N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] Empty
Message(#) Sujet: M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] EmptyVen 26 Avr 2013 - 2:01

JE TE SURPASSERAI

Une nuit dès plus sombre dans le village caché de la brume, Sora ne dormait pas comme à son habitude, mais cette fois-ci il ne se trouvait pas dans son lit. Il avait quelque chose de prévu de bien plus fou, quelque chose qu'il n'avait jamais osé faire par le passé. Lui qui était resté dans l'ombre de Michiki pendant tant d'années, sans jamais pouvoir montrer son talent au grand jour. Personne ne peut imaginer la frustration que notre protagoniste pouvait ressentir, son nom était inconnu, néanmoins depuis quelques temps le membre du Misuto avait décidé de changer la donne. Désormais il allait faire parler de lui et cela devait commencer par surpasser Michii, bien que cela relève d'un rêve utopique. Ainsi nous retrouvions notre nécromancien marchant parmi les rues du village de Kiri, il se dirigeait vers un lieu précis, le bureau du précédent manipulateur de cadavres. Il devait forcément avoir laissé quelques indices sur le Kinjutsu "Edo Tensei", cette technique si fabuleuse, le summum pour un nécromancien. Il fallait qu'il puisse la récupérer, cependant la tâche ne s'annonçait pas si facile que ça surtout avec un être vicieux comme le Schinda. Michiki était bien plus malin qu'il ne le laissait paraître, il avait forcément du mettre au point un stratagème diabolique pour pouvoir trouver une piste de l'Edo. Arrivant au pied de la maison, notre héros grimpa alors, brisa la fenêtre sans faire aucun bruits, du moins il essaya, il savait très bien que les minutes lui étaient comptées, d'autant plus que dans peu de temps des ninjas débouleraient de partout. La maison était sous "surveillance" chaque choses suspectes et le bruit des vitres brisées avaient du attirer l'attention. Sora se dirigeait alors vers le bureau du disparus, c'est surement là qu'il y trouverait le plus d'indices possibles. Quelque chose clochait déjà, tout était bien trop rangé, on sentait que le Misuto avait déjà du passer par là pour vérifier si il n'y avait rien de suspects, comme un enlèvement.

Sora se mit alors à chercher partout, maintenant qu'il y était autant se donner à fond. Il commença par regarder les tiroirs à la recherche d'une note ou d'un plan, mais rien. Puis s'attarda sur les murs, peut-être y avait-il un faux mur qui permettrait d'accéder à une autre pièce après tout Michiki était prêt à tout pour garder son secret. Mais une fois de plus ce fut un échec. Cependant un espoir jaillit dans la tête de notre héros, peut-être avait-il placé un fuinjutsu contre le mur? Le membre du Misuto mit donc sa main au mur et sonda celui-ci à la recherche d'un quelconque sceau, mais rien une fois de plus. Cela commençait à faire beaucoup d'échecs et le temps était compté pour notre protagoniste qui n'allait pas devoir tarder à déguerpir. S'attardant quelques instants sur les livres présent dans le bureau, l'un deux retint l'attention de Sora, il n'était pas comme les autres "La beauté de la vie". Qu'est-ce qu'un nécromancien pouvait foutre avec un livre pareil, c'était du grand n'importe quoi. Notre héros décida de prendre le livre avec lui avant de partir, les ninjas arrivaient et il pouvait les sentir, ils n'étaient plus très loin. Sautant par la fenêtre à une vitesse folle il rentra à sa demeure, personne ne l'avait suivis du moins il l'espérait, car sinon il aurait surement un gros problème. Mais aucun signes à l'horizon, la voie était donc libre. Ainsi le nécromancien allait pouvoir se concentrer sur sa trouvaille, qu'est-ce qu'un livre comme ça pouvait cacher. Après tout, la beauté de la vie n'avait aucune importance pour un manipulateur de cadavres et encore moins pour Michiki qui n'était vraiment pas de ce genre là. Le Masaru était en pleine réflexion, ouvrant le livre, il y chercha une note, mais rien. C'est alors qu'un bout de papier glissa le long du livre et tomba sur les pieds de notre homme, il n'en revenait pas. L'attrapant il le lu alors:
- Rends toi dans la demeure des morts ...

La demeure des morts? Sora réfléchit quelques instants, il était en pleine réflexion quant il comprit enfin. Il s'agissait du cimetière de Kiri, il allait donc devoir s'y rendre en pleine nuit, cela lui rappellerait des souvenirs, lui qui aimait bien s'y rendre par le passé, non pas pour voir les tombes, mais plutôt voir les nouvelles arrivées de cadavres. C'était ça être un nécromancie, c'était savoir rester un businessman même devant la mort et oui tout cela était la vie. D'un bond Sora quitta donc sa demeure, claquant la porte il était prêt à partir à la chasse, quitte à se frotter à des ninjas redoutables, il fallait qu'il y arrive.


Dernière édition par Masaru Sora le Ven 26 Avr 2013 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] Empty
Message(#) Sujet: Re: M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I] EmptyVen 26 Avr 2013 - 2:02

LE CIMETIÈRE

Sora marchait dans les ruelles sombres de Kiri, ses pas étaient légers et ne faisaient aucun bruits, ce qui était parfait pour ne réveiller aucun soupçons. Le silence était tel qu'on pouvait entendre une mouche voler, notre protagoniste scrutait l'horizon prêt à se cacher à l'approche de n'importe quel ninja. Le membre du Misuto était légèrement déboussolé, il se demandait bien ce qu'il allait pouvoir trouver dans ce cimetière, encore un mot? Un lieu précis? Il ne pouvait encore le savoir, cependant la question lui trottait dans la tête. Et ne pas savoir bouffait notre protagoniste d'une certaine manière. Avançant dans l'obscurité il n'était plus très loin du cimetière, bien que celui-ci soit complètement reculé du village, peut-être que la brume sanglante avait peur de ses propres morts? Ou plutôt de celui qui pourrait les déterrer. Et puis il y avait quelque chose de louche avec la disparition de Michiki, comment un ninja aussi extraordinaire avait pu disparaître alors qu'il était à son apogée ? Ce n'était pas normal, il y avait quelque chose qui ne collait pas et notre héros allait le découvrir par tout ses moyens. La lune quant à elle était belle en cette soirée, elle resplendissait de milles feux, c'était rare de l'apercevoir dans le village de Kiri, la brume avait don de tout couvrir et tout dissimuler, tout comme les cadavres et les secrets. Sora savait que Michiki ne pouvait être partit du jour au lendemain sans une bonne raison, il devait rechercher quelque chose, mais quoi? Une technique plus puissante? Non cela ne lui ressemblait pas, le cerveau du membre du Misuto ne cessait de se poser tout un tas de questions, en fait c'était un peu ça le Masaru. Il n'arrivait jamais à avoir l'esprit tranquille, il avait toujours ce regard pensif, toujours déconnecté du monde à chercher une solution à ses problèmes, beaucoup de personnes lui faisaient remarquer d'ailleurs qu'il avait cet air perdus. Mais cela ne lui déplaisait pas, il était comme ça et le resterait, c'était certes le bordel dans son crâne, mais au moins il s'y retrouvait dans son bordel.

Arrivant ainsi au cimetière, l'ambiance était pesante, mais plaisait parfaitement pour notre nécromancien. C'était le paradis pour lui, des tombes et des corps de partout, de l'humidité dans l'air, l'odeur de la mort dans les environs, c'était parfait. Tout d'abord il fallait vérifier qu'il n'y avait personne, scrutant les environs, il n'entendait aucun bruits et le lieu avait l'air bien vide. Parfait. Désormais il pouvait commencer sa recherche, cependant par où débuter? Michiki était tout de même malin, il ne devait pas avoir laissé un indice trop évident. Scrutant les tombes pour commencer Sora se rendait compte qu'au final Kiri subissait beaucoup de pertes, notamment lors de la dernière guerre. Mais après tout le malheur des uns faisait le bonheur des autres et c'était le cas pour notre protagoniste qui désormais se retrouvait avec plus de cobayes qu'il n'aurait pus espérer. Scrutant alors chaque tombes, il cherchait comme une inscription, un indice laissé sur l'un d'ele, mais il y avait rien à faire, il n'y avait rien une fois de plus. Quoi que il y avait peut-être un espoir en cherchant dans la famille de Michiki, peut-être près du tombeau de ses ancêtres qui sait. Se dirigeant vers le lieu, notre protagoniste n'y croyait plus vraiment c'était comme cherché une aiguille dans une botte de foin. Au bout de quelques instants il arriva au tombeau, il était splendide et des gravures y étaient inscrites pour la famille. Mais une fois de plus, rien concernant l'Edo Tensei. Soufflant alors, complètement agacé, notre héros se reposa sur une statue non loin de là. Regardant au loin, il cherchait un indice, un signe, un miracle? Soudain en se levant de la statue, il se mit à la scruter, il y avait quelque chose d'étrange. Elle était en total paradoxe avec le cimetière, en effet il s'agissait d'un ange en train de prier avec de grandes ailes, ce n'était pas dès plus logique. Il y avait quelque chose là ! Mettant un énorme coup de poing dedans, Sora brisa une partie de celle-ci, regardant à l'intérieur il remarqua une note qu'il s'empressa de prendre et de lire:
- "Seul un nécromancien digne de ce nom aurait pu comprendre la supercherie. J'ignore qui lira ses lignes mais s'il en est arrivé là c'est déjà pas mal et je suppose que tu es digne de connaître l'un de mes secrets. En fait, je suis une femme. Plus sérieusement si tu as cherché mes rouleaux pour t'emparer de ma collection de cadavres, oublie ça ils sont avec moi. En revanche si l'Edo Tenseï est l'objet de ta quête, rend toi dans la forêt de la Brume en suivant le ruisseau qui part des portes du village. Tu finiras par tomber sur un cabanon où tu trouveras la suite des instructions"

Toujours un peu d'humour ce Michiki, même dans un moment tragique de la sorte. Ainsi les rouleaux étaient avec lui, bon au moins il avait été prévoyant. Néanmoins la suite sur l'Edo Tensei concernait tout particulièrement notre jeune nécromancien. Ainsi il allait devoir se rendre dans la forêt de la brume pour connaître la suite des indications, pour cela il allait devoir remonter un ruisseau, ruisseau qu'il connaissait car non loin de son laboratoire, c'était donc parfait. Sourire aux lèvres, Sora quitta les lieux, la chasse aux indices continuait !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

M'as-tu laissé un indice Michiki ? [KINJUTSU - PARTIE I]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-