N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyVen 14 Juin 2013 - 22:50

C'était le samedi matin et comme me l'avait demandé mon nouveau sensei, je me dirigeais vers l'hôpital avec ma mère. Comme la petite fille que j'étais, je la tenais timidement par la main alors qu'elle m'entrainait vers l'impressionnant bâtiment blanc se dressant au travers du village, non loin du palais du mizukage et de l'académie ninja.
Alors que nous nous approchions de plus en plus de l'imposant édifice, ma vision commença doucement à se redresser vers le sommet de ce dernier. C'était la première fois que je venais ici et je me mis à observer la façade. Cette dernière était criblée d'une multitude de petites fenêtres, il y en avait tellement que je ne parvins pas à les compter jusqu'à ce qu'on arrive à la porte vitrée de l'entrée de l'hôpital, mais une chose était pratiquement certaine, une grande partie d'entre elles étaient des chambres pour les patients de la clinique.
Je me raclais la gorge alors que nous entrions et je glissais timidement la main dans celle de ma mère légèrement apeurée. Je n'aimais pas les hôpitaux. Ils étaient froids et représentés pour moi la souffrance, la mort, la peur, la tristesse ... Brefs des sentiments qui n'avaient rien de joyeux. De plus, l'odeur était assez difficile à supporter, mais je devrais pourtant le faire.
Ma mère se pencha alors vers moi et me parla doucement, dans un léger chuchotement :


"Tu vois l'ascenseur derrière toi ? Tu vas aller jusqu'au 4ème étage ! Le docteur que tu cherches se trouve là-bas ! Tu n'auras qu'a demandé au service d'étage de t'y conduire ! Tu peux dire que tu es ma fille s'il y a un souci, on me préviendra !"


Elle me regarda avec un petit sourire, ses yeux bleu ciel ce mélangeant dans les miens alors que je hochais vigoureusement la tête pour approuver ses paroles. Elle posa délicatement sa main sur ma tête et déposa un baiser sur mon front :


"J'y vais ! J'ai des patients à voir !"


Puis elle s'éloigna doucement vers les vestiaires me laissant livrés à moi-même. Je poussais un long soupir et prenant mon courage à deux mains, je m'avançais vers l'ascenseur où j'appuyais sur le bouton d'appel. Les quelques secondes qui s'écoulèrent avant que la porte ne s'ouvre me parurent une éternité et je m'engouffrais dès leurs ouvertures dans le compartiment exigu que représentait la cage de l'ascenseur avant de me souvenir que je devais appuyer sur le bouton de l'étage ou je devais me rendre.
Un léger soubresaut ébranla alors la machine quand elle se mit à gravir les étages et nous voila partie pour une petite balade vers les cieux.
C'est une mélodie qui annonça l'ouverture de la porte et j'en sortis aussi rapide que si je fuyais la mort avant de me retrouver dans un couloir entièrement blanc et sans aucune ouverture donnant sur l'extérieur nulle part. Finalement, l'ascenseur était peut-être mieux. Je commençais à paniquer, ne me sentant vraiment de plus en plus mal à l'aise dans ce lieu, aussi, je me précipitais vers la première infirmière que je croisais pour lui demander mon chemin d'une voix légèrement crispée :


"Excusez-moi madame ... Je cherche le docteur Jisetsu s'il vous plait !"


La dame m'indiqua alors l'une des portes et je me précipitais vers cette dernière ou je me mis à tambouriner à la porte cherchant une échappatoire à ce lieu confiné.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyMer 19 Juin 2013 - 19:05

C’est l’printemps c’est l’printemps. T’vois, y’a des osiaux qui brêlent partout, ça grouille de couleurs tellement qu’on pourrait en inventer de nouvelles, y’a du soleil, pas trop fort. Pas trop chaud. Quelques nuages servant d’hypothétique protection face à d’éventuels UVs, dans un ciel qui reste cependant assez dégagé. L’herbe n’a jamais été aussi verte, la brise aussi douce. Mais moi. Bah. Je suis obligé d’être dans mon bureau, à l’hôpital. C’est décidé, demain je donne ma démission. Quoi ? J’aurai dû prendre un congé ?

Bon, répétons.

***

Soleil. Yeux qui bougent. Réveil. Regarde le cadran de mon réveil. Neuf heures. Journée s’annonçant extraordinaire. Un mélange entre rien branler et exploration des territoires avoisinants en recherche de belles découvertes. J’ai déjà informé le centre que j’viendrais pas demain. Donc aujourd’hui. Puis. J’me souviens d’un truc. Merde.
Facepalm.
Je me lève, malheureusement. Kimono, cuisine, café. Remonte à l’étage. Je lave mon visage, sermonnant au passage. Téléportation au bureau.

***

En gros, j’m’étais souvenu d’une promesse que j’avais faite à mon élève. Ou plutôt, une proposition. Nah, une invitation, sur un ton sous-entendu d’obligation. En gros, je m’étais conduis moi même au gâchis de cette merveilleuse journée qui s’annonçait. Ma bonté de cœur me fera défaut un jour. JE POURRAIS PAS FAIRE COMME TOUS LES JÔNINS KIRIJINS ET TRAITER MES ELEVES COMME LA MERDE QU’ILS SONT ?

La réponse est bien évidemment non, mais c’est pas grâve. Pour me détendre je m’étais mis de la Raeggaë. Musique de jeun’s paraît-il. Bah ouais, je suis toujours un jeune moi que croyez vous. Je viens tout juste de passer à l’âge d’adulte. Si ça se trouve un jour vous me retrouverez en boîte, entrain de draguer une nunuche la casquette à l’envers.

Quoique. Enlevez-vous cette idée de la tête, ça vaudrait mieux.

Manquant de m’allumer un joint de Marijuãna pour accompagner cette musique enjolivante, je fus interrompu en plein travail acharné –SISI- par un tapotement régulier, légèrement nerveux, à ma porte. Faisant taire ma stéréo, je dis :

  • Entrez.


Je vis donc la petite Samui apparaître. Elle avait bien fait de ne pas manquer à mon appel, dans le cas échéant , de notre prochaine rencontre aurait bien pu résulter une fatale mort de cette dernière, dans des circonstances totalement inconnues et aléatoires.

Mais chassons ces idées néfaste de ma tête. Après tout, elle est venue. Accompagnant mes paroles de ma dextre qui lui demandait de s’asseoir sur une chaise j’entamais illico le sujet de notre rencontre. Pas d’temps à perd’ !


  • Alors, déjà, montre moi ton pieds, là où ça t’handicape. Alors, dis moi. C’est un symptôme de naissance ? Tu t’es fait ça étant petite ? C’est dû à quoi et a tu déjà essayé de la traiter, comment et avec quoi. Ca fait un peu trop de questions donc je peux te répéter si nécessaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyMer 19 Juin 2013 - 23:33

Lorsque j'entendis la voix de mon sensei m'indiquer de rentrer, je me précipitais dans la pièce et sans attendre je me dirigeais vers l'une des fenêtres rassurait par la présence d'un vue sur l'extérieur. Un soupir de soulagement m'échappa alors que je me tournais vers mon professeur en rougissant, je m'avançais vers son bureau :


"Bonjour sensei ! Excusez-moi pour mon comportement !"


Puis, sans attendre, il se leva et m'indiqua le divan d'examen vers lequel je m'avançais timidement avant de retirer mes chaussures et de me glisser dessus.
Ma cheville était solidement empêtrée dans mon attelle et je la défis pour que le médecin puisse l'examiner.
Il me posa alors diverses questions auquel je répondis en rougissant :


"J'avais cinq ans ... Mon pied s'est coincé dans un trou de lapin alors que je faisais de la luge et en glissant ça m'a déboité le pied et sectionné une partie des ligaments de la cheville. Mon péroné s'est fracturé à ce niveau-là !"


D'un geste de la main, je lui indiquais ma cheville à l'endroit exacte ou je portais encore une cicatrice.


"On m'a opéré et pratiqué une bonne dizaine de ninjutsus médical mais rien à faire ! Ma mère est médecin, elle travaille dans cet hôpital !"


Je n'aimais pas trop que l'on regarde ma blessure et je tentais timidement de retirer ma jambe de la main de mon sensei en la recouvrant légèrement par pudeur.


"On n'a essayé pas mal de choses pour me guérir mais ma mère pense qu'on ne peut plus rien faire et que continuer à chercher serait de l'acharnement inutile !"


Je finis par lui retirer ma jambe des mains et je le regarde dans les yeux :


"Maintenant, je suis habituée ! C'est douloureux et j'apprends à vivre avec la douleur ! J'essaye de faire en sorte que ça ne me handicape pas trop pour mon avenir !"


Je ne lui dis pas que je n'ai pas parlé de ces douleurs à mes parents, il n'a pas besoin de le savoir après tout.
Je ne sais pas ce qu'il compte faire non plus et je ne vois pas de toutes les façons comment il peut s'y prendre pour "m'aider".
Un petit soupir s'échappe alors de mes lèvres et timidement, je redresse mes yeux vers lui sans parler. Une minute s'écoule et finalement, je lâche un petit :


"Vous pensez avoir une solution pour mon problème sensei ? Car si c'est le cas et que ça peut me soulager un minimum, j'avoue que je ne suis pas contre !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyLun 24 Juin 2013 - 21:03

Il faut tout d’abord souligner que lorsque je lui dis d’entrer, la petite fille se précipita tel une folle vers l’une des baies vitrées donnant sur Kiri et broncha un bon coup avant de se tourner vers moi. Et bah, elle a vraiment un truc qui cloche, Sûrement un ‘bleme avec les hospices. Ah, ces enfants d’aujourd’hui, c’est décevant. A son âge j’aurais rêvé visiter un hôpital et discuter avec des toubibs. Ca m’aurait tellement fait d’expérience pour mes ambitions futures. En plus j’aurai pu étudier quelques sérums, poisons, antidotes et toute la clique. Bref, tout bénef.

Mais soit. J’allais donc examiner la petite. Tenant sa cheville dans une attelle, elle dût la défaire pour que je puisse l’examiner pleinement, avant de poser cette flopée de question auxquelles elle tâcha de me répondre avec plus ou moins de précision. Ainsi donc, la blessure était bien loin d’être anodine. C’est même un miracle qu’elle ait pu la garder en un morceau, vu les circonstances et son âge lors du drame.

Ah mais après, je comprends pourquoi elle est toujours handicapée... Ninjutsus Médicaux. Pour une blessure de ce genre. Sérieusement, où est-ce que ces mecs apprenaient leur boulot ? Une boucherie ? En plus c’était sa mère, une « doc ». Désolé madame, mais vous avez encore du chemin à faire ici ! M’enfin, tout le monde ne connaît pas aussi bien le corps humain que moi, et l’opération, si il y’a opération, restera tout de même très difficile.

Retirant sa jambe de ma main, elle affirma que sa mère pensait qu’il n’y avait plus rien à faire. C’est sur que si tu utilise de l’irou no jutsu pour soigner une perte de ligaments et une fracture de péroné qui date, t’arrivera à rien ma grosse. Donc ouais, acharnement inutile. Franchement, priver cette fillette de son avenir en tant que ninja. Tss.

M’enfin, je vais essayer de remédier à ça. J’ai déjà une idée derrière la tête. Disant que sa scarification la faisait souvent souffrir, elle ajouta qu’elle était prête à toute solution pour guérir.

  • Tu as dit que ta mère était médecin. Va la chercher.


Bon, il est temps de chercher où j’ai planté ce truc. Expérimentation X-66. Mes doigts fébriles parcourent l’étagère qui me sert d’entrepôt pour mes trouvailles pour finalement tomber sur ce que je cherchais. Yuki venait juste de revenir avec sa mère alors que je tenais l’objet en main. Et l’objet était un... Os kaguya assez spécial.

  • ’jour. Alors, j’ai fait venir votre fille pour lui trouver une solution à son problème. Or, il y’en a un. Je ne sais pas qui a été en charge de votre fille, vous surement, mais il y’a eu mauvaise gérance du problème. L’irou no jutsu ne sert plus à rien pour des cellules qui ont cessé de fonctionner. Or, un ligament sectionné ou un os fracturé depuis longtemps a cessé de fonctionner. Les cellules ont cessé de marcher, et donc impossible de les recomposer, donc de soigner. J’espère que je vais assez lentement pour vous.


De toute façon, on connaissait déjà ma réputation d’homme froid avec mes collègues dans cet hôpital. Etant une des personnes connaissant le mieux son domaine à Kiri, ça me faisait vraiment chier de voir autant d’incompétence. Mais c’est pas mal, au moins Yuki découvrait la facette sombre de Jisetsu Xaldin.

  • Ce que je tiens dans ma dextre est un os Kaguya spécialement adapté par ma personne. Il a la faculté de s’adapter à tout type d’organisme, et donc de se greffer à n’importe quel os sans problème. Ca va servir pour réparer son péroné. Quant à ses ligaments... J’effectuerais une transplantation des cellules d’un autre ligament encore fonctionnel chez elle, et accélérerait sa composition grâce à mon pouvoir Jisetsu. Pour faire simple, l’irou jutsu ne servira qu’à souder les cellules entre elles et les régénérer. Il y’a certaines situations où on exige plus que des capacités de ninja, mais bien la capacité de penser.
    Néanmoins, même si cette opération est quasiment sans risque, c’est possible qu’elle ne marche pas. Et pour tout dire, même si je peux ressouder les ligaments, cet os est une pièce unique dans son genre...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyLun 24 Juin 2013 - 22:54

Je regardais mon professeur alors qu'il examinait ma jambe. J'étais d'ailleurs bien silencieuse durant tout le temps que dura l'examen, l'observant traçait de mince ligne sur l'endroit ou se trouvait ma cheville, ressentant parfois les petits afflux de chakra qu'il envoyait à travers ma peau et obéissant à chacun des mouvements qu'il me demandait de faire pour pouvoir voir quel était mon angle de mobilité actuel.
Je le vis froncer des yeux à plusieurs reprises et recommencer plusieurs fois les mêmes manipulations avant de finalement se retirer quelques instants comme pour réfléchir. Je profitais de cet instant où il semblait avoir fini son examen pour me rasseoir sur le rebord de la table et continuait en silence attendant son verdict.
À mon grand étonnement, il me demanda d'aller chercher ma mère et sans trop comprendre, je me suis levée et restant pieds nues j'ai regagnée le couloir en boitillant avec appréhension pour trouver l'infirmière que j'avais croisé quelques instants auparavant :


"Excusez-moi madame ... Le docteur Jisetsu à besoin de voir ma maman ... C'est le Dr Samui Yûko ! Est-ce qu'il y a moyen de la contacter plus rapidement qu'en allant dans son service s'il vous plait ?"


L'infirmière me répondit d'un oui affirmatif avec un petit sourire et fit appeler ma mère par les interphones de l'hôpital. En moins de cinq minutes, cette dernière arriva affolée à l'étage et se jeta sur moi :


"Yuki !!! Il y a un problème ?"


Elle n'avait pas l'air rassuré du tout et je m'empressais de faire en sorte qu'elle regagne son calme :


"Tout va bien maman ! Mon professeur veut juste te parler ... Je ne sais pas de quoi par contre ..."


Je ne m'attendais pas du tout à ce qui allait suivre car regagnant le bureau de Xaldin, je retournais m'asseoir sur la table d'examen qu'il m'indiqua d'un petit signe de tête et l'observait en silence quant il commença à s'en prendre à maman. Je ne m'attendais pas du tout à ça et je m'apprêtais à intervenir, mais maman montra qu'elle savait très bien se défendre tout seule, le coupant dans ses paroles odieuses, elle ne se démonta pas un seul instant lorsqu'elle lui parla :


"Professeur Jisetsu, si vous portiez un peu plus d'attention à vos collègues vous sauriez que je ne suis pas medic nin, mais une médecin ordinaire contrairement à vous !"


Elle arrêta de parler quelques secondes et sortit un stylo de sa poche intérieur commençant à tracer un schéma représentant un pied avant de reprendre son discours :


"Ma fille a été immédiatement prise en charge dés lors qu'elle s'est fait cette blessure ! Sa grand-mère présente au moment de l'accident à appliquer un ninjutsus Hyouton sur cette dernière pour lui éviter de trop grande douleur et éviter que le membre ne gonfle ! Elle a été ensuite transportée à l'hôpital où je me suis occupée d'elle comme j'ai pu avec les moyens du bord ! Le souci c'est que Yuki no Kuni, nous n'avions pas de Medic nin ! Ce dernier à dû être mandaté d'un autre pays et à mis un mois avant d'arriver, car comme vous pouvez le constater, l'avenir d'une petite fille n'est pas la chose la plus importante dans le monde dans lequel nous vivons et Yuki était intransportable en l'état !"


Elle s'arrêta pour reprendre son souffle et tendit le schéma au jeune homme :


"Voici l'opération que j'ai réalisée en attendant le medic-nin, car je ne pouvais délibérément pas laisser ma fille dans cet état-là ! Je lui ai broché le péroné pour permettre aux os de se ressouder, mais je n'ai malheureusement rien pu faire pour les ligaments. L'état dans lequel vous la voyez actuellement et le résultat de la chirurgie que j'ai pratiqué sur elle, car je n'ai rien pu faire de plus à l'époque ! Quand le medic nin est arrivé il était déjà trop tard. Il a tenté l'irou no jutsus sans grand résultat et a essayé des techniques sceaux diverses et varié ! Après quelques conseils il nous a envoyé voir une bonne dizaine de medic nin mais l'encore il était trop tard ! Ils ont tous tenté quelques choses mais les cellules comme vous l'avez dit avaient déjà cessés de fonctionner ! C'est moi qui ait décidé d'arrêter tout ce grabuge autour de Yuki car il était complétement inutile ! Aujourd'hui elle vit avec ce handicap et si vous avez une solution à nous proposer qui peux réellement marcher sans la faire souffrir, alors nous sommes preneurs !"


Son ton était ferme ,sa voix assurée et la fin se firent presque suppliantes. C'était la première fois que je voyais ma mère s'exprimait ainsi et je sentais qu'elle avait les larmes aux bords des yeux alors je me levais pour aller me serrer contre-t-elle et l'embrasser tendrement alors que le jeune médecin nous montrer un os bien spécial. J'avais à peine entendu le nom des Kaguya que j'étais tout excitée. Ne m'en cachant pas une seconde, je pris la parole :


"Ça veut dire que je pourrais faire comme les Kaguya et faire sortir des os de ma jambe professeur !!! Ça serait trop fun !!!"


Mais ma mère posa une main sur mon épaule pour me calmer immédiatement :


"Vous dites que cette pièce est unique en son genre ... Et d'après votre ton, je comprends qu'il y a des ....Conditions pour que vous pratiquiez cette opération ..."


Elle posa ses deux coudes sur la table et le regarda droit dans les yeux :


"Je vous écoute ... Qu'elles sont-elles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 15:17


Bon, à vrai dire j’avais peut être un peu forcé sur la femme. Mais elle n’avait que ce qu’elle méritait ! Et ça reviendrait au même si elle avait chargé d’autres personnes de s’occuper du cas de Yuki. Après tout, elle est médecin, elle peut savoir si quelqu’un est bon dans son travail ou pas rien qu’en le regardant. Et dans son cas.... ‘fin perso je donne pas cher de sa peau la meuf. En fait Yuki doit me mentir, si ça se trouve c’est une infirmière.

Manquant alors de lui dire « Va m’chercher un café chaud Raoul ! », j’écoutais la meuf se défendre comme elle pouvait. Tu m’excuses gros, mais je préfère savoir qu’un poison peut affecter les vecteurs sensoriels que de savoir que Jean-Christelle le gay de l’hospice a joué à touche pipi avec Marie-Marie, ou que la boule Samui n’est pas foutue de malaxer son chakra. En gros, si tu veux, va écrire un livre, pends toi, crie ô monde cruel, rien à cirer. Estime-toi déjà heureuse d’avoir la possibilité de parler à un être qui t’es supérieur comme moi. Et pis, sérieux, c’pas ma faute si t’as pas su éduquer ta p’tite hein. Ca prouve que t’es tellement nulle dans ton domaine. Elle sait pas différencier science médicale et Eisenin. En gros, je pense qu’elle tient tout de sa mère.

Quoi ? Moi une ordure ? Estimez-vous heureux que je lui dise pas ça en face, elle n y survivrait pas la pauv’.

Mais wut ? En plus elle me dessine là. Sérieux, c’est l’hôpital de la brume sanglante, pas les télètubbies en congé d’art. M’enfin, elle remonte de 0.0000001 % dans l’échelle de mon estime vu que vraisemblablement, c’pas elle qui a traité sa fille. Et estime toi heureuse que ta daronne ait foutu d’la glace sur c’te blessure, hé. Parce que si vous êtes pas foutus d’faire ça, c’plus votre qualité de medecin dont il faut discuter. C’est votre droit d’être admis en tant qu’être humain civilisé.

M’en tout cas, elle confirme quelque chose. Il y’a bien eu application de Ninjutsus Médicaux. Et ce bien trop tard. Résultat beh. Ca n’aura servi à rien.

  • Euuh. Votre fille souffre hein. Grabuge ou pas, si j’avais un gosse je me serais tué pour qu’il ne ressente rien.


Venais-je juste de dire cette phrase, que Yuki alla se blottir contre sa mère. Hanw, c’est chou, la petite samui qui viens réconforter sa pôtite momaan. J’en pleurerais presque.

Ou pas.

Me contentant de rire après avoir entendu les deux dernières phrases des deux femmes se trouvant dans mon cabinet, je répondis :

  • Pour les os qui sortent du corps, on repassera parcontre. Et puis, tu te doutes bien que faire comme les kaguyas, ça doit faire mal. Personnellement je n’aimerais pas. – Résumons donc si vous le voulez bien. J’ai dix huit ans, toute ma santé, je suis jônin et médecin, et l’argent coule à flot. Que pourrais je demander comme conditions... Vraisemblablement, rien. Yuki fait partie de mon équipe, et elle n’est pas la seule que j’essaye d’aider. Si je disais ça, c’est tout simplement parce qu’il n’y aurait pas de deuxième chance. De plus, comme dit, même si il n’y aucun risque potentiel, il y’a des risques pour que l’opération échoue, plus ou moins radicalement. Ca peut aller de l’échec total jusqu’aux quelques petites séquelles, comme des faux aléatoires.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 23:17

Les paroles de mon sensei étaient en train de s'inscrire dans mon esprit : « Ça peut aller de l'échec total jusqu'aux quelques petites séquelles, comme des faux aléatoires. » Et alors je me suis redressée. Je me suis avancée vers mon sensei et j'ai plongée mes yeux dans les siens avant de parler en faisant preuve d'une maturité que je ne me connaissais pas. Fini, les petites blagues sur les Kaguya, car au final, je n'étais pas idiote et Aoji m'avait expliqué un peu son pouvoir. De plus, je n'avais pas envie que ça, soit ma mère qui prenne la décision, car sinon, on risquerait de lui reprocher comme venait de le faire mon professeur à l'instant. J'avais toujours pensé que ma mère avait fait les meilleurs choix pour moi quand j'étais petite et que j'avais eu cet accident, mais maintenant, j'étais assez grande pour choisir même si la décision finale lui revenait :


« Quels sont les risques sensei ? Les pourcentages de réussite ? »


Je me tus quelques secondes avant de poursuivre :


« Et si l'opération rate, est-ce que cela m'empêchera de devenir une shinobi ? »


Soyons bien clair là, ce mec ... Enfin non, mon supérieur, mon professeur, allait me trifouiller l'intérieur des deux jambes, ben oui fallait bien prélever les cellules des nouveaux tendons quelques parts, je suis hein, pour essayer de réparer ma deuxième jambe. Ce n'était pas une opération facile, même une gamine aussi jeune que moi pouvait le comprendre. Ça entrainait forcément des risques et autres ... Mais surtout une lourde rééducation ... Parlons en de la rééducation d'ailleurs :


« Je suppose que je ne pourrais pas remarcher de suite et que ça sera forcément douloureux au départ ! À combien de temps vous évaluez la rééducation et la reprise de mon entrainement de shinobi ? Je suppose que ça ne se fera pas en une semaine ? »


Mon cerveau réfléchissait à toute allure et je ne tardais pas à retourner dans les bras de ma mère pour chercher du réconfort :


« Maman ... Tu en penses quoi ? »


Ma mère remit une mèche de cheveux derrière mon oreille et me regarda droit dans les yeux :


« C'est toi qui décides ma chérie ... C'est toi qui vas subir cette opération et c'est toi qui en souffriras si ... Enfin si ça échoue. Mais le professeur Jisetsu, même si comme tu as pu le voir à un caractère assez particulier, est aussi réputée pour être un très grand médecin. Bien meilleur que je ne le serais jamais ! »


Elle m'ébouriffa tendrement les cheveux avant de finir :


« Prends ta décision et nous te soutiendrons ! Si tu n'y arrives pas, j'en parlerai avec ton père et nous jugerons le pour et le contre! »


Je baissais alors la tête intimidée avant de me tourner vers mon sensei :


« Vous pensez que ça vaut le coup sensei ? Vous vous sentez capable de réaliser une telle opération ? Et pourquoi vous utiliseriez votre précieux os sur moi au fait ? Vous ne me connaissez que depuis une semaine après tout ...»

J'avais besoin de son avis et de savoir ses réelles motivations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 13:38

Nyuh nyuh nyuh~. Enfin, la jeune Samui décidait d’entreprendre la responsabilité, et vint me poser quelques questions. Risques. Pourcentages de réussite. Ce qui se passerait en cas d’échec. Et finalement durée de rééducation. Et bah, au moins ses questions étaient pertinentes.

Mais stop tendresse là. Y’en a trop. J’vais vomir. Mec, c’pas comme si tu voyais pas ta mère quand tu rentres la nuit. Si tu me fais « trolol ma maman me manque » en pleine mission, ça va pas le faire. Fais comme Nagisa sérieux. Vas te saouler la nuit. Passons les détails où sa mère me comparait à un savant fou – Tout en avouant qu’elle était une sous race par rapport à moi –Non les chevilles n’ont pas gonflé- - et tout le tralala où on dirait que sa fille partait en guerre alors qu’elle allait juste se faire opérer.

Mais wut, j’ai pas déjà répondu à cette question là ? Je sais pas pourquoi je le fais, c’comme ça. C’parce que j’ai un trop bon cœur, c’est tout, ne cherche pas, tu vas me faire rougir. Oui c’est un peu pour tester l’os en vrai, mais c’est vraiment tout juste une toute petite motivation de rien du tout inutile à souligner, surtout que je fais ça pour la science.

Si vous dites que je suis pas crédible, je vous empale.

  • Eh bah, t’en poses des questions ! Les risques, vu que je vais t’opérer moi même et mon équipe, y’en aura quasiment pas. Dans le sens où quelque soit l’issue de la chose, ton cas n’empirera pas. Enfin, y’a très peu de chances. Les pourcentages de réussite, difficile d’estimer, mais disons 33% que ça échoue, la moitié que ça réussisse avec quelques imperfections, et le reste une réussite parfaite. Mais comme dit, t’as rien à perdre. De toutes les façons, il y’a certains sérums qui te permettent d’utiliser tes jambes en combat pendant un bon bout de temps, sans être très nocifs. A toi de voir si t’en veux ou pas. Et oui, ‘faudra du temps à l’os pour se fixer totalement, même avec mon irou no jutsu. Cependant, j’ai... Une petite technique à moi qui permet d’accélérer la régénération. Avec les bons traitements qui vont avec, tu seras sur pied d’ici deux semaines.


Sérieux, elle m’avait pas ménagé avec ses questions, et le pire c’est que j’avais pas terminé.

  • Oui ça vaut le coup, et biensur que je m’en sens capable. Un jour je te raconterais les opérations que j’ai fait ici, et en combat. J’en ai raté quelques unes, et réussi d’autres, mais crois moi, par rapport à ce dont j’ai l’habitude, ton problème est assez facile à traiter. Quant à ce précieux os, à quoi servirait-il si je ne l’utilisais jamais ? Et puis une semaine ou pas, tu restes mon élève. Sur ce mesdames, vous m’excuserez, j’ai besoin de prendre l’air. A dans deux semaines, bloc d’opération B, si vous voulez.


Mes yeux virèrent à l’ambre, et je me téléportais. J’ai besoin d’un peu d’air, m’voyez.

***

Deux semaines plus tard, j’étais au bloc B, en compagnie de mon équipe médicale, et d’un bébé sur mon dos. Oui, vous avez bien lu.

  • Baby Beel, tu vas assister à la première opération de ta vie !


  • Babu, dah !


Bon, pour l’histoire du mioche, je vous expliquerais une autre fois, c’une longue histoire. En tout cas, j’avais une operation à faire pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] EmptyJeu 4 Juil 2013 - 16:05

J'observais avec beaucoup d'attention mon sensei lorsque ce dernier répondit avec précision à chacune de mes question. Prêtant même une attention particulière à bien m'expliquer chaque détails de l'opération, et des risques (casi inexistant selon lui) qu'il y avait à la pratiquer.
Pour ma part je restais bien silencieuse, essayant de faire le point dans ma tête. Je n'allais pas le cacher, j'avais réellement peur de prendre une décision qui soit mauvaise. Je ne savais pas si je pouvais me fier à mon instinct ou non. En attendant le temps défilé sur la petite pendule du bureau et bientôt Xaldin se leva et quitta les lieux en se volatilisant sur place et en m'annonçant qu'il m'attendait au bloc opératoire dans une semaine. Autant dire j'avais une semaine pour prendre ma décision. Je devais y réfléchir encore même si au fond de moi je savais qu'elle était la mesure a adopter.
Lentement, ma mère m'a donc raccompagner à la sortie de l'hôpital et j'ai regagné ma maison seule. J'étais un peu perdue dans mes pensée et je ne savais pas vraiment quoi penser. Je ressentais le besoin de parler de tout cela à quelqu'un. C'est donc ainsi que je décidais de prendre ma plume pour pouvoir écrire une lettre à mon compagnon épistolaire même si je savais très bien que je n'aurais pas une réponse avant longtemps voir même jamais.
Je m'assis donc confortablement à mon bureau ou Shiro s'approcha de moi curieuse pour observer ce que je faisais et lu par dessus mon épaule la lettre que j'étais en train de rédiger. Cette dernière était assez simple et les mots glissaient sur le papier, apparaissant au fur et à mesure que mon encre les déposait dessus au gré de mes pensées.


Cher Led,

Voila bien longtemps que je ne t'ai pas écris... Et je ne sais même pas si tu recevras un jour cette lettre, mais voilà, en ce moment je ressens le besoin de parler à quelqu'un et n'ayant personne sous la main, t'écrire et la solution que j'ai trouvé le plus adéquate à cela. J'espère sincèrement qu'un jour tu liras ses mots et même si il sera trop tard, j'ose espérer que tu aurais pu être un soutient dans l'épreuve qui se prépare pour moi.

Dans moins d'une semaine jour pour jour je vais devoir subir une opération assez lourde visant à réparer ma faiblesse à la cheville.
On doit carrément me retirer l'os pour le remplacer par un autre assez spécial issus de la famille Kaguya. Je n'arrive pas a me calmer et à ne pas être effrayer à cette perspective. J'ai peur d'avoir mal, même si la douleur est déjà très forte avant l'opération ou alors de ne plus jamais pouvoir marcher.

Le docteur qui est aussi mon sensei semble plus que compétente mais je ne peux pas m'empêcher d'angoisser à ce qui se passerait si l'opération était un ratée. Ou s'il y avait des effets néfastes à cette dernière. Imaginons que l'os n'en face qu'à ça tête et décide de me percer la jambe quand bon lui semble ? Je ne possède pas les même faculté de récupération qu'un membre du clan Kaguya. Voir même aucune !

En d'autres termes, je suis vraiment morte de trouille ! Je ne parvins pas encore à contrôler mes émotions et je pense que cette semaine va être la plus horrible de ma vue, j'espérais arriver à trouver quelques choses à faire pour parvenir à me calmer.

Désolée de ne pas trop te parler d'autres choses ou de te demander des informations te concernant mais, je n'ai pas l'esprit à cela, ce n'est vraiment pas très polis j'en suis sûre mais de toute façon je sais que tu te porte bien et que tu es en train de réaliser quelques choses qui te tiens sans aucun doute très à cœur en partant comme tu le dis découvrir le monde ! Un jour peut être tu me feras découvrir tout cela au travers de tes écris et j'attends ce jours avec une impatiente non contenue ! Peut être même que tu passeras par Kiri et qu'on pourra se rencontrer ça serait vraiment quelque chose de super !

Il est à présent temps que je te quitte sache que cela m'a fait beaucoup de bien de t'écrire cette lettre même si je ne sais pas si j'aurais un jour une réponse ! Toujours étant que je compte bien continuer à t'écrire avec assiduité !

Reçois toute mon amitié et mes pensées dans ton extraordinaire aventure !

Amicalement

Yuki



Je finissais ainsi ma missive et repliant le papier blanc sur lui même, je donnais une petite caresse à mon chaton qui s'était endormie sur mes genoux avant de glisser ma lettre dans une enveloppe et de me redresser pour sortir de la maison et amener cette dernière à une boîte aux lettres. Je n'avais que trés peur d'espoir que Led la reçoive un jour, mais rien ne m'empêchais d'espérer que ça serait peut être le cas. L'espoir fait vivre comme on dit chez moi. Je regardais donc le bout de papier s'enfoncer dans la caisse métallique contenant d'autres courriers et après quelques minutes, je regagnais le confort douillet de ma maison, prête à passer la semaine la plus angoissante de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite bien mouvementée [.Feat Jisetsu Xaldin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-