N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Qu'est-ce que la vie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Qu'est-ce que la vie ?  Empty
Message(#) Sujet: Qu'est-ce que la vie ? Qu'est-ce que la vie ?  EmptySam 2 Mar 2013 - 23:36

    Finalement, qu’est-ce que la vie ? Nous venons au monde, nous y grandissons, nous nous y formons, nous nous créons une identité, nous respirons, nous vivons. Pourtant, pourquoi faisons-nous tout ça ? Qui nous a dit de le faire ? On ne pouvait comparer cela à une demande, à une conséquence de notre éducation. Nous ne vivons pas comme nous souhaitons les souhaits de ceux qui éternuent. Il ne s’agit pas de règles de politesse, d’une culture qu’on nous inculque. Alors, qu’est-ce ? Au mieux, on pouvait voir certaines similitudes avec la faculté de respirer. En effet, le nouveau né qui vient à peine de naître, à qui l’on a rien appris, se met naturellement à inspirer et à expirer. Sans cela, il ne pourrait vivre, ce serait la mort avant la vie. Mais il semblerait que quelque part, un rouage est là pour garder une bonne suite des choses. Comme une loi immuable, un instinct ancré en nous. Mais pourquoi ? Qu’est-ce qui fait que nous vivons ? Que nous respirons ? Que nous foulons cette terre ? Evidemment, l’humanité ne trouvant pas la réponse, s’en forgea une. On ne peut avancer quand on ne sait pas, on a toujours besoin de la lumière, car on ne peut marcher dans le noir. Lorsque la lumière est inaccessible, nous créons l’ampoule, car une lumière artificielle reste mieux que l’obscure. Ainsi, l’homme peupla le monde, cette question n’hantant plus son esprit grâce à un subtil subterfuge. Pourtant, de temps en temps, cette idée revenait. Qu’est-ce que la vie ? Est-ce un long fleuve tranquille ? Non, tranquille certainement pas. Pourtant, la comparaison avec l’eau peut se justifier. Une rivière peut à la fois être calme, limpide, comme certains moments de la vie. Mais jetez y un caillou, vous verrez des perturbations, des ondulations témoignant de moments plus troublés, avant de revenir à sa tranquillité habituelle. Comme des montagnes russes, comme les hauts et les bas de la vie. Tout comme le ciel, parfois si bleu et doux, d’autres fois gris et violent. Tout comme…

    Mais tout ça ne sont que des comparaisons. Qu’est-ce que la vie ? J’étais là, assis au bord d’un oasis, le regard perdu sur la surface de l’eau à la recherche de réponse. Etais-je le seul à me le demander ? D’ailleurs, pourquoi cette question ? Alors que notre esprit arrive à nous détourner de cette interrogation d’une façon si habile ? Qu’est-ce qui fit tomber les barrières de mon âme ? Les protections de notre existence ? Tout le monde continue, avance dans ce monde simplement parce qu’il est là, sans se demander pourquoi. En effet, nous vivons, nous grandissons, nous sommes invincibles, tout nous est possible. Pourtant, la vie est éphémère, mais on ne se rend compte de sa fragilité que quand l’on voit ses limites. Quand la vie elle-même nous rappelle ce qu’elle est, qu’elle peut reprendre son don dès que ça lui chante.

    Ma main se trouvait au niveau de mon torse, tenant un pendentif entre les doigts. Une plaque sur laquelle sont gravés des noms. Des proches, des amis, des frères qui ne sont plus là. Ce sont eux qui me font me poser la question : qu’est-ce que la vie ? Ils étaient là, ils grandissaient avec moi, et tout à coup ils ont disparu. Pourquoi ? Donnez-moi la raison de tout ça ! Pourquoi les a-t-on repris ? Pourquoi me les a-t-on enlevés ? Ces souvenirs que j’ai d’eux, à quoi me servent-ils s’ils ne sont plus là ? Et je n’avais pas encore fini, j’avais des tas d’autres moments à partager avec eux. Aujourd’hui, je suis Chunin. Avant, je n’étais rien. Mais c’est grâce à eux, à ces noms que je suis devenu tout ça. Est-ce pour cela qu’ils ont vécu ? Pour moi ? Et eux, ne méritaient-ils pas plus ? Pourquoi eux et pas moi ? Toutes ces questions, toutes ces interrogations. Qu’est-ce que la vie ? Tous ces souvenirs, tous ces regrets. A quoi servent-ils ?

    A ce propos, où sont-ils à présent ? Qu’y a-t-il après la vie ? Pour nous rassurer, on se dit qu’il y a quelque chose. On parle de paradis, on parle d’enfer, mais on oublie de mentionner le rien, le vide, l’oublie. Il est plus confortable de se convaincre qu’il existe une suite, que nos proches sont toujours là, quelque part, et qu’ils nous attendent. Pourtant, il pourrait très bien ne rien avoir, mais notre esprit nous détourne de cette pensée, notre âme ne pouvant supporter une telle idée, une telle résolution. Donc, il y a quelque chose. Non, il doit y avoir quelque chose. Mais, s’il y a ce quelque chose, qu’on peut y accéder, il doit y avoir un lien entre la vie et la mort, entre la terre et ce lieu inconnu. Ce lien, quel est-il ? Qu’est-ce que la vie ?

    Ces noms, ces proches. Ils me manquent, ils pèsent sur mon cœur. Pourtant, ceux qui me connaissent vous parleront plutôt de rires, de sourires, d’humour. Mais en réalité, celui qui fait sourire est celui qui aurait aimé sourire. Celui qui fait rire est celui qui aimerait rire. Celui qui efface vos soucis est celui qui souhaite les oublier. Cette larme qui coule sur ma joue en est la preuve. Si je le pouvais, je donnerais tout pour que ces noms n’existent pas sur ce pendentif, qu’ils soient encore là. Si j’avais droit à un vœu, ce serait de les caresser une dernière fois de mes yeux, d’être bercé une dernière fois par leurs voix, me consoler une dernière fois en sentant leurs odeurs, les serrer une dernière fois dans mes bras, les garder contre moi… Est-ce trop demandé ?

    Malgré tout, il semblerait que, comme ce lien existe, il est palpable, il est trouvable. Je ne perdais donc pas encore espoir, car je comptais bien réussir un jour. De toute façon, ma raison m’oblige à arpenter cette voie, ou le regret me dévorera. On dit bien que l’espoir fait vivre. Vous voyez, on dit beaucoup de chose sur la vie, mais on ne dit jamais ce qu’elle est. Peut-être parce qu’on ne peut pas le savoir ? Qu’elle est condamnée à demeurer un mystère ? Le mystère de la vie, de toute vie. Pourquoi vit-on ? Pourquoi meure-t-on ? Et ce qu’on construit, à quoi cela aura-t-il servi ? Tant de questions sans réponses, tant de murs sans portes, de couloirs sans fenêtres. Lorsque le corps redevient poussière, l’esprit subsiste-t-il ? L’âme… Il paraît que certains sceaux peuvent interagir avec. Qu’il est possible de les emprisonner. Dans ce cas, les faire réapparaître l’est également, non ? C’était pour cette raison que je m’étais penché sur certains textes récemment, que je m’étais mis à étudier l’art du Fuinjutsu, pour en obtenir les bases. Ces noms… Mes proches, mes amis, mes frères, je ne vous ai pas oublié, je ne vous oublis pas. Un jour, nous nous retrouverons. Et je compte bien faire que ce soit ici, au bord de cette oasis où nous avions grandi.

    Avant tout, je devais faire tout ça dans l’ordre. L’esprit est déjà une notion abstraite, je ne voulais pas savoir ce qui se passe lors d’une erreur de technique. Evidemment, je voulais les revoir plus que tout au monde. Mais je ne voulais pas non plus leur faire de mal, ils ont déjà suffisamment souffert comme ça… C’est pour cela que mon premier essai fut sur un animal, un scorpion qui passait par là, et je m’exerçais à séparer l’esprit du corps. Car si cela fonctionnait, faire revenir une âme dans une enveloppe le devrait aussi. Ainsi, après de nombreux essaies infructueux et à force d’acharnement, l’essence même du scorpion se trouve à présent coincé dans l’oasis, ou plutôt dans le végétaux faisant de l’ombre, seul abri face au soleil dans le désert. Ces souvenirs qui, maintenant que je suis seul ne servent à rien, je leur rendrai leur raison d’être en les partageants de nouveau avec ceux qui les ont forgé. J’ignore combien de temps ça prendra, je ne sais même pas si ça marche, mais j’essaierais de vous faire revenir. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous me manquez…

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Qu'est-ce que la vie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Oasis d'Eden-