N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Une nouvelle Samui [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyMar 28 Mai 2013 - 0:23

Il y a des jours comme ça où l'on préférerait encore rester coucher. C'est sans doute ce qu'aurait dû faire la charmante fillette occupant la vaste chambre du deuxième étage de l'une des maisons de la demeure située à l'angle de la rue du pont. Vous savez ce nouveau bâtiment assez imposant qui avait été construit il y a moins d'un an et qui abritait une famille entière qui avait immigré de Yuki no Kuni. L'immense cour de cette dernière était entourée de hauts murs préservant l'intimité. Par ailleurs, elle donnait accès à pas moins de quatre maisons. Celle qui nous intéresse se trouve tout au fond de la cour et elle est entourée d'une étable ou l'on peut déjà entendre les clapotis réguliers des sabots des chevaux, qui eux sont réveillés depuis un moment et d'un autre bâtiment à la vaste cheminée, une forge.
Cette jolie bâtisse comporte un étage avec deux balcons à ce dernier pour chacune des deux chambres.
C'est celle de droite qui nous intéresse. Oui exactement, celle dont le chèvrefeuille recouvre une grande partie du mur en dessous et tout le garde corps du balcon.
C'est dans cette chambre de couleur blanche que sous un amas de couvertures, d'édredons et de couettes qu'était ensevelie la petite Yuki, encore plongée dans un profond sommeil.
Elle respirait paisiblement alors que la douce lueur de l'aube commençaient à passer au travers de ses rideaux et à éclairer doucement son visage. Cette tranquillité n'allait cependant pas durée, car soudainement, un cri se fit entendre en provenance de la cuisine :


"Yukiiiiiii !!! Réveille toi !!! Le petit-déjeuner est prêt !"


C'était sa grand-mère Chifumi. Ses parents étaient sans doute déjà partis au travail depuis un moment bien qu'elle n'entende pas le bruit caractéristique du marteau frappant l'enclume que produisait son père lorsqu'il travaillait à la forge.
La fillette se retourna dans son lit et s'enfouit sous son traversin, prête à se rendormir quand la voix s'éleva une nouvelle fois :


"Yuki !!! Est-ce que je dois venir te sortir du lit moi-même !"


S'il y a bien une chose qu'avait appris la jeune Samui, c'était qu'il ne fallait surtout pas contrarié sa grand-mère. C'est donc avec une torpeur extrême qu'elle se faufila hors de son lit et s'assit sur le rebord de ce dernier. Elle attrapa sur sa table de nuit l'épaisse chevillière qu'elle portait en toutes circonstances hormis la nuit et la fixa fermement autour de sa cheville droite avant de sortir pied nu de sa chambre pour se diriger vers la cuisine.
Elle descendit l'escalier et entra dans la pièce embuée de la chaleur de la cuisinière ou sa grand-mère avait déjà commencé à préparer le repas de midi.
Sur la petite table au milieu de cette dernière se trouvait un bol de lait chocolaté, un grand verre de jus d'orange et deux tartines de beurres et de confitures.
L'enfant les regarda en faisant la grimace :


"Je n'ai pas très faim oba-san !"


La vieille dame poussa un soupir :


"Yuki ! Nous en avons déjà discuté ! Tu es en pleine croissance et il faut que tu prennes des forces ! Maintenant assis toi et mange rapidement tout ça ! J'aimerais que nous allions faire un tour dans le village toutes les deux ! Il te faut un nouveau Kimono et aussi une tenue pour tes missions ! Tu es une Kunoïchi maintenant que tu as obtenu ton bandeau frontal ! Il est temps que tu es une vraie tenue de Shinobi pour être parait à toute éventualité quand vont venir tes premières missions !"


La pré adolescente la regarda avec de grand yeux avant de s'asseoir d'un air boudeur et de grignoter du bout des lèvres l'une des énormes tartines.
Il lui fallut un peu plus d'une demi-heure avant d'avoir fini son repas et de regagner sa chambre au pas de course sous les exhortations de sa grand-mère.
Dans sa chambre, elle mit un moment à choisir comment s'habiller, car elle savait que la moindre faute de goût lui serait reproché. Sa mère-grand était très stricte sur le sujet, une Samui devait être présentable en toute circonstance.
Aussi, elle enfila rapidement une légère combinaison en dentelle blanche avant de passer par-dessus une petite robe noire. Le tout agrémenté d'un gilet, d'une ceinture blanche, d'un collier et de boucle d'oreille en perle. Cela lui permit d'enfiler une paire de botte blanche avant de rejoindre sa grand-mère en Kimono pour que cette dernière la coiffe, laissant à son grand désarrois ses cheveux libre dans son dos.
Il était à présent temps de partir et c'est ainsi que les deux Samui traversèrent la cour de la demeure familiale avant de sortir dans les rues pavées du village pour se diriger vers le quartier commerçant.
La jeune fille n'aimait pas trop cet exercice de style que lui proposait sa grand-mère, l'obligeant à marcher en restant bien droite et en levant bien la tête pour montrer son rang. C'était une des choses qu'elle exécrait le plus depuis qu'ils avaient immigrés dans ce pays. A Yuki no Kuni, elle se comportait normalement, ici, elle devait être impeccable en toute circonstance aux risques de se faire violemment reprendre par son ainé.
Chifumi ne cessait de lui donner des conseils sur la façon de tenir son dos ou de poser un pied devant l'autre tout en gardant la tête bien droite. Cela n'empêchait cependant pas la jeune fille de rester dans les jupons de la vieille femme, un peu honteuse et intimidée de se montrer en spectacle devant autant d'inconnu.
C'est au détour d'une rue pourtant que soudain ...


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 16:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyLun 3 Juin 2013 - 21:35

Les codes. Kimonos blanc parcouru de deux bandes bleues partant des épaules et se poursuivant jusqu'à ses hanches pour finalement se terminer en formant un cercle au niveau de la taille. Fait dans un tissu luxueux valant un prix exorbitant, il se doit d'être parfaitement porté et propre. Se tenir droit à table et toujours conserver une posture parfaitement en adéquation avec son rang. Que ce soit en extérieur ou en intérieur, avec les membres de son clan ou de simples invités. Prendre les bons couverts dans le bon ordre et pour le plat adapté. Formes de politesse extravagantes et autres fioritures. Faire partie d'un clan renommé n'est pas sans contrainte, ni de tout repos. De plus, la famille de Samui Rei étant l'une des plus renommée dans le clan, grâce à son père mais aussi à sa mère, il se devait d'être irréprochable sur tous ces points.

Pour autant, ce n'était pas pour rien que le jeune homme n'avait pas bonne réputation dans son clan. Non pas qu'il fut turbulent, ou même qu'il eut manqué de respect à quiconque, mais il ne s'est jamais soucié de l'importance des relations entres les membres. A part ses parents, sa soeur et son frère il n'était proche de personne, que ce soient des cousins, des cousines, des tantes ou encore des oncles. Alors que bon nombre de jeune de son âge avaient déjà leur avenir relationnel tout tracé, lui préférait décider lui-même avec qui il passerait le reste de sa vie. Et ses parents avaient renoncé depuis longtemps maintenant à se conformer aux règles sur ce point. Mais actuellement, Rei n'était pas dans cette optique, il recherchait plutôt à élever son niveau et progresser toujours plus. Une relation avec quelqu'un qu'il aimerait lui ferait perdre trop de temps. De plus il savait que quand ce jour arriverait, il tiendrait tellement à cette personne qu'il ferait en sorte de la protéger et de la chérir et il se sentait trop faible pour remplir ce rôle.

Ce matin-là, comme à son habitude il revêtit sa tenue de tous les jours. Composée d'un shitagi blanc avec par-dessus un kosode et un hakama noir. Enfin il portait un haori blanc en plus d'une obi blanche permettant de tenir ses vêtements. Pour certains, cette tenue s'apparenterait à tout sauf à une tenue de tous les jours confortable et pratique. Mais même si Rei avait une garde robe assez à la mode, il ne s'en servait que pour une bonne raison. Et sortir faire des courses pour sa famille ne nécessitait pas une tenue particulière. Enfilant ses vêtements tôt dans la matinée, il profita du calme pour flâner dans le jardin avant de s'atteler à sa mission. Mission qui lui avait été confiée par sa mère qui depuis quelques jours se trouvait être malade. Son père et sa fratrie étant trop occupé à cause de leurs travaux respectifs, ce fut Rei qui se chargea de l'aider du mieux que possible.

Avant de sortir de chez lui, il vérifia que sa fièvre n'était pas montée et lui apporta tout ce dont elle aurait besoin en cas de nécessiter. Il posa les médicaments sur la table de chevet et le bassin d'eau froide à ses pieds entre celle-ci et l'armoire. La chambre formait une sorte de rectangle dans laquelle le lit était positionné face à l'ouest. La pièce étant situé au sud de la maison, elle profitait donc d'une température agréable malgré les aléas météorologiques. L'armoire se trouvait donc sur le mur est, duquel était accroché un magnifique tableau retraçant un paysage somptueux. Une fois qu'il fut assuré que tout allait bien, autant que possible, il sortit de la demeure et se dirigea vers le marché. La liste était assez longue et se composait de divers produit de saisons tous plus variés les uns que les autres. Légumes, fruits, viandes, poissons, il lui faudrait surement un certain temps avant de pouvoir se procurer tous les aliments présents sur la feuille de papier. Lorsqu'il arriva à un coin, il fut abordé par une voix puissante et qui lui était inconnue.

« Rei ! Rei c'est bien toi ?! Tu as bien grandi mon garçon ! »

Le jeune homme se retrouvait un peu désemparé puisqu'il ne reconnaissait pas la vielle dame qui venait de lui parler. A côté d'elle se tenait une petite fille joliment vêtue. Elle était encore petite et Rei ne la connaissait pas non plus.

« Excusez-moi madame, mais je ne crois pas vous connaître... »

« C'est normal, nous ne nous sommes jamais rencontrés. Mais je suis une très bonne amie votre gouvernante, Yoshi, et elle m'a souvent parlé de vous ! »

« Je suis enchanté de faire votre connaissance dans ce cas. »

Il se baissa au niveau de l'enfant puis la salua de la même façon, lorsque le jeune homme fut bousculé par un passant trop distrait. Il se rattrapa de justesse puis se retourna afin d'identifier l'auteur de la bousculade.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyMar 4 Juin 2013 - 20:47

C'est au détour d'une rue que sa grand-mère s'était mise à crier après un jeune homme dont visiblement, elle connaissait l'identité. Elle s'approcha de lui avec un grand sourire que Yuki n'avait pas souvent pour habitude de voir s'afficher sur son visage et le salua.
La petite fille avait docilement suivi son ainée, sans prononcer un seul mot comme le voulait la politesse. Cependant, c'est avec des coups d'œil discret qu'elle regarda l'inconnu devant elle. C'était un grand et beau jeune homme à l'allure élancée par sa grande taille et aux yeux plus foncés que les siens. Ses cheveux étaient couleurs cendres et, cela attira son regard, il portait un Kimono qu'elle connaissait bien.
C'était le même que celui que sa grand-mère gardait précieusement dans sa chambre, celui de son défunt grand père.
Le regard inquisiteur de la jeune fille se fit tout d'un coup moins discret, mais beaucoup plus appuyés sur ce jeune homme, preuve du réel intérêt qu'elle lui portait à présent.
Son aïeul lui avait déjà parlé de la terre natale de Samui, le village où ils habitaient à présent. Elle avait également mentionné que la plupart des membres de leurs familles y vivaient toujours, mais bien qu'elle soit allée à leurs rencontres à plusieurs reprises, elle avait préservé depuis tout ce temps la jeune fille d'une rencontre avec eux. Mais là le doute n'était plus permis et elle se trouvait effectivement en présence de l'un des membres de cette grande famille.
Soudain, elle perçut le regard du jeune homme sur elle et, le croisant, elle s'inclina respectueusement devant son ainée en soulevant légèrement le rebord de son kimono pour éviter qu'il ne traine sur le sol.
Elle n'avait pas très envie de se présenter, mais sa grand-mère avait déjà enchainé :


"J'espère pouvoir croiser ta mère bientôt ! Sinon, je te présente ma petite fille Yuki !"


Elle me poussa juste devant le jeune homme pour que je le salue une nouvelle fois, mais à cet instant un passant indiscret bousculant le jeune homme qui se retrouva pratiquement projeter à terre. Sans attendre, la jeune fille se précipita vers lui pour l'aider à se redresser :


"Est-ce que vous allez bien monsieur ?"
Demanda-t-elle de sa petite voix timide.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 23 Juin 2013 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyMer 5 Juin 2013 - 10:52


L’appel de l’estomac, c’était simple, impossible d’y résister, non vraiment, mais il fallait, d’autant que j’avais à faire, je me rendais en quartier Samui, mine de rien j’avais toujours le Yukata que Yuki m’avait prêté la dernière fois que j’avais été son invitée. Pour la première fois de ma vie, j’avais laver, étendu, repasser, soigner et parfumer un bout de tissus… Pourquoi je sais pas… Ça avait pris des heures pour que le résultat soit parfait, pour moi il l’était… mais encore fallait-il en être sûre, je rentrais dans une blanchisserie, voir l’artisan et d’ambler je le mettais à jour…

=| -Bon faisons simple, je vous paye la prestation d’un pressing que pour un avis ok… ? Vous pouvez vérifier si ce Yukata et bien soigné et plié, s’il vous plait…

Bon la marque de politesse je me l’étais arraché du fond de la gorge hein ! L’homme étonné s’exécuta son verdict était : « convenable », sa tronche en revanche ne l’était pas du tout… Je jetais ses ryos vexée, plus d’une après-midi et une nuit entière, sans compter des cours accélérés piquer en observant ma mère, même pire la lecture d’un bouquin de bonne femme… Tout ça pourquoi… Un convenable… Dernière fois de ma vie que je le faisais… Rageuse je sortais de là en trombe mon regard assassin jetait sur le commerçant si bien que je bousculais quelqu’un… Oh il avait pas ailleurs où se mettre que sur mon passage celui-là !
Un regard d’assassin lançait dessus, je découvrais Rei en trouble fait, je grimaçais… Pire encore en voyant Yuki l’aider à se relever, la plaie, elle connait le Samui… En même temps c’est une Samui, logique… Oui bon ça va ! Enfin, je l’écoutais et je commençais à avoir un doute, connait, connait pas ? Peu importe cette aura pesante posée sur moi je la connais bien c’est…

=| -Oh Mamie Samui ! Ça va bien ? Vous faites des madeleines aujourd’hui ?

Bon je ne tentais même plus ma chance avec les glaces, cette rapace voulait pas partager avec une Kaguya fachiste ! Je sens comme un vent glacial se levait, c’est moi qui faisais cet effet ? Je comprenais pas pourquoi, j’avais rien fait, pour une fois. Jetant un coup d’œil vers le tête à tête Samui j’observais la scène, ce n’était pas mignon, pour sûre je voulais charrier, j’aurais dû charrier, non je charriais en fait…

=| -Oh n’est-ce pas mignon, dis-moi Rei, tu m’avais cachée que tu avais une petite fiancée ! Pour une fois que tu as bon goût. Très bon choix monsieur l'irou, tu progresses !

Je tirais la langue moqueuse et ensuite un sourire de carnassier je l’attendais, je savais qu’en marquant le temps d’arrêter il allait me bouffer cru du regard, histoire de voir si ça gelait ma foutue langue pour la suite… Même pas ! Pas de chance ! Je l’attrapais pour l’aider à se relever sans ménagement profitant de l’occasion loin des oreilles de Mamie Gâteau, pour rajouter…

=| -Ouais t’as raison faut s’y prendre tôt avec Rei, tu seras prête à mariée quand il se réveillera pour réaliser qu'il est temps le bougre ! C'un Samui escargot tu vois ~

Un clin d’œil, j’étais fière de moi, vraiment très fière, très très fière même, bon j’allais morfler, ça c’est sûre, payer cher, très cher, mais pas en public réputation et convenance Samui oblige, ça valait le coup et je commençais à savoir jouer de leur règle. Donc, la farce finie, je tracerais loin de là ou je ne quitterais pas Yuki, voire même Mamie Samui ! Tu l'as dans l'os Rei! Non... C'est moi qui l'est os ! Plus sérieuse d’un coup, je me rappelais :

=| -Ah oui ! Tu tombes bien Yuki, j’allais chez toi pour te ramener ton Yukata, ça m’évite le chemin, enfin à moins qu’on part goûter, là t’y accompagner ne me gêne pas du tout !

Joe l’incruste, alias Ao’ qui perdait jamais le nord pour les bonnes choses… Bon qu'est-ce qu'une Kaguya fou au milieu de Samui? Bonne question. Très bonne question...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyDim 16 Juin 2013 - 17:58

Les yeux de l'enfant s'étaient arrondis à l'arrivée de la Kaguya et de son sempiternel sans gêne. L'effet fut alors immédiat pour la jeune Samui dont un sourire s'afficha immédiatement sur son visage. Elle rigola en voyant sa façon inimitable de marcher vers eux en s'adressant directement à sa grand-mère qui la regarda d'un air mauvais sans rien perdre de sa classe naturelle. Elle répondit d'ailleurs à la jeune adolescente, comme à son habitude, avec un mépris non feint dans la voix :


"Et bien ! Si vous vous joignez à nous pour le goûter, je pourrais éventuellement concevoir à vous préparez quelques choses de correctes ! Enfin du moins différent de la nourriture que vous avez l'habitude de manger !"


Le regard et la remarque étaient amers, mais Yuki n'en teint pas compte, préférant s'approcher d'elle, oubliant complètement le jeune homme qu'elle venait de rencontrer auparavant :


"Il faut que tu viennes à la maison ! J'ai quelques choses à te montrer !!!"


Mais déjà Aojikawamanashi avait enchainé sur un tout autre sujet qui fit rougir la jeune Samui alors qu'elle secouait négativement la tête en se mettant à chuchoter à son tour :


"Ne va pas donner des idées à ma grand-mère ça serait une catastrophe !!! Elle ne me lâcherait plus si elle se mettait en tête de me fiancer!!!"


Elle  lui fit une grimace en tirant la langue d'un air dégoutée en regardant le jeune homme, membre du clan Samui avant de se retourner prestement :


"Non vraiment ! J'espère qu'elle ne t'a pas entendu !"


Mais déjà la jeune femme l'entraînée sur un autre sujet en lui tendant un paquet enveloppé dans du papier kraft qu'elle lui désigna comme son yukata. Tout sourire, la jeune fille le saisit avant de le serrer contre sa poitrine :


"Merci a toi ! Mais il ne fallait pas te donner autant de mal pour le laver tout ça ! Oh et oui, tu viens goûter à la maison ! Vue ce que je vais te montrer, il y en a au moins pour l'après-midi !"


Dés lors elle se tourna vers sa grand-mère :


"On peut rentrer oba-san s'il te plait !!! Je veux montrer Panach à Aijokawamanashi ! Allez dis oui s'il te plait mamie !!!"


Déjà, la vieille dame regardait sa petite fille, une lueur mécontente dans l'œil avant de se tourner vers le jeune Rei :


"Très bien, nous allons rentrer ! Messire Rei, veuillez nous excuser ! En espérant que nous nous recroiserons !"


À son tour Yuki exécuta une petite révérence avant de se retourner vers Aoji, prête à repartir vers la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyLun 1 Juil 2013 - 23:37



Oui, ça vu le résultat, effectivement je n’aurais pas dû me donner tout ce mal pour ce maudis Yukata, jamais plus on ne m’y reprendrait ! Non, ces choses définitivement je les rayais ! Quoi que, si à chaque fois je gagnais un goûter… C’était à voir en pesant le pour et le contre… Moi gourmande ? Bref, mon côté grognon avait vite fait de se taire, car Yuki était marante à voir a secoué sa tête comme ça, ah ça je m’en doutais bien qu’elle n’allait plus la lâcher si la mauvaise idée lui venait en tête, c’était justement ce qu’il y avait de drôle ! Je devais être méchante… Mais non ! Je taquinais seulement ! Et le Yukata rendu, de doux mots raisonnaient dans mes oreilles : Goûter ! Soit, on attendait quoi alors ? Visiblement l’aval de la matriarche et attrapant Yuki par la main je m’en allais lui presser le pas après avoir tiré la langue à Rei, eh eh, le mieux dans les farces, c’était de partir avant qu’elle se retourne contre vous ! Ainsi donc, je laissais en plein les deux Samui bien sérieux qu’étaient Rei et Mamie Samui pour presser la petite Yuki vers chez elle. D’ailleurs, une question me venait à l’esprit…

=|-C’est qui Panach ?

Curieusement ce nom me disait quelque chose et j’avais comprendre que la miss aimait les chevaux… Un animal de cette race ? Par chance, je n’avais pas emmené Nectus, il y aurait eu des chances qu’il l’effrayait et là quelle pagaille cela aurait fait… En parlant de choses à montrer moi aussi j’avais une surprise pour Yuki, eh eh, un moyen encore plus utile que discret pour faire des bêtises, mais j’attendrais que l’on soit seules pour cela, ce qui me donnait inévitablement une idée…

=|-Hey ! Ça te dit que je reste avec toi ce soir ? On se racontera des histoires en mangeant des bonbons !

Version officielle pour Mamie Samui, la vraie était tout simplement une proposition de coup tordu que j’avais en tête, une histoire de visite nocturne dans le bureau Kage… Mais avant, la journée devait se passer et je comptais bien en profiter pour m’amuser et arriver chez elle, c’était bien sûr avec tout mon art de passer d’un point à un autre que je poursuivais mes questions inutiles…

=|-Ah mais j’y pense ! Tu connais Rei, vous êtes de la même famille, c’est un ami, on aime bien se taper dessus tu sais, enfin surtout moi sur lui, lui il préfère me faire la leçon.

Sur quoi je levais les yeux au ciel, c’était marrant quand même, Rei me considérait en petite sœur, lui le Samui et moi la Kaguya et moi je faisais de même avec Yuki, elle la Samui et moi la Kaguya, comme quoi, ses histoires de clan c’était vraiment fait pour ceux qui aimaient perdre leur temps…

=|-Alors ce Panach ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyMar 2 Juil 2013 - 13:18

Aussitôt dis, aussitôt fait, car je n'avais même pas attendue l'accord de ma grand-mère pour passer mon bras sous-celui de Aoji et l'entraînait avec moi vers ma maison tout en discutant. Elle me demanda alors qui était Panach et c'est avec une grosse étincelle dans les yeux que je lui répondis :


« Panach c'est ma petite pouliche de trois ans ! Tu vas voir, elle est toute belle ! Elle le pelage et le crin tout noir avec une tache blanche au milieu du front ! Elle est toute jeune du coup, elle adore jouer ! »


Nous venions de franchir le portail et nous nous dirigions à présent vers les écuries quand elle me proposa alors de rester chez moi pour dormir ce soir. Mes yeux s'éclairèrent encore plus et je hochais la tête positivement :


« Oh oui ça me ferait tellement plaisir ! »


Mais je voyais bien dans son regard qu'elle avait une toute autre idée. Tant mieux ! Jusqu'à présent, je m'étais toujours beaucoup amusé en compagnie de la jeune Kaguya. Elle me parla ensuite du jeune homme que nous avions croisé. Pour ma part, je hochais les épaules :


« Bah, tu sais ... Les Samui sont tellement nombreux ... C'est la première fois que je le rencontrais celui-là ! Il avait l'air un peu hautain non ? Enfin, tu vois, je veux dire ... Un peu comme ma mamie ! Je deviendrais peut-être comme ça moi aussi ... En tout cas, elle s'évertue à ce que ça soit le cas ! Enfin bref ... »


Je poussais alors la lourde porte de l'écurie et pénétrais dans le lieu obscur. Trois chevaux se trouvaient là. Les deux premiers étaient des bêtes massives aux larges pattes et aux longs poils velues :


« Je te présente Hidalgo et Mekong pour commencer ! Hidalgo, c'est le cheval blanc et Mekong, c'est le cheval couleur crème !!! »


Puis avançant dans l'allée, nous arrivions devant un box ou se tenions un petit cheval d'environ un mètre cinquante au garrot :


« Et ça, c'est ma Panach ! Elle est encore petite, mais elle n'a pas fini sa croissance ! Elle va encore pousser un peu ! »


J'ouvrais alors la porte du box et pénétrais dans ce dernier en caressant la jument :


« Bonjour Panach ! Regarde, je te présente Aojikawamanashi ! »


Puis me tournant vers cette dernière, je lui dis :


« Tends ta main qu'elle te sente ! Tu vas voir, elle ne mord pas !!! »


Puis sans attendre, j'allais chercher un licol et sortie l'animal dans la cour de la maison avant de revenir une nouvelle fois le bras chargé de brosse :


« Viens, on va la faire toute belle puis on ira la promener dans la forêt ! J'aime bien faire ça, ça lui fait découvrir de nouvelles choses ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptySam 6 Juil 2013 - 0:15


Oui c’était  bien un cheval, j’avais vu juste et face à face avec les bestioles que la Samui me présentait je restais sans réaction. Bordel que c’est laid ces choses, un sourcil relevé je guettais en vain leur utilité tandis que la jeune maitresse des lieux faisait les présentations… Soit, Machin chose et Truc nuche… Je notais, oui bon,  la suite ne se révélait  pas mieux pour moi, que je lui tends la main ? Genre, il allait me bouffer oui ! Eh bien non, simplement il reniflait et très vite même ça chatouillait, au point de me faire décrocher un sourire, quoi qu’il en soit, pas question de fraterniser avec la viande qui en temps normal finirait dans mon assiette…  D’ailleurs, moi qui espérait manger des gâteaux, c’était des kilomètres que j’allais dévorer et ça pour les beaux yeux du canasson… Je grimaçais, mais acquiesçais, au fond j’avais le choix ? Pas vraiment. Mais en plus pour couronner le tout, il fallait en plus pomponner cette chose en la brossant… J’esquissais de grands yeux, déjà comme ça que moi je ne me coiffais pas, alors brosser une bestiole, d’autant que le sort semblait vouloir s’acharner sur moi…

=|-Arf, c’est toujours autant de corvées un cheval ?

Très clairement l’activité ne me plaisait pas et ça se voyait, je ne faisais pas une once d’effort tandis que Yuki se faisait tout le boulot, c’était comme si je me coiffais moi ou Nectus, je trouvais ça une pure perte de temps, il fallait dire aussi que je n’avais pas un caractère patient et que tout ce qui touchait au coiffage me faisait un vrai blocage ! Par chance, tellement absorbé par Panach, Yuki ne semblait pas vraiment s’apercevoir de mon humeur se dégradant, ainsi, c’était en véritable bouffée d’air frais que j’accueillais la nouvelle concernant notre promenade, puis en forêt, je n’allais pas être dépaysé. A la bonne heure ! J’ouvrais la marche enjouée, au pire, si Yuki avait mal à sa cheville, elle l’aurait qu’à monter sur son dada, la marche  c’était moi qui l’ouvrais et le temps était doux donc propice à l’aventure. Soit, ainsi ça allait pouvoir papoter tout en profitant de l’air frais, petite journée qui j’en étais  sûre deviendrait banale pour nous deux avec le temps.

=|-Un de ses quatre on passera à quelque chose de moins doux, faudra que l’on pense à s’entrainer toutes les deux mademoiselle ! Puis ça sera l’occasion pour toi de voir de près mes os tout qui semblait intéressé et pour moi de voir ta glace. Pour aujourd’hui, je propose une journée de repos !

Soit, qui plus est, de temps à autre, rien glander, ça ne faisait pas de mal…

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Samui Yuki
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3965
Rang : S

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] EmptyDim 7 Juil 2013 - 16:01

Aoji venait de s'éclipser sans que j'aie le temps de lui répondre et je la regardais s'enfoncer dans les taillis avec un peu de stupeur et de déception alors que Panach avait entrepris de nettoyer l'endroit où je me trouvais de la moindre pousse verte. Je poussais un long soupir avant de tirer doucement sur la corde de ma jument pour continuer la promenade au travers de la forêt. Fallait dire que je n'avais pas vraiment grand chose à faire aujourd'hui à part m'occuper de ma jument. Je devrais peut être rentré me reposer ou encore me trouver une nouvelle occupation pour mes journées.

Aoji m'avait proposé un entrainement aussi ! Ça par contre ce n'était vraiment pas une mauvaise idée, je pourrais peut-être développer mes capacités Hyouton ? Ou encore améliorer mon futon également, ce dernier étant encore un stade médiocre. Tout cela était, pour ainsi dire, bien tentant dans tous les cas.

Je continuais ma promenade, emmenant ma jument jusqu'à une rivière pour qu'elle puisse s'abreuver, puis je repris calmement la route pour retourner à ma maison. Passant par les tunnels de Kiri, je ne cessais de penser à tout cela et à ce que je pourrais faire comme technique. Je pensais maitriser suffisamment ma glace à présent pour pouvoir mettre en place des systèmes à la fois de défenses, mais aussi d'attaque, il me fallait juste un peu réfléchir la dessus avant de me lancer dans quelques choses de plus concret.

Je fis rentrer Panach dans son petit paddock, la laissant s'ébattre joyeusement avant de retourner dans ma chambre, la mine grave et le visage fermer. J'avais besoin de réfléchir et je m'assis à mon bureau en me prenant la tête entre les mains, pour mieux parvenir à contrôler mes pensées. Ces dernières déferlaient dans mon esprit à une vitesse hallucinante et bientôt, je finis par laisser ma main parler à ma place, traçant plusieurs traits sur une grande feuille de papier, je commençais à imaginer une technique dont peut être un jour, je serais la maitresse. De grandes tours apparaissaient sur le papier comme par magie et des flèches transparentes. Des flèches qui déferleraient depuis ces grandes tours. Une maitrise assidue du vent et de la glace qui permettraient de créer un grand blizzard comme ceux que j'avais connus étant petite ...

Mon esprit divagué en même temps que ma main et bientôt, je finis par m'endormir sur ma feuille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une nouvelle Samui [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une nouvelle Samui [Libre] Une nouvelle Samui [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle Samui [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-