N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Une belle valse [Ft. Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Gekei Tao
Informations
Messages : 9
Rang : C

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyDim 16 Juin 2013 - 20:14

- J'te vois souvent par ici ces derniers temps, sista'.

Je tournais la tête vers Hwarang, à la chevelure en bataille et à l'éternel sourire en coin. Oui, j'étais souvent dans le coin, ces derniers temps. Le coin en question étant le terrain d'entraînement. Pas que j'éprouve le besoin de m'entraîner, pour tout vous avouer. Juste que depuis peu, j'appréciais de voir les entraînements aux armes. Lances, haches, masses, épées. Surtout épées. Lames élégantes ou grossières, à une ou deux mains, rapides et létales ou lourdes et destructrices, il y avait quelque chose qui me fascinait.

- J'aime beaucoup les combats à l'épée.

C'était simple et concis, direct. C'était tout moi. Moi quand j'étais avec Hwarang ou d'autres proches du clan. J'avais tendance à perdre mes moyens avec des inconnus, à balbutier de façon pitoyable avant de rougir, me répandre en excuses, et justement, en trouver une d'excuse pour pas paraître trop ridicule dans ma prise de congé. Hwarang s'est accoudé à la barrière, et s'est intéressé au combat qui avait lieu. Silencieux, tous deux nous écoutions la symphonie d'acier se rencontrant, une et une autre fois.

Puis, le loup s'exprima, et juste avec son ton, je savais qu'il allait me raconter une histoire. Une histoire de clan.

- Tu sais, j'ai connu un Gekei qui aimait ça, les épées. Il disait souvent qu'il y avait rien de plus beau qu'une épée ensanglantée. Même si, après coup, j'sais pas si il parlait d'épées en métal ...

Il eut un sourire sardonique. Je fronçais les sourcils, un peu dépitée. N'empêche qu'il enchainait.

- Bref, c'pas le point. Rappelle-toi d'une chose, sista'. Les armes que tu vois là, c'est des outils d'Homme.

- Ah, parce qu'on en est pas, nous, des Hommes ?

Il se gratte la tête, avant de hausser les épaules.

- Tu vois ce que je veux dire, sista'. On est Gekei, on est "différents". Si on venait à utiliser leurs "outils", on finirait par oublier qui on est. Sauf qu'eux, ils oublieront pas ce qu'on est. Et ça te fera souffrir, j'te le dis.

J'ai rien trouvé à dire. On est restés là, sans échanger mot ni regard.

- Bon, j'vais faire un tour au glacier ... Si tu veux me rejoindre, tu connais le chemin, hein.

Je lui adressais un tout petit sourire.

- Commande une trois boules chocolat vanille praline.

Il me fait un clin d'oeil, alors que je suis sa silhouette. Silhouette qui disparait derrière un fourré, après quelques dizaines de mètres. Je me retourne vers le duel. Mais il s'est achevé, et les opposants se reposent, assis sur l'herbe.

Et je me sens terriblement ... seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyMer 19 Juin 2013 - 0:39

En temps normal je suis un homme assez occupé. Effectivement on me confie des missions, des dossiers à remplir et plein d'autres tâches diverses et variées à effectuer, mais là rien, le vide, le néant total. Je suis libre de faire ce que je veux. Depuis deux jours, personne n'est venu me réclamer quoi que ce soit. En un sens ce n'est pas forcément une bonne nouvelle, car ne plus être demandé signifie peut-être être désavoué. Quoiqu'il en soit, je vais profiter de ce temps libre pour me décontracter et faire ce que j'aime faire par dessus tout : glander. Pour ce faire, je me dirige vers le terrain d'entraînement numéro onze, toujours le même. Vous savez, celui où il y a mon arbre favori, celui-là même sur lequel j'ai gravé mon nom. Bref, une fois arrivé, je flâne un peu, somnole au pied du majestueux chêne puis me réveille et observe deux personnes s'affrontant en duel à l'épée. À défaut d'apprécier l'entraînement, j'aime voir les autres se tuer à la tâche. C'est pourquoi je reste attentif à leurs moindre faits et gestes. Intérieurement, je m'amuse d'ailleurs à critiquer ces derniers : « Plus à droite ! », « Non pas comme ça abruti ! Frappe plus fort », « Il fallait viser les jambes » : un vrai commentateur sportif ! Ce n'est que lorsque le combat se termine que je me permets de dire, ou plutôt de crier :
    « Hey, c'est déjà fini ? Battez-vous là ! »

C'était un peu ennuyeux là ! Les deux bougres peuvent faire mieux, bien mieux. Certes je ne les connais pas mais je suis persuadé qu'ils sont capable de plus que ça. Car là qu'on se le dise, l'affrontement était bref et peu intense. La déception se lit sur mon visage. Les deux gonz se barrent sans prêter attention à mon propos. Uh uh. Ils m'ont ignoré. Ou alors si ça se trouve il ne m'ont pas entendu. Dans tous les cas, je me lève et m'étire. Il n'y a pas à dire, je m'ennuie comme un vieux rat mort, et encore … Ça me choquerait pas d'apprendre que même un rongeur en décomposition s'amuse plus que moi actuellement. Je baille un coup, regarde à droite puis à gauche et vois une adolescente à la chevelure blanche. Elle a dû m'entendre. Pour le coup, je passe un peu pour un abruti et un taré. Histoire de sauvegarder ma réputation – ou du moins ce qu'il en reste – je vais l'aborder et faire le garçon un minimum civilisé – je dis bien « un minimum ». Afin de me donner une contenance, je toussote tout en m'avançant vers la fille.
    « Pardon mais je vous ai déjà croisé quelque part, non ? »

Non. Pour sûr, je ne l'ai jamais croisé. Sa dégaine ne me dit rien du tout ! Elle est sûrement nouvelle au village. Ou alors c'est la première fois qu'elle se pointe ici, au terrain d'entraînement.
    « Je me présente, Kitase Shinichi, shinobi de Kiri. »

Bon, en balançant mon titre comme ça, j'ai peut-être des chances de remonter ma côte de popularité et de ne pas passer pour un timbré auprès d'elle. L'opération : « Il faut passer pour un mec normal » commence bien pour le moment.
    « Tu es ici depuis longtemps ? »

Suffisamment longtemps pour m'avoir entendu crier comme un dératé je pense. En réalité, depuis tout à l'heure, je fais des remarques et pose des questions idiotes. Un peu gêné par la situation, je me gratte machinalement la tête. En fait, j'aurais dû laisser ma réputation de Noble Lutin partir en lambeaux, la seule chose que je vais faire en lui causant, c'est aggraver mon cas. En effet, je ne sais pas pourquoi, j'ai le pressentiment que je vais commettre des bourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gekei Tao
Informations
Messages : 9
Rang : C

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyMer 19 Juin 2013 - 13:41

Le cri retentit. Je me retourne, vive, vers sa direction, réflexe de survie. Je suis à cran, les sens à l'affut. Mais c'est juste un observateur un peu trop expressif qui s'exprime. Oui, j'suis bête ... Si il y avait quelque chose qui tenait vraiment à me tuer, il me ferait pas le plaisir d'être aussi bruyant. N'empêche, maintenant que la valse du siècle (ironie, quand tu nous tiens ...) est achevée, je me surprends à le dévisager. La distance qui nous sépare est prudente, mais c'est stupide de résonner en ces termes. Nous sommes à Kiri. On est pas en état de guerre. Alors. Pour. Quoi. Je. STRESSE ?!
Vagabonde, encore Vagabonde ...

Il s'étire, regarde à droite et à gauche, me remarque. Ah. J'affiche un visage aussi neutre que possible. Et je fais genre que je l'ai pas vu, que je regardais autre chose dans sa direction. Je tourne la tête dans la direction opposée, l'air de rien. Trop tard. Il s'approche pour engager la conversation. Enfin, c'est comme ça que ça se passe, nan ? Je suppose que ça doit être de ma faute, si ça arrive. Après tout, je n'aurai pas dû le regarder. Là, j'ai limite l'impression que ça l'oblige à venir me parler. Je me sens un peu gênée pour lui, 'fin je crois. J'avais pas prévu de socialiser aujourd'hui.

Il me demande si on s'est déjà croisés. Je le fixe, sans répondre. Elles sont 'achement longues ses oreilles, n'empêche ! Il enchaîne et se présente, comme quoi il est shinobi. C'qui est pas étonnant dans un village à vocation militaire, si vous voulez mon avis. Puis ensuite, il me demande si ça fait longtemps que j'suis là. Et bah devinez quoi ?
Je me contente toujours de le fixer, mine perplexe. Je le fixe, et il me fixe. Et je reste toujours aussi silencieuse. Ca devient franchement gênant cette situation, et pas que pour moi !
Mais, que suis-je censée répondre ? Je ne sais pas. J'ai pas l'habitude, j'ai envie de dire ... Mais, c'est vrai que je pourrai me contenter de répondre à ses interrogations. Ca pourrait être un bon départ, nan ?

Je crois bien.
N'empêche que je continue de le fixer, sans ciller. Jusqu'à ce qu'une poussière atteigne ma pupille, et que mes cils battent à plusieurs reprises pour la déloger. Merde.

- Je crois que j'ai perdu ...

Une réplique qui est tout à fait hors contexte. On n'était pas en train de jouer à se fixer là, nan ? Il va me prendre pour une fille chelou ... Heureusement qu'il sait pas encore à quel clan j'appartiens. Ça serait un coup à ce qu'en plus de folle, il me considère dangereuse. Je rougis, j'crois que je perds mes moyens. 'faut que je réagisse ! Je lui tends ma main, un peu trop abruptement.

- Moi c'est Tao, j'crois que je suis kunoi ... chi.

Ça m'a coûté un gros effort.

- Je ne crois pas vous ... connaître. Et, six mois, c'est long pour vous ? Si ça ne l'est pas, alors nan, je ne suis pas là depuis long.

Whah, exploit. On essaye de faire un tout petit dernier effort ?

- Z'avez l'air de vous y connaître. Vous êtes épéiste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyJeu 20 Juin 2013 - 18:43

Bizarrement elle ne me répond pas. Cette fille est-elle sourde ou bien ? … Non. Je ne pense pas. Elle me fixe étrangement. J'ai l'impression que c'est une sorte de défi qu'elle me lance. Vous savez, c'est un peu comme dans ces cours de récréations où les enfants s'observent en chien de faïence afin de se tester. Le premier à cligner des yeux ou même à les baisser à perdu. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas jouer à un jeu aussi stupide – au moins quinze ans – mais ce n'est pas grave. Je relève le défi ! Je ne suis pas le genre d'homme à baisser les yeux, surtout si c'est face à une femme. Question de principe, je dois gagner. Et cela tombe bien car j'étais plutôt doué à ce jeu, étant petit. Bon, comme dit précédemment, cela fait longtemps que je n'ai pas réitéré l'expérience et je dois avoir perdu un peu de mon talent mais cela ne change rien. Je dois gagner, je veux gagner, je vais gagner. Je la regarde. Elle me regarde. Nous nous regardons. Le temps passe, nous avons vraiment l'air de deux parfaits abrutis mais qu'importe au fond. Je ne compte pas m'arrêter. Elle non plus à ce que je vois. Finalement, je ne sais pas trop pourquoi, elle cligne des yeux. Je manque de peu de m'écrier : Ah ah ah ! Tu as perdu, petite nature ! Mais étant un Noble Lutin – et sachant que je me suis légèrement tapé la honte tout à l'heure – je m'abstiens. Un être aussi supérieur que moi se doit de faire preuve de classe. Ainsi, j'acquiesce simplement de la tête.
    « Je crois bien aussi. »

Bref. Tao se présente. C'est vraisemblablement une kunoichi de Kiri – non jure ? En même temps quoi de plus normal me direz-vous. Elle me tend la main et je m'empresse de la lui serrer. La kunoichi de la brume m'informe que cela fait environ six mois qu'elle est ici.
    « C'est long tout en étant assez court. En fait c'est assez court quand on y pense mais en même temps six mois, c'est une demie année tout de même. C'est donc très long. Mais définitivement pas assez long car je ne t'ai jamais croisé... »

Euh … C'est moi ou ce que je viens de dire n'a aucun sens ? … Je me gratte la tête, réfléchis quelques instants, me remémore mon propos dans son entièreté et conclus intérieurement par un : « Oui, ça ne veut rien dire. » Pour comprendre cette tirade il aurait fallu que vous ayez : Ou bien avoir l'esprit tordu, ou bien avoir un décodeur spécifique intégré. Le genre de truc que seul les infirmiers ont après avoir travaillé des années avec des personnes atteintes de troubles mentaux majeurs. J'espère pour Tao qu'elle n'a ni l'un ni l'autre. Moi qui voulais l'aborder pour ne pas qu'on me prenne pour un fou, c'est raté je pense. M'enfin ! Tout espoir n'est pas perdu. J'ai encore mes chances. Peut-être que je peux rattraper le coup. Pour cela, je peux toujours invoquer mon grade et mes capacités, ça fait toujours jolie auprès de la populace. Et cela tombe bien car Tao a sut reconnaître mes – quelques – talents de sabreurs. Ah ! Je vais sûrement gagner des points de popularité – je reste prudent et dis sûrement.
    « En effet. Je suis le premier épéiste du village. Et toi tu as l'air douée dans … Euh... »

Et merde. J'ai encore fait une connerie. Je les accumule aujourd'hui. Je savais que j'aurais dû rester sur moi.
    « T'es douée en quoi en fait ? »

Autant la jouer franc-jeu et lui demander explicitement. De toute façon, je sens que si je tente encore d'improviser quelque chose, je vais passer pour plus fou que je ne le suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gekei Tao
Informations
Messages : 9
Rang : C

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyMer 26 Juin 2013 - 20:25

J'ai cligné des yeux. Une fois. Sa deuxième réplique avait beaucoup de sens. Tellement de sens, un sens si unique et puissant ! Qu'il m'échappait. To. Ta. Le. Ment. J'ai jamais été douée pour les sous-entendus et autres insinuations que les gens bien pensants aiment employer entre eux. Je devais pas être bien pensante, vu que ce qu'il disait échappait à ma compréhension. Mais une ne peut passer pour plus sotte qu'elle est, alors je décide d'adopter une réplique tout aussi nébuleuse.

- Oui, de toutes façons, le temps, c'est quelque chose qui n'a de sens que pour celui qui veut lui en donner.

Et toc, balle renvoyée ! T'en penses quoi, là ?!

Bref, il enchaîne sur mon autre réplique. J'aurai pas dû la dire, ça lui donne matière à parler ... Et moi, j'veux juste être tranquille de mon coté. Et rejoindre Hwarang et la glace qu'il m'a commandé. J'en baverai presque, si ce n'était pas indécent. Bastion, Vagabonde. Recentre-toi sur ce qu'il a dit. Épéiste ? Bon, j'avais visé juste. Au hasard, mais quand même juste. Il a dit qu'il était le premier ? Est-ce que ça veut dire que c'est le tout premier à avoir compris dans quel sens on tenait une lame dans ce bled, ou est-ce qu'il était le plus puissant d'entre eux, donc le premier en terme de puissance ? Dans un cas, ce bonhomme m'avait l'air d'être un vil menteur, et dans le deuxième, bah ... Pareil. Ou sinon, y'en avait qu'un d'épéiste, c'pour ça qu'il était le premier. Mauvaise langue, moi ? Hu ... J'sais pas, j'pense pas, nan ? 'fin, il a pas l'air 'achement redoudable quand même, vous pensez pas ?

Maintenant que j'y pense, je suis méchante. Y'en avait au moins trois d'épéistes, les deux gus sur le terrain d'entraînement ayant un truc pointu à la main. Finalement, je hoche la tête, neutre. Et il me demande en quoi je suis douée, moi ? Première pensée : Je suis douée dans l'art de rougir. Mais c'est pas très utile, et ça doit être la réponse qu'il attend. Mais ... En quoi j'suis douée alors ?

- Heu ... J'suis douée avec des baguettes ..?

... Nan mais t'es sérieuse Vagabonde ? Tu sais très bien qu'il parle pas de ça, qu'il parle de tes talents dans le combat !

- Oh ah ... Oui, oui, désolée ... J'veux dire, heu, j'crois que, heu, j'suis douée ... Avec mes bras ...

Plus vague, tu sais pas faire ?

- Mais sinan, sérieux, j'sais très bien rougir, r'garde ..!

... Je suis au fond du gouffre.
Si je me barre en courant, là, est-ce que j'aurai l'air définitivement chelou ..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] EmptyMer 26 Juin 2013 - 22:28

La citation du jour est la suivante : le temps, c'est quelque chose qui n'a de sens que pour celui qui veut lui en donner.
J'avoue être sur le derrière. Autant de prose, de poésie et de classe dans son propos. Cependant ce qu'elle dit est à la fois vrai tout en étant faux. Nous pourrions philosopher des heures sur le sens que peut avoir le temps et la représentation que, nous, simple mortel en avons mais je vais éviter de développer des théories trop complexes et cela pour trois raisons : D'une cela serait ennuyeux à mourir. De deux, cela n'aurait aucun intérêt car ni vous ni moi ne comprendrions le sens profond de toute cette pensée. Et de trois … Bah. De trois quoi. Je me contente ainsi d'hocher la tête et d'acquiescer à sa remarque ô combien pertinente. Ce geste de tête est un moyen moins péteux pour moi de répondre : « M'oui m'oui, cher consœur, je suis tout à fait d'accord avec votre propos ! » Puis nous en venons au fameux moment où elle est censée me dire dans quel domaine elle excelle. Dans un premier temps, elle affirme être doué avec les baguettes. Euh. What ? Je n'ai pas tout à fait compris ce qu'elle essaie de me dire. Il y a un message subliminal quelque part ou bien ? … Je le regarde avec insistance et grimace un peu. Des baguettes ? C'est quoi de baguettes ? De quelles baguettes elle parle ? De pain ? Celles avec lesquelles on mange ou bien les baguettes qui servent à se battre – les armes plus communément appelées bâton ou bô. C'est sûrement car elle me voit perplexe qu'elle trouve autre chose à dire. Elle poursuit donc et se dit forte avec « ses bras ». Bien. On avance déjà un peu plus et là au moins j'ai compris quelque chose. Enfin, Tao termine avec ce qui semble être une petite boutade en disant qu'elle sait très bien rougir.
    « En effet tu es très douée dans ce domaine, j'ai pu constater. Et c'est bien d'être forte avec ses bras, très bien même. Tu sais, j'en ai connu qui étaient très forts avec leurs pieds. »

… Le pire c'est que ce n'est pas une blague. Certes je le dis en riant mais j'ai vraiment connu des gens comme ça. Leur style de combat était d'ailleurs unique. Il est vrai qu'il n'était pas très travaillé voire même un peu fouillis mais on ne pouvait pas lui reprocher d'être peu efficace. En effet, si mes souvenirs sont bons, les membres de cet école était de vrais bêtes, de vrais tueurs – c'est une façon de parler bien sûr. Je me demande d'ailleurs quel est le style de combat de la jeune femme qui se trouve devant moi, la fameuse Tao. C'est une kunoichi de la brume et elle est spécialisée dans le combat au corps à corps de ce que j'ai compris, elle doit donc forcément avoir un style de combat bien particulier.
    « Bon la tomate. Tu me montres ce que tu sais faire avec tes petits bras musclés ? J'ai bien envie de voir ce que tu sais faire. »

Tomate … Rouge. La fille qui rougi. Ah ah ah. Vous avez compris la blague ? C'était bien trouvé hein ? C'était drôle même, n'est-ce pas ? Avoué que vous avez aimé ? Non ? … Non ? … Non. Bon. Okay j'avoue c'était nul et totalement convenu comme boutade mais ce n'est pas grave. Personne n'est parfait. Et en ce qui me concerne, je suis loin, mais alors vraiment très loin, d'être ne serait-ce que « normal ». Cela-dit je dis ça mais Tao non plus est loin d'être normal. C'est peut-être une caractéristique des gens de Kiri : Ils sont tous chelous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une belle valse [Ft. Shinichi] Une belle valse [Ft. Shinichi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une belle valse [Ft. Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-