N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Premier entrainement particulier (Pv Shinichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyLun 3 Juin 2013 - 0:18

Spoiler:
 

Ce matin là, je me trouvais dans le restaurant de mon parrain, aux fourneaux à ses cotés, le visage recouvert de chocolat !
Oui de chocolat !
La situation ? J'étais en train de l'aider à préparer le fondant au chocolat qu'il servirait à ses clients pour midi quand malencontreusement, j'avais perdu l'équilibre en portant le plat de pâte et que je m'étais effondrée sur le sol, recouverte du liquide visqueux comme le Nutella fondant sur la crêpe encore chaude.
Je m'étais redressé donc, dégoulinante du liquide épais avant de me faire essuyer le visage par mon oncle écroulé de rire.
C'est à ce moment là qu'avait débarqué dans la cuisine ma tante pour m'annoncer que cet après-midi, je débuterai mes entrainements privés.

Visiblement, la journée promettait d'être assez compliquée et je pesais mes pensées en croyant cela.

En effet, l'après-midi s'entama bien vite et déjà j'avais fini mon repas qu'on m'expliqua d'une voix solennelle combien la personne qui allait me faire mon cours était l'un des meilleurs shinobis du village. Une grimace se dessina sur mon visage, car bien que j'approuvais entièrement le fais de devoir aller m'entrainer avec une personne compétente, je n'aimais pas trop la façon dont ma famille avait de quémander auprès des personnes de la haute société de nous rendre service. Moi qui ne demandais qu'à être une enfant ordinaire après tout, je me retrouvais sans arrêt confronté à des personnes qui ne m'intéressaient pas ou ne faisaient cela que dans l'espoir d'avoir un peu plus de prestige à pouvoir dire "je suis l'entraineur d'un Samui". Je n'aimais pas être née dans cette famille trop connue dans ce pays.
Je finis par ne plus écouter les paroles des membres de ma famille, préférant me concentrer sur la délicieuse soupe qui se trouvait dans mon assiette avant de regagner ma chambre pour me préparer.
Je ne savais même pas qu’elle tenue serait la plus adéquate pour ce fameux entrainement. Puisqu’il s’agissait sans aucun doute d’un digne représentant de Kiri, le Kimono était normalement de rigueur, mais l’objet de cette visite était avant toutes choses un entrainement et donc, je ne pouvais décidément pas m’y présenter en tenue d’apparat. Revêtant donc une tenue confortable je finis par quitter la maison.

C'est ainsi qu'une demi-heure plus tard, je me voyais enfin frapper à la porte d'une grande bâtisse, à l'adresse que l'on m'avait indiquée. La maison semblait en tout point assez impressionnante et j'espérais que le vieux qui allait m'enseigner aujourd'hui (car vraisemblablement pour moi ça ne pouvait être qu'une personne âgée pour habiter dans une telle maison) ne serait pas trop relou et à cheval sur les bonnes manières comme l'était ma grand-mère. Je n'avais malheureusement pas encore la classe naturelle dont elle disposait pour appliquer ce style à mon combat également, de plus je n’étais clairement pas d’humeur à me consacrer sur ma façon de faire, mais plus sur l’apprentissage en lui-même.

J'hésitais encore un peu, ne connaissant pas la manœuvre à suivre. Je n'avais même pas su qu'elle était la tenue qui convenait le mieux à l'occasion. C'est dans ma tenue de shinobi que je me présentais devant cette maison. D'une main hésitante finalement, je finis par frapper trois coups distincts à la porte, attends que l'on m'ouvre.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyLun 3 Juin 2013 - 23:09

Vous vous souvenez de la fois où j'ai entraîné ce cher Samui Rei ? Oui, ce garçon aux cheveux blonds à qui j'avais enseigné le Kirigakure. Il faisait parti d'un intéressant programme que j'avais encouragé. Pour petit rappel, celui-ci consistait à aider les jeunes ninjas à devenir plus fort en leur enseignant des jutsus, en leur apprenant les bases du combat etc. Je trouvais ce projet intéressant et ai continué de le soutenir du mieux que j'ai pu. Au delà de mes propres disciples, si je peux aider, je le fais. Question de principe. Par ailleurs, leur enseigner mon savoir est une façon pour moi de vivre à travers eux. Ainsi si je venais à mourir, tout ce que j'aurais appris au fil du temps ne sera pas perdu. Mieux, on pourra même considérer que je ne suis pas réellement "mort" puisque mes connaissances quant-à-elles resteront là, elles profiteront à de nouveau jeunes gens plein de talent et d'avenir.

Bref, tout ce bla bla pour en venir à un fait, un seul : Aujourd'hui quelqu'un va venir me voir pour que je l'aide à devenir plus fort. Ce quelqu'un, c'est une Samui - oui, il faut croire que je suis abonné chez eux. On m'a gentiment demander de l'aider et sans trop réfléchir, j'ai accepté. Ce n'est pas le genre de la maison de refuser ce genre de chose après tout. Ainsi donc je patiente chez moi, dans mon dojo, le temps que la jeune Yuki vienne me voir. D'après les informations que j'ai pu recueillir sur elle, elle n'est encore qu'une genin, maîtrise la glace et est spécialiste dans l'art du ninjutsu. En somme elle n'a pas un profil très atypique, bien au contraire. A moi de voir ce que je peux faire d'elle en tout cas, ce que je peux lui apprendre, ce que je peux lui conseiller de travailler et j'en passe. Je prépare deux ou trois trucs avant son arrivée et range mes affaires. Quelqu'un frappe à la porte ; ce doit être elle. Mon second et ami Katsuo lui ouvre donc la porte et lui indique par où se diriger. Quelques secondes plus tard et Yuki doit avoir longer le couloir. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'elle ... N'arrive. En parlant du loup, on en voit la queue. La Samui a de nouveau frappé et j'ai ouvert la porte. Je me présente alors - au cas où elle ne sait pas qui je suis :
    « Yuki je présume ? Kitase Shinichi, enchanté. Ne perdons pas de temps, dis moi pourquoi tu es là exactement. »

Bah oui, faut quand même que la demande vienne de l'élève et non uniquement du maître. Je ne compte pas m'imposer et lui dire : "Bon bah on va faire ça, ça, ça et apprendre telle chose plus tel truc". C'est à elle de décider sur quoi elle veut travailler. Quand j'y pense, ma question n'est peut-être pas claire. Je devrais certainement reformuler la chose de manière à ce que cela soit plus évident à comprendre.
    « Sur quoi veux-tu travailler au juste ? Et qu'aimerais-tu apprendre de moi ? Tu peux plus ou moins tout demander tu sais. »

Kitase Shinichi, catalogue de jutsus en tout genre, pour vous servir. Vous voulez apprendre à faire une prison ? Je sais faire une prison. Vous voulez apprendre à changer le terrain en lac ? Je peux. A créer des dragons élémentaires ? Je peux. A péter des flammes par les fesses ? Je peux aussi. A changer le vin en eau ? De même. En gros, s'il y a quelque chose à retenir c'est que si vous voulez un truc : je peux vous le fournir dans la mesure du possible - ne me demandez pas d'argent et ça devrait être réalisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyMer 5 Juin 2013 - 11:32

C'est un homme d'âge mûr qui m'ouvrit la porte et pensant qu'il s'agissait de mon nouvel entraineur, je le saluais avec respect sans me douter un tel instant, qu'une personne de son rang n'irait pas s'embêter à ouvrir la porte à une inconnue ou n'importe qui d'autre bien que je sois attendue.
L'homme qui m'avait ouvert n'était pas très âgé mais il m'indiqua d'un clin d'œil que l'ancien mizukage se trouvait dans la pièce du fond. C'est donc timidement que je pénétrais dans la vaste demeure, marchant d'un pas grinçant sur le parquet ciré sous le regard inquisiteur de l'homme qui m'avait ouvert.
La maison était belle, dans un style complètement différent de la mienne et je ne pus m'empêcher de prêter une attention toute particulière aux vastes tableaux qui ornaient les murs ainsi que larges portes en bois noble. J'arrivais finalement devant la dernière pièce que m'avait indiquée le domestique. Dans une position désagréable, je ne cessais de me dandiner devant cette dernière avant de finalement frapper une nouvelle fois trois coups timides à la porte.
C'est l'ancien Mizukage en personne qui m'ouvrit la porte en se présentant tout en me demandant pourquoi j'étais là le tout d'une seule traite sans reprendre son souffle.
Pour ma part, j'étais un peu surprise de son physique ... Je ne m'attendais pas à un jeune homme ... Aussi jeune, et qui avait déjà eu un titre aussi prestigieux.
Je rougis sans attendre et réfléchis à la réponse que je pourrais apporter à sa question. Je ne savais même pas pourquoi j'étais la clairement. Je savais juste que ma grand-mère avait fait marcher toutes ses relations pour m'obtenir « un entrainement privé avec l'ancien mizukage ... Rien de plus ... Est-ce que je pouvais décemment lui dire ça ?
Non pas sous cette configuration en tout cas. Il fallait que je mette les formes dans la phrase que j'allais prononcer. Enfin bref, toute cette réflexion ne m'avait pris que 3 secondes et finalement, je commençais par m'incliner légèrement :


« C'est un honneur seigneur Kitase ! Je suis bien Yuki Samui et je suis enchantée de vous rencontrer enfin !»


Je me redressais en essayant de garder le dos bien droit avant de poursuivre :


« Je suis apparemment ici pour un entrainement sous votre direction ! »

Il me regarde quelques instants, semblant réfléchir avant de reformuler sa question et soudain, mon air sérieux vole en éclats, bien que je parvienne tout de même à garder une certaine contenance :


« Vrai de vrai ! Vous pouvez peut-être m'apprendre le Hyouton alors ! C'est vraiment très compliqué de ce qu'on m'a dit ! Pour ma part, je débute vraiment là-dedans, j'arrive à peine à diriger la neige ou alors à glacer de petites surfaces ! C'est un peu nul, mais j'espère pouvoir progresser rapidement ! Ou sinon, vous connaissez le Fûton ? Oui parce que d'après le test, je peux aussi maitriser cet élément, mais je ne m'y suis jamais essayé ! Ça pourrait être pas mal ! Où peut être le Taijutsus ! Faut dire qu'avec ma cheville, j'ai beaucoup de mal à pouvoir combattre au corps-à-corps pourtant, j'adore ça ! Il y a aussi le genjutsu mais je trouve ça un peu nul et puis j'y comprends rien ... Sinon, vous savez, on n'est pas obligé de s'entraîner ... On peut tout aussi bien faire des gâteaux ou alors ! Vous savez monter à cheval ! J'ai toujours voulu en apprendre plus sur le saut d'obstacle ! Peut-être que je ne me débrouille pas aussi bien que je le pense ça pourrait être bien d'avoir un avis extérieur ... Mais ... »


Je me tus soudainement tout en prenant une teinte écarlate. Je m'étais visiblement laissé emporter par mon enthousiasme. Regardant le sol, je finis simlement par demander :


« Du Taijutsus ... Ça serait parfait ... C'est possible monseigneur ? »


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyJeu 6 Juin 2013 - 23:56

Cela commençait pourtant si bien.
Dans un premier temps la Samui faisait preuve de sympathie, elle affirmait en effet que c'était un honneur de me rencontrer et de s'entraîner avec moi. Elle paraissait même un peu perdue en lâchant simplement qu'elle était là pour s'entraîner et rien de plus. Adopter un air évasif avec une personne telle que moi aurait été une bonne chose. En effet, en agissant de la sorte, j'aurais pu avoir une vision positive de la Samui mais il n'en est rien. Car il a fallu qu'elle parle, parle, parle et parle encore ce qui a souvent le don de m'agacer. Vous savez, je considère que dans notre monde il y a plusieurs type de personnes : ceux qui causent jusqu'à en perdre la voix et ceux qui disent tout juste le nécessaire. En ce qui me concerne, je fais parti des deux catégories en même temps - cela dépend des circonstances en somme. Mais ce n'est visiblement pas le cas de Yuki qui fait indubitablement parti du premier type de personne. A l'image de légendaire Samidare Teichiro, bien connu pour ces longs discours hypnotique, la gamine me raconte sa vie. Si je n'étais pas noble et maniéré comme je le suis, je me serais empressé de lui crier un : "TA GUEULE."

Bref. Après avoir parlé de la pluie et du beau temps - c'est une façon de parler afin de dire que ce qu'elle a racontée ne m'a pas intéressé le moins du monde - la gamine conclut par une demande simple : Elle veut s'entraîner au Taïjutsu. Tant mieux car il s'avère que c'est justement une de mes spécialités. En effet, du fait de mon appartenance au clan des sabreurs j'ai très tôt appris à me battre au corps à corps. Ainsi, je connais les bases de cette discipline, voire même un peu plus.
    « C'est possible, oui. Cela m'arrange même que tu veuilles t'entraîner au corps à corps car il s'agit d'un de mes domaines de prédilection. »

A noter que je tire actuellement une de ces tronches ... A croire que j'ai été choqué par le laïus de tout à l'heure. Ce dernier était interminable, j'en suis encore sur le popotin ! Quoiqu'il en soit, nous devons passer à autre chose.
    « Avant toute chose, il faut que j'estime ton niveau actuel. Pour ce faire, tu vas essayer de me frapper. De là, je pourrais te dire ce qui ne convient pas, ce qui peut être amélioré et éventuellement te proposer des entraînements adaptés afin de pallier aux problèmes que j'aurais soulevés. »

... Mon dieu. La maladie du : "Je cause beaucoup pour ne pas dire grand chose" est vraisemblablement contagieuse puisque je suis touché. En gros, et pour résumer, je propose à Yuki de tenter une ou deux offensives dans le but de voir quelles sont ces lacunes. Bon, par contre, se battre ici n'est peut-être pas une bonne idée. Nous risquerions de casser des choses et sachant que je suis l'un des hommes les plus avares du monde, je ne veux avoir à racheter par la suite. Il serait dommage en effet de devoir raquer pour réparer un de mes vases ou même pour refaire un mur abîmé. C'est pourquoi je guide la gamine vers une sorte de jardin. C'est là-bas que j'ai entraîné bien des shinobis. Kyoji, Hojo, Samael et d'autres ; ils se sont tous exercés ici, sous mes yeux.
    « Tu peux commencer. »

Autrement dit : "Vas-y ! Fais moi mal !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptySam 8 Juin 2013 - 14:53

Je me permis de jeter un coup d'œil interrogatif au jeune homme tout en l'écoutant prononcer de nombreuses paroles alors qu'il m'entrainait vers l'extérieur de la maison ou après avoir passé une porte vitrée, nous nous sommes retrouvés dans un charmant petit jardin très bien entretenu. La pelouse était coupée court et les arbustes de clôture étaient en fleur. Aussitôt en place l'ex mizukage me regarda dans les yeux et me demanda de l'attaquer. Je fus surprise et je restais un moment sur place sans bouger, évaluant la façon dont je pourrais procéder. Je le trouvais complètement fou de me demander une chose pareille sachant la différence de niveau qu'il y avait entre nous, mais s'il me le demandait, c'est qu'il y avait forcément une raison. Sans plus attendre, j'adoptais donc une posture de combat que m'avait enseigné ma grand-mère. Le dos bien droit, les jambes légèrement fléchies et les mains dans une position bien particulière, l'une levée face à mon front, l'autre en position horizontale par rapport au reste de mon corps et place devant mon nombril, je prenais la position du tigre avec grâce à présent. Dans ma tête, c'était un vrai moteur qui s'était mis en route alors que je réfléchissais à la meilleure façon de l'attaquer. Une offensive directe n'était certainement pas la bonne solution. C'était un shinobi haut gradé, autant dire qu'arriver à le toucher serait un exploit. Je lui lancer un petit regard plein de désespoir avant de me jeter presque à corps perdu dans ce combat dont l'issue était déjà connue. Je pouvais au moins essayer. Mes mains se rassemblèrent devant moi en une série de signe et quelques secondes après une chaise de jardin prenait ma place alors que je tentais d'attaquer le jeune homme par la droite. Le poing dressait en avant, je tendais de lui toucher le visage, mais sans parvenir, car il se volatilisa soudainement. Mon regard se porta vers la droite, puis vers la gauche sans le repérer, aussi, je fis un demi-tour en exécutant un coup de pied pour essayer de l'attaquer s'il se trouvait derrière. Cependant, la seule chose que ma jambe toucha se fut le vent que j'avais crée avec mon mouvement.


*Bordel, il est où ?*


Je n'arrivais pas à ressentir sa présence, il était doué le bougre.
Mon regard continuait à chercher partout et je l'aperçus alors perché dans un arbre non loin de là. Sans plus attendre, je me précipitais vers lui sans réfléchir ce coup-ci et alors que je le revoyais la terre, je balançais ver  lui mes petits poings, essayant d'enchainer une série de coups avant d'enchainer sur une série de coups de pied. Je n'étais pas particulièrement douée et je savais que si ces derniers le touchée, il ne lui ferait rien de plus que de le chatouiller, pourtant, je m'étais toute l'ardeur que j'avais en moi dans ce combat pour essayer au moins de lui prouver que j'étais téméraire, mais mes coups ne parvenaient toujours pas à l'atteindre. C'était pitoyable au bout du compte et il devait bien rire de ce que j'essayais de faire.
Je continuais cependant à faire des mouvements tous plus inutiles que les autres contre lui jusqu'à m'épuiser complètement.
Cela faisait bien quinze minutes que je fouettais l'air sans résultat et je finis par m'écrouler assise au milieu du jardin :


"J'y arrive pas ... Vous êtes trop fort Sensei !"


J'avais beaucoup de mal à reprendre mon souffle et je sentais ma cheville commençait à devenir douloureuse une fois de plus. Cependant je ne voulais pas me montrer comme quelqu'un de faible. Aussi je finis par me redresser et à retendre les mains devant moi en position de garde mixe prête à repartir à l'attaque malgré les grosses gouttes de sueurs qui commençaient à perler sur mon front.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyLun 10 Juin 2013 - 16:22

La voilà qui m'attaque. Comme on peut s'y attendre de la part d'une kunoichi de son rang, l'offensive est relativement légère et classique par la même occasion. Des coups de poings à gauche, des coups de pieds à droite : il n'y a pas de quoi fouetter un chat en définitive. Je ne sais pas si elle libère ses coups ou bien si elle se retient mais dans tous les cas, le constat est clair et sans appel : c'est bien insuffisant. Il y a encore bien des efforts à fournir si elle veut exceller au corps à corps. Ses coups manquent en effet de panache, de force, de conviction mais aussi et surtout de vitesse. Frapper fort et bien ne fait pas tout, encore faut-il, pour faire mal, réussir à toucher son adversaire. Dans le cas présent, la gamine n'y arrive pas. Ce n'est pas que je suis beaucoup plus rapide qu'elle, c'est aussi de sa faute ; elle est trop lente, bien trop lente. Certes pour fuir je suis contrains de péter des flammes mais qui sait, même sans ça je pourrais m'en sortir je pense. La Samui n'a donc pas d'excuses. Quoiqu'il en soit, après avoir pété des flammes à de multiples reprises et après m'être envolé de temps à autre pour esquiver les assauts de la kunoichi de la brume, je vois cette dernière abandonner et admettre ma supériorité. Bon. Cela ne mènerait à rien de continuer ainsi encore longtemps. Eje vois ce qu'il lui reste à travailler, donc autant ne pas perdre de temps et directement faire part de mes impressions à mon disciple de fortune.
    « Ça manque de rapidité. Il est probable que tu fasses mal lorsque tu touches et que tu frappes très fort mais on te voit venir car t'es trop lente. »

Le constat est simple et sans appel. Je ne tourne pas autour du pot des heures durant. Non, ce n'est pas le genre de la maison. Je suis, par nature, quelqu'un d'assez direct et franc. Noble ou pas, je dois avouer manquer de tact parfois. Je dis ce que je pense et je pense ce que je dis. Mais la spontanéité n'est pas mal seule qualité – ou mon seul défaut, ça dépend de comment on voit la chose –, je suis aussi altruiste et généreux – lorsqu'il ne s'agit pas d'argent du moins. De fait, je vais aider la Samui à progresser. Pour ce faire, je ne vois pas trente six solutions, je vais lui enseigner le jutsu que j'ai précédemment utilisé contre elle ; le pet de flamme ! Je sais, je sais, dis comme ça, ce n'est pas très vendeur mais ne vous fiez pas à son appellation, c'est une technique très sérieuse et difficile à exécuter correctement.
    « Je ne sais pas si tu as vu mais pour éviter tout tes coups, j'ai utilisé des flammes. Grâce à elles, je me suis propulsé dans diverses directions à grande vitesse et c'est ainsi que j'ai esquivé tes assauts. Si cela t'intéresse, je peux t'apprendre. »

On met la formule de politesse parce qu'on est noble et qu'on la classe bien sûr, m'oui oui. Si elle acquiesce à ma proposition, je lui ferai une petite démonstration. Concrètement, tu fais sortir des flammes de tes pieds – ou de tes fesses mais c'est moins classe, surtout devant une fille – et pouf ; tu vas plus vite. Fastoche hein ? Bien sûr c'est plus facile à dire qu'à faire. Après qui sait, je me fais peut-être des films. Si ça se trouve, elle veut apprendre à faire complètement autre chose ou ne maîtrise pas encore d'affinité lui permettant de faire ça. En théorie, si elle ne maîtrise ni le feu, ni le vent, elle aura du mal à utiliser ce jutsu qu j'ai tout bêtement appelé : « Fly Away ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyMar 11 Juin 2013 - 20:02

Je me remis en position normale lorsque mon professeur se présenta devant moi en m'observant minutieusement, jugeant ma prestation, qui de toute façon est insuffisante, je le savais bien.
La démonstration était semble-t-il fini et je m'affaissais ce coup-ci au sol pour y rester alors qu'il me disait clairement que je manquais de vitesse. Je ne pouvais le nier et j'approuvais vigoureusement d'un hochement de tête tout en continuant à l'observer.
Il me proposa alors de m'enseigner une nouvelle technique qui me permettrait de combler à ce manque. Lorsqu'il me demanda si j'avais vu les flammes avec lequel il se propulsait, je lui répondis simplement un :


"Je ne vous ai pas vue tout court !"


Je n'avais rien de plus à dire, mais lorsqu'il me proposa de m'enseigner cette technique, je m'empressais d'approuver en hochant vivement la tête dans un signe positif. Cette technique pourrait mettre sans aucun doute utile autant dans les  combats que je devrais mener que dans ma vie de tous les jours.
Pourtant, je me posais une question. Comment pouvait-on se déplacer plus rapidement en utilisant seulement des flammes ? Et surtout, comment on arrivait à créer ses fameuses flammes. Cela me paraissait un trop grand mystère pour qu'il soit naturel. Il y avait du ninjutsu la dessous. Je me demandais si je pouvais adapter ce style à ma maîtrise du Hyouton. C'était là encore un bien grand mystère et je redressais le visage pour poser ma question à mon professeur avant de me rendre compte qu'elle n'était pas forcément adapté à ce que je voulais exprimer. Il valait mieux demander les choses autrement et donc je choisis de poser une question beaucoup plus vaste.


" Comment vous faites exactement pour produire des flammes ... Qui sortent d’où d'ailleurs pour vous propulsez ainsi ?"


Je ne me rendais pas vraiment compte de l'impact de ma question, de plus cette dernière était sincère à la vue de la curiosité que j'éprouvais envers cette façon de faire.
Dans ma main, je commençais sans m'en rendre compte à malaxer mon chakra, gelant légèrement l'herbe sur laquelle j'avais appuyé cette dernière. Petit à Petit l'herbe commença à devenir blanche autour de moi et je finis par m'en rendre compte avant de cesser immédiatement :


"Excusez-moi !" Murmurai-je d'une petite voix.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyLun 17 Juin 2013 - 18:08

D'après ses dires, Yuki ne m'a même pas aperçu. Ainsi, elle n'a pas pu voir les flammes. Bon pas grave me suis-je dit sur le coup. Dans le pire des cas, je lui referai une démonstration du jutsu mais plus lentement de telle sorte qu'elle puisse saisir toute les étapes de la création de ces flammes et les assimiler. Car oui, Yuki est intéressée et veut apprendre ce jutsu. C'est pourquoi elle me demande comment je fais pour créer des flammes et bien sûr, par où sortent-elles pour me propulser de la sorte. À la première question, je peux répondre sans trop de problème ni de gêne. Pour ce qui est de la seconde en revanche, je sèche.
    « Euh... Tu fais sortir ces flammes de la plante de tes pieds bien sûr. Pour ce qui est de la création, c'est simple, il faut essayer de créer de petit jet, un peu comme on fait avec de l'eau que l'on crache. Les jets de flamme doivent être continus et leur intensité doit être constante et égale d'un pied à l'autre, sinon tu perds en équilibre. »

Je lui cache le fait que l'on puisse péter des flammes par les fesses. Ce n'est pas noble après tout. De plus, si je lui dis, je suis sûr qu'elle fera marche arrière et demandera à apprendre autre chose. En effet, les shinobis assez peu pudiques – et stupides – pour apprendre ce genre de jutsu ne sont pas légion à Kiri. Bref. Après avoir commis une petite bourde – je n'ai d'ailleurs pas tout à fait compris ce qu'elle a fait – la Samui s'excuse.
    « Aucun problème. »

Comme dit précédemment, je ne sais même pas ce qu'elle a fait. Je n'ai pas fait attention à vrai dire. Quoiqu'il en soit, je propose qu'elle commence l'entraînement. Avant cela, je lui remontre comment faire, le tout étant bien sûr accompagné d'explications assez détaillées. Je crée lentement quelques flammes et n'avance pas encore. De petits jets rouges sortent de mes pieds et j'explique à Yuki :
    « Essaie d'abord de faire ça. Ne crée pas de jets trop puissants dans un premier temps. Tu risquerais de ne pas maîtriser la propulsion. Le but de cet exercice est d'être capable de créer deux jets de vent de même intensité, rien de plus. Ceci fait, on pourra essayer de créer quelque chose de beaucoup plus gros, quelque chose capable de te propulser à assez grande vitesse dans une direction précise. »

Avec ces petites flammes, j'avance en ligne droite à une vitesse légèrement supérieure à la moyenne mais qui – disons le clairement – n'a rien de transcendante.
    « Ne va pas plus vite que ça, entendu ? »

Je préfère être clair, on va doucement pour le premier essai. Il serait dommage qu'elle se blesse dès le début de l'entraînement. J'ai ni envie de m'attirer les foudres de ses parents ni envie de me prendre un procès pour mise en danger d'un shinobi mineur. En allant à cette vitesse, même si elle se foire et tombe, elle ne devrait pas se faire mal. De plus, la faible célérité à laquelle elle va aller étant, elle devrait être capable de se rattraper et de mettre ses mains devant elle si elle tombe. Bref. Vous l'aurez compris, à cette vitesse, le risque est quasi égal à zéro. Cela-dit, je reste à surveiller les moindres faits et gestes de la gamine. On sait jamais. Il n'est pas exclut que celle-ci fasse une bourde quelconque. Je m'attends par exemple à ce qu'elle ne maîtrise pas ses jets de vent et soit violemment projetée. Si cela arrive, je serai là pour la rattraper en vol. Enfin, j'espère …
Tel un receveur, je me prépare à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyMar 18 Juin 2013 - 11:20

C'est avec un réel intérêt que j'écoute mon professeur m'expliquer que les flammes proviennent en fait de la plante de ses pieds. Apparemment, d'après ses paroles, il faut créer un « jet » sous les pieds qui permet de se propulser.
J'ai beaucoup de mal à imaginer la chose malgré les explications du jeune homme et il me propose alors de commencer l'entrainement.
Je reste assise un moment, observant ses pieds alors qu'il se déplace dans l'air. Effectivement, je peux apercevoir un petit tourbillon orange sous ses derniers qui lui permettent de s'élever. Un peu comme s'il avait du feu sous les pieds, mais ce dernier ne le brûle pas. Je finis par en déduire que c'est du chakra. Katon ? Je n'ose pas poser la question, mais alors qu'il me propose d'essayer, je retire mes ballerines, car je sens qu'elles vont être un handicap pour la suite des évènements. C'est donc pieds nus que je caresse l'herbe de ma voute plantaire gauche un peu intimidée. Je n'aime pas trop montrer mes pieds.
Je m'avance vers le professeur en boitant car je ne suis pas vraiment habituée à marcher pieds nus avec ma chevillère et cette dernière me gêne dans ma progression.
Puis j'essaye de me concentrer, de faire apparaître sous mes pieds du chakra comme la fait précédemment Shinichi. Je sens le flux monter en moi et doucement, je le dirige vers mes pieds comme je le fais lorsque je pratique le Suimen pour marcher sur l'eau. Est-ce que ça va être la même sensation ? J'en doute, car à mon avis la force à extraire du corps doit être beaucoup plus imposante pour permettre de se tenir dans cette sorte d'apesanteur précoce.
J'essaye malgré tout et je sens le chakra recouvrir le dessous de mes pieds. Maintenant qu'est-ce qu'il faut faire ... Je pense essaye de se propulser avec ce dernier, mais je ne savais pas vraiment comment m'y prendre. Je commence donc par relâcher d'un coup sec l'air que je maintiens sous mes pieds. Mais l'effet n'est pas celui que j'attends, car à part produire un léger vent qui fit vaciller les tiges d'herbes environnantes, j'ai à peu prêt autant décollé du sol que qu'un poids sur une balance.
Non, ce n'est visiblement pas la bonne technique.
L'effort m'a demandé beaucoup en plus et je souffle doucement pour reprendre contenance avant de tenter une nouvelle approche ... Ce coup-ci, je re concentre mon chakra sous mes pieds et le libère progressivement en augmentant le flux. Je ne m'en rends pas compte, mais je retiens ma respiration en faisant ça jusqu'à devenir couleur tomate et à m'effondrer au sol en toussant alors que j'essaye de reprendre mon souffle.
Une nouvelle fois, c'est un échec et je suis un peu dépitée.
Aussi, alors que je suis dans cette position assise, j'essaye de réfléchir à mon erreur.
Je recommence à concentrer du chakra sous mes pieds et à le propulser vers l'extérieur, mais rien à faire, je ne ressens aucune poussée. Je commence légèrement à désespérer quand je me souviens d'un point :


« C'était du chakra élémentaire que vous utilisiez ? »


J'ai posé la question méthodiquement, mais j'en connais déjà la réponse. La solution est peut-être la dedans, car effectivement, le chakra était rouge comme le chakra Katon. Il faut donc que je fasse de la même façon que lui, mais le Hyouton ne me semble pas adapter pour ce genre de technique, il faut donc que je procède pour la première fois à changer la forme de mon chakra en vent. J'angoisse un peu à cette idée, car bien que le Hyouton me vienne assez naturellement, tous mes essais pour le transformer en futon se sont avérés des échecs cuisants.
Néanmoins, je dois persévérer et c'est donc machinalement que je tendis la main devant moi, car ça me semblait plus simple de commencer avec la main qu'avec les pieds, et que je commençais à insuffler du chakra dans ma pomme jusqu'à former une petite boule microscopique. Il fallait à présent la changer en vent ...
Qu'elle bonne blague, plus facile à dire qu'à faire ! J'avais beau tout essayé, je ne voyais pas comment procéder.
Finalement au bout d'une dizaine de minute d'essais infructueux, mes bras retombèrent pantois de chaque côté de mon corps alors que je me tournais vers mon professeur :


« Comment faites, vous pour changer la nature de votre chakra ! Je n'arrive pas à comprendre comment vous procédez ! J'arrive à le comprendre, à le contrôler à le changer en glace ... Mais en vent, c'est complètement différent et je ne parvins pas à comprendre la logique ! »


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyVen 21 Juin 2013 - 0:43

Yuki se met pieds nues et se jette à l'eau, façon de parler bien sûr. Son essai est timide mais au moins elle tente quelque chose. Ayant écouté mes conseils, elle y va mollo et n'essaie pas de créer quelque chose de trop puissant dans un premier temps, bien au contraire. Malheureusement, ce n'est pas encore ça. Je sais que je lui ai dit d'y aller doucement mais il y a « aller doucement » et aller vraiment doucement. Sur le coup, je trouve qu'elle n'a pas assez donné de sa personne. En effet, la gamine n'a même pas décollé. Autant vous dire qu'elle est loin de pouvoir voir sa vitesse augmenter via l'impulsion du vent si elle n'est capable de créer que des jets de cette intensité. Elle reprend, fait des pauses, patiente un peu, médite et recommence, en vain. Eh bah. On est pas sorti de l'auberge nous. À ce rythme là, on y est encore jusqu'à demain matin ! Je baille un peu, regarde dans le vague, ne fais rien puis me lève de ma position, bouge un peu et me rassied. Pfou. Y a pas à dire, quand on ne fait rien, on s'ennuie assez vite.

De plus, j'ai l'impression d'être inutile. Je ne vois pas comment pourrais-je l'aider plus. J'ai déjà fait mon maximum pour elle en lui montrant à de nombreuses reprises le procédé. Normalement, il ne reste plus qu'à la réitérer en le copiant bêtement. Bon. Certes c'est un peu plus difficile que ça en vérité mais normalement, aucune difficulté majeure ne devrait empêcher la Samui de maîtriser ce jutsu. M'enfin vous savez, la « normalité » ne veut rien dire. On peut être très bon et galérer à faire les choses les plus simples. Les tentatives infructueuses reprennent et Yuki me pose une question ; question que je n'ai d'ailleurs pas tout à fait comprise.
    « Euh... C'est-à-dire ? Élémentaire, ça veut tout et rien dire tu sais. Parfois on dit d'une chose qu'elle est élémentaire lorsqu'elle est classique et parfois on parle des éléments en eux même, c'est-à-dire de l'eau, du vent, de l’électricité. Quoiqu'il en soit, j'utilise des flammes. Donc oui, c'est bien un élément. Mais je ne sais pas si je réponds à ta question là. »

Même en y repensant je ne comprends toujours pas le sens de sa question. En outre, je n'arrive pas non plus à saisir le but de sa démarche. En quoi cela va l'aider que je lui dise ça ? Il faut qu'elle utilise du vent, c'est pas si compliqué. Du vent. V-E-N-T : Vent ! Vous savez, ce truc blanc qui vous pète à la figure en automne. Et bien c'est ça que je veux qu'elle fasse. Le temps passe et elle continue d'échouer. Ça va être dur, c'est moi qui vous le dit. Ou bien quelque chose va se passer et ainsi la situation va se débloquer d'elle-même ou bien nous n'arriverons à rien ensemble, ce qui est fort probable en un certain sens. Ne sachant trop comment faire, Yuki requiers de nouveau mon aide. Elle me demande comment faire pour changer la nature de son chakra et ainsi créer du vent... Alors là. C'est la question qui tue. Là encore je ne sais pas quoi répondre. D'un côté, c'est un peu comme si un tétraplégique vous demandait comment faites-vous pour marcher. Bah … Je mets un pied devant l'autre quoi. Dans notre cas, c'est la même chose. Comment je fais ? Je n'en sais rien. Je le fais, tout simplement.
    « Si tu n'arrives pas à comprendre la logique, c'est peut-être parce qu'il n'y en a pas. Ce n'est pas une affinité que je maîtrise et je ne suis pas expert là dedans mais à mon sens, il n'y a rien à comprendre. Je pense que tu intellectualises trop la chose. »

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais moi je n'ai jamais cherché à comprendre comment je sortais de l'eau de ma bouche. J'ai réussi assez jeune à le faire, je me suis entraîné, je l'ai fait de mieux en mieux au fil du temps, j'ai crée des techniques avec ce don et c'est à peu près tout ce dont je me souviens. À aucun moment je ne me suis dit : « Il faut que je transforme mon chakra afin d'en faire quelque chose de liquide ». Je me gratte machinalement la tête et me souviens d'une méthode qu'avait utilisée Hojo il y longtemps. Je vais en faire part à la Samui.
    « Bon. Je ne sais pas si ça peut t'aider mais avant j'avais un élève qui avait une technique d'apprentissage assez particulière. Il a tenté de dompter le vent lui aussi afin de remastériser une de mes techniques favorites. Pour ça, il s'imaginait l'élément dans sa tête, visualisait ce qu'il voulait en faire avec, quelle caractéristique il souhaitait lui donner et ainsi il arrivait à le former simplement par la pensée. »

Pour créer une variante des flammes bleues du Lutin, Hojo pensait à des adjectifs. Puissant, contenue, violent, libre, déchaîné. Tels étaient les mots qu'ils répétaient dans son esprit. Peut-être qu'en faisant de même, la gamine réussira à produire du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptySam 22 Juin 2013 - 16:58

J'écoutais attentivement les paroles de mon professeur mais j'avais toujours du mal à conceptualisé la chose bien que ces explications soient des plus claires.
Le souci était que je ne parvenais pas à imaginer la chose dans la tête et ça avait été la même chose la première fois que j'avais voulu utiliser le chakra. Je rencontrais un vrai problème au niveau de la liaison de mon centre névralgique, le conducteur de mon chakra.
Assez blablaté, il était temps que je me mettes au travail car visiblement il y en avait. Sans plus attendre, je fermais donc les yeux, histoire de me concentrer.
J'étais toujours assise, jambes croisées, les mains posaient sur mes genoux à essayer de percevoir un changement.
Comme auparavant, j'avais commencé à produire du chakra et je le laissais affluer dans l'ensemble de mon corps sans le diriger, le laissant libre d'envahir la moindre parcelle d'espace libre. Puis me ressaisissant, je le dirigeais vers mes mains que j'avais rassemblées devant moi. En la paume de chacune d'elle, j'essayais alors de façonner une petite boule de chakra pur comme je l'avais fait auparavant.
Je finis par le sentir vibrer entre mes mains et mes yeux légèrement plus lumineux qu'habituellement s'ouvrir pour constater le résultat.
La boule de chakra, bien que petite était visible dans le creux de ma main et elle tournoyait lentement sur elle-même. Mais c'était toujours du chakra ordinaire. Je devais à présent le transformer en vent. Me rappelant les paroles de l'ex Mizukage, je pensais au vent, à ce qu'il apportait avec lui. Force, Violence, Liberté.
Je me concentrais plus que de raison, essayant d'influer à mon chakra une rotation pour transformer ce dernier en tornade, car c'était pour moi la meilleure représentation du vent et des ravages qu'il pouvait causer.
Une tornade puissante que rien ne pouvait arrêter ! Oui, c'est ça que je devais créer et j'essayais de garder ça en tête, tout en insufflant une rotation dans mon chakra.
Enfin une rotation imaginaire, car la boule restait immobile.
Cela faisait bien cinq minutes que j'étais immobile, les yeux clos à essayer de réaliser un exercice que je ne parvenais pas à comprendre. Mais je n'en avais pas encore conscience. Je sentais mes réserves de chakra s'amenuisait au fur et à mesure que je continuais à en produire et bientôt je me sentis à bout de forces.
J'ouvris alors les yeux et constatais qu'il n'y avait aucun changement :


"Zut ..."


Je stoppais immédiatement ce que j'étais en train de faire et poser ma tête sur mes genoux.
Cet exercice était beaucoup plus dur qu'il n'y paraissait et je commençais à désespérer à l'idée de ne pas y arriver.
Bien vite, je me repris, car je savais que je ne devais pas perdre espoir.
Les heures passèrent sans grand exploit de ma part, quand soudain, une légère bourrasque vint effleurer mes mèches rebelles.
Entre mes mains, l'orbe avait commençait à prendre une allure différente. Ce n'était plus une boule, mais plus un cylindre qui s'élevait doucement en hauteur et commençait à se détacher en plusieurs ruban.
Heureuse, je relâchais mon attention une seconde de trop et le cylindre s'évanouit. Penaude, je levais les yeux vers mon professeur dans l'attente d'un conseil ou autre.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptySam 22 Juin 2013 - 20:53

J'ai beau lui donner des conseils, je ne la vois pas progresser. Est-elle sûre de pouvoir maîtriser le vent ? C'est vrai après tout, si ça se trouve elle n'est pas douée pour ça. Qui sait, elle est peut-être plus apte à créer de la terre ou bien de l'eau. C'est possible quand on y pense. Regardez moi, j'ai beau être un grand shinobi je ne suis pas capable de créer de vent ou de foudre. Demandez moi de former un courant d'air ou même un petit courant électrique et je sèche. Pour cause, je ne suis tout simplement pas fait pour utiliser ces deux éléments. Hum. Cela-dit, si elle sait être capable de maîtriser le vent, c'est qu'elle l'est. Effectivement, il n'a pas dû s'inventer ça toute seule. Quelqu'un a dû lui dire qu'elle était apte à utiliser cette affinité. A-t-il pu se tromper ? C'est peu probable, pour ne pas dire impossible. De nos jours, il existe bien des méthodes permettant de déterminer les capacités d'un ninja. Il y a la fameuse épreuve de la feuille notamment qui permet avec un taux d'erreur inférieur à un pour cent de dire pour quels affinités vous êtes fait.

M'enfin, trêve de rêveries. Fatigué, je baille et regarde la scène qui … N'avance pas. Plus j'y pense, plus je me dis que c'est foutu pour la technique que j'essaie de lui apprendre. Nous tenterons le coup un jour prochain. En tout cas, à défaut de pouvoir maîtriser ce jutsu, ce serait bien si la gamine pouvait être apte à utiliser le vent, même partiellement. Je ne l'encourage pas le moins du monde ni ne l'aide. Pourquoi cela ? Je ne sais pas. Je lui ai donné des conseils, je ne peux rien faire de plus à mon sens, si ce n'est l'assister via ma simple présence. Les minutes, puis les heures passent mais il n'y a aucun déclic, si ce n'est à un moment où elle semble avoir réussit. Malheureusement sa création est éphémère. En voyant avec quelle difficulté Yuki réussit à faire ça, je lui avoue :
    « Je ne pense pas que je pourrais t'apprendre la technique. Ta maîtrise de l’élément est trop superficielle. Mais ensemble nous pouvons essayer de la parfaire. Recommence.  »

« Superficielle » … C'est le mot gentil pour dire qu'elle est inexistante. C'est sûrement l'expérience qui fait ça mais j'ai appris à être hypocrite avec mes élèves. Leur dire explicitement qu'ils sont nuls les a rarement aidé – sauf Samael avec qui les insultes marchaient plutôt bien puisque juste après, rageur, il recommençait l'entraînement de plus belle –, c'est pourquoi désormais j'essaie de valoriser leurs efforts sans pour autant les bercer d'illusions.
    « Crée une boule plus petite. Peut-être que ce sera plus facile pour la conversion en vent. »

Je dis ça, je dis rien hein ! Au fond, je sais pas du tout comment il faut s'y prendre puisque c'est un élément que je ne maîtrise pas. Cela-dit, il me semble évident qu'il est plus facile de travailler sur une matière de base très petite que sur quelque chose de grand. Voyez vous, vous aurez plus de facilité à modeler une boule d'argile et d'en faire un objet précis plutôt qu'une plaque géante. Je ne sais pas si ma métaphore est claire mais pour faire simple, peut-être qu'en réduisant la taille de la boule, elle sera plus apte à la convertir en vent, bien sûr – comme dit précédemment – ce n'est qu'une supposition. C'est en tout cas sur ces mots – avisés ? – que je retourne à ma place et ferme les yeux. À ce rythme là, on y est encore pour longtemps alors une petite sieste ne me fera pas de mal. Sachant que bien sûr, j'ouvrirai les yeux de temps à autre histoire de m'assurer qu'il n'y a aucune progression majeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptySam 22 Juin 2013 - 22:54

J'ai le visage dépité lorsque Shinichi m'annonce que nous devons renoncer à apprendre sa technique mais compte tenu de ma pitoyable prestation, je comprends tout à fait qu'il veuille abandonner. Je suis honteuse d'avoir été aussi nulle dans ce que j'ai entrepris et pourtant ce n'est pas mes efforts que j'ai ménagés.
Je souffle de dépit et pourtant, mon professeur me propose de me concentrer plutôt sur mon élément vent. D'un hochement de tête vigoureux, j'approuve ce qu'il dit :


"Oui ... Je vais essayer !"


Et sans attendre, je remets mes mains en positions décontractées, prête a essayé de reformer une boule dans mes mains. Je me souviens assez bien de ce que j'ai fait précédemment et je m'apprête à commencer lorsque l'ex mizukage me conseille de commencer par une boule plus petite encore.


"D'accord !"


Et sans attendre, je recommence ma production de chakra à la base. Je le fais affluer directement depuis la petite boule que j'imagine derrière mes yeux, l'endroit où je produis mon chakra et je le fais descendre jusqu'à mes mains. Là, je l'extrait délicatement pour former une petite boule dans mes mains.
Je ressens le besoin d'exprimer ce que je fais, ça me semble plus simple pour moi :


"Je ... Je crois que j'ai réussi ! J'ai extrait mon chakra pour qu'on le voie physiquement ! Maintenant, il faut que je le transforme en vent !"


J'arrive à regarder le jeune homme du coin de l'œil sans perdre ma concentration et alors qu'il hoche la tête positivement, j'essaye de faire entrer en rotation la petite boule de chakra que je tiens entre mes mains.
Sans résultat, une nouvelle fois, c'est vraiment dur ! J'ai presque envie de saisir cette boule et de la faire tourner avec ma main ...


"OH !!!!"


Je viens juste de réaliser qu'elle est mon erreur :


"Je crois que j'ai compris !"

Sans plus attendre, j'éloigne ma main libre de celle contenant la boule de chakra et je commence à y insuffler elle aussi du chakra avant de l'approcher doucement de la petite boule. Doucement, je commence à caresser la boule de ma main en donnant des petits à-coups de chakra progressif pour essayer de le faire tourner.
Ça ne vient pas de suite, mais petit à petit, la boule commence à entrer en rotation. Doucement, puis de plus en plus rapidement. Elle tournoie sur elle-même avant de commencer à s'étirer en un cylindre et à prendre une forme beaucoup plus conique et évasée en hauteur.
Je tiens à présent dans ma main une réplique miniature de tornade que je continue à faire tournoyer avec ma main libre. Un sourire victorieux s'étire le long de mes lèvres et je lance un petit regard rieur en coin à Shinichi avant de parler :


"Je pense que pour pouvoir l'utiliser, il faudrait que j'arrive à conserver la rotation avec une seule main, mais j'ai peur qu'elle s'arrête dés que je vais cesser de l'entrainer !"


Je cherche une réponse dans le regard de mon sensei et prenant mon courage à deux mains, j'arrête d'entrainer la petite tornade pour voir combien de temps elle reste en action pendant que je continue à lui insuffler du chakra.
En même temps, j'essaye de faire en sorte que mon flux de chakra soit en forme de ressort pour continuer à la faire tourner, j'y parviens pendant cinq bonnes minutes avant de tout relâcher d'un coup produisant une légère bourrasque dans le petit jardin.
Je suis à bout de souffle et affamée. Mes réserves de chakra son complètement épuisée, mais je pense avoir fait un grand pas dans mon apprentissage.
Pourtant, j'ai plein de questions à poser et me redressant en titubant, je me tourne vers mon professeur particulier :


"Vous ... Vous avez eu autant de difficulté la première fois ?


Je rougis avant de poursuivre :


"Je veux dire ... C'est toujours aussi difficile de produire du chakra élémentaire ou alors ça devient plus facile avec la pratique ?"


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptySam 22 Juin 2013 - 23:26

C'est dingue comme en fermant les yeux, le temps passe vite. Pourtant je ne dors pas hein ! Loin de là. Je suis simplement en train de somnoler et de penser à autre chose. Je m'évade pour un temps et reviens à la réalité lorsque la situation le demande. Yuki semble comprendre le truc. Sa stratégie est maligne. Je n'y aurais pas pensé seul. Je trouve ça bien en un sens, qu'elle ait trouvée l'astuce tout seule, sans mon aide. Je souris en voyant les efforts de la petite se concrétiser. Cela m'aurait gêné qu'au terme de l'entraînement, elle soit ressorti sans rien avoir appris. Là, certes, elle ne maîtrisera pas le fameux jutsu que je lui ai montré mais au moins, elle aura appris à maîtriser une affinité qu'elle n'était pas capable d'utiliser auparavant, le fûton. Les tentatives reprennent et je regarde avec attention tout ceci. Malgré son manque flagrant d'expérience, il y a de l'idée dans ce qu'elle fait ; Je suis sûr que cela pourrait constituer une bonne idée de technique à l'avenir. D'ailleurs, je devrais peut-être y réfléchir de mon côté pour adapter ce qu'elle fait à certains de mes jutsus. Hum. M'enfin, nous ne sommes pas là pour parler de moi mais bien d'elle. La voici en ce moment même que me demande si cela est normal qu'elle ait autant de mal. En outre, elle souhaite savoir si, avec le temps, cela ira mieux ou bien si elle éprouvera autant de difficulté. Je me lève de là où je suis, tends ma main vers elle et crée dans le creux de ma main une petite flamme bleue. Celle-ci grandit, puis disparaît. Je la fais alors réapparaître, puis de nouveau disparaître. Cela trois fois.
    « Je ne sais pas combien de temps il m'a fallut pour arriver à ce résultat mais ce qui est sûr, c'est que ça ne s'est pas fait en un jour. Donc ne t'en fais pas, c'est normal si tu as du mal au début. Avec le temps, tu comprendras comment faire, tout sera plus mécanique d'une certaine manière. Tu réfléchiras même plus à « comment faire » tu le feras, c'est tout. »

C'est ce que je vous avais expliqué tout à l'heure. Personnellement je n'ai pas besoin de me dire : « Il faut que je crée une flamme bleue, assez grande et qui, lorsque l'on souffle dessus, se transforme en vague destructrice », non. Je le fais. C'est mécanique. Comme dirait un philosophe bien connu, c'est aussi mécanique qu'un arbre créant des fruits ou qu'une montre indiquant l'heure. Bref, c'est en tout cas sur ces mots que va s'achever notre entraînement. Je pense que nous avons bien travailler. Elle n'a pas fait ce que je voulais qu'elle fasse à la base mais elle n'a pas à rougir. Les efforts qu'elle a fait son remarquable et je pense qu'elle a bien progressé aujourd'hui. Si elle poursuit dans cette voie, elle sera capable d'utiliser le vent à la perfection et ce jour-là, nous pourrons peut-être travailler ensemble afin que je lui enseigne un jutsu d'assez haut rang requérant l'affinité du vent.
    « Si tu le veux bien, on va s'arrêter là. Tu as bien travaillé. Entraîne toi régulièrement, fais des exercices et tout devrait bien se passer. Tu devrais voir les progrès d'ici quelques jours, voire quelques semaines. Si tu as besoin d'aide un jour, tu sais où me trouver. »

Comprenez par là : Si tu veux t'entraîner à nouveau un jour prochain, viens me voir. J'appelle Katsuo afin qu'il redirige la Samui vers la sortie. Il se fait un peu tard, je vais donc faire autre chose de ma journée. Hum. Je vais peut-être au centre-ville prendre un petit quelque chose. Voir la kunoichi de la brume s'entraîner aussi durement m'a donné faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) EmptyDim 23 Juin 2013 - 10:45

Je suis vite rassurée par les propos de Shinichi et je pousse même un petit soupir de soulagement avant de remettre mes chaussures, car il se fait tard.
Si je fais un récapitulatif de ma journée, je trouve que cette dernière est tout à fait concluante. Certes j'ai eu beaucoup de mal à créer du fûton et nous avons même dû abandonner l'enseignement de la technique que voulait m'enseigner mon professeur, mais au final je suis parvenue à quelques choses que je pensais impossible en début de journée.
À présent, il ne me restait plus qu'à m'entrainer et comme l'avait dit l'ex mizukage avec le temps et l'entrainement, j'arriverai à faire ce que j'avais fait aujourd'hui sans même me concentrer. Je voudrais créer du vent et je créerais du vent aussi facilement que j'utilisais la glace.
L'entraînement était fini et je fis un petit salut polie à mon professeur en me redressant :


"Merci pour tout monsieur ! Je vais bien me servir de vos conseils et m'entrainer jusqu'à arriver parfaitement à maitriser cela ! Merci pour tout !"


Puis le serviteur me reconduisit à la porte d'entrée. À présent il ne me restait qu'à retourner chez moi et à prendre une bonne douche. J'étais affamée aussi ! Il fallait dire que je n'avais pas chômé.
La traversée du village me sembla presque interminable et lorsque j'atteignis enfin la maison, je m'engouffrais derrière le portail en fer de la propriété le plus rapidement possible.
Je fis un petit détour par la forge pour embrasser mon paternel et un autre par les écuries pour voir si Panach ne manquait de rien. Puis je regagnais ma maison ou ma grand-mère et m'a mère était aux fourneaux. Un bol de soupe m'attendait sur la table accompagnée de divers légumes.

Finalement, je prendrais ma douche plus tard. Je m'assis à table en remerciant les deux femmes et déguster rapidement mon repas avant de me rendre compte que je m'endormais presque dedans. Je pense qu'il était temps que j'aille me coucher.
C'est donc après les avoir embrassé toutes les deux que je regagnais doucement ma chambre, ayant du mal à soulever mes jambes. Entrée dans cette dernière j'allais immédiatement à la salle de bains pour actionner l'eau dans la baignoire afin de prendre un bon bain. Je me déshabillais alors le plus rapidement possible avant de me glisser dans l'eau chaude.
Je n'avais pas lésiné sur le bain moussant et une épaisse couche blanche recouvrait l'eau à présent. L'eau chaude eut un effet revigorant sur mon corps et je soufflais de contentement en me glissant dans le bain faisant également disparaître toutes les traces de sueurs de la journée. C'était vraiment plaisant.

Une demi-heure plus tard je me glissais enfin sous les couvertures de mon lit prête à rejoindre Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty
Message(#) Sujet: Re: Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Premier entrainement particulier (Pv Shinichi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier entrainement particulier (Pv Shinichi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-