N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyVen 10 Mai 2013 - 19:22

Mince je l’ai à graver se coup de pied et je me voie maintenant pris d’un remord bon tous petit hein car je suis toujours sur le fait que ça en valais vraiment le coup. Bon c’est décider le plant sauvons Aoji des cruels et perfide parent Kaguya. Le mode Gamin de Shord activer il se dirigea vers chez les parents de son amie munie d’un foulard cachant son visage, bien sûr comme il est nouveaux il ne sait pas vraiment ou trouver cette maison, mais par chance une dénommé Elo sur le site de renseignement Skype lui a clairement indiqué le chemin il sait même que les Kaguya ont un quartier à eux, ouf vive skype en tous cas, c’est donc avec d’ample renseignement, d’après ce qu’on lui a dit le quartier et là ou Shord veux qu’il soit mais tous en étant le plus loin du village, mmhh pour ça par le mieux serais le plus prêt ce qui fus le cas, merci Elo.

Me voilà donc dans un buisson près du quartier quand j’entendit les crie du chien d’Aoji, c’est Nectus à coup sûr, comme elle est maligne Elo vraiment, bon il me faut maintenant trouver d’où provient les cris, se ne fus pas difficiles et je fus rapidement arrivé devant la fameuse maison, une seul fenêtre avait subit des dégâts, surement celle d’Aoji je me mis donc à jeter des caillou sur la fenêtre mais deux d’entre eux passa par les carreaux cassé avant que je n’arrive à toucher un carreaux, quand se fus le cas je me mets à chuchoter asses fort :

Aoji, Aoji t’es toujours vivant ? Et Aoji viens sinon je raconte à Rei l’histoire du hérisson.

Bien sûr Aoji ne sait pas que je connais Rei car bien sur je l’ai rencontré entre après que l’on s’ait fait punir et ce moment même grâce à un défi que mon père m’a lancer mais bon ça c’est une trop longue histoire pour que je vous la raconte. Le caillou lancé je n’entendis aucune réponse, bizarre tempi pour elle je raconterais son histoire, il me faut donc maintenant monter le mur afin d’atteindre la fenêtre, j’arrive tant bien que mal à monter puis à arriver aux niveaux de la fenêtre quand je me mis à regarder je pu voir une chambre vide sans personne et la porte de cette chambre ouverte, parfait je vais pouvoir m’infiltrer dans la maison d’Aoji et qui sais connaitre tous ses secret, hi hi hi. Bon ni une ni deux j’entra dedans puis commence à regarder derrière la porte quand je vois Aoji arriver vers moi, je laissa ma tête en mode gamin dépasser de la porte et laisser d’une voie asses forte :

Aoji je suis là pour te faire sortir d’ici .

Oups peut être un peu trop fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyVen 10 Mai 2013 - 20:48


L’enfer était sur terre, oui il était ici même autours de moi, sous mes pieds, sur ma tête, sur mon corps, mon âme en peine… La punition était ultime et très vache, non seulement j’étais habillée en « fille », pire des humiliations possible, fallait-il en plus qu’on est eu la cruauté de me coiffer avec tant d’attache qu’aucun cheveux ne voulaient sortir de sa place et ça jour et nuit… L’enfer je vous disais bien ! Ca c’était la punition de ma mère bien sûr, enfin son côté sadique plutôt, j’étais pliée à leur quatre volontés sans pouvoir rien dire, sous peine d’allonger le temps de ma captivité… Dur… De plus, Nectus était banni de la maison et ses hurlements à la mort incessant ne suffisaient pas à apitoyer qui ce soi ici, le pauvre louloute… Voilà pourquoi je devais me tenir à carreau, on devait sortir de là le plus vite possible. Mais là enfer et damnation qui je voyais au détour d’un couloir alors que je rangeais le linge de ma mère…

=| - NANI ?!!! Shord ?!!! Sortir, comment ça ? Fichtre d’idiot, si on te voit je vais être punie à vie !

Tendant les mains pour l’étrangler, je me prenais les pieds dans la robe du kimono Kaguya, me rétamant ainsi comme une crêpe au sol… Ahhh je les haïssais tous !!!! Redressant mon corps t’en bien que mal dans l’accoutrement je le fixais l’air mauvaise… Aller, encore un dossier un…

=| -De UN on va dire que tu ne m’as jamais vu dans cette tenue ridicule ! Ni tomber comme une patate ! De deux… Je vais te tuer, c’est toujours valable, mais pas aujourd’hui ! On bouge de là !

L’attrapant par une manche je jetais plus ou moins dans une pièce qui se refermait de là je voyais des cailloux au sol, ils foutaient quoi là eux… ? Bref, il était temps d’exposé la situation à mon compère qui tombait à pic à vrai dire !

=| -Bref… Serais-tu capable de me rendre un service tu me dois bien ça après tout ! Ma mère m’attend pour boire le thé, si j’y vais pas, ça sera ma fête tu penses. Mais, j’ai envoyé un messager à un ami pour qu’il vienne récupérer Nectus, mon père n’a mentionné nulle part que ce dernier était puni… Comme c’est un Samui tu penses bien qu’il vaut mieux pas qu’il sonne à la porte… Pourrais-tu aller le retrouver et faire sortir Nectus de là… Du moins, voir son plan d’action, bref ! Ne va lui en dire trop ! Hein ! Dis juste où est Nectus, je vous rejoins dès que je peux être plus « normale » et sans avoir quelqu’un au dos… Je m’arrange pour éloigner les habitants de la famille et je te rejoins ok ? Dans vingt minutes mon père fera son tour au jardin, on en doit plus y être… Ah il s’appelle Rei le Samui, c’est un blond genre studieux avec un air toujours sérieux, ici je pense qu’il sera facile à reconnaitre, le seul avec toi à ne pas avoir deux points sur le front… Je compte sur toi Shord ! Pas de bêtises je ne veux pas rester à vie ici !!!

Au grand désespoir, décidément j’étais gâtée… Le laissant là indiquant la position du loup visible depuis ma fenêtre, je quittais l’endroit pour mes besognes espérant que ça ne finirait pas mal. J’étais tellement fâchée après Shord que je n’avais même pas pensé à lui demander de l’aide, heureusement il faisait de lui-même… Qu’est-ce que je disais ! Demander de l’aide au Samui ! Jamais ! Bon un peu, mais pour le bien de Nectus, c’est tout, quoi que si accessoirement je pouvais mettre la poudre d’escampette ça m’arrangerait…. Chaque chose en son temps… Manquait plus qu'on nous ai entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyVen 10 Mai 2013 - 22:10

Mince je viens l’aider et elle est encore plus furieuse contre moi, pourtant c’est venus d’une bonne attention, enfin je suis tout de même content de la voir en tenue de fille en fait bien habillé elle ressemble vraiment à une fille, quand elle me fit un récapitulatif, elle m’expliqua qu’elle ne pouvait partir pour le moment mais qu’il faut s’occuper de ce pauvre Nectus qui crie la morts, elle se met ensuite de parler de Rei, ben je le connais moi Rei ben oui c’est le gars qui m’a aidé pour ses singes, bon ben parfait je sais déjà de qui elle parle, bon ben sur j’étais toujours en mode gamin et vous me connaissez quand je suis dans cette état il vaut mieux pas me tendre une perche aussi flagrante, quand elle commenca a partir je me mets à dire :

Hé ps, je le connais Rei et rappel toi tu ne m’a rien dis pour l’histoire du hérisson donc j’ai du lâcher un peu le mot, mais qu’un tout petit peux. Juste tes Senbon dans les fesses et la marche de cow boy qui suivait, rien de grave hein.

Houla c’est sur maintenant il fallait que je parte, mais c’était plus fort que moi il fallait que je lui dise ça avant qu’elle parte donner le thé à la sa mère, ho que je donnerais tous pour la voir bien se tenir en se tordant l’estomac pour ne pas péter un câble. Je me mis donc à courir à toutes allures afin de sortir le plus vite possible du champ de vision de le Kaguya. Ayant toujours le mode Shord j’avais bien la posture et la taille d’un gamin, mon porte document sous les bras je suis motivé comme pas deux de prendre le plus de dossier confidentiel sur Aoji et qui sais peut-être sur d’autre aussi mmhh que du bonheur en perspective. Bon quelque pas plus loin je vins le cher membre du clan Samui, je me mis à courir sur des un mettre dix, puis dis :

Hé, hé je suis venus de la part de Aoji elle a besoin d’aide, bon d’après ce qu’elle m’a dit il ne faut pas que je te raconte les détails mais il faut simplement sortir Nectus de son chenil. Enfin tu voix le topo ha aussi elle nous a dit que l’on a que vingt minute pour agir et il y a de cela cinq minutes.

C’est donc de retours avec Rei que nous allons sauver l’animal, arrivé là-bas je me mets à regarder Rei en lui disant :

Heu Rei dis-moi nous somme obligé ensuite d’attendre plus loin Aoji car je ne sais pas si elle est vraiment prête à me revoir tu sais on a tissé de fort lien et me revoir risque de lui faire et très gros choc émotionnel.

Ha la la quand mon moi enfant l’emporte que je peux être con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 11 Mai 2013 - 14:40

Il y a des jours où le monde semble se liguer contre nous et d'autres où la chance nous sourit. Étant donné que Rei ne sortait de chez lui que par de rares occasions – même si ces dites occasions s'étaient fait de plus en plus présentes dernièrement – il avait rarement l'occasion de subir la malchance de se lever d'un mauvais pied. Malheureusement pour lui, ce ne fut pas le cas de ce jour un peu spécial durant lequel il aurait probablement fort à faire.

Comme tous les matins, il se leva puis se prépara très rapidement. Après avoir mangé et s'être lavé, il s'assit devant son bureau et commença ses révisions. Parfois elles lui semblaient interminables. Apprendre, encore et toujours les mêmes choses... il était presque à la fin des études théoriques de l'Iroujutsu et fin près à commencer sa carrière d'Eisenin. Cependant, il fallait encore qu'il passe ses examens avec les meilleurs résultats possible et donc réviser tout ce qu'il avait appris jusque lors. Même s'il était doté de très bonnes facultés de mémorisations, il lui fallait relire plusieurs fois chaque cours pour qu'il puisse parfaitement les intégrer et le retenir malgré le temps qui passerait.

Alors qu'il était en train de tourner les pages de son manuel d'anatomie, perdu dans ses pensées comme à son habitude, il se sentit quelque peu fatigué par tout cela. Il décida donc de prendre un bol d'air frais afin de se revigorer et de pouvoir se remettre au travail. Il se leva et puis se dirigea vers l'entrée d'un pas lent. Après avoir enfilé ses chaussures, il quitta sa maison et se dirigea vers un parc situé près des quartiers résidentiels. Alors qu'il essayait de se vider l'esprit, il entendit au loin une voix familière qui l'appelait. C'était celle de Shord, un jeune homme qu'il avait aidé à remporter le défi que son père lui avait envoyé. Depuis ce jour, même s'ils durent s'y reprendre à deux fois afin de récupérer la dite récompense, il n'avait pas reparlé avec Kyu. Rei se retourna et écouta ce que sa connaissance avait à lui dire. Et qu'elle fut sa surprise quand il entendit les mots qui sortaient de sa bouche.

Shord était venu demander de l'aide au Samui de la part de Ao'. L'Eisenin savait qu'ils se connaissaient puisque lors de sa dernière sortie avec le jeune homme, celui-ci lui avait raconté leurs déboires. D'après les dires du Genin, ils semblaient s'être fourrés dans un sale pétrin et il ne pouvait pas lui raconter tout en détail, ordre de la Kaguya. Rei devait aider son compère à sortir Nectus, le chien de Aoji', de son chenil dans les 15 minutes qui suivirent. Il s'interrogea avec un peu d'inquiétude sur le sort de la jeune femme et de son louveteau, car il avait eu vent des rumeurs quant à l'éducation que les Kaguyas donnaient à leurs enfants. Ils se dirigèrent rapidement sur les lieux et Shord dit des mots que Rei eu du mal à comprendre :

« Heu Rei dis-moi nous sommes obligé ensuite d'attendre plus loin Aoji car je ne sais pas si elle est vraiment prête à me revoir tu sais on a tissé de fort lien et me revoir risque de lui faire et très gros choc émotionnel.

- D'abord calme-toi et explique moi ce qu'il s'est passé. Je m'en fiche de ce qu'Ao' t'a dit, j'ai besoin de savoir ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant pour pouvoir l'aider. Et tu n'as pas le droit de refuser, tu m'expliques tout, point barre. »


Il regarda alors l'autre Genin dans les yeux et continua.

« Ensuite, si on doit sauver son chien, on ne peut pas l'attendre car s'ils sont tous les deux là c'est qu'elle a du se faire prendre par ses parents. Je vais sauter sur un arbre qui borde le mur de leur maison afin d'avoir un meilleur angle de vue. Pendant que j'observerai la situation, tu me raconteras toute l'histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 11 Mai 2013 - 16:39

Hein, mon père lui-même n’arrivait pas à me contrôlé quand j’étais dans mon mode gamins donc Rei heu comment dire impossible autant dire que à ce moment même je suis capable du meilleur mais surtout du pire et quand je dis pire ce n’est pas à prendre à la légère, alors me demander de tous raconter sans laissé de choix et devoir suivre ensuite, mmhh sa me semble plutôt inconvenant pour la situation présente, enfin ça Rei ne peut le deviner, c’est donc comme dans les bandes dessiné qu’après ces mots des point d’interrogation se mirent à pousser au-dessus de ma tête, le genre gros point d’interrogation rouge, et pourtant je n’ai usé d’aucune technique, après quatre seconde j’eu une lumière c’est donc avec une idée d’une Aoji encor plus furax que je répondit du plus simpliste possible :

Très bonne idée va chercher le chien moi je vais demander la permission à Aoji si je peux raconter, c’est donc avec la technique de l’écaille du dragon que je pris mon chemin, ben on ne sait jamais s’il lui prenait de vouloir m’arrêter. Enfin ce ne fus pas le cas et j’entrai dans cette fameuse fenêtre mais cette fois je m’immisçai encore plus loin dans la maison je passai en gros le couloir pour arriver jusqu’au bous arrivé ici je laissai passé ma tête et je voie Aoji servir le gâteau, non mais le gâteau quoi, je parle bien d’Aoji, en tenus rose bonbon avec jupe et un gâteau dans la main. Je n’en croyais pas mais yeux, il existe donc bien un dieu, enfin jusqu’à elle me remarque, une excuse à ses parent ? Un « SSSShhoorrdd » sortit sans faire expert ? Enfin je suis sûr qu’elle ne va pas me laisser tranquille moi à la limite d’avoir un fou rire. Bien sûr j’ai totalement oublié que ma technique est encore active et sur le coup si Aoji me touche elle risque d’être électrocutée. Bon le temps qu’elle arrive je lui fais signe de me garder une part, c’est vrais après tous il a l’air bon se gâteaux j’en veux aussi. Lui faisant des signes montrant mon ventre, mimant l’homme qui mange et tous autres mimes farfelus quand le regard des parents se mettent à se retourner instinctivement je me cachai me rappelant du botage de cul que j’ai reçus, ouf je ne suis pas repéré. La maman Aoji est effrayante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 11 Mai 2013 - 18:17


Maudit Shord, maudite famille, maudite vie, maudis soit l’univers tout entier ! C’était sous cette pulsion tout à fait joyeuse que je me devais de rejoindre ma mère, Shord qui avait parlé de mon côté hérisson avec Rei aurait pu clairement en découvrir un autre aspect… AHH si seulement je pouvais me recouvrir de pics telle cette petite bête pour les lui balancer dans la face ! Mais qu’avait-il tous à se plaire en me pourrissant la vie… Dix-huit tasses cassées sous ma poigne colérique plus tard… Je rejoignais la salon, rouge pivoine, crispée comme jamais, un tic nerveux me faisait relever un sourcil qui semblait clignotant, nan, nan battre des cils ne suffisait pas à s’envoler… Dommage. Assise, j’écoutais la génitrice et ses amies déblatéraient, ainsi que ma mère pavanait de la maitrise qu’elle avait désormais sur ma personne, non mais allo, depuis quand on éduquait ses enfants avec du chantage ?

Bref, je m’abstenais de commentaires, laissant le moment se passer tout seul, guettant le jardin sagement, comme si je ne faisais que rêvasser. Tu parles ! Ma place était stratégique, depuis là et avec les portes ouvertes, j’avais une vue de ce qui s’y passer, avec un peu de chance je verrais Nectus prendre la poudre d’escampette. Au lieu de ça, qui j’apercevais à ma droite tout en ramenant une pâtisserie aux hyènes… Shord ! Trop c’était trop, ma patience avait atteint ses limites, le laissant à ses pitreries je m’excusais auprès de l’assemblée, prétextant devoir me changer. Ohh mais comme elle était coquette ! Pas du tout… En passant devant Shord je lui murmurais que je promettais de le tuer une fois hors de la vue de tous, un détour de couloir et paf, je virais cette maudite robe pour retrouver mon style habituel caché en dessous. Quelques secondes avaient suffi pour cette tâche, le regard du tueuse vers Shord, je lui suggérais de courir et vite…

Sur le coup, j’avais totalement zappé mon but premier, ce n’était qu’en arrivant jusqu’à Rei par le biais de ma poursuite derrière Shord que j’en reprenais conscience. Nectus ! Me stoppant net, mais non sans tenter de viser la face du Kyu avec un bâton de chignon sorti de mes cheveux, je guettais les horizons avant toutes choses, pas de Nectus, ahh je savais Rei n’allait pas pouvoir se contenter d’agir tout simplement… Un long soupir, je lui saluais, pour une fois sans engager les hostilités. D'ailleurs, c’était moi, ou souvent mes rencontres se passaient ainsi. Bref. Je me tentais à donner le bâton pour me faire battre…

=| -Mais où est Nectus ?... Vous ne deviez pas le récupérer… Je me doutais que ça avait été bien rapide…

Une raison encore de tuer Shord, heureusement pour lui Rei avait le don lui aussi de s’attirer les foudres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 11 Mai 2013 - 22:15

A peine Rei avait-il eut le temps de finir de parler que Shord lui dit d'aller chercher Nectus seul, prétextant le fait qu'il devait aller demander à la jeune femme captive l'autorisation pour lui révéler la vérité. Une envie meurtrière emplie le jeune homme et il sauta de l'arbre en direction du gamin afin de l'attraper pour qu'il réponde une fois pour toute à ses interrogations. Mais les choses ne se passèrent pas comme il l'aurait voulu et Kyu eut le temps de partir tout en activant sa technique de protection. Cette technique consistait à créer une sorte de voile protecteur de Raiton recouvrant la totalité du corps du sujet qui aurait pour effet d'engourdir quiconque le toucherait. Rei en avait eu connaissance lors de leur dernière rencontre, quand ils parvinrent à remporter le défi qu'avait lancé le père de Shord.

Le Samui amortit la chute avec ses jambes et posa une main au sol. Il se mordit intérieurement les doigts de ne pas avoir pu contrôler Kyu. - Mais quel gamin, il n'a pas vingt ans mais plutôt 10 ans, quand je le reverrai je vais lui faire comprendre qu'il faut respecter un minimum les gens - Car s'il y avait bien quelque chose que Rei détestait, outre se faire frapper, s'était qu'on lui manque de respect. Il mettait toujours un point d'honneur à en montrer à toutes les personnes à qui il s'adressait. Pour lui s'était le fondement de sa façon de pensée. Il regarda le jeune homme partir à toute vitesse et remonta sur l'arbre afin de continuer à observer la situation. Il entendit des paroles de plusieurs femmes dans la maison et en conclue que la mère de la jeune fille devait avoir des invités, ou de la famille. Même s'il le fait que les familles Kaguyennes étaient nombreuses était connu, Rei savait que celle de Ao' avait perdu bon nombre d'enfants, à cause de ce qu'elle lui avait dit lors de leur première rencontre dans sa demeure.

Il n'arriva pas à apercevoir le louveteau dont il était censé faire l'extraction et sauter dans la maison du clan rival serait une folie qui pourrait déboucher sur un conflit ouvert entre les deux clans. Il entreprit donc de faire rapidement le tour de la clôture entourant la maison afin de pouvoir observer le jardin dans sa totalité et ainsi trouver Nectus. Mais alors qu'il était en train de courir pour changer d'endroit, il aperçut Ao' qui poursuivait Shord. Quand elle l'aperçut, elle s'arrêta et lui demanda où étais Nectus. Malgré le fait que Rei avait une envie dévorante de ramener leur compagnon à la réalité, il se retint de le plaquer contre le mur et répondit calmement à la jeune femme qui semblait être assez inquiété.

« Non je n'ai pas pu le récupérer parce que je ne sais pas où il est, en plus ton idiot d'ami ne m'a donné aucune information ! Donc si tu veux que je t'aide dis-moi vite où il se trouve. Donne-moi aussi le nombre de personnes qui se trouvent dans la maison et où elles se trouvent. Ah et j'oubliais, calme moi ce gamin ! On règlera les autres détails plus tard, car j'imagine que si tu as demandé mon aide c'est que tu es inquiet pour Nectus, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyDim 12 Mai 2013 - 2:40


Eh bien quelle humeur… D’expérience maintenant il aurait dû savoir à quel point je n’aimais pas être brusquée, qu’importe il soulevait un point sur lequel j’étais d’accord en cet instant Shord cet enflure était un abrutit et lui avec ! Il n’y avait tout de même rien de compliquer à prendre un cabot et le sortir si ? Alala, après un long soupir je levais les yeux vers les cieux, bras cassés va. Entre l’un qui venait mettre le souk et l’autre qui devait absolument contrôler tous les points pour se lancer, j’étais bien avancé tient… Soudain, la situation me laissait un air de déjà vu face à ce Rei autoritaire, un soupçon de ressemblance avec notre première rencontre, c’était ça à quelque chose prêt que je me ferais un plaisir d’arranger. Attrapant la main du Samui fermement avec ma main gauche et celle de Shord par la droite, je les entrainais dans mon jardin sans leur demander leurs avis, quant aux contestataires…

=| -Pas d’histoire ou je crie à l’alerte et je suis sûr qu’ici certains seront ravis d’être trouvés et devoir s’expliquer ensuite si cela se faisait rapporter. Bien sûr, étant chez moi devinez qui serait écouté au cas où vous nieriez ?

Bon Shord ne devait rien comprendre, Rei en revanche avec sa mémoire se souviendrait de ses propos, qui n’étaient après tout que le sien. Ahhh depuis le temps que j’en rêvais, c’était chose faite et d’un sourire malicieux je voulais calmer les foudres du Samui, nous étions à bon port, ça n’avait rien de compliquer il suffisait de suivre les hurlements de Nectus… Quand même… Bon c’était là que cela ce compliquait, de un je voulais que mon loulou quitte cet endroit pour rejoindre Shord chez lui, il n’avait qu’à pas s’y être proposé un jour !Le souci, mon père ne voulait rien savoir à ce sujet, il ne pensait qu’à dresser Nectus, tout comme moi par la même occasion le monstre. C’était pour moi le plus important voilà pourquoi c’était par-là que je commençais.

=| -Pour faire court, nous n’avons pas beaucoup de temps, mon père médite dans le jardin dans moins de dix minutes et il n’y a pas homme plus ponctuel au monde… Ma mère et ses cinq invitées "piailleront" toute l'après midi, mon plus petit frère, celui à l'oiseau, fait sa sieste mais lui il n'est pas un problème, en revanche les deux autres sont des cafteurs ! Mes deux sœurs aînée elles sont en mission D'autre part, je suis consignée ici et Nectus avec pour être dressé, ça va de soi je ne suis pas d’accord, mais j’ai donné ma parole que je ne le libérerais pas. Mais si c’est vous qui le faites et couvrez cela comme une fugue, je ne trahirais pas ma parole faite à mon père… Simple non ? C’est là où j’ai besoin de toi Rei, Shord et moi avons du mal à rester mature l’un à côté de l’autre, c'est ses mauvaises ondes ça.

Sur ce mon regard assassin se portait sur Shord tient !

=| -Toi tu ne perds rien pour attendre, mais avant de te tuer je voudrais un service de ta part à toi aussi, tu te souviens de ta promesse, je veux que tu gardes Nectus jusqu’à la fin de ma punition que je te rappelle j’ai hérité grâce à toi !

Paf, ma deuxième épingle de chignon voulait se greffer à son visage, n’en restaient plus que trois du quota, à la fin je m’étais juré de l’étrangler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyDim 12 Mai 2013 - 16:49

Et ben à mon retour coursé par la Kaguya en furie je fus donc plaqué au mur et ben pour un stratège il est du genre rapide et si je résume la situation me demandant comment elle est arrivé dans la situation présente, il changea ses dire en demandant a Aoji une information présente sur le nombre de personne présente dans l’enceinte, pour ma pars rien d’embêtant après tous des turbulents j’en connais d’autre, mais je pensais de Rei plus calme et réfléchit enfin toutes personne peut se tromper dans le caractère d’une personne, même si je peux avoir mon côté enfantin vraiment irritant, mais là à vrais dire il l’avait bien cherché, après tous c’est lui qui a commencer en me cherchant verbalement. Même si je ne comprenais pas trop l’agitation mise au jours dans leur caractère, je n’ai pu poser un mot sur les dire de Rei que la Kaguya se met à courir nous empoignant afin de reprendre son chien tous en nous disant de bien la fermer et ben entre le fait que dans la maison ou je ne peux pas sortir un mot sans me faire brancarder et finir ma phrase et mon escapade pour chercher du renfort sans pour autant en dire plus, mais mince on va me laisser parler à la fin mais ce n’est pas tous allant chercher la Miss dans sa maison je me refait brancarder sans pouvoir en placer une. Enfin après c’est vrais que je trouve aussi toutes cette agitation amusante ai même si je n’ai rien fait pour l’améliorer je n’ai pas non plus était celui qui l’a aggravé.

C’est donc à trois et sans trop de problème que nous avions réussi à quitter la maison, et c’est donc plus loin dans la rue longeant la maison dans un coin sombre que nous nous arrêtions afin que Aoji se met à me parler tout en râlent, mais l’aire triste je me mis à écouter, mais l’heure tourne et je suis maintenant en retard bordel. Juste après ses dires je me mets à dire :

Ben voilà merci je suis en retard maintenant attendez deux seconde.

D’un coup surement avec l’air abasourdis de mes deux confrères caché dans l’ombre je me dirige vers la maison des Kaguya tous en criant au père d’Aoji qui sort de sa maison pour son tour de jardin habituel :

Hé Papa Aoji merci de votre indulgence.

Ses mots dit Rei étant un Samui et donc ne risquera pas de se montrer et la fille surement étonné et aussi surement morte de peur risque d’en faire de même. Moi pendant ce temps je m’approche de plus en plus vers la direction de Papa Aoji jusqu’à arriver à son niveau, puis une discussion que n’entendent pas mes deux compères commence. En gros j’ai pu négocier une autorisation de sortie une fois de par semaine pour Aoji et son loup en échange de cinq litres de mon alcool familiale, à vrais dire son père aime l’alcool non pas qu’il en ait friant mais il l’apprécie au grand regret de sa femme qui voit cela d’un mauvais œil et c’est donc dans ce pacte secret que j’ai négocié. Après une brève discussion je reviens voir ceux m’ayant traité comme un moins que rien, la transaction étant faite ultérieurement je n’avais rien à donner mais simplement à bien lui répéter la seconde part du contrat qui est simplement que Aoji doit bien s’entrainer au moins une bonne heure avec un autre ninja du village. Arrivé aux abords des deux énergumènes je me mets à dire avec mon apparence normal qui signifiait que mon caractère enfantin fut fini :

Bon vous avez fini entre Aoji qui ne me laisse pas en placer une et qui m’interdit de parler à Rei et l’autre Reil qui est à la limite de me chercher des cross me. Je ne suis pas ton chien donc demande correctement la prochaine fois, enfin vous faites bien la paire hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyDim 12 Mai 2013 - 23:08

Quand Rei eut fini de parler, la jeune femme saisit la main des deux hommes et les menaça de les dénoncer s'ils ne parvenaient pas à se calmer. Mais ce que Ao' n'avait pas vu c'était que la raison de l'énervement du jeune homme n'était autre que dans la situation dans laquelle Shord avait réussi à la mettre. Il se surprit lui-même ressentir une telle colère quand il repensait au gamin, lui qui était censé avoir dix-huit ans mais qui en avait en réalité une dizaine dans sa tête. Et qu'il le fasse était en quelque sorte son droit, mais le Samui ne pouvait tolérer que cela cause des problèmes à Aoji', et surtout à lui. Il se promit de lui faire payer un jour et continua à écouter les paroles de la Kaguya.

Elle leur expliqua que son père commencerai à méditer dans le jardin sous peu tout en mettant en avant sa ponctualité. Sa mère et ses amies étaient censées être occupées à parler toute la journée. Quant à sa fratrie, seul les deux derniers étaient une menace potentielle. Ao' continua en disant qu'elle était consignée dans sa maison et que Nectus, son louveteau, devait être dressé par son père. Elle s'opposait évidemment à cela mais ne pouvait agir d'où sa demande d'aide auprès de Rei. Elle regarda ensuite Shord et lui rappela la promesse qu'il lui avait faite. Mais le Samui avait de sérieux doutes quant aux capacités de Kyu à pouvoir garder un animal et s'en occuper. Certes lors de leur première rencontre il lui avait paru normal, mais ce n'était sans compter que le jeune homme cachait sa vraie personnalité : celle d'un gamin immature et inconscient. Il prit alors la parole, se dirigea vers la porte d'entrée du domaine des Kaguya et appela le père de la jeune fille. Rei ressentait l'envie profonde de lui planter des senbons empoisonné pour qu'il arrête d'agir sans réfléchir aux conséquences, mais c'était sans compter sur la vivacité de Shord. Il croisa le regard apeuré de Aoji' et tenta de la rassurer en posant sa main sur son épaule tout en tendant l'oreille pour écouter la conversation des deux hommes. Mais ceux-ci s'étant peu à peu éloigné, il ne put en entendre un mot. Il tenta alors de rassurer son amie. Shord revint peu après et dit :

« Bon vous avez fini entre Aoji qui ne me laisse pas en placer une et qui m’interdit de parler à Rei et l’autre Rei qui est à la limite de me chercher des cross me. Je ne suis pas ton chien donc demande correctement la prochaine fois, enfin vous faites bien la paire hein. »

Avant même qu'Ao' ne puisse dire un mot, Rei regarda son interlocuteur dans les yeux et commença à parler.

« Non je n'en ai pas fini pour ma part, car tu n'es qu'un gamin inconscient alors que tu es censé avoir 18 ans. Je comprends mieux maintenant pourquoi ton père doutait de tes capacités ! Il est impossible de te raisonner tellement tu es puéril. Je t'ai correctement demandé de tout me raconter le plus rapidement possible mais au lieu de le faire tu t'es juste jeté une fois plus dans la gueule du loup. Tu as de la chance d'avoir réussi à convaincre son père, que serait-il arrivé s'il avait refusé ? Et s'il avait puni Ao' encore plus durement ? Est-ce que tu crois que dans un combat tu pourrais te baser sur la chance pour agir ? Tu ne réfléchis pas à ce que tu fais, tu agis simplement sur des coups de têtes sans faire attention aux conséquences et qui paye les pots cassés après ? Les autres. »

Rei sous-entendait Ao' quand il parlait des autres car il tenait directement responsable Shord de sa position actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyLun 13 Mai 2013 - 2:11


Maudis Shord, il voulait vraiment ma fin, à moins que le bougre ne soit en fait qu’un partisan des tyrans se plaisant à me pourrir la vie, moi qui ne m’inquiétait que du sort de Nectus, je me retrouvais plus au final englouti par le fond par l’aide que j’avais demandé que réellement soutenu. Pourtant dans le regard du Kyu j’avais l’impression que c’était moi qui avait fauté et face à l’expression toute aussi sévère du Samui, la même sensation me venait. Peut-être qu’au final c’était bien le cas, peut-être était-ce là l’enseignement que mon père voulait me porter, ne jamais compter que sur soi au risque d’avoir à la payer cher. Je commençais à trouver la leçon acquise dès l’instant où Shord avait disparu en appelant mon père, non pas que je sois inquiète d’une réelle dénonciation de sa part, mais plus des conséquences qu’aurait son acte. Je savais que trop bien à quel point mon géniteur savait offre un double faciès, le public patient et négociateur, et le privé, froid, sévère et conservateur. Comment sans cette double facette il aurait pu rejoindre Kiri, lui qui ne jugeait les gens dans la hiérarchie que par leur puissance, lui qui semblait juste qu’un seul pense pour tous, lui qui avait tué les enfants refusant d’épouser ses convictions.

Oui je le savais, la survie résidait dans le notre nombre de facette que l’on savait se crée et que chaque lieu et chaque personne en avait une réservé. Avec Shord j’étais une enfant insouciante voulant s’amuser, profité de la vie avec légèreté. Avec Rei j’étais une rivale bien décidé à le taquiner, mais attentive avec un certain sérieux. Avec mon père. Je n’étais que ce qu’il voulait que je sois, quand il le voulait et comme il le voulait, un point c’est tout. Car au-delà de toutes mes envies, tous mes désirs et objectifs, un seul s’imposait pour pouvoir les réaliser : Vivre, de préférence libre et au minimum avec l’espoir de l’être un jour.

Je ne savais pas ce qui se passait alors dans ce jardin qui était mien, même pas je tentais en fait, je restais là avec Rei qui se voulait rassurant, lui qui aimait tant être juge de tout pour agir réviser ses habitudes par pitié ou gentillesse qui sait. Je me demandais ce qui était le pire des deux au fond. Quant à Shord, il réapparaissait avec tout son sérieux, visiblement mécontent de nos comportements, le mien soit je pouvais chercher où était mon erreur, pour celui de Rei j’avais surement oublié quelque chose. Et voilà maintenant que je me trouvais au centre d’une dispute, un règlement de compte, silencieuse en écoutant Rei moralisateur encore une fois me défendre, je me réconfortais dans l’idée précédente : ne plus jamais demander d’aide, non jamais plus. J’attrapais alors l’épaule de Rei comme pour lui rendre son geste pendant l’attente, puis je m’avançais pour rejoindre celle de Shord. J’étais lassée de la situation et je ne voulais voir le visage de personne, le sol, que je détestais tant faute d’y être clouée sans moyen pour m’envoler, me semblait alors de toute circonstance, voilà pourquoi alors je le fixais inlassablement.

=| -Soit. Dans ce cas je m’excuse de t’avoir manqué de respect Shord, mon ignorance est telle que je m’en suis pas rendu compte. Au-delà de souvent avoir envie de te tuer, tu es un ami auquel je tiens et à qui je fais confiance, les moments passés avec toi sont précieux, si mal puissent-ils finir. Quant à toi Rei, je suis désolée de t’attirer des ennuis, car au même titre que ce grand gamin, tu m’es tout aussi précieux pour l’affection et la confiance que je te porte. Si certes j’aime t’énerver ou te voir sous cette facette rare de toi, je n’arrive curieusement pas à en rire aujourd’hui, bien au contraire. Finalement on en peut pas toujours avoir tout ce qu’on veut, j’ai été capricieuse dans mes envies et mes demandes, la faute n’est alors qu’à moi, les réclamations le sont donc aussi.

Voilà qui était bien solennel, pour détruire ce froid que j’installais, enfin plutôt cette facette si humaine de moi que j’avais en horreur, je voulais poursuivre plus plaisantin, mais le ton n’y était pas. Même en le sachant j’avais fait l’erreur de tomber dans les sentiments, probablement la faille quand on avait une vie sociale, je comprenais enfin le sens de la vie retranchée et fermée que l’on voulait m’apprendre à suivre. Mais maintenant je pense qu’il était déjà trop tard pour la suivre ou plutôt maintenant je n’en avais plus envie.

=| -Bref. Tu as demandé à mon père comment il allait me tuer ? Il a dit quoi ? Pendue, empalée, cramée vive, décapitée, écartelée ou attend… Mieux ! Servie en pâté empoisonnée à Nectus ! C’est ça hein ?

Allons allons, avec tout ça j’étais toujours au même point qu’avant leur arrivée, mon loup était toujours enfermé, peut-être que je devrais envisager son retour à la nature, l’avoir adopté était une erreur la preuve.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyLun 13 Mai 2013 - 18:37

Je fus incompris par mes deux collège après tous c’est vrais que je n’ai pas vraiment étais claire en ne disant simplement «Ben voilà merci je suis en retard maintenant attendez deux seconde. » et c’est ce qui emmena mon retour dans un véritable passage de savon qui serais bien sur justifiable si la circonstance qui y laisse croire dans leur point de vue y était présent, cela commença par Rei qui pris de suite la parole pour le traiter de gamin inconscient, puis il continua sur les doute que mon père a sur moi, cette remarque me déplaisant plutôt beaucoup mes yeux se transformèrent sous les pupilles qui cache leur véritable forme des mots me faisant bouillonner en moi qui sans pour autant m’amena et venir au coup avec lui, j’attends, j’attends simplement que mon tour vient après celui des autres après tous c’est vrais que je suis en partit fautif et qu’avant de partir voir son père j’aurais due prévenir Aoji, mais sachant les règles stricte imposé par cet homme, je ne peux me mettre en retard plus que ce que je n’étais déjà et j’ai donc opté pour une phrase courte, ce qui n’a pas soufie.la suite de ses mots parles de la demande de lui raconter ce que je sais, personnellement le fait de lui raconter ne m’embêté guère plus sur ce passage même, mais ça requête étant demandé d’une telle manière que je n’ai pu m’empêcher de l’ignorer et surtout de profiter du quiproquo du départ pour aller voir la Kaguya un raisonnement que je n’ai pas regretté en voyant ça réaction, sur la suite c’est une simple suite de mots comparent la situation du moment avec la vie quotidienne d’un Ninja.

Les mots de la Kaguya quant à elle fut bien plus différent que celui de son amie, ces paroles furent bien plus blessante pour moi car j’ai vu que mon acte lui a fait de la peine, bien sûr je suis joueur et taquin avec elle, mais c’est surtout que je voyais le bien que sa lui faisait intérieurement et la voir dans cette états de gêne et de frustration m’embête plus que tous, quand à la suite qui fut dit de manière à tenter de calmer les ardeur fur un tantinet glauque me demandant ce que son père a bien pu me raconter. Quand elle eux fini je me baissai à son niveaux parlant d’une voie asses basse afin que Rei a du mal à entendre non pas pour l’empêcher d’écouter, mais surtout pour qu’il évite de faire du bruit afin de pouvoir tout entendre et du même lot ne pas interférer dans mon temps de parole :

J’ai simplement réussi à te donner un droit de sortit toutes les semaines d’une journée avec Nectus. Et pour répondre à vos questions je n’ai pas fait cela par coup de poker.

Après ses mots la Kaguya doit déjà se sentir un peu mieux, même si je voulais garder cette surprise pour la culturation de mes dires je ne pouvais laisser souffrir cette pauvre fille, je continua donc sur des explications de mes actes :

Je ne peux tous dire, mais sache que je me suis renseigné sur tes parents après avoir vue ton père pour la première fois, après les renseignements que j’avais déjà et ce que tu m’as dit, j’ai eu plusieurs renseignement dessus et ainsi que les conflits Samui et Kaguya, avec ses renseignements j’ai cherché à savoir comment t’aider car je sais pertinemment ton caractère et que tu ne tiendrais pas une éternitée dans ses conditions. Donc après un pure hasard j’ai eu un peu comme un cadeaux tombé du ciel et eux une opportunité de pouvoir non pas aider mais plutôt commence dire, mmhh faire un marché, oui donnons se terme avec ton père, j’ai une information et la possibilité de la garder secrète sans égayer aucun soupçon sur lui, ce n’est bien sur rien d’extraordinaire mais asses pour avoir ce que je viens de te dire au début, pour la suite j’ai donc proposé à ton père de finir l’accord à la première sortit autorisé du fait de la discussion que j’ai eu. Bon maintenant je suis navré de t’avoir fait peur mais toutes cette agitation m’a rendu en retard dans l’heure fixé et j’ai donc du écourté la discutions par une phrase bref. Je suis désolé je pensais bien faire en restant stricte sur les horaires qu’il m’a donné. Sache que je suis un véritable enfant quand je le veux mais sache aussi que cette partit de moi je ne la montrerais jamais si elle peu nuire à une personne que j’aime

Les mots dits nous pouvons voir Nectus sortir en courant de la maison, ce qui prouve que le marché fut bien accordé au deux autres. Bien sûr je ne peux rien dire d’autre à Aoji et à Rei Aoji car c’est ça fille et à Rei car il est du clan ennemie puis même si se ne fus pas le cas chaque personnes renseignés dessus pouvais briser le pacte, le pacte fus en réalité sur le fait que le père d’Aoji aime boire, non pas en quantité faramineuse, non pour simplement profité et qui sais pour se rappeler du bon vieux temps, après tous il y a des années les Kaguya buvaient à chaque victoire qu’ils eurent. (Les boissons ont étés donnés au premier rendez-vous.) Donc pour les risque que je prenais en entrant dans la maison n’était pas si risqué que cela, car même si l’un d’eux me vois, cela ne signale seulement que mon arrivé et non une traitrise de la part de leur fille.

Ps : pour le chien j’ai mal écrie, j’avais pour idée de l’avoir libéré quand l’on et sortit, mais c’est moi j’ai oublié d’écrire ce passage XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyMar 14 Mai 2013 - 19:32

De toute évidence Ao' semblait très blessé par toute cette situation, se sentant coupable d'avoir mis les deux jeunes hommes dans une situation risquée. Elle avait probablement du mal interpréter les propos de Rei, car il tenait pour responsable de cette situation Shord et non la Genin. Certes ils l'étaient tous les deux car ils avaient dépassé les limites de la simple distraction, mais c'était à Kyu, jeune homme de dis-huit ans qu'incombait le rôle d'empêcher cela d'arriver et non Aoji', jeune femme de 16 ans laissé à son propre sort par ses parents qui semblaient avoir abandonné tout espoir de l'éduquer. Et le Samui ferait en sorte de bien lui faire sentir.

La jeune femme demanda avec inquiétude à Shord sur quel était le sort que lui avait réservé son père. Celui-ci se baissa et lui annonça qu'il avait réussi à lui obtenir un droit de sortie avec Nectus toutes les semaines pendant un jour. Il souligna également le fait qu'il ne l'ait pas fait sur un coup de poker, puis continua en expliquant la manière dont il avait procédé. Il avait fait des recherches sur son père et sa famille afin de pouvoir venir en aide à Aoji', et il trouva une information soi-disant secrète qu'il utilisa pour négocier avec le paternel. Il s'excusa de lui avoir fait peur mais lui assura qu'il ne voulait pas que le pan infantile sa personnalité puisse lui nuire. Aux yeux de Rei s'était tout simplement une autre preuve de l'idiotie du jeune homme, lui qui avait agi sans réfléchir aux conséquences et causé du tort son amie.
Il vit Nectus sortir en courant du domaine familial puis sauter sur sa maîtresse. Il laissa profiter Aoji' de ce moment avec son louveteau puis regarda Shord.

Tu dis que tu ne montrerais pas cette facette de ta personnalité si ça pouvait nuire à quelqu'un qui compte pour toi. Mais si cette situation est arrivée c'est en grande partie de ta faute. Et très sincèrement je me fiche bien de ce que tu fais de ta vie, tu la diriges comme tu veux mais la prochaine fois que cela influera en ce sens sur Ao' je te promets que tu le regretteras.

Puis il se tourna vers Ao' et lui dit.

« Tu dois certainement te dire après ce qu'il vient de se passer qu'il vaut mieux régler ses problèmes tout seul et tu as probablement raison, on est jamais mieux servi que par soi-même. Mais si jamais tu as besoin d'aide, comme pour ce qu'il s'est passé avec les senbons, fait plutôt appel à moi que d'aller à l'hôpital et ainsi te faire attraper par tes parents. Et je ne dis pas ça par pitié, je ne suis pas de ce genre. De plus, ce n'est pas toi qui voulait que je m'entraîne en situation réelle plutôt que de rester plonger dans mes livres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyMer 15 Mai 2013 - 23:26


L’atmosphère était devenue un poil pesante, fort heureusement, très vite Nectus apparaissait pour pâlir à cela, tout comme un soutien dont je ne doutais pas venant de la part de mes deux meilleurs amis. Damnation, c’était bien moi qui me prenais à les voir ainsi… Profitant de mes retrouvailles avec le poilu j’écoutais attentive les dires des deux compères, l’un d’eux ayant été fin négociateur semblait-il, ah oui et par quel miracle, j’aurais bien voulu la faille de mon père… Bon j’aurais voulu les remercier, mais là, mes oreilles se faisaient assaillir d’un bout de phrase des plus déplaisants : « comme pour ce qu'il s'est passé avec les senbons ». Le traitre, l’infamie, le monstre !!! Il avait osé ! Conspirateur, ma douceur câline due à Nectus se transformait aussitôt en fureur d’une harpie. Plusieurs secondes je restais immobile réfléchissant à ce que j’ai vraiment bien entendu cela… Non aucune erreur, Shord allait mourir… Loin de mon sentiment de remerciement, je partais dans un charabia de râleuse de premier ordre !

=| -NANI ?!!! Tu lui as parlé de ça ?!!! Non pas contente en plus d’avoir transformé mes fesses en hérisson, faut en plus que tu t’en vantes ! FAUX FRERE !! Rat !

Bien sûr, la parole s’accompagnait de projectiles en tout genre le visant, tout ce qui pouvait lui faire mal sur moi ou autour y passer… Et quand j’étais enfin à court, c’était le tour de Rei…

=| -Et toi ça te fait rire ! Enflure, tu riras moins bientôt je te le promets, car je te promets de ne plus aller à l’hôpital et tu devras t’en démerder quel que soit la blessure !

Et toc ! Au monde je pense qu’il n’y avait pas plus têtue que moi, moi consciente, même mourant, jamais plus vous ne me verriez dans un hôpital… Je promettais de couper la main à quiconque la présenterait avec des sembons en sa possession… Nectus lui, profitait que je sois occupée pour mettre la poudre d’escampette… Sale rat celui-là aussi… Quand enfin j’avais daigné lui prêter attention, je m’en étais aperçue… Enfin, non on me le faisait apercevoir plutôt… Mon cadet le plus jeune sorti de sa sieste me guetter du haut de la murette avant de déclarer…

=|-Oni-chan, tu es trop bruyante, même Nectus est parti parce que tu le soulais…

=|-Ah bah voilà… On a perdu Nectus manquait plus que ça… Y a plus qu’à aller le chercher …

=| -Moi aussi !! Moi aussi Oni-chan !!!

Sans même avoir eu le temps de faire « ouf », le marmot avait sauté sur moi, nous faisant ainsi tomber au sol tout les deux…. Quand je vous disais que c’était une conspiration !!!!

=| -Je suis Tei’ !! Et vous ?

Disait-il de sa voix d’ange démon qu’il était…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyJeu 16 Mai 2013 - 16:22

Autant dire qu’il parle beaucoup celui-là en conclure que cette histoire de Senbon est lié avec celui de maintenant est un peu hasardeux, ce n’est pas par ce que j’ai fait quelque chose avec elle que c’est automatiquement la cause de ses ennuis bon sur le coup c’est plutôt ce qui c’est suivi ensuite qui nous a mis dans cette situation, enfin pour ma pars il mériterais bien mon poing dans sa tronche rien que pour qu’il arrête de juger l’acte des gens sans vrais idée des choses. Mais bon mettre des tensions entre nous n’est gère utile de plus même si je suis en désaccord avec lui nos idées sembles partir dans le même sens même si cela ne résulte pas à la même idée. Et pour tous dire avec toutes cette discussion j’ai bien pensé partir en les laissant seul afin de ne pas mettre Aoji dans l’embarra, car si lui semble se préoccupé de son état physique je pensais plus à son état moral et cela même si sur le coup elle ne l’était pas vraiment au top, lui voulant préserver une Aoji en sécurité moi je tentais de lui rendre une once de vie. Quand je parle de « vie » je veux dire tenter de lui permettre de vivre ses propres choix et quelle puisse sourire sans se dire que si elle fait une chose elle devra en rendre compte automatiquement. Bien sûr avec le clan Kaguya cela devient plus compliqué, mais je sais qu’une vie sans rêve ne mérite pas d’être appelé une vie. Je me suis donc mit simplement à dire :

Je resterais tel que je suis quoi que tu en pense et que tu te nome Samui ou n’importe quoi d’autre m’importe peux, sache que si j’agie comme cela j’ai aussi mes raisons, enfin je vais y aller. Amusez-vous bien. Et n’oublie pas de faire une heure d’entrainement dans ta journée

Peu importe s’il faut que je sois le coupable que je le sois, après tous je me fou un peu de se qu’il pense et il peut bien déblatérer tous reproche qu’il peut trouver si je dois recommencer je le ferais. Je levai la main comme signe de salue quand d’un coup une Aoji furax se mets à me critiquer en râlant pour mes dires sur l’histoire des Senbons, oui j’ai bien parlé de cette histoire, je pu voir un grand nombre de projectile venir vers moi hop, hop et hop j’esquivai en prenant différente pose, et après les armes Ninja plusieurs autres objets se voyant projeté. Quand je parle d’entrainement je ne parle pas de moi en tant que cible vivante que l’on soit d’accorts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyMer 22 Mai 2013 - 21:13

A peine Rei avait-il évoqué l'histoire des senbons que la jeune femme entra dans une colère noire contre Shord. Peut-être ressentait-elle une certaine honte en y pensant, ou simplement elle lui en voulait d'en avoir parlé au Samui. Rei en avait eu connaissance lors de sa dernière rencontre avait Kyu, lors de laquelle ils avaient réussi à gagner le défi du père de Shord. Après qu'elle l'eut traité de tous les noms, Ao' lui lança tous les objets qui lui tombaient sous la main. Puis quand elle se retrouva à court de munition, la jeune femme se tourna vers Rei et lui dit d'un ton menaçant que dorénavant il devrait se charger de toutes ses blessures. Le jeune Samui ne savait pas trop quoi en penser, lui voulait simplement aider la jeune femme en lui proposant ses services si jamais la situation l'exigeait et non pas à chaque fois. Mais s'il avait argumenté en ce sens dans l'ambiance actuelle, Ao' refuserait ses dires. Il décida alors de reporter cette discussion à plus tard pour se tourner vers le troisième protagoniste.

« Je resterai tel que je suis, quoi que tu en penses. Et que tu te nommes Samui ou n'importe quoi d'autre m'importe peu, sache que si j'agis comme cela c'est que j'ai aussi mes raisons, enfin je vais y aller. Amusez-vous bien. Et n'oublie pas de faire une heure d'entrainement dans ta journée. »

- En plus d'être idiot, tu es inconscient et tu lui dis de ne pas oublier de faire son entrainement alors que toi tu n'es même pas capable de garder la situation sous contrôle. Tu es vraiment un bel imbécile. -

Rei ne ressentait plus de la colère envers Kyu Shord, il était blasé de se retrouver face à un tel enfant. Pour lui ce jeune homme immature n'avait aucun sens des responsabilités et était prétentieux. Il ne valait pas la peine se disait-il. La prochaine fois que les deux hommes se retrouveraient, l'un serait devenu Chuunin tandis que l'autre en serait resté au stade de Genin. Il était tout simplement impossible aux yeux du Samui que son homologue puisse gérer des responsabilités, alors qu'il semblait déjà dépassé par celles qui l'incombaient. De plus s'il avait pris la liberté de lui dire cela, ce n'était pas à cause du rang de son clan ou même de sa famille, mais tout simplement parce qu'il avait impliqué la jeune Kaguya. Il faisait cela non pas pour Shord, mais pour son amie. Et il se fit la promesse de bien faire comprendre ses erreurs si jamais une telle situation venait à se représenter.

Nectus partit alors et une voix retentit du haut de la murette qui le bordait. L'enfant qui parla n'était autre que le cadet de la jeune femme, le frère dont elle était la plus proche. Il sauta alors sur la soeur et la fratrie tomba sur le sol, puis il se présenta sous le surnom de Tei', invitant le jeune homme à faire de même.

« Bonjour Tei', je suis Rei. Quel âge as-tu ? Tu viens chercher Nectus avec nous ? Si ta sœur est d'accord pour que je vienne bien évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 25 Mai 2013 - 20:21

>- Fiche de Tei' si besoin -<
Trop facile, là Shord rêvait tout bonnement, pas question qu’il s’esquive, je comptais bien protester, mais Tei contrariait encore une fois mes intentions envers le Kyu pour répondre à Rei…

=| -Ah t’es le Samui. Ca ! –montre 4 doigts en guise d’âge- Coolllll et après on ira au parc !! Lui c’est Shord ! –pointe le désigné du doigt- Mais il est plus cool quand il est pas aussi sérieux…. N’empêche il fait des cachoteries à Oma –maman- avec Opa -papa-… -là il murmure en se penchant ver Rei- Il donne des bouteilles bizarres à Opa…

Mais bien sûr, il pouvait toujours rêver celui-là et accessoirement éviter de parler de « Samui » ici, ni le dire comme ça, puis c’était quoi cette histoire avec Shord ? Il le connaissait ? Enfin, ça ne me surprenait même plus venant de Tei’ il était toujours à mettre son nez partout… N’écoutant plus et laissant les deux à leur présentation après une esquive j’attrapais le grand blondinet par la manche pour lui grogner dessus, pour changer quoi…

=| - Personne part ! Enfin si, on part TOUS chercher Nectus. Je compte bien savoir comment tu as acheté mon père Shord, mais avant… Pourquoi diable tu as été chanté cette histoire de sembons… Baka…

Plus fort que moi je lui mettais un coup avec ma bouille de gamine contrariée, j’avais l’air intelligente moi maintenant, je serais charrié à vie par Rei pour ça… De là commençait un débat infernal, à savoir où était parti Nectus, bien sûr Tei’ le savait, mais non il n’allait pas simplement me le dire… Non monsieur faisait caprice et chantage, quand je grognais, il savait me radoucir avec talent…

=| -Si on va au parc jouer après je te le dis, toute façon tu m’amènes pas, je vends tout à Oma…

Je ne préférais pas savoir ce qu’était le « tout » avec lui et s'il disait "vend" c'était qu'il allait vraiment gagner dessus en plus, donc exaspérée j’acceptais d’un hochement de tête forcée, ravi, le môme ouvrait la marche non pas sans oublier de dire que nous partions bien sûr…

=| -OPPPAAA, NI-CHAN M’AMENE PROMENER AVEC SHORD ET REI!!!

Cette voix, il m’avait bisé les tympans, mais au moins je n’allais pas être dérangée, je crois… Bah ça c’était de l’idée pour sortir… L’amener en balade… Je n’y avais pas pensé curieusement, mais très vite en le suivant, j’avais une légère sensation de me faire mener en bateau par le petit monstre…

=| -Au fait Rei, c’est lui le fameux petit frère qui m’avait fait m’infiltrer chez toi à cause de l’oiseau avec lequel il avait joué, je l’appelle pendant ses bêtises affectueusement baka-chan… Grace à lui que tu as la joie de me supporter maintenant !

Baka-chan, il me le rendait à la moindre occasion d’ailleurs, pour Rei, j’espérais bien qu’il est une envie de l’étrangler, non ? Non ? Non ?
Dommage… Comme par hasard on était où hein ? Hein ? Au parc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Su U
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptySam 25 Mai 2013 - 22:01

Le chien libre Aoji aussi et cela avec la permission de ses parents. Autant dire que idée que se fait Rei deviennent de plus en plus sans fondement. Enfin pour le moment il semble rester silencieux et sans montrer se qu'il ressent. Un peu vexer que ses deux là ne cherche pas plus loin en restant sur leur première idée j'avoue être un peu sur les nerfs, pourtant je ne peux pas lui en vouloir après tous. Il semble pas mal apprécier Aoji et c’est emporté en ne sachant pas la totalité de l’histoire et vue que rester sur sa position et un défaut que beaucoup d’hommes ont. Je préfère ne pas en prendre conte, enfin pour le moment. Malgré donc cette sorte de tape sur les mains que semble faire Rei à Shord alors qu’il ne semble pas avoir bien vraiment bien compris la situation –vue que tu mets l’inverse de ce qui se produit dans le Rp-. Enfin autant ignorer ses dires et laisser couler. Pour ma part étant pris entre Aoji et lui-même, je me sens un peu trop et donc prend le chemin du retour, ce que Aoji ne semble pas non plus vouloir, m’attrapant en me cogna sur la tête avec une bouteille.


Entre temps, l’un de ses petits frères semble vouloir venir. Montrant du doigt en donnant septain caractéristique de la personne avec son nom. Cette enfant semble vraiment rigollot, enfin surtout un vrais garnement qui doit surement donner de beaux fil à retordre à sa famille et notamment à Aoji. Un petit ricanement intérieur me calme un peu. Suite à une demande d’Aoji, visant à chercher son chien et à savoir comment cette histoire de Senbon a filé dans les oreilles de Rei je la regarde puis répond :

Ok je vais chercher ton chien, mais dans mon coin ne t’en fait pas pour ce genre de chose je n’ai besoin de personne. Pour ce que j’ai dits dans un sens, il voulait simplement savoir comment l’on s’est rencontré donc je lui ais raconter notre rencontre. Tous simplement.

Pui je lui chuchote à l’oreille :

Je ne lui ai pas raconté le reste.

Un petit sourire disant que se serais bien marrant de le dévoiler se dessine sur mon visage, mais interrompus par les dires du petit qui de toutes façon ne doit surement pas savoir grand-chose vue que c’est son propre père un haut gradé qui a tous préparé pour que ça ne se sache pas, puis même s’il le sait c’est simplement à lui qu’il pourra s’en prendre. Aoji occupé par son frère n’eut pas le temps encore de me répondre qu’elle doit déjà s’occuper de sa sœur. Un simple hochement positif qu’elle commence à hurler pour prévenir ses parents. Pour une famille sanguinaire c’est plutôt étonnant. A la suite elle présente donc à Rei la cause de leur rencontre qui semble n’être que le petit frère brailleur. Ne connaissant pas cette histoire elle éveilla ma curiosité, enfin une curiosité pas assez grande pour m’empêcher de quitter les lieux seul, pendant que ses trois-là discutèrent. C’est donc à la recherche de Nectus que je me mets à prendre la voie solitaire du traqueur de bête. Une chose que j’ai fait mainte et mainte fois, enfin dans la forêt et sur des animaux sauvages, mais bon ça reste un animal. Si Kyu le trouve avant ses Aoji il fera en sorte que son loup la voit affin de ne pas a avoir à revenir et donc les laisse se groupe tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyVen 7 Juin 2013 - 9:31

Tei répondant alors à la question du Samui en montrant son âge à l'aide de ses mains. Du haut de ses quatre ans le jeune Kaguya expliqua à Rei en lui murmurant à l'oreille qu'il avait vue son père et Shord faire des messes basses, le jeune homme passant également des bouteilles en toute discrétion au patriarche de la famille. Rei en déduisit que se devait être de l'alcool ou un élixir du même genre, puisqu'il ne voyait pas d'autre possibilité. Se pouvait également être des informations ou des armes, mais il doutait du fait que Shord soit capable d'une telle chose et portrait de vendeur d'alcool, selon-lui, correspondait mieux au profil du Kyu. De ce qu'il savait, les Kaguyas étaient un clan refermé, détestant les Samuis mais n'appréciant pas également la compagnie d'autres personnes que celle de leur clan. Tout comme pour Ao', son père devait échapper à ces codes. Pour les membres de ce clan, se devait être une tare familiale même si le Samui voyait ça sur un meilleur angle, celui d'une qualité. Mais Rei n'avait pas pour habitude de juger les gens sans s'être fait au préalable une idée bien précise de ce qu'ils ont à travers leurs actions et leurs dires. Même s'il comprit rapidement qu'il s'était trompé sur le compte de Shord. Alors qu'il pensait que le jeune homme était quelqu'un de responsable et d'ambitieux, il se retrouvait face à quelqu'un d'immature, de sot et d'égoïste. Et il attendait avec impatiente le jour où il pourrait faire comprendre ces valeurs au Kyu. Il n'attendait que la bonne occasion pour se faire.

Ao' renchérit sur les paroles de son petit frère en soulignant le fait qu'ils allaient tous participer à la recherche de son louveteau et s'énerva encore une fois sur Shord. Mais Tei ne semblait pas de cet avis et menaça de raconter la vérité à ses parents si sa soeur ne l'amenait pas au parc. Aoji' accepta sans broncher et expliqua à Rei que c'était Tei le propriétaire de l'oiseau à l'origine de leur rencontre. La jeune femme avait donc des points faibles et même si Rei s'en doutait déjà grâce aux dires de son amie, il en eut la confirmation. Les quatre Kirijins entreprirent alors le chemin vers le parc ou zone de jeu. Rei ne savait pas vraiment de quel lieu en particulier il était question, mais il savait que sans ninja de type sensoriels, ils auraient énormément de mal à retrouver Nectus. Cela pourrait donc mener à une longue recherche fastidieuse se finissant par un échec et le jeune homme n'avait pas envie de gaspiller son temps et son énergie à une quête comme celle-ci. D'autant plus qu'il pourrait récolter les informations qu'il souhaite en fournissant bien moins d'efforts et de temps, sauf s'il avait pour habitude de se réfugier dans un lieu précis, mais Aoji' en aurait déjà fait part aux membres de son groupe ou serait parti à la recherche de son loup.

Le temps était couvert mais assez clair pour qu'il ne pleuve pas. Malgré que ce soit l'automne, les pluies n'avaient pas encore été très abondantes et les ruelles étaient sèches. Commençant à fouler de leurs pieds le sol pavé, Shord interpella alors le trio. Il dit à la jeune femme qu'il préférait partir seul à la recherche du louveteau et lui raconta également les circonstances dans lesquels Rei avait eu connaissant de l'histoire des senbons. Puis quand il eut fini, il se pencha vers elle et lui chuchota quelques mots dans l'oreille, mots que Rei ne put clairement distinguer. Après qu'il soit parti, le trio reprit sa route en direction de l'aire de jeu. Pendant le trajet ils parlèrent de choses plus ou moins utiles, même si en réalité se fut surtout Aa' et son petit frère qui piaillièrent. Quand ils arrivèrent sur les lieux, Tei proposa à sa soeur de jouer avec lui et il fit de même pour le jeune homme les accompagnant. Celui-ci accepta et profita de l'occasion pour en apprendre plus sur Shord.

« Dis moi Tei, est-ce que ton père a déjà parlé de Shord ou de sa famille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] EmptyVen 7 Juin 2013 - 10:39


Bon, un bon point, Shord avait à peu près su tenir sa langue, si le Samui apprenait l’histoire de l’entrainement et sa suite hôpital et cambriolage du bureau kage, j’allais en prendre pour mon grade, mais vraiment quoi. L’autre point titillant, cette histoire de fesses d’hérisson… Et ma réputation alors ? Tout le monde s’en fou ?!!! Comment ça quelle réputation… Merde… Bref. Un autre point me dérangeait, comment en était-il venu à parler de moi étant donné que je n’étais pas là… ? Je n’étais pas sûre de vouloir savoir dans quelle conteste j’avais été évoqué, surtout que le « fesses d’hérisson » me hantait. Shord je te hais. Quelle tête d’endive celui-là franchement! Pour le coup j’étais en mauvaise posture avec l’autre rat de Tei’ dans les pattes, d’autant que soudainement je le voyais sacrément lorgner sur Rei et qui mieux que moi savait à quel point mon stupide frère n’avait pas sa langue dans sa poche et était surtout un sacré opportuniste. Pour le coup j’en oubliais Shord, déportant mon regard assassin sur mon frère, celui-ci même qui pourrait me vendre moi sa sœur pour une barre de chocolat… C’est beau l’amour fraternel côté frère ! Passons…

Toute la route j’occupais la conversation histoire de la maitriser totalement, direction le parc, Tei’ aux commandes et Rei en soutient, mais de moi ou du morveux ? Difficile à dire. Merveilleux, pour couronner le tout le montre voulait jouer à cache à cache et comme j’étais bénie des dieux, le trou trou légendaire de mon frère me désignait en loup… Je partais donc compter, tandis que les deux autres s’éloigner, mauvais pour moi, très mauvais, le Baka-chan était caché avec Rei, allait savoir justement ce qu’il allait lui raconter, justement, Rei ne perdait pas l’occasion tient voici, de son air de faux innocent, il vendait la mèche parfaitement conscient :

=| - Shord… ? C’est le coéquipier d’Ao’ avec Anabi et Shinichi sensei, il vient d’arriver à Kiri, il est souvent avec Ao’, même avant l’équipe, ils font que des conneries, en ce moment on le voit encore plus, parce que Opa est rentré avec lui et Ao’ une fois, il a hurlé dessus… Apparemment ils ont fait des bêtises en rentrant dans le bureau kage et Opa les a puni en tâche diverses, pour ça qu’Ao’ est rentrée à la maison sans avoir le droit de partir, ça c’cool tu vois. Au début Opa blairait pas Shord, mais il lui offre des bouteilles en douce de maman, du coup maintenant il marchande et il l’a à la bonne… Parce que maman tu vois elle elle rigole pas, à la maison c'est elle qui commande, tout le monde, vraiment... Enfin pour en revenir à l’enguelade, il a guelé , mais bon Opa a pas trop insisté, c’est Ao’ qui est stupide, elle a cru à la farce de Shord, mais c'était tellement gros tu vois et y a été comme une idiote… Opa demande souvent ce qu’il a fait pour qu’elle est le cerveau aussi ramolli.. C’est Oni-chan quoi… On l’aime quand même hein… Par contre moi tu vois je sais me servir du mien ! Si tu me donnes des bonbons ou des ryos pour m’en acheter, je te dis des trucs !Et je sais plein de trucs moi, vrai de vrai et ouais ! T’as vu c'était l'échantillon ça et moi je suis toujours avec Ao', maman me paye cinquante ryos la semaine pour rapporter tu vois, mais c'est Oma, elle a le prix d'ami !

Tei', plus connu dans la fratrie sous le nom de "Joe j'ai mis mon nez partout" ou "Joe la négoce chienne", en clair le rat sait tout, c'est impressionnant en même temps c'est son business... Ce gosse hors norme et intelligent fait la loi c'est pas nouveau, on sait pas d'où il sort celui-là. Sans scrupules, je vous le disais bien, en bas de l’arbre où ils s’étaient cachés, je n’avais entendu qu’un morceau et je rageais déjà, maudit Tei’ ! Stupide Baka-chan ! J’avais une de ses envies de l’empaler, mais ça passait aussitôt il me regardait avec son regard d’ange ses gros yeux ronds, il était trop fort pour moi ce gosse, je soupirais alors en regardant vers le sol, grave erreur, lui il n’avait pas perdu son temps, je prenais un truc, je ne sais trop quoi dans la face et le monstre s’enfuyait après un bond en courant… Jamais j’aurais de gosses, non jamais !

=| -AH AH BAKA-chan !!!! Si le loup il m’attrape pas il perd !!!!

Va mourir faux frère ! Au moins, il fallait que j’attrape le Samui que ça soit lui qui si colle, oui là il avait eu un charmant aperçu de ma belle et merveilleuse famille, le père ivrogne, le frère marchand de tapis à quatre ans déjà… Et moi… Il manquait plus que ma mère hystérique et mes sœurs allumeuses pour compléter le tableau, sans compter sur mes autres frères aussi tendre que le cadet ! N’était-elle pas belle ma vie … Pourtant là c’était plus le fait que Tei’ est vendu la mèche pour la tour Kage qui m’inquiétait… D’ailleurs je ne voyais pas pourquoi, après tout Rei n’était pas mon père ! ‘fin, ça devait être ses trois – quatre tête de plus que moi aussi… Les Samui, ça sait jeter un froid vous voyez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortons Aoji de chez ses parent[Aoji- Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-