N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La case départ [Masashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

La case départ [Masashi] Empty
Message(#) Sujet: La case départ [Masashi] La case départ [Masashi] EmptyJeu 28 Fév 2013 - 1:49

Une patrouille, une ballade, appelez cela comme vous voulez, mais en tout elle me mena tout droit à une oasis, un point d'eau que je connaissais, théâtre de nombreuses rencontres assez intéressantes. Aujourd'hui comme les autres fois j'y étais plus ou moins par hasard, tout s'y résumait d'une manière ou d'une autre, et comme les fois précédentes, aujourd'hui il y avait quelqu'un. Comme mon instinct me poussait à venir ici. Justement ce lieu, aussi beau soit il j'essayais de l'oublier un peu, l'oasis était pour moi synonyme de tranquillité, de ''vacances'', enfin, quand je suis seule. J'observais au loin, mais pas si loin que ça, à quelques mètres quoi ; tentant de décrire cet individu, à première vue un homme, à seconde vue pas de Suna. Il ne ressemblait pas vraiment au Sunajin de base en fait, après peut être que je me trompe, ça m'arrive souvent, de me tromper. Enfin, j'approche, pas vraiment silencieuse je ne tiens pas à un effet de surprise et encore moins à une réaction un peu trop violente de la part de l'inconnu, réaction que je serai forcée de ''réprimander''. Je suis à quelques pas, si j'avance encore je serai trop prés de lui. Dans ces moments valait mieux préférer la méfiance à l'assurance, surtout quand on sait ce qui se passe dans notre monde tordu. Alors, sans attendre plus longtemps, je prends une courte respiration, et lui parle, s'il était un ninja, il m'a certaine entendu arriver... Je suppose toujours.

    « Qui êtes vous ? » dis je sur un ton assez froid

Il ne ressemblait ni à un sunajin, ni à un nomade, les premiers m'auraient senti arrivés de loin, et les seconds se baladaient toujours avec leur chameau, enfin presque toujours. J'avais entendu dire de quelques chuunin et genin que Suna accueillait en ce moment même une délégation de Kiri, des Kirijin ici, ça ne me plaisait pas mais le Kazekage faisait ce qu'il voulait, dans le fond. Je le dévisageais, assez ironique puisqu'il était de dos, sa tenue, sa peau et le reste me laissaient penser que j'avais peut être bien affaire à un ninja de par là bas. Je soupirai silencieusement, c'était la seconde fois que j'étais en présence d'un de ces shinobi. D'ailleurs, vu d'ici il me faisait penser à ce juunin que j'avais aidé lors de cette mission à Yuki, un invocateur de salamandre, oué il dégageait un peu la même aura, bien que largement moins charismatique et impressionnant. Je repris la parole avant qu'il ne me réponde.

    « Ah... Vous êtes un Kirijin.. ou pas ? »


Face à son silence, j'attendis, toute aussi silencieuse, mais nettement moins patiente qu'à une époque. J'avais la solution à ceux qui ne répondaient pas, ou qui tentaient de gagner du temps.. ou je ne sais trop quoi d'autres.

    « J'espère que vous n'êtes pas sourd, sinon ça pourrait s'avérer désagréable, pour vous. Si dans dix secondes je n'ai pas la réponse, cet oasis sera votre dernière vision. »


En prononçant ces quelques mots je me dis : pour vu qu'il ne soit pas aveugle... Enfin, cela ne changerait pas grand chose à son avenir proche. Je le considérais comme une menace, qu'il soit un ninja ou pas, kirijin ou pas, chameau ou chèvre...


Dernière édition par Habashi Zanshi le Jeu 7 Mar 2013 - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

La case départ [Masashi] Empty
Message(#) Sujet: Re: La case départ [Masashi] La case départ [Masashi] EmptyJeu 7 Mar 2013 - 12:20

Bref, nous sommes venu à Suna pour nous recevoir une petite claque sur la joue. On est un peu venu pour rien diplomatiquement, une simple lettre aurait suffit d'après les dires de Kenji. Malgré ces reproches énervant et cette accueil super chaleureux, je me stabilise mentalement pour ne pas partir en vrille. Il faut se calmer, je n'ai pas trop aimé ce que le Kage nous a dit. Nous sommes des ninjas gradés, et on nous envoie ça à la gueule, un léger rictus se forme sur mon visage alors que je viens de sortir du palais du Kazekage. Michiki à mes côtés, je le laisse dans ces occupations pour aller me ressourcer. Mon mental commence à bouillir en moi, la haine si présente dans mon enfance me ronge éternellement, un certain dégoût de cette mission. Je ne comprend pas pourquoi les kages nous envoient pour faire le sale boulot. On se prend des reproches, et ça nous tombe sur la gueule. Kirigakure no Satô, pourquoi vous n'avez pas envoyé des pigeons voyageurs ? Le meilleur moyen pour s'échanger des messages rapidement sans passer par un accueil des plus misérables. Je me rappelle de ce visage, cette homme va goûter au perle de mes techniques à notre prochaine rencontre, et j'espère que ce sera en dehors de nos villages respectif. Aucun personne pour m'arrêter, une vrai bête pour détruire ce genre de déchet, je déteste quand on me prend pour un con. Dévasté mentalement de cette rencontre, je décide donc de me diriger vers les oasis de Kaze no Kuni. Un bon moyen d'évader mes pensées seules, dans un coin paradisiaque, je m'élance donc dans le désert avec une carte. Cette terre parsemé de grain de sable, il y a beaucoup d'oasis dans le coin, de parfait endroit pour se reposer. J'arrive donc devant l'un de ces oasis. Ces arbres exotiques, l'eau miroitant le soleil flamboyant, je n'ai qu'une envie, c'est d'y plonger. Je me déshabille donc, jetant la totalité de mes habits, je m'avance lentement dans l'eau. La température, un certain rafraîchissement de ma peau, je suis beaucoup trop tendu. Mes bas sur le sable, je pose ma tête pour pouvoir me reposer dans cette oasis. Un peu de repos ne peut que me faire du bien.

Mon instinct animale se réveille, mes yeux s'ouvrent lentement, je me redresse lentement. Quelqu'un m'a interpellé, c'est ça qui m'a réveillé et je ressens une présence près de moi grâces à mes léger dons sensoriels. Je m'avance dans cette eau complètement nue, une silhouette inconnu qui se trouve devant l'oasis. Un léger sourire se dresse sur mon visage, mon imposant physique ne l'a même effrayé, ce n'est pas un vulgaire ninja. Plus je m'avance dans cette eau, plus la silhouette devient de plus en plus net. Une kunoichi pour être précis, de long cheveux incandescent, des formes agréables, elle n'a pas l'air d'être contente. Plutôt froide la ninja de Kaze no Kuni, elle a failli détruire cet oasis vu que je ne lui répondais pas. Je n'ai aucune arme sur moi, même pas un bout de tissu pour cacher mon sexe, elle ne peut donc se calmer. Je lève mes bras, je suis un homme pacifique.

« Gekei Masashi - Shinobi de Kiri, calmez vous, je ne suis pas ici pour répandre notre renommée belliqueuse. Je me repose de mon dernier voyage, votre kazekage m'a autorisé à séjourner à Kaze no kuni. »

Si elle veut continuer à vouloir se battre, je le ferais nue, je n'aurais pas le temps de me rhabiller. Je n'ai jamais eu l'occasion de me battre dans ces conditions-là, peut-être que j'ai une meilleure possibilité de mouvement. Je ne sais pas, c'est à tester. Je reste donc immobile face à la kunoichi qui n'a pas l'air d'être un simple ninja. Elle doit surement avoir un grade important pour avoir les couilles de venir voir un shinobi de kiri en personne. Elle a du cran et j'aime ça.

« Vous savez l'oasis ne m'appartient pas ... »

Je joue avec le feu, mais j'adore pimenter les rencontres avec de belles fleurs du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

La case départ [Masashi] Empty
Message(#) Sujet: Re: La case départ [Masashi] La case départ [Masashi] EmptyLun 18 Mar 2013 - 3:42

J'observais incrédule ce bonhomme de kiri. Je n'avais pas l'habitude de voir des gens se balader à poile, bien que lui ne se baladait pas mais se baignait. Le manque de pudeur était il un caractère particulier des kirijin ? Pourquoi réagissais je ainsi, j'en avais vu d'autre, je lui tournai le dos, puisqu'il était du pays de l'eau il ne m'attaquerait pas supposais je. Autorisé à séjourner à Kaze no Kuni sur autorisation du Kazekage.. Ah bah ça changeait tout.. Ha ha, non pas vraiment en fait. Mais pour le coup je n'avais pas de raison de le tuer, bien que.. Je jetai un coup d’œil derrière moi, vers lui, il levait toujours les bras, dans la même position. Si j'avais une raison de le tuer finalement, mais je la gardais pour moi, je pourrais la mettre sur la table lorsqu'on me demanderait pourquoi...

    « Baissez les bras, retournez dans l'eau. »


J'attendis, et entendant ses mouvements me retournai, il était reparti dans l'eau. J'approchai un peu plus prés afin de mieux me le décrire et je soupirai. Jamais je n'étais mise au courant de ce genre de choses, le Raiu désirerait il que j'éliminasse un homme à cause du manque d'information de sa part ? J'en doutais un peu, mais c'est bien ce qui aurait put se passer à l'instant, heureusement que j'étais dotée d'un peu de tact et de diplomatie. J'observais autour, le désert, le ciel et accorda une nouvelle attention un peu moins emprunte d'animosité à cet homme qu'il aurait dommage d'abîmer.

    « Gekei Masashi... Je m'appelle Zanshi, Habashi Zanshi. Aussi un peu mieux connue par le surnom d'écarlate... mais ce n'est qu'un détail. Vous venez donc ici pour vous reposer, ou vous ressourcer... Très bien, donc je ne vous tuerais pas. Alors, vous faites partis de la délégation arrivée y a pas longtemps.. De quoi avez vous parlé ? »


Il pouvait m'envoyer chier, ne pas me répondre ; cela ne me dérangeait pas ; je finirai pas avoir mes réponses d'une manière ou d'une autre, aujourd'hui ou demain. Oui, j'engageais la discussion plutôt qu'un combat, c'était préférable. Maintenant, allait savoir combien de temps cet échange durera, l'avenir est battit sur beaucoup d'incertitudes, c'était la surprise ! Au moins j'aurais des choses à raconter sur les kirijins ! Deplus, une multitude de question se formait dans mon esprit, je devenais une bête curieuse que l'étranger attire... un vilain défaut n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La case départ [Masashi] Empty
Message(#) Sujet: Re: La case départ [Masashi] La case départ [Masashi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La case départ [Masashi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Oasis d'Eden-