéré mon erreur. J’ai habituellement pleine confiance en moi mais là, je dois avouer que j’en reste sans voix. Un échec de cette envergure me laisse perplexe et je sens que je ne suis plus aussi sûr de mes capacités. Mais je ne vais quand même pas m’arrêter sur un échec. Je me relève et je regarde mon nouveau maitre. Il m’explique où se trouvait mon erreur. En fait, j’aurai du transmettre le chakra de façon plus fluide et moins brutale que lorsque j’ai essayé la première fois. Après, d’après lui, je devrais être en mesure, à force d’exercice et de travail, à transmettre le chakra en une demi-seconde. Eh oui, travail est mère de succès comme je le pense toujours.

À nouveau debout, je me remets en position, je ferme les yeux et malaxe mon chakra. Je sens les éléments et cette fois-ci, les mets à contribution. Je bouge mes mains en harmonie avec le vent et concentre mon chakra dans mon corps tout entier. Ensuite, je me rapproche de mon nouveau maitre, lentement. Je rouvre les yeux et fixe mon regard sur son avant bras. J’approche ma main de celui-ci et y dépose ma paume. Je commence par déverser du chakra converti en Raiton, doucement, très doucement. J’accélère ensuite pour aller plus rapidement, au bout de quatre secondes d’intense transfert, je retire ma main et regarde mon maitre. Cette fois-ci, je ne crois pas m’être trompé. J’ai réalisé la technique comme je le devais, cela est sûr. Je n’ai rien à me reprocher.

Je recule de quelques pas et regarde ma main. Je ne ressens aucune douleur à ce niveau là. Je crois bien que cette fois-ci, c’est la bonne. Je me retourne vers mon maitre et lui dit d’une voix pleine d’aplomb.

«Alors, est-ce que cette fois j’ai réussis ? Ci s’est le cas, de quoi parliez vous tout à l’heure, de quelque chose d’intéressant, je ne suis pas fatigué moi et j’ai hâte de continuer. Je suis prêt »

C’est vrai ça. Je ne suis pas du tout fatigué et j’ai hâte de continuer à m’entrainer avec ce maitre en particulier. Il m’a déjà appris deux technique et j’estime que c’est déjà très bien ! Je dois avouer que lorque j'ai entendu dire que ce serait un chunin qui m'entrainerai, j'ai dabord cru que celui-ci ne serait pas vraiment compétent car habituellement, ce sont les jonins qui entrainent les genins. Mais il a su se montrer à la hauteur de son poste et c'est une qualité que je respecte. Ne serait-ce que pour son implication dans mon enseignement. Il est même allé jusqu'à se blesser... Un bon individu en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyMer 21 Aoû 2013 - 14:26

Les entrainements d'un Ninja ne sont pas seulement constitué de technique servant à gagner une bataille ou d'enchainement des coups surpuissant ou même d'améliorer la quantité et la manipulation de son propre chakra. Il y a plein de chose à apprendre pour devenir un puissant Shinobi dont le monde peut faire confiance ou dont les gens craints, voir même les deux. L'entrainement de Yusuke se passe plutôt bien quand d'un coup apparaissant sous une tonnelle de goutte d'eau un ninja qui est en relation dans le transport d'information, en gros un employé du courrier pour notre monde. Donnant la lettre il disparut aussi rapidement qu'il est arrivé. Une lettre disant que j'ai maintenant en charge se ninja de manière définitive, mais vous ne devinerez jamais qui c'est qui m'a envoyé cette lettre, non pas le Kage à qui j'ai il n'y a pas si longtemps fais une demande pour avoir des élèves, non de mon propre Sensei. Le pire peut arriver à lui et le meilleur n'est pas dans ses options. Je lie la lettre dans ma tête :

Mon petit Shord, ravie de voir que tu vas t'occuper d'élève, bien sûr je n'ai pas eu de mal à le savoir avec les sources que j'ai. J'ai même un petit cadeau à te faire, un élève qui sera surement plus doué que toi, cela te permettra de pouvoir prendre exemple sur quelqu'un.

Shinichi.

Le sale.... cette enfouaré de .... Que vient t'il s'occuper de mes affaires, déjà il faudrait qu'il face au moins un jour un entrainement digne d'un Sensei, les seules choses que je fais avec lui c'est soit avoir des emmerdes, oui avec lui ou faire des missions dont il a l'obligation de m'emmener avec lui, souvent accompagné d'emmerde. Bon sur le coup il veut encore tenter de m'emmerder, mais je me vois en réalité chargé d'un genin qui semble plutôt doué et dont je suis contant d'instruire et même si mon Sensei dit vrai, cela n'est pas ce qui m'ennuie. Regardant la lettre je la plie tout en disant :

Bon ben les hautes instances ont décidé d'autre chose, tu deviens mon élève pour un temps indéterminé. Juste une question tu ne connais pas un Shinishi Kitasse ?

Cela ne semble pas être le cas et je ne pense pas que Shinishi cette fois ai cherché à faire un piège. Sa technique donc réussie et étant de nouveau en forme, je vais maintenant passer à l'étape suivant de mon entrainement, faisant un sourire disant que sa technique était parfaite, je me mets à faire une suite de Muda. La petite brise que nous avons ici devient en u rien de temps une brume noire la vision que nous avons du terrain de vent imperceptible et la vue de l'un et de l'autre qui pourtant c'est que de quelque centimètre n'en ai plus visible, le nuage ayant une petite chaleur dévoile une de ses caractéristiques. Après cette apparition je me mets d'une voix calme dire :

Voilà l'exercice devine de quelle affinité provient cette technique ? Cet entrainement te permettra à évaluer ton adversaire en plein combat, fait attention car tu n'as pas beaucoup de temps pour trouver la solution. Si tu ne trouves pas assez rapidement je vais commencer à t'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Katano Raion
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptyVen 23 Aoû 2013 - 19:10

Cela fait donc deux techniques d’apprise. Voilà qui est bien intéressant je dois dire car depuis que j’ai rencontré ce curieux sensei, mon répertoire se remplit petit à petit sans que je ne m’en rende vraiment compte. Je dois dire que je suis plutôt ravi mais je me demande néanmoins ce qui motive cet homme à m’enseigner tant de choses. Peut-être est-ce une mission qui lui a été confiée ou peut-être que c’est juste son besoin d’abnégation. En tous cas, cela me sert efficacement et ces techniques valent bien les quelques pauvres techniques que je possédais avant de le rencontrer. Toujours est-il qu’à présent, la seconde partie de notre entrainement est terminée et je regarde cet individu en attendant qu’il dise quelque chose. Cependant, un messager arrive avant qu’il ne puisse dire un mot et remet à mon sensei une missive, surement venant des plus hautes instances vu la vitesse à laquelle le messager a pris la tangente. Je ne pose pourtant pas de question à mon maitre, s’il veut m’en parler ou si cela me concerne, je le pense suffisamment intelligent pour me mettre au courant. Et oui, on ne le dirait pas mais le fait de l’avoir côtoyer toute une journée me laisse un amer sentiment de confiance au travers de la gorge.  Ça ne me ravit pas particulièrement mais je suis tout de même heureux de pouvoir me fier à un supérieur. Jusqu’à ce jour ces ninjas de rangs élevés m’avaient toujours considérés comme un troufion ou un moins que rien et ce n’est pas une attitude que je supporte facilement. Il m’est même arrivé par le passé de me venger de ces gredins, toujours de façon anonyme bien entendu.

Mon maitre, après avoir lu la missive, la range et se rapproche de moi. Il me demande alors si je connais un homme du nom de… Oh et puis dès qu’il prononce le nom, il me paraît si peu familier que je n’arrive même pas à m’en rappeler quelques secondes après. Je me contente néanmoins de dodeliner de la tête pour marquer la négation et nous revenons à notre entrainement.

Mon maitre effectue alors des mudra divers et variés. Suite à quoi une fumée noire se met à nous entourer. Mais ce n’est pas vraiment un nuage, plutôt un nuage. Au bout de quelques minutes, on n’est même plus apte à voir ses propres pieds. J’entends, quelque part dans le nuage, parler mon maitre. Il me précise que si je ne parviens pas à déterminer de quelle affinité provient cette technique, il se mettra à m’attaquer. Tâche aisée au premier abord mais elle ne l’est pas !

-Bien, en dehors des affinités héréditaires, on en a 5. Le feu, la foudre, l’eau, la terre et le vent. On a là un nuage, je sens également de la chaleur. De ce que je sais des nuages, lorsqu’il y en a un qui se chauffe, il devient un cumulo-nimbus. Or ce sont ces nuages spécifiques qui créent la foudre du ciel. Je dirais donc que votre technique, maitre, est soit d’affinité fuuton car on a là un nuage, soit raiton car c’est un cumulo-nimbus qui va certainement envoyer de la foudre. Alors, me serais-je tromper ? Par instinct, je dirais fuuton, je ne sais pas pourquoi, je sens que c’est ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] EmptySam 24 Aoû 2013 - 12:39

La Nuage était sur le sol et ma question fut posée. J'étais devenu son professeur attitré et ce statue me donne l'obligation de tout donner pour le rendre plus fort. Je ne veux pas être le même professeur que mon Sensei. Un homme se foutant complètement de ses élèves. Je serait-ce que l'on peut appeler un modèle, un mentor et aussi le bouclier les faisant traverser l'adversité. Moi comme mon clan, nous ne prenons pas les responsabilités à la légère et cela malgré mon caractère enfantin que je peux prendre à des moments. Créant en premiers lieux un clone de foudre, je fis apparaitre avec mon corps réel un bâton de foudre pendant que mon clone parle pour deux raisons différentes, la première afin de lui donner une fausse indication sur ma position et l'autre lui donnant une réponse :

Totalement faut. L'aire ne peut pas faire monter la température du climat, dans les cinq éléments qui peuvent le faire, pour ma part c'est le Katon qui peut montrer la température du lieu par la chaleur dégager et pour le nuage à ma connaissance aussi il n'y a que lui Suiton, pour la foudre c'est aussi une affinité différence qui l'ai produit, le Raiton.

Le temps que je lui ai donné fut terminé lui donnant un grand coup de bâton dans le ventre quelque électrocutions fut passé dans son corps, laissant le bâton s'enlever de sa position de frape quand ce que le cas je lui en donne un autre coup derrière les genoux en gros dans l'articulation afin de le mettre à genoux, cela finit je me mets à m'éloigner afin d'éviter toute représaille :

Se tromper signifie ne pas savoir avec quelle attaque contrer et donc prendre la meilleure parade possible. C'est aussi ne pas savoir quel type de technique va s'abattre sur toi. Un combattant évitera le plus longtemps à dénoncer son affinité, pour ma part je ne montre pas souvent mes capacités caractérielles à autre chose que mon Raiton en débuts de combat afin de garder une once d'effet de surprise. Bien sûr c'est un avantage minime, mais tout détail est à prendre en compte. Enfin maintenant que tu es mon élève attitré depuis deux minutes je vais palier à cela.

Cette voix maintenant venais de moi et non de mon clone et donc d'un lieu totalement différent d'avant. Bon dans un sens ma question fut aussi un piège, car laissant dire de trouver de quelle affinité elle est c'était vraiment donner un piège dans la question. Ma technique fait bien sur parti des affinités, mais pas principales, mais bien une affinité combinée et pour moi un don héréditaire. Le futton, aussi nommé le Fuuton, mais de dénominatif de la vapeur et non de l'air comme le dénonce mon confrère. L'aire ne peux guère crée de nuage. Au contraire, c'est même l'affinité qui empêcherait ma vapeur de rester sur le terrain. Pour cette technique c'est même une combinaison de deux affinités, le futton et le Raiton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'entrainement il n'y a rien de vrais [Katano Yusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-