N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Collision Infortune [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Genryūshimagahara Miyuki
Informations
Messages : 38
Rang : C

Collision Infortune [RP Libre] Empty
Message(#) Sujet: Collision Infortune [RP Libre] Collision Infortune [RP Libre] EmptyMer 15 Mai 2013 - 12:53

    Pousse-toi d’là ! Bouge de là ! Reste pas là !
    Un vocabulaire navrant venant de personnes navrantes. Un flot effréné de débilités s’enchainait sous l’effet singulier de ce fait particulier. Je possédais le don incroyable de me trouver au mauvais endroit au mauvais moment, cela me destinait à vivre ces expériences uniques en leur genre. Trois grandes perches musclées aux multiples trous au visage, marquant la présence saturée d’objets de métal, se tenaient devant moi. Irrités par mon air contrit, insuffisant pour me laisser impunie, le grincement de leurs dents explicitait leur ressentiment. Cette explication en vers me paraissait appropriée, puisque sans en avoir trop l’air ils étaient drôlement habillés. Ces haillons tailladés baillaient vaillamment sous l’orgueil éveillé du vent assaillant.

    Bref, assez de prose, de frasques et de temps perdu, je dois vous raconter ce qu’il en est advenu. Mon fessier essuyait le sol de tout son long, le choc que ce triplé d’étrangers me reprochait ne leur procurait aucun préjudice, si ce n’était me tenir dans cette position humiliante pour ma propre personne. L’autre détail accentuant l’aspect inhabituel de ce trio d’exception résidait en leurs nombreux bijoux arborés avec fierté mais surtout avec une avarice trop prononcée pour ne pas m’énerver. Enervée était un bien grand mot car allier le pathétique à l’excentrique me rendait apathique. Des bourges géants avaient poussé dans le brouillard épais de ce village pourtant isolé de la noblesse de la nation. Mon silence inattendu devait leur peser sur la conscience, la mienne me dictait de n’y prêter aucune attention.


    -"Saleté de femme ! Tu pourrais regarder où tu vas, mais surtout ouvrir ta petite bouche pour demander pardon ! Notre patience n’a d’égal que notre clémence !"

    Et votre égo a pour confrère votre stupidité. Quelle envie me brûlait de lancer une telle réplique, mais mon absence de voix m’interdisait cette simple joie d’intervention. Tenus sans réponse face à leur débit de paroles armé de prétention, ils entamèrent de piétiner mes jambes allongées par la conséquence de cette fâcheuse rencontre. En bon soldat et en bonne meurtrière, pas une seule fois ils ne réussirent à me toucher. De ce spectacle le monde se délectait, attisé par la curiosité, ébloui par ce qu’il voyait. Je me retrouvais finalement debout, le haut de mon crâne en dessous de leur buste. Ils étaient grands, c’est vrai. Apeurés par ce qui pouvait leur arriver, ils avaient reculé d’un pas. Il en fallait peu pour constater à quel point j’étais énervée, un bon point pour ma part, n’ayant plus besoin de montrer ce dont j’étais capable. Mon regard haineux servait de discours à leurs sens, et cela ne marcha que trop bien puisqu’ils détalèrent comme s’ils avaient vu leur mort. Particulièrement contente de ma réussite, j’entrepris de reprendre mon chemin, en me retournant violemment dans le sens opposé à ma direction initiale. Boom ! Voilà que reprit ce scénario dont je venais de jouer la fin de l’acte à peine une minute auparavant. Sous les rires moqueurs de tous ces spectateurs, je ne pus relever les yeux vers celui ou celle que j’avais percuté. Bon sang, ce n’était pas mon jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Collision Infortune [RP Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Collision Infortune [RP Libre] Collision Infortune [RP Libre] EmptyJeu 16 Mai 2013 - 2:26


Décidément, ce village était peuplé de gens étranges entre les longues oreilles, les hommes animaux ou les squelettes sur pattes tels que moi, on pouvait dire que la zone formait un beau rassemblement de spécimens. Bien sûr dans tout cela, il fallait que certains viennent y faire tache, la puanteur semblable de ceux qui peuplaient souvent le monde venait irriter mes narines. C’était trop parfumer, trop brillant, trop bruyant et surtout trop imbus de sa personne, quoi donc ? De pseudos riches gens se prenant pour une élite au-dessus de tout semblait-il, non je me trompais, un troupeau de vauriens venu pavané oui plutôt…

Face à eux, une et unique ombre, une frêle demoiselle que les apparences faisaient trompeuses. L’air de rien, la maladroite les avait percutés par mégarde selon les dires des commères rassemblaient autour maintenant. N’étant pas de nature à me mêler des affaires des autres, je restais simple spectatrice de la scène, qui du moins pour le moment était si bien maîtrisée qu’elle ne méritait aucune assistance. La belle à la chevelure immaculé menait la danse, car oui, c’était bien de cela qu’avait l’air ses jambes tandis qu’elle se moquait impunément de la bêtise des trois gaillards, pas fichu de la toucher à trois vs une. En temps normal cela aurait pu me faire rire, mais là, mon esprit quelque peu tordu réflexionnait sur le profit qu’il y avait à se faire par le biais de la situation. Disons, réquisitionné la masse d’or accumulé sur ceux… Voire, la partager avec l’agressée, bien qu’en logique tout devrait lui revenir, mais non voyons ! Ce n’était pas ainsi que mon enseignement avait été fait !

De plusieurs bonds, je me plaçais en amont pour avoir une bonne vue de la scène, comme prévu dans mes statistiques, il ne fallait pas longtemps pour que la fille au regard chaud et froid effraie ses assaillants les poussant à la fuite. A la bonne heure ! Au détour de la ruelle j’allais les cueillir et pour ne pas perdre du temps et de l’énergie, je prenais un Henge de l’intéressante inconnue avant de leur barrer la route et déclarais d’un regard noir.

=| -Aller, jetez-moi tous vos bijoux au sol et disparaissez, peut-être ainsi vous vivrez un jour de plus.

Ayant pâli de plusieurs tons ils s’exécutaient affolés avant de poursuivre leur route tout aussi pressé qu’ils étaient arrivés. Ramassant rapidement le tout, au détour d’un angle je sortais de mon henge reprenant le chemin inverse. Merveilleux !!! La journée était fructueuse, voilà pourquoi je me devais de rejoindre la tigne blanchâtre qui m’avait offert la distraction. Là encore de loin, je la voyais percuter une autre personne, maladroite effectivement… Voilà un côté gauche que nous avions en commun, l'effet de notre couleur de cheveux?

=|-Décidément, c’est le nouveau jeu du moment pour chercher la bagarre le rentre-dedans ? Je vais postuler, je crois, mais avant…

Une poignée de bijoux sortis de mes poches, je les tendais à qui ils revenaient de droit, tout en ayant accessoirement gardé une tout aussi belle poignée…

=| -Je pense que c’est à toi.

Il n'y a pas de petit profit dans la vie !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Genryūshimagahara Miyuki
Informations
Messages : 38
Rang : C

Collision Infortune [RP Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Collision Infortune [RP Libre] Collision Infortune [RP Libre] EmptyMar 21 Mai 2013 - 10:31

    Une simple marchande. Une boulangère même.
    La personne que je venais de bousculer n’était autre qu’une boulangère venue regarder la scène qui se produisait devant ses yeux, un attroupement que je ne pouvais me rendre fier d’avoir provoqué. De sa forte corpulence – un cliché inépuisable – elle ne broncha ni ne sourcilla le moins du monde. A quel point pouvais-je être aussi légère ? De là à ne faire plier personne, cela me faisait peur. La gentille dame voulut me relever avec un sourire des plus chaleureux qui nous donnait envie d’acheter son pain. Le spectacle terminé, les habitants s’en retournaient à leurs occupations, me laissant seule en compagnie d’une femme légèrement plus petite que moi, qui me tendait des bijoux en or. Qui serait assez fou pour refuser un tel cadeau ? Instinctivement, je pris l’or tendu, m’inclinant deux ou trois fois afin d’exprimer ma gratitude. Cela dit, les mots qu’elle employa me laissèrent perplexe. Ces trésors me reviendraient de droit. Serais-je issue d’une famille aisée du pays ? M’aurait-on retrouvé après des années de disparition ? Allais-je enfin découvrir d’où je venais ? Toutes ces illusions disparurent quand mes yeux se mirent à fixer de plus près ces ornements aux couleurs brillantes et dorées. Ne serait-ce pas là les biens que portaient ces trois bourgeois ? Mais oui, c’était bien ça. Il ne fallait pas être Stratège de la Brume pour deviner ce qui s’était passé. Malgré tout, je me devais de lui poser la question. Tranquillement, au milieu de cette foule, je rangeais mon butin dans mon sac, avant d’en sortir un carnet et un crayon. Quelques gribouillages plus tard, je lui montrai ce que j’avais écrit.



    "Avez-vous attaqué ceux qui m’ont basculé ?"

    Peu de personnes arrivaient à masquer leur surprise quand je leur présentais mes écrits, je me demandais s’il en allait être de même pour mon interlocutrice. Interlocutrice ou interlocuteur, ma certitude penchait sur le fait qu’elle soit une femme, étant donné le timbre de voix qu’elle arborait. D’ailleurs, vu la carrure, le visage et cette voix, je ne pouvais que déduire l’âge beaucoup plus bas que le mien. Beaucoup serait trop en dire, je n’étais pas si vieille que ça non plus. Mon regard fut attiré par ces deux petites pointes ornant son front, des pointes blanches ressemblant à des cornes. Etait-ce un démon qui se présentait devant moi ? Je n’avais pas tilté qu’il s’agissait d’os, et que par analogie elle faisait partie du clan Kaguya. Je n’étais pas assez futée pour ça.


    "Etes-vous humaine ?"

    Une indiscrétion dont je m’étais permise, il ne me semblait pas qu’elle soit le type de personne à prendre la mouche pour de telles frivolités dérisoires. Mes poches tintant de bruits métalliques me gênaient, je n’étais pas habituée à posséder des objets de grande valeur, je n’aurais qu’à les revendre au marché, histoire d’avoir un peu plus de sous. Quand je pensais à tout cet argent que je pouvais me faire, une image d’un bon gros steak me vint à l’esprit. Une petite sauce délicate qui coulait dans l’assiette, avec un bol de riz parfumé et des légumes tout juste sortis des champs. Cette pensée mise de rien fit résonner une bête féroce jusqu’à présent endormie, me rappelant la raison pour laquelle j’étais sortie en premier lieu. Un peu embarrassée, je n’osais continuer de fixer la jeune fille qui se tenait devant moi. Ah la la, j’ai faim !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Collision Infortune [RP Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Collision Infortune [RP Libre] Collision Infortune [RP Libre] EmptySam 25 Mai 2013 - 18:41


Dommage, elle ne faisait pas prier pour ramasser son butin, il va de soi que je n’aurais pas insisté dans le cas contraire, quoi que la voyant s’incliner maintenant pourrait me faire regretter ses biens cruelles pensées. Bon c’était un tantinet trop cérémoniale à mon gout, tellement que j’allais prendre le large quand son action suivante retenait mon attention, fouillant dans son sac elle en ressortait un calepin pour écrire quoi au juste ? Perplexe je guettais tout ça jusqu’à ce qu’elle le pointe vers moi… Hum, je suppose qu’elle ne voulait pas être entendu vu la question, moui, elle avait raison mieux valait être prudente, un coup à se retrouver avec des ennuis cette histoire de bijoux… Ainsi donc, attrapant le bout du cahier pointait vers moi, je réquisitionnais le crayon pour écrire à mon tour…

Non, non, juste demander réparation dans un échange à l’amiable avec des sous-entendus, ça marche toujours Wink


Ouais voilà ! Personne pour nous entendre et ma phrase n’avait rien de compromettant ! Affaire rudement menée, pour coordonner à mon smiley je lui faisais moi aussi un clin d’œil avant qu’elle ne se remet à écrire… Quoi encore ? Pas classée vraiment ?... Face à sa phrase suivante, je restais à nouveau perplexe, si j’étais humaine ? Bah un sens qu’elle en doute était ma foi un compliment pour moi, mais malgré tout je ne voyais pas vraiment le rapport avec notre petite histoire quand soudain une petite intuition frappait à la porte de mon esprit et c’était avec le tact d’un ours que je demandais alors…

=| -Mais pourquoi tu écris ? Tu ne peux pas parler ?

Si c’était ça, très vite je me sentirais bien stupide… moi qui m’imaginais… Bon ce n’était pas la première fois que j’étais totalement à l’ouest en même temps. En parlant de ça d’ailleurs…

=| -Sinon, je crois bien que oui pour répondre à ta question, enfin autant humaine qu’une bête de foire Kaguya puisse l’être !

Amusée, j’accentuais et rétracter mes os pour appuyer mes dires, ah c’était le moment pour mes bêtises tient ! Non pas du tout en fait et le ventre de la belle inconnue confirmait que je n’étais pas avec un public conquis… Bon pas besoin de me faire un dessin pour cela, aucun public affamé ne peut apprécier les bons tours ! Quoi ? Des excuses pour justifier mon bide moi ? N’importe quoi… Pour le prouver d’ailleurs, je persistais et signer !

=| -Bon, je pense que ton ventre et le mien se sont mis d’accord pour la suite des opérations, on part manger !!!

Ni de un, ni de deux quand j’avais une idée en tête, attrapant la demoiselle par son poignet je l’entrainais avec moi vers notre tablé ! Où ? Hum bonne question… Son air innocent avait finalement réussi à me faire avoir des remords sur la part que j’avais gardée en saleté d’opportuniste, si bien que…

=| -Tu connais bien Kiri ? Je t’y ai jamais vu, mais bon je ne viens pas souvent au village non plus… Bref, ça te dit un tour dans la capitale en tant que critique culinaire de tous les coins ? Puis en plus, c’est les trois rigolos qui régalent donc !

Eh oui, finalement les ryos confisqués ne finiraient pas dans mes poches, mais dans les caisses des commerçants de cette journée. D’ailleurs pour le premier c’était un petit resto à la spécialité de ramen et brochette de poisson, le meilleur coin de Kiri ! Lâchant enfin ma toute nouvelle compère –un peu forcée- , je l’invitais à se mettre à notre première table tout en hurlant à la serveuse au loin…

=| -Plat du chef en version giant pour deux et vite on est affamées !

Tact, charme et délicatesse…

=| -Tu as faim j’espère. Au fait, moi c’Aoji’ du clan Kaguya celui des os mutants tu sais...-tout en portant l'accent sur une extension osseuse pour appuyer ses dires- Et toi de quel doux sobriquet je dois t’appeler ?

Y en avait autour de moi qui finissaient vraiment par déteindre sur ma personne faut croire…Bon si pour le coup elle était muette, j'en devenais bavarde pour deux on dirait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Collision Infortune [RP Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Collision Infortune [RP Libre] Collision Infortune [RP Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Collision Infortune [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-