N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mission rang C [Pv : Goren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyJeu 20 Juin 2013 - 15:14

Qu'est ce que le devoir ? Le devoir n'est pas un sentiment ni même une impression. C'est totalement différent. Cela ce rapproche du sentiment de responsabilité sans pour autant être la même chose. Le devoir est un ensemble de sentiment. Une union entre la responsabilité, la conscience, et l'envie. La responsabilité.. Lorsqu'on ce sent responsable de quelqu'un nous cerveau nous ordonne de faire des choses totalement irresponsable.  La conscience, certaines personnes ne peuvent pas vivre sans avoir la conscience tranquille et c'est ce qui les pousses à accomplir leur devoir. Ensuite il y a l'envie. Certaines personnes ont tous simplement envie d'accomplir leur devoir et c'est pourquoi ils l'exercent.

J'étais le genre de personne qui avait le sens du devoir, mais qui savait abandonner des missions lorsque la survie de certaines personnes était en jeu. Bien sur n'ayant pour grade que Genin, je n'allais certainement pas tomber sur ce genre de mission délicate, à moi que je ne doive sauver quelqu'un qui a fait une allergie aux orties qu'on nous a ordonné de ramasser. Peut-être étais-je pessimiste à penser ça, ou bien peut-être même me trompais-je totalement. Ce dont je doutais car il faut savoir que l'âge normal d'un Genin est 13 ans. Si il est en avance il peut avoir jusque 11 ans, si il est en retard 16 ans. Mais un Genin comme moi de 22 ans cela ne m'étonnerait pas que ça soit unique. C'était la seule chose que je regrettais vraiment de mes six années de sommeil. Je n'avais pas pu monter en puissance, au contraire j'avais baissé, je n'avais pas pu gravir les échelons au même titre que mes camarades. Désormais je devais tous rattraper, devenir un haut gradé qui aurait assez d'influence et de puissance pour contribuer de façon convenable à la paix dans le monde. Au sein du village en tous cas. Un Shinobi est une arme, ce qui doutent de cela sont des idiots. Mais les armes n'ont pas été conçus pour tuer à la base. Mais pour ce protéger et protéger autrui des menaces. Voilà le genre d'arme que je souhaitais devenir. Pas une arme de destruction massive bonne qu'à prendre la vie des autres pour son plaisir personnel avant l’intérêt du village et de ses compagnons.

J'allais prendre la porte de mon bel appartement pour aller prendre un verre dans le bar qui ce trouve proche des quartiers du clan Yamada. Sauf que avant de prendre la porte j'avais pour habitude de vérifier si je n'avais pas reçus de courrier, après tous j'étais un Shinobi de Suna désormais j'avais des responsabilités. Et des lettres j'en avais, enfin une pour être exact. Oui une convocation par le Kazekage dans son bureau. Tiens dont il voulait me voir, je ne prenais pas ça pour un honneur car d'après ce que j'avais ouï dire n'importe qui peut voir le chef du village à partir du moment où nous partons en mission. C'est d'ailleurs à lui que nous devons faire les rapports de mission. Je me mis donc en route sans perdre trop de temps de façon à être en avance, je préférais arriver en avance qu'être en retard, j'étais le genre de personne qui ne supportait pas qu'on soit ponctuel mais qui appréciait qu'on soit en avance, et j’espérais qu'il en serait de même pour le Kazekage, sinon je ne referais pas deux fois la même erreur. Je marchais donc jusqu'au palais du plus puissant des Sunajins, enfonçant mes pieds dans le sable chaud du pays. J'ouvrais la porte, du palais, ça n'avait pas l'air de chaumer dans cet établissement dis dont, beaucoup de paperasse et d'agitation, j’espérais ne jamais être muté dans ce secteur, sans doute était-ce la partie politique du village qui ce trouvait ici. Je ne savais pas encore comment tous cela était organisé.

Je montais à l'étage où devait ce trouver le bureau du Kazekage. Je frappais avant qu'une vois ne m'autorise à rentrer. Toujours aucune expression sympathique sur mon visage, ce n'était pas mon genre d'en faire preuve. L'homme qui ce tenait en face de moi était donc le Kazekage, je devais avouer qu'il avait l'air puissant, il semblait grand, au niveau des muscles on ce valait largement et il devait faire cinq centimètres de plus que moi, à peut prêt, une chevelure blanche et des yeux bleu, une peau claire, ça ce voyait bien qu'il n'était pas d'ici, ou alors il n'était pas revenu sous les arides soleils du désert depuis bien longtemps. Tous comme moi d'ailleurs. Il me salua. Puis m'expliqua qu'un autre homme devait ce joindre à moi pour ma mission. Il me parla de mon coma me demandant si j'étais bien rétablit. Je lui répondit bien évidemment que oui tout était en ordre et que j'étais prêt. Il ne me restait plus qu'à attendre mon partenaire désormais, comment m'avait-il dit qu'il s'appelait déjà ? A oui, Goren.


Dernière édition par Yamada Mikoto le Sam 22 Juin 2013 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyJeu 20 Juin 2013 - 19:40

Les oasis sont rares dans le désert, et Suna s'évertue à en prendre le plus grand soin. Cependant, une meute d'animaux agressifs a élu domicile dans l'un d'eux, empêchant toute personne de s'approcher de la végétation ou de l'eau. Allez les déloger.

Quoi ?? Tu dis que le Kage veut m'affronter.

Oui c'est l'homme dont tu n'as pas voulu voir je lui ai parlé et il m'a lu la lettre qu'il a pour toi. Tu dois être dans son bureau dans une dizaine de minutes, ne perds pas de temps.

Pouha, c'est claire maintenant, je suis dans les petits papiers du Kage. Autant dire que dans les ruelles ça y va à plein régime. Les passants? Ces petit bons hommes qui pour les plus grands m'arrive juste en dessous du téton. Ben pour les malheureux qui se voient sur ma route se sont vu recevoir un bon poussé de coude. Pour Phénix la gamine aveugle qui me suit tel un chien errant. Sur mon épaule se tenant d'une main dans mes cheveux. Elle fait des bonds sur mon épaule ce qui la faisait bien rigoler. Les passants tombant, elle se plie encore plus de rire. Chaque jour qu'elle passe avec moi plus elle me ressemble. C'est fou comme nous pouvons influencer les gens autour de nous. Déjà en tête la vision du combat. J'avais déjà hâte de voir l'étendue des techniques et de la force qu'un Kage peut avoir. Bon, aucune chance face au Chef du village. Aucune et je le sais parfaitement. Clair car déjà que face à une rang S, je me suis littéralement planté donc là, c'est un raccourci pour le suicide. Dans un sens, je suis du genre à prendre les routes les plus courtes. Donc, tant qu'à faire. Me voilà maintenant devant la porte du palais. Fonçant droit devant. La porte ouverte, je n'attendis même pas qu'un gardien prenne mon identité. Fonçant vers le bureau du maitre de Suna en suivant la direction que m'indique Phénix. Même aveugle, elle arrive à retenir plus de chose que moi. Enfin pour ce genre de chose. Les pieds lourds, je ne passe pas inaperçue. Surtout que les cris de rire de phénix accompagnent mes pas dans les couloirs interminables de cet édifice qui est bien trop grand pour mon amble avis.

Je suis maintenant devant la porte. Essoufflé d'avoir parcouru la moitié du village. Je stagnai un petit temps devant la porte pour reprendre mon souffle. Suite à cela. Donnant un grand coup de pied dans la porte du bureau. Je fais une entrée des plus fracassante. À peine le sol du bureau frôlé. Qu'une dizaine d'hommes se rue sur moi, afin de m'arrêter. La petite Phénix projetée. Elle se réceptionne comme elle peut puis dit :

Désolé, c'est de ma faute.

Pour mieux comprendre la situation revenons en arrière.

#Flash back souvenir de Phénix#

Voilà qu'un Ninja de notre village se met à vouloir voir Goren. Ça tombe très mal. Oui il est en pleine confection de ça viande et autant dire qu'il ne rigole pas quand il s'agit de viande. Il serait prêt à renvoyer chier toutes personnes venant l'embêter dans sa préparation culinaire. Expliquant donc au Ninja qu'il n'est pas accessible et qu'il reviendra dans dix minutes et en lui disant bien que je suis aveugle. Je lui propose donc de me lire ça lettre. Ce qu'il fait sans trop poser de question. Une mission de rang C. Goren doit voir le Kage pour partir en mission afin de faire fuir une meute d'animaux sauvage. Une mission qu'il va surement aimer. Mais pour cela, il va falloir qu'il arrive à l'heure. Autant dire que pour cela, il va falloir se la jouer fin. Autant ne pas mentionner la mission, car ça ne suffira pas. J'ai une solution. La lettre dans la main, je me mets à crier vers lui quand je fus juste à côté de ses oreilles.

Goren une lettre du Kage qui dit te provoque en duel

Quoi ?? Tu dis que le Kage veut m'affronter.

Oui, c'est l'homme dont tu n'as pas voulu voir je lui ai parlé et il m'a lu la lettre qu'il a pour toi. Tu dois être dans son bureau dans une dizaine de minutes, ne perds pas de temps.

Oui, je sais ce n'est pas super de mentir, mais c'est pour la bonne cause.

# Fin du flash-back de Phénix#


Voilà qu'elle explique ce qui s'est passé. Autant dire que quand les chien chiens du mai maître sortirent de dessus moi. J'en ai donné une bonne rouste à la petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyJeu 20 Juin 2013 - 22:25

J'attendais donc l'arrivée de la personne qui devrait m'accompagner durant le mission. On m'avait annoncé que cet homme s'appelait Goren, qu'il était shinobi depuis plus longtemps que moi, rien d'étonnant ça ne fait que quatre jours que j'étais sortit du coma. De par son ancienneté sans doute avait-il plus d’expérience du terrain et cela allait m'être utile. En espérant que je ne tomberais pas sur quelqu'un d'exaspérant au plus haut point.

Et pourtant.. J'avais beau espérer je tombais de haut, après plusieurs minutes d'attente. Il semblerait que ce ne fus que quelques futiles minutes. Je les considérais comme futile car il semblerait que le Shinobi, si on pouvait appeler ça un Shinobi, qui allait m'accompagner allait d'avantage s'avérer être un handicape qu'un atout majeur pour la mission. A moins que ça ne soit pour couper les hautes herbes, et encore je n'étais pas sur qu'il réussisse à le faire sans détruire toutes les fleures ou cultures qui allaient ce trouver autour. Je vais bien sur vous expliquez pourquoi je considérais cette "personnes" de la sorte. Il s'apparentait d'ailleurs d'avantage celons moi à un gorille sans trop de cervelle enfin bon.. Nous entendîmes d'abord des bruits de pas qui résonnaient dans tous le bâtiment. Jusqu'à ce qu'ils vinrent s'arrêter devant la porte du Kazekage. Ainsi j'étais soulagé de pouvoir mettre fin à la pénible attente qui venait d'avoir lieu. Mais ce ne fut que de courte durée. Je fus très vite de nouveau en peine lorsque je réalisais qu'une simple mission de rang C allait finir en calvaire avec un type comme lui comme compagnon. Car en effet, cet homme au lieu de toquer comme avec politesse et respect envers son supérieur prit l'initiative, pour le moins débile de franchir cette porte en la heurtant violemment avec son pied. Était-ce de l'idiotie ? Ou bien peut-être du courage ? Quoi que courage va généralement de mise avec l'intelligence, et la pour le coup cet acte était totalement dépourvu d'intelligence, il était loin d'être sensé.

Il ce fit d'ailleurs sur le champ immobiliser tel un pantin par une dizaine de Shinobis qui ce trouvaient dans le bureau. Ce qui était prévisible. On ne rentre pas de la sorte dans le bureau du Kazekage, à moins de ne vouloir mourir sur le champ tel un vulgaire insecte. Un garçon remarquablement musclé il fallait l'admettre, bien que mon corps était incroyablement taillé je paraissais mince par rapport à lui, il faut dire que je préférais soigner mes muscles de façon à ce qu'ils soient souple et bien dessiné qu'être une masse de muscle avec un coup de taureau qui voie toutes les veines de son cou ressortir et devenir bleu juste en souriant, le genre d'hommes qui feraient fuir une enfant juste en lui souriant amicalement. Ses cheveux mi long d'une couleur éclatante étaient redressés sur son crane, tel les pics d'un hérisson, ainsi donc il n'y avait pas que son instinct qui tenait de son côté animal. Non, les animaux ont de bons instincts, le sien était mauvais, il n'avait pas l'instinct d'un animal mais le cerveau, et encore.. J'étais d'ailleurs surpris que le Kazekage n'ait pas intervenu.. Il me semblait quelqu'un de sanguin tous comme moi, mais sans doute tous comme moi était-il sur ses gardes mais était plus intelligent que ce genre de plein de soupe et savait garder son calme dans ce genre de situation, heureusement pour mon futur partenaire de mission. Enfin si il ne perdait pas son titre. Cela m'étonnait qu'un homme aussi imprévisible soit Shinobi, un ninja n'est pas sensé agir de la sorte.

J'avais sortit un Kunai le prenant dans ma main, je laissais cependant mon bras détendu le long de mon corps, je me contentais de regarder l'énergumène faire son chaud. Puis mes yeux ce posèrent sur une personne qui ne semblait pas en avoir utilité, une petite fille, tous s'expliqua rapidement elle semblait l'avoir mené en bateau. Les dix hommes chargés de la sécurité du Kazekage finirent par lâcher suite à un signe de main de notre roi, sans doute lui aussi avait comprit la situation. Après quelques gestes futiles et sans importance et regard et geste entre Goren et la petite fille la situation redevint enfin convenable.

Le Kazekage attendit qu'on soit disposé à l'écouter avant d'enfin nous dire l'intitulé de notre mission.

Les oasis sont rares dans le désert, et Suna s'évertue à en prendre le plus grand soin. Cependant, une meute d'animaux agressifs a élu domicile dans l'un d'eux, empêchant toute personne de s'approcher de la végétation ou de l'eau. Allez les déloger.


Je fis tourner le Kunai que j'avais dans la main avant de le remettre dans ma poche et sans un mot je pris la porte. Il m'avait prit pour un fermier cet enfoiré, tant pis, si je voulais graver les échelons j'avais devoir me la coltiner cette satanée mission. J'y partais sans perdre de temps, sans même me soucier si l'homme qui devait me prêter main forte me suivait ou non.


Dernière édition par Yamada Mikoto le Sam 22 Juin 2013 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyVen 21 Juin 2013 - 15:19

Fais D'un combat épique, je passe à une banale chasse aux animaux sauvages du désert. Comme si dans mon enfance, je n'y suis pas allée asses souvent. Toujours torse nu, j'ai bien remarqué que je ne me suis pas fait remarquer de la meilleure façon qui soit. Enfin pour ce que ça change des autres fois. Bon, ce n'est pas tous, mais nous sommes donc pour une mission. Après les quelques dires du grand manitou. Mon coéquipier se met à quitter le bureau. La fille ne sachant pas comment est fait le bureau semble avoir du mal à revenir vers moi. Je le mis à m'avancer vers elle en deux petits pas. Je la prends par le col, puis la pose sur ma tête. Prenant la route vers la sortie afin de continuer avec le rouquin. Avant d'avoir atteint la porte qui c'est entre-temps refermée. Le Kage m'interpelle en disant :

Je vous ai mis ensemble pour la simple raison que vous avez tous les deux vécus d'une façon spéciale. Lui a perdu six années de sa vie dans le coma. Ce qui explique son retard ? Toi le fais que tu ne sois du village que depuis peu et de ton passé. Le village a pas mal entendu parler de toi. En mal le plus souvent, mais certaine chose en bien aussi. Fait gaffe à ton comportement.

Un autre qui tente de m'apprivoiser. Comme si ce qu'il me dit sur ce Mikoto peu m'intéresser. Et comme si cet avertissement peut calmer mes ardeurs. Seuls mes désirs importent. Je suis à Suna pas pour la bonne action et cette ridicule idée de : « Je protégerais mon village coute que coute. » Que de niais qui ne veulent voir que ce qu'on leur montre. Les faibles ne sont que là pour souffrir de la force des forts. Rien de plus. Protéger une personne, c'est quoi ? À quoi cela sert. S'il est faible, ça ne changera pas la possibilité que celui-là peut plus tard mourir. Ceux qui veulent et qui ont le droit de posséder leurs libertés sont les puissants. Les autres n'ont aucune vraie valeur. C'est donc sans aucune réponse que je pars. Avec dans l'esprit de n'avoir que perdu des secondes à l'écouter.

Bon, la mission. Peu d'Oasis dans le désert, c'est vrai. Dans une autre mission, j'ai due aussi y aller faire le tour de ses Oasis pour arrêter des brigands se faisant passer pour des Ninjas du village afin de récolter une taxe inexistante. Pour les animaux sauvages dans le désert pouvant faire fuir les passants, ne sont pas en grandes quantités. Disons que le plus dangereux dans ses terres, c'est bien le désert lui-même. Il y a quand même des espèces plutôt étranges ayant réussi à survivre dans ce climat aride. Du genre des scorpions, ayant la taille d'un enfant humain. Ou des lézards à la langue évoluée qui peut s'allonger sur une quinzaine de mettre. De savoir que je vais pouvoir combattre des bestioles me motive un poil à faire cette mission. Juste pour le fait de pouvoir donner des coups.

Rattrapant le Yamada. Je lui pose ma grosse paluche sur son épaule. Puis donne une pression afin qu'il se tourne vers moi puis dit :

L'oasis le plus proche est à une quinzaine de kilomètres à l'ouest du village. C'est une oasis plutôt fréquentée par des Nomade et d'autre espèce de plus il y a deux autres Oasis pas très loin. Vu qu'il ne donne pas une oasis précise faudrait mieux commencer par là-bas.

C'est vrais il m'en à parlé une fois

Quoi je n'impose pas mes choix ? À vrai dire d'habitude, je n'en donne pas. Je suis et en fait qu'à ma tête si j'en ai envie. Vue que cette foi si j'avais cette idée dans ma tête, j'ai par réflexe proposé cette solution. Oui, surement proposer, car je n'étais pas sur quelle soit véritablement bonne. Lâchant l'épaule du Genin, je continue mon chemin en écourtant ce qu'il a à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptySam 22 Juin 2013 - 13:54

Les déserts.. Je les connaissais par coeur ayant passé ma vie là bas, bien sur les repères que j'avais afin de m'y retrouver n'existaient peut-être plus désormais. De plus, j'ignorais dans quelle partie du désert avait été bâti Suna je ne pouvais donc pas me repérer pleinement, les risques de me perdre étaient trop énorme, de plus je ne savais pas si tous seul je m'en sortirais entre les tempêtes de sable, les nukenins et les bêtes sauvages. Je peinais à me le dire mais ce Goren m'était indispensable pour cette mission. Je ne pourrais donc pas continuer mon chemin sans l'attendre, et pourtant ce n'était pas l'envie qu'il me manquait. Déjà l'idée de jouer le berger ne me motivait pas plus que ça, bien au contraire ce genre de missions me démotivaient à un point. Me dire que à mon grade je n'aurais que ce genre de taches ingrates à réaliser sans aucunes réelles responsabilités. Oui cela ne me plaisait pas et ne me donnait pas envie de rester Genin plus longtemps. J'avais donc retourné la chose afin d'en faire une source de motivation pour gravir les échelons, plus vite je serais Chunin mieux j'allais me porter, il fallait donc que je me dépêche de progresser.  Cette mission je devais en faire un ticket gagnant, et pour ça je n'avais pas le choix j'allais devoir supporter l'énergumène qui m'accompagne, et même plus, lui faire confiance et lui accorder du crédit, autant dire que la perspective de donner l'enjeu de la mission à un homme aussi téméraire et imprévisible ne m'enchantait pas mais bon je n'avais pas le choix.

Je venais de prendre la porte, soudain une main semblable à une patte de lion, vint ce poser sur mon épaule, la taille des pattes c'était un trucs de malade quand même. Ce garçon avait abusé sur les muscles, ce n'était pas naturel et cela devait être contraignant en combat, il n'y avait qu'à regarder les plus puissants Shinobis de l'histoire, certains étaient hyper maigre, même si la maigreur n'était pas quelque chose que je cautionnais étant moi même un adepte de la musculation. Mais comme on dit plus on est lourd plus on est lent, ce qui tombe sous le sens et est logique. Après je n'allais pas me fier à cela sans doute n'était-il pas totalement pourris, au contraire car il ne manquait pas d'assurance, c'était d'ailleurs quelque chose qui me plaisait chez lui. Mais à être trop sur de soit on tombe très rapidement de haut. Et être trop sur de soit conduit à commettre des erreurs et je le voyais à sa tête que ça devait lui arriver assez souvent. Il me semblait tout aussi sanguin que moi, cependant à la différence moi je contrôlais mon tempérament, et je ne perdais que très rarement mon sang froid, à vrai dire ça ne m'était encore jamais arrivé. Même lorsque j'étais enchainé dans cette grotte et que mon corps ce vidait de son sang par mon abdomen, jamais je ne cédais à la panique. C'était une des plus grandes vertus d'un Shinobi, savoir garder son sang froid en toute situation, et j'imaginais bien que j'étais un des rares qui arrivait réellement à le faire. Enfin, j'imaginais bien que si un jour je voyais mes parents sur le point de mourir peut-être je perdrais mon sang froid. Mais cela me pousserait à commettre des erreurs et donc à les condamner.

"L'oasis le plus proche est à une quinzaine de kilomètres à l'ouest du village. C'est une oasis plutôt fréquentée par des Nomade et d'autre espèce de plus il y a deux autres Oasis pas très loin. Vu qu'il ne donne pas une oasis précise faudrait mieux commencer par là-bas."


Le réflexe après avoir sentit la main sur mon épaule fut de sortir mon Kunai de me retourner de dégrafer sa main de mon épaule et de pointer mon kunai en avant la lame pointant vers sa pomme d'adam. J'avais des réflexes violent je le savais mais c'était ce qui faisait que j'arrivais toujours à m'en sortir. Maintenant que je savais que c'était lui, je fis de nouveau tourner mon Kunai entre mes doigts avant de le remettre dans ma poche à Kunais et Shurikens. J'espérais réussir à le supporter. Ce genre d'approche avec moi lorsqu'il s'agit d'un garçon ce n'était certainement pas la chose à faire, c'était le genre de choses qui me faisaient péter un plomb. Il m'avait cependant donné un bon renseignement, cet homme n'était pas idiot comme je le croyais.

"Il y a très peut d'Oasis à Suna, je connais les déserts, de plus si il y a un risque pour les animaux s'approchent dangereusement du village, cela doit être un des oasis les plus proche ce qui réduit le périmètre de recherche."

Lui dis-je en le regardant dans les yeux après avoir hoché la tête afin d'exprimer ma gratitude pour le renseignement qu'il m'avait donné, bien qu'il devait lui aussi participer à la mission, c'était donc normal qu'il participe mais bon. Je me mis en route pour sortir de Suna, je voulais torcher cette mission au plus vite, jouer le petit berger du désert je doutais fortement que ça m'amuse, des animaux sauvage qui peuvent mettre en danger le village, que dal oui ils sont juste à court d'idée pour nous envoyer en mission. A moins que ce ne soient des Bijuus, ce dont je doute. J'avais d'ailleurs appris que durant mes six années de sommeils les légendes sur les Bijuus c'étaient confirmées. Intéressant.



Désolé rp écrit avec la gueule de bois donc si il n'est pas top c'est normal :/ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyDim 23 Juin 2013 - 16:20

Il ne manque vraiment pas de cran. J'aime, enfin quand ce n'est pas sur ma propre personne. Bon disons qu'il y a peu de chose que j'apprécie des autres aussi. C'est donc après une des rares bonnes attentions de ma part servant à faire avancer la mission que je me vois prit en tenaille par un Kunai mi sous mon coup. Autant dire que c'est rare que les gens puissent arriver à tenir début avant qu'il n'arrive même à positionner leur Kunai jusqu'à cette position. Bon pris par la surprise de l'évènement, je n'ai pas pu prévoir et donc esquiver le résultat de ma position actuelle. Non pas que cela m'effraye, mais je n'apprécie pas vraiment avoir un mec me prenant en joue pour une simple demande physique d'écoute. Je ne suis pas du genre à pouvoir donner des leçons, car la majorité des provocations sont normalement réalisées par moi-même, mais pour une fois que j'ai une bonne raison d'agir, je ne vais pas m'en plaindre. Une réaction que Phénix pu elle aussi prévoir. Pour la simple raison, qu'elle me connait encore mieux que je ne me connais moi-même d'un simple petit son sonore qu'elle dégage. Je pus remarquer qu'elle se doute de la suite de l'événement :

Ho, ho.

L'un de ses bruits ne laissant tout de même pas prévoir à se Yamada mes intentions. Car ce bruit peut toute aussi être fait pour la réaction de ce dernier sur ma propre personne. Bon sur le coup le Kunai posé sur ma gorge, j'ai pris quand même la précaution de mettre une fine pellicule de métal sur cette position. Une pellicule ne protégeant pas énormément, mais pour un simple Kunai ça va suffire. Un sourire comme réponse, l'homme se met à dégainer son arme de sa position pour la faire tourner sur son doigt. Comme si cette action fut une simple action normale. C'est donc à peine le Kunai mis sous son doit pour le faire tourner que je l'empoignais par la gorge tout en la faisant basculer par l'arrière afin de le plaquer au sol. Ma main droite (ou gauche selon la main qui tient ton arme) prenant la direction du Kunai avec une bonne attention de laisser ce joli petit doigt dans le cercle du Kunai. Afin que s'il me fasse trop chier, je le lui brise. Voir même arracher sous l'emprise de ma fureur. Dans cette position, je peux utiliser aisément ma meilleure technique sur lui. Ce qui le rendrait dans une position encore plus délicate que celle qu'il est en ce moment. Poser au sol, n'agissant d'aucune étreinte asses forte pour l'étouffer je me mets à parler :

Si tu cherches à me provoquer, je suis ton homme. Sache que je ne suis pas non plus ici pas plaisir.

Enlevant l'étreinte sur la main qui tient le Kunai et le bras. J'enroulais rapidement mon poing d'une couche de métal. Tapent à côté de son visage sur le sol cela cassa la dalle juste en dessous laissant voler plusieurs éclats de cailloux :

Compris ?

Ma première mission fut terminée par une bagarre avec mon propre allié. Bon, le concept fut que ce soit cet homme qui par son âme et conscience m'a demandait de manière courtoise un affrontement. Et en y réfléchissent, je n'ai pas encore passé une mission sans tabasser une personne sans aucune nécessité. Même si dans certains cas ça a arrangé les choses. Dans cette circonstance, cela va surement pouvoir permettre de mettre les choses en place. Je ne suis pas du genre à marcher derrière et à écouter les dire de qui que ce soit. Bon à quelque exception près bien sûr. Dans cette action sachez que je me suis vraiment contrôlé. Pourquoi. Surement pour pouvoir continuer la mission sans avoir à rechercher un nouveau Shinobi ou de recevoir de nouveau des missions du genre : « Balayer les maisons des commerçants. » Ou simplement que le fait que ce même homme a réussi ou peux, on put faire. Tenir en joue Goren. Une masse de muscle impulsif que personne ne peux vraiment prévoir ses futures actions. Aujourd'hui à Suna, mais demain qui sais où il sera.

Spoiler:
 


technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyLun 24 Juin 2013 - 14:04

A peine venais-je de baisser mon Kunai que le gros tas qui ce trouvait devant moi profitait de mon moment inattention pour me saisir par le cou, c'est bien ce qui me semblait, beaucoup de muscles et presque pas de cerveaux. Il était vrai que c'était de ma faute ce qui arrivait, j'avais eu un passé difficile et était désormais trop méfiant, beaucoup trop, et au moment où j'avais décidé d'accorder du crédit à l'homme qui venait de me fournir une information, celui-ci profitait de mon inattention pour m'attraper par l'un des membres les plus sensibles de l'homme après le.. Bref, le cou, lieu de nutrition et un flue sanguin abondant. Membre faisant aussi partit du système respiratoire, bref, réussir à neutraliser convenablement un adversaire par le cou était un grand pas vers la victoire. Cependant cet homme n'avait rien d'un vainqueur, sans doute n'était-il pas mauvais en combat, mais il ne ce met pas à la place de l'adversaire. Il est vrai que si on m'avait pointé un Kunai sous la gorge je l'aurais mal prit, et étant un sanguin j'aurais pu réagir ainsi mais étant quelqu'un d'intelligent j'aurais laissé couler. Sans doute ceux qui agissent ainsi aux yeux de ce Goren étaient des chiffes mole, alors que ce sont au contraire des personnes civilisé. Enfin bon, j'allais au moins avoir l'occasion d'étudier un événement rarissime.

En effet, j'avais en face de moi un utilisateur du Kinton, l'art d'utiliser le métal, il s'agissait d'un don peut répandu dans le monde. J'étais heureux de voir que nous avions un utilisateur de ce pouvoir au sein du village, et sans doute lorsque ce Goren allait progresser il serait une force de frappe non négligeable pour le village, en espérant qu'il sera un peut moins impulsif et réfléchira un peut plus avant d'agir, car si il était amené à commander des hommes ce serait dommage qu'ils soient tous condamné à cause de lui. D'ailleurs d'après ce que j'avais entendu sur l'examen Chunin par mes parents, ils ne jugeaient pas sur la victoire mais sur la capacité à réfléchir, et si cet homme agissait ainsi ce jour la, il aurait beau gagner tous les combats du monde il serait recalé au même titre que les Shinobis les plus faibles du village. Et ce faire recaler car on agit de façon stupide, cela doit être honteux. Enfin bon. Goren entourait son poing d'une légère couche de métal, en même temps qu'il me faisait tomber au sol, il tapait juste à côté de mon visage, le sol fut un peut amoché. Il me faisait rire ce garçon, je ne faisais que l'évaluer et lui ce sentait en position de force, ce qu'il ignorait, c'est que sur un étranglement partir en juji gatame est très simple. (Je pratique du krav Maga Irl et une parade sur étranglement au sol et repartir Juji Gatame est au programme de la ceinture orange. C'est vraiment tous con.) Aussi je décidais de ne pas le faire, notre vulgaire dispute allait trop loin et partir en combat contre cet homme serait me rabaisser à son niveau.

Aussi à peine m'avait-il demandé si j'avais compris que je décrochais sa main qui me tenait le cou, roulait sur mon bras afin de me relever en garde tout en fixant le tas de muscle qui ce trouvait devant moi. Puis en le fixant je ne pus m'empêcher de rire, je savais que ça allait l'énerver aussi je pris immédiatement la parole.

"Tu es aussi sanguin que moi, on aura surement l'occasion de régler nos comptes plus tard au jour d'aujourd'hui nous sommes en mission et nous allons donc coopérer. Merci pour tes conseils. En faite, essaies d'aller le moins possible au sol, avec ta masse musculaire utiliser ta force contre toi serait chose aisée pour un adversaire et te mettrait en grande difficulté."

Je mourrais d'envie intérieurement d'éclater de rire, me dire qu'un homme ayant ce gabarie ne savait pas comment gérer sa masse musculaire m’exaltait au plus haut point, mais bon il était quelqu'un de puissant et contre les bêtes qui nous attendaient il serait réellement utile. De plus il m'avait donné un renseignement important, aussi je décidais de lui rendre la pareil.


"Il y a très peut d'Oasis à Suna, je connais les déserts, de plus si il y a un risque pour les animaux s'approchent dangereusement du village, cela doit être un des oasis les plus proche ce qui réduit le périmètre de recherche. Tsss ils nous prennent vraiment pour des bergers, vivement qu'on monte de grade tu ne pense pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyLun 24 Juin 2013 - 22:45

Ce que je veux. Je le prends. Ce que j'ai envie, je le fais. Vie simple et sans tracas. Le reste m'importe peu. La pensée des autres, ce qu'ils veulent. Le choix de leur destiner. Qu'importe si cela me déplaît, je les efface. J'efface ce qui ne me plait pas et si cela peut me causer des problèmes se sera un problème à résoudre par la suite et non avant. Je suis seul et vis seul. Peu de monde compte. Ce village, les gens qui y vivent. Que de déchet qui n'est là que pour me distraire. Je suis dans ce village pour une simple raison. J'en vois qu'un simple intérêt. Une possibilité de réaliser mes désirs simplement. Si un jour les personnes m'entourant ne me seront plus d'intérêt. Je me détournerais d'eux quitte à les éliminer. Des sentiments. C'est un signe de faiblesse. Seule la rage brute et insoumise règne dans ce monde et cette terre me la bien rendus. Vivre pour survivre. Voilà la seule règle qui règne dans ce monde. S'il faut supplier ou tuer ton meilleur proche. Il ne faut pas hésiter et foncer.

J'entends les ricanements de se minable. Des ricanements que j'aurais moi-même pue lancer. En réalité non, sur une telle action, j'aurais relancé la bagarre. En réalité, il ricane par simple provocation afin de rendre les coups sur une action cherchant en même temps de donner un temps mort. Arrêter l'hostilité voilà ce qu'il tente de fait tout en gardant une once de virilité. Phénix cherchant à m'irriter afin que j'arrête de fixer mes pensées sur un homme que je pourrais avoir envie de tuer par la suite de la mission. Elle se met à me mordre l'oreille. Ha, mais ça fait mal. Je pousse un cri puis éjectai la gamine sur le sol. Pim les fesses. Par chance et par réflexe dont je ne savais même pas que je le possédais. L'envoi au sol fut plus souple et sans vraiment pouvoir blesser grièvement une enfant de six ans. Au moins son idée de me changer de cible a réussi. Bon calmé le Yamada se met à me parler. Il me remercie pour mes conseils et m'en procure d'autre. Il me dit qu'avec ma masse musculaire, il vaut mieux éviter l'affrontement au sol. Muai, je n'en suis pas certain. Tant que je ne laisse pas de possibilité d'action en me positionnant d'une mauvaise manière. Il y a peu de chance, qu'un mec comme moi ayant plus de deux cent kilos de muscle posés sur son adversaire puisse être repoussé aisément par un mec sous mes griffes. Bien sûr, cela dépend des situations est des caractéristiques des personnes. De plus si les combats d'art martial se font sous-catégorie de poids, c'est qu'il y a des raisons. Enfin pour ma part sans même compter cette caractéristique physique. Je n'ai que peu de chance de me mettre dans une situation précaire par ma propre maitrise du combat. Après tous, j'ai vécu toute ma vie sans l'aide de ce qu'ils appellent Chakra. Combattre avec mes poings et ce que je fais de mieux. Un simple sourire dans le coin comme réponse.

Je me mets à marcher en direction de l'enfant pour la remettre à sa place sur mon crâne royale. Bon marchant vers la porte du village. J'écoute les idées que mon coéquipier semble avoir. Il pense que l'Oasis dont je parle est surement le lieu du problème. La raison ? La proximité du village et la rareté des Oasis. Pour ma part, je n'ai pas vraiment d'idée d'où aller. Autant dire que je serais seul, je partirais d'Oasis en Oasis jusqu'à trouver le bon. Ou tout simplement demander de savoir à mes supérieurs de quelle Oasis exactement, ils parlent. Bon, c'est donc avec un point de départ que nous partons ensemble vers notre objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMar 25 Juin 2013 - 15:36

Mon compatriote de Suna, et compagnon d'aventure, ou bien de mésaventure, et moi même avions deux caractères complètement opposé. Notre seul point commun nous étions sanguin, nous nous emportions très rapidement, très facilement. Seulement l'instinct de cet homme était différent du mien, lui n'écoutais que son impulsivité et son agressivité, il n'avait pas réellement de sang froid à perdre ou gagner, je doutais qu'il soit le genre à paniquer mais tous simplement le genre à combattre pour tuer ou être tué. Bizarrement je n'avais pas l'impression qu'il attache la moindre importance à sa propre vie. Une preuve qu'il ne vivait que pour lui, quelqu'un vivant aussi pour les autres attache de l'importance à sa vie, même si ce n'est pas pour son intérêt personnel et qu'il n'a pas peur de la mort. Mourir alors qu'on a des êtres que l'on chéri, vis à vis d'eux ce n'est pas convenable, c'est pourquoi j'évitais de nouer des liens avec les membres de ma famille non Shinobi, je ne voulais pas culpabiliser de partir si je devais me faire tuer, tant dis que me lier avec des Shinobis c'est différent, ils savent que la mort fait partit de notre travaille et nous savons tous que nous devons aller de l'avant même si nous sommes que Genin. En tous cas pour ma part j'avais conscience que bien que Genin j'avais un devoir de Shinobi à Suna et donc je risquais autant ma vie que les autres, j'attendais juste qu'on me donne une mission, même si celle-ci met ma vie en péril je l’exécuterais si c'est pour le bien du village et des habitants.

Sur ce après que l'homme aux allures de taureau ait botté les fesses de la jeune fille qui venait de lui mordre l'oreille, puis après m'avoir dévisagé avec une expression de visage qui semblait signifier qu'il voulait faire voler ma mâchoire en éclat, celui-ci prit la petite fille sur ses épaules et ce mit en route, cependant le désert était vaste et si je trouvais un repère certes je m'y retrouverais facilement, mais si il n'y en avait pas, Goren connaissait-il les alentours de Suna ? Les Genins n'ont pas le droit de sortir de l'enceinte du village sauf pour ce genre de missions, ensuite le désert n'était pas dangereux nous n'étions pas envoyé loin. Et de plus nous restions dans le pays du vent, les risques d'une attaque extérieure étaient minimes surtout que nous venions de sortir d'un bataille contre Kumo afin de préserver les terres de Ta no Kuni. Bataille qui avait coûté la vie d'un talentueux Shinobi de Suna. Si nous étions attaqué par des Shinobis extérieur au village, je pense que le plaisir que je ressentirais à les combattre serait partagé par mon compagnon de route. Bien sur il faudrait mettre la petite fille à l'abri, tous comme pour les bêtes. Les bêtes étaient la "réelle" menace de la mission, mais bon à part des scorpions géant, comme bête dangereuse je ne voyais pas sur quoi nous pouvions tomber, des Dromadaire ? La bonne blague, nous j'étais presque sur que nous allions combattre des scorpions géant je ne voyais pas ce qui pouvait constituer une menace si ce n'était ça. Et encore tu parles d'une menace.

La traversée du désert ce fit sans parole, sans discutions, nous avions réussi à trouver le lieu en nous suivant mutuellement, j'avais retrouvé mes repaires dans le désert, lui aussi semblait le connaitre, nous approchions donc de l'oasis. Plus nous approchions plus de larges silhouettes semblaient ce dessiner au loin. Nous arrivâmes en haut d'une dune, et arrivé au bout de celle-ci je voyais clairement qu'il y avait des scorpions géant. Une idée me traversait l'esprit, je souhaitais pimenter la chose, et sans doute ce serait l'occasion de détendre l'atmosphère.

"Goren, cela te dirait qu'on les massacres sans utiliser une once de chakra en combinant nos stratégies ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 14:52

Toujours accompagné de phénix et du rouquin qui répond au nom de Mikoto. Nous arrivons devant une Oasis qui semble infectée de scorpion. Enfin arrivé. Le moment, la plus intéressante approche. D'après ce que j'ai compris de la mission. Que ses bestioles restent vivantes ou non, n'est pas gênant et comme je dis souvent. Une bête morte, c'est une bête qui n'ennuiera plus personne. Oui, je sais, je n'ai pas poussé la recherche très loin, mais il n'existe pas plus vrais comme phrase. Hé encore maintenant qu'il existe des hommes capables de faire bouger les cadavres. Ses bêtes peuvent donc toujours être gênantes, et cela même après leurs morts. Enfin, pour cela, il faudra que le nécromancien en ais l'intérêt. Regarde comme quoi pour un mec qui ne s'intéressait autre foi pas du tout au pouvoir du Chakra. J'ai bien appris ma leçon ? Voilà que mes poings commencent à me déranger. Je vais faire de la bouillie de ses animaux à sang froid. Je me mets à dire le nom de mon assistante de six ans. Comme pour lui dire de me renseigner sur une chose que je fais asses souvent, elle se met à me répondre :

Oui, tu peux y aller, tu ne causeras aucune infraction en les éliminant. Donc les limites que tu cherches à ne pas dépasser sont loin derrière.

Ouai, car je me suis mis des limites. Je m'autorise à défier la loi, tant qu'elle ne me cause pas de graves ennuis. Si c'est que des infractions minimes, je m'en balance. Par contre, j'évite le plus souvent à commettre de grave infraction afin de pouvoir rester libre et de profiter de cette vie de Ninja qui semble intéressante. Sinon pour quelle raison je serais resté à Suna. Pour les gens dedans ? Evidament que non. C'est pour cette vie qui semble croiser la mort sur plusieurs fronts en même temps qui me semble palpitant. Après avoir passé une route sans un mot. Celui qui m'accompagne se met à me faire une proposition. Ben voilà que pour une fois, il l'ouvre pour dire une bonne chose. Il propose une sorte de jeu qui servirait à n'utiliser que la force physique du corps. Sans utiliser l'aura qui l'en incombe. Pour ma part, je m'en balance d'utiliser ou non du chakra. A vrais dire je ne suis pas habituellement un mec qui accorde une once d'intérêt à des propositions auxquelles je m'en foux complètement. Mais cette fois ci se ne fut pas si inintéressante. N'utiliser que la force brute permettra de s'amuser plus longtemps. Prenant la fille par le col. Je la laisse pendre le long de mon corps tenu pas ma main :

Ok, mais Phénix faisant partit de l'équipe. Elle y participe aussi. Montrons comment un berger soigne ses bêtes.

Oui, je vais faire participer Phénix dans la bataille. Je suis bien asses fou pour faire participer une fille de six ans à un jeu consistant à liquider des scorpions, tout en me limitant dans ma force. Evidemment, ce n'est pas comme si ça vie avait une once d'intérêts pour moi. Puis de toute façon même si le rouquin me dit une de ses phrases refusant qu'elle y participe. Je le ferais quand même donc de toute manière. Trois, deux, un, GO. Je fis mon premier acte en lançant l'enfant en direction des scorpions. Une chose faite pour une simple raison. Attirer le plus de bestiole possible vers elle et donc éliminer le plus rapidement possible ses animaux qui sur le coup me serons d'une portée plus courte. C'est donc en courant avec toute ma masse que je vais vers une Phénix qui connaissant Goren a bien pigé ce qui s'est passé. Ma vitesse fut plutôt rapide. Malgré ma masse corporelle, j'ai pu améliorer ma rapidité à force d'éviter les coups de mon père et surtout afin d'éviter la mort par ses coups foireux. Bon, je ne dis pas non plus que je cours aussi vite que l'éclaire, mais ma vitesse équivaut bien à un ninja maitrisant le Taijutsu. Arrivé à côté de la petite plusieurs scorpions arrivent aussi. Le premier scorpion voulant donner un coup de dard à Phénix fut stoppé par mes soins. D'une main ferme, je tiens sa queux fermement. Puis empoignant des deux mains tirant des deux côtés que je lui arrache une partie de ça queux. Puis l'écrase avec le pied pour l'achever. Le suivant étant juste à côté je plante le dard dans une articulation, afin qu'il crève grâce au poison de son amie. J'en mis un bon coup de pied afin de l'éloigner le temps que le poison agisse. En voilà un troisième. Se précipitant sur moi, j'esquive sa tentative d'attaque avec son dard pour lui transperce le corps avec un bon coup de poing. Une fête, un vrai festin des yeux. Le sang coule à flot. Et en continuant ainsi avec le suivant au qu'elle, je m'amuse à arracher toutes les pattes d'un côté, le laissant agoniser dans son coin. Plus loin, un autre arrive. Je prends Phénix dans ma main, puis l'utilise comme projectile. Visant à pleine vitesse le scorpion. Phénix fonce tête première sur la tête de l'animal. Percutions y eux, ce qui semble assommer le scorpion et ne rien faire à l'enfant. Oui ce que j'ai oublié de dire aussi c'est qu'à force de cogner sur le carne de l'enfant. Des médecins Ninja, on était obligés de lui implanter grâce au chakra une plaque de fer très solide sur la totalité du dessus du crâne. Bien sûr grâce au soin des médecins ninjas, aucune cicatrice ou quelconque déformation pouvant être due à l'opération, est visible. Seule cette capacité à avoir un crâne aussi solide que le métal démontre une anomalie. Et avec un avantage certain, de ne rien sentir au coup donner dessus.

Le combat fut commencé par nos deux personnages. Asses proches l'un de l'autre, je me mets à prendre un sceau afin d'en sortir deux armes. Bien sûr, nous n'avons dit pas d'utilisation du chakra pour les massacrer. Mais là ce n'est que simplement pour s'équiper. J'aurais très bien pu le faire avant le combat et de plus, je ne l'utilise pas pour les massacrer. Pour moi se fut une belle grosse masse. Une chose simple et efficace. La seconde arme, je la lance à mon allier en lui disant :

Tien prend ça, à moins que tu n'aies peur de te faire mal avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 21:35

Dès que nous nous mîmes en route pour massacrer les créatures volumineuse qui représentaient une légère menace pour Suna, chose assez incroyable, celons moi ils n'avaient juste plus d'idée de missions enfin bon.. L'idée de combattre pour ma toute première mission dans les rangs de Suna ne me déplaisait pas, de plus le petit défi que j'avais ajouté pour pimenter la chose rendait le combat plus intéressent et bien plus amusant. L'idée de massacrer des scorpions de cette taille en ne comptant que sur la force physique et la ruse ne me déplaisait pas. Et bien que très musclé je favorisais de loin l'utilité de mes méninges. Rentrer dans le tas et risquer de me faire saisir par une pince ou autre chose susceptible de me transpercer ne me convenait pas, en faite ça ne correspondait pas du tous à mon style de combat, je préférais attaquer par petit feu, analyser l'adversaire afin de comprendre comment faire pour le vaincre. Et bien sur une fois l'analyse faite j'établissais une stratégie en conséquence afin de contrecarrer la sienne et lui mettre un maximum de bâtons dans le roues.
Bien sur face à ce genre d'animaux la stratégie n'était pas dure à établir, ce servir d'un appât faire un piège et porter le coup de grâce, il n'y avait rien de plus simple que ça. Bien sur il me fallait un appât même si j'avais ma petite idée sur la personne qui allait devoir les attirer.

Mon allié ce servit d'un parchemin afin de faire venir deux armes malgré que nous ayons dis pas de Chakra, je ne lui en tenais pas rigueur après tous le combat n'avait pas commencé et il ne s'agissait que d'armes donc toujours du corps à corps, non franchement cela ne me choquait pas le moins du monde. L'élément qui me confirmait le caractère de l'individu qui m'accompagnait fut l'arme qu'il avait choisit pour lui, une grande et large masse, ce qui montrait sa façon de combattre entièrement en mettant la force physique en avant plutôt que ses ménages, car il s'agissait celons moi d'une arme de bourrin. Ce qui lui correspondait bien, je commençais d'ailleurs à m'y faire et à voir comment il était avec la petite fille il s'agissait celons moi tous de même de quelqu'un qui avait un cerveau. Sans doute lui aussi avait eu un passé difficile mais il avait surement interprété les choses d'une façon différente de la mienne. Sans doute tous comme moi ce refuse-t-il le sentimentalisme. Je ne me refusais pas totalement le sentimentalisme mais avait du mal à le faire ressentir aux personnes qui m'entourent. L'idée de m'attacher m'effrayait. Le bourrin qui me prêtait main forte dans cette mission semblait avoir cerné mon comportement aussi, je le devinais car il me choisissait une lance. Ce qui reflétait bien le fait que je gardais mes distances avec l'adversaire et que lorsque je tentais une attaque physique c'était pour faire mouche.

Je lançais deux kunai reliés par des câbles tendus sous haute pression et m'arrangeait pour qu'ils ne soient pas trop enfoncé dans le sol. Je les mettais non loin de Goren qui combattait déjà d'autres scorpions de façon à ce qu'il serve d'appât aux deux autres qui arrivaient. A peine frôlaient-ils le câble que les deux kunais lâchèrent emmenant le câble s'enrouler autour des deux insectes à la taille démesuré. Après quoi je prenais de l'élan avant de les achever chacun d'un coup de lance bien placé dans la colonne vertébrale, une fois qu'ils furent complètement paralysé et privés du lien entre leurs cerveaux et leurs membres je passais m'occuper à un autre qui semblait bien plus coriace. Il essayait de me piquer avec sa queue, je sautais sur le côté puis roulait au sol afin d'esquiver les coups de pince avant de sauter sur le dos de ce scorpion aussi, sans perdre de temps je plantais aussi la lance dans sa colonne vertébrale, il ce débattait longtemps, me faisant prendre le risque d'être touché par sa queue. Je savais que c'était finit lorsque je réussissais à tourner ma lance plantée dans son dos et que la bête arrêtait enfin de bouger. Je me redressais afin de voir comment ce débrouillait mon partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyDim 30 Juin 2013 - 16:28

Nous voilà donc tout deux lancés dans la batail. Avec comme adversaire des scorpions. Moi attaquant de plein fouet ses bestioles. Plus le nombre sur moi était grand plus j’en suis heureux. L’autre ayant pris la lance que je lui ai donnée semble plutôt comptent de l’arme offert. Après avoir massacré quelques bêtes. Je viens voir mon allier lancer deux Kunais asses proche de moi. Deux armes qui sont relié à un câble métallique, reliant son arme à lui. Après avoir fait cela, quand les bêtes arrivent vers les câbles, ses deux câbles entourèrent les scorpions. Ensuite se membre du clan Yamada fini le travail pour continuer sa route sur un autre. Autant dire, qu’il se débrouille bien le jeunot. Même si son Taijutsu semble moins impressionnant que le mien. Il et plutôt à l’aise dans le combat. Faisant un sourire de carnassier en l’observant. Un petit tremblement de terre qui fut placé au mauvais moment combiné à la distraction que j’ai eu en regardant combattre l’autre rouquin. Je me suis fait prendre par trois scorpions par derrière. Non bien sur ses mauvaises bêtes ne m’ont pas touché. Mais étant les trois côtes à côté tentent de me piquer avec leurs dars empoisonner attaquant de manière décalé. En gros si j’en attrape un, les deux autres me toucheront. C’est donc en sautant sur la pointe des pieds pour esquiver les coups que je commence à crier :

Hé gamin occupe-toi de celui qui est le plus près de toi. T’es au moins capable de ça, non ?

Une pointe d’hypocrisie, quand on pense au fait que c’est moi-même qui me suis mis dans une posture plutôt embêtante. Enfin avec mes techniques je n’aurais pas eux du tout de problème avec. Je peux même dire qu’avec un peu de temps j’aurais même trouvé un moyen de m’en sortir, mais tant qu’il est la pourquoi m’en priver. Quand celui-là passe à l’action je lance mon marteau sur l’a queux d’un des deux autres, puis attrape à main nue la queux du dernier. Les deux queux paralysés. Il ne reste plus qu’à piétiner les insectes. Que je fais avec mon bon cinquante-neuf. Oui qui dit grand pied dit grande... Enfin je passe les détails. Ses scorpions éliminés il n’en reste plus beaucoup. Sauf qu’à ce moment-là la terre se met de nouveau à trembler. Mais cette fois ce n’est pas un petit tremblement. Après une dizaine de secondes, on peut voir sortir du sable un scorpion énorme. Ce genre de scorpion que fait disons trente fois moi. Et je ne suis pas un minus pourtant. Le sourire aux lèvres voilà un défi à la hauteur de ma grande prestance. Surtout que cette bêtes semble avoir évolué en s’étant adapter à sa grandeur en ayant de sorte de pince pouvant être surement empoisonné sur des partit de son corps. En plus de cela une grande quantité de ses petits semble se promener sur son corps. L’animal est énorme, mais un point le désavantage. C’est que seul il ne peut se défendre, si l’on monte sur lui à certain lieux de son corps. Tout en regardant la bête en face de nous je dis :

Le défie tien toujours hein ? Dit moi, tu te disais sanguinaire donc je te propose une chose. Nous allons démanteler toute sa colonne vertébrale. Pour cela il faudra monter sur lui et massacrer tout scorpion qui se met face à nous. Je te propose donc ça. Tu cour devant et je protège tes arrières et tes flans. Pour les dégâts fait sur la maman on le fera celons notre position.

Une position qui peut fonctionner plutôt bien. Mikoto étant plus agile sur la distance il pouvait éliminer les adversaires avant même d’être au front. Ce qui permet de garder une bonne cadence de vitesse et donc gêner le fait que l’on se face encercler. Pour moi faire le reste n’est qu’une banale promenade. L’animal est énorme. Mais sans ses petits sur son corps cette bête n’est rien donc autant pimenter le jeu en continuant de ne pas user de chakra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyLun 1 Juil 2013 - 20:46

Ce Goren me donnait des ordres, pas de soucis je n'allais pas m'emporter pour si peut. Surtout que laisser des bêtes tels qu'elles s'approcher aussi près de lui était une bien belle erreur, enfin bon ça ne me dérangeait pas plus que ça si il pouvait ce faire savater. Mais je ne comptais pas prendre le risque qu'il ce fasse blesser car malgré tous il restait un allié vu que nous étions du même village, je ne comptais pas l'abandonner et le laisser en chien. De plus mettre en péril la mission serait vraiment étrange venant de moi. Bien sur si je devais choisir entre la vie d'un allié et une mission le choix était vite fait. Mais après ce choix je ne comptais pas rester ainsi et donc même si je devais mourir j'accomplirais au mieux la mission. Bien sur pour le moment nous n'avions pas de tels risques. Pour trouver des adversaires moins intelligent et plus impulsif que Goren il fallait le faire, et pourtant la c'était le cas. Ces scorpions étaient totalement inoffensif à mes yeux. Rien de plus facile que des les appâter et leur tendre un piège.

Cependant pour le moment je n'étais pas seul. Des amis scorpions venaient me taper la causette, et les éliminer fut une nouvelle fois chose facile. Je sautais sur un des scorpions. Il me suffisait d'esquiver les coups de celui-ci et d’appâter le deuxième cadavre sur patte. Une fois que celui-ci me vit. Il tenta bien évidemment de me toucher sans penser aux conséquences de ses actes. Je me contentais de sauter sur le côté. Celui-ci transperça son ami à l'aide de sa queue venimeuse. Et le même liquide vert que pour les autres giclait. Ce teint de sang était semblable à celui de notre vomi lorsque l'on a abusé sur la bouteille de Get 27. Oulah je m'égarais. Pendant que la pointe était enfoncée dans la colonne vertébrale du scorpion je me dépêchais de porter le coup de grâce au scorpion à l'aide de ma lance. Et comme pour ses autres confrères que j'avais abattu avant lui il ne pu résister à mon agilité et à ma puissance. Rien d'étonnant des créatures aussi débile étaient réellement très simple à éliminer.

Goren me mit un défi. Il allait me couvrir ? Vraiment je n'en avais pas besoin. Trois scorpions ce trouvaient devant moi. J'avais conscience que je ne pouvais pas planter mes kunai dans leurs cuirasses. Je reliais donc mes Kunais une nouvelle fois à un fil de Chakre. Un Kunai et un parchemin explosif à chaque bouts du fil. Je les lançais tels un tireur d'élite. Les queux de deux des créatures étaient désormais reliées. Je me plaçais en direction du troisième. Les scorpions tentèrent de m'avoir. Et ils s'approchèrent du troisième. Je sautais en arrière en même temps que j’enclenchais les parchemins explosif. Et voilà je venais de faire une pierre de coup. Deux neutralisés et un totalement aveugle. Je l'achevais avec plus de difficulté que les autres. Une bête aveugle gigote plus qu'une ayant sa visibilité. Enfin bon cela ne m'empêchait pas de lui porter le coup de grâce au même titre que ses confrères. Je me relevais. Il semblerait que Goren aussi ait fait le ménage de son côté. Il ne restait que la mère des créatures.

"Goren, ton plan d'arracher la colonne vertébrale je te le laisse. Ce ne sont pas mes méthodes, je te laisse l'honneur d'achever cette bête à ta manière, ton Taijutsu est plus puissant que le mien je conçois donc que tu n'auras pas de mal. Si besoin je serais toujours derrière de toute façon."

Je prononçais ces quelques mots avant de lui relancer la lance qu'il m'avait donné avec un regard pleins de gratitudes afin de lui montrer que je le remerciais. Après quoi je pris place un peut plus lui. M'allongeait sur le sable et posait ma tête sur une des carcasses des scorpions tout en regardant le spectacle. Une fois que Goren en aurait finit, il ne resterait que le rapport à effectuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMar 2 Juil 2013 - 14:27

Les scorpions sont donc de moins en moins nombreux et quand je vois comment ses bestioles sont simples à avoir, j'en deviens malade. Au niveau où nous en sommes le désert devient une mare de sang vert. Pendant le combat, je me demande, maintenant pourquoi le sang des scorpions est vert et non rouge ? Aucune véritable raison ne vient vraiment. Quand je pense à toutes ses victimes que mon père a fait devant mes yeux je ne me souviens que rarement avoir vue cette couleur gicler. À vrai dire quasiment jamais. Qu'il ait tué en les laissant se vider de leur sang par les yeux ou qu'il les cogne jusqu'à qu'ils en crèvent. Les hommes ont toujours giclé rouge. Et quand je m'y suis mis ben ça n'a pas changé et je ne vois pas pourquoi ça aurait changé. Même si certain utilise le sang pour se battre. Ce qui pour ma part et une très bonne idée. J'ai peu de souvenir concernant des techniques de manipulation du sang vert.

Bon maintenant que big mama scorpion est là. Nous allons pouvoir passer à un morceau bien plus gros. Une bestiole qui est moins forte qu'elle n'en a l'aire. Dire que depuis le début du combat, nous affrontons ses petits avec ça sous les pieds. Je me mis à dire mes idées d'affrontement au rouquin. Un massacre de la colonne vertébral pour la paralysie de tout mouvement. Par la suite, on l'achève ou on le garde pour que le village l'expertise afin de comprennent une telle évolution. Bon ne pas la tuer m'es triste, mais à l'idée d'en voir combattre avec nous me fait kifer grave. Et en même temps, je pourrais aussi demander quelle raison il y à pour qu'ils aient se sang vert. Sinon, j'évite de leur poser pour éviter une moquerie et donc le meurtre de plusieurs scientifiques. Je vais réfléchir. Poser ou ne pas poser telle est la question. Ben non ma question, c'est de savoir pourquoi le sang de ses bestioles est vert.

Refusant ma proposition, il se met donc à se poser dans un coin. Regardant le scorpion se dandiner comme pour dire : « Moi, monstre pas content. » Je ne fis quelque pas vers Phénix puis di :

Ok, ben fait la gardienne alors.

Le sourire aux lèvres,lui me lançant la lance et moi l'enfant, j'étais plutôt content d'avoir à neutraliser la bestiole seule. Non pas que le rouquin me gêne. Mais seul cela fait un plus gros challenge. Craquantes, les articulations de mes doigts, puis de mon coup. Je regarde le scorpion géant commencer à venir vers nous :

Voyons si je suis mauvais en lancer de lance.

Commençant à allonger mon bras vers l'arrière avec la lance dans la main. Un grand pas en avant et je propulse cette lance de toutes mes forces. Ce qui est cool avec un scorpion, c'est qu'il n'a pas de pince pour se protéger de l'avant en courant. Donc aucun obstacle. La lance s'approchant de plus en plus de la cible. Bing, en plein dans un œil. Il va la sentir passer. Au moins ça va le ralentir le temps que je commence à casser tout son dos et donc qu'il ne puisse plus bouger. Le temps que la bestiole se remue de souffrance, moi pendant ce temps je monte sur le monstre. Grimpant comme je pouvais avec les mouvements que le bête fait. Je profite des à-coups pour prendre de la hauteur pendant ses débattements. Arrivé en haut, je me mets à sourire tout en écrasant les quelques bestioles qui m'attendait. Par la suite, je commence une course folle. Dégageant les bêtes venant devant moi quand j'atteins la première vertèbre. Je donne un bon coup de masse qui fit déplacer celle-là. La réaction de la bête fut simple. Elle se posa au sol comme paralysé. Au moins maintenant ça ne bougera plus. Esquivant tapant à coup de masse, de pied ou de main pour continuer mon massacre sur la totalité de ses vertèbres. Une vraie fête. Un festival de coup. Autant dire que j'en prends bien plaisir, la colonne fut totalement brisée et malgré la tentative de tous ses scorpions qui semblent avoir tout fait pour aider Big mama scorpion. Par la suite, étant derrière ce scorpion. Je me mets à lui déchirer l'arrière, afin d'être certain qu'elle ne fasse pas d'autre bestiole. Vivant, mais dans l'incapacité de bouger elle est désormais inoffensive. Sauf pour les enfants s'approchant trop près de sa bouche. Non les petits le trou qu'il y a ce n'est pas une grotte, même s'il fait sombre et humide. Je me mets ensuite à retourner vers mon collègue en lui disant :

Je les laisse vivant au cas ou si Suna veut l'étudier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMar 2 Juil 2013 - 22:09

J'étais assis, la gamine aux yeux blancs était avec moi, aussi elle semblait ne pas trop mal ce tenir. Il faut avouer que je déteste les enfants qui rentrent dans cet âge la, et je déteste aussi les chiards, pour moi la seule période où un enfant est réellement mignon est quand il commence à marcher et parler. Cette étape la passé les enfants ont tendances à devenir turbulent et bruyant chose que je ne supporte pas du tous, mais vraiment pas. Surement dis-je ça car je suis très peut indulgent, voir presque pas du tous. Ce que je sais c'est que lors de mon enfance j'avais été obligé de cramer la tête d'un gamin pour qu'il me laisse tranquille, j'avais le même âge que cet enfant mais pas la même maturité et à vrai dire, je déteste les gamineries de ce genre de chiards. Être relâché et simple ne me dérange absolument pas, enfin ça dépend à quel degré. La niaiserie et la grande naïveté peut facilement m'insupporter je dois l'avouer. Mais bon ce n'était pas pour autant que j'allais jeter la petite que m'avait confiée Goren entre les pinces du scorpion restant, j'allais l'avoir à l’œil, pas pour longtemps j'imagine ce genre de bêtes sont tellement rapide à vaincre.. La stupidité de ce genre d'animaux qui ne ce repèrent qu'à l'instinct est sans égal et les tromper afin de mieux les vaincre n'en devient que plus simple.

L'habilité de Goren au combat était quand même réellement incroyable, cet homme n'avait pas froid aux yeux loin de la, et ça même moi je devais lui reconnaitre. Après ce qui lui faisait défaut en combat est son impulsivité, à mon sens un combat de haut niveau, ou bien même une mission de haut rang, ne peut être mené correctement si la personne qui effectue cet event n'est pas capable de garder son sang froid et de rester serein en toutes circonstances, la seule chance d'y parvenir est de réussir à conserver la totale possession de ses capacités intellectuelle et d'être apte à réfléchir correctement même si nous sommes en situation critique. S'emporter et cesser de réfléchir en cédant à ses instincts primaire est la pire chose à faire lors de situations tendues. Et je parlais en totale connaissance de causes, j'avais survécu et de peut car j'avais réussi à garder mon sang froid alors qu'habituellement mon sang chauffe aussi vite que ma peau, pas pour un rien que je suis un Yamada, mais mon intellect me rappel vite à l'ordre me forçant à rester calme, même si des fois c'est extrêmement difficile je dois prendre sur moi et tous faire pour ne pas céder à ce genre de pulsions animalières.

G
oren lançait la lance que je venais de lui rendre tel un lanceur de javelot professionnel, un talent que je devais lui reconnaitre étant donné que celle-ci allait directement ce planter dans l’œil de la bestiole qui criait de rage, la suit fut extrêmement rapide et efficace, il brisa la colonne vertébrale à l'aide de force brute et de sa masse, une technique de bourrin mais qui venait de faire ses preuves, ce Goren était quand même réellement un colosse. Il me dit qu'il laissait la créature en vie au cas ou le village souhaitait l'examiner. Chose absurde à laquelle je mis fin en lançant trois Kunai relié à deux parchemins chacun au niveau de la colonne désormais détruit. L'explosion provoqua le démembrement de la bête et donc sa mort.

"Si Suna souhaitait réellement emporter cette bête ils auraient envoyés une autre équipe, la transporter serait de plus très ennuyeux, si ils désirent qu'on en ramène une vivante ils n'auront qu'à nous le préciser la prochaine fois."

Je savais que je faisais le bon choix, jamais Suna n'aurait voulu une de ces créatures ici afin de l’ausculter, après tous ça n'a rien de spécial ce genre de bêtes, et puis ils nous l'auraient dit si ils la voulaient ils n'auraient pas prit le risque de ne rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMer 3 Juil 2013 - 16:49

Après avoir, détruit la totalité du dos du monstre, j'en ai fini avec lui. Le tué n'a plus trop d'intérêt. Voyant ce qu'es devenus une telle bête. Je me suis mis à penser que Suna aurait pu vouloir investir sur des recherches pour savoir comment il est possible qu'un tel développement de taille fut possible dans un tel lieu d'hostilité. Ce que réfute totalement Mikoto, et cela sans même laisser le choix au doute. Il doit en être sûr de lui. Pourtant pour moi, il n'est pas incertain que cette évolution ne soit pas inconnue dans les archives de Suna, et cela même si nous sommes envoyés pour faire dégager des bestioles de l'Oasis. A vrais dire si cet animal est resté depuis longtemps sous-terre se n'en ai pas vraiment étonnant. Même si certains ninjas de Suna, peuvent explorer les fonds terrestres de la terre grâce à leur chakra et leur maitrise du Donton. Il est peu probable qu'ils fouillent cet endroit précisément sans en avoir eu l'ordre au préalable et pour cela, il aurait fallu avoir un doute de l'existence d'un telle mythe.

La mort de Big mama. Vu que je lui ai donné ce nom. Elle fut faite par un lancer de deux Kunais enroulés de parchemin explosif. Ces parchemins lancés et visant un point sensible qui est découvert de carapace par mes soins depuis un long moment. Tempi, dans un sens je m'en foux un peu. Comme si les probables désires du village m'est d'une once d'intérêt à mes yeux. Récupérant la gamine et lui disant que c'est terminé, elle se met à me répondre :

Dommage, j'aurais aimé voir ce que ça fait de monter sur le dos d'un gentil scorpion géant.

Un gentil scorpion géant. Non mais elle a vu la tête des bébés. Ils font tous deux fois sa taille et je suis généreux. Puis monter sur le dos d'un de ses monstres, c'est prendre le risque de se fait piquer par leur queux. Pourtant je trouve cette idée plutôt cool. À vrais dire c'est ce genre de chose qui m'aurais fait kifer en tant que gamin. Rien que de voir cette bestiole ligoter pour servir de repose fesse à la bigleuse, ça va me faire rigoler un petit temps. Bon ben marché conclue :

Tu n'es vraiment pas conne petite. Bon, je te prépare tout ça et tu auras ta monture.

C'est vrai ? Un gentil hein, je vais le nommer. Scorpio.

Sa joie commence à m'irriter ma peau, d'un petit grognement qui signifie. Mais ferme, ta gueule. Je pars rapidement trouver monture. Il faut pourtant que je me dépêche, car les scorpions, il se barre à une vitesse hallucinante. Courant vers un des scorpions qui commence à creuser. J'ai due enfoncer mon bras dans le sable pour le rattraper. Une prise, et de une. Voilà ce que va pouvoir monter la belle gamine aux yeux vides. L'animal se débattant ne peut que vouloir fuir. Surtout pour le pauvre sort que je lui réserve. Arrachant la queux dans son entièreté. Je me mets à cautériser la plaie en touchant la blessure et la couvrant de métal. Une sorte de couche anti fuite métallique. J'espère au moins que la bestiole a fait ses commissions avant que je ne l'attrape. Un souci de fait. Maintenant, il faut régler le problème. De la tentative de fuite dans tous les sens et même celui du sol. Coupant tous morceaux sur les pattes, pouvant lui servir à creuser rapidement le sol, je lui enlève cette possibilité de fuite. Ensuite je le tiens grâce à une corde bien ficelée. Tada, voilà un scorpion inoffensif et prêt à être monter par un enfant. Déconseiller pour moins de six ans. Parfait Phénix à six ans. La posant dessus la voilà en train de rigoler et de dire :

Hu mon scorpio. Amène, moi de l'autre côté des dunes et du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMer 3 Juil 2013 - 23:59

Le soleil tapait encore dans ce désert aride, une température que ma peau supportait facilement, rien d'étonnant, mon corps s'adaptait à toutes les chaleurs qui m'entouraient j'avais donc l'impression d'être dans un lieu où la température est normal et donc absolument pas nocive pour ma santé. Je ne craignais donc si insolation ni hallucination, rien qui ce pouvait ressembler à cela. Pas une once de malêtre au soleil, tant dis que je pouvais voir aux goutes de sueur sur le front de la petite fille que pour elle il en était différent, et bien qu'elle soit aveugle il faudrait être idiot pour ne pas qu'elle remarque qu'on soit dans le désert, par contre un Yamada aveugle, et ne pouvant sentir le sable au toucher, serait totalement perdu je dois l'avouer. Enfin bon je me perdais dans mes pensées en regardant le scorpion que je venais de faire imploser ce séparer en deux parties, laissant jaillir partout autour de lui un liquide vert qui n'était autre que son sang. Le sable bouillant en était imbibé, mais pas pour longtemps car la chaleur était telle que le liquide commençait déjà à s'évaporer, quel calvaire encore, mieux valait pour mon allié que nous ne restions pas trop longtemps ici, car même si cet homme était responsable de son sort je préférais me soucier un minimum de lui et donc de le ramener en bonne santé. Non pas par peur de dire au Kazekage que nous avons perdu un soldat en mission, mais par honte de dire que nous avons perdu un Sunajin en mission de rang C.

Quoi que avec une telle action, nous allions surement devenir extrêmement connu au sein du village, ça aurait vite fait de faire le tour avec la mentalité qu'ont certains villageois, du sexe opposé notamment, étonnant dirait-on, non pas vraiment les femmes ont toujours eu un certains dont pour la propagation d'histoire et de rumeurs en tous genre, d'ailleurs que très peut s'avèrent fondé, enfin c'est comme ça, elles adorent échanger leurs potins. C'était d'ailleurs pourquoi je préférais en avoir une différente chaque nuit que toujours la même nuit et jour. Cela finirait par me rendre taré, et je me suiciderais non pas par désespoir mais par abus d'audition. Les écouter en permanence, rien que d'y penser j'en avais des frissons partout, au mon dieu le calvaire.. Alala, je regardais la petite qui ne semblait pas hyper bavarde, dans ma tête je priais pour Goren afin qu'elle reste ainsi toute sa vie, sinon il allait finir par vivre un réel enfer le pauvre.. Enfin bon, celons moi les femmes Shinobis sont plus mature à ce niveau la, et c'était pourquoi je ne me voyais pas nouer de liens avec quelqu'un du sexe opposée à moins qu'elle ne soit une Shinobi assez mature pour me séduire, chose extrêmement difficile il faut l'admettre tous de même.

Goren était en train de faire mumuse avec un scorpion plus loin qui n'avait rien à voir avec la mission, au contraire il partait en sens opposé enfin bon, il lui coupait tous ce qui était susceptible d'être dangereux, puis après une séance de rodéo ce mit à chevaucher bravement sa monture puis fit monter avec lui la petite fille. J'allais avoir cette histoire à l’œil, si il arrivait malheur à cette gamine en étant sur cette bête dangereuse et débile je m'en voudrais. Bien qu'en étant sur les épaules d'un Goren en colère ça ne devait pas changer grand chose, non je taquine, j'avais compris que Goren n'était pas si débile que ça, il ce fiait juste trop à ses instincts primaire, voir animal, enfin bon, à chacun sa personnalité je ne comptais pas refaire le monde, mon seul bute est de monter en grade afin d'avoir de l'influence et d'éviter que certaines erreurs passé dont j'ai subis les conséquences ce reproduisent. Une fois Goren et la petit proche de moi, je pris la parole.

"Bon aller, on devrait ce mettre en route pour notre rapport."

Lui dis-je avant de tourner les talons et de partir en direction du village caché du pays du vent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Goren
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1499
Rang : S

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMer 10 Juil 2013 - 15:26

Mission terminée et j'ai même le temps d'amuser la petite avec ses monstres grouillant dans le sable. Cette bestiole fait une très bonne monture pour la petite bigleuse. Que d'ennui, enfin c'est ce que je pense de ce genre de ménage. Après un bon combat et la joie de la victoire, il vient souvent la lassitude et l'envie d'y revenir. Pourtant cette fois je ne me lasse pas, c'est comme si je suis occupé rien qu'en me promenant avec ses deux-là. Non pas que j'apprécie ce mec loin de là, pourtant je reste content. Tranquille, laissant la petite s'amuser, je rêvasse sur le sable. Une chaleur qui pour un homme normal serais insupportable. Pourtant ayant vécu toute ma vie dans ce désert, qui en premiers lieux ne semble pas hostile, mais qui est parsemé de problème. Ma tenue montre bien que le soleil ne me fait plus grand-chose. Etant torse nue, pour certain cela signifierait des brulures qui pourraient leur donner une mort douloureuse. Je n'ai jamais vue un mec mourir de cette manière et cela même si j'ai passé plus de temps dans le désert que tout autre endroit réuni. J'en ai simplement vu le résultat, pas vraiment joli et cela même pour un homme comme moi. Par contre ça rend la chair cuite à point. Avec de la peau bien croustillante. Simplement délicieux

Vivant dans ce désert, personne ne peux vraiment deviner ce que j'ai dû faire pour survivre et surtout avec cet homme qui est avec moi. Cela n'est pas un moment triste de ma vie comme beaucoup qui la connaissent peuvent penser. En ayant vécu toujours cela c'était plus une habitude qu'une torture. Un homme me montrant toutes les pires souffrances pouvant être fait à n'importe qu'elle être vivant. Me donnant l'expérience d'une faim insoupçonnable ou toutes autre attractions qu'ils trouvaient à faire.

Mon coéquipier se mettant à me proposer d'aller rendre la mission, je lui réponds d'un « Ok ». Simple, sans véritable insolence ou signe de politesse sauf celle de répondre à sa demande, ce qui est déjà un bon point. Reprenant la route du retour, je me mets à trainer la bestiole à l'aide d'une ficelle. Après quelque temps de route je vois la petite, devenir toute rouge et cela malgré, la capuche de peau que je lui ai confectionnée. Laissant sortir un petit soufflement. Je pris un sceau puis fait apparaitre un grand tonneau puis un autre plus petit. Vidant dans une petite poche une partie du contenu qu'il stocke je le donne à Phénix :

Boit, d'après Hana il vaut mieux que je te file de l'eau que de l'alcool. Donc bois.

Moi je prends le gros tonneau puis en vide une bonne partit. Et comme certain dit, je bois au goulot moi. Montrant le tonneau à mon allier c'est comme si je lui faisais signe qu'il peut en prendre. Après tout à part la première intercalation cette mission s'est bien passée. Puis je ne peux en vouloir à un mec qui me provoque, alors que j'ai moi-même un caractère de bagarreur. La route fut rapide et sans encombre. La mission rendue, nous nous séparons sans vue de bastonnade, à mon grand regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yamada Mikoto
Informations
Messages : 131
Rang : C+

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] EmptyMer 10 Juil 2013 - 16:12

Nous étions en route, je gardais à l'esprit que notre rencontre avec Goren avait été corsé, mais que j'avais refusé de me battre, à vrai dire ça ne me ressemblait pas tellement, mais après mure réflexion j'avais préféré m'arranger pour que la mission commence en bons termes plutôt qu'avec une envie de nous entretuer. Même si durant le chemin de l'allée on pouvait sentir cette envie aussi clairement qu'on aurait pu deviner que cette mission serait d'une simplicité déconcertante. Combattre sans réelle motivation est une chose débile, mais qui permet de ce soulager, mais je faisais partit de ceux qui sont amoureux du combat mais essaient de ne pas avoir à croiser le fer. Non pas par peur, enfin si, mais par peur de ce que je pourrais faire subir à mon adversaire.

Sur le chemin du retour, en revanche, une ambiance plus amicale régnait, toujours aucuns bruits, on entendait encore le raisonnement du vent contre le sable, mais ce coup-ci il n'y avait plus ce sentiment maussade de mal entente, c'était un sentiment différent qui régnait, différent et bien plus agréable pour parcourir une longue distance à vrai dire. La brute Goren, qui n'étais absolument pas si débile que ça en vint même à me proposer de m'hydrater à l'aide d'une boisson alcoolisé à ses côtés. Bien que je n'étais pas le genre à boire en mission, ce coup-ci un verre pourrait changer beaucoup de choses et signifier ne serait-ce qu'un semblant de réconciliation. Mieux valait ça que rester en froid.

Après avoir bue une petite gorgée à ses côté nous nous remirent en route. J'aimerais dire dans la joie et la bonne humeur mais on ne pouvait pas vraiment dire ça. La bonne humeur était présente, mais aucun d'entre nous ne la faisait ressentir. Tous simplement parce que ça n'allait pas avec notre tempérament assez abrupte. A vrai dire nous étions deux combattants, et comme tous combattant qui ce respecte nous n'affichions pas nos sentiments. Et c'est ce qui faisait régner ce calme noiraude autour de nous.

Après un long moment à parcourir le désert à la marche. Enfin sauf pour la petite fille, nous arrivâmes enfin au village. Les gardes nous laissèrent passer à la vue de nos bandeaux et après avoir vérifié que ce soit bien nous. Sans perdre de temps nous allions effectuer notre rapport auprès du Kazekage. Ce vénéré Shinobi qui règne sur le village caché du Pays du vent. Après avoir effectué notre rapport et avoir été félicité pour avoir réussi notre mission. Nous nous séparèrent avant de retourner à nos habitats respectif. Enfin, j'allais plutôt en direction d'un night club pour me changer les idées pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mission rang C [Pv : Goren] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission rang C [Pv : Goren] Mission rang C [Pv : Goren] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission rang C [Pv : Goren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Oasis d'Eden-