N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une partie ? (PV Kedakaï Shachui)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) EmptyDim 23 Juin 2013 - 16:09

    Plein cagnard. On crevait de chaud en fait et j’étais en sueur. Malheureusement en pleine ville comme ça pas moyen de se foutre torse nu. Les filles pourraient hurler au scandale de la pudeur mes fesses et faire venir des shinobi pour me botter le train. Je suis shinobi aussi me direz-vous. Oui c’est vrai mais niveau baston je suis un gros manchot alors j’aime mieux éviter… Pour m’occuper, oui parce que je me faisais ultra chier quand même. Je m’étais posé devant une fontaine. Assis en tailleur, et je jouais au échec contre moi-même. Je m’étais battu environ 16 fois. Ce qu’il y’a bien quand joue contre soi-même devant un jeu c’est qu’on est sûr de gagner. Ou de perdre me direz-vous. Question de point de vue faites pas chier. Par contre niveau personnalité c’est assez déconseiller. On se retrouve à parler tout seul, alors les gens en passant vous regarde bizarrement l’air de dire (mais qu’est-ce qu’il bave celui-là) et même pour la santé sii on a des tendances au dédoublement de personnalité ça peut aller loin. On s’insulte soi-même quand on perd quand même faut bien le dire… Bref on ne va pas parler de ça pendant des heures. Je m’étais une boisson, sans alcool pour une fois, histoire d’accompagner mes épics stratégies du berger et compagnie. Expliquons pourquoi je préférais jouer aux échecs plutôt que de cogner contre un rocher. Bah étant un manchot au combat comme dit précédemment le mieux que je pouvais faire c’était de travailler ma tête quoi logique… Etant intelligent mon brillant esprit pensait pouvoir surpasser ses adversaires par la seule assurance d’une stratégie si bien ficelé que même le plus grand générale des cieux ne pourrait la contrecarrer. Parfaitement immature mais j’ai 16 ans donc forcément ma réflexion ne vole pas toujours haut !
    Une ombre vint me cacher alors le plateau de jeu. Je tombais en levant le regard sur un shinobi. Un peu étrange d’apparence et foutrement musclé. Plus que moi quasiment… Ce n’est pas que ma virilité en prenait un coup, mais les mecs plus musclés que moi ils ne couraient pas les rues quand même… Je lui offris un regard aimable. Gentillet même. Enfin tranquillement et d’un ton serein je me présentais à lui.


    -Salut. Tenzö ! Dis ce n’est pas que tu me fais de l’ombre mais un peu. Tu sais jouer ? Ça te tenterait une partie ? Le perdant paye un coup !
    De toute façon je n’avais rien de mieux à foutre. Et ensuite la perspective de jouer avec quelqu’un d’autre que moi-même m’a paru au combien étrangement supérieurement plus séduisante que de me tataner moi-même au risque de perdre tout équilibre mentale… Sans compter que, me jugeant divinement supérieur intellectuellement (fake) j’étais certain de gagner et donc de le voir payer son coup. M’enfin, du moins s’il acceptait. Ça se trouve il allait mal le prendre et juste me donner une giga baffe… Oui oui je prévois toujours le pire. Dans le monde des shinobis c’était comme ça que ça fonctionnait sinon on finissait toujours déçu et peu de temps après dépressif comme pas deux…

    -Hey tu t'appelles comment tu m'as dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kedakaï Shachui
Informations
Messages : 10
Rang : C

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Re: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) EmptyDim 23 Juin 2013 - 17:30

La bruine quasi-constante qui régnait sur Kirigakure s'était levé subitement dans la mâtiné pour laisser place à un ciel exsangue de tout nuage où seul l'astre solaire était roi, et il s'y donnait à cœur joie. La chaleur était écrasante et la plus part des passants s’abritaient des rayons sous les branches des arbres mais pour ma part, je préférait marcher au beau milieu de la rue vide. Il faut dire, des après-midis comme celui-là, ce n'était pas courant dans l'archipel alors autant en profiter le mieux possible avant que le vent marin ne revienne, apportant avec lui les effluves salines et les trombes d'eau. Je marchai donc dans cette ruelle sans but particulier, j'allai d'un bout à l'autre du village en m'attardant sur les divers échoppes ou en étudiant le vol des quelques oiseaux qui passaient par là... Bref, je flânai tout bonnement.
    Mais alors que je venais de sortir de la place principale et m'engouffrai dans ces petites ruelles ombragées dans le but de protéger quelques instants mon cuir du regard solaire, mes yeux s'attardèrent sur une des fontaines qui bordaient la place. Là-bas, un homme semblait s'exercer seul à ce qui semblait être un jeu d'échec. Plusieurs points me parurent assez étranges à la vue de cette scène. Déjà, il est assez rare de voir une personne s'amuser seule à ce genre de jeu, ou du moins si exerçait-elle loin du regard des autres, mais ce qui attira mon regard était son anatomie. Non pas qu'elle eut été étrange et que cet homme soit hideux, mais elle était sacrément bien développée et cela ne pouvait dire qu'une chose en ces lieux : cet homme était un shinobi. C'est ceci qui attirait mon attention, c’était un shinobi et à un moment où tout ses comparses devaient s'exerçaient à la maîtrise du ninjutsu, celui-là semblait perdre son temps oisivement ici. Si quelqu'un pouvait lire dans mes pensées, il trouverait que je me paye la tête du bon Dieu étant donné que moi aussi je préfère perdre mon temps à me promener plutôt qu'à m’entraîner mais bon, je ne me considère pas comme un ninja et puis, on aime reprocher aux autres nos défauts, n'est-ce pas ?
    Quoi qu'il en soit, ce garçon m'intriguait et semblait-il que je n’était pas le seul car les quelques passant qui le frôlaient le dévisageaient avec incompréhension. Sans m'en rendre compte, je me suis approché de lui, intriguai par le manège auquel il s’adonnait, et c'est avec surprise que je réagi lorsqu'il se tourna vers moi et m'adressa la parole. Malgré tout, j’eus réussi à cacher mon étonnement derrière un regard inquisiteur qui était le propre de ma famille. Cet inconnu venait de me demander de se joindre à lui. Les échecs étaient loin d'être mon fort, j'avais bien dût y apprendre les rudiments au près de mon père il y a quelques années mais je n'avais jamais apprécier ce genre de jeu. Mais bon, que voulez-vous, je fus piqué au vif par cette demande impromptu et je m'assis donc sur la margelle de la fontaine en face de lui en lui lançant un sourire sincère.


« Si tu me réexpliques rapidement les règles, je suis votre homme. »

    Je ne me faisais pas d’illusion sur l'issu du match, ce Tenzö devait être un expert pour jouer ainsi tout seul aux échecs mais ma condition me permettrait de tenir le paris lors de ma défaite. Même si ma famille sort d'une crise financière avec l'apparition des shinobis, elle n'en reste pas moins l'une des plus riches de l'archipel. Je commençai à mettre les pions en place de mon côté lorsque mon adversaire du moment me demanda mon nom, il faut croire que ce dernier n'a jamais entendu parler de la famille Kedakaï et de leur couleur de peau singulière. Qu'à cela ne tienne, je finissais de mettre en place les pions avant de lui répondre.

« Je me nomme Kedakaï Shachui et je te laisse débuter la partie Tenzö-san. »

Espérons que nous ayons du beau jeu cette après-midi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Re: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) EmptyDim 23 Juin 2013 - 19:17

    Parfait ! Il acceptait. Bon il n’avait pas l’air si super emballé que ça non plus mais c’était un début. Il voulait que je lui réexplique rapidement les règles. Truc con. Il me demande et tandis qu’il s’assit devant moi, je le regardais d’une œillade parfaitement vide. Pas moyen de trouver les mots pour lui expliquer. Je temporisais donc en me grattant la tête, et lui demandant quelques secondes de réflexion. Parce que les échecs, c’est hyper simple d’un côté, mais si tu embrouilles le mec dans des explications tarabiscoté c’est mort plus moyen de jouer correctement.

    -Alors en fait. Toutes les pièces peuvent se manger entre elles. Le but final c’est de manger le Roi que tu vois là ou de faire un échec et mat. Un échec et mat cela veut dire que quel que soit le déplacement du Roi il sera mangé par une pièce. Et ce même s’il ne bouge pas. Donc tu vois les règles sont assez simple. Le truc chiant à retenir c’est les déplacements des pièces. Petit rappel pour t’aider. Le pion peut avancer de deux cases vers l’avant s’il se trouve sur sa ligne de départ. Puis que d’une seule case à la fois. Mais il peut aussi dès le début avancer que d’une seule case. L’autre particularité c’est qu’il ne mange qu’en diagonal. Le fou ne peut se déplacer qu’en diagonal mais sur la distance que tu souhaites. La tour ne se déplacer que à l’horizontal et la verticale mais aussi sur la distance que tu souhaites. Le cavalier saute les cases de trois en trois. La reine se déplace où elle veut sur la distance qu’elle veut, et le roi enfin que d’une seule case où il veut. Je crois que j’ai rien oublié… Ha si ! C’est les blancs qui commencent ! Et je vais les prendre puisque tu veux que je commence…

    Bien. Je pense que mes explications étaient claires. Toute façon je ne voyais pas comment tourner cela mieux… Je buvais une gorgée de mon breuvage et je commençais à bouger une pièce. Le pion central. C’est l’ouverture classique puisqu’elle libérait la reine et un fou… Donc pour le moment y’avait pas une grande réflexion à mener sur la partie… Pendant que nous jouions j’entamais ensuite une conversation sur un ton aimable.

    -Dis-moi Shachui. Le prend pas mal hein. Mais tu es membre d’un clan ? Parce que ta peau est spéciale quoi. Je suis du genre curieux et à aimer en savoir toujours plus sur les clans Shinobis. D’autant que Kedakaï ça ne me parle absolument pas… tu voudrais m’en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kedakaï Shachui
Informations
Messages : 10
Rang : C

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Re: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) EmptyDim 23 Juin 2013 - 20:31

     Je me concentrai sur les explications fournies par le shinobi, il est vrai que ces dernières ne sont pas si compliquées que j'aurai put le croire mais ce sera surtout au niveau de la stratégie que cela va me poser problème. N'étant pas familier de ce jeu, j'aurai beaucoup de mal à prévoir les coups de Tenzö. Qu'à cela ne tienne, j'apprendrai. Je le regardai à présent bouger sa première pièce, un pion. Ce fut donc à mon tour et, malgré les indications de mon compagnon, je ne savais pas vraiment quelle pièce bougeait. Après quelques secondes d'hésitation, je pris le pion accolé au bord droit de plateau et le déplaça de deux cases vers l'avant. C'est à ce moment-là que le shinobi reprit la parole, me questionnant sur ma couleur de peau.

« Désolé de te décevoir Tenzö-san mais je ne fais pas parti d'un clan... Où du moins, pas d'un clan de shinobi. »

    Le mot clan résonna à mes oreilles comme une moquerie. Comme tout les Kedakaï, j'étais profondément attaché à ma famille, à son histoire et à ses membres. Nous étions une famille, pas un clan. Les clans, ce sont eux qui ont enclenché la première grande guerre... ce sont eux qui faillir nous détruire.

« Les Kedakaï sont une famille de marchand, nous étions parmi les plus puissantes de l'archipel et dirigions une grande partie du nord de Mizu no Kuni. Nous avions fait fortune dans le commerce d'algues et d'épices que nous exportions dans tout le pays et chez les plus riches familles du continent. Notre argent nous a permit d'acheter des terres et des hommes pour s'en occuper, nous avions formé une des plus puissantes armées privatisée de l'archipel mais elle ne comptai pas un seul shinobi. »

    Elle ne comptait pas un seul shinobi et, avec le recul, elle ne comptait pas un seul soldat non plus. Cette armée, aussi puissante soit-elle, n'était composé que d'ashigaru, des paysans à qui les Kedakaï ont bien voulu vendre une arme ou deux, et de yari, de simples brigands. Mais c'est surement ça qui fit des Kedakaï une des première puissante économique et militaire de Mizu no Kuni en ce temps. Ajouter à cela notre fascié pour le moins inquiétant et il est aisé de deviner pourquoi les îles du sud nous surnommé « démons ».

« Mais l'apparition soudaine des shinobis et la guerre clanique que cela a déclenché nous a porté un coup presque fatal. Nous pensions pouvoir mener la guerre et la gagner avec notre armée mais les soldats ne purent rien faire face aux ninjutsus. Nous avions bien essayé de faire profil bas par la suite mais la guerre, aussi noble qu'elle puisse être, apporte toujours son lot de barbarie : massacre, pillage, destruction et j'en passe. Ceux qui avaient le pouvoir prenaient ce dont ils avaient besoin, en l’occurrence notre argent et nos épices. Nous n'avons jamais put contre-attaquer efficacement, nous ne pouvons malaxer le chakra et plus personne ne voulait se battre pour nous. »

    Je me stoppai un instant, étudiant la pièce que mon adversaire s’apprêtait à déplacer et réfléchissant quelque peu à celle que j'allai bouger.

« Mais je ne pense pas que tout cela t’intéresse, c'est plus de la politique qu'autre chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kawaguchi Van
Informations
Grade : Genin
Messages : 1029
Rang : S

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Re: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) EmptyLun 24 Juin 2013 - 2:29

    Il se trompait. Oui. Sur un point. La politique au contraire m’intéressait. Je considérais dès lors que j’avais en effet affaire-là, à un esprit plus fin que ce que je suis habitué à côtoyé. Il n’était donc pas d’un clan mais d’une riche famille de marchand. J’avais bien suivis ce qu’il disait, et je notais de petites choses que je n’allais pas relever mais qui néanmoins me gênait. Les ashigaru ne sont jamais que des paysans sans formations militaire, armés d’une lance ou d’un sabre et sans armure. Les yari ce sont des lances et pas des bandits… Armé puissante ? Peut-être il y’a longtemps, mais à mon avis sa famille pour garder la face avait dû en rajouter fortement. Pendant qu’il parlait je bougeais ma seconde pièce. Cette avec un plus grand temps de réflexion. Je décidais de sortir mon fou libérer par le pion précédant. Celui de droite. Le déplaçant vers la gauche pas trop loin je menaçais son cavalier toujours protégé par un pion. Ma tête se reposa sur mon poing et je découvrais à mon interlocuteur un faciès tout autant réfléchis que paisible.

    -Au contraire la politique m’intéresse. Il est réellement triste de constater que les Shinobis n’ont pas besoin d’argent pour être puissant. Du moins pas individuellement. Car les temps ont bien changés. Je suis Shinobis. Aussi tu as le droit de m’en vouloir. Peut-être ma famille, car un clan, c’est une famille avant tout lié par les liens du sang chez les shinobis aussi, a participé à la mise à sac de votre fortune. Je suis pourtant loin de penser que ce fut honnête. Je n’aime pas les conflits qui n’ont rien d’absolument nécessaire. Cependant il faut avouer que un village unissant les clans est garant de paix au moins pour le pays… Je dirais que maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous adapter. Le chakra contrairement à ce que vous pensez, où semblez penser du moins, n’est pas forcément absolument nécessaire pour être un shinobi. Regardez les Samuraï. Ils n’ont pas de chakra et pourtant les shinobis se sont bien garder de leur rentrer joyeusement dedans. Je dirais que la politique c’est un peu comme la guerre. Il faut toujours prévoir sur quatre coups avant de se lancer.

    Je souriais alors en fixant maintenant le jeu. Un sourire en coin plutôt malicieux. La métaphore était plutôt facile à comprendre je pense ? J’espérais cependant qu’il ne se vexe pas en écoutant ce que j’avais dit, car je savais bien que je frappais peut-être des points sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty
Message(#) Sujet: Re: Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Une partie ? (PV Kedakaï Shachui) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une partie ? (PV Kedakaï Shachui)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-