N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Dans l'obscurité [Yamada Kioshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyMer 20 Fév 2013 - 23:10

Plus d'une semaine s'écoula avant que j'apprenne que Kioshi, récemment promu chuunin, avait refait apparition à Suna. En fait il était arrivé le jour même. Dés que j'eusse l'information, j'ordonnai à mon messager, un grand type au cheveux et lunettes de soleil noirs, de contacter rapidement le Yamada pour lui transmettre un message. Le juunin, excellent senseur retrouva rapidement le blondinet et lui remit le parchemin, avant de me rejoindre au QG. Cet homme de main était efficace dans son boulot, cependant il me saoulait un peu parfois, toujours en train de me poser des questions ou plutôt de remettre en question mes méthodes.. Cette fois ci n'échappa pas à la règle, à peine fut il de retour qu'il commença..

« Ce n'est pas comme ça que vous devriez procéder pour recruter vos hommes... »
« Probable.. mais pour tester leurs capacités en temps réel, sans que le résultat ne soit tronqué par ''ma présence'' et le fait de savoir pourquoi ils sont testés, je dois rendre ça le plus vrai possible. »
« C'est une perte de temps.. »
« Ca prend du temps, certes, mais tant que je suis à la direction du Kakumeigun, ça se passera comme ça, te plaise, ou non, Mizuri. »

Finis je en le toisant de mon regard brûlant, il ne répondit pas, et il n'avait pas intérêt ; et il le savait. Du coup il quitta mon bureau, tant mieux, erf, non.. J'avais encore besoin de lui. Alors je criai son nom, et il réapparut. Je ne pouvais pas savoir s'il était content ou pas, ne pouvant voir ses yeux.. Je ne les avais jamais vu. Enfin. Je lui demandai de faire venir Anka ici, oui ma sœur. Même sans son regard, je pus deviner sa surprise, que pouvait elle bien faire, une genin, ici ? Haha ! Quoi qu'il en fut, il parti, ne cherchant pas à comprendre le pourquoi du comment. Une demie heure je le vis revenir accompagnée de l'habashi. Celle ci me regarda, puis finalement se mit à parler, elle semblait un peu énervée, elle en avait après mon messager, je souris en coin, et l'interrompt.

« Bunshin no jutsu. » trois clones apparurent.
« Anka, tu veux bien appliquer ta technique de dissimulation sur ces trois clones ? »

Elle le fit. Cette technique pouvait s'avérer d'un précieux inestimable par moment, comme quoi les senseurs ne sont pas toujours inutiles. Ôh quelle attaque, non ils étaient précieux, mais seule je n'avais pas besoin de trouver mes ennemis, ils finissaient toujours pas me tomber dessus ! C'était plus simple, avouez. Enfin bref. Une fois ceci fait, mes clones utilisérent la technique du henge, se transformant chacun en une autre personne. Très bien me dis je.


« Maintenant, vous allez à l'Oasis, celui où j'ai rencontré Yamada Kioshi. Vous lui dites que vous m'avez capturée, et vous engagez le combat. Évitez de le tuer par contre. » Ils quittèrent la pièce, je ne m'inquiétez pas, ils parviendraient à quitter Suna sans aucun problème..
« Et moi je vais rester là. Une fois qu'ils seront morts, j'aurai ma réponse. Pas stupide cette idée, Mizuri, hein ? »
« Vous êtes folle, Zanshi-sama, c'est tout. »
« Haha ! Anka, on va manger ? »

>> Côté Kioshi.

Tu déroules le parchemin et vois noté : Kioshi, veux tu bien me rejoindre à l'oasis, tu sais lequel. Nous y parlerons de ton avenir au sein de Suna. Merci, à ce midi. Zanshi


Apparence des Bunshin Henge :
Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] 130220113544431707 Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] 130220113554539559 Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] 130221035407120462
Spoiler:
 


Dernière édition par Habashi Zanshi le Jeu 21 Fév 2013 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyJeu 21 Fév 2013 - 12:00

    Le désert, c’était un peu comme une deuxième maison. Ou première ? J’y vivais bien avant la création de Suna. Tout ça pour dire que je m’y sentais bien, pieds nus dans le sable fin, corps illuminés par les rayons chauds, … Ce climat a beau être qualifié d’aride, d’insoutenable ou de mortel pour certains, pour ceux qui ont le pouvoir de moduler leur température interne il s’agit d’un climat doux et chaleureux. De plus, il s’agit d’un territoire en perpétuel changement. Mis à part les positions des oasis qui ne varient pas, les dunes, elles changent d’endroit, de forme à chaque tempête. Et les scorpions du désert ont un goût exquis. Leur poison mis à part, évidemment.

    Un homme aux cheveux bruns vint à ma rencontre, me présentant un parchemin, avant de repartir aussi vite qu’il était venu. Un nouveau message de la part de Zanshi, elle semblait avoir accepté le compromis que je lui avais proposé. En effet, mon voyage ne faisant que commencer, je ne souhaitais pas revenir directement à Suna, mais n’étant pas loin, je lui avais proposé une rencontre à l’extérieure. Elle désigna une oasis comme lieu de rendez-vous. Comme j’étais sensé savoir duquel il s’agissait, je supposais que c’était celui de notre première rencontre. Pour parler de mon avenir au sein de Suna… C’est vrai, elle est le chef du Kakumeigun. Pourtant, ce n’était pas l’image d’elle qui restait dans ma tête. A l’écoute de son nom, ce n’était pas le haut rang qui me venait à l’esprit, mais sa chevelure écarlate, et son doux sourire. Je me demandais tout de même de quoi il s’agissait exactement. Ainsi, je quittais mon compagnon de route, lui indiquant que je le rejoindrai dans peu de temps, et me rendis sur le lieu de rendez-vous en avance car elle avait attisé ma curiosité.

    Pourtant, la demoiselle ne s’y trouvait pas. Remarque, j’étais là plus tôt que prévu. En même temps, elle aurait pu détailler un peu plus le sujet de la rencontre. Le temps passe, le soleil s’approche de son zénith. Mais pas de Zanshi en vu. A la place, trois silhouettes se dessinant petit à petit. Sont-ils prévus au programme ? Vu l’usage de lettres, d’un coursier, la demoiselle avait probablement pris le soin d’organiser la rencontre, que ce soit un lieu tranquille où l’on ne sera pas dérangé, non ? Et puis, depuis quand y avait-il autant de monde près de cette oasis ? Restant à l’ombre des rares végétations, près de la mare dans laquelle j’avais rencontré la chef du Kakumeigun, je m’adressais à ces inconnus.

    " Vous êtes ? "

    Spoiler:
     


Dernière édition par Yamada Kioshi le Ven 22 Fév 2013 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyJeu 21 Fév 2013 - 16:25

Les trois clones arrivèrent à l'oasis assez rapidement, ils n'eurent pas de mal, forcément, ils connaissaient déjà ce lieu. Cependant, et ça la jeune femme ne l'avait pas calculé, kioshi était déjà là. Les répliques se rapprochèrent chacun ayant l'apparence de personnes que le nouveau chuunin n'avait put voir nul part, le premier, Senzo était un descendant du clan de nomades, les Ezio ; un de ses amis qu'elle avait du éliminer pour diverses raisons ; le second, Amakyuuden, Habashi Amakyuuden, son cousin, un garçon qu'elle appréciait énormément, mort lui aussi de sa main et en fin le troisième et dernier, Akano qui n'était autre que son père, lui et elle se ressemblait énormément, comme deux gouttes d'eau même, pour dire. Enfin, ils approchèrent, jusqu'à ce que le jeune homme leur adresse la parole, leur demandant qui ils étaient. Comme le leur avait ordonné leur maîtresse, ils répondirent.

    « Nous avons capturés Habashi Zanshi, et nous sommes là pour t'éliminer. » dit la doublure ressemblant le plus à Zanshi.


Le second, Amakyuuden, exécuta dés lors, sans attendre, une suite de mûdras puis cracha vers le Sunajin cinq projectiles aqueux, extrêmement rapides, extrêmement fins. Puis se repositionna, préparant déjà une contre attaque. Dans le même temps le premier s'élança en direction de son adversaire, préparant à son tour un jutsu, une technique fuuton cette fois, ainsi le vent se leva et une violente bourrasque initiée par le clone balaya le sable devant elle, prête à heurter le Yamada. Puis le dernier, Akano, resta en retrait, alerte, prêt à parer à toute éventualité. Mes s'ils n'étaient que de simples clones, ils disposaient d'un panel de techniques assez conséquent et suffisant pour occuper, tester Kioshi pendant plusieurs minutes.

Zanshi, installée à une table, sur une terrasse, avec sa sœur, ne pouvait s'empêcher de penser à ce qui se passait à l'oasis. Elle espérait qu'ils n'allaient pas la dévaster, elle aimerait bien y retourner un jour. La jeune femme se doutait que le blondinet ne durerait pas très longtemps, même face à ses copies, qui pouvait avec aisance se défendre de trois opposants usant de jutsu uniquement offensifs ? À vrai dire, peut être ce ninja, après tout il était destiné, elle en était sûre, à devenir un éminent membre du kakumeigun, comme tous les autres d'ailleurs. Un ninja avec une telle volonté, si gentil et encore du côté lumineux de la force.. Oui, un avenir plein de promesse, c'était sûr.

N'empêche, revoir ces trois visages me fit quelque chose, entre la tristesse et l'espoir, et le regret...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 22 Fév 2013 - 9:55

    Dame la Chance ne semblait plus me sourire. Peut-être que rencontrer une fois une ange suffisait ? En tout cas, je ne quittais pas des yeux ces trois inconnus. Enfin, je disais ça, mais le faciès de l’un d’entre eux me rappelait quelqu’un… D’ailleurs, c’est celui qui prit la parole. Au nom de Zanshi, je fis un rapprochement entre leurs physiques. Ils se connaissaient ? Ou était-ce une simple coïncidence ? Mais, qu’avait-il dit ? Zanshi capturée ? M’éliminer ? Evidemment, j’usais de mes dons de senseur à l’affut du moindre indice. Je détectais un mensonge, mais s’agissait-il de la capture ou de mon élimination ?

    Mais pas le temps d’y réfléchir, ils entamèrent le combat. Des techniques Suiton, et du vent mêlé au sable. C’était mon anniversaire ? Tout ça pour moi ? Mais avant que cela ne m’atteigne, je parvins à me dissimuler dans le sol. Fiou, j’étais à l’abri, et je pouvais réfléchir un peu, mais il semblerait que l'un des rayons toucha le haut de mon épaule. Rien de grave, je pouvais encore le bouger, mais cette douleur superficielle risquait de me gêner. Cette blessure et ce sang étaient la preuve qu'ils ne rigolaient pas. D’ailleurs, je me déplaçais là-dessous, je n’avais pas vraiment envie qu’ils m’atteignent aisément, surtout qu’ils ne semblaient pas enclin à négocier pour le moment. Bon, où était le mensonge ? Je ne les connais pas, pourquoi voudraient-ils m’éliminer ? Et puis, ils étaient venus à cet endroit et m’ont directement parlé de Zanshi. Ils savaient pour le rendez-vous. Ont-ils vraiment capturé Zanshi ? Ils ne semblaient pas être faibles. Ou bien ils ont intercepté une lettre ? Et ils sont là pour attendre l’arrivé de Zanshi et la capturer à ce moment là ? Mais s’ils l’ont déjà, c’est pas bon. Peut-être qu’ils veulent m’éliminer pour que la disparition de Zanshi prenne plus de temps à se savoir… Mais où se trouve leur mensonge exactement ?

    Pas le choix, la vérité devra sortir de leur bouche vu qu’elle ne veut pas fleurir dans ma tête. Ils étaient trois, un seul suffira pour parler. Et puis, tant qu’ils sont en supériorité numérique, ils ne risquent pas de parler. L’homme aux cheveux écarlates, il était resté à l’écart. Est-ce le cerveau de l’opération ? C’était donc sur lui que je devais agir en premier. Quand le berger tombe, les moutons s’égarent. Ainsi, je me déplaçais sous terre, ou plutôt sous sable, en direction de l’étranger en retrait. Là, je fis apparaître deux clones à mes côtés, avant de m’écarter quelque peu.

    Moi, je quittais le sol entre mes deux assaillants et ma cible, faisant quelques mudras pour créer un brouillard s’échappant de moi. Diviser pour mieux régner, je devais donc les séparer, les empêcher d’interagir ensemble. Pendant que je m’attelais à l’obstruction du champ visuel, l’un de mes clones apparut derrière la cible, avec l’intention de le frapper au niveau de la nuque. Même pas une seconde après, le second clone apparut de l’autre côté, au cas où la cible eut le réflexe de se tourner vers le premier attaquant, afin de frapper ou la nuque, ou le cou, suivant la direction dans laquelle est tournée la cible.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 22 Fév 2013 - 12:00

Le troisième clone observa la situation, d'un peu plus loin, avec la plus grande attention, comme l'aurait fait Zanshi elle même. Le défunt père de la jeune femme, simple apparence de la figure paternelle, esquissa un petit sourire, le sourire du contentement, celui qui dit ''c'est bon ça'', un sourire presque mesquin. Le Sunajin s'était enfoncé dans le sable après avoir subit la combinaison de jutsu, au moins l'un des projectiles l'avaient touché, bien, bien. Il était particulierement difficile de lire dans la stratégie de personnes qu'on ne connaît pas, et encore moins évident d'anticiper la suite d'un tel combat, car il fallait bien le garder à l'esprit, même si ces clones étaient limités techniquement parlant, ils n'en demeuraient pas moins des répliques exactes de la chef du Kakumeigun, disposant quoi qu'on en dise de réflexes au moins aussi bon et d'un sens tactique aussi poussé.

Ce fut à cet instant que tout changea, Akano, du nom de l'original, observait toujours, ses doigts fourmillaient, prêt à passer à l'acte. Dés que le brouillard apparut, l'écarlate premier du nom leva le bras, réalisa une courte suite de mûdras, et s'engagea dans l'épaisse brume. Cette dernière se dissipa rapidement, enfin, il n'en restait qu'un vague et très mince filet flottant, survivant, rien de bien gênant. Comment était ce possible ? Voici la solution : les habashi ne résumaient pas qu'à la simple exploitation de la chaleur, bien loin de là ; mais à l'utilisation de tous les éléments, l'eau en faisait partie, qu'elle soit sous forme liquide ou vaporeuse. Zanshi avait ce don ancré dans ses gênes, comme sa sœur, le pouvoir de moduler à sa guise les dites sources d'eau. Mais la simple application de cette compétence héréditaire ne s'arrêtait pas là, en effet, tout ceux n'appartenant pas au clan subissaient son emprise.

Le clone rougeoyant avait bien enregistré ce détail, la blessure causée par le projectile aqueux, contaminé par de l'eau. Le clone gardait sa main levée dans la direction du ninja manipulateur de chaleur, exerçant son jutsu sur son épaule, par le biais des restes du brouillard. Les deux autres clones avaient failli succomber à l'assaut de deux de leurs homologues, heureusement que le troisième était là pour les couvrir. Étrangement celui ci avait une meilleure lisibilité du jeu, ou ce n'était qu'une coïncidence due à son retrait en début de partie, peut être. Ceux semblant les plus jeunes lancèrent alors un kunai sur le clone menaçant l'autre, puis ils sortirent alors chacun un katana, les deux katana s’illuminèrent, et ils se jetèrent sur le chuunin qui subissait déjà l'attaque du troisième.. Bien que celle ci commeçait à perdre en efficacité, du fait de l'évaporation de l'eau produite par deux attaques... Satanée chaleur..


    « C'est bientôt fini. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 22 Fév 2013 - 15:59

    Et voilà le travail. Pour donner une bonne conclusion théâtrale : le voile est levé. Evidemment, je parlais de mon brouillard qui se lève. Héhé, que feront-ils sans l’usage de leurs yeux ? Pour moi, ce n’était pas un problème. Bon, peut-être que l’un d’entre eux possède aussi des facultés de senseur ? Aucune idée, mais qui ne tente rien a rien. Il ne me manquait plus qu’à constater la situation, ainsi que le fait que la douleur à mon épaule s’accentua… Hein ? Pourquoi que ma peau s’assèche ? Pourquoi devient-elle dure ? Pourquoi se craquelle-t-elle ? C’est toi, le rouquin ? Et puis d’ailleurs, pourquoi j’arrive à te voir ? Où est passé mon brouillard ? Pourquoi il reste si peu de vapeur ?

    Les clones disparurent, me rapportant leurs informations, y compris les mouvements de l’homme aux cheveux rouges. C’était bien lui… Il avait les capacités d’interagir avec l’eau ? Avec l’humidité ? Mais… N’était-ce pas là l’un des faits qui rendit Zanshi célèbre ? Une particularité de leur clan ?

    " Un… Habashi ? "

    Que faisait-il là ? Ce clan ne faisait-il pas parti de Suna ? N’étions nous pas du même côté ? Et cette similitude avec Zanshi… Qui était-il ? Mais je n’eus pas vraiment le temps d’y songer, les deux autres foncèrent dans ma direction, avec chacun une lame brillante d’où émanait une grande chaleur. Du Katon, ou un autre pouvoir bizarre ? N’étant pas dans une situation qui m’est agréable, je tentais de m’éloigner de cet endroit, bondissant plus loin, en direction opposée à mes assaillants, et faisant attention à ne pas toucher aux restes de brouillard, je ne voulais pas me refaire avoir une seconde fois. Cependant, je remarquai qu’ils étaient plus rapides que moi, qu’ils allaient me rattraper. C’était pour éviter ce genre de situation que j’avais pour habitude d’ôter la vue lors d’un combat, mais il semblerait que cela ne marchera pas cette fois. Pas le choix, ils sont forts, ils sont plus nombreux, et ils ont vraiment l’air de vouloir m’éliminer. Par conséquent, c’était une belle occasion de tester une de mes nouvelles techniques. M’arrêtant, je fis rapidement quelques signes avant qu’ils ne m’atteignent.

    Puisant grandement dans mes réserves de chakra, des pics de terre quittèrent le sol partout autour de moi, d’une longueur d’une trentaine de centimètre et suffisamment pointus et durs pour trancher la chaire. Evidemment, il n’y aura pas d’espace nécessaire pour placer un pied de façon indemne. Voilà mon nouveau territoire, de la taille d’un grand lac. Ainsi, même si cela ne les arrêterait pas, ils seront tout de même ralentis le temps de trouver une autre approche. Pendant ce temps, je tournais ma tête en direction de l’épaule affaibli et crachai une bulle d’eau dessus afin que mes pores se soulagent en absorbant doucement le liquide. Malgré tout, il faudra quelques minutes pour que ce membre ne me soit plus inconfortable dans tout mouvement. Cela me portera-t-il préjudice ? Du moment qu’ils n’approchaient pas, je n’avais pas à avoir peur. Et puis, je pouvais toujours me faufiler sous terre, tandis que le sable devint dangereux pour eux. Vous aimez ma nouvelle arène ? Ma respiration se fait plus lourde, une goutte de sueur perla sur mon front. Cela avait beau être une bonne technique, elle consommait pas mal de chakra. Mon regard se tourna une nouvelle fois vers celui aux cheveux écarlates, tout en gardant les deux autres dans mon champ de vision. Je n’allais pas leur laisser de répit, je n’allais pas attendre qu’ils trouvent un moyen d’ignorer le changement de terrain. Ainsi, je ne pris pas le temps de savoir si ma cible avait sauté pour éviter les pics, où si elle était plantée au sol. Qu’importe, je visais sa position en lançant deux shurikens. Enfin, visuellement parlant il n’y en avait qu’un, l’autre étant caché dans l’ombre du premier. Oui, il s’agissait d’une technique de bas niveau, mais de bons retours aux sources ne font jamais de mal. Et puis, plusieurs facteurs pouvaient jouer contre moi : s’il était encore surpris du changement de terrain, s’il me sous-estimait en pensant la victoire à portée de main suite à la vue de mon état, si après une telle technique il s’attendait à d’autres choses de grands, et donc ne ferait pas attention à quelque chose de si bas, … Autant d’espérance pour moi. Je les surveillais. L’un utilisait le Suiton, l’autre le Fuuton, les deux du Katon ou une technique similaire à la chaleur, et le dernier un pouvoir semblable à celui des Habashi… Pourtant, je manquais d’informations…

    " Où est Zanshi ? "

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 22 Fév 2013 - 18:10

Akano observait encore et toujours l'affrontement, décryptant le combat, les gestes du ninja qu'ils attaquaient. Il le laissa faire, ne voulant pas trop l'acculer, le submerger. Le chuunin employa alors un jutsu inattendu, du doton ; ils n'avaient aucune emprise sur la terre. Ils remarquèrent la puissance de cette technique, mais ses effets n'étaient pas assez dévastateurs pour s'en inquiéter, les trois copies utilisèrent tous le même jutsu, la même technique fuuton qu'en début d'affrontement, cette fois ci dirigée vers le sol lui même, ce qui eut pour effet de les propulser à quelques mètres de hauteur, Akano et Senzo retombèrent debout un peu plus loin mais Amakyuuden lui ne parvint pas à se rattraper correctement et termina tout bonnement empalé sur un des piques, c'est dire à quel point il s'est raté sur atterrissage. Et il disparut, tout bonnement, voilà qui allait éveiller les soupçons du jeune ninja. Cependant cela se finirait pas ici. À peine fut il retombé sur ses pieds au milieu d'un désert acéré qu'il vit un shuriken foncer droit sur lui, l'écarlate, s'il avait été seul, il y serai passé, mais ce fut sans compter sur Senzo, le premier clone qui employa une nouvelle fois la fameuse technique fuuton qui détourna l'arme, cette parade dévoila la présence du second shuriken, mais peu importe, le tour était déjoué.

Le troisième croisa le regard du chuunin, sans émotions à partager, et fit un unique geste. Fixer son adversaire pour tenter de lire ses actions était bien ''vu'', sauf quand le dit adversaire est capable d'employer des genjutsu. Il ne sut si son illusion affecta l'ex genin, mais si c'était le cas il subirait l'enfer des déserts glacés, comme celui rencontré dans les lointaines contrées du pays de la neige. Cependant ce genjutsu restait d'un bas niveau et ne servait qu'à déstabiliser l'adversaire en général, lui faire ressentir le froid extrême, ou les chaleurs infernales, pour quelque part le faire souffrir, lui faire perdre une partie de ses moyens. Ce n'était pas gagné, mais ça pourrait s'avérer marrent, puis il y avait toujours le premier, l'Ezio. Le nomade, alors que l'autre tentait de plonger Kioshi dans une vision glacée, réalisa à son tour une nouvelle série de signes, et ses mains devinrent écarlate, rougeâtre, en fait il s'agissait d'une aura de chakra, un concentré de chakra. Une faible technique de Taijutsu qui, sous contrôle d'une illusion, pourrait infliger de lourds dégâts.

Il s'élança, tentant de traverser la mer de pointes sans accrocs, valait mieux pour lui à vrai dire, il y était presque. L’illusionniste répondit alors au Yamada, pensant qu'il n'entendrait, du fait de la vision.


    « Zanshi est au restaurant.. »


Ils avaient beau avoir une apparence différente, ils n'en demeuraient pas moins des clones ayant la même personnalité que leur créatrice, aussi moqueurs. Puis il soupira...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptySam 23 Fév 2013 - 11:41

    Oh, ma technique parvint tout de même à en atteindre un qui… disparut ? La façon dont il se volatilisa, c'était un clone ? Mon regard balaya le terrain de droite à gauche, et de gauche à droite. L'original, le vrai, il était où ? Et eux, était-ce aussi des clones ? Mais si c'était le cas, quel en serait le but ? Me ralentir tandis que les vrais s'occupent d'autre chose ? Ou bien me sous-estimaient-ils autant que de simples clones suffiront ? Je ne pus avoir ma confirmation, car l'écarlate fut sauvé par son collègue. Ils n'agirent pas sur mon terrain comme ils avaient agi sur mes autres techniques. Le Doton était donc leur point faible ? Ou voulaient-ils le faire croire ?

    Subitement, je ne me trouvais plus dans le désert de sable, mes pics n'étaient plus là, mes adversaires n'étaient plus là. Il n'y avait que de la glace, de la glace à perte de vue… La différence était des plus radicales. Il n'y avait qu'une seule solution, ils avaient touché ma vue. Cependant, un senseur remarque lorsque ses sens sont altérés. D'ailleurs, il me suffisait de les remettre à l'état initial pour me soustraire au genjutsu. Ce que je fis, retrouvant immédiatement l'environnement que j'avais quitté, sauf que l'écarlate annonça que Zanshi se trouvait au restaurant, tandis que l'autre inconnu se dirigeait vers moi avec une lueur menaçante autour du poing.

    Je ne bougeai pas, tentant de paraître encore sous l'illusion de l'ennemi, afin de baisser au maximum la garde de mon assaillant. Mais, Zanshi au restaurant ? Cela ne ressemblait plus du tout à un enlèvement. Me jouait-on une farce ? C'était un peu gros et plutôt dangereux pour l'être. Je ne comprenais pas… Si elle était au restaurant, c'est qu'elle n'était pas capturée, alors pourquoi ne venait-elle pas au lieu de rendez-vous ? Et eux, comment savaient-ils que je devais la voir ici ? Etait-ce Zanshi qui les avait envoyés ? Mais dans quel but ? Elle voulait parler de mon avenir à Suna… Mon avenir dans l'Ergastule ? Car il semblerait qu'ils en veuillent réellement à ma santé. Notamment cette épaule encore désagréable d'emploi.

    Bon, il me fallait un plan. Voilà comment devrait se dérouler la suite : j'attends que l'assaillant arrive à ma hauteur. Il pensera probablement que je suis encore sous l'emprise du genjutsu, et doutera de mes capacités à me mouvoir dans ce cas. Au dernier instant, je sauterais dans les airs. Evidemment, cela fera de moi une cible parfaite, et il lui faudra peu de temps pour réajuster son coup. Cependant, je ferais apparaître un clone sous moi, à l'endroit où je posais mes pieds auparavant, car tout autre endroit est impossible d'accès sans se faire empaler. Je me positionnerai sur ses épaules, un point d'appuie qui me permettra d'éviter l'attaque si mon duplicata n'était pas assez rapide. En effet, celui-ci sera chargé de capturer l'ennemi à l'aide d'une technique Doton, emprisonner ses jambes dans des lopins de terre, et ses bras dans des colonnes adjacentes. Histoire qu'il ne puisse plus produire de signes et agir. Ensuite, de mon membre indemne, je dégainerai un kunai que je placerai sous la jugulaire du prisonnier. Mon clone et moi-même fermerons nos yeux, histoire de ne plus être victime d'une illusion. De toute façon, j'étais un senseur, je n'avais pas besoin de ma vue pour savoir si le dernier ennemi se met à agir ou non. Cependant, j'aurais utilisé une grande partie de mes réserves de chakra. En somme, je ne serais plus en état d'user de grandes techniques, la preuve à ma respiration à présente audible. Par conséquent, je miserais pratiquement tout sur cette prise d'otage, car ce n'était pas sûr que j'aurais la force d'atteindre le dernier homme encore debout. Pour lui, j'ai pourtant une question précise.

    " Que vous a dit Zanshi ? "

    S'ils savaient qu'elle se trouvait au restaurant, c'est qu'ils l'ont vue, donc peut-être parlé. Au moindre mouvement, à la moindre menace, le prisonnier sera exécuté. Enfin, ça c'était le plan, après il fallait encore voir son exécution.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyDim 24 Fév 2013 - 16:08

Au travers de ce clone disparut je pus avoir un aperçu de ce test, de ce combat. C'était un combat assez riche, tant au point de vue des techniques employées que de la stratégie mise en œuvre par le jeune ninja, je pouvais noter des choses positives comme d'autres un peu moins. J'observais ma sœur, assise en face de moi, elle, ne pourrait jamais faire partie du kakumeigun, trop instable, enfin cela la rendait dangereuse et imprévisible pour ses adversaires, comme pour moi et ses alliés, je ne doutais pas de son potentiel pour autant, c'était une Habashi après tout. Alors Kioshi se battait sans vraiment connaître le fin mot de l'histoire, nous, nous finissions notre repas, tranquillement, une fugace assiette de salade pour moi et le plus gros bol de nouilles que je n'eus jamais vu pour Anka, un phénomène. Une fois que nous eûmes finis, nous nous séparâmes, j'avais affaire, et elle aussi. Pour ma part cette affaire résidait dans quelque chose de très simple : rejoindre le Yamada. Je mis alors en route, quittant Suna rapidement. Alors que j'arrivai j'eus d'autres informations sur le déroulement de ce combat.

------------------


Le premier avait courut vers la cible, sautant de piques en piques, rappelons qu'ils ne font que trente centimètres de haut, pas compliqué en soit. Il s'apprêtait à user du baiser écarlate, mais fut surpris par le chuunin qui avait feinté l'hypnotisme, en effet alors que son coup allait porter ses fruits, il fut emprisonné, rapidement, par un jutsu doton, ses membres immobilisés, il ne pouvait plus bouger. La technique ne lui fit rien de plus, l'empêchant uniquement de bouger en somme. Ne restait alors plus que le troisième, en retrait toujours. Il voulut lancer un nouveau jutsu mais son action fut avortée par les paroles du chuunin, pas qu'elles eurent un quelconque effet sur lui mais, il les trouvait marrantes. Pas grand chose, une simple question. Alors, bien qu'obéissant à leur maîtresse, il en conservait certains traits de caractères, voire la totalité. Il ne put donc s'empêcher de parler, de répondre au ninja visiblement essoufflé.


    « À quoi bon te répondre, puisque tu vas mourir ? C'est un peu.. idiot de dépenser ses dernières forces en parlotte, non ? Allé.. Hi Seika »


Dit il en exécutant une suite de signe. Il aspira, et cracha alors un long jet de flammes écarlates vers son adversaire. Ce jutsu était l'un des préférés de la jeune femme, elle s'en servait à chacun de ses combats, ou presque, ce n'était pas une technique surpuissante, mais possédant un potentiel destructeur impressionnant si bien placée, au bon moment, au bon endroit. Les flammes atteignirent rapidement Senzo qui fut éliminé sans pouvoir espérer esquiver, ce n'était qu'un clone..

------------------


Je n'étais plus très loin de l'oasis, je voyais au loin de la fumée s'élever, je supposais que j'arriverais à point nommé, juste pour le final. Du coup, je ne me pressai pas, en théorie le dernier clone ne devait pas tenter de tuer le jeune ninja, enfin, je ne pouvais m'en porter garante, il n'était pas dans mes habitudes de laisser plus d'une chance aux gens ...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyMar 26 Fév 2013 - 14:58

    Comme je m’y attendais, mon état laissait penser que je n’avais aucune échappatoire. Cependant, j’espérais tout de même que la pression, le fardeau de la vie de son collègue entre ses mains lui délierait la langue. Pourtant, ce n’était pas le cas. N’était-il pas antipathique ? N’avait-il aucun cœur ? La possible perte de son camarade ne semblait lui faire ni chaud ni froid, se contentant de se moquer de mes actes. Justement, si j’allais mourir, il pouvait avouer, non ? Un cadavre ne risquait pas de dévoiler l’information. Enfin, cette affirmation est relative, comme ont pu le prouver certains ninjas. Ce type, je n’aimais pas son caractère. Aucune compassion pour ses paires. Je sentais contre moi mon pendentif sur lequel étaient gravées mes pertes. Si j’agissais comme lui, si je devenais comme lui, ce serait tous les insulter.

    Mais il n’avait pas tort, je risquai probablement d’y laisser la peau. Pourtant, je n’allais pas abandonner pour si peu. Tant que j’aurais un souffle de vie, je continuerai à poser un pied devant l’autre. J’avais beau être sur la bande d’urgence de mes réserves de chakra. J’avais beau m’obstruer la vue en gardant les yeux fermés. Je n’étais pas devenu inoffensif pour autant. Je n’étais pas sans défense. La preuve en mes facultés de senseur, je pouvais détecter toute forme de chaleur. Ainsi, il n’allait pas m’avoir pas surprise. Notamment avec l’apparition subit d’une grande quantité de chaleur de son côté, et avançant dangereusement vers moi. Au vu de ces critères, il s’agissait très probablement d’une technique Katon, ou une similaire. En gros, il valait mieux ne pas rester ici. D’ailleurs, savait-il que cette attaque risquait de toucher son camarade ? Je n’avais pas le chakra nécessaire pour bloquer l’assaut à l’aide d’une autre technique. A défaut de pouvoir parer, il me restait l’esquive.

    Sitôt que j’avais réalisé l’apparition de cette grande source de chaleur, je plongeai dans la direction opposée, en direction du sol, cherchant à toucher la terre du bout des doigts le plus vite possible. Pourquoi cette direction ? Parce que mon clone servira de léger obstacle pour ralentir la propagation de l’attaque. Cependant, cela ne suffit point. En effet, avant que mon corps ne disparaisse entièrement dans le sol, le prisonnier et mon clone disparurent, laissant les flammes agripper mes membres encore présents : mes jambes. Si ma bouche ne se trouvait pas sous terre, l’assaillant aurait pu entendre un formidable hurlement quitter mes lèvres. Toute la partie basse de mes vêtements furent carbonisés, mais ma peau également. Il n’y avait même pas de sang, la chaleur des flammes cicatrisant au passage les plaies mais qui restent douloureuses au touché. Des genoux aux pieds, je faisais peine à voir, aucune parcelle de chaire n’avait été épargnée. En somme, la douleur était telle que je ne pouvais plus déplacer ces membres. Qu’allait-il se passer ?

    Non, plutôt que se passait-il ? Je ne sentais pas la présence de son camarade plus haut, avait-il disparu comme l’autre inconnu ? Un clone également ? Cela expliquerait le manque d’hésitation de la part de l’assaillant. Mais, où était l’original en ce cas ? Dans mon état, je ne risquais pas de pouvoir faire grand-chose. D’ailleurs, avec ce qui me restait de chakra, je ne pouvais que continuer d’observer. Quoique, s’il voulait tenter quelque chose, je pouvais encore me déplacer sous le sol en rampant, à l’aide de mes dernières gouttes d’énergies. Battre l’homme aux cheveux rouges ? Impossible à présent. Au mieux, je pouvais espérer rester en vie. Mais comment ? Jusqu’à présent, ils n’avaient pas touché au sol, étais-je donc à l’abri ? Je l’espérais, car c’était là mon ultime abri.

    Tiens, je sentis une autre source de chaleur venant plus loin. D’après la température, il s’agissait d’un être humain. Du renfort ou un nouvel ennemi ? Il ne me restait plus qu’à prier, et espérer une activité éloignant l’attention de l’écarlate pour pouvoir fuir lentement. Enfin, ce sera à la vitesse de l’être le plus lent du monde vu mon corps. J’étais enfin devenu Chunin, je commençais enfin à tisser de nombreux liens avec le village, je commençais enfin un voyage pour découvrir le monde. Tout cela allait-il prendre fin subitement ici ? Sans même que l’on m’en donne la raison ? Suite à ma promotion, j'avais peut-être surestimé mes capacités. Aurais-je dû fuir dès le début ?

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ayatseru
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 1 Mar 2013 - 3:07

Je venais d'arriver en haut de cette dernière dune, celle cachant l'oasis où j'avais donné rendez vous à Kioshi. Certainement bien loin de ce qu'il imaginait en recevant une lettre écrite de ma main. Avec la disparition de l'avant dernier clone, je sus que celui ayant les traits de mon père avait ouvert sa bouche, dévoilant une précieuse information, rien ne vaut l'original même aussi réussies soient les copies. J'observais depuis ma position, pas grand chose avait changé entre la mort du second et mon arrivée, bien que.. Si, je ne voyais plus le chuunin, et là où il se trouvait ne restait plus qu'un sol, mélange de sable et de terre, noirci ; le clone avait utilisé le feu écarlate.. Je soupirai en faisant un signe, le clone, l'ultime double, disparut.

Et je compris ce qui s'était passé ici, comme je l'avais imaginé. En tout cas cela me prouvait que mes clones pouvaient agir aussi stratégiquement et machiavéliquement que moi. Ce combat fut tout à fait déséquilibré, je ne leur avais pas demandé d'être fair-play non plus. Les dernières informations reçues me permirent de savoir où se trouvait le jeune homme. Il avait employé un jutsu de dissimulation. Je descendis la dune, je longeai le bord du petit étang, son eau était toujours aussi limpide, enfin.. Je m'égarais. J'étais maintenant devant le champ de bataille, un paysage déformé, des traces d'impacts, de calcination.. J'avançais jusqu'aux entraves de terre qui avaient immobilisé l'une des répliques. Kioshi ne devait pas être très loin.


    « Le test est terminé. » Dis je à voix haute.
    « Tu as affronté trois adversaires dont tu ne connaissais pas le niveau, tu n'as pas paniqué, c'est bien. Mais il faut savoir faire la différence entre courage et folie. » Continuais je avant de marquer un arrêt.
    « Mais tu as affronté ces ninjas parce qu'ils ont évoqué le nom d'une personne que tu connais, tout en sachant que Suna est très proche... » achevais je en diminuant le volume sonore.


Ce test impossible me révélait de précieuses données sur le chuunin, quant à ses capacités de ninja mais aussi sur son caractère et son mental, c'était bien que j'avais relevé lors de notre première rencontre, un être trop gentil, qui s'occupe du bien être des autres avant le sien, cependant aussi généreux puisse t on être qu'il faut savoir faire la part des choses, certes ici une personne qu'il appréciait sans doute se trouvait en difficulté, il voulait l'aider, c'était louable, mais avait il songé un instant au fait que trois ninjas soient parvenus à capturer le bras droit du Kazekage, ou à défaut la dirigeante du Kakumeigun ? Sans vouloir le dénigrer, que pouvait faire un chuunin contre trois types capable de me ''déjouer'' ? À moins qu'il ait trouvé ça louche depuis le début.. Enfin..

Je regardais devant moi, déroulai un parchemin, y laissai une goutte de sang, et fit apparaître un grand lézard. Seiyomuri.


    « Zanshi ! Que me vaut... »
    « Pas le temps de discuter, il y a un ninja là dessous, il va falloir l'emmener à Suna. »
    « Très bien.. Dis moi, c'est un peu chamboulé par ici. »


Finit il de sa voix rauque.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Kioshi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] EmptyVen 1 Mar 2013 - 15:41

    L’écarlate disparu pour laisser la place au nouvel arrivant uniquement. Que s’était-il passé ? Encore un clone ? L’arriviste était le véritable ? Bon bah, heureux de vous avoir connu. Tant pis pour le testament, pas eu le temps. Dame la Chance me tourne le dos, Dame la Mort me sourit à pleine dent. Pourquoi Dames ? Simple, ce sont les Dames qui représentent à la fois le bonheur et le malheur des hommes.

    Une voix familière retentit, disant que le test était terminé. Le test ? Quel test ? Je remontais légèrement à la surface, faisant dépasser la tête et le haut du torse du sol. Zanshi était là, et elle n’avait pas du tout l’air d’une personne qui avait été capturée… C’était donc ça le mensonge du début… J’ignorais la façon dont je devais prendre tout ça. M’énerver ? M’exaspérer ? Râler ? Ou me taire du fait de son grade supérieur ? L’état de mes jambes, ces brûlures avancées me faisant souffrir le martyre, tout ça pour un test ? Je lui tranche la gorge pour la tester moi ? Elle me montrait un pan de sa personnalité totalement différent de ce que j’avais pu voir à notre première rencontre.

    Pendant ma réflexion, elle donna le verdict, le résultat de son test, sans pour autant donner le véritable but de tout ça. Paraîtrait qu’il y a de bonnes choses, et de mauvaises. Pourtant, je savais qu’il y avait un mensonge dès le début. Soit ils n’avaient pas capturés Zanshi et comptaient lui tendre un piège ici, dans ce cas je me devais de faire quelque chose, ce qui pouvait être possible. Par exemple les retenir ici jusqu’à ce que l’intéressée arrive pour avoir un meilleur appui. Soit réussir à régler tout moi-même. Mais, si c’était bien pour piéger Zanshi, le fait que je parvienne à m’enfuir leur fera modifier leur plan, et gardera donc la demoiselle en perpétuel danger. S’ils l’avaient bel et bien capturée, peut-être que je n’avais alors aucune chance. Malgré tout, il en était alors de même quant à mes possibilités de fuite. Quitte à mourir, autant garder la tête haute que d’avoir une belle balafre dans le dos. A mes yeux, il n’y avait qu’une seule possibilité : rester et agir. Qu’importe la façon de voir les choses, je parvenais toujours à la même conclusion.

    Cependant, là où il pouvait y avoir débat, c’était sur la façon d’agir de la demoiselle concernée. Se faire passer pour une victime, et étant en réalité la source des blessures sur ses camarades. Je la vois faire apparaître un lézard. M’enfin, pouvait-on vraiment appeler ça un lézard ? Il était un peu plus grand que j’image que j’avais de ces bestioles, pour ne pas dire très grand, trop grand. A partir du moment où un animal dépasse la taille d’un bâtiment, c’est pas normal. Lézard, t’es pas normal. Toi, j’essaierai même pas de savoir si ta queue repousse ou non, car si celle coupée me tombe dessus je ne suis pas sûr de pouvoir m’en sortir ensuite.

    En tout cas, concernant la demoiselle, je trouvais le moyen de lui faire parvenir mon mécontentement. Là, elle ne voyait pas encore tout mon corps, elle ne voyait pas grandes traces de blessures, mis à part mon épaule. D’ailleurs, le clone n’avait non plus pas eu le temps d’observer l’ampleur des dégâts, comme il y avait encore les flammes au moment de ma disparition dans le sol. Je laisserai donc mon corps lui montrer ce que je pense de sa façon de faire. Pendant ce temps, ma bouche agira comme elle l’a toujours fait, avec humour, bien qu’un peu plus forcé qu’à l’accoutumé.

    " Je plains l’homme à qui tu donneras rendez-vous par lettre, il s’inquiétera à chaque fois… "

    Le lézard vint ensuite me sortir entièrement du sol, dévoilant enfin ma partie inférieure meurtrie. Alors Zanshi, comment vas-tu réagir face à ces lambeaux de chaires calcinés ? Ces membres temporairement inutilisables ? J’espère au moins que tu as un pincement au cœur, toi qui dans le poids de tes devoirs m’avait parlé de la peur concernant tes camarades. Là, tu étais la cause directe de tout ceci. Ouvriras-tu les yeux sur tes actes ? En tout cas, la prochaine fois que je recevrais une lettre de ta part, je ne suis pas sûr que je l’ouvrirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Dans l'obscurité [Yamada Kioshi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'obscurité [Yamada Kioshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Oasis d'Eden-