N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Sensoo Kiru
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 759
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyJeu 10 Nov 2011 - 13:51

    Voilà un bon moment que le premier Examen chûnin de l'histoire des shinobis s'était déroulé. Sensoo Kiru, sabreur du village caché de la Brume avait eut la fameuse promotion, tout comme certains de ses amis proches. Il avait fêté l'évènement avec deux autres sabreurs qu'il côtoyait couramment et cela restait l'un de ses meilleurs souvenirs de ce beau village. Le jeune homme avait annoncé à cette occasion qu'il allait bientôt ouvrir son propre commerce. Kiru n'était pas seulement ninja, il était aussi passionné d'armes, à un tel point qu'il lui arrivait de les confectionner lui-même.

    L'été arrivait bien vite, et sa promotion en tant que chûnin lui avait permis de construire son échoppe. L'endroit était modeste en apparence, le bâtiment ressemblait à la plupart de ce qu'il y avait à Kiri et comme beaucoup de marchands, l'écriteau devant la porte permettait de savoir dans quoi on entrait. On pouvait y lire très simplement:
    « Sensoo Kiru – Forgeron d'armes en tout genre. ». Bien sûr, il y avait une vitrine, on pouvait y voir de nombreuses œuvres déposée avec soin sur de petits piédestaux devant lesquels un prix y était affiché. Mais ce qui caractérisait le plus cet endroit était la frappe presque permanente du marteau sur la lame chauffée au rouge ou encore le crépitement de l'eau froide qui surprenait le métal à température élevé. Cela constituait la principale activité de notre shinobi quand il ne s'entrainait pas ou qu'il n'était pas en mission et jusque là, tout allait bien. Il y avait des clients réguliers, des commandes spéciales et une certaine renommé commençait à s'étendre autour de cette boutique presque unique dans le Pays de l'Eau.

    Kiru, en fin de conversation: « … l'aurez pour la semaine prochaine, je pense. Je vous enverrais un oiseau pour vous confirmer la date. A la prochaine! »

    Le forgeron venait de dire au revoir à un client qui venait de passer une commande pour sa collection privée. Un riche seigneur des environs sans doute. Le jeune homme était habillé d'un simple pantalon noir en ce jour ensoleillé. La chaleur du charbon à l'arrière le rendait bien transpirant et le climat de l'été n'arrangeait pas grand-chose. Sa fidèle lame faisait office d'appât, étant exposée au centre de la boutique avec une mention très expressive quant à de possibles brûlures en cas de contact. Sur son corps, on voyait toujours quelques cicatrices, issus de quelques missions, les seules marques qui étaient vraiment restées furent celle que le Shodaime Mizukage lui avait infligé aux bras lors d'un combat amicale, elles avaient blanchies sa peau par endroit piqué et cela lui rappelait la glace qui l'avait transpercé il y avait quelques mois.
    Kiru, prit un grand souffle avant de repartir au travail, à l'arrière de la boutique, son système de clochettes lui permettaient d'entendre si quelqu'un entrait dans la bâtisse, ce qui lui permettait de travailler en toute quiétude sans avoir l'œil constamment dirigé vers son comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyJeu 10 Nov 2011 - 19:15

« Les gars, je vais ouvrir une échoppe de forgeron »

Telles étaient ces mots. Nous étions en pleine festivité et pourtant, je ne les avaient pas oublié, je l'ai avaient même profondément enregistré dans ma mémoire. J'allai probablement avoir besoin de ses services pensai-je à ce moment-là pour être tout à fait franc. Cela faisait maintenant quelques temps que j'en avais eu l'idée, me créer une seconde lame. Je ne savais trop pourquoi, j'étais persuadé qu'avoir deux sabre allaient me permettre divers choses telle que créer de nouvelles techniques ou même améliorer ma maîtrise du kenjutsu. Mais trêves de pensées inutiles. Pour l'heure je me devais de trouver Kiru, ou plutôt de trouver l'endroit où il créait et vendait ses armes.

Je sortis donc du quartier résidentielle des sabreurs, me dirigeant vers le centre-ville. Car, oui, bien que je ne sache pas avec exactitude le lieu où il vendait ses œuvres je me doutais bien que si magasin il avait fait, celui-ci se trouvait au centre ville. D'ailleurs..J'aurai probablement dû lui demander une adresse, cela m'aurait éviter de faire ce que je faisais à ce moment-là. C'est à dire, marcher comme un idiot sous un grand soleil. Le soleil, bizarre me direz-vous d'avoir un soleil à Kiri, toutefois c'était le cas. Certes, ce n'était pas la canicule dehors, mais il faisait sensiblement plus chaud que d'habitude. Car oui, même à Kiri, l'été il fait chaud !

Bref, c'est après quelques minutes de recherche intensif que je pus enfin trouver ce que je cherchais : « Sensoo Kiru – Forgeron d'armes en tout genre ». Pas très original comme pancarte mais au moins, ça avait le mérite d'être clair. Pas d'ambiguïté possible. Je venais de trouver ce pour quoi j'avais fait tant de chemin. Il ne me restait plus qu'a rentrer puis à passer commande ! Alors que je franchissais la porte ce qui eu pour effet d'activer le système de clochette je m'écriai :

- Yo'p !

Entrée discrète, qui avait pour but de prévenir de ma présence car il n'y avait personne sur le comptoir, il devait surement être en train de travailler dans son atelier. Certes il y' avait le système de clochettes mais qui sait, dans l'agitation du travail peut-être n'allait-il pas remarquer. Enfin...Au vue de mon entrée fracassante il allait avoir du mal à ne pas remarquer qu'un client était arrivé. Alors que j'entendis quelques bruits de pas provenant de l'arrière boutique je sortis mon sabre, qui comme d'habitude était collé à mon dos. Ce que j'allai lui demander était assez... Particulier. C'est d'ailleurs certainement pour cela que j'étais venu chez lui et non chez quelqu'un d'autre. Après tout, les forgerons, ce n'était pas ce qu'il manquait à Kiri. Mais instinctivement c'était vers lui que je m'étais tourné. J'allais donc, comme vous vous en doutez, lui demander de me créer une sabre, mais pas n'importe quel type de sabre. Je souhaitais un sabre ressemblant en tout point à celui que je possédait déjà. Évidemment il n'allait pas avoir les pouvoirs de l'Eiba Eki Kara mais je souhaitais qu'il ait la même forme, les mêmes couleurs. En bref, qu'il soit une sorte de « réplique » de mon sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Sensoo Kiru
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 759
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyVen 11 Nov 2011 - 7:07

    L'eau froide rencontrait le métal chaud et d'un geste vif, le forgeron retira son œuvre pour y frapper encore quelques coups avant d'entendre le son d'une clochette, signe de la présence d'un éventuel client. Il souriait en enlevant ses gants de protection, le jeune homme était ravi que son échoppe fonctionne aussi bien, peut-être était-ce un plus d'être un ninja. Son sourire s'étendit de plus bel lorsqu'il vit le client en question. Il s'agissait d'un ami proche, le sabreur et chûnin Kitase Shinichi avec qui il avait effectué sa première mission en tant que Kirijin à proprement parlé. Sa présence lui rappela qu'il s'était fait une promesse tous les trois avec Yogan Encho, celle de devenir épéiste, une sorte de rumeur voulant qu'un ninja disposant d'un tel titre soit l'élite du village caché de la Brume. Le sabreur se rappelait également de leur groupe officieux, le Horitsu et pour lui, cela devait toujours lui rappelait cette fameuse promesse.
    Depuis, la petite fête, Kiru avait enchaîné pas moins de trois missions de rang B, autant dire qu'il n'avait pas vu d'amis proches depuis un bon moment.


    Kiru, ravi: « Oh, Shinichi-kun! Comment ça va vieux frère? »

    Un ton respirant l'épanouissement. Il était vrai que l'ouverture de sa propre forge avait particulièrement aspiré à une sorte de joie qui rayonnait en lui. Kiru salua son ami en lui serrant simplement la main. Il aurait bien voulu l'accueillir à grandes embrassades mais il se rappela qu'il transpirait abondamment et que cela n'allait pas forcément être agréable pour celui qu'il allait prendre dans ses bras. Bien sûr, il se doutait bien que l'autre sabreur n'était pas venu pour faire de la figuration, aussi, il attendit sa réponse avant de passer aux affaires.

    Kiru, papier et crayon en main: « Alors, que puis-je pour toi, tu peux me demander absolument tout ce que tu veux, du moment que ça concerne une arme... »

    Il rit légèrement à sa propre phrase. La venue de cet ami avait bien égayé sa journée même si cette dernière n'était pas si mal que ça finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyVen 11 Nov 2011 - 10:15

Je venais de sortir mon sabre et après quelques politesses échangées avec mon ami Kiru, celui-ci en vint directement à l'essentiel : Ma commande. Au moins, on pouvait dire qu'il ne perdait pas le nord l'ami Kiru mais ce n'était pas pour me déplaire. Car certes, ce fut un plaisir de le voir et ce serait un plaisir de pouvoir converser tranquillement avec lui, cependant c'était loin d'être le but premier de ma visite et il devait s'en douter un peu. Alors que je le vis prendre un crayon pour noter ma commande sur son petit calepin, je posai mon sabre sur le comptoir tout en le fixant du regard.

– Je veux que tu m'en fasses une copie. Il faut qu'il soit en tout point identique. Les couleurs, le fourreau, la lame, le poids, l'équilibrage. Même la petite décoration au bout du manche, j'aimerai qu'elle soit présente si c'est possible.

Je venais de lui demander pas mal de choses en seulement quelques phrases mais j'espérai qu'il puisse accéder à ma demande et si toutefois il venait à me dire que ce n'était pas possible...Et bien, je lui demanderai de me faire un sabre classique. En réalité, je ne savais absolument pas si on pouvait recréer à l'identique – Ou du moins presque à l'identique – un sabre. A lui de me dire si oui ou non c'était faisable. Évidemment si ça l'était je le laisserai mon arme pendant quelques temps chez lui pour qu'il puisse s'imprégner de lui et ainsi le recréer détails par détails. D'ailleurs, en y pensant, cela m' amenai un léger problème. Combien de temps lui faudrait-il pour exécuter ce travail ?

– Je sais pas si tu peux reproduire l'Eiba Eki Kara mais je suppose que si c'est possible, tu devras garder mon sabre avec toi pendant quelques temps, non ? Si c'est le cas, tu penses pouvoir finir quand la construction de l'arme ?

On sentait une sorte d'inquiétude dans mes paroles, non pas que je n'ai pas confiance en Kiru ou quoi que ça soit de ce genre mais être privée de mon arme, ne serait-ce que pour une laps de temps assez court me plaisait guère. J'avais plus ou moins toujours vécu avec lui et par conséquent l'idée de le céder un certain temps à quelqu'un d'autre me rendait pour le moins anxieux...Enfin qu'importe. Si je voulais ma réplique, il fallait bien passer outre quelques principes. Pourvu cependant que ça ne soit pas trop long.

– Ha, et si tu peux faire ça le plus vite possible ça m'arrangerait l'ami. Évidemment pour tout tes services, ton prix sera le mien.

Et mince, voilà une phrase que j'aurai jamais dû dire. L'argent... Comme si je n'étais pas déjà assez endetté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Sensoo Kiru
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 759
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyVen 11 Nov 2011 - 13:13

    Naturellement, Kiru s'était douté que la raison de la venue de son ami n'était pas qu'une simple visite de courtoisie. Et la commande fut intéressante, une arme identique que son épée de pouvoir. En professionnel, le jeune sabreur nota quelques détails qui le frappait au premier regard comme la courbure de la lame ou encore les décorations particulière de son fourreau. Il était un peu étonné d'une telle requête car il se souvenait de ce que pouvait représenter une brève séparation de son arme. Kiru acquiesçait quant aux différents détails souhaité pour la ressemblance totale et lorsque Shinichi lui demanda combien de temps le travail prendrait, il dû regardait dans un petit agenda. Le commerce tournait fort même si pour l'instant, le forgeron n'avait eu aucun problème de retard.

    Kiru, écrivant le nom de son ami sur une des pages: « Par chance, ta lame est d'une allure assez simple, je pense que tu pourras l'avoir d'ici cinq jours, je t'enverrais un oiseau pour te confirmer ça mais normalement ce sera bon. »

    Le jeune homme avait décalé la commande de Shinichi de façon à ce qu'elle ne prenne pas trop de temps, autrement, il aurait peut-être dû attendre une vingtaine de jours. Venait ensuite la question du prix, Kiru était mal à l'aise avec cela et aurait volontiers travailler gratuitement pour n'importe qui s'il n'avait pas un loyer à payer ou des fournisseurs à rémunérer. Toutefois, la basicité exprimée auparavant par le forgeron aida largement à trouver un prix plus ou moins raisonnable, selon les gens. Avec une légère moue, il divulgua alors le prix d'une telle production.

    Kiru: « Je te la fais pour 7500 ryos, toutes taxes comprises. »

    Avec un léger sourire pour accompagner sa phrase, il était toujours plus facile d'annoncer les choses difficiles à entendre en souriant. Il attendait maintenant l'accord final de son ami avant de se mettre au travail. Les prochains jours allaient être mouvementé pour le jeune sabreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyVen 11 Nov 2011 - 15:44

5 jours. Un délai tout à fait respectable en somme. Bizarrement, j'étais assez satisfait du temps d'attente pour recevoir ma lame. Moi, l'éternelle insatisfait, moi, qui ne supportait pas l'attente je trouvais le délai relativement court. Cela était sûrement dû au fait que, de base, je m'attendais à quelques chose de bien plus long. Je n'avais aucune connaissance en création d'arme et donc, pour moi, une arme telle que celle qu'un sabre avec de nombreux détails comme le mien devait se créer après quelques semaines d'un travail acharné. Mais non ! 5 jours lui suffisait ! Je n'allai pas m'en plaindre. En revanche, pour ce qui était du prix... 7500 Ryos...Bon, ce n'était pas non plus la mer à boire. Enfin si, un peu, mais passons ce détail ! Ne nous fâchons pas pour des broutilles. Il avait une activité, j'avais un service à lui demander. Je me devais donc de payer comme tout autre client l'aurai fait, point barre. De plus n'oublions pas la règle d'or de tout bons commerçants ! Business is business .

J'acquiesçais donc d'un léger signe de tête lorsque je pris connaissance du prix. Puis je lui adressai quelques rapides remerciements. Qu'en était-il de l'argent ? Ah oui...L'argent ou devrais-je dire : Le sujet qui fâche. Peu avant de m'en aller, je sortis de ma poche une petite enveloppe que j'avais gardé pour l'occasion. J'en sortis le compte puis, je déposai ladite somme sur la table sans broncher. De ma vie, je n'avais jamais dépenser autant en une fois pensai-je à ce moment-là. Une fois les banalités faites et la note réglée je me dirigeai vers la sortie. Je n'étais pas rester longtemps dans sa boutique. Juste assez pour lui demander ce que je souhaitais. Maintenant, je me devais seulement d'attendre gentiment l'oiseau de Kiru. Pour le reste,c'était à lui de jouer.

* * * *

Un jour, deux jours, trois puis quatre. La semaine était passé si lentement. Comme quoi, les proverbes ne sont pas toujours faux. Moins on a de patience, plus le temps passe lentement. Je pouvais témoigner de la véracité du proverbe, puisque je venais d'en faire l'expérience. Si les prévisions de Kiru étaient bonnes je devais recevoir un pigeon dans les prochaines heures. Une fois celui-ci arrivé, je pourrai aller chercher mon arme. Ou plutôt mes armes. Car oui, le fait que mon sabre à pouvoir ne soit plus là et me manque m'avait presque fait oublier ce pourquoi je devais aller chez lui. Récupérer la seconde lame. La fameuse réplique à 7 500 Ryos. - Oui, j'avais vraiment eu du mal à digérer le prix, et je me souviendrai très certainement toute ma vie de celui-ci !-

La matinée du cinquième jour d'attente prenait fin, laissant place à l'après-midi et à la petite chaleur estivale Kirijin. C'était si je me souvenais bien, aux environs de ces heures-là que j'étais parti chez lui pour lui commander la copie du Eiba Eki Kara.

- Jusqu'à 5 jours hein...

Je laissais échapper cette petite plainte alors que j'attendais, assis proche de la fenêtre, désespérément la venue du fameux piaf qui allait me délivrer de ce long et pénible moment. Oui, la patience n'était décidément pas la qualité qui me caractérisait. Mais cela allait prendre fin, en effet, je voyais au loin un petit oiseau blanc. Attaché à sa patte, une petite lettre.

Comme je le pensai, le message m'était adresser. Et sans même ouvrir la lettre je savais de quoi il s'agissait. Le sceau de Kiru était apposé à la lettre. Nuls besoin de l'ouvrir ni quoi que ça soit ! Direction : Échoppe de forgeron de Kiru pour récupérer mes biens !J'avais fait assez vite. Et en seulement quelques minutes, je venais de traverser tout le quartier résidentielle, puis passer directement par le centre ville. Quand enfin j'arrivai dans sa boutique. L'heure était arrivé. Kiru, était déjà sur le comptoir et semblait m'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Sensoo Kiru
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 759
Rang : S

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) EmptyVen 11 Nov 2011 - 16:23

    Le sabreur ressentait déjà l'impatience de son ami alors que ce dernier quittait à peine l'établissement. L'après-midi était déjà bien entamé mais il avait encore le temps d'étudier cette fameuse lame. Tel un vrai professionnel, Kiru la sortit avec délicatesse de son fourreau pour la peser avec ses seules impressions. Il la positionna ensuite sur son index pour vérifier son équilibrage et enfin parcourut le mètre vingt-cinq de métal, manche compris. Le forgeron qu'il était, analysa les détails concernant les décorations et toute autre chose superficielle pour en faire une liste d'après laquelle il allait passait commande pour le lendemain matin. Il lui fallut environ deux heures pour tout noter et envoyer un oiseau.
    La journée n'était cependant pas terminée pour lui, et il acheva quelques travaux pour quelques clients. Il eut le temps de terminer une épée et une pointe de lance avant de devoir fermer sa forge. Suite à quoi il alla simplement dîner en ville où on lui faisait déjà des remises pour certains services rendus car être forgeron signifiait aussi être à l'aise avec du métal et le métal servait dans pas mal de construction aussi, le jeune Kiru avait déjà réparé la toiture de son restaurant favori, ce qui lui valait le privilège d'obtenir une petite ristourne de temps à autre. La matinée arriva bien vite et on voyait déjà le sabreur revenir de son habituel footing matinal, son emploi du temps avait sensiblement changé depuis l’acquisition de son magasin. Il s'entrainait tôt le matin s'il en avait le temps ou allait simplement courir comme ce jour-là. Kiru alla ensuite à sa forge au moment même où un fournisseur arrivait avec les matériaux demandés. Il le paya avec pas moins de la moitié de ce que lui avait donné Shinichi et se mot au travail commençant par la lame.
    Le jeune sabreur avait fermer la boutique pour la journée et travaillait à l'arrière. Il se concentrait exclusivement sur la demande de son ami et avait terminer la lame à la fin de cette seconde journée. Le lendemain, il créa le manche et l'accola au métal qui constituait la lame tout en suivant le modèle d'origine. Le fourreau fut fabriqué dans la même journée. Kiru avait décidé de prendre deux jours pour les finitions, tels que les décorations ou la petite chaîne en or.

    Le temps était passé vite pour le forgeron... Si vite qu'il fut étonné de se voir terminer dans les temps. Tout était identique, la courbure de la lame, sa taille, son fourreau et ses décorations ou encore la chaînette dorée. Il envoya alors un nouveau volatile pour Shinichi cette fois et ce dernier arriva bien vite quelques minutes plus tard. Un drap blanc était posé sur le comptoir. Kiru le retira en parlant à son ami.


    Kiru: « Et voilà... Deux sabres identiques... Vérifies que tout va bien, je vais derrière. »


    Il laissa le jeune homme seul pour qu'il puisse apprécier le retour de sa chère épée et l'arrivée de la nouvelle arme. Lui battait déjà le fer chauffé au charbon, le travail continuait sans cesse.
    Après des remerciements qui touchèrent le sabreur, son homologue s'en alla, laissant le forgeron en pleine création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les débuts d'un forgeron (PV: Kitase Shinichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-