N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyMer 17 Avr 2013 - 21:14

Les Inquisiteurs… une ancienne dénomination utilisée autrefois par l'ambassadrice initiale du Misuto : Jisetsu Gabushi. Cette expression désignait les touts premiers membres de l'unité spéciale de Kiri. Des membres de choix, au vu de la ribambelle de soldats présents sur le village, et n'attendant qu'un ordre pour se voir doté d'une fonction au sein de la cité. Même pour Yoru, il s'agissait encore de prédécesseurs : il avait porté le masque d'Oni alors que Gabushi avait déserté. Mieux encore, Oni avait été jusqu'à retrouver, dans les locaux de l'An'tei la protagoniste de l'unité dans laquelle il évoluait maintenant. Aux dernières nouvelles, elle avait été amené aux côtés d'autres fanatiques de l'An'tei dans le fameux ergastule de Suna. Depuis, de l'eau avait coulé sous les ponts. Le Misuto n'était plus la même unité qu'avant. Elle était plus complexe, plus organisée, plus puissante encore. Elle avait connu de grands noms, agi dans l'ombre maintes fois.

Mais ce temps de vie dans l'ombre était révolu. Les ténèbres devaient sortir de la pénombre pour s'en prendre à la lumière, fausse, illusoire, et ravageuse. Avec la disparition de Makka, le Ryûzoji était bien placé pour déterminer l'avenir du monde qu'il avait désiré protéger aux côtés de Kenji et d'On'. Désormais, le côté géopolitique prendrait le dessus sur l'aspect idéalité. Les villages se heurteraient avec plus d'ampleur qu'auparavant, l'épine que représentait la Gogyou de Feu et ses partisans retirée du pied de l'humanité. Et pour faire face à ce nouveau conflit, le Misuto avait besoin de souplesse. Il fallait que l'unité spéciale s'adapte, mue comme un serpent. Et pour réaliser cette mue, Yoru prendrait directement l'initiative. Avec Michiki porté disparu officiellement — bien qu'officieusement il avait exprimé personnellement son souhait de puissance à son supérieur direct — le Misuto devait comporter un nouveau chef. Face au départ du Shinda, le Lutin Fou avait exprimé un cocktail explosif de sentiments. A la fois de la déception, de la rage, envers le geste soudain de Mogura. Ces sentiments négatifs n'eurent d'autres effets que de catalyser une petite Folie, un substrat de la vaste et gargantuesque démence qui sommeillait dans l'esprit du blondin. Toutefois, face à ce désir ardent de gagner en puissance pour le bien de Kiri, il avait éprouvé également une grande admiration, et un sentiment de fierté : ce traitre restait Kirijin malgré tout.

A force d'enchainer les départs, et les chefs, Yoru avait donc décidé de reprendre personnellement les rennes du Misuto. Il y aurait bien entendu un intermède entre l'unité spéciale et le Sandaime Mizukage, cependant, le leader du groupe n'était autre que l'ancien Oni. Et afin de marquer le coup, le boutefeu avait besoin de soutien, d'appui au sein de l'unité. Il avait des noms en tête, et les avait convoqué derechef dans son ancien bureau, qui lui revenait de droit à présent. Le masque de l'Ogre était remis sur la table, comme le signe d'un retour en puissance. Sandaime Mizukage et Oni sonnaient ensemble avec tyrannie. Ainsi, en fin de matinée, le Ryûzoji put amener dans son bureau deux ninjas. Le premier était connu du Borgne, puisqu'il n'était autre que son élève : Gekei Akishi. L'autre était connu de Yoru simplement par réputation, et répondait au nom de Samui Kyôji. Lorsque les deux shinobis masqués entrèrent dans le bureau d'Oni, ce dernier brisa le silence, d'un simple laïus.

✗ Entrez, Hyōzan, Doujiru. Nous avons à parler.
Face au Fou Borgne, se tenait la nouvelle génération d'Inquisiteurs. Une nouvelle dynastie qui symboliserait le souhait du Fou, celui de rendre Kiri toujours plus puissante face à la menace que représentait le Grand Continent. Et effectivement, comme l'avait annoncé le baroudeur de Kiri, les trois hommes avaient beaucoup à parler. Le manieur de marbre aqueux était moins affecté que le lycanthrope par les paroles de leur supérieur, toutefois, tout deux restaient essentiels dans le projet qu'envisageait l'homme au masque démoniaque. Chacun allait devoir avoir la force nécessaire pour porter une mission aux allures de lourd fardeau. Un poids nécessaire, un sacrifice destiné au bien de chacun dans les terres brumeuses de Kiri…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyMer 17 Avr 2013 - 21:57

C'EST DANS LE SILENCE QUE TOUT SE PASSE

La guerre était désormais finie. Son souffle ardent avait frappé l'effectif du village caché de la brume malheureusement, mais Kiri restait debout et le resterait. Tellement de choses avait changé depuis le temps, le village n'était plus vraiment soit-même. Cependant les piliers restaient présents à l'appel, c'était le plus important et aucun d'eux ne devaient flancher pour le bien tous. Akishi était donc dans sa chambre le regard perdus par la fenêtre. Fumant sa cigarette, il voyait celle-ci partir en fumée, son corps était encore douloureux des combats qu'ils avaient du faire lors de l’affrontement. Surtout celui contre l'invocateur de loup, il avait tout donné pour pouvoir le vaincre et c'était surement ce qui l'avait sauvé. Il avait prit les rennes de son groupe et avait mener à bien la bataille, sur ce coup là on pouvait dire qu'il avait été d'une aide précieuse. Le Gekei était donc là attendant la venue d'un Jonin, il l'avait entendu au loin, ses pas résonnaient dans tout Kiri et rien n'échappait à l'oreille précise de notre protagoniste. Le zoomorphe l'entendait monter l'escalier, puis il put percevoir son souffle qui était dès plus fort et désagréable pour l’ouïe, autant dire qu'il ne devait pas faire souvent du sport celui-là. Son endurance était tellement limitée, il ne méritait même pas son grade, ce qui fit sourire notre héros, toujours positionné à sa fenêtre, la main en dessous du menton, observant le soleil se lever au loin. Jetant sa clope alors à une bonne distance grâce à une petite technique acquise au fil du temps, il entendu frapper à la porte. Il était là. Akishi se dirigea ainsi vers l'entrée, le pas lent, il ne savait pas ce qu'on pouvait lui vouloir après tout ce temps, lui qui avait tant changé. Cet homme avait encore pris en muscle, ça en devenait incroyable, il devenait de plus en plus une vrai masse. L'homme se présenta ainsi au Gekei lui donnant un papier, sans perdre de temps le loup l'ouvrit. Il n'y avait presque rien, si ce n'est un lieu de rendez-vous précis et la signature de Yoru, son senseï, inscrite en dessous. Cela devait être important, il n'y avait pas une minute à perdre.

Attrapant quelques affaires Akishi s’apprêtait en vitesse, il savait très bien que son mentor détestait attendre, tout comme l'élève lui même, lui qui était tant impatient. Si le temps était limité, le Gekei allait alors utilisé son don animal pour pouvoir se transformer et ainsi se mouvoir de manière plus rapide, de façon à être à l'heure. Il était important pour lui d'être ponctuelle, surtout en ces temps. Le zoomorphe avait apprit sous peu la disparition d'un homme qu'il avait apprécié, Schinda Michiki. Ce ninja avait fait énormément pour notre loup qui avait tant apprit à ses cotés, notamment le fait d'avoir confiance en soit. Néanmoins Kiri ne tombait pas non plus, un pilier s'en était allé, certes, mais l'architecture ne tombait et ne flanchait pas. Le village de la brume allait redorer son blason comme il l'avait fait par le passé. Et Akishi allait en être un acteur, il était loin le temps où il n'était qu'un spectateur. Désormais il avait prit en puissance ce qui lui avait permit d'être passé Jounin à son retour de la guerre. Une nouvelle fonction qui apportait son lot de responsabilités, notamment celui des missions plus importantes et de transmettre un savoir à des élèves. Mais pour le moment notre protagoniste n'avait pas encore réfléchi à avoir des apprentis, il n'était pas totalement prêt, pas avec sa santé mental actuel qui n'était pas parfaite. Celle il avait le contrôle de lui même et s'entendait bien avec son autre lui, mais il savait qu'à tout moment il pouvait sombrer. Et pour la sécurité du village il ne le désirait pas, il ne savait pas d'ailleurs comment les dirigeants avaient pus le promouvoir avec le danger qu'il représentait. Néanmoins on ne crache pas sur la soupe. Ainsi au bout de quelques minutes de course il arriva enfin, reprenant sa forme humaine, il attendit quelques minutes, jusqu'à qu'un autre homme arrive. Il ne l'avait jamais vus. Puis Yoru vint à eux en prononçant quelques mots. Une sorte de surnom, un nouveau code, désormais Akishi se nommait Doujiru. Mais pourquoi? Que se passait-il?
- Doujiru? Je ne comprends pas ?

En fait, le Gekei essayait de comprendre ce qu'il se passait, néanmoins il avait une petite idée. Il se trouvait actuellement dans le QG du Misuto, un lieu qu'il avait tant voulu visiter et approcher par le passé. Et désormais ce rêve avait l'air à porter de main, tout avait l'air si accessible, maintenant les choses changeaient et Akishi faisait partit de ce changement. C'était une bonne chose pour lui, cela le ferait certainement murir, lui et son caractère si impulsif. Néanmoins il n'en restait pas moins une arme au service du village caché de la brume, une arme prête à frapper. Le chasseur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyMer 17 Avr 2013 - 22:29

La guerre était finie. Une victoire qui allait resté dans les annales. Après tout ce n'était pas tout les jours que l'on pouvait voir les villages s'alliaient pour une seule et unique cause. Makka était tombée, tout comme ses partisans. Un mal exterminé. La paix pouvait à présent s'installer, du moins pour quelques temps. Un autre taré allait bien faire son apparition, c'était toujours pareil. Ou alors maintenant que chaque village était rentré de son côté, il y allait avoir de nouvelles tensions. Allez savoir, la politique vous savez c'était compliqué. En tout cas, il n'y avait pas eu de nouveaux incidents depuis notre retour de Hai no Kuni. Certes on était rentré il y avait peu de temps, un malheur était vite arrivé. On avait déjà connu ça dans le passé.
Lors de mon combat face à Tama & Kohana, je m'en étais sorti avec aucunes blessures. Mais ensuite, je dus retenir quelques partisans ennemis. J'avais donc de nombreuses entailles, quelques plaies. Mais mes dons de Médecin me permirent de vite me remettre. Ainsi, j'étais déjà sur pied. Près à partir en mission, à combattre. Cette guerre m'avait redonné du punch. J'étais à fond, excité. Je n'attendais plus que les hautes instances de Kiri pour recevoir des missions digne de ce nom. Beaucoup de ninjas avait péri durant cet affrontement. Des Kirijins. Des frères d'armes, des amis. Shinda Michiki avait disparu. Était-il vivant ? Est-ce qu'il s'était fait tuer à la guerre, ou est-ce qu'il avait tout simplement pris sa retraite ? Allez savoir, ce nécromancien était imprévisible. Mais en tout cas, il n'était plus là. Un pilier de Kiri s'en était allé. Mais de nouveaux étaient arrivés. Quelques Chônins étaient passés Jônins à la fin de la Guerre. Ils le méritaient tous. Ces ninjas étaient la nouvelle génération de Kiri. J'en faisais parti, même si j'avais rejoins les rangs des Jônins avant. Les choses allaient bouger. Le Régent était officiellement devenu Mizukage. Shinichi n'occupait plus ce poste. Et le Ryuzôji n'allait pas nous laisser nous reposer. Pas de repos pour le guerrier comme l'on dit.

Comme je l'avais pensé, je reçu une lettre me convoquant au bureau du nouveau dirigeant de Kiri. Cela devait être important, puisque nous n'étions que deux personnes convoquées. Un Jônin fraîchement promu, un Gekei, et moi-même. Il me semblait avoir croiser ce Gekei a de nombreuses reprises. Depuis Pô, j'avais un grande admiration pour les ninjas de ce clan qui était parfois mis à l'écart de part leurs différences physiques. Si je me rappelais bien, il avait le pouvoir du Loup. J'avais hâte de travailler avec lui, c'était surement pour cela que le Mizukage nous convoqué. J'étais d'ailleurs étonné. Je n'avais encore jamais rencontré l'ex-Régent directement. Ma réputation était-elle arrivée à ses oreilles ?
Après avoir rempli mon ventre, je me mis en route pour le lieu du rendez-vous. Je ne voulais pas perdre de temps. J'étais tout le temps à l'heure, je n'allais pas dérogé à mon habitude. En plus, cela donnerait une mauvaise impression de moi au Gekei mais aussi au Mizukage. Alors il valait mieux être à l'heure.

Il ne me fallut qu'une demi-dizaine de minutes pour rejoindre l'endroit. Ce n'était pas très loin de là où j'habitais. Le Gekei était déjà là. Il n'était pas tellement bavard, mais il fallait dire que le Lutin Fou ne nous avait pas laissé le temps de faire connaissance. A peine nous étions tous là qu'il engagea la discussion. Un détail me choquait. Il m'avait appelé Hyōzan ? Wait, il m'avait confondu avec un autre ou quoi ? La honte...Je n'étais pas le ninja qu'il voulait, apparemment. Ou alors, il m'avait donné un surnom. Après tout ce sobriquet voulait dire "Iceberg" ce qui me convenait parfaitement. Un nom de code ? Possible. Je savais qu'on en utilisait au sein du Misuto. J'avais eu vent de cette organisation grâce à Pô qui avait voulu me recruter. Et je savais que Michiki en était leader mais puisqu'il avait déserté cette place était vacante.

« Salut Yoru. Tu m'as appelé Hyōzan, et Akishi Doujiru, ce sont des noms de code ? Pourquoi sommes-nous ici ? Est-ce que ça a un lien avec la disparition de Michiki ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 12:01

À présent, le troisième Mizukage de Kirigakure no satô avait dans son bureau deux éléments prometteurs du village. Dès leur entrée, l'ombre de l'obscurité de la pièce formait un masque à leurs mesures, signe de leur future adhésion au Misuto. Le premier obéissait quasiment en tant que membre du Misuto. Il répondait au nom de Kyôji. Il avait quelques traits propres au clan Kaguya, qui pourtant était la propriété du clan des manipulateurs de glace : les Samui. Une chevelure glaciale, de teinte platinée, avec des reflets azurins. Le second était le Loup de Kiri, lui aussi doté d'une crinière opalescente, mais avec un air plus sauvage, plus fauve que son homologue à l'air polaire. Qu'importe leurs personnalités respectives, chacun aujourd'hui allait recevoir un nouveau rôle à porter sur la scène nationale. Leurs scripts allaient être réécrits pour le bien du grand théâtre sanglant et auguste de Chigiri. Leur mission ? Traquer, capturer, éliminer. Les acteurs du Misuto n'ont pour but que de spécialiser dans un domaine de protection du village, pour écarter de la scène autant de nuisibles que possible. La vermine n'avait pas sa place au sein du Brouillard. Elle devait être éliminée, soit retirée, soit occise. Les gardes côtes, les sentinelles frontalières ainsi que d'autres employés de Mizu no kuni, avaient pour but d'écarter la menace en premier lieu. Un premier rempart contre les envahisseurs, mandaté par le Daimyô. Mais si jamais une menace plus grande, comme des Nukenin, ou des ninjas hostiles venant d'autres villages, tentaient de porter atteinte à la pérennité de la cité, alors venait ensuite le second rempart : le Misuto. De par leur expérience passée du combat, de la bataille et des horreurs belliqueuses, Akishi et Kyôji étaient devenus plus solides. Leur robustesse, requise à ce poste, n'était plus à mettre en cause. Yoru avait entièrement confiance envers ce duo de Kirijins.
✗ Ces noms sont les vôtres désormais. Je ne vous demande pas de changer d'identité totalement, ne vous inquiétez pas. Toutefois, il s'agit à présent de vos noms de code. Samui Kyôji, Gekei Akishi, si aujourd'hui je vous ai convoqué ici, c'est pour vous intégrer dans le Misuto. En tant que Sandaime Mizukage, j'ai pris la décision de prendre les commandes du Misuto. Comme certains ont pu le savoir, le traître Shinda Michiki, nom de code Mogura au sein du Misuto, a décidé de se séparer de la juridiction de notre cité. J'ai donc décidé de prendre à ma charge personnelle les rennes de l'unité qu'autrefois je commandais.
Le Borgne désirait dorénavant minimiser les risques, en étant directement au contact de son unité spéciale. À deux reprises exactement, il avait mis à sa place vacante de leader de l'organisation deux autres Kirijins. L'un était son élève, l'autre le disciple de ce même élève. Gekei Pô et Shinda Michiki représentaient d'excellents candidats pour ce travail. Ils avaient chacun marqué le village de leurs actes, tant que sur le terrain que sur place. Essentiellement à la guerre contre la Nue, Yoru se souvenait des deux protagonistes du Misuto. De vaillants soldats, qui tant dans la défaite que la victoire, tenaient bons. Mais le passé était le passé, et maintenant que ces deux francs-tireurs avaient disparu de la circulation, il fallait faire les choses tout seul comme un grand. Pour faire, le Mizukage espérait bien entendu compter sur le potentiel des jeunes de la Brume.
✗ Autrefois, ce fut dans ces mêmes locaux que Jisetsu Gabushi, première chef de l'unité, nomma deux membres pour qu'ils rejoignent l'unité spéciale Misuto. Il s'agissait de Samui Hiroyuki, et de Jisetsu Sei. Ils étaient les premiers Inquisiteurs, les membres originels de l'unité. Aujourd'hui, le temps est passé, et ces trois ont disparu, tout comme ceux que j'avais mis à la tête de l'organisation. Le temps est venu pour que de nouveaux éléments intègrent la section. Vous deux, à travers les noms de code que je vous ai attribués dès votre venue ici, représentaient la nouvelle génération d'Inquisiteurs. Vous êtes les nouveaux Inquisiteurs. Dorénavant, vous ferez partie de la division Tsume. Vous serez la griffe du Misuto, celle qui poursuit la proie, et la capture d'une lacération. Kyôji, avec tes capacités sensorielles, tu es le plus apte à prendre le commandement de cette division. Quant à toi Akishi, tu seras sous les ordres de Kyôji. Par ailleurs, au vu de tes récents efforts pour le village, je te nomme directement Jônin. Doujiru, Hyōzan, tâchez d'être fiers, et dignes de vos nouvelles fonctions. Le Misuto va bientôt se réveiller, et je compte sur votre présence pour contribuer à cet éveil.
Il ouvrit par la suite un tiroir de son bureau, et en fit sortir deux masques, faits sur mesure pour les deux nouveaux Inquisiteurs. Il s'agissait de la marque du Misuto : chacun symbolisait maintenant une facette de l'univers de l'assassinat. Ils ne leur manquaient plus dorénavant que la toge obscure de l'unité pour être pleinement en mesure de repousser les Envahisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 16:12

C'EST DANS LE SILENCE QUE TOUT SE PASSE

Le silence avait été brisé par les deux paroles des individus. Le chef quant à lui avait écouté leur dire et ce n'était pas fait prié pour répondre. Très vite il leur expliqua que les deux mots, Hyozan et Doujiru correspondaient désormais à leur noms de codes. Et qui dit nom de codes, dit unité spéciale. C'était parfait. Continuant son discours il confirma désormais la présence de Akishi et Kyoji au sein de l'unité spéciale du Misuto. Puis il leur parla de la disparation de Schinda Michiki ancien chef du Misuto, au nom de code de Mogura. Tiens le Gekei n'aurait jamais pensé que celui-ci faisait partit d'une unité spéciale, tant mieux après tout cela signifiait qu'il avait su se faire discret. Comme on dit il faut toujours se méfier de l'eau qui dort ! Mais pourquoi avoir quitté le village caché de la brume? Le zoomorphe aurait aimé lui demander en personne cependant il a disparus et aucunes traces de lui n'a été retrouvé. Peut-être qu'un jour le loup ferait tout pour le retrouver. Ainsi notre jeune membre du misuto écoutait toujours les paroles de son chef, il constatait que désormais son mentor était Sandaime ainsi que chef du Misuto cela allait être intense pour lui. Néanmoins ce n'était pas dès plus important, c'est ainsi que le Gekei commençait à comprendre que désormais tout changeait pour lui. Il n'était plus un simple shinobi lambda qui pouvait se balader dans tout le village comme il le désirait. Non désormais il était un membre d'une unité spéciale et allait devoir se cacher et être le plus discret qu'il soit, d'autant plus qu'à partir de maintenant l'échec ne lui était pas permis. Regardant son nouvel coéquipier Akishi se demandait quel était sa puissance, après tout il n'était pas senseur pour pouvoir juger sa puissance. Peu importe, Yoru ne l'avait surement pas choisi pour rien, après tout il savait de quoi était capable ses ninjas.

C'est alors que le Mizukage reprit son discours, en effet il était en train d'expliquer en quoi consistait désormais leur rôle et avant tout dans quelle unité spéciale ils avaient été affecté. Tsume, la griffe correspondant à la section traque. Cela correspondait parfaitement à notre protagoniste qui était un expert en la matière, après tout, qui pouvait être meilleur chasseur qu'un loup? Sourire aux coins de la lèvre c'est alors que notre protagoniste prit le masque le chef du village venait de lui tendre. C'était parfait, il était officiellement un membre de l'unité spéciale, le Misuto. Un rêve de gosse qui venait de se réaliser pour son plus grand plaisir, c'était incroyable. Comme son nouveau coéquipier, on pouvait comprendre très vite que le masque représentait à peu près la personnalité du membre. En effet, celui de Akishi avait des pointes au dessus de la tête, comme des oreilles de loup et une légère trace de sang au coin de la bouche. Il était juste parfait, comme le jeune homme avait rêvé d'en avoir un. On pouvait comprendre facilement qu'il était heureux, il avait attendu un tel moment toute sa vie. Mettant ainsi le masque sur son visage il était prêt à servir son Mizukage, ainsi il se permit de répondre à son chef, ce qui semblait logique après toutes ces belles paroles:
- Je suis prêt à vous servir et mettre à bien mon talent pour aider cette unité.

En bref le Gekei faisait comprendre à son mentor que celui-ci pouvait lui faire confiance. Le Samui n'allait pas tarder non plus à réagir, après tout lui aussi venait de recevoir son masque et en plus il passait chef de l'unité. Akishi allait devoir être sous ses ordres, ce qui s'annonçait compliqué, mais bon. Ce n'était pas un problème, tant que le Gekei avait tout de même sa part de liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 21:08

Une atmosphère glaciale. Le nouveau Mizukage était particulier. Borgne, assez baraqué, des cheveux d'une couleur particulière. Pour certain, il pouvait inspiré la peur. Si je n'étais pas moi-même Jônin, je me chierais surement dessus d'être en face d'un type comme lui. Quoique, même mon rang ne me donnait aucun pouvoir face à lui. J'étais sûr que si je devais combattre contre lui, je finirais étaler au sol et dans tout le reste de la pièce avec. D'ailleurs, il n'y alla pas par quatre chemins pour nous expliquer la raison de ce rendez-vous. Hyôzan allait être mon nouveau nom à présent. Un sobriquet que j'utiliserais lorsque je serais en mission pour le Misuto. Une organisation secrète de Kiri. Mes suspicions se confirmaient. Michiki en était à la tête, et maintenant qu'il n'était plus là la place était libre. Enfin, elle ne le resta pas longtemps. Et apparemment Yoru n'allait pas y aller de main morte. Il comptait bien révolutionner le Misuto en y ajoutant de nouveaux membres, et nous en faisions parti. Le Gekei et moi-même. En revanche, je restais bouche bée lorsque que le dirigeant aborda le sujet du nécromant. Traître ?! Michiki n'était pas porté disparu depuis la guerre, mais avait tout simplement laissé son village derrière lui ? Pas possible...Je le considérais comme un grand frère. Qu'avait-il bien pu lui arriver pour qu'il trahisse Kiri ? En faisant cela, il devait savoir les conséquences qui en découleraient. Il deviendrait ennemi du village, et sera recherché, traqué, puis tué. Un destin tragique pour un ninja comme lui.
Le Lutin reprit donc de plus belle en nous expliquant ses réelles intentions. Il nous parla de la création du Misuto, et plus précisément des Inquisiteurs qui étaient les premiers membres de cette unité spéciale. J'en connaissais un, le Samui. Il avait fait la fierté du clan pendant un temps, certes pas autant que Mahan, mais il avait eu une réputation élevée. Je ne pus m'empêcher de sourire lorsqu'il parla de la nouvelle génération. Nouveaux inquisiteurs hein ? Putain ce que ça sonnait bien. Samui Kyoji, Nouvel Inquisiteur, aka Hyôzan. Avec ça, j'allais avoir le style. Mais ça impliquait de nombreuses responsabilités que j'étais prêt à assumer. Il était temps de devenir un véritable pilier du village; Le supporter, l'aider, et le faire avancer. Tel était ma mission à présent. Et qui plus est, le protéger. Akishi allait être nommé dans la section Tsumi qui était apparentée à la traque. Quant à moi, je devenais tout simplement le chef de cette section. Ouaw ! Alors là, j'étais sur le cul. Moi, chef de la section traque ? Je savais que j'avais des dons de sensorialités avancés, mais là !

Par la suite, le Mizukage posa sur la table deux masques. Un pour Akishi et un pour moi. Car une fois que nous aurions rejoins les rangs du Misuto, nous aurions une nouvelle identité. Doujiru pour le Gekei, et Hyôzan pour moi. En revêtant ses masques, nous deviendrons de nouvelles personnes. Aucun ninja, ou même civil, ne devait savoir pour notre unité. Si elle était secrète, ce n'était pas pour rien. Attrapant le masque, je le plaçais devant mon visage sans pour autant l'y fixer.

« Stylé ! Je suis honorer de rejoindre les rangs du Misuto. C'est privilège de prendre la relève de Pô et de Michiki, en espérant ne pas finir comme ce dernier. En tout cas, les Nukenins ont intérêt à se cacher dans les plus petits recoins du monde car les Nouveaux Inquisiteurs sont là, et ils arrivent. »

Le masque me correspondait parfaitement. Pas trop décoré, seulement une sorte de spirale turquoise sur le côté droit et une griffe de la même couleur au niveau gauche du menton. Sans oublier le signe de Kiri sur le front. Dès lors que je porterais ce masque, je deviendrais l'Iceberg du Misuto. Spécialisé dans la traque, chef de la Tsume. Je ne pouvais pas espérer mieux en tant que ninja. J'étais Jônin, et maintenant je rejoignais la véritable élite. Je me rappelais des mots de mon sensei. "Crée ta propre légende". J'étais plutôt bien parti. J'avais déjà une certain réputation au sein du village pour avoir participé aux guerres et aux conquêtes. Là, j'étais à mi-chemin. Un jour, j'égalerais Mahan. Mieux, je le dépasserais. L'honneur des Samui sera perpétué, et je deviendrais une Légende en ayant emprunté ma propre route.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyVen 19 Avr 2013 - 21:55

Petit à petit, le Sandaime Mizukage prenait ses marques. Ou plus précisément, les reprenait. En effet, à présent qu'il commandait une fois de plus le Misuto, le blondin éborgné devait regagner ses habitudes, ses marques et repères. En revenant au quartier général de l'organisation spéciale, il y avait des visages qui dorénavant lui paraissaient des plus triviaux et pourtant, avec un peu de mémoire, il se rendit compte que ces faciès, et que ces masques étaient autrefois des camarades, des exécutants. Aujourd'hui, aux côtés des Nouveaux Inquisiteurs, Yoru enfonçait le clou, et gagnait encore du terrain. Avec ces deux hommes de confiance, il savait qu'il aurait une meilleure vue d'ensemble sur l'unité. Shinda Michiki avait eu comme objectif secondaire, outre le commandement de l'unité, de veiller au grain. Lors de son siège au Misuto, le nécromant devait traverser une crise discrète, que les hauts dignitaires de la métropole de Kiri conservait dans les hautes sphères du village. On parlait de trahisons, de complicités avec l'ennemi, de mutineries. Michiki devait remédier à ça : il était plus qu'un Bras Droit pour le Ryûzoji.

C'était un Œil droit, chargé d'espionner les espions, afin de repérer les lâches. Encore maintenant le kobold brindezingue avait souvenir de la nuit suivant la promotion du Shinda : un massacre perpétué contre les plus dangereux criminels incarcérés à Kiri. Du moins, à l'extérieur. Au sein de la bastille de Chigiri, les conditions étaient réunies pour affaiblir les prisonniers, les rabaisser au stade de vermine, de microbes sans intérêts. En purgeant définitivement la Brume de ces virus, Yoru comptait sur les répercussions au sein du Misuto pour que Mogura puisse observer les membres, et en déduire les traitres. Outre cet aspect stratégique, il fallait avouer que le Shinku Obake avait pris un malin plaisir à diffuser l'horreur et le sang à travers les cellules. Il avait éveillé ses pulsions l'espace d'une sorgue, aux côtés du nécromancien. Mieux qu'une tournée au bistrot pour célébrer son nouveau rang au sein de la Brume, Yoru avait trouvé de quoi fêter dignement l'ascension hiérarchique du quidam aux carreaux purpurins.

Pour en revenir au présent, le tandem de Kirijins qui faisait face au Mizukage semblait être plus que ravi de la nouvelle. Le tyran du Frimas n'avait pas envisagé explicitement un choix de refus dans l'offre qu'il tenait à Akishi et Kyôji : cela paraissait inutile, au vu de l'envie des deux nervis. En ce qui concernait le polymorphe du loup, le Cyclope n'avait plus de doutes sur ses souhaits de grimper l'échelle sociale de Kiri, et de rejoindre la cour des grands spadassins. En revanche, pour le Samui, c'était une question de hasard. Toujours est-il que désormais, l'entretien manquait de toucher à sa fin.

✗ Je suis ravi de voir que votre nouveau poste vous convient. Comme tu le dis Kyôji, les Nukenins ont bien intérêt désormais à se terrer loin de tout, s'ils ne veulent pas finir dans nos geôles. À plusieurs reprises, Kiri a fait des prisonniers, aussi bien de guerre, que de simples déserteurs. Mais votre tâche à vous, ninjas de la Tsume, ne consiste pas en ça. Vous êtes les loups qui chassent le gibier, pour le ramener à la tanière, afin qu'ils soient dévorés en conséquence.
C'était une drôle de façon d'évoquer la Justice de Kiri - paradoxe pour certains, réalité dictatoriale pour d'autres - mais surtout un clin d’œil évident au lycanthrope. La figure de style avait même pour fonction de s'adresser à l'Iceberg du Misuto, de par ses capacités en terme de repérage de sources de chakra.
✗ Puisque je pense avoir fait le tour sur vos nouvelles fonctions, si vous avez des questions, vous pouvez me les poser maintenant. Je n'hésiterais pas à y répondre de mon mieux.
Avec un peu de chance, il risquait fort de se faire interroger sur le départ brusque de Shinda Michiki. Mais pour ça, il avait déjà une réponse plus ou moins pré-formulée. Mieux encore, il avait de quoi faire saliver d'avance les Nouveaux Inquisiteurs.
✗ Après vos éventuelles questions, nous en viendrons à la pratique. Kyôji, n'ayant pas vraiment combattu à tes côtés, il faudra songer un jour à faire une mission ensemble, afin que je m'assure personnellement de tes compétences, et notamment de ta fameuse sensorialité. Non pas que je ne crois que ce que je vois, simplement… ce serait plutôt gratifiant de travailler aux côtés d'un cousin de mon prédécesseur originel, feu Mahan-sama. Quant à toi Akishi, au vu de ta récente promotion, je veux voir l'application de tes progrès dans le cadre d'une mission. Ce sera un bon moyen pour te mettre à l'épreuve, aussi bien en tant que Doujiru, membre du Misuto de la division Tsume que Akishi, Jônin de Kiri.
Il était indéniable que le quotidien du Lutin paraphrénique risquait fort d'être mouvementé, avec ces projets de missions aux côtés de Kyôji et d'Akishi. Mais en même temps, malgré la rudesse des travaux herculéens qui attendaient le Sandaime Mizukage, ce dernier n'attendait que ça. Mettre à profit sa Folie, sa Puissance, pour la cause des citoyens de Kiri et de Mizu, mais aussi pour voir tout le potentiel dont disposait la nouvelle génération d'Inquisiteurs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptySam 20 Avr 2013 - 14:30

C'EST DANS LE SILENCE QUE TOUT SE PASSE

Tout était parfait, les deux nouveaux coéquipiers avaient accepté leur rôle et était prêt à servir le village caché de la brume dans le plus grand des secrets. Cela plaisait à notre protagoniste qui appréciait ce genre de doubles identités, ninja banal le jour, héros la nuit. Rien de mieux pour devenir un ninja remarquable, d'autant plus qu'il commençait à se rapprocher de son rêve, devenir l'arme de Kiri. Bientôt il pourrait caresser ce fantasme et se laisser envahir par l'émotion du moment. Cependant il lui restait tout de même du chemin, surtout que rien n'était acquis, il ne fallait pas l'oublier. Après tout il pouvait mourir du jour au lendemain, d'ailleurs désormais les missions seraient surement plus difficiles et surtout plus palpitantes, mais bon il n'était pas du genre à rechigner à la tâche. Le Gekei aimerait tellement pouvoir avoir une mission d'assassinat, cela lui correspondait tant, il était né pour faire des dégâts dans l'ombre, un vrai chasseur. C'est ainsi que son coéquipier répondu tout comme lui au Mizukage, confirmant son allégeance. Le Misuto allait renaitre de ses cendres et cela ne déplaisait pas à notre protagoniste.

C'est ainsi que le Mizukage prit la parole, expliquant bien le rôle de la section traque. Ils n'étaient pas seulement la pour chasser, non ils devaient traquer sans relâche pour ramener le gibier à la tanière afin que celui-ci se fasse dévorer. Yoru avait un regard démoniaque en tenant de telles paroles ce qui faisait sourire le nouveau membre du Misuto. Il adorait ce côté bestial de son senseï, c'était comme ça qu'il voulait que ce dernier dirige le village. Mais bon, le Mizukage avait un côté trop doux que notre protagoniste n'aimait pas, pour lui le village caché de la Brume devait être sanglant, s'en devait être fini de toutes ces courtoisies et toutes ces attentions. Le Gekei voulait voir du sang, de l'injustice, de la dictature, certains le prendraient peut-être pour un fou, mais peu importait, il assumait ce qu'il était. Ainsi il expliqua alors à Kyoji qu'il allait devoir refaire une mission avec lui et qu'Akishi allait devoir faire de même suite à sa récente promotion, d'autant plus qu'il était passé Jonin et Membre du Misuto ce qui comportait beaucoup de changements. Espérons que ces derniers fassent du bien à notre jeune héros qui avait attendu ça depuis si longtemps. Observant alors son senseï, toujours ce rictus au coin de la bouche, le zoomorphe allait se décider à prendre la parole, il était temps pour lui de quitter les lieux, tout avait été dit et il n'avait plus besoin d'informations
- Je suis tout à fait d'accord, je reste à votre entière disposition, prévenez-moi pour la mission, je saurai vous faire honneur.

D'un bond le loup quitta les lieux sous sa forme animal, il était temps pour lui de rentrer à sa tanière et de se reposer. Car de nombreuses aventures s'annonçaient et autant dire qu'elles n'allaient pas être dès plus faciles, surtout avec un chef comme Yoru. Le nouveau Mizukage récemment promu allait avoir du boulot pour redresser ce village, cependant le zoomorphe avait confiance en lui. Akishi fera tout son possible pour que Kiri prospère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] EmptyDim 21 Avr 2013 - 16:37

Chef d'une unité du Misuto. Il fallait avouer que depuis mes débuts en tant que Genin aux côtés de Hojo, j'avais énormément avancé. Et ce temps là ne remontait à pas si longtemps que ça. Il fallait le dire, j'avais à peine seize ans. Bientôt dix sept ans. Posséder un tel grade à mon âge, c'était un honneur. Je me devais de ne pas échouer à ma tâche qui était de traquer le gibier sans relâche pour qu'il soit déchiqueté dans les geôles de Kiri. Pour ce faire je n'étais pas seul. Akishi Gekei allait m'accompagner. Un allié important de part son clan. J'avais collaboré dans le passé avec plusieurs Gekei, alors ça n'allait pas me déranger. Je savais à peu près comment ils étaient. Sa famille était aussi une des plus omniprésentes dans le village, comme les Samui. Certes moins, mais ils occupaient une part importante de la population.
Je touchais de près la renommée de Mahan. Peut-être qu'un jour, je l'atteindrais. Et je la dépasserais. Je ne voulais pas suivre le même chemin que lui, devenir Mizukage. Être chef d'un village, cela ne m'enchantait pas. Je préférais être dans mon coin, agir dans l'ombre en tant que membre du Misuto, et au grand jour sous le nom de Samui Kyoji. Mais je visais un grade encore plus haut que chef d'unité. Oui, j'espérais un jour atteindre le rang de Sennin. Rang extrêmement prestigieux, qui s'obtient très difficilement. Il y en a eu peu, et il y en aura peu. Mais je comptais bien en devenir un en servant mon village du mieux que possible. A présent, ma vie était liée à Kiri. Je ne pouvais plus faire marche arrière.

Le Mizukage fit alors un discours pour nous expliquer ce qu'il attendait de la section Tsume et plus précisément de nous. Il comparait cette unité à des loups. Dans le coup d'Akishi, c'était bien trouvé. Dans mon cas ce n'était pas tout à fait ça, mais bon. J'aimais bien ce terme. Avec les pouvoirs de ce Gekei, et mes dons de senseurs, personne ne nous échappera. Une fois imprégné de notre ennemi, il ne pourra que finir entre nos griffes. Puis, il demanda à chacun d'entre nous de faire une mission avec lui. Dans les deux cas, c'était pour nous tester. Akishi car il venait d'être promu Jônin, et moi car je n'avais encore jamais travaillé avec lui. Mais ça ne me dérangerait pas de faire une mission avec un Mizukage, au contraire. Je trainais souvent avec Shinichi. Il m'avait enseigné quelques techniques, et on avait fait plusieurs missions ensemble dont une S. Alors j'étais habitué.

« Pas de problème Yoru. Cela sera un plaisir de faire une mission, d'autant plus que je ne t'ai jamais vu combattre non plus. Même si j'ai eu vent de tes performances contre Makka. Pour la mission, on peut la faire dans les jours qui viennent. Je n'ai rien de prévu. »

Il ne restait plus qu'à savoir s'il était libre ou non. Car un Kage, ça n'a pas un emploi de temps libre. Ce titre impose aussi une multitude de tâches à effectuer pour le village. Ce qui n'était pas toujours facile. Pour ça que je ne convoitais pas ce grade. Je ne me voyais pas devoir remplir toutes les fonctions, et puis je n'en avais pas l'étoffe. J'étais plus un soldat, un combattant, qu'un dirigeant. Alors bon.
Une fois tout cela finit, il était temps de partir. Le masque en ma possession bien sûr. Je ne devais pas oublier Hyôzan. Mais je devais le garder secret. Cela risquait d'être compliqué de jouer double jeu. A la fois Samui Kyoji, et l'Iceberg du Misuto. Mais c'était faisable. Un challenge que j'allais relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Nouveaux Inquisiteurs [PV Kyôji; Akishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: QG du Misuto-