N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'Entracte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: L'Entracte. L'Entracte. EmptySam 2 Fév 2013 - 17:08

Son capuchon sur la tête, la jeune femme entra en plein milieu de la scène. Sa longue cape noire recouvrait l’intégralité de son corps. Seuls ses talons étaient visibles aux spectateurs. La foule entière se calma, surprise devant cette nouvelle arrivée, ce mystère entièrement caché sous une couche de tissu sombre. La demoiselle prit place au centre de la scène et brandit son micro. Tout le monde sembla médusé, totalement abasourdi devant elle : D’où venait cette silhouette ? Que faisait-elle au centre de la scène, là, avec cet amplificateur sonore, auquel elle donnait des allures d’arme mortelle ? La demoiselle effectua une jolie pirouette, lors de laquelle sa couverture s’envola, dévoilant une petite brune aux vêtements rouges et blancs. Un grand sourire malicieux enjolivait son visage d’enfant. Elle rapprocha doucement le micro de ses lèvres.

    « Alors, ce premier tour vous a plu ?! »

La kunoichi parlait avec une voix puissante, aux tonalités marquées par l’impatience. La gamine trépignait de voir la suite presque autant que les spectateurs, à dire vrai. Cela se voyait dans son regard. Il avait ces étoiles pétillantes, brillantes, qui rendaient l’incarnat plus lumineux que jamais. Heureusement pour elle, aucun membre de la foule ne pouvait remarquer cet accès de joie intense qui s’emparait de son être.
La foule chauffait doucement, les voix éclatèrent toutes en chœur dans un grand « OUAIS ! » de joie. Tous ces combats, toute cette violence … Tout cela les rendait heureux. Ils en voulaient encore, toujours plus. Une soif de bestialité toujours croissante, qui atteindrait son paroxysme sous peu de temps. Cette sensation de tout savoir amusait au plus haut point Yuka. Tout allait bientôt éclater. Un véritable feu d’artifices. Des coups, une bataille interminable, absolument magnifique. Ah, quel bonheur intense ! La Mitsuharu pouvait le sentir courir dans ses veines.

    « Vous avez encore du souffle ?! »

De grands cris suivirent sa question. Son sourire s’agrandit. La foule lui plaisait beaucoup. Elle était énergique, bruyante. Agréable comme elle les aimait. Miam. Cette seconde partie s’annonçait véritablement explosive ! La jeune femme leva une main vers la foule et reprit de plus belle.

    « Alors on continue !! Cet événement est loin d’être fini ! »

Un tonnerre d’applaudissements retentit, tandis que certains allèrent jusqu’à siffler pour manifester leur joie. Incontestablement, le programme leur plaisait au plus haut point. Yuka continua sur sa lancée, désormais totalement dans le bain, confiante vis-à-vis de son improvisation. Cela ressemblait à une gigantesque pièce de théâtre interactive, ce qui l’amusait encore plus. Jouer avec les membres du public, les rendre plus impatients que jamais quant à savoir la suite, rien ne lui semblait plus amusant que cela. Ah, s’il savait la suite, ils ne tiendraient plus du tout. Non, non, il fallait les laisser se reprendre doucement.
Deux hommes, entièrement vêtus de noirs, sortirent des coulisses, chacun se mettant sur l’un des côtés de la sortie.

    « Je vous demande une ovation pour l’accueil des vainqueurs du dernier tour ! Tout d’abord, veuillez acclamer Jisetsu Samaël et Hayato ! »


Aw, bienvenue \o/ Je suis la nouvelle présentatrice, muhihihi. ♫
Alors, ce RP sert simplement d'entracte pendant que le reste se met en place. Vous l'aurez compris, j'inviterai deux membres du tournoi par deux membres. Ainsi, entre deux membres, je posterai pour annoncer la suite. Essayez de répondre vite, que cela ne stagne pas, s'il vous plaît !
Petite Précision : Ce RP est libre, défoulez-vous, c'est le plus important ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyDim 3 Fév 2013 - 18:19

Une victoire durement acquise. J'ai encore les jambes qui en tremblent. Pourtant, j'en suis sortit sans une égratinure. Pourtant, il ne m'a jamais touché. Il lui aura suffit d'une technique d'illusion. Et avec cette seule technique, j'étais finis. Cassé. Terminé. Oui, c'est terrifiant. Mais pas autant que de repenser aux horreurs que j'ai subies dans cette illusion. C'était atroce. Douloureux. Sans fin. Interminable. Ecoeurant.

J'arrive dans un hall, tout de noir vêtu, sous des applaudissements. Oui j'ai déjà du mal à le croire, mais je dois faire avec. Cela métonne mais après tout... Je suis le Prince Jisetsu non ? Je n'ai pas à fournir des preuves sur mes compétences, j'ai été élu dès mon enfance à un destin plus Important que les autres de mes congénères. Je suis un Prétorien, un Patricien au ilieu de la Plèble vulgaire. Je décide de lancer une petite boutade.

Je vous en prie, nous sommes entre gens intimes. Appelez moi Prince, tout simplement.

Je saisis la main de la présentatrice, et j'y dépose délicament un bisou. Oui, le baise-main c'est probablement trop classe pour elle, mais je me sens d'humeur sympathique aujourd'hui. Sans doute est-ce due à ma victoire durement gagnée. Après tout, je ne sais même pas moi même comment cela s'est passé, j'ai du demander à d'autres de m'expliquer en détail. Tout c'est joué sur un paramètre. Mes corbeaux. Ce sont eux qui ont brisé l'équilibre entre le maitre du genjutsu et le maitre du ninjutsu. D'ailleurs, cela m'a donné quelques idées. Je vais certainement m'intéressé à cette discipline de plus près. Je plonge ma main dans un plateau de verre et je le lève à la vue de tous.

Je vous porte à tous un toast ! Amusez vous, bels gens, et encouragez moi au prochain tour. Je ne risque pas de vous décevoir...

Je vide mon verre et je salue les gens avant de me fondre dans la foule. Histoire de discuter avec le plus de personnes possibles, mais également pour avoir des témoignages des autres combats que je n'ai pas eu l'occasion de voir. Si je n'ai montré que quelques techniques de mon répertoire, j'espère bien que mes adversaires n'auront pas eut cette sagacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hayato
Informations
Messages : 308
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyLun 4 Fév 2013 - 23:04


Dur à croire, mais Hayato était l’un des gagnants du premier tour. De ce qu’il avait pu entendre dans les gradins par la suite, il avait fait quelques rares heureux. Beaucoup de gens avaient parié sur sa défaite face au Hyuga. Ce genre de situation le faisait jubiler. Il aimait beaucoup voir le Destin se jouer des mortels. Par contre, rien ne se passait comme prévu pour le moment. Il n’avait toujours pas pu faire la promotion de son art, puisqu’il n’avait pas pu combattre. Sa victoire n’était due qu’à un abandon de la part du Konohajin d’en face. Disgracieux, perte de temps, scène manquée de ce spectacle qui s’annonçait pourtant époustouflant de A à Z. Il avançait dans le second tour sans avoir pu bénéficié d’un échauffement, comme les autres. Tant pis, en tant que « cerise sur le gâteau », il ne ferait son apparition dans ce tournoi qu’au meilleur moment.

A présent, vêtu d’un grand drap sombre, il attendait qu’on l’appelle à l’extérieur. Il appréciait particulièrement ce genre de moments, qui contribuaient au spectacle. Puisqu’il n’avait rien pu donner au public tout à l’heure, il allait pouvoir se rattraper ici ! Encore fallait-il trouver une idée originale de prestation… Après quelques minutes d’attentes, il fit finalement son entrée fracassante sur scène, saluant la foule autour de lui tout en se dirigeant vers la ravissante jeune femme qui animait le tout. Avec rapidité et discrétion, il projeta un fil – invisible à l’œil nu – vers le bouquet d’un homme dans le public, pour y saisir une unique fleur, qu’il tendit à celle qui l’avait appelé, en s’inclinant légèrement.

- Un modeste présent en guise de remerciement, pour vous mais également pour l’organisateur de ce Grand Spectacle !
L’homme qui avait été appelé en même temps que lui ne traîna pas plus longtemps et s’empressa de rejoindre la foule. Hayato admirait sa prestance, sa capacité à captiver les foules, à faire le show ! C’était le genre de personne confiante que l’on désirait souvent affronter.

- Au prochain tour, je vous promets une prestation de haute voltige !
Il avait pris une pose théâtrale pour souligner ses paroles. A présent, il ne lui restait plus qu’à laisser la place aux autres. La fête allait battre son plein !

Citation :
Très "juste" au niveau de la longueur, désolé



Dernière édition par Hayato le Mar 12 Fév 2013 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyVen 8 Fév 2013 - 20:23

Le tonnerre grondait, si fort, si fort. À eux seuls, ce petit groupe face au monde, ils faisaient trembler l’univers en applaudissant. Ils semblaient si heureux, si excités à l’annonce des noms de leurs héros. Certains supportaient Samaël, d’autres Hayato. Yuka se doutait que les paris allaient bon train dans le public. Généralement, ces jeux finissaient toujours par devenir lucratifs pour les spectateurs. Cela ne la gênait pas, au moins, ils hurlaient encore plus fort pendant les combats. Et il n’y avait rien de plus jouissif que de les entendre s’égosiller pour leur favori. Oh non, rien.

Le premier participant entra dans l’arène et s’approcha d’elle. Il lui lança une petite blague, mais Yuka ne releva pas. Le geste suivant la fit doucement rougir. Ce type avait de telles manières … Autant cela pouvait être totalement exacerbé et très désagréable, autant, la courtoisie lui seyait comme un gant. La brune sourit timidement, récupérant rapidement sa main, à la recherche de son sérieux. Il revenait, certes, mais parvenait difficilement à se faufiler dans les fils de l’embarras. La tension redescendit lorsque le blondin s’adressa au public et que ce dernier applaudit avec tout son cœur. La chaleur accumulée dans ses joues se dissipa peu à peu et, reprenant son micro avec une certaine assurance, elle se remit face à la foule.

    — Samaël est particulièrement sûr de lui ! Est-ce de la prétention pure, ou de l’orgueil ? Ah, mais c’est encore un mystère … Je sais qu’il vous tarde de le savoir, mes oiseaux, mais patience, cela arrive !!

Des sifflements en provenance de la foule emplirent le stade dans son entièreté. Yuka retrouva totalement son excitation et son euphorie. Ah, elles s’étaient faites attendre, toutes les deux ! M’enfin, maintenant qu’elles étaient revenues, la brune n’allait pas leur cracher dessus.

Le prochain candidat entra sur scène. Il émanait de lui une certaine grâce, une beauté abstraite, que Yuka cherchait attentivement. Une fleur parvint alors à la présentatrice, qui esquissa un sourire amusé. Alors, il s’agissait de cela. S’étaient-ils passé le mot pour ces petites attentions ? Peut-être. Cela n’était pas pour lui déplaire, en tous les cas. Au contraire. Cela avait un quelque chose de plaisant, de flatteur. Son ego croissait doucement, en silence.

    — Merci., murmura-t-elle à l’attention du damoiseau.

Il se redressa et prit une pose théâtrale, digne des grands comédiens. Sa réplique s’accorda avec sa posture, puisqu’il promettait une prestation époustouflante, de « haute voltige ». Le sourire de Yuka s’agrandit. Ils semblaient tous très sûrs d’eux. Peut-être s’agissait-il d’un masque pour plaire à la foule et que, finalement, ils ne savaient absolument pas s’ils parviendraient à satisfaire le public ? La brune trépignait d’impatience à l’idée de le savoir. Autant que les spectateurs, la brune s’amusait de ce divertissement pour cette raison : Les voir se battre, se défouler au maximum.

Les deux jeunes hommes partis, la brune brandit son micro et reprit, de vive voix, à l’attention du public.

    — Alors, vous n’en pouvez plus, hein ? Allez, si certains ont eu leur dose, faut que tous l’aient ! Avec moi ! Un triomphe pour Koken Jaden et Raiu no Kenji !

Les applaudissements commencèrent. Ah, quel bonheur, quel bonheur !
Cela ne promettait que de bonnes choses, oh oui, oh oui ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Shin
Informations
Messages : 404
Rang : B+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyMar 12 Fév 2013 - 4:47

Et voilà, le premier tour était terminé. Tous les combats auquels j'avais assistée avaient été époustouflant, superbe, incroyable. Bref, j'en avait pris plein les mirettes. Enfin, j'avais réussie à me qualifier c'était déjà ça. Enfin, on pouvait dire que j'avais eu de la chance. En effet, je n'étais pas tombée sur le gros "gabarit" de ce tournoi. Non, en fait, je suis tombée nez-à-nez avec une Genin de Suna: Kawaguchi Malaw. Une Kunoichi maîtrisant à la fois le sable et un contrôle plutôt fourbe sur les illusions. C'était la première fois que je voyais cet art ninja en action. Autant ire que j'avais eu pas mal de surprise. Il était clair qu'elle me dominait pendant tout le début du match. C'est pour cette raison, qu'à la fin, j'utilisais ma plus puissante technique, durement acquise après des mois et des mois d'entraînement à Kiri. Une électrisation puissante qui me permettait d'aller à une vitesse bien plus rapide. Une vitesse à laquelle la Sunajin n'avait pas pensée, un rythme de combat beaucoup plus rapide, la Kunoichi, n'avait pas pu suivre et avait donc perdue.

Mais bon, désormais, je ne me faisais plus trop d'idée. Seul les plus forts, avaient réussis à se qualifier. Je les avaient tous vu du haut des gradins et c'était un tout autre niveau. J'ai vu des gens hurler à la mort, des attaques dévastatrice de feu et de vent. Comment atteindre un tel niveau de puissance? C'était totalement impensable, et pourtant... Mais je n'abandonnerai pas, oh non. Je ferai face à mon adversaire, peu importe sa puissance. En espérant qu'il n'y aille pas au maximum de ses capacités, sinon, je risquais le sac à cadavre... Une entracte avait été organisée par...les organisateurs. Evidemment, les vainqueurs du premier tour étaient tous conviés. La foule était immense, personne n'était encore parti et les gradins restaient full. Une silhouette noire fit son apparition sur le terrain, micro à la main. Quelle étrange personne. Elle était plutôt petite, sans doute plus jeune que moi. Une fille ou un garçon? Difficile à dire etant donné que cet personne était enroulée dans une cape de voyage. D'un geste plutôt acrobatique, la personne enleva sa cape et là, surprise! C'était Yuka! Mais What the Fuck?! qu'est-ce qu'elle foutait ici?! Enfin... C'est pas grave, elle devait avoir une bonne raison. Je n'étais pas sa mère après tout, elle faisait ce qui lui chantait. Elle appella les vainqueurs du premier tour deux par deux. Un certain Jisetsu Samaël et un gars du nom d'Hayato firent leurs apparitions chacun faisant un petit discours fin de gagner le public.J'avais vu ce Samaël à l'oeuvre, je savais de quoi, il était capable. Par contre, en ce qui concerne cet homme et son "art", aucune idée de l'ampleur de ses capacités.

Une fois cela terminé, Yuka appella les deux prochaine personnes. Raiu no Kenji et...Moi. Raiu no Kenji, si les dires du commentateur étaient exact, ce mec était le Sandaïme Kazekage. Putain, si les futurs combats étaient les duo convoqués, j'étais fortement dans la merde. Il ne fallait pas que je montre mon désespoir à la foule. C'est donc avec un visage impassible que je gagnais la scène. Je jetais un rapide regard à Yuka et sans même saluer la foule je rejoignais Hayato et Samaël, alias le Prince. Non mais je vous jures, ce qu'il ne faut pas entendre de nos jours. Je prenais un verre au passage afin de me désaltérer un peu. Ce premier tour m'avait bien remuée l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Meteora
Informations
Grade : Sandaime Kazekage
Messages : 1312
Rang : SSS

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptySam 16 Fév 2013 - 18:59

Log 157 : Not this Day

Le Raiu jeta un regard au milieu de l’arène et soupira en voyant la gamine se trémousser en présentant les gagnants de la première ronde. Comme attendu, beaucoup des victorieux n’avaient même pas combattu. C’était toujours ça, dans ce genre de tournoi ; les lâches et les paresseux disparaissent. À présent, les vrais combats allaient commencer. Mais Kenji n’était là que pour remettre Natsumi Haru à sa place et si possible, représenter la puissance de Suna. La gloire et la célébrité ? Il avait acquis l’un et l’autre depuis déjà longtemps. Son nom était connu partout dans le monde. Il avait été Sennin. Maintenant Kage. On pouvait difficilement faire plus connu. Il avait participé au démantèlement provisoire de l’An’Tei, avait tué le précédent Kazekage. Non, il pouvait laisser les projecteurs aux autres, ils n’avaient pas encore compris que la popularité ne changeait, à la fin, pas grand-chose dans cette vie.

Un Kirijin et Hayato, qu’il connaissait assez bien, furent les premiers appelés. Le type aux cheveux bleus était l’un de ceux n’ayant pas eu à combattre pour avoir leur place. Pas grand honneur à être là, mais la foule semblait vouloir le réconforter. Ce n’est pas grave, l’important c’est de gagner, Hayato. Non ? Jusqu’à ce qu’on frappe plus grand que soit. À ce moment-là, on est celui qui fuit. Ou qui se bat quand même. Quel type d’homme es-tu, Hayato ? Nous verrons bien assez tôt. Le Raiu ne connaissait pas l’autre individu, mais il semblait négligeable, ainsi Kenji ne gaspilla pas de pensées sur lui. En fait, c’est à ce moment-là que le Kage constata à quel point la foule venue encourager les combattants étaient nombreuses. Malgré la misère, malgré les problèmes, la guerre, Makka et le reste, ils s’étaient déplacés d’aussi loin que l’archipel de Kiri pour venir voir des shinobis se battre sans cause. De toutes les bannières, de tous les pays. Certains donnaient des allures de championnats du monde à cet évènement, ce qui faisait un peu rire Kenji. La crème de la crème n’était pas ici, il avait envie de leur dire. Natsumi Haru n’oserait jamais convoquer les meilleurs shinobis du monde à se battre avec lui. La chute de son trône serait bien trop haute… Quelle ironie de constater qu’il était là, dans ce cas. Mais le Raiu n’avait jamais eu d’illusions sur sa propre puissance. Même à son meilleur, il n’avait jamais été un ninja talentueux. Seulement exagérément chanceux, sans quoi il ne serait pas là actuellement.

Mais le public ne veut pas voir les sacrifices, les efforts qu’un homme a mis pour se rendre ici. Ils ne veulent pas connaitre le parcours, les embûches, du combattant. Ils sont assoiffés de résultats, d’action. Pour se donner un peu d’espoir, de bonheur dans leurs vies souvent troublés, comme la plupart des humains. C’est compréhensible. Triste, mais compréhensible. La gamine appela deux autres noms, dont le sien. Des multiples regards se posèrent sur lui. Il jeta un regard à gauche et à droite. Le Kage resta à sa place et croisa les bras. Il fit signe à la gamine de continuer sans lui. Le jour n’était pas venu où il dandinerait pour les lauriers d’un dieu autoproclamé…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:57

Koken Jaden et Raiu no Kenji.
Autant, si l’impolitesse de la première ne la surprenait pas, le manque de réaction du second l’étonnait légèrement. Le public scandait leurs noms, pourtant. Mais ils ne se présentaient que brièvement ou alors pas du tout. Pourquoi ? La brune n’en savait rien. Il s’agissait d’une forme de désinvolture, de non-respect, mais qu’y pouvait-elle ? L’important, désormais, était de garder une foule chaude et prête à applaudir, à scander des noms à s’en détruire les cordes vocales. Elle voulait des cris, de la force. De l’envie, de la volonté. Une foule folle à lier, en admiration devant un spectacle de colosses ! Elle voulait que ça pulse, que le spectacle continuât encore et encore ! Que personne ne s’arrêtât ! Et … Pour cela, Yuka avait encore quelques petits tours dans son sac. Masquant son presque désarroi, la kunoichi reprit, d’une voix puissante et enjouée.

    — Ils se réservent, ils se réservent … Mais qui sait ce qu’ils préparent ?! Il nous tarde à tous de le savoir, très chers ! Mais ne vous en faîtes pas, cet entracte est bientôt terminé !

Ils hurlèrent tous en chœur. Ce qui, en temps normal, lui aurait détruit les oreilles, lui semblait une mélodie parfaite, harmonisée et douce pour son ouïe. Ils pouvaient faire une cacophonie infernale, cela ne lui importait que très peu, tant qu’ils criaient, qu’ils manifestaient leur joie et leur impatience. Yuka connaissait les ficelles du métier de présentateur. Appuyer encore et encore, toujours plus fort, sur l’envie des spectateurs les rendaient toujours plus fous. Il ne fallait pas appuyer trop longtemps, par contre. Parce que souvent, l’impatience laissait place à une frustration difficile à effacer. Dès lors, sans plus attendre, Yuka poursuivit. Elle s’approcha un peu plus du public, tendant le micro à une petite fille. La gamine lui fit un grand sourire, tandis que la brune, sans la brusquer, vint lui murmurer une confidence.

L’enfant hocha la tête simplement, et Yuka lui tendit un petit papier, sur lesquels trois noms étaient notés. Trois d’entre eux étaient bleus, le dernier, rouge. Du bout de l’index, la demoiselle sélectionna les deux premiers. La Mitsuharu la gratifia d’un gigantesque sourire et repartit, guillerette, sautillante, vers le centre de la scène.

    — La Voix de la Raison a tranché, mes chers spectateurs ! Faîtes une ovation pour Jisetsu Xaldin et Samui Kyôji !!

Le public se mit à siffler, à crier à pleins poumons. Yuka se sentit transportée par cette effusion de joie et d’excitation mêlées. La véritable fête ne faisait que commencer … Ce serait tellement mieux, après, oh, oui … Avec ce qu’elle leur réservait, ils resteraient béats, émerveillés.

La petite fille, dans son coin, regardait la présentatrice avec un air fasciné. Ses prunelles, d’une couleur céladon, scintillaient doucement, tandis qu’elle ne la quittait plus des yeux. Elle était certainement la plus en joie, sur tout ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyJeu 7 Mar 2013 - 16:14



L’astérisme luminaire entamait sa nébuleuse ascension au milieu d’un ciel cyanose où se pavanaient quelques cirrus alpestres, offrant un beau panorama aux plus opportuns qui avaient pris leur courage à deux mains, et s’étaient levés tôt, ce jour là. Cependant, je n’étais pas de cette partie là du monde, ne me réveillant qu’au bout de nombruses heures emplies de narcose, me carrant dans mon lit toute une matinée. Je me dégageais finalement de morphée, me mettant debout, sans oublier d’enfiler mon cache œil. Avec récaution, j’executais quelques mouvements de bras, bougeait mon cou lentement vers toutes les directions, tournait mon poignait en un interminable cercle qui se répercuta de longues minutes.

Tout était optimal pour la préstation que j’allais donner aujourd’hui. D’un pas légèrment empli de somnolence, je me dirigeais vers laz salle de bain à tatons. Me rafraichissant à coups d’eau froide sur la face, sans oublier de me passer quelques coups de brosse entre les gencives. Un monologue dont dorénavant devenu habitude. Une sorte de rituel monotone et répétitif que j’espérais briser avec les événements d’aujourd’hui.

***
Et puis finalement, j’y étais. Oh, je n’étais point excité, ni stressé, loin de là. Je voulais tout simplement échapper à mon Ronron habituel de Juunin de l’Hydrométéore. Et ce tournoi sous ses allures de carrousel était une parfaite opportunité de défoulement. C’est cette soif de loisir que je n’avais pas connu dans mon enfance qui m’avait amenée au Panthéon du Kaimetsu. C’est cette étrange soif qui m’avait faite combattre le dénommé Nakashimitru, et vaincu avec une telle facilité qui m’état cependant coutume. C’était cette inexplicable soif qui m’avait faite revêtir cet accoutrement de jais.

Je ne savais pas comment les gens faisaient pour s’amuser, alors j’improvisais comme je sais, en attendant le divertissement. Et maintenant, j’attends. J’attends que la jeune présentatrice murmure mon nom, et que la foule scande mon prénom. J’attends de tomber sur « quelqu’un ». Comme ce Raiu no Kenji par exemple. Le Kazekage en personne. Pourquoi pas après tout. Lorsque mon nom retentit dans le colisée, je m’avançais, la sombre capuche cachant mon faciès. Me sentant l’âme joueuse et fanfaronante, j’usais de nouveau de ma téléportation, arrivant à la place assignée. Un jutsu hors combat et qui ne grignotait rien en chakra, simplement destinée à amuser la galerie… Cette impatiente galerie qui m’avait, le précédent tour, cassé les tympans.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. EmptyJeu 18 Avr 2013 - 21:25

Consternant...J'avais passé le premier tour avec une facilité déconcertante. Le Sunajin avait foncé sur moi. J'avais esquivé en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, et j'avais contre-attaqué. Rien que cela m'avait offert la victoire. Si le dirigeant du tournoi n'était pas intervenu, j'aurais blessé mon adversaire voire même tué vu la puissance de mon attaque Raiton. D'ailleurs, l'homme qui avait dévié mon attaque le remarqua. Sa défende avait été ébranlé. Il avait précisé qu'il ne voulait pas de mort. Ce tournoi était là pour savoir quel ninja était le plus fort, il n'y avait donc pas besoin de subir des pertes. Il était tout à fait légitime donc qu'il sauve le Sunajin. Je ne voulais même pas l'exterminer, j'avais tout simplement balancé une attaque. Il n'avait pas été capable de l'arrêter. Un faible. Moi qui croyais être tombé contre un bon ninja au premier tour, je m'étais fourré le doigt dans l’œil bien profond. Maintenant, je devais attendre la fin des autres combats. Certains étaient intéressants, d'autres ennuyants. Je n'étais d'ailleurs pas le seul ninja de Kiri ici. Même si je préférais tomber contre des personnes venant d'autres villages pour voir la concurrence, me battre contre un coéquipier ne me dérangeait pas. Cela allait permettre de tester les capacités de chacun. Au final, ce tournoi était utile sous tout les points de vue. On ne pouvait même pas mourir ! Le règlement l'interdisait. Enfin, un accident était vite arrivé, ce n'était pas moi qui allait dire le contraire.

Et alors que je pensais que nous allions directement entamer les secondes phases du tournoi, une annonce fut passée. Une entracte ?! Bordel, un vrai combattant n'avait pas besoin de repos ! Quoique...Le gargouillement de mon ventre disait le contraire. J'avais faim. Cette pause tombait bien finalement. Mais je fus très vite dérangé. En effet, une jeune fille de Kiri appelait les participants deux par deux. C'était en fait les vainqueurs qui étaient présentés à la foule. C'était une sorte de récapitulatif pour ceux qui avaient tout loupé. C'est alors que mon nom fut prononcé, ainsi que celui d'un Jisetsu. Nous étions donc entre Kirijins cette fois ! Nous entrions donc tout les deux au centre de l'arène. Le public cria, le public siffla. Nous étions aimé apparemment. Soit ma prestation éclair les avait impressionné, soit c'était le combat du borgne. Affrontement que je n'avais d'ailleurs pas vu. En guise de fairplay, je serrais la main de mon compère :

« Bien joué pour la qualification ! Au plaisir de se rencontrer dans les prochains tours. »

Je sortais de l'arène. La jeune femme allait enchaîner sur d'autres qualifiés. Maintenant, je pouvais aller me remplir la panse jusqu'à qu'elle explose. Au moins, je pourrais combattre le ventre plein. Je n'aurais donc aucun problème à gagner mes autres combats. Vu comment le premier s'était passé, j'espérais beaucoup mieux. En même temps, ça ne pouvait pas être pire...J'avais pu observer quelques combattants lors des annonces. Il y en avait des vraiment forts. Ma technique de sensorialité étant toujours active, je pouvais évaluer facilement les niveaux de chacun. Il y en avait des bons et des moins bons. Certains me dépassaient largement. J'exaltais. J'espérais tomber contre un d'eux, histoire d'avoir un véritable challenge. Quitte à quitter le terrain inconscient et en sang, autant faire un magnifique combat qui en mettrait plein la vie au public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

L'Entracte. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'Entracte. L'Entracte. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Entracte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Ruines Kaimetsu-