N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Passion [Emi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Passion [Emi] Passion [Emi] EmptyDim 2 Juin 2013 - 15:24

Peur. Emotion ressentie en présence ou dans la perspective d'une menace. Capacité à prendre la meilleure décision en cas de danger, que ce soit la fuite ou le combat selon la situation. Réaction à travers laquelle une partie distincte de votre cerveau s'activera inhibant vos pensées et préparant votre corps pour l'affrontement ou la fuite. Adrélanile, hormone permettant de se surpasser physiquement, même si en réalité elle ne fait que débloquer les capacités maximales de tout être sans les supasser.

Tristesse. Emotion caractérisée par des sentiments de pertes, de désavantages, d'impuissance, de chagrin, de rage. Dans cet état, les individus perdent leur volonté et on souvent tendance à être plus honnêtes et franc. Syndrome de la déprime ou de la dépression, elle ne peut-être soignée par un traitement physique.

Colère. Emotion secondaire à une blessure, à un manque ou encore à une frustration. En réaction, notre corps se prépare physiquement à réagir : la respiration et le rythme cardiaque s'accélèrent, les vaisseaux sanguins se dilatent, les poings se ferment de même que le visage de la personne. Afin de s'en séparer, le meilleur moyen et de fixer son attention sur un objet ou une personne.

Rei, après les événements qu'il avait vécu durant l'hiver était passé par toutes ces différentes phases toutes plus dures et complexes les unes que les autres. Lui qui avait toujours été au-dessus de la majorité de par sa réflexion (bien qu'il refuse catégoriquement l'idée de supériorité ou d'infériorité) s'était retrouvé faible, impuissant, sa vie se retrouvant entre les mains de personnes tierces. Une pensée le hantant, le dévorant toujours plus au fur et à mesure qu'elle s'imposait comme une réalité. Telle un mur qu'il faut sans cesse escalader, cette réalité si difficile est la base même de la définition du mot "vivre". Avançant quelques soient les obstacles se mettant en travers de son chemin, telle était actuellement la façon de pensée du Samui.

Ce matin là, il s'était levé comme à son habitude, en nage, la respiration rapide et bruyante. Il ne parvenait jamais à se souvenir de ses cauchemars, ni même de ses rêves depuis sa douloureuse enfance. Lui qui avait peu à peu prit goût à la vie était en train d'y perdre pied. Rei s'assit sur le bord de son matelas, puis plaça sa tête entre ses mains afin de reprendre son calme. Son esprit tenta à de nombreuses occasions de s'égarer mais grâce à sa volonté il réussit à reprendre le contrôle de ses émotions. Il posa une main sur le bord son lit puis se leva après quelques minutes de réflexion. Se préparant comme à son habitude, il revêtit une tenu confortable puis se prépara à sortir. Il était déjà tard pour lui qui avait l'habitude de se réveiller très tôt dans la matinée afin de travailler et ce même s'il n'était pas du tout matinal.

Il salua sa famille puis après un petit-déjeuner très frugal, il enfila des chaussures et sortit de sa maison. Traversant la grande cour qui la composait, il écouta l'eau ruisseler de la fontaine. Les bruits naturels comme ceux du vent ou de l'eau avaient toujours eu pour effet de l'apaiser, vidant son esprit des problèmes quotidiens pour un court moment de paix. Mais aujourd'hui, cela ne lui faisait plus rien. Marchant dans les ruelles bondés, il heurta pas inadvertance la personne qu'il venait de croiser. Le choc fut assez violent ce et la jeune femme tomba sur le sol propulsé par le pas rapide
du Samui. Celui-ci s'arrêta puis il se retourna vers l'inconnue.

« Excusez-moi, je n'ai pas fait attention. »

Puis après ces quelques mots il lui tendit la main afin de l'aider à se relever.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akihiro Emi
Informations
Messages : 13
Rang : C

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Passion [Emi] Passion [Emi] EmptyDim 2 Juin 2013 - 17:04

La pluie, la pluie … Et encore de la pluie. Le ciel gris qui ne cessait d'établir sa suprématie sur le ciel bleu et son soleil qui se voulait plutôt pâle en cette saison. Et puis de toute manière, venir à Kiri pour espérer bronzer … Voilà un projet qui en ferait rire plus d'un ici. Emi flânait. C'était le bon mot. Ce matin sur la grande place du centre ville, un petit marché s'était établit avec des stands proposant des armes plus ou moins en bon état, de la nourriture, viandes, poissons, fruits et légumes … Et tel un chat de gouttière n'ayant pas manger depuis deux semaines, la petite brune au cache-œil avait lorgné des heures durant les nombreux étalages d'où une odeur exquise de chair grillé émanaient doucement … C'est dans ces moments là qu'elle plaignait le plus les végétariens. Maintenant il s'agissait de s’emparer de ce délicieux poiscaille qui attendait tranquillement au dessus des braises sans que tout le monde ne se mette à lui courir après pour tenter de la pendre … Un stratagème, une idée, n'importe quoi … Ah !

- Hey gros tas de bidoche !
- Hein ?!
- Réflexe !

Le pauvre quand même, c'était pas de chance ce qui allait lui arriver, et son poids de pachyderme n'allait pas lui rendre service non plus pour la suite des évènements … Vive comme une panthère, Emi s'empressa de saisir le gros homme qu'elle avait interpellé dans la foule se tenant juste devant le stand de la poissonnerie par les épaules et alors, positionnant son pied devant un des siens, le poussa en avant pour le déséquilibrer méthodiquement. L'effet fonctionna à la perfection puisque l'immense montagne qu'incarnait le sumo, en plus de se laisser surprendre, n’eut aucun moyen de se rattraper dans sa chute, ses petites jambes supportant déjà à peine sa propre masse en temps normal … Il alla directement s'écraser sur les deux jeunes gens qui s'occupaient de vendre les produits de la mer dans un cri suraigu hilarant, renversant au passage plusieurs caisses de marchandises qui se dispersèrent aux pieds des clients qui assistaient la scène avec des réactions pour le moins partagées, des rires moqueurs ici, des expressions de consternations là … Emi pour sa part ne perdit pas de temps. Profitant de la panique qu'elle avait elle même orchestré, elle se jeta sur les poissons grillés qu'elle avait repéré auparavant, et, une fois le butin acquit, s'enfuit à toute jambe en se faufilant adroitement entre les badauds qui ne s'étaient même pas aperçu de sa petite manigance. Victoire !

La course rapide qu'elle avait entamé pour s'extraire de la foule opaque lui avait fait beaucoup de bien. Courir, sauter ou même se battre lui prodiguait toujours un bien être fou, certainement du au rush d'adrénaline que tout son organisme s'employait à répandre dans son cerveau lorsque ses muscles se mettaient en mouvements. Elle savait que ce plaisir bien distinct était présent dans ses gênes, qu'il lui avait été directement transmit par ses ancêtres qui, à l'époque, devaient sans cesse courir pour échapper à leurs prédateurs. Ce sentiment de plénitude était comme une sorte de boost, un encouragement inconscient qui récompensait dûment celui qui avait obéit à son instinct en prenant ses jambes à son cou. Emi le savait et les années de fuites qu'elle avait accumulé depuis sa plus tendre enfance n'avaient fait que la conforter dans son amour pour l'effort physique. A force de parcourir les différentes ruelles de Kiri, la jeune genin s'était placé à bonne distance du marché, niark. Elle allait enfin pouvoir déguster son poisson tranquillement et …


Boom. Quelque chose la heurta de plein fouet et avec assez de vitesse pour la faire chuter, ses deux poiscailles allant glisser sur le côté où ils furent piétiner sans le moindre ménagement par le flot incessant de gens qui n'eurent même pas un petit regard désolé pour la pauvre erre qui venait de perdre son déjeuner. La déception laissa place à la colère. Sèchement, Emi se releva et posa son seul œil apte à voir correctement sur la personne de Samui Rei. C'était lui le fautif ! Certes il était du même village qu'elle, il était peut-être même chûnin ou jûnin, mais bon dieu de merde, il avait complètement foutu en l'air sa bouffe ! Se saisissant de la main qu'on venait de lui tendre, la petite brunette se releva sur ses deux pieds avant de s'approcher brusquement du maladroit pour attraper sa tunique à pleine main, le tirant à elle sans douceur pour soudainement hausser la voix.

- Espèce de sale con ! Tu peux pas faire gaffe où tu marches ! Regarde c'que t'as fais !

Du poisson il ne restait maintenant plus que quelques miettes que les chats peuplant le centre ville ne tardèrent pas à faire disparaître, emportant même les têtes ainsi que les arrêtes avant de disparaître sur les toits. La scène était plutôt comique puisque la p'tite tête brûlée était loin de faire la taille de Rei, bien au contraire. Mais elle ne se laissait pas démonter pour autant, son visage aux mâchoires serrées témoignant de son courroux. Il avait complètement gâché sa séance régal et dégustation, ce paltoquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Passion [Emi] Passion [Emi] EmptyVen 7 Juin 2013 - 10:30

La jeune femme se tenant sur le sol arborait un visage tendu et énervé contrastant avec sa petite taille et sa finesse. Ses sourcils froncés, ses narines dilatées, sa bouche serrée de même que le reste de son visage laissaient transparaître un agacement allant au-delà de la simple bousculade, comme put en témoigner les mots qui sortirent de sa bouche. Ce même visage était traversé d'un bandeau cachant son oeil droit et laissant apparaître une pupille brunâtre, lui donnant une allure mystérieuse. L'aspect physique et les vêtements pouvaient permettre de retracer en partie le caractère de la personne, de même que sa ligne de conduite ou sa façon de pensée. Par exemple, des vêtements ou des chaussures bien entretenues pourraient témoigner d'une personne propre et soucieuse de ses affaires. Au contraire des vêtements délabrés ou sales mettraient en évidence un manque d'hygiène corporelle, ceci étant plus présent chez les hommes que chez les femmes. Sur ce point Rei était quelqu'un que l'on pouvait qualifier de maniaque, même s'il refuserait probablement une telle dénomination. Le jeune Samui aimait la propreté sans pour autant qu'il ait la phobie de la saleté ou de la poussière. Peut-être ses études jouaient un rôle dessus cette caractéristique de sa personnalité, mais on pouvait plutôt le mettre sur le dos de son caractère. Cette jeune femme jonchée sur le sol portait une tenue noire, où seule sa chemise blanche boutonnait jusqu'à sa poitrine contrastait avec le reste. Son veston était ouvert en son centre et tombait jusqu'à sa taille, laissant transparaître cette trace de lumière dans cette ambiance d'ombre. Son pantalon fait en toile était surmonté de bottines elles aussi noires qui semblaient être en très bon état. Elle revêtait donc cet assemblage étrange qui laissait entrevoir une personnalité sombre et énigmatique, telle une boîte noire renfermant tous ses secrets les plus précieux sans rien en laisser transparaître.

En un sens, Rei lui-même avait pour habitude de revêtir des vêtements noirs et blanc, malgré le fait que cela reflétait une personnalité toute autre de celle de Emi. Lui était quelqu'un de sérieux, assidu, curieux et intelligent tout en étant très feignant et solitaire. La curiosité pouvant être une qualité comme un défaut en fonction de comment elle était exprimée. Seules ses cheveux blonds, ses yeux bleus et sa veste blanche tranchaient avec son shitagi et son hankama noir tandis que les cheveux bruns de la jeune femme n'adoucissaient point son apparence. Malgré le fait qu'il ait en sa disposition une garde bien fourni, il avait pour habitude de porter des vêtements confortables dans la vie de tous les jours, prenant la peine de se vêtir correctement pour les situations exceptionnelles telles que les soirées ou les sorties entre ami(e)s.

Quand le jeune homme entendit ces mots sortirent de la bouche d'une jeune femme, dont il estima l'âge à la vingtaine, il fut assez surpris. Même s'il était un Samui, il n'accordait pas d'importance supplémentaire à un membre de son clan qu'à une tierce personne. Il montrait le même respect envers tous, dans la mesure du possible et mettait un point d'honneur à conserver cette conduite. Il aperçut deux poissons écraser par la foule et comprit que se devait être la source des injures de Emi, mais même cela n'expliqua pas de tels mots. Alors qu'il tendait toujours la main en direction de la jeune femme il se décala un peu afin de la protéger de la foule grâce à son imposante carrure puis il lui dit :

« Et bien, il faut croire que les certaines personnes ont la langue bien pendue. Si je ne me trompe pas les deux poissons grillés écrasés sur le sol sont à toi. Peut-être puis-je te les repayer pour me faire pardonner de t'avoir bousculée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akihiro Emi
Informations
Messages : 13
Rang : C

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Passion [Emi] Passion [Emi] EmptyJeu 27 Juin 2013 - 19:57

- Me ... Me les repayer ?

Sous le coup de l'annonce émise par Rei, Emi relâcha subitement la pression qu'elle exerçait sur son vêtement. Un peu froissé par la poigne de l'impertinente mais rien de grave. L'expression qui ornait le visage incrédule de la demoiselle valait nettement plus le coup d'oeil, abasourdie aurait été un adjectif encore trop gentil. Son unique oeil en état marche ouvert comme une bille et la bouche entrouverte, c'était comme si le ninja en face d'elle venait de la demander en mariage, en pleine rue, dans un élan spontanée d'amour. Ça existait vraiment alors ? ... Des gens capables de lâcher du liquide pour rattraper les fautes, même accidentelles qu'ils avaient commis ? La genin était littéralement sur le cul.

- ... Où est le piège ?

Son petit aquilin se dressa subitement au milieu de sa figure, à la manière d'une louve flairant l'odeur du chasseur, alors qu'elle se trouvait protéger du flot incessant de civils par l'imposante carrure du jônin. Même à cette heure il y avait toujours autant de monde. Pourtant, on pouvait penser que ce genre de petites ruelles étroites étaient laissées relativement à la merci des coupes-gorges et des chats de gouttières de par leurs largeurs exiguë. Malheureusement ce n'était pas le cas et les gens circulaient dans cette maigre artère comme un troupeau de bovins vers l'abattoir. Tout ce bruit et ces éclats de voix qui explosaient ici et là, pour héler quelqu'un, pour insulter un tel lors d'une bousculade agaçait profondément Emi. Si seulement elle n'avait pas croisé la route de ce maladroit à tête d'ahuris, elle serait déjà tranquillement planquée derrière le tas de carton entreposé au fond de la petite rue adjacente à leur position à dévorer ses poissons. Mais maintenant c'était plutôt de la purée ... Et ce grand machin là, qui trônait fièrement devant elle avec son air calme et posé qui le faisait ressembler à une statue de pierre, il avait une idée derrière la tête ? Un coup monté ? Il allait la balancer aux forces de l'ordre pour vol de poiscaille prémédité et agression sur pachyderme ventripotent ? Emi serra nerveusement sa mâchoire dans l'attente d'une réponse de Rei. Toujours être prête à détaler si la situation devenait trop épineuse, faire un demi tour rapide et plonger dans la marée humaine pour disparaître totalement des yeux de son poursuivant. C'était une règle bien connue de son ancienne famille qu'elle avait apprit à maitriser à la perfection. En plus il n'était pas trop tard pour visiter à nouveau la place du marché. A cette heure ils devaient commencer à faire rôtir les viandes ... Les pensées gourmandes de la p'tite tête brune s'accordèrent parfaitement avec son estomac dans une magnifique mélodie de gargouillis grave qui auraient pu être entendu jusqu'à Konoha. Ha. Depuis combien de temps n'avait-elle pas eu quelque chose à se mettre sous les crocs ? Difficile de répondre. L'alcool était considéré comme de la nourriture ?

- Non mais je demande ça parce tu n'es absolument pas obligé de faire ça, tu sais. Tu pourrais me pousser sur le coté et reprendre ta petite vie comme tu l'avais prévu en te levant ce matin de ton lit. De la bouffe je peux en trouver ...

Mordre la main qui voulait vous nourrir était extrêmement stupide. Mais la crainte de l'autre, surtout lorsqu'il paraît beaucoup fort et grand que soit même, ne mourrait jamais réellement, même entre les quatre mur d'un village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Passion [Emi] Passion [Emi] EmptyDim 30 Juin 2013 - 21:36

La jeune femme semblait surprise par la proposition de Rei, ce qui le surprit tout autant. Il faisait uniquement cela dans un geste de respect, puisque c'est lui qui l'avait bousculé il se devait, ne serait-ce que par politesse de lui repayer son dû. Il n'avait pas apprécié la façon dont elle s'était comportée vis-à-vis de lui, manquant totalement de respect à Rei alors que la situation de l'exigeait pas. Mais malgré cela, le jeune homme faisait preuve de patience et de compréhension, lui proposant de lui offrir de la nourriture en gage de sa bonne foi. Est-ce que le fait qu'elle soit une femme avait joué en sa faveur ? Très probablement. Le Samui le savait bien, il appréciait bien plus la compagnie féminine que masculine, même s'il n'était en aucun cas sujet de misandrie, son passé lui faisait penser de la sorte. Durant son enfance, les seules personnes qui lui tendirent la main se trouvaient toujours être des filles, rares étaient les garçons qui prenaient la peine d'agir ainsi. De ce fait il avait toujours traîné avec elles et s'était habitué à leur compagnie, même s'il possédait maintenant de bons amis.

« Te les repayer. »

Tenant de montrer sa bonne foi, il lui répondit en toute simplicité. Emi semblait très méfiante envers lui, preuve qu'elle n'avait pas souvent du avoir à faire à des personnes de confiance et qui voulait son bien. En un sens, Rei se fichait bien du sort de la jeune femme, mais il se sentait responsable pour sa maladresse même s'il savait qu'elle était en partie due à la précipitation de la jeune femme. Il comptait bien aller jusqu'au bout de son action, et pour se faire il devrait tout d'abord mettre en confiance son interlocutrice. Peut-être était-ce à cause de son sexe, de sa grande envergure ou tout simplement de son calme et de sa franchise qu'elle se mettait à douter de son acte. Le meilleur moyen de lui montrer sa bonne volonté était, toujours selon Rei, de lui expliquer simplement et patiemment les choses. Quoi de mieux pour ouvrir les coeurs que de parler autour d'une table ? Avec un peu d'alcool si nécessaire, même si le Samui n'en raffolait pas. Ce que voulait avant tout Rei, s'était se changer les idées et il comptait bien agir en ce sens.

La jeune femme baragouina alors quelques mots montrant une fois de plus sa réticence et son doute. Elle cherchait un piège dans les mots du Chuunin, alors qu'il n'y en avait pas lieu d'être, bien au contraire. Les personnes qui défilaient alors autour d'eux n'avaient que faire de la situation, certains ne prenant même pas gare à ne pas bousculer la petite femme se trouvant sur le sol et Rei sentit plusieurs fois des jambes heurter son dos. En tant normal, il n'aurait pas prêté attention à de telles choses mais ceci était pour lui une situation tout sauf normal. Une personne se tenant à terre, les passants n'y prêtaient aucune attention et agissaient comme si elle n'existait pas, ignorant sa présence. Il avait déjà eu vent de mouvement de foules ayant causé la mort de personnes étant tombé sur le sol puis piétinées jusqu'à en perdre la vie, mais jamais il n'aurait pensé que ce puisse être le cas avec une foule d'une densité normale. Tendant toujours la main en direction de Emi, il prêta attention à ses derniers propos avant de lui répondre.

« En effet, je ne suis en aucun cas obligé de faire ça. Mais je suis comme ça, je t'ai bousculé et même si ta colère était un peu démesurée, il n'empêche que tu as perdu ton casse-croute. Je souhaite donc juste te le repayer sans piège ou arrière pensée. »

Puis il regarda aux alentours puis continua.

« Je connais une assez bonne enseigne dans le coin qui est tenue par une amie, peut-être que ça te dirait de manger là-bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Passion [Emi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Passion [Emi] Passion [Emi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Passion [Emi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-