N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] EmptySam 29 Juin 2013 - 11:34

Il était temps. D'un point de vue pédagogique, c'était vrai que rien ne valait un peu de pratique pour initier les jeunes pousses aux rudiments du chakra. Mais quand il s'agissait de faire de la théorie pure et dure – et il fallait bien en passer par là -, cela devenait assez rapidement rébarbatif de faire des dessins sur le sol avec un bâton pour faire des schémas, ou d'être obligé d'expliquer « avec les mains » comment effectuer un vulgaire bunshin illusoire. Bien que cela aie marché jusqu'à présent, l'expérience montrait qu'il était plus facile d'enseigner à des enfants quand il y avait un lieu prévu à cet effet. Ainsi, sous l'impulsion de la volonté du Godaime Hokage, l'Académie finit par voir le jour.

On y comptait de nombreuses salles diverses et variées, pour la théorie et la pratique. Ce jour-là, Onpu s'était installé au rez-de-chaussée, dans une sorte de petit gymnase miniature dont le sol s'apparentait plus à celui d'un hippodrome que d'une salle de sport. La terre était meuble, et ce n'était pas pour rien.

Vers dix heures, des gens arrivèrent dans la salle, dont la lumière tamisée transmise par les fenêtres opaques procurait une impression d'intimité. Les intéressés étaient pour la plupart des genins qu'Onpu n'avait jamais vu, mais bien assez tôt il reconnut une ou deux têtes qu'il avait déjà vues quelque part. En particulier, ce jeune Yuri qu'il avait rencontré, au second anniversaire de l'armistice Suna-Konoha.

La leçon était ouverte à tous à partir du rang de genin, car il s'agissait quand même d'une technique élémentaire qu'on n'apprenait pas à n'importe quel étudiant.

Onpu était au centre de la salle, où il avait ramené un tableau avec une poignée de craies, ainsi que quelques cerceaux en bois. Quand il y eut une dizaine d'apprentis dans la salle, il prit enfin la parole.

- Bonjour à tous, petits amis.
Comme indiqué sur l'annonce et rappelé sur la porte de cette salle, je tiens à vous préciser une dernière fois que ce cours n'est ouvert que pour les apprentis ayant l'affinité dôton. Les autres sont priés de rejoindre la sortie, merci !


Une adolescente qui semblait n'avoir rien compris fit machine arrière, dégoûtée. Un autre, plus jeune, leva la main.

- Monsieur, comment on fait si on sait pas de quelle affinité on est ?


Il lui fit signe d'approcher, et lui tendit un petit paquet de cartes d'un blanc stérile. Intrigué, le garçon en prit une.

- Fais circuler ton chakra dedans.


Le petit fit comme lui indiquait le luthier, et la carte qu'il tenait en main prit feu d'un coup. Affolé, il la laissa tomber par terre, laissant à On' le soin d'étouffer les petites flammes en écrasant la feuille avec sa sandale.

- Râté, ça sera le katon pour toi, mon bonhomme. Rassure-toi, il y a plein d'autres cours prévus pour toi !


Le garçon, un peu dépité, prit lui aussi le chemin de la sortie. Il n'y avait plus que huit apprentis.

- Bon, cette fois nous sommes au complet !
Un peu de théorie pour commencer. Qui peut me rappeler en quelques mots en quoi consiste le Dochû Eigyo, et dire comment il s'y prendrait pour appliquer la technique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Hayashi Sazena
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 15:04

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour Konoha. Beaucoup le réclame depuis des années mais aucun Hokage ne l’avait encore fait. Il a fallu attendre le Godaime pour qu’on se décide enfin à construire une foutu académie ! Bon, s’il l’avait fait plutôt ça m’aurait arrangé mais je ne vais pas chipoter non plus. Le principal c’est qu’on a enfin une académie au village caché de la feuille. Même si maintenant avec mon grade de chunin je suis plus apte à enseigner qu’à prendre des cours. A moins qu’un jonin se décide à prendre du temps dans son emploi du temps super chargé pour apprendre un jutsu a des shinobi de bas niveau.

Mais c’est pourtant ce qu’il s’est passé. Il y a peu, alors que je revenais du terrain d’entrainement, j’ai lu sur un panneau à l’entrée de l’académie qu’un cours sur une technique de déplacement sous terre allait avoir lieu aujourd’hui même. Sur ce coup-là je ne sais pas si c’est la chance qui est de mon côté ou du pur hasard, mais il se trouve que je me suis trouvé récemment une certaine maîtrise du Doton. Le problème est que je ne connais pas vraiment de technique de cette affinité vu que je préfère me concentrer sur ma maîtrise du Hana et du Mokuton. Mais ce n’est pas pour autant que je dis non à un petit jutsu qui ne peut que m’être utile.

Je suis donc rentré chez moi en vitesse pour prendre une petite douche et me recoiffé bien comme il le faut, avant de repartir en direction de l’académie. Une dernière petite vérification du maquillage dans les vitrines du village et me voilà aux portes du grand bâtiment. Je pénètre à l’intérieur et me dirige directement dans la salle où va se dérouler l’entrainement.

Petit à petit la salle se remplit de genin et de chunin. Mais ce n’est rien comparé à ce qui vient d’arriver. Mon visage se décompose littéralement à la vue de notre professeur. Myakudou Onpu. L’un des plus puissant jonin du village. Il a même combattu Makka avant sa mort et est maintenant classé au titre de ninja légendaire. Autant dire que c’est un modèle pour quasiment tout le village, moi y compris. Si un jour j’arrive à son niveau… Ouais nan, faut pas trop rêver non plus.

Il commence son discoure en nous précisant bien que seul les utilisateurs de Doton peuvent participer à ce cours. Une demoiselle qui doit avoir mon âge repart donc de la salle, dégouté de ne pas pouvoir apprendre cette technique. Bah écoute ma pauvre fille, si tu sais pas lire c’est pas vraiment notre faute hein. Surtout que c’était marqué partout en gros « POUR LES UTILISATEUR DE DOTON » alors après on peut pas faire plus si t’es aveugle.

Un autre par contre demande à notre cher Onpu comment on sait quelle affinité on maîtrise, ce dernier lui fait donc signe d’approcher et lui donne une feuille spécial en lui indiquant de faire circuler son chakra à l’intérieur. Soudainement la feuille prend feu, indiquant que le jeune homme maîtrise le Katon et non le Doton. Sur ce coup, uniquement pour faire chier, je suis tenté de lui crier «  Et bah tu sais quoi ? Moi je maîtrise les deux, dommage hein~ » mais mieux vaut ne pas faire la mégère devant le grand Onpu. Je n’ai pas envie qu’il ait une mauvaise impression de moi.

Il commence tout d’abord par nous poser une question toute simple : En quoi consiste la technique de déplacement souterrain ? Je ne suis pas sûr mais comme on dit, qui ne tente à rien n’a rien.

    - Huum… Je ne suis pas sûr mais il me semble qu’il faut envoyer du chakra dans le sol de manière à le faire fusionner avec le sol. Ensuite, on peut s’enfoncer dans le sol et se déplacer dans ce dernier temps qu’on est là où on a déversé notre chakra. Il suffit de le déplacer en même temps que nous.

J’ai deux option : Soit j’ai juste et ça impressionnera les autres, ou soit j’ai faux et on va se foutre de ma gueule. Mais bon, ce n’est pas les rire moqueur de genin et chunin qui n’ont jamais rien fait pour leur village qui vont m’atteindre, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] EmptyMar 19 Nov 2013 - 2:26

Natsuki ne se sentait pas vraiment à son aise ici. Déjà la première fois, lorsqu'il avait assisté au cours sur le clonage consistant, il était le plus gradé parmi les présents pour apprendre une technique considérée comme élémentaire, bien que d'un certain niveau. Aujourd'hui, c'était pire, car ce n'était pas au milieu de jeunes promus qu'il était, mais de jeunes tout court, pour une technique jugée '' plus simple ''. Non pas qu'il était lui-même vieux, il n'allait que sur sa dix-neuvième année pour le moment, mais quand l'on se trouvait parmi d'autres à qui l'on devait retirer pour la plupart le premier chiffre de l'âge, ça le faisait mal. Un peu comme ces grands gaillards de deux mètres dix tout en muscles que l'on découvre un jour en train de pédaler avec des petites roulettes pour apprendre le vélo. Autant dire que cela le faisait moyen pour lui. Mais bon, il avait besoin de cet apprentissage. Il en maîtrisait déjà les bases, à savoir l'enterrement, mais peinait encore pour parvenir à la seconde étape, celle du déplacement. La technique était simple pourtant, ou jugée comme. Il lui manquait simplement un petit quelque chose – le temps qu'il s'accordait peut-être ? - pour parvenir à franchir le pas de l'une à l'autre. Et ce quelque chose susmentionné, il espérait justement le trouver ici, dans un cours de déplacement souterrain animé par ni plus ni moins que l'Hokage en personne. Son CV était long, l'on se contentait donc par commodité que de ne citer que son dernier titre actif. Il n'en restait pas moins une légende dans le monde des shinobis. Certes en train de donner cours à des apprentis ninjas dont certains ne connaissaient même pas leur affinité élémentaire – ce qui était normal -, mais légende quand même. Onpu cultivait d'une certaines manière cette image d'homme proche de son peuple, malgré tout le travail qu'il avait à abattre. Il n'était jamais hautain – pour ce que Natsuki en avait vu – et restait très simple dans ses attitudes, jonglant entre sérieux et cocasse sans transition avec naturel. Le voir s'empiffrer de petits gâteaux en tournant sur son fauteuil pouvait laisser songeur quant à l'image qu'il renvoyait du Village de la Feuille aux dignitaires étrangers, mais c'était justement ce que l'héritier Nara appréciait tant chez lui : il avait le mot pour rire, mais savait prendre chaque situation avec la gravité nécessaire.

De gravité dans ce cours, il ne devrait pas y en avoir beaucoup cependant. Pour le moment, les faits les plus marquants s'étaient limités à une jeune demoiselle réalisant qu'elle n'était pas au bon endroit, et un autre se découvrant une carrière de pyromane potentiel, avec comme première victime le gymnase de l'Académie. Heureusement Onpu veillait au grain, et sur cette tentative avortée, les festivités commencèrent avec une question simple. Un grand classique de l'apprentissage : d'abord, savoir où en sont les étudiants venu assister à la leçon. Cela faisait gagner du temps à tout le monde, et surtout offrait un point de départ au formateur.

Natsuki connaissait la réponse, mais n'en ajouta pas plus que nécessaire. Et comme tout était plutôt bien résumé par la jeune femme près de lui – laquelle sortait aussi du lot de par son âge - , il n'ajouta en réalité rien du tout. C'était en effet par ce principe qu'il parvenait à enterrer son corps – ou celui un peu plus froid des autres. La difficulté se résumait maintenant à non pas seulement s'enfoncer dans le sol, mais aussi de s'y déplacer. Sur le papier, le principe semblait être le même, mais ce ne devait pas être si vrai : l'héritier Nara ne serait pas ici sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] EmptySam 21 Déc 2013 - 0:44

Le luthier sourit à la réponse de la jeune borgne.

- C'est une approche intéressante. En particulier, l'idée de « fusion » entre le chakra et le sol est intéressante. Votre chakra n'est pas une masse dont on se sert pour contrôler le sol à volonté, il doit devenir le sol.

Il s'approcha tranquillement du groupe, se frayant un chemin à travers les élèves sans arrêter son discours.

- Et on touche là du doigt une problématique essentielle pour tout type de ninjutsu élémentaire : votre énergie doit être déjà conditionnée pour ne faire qu'un avec l'élément aussitôt qu'il sort de votre corps. C'est vrai pour vous comme pour les souffleurs de feu ou les tordeurs d'air.
Ainsi, l'action d'écarter les minéraux devant soi pour se frayer un chemin à travers devient quelque chose d'instantané, et aussi naturel que mettre un pied devant l'autre. Ce n'est pas comme la technique de clonage illusoire que tout le monde connaît, dans le sens où le chakra que vous exportez n'est plus vraiment « stérile ». Il est la terre. Cela ne l'empêchera pas de vous obéir.


Il montra alors du doigt les différents cerceaux qu'il avait répartis de part et d'autre sur le sol. Ils étaient répartis par paire séparés d'environ un mètre.

- A vous de jouer. Placez-vous tous sur un cerceau, et essayez déjà de vous immerger totalement, tête comprise. Quand vous vous sentez prêts, essayez d'expulser le chakra dôton par tous les pores de votre peau de façon à avancer dans la direction qui vous plaît. Idéalement, vous devriez être capables de ressortir au niveau du deuxième cerceau. Si vous sortez un peu à côté, ce n'est pas grave : la précision de votre trajectoire n'est pas importante dans un premier temps, et si vous le souhaitez je pourrai vous proposer un autre outil pour vous orienter en sous-sol un autre jour. Pour l'heure, contentez-vous de vous rendre le plus loin possible, mais ménagez-vous quand même. J'aimerais éviter d'être obligé d'aller vous chercher...


La vérité, c'était qu'il ne s'agissait pas de réapprendre à mettre un pied devant l'autre, mais plutôt à nager, avec tous les dangers que cela impliquait. Onpu avait l'attention aiguisée et le dôton vif, il n'aurait aucun mal à extraire du sol un étudiant en galère qui aurait de la misère à sortir du sol après s'y être piégé. En général, ce genre d'incident n'arrivait pas : ceux qui arrivaient à s'enfoncer jusqu'aux épaules avaient fait le plus gros du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] EmptySam 21 Déc 2013 - 11:49

Natsuki écouta avec attention l'explication d'Onpu, à la recherche de là où pêchait sa propre pratique. Peut-être qu'il ne s'en sortait pas aussi bien car son affinité la plus forte n'était pas avec la terre, mais avec l'air ? Difficile à dire. Il avisa ensuite les différents cerceaux, et l'exercice pratique qui en découlait pour s'entrainer au déplacement souterrain. Si cela se trouvait, ces morceaux de plastique cerclés allaient vraiment lui faciliter la tâche. Il avait pu voir l'une ou l'autre fois à l'hôpital que les soignants utilisaient des chiens pour la rééducation de leurs patients. Plutôt que des exercices musculaires bêtes et méchants – mais aussi douloureux - , l'équipe médicale proposait de brosser les poils de l'animal, ou de le promener avec une laisse. Ce qui était initialement une épreuve redoutée est alors modifiée en activité ludique, beaucoup mieux accepté par le patient, et avec des résultats meilleurs. Ici, cela devait donc être pareil, avec des cerceaux : entrer par l'un, ressortir par l'autre, une direction pour orienter l'effort.

Natsuki se leva alors en même temps que tous, et partit en quête d'une paire de cercles inoccupée. Ayant une préférence pour ne pas trop s'afficher, il la sélectionna loin du centre où les regards avaient tendance à se tourner. Dans un premier temps bien sûr, lesdits regards seront surtout orientés sur les pieds de leur propriétaire respectif, à la recherche de la concentration, ou pour constater l'avancée de leur immersion dans la terre. Mais la véritable agitation commencera lorsque les premiers auront réussit la première étape, celle de s'enterrer presque entièrement. L'esprit de compétition embrasera alors toutes les têtes, et motivera chacun à redoubler d'efforts – et de risques. En fait, c'était donc surtout cela, la raison du retrait de l'héritier Nara. Car d'une succession rapide de mudra, il ne mit pas plus de deux instants pour s'immerger totalement dans le sol, et faire corps avec lui. Cette étape, il la maîtrisait assez bien : c'était comme voler, plus ou moins. Il émettait son chakra par la plante des pieds, la diffusait dans le sol, et commençait à s'y enfoncer comme si une cabine d'ascenseur l'emmenait un étage plus bas – ou pour être plus précis, comme si une trappe s'ouvrait brutalement sous ses jambes.

La première étape, c'était bon. Il avait complètement disparut de la vue de tous au centre du premier cerceau. Maintenant, il lui fallait avancer. Et c'était ici qu'il coinçait justement. Pour le moment, il avait juste l'impression d'être dans un moule taillé parfaitement à la forme de son corps : lorsqu'il essayait de se déplacer, les parois compacts l'en empêchaient aussi certainement qu'un mur le ferait. Et concrètement, c'était à cela qu'il faisait face. Diffuser du chakra par ses pieds pour entrer dans le sol, c'était une chose, mais par tous les pores de sa peau pour avancer, s'en était une toute autre. Il prit alors le temps de bien réfléchir à ce qu'avait dit Onpu. Il y avait bien une technique par laquelle il procédait ainsi, mais elle appartenait à un autre registre, celui du vent. Peut-être qu'en reprenant le principe, et en l'adaptant ? Cela revenait à utiliser une partition de piano pour jouer de la guitare... Pleinement concentré, Natsuki mobilisa son énergie comme lorsqu'il la libérait pour se défendre, mais en modulant la forme de son chakra de sorte à ce qu'elle se diffuse plus aisément dans la terre.

La libération ne produisit pas l'effet escompté. Toujours sur le même principe que sa technique de vent pour libérer son énergie de tout son être, il produit aussi le même résultat avec la terre. Comme si un mini volcan venait de s'activer au sein du gymnase, la terre autour de lui vola en éclats. En résultat alors qu'il apparut au centre d'un petit cratère en forme de demi sphère, mais encore enfoncé jusqu'à la taille dans ce qu'il restait du sol.


« C'est pas encore tout à fait ça... »
lâcha-t-il d'une voix las en sentant les regards de ceux qui s'étaient approchés du trou sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Soyez des lombrics! [cours de dôton: ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Académie-