N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le Lutin à la Vapeur [PV Shord]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptySam 11 Mai 2013 - 20:30

Certains naïfs pensent qu'un Kage n'a plus besoin de s'entrainer. Il peut se reposer sur ses acquis, et attendre qu'une occasion se présente pour en faire usage. Pourtant, comme tout bon ninja qui se respecte, un Kage doit entretenir sa forme. Bravant son emploi du temps chargé, le Mizukage tenait justement à travailler sa forme. Plus précisément son lancer de projectiles. Cet exercice était autrefois sa fierté : svelte et peu musclé à ses débuts, le jeune gamin à l'écharpe pourpre qu'il était se débrouillait particulièrement bien au lancer d'armes. Ainsi, en fin de soirée, après une lourde journée de paperasse et de réunions usantes, le Sandaime Mizukage profita de l'annulation presque hasardeuse d'une énième réunion pour se diriger aux terrains d'entrainement. Sa sacoche remplie de projectiles, il avança loin à travers la zone consacrée aux aires d'entrainement. Kiri avait en cinq ans aménagé le terrain pour qu'il soit praticable à tout types d'exercices, en toute sécurité : apprentissage, duel, etc. Mais en bordure de ce lieu se trouvait toujours les marécages. Initialement, les terrains cohabitaient avec les marais en provenance de la Forêt de la Brume. Rares étaient les Kirijins, surtout les novices, qui s'aventuraient sur ces zones-là : il arrivait fréquemment que des bêtes sauvages viennent perturber les athlètes. On parlait alors de crocodiles géants, d'insectes aux proportions monstrueuses, et autres créatures des bourbiers.

Ainsi, contrairement à d'autres, Yoru osa s'entrainer ici. Il fallait avouer que malgré son hostilité apparente, le lieu comportait ses avantages : il n'y avait pas une âme humaine pour perturber le Lutin Fou ! Pas de ninja déjà présent, sur les lieux, et encore moins de conseiller barbant avide de besognes à confier au Tsar de Kiri. Une fois en place, face à une rivière boueuse, le séparant d'une sylve luxuriante, il se posa en tailleur, et respira un bon coup. L'air était frais, idéal pour transpirer sans inquiétude. Il posa alors sa sacoche, et déversa le contenu à même le pré smaragdin. Des kunais et shurikens en sortirent en grande quantité. Il y avait également d'étranges parchemins, que le Ryûzoji n'utilisait jamais habituellement. Sans plus tarder, il invoqua dès lors Koaratatsu, fils du Kaiser, mordant le bout de son pouce avant d'apposer l'intégralité de sa paume au sol. Le Valet Koala apparu, il le salua derechef amicalement, et lui demanda d'une voix grave :

✗ Bon, j'aurais besoin de toi pour m'entrainer au lancer de projectiles. Je peux compter sur toi pour lancer les cibles contenues dans ces rouleaux d'invocation ?
✗ Pas de soucis ! Au fait, comme promis, je t'ai ramené le fameux alcool d'eucalyptus. Tu verras, ça décape !
Les deux quidams échangèrent chacun leurs biens : Yoru confia ses parchemins au koala, qui en retour lui offrit une bonne gourde d'alcool. Débouchonnant la bouteille, le Borgne flaira une odeur forte d'éthanol, aux pointes de verdure. Pas de doute, ça arrachait ! Après avoir rangé la bouteille dans sa sacoche, le jeune homme se leva, s'étira, s'échauffa au cours de quelques exercices avant de se lancer. Histoire de reprendre la main convenablement, il s'entraina au préalable sur une cible fixe. De l'autre côté de la rivière, quelques troncs faisaient l'affaire le temps de plusieurs lancers de shurikens. Pendant ce temps, Koaratatsu disposait le matériel comme bon lui semblait. Abattant une libellule-ogre, espèce endémique de la Forêt de la Brume, le Lutin Psychasthénique n'eut pas le temps de passer aux cibles mobiles qu'il fut dérangé par la présence d'un shinobi. Il se tourna alors vers ce dernier, et étonné de sa présence, lui lança :
✗ Hé garçon, tu t'es perdu ? Si tu cherches un coin où pique-niquer, c'est pas ici !
Dans l'interpellation du Sandaime Mizukage, il n'y avait aucune once d'hostilité, juste une pointe d'humour. Comme toujours, le manipulateur de vapeur appréciait combiner tutoiement et ironie dans ses propos, afin de briser l'image froide et farouche des hommes de Kiri. Koaratatsu toisa alors du regard l'inconnu, et se releva, affichant son mètre marsupial devant le Kirijin qui osait troubler la quiétude du Cyclope Fou de Kiri. Que désirait-il réellement en venant dans ces lieux inhospitaliers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 12 Mai 2013 - 15:58

Bon je suis à cour de nourriture moi, puis chasser toujours les mêmes bestioles devient vraiment lassant, c’est donc en fouillant dans la bibliothèque que j’ai eu vent d’un lieu où il y a plusieurs races d’animaux géants, dans la bibliothèque ils parlent aussi que se lieux et aussi munie de plusieurs terrains d’entrainements posé en plain milieux de cette zone faite pour les Ninjas de niveau moyen ou supérieur. Je me rappelle avoir déjà entendu mon père rigoler des prises qu’il a fait à l’époque, non pas à Kiri mais dans un autre lieu dans ce monde ayant aussi ce genre d’animale, autant dire que c’est un véritable paradis pour les chasseur, et vous en avez un juste ici prêt à braver les pires dangers, bon dans toutes ma vie je n’ai chasser que d’animaux normaux mais bon cela me fera en somme un entrainement supplémentaire. Pour cela les pièges à lapin ne me semblent guère utiles contre ce genre d’espèce, enfin je le munis d’une petite veste de chasse puis partit à la découverte de ses terres hostiles.

Me voilà donc dans cette zone ou marais et arbres se mélange, d’après les règle de chasse la première chose à faire c’est d’éviter de se montrer afin de ne pas devenir le chassé mais bien de rester le chasser, dans un sens je cherche mon repas et non pas en devenir un, après plusieurs heures de chasses j’attrapa un lapin gréant de couleur rose, une sauterelle géante et une espèce ressemblant à un sanglier croiser avec une chèvre, un mélange plutôt bizarre, enfin avec cela j’ai de quoi festoyer pendant une bonne semaine, suite à cette magnifique chasse qui fus tous de même rude je planqua ma nourriture à l’abris des autres animaux afin de pouvoir les prendre plus tard, quand une superbe envie de visiter ses lieux à la recherche des autres espèces avoisinant se drôle d’endroit fit son apparition dans ma tête. Mon imagination n’en pouvais plus et toutes ses idées me fis apparaitre l’enfant en moi, mince dire que ce caractère de ma personnalité apparait à ce moment-là qui n’est pas vraiment opportun, oui car il faut que je vous préviennes que quand je redeviens l’enfant que j’étais auparavant je deviens un tantinet très chiant et surtout incontrôlable et dans ce genre de lieux c’est vraiment pas bon signe mais ce n’est pas tous, il n’y a pas que mon aspect mental qui change il y a aussi mon aspect physique en gros je suis pareil mais avec un bon mètre en moins, une coupe approximative, un visage enflé et des yeux bien rond, en gros comme ça.

Tada..
Spoiler:
 

Et oui ça change de se belle homme que je suis habituellement, mais c’est comme ça on ne choisit pas son caractère hein, pour la suite je découvre plusieurs espèce certaine drôle, d’autre beaucoup moins, même, heu vraiment moins drôle autant dire qu’une fois je suis presque devenu un sushi face à une espèce d’éléphant-girafe carnivore. Enfin j’ai réussi à survivre et cette course poursuite me fait m’approcher d’un de ses fameux terrains d’entrainement, puis me trouvant au dos de cette homme je me mets étonné de voir une personne ici à m’approcher tous en me disant « cette tête me dit quelque chose quand d’un coup il se retourna me regardant tous en disant d’une pointe d’humour que se lieux n’est pas vraiment un coin pour grignoter, quand je le reconnue mes yeux le fixa tous en tentant de m’éloigner de la bestiole qui semble l’accompagné surement une de ses autre bête trainant dans les coins que cette homme a réussi à apprivoisé (après tous je ne suis pas sensé savoir que c’est ton invocation). Malgré mon apparence du moment je suis un poil cultivé et malgré le fait que je n’ai pas vue auparavant le Mizukage en vrais j’ai vue des photos sur des journaux et des magazines, c’est donc avec aisance que je le reconnais. Pui en une brève seconde me voilà monté sur le haut de son crane lui tirant la peau de ces joues ou de toutes autres peaux dépassant de son visage, ce que je fais tous en disant :

Mais il y a pas de doute c’est bien le vrais en chair et en os le Mizukage, hé, hé hé dis, c’est vrais que tu contrôle la vapeur ? Si c’est vrais montre.

Oui un vrais gamin qui parle, je vous avais prévenus !!! Enfin cette question n’est pas non plus sans autre idée c’est aussi cas le clan de Shord contrôle aussi la vapeur et c’est donc logique que Shord se voit étonné d’en voir un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 12 Mai 2013 - 19:39

Quand Yoru croisa la trogne de ce quidam, il croyait vraiment que l'inconnu était un personnage lambda. Le genre de personne qui se tient bien, et qui n'a rien d'intéressant à raconter. Si tel était le cas, alors ce genre de personnages serait vite parti sur invitation du Mizukage. Malheureusement pour le Tsar du Frimas, le bonhomme qui se tenait face à lui n'avait rien d'un personnage de second rang dans une pièce de théâtre. Non, avec sa bouille de gnome, et son sourire de psychopathe, il avait tout l'air d'un arlequin, d'un pitre digne de la comedia dell'arte.

Et face à cet hurluberlu, le Lutin Pourpre comprit rapidement qu'il était victime de son succès. Le soucis, quand on est un personnage important du village, Mizukage par exemple, c'est que la célébrité peut être poussée à l'extrême. Il ne pouvait plus échapper à quelques passants passionnés sans devoir discuter avec eux, échanger quelques questions sans intérêts apparents. Quelques enfants s'amusaient même à tenter de tirer les oreilles pointues du Mizukage, comme un acte religieux leur assurant chance et prospérité pendant une année. Ainsi, lorsque le blondin anonyme s'approcha du Tyran de la Brume, jamais le cyclope en question ne s'attendait à une telle réaction de la part de son allocutaire. Il bondit sur lui, avec une agilité propre à un shinobi, grimpa sur le crâne du Mizukage, et dans un numéro d'équilibriste, s'amusa à tirer les joues de son porteur. Avec son caractère simiesque, l'étrange clown agaçait déjà le Ryûzoji, qui face à son comportement, afficha une mine des plus blasées.

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Yoru_m10

Ignorant la douleur procurée par le singe à la crinière dorée, il se retint de plaquer sa paume sur son front et croisa le regard avec son koala. Ce que la vie d'un Mizukage pouvait être rude parfois ! Les deux comparses échangeaient dorénavant la même opinion : ce soir, ils ne risquaient pas de jouer aux fléchettes en toute tranquillité, autour d'une bonne gourde de saké d'eucalyptus. Il fallait remettre ce moment de tranquillité à plus tard, voire peut-être à jamais. En outre, face au discours que tint le garçon au manipulateur de vapeur, et sa mine clownesque, il hésita à se demander si à tout hasard il avait déjà bu dans la bouteille que lui avait offerte Koaratatsu. Dans ce cas précis, tout était justifié, et encore. Malheureusement pour lui, ce n'était pas le cas : la bouteille était à l'abri de ce pitre tout droit sorti de nul part. Puis, tout en continuant de regarder Koaratatsu, fixe, il malaxa son chakra, et se prépara à lancer une technique. Il s'agissait du Yugejin Kazami, l'un de ses premiers jutsus, d'affinité Futton. Il consistait à expulser de la vapeur par les pores de la peau. Idéal pour chasser les mauvaises odeurs, assouplir le tissu et surtout, virer les pénibles.

Dégage !
Faisant jaillir une vaste quantité de vapeur de sa nuque et du dos de son crâne, il expulsa le singe, et se tourna vers lui, plongeant dans son œillade son habituel faciès de carnassier. Il était irrité, et si le quidam n'avait pas eu la chance d'être un des siens, il n'aurait eu aucune gêne à l'étrangler avant de le jeter dans la rivière, certainement bourrée de piranhas. Malgré sa colère, et la légitimité qu'il s'accordait quant à la vengeance qu'il envisageait, il souffla et soupira. Ce n'était qu'un blanc-bec, qui méritait de grandir pour voir plus loin que les capacités de son chef, et surtout l’élasticité de ses joues. Alors, histoire de lui faire une leçon de morale utile aussi bien pour l'éphèbe aux traits simiesques que pour lui, il lui fit une drôle de proposition.
✗ Hé, le singe, si je t'apprend un ou deux de mes jutsus - de vapeur si tu veux ! - tu promets de ne plus recommencer son numéro de cirque de talleur ? Ah oui et euh… c'est quoi ton prénom, parce que tu te doutes que je ne vais pas t'appeler le singe à chaque fois, surtout si je dois t'apprendre une technique.
Il se retint encore une fois de soupirer, car après tout, il faisait totalement l'inverse de ce qu'il désirait au départ. Venu pour s'entrainer, il allait à coup sûr entrainer un autre, et au vu de son comportement, pour Yoru, il n'avait pas l'air d'avoir inventé le fil à couper le beurre. Mais qu'importe, il fallait relativiser, et se calmer. Après tout, cet apprentissage était quelque part profitable au Mizukage : tout en montrant quelques unes de ses techniques, il améliorait sa côte de popularité. Après tout, un Kage qui entraine son prochain, ça a pas la classe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 12 Mai 2013 - 22:13

Mince enfance quand tu nous tien, je suis face au chef d’un grand pays qui plus ai est le mien aussi et la seul chose que je trouve à faire c’est de lui monter sur le crane et jouet à l’élastique avec la peau de ses joues, sérieusement se mode gamin va me jouer des tours un jour, enfin le Kage à plus d’un tour dans son sac quand à refroidir les ardeurs de ses congénère tous en gardant un vrais respect de l’autre, autant dire il mérite bien son rang, enfin bref je fus éjecté de son crâne et commença sur une mauvaise note avec notre grand chef, enfin déjà c’est bien qu’il ne sache pas que Aoji a fait une escale dans son bureau car je lui ai raconté des craques. Enfin c’est comme ça. Bon calmé de mon excitation je repris une forme normale, posé sur mes fesses je garde cette position le temps que celui-ci finisse de me parler. Moi un vieux singe, ben dans un sens je ressemblais pas mal à ça, quand je l’entendis me demander si d’apprendre un ou deux de ses Jutsu m’intéresserais, je ne pus mieux imaginer comme proposition. Je me lève, les jambes bien droite et attaché avec le reste de mon corps tous aussi droit puis je bascule un peu mon corps afin de faire un salut plus digne que celui de mon arrivé tous en répondant :

Excusez-moi, maitre Kazekage prit d’excitation dans la découverte de toutes ses races d’animaux je n’ai point sue m’arrêter à temps, je vous présente donc toutes mes excuses pour mon comportement inapproprié, je m’appelle Shord Kyu du clan de l’étoile, quand vous m’avez proposé d’apprendre des techniques de votre répertoire vous n’avez pas idée du belle hasard qui se présente car mon clan et aussi possesseur de ce fameux don et ayant quitté les mieux asses tôt je n’ai guère de personne pour m’apprendre à maitriser cet arts.

Je me redresse puis tend la main vers Mr Ryūzoji, puis je me concentre et fait immerger quelques vapeurs, et arrête, ensuite je continue de parler en disant :

Je maitrise aussi le Raiton et d’une meilleur maitrise que le futton pour le moment en tous cas.

Dans ses mots j’avais bien sur l’intention d’améliorer mes lacunes dans ce domaine. J’observe ensuite mes deux compagnons puis remarque une bouteille d’un alcool dont je ne peux guère reconnaitre à cause de la distance, puis je me mets à fouiller dans une de mes poches et en sort une gourde métallique ou dessus est graver un dessin d’un cercle avec une étoile centré dedans, je l’envois vers le Kage puis dit :

C’est l’alcool que mon vielle oncle produit, c’est l’un des meilleurs bourbons que vous pourrez gouter dans le monde je vous le garantie.

Cette alcool était produit par le vielle oncle du clan, vielle oncle étant le nom que tout le monde lui a donné, cette alcool a par moi et un ou deux autre du clan, nous somme les seul à en avoir sauf de rare personne donnant une somme affolante pour l’avoir ce qui est très rare, c’est donc un bourbon de très bonne qualité mais aussi très rare à pouvoir trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMar 14 Mai 2013 - 21:08

Avec sa proposition, Yoru espérait bien que l'étrange clown qui s'était présenté à lui le laisse tranquille au plus vite. Le Tsar avait passé une dure journée, comme à son habitude, et comptait sur cette fraiche soirée pour se décontracter. Ici, ironie du sort, le stress était revenu à l'assaut, et pire qu'une épée de Damoclès, c'était bien un fanatique du Mizukage qui se tenait au-dessus de sa tête, ne cessant de le dévisager des mains. Bien que Koaratatsu partageait le même sentiment de consternation que son invocateur, il semblait que malgré tout, il avait cédé au rire. Le marsupial se retenait tant bien que mal cependant il était clairement visible que le fils de l'Empereur des Koalas se moquait de la situation du Mizukage. Avec le sentiment de se retrouver seul dans son merdier, le Cyclope envoya son fameux regard enragé, et serra les dents, envoyant par la pensée une menace aussi claire que dissuasive.
✗ Tu continues de rire l'ours en peluche et je te jette dans la rivière aux côtés des piranhas.
Malheureusement pour le Ryûzoji, cette menace ne fit qu'empirer la situation, et le koala ne put résister plus longtemps au rire. Il étouffa néanmoins son rire endémique aux marsupiaux dans sa fourrure, afin de paraître un tantinet discret devant le jeune homme qui s'extasiait face à la présence du chef militaire de Kiri.

Suite à ce numéro comique, le bambin aux traits simiesques changea d'apparence. Aucun doute, c'était un shinobi, qui s'était contenté d'activer le Henge no jutsu. Avait-il profité de cette apparence plus bouffonne pour charrier son supérieur sans craindre des représailles, ou s'en était-il servi pour exprimer une véritable facette de sa personnalité ? Yoru n'en savait rien. Quoiqu'il en soit, l'homme qui se tint devant le Borgne était bien différent du clown qui s'amusait auparavant à grimper sur le crâne du blondin. Les pieds joints, le Kirijin fit une courbette des plus polies, tant en guise de salutation solennelle que de pardon pour son geste déplacé. Suite à cette politesse indigeste au goût du Cyclope, le blondinet déblatéra un long discours, au cours duquel il présenta ses plus plates excuses, tout en se présentant. Le dénommé Shord, outre ses pitreries, semblait bien adepte des règles de courtoisie et de bienséance. Malgré la sincérité de ses propos, seul la partie consacrée à son clan intéressant Yoru, lassé des politesses à longueur de journée. En plus de repousser habituellement la langue béotienne, préférant parler de façon plus crue et populaire, le Sandaime avait passé une vaste journée de réunions. La politesse de lèche-bottes, couplée au tact protocolaire, l'avait agacé à un plus haut point. La patience de l'éborgné érodé, usé par les discussions, il n'en pouvait plus, et même envers un jeune shinobi du village, qui n'avait rien demandé, il désirait mettre les points sur les i.

Mais Yoru n'eut pas de chance, Shord semblait avoir de la suite dans les idées. Il évoqua alors ses affinités, le Raiton, et le Futton, son don héréditaire. Flatté de ne plus se savoir seul dans son environnement à contrôler la vapeur, il laissa ce dernier terminer en lançant une gourde d'alcool. Selon ses dires, il s'agissait d'un bourbon de grande qualité, confectionné par son oncle. Humant la boisson, le Ryûzoji remercia rapidement le manieur de vapeur, et goûta la marchandise. Effectivement, cet alcool n'était pas mauvais. Entre l'alcool d'eucalyptus et ce whisky, le Mizukage aurait de quoi se faire plaisir.

✗ Effectivement, c'est pas de l'alcool de tantouze. Sinon, pour en revenir à nos moutons, je pense qu'au vu de tes affinités, que je maitrise également, y a moyen que je t'apprenne quelques techniques intéressantes. Mais avant de passer à l'entrainement, deux choses que je veux que tu intègres dans ta tête. Primo : appelle moi Yoru, pas de sama. Je suis un shinobi avant d'être chef du village, et à ce titre je suis ton égal, alors ne m'incendie pas de politesse, et tutoie moi comme tu le ferais avec n'importe qui. Deuxio : soit vigilant. Les jutsus que j'aspire à t'apprendre ne sont pas extrêmement dangereux, simplement… on est en zone hostile. Et je pense que tu es assez grand pour te gérer tout seul contre les bestioles qui pullulent dans le coin.
Une fois les barrières levées, le Tsar de la Brume s'étira, et demanda à son valet marsupial de lui donner un kunai. Dague en main, il reprit la parole, avec un air plus sérieux qu'auparavant.
✗ Maintenant qu'on est au point, on va pouvoir commencer ! La première technique je vais t'apprendre, je l'ai nommée Rakurai no Eiri, le Tranchant de la Foudre. *Il chargea son projectile en chakra électrique, formant un halo ambré sur le tranchant de l'arme.* Cette technique est plutôt simple, mais efficace. Il n'y a qu'à voir le potentiel de perforation que permet ce jutsu…
Il se tourna alors, et visant un crocodile qui émergeait de la rivière, lança le kunai. L'arme, aux allures d'éclair miniature, fusa sur la tête du reptile, et lui transperça la boite crânienne, dans un fracas sec et net. Le quadrupède s'étala alors au sol, ses écailles virant au rouge, tandis qu'il glissait pour finir dans la rivière. Là, un essaim entier de piranhas se proposa pour festoyer sur la jeune charogne. Le remous de l'eau se voulait inquiétant, le sourire carnassier du Borgne rassurant.
✗ Bien manié, ça donne donc ça. Pour commencer facilement, je veux que tu malaxes ton chakra, et que tu parviennes à l'insuffler à travers un kunai. Koaratatsu, donne lui un des mes kunais.
L'animal s'exécuta, et ramassa une dague de métal au sol avant de l'envoyer doucement sur le shinobi au Futton. L'entrainement ne faisait que commencer. Au même moment, Yoru continua d'observer la pauvre carcasse du reptile, perdant peu à peu en consistance. Dans ses méandres, le Mizukage se disait que dans peu de temps, on pourrait faire un sac à main carmin avec les restes. Mieux encore, il se demandait s'il pourrait recommencer d'ici peu l'exécution d'animaux sauvages, afin d'imposer sa volonté démoniaque au reste de la jungle. Après tout, la loi du plus fort ne primait-elle pas dans ses lieux dénués de culture et de justice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMer 15 Mai 2013 - 14:21

Je passe d’un caractère plutôt irritant et enfantin à un caractère des plus correctes à vrais dire c’est plutôt déstabilisant comme transformation et cela étonne tout au plus notre cher Mizukage Xième du nom. Lui qui a surement pensé être tranquille en venant dans un coin plutôt inaccessible pour la plupart des hommes et qui dans son malheur se voit croiser le chemin d’un gamin lui montant sur le crane royale. Bon ce ne fus qu’un de ses débuts un peu foiré que Shord arrive à faire de temps à autre. Pour la suite quand il reprend son caractère plus correcte il présente ses excuses comme son père lui a bien montré, après tout étant le fils du chef du clan Kyu et ayant fait vivre à ma famille l’enfant le plus excité qu’il soit, ils ont tous de même réussi à faire de moi une personne respectable ou presque. C’est donc avec la plus grande politesse que je fais mes excuses, qui se fit prendre de manière un plus ou moins bonne enfin nous étions bientôt prêts à nous entrainer, il me dit de le familiariser un peu en évitant d’être trop solennelle, ben c’est parfait je ne suis pas grand fan de ce genre de chose je trouve toujours ça gênent et rend les personnes distantes.

L’entrainement commence ensuite par une démonstration avec un de ses Kunais, il m’expliqua que cette zone est une zone dangereuse et qu’à tous moment un animal sauvage peut surgir pour nous attaquer, ça j’ai pu facilement le remarquer après avoir pu voir un grand nombre de spécimens, suite à cela il reçus une dague que son panda lui à envoyer à sa propre demande, il me donne le nom et me dis que cette technique simple mais plutôt efficace, suite à ses mots il se met à réaliser sa technique et en insufflant du chakra dans l’arme il l’enveloppa de foudre, et ensuite l’envoyant sur un de ses reptiles qui rode dans les eaux des recoins, l’arme jeté touche le crocodile puis lui fond le crane sans trop de souci, cette technique est vraiment très intéressante, c’est vrais que d’avoir une maitrise de ce genre de sort pouvant transpercer certaine masse est un avantage tactique avec un potentiel énorme. Je regarde l’animal qui se fait manger par les piranhas en disant :

Pour les animaux ne t’n fait pas pour moi j’ai l’habitude de ce genre de lieux et pour cette technique j’ai hâte de pouvoir l’utiliser en situation réelle je voix déjà comment elle peut m’être utile, sinon une petite question cette arme peux aussi être utilisé sans le lancer? Je veux dire elle peu servir comme épée ?

J’écoute la réponse puis me met en même temps a réceptionné l’arme envoyé pas se dénommé Koaratatsu, sortir du Chakra Raiton n’est pas le plus compliqué c’est surtout de l’insuffler dans l’arme elle-même qui devient dur car pour cela il faut pouvoir faire entrer son chakra dans le métal même de larme et ensuite lui donner la forme et ensuite de l’allonger afin d’en aiguiser les lames, d’après ce que j’en ai déduit en tous cas ça doit fonctionner comme cela. Je sortit du chakra Raiton dans la main qui tien l’arme, mais sans pour autant que se chakra s’insuffle dedans, il me faut bien une vingtaine de minutes en continuant non-stop à essayer sans faire de pose, ses vingt minutes à tenir avec le Raiton dans ma main cherchant à le moduler afin qu’il rentre dans cette maudite arme. C’est donc après ses vingt minutes que je pus voir plusieurs étincelles apparaitre sur l’arme elle-même. Je regarde mon professeur provisoire en disant :

Enfin j’arrive à mettre mon chakra dans l’arme par contre Yoru, je n’ai aucune idée pour la façon qu’il faut procéder pour rendre mon chakra Raiton aiguisé, après entouré l’arme ne semble pas être un grand problème, mais de là qu’il soit tranchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 19 Mai 2013 - 14:34

Une fois les instructions données à Shord, le Sandaime Mizukage profita du laps de temps nécessaire à la condensation de chakra dans l’arme pour s’entrainer un instant. Koaratatsu confia une dizaine de kunais au Borgne, et ce dernier s’empressa de viser le tronc d’arbre situé de l’autre côté de la rivière, afin de reprendre une fois de plus la main. L’interruption causée par le Kirijin lui avait fait perdre le fil de son échauffement. Le Lutin Fou détestait qu’on l’interrompe ainsi, à même titre que de lui couper la parole. On le coupait dans son élan, et de ce fait, lui faisait perdre davantage de temps. En temps normal, l’éborgné ne se serait pas gêné en touchant deux mots à Shord, afin de lui dire le fond de sa pensée. Mais dans ce cas précis, afin de ne pas retarder davantage la fin de cet apprentissage de secours, il se contenta de grogner dans sa barbe, dans son coin. Mieux encore, il répondit avec un sourire en demi-teinte aux questions du blondin .
✗ Ton arme peut effectivement servir pour le corps à corps ! Elle conservera toutes ses propriétés. Ce jutsu est du coup très utile lorsque tu manies bien le katana. J’attire ton attention sur le fait que quand je dis « bien manier le katana », c’est car au corps à corps, ton arme recouverte par ce jutsu peut se retourner contre toi, si ton adversaire sait comment s’y prendre. Du coup, tu remarqueras que ce jutsu possède autant d’avantages que d’inconvénients. À distance, il permet une percée efficace sur l’environnement, mais n’octroie qu’un seul coup, sauf si tu rediriges le projectile avec un câble. Au corps à corps, il permet de puissants coups, mais augmente les dommages d’un éventuel retournement de situation.
Shord partit ensuite s’entrainer, tandis que Yoru reprit là où il s’était arrêté. Maintenant qu’il s’était suffisamment échauffé, il pouvait enfin passer à la suite ! Koaratatsu se saisit alors de quelques disques, et les lança en l’air, avec des trajectoires différentes. Petit à petit, le Lutin Pourpre dégomma les disques avec précision, puis avec vitesse, avant d’y ajouter la puissance. Le résultat était sans appel : le Cyclope n’avait pas perdu la main ! Au contraire, au fil du temps, le lancer du Ryûzoji avait gagné en puissance, unique défaut persistant qu’il possédait lorsqu’il n’était qu’un aspirant ninja. Au même moment, le membre du clan Kyu avait terminé de son côté. À Yoru de donner une suite à l’apprentissage du manieur de vapeur.
✗ À vrai dire, je ne pensais pas que tu irais aussi vite dans l’apprentissage. Tu as réussi à introduire directement du chakra Raiton dans l’arme, alors que je t’avais demandé de seulement concentrer du chakra brut ! Du coup, ça fausse mon plan, vu que j’avais appris d’abord avec du chakra pur, puis en changeant la nature du chakra même dans l’arme… Au vu des étincelles qui jaillissent de l’arme, on dirait que tu as du mal à gérer le flux de chakra. C’est comme s’il s’évaporait de l’intérieur vers l’extérieur. Pour ça, je suis désolé Shord, mais je ne vois qu’une alternative : il va te falloir mettre d’abord du chakra pur dans l’arme, et ensuite le changer directement en chakra de foudre. D’accord ? Après ça il ne restera plus qu’une dernière étape, qui donnera le tranchant attendu à cette arme. Et n’oublie pas, si tu as un souci pour la technique, appelle-moi, ou même fait appel à Koaratatsu.
Effectivement, en bon marsupial de la Tenmitsurin, il maitrisait le Raiton. Mieux encore, dans son répertoire de jutsus, le rejeton du Kaiser disposait de la même technique que Yoru ! Shord était plus que chanceux. Pour apprendre sa technique, il disposait non pas d’un, mais bien de deux senseis ! Afin de démontrer les propos de son invocateur, le koala utilisa alors sa technique sur un des disques d’entrainement, et le lança, tranchant avec aisance un tronc d’arbre. Le même tronc chuta alors, et forma un petit pont sur la rivière. La chute de l’être sylvestre fit fuir alors ses locataires : une petite nuée d’oiseaux s’envolèrent, tandis que Koaratatsu se tourna vers Shord.
✗ Je me présente, bien qu’en retard : je suis Koaratatsu, fils de l’Empereur des Koalas de la Forêt Céleste, et accessoirement invocation de Yoru ! Comme tu as pu le constater, je maitrise également le Rakurai no Eiri, je suis donc en mesure de t’assister si besoin est.
Koaratatsu permettrait ainsi à son invocateur de pouvoir continuer son entrainement, tout en assurant celui de Shord. Comme quoi, les Kuchiyose disposaient de nombreuses utilités, qui n’attendaient qu’à être découvertes pour être utilisées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 19 Mai 2013 - 18:17

Moi qui à crue avoir bien cerné la technique je me vois maintenant recommencer de zéro. Bon mettre du chakra Raiton directement dans la lame n’est pas une bonne idée. Je vais donc me mettre à insuffler du Chakra simple, puis le transformer un Raiton ensuite. Bon je ne pense pas avoir trop de problème avec le Chakra normal, après tous j’ai bien réussi à le faire avec du Raiton qui est une amélioration de mon chakra normale. Pour ce qui est des explications j’ai bien vue que j’ai dérangé le Mizukage, mince si j’aurais sue j’aurais attendue avant de poser ma question, bon c’est fait maintenant. Son koala qui est donc son invocation se mets à son tour à se présenter. Koaratatsu, fils de l’empereur des Koalas de la forêt Céleste. Cette même personne qui avant sa présentation fait la même technique que son maitre qui a elle eut pour effet de faire tomber un tronc d’arbre. J’ai donc deux manieurs de cette technique face à moi, ben c‘est très bien comme cela si l’un est occupé je demanderais a l’autre :

Je te remercié alors. Bon ce n’est pas tous mais j’ai des améliorations à faire si je veux maitriser cette technique et passer à la suivante.

C’est donc après avoir préparé pendant cinq minute mon chakra que j’arrive à le poser totalement dans ma lame, le plus dure reste à crée mon Raiton avec du chakra sortant de mon corps et surtout d’un coup, plusieurs fois se chakra fut émis sur une trop faible force ou produite trop lentement et donc le chakra s’évapore. Après une bonne heure d’entrainement j’arrive à garder le flux constant et à faire apparaitre le Raiton avec un temps plutôt raisonnable. Par curiosité je me mets à lancer l’arme vers le sol afin de voir l’effet, l’arme se planter au sol, mais sans plus en gros comme un Kunai normal. Je me mets à sourire en regardant le résultat. Bon donc d’après ce qu’a dit Yoru il reste une étape pour donner se tranchant si intéressant à l’arme. Je me mets donc à m’assoir sagement tenant l’arme donné puis une autre de l’autre main. Une arme m’aidant à dépecer la chaire du gibier que je chasse, une petite lame au boue arrondie afin de pouvoir couper entre deux os, je me mets à utiliser cette technique sur l’arme donné puis le fait sur mon arme. Autant dire que je n’ai pas eu de soucie à le copier sur mon arme et quand l’un des deux ne fut plus occupé je me mets à dire.

Comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMar 21 Mai 2013 - 19:43

Suite aux corrections apportées par le Sandaime Mizukage, Kyu Shord repartit s’entrainer dans son coin, tandis que le Borgne en question reprit ses lancers d’armes. Cette fois-ci, Yoru aspirait à viser plus gros, toujours plus puissant. Les disques qu’il utilisait jusqu’à présent ne le satisfaisaient plus : il lui fallait relever un challenge plus imposant. Devant la faune monstrueuse qu’abritait cette sylve luxuriante, le Ryûzoji se voyait offrir un défi de choix dans sa quête d’entrainement. Faisant part alors de son projet à son invocation, il s’étira une fois de plus, s’abreuva d’une nouvelle gorgée du bourbon de l’oncle de Shord, et se prépara au départ. Toutefois, gardant sa lucidité devant sa fougue d’aventurier, il attendit que son élève d’un jour finisse l’exercice pour tenter quoique ce soit. Il aurait été effectivement bête de laisser un vent monstre au Kirijin en allant gambader dans les bois au milieu des bêtes sauvages. Pire encore, il aurait été immature de laisser Shord suivre le Mizukage dans son désir - ou délire ? – de combattre les monstres regroupés dans la jungle. De fait, cinq petites minutes passèrent, au cours desquelles le manipulateur de vapeur avait réussi l’exercice. Il ne restait plus qu’une ultime étape avant d’essayer le jutsu dans son intégralité.
✗ Effectivement, ça a l’air bon comme ça. On va pouvoir passer à la toute dernière étape ! Maintenant que tu es en mesure de conserver une quantité constante de chakra de type Raiton dans ton arme, tu vas essayer de faire « vibrer » ce chakra à l’intérieur de ton arme. Je m’explique : imagine le bourdonnement d’une abeille pour t’aider, ou bien de la vibration d’une corde de shamisen. Cette dernière étape te permettra, avec une certaine dextérité à laquelle tu t’habitueras aisément avec le temps, de générer un chakra Raiton à haute fréquence, et dont la vibration conférera tout le tranchant que je t’ai montré précédemment.
Toutes les cartes étaient en main du côté de Shord : il ne lui restait plus qu’un pallier avant d’être au sommet du Rakurai no Eiri et de sa maitrise. De toute manière, bien que la dernière étape semblait compliquée, au vu des notions qu'elle engageait, le jutsu restait tout de même de niveau C. Il était à peine au-dessus du niveau D, ce qui témoignait d'une facilité intermédiaire accessible à tout bon Genin assidu à l'entrainement. À présent, tout était question de volonté et d’efforts : Shord avait jusqu’ici été brave, et plein de volonté. S’il continuait dans cette voie-là, et qu’il mettait toutes ses forces dans la bataille, alors il verrait l’apprentissage se solder par une réussite.

De son côté, le Ryûzoji confia la responsabilité de Shord à son invocation, qui tâcha de le surveiller d’un œil attentif. Il partit ainsi dans les bois, munit d’un unique ninjatō qu’il tâcherait d’utiliser à bon escient. Quelques instants plus tard que déjà le baroudeur tomba nez à nez avec un insecte géant, un mille-pattes s’enroulant de tout son soûl. Esquissant un ris carnassier, le guerrier bondit sur sa proie, katana en main, et lui asséna une première entaille. La bête se tordit de douleur, avant d’essayer de frapper son agresseur d’un coup de la moitié de son corps. Sans plus tarder, le Mizukage se défendit, poussant lame en avant, et chargea son arme de chakra électrique. Une demi-dizaine de pattes de l’animal vola comme feuilles au vent sous la contre-riposte du shinobi. La bête exprima une fois encore sa douleur, et tentant une dernière action désespérée contre le Borgne, celle-ci fut coupée dans son élan. Yoru avait bondi sur sa proie, et l’avait achevée d’un coup de sabre bien placée dans le crâne. Achevée sèchement, elle resta inerte, avant de s’écrouler au sol dans un rideau de poussière. Quant au Tsar de la Brume Sanglante, il se relevait, avec toujours ce sourire de squale, et une tâche de sang sur la joue. Il s’était défoulé, et comptait bien continuer encore un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMar 21 Mai 2013 - 21:04

Hé houai, c’est qui le meilleur hein c’est Shordy. C’est qui qui va remplacer que Mizukage c’est Shordy aussi. Bon arrêtons les délires et restons sérieux, la première étape fus plutôt simple et je n’ai pas mis beaucoup de temps pour la maitriser. Par contre la dernière, elle ne semble pas aussi simple. Manier son chakra comme une vibration afin de rendre la lame aiguisé. C’est vrais que de faire vibrer le Chakra Raiton va donner ce côté tranchant grâce à ses mouvements microscopiques. Mais en voyant le chef du village faire une escapade dans la forêt, cela signifie bien que de réussir cette étape risque de ne pas être aussi rapide que ce que je viens de faire. Bon, courage je ne me déclare pas vaincue, épatons le et passons cette étape aussi rapidement que l’autre.

Mon chakra est bien dans mon arme, je me concentre en pensant à ce qu’il m’a dit. Au départ restant assis le résultat ne montre aucun changement, sauf de temps à autre ou le chakra se dissipe. Après une quinzaine de minutes le résultat ne change pas beaucoup à par un petit changement qui peux se voir, quand le chakra se dissipe, juste avant on peut voir que le Raiton semble tourner puis disparaitre :

Pouha mince encore raté, bon il faut que je me dégourdisse un peux.

Je me lève puis m’étire. Ensuite je me mets à trottiner vert l’arbre tomber, puis à regarder au loin. Le Kage ne semble pas être resté dans les coins. Je me demande bien ce qu’il est partit faire ? Enfin j’ai du travail, mais avant de recommencer je voulais m’amuser avec les piranha qui ont bouffés le crocodile. Puis en même temps j’y pense au lieu de m’entrainer comme cela pourquoi ne pas le faire en le rendant plus ludique ? C’est ce que je vais faire. Kunai, Raiton et poisson, ça va pouvoir être marrent tout ça. Mon Kunai, un fil pour ne pas le perdre dans l’eau et hop on continue. Autant dire que plusieurs coups fus envoyés sans qu’il n’y a eu de Raiton aiguisant l’arme, mais se fus quand même marrent de savoir qu’ils peuvent se manger mutuellement. Bon autant que les dix voir vingt premier coups c’est sympa, mais avec les autres ça en devient lassant. Tellement que ça donne envie de progresser cette merde, plus ma motivation à voir ce poisson frire sous mon Raiton, plus que se Raiton se mets à avoir un belle effet, le Raiton est maintenant de plus en plus aiguisé et cette idée de bourdonnement, je la comprends de plus en plus.

Je dois visualiser mon chakra en train de vibrer à toute allure laissant comme des micros dents tournoyant à toute vitesse. Le Kunai à la main je le lance. Le piranha fut bien transpercé comme du beurre. Ha enfin un bon résultat c‘est pas trop tôt. Je décent de l’arbre puis regarde l’arbre juste à côté de celui déjà tombé, un arbre plus petit mais bon je suis en passage débutant. Je fais la même chose, Kunai, Chakra Raiton, ha non j’ai plus le fils. Le voilà partit, le lancer fut parfait. Le Kunai prend une direction bien droite, oui il va toucher le tronc, le voilà, arrivé et hop planté. Merde pas d’arbre tomber rien, bon disons que je n’ai réussi qu’une fois, donc y arriver à tous les coup c’est un peu trop demander, bon au bous de la quatrième fois se fus bon, l’arbre tombe, autant dire qu’une simple réussite d’une fois sur quatre ne me suffit pas. Je me suis entrainé sur des arbres jusqu’à y arriver automatiquement. Sur la suite je m’amuse aussi à faire une ligné dans le sol autant dire que c’est sympa de pouvoir trancher le sol comme un morceau de beurre fondue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 2 Juin 2013 - 14:05

Gambadant dans les bois, Yoru s'amusait comme un petit fou. Sabre en main, il repoussait avec violence et célérité la moindre menace qui osait s'en prendre au Tsar de la Brumaille. Attentif au moindre bruit, il était le chasseur, et avec ses capacités, se hissait à la force de ses bras au-dessus de la hiérarchie animale. Dans cette jungle, il était le roi, et affirmait sa tyrannie en répandant la mort. La moindre de ses proies se battait avec loyauté et honneur : l'instinct animal était alors une belle arme, une formation inné du guerrier primitif nommé animal. C'était presque si Yoru appréciait davantage la lutte dans la jungle avec les bêtes sauvages plutôt qu'avec certains ninjas. Contrairement aux couards, les animaux se battaient de leur mieux. Ils se battaient pour leur survie, mettaient à leur disposition tout les moyens que la nature leur avait offert. Et ainsi, les fauves tombèrent, les myriapodes géants aussi, et tout ceux qui constituaient une menace pour le Borgne furent occis derechef.

C'est ainsi que revenant les mains couvertes d'un mélange de divers sangs, le Mizukage put constater que Shord était parvenu à faire sienne la technique du Rakurai no Eiri. Bien que la tâche n'était pas si compliquée que ça, Yoru était plutôt satisfait de se dire que le membre du clan Kyu gagnait en puissance sous son commandement. Évidemment, le jeune Shord aurait pu davantage apprendre de Yoru en étant un membre de son équipe, la team Kyoryoku. Mais les morts et disparitions de ses élèves avaient du mal à passer dans l'esprit du guerrier. Pô, Ryûka, Ao, Akishi, Jaden… tant de disparus, de sang et de sueur versés dans le vide. Bien que le Mizukage n'avait pas de soucis quant au fait de donner des entrainements à quiconque le lui proposait, il avait dorénavant du mal à recoller les morceaux, afin de songer à une éventuelle nouvelle équipe.

Face à la réussite du Kirijin, le chef de la Brume arriva devant lui, et lui montra son pouce en signe d'approbation. Le Rakurai no Eiri n'avait plus de secrets pour lui. Mieux encore, ce jutsu étant sien, libre à lui de lui donner le nom qui lui convenait le mieux. Avant de dire quoique ce soit, l'éborgné se rinça les mains dans la rivière dénudée d'êtres vivants, et purgée par le courant de l'hémoglobine. Une fois ses dextres débarrassées des sangs des myriapodes, fauves et autres animaux hostiles de la jungle, il se présenta à nouveau face au membre du clan Kyu, et lui lança :

✗ Je vois que maintenant, tu n'as plus de soucis à te faire avec le Rakurai no Eiri. Je pense qu'on peut donc considérer cette partie de l'entrainement comme terminée ! Dorénavant il ne te reste plus qu'à t'habituer à ce jutsu en t'en servant autant que possible, en variant les situations d'utilisation. Sur ce, je te laisse prendre une pause, afin que l'on puisse passer à la suite.
Il était effectivement judicieux de la part du Lutin Cyclope de laisser le jeune homme se reposer. La technique qu'il avait apprise n'était pas certes très couteuse en chakra, néanmoins, à force de répéter l'emploi de ce jutsu, la fatigue se ressentait. Elle se ressentait davantage surtout lorsque la notion de quantité précise de chakra n'était pas encore très bien assimilée. Il y avait donc des pertes de chakra inutiles, mais pourtant nécessaires au processus d'apprentissage. Quelques minutes passèrent, au cours de laquelle Yoru se posa également sur l'herbe humide pour souffler un coup. Depuis tout à l'heure il n'avait eu de cesses que de vagabonder dans les bois, afin d'exprimer son courroux sur quiconque croisait son chemin. Tout comme Shord, il était primordial pour lui qu'il se pose, afin d'être opérationnel pour la suite. Cette même suite, il ne tarda pas à la montrer au manipulateur de vapeur. Il se releva, prenant appui sur l'une de ses mains, et invita Shord à le regarder attentivement. Le Ryûzoji désigna par la suite un tronc d'arbre, qui ferait office de cible. Puis, après avoir composé une suite de sceaux incantatoires, il visa le tronc de sa paume droite. Une sphère de vapeur condensée se forma autour de cette même main. Quelques instants après, ce fut un véritable dragon de vapeur qui émergea du globe d'eau vaporisée, et acidifiée. Les utilisateurs du Futton comme Yoru avaient cette faculté d'accentuer l’autoprotolyse de l'eau afin de modifier le potentiel hydrogène de leurs attaques. Le dragon fonça alors sur le tronc, et le brisa en deux, d'une part à cause de sa constitution, mais aussi par sa vitesse. Malgré sa trajectoire rectiligne, le projectile massif était en effet condensé en vapeur acide et ardente, qui filait à toute allure sur sa cible. C'était ça, le Kasumi no Ryû.
✗ Voici la technique suivante que je voudrais t'enseigner : le Dragon de Vapeur. Il s'agit de l'une de mes premières techniques, je pense qu'elle te sera utile. Elle sera cependant plus difficile à apprendre que le Rakurai no Eiri, mais restera plus puissante également. Cette fois Koaratatsu ne te sera pas d'une grande aide, seul moi pourrait t'aider. Alors pour commencer, on va reprendre les bases : tu vas me condenser une grosse quantité de chakra dans ta main, celle que tu veux, et une fois que ce sera fait, tu transformeras ce chakra en chakra de nature Futton.
Effectivement, la tâche serait bien plus difficile que précédemment. Le Rakurai no Eiri ne demandait qu'à changer de nature de chakra dans une arme. Ici, le Dragon de Vapeur nécessitait cette étape, puis d'être modelé, pour prendre la forme souhaitée. C'était tout un travail de l'esprit, d'artisanat spirituel, que de constituer un être reptilien de vapeur face à ses ennemis, sans perdre son sang-froid et surtout, de temps. En prenant beaucoup de temps pour apprendre ce jutsu, Yoru espérait que Shord en économiserait autant au combat. Un pari aussi intéressant que réalisable aux yeux du Lutin Fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyLun 3 Juin 2013 - 14:22

Fini, Yes enfin fini, me voilà de nouveau possesseur d'une technique. J'ai donc une sorte d'épée pouvant se projeter et ayant comme faculté de pouvoir transpercer quasiment tous. Au retour du Mizukage, il put constater ma progression et l'obtention de cette technique. Souriant en lançant une dernière fois, mais cette fois avec mon arme de dépeçage sur un arbre. L'a dague qui est bien entendus entourer de cette aura de Raiton, transperce l'arbre comme un morceau de beurre. Je le regarde fièrement puis écoute ses dires. Donc pour la suite, elle continue donc avec une pause pour moi, mais aussi du maitre. Après tout, il est scientifiquement prouvé que ce n'est pas pendant l'entrainement que notre corps assimile l'entrainement, mais à la pause qui suit cet entrainement. Ce qui veut dire que les pauses sont toutes aussi importantes que l'exercice pour notre entrainement. C'est donc après une bonne gorgée de mon bourbon, que je m'allonge et me mets à parler :

Dis-moi, tu as déjà entendus parler du clan de l'étoile ? Une question idiote, surement étant Kage, je sais que tu ne fais pas partit de mon clan, mais bizarrement. J'aurais aimé savoir de quelle racine vient une personne ayant les deux mêmes facultés que moi. Pardon si je suis trop indiscret, ne te sens pas non plus obligé d'y répondre.

Et oui, Shord ne sait pas grand-chose de son Kage à part ce qui se lit dans les presses et les quelques rumeurs à son sujet. Après tout ça ne fait pas si longtemps que je suis à Kiri. Le temps passe et voilà que l'entrainement reprend de plus belle. Il m'invite donc à regarder ses faits et gestes, afin qu'il me montre la technique qu'il a choisie de m'apprendre. Après avoir montré un arbre, il se met à composer des signes incantatoires, affins de réaliser la technique tant attendue par Shord. Après cela, il tend le bras et vise le tronc avec sa main droite, suite à cela une sorte de sphère se forme autour d'elle. Bien sûr, je sais très bien comment marche le Futton étant une simple réaction de type acido-basique crée par notre chakra. Par contre, la pratique est plus difficile à maitriser. Le Raiton, ça passe, je gère. Mais pour le Futton houlà, c'est une autre paire de manche. Autant dire que ma maitrise ne se focalise seulement à chauffer des pierres pour faire mon repas. Suite à une explication des deux premières étapes. Je fais un signe de oui comme pour dire, j'ai compris. Bon, il faut que je me lance. Concentration de chakra en grande quantité dans ma paume gauche. Le chakra s'empilant se fut difficile mais pas insurmontable. Par contre dès que je souhaite transformer cette vapeur, le résultat est médiocre, autant dire que c'est le même résultat que celle que je produis quand je chauffe mon caillou. Sauf bien sûr que le reste du chakra se volatilise. Autant dire que à ce rythme je ne vais pas avoir grand-chose dans ses réserves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMer 12 Juin 2013 - 18:21

La première partie de l'apprentissage du Dragon de Vapeur était achevée. Yoru avait montré à son élève d'un jour l'allure du jutsu qu'il allait devoir apprendre à maîtriser. La technique en question était beaucoup plus rapide, et clairement à vocation offensive. Là où le Rakurai no Eiri pouvait durer pourvu que le ninja conserve un flux de chakra électrique dans son arme, le dragon agissait quant à lui comme un grand projectile, qui fonçait aveuglément de façon rectiligne. Néanmoins, malgré sa trajectoire stéréotypée, l'animal de vapeur était dangereux. Il n'y avait qu'à voir l'état de l'arbre ciblé par ce jutsu, à présent brûlé et écorché jusqu'à la moelle pour voir l'étendue de la puissance de ce Ninjutsu. Le Kasumi Ryū était par ailleurs, outre son aspect matériel et utilitaire, une technique chargée de souvenirs. Il s'agissait de la plus puissante technique de Yoru du temps où il n'était qu'un frêle et taciturne Genin. Il avait également utilisé ce jutsu face à l'Aburame le jour où il avait perdu sa pureté d'esprit, ainsi que Yûna, sur l'île de la Cendre. Aujourd'hui, le Sandaime Mizukage allait ainsi transmettre un héritage plutôt particulier au dénommé Shord. Ce dernier ne voyait pas l'étendue de ce patrimoine, puisqu'intangible, mais qu'importe; le Kirijin allait apprendre un jutsu chargé d'histoire. Et à son tour, il pourrait donner une suite à cette histoire, si toutefois il parvenait à savoir comment s'en servir.

Après les explications, le membre du clan Kyu se lança alors à l'assaut de l'apprentissage. La première étape, consistant à accumuler la dose correcte de chakra dans son poing, fut un franc succès : l'entrainement précédent l'avait aidé à cet exercice. Cependant, quand il s'agissait de convertir cette énergie mystique en vapeur, l'épreuve fut plus compliquée. Elle s'évaporait littéralement, laissant le Kirijin impuissant. Elle s'évaporait, tout comme les réserves du jeune homme. S'il continuait à ce rythme, il risquait fort de s'épuiser de trop, à un point dangereux, proche de la mort. Il aurait été dommage de perdre un soldat ainsi, surtout pour ça. Yoru se rapprocha de Shord, et l'arrêta.

✗ On va en rester ici pour aujourd'hui. Ce serait bête de vider complétement tes réserves de chakra pour un simple entrainement. On reprendra l'apprentissage demain, quand tu auras repris des forces. Retiens seulement pour aujourd'hui que tu dois essayer de contenir ta vapeur dans ton poing. Pour ça, ou bien tu convertis progressivement ton chakra en vapeur, ou bien d'essayer avec des quantités de chakra plus faibles. Maintenant, rentrons.
Koaratatsu salua les deux shinobis, et disparut dans un nuage de fumée. Au même moment, le Ryûzoji emporta avec lui ses affaires, ainsi que les deux bouteilles de bourbon et d'alcool d'eucalyptus. Histoire de ne pas oublier l'endroit pour demain, le Mizukage planta un kunaï, la lame perpendiculaire au sol, afin de marquer sa position. Il fit par la suite un petit bout de chemin aux côtés du Shord, s'expliquant avec lui en cours de route. En effet, le jeune Kirijin lui avait demandé s'il connaissait un certain clan de l'étoile. Rien ne venait à l'esprit du baroudeur, si ce n'était qu'un bon mal de crâne, lié au cocktail fatigue musculaire, chakra consommé, et alcool.
✗ Pour en revenir à ta question de tout à l'heure, le Clan de l'Étoile ne me dit rien. Je connais à peine les grandes familles guerrières de Kiri, comme les Kaguya, les Samui, idem pour mon île native alors bon… en ce qui concerne nos affinités en commun, ça n'a rien de particulier, tu sais ! Le Futton n'est pas exclusif à un clan, comme l'est le Hyōton pour les Samui. Je me souviens que le Nidaime Hokage, Masao Nikkou, utilisait lui aussi le Futton, comme quoi ! Pour le Raiton, il en va de même, c'est une affinité élémentaire comme les autres.
Ils continuèrent de discuter ainsi pendant quelques minutes avant de se souhaiter bonne soirée, et de se retrouver au petit matin à l'endroit où ils s'étaient rencontrés la veille. Pas de Koala cette fois, ni de monstres géants pour les ennuyer. Juste un tuteur et son disciple, le temps d'un dernier apprentissage.
✗ Salut Shord, bien dormi ? J'espère que t'es en forme, parce qu'aujourd'hui, on va en finir avec cet apprentissage ! Histoire de te remettre dans le bain, je vais te remontrer du coup une nouvelle fois mon jutsu, et tu pourras ensuite continuer là où tu t'es arrêté hier, en prenant en compte mes conseils.
Ni une ni deux, le Mizukage composa une série de sceaux manuels, avant de désigner du poing le même arbre que la veille. Un dragon de vapeur émergea alors à toute allure sur l'arbre en question. Le choc fut tel que cette fois-ci, l'arbre ne parvint à tenir debout. La première fois l'avait bien amochée, la seconde l'avait réduit à l'état de pont de fortune entre le terrain d'entrainement et la jungle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptySam 15 Juin 2013 - 12:40

La brume. Un blanc qui ne peut être percé. Comme une sorte de bouclier servant à ce cacher du monde, comme de soit même. Ce blanc intouchable est pourtant si présent. Laissant, quelques gouttelettes d'eau perler furtivement sur tous les ports du corps. Cette brume est le climat que je trouve le plus sécuritaire. Comme une sorte d'allier. Pourtant, je n'arrive pas à la maitriser. Une maitrise qui pourtant et dans mes gènes, vu que je maitrise la vapeur. Pourtant même créant une simple brume pour montrer mes caractéristiques me fait froid dans le dos. Comme si j'en avais peur. Ma propre maitrise de mon propre élément m'effraye. Pourquoi ? Je ne le sais pas moi-même. J'ai juste une impression que quand je tente de la faire apparaitre qu'une lame s'enfonce dans ma poitrine. J'entends aussi les cries d'une femme. Il y a aussi ses yeux. Ses yeux étoilés et immaculés d'un rouge sang. Une tête cachée par la nuit ou seul son sourire se laisse paraitre. Une de ses impressions qui te transporte comme dans un autre lieu. Comme pour te parler, pour que tu te rappel. Mais de quoi bordel ? Je veux savoir. Pourquoi cela me bloque tant ? Je ne laisse rien paraitre, en tentant toujours. Tentative après tentative afin de surmonter ma peur. Une bonne partit de la journée passe. La terreur que j'ai ne semble pas se montrer. Autant dire qu'avec les maintes fois que j'ai eux à le cacher pour ne pas inquiéter mon père. J'ai bien appris à maitriser cette peur pour ne pas la montrer, mais jamais je n'ai su la surmonter. Comme si cette frayeur, je ne veux inconsciemment pas qu'elle parte. Tant de question sans véritable réponse. Et cette fois, il va falloir que je la surmonte.

Me voilà épuisé et à cour. La rage au ventre d'être aussi impuissant dans cette maitrise. Pourtant même sans cette peur. Je ne pense pas que j'aurais réussi à créer le résultat souhaité. Demain est un autre jour et le repos que me propose mon entraineur semble être la meilleure solution. La journée passe et je me m'étais à méditer. Avec la fatigue dans laquelle je me suis mis, je n'ai pas grand chose d'autre à faire. Me remémorant les mots que le Kage me dit pendant notre chemin vers la civilisation. Dans ce trajet qui nous mènera à un retour dans notre quotidien. Une question de ma part posée au Mizikage. Il me répond en toute sincérité, qu'il ne connait pas mon clan. Et cela malgré son affinité. Bien sur, j'en sais pertinemment que se n'est pas une affinité que seul un clan peut maitriser et que donc cette caractéristique ne nous rend pas uniques avec seulement cette spécificité. Après quelques bavardages simples, nous partons tous les deux de notre côté.

Le jour suivant, je retente cette maitrise de créer une boule de vapeur. Après avoir usé la moitié de mon chakra. J'ai compris comment faire, pourtant cette peur m'empêche de la crée totalement. Mince, j'espère qu'il ne va pas s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptySam 22 Juin 2013 - 23:26

Deuxième, et dernier l'espérait Yoru, jour d'entrainement pour les deux hommes. À présent que Shord avait fait ses preuves en apprenant le Rakurai no Eiri, le Sandaime Mizukage s'attendait à ce que le membre du clan Kyu parvienne à faire sien la technique du Dragon de Vapeur sans trop de problèmes. Après tout, le jeune homme avait tout les moyens en sa possession pour y parvenir : une certaine détermination, une confiance peut-être trop fanatique à l'égard de son "idole", le Mizukage, et une fougue propre à la jeunesse Kirijin. Bien qu'au prime abord, le Ryûzoji avait trouvé le Genin un peu idiot, avec ses airs d'enfant singe, il avait vu de quoi était capable le shinobi. Qui plus est, le jeune blondin lui avait expliqué appartenir à une famille qui avait pour spécialité le contrôle de la vapeur. Face à l'apprentissage d'une technique aussi simple mais malgré tout dangereuse comme le Dragon de Vapeur, le Lutin Fou avait la certitude que Shord y arriverait.

Ainsi, lorsqu'il y lui avait demandé de condenser son chakra dans son poing, le Tsar de la Brume fit suffisamment confiance au Kirijin pour se prélasser à côté, sans se soucier de lui. Installé dans l'herbe, il le regardait alors de temps à autre, sans vraiment s'attacher à ce qu'il faisait. Il ne faisait que surveiller si tout allait bien, dans le sens où il ne se faisait pas mal. Il goûta alors un doigt du breuvage que lui avait confié son camarade Koala : l'alcool d'eucalyptus. Rien qu'en ouvrant la bouteille, une flagrance très forte vint assaillir les narines du blondin avec la violence d'un essaim de frelons. Surpris, il remua alors la main en éventail au-dessus du bouchon afin de chasser cette vive pestilence alcoolisée. Hésitant alors à consommer, il décida malgré tout de le faire, et fermant l’œil, se lança. L'arôme était à la hauteur de l'odeur, mais pourtant, le Sandaime Mizukage ne flancha pas. Il laissa cette rivière de lave se frayer un chemin à travers sa gorge, et venir reposer au fond de son estomac. Le goût, à la longue n'était pas mauvais, mais l'alcool restait fort, et floutait le délice gustatif que désirait montrer Koaratatsu à son invocateur.

Alors qu'il rechigna une expression de dégoût, manquant de se racler la gorge, le Lutin Borgne jeta un coup d’œil à Shord. Si tout à l'heure, le shinobi semblait concentré et appliqué dans ce qu'il faisait, à présent, il faisait peine à voir. Il semblait éprouver de la difficulté à manipuler son chakra. Aucun doute pour le Tsar du Frimas : quelque chose n'allait pas du côté du Kyu. Pire encore, Yoru avait l'intime conviction que le souci du blond n'était pas d'ordre physique. Le shinobi était pertinemment en mesure de maîtriser sa technique. Non, le souci venait d'ailleurs : le moral du Shord en avait pris un coup. Il ne restait plus qu'à savoir pourquoi.
✗ Hé, Shord ! Dis-moi, quelque chose ne va pas ? Dis-le moi franchement, car ça se voit à l’œil nu. Quand on veut vraiment quelque chose, on se donne à fond pour y parvenir. On oublie le reste, et on se concentre pour faire ce qu'on a à faire. Là, tout ce que je vois, c'est un shinobi qui peine à faire la moitié de ce qu'on lui demande. Sache que si c'est pour entrainer quelqu'un qui n'a pas la volonté de s'entrainer, alors on peut s'arrêter là de suite. Sans pour autant dire que je suis exigeant, je ne m'entraine qu'avec des personnes qui s'investissent complétement.
Il se leva alors, et rejoignit le manipulateur de vapeur. Son regard était moins froid, et sa main vint se poser sur son épaule, afin de le rassurer. Son but n'était pas de le dissuader de continuer : bien au contraire, il voulait extirper des pensées du jeune homme le mal qui le rongeait, le freinait, afin qu'il puisse de nouveau aller de l'avant.
✗ Ne t'en fais pas. Si quelque chose ne va pas, tu peux me le dire. Je ferai de mon mieux pour t'aider, et faire en sorte à ce que ça aille mieux.
Yoru venait de l'apprendre à ses dépends : l'entrainement n'était pas qu'une question de force, d'efforts; c'était également une question de motivation. Si l'esprit ne voulait pas, le corps ne pouvait suivre, et les passions qui peuvent nuire à l'apprentissage se répercutaient avec encore plus d'ampleur sur la conscience du combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyDim 23 Juin 2013 - 18:46

Je n'y arrive pas, c'est fou. Non pas que c'est l'envie qui n'y est pas. C'est comme si un frein me stoppe dans mon allure. Des souvenirs oubliés remontant à la surface. Une douloureuse expérience dont je n'ai même plus le souvenir. Comme je l'ai deviné. Il n'a pas fallu longtemps pour que le Kage, n'ait à remarquer mes difficultés. Il mit en doute ma motivation à apprendre la technique qu'il souhaite m'apprendre. Non loin de moi l'idée de ne pas me donner à fond dans ce que j'entreprends. Non pas sans raison en tout cas. Étant assis sur une branche, il se met d'un coup à descendre afin de me rejoindre. Par la suite de ses dires. Il se met à tenter de me rassurer. Et à me proposer son aide en lui dévoilant cette facette de ma personnalité. Le côté sombre que l'on porte en soi. Dans un sens, il a raison. Je ne peux fuir ce coté me rongent de l'intérieur. Mon clan n'a pas peur de dévoiler le côté sombre qu'ils ont et moi non plus c'est simplement que cette partit-là m'effraie. Ses visions dont je ne connais pas la réelle raison. Pourquoi ? Que veut dire ses flashes m'empêchant d'avancer ? Yoru à raison, je ne peux garder plus longtemps cela pour moi. Si je veux avancer. Si j'ai envie de pouvoir réaliser mes projets, je ne peux me faire freiner par une chose aussi banale. Je refuse que cela nuits à mes efforts. Je prends donc une bonne respiration, m'assis, puis dit :

Pour bien comprendre ce qui m'arrive. Il faut connaitre une chose sur mon clan. Je ne sais pas réelle ment si cela a un lien direct, mais c'est comme si je le ressens. Donc autant en avoir la totalité des atouts pour en résoudre le mystère. Mon clan voyage dans tous les continents aidant toutes personnes qui semblent en avoir besoin. Ils sont originaires des anciennes terres du village de Kiri et l'ont quittés, car leur existence même se voyais en péril dans ses lieux. D'après ce que l'on m'a dit le jour de ma naissance fut signe d'un grand conflit. Le chef de mon clan s'est vu se retourner contre-nous. Et à crée un grand nombre de morts. Je récapitule brièvement bien sûr, mais cet acte n'est pas que produite par sa faute. Mais aussi par une malédiction que nous cachons tousses depuis notre naissance.

Nous avons tousses une part sombre collée à notre âme. C'est difficile à expliquer, mais quand nous sommes confrontées à un fort sentiment, comme tout homme, nous ressentons une émotion. Ben, nous, c'est comme si nous avons un sentiment supplémentaire par rapports aux autres. Un sentiment pouvant si nous cédant changer du tout au tout notre personnalité. C'est pour cette raison que notre ancien chef s'est retournée contre nous. Bien sûr dans nos voyages, il ne fut pas le seul, même, si maintenant peu se voit céder.

D'après ce que certains d'entre nous disent. Nos pupilles sont le reflet de notre âme. (Retire ses lentilles. Laissant paraitre deux pupilles en forme d'étoile avec un fond bleu.) Chaque émotion inhabituelle transforme nos pupilles.

Je crée une petite brume de vapeur sur ma paume puis serre la main. Tout ce que je viens de dire n'est pas vraiment un secret et moi-même, je ne le cache pas vraiment. Autant que cette malédiction existe. Autant que mes proches s'en préparent. Car qui sais, il se peut qu'un jour cette malédiction s'abatte aussi sur moi. La suite pas contre est d'un autre ressort. Je l'ai caché à ma famille pour pas qu'ils aient peur pour moi. Pour les autres s'est bien trop personnel. Mais voilà cette foi, c'est trop contrarient. Il me faut tenter d'élucider cette part sombre. Un poil peur d'être jugé, mais aussi d'être encore plus impuissant face à cette adversaire immatérielle :

Donc voilà le souci. Depuis ma naissance quand j'utilise cette vapeur, c'est comme des souvenirs en forme de flash apparaissent et me retiennes d'utiliser cette vapeur. Je vois un homme sans visage, simplement munie d'un sourire et de ses pupilles. Des pupilles qui ressemblent à celle de mon clan sauf que là, elles sont d'un rouge sinistre. Un rouge sang. J'entends un cri. Celle d'une femme. Puis face à moi. Cet homme brandissant son épée pour me la planter. Puis une autre silhouette et fin. Plus rien. Je ressens la présence de cet homme face à moi. Comme si c'est le bourreau lui-même qui vient me prendre mon âme. Je ne sais pas si c'est cette tâche que nous portons-nous héritier de la volonté de nos ancêtres ou un avertissement d'un évènement de mon passé. En tout cas ce flash semble ne pas vouloir que je maitrise mon don de futton.


Voilà, je fus dévoilé. Un tiers perplexe, je laissé la place à l'avis du Mizukage. Que peut bien signifier ses flashes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMer 26 Juin 2013 - 15:52

Au prime abord, le Ryûzoji pensait que cette journée serait simple. Une matinée suffirait en apparence au jeune Shord pour faire sienne la technique du Dragon de Vapeur. Il en était capable, et ne mettrait par conséquent guère longtemps à parvenir à son objectif. Yoru pourrait par conséquent poursuivre en solitaire son entrainement là où il s'était arrêté. Mais au lieu de ça, le Kyu s'était bridé d'un seul coup. Son visage était terni de crainte, et cette même peur le bloquait dans ses actions. En venant à sa rencontre, l'air compréhensif, Yoru espérait percer à jour la nature profonde de cette crainte, et la briser, pour que le Kirijin puisse reprendre son entrainement. Lui-même avait été bridé autrefois par la crainte : celle de mourir, spirituellement, noyé sous sa propre folie. Il avait peur de tuer sans le vouloir, que son corps devienne une arme hors de son contrôle. Aujourd'hui, il avait bravé sa frayeur, et était devenu Mizukage grâce à cette maîtrise.

Avant d'en venir à la réelle raison de son blocage soudain, Shord évoqua en premier lieu l'histoire de son clan, le clan Kyu de l'étoile. Une famille particulière, qui vint fuir ses terres d'origine pour s'adonner au voyage. Toutefois la vie en ermite leur causa malgré tout des torts; la naissance de Shord, souillée par le sang des siens, en était la preuve. Pas de doute, ce clan héritait bien des traits hémophiles des ethnies de Mizu no kuni : nés dans le sang, et condamnés à disparaître dans la même substance. Le Lutin Fou fut par la suite surpris de voir qu'il partageait quelques coïncidences avec les Kyu : ils disposaient d'une émotion supplémentaire, leur faisant perdre tout contrôle, altérant leur personnalité initiale. Ce changement mental s'opérait en corrélation avec la modification du regard des concernés. Ainsi Shord avait subi le même sort que plusieurs des siens : son œillade était marquée de deux astres cérulescents, vitrés sous des lentilles. Suite à ça, Shord rentra dans le vif du sujet : chaque utilisation de son pouvoir héréditaire le pénalisait. Il était alors sujet à des visions cauchemardesques, retraçant à chaque fois la même histoire : un individu au regard sanguinaire, proche de celui de son clan, venant massacrer les siens.

Le Lutin Fou prit une légère inspiration, et acquiesça. Le récit du jeune homme avait modifié la vision qu'avait le Ryûzoji à propos du Kirijin en question. Au départ, il voyait ce blondin comme un imbécile lambda, s'attachant aux aspirations du moment, une sangsue qui s'attachait au prestige de ses aînés pour se les accaparer. Puis, tout au long de l'entrainement, il put voir l'assiduité et l'application du shinobi, sa détermination. Avec cette histoire, Yoru voyait que tout n'était pas blanc dans la vie du Kyu : il y avait une part ombragée dans son passé, quelque chose qui contrastait sa personnalité. Et afin que son esprit soit en repos, et puisse être en harmonie avec son enveloppe charnelle, il était du devoir du Fou Pourpre de Kiri de venir en aide au shinobi.  
✗ Je comprends maintenant le problème. Je risque d'être cru, mais qu'importe … ne crois-tu pas que le bain de sang causé par ton chef de clan lors de ta naissance ainsi que tes visions sont étroitement liés ? Mais là n'est pas la question. Le souci, c'est que ton passé te hante, constamment. Tes problèmes de clan sont un frein à ton identité personnelle. Ils t'empêchent d'avancer, d'évoluer, de tendre vers celui que tu veux être. Chaque pas que tu mets en avant, tes flashs te le font remettre en arrière, et te font reculer.
Il marqua une courte pause. La conclusion qu'avait tiré le Mizukage quant au passé du Kyu semblait cohérente, et tout autant frappante. La réaction du Ryûzoji risquait fort de ne pas laisser le manipulateur de vapeur indifférent.
✗ J'ai autrefois traversé le même problème, tu sais. Je n'ai pas toujours été un puissant ninja au service de Kiri. On ne devient pas Mizukage en un jour. Lorsque j'étais Genin, je n'étais qu'un frêle combattant, qui prenait ses distances sur le champ de bataille, car incapable de tenir tête à ses ennemis. Je me débrouillai au combat, mais plus par nécessité et devoir que par capacité. Après quelques incidents dans ma vie qui ont conduit à la perte de mon œil, et de ma femme, je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Mon monde s'était écroulé autour de moi, et je n'avais que pour compensation une tare mentale. Elle prenait, et prend encore aujourd'hui la forme de crises démentielles qui altèrent mes sens, les rendent affreux, et me font devenir un monstre sanguinaire. Il m'était alors impossible d'aller vers l'avant. Chaque pas que je faisais était marqué par ma folie, ce qui me faisait reculer.
À son tour, le Borgne s'était confié. Avec son histoire, dont la similitude avec celle du shinobi était proche, il espérait toucher Shord, et le convaincre qu'il avait tout intérêt à écouter son allocutaire. Le hoplite voulait lui montrer qu'il pouvait lui faire confiance, car il avait traversé les mêmes souffrances. Dorénavant, Yoru poursuivit, d'un ton moins mélancolique, afin de lui montrer qu'il était capable de surmonter ses démons intérieurs.
✗ Regarde-moi aujourd'hui : qui suis-je ? Plus qu'un Mizukage, un homme respecté de tous dans le village et craint par delà l'océan, je suis un homme en paix avec moi-même. J'ai su affronter le mal qui me freinait. Mieux encore, j'en ai fait une arme redoutable. Au lieu d'éradiquer ma folie, je l'ai comprise. J'ai compris qu'elle faisait partie intégrante de moi, car elle était issue d'un partie de mon esprit. Maintenant, je sais combattre à ses côtés. Shord, je pense que tu es capable de faire autant avec cette peur. Actuellement, elle est un fardeau, mais mon récit nous montre que tout comme ma démence, elle peut être un formidable allié à tes côtés. Exploite la, surmonte la, et tu pourras évoluer véritablement vers celui que tu veux être.
Il lui sourit avec légèreté, montrant toute la confiance qu'il avait à son égard. S'il désirait vraiment vaincre cette crainte, alors il n'avait qu'à le faire; Yoru l'aiderait, ainsi que ses camarades, dans sa tâche qui lui permettrait de se trouver lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptySam 29 Juin 2013 - 18:14

Voilà un secret dévoila. Pourtant, je n'ai que peu de chose dont je n'aime pas parler. À vrais dire même, cette malédiction qui hante mon clan n'est pas une chose dont j'évite d'en parler. Au contraire, car si un jour, je me vois succomber. Je ne souhaite pas être cette main qui peut faire tant de mal aux gens. Même mon clan s'est vu résigner. Si l'un d'entre nous se voit envahir par cette émotion. Cette sombre part qui, quand l'on en a envahi on ne peut plus redevenir comme avant. Après cette explication. Mon entraineur se met à son tour à m'expliquer. Il dit que son passé a des ressemblances au mien. Qu'il est lui aussi possédé d'une part de folie. Une part qui semble être comme moi, lié étroitement à ses émotions. Nous n'avons pas le même clan et pourtant, nous partageons le même élément et une malédiction qui se ressemble énormément. Quand l'on pence se monde n'est pas si grand que cela. Sur la quantité de personnes que j'ai croisées dans ce monde. J'ai dévoilé mes pensées à celui qui semble être le plus apte à les comprendre. Après des explications, cela semble évident. Ses flashes sont étroitement liés à mon passé. Ses yeux qui est-il ? Celui qui c'est rebeller contre mon clan ? Celui qui a presque réussi à changer le caractère des membres de mon clan ? Il me dit aussi qu'il ne faut pas que le passer et ce qui s'est passé doit être un frein, qu'il faut que je surmonte cette étape. Il explique aussi qu'il a dû avancer et traverser plusieurs étapes avant d'atteindre son niveau. Nous étions tous les deux dévoilés l'un à l'autre. Pourtant, je ne sais pourquoi j'aurais voulu passer cette étape prés de mon clan. Ses gens qui m'ont éduqué et choyé. Pourtant, ce n'est pas possible, j'en suis conscient. Yoru semble vraiment compétent et il me montre un certain savoir-faire dans ce qu'il dit.

La j'en ais la preuve de son problème il en a créé une force. Il en fut Mizukage par la suite. Un homme qui inspire le respect et d'après ce qu'il dit, il est en paix avec lui-même. Je ressens à l'intérieur de moi que ses flashes veulent me dire quelque chose. Je réfléchis. Je sais quelle en ais le risque. Pourtant je dois bien passer cette étape et comment être le mieux placer que d'être avec l'homme qui est sans doute le plus puissant du village. Je respire, puis regarde le lutin fou. Lutin fou, voilà pourquoi il est surnommé ainsi :

Ok, mais sache que dans mon clan on a tousses fait une promesse et moi aussi je l'ai faite. De plus j'y tiens particulièrement. Si tu me vois succomber entièrement à mes émotions. Je veux que tu me tue de tes propres mains. C'est mon choix, n'y va pas outre. Je ne veux pas être un fardeau pour les gens que j'aime. C'est aussi pour cela que je vais me battre.

Un petit silence fait place. La mort est la seul façon que l'on a trouvée pour sauver les autres membres du clan. Un choix lourd que l'on a choisis. Une chose qui a sauvé le clan en lui-même de cette malédiction. Cela a sauvé plus que nos vies. Mais nos âmes :

Ce flash, il veut m'envoyer un message. Je le sens dans mon âme. C'est même ça qui me fait peur. C'est comme si cette noirceur veut me dire de le voir. J'ai l'impression que c'est un piège. Voilà pourquoi si je change de caractère n'hésite pas. Tu ne me tueras pas moi mais un autre. Une personne qui sera prête à tous. Même à tuer des villageois de Kiri. C'est ton rôle à toi aussi de protéger les villageois de ton village.

Moi aussi j'en suis responsable. Et en regardant se flash je me battrais contre cette idée de devenir celui dont je n'ai pas envie d'être. Et pour avancer vers l'avenir je me dois d'affronter les obstacles. J'y vais, je m'assis en tailleur. Une manière que l'on a appris à maitriser nos sentiments pour éliminer des chances de se transformer pour une idiotie. Après cela je me mets à positionner mes doigts d'une main sur l'autre, tout en ne faisant pas toucher les paumes de main. Les yeux fermés. Je me concentre. J'éloigne mais mains puis les poses en avant la paume en haut. Je consentais du Futton en boulle comme dans l'exercice, mais avec les deux mains. Mes flashes arrivent. J'ai du mal à reste calme et cela se voie sur mon visage. Mes visions s'étendent. Je vois ce que je voix habituellement. Ainsi que la mort de ma mère par cet homme. La colère commence à m'emporter. Pourtant je sens bien que ce n'est pas seulement ça qu'il veut me montrer. La colère monte. Des larmes commencent à couler de mon visage. Je vois la suite. Mon père courant vers cet homme avec l'aide de deux autres personnes l'un se voit se s'éparer du groupe pour continuer le combat dans ce champ de batail. Mon clan se faisant tuer par un groupe d'homme recruté par notre ancien chef et ses deux bras droit. Après une attaque qui envoie ce meurtrier plus loin, hors du champ de combat mon père le suit grâce à une technique de propulsion. Un combat à un contre un. Ou mon père a perdu. Enfin il aurait perdu sans l'aide d'un de ses allier qui a achevé cette homme avant qu'il n'achève mon père. C'est à ce moment-là que les flashes se fait avec une intensité plus prenante. Je voix le corps de cette enfoiré tomber dans l'eau. Mais là Plus loin trainant sur les marais cage. Sous ce marais devenu rouge. L'homme traine. Il sortit de l'eau sou des bouts d'algue. Pris derrière des buissons il s'éloigne le plus loin de la zone. A moitié mort le corps en sang. Il se stoppe pour arrêter les plais grâce à la chaleur de ça vapeur. Ses yeux rouges crient vengeance. Une haine que seul les mien peuvent comprendre. Une compréhension que personne ne peux apaiser. Même cette vengeance achevé il n'en sera pas apaisé. Il est donc vivant. Mes yeux commence à virer au violet. Un violet qui tombe plus du bleu que du rouge. La boule crée Elle explose. Me repoussant en arrière je me met à crier :

Il est vivant. Cet enfoiré est vivant.

Je me relève tout en créent mes deux fouets de foudre. J'attaque le Mizukage. La rage me prenais je ne contrôle plus mon corps. Je n'avais pas ressenti autant de haine en moi qu'à ce moment-là. Mon clan est donc en danger. Il est surement en train de se préparer en ce moment même et moi je ne peux rien y faire. A la suite je fais des signes. Dont celui du Futton. Une technique dont je n'ai jamais utilisé. Un nuage noir apparus. Il fut imbibé de foudre. Pourtant cette technique ne semble pas achever. La foudre ne semblait pas vouloir être contrôlé. Elle n'est pas dompter. Et je continue donc à attaquer dans cette vapeur noir qui condense de la foudre. Je fis une autre vision par la suite. Une vision cette fois qui ne concerne non pas le passé, mais bien toute autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMar 2 Juil 2013 - 16:08

Yoru venait de se confier à Shord. Son objectif était tout simple : donner confiance au Kyu, afin qu'il puisse aller de l'avant. Les situations des deux Kirijins étaient suffisamment similaires pour que Shord accorde de la confiance aux propos tenus par le Lutin Fou. L'un était entravé autrefois par sa folie, une tare psychique issue de son esprit, l'autre par la peur, par des visions étranges issues de son propre passé, et qui ne cessait encore de revenir aujourd'hui. Pour le Kyu, il était temps de réussir à faire un pas vers l'évolution, pour devenir celui qu'il devait devenir, celui qu'il aspirait à être réellement. Sa réponse semblait plutôt positive aux yeux du Lutin Pourpre; toutefois, Shord nuançait son ambition. Il était partant pour progresser, néanmoins, son clan revenait sans arrêt en travers de ses objectifs. Cette fois-ci, il n'était plus question de visions anxiogènes, mais bien d'un serment, formulé par l'ensemble du clan de l'étoile. Si jamais Shord venait à s'abaisser aux folies des siens, il devait périr, pour que la mort purge son mal. C'était d'après ses propos la seule solution envisagée par sa famille. La mort… ou comment trouver la plus lâche des solutions pour fuir un problème. C'était ainsi que l'envisageait le guerrier à la pupille solitaire.
✗ C'est mon rôle de Mizukage de protéger les villageois. Et donc de te protéger à toi aussi, Shord. Si la rage te submerge, alors ce sera mon rôle de t'empêcher de semer la mort. Te tuer, ce serait ne pas répondre à mon rôle. Dis-toi que j'ai du passer par là également; ma Démence m'a souvent forcé à éliminer quelques Kirijins, sans que je le veuille, et pourtant, me voici aujourd'hui Sandaime Mizukage.
Il laissa par la suite le ninja au Futton reprendre l'entrainement. Ce dernier reprit alors de l'entrain à sa tâche, ce qui se voyait clairement sur son visage. Il était plus motivé qu'auparavant, peut-être même plus qu'en démarrant l'entrainement. La raison était toute simple : Shord s'entraînait avec plus d'objectifs à atteindre, et donc se devait de posséder la motivation nécessaire : d'une part maîtriser la technique du Dragon de Vapeur, d'autre part, vaincre ses démons intérieurs. Les premières minutes de concentration furent décisives pour le Kyu : ce dernier maîtrisait plutôt bien son chakra Futton, bien qu'encore un peu dévoré par ses visions. C'était donc une véritable lutte intestine, un bras de fer entre ses flashs et sa gestion de chakra au creux de sa main. Mais soudain, alors que Shord commençait à prendre ses marques, ce dernier vint perdre la raison : il hallucinait, tenait un étrange discours. Son œillade vira progressivement du cérulescent à l'érubescent, passant au préalable par une teinte zinzoline. Le Cyclope de Kiri décroisa les bras, et observa attentivement la suite. Shord passa à la charge, formant dans chaque main un fouet constitué d'électricité. Il fonça alors sur son instructeur, dévoré par une haine hallucinatoire, et fit apparaître dans la zone un vaste cumulus de vapeur fuligineuse. Le tonnerre grondait comme un chien enragé. Toutefois, l'électricité se voulait sauvage, indomptable : elle grognait plus comme un loup. Sans faire de distinction entre un Shord normal et un Shord possédé, Yoru concentra son chakra acoustique au niveau de la plante de son pied, et tandis qu'il avançait doucement son pied du sol, il déclara :
✗ Ame Ware Ura !
En un éclair, son pied entra en contact avec le sol. Le choc créé fut incroyable : un bruit assourdissant frappa toute la zone. L'onde de choc balaya aussi bien Shord que le nuage obscur, tandis que le Lutin Fou resta statique, son regard suivant de près le moindre geste du Kyu. Autour du Ryûzoji, l'herbe avait disparu, et le sol était dévasté. La terre était dorénavant stérile, et quelques nuages de poussière entouraient l'espace. La technique du Tsar n'avait rien à voir avec qu'il enseignait au Kirijin consumé par les stigmates de son clan. Elle relevait d'un tout autre niveau, issu d'une expérience étrange, aux allures de pacte avec le diable. Là où le membre du clan astral était exploité par cette malédiction, et était l'hôte et le créateur d'un nimbus étrange, Yoru lui avait exploité sa haine viscérale pour qu'elle lui octroie un pouvoir supplémentaire : celui du son. Dorénavant, le Ryûzoji maniait sa folie et les pouvoirs qu'elle possédait comme le glaive et l'épée. Pour le Lutin Amok, c'était là une occasion supplémentaire de montrer au Kyu, bien que dans un état second, que les efforts qu'il pouvait généré était capable de le faire parvenir à un autre degré de conscience, bien plus souhaitable dans lequel il était noyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:53

Après avoir dit mes demandes, il les refuse catégoriquement. Disant qu'il est l'a bien entendu pour protéger les villageois et donc moi aussi. Il doit me protéger et même si cela vient de moi-même. Ce qui est le plus dure à comprendre dans cette malédiction, c'est que quand elle nous emprisonne totalement le retour à la réalité n'est pas possible. C'est comme si je suis mort et que mon corps appartient à une autre âme. Voilà de quoi parlent donc mes flashes. Un avertissement contre une menace qui devait normalement être inexistant. Mon clan est donc toujours en danger. Prisé par la haine qui hante les pensées de cette perte immonde. Quand se passer qui me donne les clefs d'une vérité, je ne fus pas simplement octroyé par mon âme. Comme si elle fut coupée en deux et envoyée dans un autre monde. Un monde de néant où seul le vide existe. Les yeux ouverts, j'en ai l'impression de les garder fermés. Un ricanement se fit entendre, puis se fut la place d'un homme se constituant juste devant moi. Ou plutôt un homme mi- démon. Ce genre de chose qui ressemble à un humain ordinaire, mais dont une impression vous envahissant vous dit : « C'est n'est pas un homme. » Les ricanements d'un homme fou sort de lui. Puis après quelques secondes, il se remet à être sérieux. Je le regarde, cherchant à savoir ce qui ce passe et surtout qui c'est. Après un petit temps, je me mets à dire :

Qui es-tu ? Et surtout tu es quoi ?

Qui moi ? Je suis, toi, pourquoi cette question ?

Tu es moi ?

Je suis la partit que tu rejettes depuis tant de temps.

Tu es cette tache obscure c'est ça.

(Ricanement de fou) Exacte, tu as gagné.

Tu n'auras pas le contrôle de mon corps.

Mais je l'ai déjà! Regarde par toi-même.

Puis d'un coup, comme spectateur de mon propre combat face au chef du village de Kiri. Je vois la hargne dont je fais face contre lui. Criant de toutes mes forces : « Il est vivant. » Mes yeux bleu même virant vers le rouge gardaient leur éclat azur. Là je me mets à voir que je vire réellement sur la mauvaise pente. La colère me prenant, je sais pertinemment qu'elle ne ferait qu'empirer. Enchainant les techniques sur mon Kage, je me dois de me contrôler et de faire abstraction de mes propres actes pour garder mon esprit le plus serein possible. Puis un sourire vient de reprendre sur mon visage :

Tu crois avoir gagné ? Je connais le passé maintenant. Ok, ça m'a perturbé un certain temps. Mais maintenant ça va aller de mieux en mieux. Je vais encaisser le coup et sortir de cette expérience plus fort.

Bien sûr, si c'est la seule chose que tu dois savoir.

De quoi tu parles ?

Je suis toi comme je l'ai dit, mais je ne suis pas que toi. Je suis surtout tes pupilles. Je suis la malédiction même de ton clan. Celui qui à tuer tes parents et fais sombrer dans les ténèbres tant de personnes que tu aimes. Et tu sais pourquoi je suis là à te parler à toi ? Je vais te le dire, car je ne suis venu que pour toi. J'ai versé le sang pour pouvoir te posséder. Je ne suis pas toi. Ta naissance et due à mon plaisir. Si ton clan a vécue toutes cette souffrance c'est uniquement de ta faute.

Ma faute. Tous ses malheurs sont parvenus à cause de moi. La terreur revient m'envahir. Pendant que mon comportement devient de plus en plus différent de celui du dépars. Je tente tous de même à garder possession de mes moyens. La couleur des yeux ne bougeant pas. Mon Caractère dans le monde réel, quant à lui ne se montre plus sous celui d'un fou, mais plus d'un homme prêt à tout pour obtenir la liberté. La personnalité ayant pris mon corps pris mon caractère. Pourquoi ? Pour une simple raison, survivre et pouvoir réussir à garder le contrôle. Moi pendant se temps, toujours dans se vide absolue, entendant les ignominies que dit cette chose sur ce que j'ai soit disant fais. Il est donc moi et je suis donc lui. Pourtant n'ayant pas ses souvenirs et étant donc partiellement une âme coupée en deux. Pui-je être donc aussi le coupable. C'est vraiment un sentiment bizarre. Yoru ayant aussi cette démence qui, même si elle est différente, à des approchement sur plusieurs points. Pourtant s'il y en a un dans le village qui puisse reconnaitre se démon à moi c'est bien lui, car c'est le seul à en avoir vécue l'expérience. Dans cette sombre scène posée dans les abysses, une chose coupe la parole de cet homme face à moi. De cette âme sombre, une phrase disant, d'une voie forte et déterminée. « Alors, tu veux devenir celui que tu dois être ou pas ? » C'est moi qui peux choisir. Je ne peux le laisser diriger ma destinée. Après ses mots, je regarde mes mains et ressens une chaleur, puis de la vapeur sortir de mes mains. Un léger sourire puis un regard fixant ce démon. Puis la brume sortant de mon corps avale tout ce néant jusqu'à qu'il imbibe totalement cette obscurité pour y laisser un blanc impénétrable. Juste avant que cette brume n'envahisse la totalité du noir la voit se mets à dire :

Je suis patient, ne t'en fais pas tu seras un jour à moi.

N'y compte pas trop

Quand d'un coup je me réveille. Mes pupilles revenant bleu je reprends mon souffle et dit :

C'est terminé.

Un sourire aux lèvres je fis la composition de Muda. Remplissant mes mains de Chakra Futton. Je fis de cette vapeur un dragon qui fut envoyé dans les airs. J'ai donc bien réussi. Je me mets à rigoler à tu tète. Libéré d'un poids, j'en avais tout de même un nouveau sur mes épaules. Pourtant c'est comme si un grand pas vers l'avant fut faite. Après cet incident, j'ai pourtant maintenant une autre requête à lui demander. Non pas que ça le concerne, mais il me faut son autorisation et tant qu'il est ici pourquoi ne pas la faire maintenant. Un tantinet hésitant je laisse un silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyMer 24 Juil 2013 - 1:02

Shord, ou plutôt sa carcasse, continuait sa débâcle. Tandis que sa conscience était le siège d'une joute entre cauchemar et esprit, son corps se voyait déchainé. C'était le cas de le dire : libérer des chaines de la raison, il ne faisait que dépenser du chakra dans le but de semer autant de confusion et de chaos que son âme en possédait actuellement. Néanmoins, le jeune Genin était confronté d'emblée à un obstacle dans sa quête inconsciente de destruction : le Sandaime Mizukage en personne. Ce dernier ne tolérerait pas un tel élan de folie sans intervenir. Ainsi, dès lors que le membre du clan de l'Étoile passa à l'attaque, Yoru eut vite fait de réprimer sa colère folle. L'Ame Ware Ura calma le jeu, toutefois, Shord resta toujours prisonnier de cette lutte intestine entre son passé et son esprit. Prêt à intervenir à nouveau si le besoin s'en faisait sentir, le Tsar fit un pas en arrière, et les bras croisés, resta statique devant le Kirijin déchu.

Si ses techniques pouvaient l'empêcher de détruire, il ne pouvait aller plus loin. Yoru était un bon combattant, et aussi un bon orateur; il savait rassembler les villageois ensemble pour unir le village. Toutefois, ses compétences s'arrêtaient là : il n'était pas de la trempe des Yamanaka de Konoha, capables de s'introduire dans l'esprit de l'être vivant pour interagir. Auparavant, quand il pouvait converser avec le shinobi, il tentait de lui donner des conseils, de conter son histoire pour appuyer son propos. Dans ce domaine, le reitre était acteur de la situation. En revanche, quand il s'agissait de raisonner un Kyu perdu dans ses délires, pas même sa technique de télépathie ne pouvait sortir le blondin de cette colère léthargique. Il ne pouvait que se défendre, qu'observer : d'acteur, il chutait au rang de spectateur. Un spectateur plutôt mal installé : le sol craquelé, légèrement humide, attestait des traces d'une lutte indirecte entre les deux corrompus. Pas même les éléments naturels ne pouvaient échanger avec le Kirijin. Le vent, presque affaibli par l’événement, boitillait dans la vacuité du ciel. Il était quasi-absent, et son souffle était celui du moribond, frappé par l'éclair de l'agonie. Le Soleil perdait en intensité, incapable de réchauffer le corps vidé de raison de Shord. Les nuages, comme autant de pensées malsaines, masquaient dans un macabre bal l'astre solaire.

En définitive, l'espace même entourant le Kirijin ne pouvait subvenir au besoin de liberté spirituelle du garçon. À l'heure actuelle, il ne pouvait compter que sur sa propre volonté. Yoru était lui aussi passé par là : il ne pouvait compter que sur sa propre volonté pour lutter contre la folie qui le dévorait de l'intérieur. Avec cette même volonté, qui n'avait cesser de croître de façon exponentielle de mois en mois, il était parvenu à vaincre ses démons intérieurs, et mieux encore, à en faire une force qu'il ne cessait aujourd'hui de revendiquer : discours, réputation, et même ses jutsus étaient couverts de ce voile de démence. Si le manipulateur novice de vapeur parvenait à franchir ce cap, il pourrait être en mesure de tracer sa propre voie, et pourquoi pas, arriver à la hauteur de son supérieur suprême. Et le Ryûzoji n'attendait que ça, de voir un nouveau rival se dresser contre lui… En bon prométhéen, le Sandaime Mizukage ne jalousait pas ceux qui parvenait à de telles ascensions. Au contraire, pour être passé par là, il aimait ce sentiment. Aujourd'hui au sommet de son art, il savait qu'il pouvait aller toujours plus haut, en donnant le meilleur de lui-même, et plus encore, surpassant son crédo : celui du Shishi Hakutô.

Justement, Shord semblait tenir à cette maxime qui avait fait la fierté du Borgne. Après un douloureux silence de quelques minutes, le chakra du Kyu se mit à vaciller, à s'exprimer. Il avait besoin de communiquer quelque chose, de transmettre un message, à la manière d'une œuvre d'art. En l’occurrence, l’œuvre se nommait jutsu, le matériau chakra, et plus précisément vapeur. Tel une machine en surchauffe, Shord se réveillait progressivement, sortant de cette forme d'hibernation de la raison pour revenir dans le monde matériel. Paradoxalement, ses pupilles se dégradèrent du rubis au saphir, comme un retour à la normale. Clou du spectacle, la dextre du Genin jeta tel un feu d'artifice le but initial de sa présence : un dragon constitué de vapeur. Yoru ne pouvait cacher sa fierté, et ne put s'empêcher de sourire devant la double-victoire du jeune homme. Pour avoir passé l'épreuve la plus difficile, et pour avoir maîtrisé sa technique, le Ryûzoji félicita le quidam, et mieux encore, l'invita à prendre un verre en centre-ville pour fêter ça. Au final, Yoru avait appris qu'il fallait éviter de se fier à une première impression pour juger les gens : il avait vu au prime abord un garçon qui faisait le pitre, avec des allures de singe, et repartait avec une haleine alcoolisée aux côtés d'un shinobi en devenir qui avait un lourd passé, et un fardeau semblable à Yoru. Ce fardeau, le Ryûzoji comptait bien le réhabiliter pour que Shord puisse manier cette épée de Damoclès sans en souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] EmptyJeu 25 Juil 2013 - 15:09

La brume est répondue sur une grande surface des lieux passant même cette zone dite terrain d'entrainement. Autant dire que mon corps s'est déchainé pendant que mon âme elle, se met à se défendre tant bien que mal contre un fort intérieur. J'avais déjà plus d'information sur mon moi intérieur et j'en avais réussi à en découvrir plusieurs rouages, contrôler cette chose n'est je pense pas faisable, par contre je pense que d'en faire une force comme le dit mon chef de village ne l'est pas pour autant. La teinture de mes pupilles revenant à la normale je réussis à revenir le contrôleur de mes mouvements, je me sens comme changé. En bien, pas forcément mais ce n'est pas non plus en mal, comme si j'ai fait un pas dans une évolution de mon être intérieur. Fatigue d'avoir non pas réussi un exploit, mais bien deux, ce qui pourtant semble être incroyable n'était pas forcément due au hasard. En réalité le fait d'avoir une chose un autre objectif que celui de pouvoir sortir indemne de cette banale j'arrivais à canaliser mon esprit et donc mon calme en réfléchissant à autre chose qu'à la colère qui ronge mon âme.

La fatigue me prenait et heureusement que j'ai cette technique d'assimilée, car sinon ça aurait obligé Yoru de prendre une nouvelle journée d'entrainement avec moi, ce qui pour un Kage n'est pas forcément une priorité dans son planning. J'ai un privilège indéniable. Heureux d'avoir passé cette lourde épreuve je n'en étais quand même pas encore débarrasser totalement. Je sais maintenant que mon clan cour un danger dont ils n'ont même pas conscience. Il me faut en priorité les prévenir, j'ai le Kage en face de moi, mais pourtant je ne lui dis rien au sujet de ce que j'ai pu voir dans ma léthargie. Pourquoi, non pas par pudeur ou par envie de garder cela pour moi, c'est simplement que je voulais y réfléchir tranquillement, la tête reposer avant de m'avancer sur une action qui pourrait être regrettable. Nos choix peuvent faire souffrir beaucoup de monde, comme en rendre heureux. Mon père me disait cela de temps à autre et j'en prenais souvent conte pour les choses importantes. Donc je fais un simple sourire de joie comme réponse au résultat. Le borgne montrant une impression de m'apprécier en m'invitant à boire un verre, répondant positivement à ça demande, je prends bagage qui fut asses cour vue que je n'ai qu'un objet hors de mes vêtements qui est un couteau de dépeçage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Le Lutin à la Vapeur [PV Shord] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Lutin à la Vapeur [PV Shord]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-