N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Une rencontre fortuite [Aoji']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyLun 15 Avr 2013 - 23:22

    Il était 11h, et Rei faisait déjà face à ses cours ses cours d'anatomies. Et même s'il était réveillé depuis 4 heures maintenant, il avait toujours un peu de mal à émerger. Le jeune homme n'était vraiment pas du matin, même pas du tout, et mettait toujours un certain temps à complètement s'éveiller. Pour lui son lit était sa plus grande tentation, et il lui fallait beaucoup d'effort pour y résister... Sa nature feignante n'aidant pas. Il passait le plus clair de son temps dans sa chambre devant ses livres, et donc il lui arrivait de vouloir changer d’environnement. C'est pourquoi ce jour là il avait décidé d'aller étudier à la grande bibliothèque de Kiri. De plus, il fallait qu'il aille chercher des manuels, et il n'y a que là qu'il arrivait à les trouver. Peu après s'être levé, et surtout bien après s'être réveillé, il quitta donc la maison en direction de la bibliothèque. Il avait prévenu sa grand-mère — qui n'en était pas vraiment une, mais il la considérait comme telle — avant de partir. Dans le cas contraire elle se serait probablement inquiété de sa disparition.

    Tout autour de lui s’étalait divers livres sur la chimie et les mathématiques. La première matière était au moins aussi importante que l'anatomie ou les composé de la biologie (histologie, ...). Quant aux mathématiques, même si elles étaient bien moins importantes, elles étaient pour tout autant essentielles, permettant de calculer dosages, proportions, et autres... Il apprenait aussi la physique et d'autres matières que l'on pouvait regrouper sous un même nom qui était les sciences humaines et sociales. Anthropologie, psychologie, étymologie, et bien d'autres composaient celles-ci. Au final, toutes les matières étaient capitales. Enfin il devait souvent s'entrainer à pratiquer les techniques de ninjutsu médicales. La théorie est là pour supporter la pratique, mais sans la pratique, la théorie est inutile, surtout qu'on parle de ninja.

    Rei se tenait devant ses livres, puis s'effondra progressivement quelques instants après. Il soupira puis dit :

    « J'en ai marre, j'ai envie de glander... »

    Cela faisait maintenant plus de 2 heures qu'il travaillait et il avait bien besoin d'une pause. Surtout que cela faisait quelques jours qu'il accumulait la fatigue à force de se coucher trop tard. Il apprenait et comprenait tout très vite et sans difficulté, mais il avait du mal à rester concentrer longtemps. On ne peut pas être fort dans tout les domaines. Il croisa ses bras sur son bureau et posa sa tête dessus, regardant les étagères qui se dressait à côté de lui. Puis il ferma les yeux afin de se reposer et de se vider l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 16 Avr 2013 - 1:43


Qui aurait cru un jour me voir ici ? Pas moi en tout cas... Au milieu de tous ces livres -je hais les livres-, je pouvais voir l'horreur d'année de massacre, autant d'arbres sacrifiés à la bêtise des hommes, c'était quoi cette manie de vouloir tout noter. Leur cerveaux ne leur suffisait-il pas ? Là, à mon humble pensé, ils avaient tout intérêt à travailler sur ça, les notes laissent des traces qui peuvent être utilisé par d'autre sans notre présence certes, mais pas toujours par ceux que l'on voudrait. Enfin, chacun de sa façon de voir, je préférais la façon de faire de mes senseï jusqu'à lors, plus orale et vivante. Un bout de papier était d'un ennui mortel, comment pouvait-il susciter une motivation quelconque, voilà pourquoi je n'étais pas étonnée de ce qui s'offrait à ma vue, un Samui qui ne m'était pas inconnu affalé sur ses bouquins...

Moi qui venais me renseigner sur ce fameux village, cela parce qu'on me l'avait activement recommander -à comprendre ordonner-, je voyais en lui la parfaite alternative à la lecture, un conteur orale ! Pour sûr, il devait être au parfum concernant la zone, restait à le convaincre, ce point ne me semblait pas compliquer, de mémoire, il s'y était déjà engagé.

A peine à un mètre de lui, je jetais un coup d’œil au fouillis sur la table, chiffres, symboles et charabia incompréhensible partout, fallait-il être sacrément tordu pour se plaire à gaver son cerveau de tout ça... Un dessin sur le squelette humain me rappelait alors que le jeune homme se voulait médecin , probable qu'il apprenne plus en soignant qu'en lisant, la preuve, moi c'est en suivant un aîné que j'avais repéré quelque végétaux utiles. Le tout était certes plus d'un léger curatif, comme soulager un maux de ventre ou aider à dormir par exemple, mais en même temps, comme chez moi on récupérait tout seul... A quoi servirait la grande médecine ? Bref...

=| - BOUH !

Haut et fort, provoquant ainsi toute l'attention de la bibliothèque et le courroux du bibliothécaire accessoirement, je faisais savoir ma présence au Samui, quelle idée de dormir ici lui aussi....

=| -HEY Garnement !!!! ICI c'est une bibliothèque ! SILENCEEEEEUUUUUUHHH !!!

Il parlait de silence et hurler de toutes ses décibels ? Intéressant comme vision des choses. Un simple haussement des épaules, je le snobais pour lui tourner le dos, personne ne l'avait sonner à lui, non mais...

=| -Debout Rei ! On va faire prendre l'air à ton cerveau, ça le réveillera !

Si tôt dit, si tôt fait, je l'attrapais pour le tirer vers la sortie, non pas que les quatre murs m'étouffaient, mais oui ils m'étouffaient, en plus le ténor des lieux ne semblait pas m'avoir à la bonne, comme ça on était deux... Un sourire de carnassière sur le visage, j'attendais que ce cher Rei revienne avec moi sur terre. Allo, euh, Ohayo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 16 Avr 2013 - 11:48

    Alors que Rei était en train de tomber dans les bras de Morphée, la silhouette d'une jeune fille qu'il venait de rencontrer il y a peu s'approchait progressivement de lui. Quand elle fut à un mètre de lui, elle lâcha un « BOUH ! » tonitruant qui eu pour effet de faire sursauter le jeune garçon ainsi que toutes les personnes présentes dans la bibliothèque, et enfin de faire tomber un des livres devant lui. Il lui fallu quelques secondes pour reprendre ses esprits mais quand sa vision eut fini de s'ajuster, il pu reconnaître Aoji'. Il l'avait rencontré il y a de ça quelques jours, alors qu'elle courrait après l'oiseau de son frère. Rien de mieux qu'un accueil chaleureux pour vous mettre de bon humeur la matin... Avant même qu'il n'est eu le temps de dire quoi que le bibliothécaire cria sur la jeune fille :

    « HEY Garnement !!!! ICI c'est une bibliothèque ! SILENCEEEEEUUUUUUHHH !!! »

    Il n'avait pas tort sur le fait que c'était une bibliothèque donc il fallait garder le silence, et qu'elle avait très certainement dérangé tout le monde, mais s'il y bien quelque chose que Rei déteste c'est le manque de respect et les engueulades, il en supportait déjà assez chez soi. La jeune fille haussa les épaules et ignora pur et simplement l'homme qui venait certainement de réveillé tous ceux présent dans le bâtiment, puis elle se tourna vers Rei et lui proposa de s'aérer pour l'aider à se réveiller, mais pour être réveillé, il était réveillé, surtout après tout le remue-ménage qu'ils venaient de faire. Il se baissa pour ramasser son livre et dit à la jeune fille :

    « Et bien, toi on peut dire que tu es toujours aussi discrète... »

    A peine il eut le temps de finir ses mots qu'elle se baissa afin de l'attraper et le trainer vers la sortie, elle arborait alors un grand sourire, surement car elle avait apprécié le réveil douloureux qu'elle avait infligé à l'étudiant.

    « Deux secondes je range juste mes affaires et j'arrive. Et arrête de tirer mes vêtements. »

    Il fit alors deux piles sur son bureau, l'une pour les manuels de chimie, l'autre pour ceux de mathématiques. Il suivit ensuite Aoji' vers l'extérieur pour qu'il puisse parler, mais alors qu'ils s'y dirigeaient, le concierge dit à Rei :

    « Monsieur, si vous pouviez trainer cette sotte dehors et faire en sorte qu'elle reste calme ça me rendrait un grand service ! »

    Il lui répondit alors :

    « Peut-être que si déjà vous ne la traitiez pas de sotte elle se serait excusé. » Certes, Aoji' était complètement en tort, mais c'était plus fort que lui. Mais avant même que le bibliothécaire n'ait eu le temps de lui répondre il continua à voix basse. « Elle est encore jeune et a du mal avec les règles, je reviendrai chercher mes affaires dans peu de temps, excusez-nous pour le dérangement. » dit-il tout en inclinant la tête en signe de respect.

    Dans ce genre de situation il valait mieux faire profil bas, surtout qu'il n'avait pas besoin de se faire virer de la bibliothèque, il n'y avait qu'ici qu'il arrivait à trouver ce qu'il cherchait.

    Alors qu'ils s’approchaient de la sortie il regarda la jeune femme dans les yeux et lui dit :

    « Qu'est-ce que tu viens faire dans un lieu pareil, le lecture n'est pas ton genre de passe temps favori non ? Et comment vas-tu, tes parents ont-ils remarqué ta petite escapade de l'autre jour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 16 Avr 2013 - 14:34


Mais entendez les ces deux-là ! Le monde à l'envers, c'était un Samui qui prenait ma défense, tandis qu'un vieux rat me traitait de « sotte », première nouvelle, c'était moi l'idiote, pas lui cet abruti qui perdait le temps de sa triste existence à lire au lieu de vivre ? Abruti va ! Non pas que l'envie de lui grogner dessus me manquer, mais j'avais mieux à faire, donner de l'importance à ce crétin ne valait pas le coup, il n'y avait pas moyen qu'il comprenne qui était le plus mal fortuné de nous deux. D'autant que le fouillis que j'avais créé dans la zone me suffisait, elle, peuplée de snobinards, je n'en attendais pas moins dans ce genre d'endroit. Ma langue tirée en ultime provocation envers le râleur, je pouvais passer à la suite, mon conteur s'approchait enfin avec le même calme qu'il usait à son réveil, le même auprès du concierge, le même maintenant dans le ton de sa voix. Tant de tranquillité ne me donnait qu'une envie, semait la zizanie histoire qu'il sorte un peu de ses gants, c'était pas gagné pas vrai ?

=| -Comme tu dis ! Je hais ce genre d'endroit, mais devoir oblige, il est tant que je me mets au parfum sur Kiri. Bien que j'ai l'impression qu'ici on se complique beaucoup la vie pour rien...

Et ça c'était rien de le dire... Entre, le Mizu, le régent, les grades, les unités et blablabla... Le plus puissant en chef et d'autres qui suivent ce n'était pas plus simple ? Enfin bref, mon avis n'était pas demandé ici et peu de chance qu'il intéressait qui que ce soit. Le sujet suivant m'intéressait d'avantage même.

=| -Rien tu penses... Chez moi ils ne sont pas du genre concentré sur leur maison et les oiseaux servent rarement, puis pour les fois que j'y mets les pieds... -Bon ce détail était en trop...- Preuve que tu as tenu ta langue à ce sujet et chez toi ma visite est passée inaperçu alors?

Le sourire se faisait malicieux, pour sûr que sans ça, nos retrouvailles n'auraient pas été aussi joyeuses, ni même que l'envie de lui reparler me serait venu. Finalement, le Samui semblait plus ou moins fiable et savait se détacher des règles quand ça l'arrangeait, un peu comme moi quoi... Hum non, moi je m'y détachais toujours ou presque...

=| -Mon cerveau prend l'air lui, alors forcément je vais bien, toi tu as sale mine ! On va te faire bouger un peu, regarde, ton corps va t'apprendre de lui-même ce que tes livres ne savent pas !

Autant dire que si mon compère comptait se glander en papotant pépère, c'était raté, je n'avais pas fini ma phrase que je l’entraînais déjà loin de tout confort, vers la plage. Quoi de mieux que le sable pour mettre à rudes épreuves les jambes, j'adorais la parcourir de loin en large à pas de course, ça tombait bien, c'était justement ce que j'avais envie de faire emportant avec moi Rei pour entraîner autant mon corps que mon esprit. Le premier aidant le deuxième à trouver ça moins pénible, mais quand il fallait ma foi, il fallait. Peut-être d'ailleurs qu'il était tant de mettre au parfum Rei en passant...

=| -Tu vas souvent à la plage Rei ? Parce que c'est là qu'on va ! Tu m'expliqueras toutes ces trucs pendant notre entraînement !

Non, non, je ne lui demandais pas son avis et le traîner un peu de force vers le lieu sans ménagement avec une allure toujours aussi excitée, on ne se refait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 16 Avr 2013 - 17:28

    A peine eut-il fini de parler qu'elle se tourna vers le bibliothécaire pour lui tirer la langue, il faut croire que la jeune fille n'aimait pas être traité de sotte. Mais c'était déjà un miracle qu'elle ne l'attaqua pas, les Kaguyas réagissant d'habitude assez violemment aux provocations, et ils n'oubliaient jamais ce genre de chose. De plus, Aoji' ne correspondait pas trop au profil du rat de bibliothèque, ni même à celui d'une lectrice « normale ». Rei fut donc étonné quand elle lui avoua qu'elle était venue ici pour s'informer sur Kiri. Lors de leur dernière rencontre il lui avait fait remarqué l'importance de se tenir au courant sur le monde dans lequel elle vit, mais il ne pensait vraiment pas que la jeune fille agirait en conséquence, et irait à la bibliothèque. Il la trouvait vraiment surprenante pour une Kaguya, car la curiosité faisait rarement partie de leur vocabulaire, mais contre toute attente elle faisait partie du sien. Elle fit tout de même remarquer que tout lui semblait assez complexe et prise de tête et elle n'avait pas tort. Mais un système politique n'est jamais simple, et ce même pour une dictature. Et il fallait du temps pour en saisir tous les aspects.

    Par opposition, il ne fut pas surpris d'apprendre que les parents d'Aoji' n'avaient rien remarqué pour l'oiseau. Ils n'étaient pas du genre à s'attarder sur les détails, ou s'informer sur la vie de leurs enfants, sauf rare exception. Mais la jeune femme dit alors quelque chose qui retint l'attention de Rei : « [...] puis pour les fois que j'y mets les pieds... », ce qui laissa sous entendre que les relations familiales devaient être assez complexe. Quand elle eut fini il lui répondit :

    « Oui, je n'aurai rien gagner à raconter toute cette histoire, à part de sérieux problèmes. Et je n'ai pas envie de me retrouver mêler dans une histoire entre deux clans, surtout quand ça concerne les Samuis et les Kaguyas. »

    Il ne souleva pas ce qu'elle venait de dire sur ses relations familiales, chaque chose en son temps. Quand il se tourna vers elle il remarqua que Aoji' souriait, il se demanda pourquoi, mais avant même qu'il ne puisse lui demander la raison elle lui fit remarquer que son cerveau était beaucoup plus aérer que celui de Rei. Pour finir elle lui proposa de bouger avec pour justification qu'il avait mauvaise tête.

    « Et ben, je suis servi aujourd'hui ... » dit-il en soupirant.

    Mais la jeune fille fit mine de ne rien entendre et continua à le trainer dehors. Elle semblait toute excité surtout après lui avoir avoué l'amener à la plage. Rei détestait la plage surtout à cause du sable. Celui-ci rentrant dans tous les interstices, était très inconfortable, de plus il collait à la peau.

    « Non je n'y vais souvent et je n'aime vraiment pas ça, pourquoi est-ce que tu veux qu'on aille là bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 16 Avr 2013 - 22:30


La phrase magique, celle qui n'aurait jamais dû dire, annoncer ne pas aimer la plage, il aurait mieux fait de se mordre la langue, car pour le coup, la sortie vers celle-ci la tentait encore plus. Quant au pourquoi, mais enfin la réponse était d'une évidence même...

=| -C'est bien une réponse de Samui ça !

Petite taquinerie pour donner le « la » aux malheurs qui attendaient ce pauvre Rei en sa compagnie, car la Kaguya avait cru apercevoir ou deviner que le jeune homme était du genre sédentaire, plus le nez dans les bouquins que les pieds dans la boue. Changement de programme pour aujourd'hui, si la dernière fois, il l'avait reçu sur son terrain, aujourd'hui, la sale môme l'emmenait vers le sien, tout un programme !

=| -Pourquoi la plage ! Tu es sérieux ? Enfin, nous avons le privilège d'avoir un des meilleurs terrains d’entraînement naturels, le sable engouffre les pieds en son fond et la marche y est difficile, quoi de mieux pour se faire de bonnes jambes ! Pour le reste du corps on ira faire quelque brasse dans la mer ! Avec un peu de chance, de grosses vagues seront au rendez-vous, j'ai un jeu, tu vas adorer...

La dernière phrase était dite avec mesquinerie et pour cause, partie remise à leur dernière rencontre ne m'étais-je pas dit et s'il était vrai que je mourais d'envie d'affronter le Samui, ça ne voulait pas dire que c'était en combat je l'avais prévu. Du moins pour commencer. Un poil trop imbu de ma personne certes, il n'était pas question que j'use de mes talents dans le vent comme ça et puis fini, non je voulais de loin comparer ceux qui étaient notre, voir jusqu'au il serait capable de me suivre et vise versa. En fourbe tricheuse, je l'emmenais dans la routine de santé qui composait mon habitude et devait probablement être sa première expérience en la matière, mais c'était pour remettre le compteur à zéro de ma frustration chez les Samui. Je vous l'avais dit, je suis une très mauvaise rancunière...
Cependant, avant de le priver de tout son souffle, car ce n'était pas avant ça que j'allais m'arrêter, je voulais qu'il profite d'avoir encore ce dernier pour répondre à mes questions, décidément ma journée était très bien menée !

=| -Tu apprends tout dans tes bouquins ? Tu n'as jamais envie de découvrir les choses par toi-même, d'exercer plutôt, avoues que soigner l'oiseau était plus excitant que lire dans ton trou à rat... Enfin bref, je suppose que l'iroujutsu est trop complexe pour ça et qu'il faut tout apprendre en masse par cœur...

Rien de le dire ou le reconnaître j'étais assommée, alors avant que mon esprit ne s'endort, je tentais mon compère vers le sujet qui m'importait alors, il aurait tout le temps de découvrir ce qui l'attendait sur la plage, d'une pierre deux coups...

=| -Alors ce cour sur Kiri ! Je t'écoute !

Je pouvais tout dire de ses alentours, je passais ma vie à traîner dans la forêt, marécages ou plages, en revanche pour la ville et les civilités, ce n'était pas tout à fait ça. Le tout me faisait repenser à la bibliothèque et la réaction de Rei alors que la plage apparaissait à l'horizon, bizarre ce Samui, autant que moi je l'étais en tant que Kaguya. Un air interrogatif sur mon visage, je me demandais s'il faisait des gamins à part un poil différent, bref, si on était dans le même sac, en tout cas, ça ne m'aurait pas étonnée plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 0:13

    « C'est bien une réponse de Samui ça ! »

    Rei fut étonné quand il entendit ces mots sortir de la bouche de la jeune fille. Et il se demanda en quoi dire qu'il n'aimait pas la plage était une réponse de Samui. Même s'il est vrai qu'il n'était pas du genre à sortir tous les jours, à cause de la somme colossal de travail qu'il avait, il n'aimait pas non plus rester devant ses bouquins tout son temps. Il sortait parfois dans son jardin, ou faire une petit promenade pour se changer les idées, mais cela faisait un bon moment qu'il n'était pas aller plus loin, par manque de temps. Mais avant même qu'il ne puisse réagir au propos de Aoji', elle continua et lui expliqua les raisons pour lesquels elle avait choisi ce lieu. Elle dit alors que c'était un bon terrain d'entrainement à cause du sable qui ralentissait la marche et la rendait plus difficile, et mit également en avant les bénéfices de la natation. Elle oublia de citer que ce fameux sable permettait de s'entrainer aux sauts, la réception et l'enchainement des saut étaient plus difficile puisqu'il fallait conserver on équilibre sur un terrain instable. Mais Rei nota surtout le moment où la jeune fille parla d'un jeu. Avant même qu'il n'eut le temps de lui demander, elle continua à parler, comme pour esquiver la question qui se serait posé d'elle même.

    « Tu apprends tout dans tes bouquins ? Tu n'as jamais envie de découvrir les choses par toi-même, d'exercer plutôt, avoues que soigner l'oiseau était plus excitant que lire dans ton trou à rat... Enfin bref, je suppose que l'iroujutsu est trop complexe pour ça et qu'il faut tout apprendre en masse par cœur... »

    « Pour l'instant j'apprends beaucoup dans mes bouquins, car tu ne peux pas soigner les animaux ou les gens sans tout connaître par cœur de la vie, comme tu viens de le dire. Les deux vont de paire. Après, c'est sûr que j'étais assez fier de voir les fruits de tous mes efforts, et ce n'est que le début, je ne compte pas être un ninja médecin lambda. »

    En effet Rei avait une ambition beaucoup plus grande, celle de devenir Sennin. Son but n'était pas de se faire connaître de tous, ou encore de marquer l'histoire par ses faits - même s'il ne refuserait pas que ce soir le cas, bien au contraire -, mais plutôt d'acquérir un pouvoir qui n'aurait que peu d'égal dans le monde ninja. Et pour cela il lui faudrait du temps, et des efforts. Il savait un peu près quels éléments il voulait maîtriser, et dans quoi se spécialiser, mais il restait au jeune homme beaucoup à découvrir et il se ferait une idée plus concrète avec le temps.

    « Alors ce cours sur Kiri ! Je t'écoute ! »

    « Et bien je ne suis pas un professionnel, mais je sais que l'ancien régent vient d'être promu Hokage. Le Nidaime Hokage va, selon le Sandaime, rester en tant que conseiller et conserver d'importants pouvoir. Pour finir, quoi dire de plus sur Kiri... la situation va surement changer avec le lutin fou maintenant au pouvoir. Même si ça faisait un moment qu'il s'occupait des affaires intérieures de Kiri, il ne pouvait pas trop bouger. Maintenant qu'il est légitime , en quelque sorte, il va pouvoir s'occuper des affaires extérieurs, si tu vois ce que je veux dire. Et très sincèrement j'ai hâte de voir ça, car je ne compte pas rester genin toute ma vie ni voir le monde dans lequel je vis changer sans moi. »

    Sur ces mots Rei n'en rajouta pas plus, en effet il ne voulait pas trop dévoiler de sa personne aux autres. Pour l'instant il n'avait rien dit d'important, ou de choses que ses amis ou sa famille ne savait pas. Le jeune homme était très solitaire, et comme toute personne il avait son jardin secret, qu'il comptait bien garder pour lui et lui seul.

    « Mais dis moi, tu voulais dire quoi par « un jeu que je vais adorer ? » »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 2:51


Le petit Rei ainsi trahissait par des mots anodins une ambition profonde, un autre point qui nous rassemblaient : Ne pas vouloir rester quelconque. Ce merveilleux sentiment enflammé mon être, celui d'une toute-puissance, ou du moins, la récompense à des efforts émérites. Puisqu'on partageait un but commun à première vue, le jeu qui allait suivre avait toute sa place, il résidait dans le fait de tester sa volonté face à l'épreuve. Un entraînement d'agilité et d'endurance.

Quant à cette histoire de grade, j'étais je crois encore trop immature pour qu'il est de l'importance, pour moi les autres n'avaient rien à dire sur mes compétences, ils ne les voyaient pas tel que moi je les observais, c'est à dire : à libérer. Comme le potentiel ne tombait pas du ciel, je comptais bien le faire venir de grès ou de force et ce qui était au départ une simple idée pour rendre la monnaie de sa place au Samui, se transformait petit à petit en véritable envie d'évaluation.

J'étais curieuse de savoir si sous ses airs endormis, Rei savait se déchaîner, peut-être que j'en espérais trop, pensant avoir trouvé un compagnon de jeu, mais qu'importe, je l'écoutais alors comme si c'était un défi. Admettons qu'il soit capable de tenir mon rythme, si je n'étais pas capable d'assimiler la leçon qui sortait de sa bouche, ma conclusion voudrait qu'il soit meilleur que moi et cette évidence était totale proscrite.

Ainsi, mon sourcil se dressait quand il nommait mon tout frais sensei, ah bon il était plus Kage lui ? Première nouvelle... Alors, ne parlons du passage sur le régent et l'occupation du poste de mon maître... En toute franchise, j'avais beaucoup de mal à ne pas décrocher tant les infos ne m'intéressaient pas. Malgré tout, je savais avant de demander que tel serait le cas, mais en tant que shinobi, se tenir informé était un mal nécessaire, du moins Rei le pensait et agissait en cause... Heureusement, il ne s'y attardait pas plus que ça, sûrement sa curiosité qui l'avait rattrapé, d'ailleurs, cette dernière m'amenait à un sujet qui me plaisait celui du fameux jeu !

=| -Ah ça ! Je savais que tu te montrerais intéressé ! Viens avec moi !

Le traînant pour ne pas changer vers son lieu de torture j'en étais toute ahurie tout à coup, une vraie gamine. De là, j'attrapais une longue écharpe de mon cou que je roulais en boule après l'avoir trempée, maintenant qu'elle avait une forme sphérique, je pouvais exposer le but à Rei.

=| -Je te laisse deviner à quoi elle va servir ! Je suis presque convaincue que tu y as déjà joué enfant. Tu vois ce rocher près de l'eau !-elle le pointait alors- Il délimite ton côté du terrain et le mien, interdiction de le franchir, on va se passer la balle, si elle ne le dépasser pas, pénalité ! Le perdant nage jusque qu'à l'autre rocher en parallèle de celui-ci, tu vois celui tout au fond là-bas ! Et si elle n'est pas rattrapé et touche le sol du camp adversaire, pénalité ! Le perdant fait la longueur de son terrain sans se servir de ses jambes ou pieds ! Voilà pour les premières règles d'aujourd'hui. Et histoire que ça ne soit pas trop facile, interdiction de lancer la balle à moins de quatre mètres du milieu !

Un jeu, oui un jeu, plus douloureux et fatiguant qu'amusant au début, mais un dans lequel on pouvait se prendre très vite, c'était mon préféré, même si je n'avais plus franchement l'occasion d'y jouer depuis la mort de mes frères, cela faute de partenaire. Les inconvénients à ne pas être social il faut croire...

=| -Ça te va ? Ou tu veux rajouter des règles ? Honneur au débutant.

Un sourire de carnassier je lui lançais la balle plombée avec entrain, si là il ne reprenait pas des couleurs, ce type était irrécupérable...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 21:01

    Au fur et à mesures que les deux jeunes shinobi avançaient, la plage se dessinait à l'horizon. Le village de la Brume se situant au Sud-ouest de l'île principal de Mizu no Kuni, il était protégé par la mer d'un côté, et de l'autre s'élevait de grandes montagnes qui offraient une très bonne protection naturelle au village. Kiri était donc très difficilement prenable, et ce n'est donc pas par hasard qu'il fut fondé en ce lieu. La plage s'étendait là où les maisons n'avaient pas encore poussé, et on pouvait rapidement y accéder depuis le centre ville une fois sorti des remparts. L'eau devait être assez froide à cause de l'automne et par conséquent Rei n'avait vraiment envie de se baigner, de plus il ne portait pas vraiment la tenue adéquate.

    Le jeune homme se demanda comment échapper à la situation, mais il y renonça, car il n'avait pas envie que la Kaguya se serve de cela pour le provoquer. Et puis il était quand même intéressé par le jeu dont avait parlé la jeune fille, quoi qu'un peu inquiet. Car ce devait surement être un jeu physique, et même si Rei savait qu'un jour ou un autre il devrait énormément s'entrainer, car il souhait maîtriser le Taijutsu, sa forme physique actuelle ne lui permettait pas de faire de folie. Il était très endurant grâce à sa volonté et son mental, mais pas très puissant en force brute.

    Après qu'il eut demandé en quoi consistait le jeu de Aoji', elle lui expliqua qu'ils se passeraient un ballon en le lançant avec les pieds sur une surface délimité, et cerise sur gâteau, il fallait le lancer à plus de 4 mètres du milieu du terrain. Si jamais l'un des deux n'arrivait pas à le rattraper avant qu'il ne touche le sol, ou ne le lançait pas dans le camps adversaire, il devrait nager sans se servir de ses bras et de ses jambes sur une distance assez importante. Quand Rei entendit cela, il se dit intérieurement que la jeune fille devait être masochiste, ou tu du moins elle devait en avoir des penchants. Surtout que la balle n'était rien d'autre que la longue écharpe de la jeune fille gorgé d'eau, et que par conséquent en plus d'être lourde elle absorberait les chocs...

    Aussitôt eut-elle fini de lui demander son avis qu'elle lui lançait la balle arborant un sourire sadique. Rei l'attrapa, et la posa par terre, puis il lui dit :

    « Tu es sérieuse ? C'est plus un entrainement qu'un jeu ton affaire, ou alors nous n'avons pas la même la conception du mot jouer. Mais bon soit, j'accepterai à une condition. Le perdant devra nager sur la longueur que tu as décrite, mais il aura le droit de se servir de ses jambes, ou de ses bras, mais pas le deux en même temps. Ça te va ? »

    Rei avait hésité à demander une deuxième condition qui serai que les deux shinobis devraient mettre en jeu quelque chose, mais il n'avait pas envie de se risquer, surtout sur une activité physique, et face à une Kaguya. Et puis de toute façon elle lui devait déjà un service, après qu'il n'ait rien raconté à propos de sa petite visite de l'autre jour. Parfois il vaut ce contenter de ce que l'on a, plutôt que de se risquer à tout perdre.


Dernière édition par Samui Rei le Jeu 18 Avr 2013 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyJeu 18 Avr 2013 - 22:50


La tête qu'il avait fait, ça valait vraiment le détour, bon sa réflexion n'était pas mauvaise, mes jeux étaient sacrements tordus, mais au moins utiles ! Puis l'entraînement était toute ma vie... Tout ma puissance résidait dans mon physique, forcément qu'en user m'amusait, j'étais qui plus est sacrément curieuse de voir la variante qu'allait donner la présence de Rei, mes frères étaient des brutes et c'est souvent le nez en sang que nous rentrions à la maison. Définitivement, bien que je détestais cela, je devais l'avouer, quelque part leur présence me manquait, mais les remords ne frappaient toujours pas à ma porte, un choix se devait toujours d'être assumé... Peut-être que me vidait de mon énergie viderait mon esprit et sa maudite nostalgie ! Suffit !

=| - Bien sûr je le suis ! Notre conception n'est pas la même, ça je veux bien te croire, mais je suis sûre qu'un jour il te plaira ! Puis note ! Ça joint l'utile à l'agréable.

Malgré quelque rouspétance, il suivait et... C'est qu'il surenchérissait ! De mieux en mieux, dire qu'à la base je m'imaginais qu'il serait retissant à l'idée, je n'allais pas m'en plaindre, bon le jeunot était encore un peu frilleux, mais j'étais sûr que le temps nous offrirait des défis plus pousser, ma seule obsession lui faire tremper les pieds. Accessoirement mourir de rire en le voyant nager privé de ses membres supérieurs ou inférieurs, mieux sortir les cheveux ébouriffait et le teint bleuté ! Ah c'est que l'eau était froide en cette saison !

Mes désires sadiques établie dans ma tête, le jeu pouvait commencer et puisque c'était Rei qui avait le ballon à ses pieds, je devais donc me retirer donc sur mon terrain impatiente de voir ce qu'allait donner le premier tir du Samui. Il me suffisait donc de reculer, mais un envie mesquine de lui compliquer la tâche me prenait, histoire de me mettre dans le bain, je m'approchais de lui pour lui extirper la balle. Deux trois jongles plus tard, je l'expédiais avec facilité droit vers les cieux à quelque mètres de hauteur, avant de courir à ma place à reculons, amusée ça se lisait sur mon visage je lui lançais une ultime provocation dans le but de le motiver un peu plus, juste au cas ou !

=| -Un coup de pouce pour que ça soit plus réglo !

Sourire sadique je m'éloignais, mon ton enfantin et provocateur avait dû faire son effet tout seul, mais je ne pouvais m'empêcher de m'offrir quelque acrobaties, c'était clair, un jeu bien sûr, mais plus dans l'effet de mettre au défi le Samui de me suivre. Une petite voix dans ma tête me disait qu'il en était largement capable pour peu qu'il s'en donne les moyens, quoi de mieux que l'égo en carburant dites-moi ! Singerie fini avant même que la balle est fini de tomber à pic, je fixais attentive l'action de Rei, cela les bras croisés. Le suspense se faisait grand, alors renverra, renverra pas ? Lequel de nous deux serait le premier à se mouiller ? Réponse dans quelque secondes !

=| -Ne me rate pas ! Moi je ne te raterais pas !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyVen 19 Avr 2013 - 12:59

    Quand la jeune fille avoua à Rei qu'elle était sérieuse, ce dernier ne fut pas étonné. Comme elle l'avait si bien dit, lui et Aoji' n'avaient pas la même conception de l'amusement, et également du lien entre l'utile et l'agréable qu'était censé représenter son jeu. Rei ne voyait pas vraiment quel plaisir il pourrait y prendre, mais maintenant qu'il avait accepté il n'avait plus le choix. Il se rappela alors les jeux qu'il faisait avec son frère et sa sœur. Étant donné qu'ils étaient beaucoup plus grand, il ne gagnait presque jamais. Ils faisaient des concours de lancé de kunai, ou encore des parties de jeu de go ou d'échecs. Mais même s'il perdait pour ainsi dire tout le temps, ces défaites lui apprirent beaucoup. Grâce à elles il gagna assez vite une certaine maturité dans sa réflexion et dans sa façon de penser. Regarder les choses sous tous les angles, envisager toutes les stratégies possibles, ruser et tromper son adversaire pour l'amener à sa perte. Rei avait peu à peu assimiler toutes ces stratégies, ce qui fit de lui ce qu'il est aujourd'hui.

    Alors que le jeune homme s’apprêtait à tirer, Ao' lui prit la balle puis jongla avec. Puis après en avoir fait deux, elle tira de toutes ses forces et la balle s'envola dans le ciel. En ultime provocation elle regarda Rei l'air amusée tout en reculant afin de gagner son terrain.

    « Un coup de pouce pour que ça soit plus réglo ! – dit-elle tout en souriant – Ne me rate pas ! Moi je ne te raterais pas ! »

    « Ne t'inquiète pas pour ça, je ne vais pas te rater. Je prendrai tellement plaisir à te voir nager dans cette eau glaciale que je m'en réjouis d'avance. »

    Arborant un sourire sadique, il finit sur ces mots tout en regardant la jeune fille. Imaginer la scène suffisait à le faire rire intérieurement, et puis il ne se privera pas de narguer la jeune fille ou de lui compliquer la tache en faisant en sorte que les vagues soient un peu plus forte que ce qu'elles étaient. Après tout, Ao' n'avait jamais précisé qu'on ne pouvait pas utiliser ses techniques. Rei n'en maitrisait pas encore beaucoup, mais il avait une affinité au Suiton, et par conséquent il pouvait maîtriser cet élément. Il lui suffirait d'envoyer une certaine dose de chakra vers la mer pour faire grossir la taille des vagues, et ainsi compliquer la tâche de la jeune fille. Le jeune homme n'était pas fort physiquement, mais outre son intelligence il possédait naturellement une grande quantité de chakra, et dans cette situation cela lui serait bien utile. Alors que la balle s'approchait de Rei, une chose lui frappa. En effet la balle elle-même était composé d'eau, et donc même si à travers son pied il ne pouvait pas contrôler précisément le flux de chakra, il pouvait quand même s'en servir. Et en s'en servant, il pourrait palier sa faiblesse physique en ajoutant du chakra dans son coup. Ainsi il serait aussi fort que s'il tapait de toute ses forces, mais il s'épuiserait bien moins vite, et pourrait ainsi faire tourner la situation à son avantage. Quant bien même Aoji' le remarquerait, il n'était pas spécifié dans les règles qu'ils ne pouvaient pas se servir de leur chakra.

    Le ballon arriva alors à son niveau et il tira, mais il y mit tellement de chakra que le coup fut bien plus puissant que ce qu'il pensait. Ao' arriva à le réceptionner, mais perdit l'équilibre en relançant la balle vers Rei. Il esquissa alors un sourire sadique et mit dans son prochain coup autant d'énergie que dans le précédent.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyVen 19 Avr 2013 - 19:51

Peut-être que j'avais pris tout ça à la légère, tout le monde sait à quel point les apparences sont trompeuses, sur l’excitation du moment j'avais laissé de côté ma vigilance, cela me donnait un résultat qui n'était pas fait pour me décevoir. Un coup puissant arrivait sur moi tandis que je faisais la pitre la réception fut brutale et compliquée, tout ce qui fallait pour me plaire ! Si renvoyait la balle trempée n'était pas un problème en soi, -question d'habitude avec des brutes Kaguya- rester sur mes jambes fut une autre affaire. Mon manque de préparation m'offrait une perte d'équilibre et tandis que mon corps rejoignait le sol et que la balle traversait le terrain, je me demandais comment un pareil petit gringalet avait pu mettre autant de puissance dans son coup.

L'ayant observait il n'avait pas mit plus de force que ça dans son coup de pieds, alors quoi? Une histoire de chakra me piquait dans ma curiosité, les quatre ferrailles au sol maintenant j'en déduisais que c'était le seul rapport possible avec la puissance. De mémoire, Rei avait dit étudié l'iroujutsu, donc le Ninjutsu et la maîtrise de chakra. Le ninjutsu avait toujours été pour moi d'un ennui profond, je ne lui reconnaissais pas une vraie puissance à proprement parler, physique du moins, je découvrais que j'avais tort, un simple tissus trempée avait eu le même impact qu'un de mes coups physiques. Un tantinet morte de rire, je me redressais facilement pointant mon pouce en l'air à l'intention de Rei, une façon de le félicité, c'est qu'il était malin le bougre, mon intérêt pour lui montait un peu plus, comme quoi le hasard faisait parfois bien les choses...

=| -Hey ! Comment tu as fait ça ? J'ai cru sentir du chakra dans la balle, mais je n'en suis pas sûre ! On dirait que c'est moi qui ouvre le bal des baignades !

Curieuse certes, mauvaise perdante non, pour dire, c'était presque mieux comme ça, cadette du premier groupe familial, j'avais souvent perdu, voilà ce qui avait peut-être entraîné ce côté de bonne joueuse. Bon avouons le faire trempette ne me réjouissait pas plus que ça en revanche, je détestais l'eau, malgré tout, la natation n'avait pas son pareil pour faire travailler le corps, voilà pourquoi mes séances dans cette dernière était quotidienne. C'était donc une habitude et aujourd'hui grâce à Rei, l'exercice se corsait alors que mes jambes ou que mes bras ? Vu la puissance des vagues, je pensais me tourner sur les jambes, pour m'échauffer du moins, aller il était tant de montrer l'exemple !

=| -Bien joué le coup d'utiliser une technique pour t'aider, alors je vais te préciser que les sanctions sont à faire à la force brute ! Marcher sur l'eau serait trop simple petit malin ! Je choisis de ne pas utiliser mes bras. A mon retour, c'est toi qui remet la balle en jeu.

Sur ce, c'était de bonne guerre, je partais faire ma longueur et comme les écarts de température ne m'avaient jamais gênée, j'entrais sans mal dans l'eau, perçant les vagues avec ma tête. Maintenant sous l'eau, je commençais mon ascension en ondulant mon corps, les bras longeant le long de ce dernier et mes jambes battantes en rythme pour me faire avancer. Une longue longueur ainsi pour passer les vagues les plus difficiles, je remontais prendre mon souffle avant de replonger finir pour ensuite recommencer en sens inverse. Pendant ce lace de temps, je savourais déjà la suite du jeu, il ne m'y prendrait pas deux fois, ses coups savaient être puissants, à l'occasion, il faudrait que je me renseigne mieux sur son astuce. Mais soit j'étais fatiguée aujourd'hui plus que d'habitude, soit la mer aussi c'était mise de son côté, elle m'aurait quelque vilaines vagues pour augmenter mes misères, c'était vraiment un bon jour pour moi il faut croire ! J'étais aux anges !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyVen 19 Avr 2013 - 22:54

    Quand Rei renvoya la balle, Aoji' tomba sur le sol et le ballon traversa le terrain pour s'écrasa dans le sable un peu plus loin. Il rigola tout en regardant la jeune femme puis la nargua :

    « Moi qui pensait que les Kaguyas étaient fort, il faut croire que je m'étais trompé. »

    Mais Ao' ne souleva pas sa petite provocation, trop occupée à comprendre comment le jeune homme avait pu donner un coup aussi puissant. La jeune femme semblait se douter de quelque chose mais dans tous les cas vu qu'elle ne l'avait pas spécifié dans les règles, et que le jeu avait commencé, un changement dans les règles aurait été impossible. Néanmoins Rei la félicita intérieurement d'avoir réussi à arrêter son premier lancer, non pas parce qu'il y avait mis beaucoup de puissance, mais plutôt parce qu'il se doutait de l'effet de surprise que cela produirait. Personne ne pourrait s'attendre à un tel tir en voyant la carrure du jeune homme. Quand elle eut fini de réfléchir elle lui demanda comment il avait fait pour mettre tant de puissance dans son coup, et il dit en rigolant que se serait finalement elle qui ouvrait le bal des baignade. Aoji' était joueuse, ce qui plu à Rei, lui qui s'attendait qu'elle se mette en colère après sa petite fourberie. Alors qu'elle se dirigeait vers la mer, il lui expliqua comment il avait procédé :

    « Oui j'ai ajouté du chakra dans la balle, mais je ne pensais pas en avoir mis autant. J'ai une affinité naturelle avec l'eau, et donc je peux contrôler cet élément. Mais je n'en suis qu'au début, donc j'ai du mal à doser le chakra que je mets, surtout par l'avant-pied. Par les mains ou le dessous de pieds c'est beaucoup plus facile. »

    Puis quand la jeune fille plongea dans l'eau, elle le félicita pour sa ruse et lui dit que pour les longueurs, il ne pourrait pas utiliser sa maîtrise du ninjutsu pour marcher sur l'eau. Rei n'avait pas pensé à cette option, mais il trouva très dommageable qu'Ao' ne fit pas la même erreur que lui. Mais étant donné que jusqu'à maintenant elle avait été très fair play, il accepta cette condition. Tandis qu'elle attaquait sa première longueur, le jeune homme mit ses pied dans l'eau et envoya le plus de chakra possible vers la mer, afin d'augmenter la puissance des vagues. Les vagues augmentèrent ne se renforcèrent pas beaucoup, mais cela suffit à satisfaire le sadisme du shinobi. Quand elle sorti de l'eau il lui donna la balle pour qu'elle le lance tout en faisant une ultime provocation :

    « Tiens ! Honneur au perdant ! Mais tu ne vas pas avoir froid avec tes vêtements trempés ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyVen 19 Avr 2013 - 23:45


Tient, tient, je notais, ambition vers l'iroujutsu et maintenant une affinité avec le suiton, tout cela me paraissait fort intéressant, je restais néanmoins amusée, moi qui avait pour habitude d'éviter d'user trop souvent de mon chakra, je découvrais que pour Rei, dans son intérêt, il devait faire tout le contraire. Il s'était plains, mais au fois, il était sur un terrain à son avantage et curieusement, cela me ravissait. Il achevait son explication en me narguant, fichtre, verra bien qui rira le dernier, je ne relevais pas, j'avais même envie de rire plutôt...

A mon retour, il surenchérissait et signer en plus, « perdant », je lui en mettrais tient ! Le Samui criait victoire trop vite. Balle en main, je savais qu'y mettre une belle puissance ne servirait à rien, qui sait si après ses révélations, il ne serait pas capable de la ralentir, quoi que, il ajoutait que sa maîtrise du chakra n'était pas encore parfaite, enfin, elle était déjà pas mal. J'étais ainsi curieuse de voir comment il allait encore me filouter, car je ne doutais pas qu'il est bien encore quelque surprise à me montrer, du moins j'espérais. Quant à cette histoire de froid... C'était pas le pire bain que j'avais vécu, loin de là !

=| -Tu parles, je passe ma vie dehors je te rappelle, le froid c'est une idée c'tout ! T'inquiète pas pour moi, j'ai l'habitude de bouger bien même avec les vêtements lourd et trempés, ça équilibre comme ça ! Réceptionne donc un peu ça !

Et toc, un petit répondant un brin taquin en passant ! Finalement, j'avais un furieux besoin de me dépenser, trop contente, sans ménagement je frappais comme une brute dans la balle qui partait rejoindre Rei en ligne droite, ce que je visais ? Ses tibias bien sûr !Une vieille astuce que j'avais avec mes frères qui savait bien corsé le jeu sadique. Je me sentais déjà mieux, rien ne valait une bonne longueur corsée et un brin de provocation pour me motiver. D'ailleurs, je m'imaginais bien que les vagues étaient de mon cher compère de jeu, après tout, je pense que si moi aussi je savais contrôler l'eau, je ne me serais pas gênée, c'était de bonne guerre !

=| -Ca c'est pour les vagues Rei !

Eh oui, il fallait quand même lui préciser que sa fourberie ne m'était pas passé innaperçu, si je m'écoutais, j'aurais pu joué à ce jeu pendant des heures, le but étant, que le perdant était le premier à abandonné à bout de force. Ainsi, je conseillais vivement à Rei d'économiser son chakra, car moi mes forces étaient au beau fixe. Patiente, j'attendais la réception du Samui, curieuse de voir comment il allait s'y prendre et surtout le résultat, alors tombera, tombera pas ? Je mourrais d'envie de le voir nager, mais d'un autre côté, je préférais qu'il reste au sec, qui sait si ça ne serait pas une excuse pour raccourcir mon temps de jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 0:36

    Ao' ne semblait pas frissonner et donc montrait une bonne résistance à la faible température de la mer. Selon elle la température n'était qu'une question de mental, et même si Rei ne manquerait pas de lui faire remarquer que c'était en partie faux, il concéda que le poids des vêtements mouillé de la jeune femme l'aideraient à se stabiliser plus facilement. Mais à contrario, elle lui rendrait la tâche plus difficile pour frapper et elle s'épuiserait beaucoup plus rapidement.

    « Tu sais, même s'il y a de la résistance mentale, avoir froid est surtout une réaction corporelle. Mais j'imagine que tu préfères que je t'épargnes les détails ? »

    En effet, le corps d'un être humain était environ à 37°, avec un degrés de plus ou de moins en fonction des personnes. Et ce n'était pas sans raison que l'organisme tentait à tout prix de conserver cette chaleur, car c'est approximativement vers cette température que les réactions chimiques se faisait à l'intérieur des organes, et même des cellules. Et à cause de l'eau glaciale, Ao' se refroidirait beaucoup plus rapidement et donc se fatiguerait beaucoup plus vite puisque son corps utiliserait plus d'énergie pour se réchauffer. Mais cela profitant à Rei, il ne s'en fit pas trop. Au pire la jeune fille pourrait attraper un rhume, et une personne jeune et en bonne santé ne meure pas d'un rhume. Une telle personne ne peut hypothétique mourir de rien – même s'il existe toujours des exceptions –, sauf d'une infection fulgurante, ou d'un cancer, donc elle ne risquait rien. Ao' frappa la balle de toute ses forces visant les tibias de Rei, probablement afin de le déstabiliser et par conséquent de le faire tomber. Rei recula alors et frappa la balle assez maladroitement puisqu’il n'avait pas réussit à correctement se placer afin de faire un tir précis. Il perdra un peu l'équilibre et posa un pied en arrière pour le retrouver tandis que la balle montait vers le ciel. Le jeune homme ne savait pas si elle atterrirait dans la zone de Aoji', mais il l'espérait au plus profond de lui, car il avait tout sauf envie de nager dans une eau aussi glaciale.

    « Ça c'est pour les vagues Rei ! » dit-elle quand elle le vit frapper tant bien que mal le ballon. Il faut croire qu'elle n'avait pas apprécié sa petite fourberie, ou que tout du moins elle avait l'esprit de compétition, et n'aimait pas perdre. Mais cela ne gênait en rien le jeune homme puisque lui aussi détestait perdre, et il n'hésitait jamais à se servir des faiblesses de son adversaires ou de son plan afin de s'en servir contre lui. Surtout si cela peut lui épargner des efforts supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 3:46


Et voilà, plus fort que lui, il voulait me refaire ma leçon, ne savait-il donc pas lui-même que c'était dans l'effort qu'on évoluait le mieux ? En situation de danger, pas sûr qu'il se retrouvait dans les conditions optimales, alors autant y être habitué. Mais comme il disait si bien, autant qu'il m'épargne ses détails et moi les miens, notre vision n'était pas la même, autant de temps perdu pour nous deux. Le moment de vérité et déjà sa position était mauvaise, il aurait fallu reculer avant Rei ! Néanmoins, il arrivait à réceptionner la balle, la voilà qui montait haut, mais qui ne semblait pas vouloir avancer pour autant. Ca y est le sourire était sur mes lèvres, je regardais rapidement Rei qui avait gardé son équilibre joli !

=| -Ta chance de débutant va t'abandonner ne rêve pas ! Avoue, la baignade te tente !

Le coup d'oeil fut bref, car je voulais lui montrer l'exemple, prenant un peu de recule avant de taper, je lui montrais de façon détourner comment lui faire prendre de la longueur, je courais, la balle arrivait juste à la limite de mon camp et de mon axe. Ma jambe se tendait, je l'avais aucun doute, elle prenait son élan pour taper, quand un courant électrique parcouru cette dernière, un long frisson me parcourait avant la choc d'une douleur. Bien que j'y étais habituée, celle-ci s'apparentait plus à une trempe, bien fait pour moi, j'aurais dû m'échauffer, si mes os se régénéraient facilement, s'en était différent de mes muscles il faut croire...

Pour aggraver le coup, en vrai mulet, je continuais dans mon élan provoquant un choc encore plus violent, ah ça pour partir vers Rei la balle partait, mais je sentais soudainement qu'usait de ma jambe allait devenir compliqué. Je doutais que Rei me donne le temps de récupérer, malgré ça, je faisais mine de rien, avec un peu de chance il allait se rater et partir faire un peu de nage, dans une infortune il me renverrait la balle, mais là encore peut-être, elle atterrirait dans mes pattes... Bref, une jambe en moins, mais toujours des bras et des mains et ça en laissait toujours une de valide ! Quoi ? Non, je ne doutais pas de ma capacité à faire des pirouettes, j'étais un vrai singe sur ce point là, taijutsu oblige !

=| -Fais attention de ne pas tomber, l'eau est froide et comme tu disais si bien, c'pas génial pour la santé !

Quelque lancés se faisaient ressentir alors j'évitais de poser ma jambe droite, penchant ainsi légèrement sur la gauche, pas question de perdre face à un Samui. Vous croyez qu'il me serait venu à l'idée de penser que je devais rentrer après ? Même pas, mais comme je dis souvent, on ne se refait pas ! Mieux, il fallait que je le provoque en plus de lui avoir montrer la petite astuce... Maso, oh oui ça c'était très clair !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 12:03

    Il faut croire que la chance du débutant de Rei, comme l'avait si bien dit Ao', était partie. Après l'effet de surprise qu'avait donné son premier coup, la jeune femme se tenait prête à toute situation. Alors qu'il regardait la balle tomber inexorablement vers le sol, personne ne pouvait prédire où elle irait s'écraser. Mais par chance la balle retomba sur la zone de Aoji'. Elle se tenait prête à donner toute sa puissance dans son coup, levant la jambe en arrière pour prendre la maximum d’élan, puis elle frappa la balle de toute ses forces. Le ballon fusa en direction de Rei et il arriva tant bien que mal à renvoyer la balle, mais il perdit tout équilibre et tomba, faute de ne pas avoir pas pu complètement se rétablir après le précédent tir de la jeune femme. La prochaine baignade serait finalement pour lui, et quand il regarda la mer du coin de l'oeil, cette idée ne le réjouit pas. Il n'avait pas envie d'attraper un rhume ou encore d'avoir froid toute l'après-midi. Étant mince il mettrait un certain temps à se réchauffer même en pratiquant une activité physique.

    La jeune femme lui dit alors de faire attention de ne pas tomber en arrière, mais c'était déjà trop tard pour lui. Ao' tira alors encore une fois de toutes ces forces, et ce coup-ci la balla alla s'écraser au fond de son terrain. Mais Rei remarqua quelque chose d'étrange. En effet la jeune fille avait changé de pied lors de son dernier tir, alors qu'elle avait toujours utilisé sa jambe droite. De plus elle semblait gênée par celle-ci et penchant vers la gauche comme pour la délester de son poids. Il en déduisit qu'elle avait du se blesser en tirant trop fort, faire un effort en donnant toute ses forces, sans s'être échauffé auparavant, et dans le froid se trouva être une très mauvaise idée pour Ao'. Certes elle aurait pu continuer le jeu, mais si Rei tirait dans les coins opposés du terrain elle n'arriverait surement pas à rattraper la balle faute de pouvoir courir. Tandis qu'il se relevait, il observa la Kaguya puis lui dit :

    « Pourquoi est-ce que tu as tiré du pied gauche cette fois ? De ce que j'ai vu, tu est droitière non ?

    – Oui, c'est juste une crampe, rien de grave.

    – Si c'est une crampe il vaudrait peut-être mieux que tu me montres ça. Même si ce n'est pas grave, ça doit faire très mal. »


    Rei se releva puis s'approcha de Ao' tout en lui faisant signe de lui montrer sa jambe. Il se rappela alors ses cours, retraçant dans sa tête le schéma qui amenait à une crampe. A cause de l'effort le corps transpirait pour se refroidir et garder une température constante, et ce phénomène devait être accentué par le fait que les vêtements d'Aoji' étaient mouillés. Sa température baissait alors plus vite que voulu. Et du fait de cette perte d'eau, les cellules musculaires saturaient en ion calcium, et se tétanisait, d'où la crampe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 12:34


Bon, c'était gênant, mais j'avais connu pire, un bon moyen de corser l’entraînement, cependant, le détail n'avait pas échapper à Rei lors du deuxième lancé, il avait l’œil le petit, probable qu'il fasse un bon irou... Curieuse sur ce point et bien que je sache que j'avais un corps prédisposé à la réparation auto, je fus tenté d'accepter sa proposition, à savoir regarder ma jambe, accessoirement la « soigner ». Mon envie fut telle que je m'étais concentrée malgré moi à retenir mon chakra, histoire qu'il ne travaille pas à la place de l'apprenti médecin, après tout, ne lui avais-je pas dit qu'il apprendrait plus en manipulant qu'en lisant ? C'était le moment de prouver mes dires, alors sans réticences, je me laissais écrouler au sol, jambe tendue, je virais le tissus gênant, dieu que j'étais blanchâtre là dessous, enfin, je n'étais pas très bronzée ailleurs non plus alors...

=| -Ok ok, montre moi ce que tes bouquins t'ont appris, peut-être que mes demeures secondaires ne sont pas mortes pour rien !

Attention, je sentais que je prenais goût à ce petit jeu, j'avais même une idée tordue qui traversait mon esprit, une trampe me semblait trop « facile » et l'envie ne me manquait pas de le mettre face à un défi plus « gros ». Genre de belles entailles ou q
uelques os déboîtés... Effrayant ? Pas pour moi, en toute franchise, j'aimais ce sentiment de puissance qui me prenait à la gorge quand la douleur frappait et devait être maîtrisé. J'aimais assez voir mon enveloppe charnelle se refaire d'elle même plus vite que la normal, un certain masochisme sûrement associé à mon sadisme naturel, décidément, que des qualités ! Ironique ? Non, pour moi elles en étaient vraiment, quoi de mieux pour une machine de guerre qu'aimais la douleur et l'exaltation qu'elle offre à un esprit un peu fou pour le coup, ou simplement normal, tel qu'il était programmé à être...

Jambe nue je guettais l'action, des soins ? Quesako ? Jamais personne ne m'avait soigné, je n'en avais jamais eu besoin, en général, il me suffisait d'être patiente, j'étais aussi curieuse de cette sensation inconnue. Décidément, sacrément curieuse et tordu comme gamine, mais je m'aimais trop il paraissait selon certains, mais c'était sûr, que me dépassait à ce niveau se révélait difficile...

=| -Ca se soigne au moins une crampe ?

Sur ce point j'avais de sacré doute, alors en prévision un kunai sorti de ma manche je plantais mon pied fermement d'un geste vif, par sécurité ! Pour sûr que mon action allait surprendre, surtout vu qu'elle faisait se dessiner sur mon visage un air comblé et échapper un rire de satyre. J'hésitais un instant à laisser ou sortir le kunai, difficile de savoir ce qui compliquerait le plus la tâche, quoi que, peu importe, si le laisser avait rendu la tâche facile, j'avais l'autre pied pour tester mon deuxième choix....

=| -Au moins, ça je suis sûr que ça se soigne !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 14:15

Tandis que Rei s'approchait de la jeune femme, elle se laissa tomber au sol puis allongea sa jambe. Elle enleva ensuite le tissu qui la recouvrait, laissant apparaître une peau d'un blanc pur. De toute évidence Ao' n'aimait pas rester à rien faire en bronzant, ne correspondant pas au caractère actif et agité de la jeune fille. Quant il arriva à son niveau elle lui dit :

« Ok ok, montre moi ce que tes bouquins t'ont appris, peut-être que mes demeures secondaires ne sont pas mortes pour rien !

– Que veux-tu dire par tes demeures secondaires ? »

Mais avant même d'attendre la réponse de Aoji', elle lui demanda si une crampe pouvait se soigner. Elle voulait surement sous-entendre, par des techniques ou des soins médicaux assez approfondis. Mais en l’occurrence il suffit juste de masser le muscle pour qu'il se décontracte plus rapidement. Il se relâcherait ou bout de quelques minutes une fois que les cellules seraient parvenues à évacuer le surplus de calcium dans le sang, mais grâce à un massage on pouvait faire en sorte de les aider à se détendre. Il vaut mieux autant que possible éviter les opérations chirurgicales ou même les traitements. Dans le meilleur des cas les traitements ne devraient être là que pour aider le corps à se remettre plus rapidement de l'infection, ou de la blessure. La nature étant bien faite, quelqu'un de jeune et en bonne santé se serait de toute façon remis de la plus part de ces maladies ou accidents. Alors qu'il approchait alors ses mains pour masser le muscle de la jeune femme, elle sorti un Kunaï de la pochette situé sur sa hanche et le planta sur son pieds sous prétexte qu'au moins elle était certaine qu'une telle blessure serait soignable par le jeune homme. Rei fut assez surpris et recula par réflexe, puis dit :

« Mais tu es folle, qu'est-ce que tu fais, tu ne pourrais pas attendre que je te répondes avant d'agir. C'est sûr que maintenant je vais pouvoir utiliser mes techniques vu la plaie béante que tu viens de te faire ! »

Il se dit qu'elle devait être masochiste, en plus d'être sadique. Rei était également assez sadique mais il n'aimait pas souffrir, comme toute personne normalement constitué. Néanmoins, ses penchants prenaient parfois le dessus, et lorsqu'il avait affronté pour la première fois quelqu'un dans un entrainement, il avait pris plaisir à imaginer les différentes façons de jouer avec son ennemi. Même s'il n'aimait pas la violence gratuite, il était sans pitié, et en combat il affectionnait de jouer avec ses adversaires en leur infligeant des sévisses toujours plus douloureux, autant mentaux que physiques. Il ne maîtrisait pas le Genjutsu, mais les mots lorsqu'ils sont écoutés peuvent être très puissant, et selon lui c'était même la meilleur des armes. Rei ressentit une petite excitation qu'il dissimula parfaitement en voyant la blessure de la jeune fille. Il excellait dans le mensonges et camouflait parfaitement ses vraies idées et sentiments à force de l'avoir fait, et la personne qu'il montrait était assez différentes sur certains points de celle qu'il était vraiment. Non pas par sa gentillesse, ou ses gestes, mais plutôt pour ses idéaux. Il se rapprocha de Aoji' puis plaça ses mains au dessus de son pied tout en gardant un œil sur le Kunaï qu'elle avait sorti. Un halo vert apparu autour de la zone et il demanda à la jeune femme de bien vouloir rangé son Kunaï pendant qu'il réparait sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptySam 20 Avr 2013 - 15:18


Cette tête qu'il m' avait fait, ça valait vraiment le détour, magnifique, pour le coup je ne regrettais pas ma bêtise. Pour le surprendre, Rei avait été surpris, belle réussite pour peu il en aurait perdu son calme ennuyeux pour me grogner dessus. Ah non, effectivement il râlait, qu'elle idée de penser que j'allais le laisser finir sa phrase, j'étais une môme d'action, pas de blabla! Vu l effet produit, je ne doutais pas de ma réussite dans la matiere, j'avais semblait il bien compliqué son travail, d'ailleurs, ce cher Rei et son bond réflexe m'aurait presque fait oublier son saut.... Épique....

=| -Tu en as des idées, j ai l'air de quelqu'un qui attend pour agir? Chacun sa spécialité, en parlant de ça tu va pouvoir travailler la tienne et en passant! Je ne suis pas folle, mais authentique mon petit Samui.

Une nouvelle couche dans les pics, ça devenait naturel entre nous maintenante bien que sa remarque me faisait plus marrer que m'agacer. Ce n'était pas pour autant que l'apprenti irou abandonnait sa tâche, bien au contraire, je le fixais curieuse prêt à démonter ce qu'il avait appris. Fichtre, si je ne pouvais pas l'envoyer attraper la mort dans cette eau glacée, je pouvais le torturer autrement et accessoirement mettre un peu mieux mon nez dans son art, ce qui me faisais repenser à ses bouquins et mes arbres...

=| -J'aime dormir au sommet des hauts arbres, je les appelle mes maisons secondaires, car j'ai mon préféré en la matière....

Pourquoi je racontais ça moi? Fruit d'une langue trop pendue, apprendre à contrôler son flux ne me ferait pas de mal et tandis que j'avais fini ma phrase, le shinobi concentré avait commencer son art.... Quoi c'est tout? Ma douleur, du moins sa sensation s'évanouissait, bientôt mon pied ne semblait plus existait comme sorti de mon corps pour être réparé et remis à sa place ensuite. Arnaque !

Ma mauvais mine d'ailleurs trahissait ma déception, les soins n'avaient rien d'amusant en soi, cependant, voir Rei en galère un chouya quand même, ça c'était plaisant, il y avait des chances que je lui offre ce genre de petits entraînements plus souvent qu'il le voudrait. Les idées tordues ne m'avaient jamais manqué.

=| -Mais c'est que tu n'es pas si nul que ça... Tu es capable d'enchaîner combien de fois de suite ce jutsu?

On devinait facilement la suite, plutôt l'action qui allait suivre ma question....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyDim 21 Avr 2013 - 19:50

Pendant que Rei était en train d'accélérer la régénération des tissus de Ao', elle exprimait une certaine fierté après s'être planté son kunaï dans le pied. Une masochiste doublé d'une folle, décidément cette fille regorgeait de surprises. Il tentait de se concentrer, bien qu'il eut certaine difficulté à cause de la jeune fille qui n'arrêtait pas de parler. Elle soutenait qu'elle n'était pas folle mais authentique, et qu'elle avait fait cela pour pouvoir tester son Iroujutsu. Mais selon lui il vaut mieux n'utiliser ses techniques qu'en cas de nécessité, et ne pas faire en sorte que celle-ci ne se fasse pas sentir intentionnellement, une vision bien différente de Aoji'.

Elle lui expliqua que sa seconde demeure étaient des arbres dans lesquels elle avait l'habitude de dormir, et qu'elle avait même son préféré. Rei se dit alors que ça devait être tout sauf confortable, mais que si elle en était rendu là c'est qu'elle avait surement de bonnes raisons. Puis quand elle eut fini de jacasser, la plaie commença à se refermer. S'il voulait qu'il n'y est aucune cicatrice, il devait faire très attention lorsque les deux bandes de chair se rejoindraient, et parfaitement doser son chakra pour qu'elle fusionne parfaitement. Ao' étant une femme, il ne devait pas rester de cicatrice, même si étant une Kaguya ça n'avait surement pas d'importance pour elle.

Il avait prit soin de neutraliser la douleur avant même de commencer les soins de fait que la jeune femme ne ressentirait probablement rien pendant que sa plaie se refermerait. Rei avait besoin de beaucoup de concentration et de chakra pour une petite plaie, car il n'en était qu'aux balbutiements du Shōsen Jutsu, et donc il avait encore du mal à bien doser son chakra pour en utiliser le minimum vital. Cette technique était connue de tous les ninjas médecins du monde et permettait de soigner la plus grande majorité des traumatismes corporels. Elle pouvait aussi être utilisé en combat en sectionnant les tendons, veines, ou encore muscles de son adversaire. C'était donc une techniques très puissante de part sa réversibilité, même s'il fallait toucher l'adversaire avec ses mains pour lui infliger ces dégâts, et que de plus cela demandait une quantité de chakra non négligeable pour son niveau.

Une fois le travail finit il regarda Ao' qui semblait montrer une certaine déception. Puis un sourire sadique se dessina sur son visage et elle dit :

« Mais c'est que tu n'es pas si nul que ça... Tu es capable d'enchaîner combien de fois de suite ce jutsu?

– Plusieurs fois, et non tu ne te replantes ton kunaï dans le pied sinon j'arrête seulement l’hémorragie en la cautérisant et tu vas voir ce que c'est que de sentir sa chair bruler. »


Le but étant évidemment de la dissuader, Rei n'avait pour autant pas mentit en disant qu'elle ressentirait une grande douleur après cela.

« Mais dis-moi plutôt, pourquoi est-ce que tu dors dans les arbres ? Est-ce à cause de l'ambiance présente chez toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyLun 22 Avr 2013 - 20:35


Sentir la chair brûlée ça pouvait être tentant, mais ça n’était pas pour aujourd’hui, la plaie s’était bien refermée, on aurait dit qu’elle n’avait jamais existé, c’était assez impressionnant de la part d’un novice qui plus est. Bien l’idée d’enchainer les blessures m’auraient convenu à merveille, je me rappelais que c’était autant de temps perdu et le tout ne semblait pas ravir Rei, bon ça c’était tant mieux, mais de loin je préférais l’effet de surprise à celui de maintenant où il se tenait préparer…

=| -Ne me menaces pas de ce genre de choses, rien que pour ça tu pourrais me tenter ! A moins que c’était le but justement ! Avoues, tu apprécies mettre en pratique ton iroujustu !

Forcément qu’il devait aimer, comme moi j’aimais frapper de toutes mes forces, seulement, notre petite séance venait de me donner une leçon, la puissance brute en elle-même ne faisait pas tout et ce côté « fourbe » me tentait plutôt bien… Enfin, l’envie me passait vite néanmoins, étudier m’agaçait au plus haut point, je préférais apprendre dans le tas personnellement. Je ne pensais être faite pour rester en place et « concentrée »…

=| -Bon finalement, la matinée n’était-elle pas mieux ici qu’à la biblio ? On se refera ça quand dis-tu !

Moitié physique, moitié cérébral, enfin pour Rei le côté intello, ce type d’entrainement me plaisait bien, puis ça changeait de l’ordinaire et surtout c’était amusant, un petit plus dans une activité que j’affectionnais beaucoup. La crampe s’étant estompée je pouvais me relever sans mal pour tester tout le soin en marchant après quelque pas fluctuants, je me fixais devant le Samui et maintenant la suite du programme ?

=| -Bon et maintenant que faisons-nous ? Je suppose que tu n’as pas envie de poursuivre le jeu, surtout que tu es parti pour faire trempette…

J’avais dit ça avec un sadisme… Le voir se tremper pourquoi pas, mais bon mieux valait éviter… D’ailleurs cela me ramenait à la base de ma venue en ville, Rei était la personne parfaite pour répondre à mes questions, qui mieux que lui connaissait le côté administratif de Kiri. De mémoire, il m’avait dit que son père avait un poste dans le genre non ?

=| -Dis-moi Rei, si un shinobi a fait un jour parti de près ou de loin de Kiri, son nom reste dans les archives non ? Une trace qu’il soit mort ou vivant non ? Rester au village ou parti… ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyLun 22 Avr 2013 - 23:29

« Si je t'ai menacé c'était justement pour t'en dissuader, mais j'avais oublié que tu étais masochiste. Et j'apprécie de mettre en pratique mon Iroujutsu, mais je pense que tant que la contrainte ne se fait pas sentir, il ne vaut mieux pas utiliser ses techniques. Après tu peux te faire mal autant que tu veux, tant que tu ne t'infliges pas une blessure que je ne pourrai pas guérir ça ne me dérange pas, mais ne compte pas sur moi pour te soigner. En plantant ton Kunaï dans le pied tu as juste abimé ton muscle, donc c'était facile. Ç'aurait été une autre paire de manche si des tendons, une artère, ou pire du cartilage avaient été touché. Je n'ai pas encore le niveau de maîtrise suffisant pour soigner cela. »

Ao' mit alors en évidence le fait que la matinée était mieux passé à s'entrainer qu'à la bibliothèque, puis proposa de se refaire une sortie de ce genre.

« Pour toi ça peu paraître étrange, mais j'aime bien étudier. Évidemment il y a des matières ou des sujets que je n'aime pas forcément, mais en règle général ça ne me gène pas. Si tu veux on pourra se refaire une sortie de ce genre, mais préviens moi avant que je puisse m'organiser dans mon travail pour ne pas accumuler le retard. »

Rei avait pour habitude de se faire des plannings chaque matin. Cela donnait un but à sa journée et le motivait à travailler, même s'il n'arrivait que rarement à le respecter. Il savait qu'il devrait s'entrainer un jour ou l'autre aux exercices physiques s'il voulait pouvoir maîtriser le Taijutsu, et surtout le Kenjutsu. Il était déjà fatigué par ce petit entrainement, alors pour atteindre son but, il lui faudrait beaucoup d'effort, mais il avait l'habitude d'en donner, donc cela ne tracassait pas plus que ça.

« Bon et maintenant que faisons-nous ? Je suppose que tu n’as pas envie de poursuivre le jeu, surtout que tu es parti pour faire trempette… »

– Je préfèrerai qu'on arrête là pour aujourd'hui. Mais je te ferai remarquer que je viens quand même de te soigner, ça ne vaudrait une bonne baignade de moins en remerciement ? »


Il n'avait pas fait ça pour échapper à la baignade, puisque qu'il avait volontairement laissé la balle passer. Mais s'il pouvait profiter de cette opportunité pour ne pas faire trempette, il ne se gênerait pas. Le jeune homme n'était pas du genre à fuir les responsabilités, et s'il s'engageait pour quelque chose, ou si il faisait une erreur, il l'assumait. Cependant, il n'hésitait pas à se servir de la ruse, ou des services qu'il avait rendu pour amoindrir les conséquences, voir les éviter. Puis alors que Rei se relevait elle lui posa une question qui l'interloqua :

« Dis-moi Rei, si un shinobi a fait un jour parti de près ou de loin de Kiri, son nom reste dans les archives non ? Une trace qu’il soit mort ou vivant non ? Rester au village ou parti… ? »

Est-ce que cela avait un rapport avec sa dernière question ? Le Samui pensait que Aoji' l'avait volontairement évité, et il ne savait donc pas l'interrogation posée par la jeune femme avait un rapport avec cette dernière.

« Ça dépend de la position qu'il avait dans le village, de son grade, et de ses actes. Si il a commis de grand méfaits la plus part des informations sur lui sont probablement gardées secrètes. De même que s'il a trahit le village en emportant des données importante avec lui ou encore déserté. S'il n'a rien fait de tout ça alors oui, normalement toutes les informations sont dans les archives publiques. Mais dis moi, est-ce que ça a un quelconque rapport avec le fait que les arbres sont tes secondes maisons ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Xia Chao Seng
Informations
Messages : 1554

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 23 Avr 2013 - 1:33


Blablabla… Voilà qu’il redevenait ce type ennuyeux… Zut… Ou tant mieux peut-être, il fallait l’entendre marchander, un soin contre une baignade, j’avais envie de jouer sur les mots, précisant que je n’avais rien demandé, mais le simple fait de le voir s’esquiver m’amusée bien assez. Mon amusement n’avait d’ailleurs pas fini de grandir, je voyais que finalement Rei était aussi curieux que moi, ça l’intriguait cette histoire d’arbres en maison secondaires. Non le rapport était bien loin et oui, à la fois il était totalement près… Compliqué n’est-ce pas… Alors je me tâtais entre l’envie d’assouvir cette dernière et le plaisir de le priver de réponses, finalement je craquais, je n’aurais pas aimé rester sans réponse probablement ce qui justifiait mon choix, mais pas question qu’il soit gratuit. J’aimais le donnant-donnant…

=| -Oui et non. J’aime la liberté un peu trop il faut croire et le statut de shinobi me permet d’avoir une excuse pour m’échapper de la prison des murs que forme une maison. Comme tu vois, ça ne dérange personne pour peu que tu saches bien présenter ça et ayant bien arrondis les angles, mes parents ont vite lâché l’affaire. Ca ne change rien au fait qu’ils aient tous pouvoirs sur moi…

Et ça c’était franchement rageant… Mais la vie me direz-vous. S’appliquait ici : « il faut savoir perdre pour gagner… ». C’était aussi valable pour mes chaînes familiales autant que pour ma conversation avec Rei, je comptais bien lui soutirer deux ou trois petites choses en lui lâchant quelques autres anodines pour moi.


=| -Enfin, je suppose que ça doit être partout pareil, dans toutes les familles je veux dire, je suis sûr que ton entêtement pour les études n’est pas sans rapport avec cette dernière. Faux ?

Le tout sous un air amusée, je restais pensive à sa réponse sur les shinobis « sortis » du moule, désertion, trahison et méfaits, finalement tout cela était placé dans le même sac, je trouvais ça fort dommage et les amoureux de la liberté dans tout ça ? Il venait de confirmer ce que je pensais, une fois mit, ce bandeau engageait pour la vie, bon alors, il allait falloir penser à d’autres perspective que celles de ramasser des choux –clin d’œil- ou promener un chien. Tient ! D’ailleurs je venais de me rappeler…

=| -D’ailleurs ! Je ne t’ai pas dit ! Mais j’ai rencontré ta cousine Anabi… Je me retrouve avec un louveteau dans les pattes grâce à elle ! Franchement, vous avez un vrai problème dans cette famille avec les bouquins, votre passion me dépasse…

Elle aussi était mariée à ses bouquins, n’importe quoi… Je pensais d’ailleurs que le bout de chou bien qu’il est veillé toute la nuit n’allait pas tarder à se réveiller, il allait falloir que je parte le retrouver avant qu’il ne fasse une de ses innombrables bêtises… E t pour ça il était doué le bougre ! D’ailleurs, par sa faute, enfin sa présence, j’avais été obligé de changer mes habitudes, le loup maladroit ne pouvait pas rester perché dans les arbres et le laisser en bas ne laissant pas dormir vu que le casse pied gémissait… L’automne étant là, un abris était limite une obligation, j’avais donc entamé une demeure un peu plus « conventionnelle » dans un bout de terre Kaguya près de la forêt , la propriété s’enfonçant dans les bois c’était parfait ! Ou presque, mais bon, il me fallait faire des concessions, je n’étais plus seule désormais…

=| -A l’occasion si tu n’as rien à faire, j’ai besoin d’un pseudo architecte pour la structure de ma nouvelle demeure, les créations humaines sont tout sauf mon fort… Tu dois avoir ça dans tes bouquins non ?

Tant qu’à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kinzoku Izaya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] EmptyMar 23 Avr 2013 - 18:44

Ao' avait plusieurs sous-entendu ou même dit que les relations entre elle et sa famille étaient tendues. Il est vrai que le caractère sauvage et indépendant de la jeune fille devait contraster avec la sévérité de ses parents. Les Kaguyas étaient connus pour les entrainer très durement et parfois même leur infliger de graves blessures. Pour elle le statut de Shinobi était donc un moyen efficace de profiter d'une certaine liberté d'action, ses parents ayant en quelque sorte abandonné leur fille. Elle devait se montrer trop différentes d'eux, et étant donné que ni les coup, ni les réprimande ne devait marcher, ils ont tout simplement laisser tomber. Un concept bien étrange pour un parent, et que Rei trouvait totalement adhérent. Lui qui mettait toujours ses responsabilités en priorités, il était inconcevable d'abandonner son enfant. Pour lui un enfant est un engagement, et quand on s'engage, on s'y tient.

La jeune fille souligna qu'ils avaient toujours tout pouvoir sur elle, et ce confirma l'hypothèse du Samui quant à son âge. Elle devait avoir 15 ou 16 ans, et dans ce cas elle entrerait bientôt dans la vie « adulte ». Elle sous-entendit que pour la famille de Rei ce devait être la même chose, mais en un sens elles étaient bien différentes. Avant qu'il n'ait eu le temps de lui répondre la jeune femme continua et lui confia qu'elle avait rencontré sa cousine il y a quelque jours de cela, et lui expliqua alors qu'elle s'était retrouvé avec un louveteau. N'oubliant pas de précisé que Anabi était autant plongée dans ses livre que le jeune homme. Il lui répondit alors :

« Oui et non. Mon père voulait que je le succède dans sa position de membre du conseil, mais j'ai toujours refusé et j'ai choisi ma propre voie. Je ne laisserai personne d'autre que moi diriger ma vie et mon destin. »

Dans ces mots on pouvait toute l'importance de cette façon de pensée pour Rei, lui qui ne jurait par personne, et qui voulait être maître de son destin. Pour lui il était seul, pas parce qu'il ne pouvait compter sur personne, mais parce qu'il n'aimait pas le faire. C'était une des choses les plus importantes à ses yeux, et il comptait bien atteindre ce but un jour. Et pour pouvoir diriger sa vie dans le monde shinobi, il faut de la puissance, tant politique que physique.

« Mais comment as-tu fait pour te retrouver avec un louveteau dans les bras ? »

Il n'ajouta rien de plus cette question, il aurait bien pu argumenter pendant un bon moment sur le bénéfice des livres et de la connaissance, mais Ao' semblait encore trop immature pour comprendre. Chaque chose en son temps.

« Et je ne sais pas, sans vouloir me venter j'ai assez de goût et j'ai toujours aimé l'architecture, mais je suis loin d'être un professionnel et de connaître toute les ficelles du métier car contrairement à ce que tu viens de sous entendre je n'ai pas ça dans les livres que je lis. Pourquoi cette question ? »

La jeune femme n'avait pas donné beaucoup d'informations sur sa vie privée, ce que Rei trouva fort regrettable. Mais en posant les bonnes questions il arriverait bien à assouvir sa curiosité, il devait juste se montrer assez patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une rencontre fortuite [Aoji'] Une rencontre fortuite [Aoji'] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre fortuite [Aoji']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-