N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Réunion Réunion EmptyJeu 30 Mai 2013 - 18:21

Conquête de Kusa no Kuni

DIPLOMATIE
    Contexte :

      Le nouvel Hokage n'a pas hésité à se lancer dans une conquête diplomatique comme son prédécesseur l'avait fait avec les Sabakyô. Et même si le trio Konohajin envoyé en mission a accompli sa tâche, une réunion ne peut être évitée.
      C'est ans une cabane solitaire entourée de plusieurs Konohajins et Tôhatsu près d'une frontière de Kusa no Kuni que se réunissent Hayashi Daiki, Tôhatsu Kyu le chef du clan manipulateur des cheveux. Mais la venue d'une personne va venir tout troubler : Amaterasu, qui avait déjà fait entendre parler d'elle à la réunion de Kumo au Pays du Fer. Ce trio d'importantes personnes peut changer de nombreuses choses...


    Règles :

    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 24h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu de l'Épisode.
    • Chaque personnage a droit à un seul délai de 12h s'il le demande dans le Bureau de SNH.

    • Le pays dans lequel se déroule la conquête est Kusa no Kuni, le Pays de l'Herbe.
    • Il est environ 15h quand la réunion est lancée.
    • Ce premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.


    Ordre de post :

    • Hayashi Daiki
    • Amaterasu
    • Tôhatsu Kyu


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyVen 31 Mai 2013 - 21:17

Le rendez-vous avait été fixé dans une clairière à la frontière entre Kusa no kuni et le pays du Feu. Le dirigeant de la Feuille était en route avec son escouade de gardes du corps qui avait été autorisée pour cette réunion importante où il allait rencontrer et discuter avec le dirigeant du pays, le chef du clan Tôhatsu. Daiki avait laissé sa tenue de combat qu’il prenait habituellement pour sortir et l’avait troqué avec un kimono ample et très gracieux aux teintes pâles qui s’accordaient avec sa chevelure argentée et ses yeux d’ambre. Ils étaient partis assez tôt pour arriver au lieu de rendez-vous. L’endroit était parfaitement plat et quelques soldats attendaient déjà autour d’un cabanon solitaire. Ils étaient exactement autant que la composition de la garde du Godaime. C’était l’accord passé entre les deux parties. L’Hayashi s’avança donc vers le petit bâtiment. Il salua d’un signe de tête les Tôhatsu dont il croisait le regard par respect.

Une fois arrivé devant l’endroit, il poussa le battant de la porte et se retrouva face à Tôhatsu Kyu, l’homme qui déciderait d’une éventuelle alliance avec son pays. Daiki s’inclina légèrement et accompagna son geste de quelques mots :

Mes hommages Tôhatsu. Je tiens à vous remercier d’avoir accepté cet entretien entre nous pour favoriser les relations entre nos deux nations.

Il attendit ensuite la réponse de son interlocuteur avant de poursuivre. Il avait beaucoup à dire et il devait également penser à lui restituer ce bien que les Konohajins s’étaient risqués à aller chercher. Cette mission s’était déroulée d’une manière assez étonnante et atypique. Le médecin avait lu le rapport de fond en comble pour être sûr de ne pas débarquer en tant que touriste lors de cette réunion diplomatique. Sa première action en tant qu’Hokage était cette conquête. Il pouvait la remporter et prouver sa valeur à ses hommes et aux derniers doutant de lui. S’il la ratait, qu’adviendrait-il ? Peu importe. Il ne faisait pas seulement ça pour ça. Il avait d’autres motifs.

Il s’apprêta à continuer sur sa lancée mais un élément vint interrompre son intention. Alors qu’il allait ouvrir la bouche, une troisième personne fit son arrivée et les rejoignit. De qui s’agissait-il ? La porte s’ouvrant, il se retourna pour identifier le nouvel arrivant. Ou plus précisément, la nouvelle arrivante. Une jeune demoiselle portant un kimono aux teintes pâles qui fit son entrée dans le bâtiment et s’avança vers eux. Son visage n’était pas connu personnellement de Daiki mais son aspect lui disait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Amaterasu
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 754
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyLun 3 Juin 2013 - 12:44

Une étincelle.

Quoi qu’il en coûte de devoir détruire les murs de la méfiance et du mépris, je le ferai. Le son inexistant de mes petits pas rendaient nerveux tous ces regards plongeant sur moi. Des mesquins et vils regards que je ne saurai identifier par-delà le nombre exorbitant de ninjas postés autour de cette bâtisse isolée dans la forêt. Cela donnait une impression de grandeur et d’importance, une sorte de paradoxe quand on regarde de plus près cette construction de bois au milieu d’une foule d’arbres. Mains dans leurs poches, genoux pliés, le moindre de mes mouvements serait capable de libérer la fureur qui anime chaque partie présente en ces lieux. Konoha Gakure, le village venu aider le clan du Pays de l’Herbe à récupérer son bien. Tohatsu, le clan le plus influent de ce dit pays, était connu pour ses fourberies contrôlées et régies par des règles inviolables, comme par exemple ne pas s’attaquer à des pauvres. Leur principale activité restait le vol. Voler était un mode de vie, un mode de survie, un mode dont ils ne sauraient se défaire si facilement, selon moi. Cependant, leur fine sagesse les préservait de combats inutiles, ce qui aboutissait généralement, comme aujourd’hui, à des rencontres à huit clos entre les différents dirigeants. Sans vraiment crier gare, j’avais décidé de me joindre à ce sommet.

Derrière moi, une femme. Tsurugi, son nom, celui que je l’ai donné. Elle était la dernière des trois jeunes adultes à me suivre, les deux autres ayant leur propre mission à accomplir. Je sentais dans son expression une inquiétude prononcée, compte tenu de l’essaim qui se tenait au-dessus de nos têtes. M’arrêtant juste devant la porte, je lui laissais le loisir de l’ouvrir, afin qu’elle passe devant moi et que je lui adresse un sourire rassurant, chaleureux. De plus, contrairement aux autres réunions, celle-ci permettait à l’escorte de rester en compagnie de leur dirigeant, un point non négligeable pour ma mère poule de garde. Alors que je pénétrais dans la pièce, les yeux étaient rivés sur ma petite silhouette. Une broche ornée d’une fleur rouge, mes cheveux – pour une fois – étaient soigneusement coiffés, mon kimono d’un bleu pâle maintenu par un obi rouge vif, je ne portais rien de spécial, mises à part mes sandales tressées en bambou, une de mes trouvailles sur le marché d’Ame no Kuni. Les pieds joints, les mains regroupées sur mes genoux, je m’inclinais légèrement, de la manière la plus polie qui soit.

    -"Mes respects, hauts dirigeants de l’Herbe et de la Feuille. Veuillez excuser mon retard. Je suis Amaterasu, connue en tant que Densenbyo de l’An’tei et Déesse de la Foudre."


Mon palmarès n’avait rien de glorieux, mais étrangement tout le monde le connaissait. J’étais venue à la conclusion que ce n’était pas moi qui était célèbre, mais plutôt l’organisation que je dirigeais actuellement. L'héritage du grand Samidare Teichiro, ses visions, ses principes. Nul ne me prenait vraiment au sérieux, ou alors on voyait derrière mes actes les volontés de mon prédécesseur. Je ne pouvais m’offusquer ni les blâmer, ma personne ne méritait pas encore l’attention de tout ce monde. Dans un geste lent et gracieux, je m’installai à la tablée, dans une symétrie presque parfaite avec les deux autres personnes. Une main posée sur mon épaule, Tsurugi se tenait à mes côtés, telle une sentinelle prête à se lancer dans la bataille s’il m’arrivait quelque chose. Afin de ne pas laisser de tension dans cette discussion, je m’apprêtais à mettre les choses au clair.

    -"N’ayez crainte, je suis simplement venue afin d’assister à cette réunion. Loin de là l’idée de me dresser face aux convictions que vous partagez."


C’était fait. Ma position neutre allait radicalement tout changer, sans doute. Assister à cette réunion allait me permettre de vérifier les termes de cette alliance, si alliance il y avait à la fin de ce meeting. Le monde se devait de rester en paix, et j’allais tout faire pour que cela soit appliqué. Cette nouvelle tête que représentait le Godaime Hokage m’était totalement inconnue, il ne figurait pas non plus dans les souvenirs de mon ancien supérieur. Ignorant ce qu’il était advenu du Yondaime Hokage, je m’interrogeais quant au sort qui l’avait destitué de ses fonctions.

    -"Pardonnez ma curiosité soudaine, Hokage-dono, mais savez-vous où se trouve votre prédécesseur ?"


Non pas que l’idée de le savoir mort ou emprisonné m’attirait, mais connaître l’état de celui qui m’avait ouvert les yeux sur les vérités de ce monde m’intéressait au plus haut point. Ouvrir ce sujet pourrait aussi permettre une approche plus pacifique de notre entrevue compte tenu de cette réunion, réunion qui déterminerait le futur de deux nations voisines, et d’un conflit possible en cas de désaccord. Toutes les cartes étaient entre nos mains désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Tôhatsu Kyu
Informations
Messages : 6
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyMar 4 Juin 2013 - 23:56

Voilà une bonne petite heure que j'attendais mon invité dans cette rustique battisse que j'avais choisir pour la convocation de l'Hokage. L'homme qui allait ouvrir ses portes dans peu de temps avec eu la magnifique idée de vouloir prendre mon pays dans ses rangs. Et pour ce faire bien montrer devant mes yeux, avait pris l'initiative de rechercher un objet qui m'appartenait. D'ailleurs, je m'étais bien amusé avec cette affaire, j'avais le rapport de ma chère Zassou devant moi et rigolait à plein poumons en lisant les phrases de celui-ci. On pouvait dire que la tension était palpable entre mon ninja et ceux de Konoha. Comme quoi, une alliance entre un pays sage et arbitraire avec un pays voleur et justicier allait être dur à former. Mais d'après moi, j'allais bien m'amuser aujourd'hui.

Une fois mon souffle repris, les battements des portes se fit entendre à mon ouïe. L'Hokage se tenait devant moi habillé d'un kimono blanchâtre en train de s’incliner par signe de respect. Les mots de salutations sortant de sa bouche était à mon goût bien trop réfléchie, tant de politesse pour simplement dire bonjour. Pour ma part un simple signe de tête lui indiquant de venir s’asseoir suffisait amplement.

Mais lorsque Daiki allait commencer les présentations, une nouvelle arrivante faisait son entrer accompagner d'une autre personne. Une chevelure dorée, des yeux bleus d'un profond intense, je ne pouvais pas me tromper, la dame An'Tei était parmi nous. Elle aussi, abordait un très beau kimono clair et était habillée d'une façon très élégante. Par signe de respect envers nous, elle s'inclina en nous saluant et nous indiquait qu'elle n'était là seulement pour entre les termes de notre futur alliance si celle-ci avait lieu. Puis elle prit les devant en demandant un renseignement auprès de l'Hokage, comme pour rassurer les esprits dans la pièce. Enfin, j'attendais que Daiki lui répondit pour enfin prendre la parole d'une phrase fort intelligente.

Si on m'avait dit qu'on se rendait à un bal, je me serais habillé d'une autre manière.

En effet, j'étais vétu de vêtements amples et noirs digne d'un voleur professionnel. A vrai dire, je n'étais pas venu ici pour charmer l'autre camp. Je n'avais rien à gagner dans une alliance avec Konoha et je comptais bien entendre l'Hokage m'expliquer pourquoi je devrais me joindre à leur cause.

Pour commencer, je ne sais pas ce que vous foutez ici Madame, mais votre sbire doit quitter la maison de suite. Ensuite je vous demanderais à tous les deux de vous asseoir autour de ma table.
Ensuite, Hokage, vous commencerez à me dire ce que vous voulez de mon pays et surtout de mon clan. Et pour finir Madame An'Tei, même si j'ai mon idée de votre présence, veuillez expliquer le pourquoi de votre venu ici.

Le ton était lancé et j'allais pouvoir bien m'amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyMer 5 Juin 2013 - 17:02

Et cette jeune demoiselle n’était pas venu seule en prime ! Une autre dame l’accompagnait. N’était-on pas censé venir sans escorte ? Raison d’ailleurs pour laquelle tant de monde attendait dehors en fait. Seuls les intervenants étaient conviés ici. Un détail qui pourrait peut-être peser dans la balance et qui n’avait pas dû apaiser la tension régnant de l’autre côté de ces murs de bois. D’autant que la jeune fille se présenta. Amaterasu, Densebyo de l’An’tei. Le Yondaime avait fait preuve de beaucoup d’attention et d’un grand intérêt envers cette jeune demoiselle. Daiki aurait peut-être l’occasion d’en découvrir les raisons aujourd’hui même. Elle précisa n’être là que dans le but d’assiter à la réunion. Allait-elle s’opposer à l’alliance entre les deux nations ? Difficile à dire avec le peu de choses qu’elle venait de dire pour l’instant. Normalement non mais si elle se tenait là, elle aurait forcément son mot à dire. Mais tant que le chef des Tôhatsu s’entendait avec la politique du Godaime, ce dernier pouvait espérer avoir le droit à son alliance.

Et pour ponctuer le tout, elle adressa directement une question à l’Hayashi. LA question qu’on lui posait. Où se trouvait Suguato ? Le fumier le laissait dans une situation délicate à chaque fois que la question lui était posée. Pouvait-on réellement dire que le Yondaime Hokage s’était accordé une retraite dans un pays mineur ? Pas trop non. Dieu sait quelle image Konoha renvoyait aux yeux du monde shinobi. Déjà qu’avec tous ces Nukenins qui s’invitaient au village ces derniers temps, il se posait des questions sur la vision qu’ils rendaient, il n’osait imaginer ce que cela donnerait avec en prime l’information tenue confidentielle que Suguato s’était éclipsé suite à la chute de Makka. Konoha devait renvoyer une image de fermeté et non celle d’une terre d’accueil à la portée de n’importe qui. Un rôle qui revenait à l’Hokage et qui prenait effet dès lors. Mais s’il se montrait trop ferme ici, cela pourrait se traduire comme de la méprise et de l’autosuffisance. Rien de très bénéfique pour des négociations. Il allia donc amabilité et subtilité pour sa réponse :

Le Yondaime est actuellement introuvable. Devant son absence et le fait que Konoha ne pouvait rester sans dirigeant, j’ai repris le flambeau. Tout comme vous suite à la disparition de Samidare Teichirô entre autre.

Il avait adopté un ton courtois et avait accompagné son geste d’un mouvement de poignet qui laissa apparaître une magnifique rose rouge dans la paume de sa main qu’il déposa sur la table et qu’il fit glisser. Un sourire aux lèvres, il regarda l’espace d’un instant la jeune fille dans les yeux alors que le Tôhatsu prit la parole. Il entama par une remarque sur les tenues que portaient Amaterasu et Daiki. En même temps si ces derniers étaient arrivés en tenue de combat, la conversation aurait un tout autre ton et l’Hayashi aurait eu du mal à soutenir qu’il venait en paix. Mais il s’abstint de tout commentaire et resta attentif à ce qui allait suivre. Le Tôhatsu commença par vouloir congédier l’invitée surprise d’Amaterasu. Ce qui se comprenait. Puis il leur demanda de s’asseoir. Le médecin prit donc place tandis que son hôte lui demanda d’exposer les raisons de cette réunion et de rentrer plus à même dans le sujet de l’alliance entre Kusa et Konoha. Daiki reprit donc la parole d’un ton calme et mesuré.

Vous n’êtes pas sans savoir que la demande que vous nous avez faite a été respecté et que nous avons récupéré ce bien qui vous tenait tant à cœur.

En même temps qu’il parlait, Daiki sortit un rouleau qu’il déplia au centre de la table. Il avait dû se relever de sa chaise pour procéder et lorsque le rectangle de papier fut bien à plat, il se renfonça dans le dossier et un nuage de fumée léger émergea du rouleau en même temps que le sabre ramené par son trio lors de la mission. Il reprit ensuite la parole calmement :

En dépit des débordements occasionnés lors de cette mission, vous avez récupéré votre bien au prix de la santé physique d’une de mes kunoichis. Mais je ne m’attarderais pas sur ce point.

Il laissa un moment le temps de se replacer sur son siège et de réfléchir à la suite.

Nous n’avons pas eu l’occasion de réellement nous parler mise à part lorsque vous m’avez adressé cette demande. Et cette réunion est en effet l’occasion de vous expliquer ce qui m’a amené à vous proposer une alliance. Et cela se résume en un nom : Kiri.

Nouveau silence pour laisser le soin au Tôhatsu de réfléchir à son propos :

Il y a peu, les troupes de Kiri ont été aperçus à proximité de Hi no kuni. Nos experts ont enquêtés et sont arrivés à trouver l’origine de ce déplacement militaire. La nation de la Brume sanglante s’est lancée à la conquête du pays voisin au vôtre. Comme si la conquête de Yuki no kuni ne leur suffisait pas, ils ont continués en s’implantant sur le continent. Voilà pourquoi je suis venu vous trouver. Si Kiri continue sur sa lancée de conquête, ils tenteront tôt ou tard de s’emparer de vos terres. Et quelque chose me dit qu’ils ne seront pas aussi pacifiques. Voilà pourquoi je pense qu’il serait bénéfique à nous tous de nous allier afin d’être paré à une éventuelle attaque.

Il laissa ensuite le soin au Tôhatsu de commencer à répondre à ça. Il tenait déjà à voir ce qu’il pouvait lui dire vis-à-vis de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Amaterasu
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 754
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyJeu 6 Juin 2013 - 11:32

Disparu.

Complètement disparu. Un peu déçue, je ne pouvais cacher ma frustration. Je voulais montrer à cet homme ce que j’étais devenue, ce pourquoi je me battais aujourd’hui. Le retrouver ferait donc parti de mes prochains objectifs, il y avait énormément de choses que je devais lui demander. Il évoquait également mon ancien supérieur, il semblait ne pas savoir ce qui lui était arrivé, une bonne chose qui montrait que je maitrisais mon information. Malheureusement, je n’avais pas véritablement le temps d’y penser, le ton supérieur et légèrement irrité de l’hôte de cette réunion me sommait de faire sortir ma protégée. Indignée, la jeune femme aux cheveux mauves fit la grimace, mais un simple mouvement de ma main suffit à l’arrêter. Un regard de ma part, et, contre sa volonté, elle finit par accepter de disparaitre dans un nuage de fumée. Je me doutais de fait qu’elle détestait me laisser seule en territoire ennemi, mais elle n’avait guère le choix. Ce fut seulement après que je constatai la présence de cette rose, poussée vers moi. Elle venait de l’Hokage lui-même, une fleur d’un rouge vif et chatouillant que je ne mis pas longtemps à prendre en main. Un échange de regard eut lieu, entre lui et moi, avant que je ne mette au-dessus de ma barrette fleurie de couleur blanche ce présent qui m’avait été confié. Elle était jolie, c’est vrai, je ne pouvais qu’en être ravie.

Au détriment de notre hôte, nous étions tous deux en kimono. Il le fit vaillamment remarquer, en lançant une pique de plus dans son discours. On sentait bel et bien qu’il se montrait en tant que receveur et possédant les pleins pouvoirs sur ce meeting. De ce fait, le dirigeant du Village Caché de la Feuille enchaina directement sur le sujet et posa sur la table le bien que quémandait le chef de clan du Pays de l’Herbe. Un sabre, je ne pouvais m’empêcher de me demander s’il leur appartenait vraiment ou si c’était un des nombreux trophées qu’ils s’étaient fait durant toutes ces années de chapardage. Le fait était qu’il y avait eu confrontation, et le Godaime déplorait l’état dans lequel une de ses subordonnées se retrouvait en ce moment même. Mon réflexe de savoir à quel point elle était mal en point était camouflé par ma raison, car j’étais sûre et certaine que les équipes médicales de ce village étaient assez compétentes pour gérer leurs blessés. Il fallait que je me contienne. Seulement, cette confrontation n’était pas une information nouvelle pour moi. J’avais réussi à obtenir les détails de cet affrontement, grâce à mon acolyte, toujours aussi douée pour enquêter sur les points que je lui demandais. Il n’y avait que de la fierté dans mes trois protégés, ils avaient bien grandi, ils devenaient de bons shinobis.

    -"J’ai entendu dire qu’il y avait eu deux opposants, dont une appartenant à votre clan, Tohatsu-dono. L'une d'entre elle est emprisonnée à Konoha Gakure no Sato."


Je pris une courte pause, afin de passer au vif de mon intervention.

    -"Cette kunoichi était une mercenaire travaillant sous contrat pour le dit voleur, je me porte garante de son implication dans cette affaire. Elle ne mérite pas son sort actuel. Ce qui m’amène ici, à cette réunion, dans le but de m’excuser au nom de cette jeune femme qui vous a posé des problèmes, et demander sa libération."


Je m’étais justifiée, je laissais ensuite l’Hokage reprendre la parole, il parlait d’une menace venue du Pays de l’Eau. Oui, eux. La prochaine étape de mon voyage. S’il y avait bien un village que je devais surveiller, c’était bien celui de la Brume Sanglante. Depuis que le Sandaime Mizukage avait pris la tête de ces troupes, ce sobriquet de Sanglante était venu s’ajouter à leur nom. Cependant, si ce n’était pas pour Kitase Shinichi, j’aurai du mal à penser que l’on pourrait arriver à un accord pacifique avec eux. Je devais m’assurer que leurs actions n’allaient pas provoquer une autre guerre.

    -"Cette alliance n’est pas une réelle nécessité. Si c’est de Kiri dont il faut se méfier, je peux très bien vous en dire plus à une date ultérieure, car j’ai dans l’idée de discuter avec eux. Mon intérêt, comme vous le savez surement tous, est d’éviter toute forme de conflit armé. S’allier en prévention est certes une bonne stratégie, mais elle peut indiquer aux autres pays vos intentions de vous préparer pour une éventuelle guerre. Laissez-moi parler avec le dirigeant de la Brume Sanglante, avec une escorte de vos crus, si vous voulez, vous en serez tous gagnants."


Je n’avais pas évoqué la possibilité d’un éventuel échec, je n’arrivais pas à l’imaginer. Echouer aux négociations marquerait aussi mon impuissance face à cette notion que je combattais vivement, celle de la guerre. Quoi qu’il en fut, agir dans l’imprudence ne pouvait qu’empirer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Tôhatsu Kyu
Informations
Messages : 6
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyMar 11 Juin 2013 - 18:45

Suite à ma phrase, Hayashi Daiki se lança dans la première phase de son explication pour me convaincre de former une alliance avec Konoha. Dans un premier temps il m'indiqua qu'il avait récupéré mon sabre comme convenu. Il sortit un parchemin pour faire apparaître le sabre que j'avais demandé. Un fois la fumée dissipée, je pris l'arme en main et ouvrit le fourreau pour inspecter la lame. Et c'était en effet mon sabre que j'avais là. Je me lançai dans une brève explication concernant cette arme et l'importance qu'elle avait pour notre clan.

Je vous remercie Hokage de me remettre ce katana. Il est transmis dans notre clan depuis plus de quinze générations. C'est la seule arme que le clan Tôhatsu a créée de ses propres mains et qui possède un pouvoir bien particulier.
Mais passons, j'ai aussi eu vent de l'affrontement qu'il y a eu entre les membres de nos clans et je déplore également le comportement de mes hommes. Sachez seulement que la voleuse à été correctement jugée par nos anciens.

L'Hokage reprit ensuite la parole après l'intervention d'Amaterasu. Il entra dans le vif du sujet et parla de l’alliance. Le sujet principal, Kiri... En effet le village sanglant avait récemment entamé une vaste campagne de conquête des terres. Il était d'ailleurs en train d'envahir un de mes voisins, Hi no Kuni. C'est alors que la jeune femme prit la parole concernant Kiri. Elle nous précisa ses intentions envers ce pays, ceux d'aller discuter avec leur Kage pour ainsi raisonner la brume sanglante d'entreprendre tout autre conquête. Mais mon point de vue n'était pas du tout en accord avec le sien.

Sans être impoli envers vous Madame, je ne pense pas que cela fonctionne. Kiri à été depuis toujours le premier dans les guerres et dans les conquêtes. D'après mon expérience, ils n'ont pas choisi Taki no Kuni pour rien. C'est un pays stratégique qui ouvre les portes de toutes les grandes nations du continent. Et s’arrêter là entraînerait une trop grand perte financière pour leur pays.

Avec ses mots je fis savoir à l'Hokage que j'étais entièrement d'accord avec lui. Seul, notre clan n'avait aucune chance contre Kiri mais avec l'aide d'un autre village cela pouvait changer la donne.

Mais je tiens à préciser quelques points avant de signer une éventuelle alliance entre nous. Vous devez savoir que le clan Tôhatsu est un clan de voleurs. Est ce que vous êtes prêt à assumer notre image ? Car ce n'est pas parce que nous nous allions que nous allons mettre un terme à notre profession et notre fierté. Et ensuite, que comptez vous faire pour les Nukenins résidents sur notre territoire et ceux de notre clan ?

Pour moi la deuxième question était la plus importante. Le fait d'être un Nukenin signifiait être libre de ses actions et ne pas recevoir d'ordres de quiconque. Et je ne voulais pas que mon pays soit rattaché au nom de Konoha. J'attendais donc la réponse de l'Hokage avec impatience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyLun 17 Juin 2013 - 20:41

L’invitée surprise fut congédiée d’un geste de la main par sa maîtresse suite à la demande de l’hôte de la faire sortir. Et la demoiselle aux cheveux mauves disparut dans un écran de fumée similaire à celui qui avait orné le parchemin conteneur du sabre des Tôhatsu. De plus, le présent de la belle fleur rouge fut accepté par la jeune Amaterasu qui l’accrocha à sa barrette déjà fleurie. Il ne pouvait s’empêcher d’être impressionné par la jeunesse de cette personne qui restait pourtant très confiante. Elle devait avoir des capacités assez intéressantes pour se sentir aussi…influente. Agir directement dans une réunion diplomatique pour s’assurer du bon déroulement des négociations en s’assurant que les modalités de l’alliance lui convenaient, c’était plutôt audacieux. Cette jeune demoiselle dont il avait croisé le nom dans plusieurs rapports et qui suscitait un intérêt particulier pour son prédécesseur était plutôt intéressante et l’Hayashi aurait aimé apprendre à découvrir un peu plus cet élément si particulier.

En plus de ça, elle était bien informée. Elle rapporta avoir pris connaissance des opposantes à l’équipe Konohajin lors de la mission qui s’était déroulé pour récupérer le sabre trônant il y a peu sur la table et maintenant aux mains de son destinataire. Elle demanda même au Godaime d’excuser le comportement de celle qui était emprisonnée encore à Konoha. Pour la Tôhatsu, c’était plus particulier. Le chef des Tôhatsu assura que cette dernière avait été sévèrement jugée par les anciens du clan. Il reviendrait sur ça plus tard. Mais en ce qui concernait cette Kudo Akuruz, le médecin n’avait pas envie d’en entendre parler. Il retint néanmoins son émotion première aux mots de la jeune fille pour lui répondre ceci :

Dame de l’An’tei, je ne doute pas de la sincérité de vos paroles et de votre bonté d’âme quant à cette requête. Mais j’en ai une ribambelle à propos de la nature des actes de cette personne qui se trouve incarcérée à Konoha. La seule garantie que vous pourriez donner pour elle, serait de prendre sa place dans les geôles de la Feuille. Or je ne le souhaite pas particulièrement et je doute encore plus que c’est ce que vous désirez. La dénommée Akuruz sera soumis à un jugement équitable et je me chargerais moi-même de présider l’affaire pour en décider. Ce n’est néanmoins pas le sujet de la réunion actuelle. Peut-être aurons-nous la possibilité de continuer cet entretien plus tard.

Il fit une pause après avoir déblatéré son discours sur la Nukenin interceptée aux portes. Une vantarde qui se présente en tant qu’ancienne Partisane. Dans une organisation toute autre d’un village, un simple assassinat et l’affaire était réglée. Mais les relations diplomatiques entre les nations et les Nukenins n’avaient jamais été aussi primordiales, pour ne pas dire tendues. D’autant qu’avec l’An’tei qui semblait intervenir dans les affaires de Konoha, Daiki avait intérêt à se méfier. Une méfiance doublement accrue par la concentration anormale de Nukenins ces temps-ci à Konoha. Une politique de sévérité serait menée à présent pour éviter tout débordement et invitation intempestive qui commençait à agacer le dirigeant de la Feuille.

La dirigeante de l’organisation tristement célèbre prit ensuite la parole sur les dires du Godaime à propos de son argument sur Kiri. Elle remettait en cause la validité de cet argument pour finaliser sur une proposition de discussion avec la Brume sanglante. Elle proposa même de s’y rendre en personne avec des escortes de Konoha et de Kusa. Ce sur quoi Daiki répliqua :

J’ai toute confiance en la teneur de vos intentions mais celles de Kiri me laissent perplexes. Diplomatie ou pas, je ne risquerais pas la vie de mes hommes lors d’une mission perdue d’avance. Si vous tenez à vous y rendre, je ne peux m’y opposer. Si vous êtes néanmoins disposés à m’en faire le compte rendu par la suite, je vous accueillerais volontiers le temps de cette discussion.

Cette jeune fille prônait la paix selon les préceptes de l’organisation qu’elle représentait et qu’elle dirigeait. Elle avait beau être Nukenin, Daiki n’avait pas de raisons de se méfier d’elle autant que les autres. Elle agissait pour son objectif sans en venir aux armes pour autant. Elle ne serait pas un danger majeur tant qu’elle resterait dans cette optique-là. Elle était puissante, ça par contre il s’en doutait mais elle ne l’utilisait pas à des fins néfastes. Elle pouvait servir d’intermédiaire et d’oratrice convenable pour des affaires comme celles-ci. Le Tôhatsu prit également la parole sur la proposition d’Amaterasu et il rejoignit l’avis du médecin. Il enchaîna ensuite sur des conditions de l’alliance entre Konoha et Kusa. Daiki le laissa finir pour finalement en revenir au point qu’il avait éludé tout à l’heure.

Comme nous l’a précisé la dame de l’An’tei il y a peu, une Tôhatsu se trouve actuellement à Konoha. La même que celle qui s’est opposé et acharné sur une kunoichi de mon village et qui aurait supposément reçu une sévère sanction de vos anciens. Je ne doute pas de leur influence mais il me semble que leur discours n’est pas été assez percutant. Elle est actuellement sous bonne garde et je tenais à voir d’abord avec vous de l’éventuelle alliance entre nos nations pour décider de son sort également.

Il avait dit ce qu’il avait à dire et il pouvait maintenant passer au plus sérieux. Le chef Tôhatsu avait soulevé un problème assez épineux. Ce clan était un clan de voleurs et de chapardeurs. Ils tiraient leur profit d’une manière parfaitement frauduleuse. Une image qu’ils assumaient totalement. Mais qu’en dire s’ils étaient alliés à Konoha ? Le village de la Feuille en tirerait-il la même réputation ? Daiki ne tenait pas à jouer l’image et la réputation de son village sur si peu. Il tenait à éclaircir ce point avec le chef lui-même pour en discuter. Il prit donc la parole à nouveau pour répondre à ces questions.

Je tenais justement à voir ce point avec vous. De cette alliance, vous en tirez un lourd appui militaire. Plus important que celui que Konoha tire de l’alliance avec vous. Par conséquent, vous avez tout à y gagner. Et afin que les gains soient…équitables, je me risquerais à vous proposer quelque chose.

Daiki se releva un peu pour poser les coudes sur la table et joindre ses mains devant son visage. Puis il reprit en relevant un peu sa tête afin que le son ne soit pas étouffé :

Seriez-vous prêts, en mettant à profit cette alliance avec Konoha, à vous lancer dans une activité lucrative plus…légale dirons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Amaterasu
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 754
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyJeu 20 Juin 2013 - 16:32

La situation échappait à mon contrôle.

Je n’arrivais à n’obtenir aucun pied solide dans ce pourparlers, ni pour la libération de ma semblable, ni pour la prévention d’un conflit armé. Etait-ce ainsi les limites de mes arguments ? N’étais-je donc pas faite pour convaincre les dirigeants d’agir selon leur gré ? N’avais-je donc aucun poids de décision ni de conseil sur les hautes instances de ce monde ? Cette dure réalité me rattrapait plus vite que je ne l’aurais cru. Je n’étais encore qu’une enfant, avec une puissance phénoménale, un héritage colossal et un sens extrême de la paix. Mais cela s’arrêtait là. Je n’avais ni la carrure, ni l’expérience pour faire bouger des pays entiers. La seule place qu’il me restait pour parvenir à mes fins, c’étaient les champs de bataille. Je me devais désormais d’arrêter ces conflits de mes propres mains, je me devais d’agir en personne. La seule chose qu’il me restait à faire ici, c’était de parler d’Akuruz, mais le Godaime Hokage envoya intelligemment ce sujet balader. Tout se jouait d’ores et déjà entre le dirigeant du Village Caché de la Feuille et de celui du Pays de l’Herbe. Je n’avais plus rien à faire ici. Cependant, je ne pouvais pas abandonner, je n’allais pas lâcher le morceau.

    -"Il est vrai que le Village Caché de la Brume est devenu Sanglant depuis l’avènement du Lutin Fou au pouvoir. Mais j’ai bon espoir de prendre appui sur son prédécesseur pour entamer des négociations pour une diminution de leurs interventions armées. On n’a rien à y perdre."


J’avais sécurisé ma propre action, ils avaient décidé de ne pas me surveiller, tant mieux pour leurs subordonnés, car si je me loupais leurs vies pouvaient être en danger. Malgré tout, ce n’était pas suffisant pour empêcher ou retarder une telle alliance, même si un élément du chef des Tohatsu allait sans doute poser problème au Hayashi. Conserver leurs traditions et pratiques, au détriment de la réputation de Konoha Gakure no Sato, en bon groupe de voleurs qu’ils étaient. Avec la réponse de l’Hokage, je me doutais qu’il y aurait quelques soucis, puisqu’il avait implicitement dit qu’ils devraient s’arrêter et laisser la Feuille se charger de les protéger et de les subventionner. Une solution qui risquerait de ne pas convenir aux Tohatsu, qui, de ce fait, devraient arrêter le chapardage. Un dilemme s’imposait sans doute, mais est-ce que ce jeune chef était aussi fier qu’il ne paraissait ? Si c’était le cas, je connaissais déjà l’issue de cette partie de la discussion, mais tout était à voir. Je ne pouvais désormais qu’observer, mon impuissance me faisant jouer avec mes pouces, sous les manches longues de mon kimono.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Tôhatsu Kyu
Informations
Messages : 6
Rang : S

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyMer 24 Juil 2013 - 13:46

La gérante de l'An'tei avait dit à présent ses points de vue sur le village de Kiri, mais elle ne m'avait pas du tout persuadé de lui faire confiance. Pour moi le village sanglant restera toujours le village sanglant, je doutais fortement qu'une personne allait pouvoir changer quoi ce soit. Je me dirigeais plus vers le point de vue de l'Hokage. D'ailleurs, celui-ci me proposait de créer une activité légal, n'avait-il pas compris ce que je venais de lui dire ? Le vole pour notre clan était une fierté, nous avions tous un don pour exercer ses talents et moi le premier, je ne comptais pas me ranger. Mais après réflexion, cette activité légal pouvait nous arranger. Depuis de nombreuses années, nous étions grillés à chaque grand vol rien qu'avec notre réputation. Nous pourrions donc maintenant nous dissimuler derrière une activité reconnue tout en exerçant notre métier principal. Mais bien-sur cela restera secret...

Hokage, votre idée légale pourrait m'intéresser. Tout dépend de l'offre que vous avez à me faire. Ensuite, je demanderais la libération de la Tôhatsu qui se trouve dans votre village. Pour la deuxième fille, je m'en fout, si vous voulez la tuer, amusez-vous bien. Et le dernier point, je voudrais qu'aucun Nukenin ne puissent se faire arrêter sur notre territoire.

Je regardais ensuite la jeune dame assise à côté de nous. D'une voix sévère je lui annonçai qu'elle pouvait partir maintenant de cette réunion. Bien que nous avions la gentillesse de l'avoir écoutée, elle n'avait point réussi à me convaincre que Kiri pouvait être passif en conquérant des territoires. Et de plus, l'An'tei n'était pas une organisation que je portais dans mon coeur.

Je me retournai vers l'Hokage pour conclure notre alliance avec un parchemin que je venais de sortir. Je pris une plume et écris les conditions que j'avais exposées quelques minutes plus tôt. Il était donc question d'une alliance militaire comprenant un commerce légal pour notre clan, la libération immédiate de la Tôhatsu et aussi le fait qu'aucun Nukenin ne pouvaient être arrêtés dans notre pays.

Tout était maintenant noir sur blanc, je tendai le parchemin vers l'Hokage pour qu'il puisse le signer. En ayant moi-même écrit les conditions, j'imposais mes choix et non ceux du Kage. Ainsi, nous gardions notre estime et notre fierté, même si j'allais avoir du mal à convaincre les membres de notre clan de cette alliance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion EmptyVen 20 Sep 2013 - 16:39

La tournure chaotique qu'avait pris la mission diplomatique de récupération du sabre ne semblait pas perturber le leader des chapardeurs Tôhatsu. Cela ne l'empêcha pas de demander une contrepartie douloureuse à Konoha : l'herbe n'aiderait la feuille que si la feuille s'engageait à ne pas toucher à un cheveu des nukenins Tôhatsu dans leur pays.

Un accord lourd en sous-entendus, dans la mesure où cela impliquait, en dépit de « l'activité lucrative légale » suggérée par le Godaime Hokage, une continuation implicite des activités illégales habituelles des chapardeurs sur leur territoire.

Pour Daïki, le choix était à double tranchant. D'une certaine manière, en acceptant les conditions de Tôhatsu Kyu, il mettait l'accent sur la différence de politique entre la Brume et la Feuille, puisque c'était bel et bien une alliance qu'il s'apprêtait à officialiser, pas l'asservissement d'un peuple. Les Tôhatsu avaient la liberté de rejoindre Konoha, et devraient se plier aux lois du pays. Ou alors, ils pourraient rester sur leur territoire et continuer leur chapardage, non sans s'engager à prêter main fortes aux Konohajins dans les temps durs.

Difficile à dire s'ils tiendraient leur promesse.
Difficile également de croire que les Kusajins allaient accepter de migrer sur les terres du pays du feu et faire une croix sur leurs habitudes.

En ces aspects, c'était un peu un retour à la case départ. Cependant, Konoha n'avait rien à y perdre. En leur laissant la liberté de choisir leur pays d'accueil, Daïki pouvait avoir la certitude que les Tôhatsu ne retourneraient pas leur veste à l'avenir, et qu'ils resteraient aux côtés de la feuille. Une nouvelle fois, c'était un accord de confiance.

Le parchemin fut signé.


Par la suite, les Kusajins furent chaleureusement invités à rejoindre Konoha en se voyant offrir de nombreux emplois (agriculture, commerce, arts du spectacle...), bien qu'implicitement avertis que l'ère du chapardage était terminé pour eux s'ils faisaient ainsi.

Tôhatsu Kyu choisit de rester sur ses terres. Quant à Amaterasu, elle fut forcée de s'avouer vaincue et d'accepter la décision du leader de Kusa, et de s'en retourner vers d'autres horizons.

Une nouvelle défaite pour la bataille de l'indépendance des territoires neutres, et une nouvelle « conquête » pour Konoha, fondamentalement différente de la première en presque tous ses aspects...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Réunion Empty
Message(#) Sujet: Re: Réunion Réunion Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Conquêtes :: Conquête de Kusa no Kuni-