N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Missions Spéciale #13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyDim 27 Jan 2013 - 10:42

Mission Spéciale #13 :
Sauvetage et Choix


Un ANBU est venu vous chercher en pleine nuit, parfois directement chez vous, parfois ailleurs si vous trainiez la nuit. Ils vous ont tous rassemblés dans une des salles de réunion du Palais vide durant la nuit. En moins d’une heure, chacun d’entre vous était rassemblé. Sans vous dire si vous aviez été choisi ou simplement pris au hasard, un ANBU a commencé à vous expliquer la situation, avec un certain malaise, sans enlever votre masque. Aucun d’entre vous n’ignore que la fin du Conseil a amené certaines tensions avec les Clans, même en leur sein. Elles semblent être restés discrètes jusqu’à maintenant.

La situation vous a été rapidement présentée de la manière suivante : deux des partisans des restes du Conseil s’opposant à la dissolution ont été envoyés dans la nuit. Ce sont deux Konohajins expérimentés. Il vous faut les suivre et découvrir le but de cette sortie. Ils sont partis il y a de cela quelques temps, visiblement en direction de Tsuchi no Kuni selon les informations. Ils doivent rapidement rejoindre un point de Tsuchi connu. Votre tâche est de les suivre et de les rattraper et d’aviser sur place des actions à tenir. L’ANBU est particulièrement mal à l’aise de répéter les mots de l’Hokage : vous devrez décider par vous-même et tenter d’agir pour le mieux en fonction de votre jugement. Ce membre de l’Unité Spéciale ne semble pas avoir trop confiance en vous.

Vous êtes envoyés sur leurs traces. Vous devez faire rapidement et du mieux de vos capacités. Après plusieurs jours sans les apercevoir, vous voyez les montagnes de Tsuchi no Kuni. Vous vous en approchez, sachant que vous arrivez probablement à ce point de rendez-vous mystérieux pour les deux partisans inconnus. Vous vous trouvez à la limite du Pays de la Terre, une région sauvage, dans un grand « cayon » formé par deux montagnes une à côté de l’autre. Il y a de la végétation sur le sol, un ruisseau vif longeant la montagne à l’est. Ce paysage fait un peu moins d’une vingtaine de mètres de large et s’enfoncent dans le Pays. Quelques arbres sont disséminés autour.
    Ordre de post :
    • Hayashi Guishuîn (Chroniqueur)
    • Akimichi Nai
    • Kyouchou Tenkuu
    • Nara Laïdan (Chroniqueur)
    • Kirigaya Kirito
    • Kamikoru Krystal
    • Inconnu (Occasionnel)


    Règles :
    • Cette mission se déroule bien évidemment après l’Examen de Konoha et Suna. C’est une mission un peu particulière, car vous serez libre de faire les choix que vous voulez sans réel répercussion, enfin, selon les mots de l’Hokage. Cette mission est hors-temps, vous pourrez donc vous déplacer où vous le désirez. Considérez qu’elle durera entre 2 semaines et 1 mois, de manière à se terminer avant le mois de mars. Le but étant de vous faciliter la tâche. La dernière semaine, nous passerons vous annoncer le temps restant, soit une semaine, et vous devrez faire le plus possible pour la clôturer, dans la mesure de la cohérence. Si vous l’accomplissez avant les délais d’un mois, il n’y a évidemment aucun problème.
    • es participants de cette MS sont tous des Genins. Certaines mauvaises longues diront que c’est parce que ce sont les seuls inscrits. C’est faux, même si ça donne comme ça. Cette mission, en la créant, nous voulions privilégier les Genins qui sont, malheureusement, un peu laissés de côté. C’est pourquoi nous voulions prendre une majorité de Genin. La mission se veut peu linéaire, alors vous pouvez très bien décider d’agir autrement. Les délais sont de 48 heures, mais plus rapidement serait mieux. Vous allez devoir envoyer un MP à Chroniqueur si vous ne pouvez pas poster dans les temps pour obtenir un délai de 12 heures. S’il n’y a pas eu de MP, vous sauter votre tour et ne pourrai pas demander de délais. Le prochain retard, ce sera la fin avec les conséquences du RP.
    • Il vous faut respecter l’ordre de post, sauf pour l’inconnu, qui postera quand nous le jugeons nécessaire, toujours en dernier. Le PNJ #2 vous avertira dans son post pour vous prévenir d’attendre le post de l’inconnu ou de ne pas l’attendre à la fin de chaque tour. Les PNJs tenteront de respecter les mêmes règles que vous. L’inconnu qui post peut le faire quand il le souhaite, sans suivre l’ordre. Les PNJs peuvent le faire quand ils le veulent. Le premier post est une rapide présentation de la situation, vous décrivez le voyage, vos niveau d’énergie et de santé, les habillements de votre personnage, ça ressemblait à quoi quand on est venu vous chercher, etc.


    Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyDim 27 Jan 2013 - 20:41

Missions Spéciale #13 Samour11

La traque avait été longue et difficile. J’avais les cheveux gras à force d’avoir traqué ce chien de traître pendant plusieurs jours. Normalement, j’étais parfaitement rasé, mes cheveux attaché avec habileté tel le veut la coutume. Aujourd’hui, j’avais une barbe de quelques jours et des mèches éparses sur le dessus de la tête. Comme mon compagnon, nous sentions la sueur, mais c’est la joie qui déchirait notre masque. Au fond de ce fiord, avec les hautes montagnes autour de nous, le sol avait été craqué par les arbres. Leurs ombres s’étendaient sur la petite zone. Ils ne nous camouflaient pas, mais ils avaient été bien utiles. À quelques pas de mois, grâce à l’aide de mon compagnon, j’avais pu emprisonner notre cible. Il avait fallu son aide et bien des préparations pour y arriver. Les arbres ne faisaient pas partie du décor habituel, rien à voir avec les arbrisseaux tordus.

Je regardais une nouvelle fois notre cible, ne pouvant retenir une crispation méprisante sur mon visage. Mes vêtements étaient déchirés par ce combat, mon bâton que je tenais dans ma main avait souffert de ce combat. Heureusement, les arbres s’étaient penchés à temps, avant que notre adversaire ne nous touche dans une attaque trop rapide. Les branches l’avaient entourée et solidement immobilisée. Je devais reprendre mon souffle, quelques instant, mon bras me faisait encore mal et j’avais des entailles. Je me retournais vers mon compagnon. Je ne doutais pas qu’il allait bien, j’avais pris le plus gros des dommages, mais il n’était pas en reste.

- « Ça va, Laïdan ? Il faut encore le ramener… »

En disant cette phrase, il y avait de la plainte. Je savais que le voyage serait dur, peut-être plus que la traque, même si le combat final ne pouvait s’y comparer. L’odeur d’ozone en témoignait encore dans l’air. Notre adversaire avait eu son compte, grâce à l’effet de surprise, mais je me méfiais encore de lui. J’avais assez d’expérience pour savoir que les gens sans honneur ne sont pas toujours où on le croit. Il avait été un grand homme, mais les actes qui lui valaient notre haine prouvaient sa véritable nature : médiocre et pleutre. Je me redressais et posais la pointe du baton au sol. Mes épaules retombèrent, même si je sentais la tension. Je reprenais mes forces durant quelques secondes, voir plus longtemps, c’était un luxe que nous pouvions nous permettre avant de reprendre la route. Le reste, ce serait mon compagnon qui s’en occuperait. Presque avec une coquetterie étrange, je replaçais le col de mon kimono, m’affairant à profiter de cette excuse pour me relaxer et me recentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akira
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyLun 28 Jan 2013 - 18:28

Est ce la nuit ? Elle n’en sait rien. Elle retrace juste les parois de son cachot, silencieuse. Elle s’amaigrit, au fond cette cage sombre et sépulcrale. Elle a déjà perdue des dizaines de kilos. Elle est encore bien dodue, mais on voit bien la différence. Ses traits commencent à se faire voir, sa physionomie se fait beaucoup moins large. Elle starve littéralement. Elle meurs de faim. Elle va s’écrouler. Elle n’en peut plus. Elle va craquer. Mais elle ne veut pas réveiller Shiro. Un froid inhospittaillier, frisquet et glaçant s’est emparé de la geôle. Elle entend les autres prisonniers crier, plus bas. Elle entend aussi un bruit de pas, lent, habituel, répétitif. On s’approche. Son souffle est saccadé. La gamine a peur, faim et froid. Va t-on enfin la juger ? Non. Son heure n’est pas encore venue. Somme nous en décembre ? Peut être. Mais elle le sait, le tribunal, ce n’est pas pour maintenant. Alors pourquoi on s’approche encore de sa cellule ? Vient on pour Shiro ?

Non ! Elle n’allait pas les laisser le prendre. Elle allait se battre pour lui. Elle mourrait peut être à sa place. Mais on ne le tuerais pas aujourd’hui. Elle allait retarder l’échéance en donnant sa propre vie. Finalement, la silhouette commençait se déssiner, au millieu des ténèbres. Un masque. C’était bien ce qu’elle craignait. Un homme de l’unité spéciale. On venait pour Shiro. Elle se cramponna littéralement aux barres, grogna de haine. Mais l’homme impassible déverrouilla la clair. L’homme pénetra dans la cellule brièvement. Il fit signe à la genin de le suivre. Elle fût surprise. Que lui voulait on ? Elle ne sait pas. Elle ressortis de la prison, un dernier coup d’œil vers la geôle qu’elle quittait. Silence, dehors. La nuit se profilait. La nuit était déjà, non. Les ténebres l’embrassaient. Mais plus de peur. Elle avait toujours froid, et encore plus froid, mais ce n’était pas grave. On te menait au palais. Oui. Shiro t’a appris tout sur Konoha. Tu a évoluée, petite. Tes yeux s’emplissent de tristesse. Tu rentre au palais. Vont il t’exécuter ? Non. Tu regarde autour de toi, petite...
Vous n’étiez pas les seuls au palace. Il y’en avait d’autres. D’autres zig’s, d’autre quidams. Mais elle ne parlait pas. Les mots ne voulaient pas le faire pour elle. Elle aurait lancée des répliques pleine de mésestime d’habitude, mais la nuit influait sur elle. Elle tacha de se dégoter de quoi manger. L’ANBU expliqua tout. Nai fut étonnée. On lui redonnait sa chance. Elle, la genin emprisonnée, membre d’un des clans de konoha, on lui octroyait la possibilité de participer à cette mission de Konoha. Nai, en compagnie de ce groupe d’individus, tous des genins apparemment, vont devoir filer deux partisans des débris du conseils. Peut être même que parmis ces deux plèbes lorgnait un figurant Akimichi... Nous devions agir selon ce que nous concevions. « deux des partisans des restes du Conseil s’opposant à la dissolution ont été envoyés dans la nuit. Ce sont deux Konohajins expérimentés. Il vous faut les suivre et découvrir le but de cette sortie. Ils sont partis il y a de cela quelques temps, visiblement en direction de Tsuchi no Kuni selon les informations. Ils doivent rapidement rejoindre un point de Tsuchi connu. Votre tâche est de les suivre et de les rattraper et d’aviser sur place des actions à tenir. L’ANBU est particulièrement mal à l’aise de répéter les mots de l’Hokage : vous devrez décider par vous-même et tenter d’agir pour le mieux en fonction de votre jugement. »

Voilà grosso modo l’analyse précaire de l’Akimichi. Une situation qui allait pour une fois lui demander du doigté, de peut être attendre avant de surgir sur sa proie. L’anbu lui, avait l’air de ne pas trop avoir confiance envers le groupuscule que la garçonne formait partiellement.


****

Finalement, ils se miment en route. Il fallait donc les filer. Ils ont marchés longtemps, ces genins. Des jours. Mais Nai, ça ne l’a pas dérangée. L’enfer de sa cellule fait apparaître ce trek comme un eldorado, une chance innespérée. Elle ne peine pas. Ce séjour lui a fait du bien. Ils arriverent, finalement. Tsuchi no Kuni, ou du moins sa frontière. Une région sauvage, un grand canyon formé par deux montagnes jumelles. Une végétation assez abondante, un ruisseau limpide à l’est. Un atout pour les adeptes du suiton. La végetation quand à elle... Si il y’avait un Hayashi dans le groupe, ça allait jouer en sa faveur. Nai avait conscience de tout ceci. Nai avait développée une sorte d’intelligence, une reflexion dévloppée. L’adrenaline bouillonnait, elle était prête.

  • Pour l’instant, on observe, nous sommes une poignée de genins, eux, des ninjas expérimentés. Je ne dis pas que nous allons perdre si jamais on se frotte à eux, mais mieux vaut éviter le combat pour l’instant. Tachons aussi de glaner quelques informations, ça peut servir.


Elle regarda les deux hommes. Ou plutôt les trois individus. Car ils étaient bien trois. Un était inconscient, et deux mal en point. Elle était presque sûre qu’il y’a avait un Hayashi parmi eux. Elle avait vue les arbres bouger. Il y’a avait aussi un homme nommé Laïdan. L’Hayashi et Laïdan avaient entrepris en chasse l’homme qu’ils avaient maintenant entre les mains. Et maintenant, ils allaient le ramener... Où ? Nai attendait d’en entendre plus pour savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kyouchou Tenkuu
Informations
Messages : 36
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyLun 28 Jan 2013 - 22:29

Un seul hero se tenait se jour là à Konoha, le fier Tenkuu, le célèbre et fier guerrier sans reproche, celui qui se dressait sans répit contre ses adversaires. Quel doux rêve, il se tournait une ultime fois avant son réveil, laissant traîner son pouce près de ses lèvres. Bien que ce ne soit qu'un rêve, il se trouvait plutôt digne d'être le sauveur de Konoha. Un léger bruit le réveilla, il était toujours dans sa minuscule chambre, dans l'obscurité totale il n'avait ouvrit les yeux qu'à moitié. Il les refermait lorsqu'un autre bruit se fit entendre. Il trembla de tout son long, tentant de se blottir encore plus dans sa couverture, comme si un misérable bout de tissu lui aurait été d'une quelconque aide pour se protéger. Il y avait vraiment quelqu'un chez lui ? Il se réfléchit vite, il était certes froussard, mais n'avait encore attirer la haine de personne, ses dents s'entrechoquaient était-ce humain de déranger les gens à cette heure ci? Il devint alors plus stupide que jamais, il cria, et tenta un mouvement désespérer vers la fenêtre la plus proche. Plus qu'inutile, il fut arrêté en plein vol tel un chat que l'on arrête en lui tirant la peau du cou. Il ne mit pas longtemps à se rendre, et à affirmer qu'il ferait ce qu'on lui dirait, pour peu qu'on lui laisse la vie sauve. Il sortit donc le plus vite que possible, sa misérable écharpe rose encore sur son cou, masquant le bandeau de Konoha qu'il portait là. La salle dans laquelle il avait été conduit était grande, sobre mais finement décoré.

Il écouta tranquillement les explications de l'Anbu, alors que d'un signe de main rapide il avait salué Kirito et Krystal qu'il avait déjà rencontré brièvement, quand à la dernière présente, il se contenta d'un signe de tête bref. S'il se doutait du niveau de Kirito et Krystal, il ne comprenait pas pourquoi il était là lui. Il serait surement encore un poids pour Kirito comme la dernière fois. Mais ce qui le choquait le plus est qu'ils auraient des responsabilités à prendre, et il devrait uniquement se fier à son bon sens ? Même s'il avait le courage d'intervenir, il avait prouvé plusieurs fois que ses réactions enfantines d'enfants ne concordaient pas toujours avec ceux des autres ninjas. Et si jamais ils étaient en désaccord? Cela faisait beaucoup trop de question, il serra un peu plus son écharpe pendant que l'Anbu parlait. Il se sentait vraiment mal à l'aise. L'Anbu non plus d'ailleurs. Comment il devait le prendre? Comment une bande de jeunes enfants comme eux pourraient se charger des tensions phénoménales du village? Et n'allait-il pas être menacé après tout ça? Et s'il mourrait subitement avant de vaincre sa peur ?

Il y a des soirées, où il aurait mieux fait de ne pas se réveiller. Mais cette fois il n'avait pas eu le choix. Et alors ils se mirent en routes. Tenkuu ne manquant évidemment aucune occasion pour se faire remarquer.
"Krystal-San, euh je ne sais si vous vous rappellez de moi; j'étais aux portes avec vous. Je suis content d'être avec vous et Kirito-Kun. A vous deux on devrait au moins s'en sortir."
"Hey Kirito-Kun, ils sont vraiment effrayants ses gens qu'on doit surveiller non ? "
"Vous voulez vraiment dormir ici? Mais il y a pas des ours ici? "
"Il fait vraiment trop chaud...On arrive quand ? "


***

Ils arrivèrent finalement dans une zone plus hospitalière, laissé à l'état sauvage. Il réfléchissait aussi à l'aspect stratégique, et en arrivait au même conclusion que Nai.

"Je suis d'accord avec toi. Essayons de récolter des informations en restant... le plus éloigné possible d'eux. "


Il était content que Nai ne soit pas comme Kirito qui avait tout simpement attaqué lors de leurs dernière mission. Peut-être qu'il s'en sortirait sans la moindre égratignure cette fois. Il écoutait, sentant qu'il était sans doute le junior de l'équipe. Il aurait tant aimé que ce soit comme dans les livres, qu'on lui laisse les tâches ingrates et sans danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMar 29 Jan 2013 - 20:44

Nous savions que notre cible allait nous problème. C'était bien l'une des raisons pour laquelle j'avais été choisi pour cette mission. Pour capturer une cible, un Nara était toujours utile. Le conseil avait quand même des requêtes étranges. D'abord nous devions tuer notre cible et au final, on doit le donner en caviar à nos supérieurs. Nous étions leur ombre après tout. Mais pour un Nara, les ombres étaient plutôt leurs armes. Ce n'était donc pas plus mal.
Je n'avais jamais aimé ce type. Je n'avais pas mon mot à dire mais il méritait ce qui allait lui arriver oui... Il devait payer pour ce qu'il avait fait. Mon frère d'arme et moi allions régler tout ceci. Nous avions mis au point un stratagème que personne ne pourrait éviter pas même lui.

Le chemin fut long pour arriver jusqu'ici. Nous n'avions pas le droit à l'erreur. Beaucoup de traqueur était mort ou était porté disparu. Nous avions pris notre temps au contraire. Contre un homme seul, la force d'une équipe était toujours plus écrasante. Un Homme était capable de beaucoup de choses. Deux très coordonnés étaient capable de tout. C'était ce que je pensais en tout cas. En ce qui concernait l'Hayashi, je ne savais pas très bien si c'était la même chose mais bref.
Le piège mis en place par le conseil avait très bien marché. Il était venu à l'endroit prévu. Le combat allait pouvoir commencer.

Après un affrontement éprouvant, nous le tenions enfin. Nous avions saisi l'insaisissable. En tout cas on pouvait dire qu'il faisait honneur à sa réputation. Mais contre nous deux il n'avait aucune chance. Mon équipier s'interrogea alors sur mon état de santé. J'avais quelque brûlures et mes vêtements étaient abimés mais tout allait bien. J'avais bien résisté aux attaques. Mais notre cible se fit avoir au final. Il était dans les vapes et maintenant attaché avec une techniques de clan de mon camarade. Lui aussi avait apparemment été quelques peu touchés mais pour un combat de cet envergure, nous n'étions pas réellement à plaindre. Ca aurait pu être pire comme on pouvait également se dire au final.

_ Ouais ça va... Dommage qu'on ne puisse pas s'en occuper tout de suite. On aurait pu faire une pause avant de repartir. Mais les ordres sont les ordres, même si parfois, je ne saisis pas toujours. Bref, allons-y.

Le chemin allait être long pour revenir mais au moins nous n'avions pas failli à notre tâche. Nous pouvions même être très fier de nous là dessus. Nous savons que nous allions être probablement très récompensé par nos maitres. Cela faisait des mois qu'ils le traquaient. C'était rare que leur cible puisse s'en tirer mais cette fois...
La récompense risquait même d'être à la même hauteur que la cible était difficile à traquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kami no Fuyu
Informations
Messages : 84
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMar 29 Jan 2013 - 23:12


Une brise légère flottait dans l'air, douce, harmonieuse et pourtant si mélancolique. Que venait-elle apporter avec elle ? De l'espoir ? Du chagrin ? Ou tout simplement des nouvelles importantes ? Je m'entraînais dans le dur froid de l'hiver, au terrain d'entraînement mes deux épées en main, soufflant chaque secondes, chaque minutes à cause de l'essoufflement. Malgré tout je continuais à frapper, plus fort et plus vite contre cette maudite poupée qui ne voulait tomber. Alors redoublant d'efforts à chaque coups que je lui mettais, je suais un peu plus, et la fatigue vint petit à petit surpasser ma détermination me laissant m'asseoir dans le seul coin où la neige n'était point encore présente.

Des bruits de pas qui m'encerclent comme le vent se rapprochèrent, petit à petit, encore et encore pour finalement finir devant moi. En levant ma tête épuisée une personne au masque assez spécial, celui de l'ANBU plutôt, était présente. Que me voulait-elle ? Un membre de mon village ne voulait sûrement pas m'attaquer mais avec une habitude mécanique je serra mes deux épées en main, au cas où l'inconnu pouvait m'attaquer. Mais il me demanda juste de le suivre, ce que je fis naturellement, à l'académie des aspirants ninja, une des premières règles était toujours de suivre les ordres d'un supérieur.

On me conduisit au Palais, même la nuit nous arrivâmes à entrer.. Pourquoi tout cela ? Que peut-il bien se passer pour me demander de venir, moi petit et simplet genin ? Par la suite, on me fit entrer dans une salle, où des sièges étaient disposés autour d'une table en demi-cercle, je pris donc place. J'avais bien évidemment remarqué qu'il y avait d'autres personnes hormis moi, une seule inconnue, plutôt enrobée. Il y avait Krystal et Tenkuu, deux compagnons fort intelligents l'un l'autre même si Ten' est plutôt naïf dans son genre. Et Krystal, une fille brave et forte, une sorte de sosie de moi au féminin, maîtrisant les mêmes capacités.

Après un rapide speech, nous avons pour mission spéciale donnée à nous quatre de suivre deux partisans de l'ancien conseil, je n'avais malheureusement pas tout compris, mon regard était bien trop porté vers les fenêtres, je voulais juste partir et m'envoler, comme tant d'oiseaux. Mon regard perdu laissa entraîner une légère inadvertance dans l'écoute des propos, de ce fait tout n'était pas clair mais j'aurai juste à suivre mon instinct et peut-être mes coéquipiers enfin, suivre Krystal car Tenkuu ne sera sûrement pas du genre à prendre les devants. Après la sympathique petite réunion barbante je me dirige aux côtés de Krystal.

« Puis-je rester avec toi pour cette mission ? J'ai confiance en toi et en tes capacités, surtout que nous nous ressemblons. »

Par la suite, la course poursuite commença enfin. Partant de Konoha elle dura plusieurs jours et franchement, la fatigue ne vint point une seule fois. Tenkuu enchaîna les questions encore et encore pendant le voyage, limite si on pouvait entendre « on est bientôt arrivé ? ». Pour répondre à sa question qu'il me posait, je lui répondis simplement que la peur n'était que le refuge des faibles, et avoir un frayeur envers des traites n'avait aucun sens, avoir peur en soi-même n'avait aucun sens d'ailleurs. Au final, nous nous arrêtâmes sur une branche d'arbre, comme quoi nos ennemis étaient tout droit devant, même si mon attention se porta plus sur deux hommes sur le sol, plus un autre inconscient. La grosse proposa un truc qui me sembla absurde, je sauta donc de ma branche pour tomber juste devant les deux protagonistes qui parlaient ensemble. Je sortis une de mes épées, Élucidator, et la pointa dans leur direction.

« Qui êtes-vous ? Et que faîtes-vous à cette personne inconsciente ? »


Apparence de Kirito pendant la MS:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tokonatsu Ayako
Informations
Messages : 397
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMer 30 Jan 2013 - 12:55

    Je dormais paisiblement, enroulée dans mes draps. Je venais à peine de me remettre des blessures infligées à l’examen, et j’avais été mise au repos en attendant que les résultats tombent, ce qui ne devait plus trop tarder maintenant. Je rêvais d’une grande clairière, bordée d’arbres verdoyants et au milieu de laquelle coulait un léger ruisseau d’eau claire. Il faisait nuit, il n’y avait aucun nuage et la température était plus que clémente. J’étais là, allongée, n’écoutant que le bruit du ruisseau qui coulait et du vent qui sifflait à mes oreilles, ainsi qu’une sorte de tambourinement. Une fois. Puis deux fois.

    Puis je me rendis compte que ce bruit n’était pas partie intégrante de ce doux rêve, et je finis par ouvrir mes yeux. Je pris mon temps pour aller répondre, me sortant de mon lit avec paresse, enfilant une robe de chambre et me dirigeant en traînant des pieds vers la porte. L’ANBU qui s’y trouvait avait tapé plusieurs fois dans ce laps de temps, et j’osais croire qu’il était excédé par mon comportement : après tout, on ne réveille pas les gens en pleine nuit en tambourinant sur leur porte. Mais son masque ne me permit pas de le voir. A la place, une voix m’informa que j’étais attendue de toute urgence au palais de l’Hokage pour accomplir une mission.

    Je n’avais plus l’habitude de ce genre de convocations. En fait, je n’en avais jamais pris l’habitude. On m’envoie mes missions par courrier, par convocation ou, plus récemment, on vient me voir directement à des heures convenables. Je n’avais pas beaucoup dormi, et je devais être cernée, mais je fus ravie de voir que je n’étais pas la seule à avoir été extirpée des bras de Morphée. J’avais été la première à arriver dans la salle circulaire, rapidement suivie de trois autres jeunes personnes : Nai, Kirito et Tenkuu, trois personnes que je connaissais plus ou moins bien.

    Je serrai les poings, et mon regard se perdit dans le vide : j’étais non seulement la plus vieille de tous, mais j’avais avec moi des jeunes ninjas, pour ne pas dire des enfants. Je connaissais l’affection qu’avait l’Hokage pour les expériences en tout genre, mais à quoi pensait-il en envoyant d’aussi jeunes ninjas à une mission qui semblait aussi dangereuse. Attraper des membres de l’ancien Conseil, qui devaient sans doute être Jônin, n’allait pas être une balade de santé, bien au contraire. Pire : pourquoi envoyer une Akimichi ?

    Nous étions regroupés aux portes, prêts à partir, quand Kirito me demanda s’il pouvait rester avec moi. J’acceptai, évidemment : j’avais de toutes façons comme mission de protéger ces trois jeunes ninjas, mission que je m’étais donnée moi-même. S’ils étaient blessés, ou pire, je ne pense pas que je me le pardonnerai. Mais il fallait garder la tête froide, et toujours montrer et faire croire que tout se passerait bien. Et malgré les piques de Kirito, je tentais tant bien que mal de rassurer Tenkuu qui semblait terrorisé par ce qui l’attendait. Pourtant, s’il était devenu Genin, c’est qu’il avait des capacités, il n’avait donc pas à avoir peur de quoi que ce soit. Il était à la hauteur.

    Nous arrivâmes relativement rapidement à Tsuchi no Kuni. Les cibles étaient en vue, et nous nous posâmes tous les quatre dans un arbre aux alentours. Après quelques secondes, Nai prit la parole en première.

    - Pour l’instant, on observe, nous sommes une poignée de genins, eux, des ninjas expérimentés. Je ne dis pas que nous allons perdre si jamais on se frotte à eux, mais mieux vaut éviter le combat pour l’instant. Tachons aussi de glaner quelques informations, ça peut servir.
    - Je suis d'accord avec toi. Essayons de récolter des informations en restant... le plus éloigné possible d'eux.

    J’allais abonder en leur sens, ne connaissant rien des deux individus. Nous ne savions même pas à quels clans ils appartenaient, et même s’ils semblaient en mauvais état, on ne savait pas ce dont ils étaient encore capables. Mais la proposition pertinente fut vite rayée par Kirito qui, sans même prévenir, sauta au milieu de la clairière.

    - Kirito, non !

    Trop tard, il était déjà face à eux, et avait déjà entamé le dialogue. Mon cœur balança : il était vrai que j’avais envie d’en finir vite, mais je ne voulais mettre personne en danger. Je me tournai vers Nai et Tenkuu.

    - Je vais avec lui. Je vous conseille de rester ici, et de nous couvrir. Il est toujours mieux qu’un adversaire ne connaisse pas les réelles forces qu’il a en face de lui. S’il pense qu’on est que deux, ça peut nous avantager. Ne tentez rien de stupide, et restez vigilants.

    Je n’attendis pas de réponse, trop préoccupée par le sort de Kirito. A vrai dire, je ne serai même pas étonnée de les voir tous les deux débarqués à côté de moi en arrivant à la clairière. Je me positionnai aux côté de Kirito, faisant face aux deux ninjas et à l’homme inconscient qu’ils portaient. J’attendis leur réponse, prête à me battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Rantan
Informations
Grade : Jônin
Messages : 598
Rang : S

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMer 30 Jan 2013 - 20:16

Une rumeur... Ce n'était peut être que ça. Mais comment en être sûr. Le premier jour j'avais pas tenu compte de ces conneries mais... Quand ça fait une semaine... L'apogée de tout ça, c'est quand j'ai reçu cette foutue lettre. Cette écriture... Je la reconnaissais. Mais c'était possible que ça en soit une fausse. Mais après quelques verres de saké, on se pose plus tellement la question. Non, on se laisse aller aux pulsions. La plus forte me disait de me rendre à Tsuchi, au point de rendez vous de la lettre pour y retrouver mon père disparu. Des années qu'il avait disparu et il refaisait surface. Je le croyais mort. Ouais... C'était pour ça les verres de saké. Je ne voulais plus y penser mais ça rester là comme une sangsue qui vous pomper votre sang. Ca restait coincer dans ma tête, impossible de chasser tout ça. La seule solution restait encore de s'y rendre soit même et tant pis si c'était un piège. Il fallait que je sache. J'avais tant de question à lui poser...

J'y suis allé avec Akari. Je comatais littéralement sur son dos. Un peu trop de saké... Mais je n'étais pas encore prêt d'arriver à destination. De toute façon l'heure avait été fixé, et je comptais bien prendre un peu de retard pour voir qui arriverait. J'avais eu tout le temps de penser à des tas de choses. Ouais, mais précédentes années défilaient dans ma tête. A moins que ça ne soit l'alcool qui me faisait encore cette effet. Allez savoir. J'en avais rien à faire de toute façon à ce moment précis. Je m'étais tellement pris la tête entre les mains à cause de tout ça. J'avais l'impression de revivre à chaque fois tous ces événements rien qu'en y repensant. Aujourd'hui, je ne savais pas si c'était parce que j'étais devenu insensible ou parce que tout simplement j'avais accepté tout ça, je ne ressentais plus d'aussi fortes douleurs.

Akari me réveilla doucement, me tirant de ma petite torpeur.

_ Nous sommes arrivés Nikkou. Tu es sûr que c'est bien prudent?

Je me contentais de bailler dans un premier temps en m'étirant sur son dos qui était si doux.

_ Je verrai bien. De toute façon, oublie pas que j'ai été Kage, j'ai traversé des guerres et des attentats. Je vois pas ce qui pourrait être pire désormais.
_ Fais attention quand même.

Alors que je me retournais, je tombais brusquement par terre. Je sentis immédiatement la différence de matière. C'était assez douloureux d'ailleurs. J'avais oublié que je n'étais pas sur Niiroi mais sur Akari qui était un peu plus petite. Me relevant rapidement en me frottant le visage et tapotant mes habits pour enlever la poussière due au contact avec le sol, je me retournais souriant vers Akari. Mon amie d'aigle.

_ Tu peux y aller. Je dois être seul.

Oui je devais finir le reste à pied. Je m'avançais vers ce fichu canyon. Pour le moment rien d'anormal. C'est alors que mes sens m'alarmèrent. Intuition? Peut être. Un saut en arrière et je pus voir une ombre se faufiler jusqu'à moi. Alors que je continuais à sauter, un mur de bois se mit en travers de mon chemin.
*Les enfoirés...*
Je n'allais pas me laisser faire. Faisant quelques mudras, je fis apparaitre un clone aqueux qui se laissa prendre par le kage mane, tandis que je passais de l'autre côté. J'allais remonter l'ombre vite fait. Et bien sûr ça n'avait pas trainé, J'avais fais des quelques mudras. Une première boule feu fut envoyée. Un mur de bois s'interposa mais fut détruit. Cependant la seconde... elle fit mouche mais ce qui semblait être un Nara avait prévu le coup avec un petit bouclier de terre. Mais, il était touché. Alors que j'allais en finir, une foret commença à pousser... Un jutsu? Probablement. Alors que j'allais passer à l'action, je sentis mon corps se figer...
*Merde... Ils m'ont eu.*
Ils n'avaient plus qu'à me cueillir... Et c'est alors qu'un coup bien placé me fit perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyJeu 31 Jan 2013 - 2:50

Missions Spéciale #13 Samour11

Laïdan ne saisissait pas les ordres. Sa famille était reconnue pour son ingéniosité, mais, si je n’avais pas eu l’occasion de travailler avec lui, j’en aurais été étonné. Il était parfois si bête, que je me demandais s’il faisait semblant. À moins que son esprit, fonctionnant toujours avec des colonnes de profits et de pertes ne me soient étrangères. Au début, il m’avait semblé être un homme de peu d’honneur, finalement, au fil des mois, je pris conscience que dans le doute, il restait loyal. Le bruit de pas, des pieds se posant sur la rocaille aux pieds de la forêt éparse. Je me retournais, mon bâton dressé vers lui, alors que lui-même pointait une épée dans notre direction. J’examinais son allure, identifiant immédiatement les signes de Konoha sur ses équipements. Une deuxième personne le rejoignit. Je jetais un regard nerveux vers Laïdan, cherchant l’attitude à adopter, avant de laisser mon souffle courir de mes poumons à ma bouche, brisant le silence qui s’opposait à la question de l’épéiste Konohajin.

- « Et vous, qu’est-ce que vous voulez lui faire ? »

Je les regardais sérieusement, avant de jeter un regard vers ma gauche en direction de mon compagnon. Je baissais lentement mon bâton, laissant retomber doucement ma main jusqu’à ce que la pointe de l’objet touche le sol. Un nouveau silence s’ensuivit, seul le vent s’engouffrant de le fiord, en faisant trembler les feuilles qui semblèrent murmurer briser la tension.

- « Est-ce que la Marionnette de Suna vous a envoyé pour vérifier que vous étiez aussi pourri que le reste ? La question ne se pose pas. Alors… L’êtes-vous ? Laissez nous passer, jeunots, nous allons redonner ce qui revient à Konoha. Dites-moi que celui qui vous a vendu à Suna et le tortionnaire n’ont pas obtenu toutes les victoires… »

Je jetais un regard, à tour de rôle, vers la jeune femme et celui qui tenait l’épée. Ma main gauche venait de se lever doucement, les doigts crispés comme des serres, prêts à décrire les mûdras qui les renverraient à la terre. J’ignore si on put le lire dans mon regard, mais un instant durant j’éprouvais de la douleur à l’idée de les voir nous arrêter. S’ils le faisaient, nous devrions réagir. Dans les arbres, le craquement des troncs était plus fort. Le bâton dans ma main droite se souleva un peu du sol.

- « Ne soyez pas stupides, si nous avons pu le mettre à terre, vous ne réussirez pas à nous battre à vous deux. Nikkou, l’Hokage Traitre, doit répondre de ses crimes devant ceux qui ont fondé Konoha. Vous nous devez bien ça, après tout, c’est grâce au sang des nôtres que vous pouvez y vivre… »

Je jetais un bref regard vers Laïdan, vérifiant s’il avait fait ce qu’il devait, avant de me tourner vers ces enfants. De la haine ? Non. Leur esprit avait été déraciné de l’esprit de la Feuille. Leur inexpérience ne leur permettait pas de comprendre que le Conseil avait été Konoha. Sans lui, Konoha n’était plus. Une bouffée de colère monta à moi à cette idée, avant de la faire taire en me contentant de serrer la poigne du bâton. Cette vague émotivité se dissipa et je retrouvais mon calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akira
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyJeu 31 Jan 2013 - 19:52

Nai avait assez évoluée, oui. Maintenant, le pseudo poulet mettais en place des strategies, pesait le pour et le contre. Elle avait diablement gagnée en maturité, la difference en était flagrante. Mais heureusement, ou malheuresement -selon les circonstances- cela ne s'appliquait qu'en temps de combat. C'était là les consignes de Shiro, sont enseignement primitif au fond de cette cellule plongée dans les tenebres. L'avis de l'Akimichi fut rapidemnt rejoint par l'adolescent à la crinière flavescente. Elle avait compris un peu le caractère de ses differents coéquipiers en les cotoyant. L'opalin était plutot du genre Naif et boudeur. Le denommé Kirito était d'un caractere froid, mais teinté d'une épaisse couche d'impulsivité. Krystal était quand a elle une femme reflechie, mais double face. Elle n'arrivait pas à tout bien cerner chez elle.
La jeune genin regarda, encore et encore. La jeune genin plissa les yeux, la jeune genin faisait travailler son cerveau. La jeune genin essayait de se souvenir, de ce vissage, le troisième homme. Oui, ça lui revenait. L’affaiblissante neutralité de sa geole avait influée sur sa méoire, intemporelle, mais elle le reconnaissait encore. Masao Nikkou, ancien Hokage. Dit aussi la flèche blanche de Konoha. Laïdan et le Hayashi l’avaient eus. Lui ? Un ancien hokage... Il fallait jouer fin, oui. Sinon, ils n’allaient pas les rater. Il devaient être un duo de jonins, et elle serait même prête à vendre sa peau que c’était probablement des ninjas d’élite. Un Hokage, on ne l’abat pas si facilement. Pour elle, c’était maintenant clair. Aucun faut mouvement, il ne fallait pas se... Montrer.
A peine avait elle finie sa réflexion que le susnommé godelureau ténébreux sauta d’une branche d’arbre sur laquelle il s’était perché précédemment, pointant une lame sur le Hayashi. Nai s’était retenue d’adopter la fameuse posture du facepalm. Apparemment, cela n’allait pas être facile. Elle regrettait presque l’époque ou elle se serait jetée sur les deux quidams déglingués en leur demandant si ils n’avaient pas un ou deux paquets de chips. Ah, son ancienne personnalité, innexistante, conne et lourde lui manquait. Mais aujourd’hui, plus que son avenir, c’était l’avenir de Konoha qui se jouait. Chose que le jouvenceau n’avait pas l’air de comprendre. Mais en même temps, c’est normal. Eux, ce sont de faux Konohajins. Ils n’ont pas donnés de leur propre chaire, de leur sang. Leur sueur, leur salive, elle n’aura pas bâtie Konoha. Au fond, Nai comprenait les rebelliards. Elle avait elle aussi un semblant d’arrière gout, qu’un jour, les clans glorieux de la feuille soient relégués au second plan. Mais elle, elle n’allait pas agir comme eux.
C’est en montrant à Konoha que les clans étaient toujours omniprésents, qu’ils ne cesseraient pas d’être partie intégrante du Konoha Gakure qu’elle allait se battre. Le freluquet fut rapidement rejoint par l’opaline, Krystal. Là aussi, Nai marmonna. Elle, le cerveau, surement la plus vive de ce groupe, était reléguée au rang de subordonnée, pseudo esclave. Et le pire, c’est que dans ce cas, Krystal avait raison. Il ne fallait pas se montrer. Du moins, pas pour l’instant. Si cela dégénérait, elle irait aider les deux jeunots. Elle préparait déjà son discours.

Mais elle écouta aussi celui du Hayashi, oreilles tendues, tous sens en éveil. Elle n’en ratait pas une miette. Elle était d’accord, à moitié. Il y’avait toujours des points qu’elle ne partageait pas. Il y’avait ces choses qu’elle voulait expliquer, mais qu’elle ne pouvait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kyouchou Tenkuu
Informations
Messages : 36
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptySam 2 Fév 2013 - 7:33


Il n'avait pas eu le temps d'aller au bout de sa pensée. Comme il s'en doutait Kirito n'avait pas changé du tout, toujours avec ce manque de tact, à défier constamment la peur. Tenkuu avait retenu un petit cri de surprise pourtant lorsqu'il vit Kirito sauter pour entrer dans le champ de bataille. Il commençait à en avoir des sueurs froides, tout cela ne devait être qu'un rêve. C'était beaucoup trop surréel pour lui, comment voulaient-ils qu'il puisse faire quelque chose ? Lorsque Krystal lui commanda de rester avec Naï en retrait, il faillit sauter pour l'embrasser. Bien sûr qu'il resterait en arrière ! Comme si quelqu'un à part Kirito, avait envie de sauter comme ça dans un champ de bataille; Il soupira tout son saoul, se promettant de remercier la jeune femme à la prochaine occasion. Cependant il dut reconnaître que la scène où le bâton de l'adversaire et l'épée de Kirito se dirigeait l'un vers l'autre, lui provoquait des vagues de frissons. Une scène épique, comme dans ses livres. Il s'assura qu'il était bien masqué, et se tourna même un peu pour mieux entendre ce qui se disait. Tout de même ce Kirito... il n'avait vraiment pas changé.

Il réfléchit rapidement, percutant sur chacun des mots qui se disaient. Qu'est-ce qu'on voulait en faire ? Très bonne question, franchement, pourquoi avait-il sauté là dedans? Mais surpassant son naturel peureux, s'il devait choisir, peu importe qui c'était, on ne devait pas se faire justice soit même; cet homme ne devrait pas mourir ou autre. Il se rendit compte que là, c'était son naturel naîf qui reprenait le dessus, il soupira, il devait rester cacher, et dieu seul savait qu'il n'avait aucune envie de s'introduire là dedans. Cependant... il ne pouvait décidément pas laisser tomber comme ça, pas tant que ses amis seraient en danger. Même si pour une fois il était plein de bonne résolution, il allait rester là, et attendre.

La marionnette de Suna ? Les anbus qui les avaient convoqués ?Non ce serait stupide, une autorité plus grande alors ? Il comprit finalement de qui on pouvait parler, et il se mit à nouveau à trembler, ce n'était pas vrai. Il ne voulait pas le croire, cet homme se moquait bien de ce qui pouvait arriver au village, au tumulte que ses actions pourraient créer. Du moment qu'il pouvait défier l'autorité de celui qu'il appellait le marionnettiste de Suna. Il se convainquait en plus qu'il aiderait le village, comment une décision pise à lui seul pourrait arranger une quelconque situation? Et par extention, comment lui Tenkuu devait réagir face à une situation qui le dépassait totalement ?

Plus il en entendait, plus il perdait son sang froid. Peut-être que son esprit d'enfant idéalisait beaucoup trop le titre d'Hokage, mais peu importe, ce n'est pas comme ça que devait se poursuivre la vie de celui qui fut l'un des dirigeants du village. Tout cela, ne s'arrêterait pas avec d'autres souffrance, il se contenta de faire ce qu'il put: croire en ses amis. Il avait peur, très peur, mais cette fois, il devrait sans doute au moins se protéger tout seul. Travailler parfaitement en équipe, en s'adaptant aux humeurs de ses alliés, c'était ainsi que Tenkuu (qui veut dire Harmonie) se battait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyDim 3 Fév 2013 - 11:34

La situation était très amusante dans le fond. Deux petits shinobis qui nous défiaient. Bon en général on ne devait jamais sous-estimé l'ennemi mais là... Cependant, ils ne devaient certainement pas être que deux. Non le Yondaime n'était pas aussi bête que ça. Voyant un petit rocher, je pris le temps de m'asseoir en regardant d'un air désabusé le konohajin qui nous menaçait avec son petit sabre. Il risquait de se couper à force de nous menacer comme ça. En tout cas, on allait pas décoller de suite. Du coup autant attendre en étant dans sur un truc plus ou moins confortable. Bref. Mon camarade commença son petit speech pour convaincre nos ennemis de baisser leurs armes. C'était une bonne idée mais je craignais que notre ancien Kage n'ait un peu trop réussi son coup et ait complètement effacer la loyauté de la nouvelle génération envers les anciens de Konoha qui avait bâti ce village. C'était ça qu'essayait de faire comprendre mon collègue à côté tant bien que mal. Baillant en dévisageant les deux genins l'un après l'autre, je posais mes coudes contre mes genoux en regardant le sol.
Lorsque le Hayashi eut finit, j'en profitais pour me redresser afin de moi même continuer sur la lancée. Oui, diviser pour mieux régner était la stratégie qu'on essayait de mettre en oeuvre.

_ Allons, baisse ton arme petit. Nous sommes pas ennemis.

Mon regard se tourna vers la jeune fille.

_ Ca vaut pour toi aussi et pour tes camarades s'ils sont planqués quelque part. Je ne sais pas à quoi joue le Yondaime, mais il semblerait qu'il vous ait envoyé nous espionner? Comme vous le constatez nous avons beaucoup fait. Je vais être honnête. Nous avons tendu une embuscade à notre ex-Hokage. Vous pouvez d'ailleurs le voir là derrière moi. Nous le ramenons au conseil afin qu'il puisse être jugé pour son acte de trahison et pour la destruction du temple.

Je souriais intérieurement, allaient-ils se laisser influencer? Passant une main dans mes cheveux courts et un peu humide, elle partit se replacer à côté de son homologue. Il était temps de ressortir le vieux dossier du temple et essayer de faire quelque chose par rapport à ça.

_ Oui le temple. Le Sandaime en est responsable. Mais le conseil fut clément avec lui. Et comment il le remercie? En donnant le village à Suna. C'est également par sa faute si la guerre fut déclarée. Vous l'avez sûrement compris. Ce qui arrive au village maintenant est entièrement de sa faute. Vos camarades tombés au combat, c'est à lui que vous le devez. La centaine de civil du temple, c'est à lui que vous le devez. Et enfin, notre soumission à Suna, c'est à lui que vous le devez !

Mon regard se fit plus dur et légèrement colérique. Il fallait bien montrer que tout ça était très grave. Maintenant il fallait terminer pour fixer les règles du jeu. Je me levais de mon rocher et me positionnais à côté de mon coéquipier pour cette mission, le Sandaime derrière nous, encore dans les vapes. Les mains derrière le dos, une posture presque solennel je pris de nouveau la parole afin de finir ce que j'avais à dire.

_ Vous pouvez nous aider à transporter ce traitre jusqu'au village et montrer que le Conseil peut encore compter sur de jeunes gens exemplaires. Dans le cas contraire... Nous espérons que vous choisirez la première option.

Tout était dit, il restait plus qu'à voir ce qui allait se passer...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kami no Fuyu
Informations
Messages : 84
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyDim 3 Fév 2013 - 14:13


Était-il dans la nature d'un ninja de venir en aide aux passants ? Je n'en sais rien, nous sommes dans un monde de guerre, de chaos, de sang et de meurtres. De nos jours il serait normal que chaque personne possède les capacités pour se défendre seule, sans que quelqu'un lui vienne en aide. Dans notre cas c'est assez étrange.. L'homme est inconscient et presque traîné par terre, les deux autres sont amochés.. Il avait donc déjà essayé de se défendre. Sa tête me revenait petit à petit, puis un nom se dessina en dessous de son visage, Nikkou... Le traître du village donc ? Je ne lui ai jamais parlé personnellement, et je m'en fiche totalement de la politique du village où ce qu'il peut s'y passer d'ailleurs..

Après tout, est-ce vraiment lui ? Cela peut-être très bien une technique de sensorialité de haut rang pour se transformer sans que nous puissions le remarquer. Ils possédaient eux aussi les insignes de Konoha, mais cela ne veut rien dire, si ? Je n'en sais tellement rien, mon esprit je dois l'avouer est assez embrouillé par ces deux protagonistes.. Puis l'un commença à parler me demandant ce que je voulais lui faire, personnellement je n'ai rien contre lui, mais mon village oui. Par la suite il prétend que je sois moi-même un traître au service de Suna.. Je ne suis pas attaché à Konoha, certes, mais cela ne veut pas pour autant dire que je dois le trahir. Il avait baissé peu à peu son bâton en bois, mon épées était toujours levée. Ensuite l'autre personnage intervint pour me demander de ranger mon épée en ajoutant un mot de trop « petit ».

« Avez-vous la moindre preuve que s'est l'ex-Hokage ? Une technique de haut rang pourrait très bien nous dissimuler sa véritable apparence pour nous tromper nous. Aussi, évitez de nous sous estimer, vous pourriez le regretter amèrement. -je range en même temps mon épée- Tant que je n'ai pas le moyen de vérifier vos dires, je ne vous lâcherai point. »

En tendant ma main face à eux, des runes apparurent tout autour de moi. Je ne compte pas les attaque, non bien de loin se trouve mes idéaux. Juste que je prépare une technique, au cas où ils décideraient de nous attaquer ou de nous tromper. Tenkuu et la Grosse doivent-être encore cachés à observer la scène. C'est toujours un bonus que nous possédons, ils savent que nous sommes bien plus, mais pas combien et nos rangs. De toute façon, si ce ne sont pas nos ennemis, tout ira bien dans le meilleur des mondes, si puis-je dire. Dans un autre cas, il faudra peut-être combattre mais là n'est pas le problème pour moi.

« Encore une fois, évitez de nous prendre pour plus petit que nous sommes. J'attendrai d'avoir ce que je veux pour vous laisser ou vous accompagnez, tout reste dans vos arguments. Suis-je inconscient car mon rang n'est point élevé ? Sûrement mais de toute façon je ne suis ni traître, ni allié d'autres village. Et en tant que ninja de Konoha je mène ma mission au mieux que je puisse, avec mes camarades. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tokonatsu Ayako
Informations
Messages : 397
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyLun 4 Fév 2013 - 12:22

    J’écoutais avec attention les discours des deux Konohajins. Isolée de tous pendant toute mon enfance, je n’avais que très peu connu le Conseil, et l’Histoire de Konoha ne m’était pas aussi familière qu’aux autres. Je ne connaissais d’ailleurs que très peu Masao Nikkou.

    Mais il était évident que son discours avait éveillée quelque chose en moi, il avait éveillé une nouvelle réflexion. Quand j’ai commencé à jouer mon rôle de « Brutus » moderne après avoir tué mes parents, je marchais dans mes habits neufs de la grande confrérie des assassins, comme un enfant dans l’armure des géants de la Mythologie. Je croyais que c’était une cicatrice, et que seuls les monstres les portaient sur leur front. J’entrais alors dans la vie, et je vis qu’à mon approche tout le monde en faisait autant que moi… Tous les masques tombaient devant moi… L’Humanité souleva sa robe, et me montra, comme une adepte digne d’elle, sa monstrueuse nudité.

    J’ai vu les ninjas et les Konohajins tels qu’ils sont, et je me suis dit : pour qui donc est-ce que je travaille ? Lorsque je parcourais les rues, avec mon fantôme de jeunesse à mes côtés, je cherchais les visages qui me donnaient du courage. J’ai vu les gens bons dans leurs maisons, je suis entrée dans les boutiques, j’ai écouté et j’ai guetté. J’ai recueilli les discours des gens du peuple, j’ai vu l’effet que produisait sur eux la guerre… J’attendais toujours d’eux qu’ils me fassent voir quelque chose d’honnête… J’observais…

    Mais le mal existe, mais non sans le bien, tout comme l’ombre existe, mais non sans la lumière, je le sais bien. Ce serait m’insulter que de ne voir en mois qu’une mépriseuse d’hommes. Je sais parfaitement qu’il y en a des bons, mais à quoi servent-ils ? Que font-ils ? Comment agissent-ils ? Qu’importe que la conscience et les idées soient vivantes, si les bras sont morts. En effet, si je pouvais retrouver ma pureté, je laisserais les Konohajins à leur sort. Mais j’ai trop souffert, je reste orpheline, et il est bien trop tard. Je suis l’une des leurs.

    Et puis, ce n’est pas parce que, dans un but sublime, j’ai pris une route hideuse que tout doit ressembler à ce que j’ai vu. Le ciel ne s’est pas obscurcit pour toujours, et je ne suis pas condamnée à marcher à tâtons pour le reste de ma vie : que j’ai pris une route horrible, peut-être, mais il en existe d’autres qui mèneraient sans doute au même point. Que ces gens me ressemblent ne signifient pas qu’ils sont mauvais. D’ailleurs, pourquoi serai-je mauvaise ? J’ai tué des tortionnaires et des assassins. Ce n’est pas moi qui aie tué Heiji… Et Konoha l’avait bien compris. C’est Konoha qui m’a accepté telle que j’étais, qui m’a aidée et qui m’a donnée une seconde chance. Pas Suna… Pas le Conseil… Et puis, Suguato comptait sur moi.

    J’écoutais la réponse de Kirito, la trouvant disproportionnée et mal adaptée. Voulait-il vraiment les suivre ? Etait-il réellement prêt à abandonner le Konoha actuel pour le Konoha d’avant ? Non, c’était impossible. Jamais je ne les laisserai faire. Malgré ma pauvre expérience, j’ai cru comprendre que le Conseil entravait bien plus Konoha qu’il ne l’aidait. La preuve : ils s’en sont pris à un ancien Hokage juste parce qu’ils jugent qu’il a trahi le village, et ont pour objectif de se faire justice tout seul. J’attendis que Kirito ait fini de parler pour ajouter quelques mots.

    - Dans le cas contraire quoi ? Vous allez aussi nous attaquer sous prétexte de justice ? Désolée de vous le dire, messieurs. Mais la justice, ce n’est pas vous, ça ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais.

    J’écoutais peu la réponse de mes interlocuteurs, mon esprit se trouvant déjà ailleurs. Je savais que Nai se trouvait pas loin, et je savais que la clé de voûte de cette mission lui appartenait. Elle, une Akimichi. Elle, un membre d’un ancien clan appartenant au Conseil. C’était une arme de choix, un atout à ne pas négliger. Alors, sans attendre, je pris contact avec elle.

    *Nai ? C’est Krystal. Tu es censée pouvoir m’entendre, et pouvoir me répondre également. Je ne sais pas si tu entends tout ce qu’il se dit, mais tu dois avoir compris que ce sont deux anciens membres du conseil, ou en tout cas deux anciens membres de clans appartenant au Conseil. Tout comme le tien. J’ai besoin de m’assurer de ta position actuelle. Soit tu es avec nous, soit tu es contre nous. Mais sois honnête, je ne tiens pas à risquer la vie de Tenkuu et de Kirito si tu les rejoins eux.*

    J’attendis sa réponse, toujours à l’affut d’un mouvement suspect de mes adversaires. Si Nai était avec nous, j’avais un plan…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMar 5 Fév 2013 - 19:40

Missions Spéciale #13 Samour11

Je regardais le jeune homme avec l’épée. Je me contentais de froncer les sourcils, des plis se dessinant sur mon front. Il ne fallait pas tarder trop longtemps pour discuter avec ces jeunes. Le prisonnier avait son importance et son inconscience nous rendait le travail beaucoup plus facile. Il fallait en profiter pour faire un maximum de chemin. Laïdan avait été beaucoup plus tranchant que moi et c’était largement suffisant. L’idée que d’autres Konohajins se trouvent autour m’inquiéta aussi. Avaient-ils envoyé de jeunes membres pour nous faire baisser notre garde.

- « Ne soit pas stupide. Pourquoi capturer un autre prisonnier que l’ancien Hokage et vous faire croire que c’est lui. De toute façon, le pire, c’est que vous êtes des traîtres et n’en avez même pas conscience. »

Je jetais un nouveau regard vers mon compagnon. Discrètement, je fis glisser ma jambes gauches vers l’arrière, prêt à prendre appuie sur elle pour charge. Je me tournais vers la jeune femme, puis je scrutais un instant les arbres autour, les yeux plissés, à la recherche de quelques signes d’une présence ennemie. Je pouvais décrire chaque feuille qui tremble dans la forêt de Konoha, mais, ici, c’était un peu plus compliqué. Je redressais un peu mon bâton en le plaçant sur le côté de mon corps.

- « Vous parlez de justice… Vous en parlez comme si c’était une chose absolue, comme si elle appartenait à un Village. La justice, c’est lorsqu’on reconnaît le danger que représente un homme pour ses frères ou son manque de respect. Et la justice n’a rien à voir avec tout cela. Konoha est le fruit des Clans, il leur retournera. »

Je me tournais un instant vers Laïdan en lui pointant nos deux interlocuteurs. Ils avaient largement le temps de s’écarter ou de préparer un mauvais coup, nous n’allions pas les laisser faire plus longtemps. Je fis un saut vers l’arrière en décrivant les mûdras, quand mes pieds se posèrent au sol, on entendit les arbres trembler et se secouer. S’il y avait des insectes là bas, ils n’auraient pas le choix de sortir des bois sous peine d’être projeté au fur et à mesure que les arbres se balançaient plus vivement.

Je levais ensuite mon arme, levé à l'horizontal du sol, sans sourire, le visage dur. Il fallait attendre leur charge où leur reddition. Nous passerions, il était hors de question que le traître s'enfuit, surtout que l'Hokage utilisait ses avantages pour profiter de la situation et lui accorder une faveur. Il y avait une limite à la patience des Clans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akira
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMer 6 Fév 2013 - 22:11

Décidement, Nai sentait qu’elle n’allait pas tarder à imploser. En effet, la zigue Se tenait d’imploser, de jaillir du bois pour traiter ses compagnons messies de tous les noms que Shiro lui avait appris dans la prison. Mais pour l’instant, la jeune obèse était entrain de penser un plan. Nul doute qu’avec une planche à pain trente ans et toujours genin, un ténébreux avec sa mèche emo kikoo trop dark et une tarlouze aussi naïve qu’un Jean Paul de Frimousse, elle était dans de sacrés beaux draps. Mais l’esprit ingénieux de Shiro avait influé sur le petit pois qui servait de conscience à la grosse bouse verte de konoha, et elle avait maintenant une capacité éblouissante à enchaîner les thèses pour son age et surtout pour son passé in glorieux.
Maintenant, Nai ne savait que choisir. Procédant par élimination, à la gamine restait deux choix. La persuasion ou la pseudo coopération. En effet, elle était une des grands clans, et elle n’allait pas le négliger. Mais si elle ne croyait pas en ses talents d’actrice, la jeune fille était devenue une oratrice hors pair. Et merde, la tarlouze avec elle ne réagissait pas. Et les deux hommes savaient qu’elle se cachait, là, parmi les bois. Elle savait qu’elle n’était peut être pas seule. Il fallait choisir, vite. Le temps défile, petite.
Elle allait passer à l’action, quand la voix de l’emmanchée céleste lui résonna dans le cortex. Télépathie. Eh bien, elle ne maquait pas de culot. Elle. Nai allait la remettre à sa place, cela n’allait pas tarder

    * Bon, écoute moi espece de vulve emmanchée. Ce n’est pas avec ton Q.I de chatte des bordels que tu va m’aider. Des cramouilles comme toi, j’en ai vu passer, mais ton abberance me casse les brêles, putain des carpettes. Alors tu va m’écouter. Ton plan, je le sais. Je le connais. Je l’ai déjà analysé, et jugé si il était bon ou pas avant même que ta cervelle de trisomique n’ait pensée à l’ombre d’une pseudo thèse. Alors tu va juste fermer ta putain de gueule, et regarder ce que tu n’aura jamais la possibilité de faire dans ta miserable vie de ninja, Gourgandine. Et j’ajouterai madame la rouchie, que si j’avais étais une traitre, ton corps serait entrain de se faire dévorer par les blattes. Maintenant, essaye de calmer petit cul a des poils aux fesses qui est avec toi. Je n’ai pas à m’occuper d’un obscur asexué dans son cas. Contacte le par télépathie et dis lui de la fermer et d’opérer*

Je me retournais vers Tenkuu, lui adressant ces quelques explications :
    Le temps presse, il faut agir. Ecoute, je suis une Akimichi. Je vais me faire passer pour un émissaire du conseil, et faire semblant d’abbatre nos deux comparses. Toi tu sera un ninja lambda sous un puissant genjutsu Yamanaka. Krystal est déjà au courant. Attends le moment propice.


Soudainement, les bois commençaient à s’agiter autour de nous. Sous peine d’être brûles ou écrases par un tas de ronces, je murmurai un « maintenant » dans les ténèbres. L’espace d’un instant, je sortis du tas de brousaille.
La jeune donzelle au surplus graisseux se dirige la vers ladite Krystal, lui décochant un coup de poing en pleine poire grâce à une technique Akimichi qui signifiait son appartenance au clan de Konoha. Cela devait la mettre hors jeu pour un laps de temps seulement. Elle laissa à Tenkuu le soin de s’occuper du mécheux ténèbrantissime, s’adressant aux deux hommes qui avaient enlevés le prédécesseur du Yondaime
    Akimichi Nai. Envoyée sous ordre du conseil, ou du moins, ce qu’il en reste. Je tiens à transmettre les félicitations personnelles de mon clan, mais aussi tout ceux du conseil, des racines de Konoha. Je ne suis peut être pas la plus adaptée pour ce genre de boulot, ni par mon age ni mon expérience néanmoins j’ai été envoyée ici à cause de mon bas rang, trouvant un moyen de m’immiscer parmi cette bande de plèbes. Le garçon à mes côtes est lui aussi un genin de konoha lambda, mais il est placé sous un puissant genjutsus d’un de nos comparses Yamanaka. Prête à coopérer.


La jeune fille était complètement ancrée dans son rôle. L’oscar lui revenait de droit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kyouchou Tenkuu
Informations
Messages : 36
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyJeu 7 Fév 2013 - 6:37

    Il n'avait même pas le droit de soupirer, de peur que les deux ninjas localisent sa position. Il doutait aussi de l'envie qu'avait Nai de le protéger si cela devait arriver. Il n'y avait rien à faire, il n'avait rien à faire là. Il voulait se retourner et fuir vers le village au plus tôt, mais il se serait sans doute perdu tout seul... Une légère goutte perlait sur son visage d'enfant, ils n'étaient vraiment pas de taille, cependant à son habitude Kirito lui se tenait prêt. Les runes qui tournaient autour de celui-ci l'intriguait un peu. Cependant il avait baissé son arme, ça le rassurait un peu. Dameten' toujours sur ses gardes toujours prêt à fuir ne se doutait pas du dialogue silencieux qui se déroulait là. Il se surprit lui même à laisser son regard s'éteindre sur Krystal, après tout dans cette situation elle ne le saurait sans doute pas. C'était ennuyant tout ça, en plus il avait mal choisit sa position, c'était inconfortable et il commençait à avoir mal.

    Si l'otage était vraiment un ancien Kage du village, alors il était hors de question pour Tenkuu de laisser tomber cette histoire, même s'il ne savait pas en quoi il serait utile pour le moment. Motivé par la détermination globale, son corps commença à se calmer, réagissant plutôt bien au projet commun. Il devenait plus discret, et surtout plus rusé, il commençait enfin à réfléchir lentement. Le plus important, tous s'en sortir. De la façon dont il voyait les choses, la mission n'interdisait pas un replis en cas d'échec. L'Hokage avait peut-être juste sous estimé les adversaires.

    C'est alors que Naï, la fille obèse, prit la parole s'adressant à Tenkuu d'un air bien autoritaire. Surpassant facilement son égo, il comprit où elle voulait en venir, même si il doutait de ses talents de comédienne. Pourquoi devrait-il se faire passer pour contrôler ? N'était-ce pas plus simple et surtout plus cohérent de dire qu'il était un partisan du conseil ? Enfin, pourtant loin d'être doté d'une fierté démesuré Tenkuu ne put s'empêcher de remettre en cause les ordres de Naï, c'était simplement trop dangereux pour lui.

    Le genin s'élança pourtant au signal, imitant assez bien un héro qu'il venait de lire il se tenait près de Kirito un Kunaï à la main. Il ne put s'empêcher de serrer les dents lorsqu'il vit le corps de Krystal s'étaler sur plusieurs mètres. Cette garce d'obèse le lui paierait à la fin de la mission. Si seulement il était plus courageux... Tenkuu son arme à la main, faisait mine d'arrêter Kirito. Il était conscient des pouvoirs de celui-ci lorsqu'il utilisait ses runes sérieusement.

    "Kirito-kun, tu es d'accord avec eux? Pour attendre un moment plus propice ? Si on s'y met maintenant il y a encore moyen de fuir. "

    Avait-il murmuré doucement fidèle à son post.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptySam 9 Fév 2013 - 16:06

Maintenant les voilà qu'ils voulaient faire de l'esprit. C'était vraiment pitoyable. Evidemment que c'était le Sandaime, nous n'étions pas senseur. Nous les aurions déjà repéré depuis longtemps. Ce genin était peut être sûr de lui, mais c'était tout de même un abruti de première. Après voilà qu'une "boule" surgit de nulle part en cognant l'une des genins. Je ne comprenais plus rien. Qu'est ce qui se passait dans leurs têtes? Aucune idée mais elle ajouta que le conseil l'avait envoyé et tout et tout. J'allais voir si c'était vrai.

_ Tu as été envoyé nous aidé hein? Alors tu devrais très facilement répondre à cette question. Oui une question très facile. Dans le cas contraire tu peux faire tes prières.

Mon coéquipier s'était déjà mis en posture offensive.

_ Qui nous a envoyé en mission? Je veux dire, le nom du commanditaire de cette mission. Qui est-il?

Evidemment que c'était le conseil mais... Qui dans le conseil? Si elle disait vrai ou qu'elle avait de la chance, elle trouverait sans problème. Dans le cas contraire, on sera contraint de balayer une bande de jeune genin qui aurait pu faire de bonnes choses pour le village. Oui ce serait un incroyable gâchis.

_ Alors?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kami no Fuyu
Informations
Messages : 84
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyDim 10 Fév 2013 - 2:20


La lumière essayait tant bien que mal de traverser toutes les feuilles des nombreux arbres laissant transparaître quelques images de lumière, un ruisseau entier d'ombres et de lumières. Spectacle plaisant et pourtant si imager par nos consciences qui cherchent constamment la perfection illusoire puisse-t-elle être. Moi-même j'ai essayé, autrefois, de me chercher un but, un désir ou un rêve à suivre. Sans résultats, je n'ai point été déçu, pourquoi l'aurais-je été d'ailleurs ? Ma famille a gâché ma vie par des entraînements horribles, des insultes, alors poursuivre un rêve balancé de faux espoirs et de sentiments, cela n'aurait fait qu'aggraver mon cas pour me rendre mou et stupide.

Tout le monde pense de ce fait que je suis moi-même une personne immature et incapable de combattre. Si dans votre monde, il est mal et honteux de ne pas avoir de bras, et qu'un enfant naisse sans bras, que pensera-t-il de tout cela cet enfant ? Je suis un peu dans le même cas après tout. Les gens jugent sur une apparence certaine soit-elle ou par une dérision qu'ils pensent tout juste tout ça pour quoi ? Pour se sentir un minimum supérieur dans un monde bercé par de fausses pensées, de faux prétextes et de combats. Les gens sont bien trop souvent faibles de nos jours, moi-même je ne suis pas très fort, pourtant à l'intérieur de moi, comparé aux autres, j'ai une force réelle et concrète.

La mission commençait à passer dans le stade plus sérieux et plus tendu. Maintenant insulter de vulgaire traître, tous mes sens étaient aux aguets. Personne n'avait le droit d'atteindre ma propre personne, encore moins des personnes ne s'étant même pas présentées. Il parlait de justice, comme-ci lui-même en était le représentant. Avais-je besoin de chaîne pour arrêter ce qui me semblait injustice ? Bien sûr que oui, je suis un Démon, je n'ai pas à avoir peur des représailles, je ne suis pas invincible certes, mais mon cœur pleins de rancœur me le permettra, telle est mon destin.

« Si la vraie nature de la justice repose dans les ténèbres, ainsi soit-il. Et si elle repose dans la lumière, pas de problème non plus. La justice est vivante ! Son rôle change avec le temps. Elle grandit en même temps que nous. La justice est ce que chacun en pense. Chaque personne la voit différemment... Elle peut être Lumière, ou ténèbres... Ou bien rouge, ou même bleue... »

Mon ton était sérieux, avec une voix clair et nette. Je n'avais pas à regretter ce que je venais dire vu que je le pensais. Je regardais alors coéquipière, elle semblait en pleine réflexion, parlait-elle avec elle-même ou était-elle connectée avec un de nos deux alliés ? Puis vint devant nous quelques actions qui laissaient présager une posture de combat, bâton en avant les feuilles remuaient légèrement, signe de début. Des bruits se firent entendre à l'arrière, puis je vis Krystal qui tomba littéralement par terre par la force du coup de la Grosse Vache. Une mutinerie ? Elle serait une traître, elle aussi ? Dans ce cas quel serait le but de cette stupide mission ?

Un Kunaï apparut juste en dessous de ma gorge, était-ce Tenkuu ? Bien sûr que oui, à sa voix frêle je le reconnus immédiatement. Non, ce n'était pas une embuscade, s'il parlait comme ça cela voulait dire que le plan était prévu depuis longtemps. Surtout que le Gros Boudin faisait croire qu'elle était un membre du conseil envoyée. Devais-je moi aussi usurper l'identité de quelqu'un ? Non, je n'avais pas que ça à faire, loin de là était ma mission. Mes deux épées étaient dans mon dos, je bougea rapidement ma main droite pour dégainer l'épée d'Adamantine, Dark Repulsor. Avec celle-ci je donna un coups d'épée sur le kunaï pour qu'il soit projeter loin. Je regarda ensuite Tenkuu dans les yeux.

« La fuite ne rime à rien, cela ne sers à rien de partir au loin pour oublier et éviter les frayeurs. Si à chaque fois tu fuis, jamais tu ne deviendra fort. »

Mes runes étaient encore et toujours actives. Puis, elle s'en allèrent laissant place à une trentaine de piques dans les aires, ils ne les voyaient pas vu qu'ils étaient tous cachés par des feuilles d'arbres. En regardant Tenkuu, je lui souris quelques secondes en lui murmurant « Excuse-moi » et avec le manche de mon épée, je l'assomma. Si nous devions agir ainsi, il fallait mieux que je joue moi, pas Tenkuu qui n'était encore qu'un enfant. Il savait bien que tout cela était pour son bien car au fond, je ne voulais qu'une seule chose, le protéger.. Krystal aussi, mais je sais que c'est une femme forte et compétente. Avant qu'il tombe, je rattrapa son corps pour éviter qu'il tombe. Le portant désormais dans les bras j'observais la scène. Comme allaient-ils tous réagir ? Une comédie tragique ou comique ? Le destin de plusieurs personnes étaient en jeu, alors que pouvait-il se passer ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tokonatsu Ayako
Informations
Messages : 397
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMar 12 Fév 2013 - 14:52

    J’étais rancunière, je l’avoue. J’ai du mal à pardonner ce que les gens me font, j’ai du mal à oublier et j’ai du mal à passer à autre chose. J’ai vite appris à ne pas attendre grand-chose des gens. Ils sont égoïstes, incohérents, illogiques et sans pitié. Si tu ne t’attends pas à ce qu’on vienne te voir à ton examen chûnin, il n’y a pas de déception. Si tu ne t’attends pas à ce qu’on te souhaite ton anniversaire, il n’y a pas de déception. Si tu n’attends pas à ce qu’on te soutienne quand t’es au trente-sixième dessous et que t’as l’impression chaque jour de t’enfoncer un peu plus, il n’y a pas de déception. Pourtant, même en gardant ça à l’esprit, même en se persuadant soi-même qu’on ne fera plus la même erreur de s’attacher aux gens, on le fait. Les gens appellent ça « Suivre son cœur ». Un homme m’a dit une fois : « People always say “Follow your heart”. What if your heart keeps telling you to do the same stupid shit over and over again ? »

    On se dit fort, on se persuade qu’on est courageux, mais au fond, nous sommes tous les mêmes. Des simples humains effrayés par les relations, par l’affection et par les liens. Les gens mauvais ne le sont pas parce qu’ils en ont envie. Les gens insensibles ne le sont pas parce qu’ils le préfèrent. Ils font ça par peur, par la crainte d’être rejeté, d’être oublié. Ils se disent que s’ils n’ont personne à aimer, ni personne qui les aime, ils n’auront pas à vivre le cauchemar des sentiments. Ils deviennent juste des coquilles vides, sans âme. Ils sont perdus, et bien qu’ils disent que leur cœur est noir, il est en fait blanc comme neige, blanc comme le néant. Mais savez-vous pourquoi la neige est blanche ? Parce qu’elle a oublié de quelle couleur elle était. Ils agissent comme tels parce qu’ils veulent oublier, oublier à quel point ils sont blessés…

    J’avais reçu un choc, je ne savais plus exactement combien de temps j’étais restée inconsciente. J’avais eu assez de lucidité pour entendre le dialogue qui se déroulait autour de moi, entre Nai, Tenkuu et Kirito. J’avais eu assez de lucidité pour entendre que notre mission était un échec. Que même si Nai réussissait à trouver le bon clan, Kirito venait simplement de bousiller toutes nos chances de réussir cette mission proprement. Comment peut-on se dire Konohajins et agir de la sorte ? Comment peut-on mettre en péril la vie de trois autres personnes en plus de la sienne, juste par égoïsme et par agressivité ? Il avait juste à la boucler, et attendre que Nai et Tenkuu fassent ce qu’ils avaient à faire. Il m’avait semblé intelligent, j’aurais pensé qu’il l’était assez pour ne pas faire de vagues. Apparemment, j’avais surestimé ses capacités. Pas de problème. Une déception en plus dans ce monde n’allait pas me rendre plus blanche que je ne le suis déjà.

    Il ne restait plus qu’à compter sur Nai et Tenkuu, et surtout sur la jeune Akimichi. Elle ne me semblait pas spécialement intelligente vu la façon dont elle m’avait traité, mais elle avait au moins eu la logique de se dire qu’en combat singulier, quatre genins ne parviendraient pas à venir à bout de deux Jônins ayant terrassé un ancien Hokage. Réussirait-elle à raisonner les deux Jônins ? Je l’espérais. J’étais toujours en contacts spirituel avec elle. Je lui fis comprendre, et lui dis qu’en cas de besoin, j’étais là. Je m’attendais à des insultes de sa part, mais peu m’importait. Là de suite, les ramener tous en vie m’importait plus que la réussite de la mission en elle-même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMer 13 Fév 2013 - 1:04

Missions Spéciale #13 Samour11

Nous nous préparions. C’était assez, il fallait continuer. Le craquement des grands arbres derrière s’amplifiait à force de balancement. Certaines feuilles tombaient au sol dans ce petit canyon. La femme qui me parlait semblait comprendre que les choses n’en resteraient pas là. Je resserrais ma poigne sur ma branche, me préparant à devoir l’affronter. Laïdan, de son côté, allait devoir faire vite pour immobiliser les deux personnes rapidement. Nous pourrions les immobiliser facilement et préparer notre fuite. Soudainement, une fille rondelette chargea comme un sanglier. Son poing sembla grandir avant de s’écraser sur le visage de notre interlocutrice la moins agressive. Un deuxième ne tarda pas agir. Il semblait que la précipitation les poussait, probablement à cause des arbres. Un autre ne tarda pas à suivre, tentant de s’en prendre au jeune imbécile avec une épée.

Je restais là, une seconde, à regarder Laïdan, ne sachant pas trop comment réagir. La situation qui semblait devoir tourner à un combat devenait rapidement plus confuse. Les paroles de la jeune Akimichi me firent froncer les sourcils, ignorant si je pouvais lui faire confiance. L’autre allié tenta de se saisir du manipulateur de Sceaux. Mon compagnon se remis plus rapidement de la situation et posa immédiatement une question à la grassette. Je hochais silencieusement la tête, attendant sa réponse. Le discours du jeune Konohajins, m’étonna plus que ceux des autres. Il ne fit pas un, ni deux, il réussit à dégainer son arme et la leva rapidement pour désarmer son adversaire. Ce dernier semblait hésitant. Le coup à la tête sembla déstabiliser les hypothétiques envoyés du Conseil. Il se contenta de rattraper le corps, avec une délicatesse qui m’étonnait pour des adversaires.

Je pinçais les lèvres, dubitatifs. Celle qui avait été littéralement assommée par l’Akimichi se relevait, reprenant rapidement ses esprits. La situation était si confuse que j’ignorais exactement comment réagir. Une erreur n’était pas impossible, une tromperie non plus, mais pourquoi alors frapper aussi violemment une consoeur. Pourquoi s’attaquer à l’épéiste alors qu ce dernier venait de frapper un de ses propres alliés. Je levais la main, paume face à l’Akimichi, avant de faire des mûdras. Je visais le Kirijin à l’épée. Immédiatement, le sol trembla un peu, faiblement, semblant se soulevé de quelques centimètres, dans une grande forme rectiligne, alors que des racines allaient le piéger. J’espérais que Laïdan serait assez rapide pour mettre hors d’état de nuire cette adversaire potentielle. Si c’était une comédie, nous aurions deux adversaires en moins.

Dès que mon jutsu parti, je pliais mes jambes en fixant la Akimichi, prêt à me jeter sur elle, je serais les dent un peu, sans vraiment pousser plus à l’avant l’immobilisation du manieur d’épées.

- « Alors, Akimichi, donne moi le bon nom, sinon, la discussion est rompu ! »

Je me tournais à moitié vers la fille assommée qui venait de reprendre ses esprits. Je la regardais du coin de l’œil, sachant pertinemment que peu importe la réponse de notre potentielle allié, elle serait un ennemi. L’un des deux venaient d’être sonné par le jeune imbécile et, la grosse, même si elle donnait une bonne réponse, ne pourrait plus faire grand-chose.

[J’en profite pour vous dire que la mission spéciale se terminera vers la fin du mois au plus tard.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Akira
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyMer 13 Fév 2013 - 20:38

Plus les pseudos messies avançaient dans leur mission, plus Nai se désolait du pauvre intellect de ses coéquipiers. Surtout le ténébreux asexué, Kirito de son nom. Un vrai kikoo celui la, Nai n’a pas eu l’occasion d’en étudier de plus près. M’enfin, dans le lot se démarquait aussi le blondinet, Tenkuu. Naïf, dénué de toute personnalité. Déjà qu’il n’avait pas répondu à Nai lorsque cette dernière lui avait donnée des ordres, il s’était contenté de se jeter sur le brun, en l’agrippant seulement. Aucune pointe d’offensive, aucun soupçon de crédibilité, la jeune Akimichi se retint d’afficher la fameuse posture du facepalm. Cette dernière avait d’ailleurs envoyée valser la dénommée trente ans toujours genin sur la terre ferme. Il faut dire que la jeune donzelle avait bien forcée sur le coup, libérant toute sa hargne qu’elle avait accumulée contre les deux dialecticiens, ou du moins la plus grande partie, ayant déjà passée ses nerfs en usant les commandes télépathiques de la morve astrale.


La réaction du Tenkuu, plus le manque de preuves potables de l’Akimichi à part son affiliation à ce clan, et un jutsu bien précis pour l’affirmer donna peu de crédibilité au duo de genins. C’était très certainement pourquoi nos deux cibles avaient froncées les sourcils, non entièrement convaincus des dires de la pré-pubére. Le ton agressif du Hayashi la fit tousser à son tour. Elle se contenta elle aussi de froncer les sourcils, en signe de colère. Mais rapidement, ses traits s’affesserent. Il fallait se détendre, rester au maximum dans son rôle, ne pas lâcher prise, ne pas laisser la névrose s’emparer de son cortex. C’était ce que disait Nai à ce moment précis. Elle avait déjà passée ses nerfs sur la susnommée Krystal. De plus, elle savait exactement que répondre à ses deux interlocuteurs. Un prétendu pass à leur confiance, une façon de s’attirer leur coopération. Elle esperait juste que les informations de Shiro n’étaient pas erronées.

Cependant, mon essai de formulation fût rapidement interrompu par l’agitation soudaine des deux jouvenceaux à côté de nous. La molle prise du blondinet laissait au garçon à la crinière de jaïs lui laissait plusieurs espaces vides et opportunités d’agir. Rapidement, le jeune plèbe avait recommencé dans son ennuyeux monologue, parlant au vent, comme toujours.. Sérieusement, qui aurait la patience d’écouter un discours aussi gavant que celui ci. En dépit du fait qu’il ne rimait à rien, et que ses talents d’orateurs ne parviendraient qu’à émousser deux ou trois adolescentes en manque, désireuses de s’abreuvoir de sa beauté, de cette mèche qui lui tombait sur le front.

  • *Mais, tu va te taire connard ? Au fond, cette bande de cons ont bien raison, vous qui n’avez pas bâti konoha, vous qui n’avez posé aucune pierre à l’édifice, vous. Vous ne l’aimeriez jamais comme nous l’aimons.*


Il se retourna alors, l’assommant avec la manche de son épée, pour ensuite le recueillir dans ses bras, dans le rôle du kikoololtropdark que Nai connaissait maintenant à la perfection. La voix de Krystal retentit à nouveau dans sa boite craniènne. Beaucoup plus apaissée envers elle, elle lui répondit, même si le ton était plutôt sec :

  • *Oui, merci bien. Et désolé pour la douleur.*


Le dénommé Laïdan appuya les dires de son comparse. Le temps la pressait. Toujours impassible, elle se tenait tout droit, regardant ces deux là, prêts à donner l’assaut, disant simplement :

  • Nara’s Mei et Lan.

Et si jamais cela ne leur suffisait pas, elle leur donnerait l’ultime preuve. Elle abattrait le dernier rescapé, Kirito.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kyouchou Tenkuu
Informations
Messages : 36
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyVen 15 Fév 2013 - 12:36

    Il était assez rare pour lui de réfléchir autant pour autre chose qu'une fuite, cependant il était persuadé que s'il ne coopérait pas cette mission ne se terminerait pas bien, ni pour lui ni pour ses camarades. Et d'ailleurs, il sentait monté en lui une ferveur insoupçonné. Il ne savait pas ce qui se tramait, ni d'ailleurs comment réagir. Sa respiration était rapide, le plan établit lui paraissait de plus en plus fébrile, et Kirito ne semblait pas vouloir le suivre. Les ennemis ne s'étaient pas doutés de leurs nombres, ils n'étaient donc pas sensorielle, aussi doués soient-ils, il était surprenant pour eux d'avoir pu mettre à terre un des anciens chefs du village. Les affronté était une mauvaise idée. Il ne savait même pas pourquoi tout le monde s'est braqué contre eux, peut-être que comme Tenkuu il a simplement cru qu'ils avaient l'air assez effrayants.

    Il appréciait assez peu l'influence d'autant de fortes tête dans le groupe. Il n'avait pas attendu la réponse de Kirito pour soupirer déjà, alors que celui-ci envoyait le Kunaï valser à plusieurs mètres en sortant son épée. Le jeune Genin le regarda dans les yeux, son sourire naïf habituel avait disparut, il serrait des poings. Son esprit en ébullition savait qu'il ne pourrait fuir tout seul, d'ailleurs il ne comptait pas laisser les autres seuls. Il parlait encore de force, mais une fois mort, toute la force dont tu disposes devient inutile. Son esprit allait au plus simple, il ne s'agissait pas d'être courageux. Il répondit finalement à Kirito toujours en maintenant le regard.

    "Pourtant je savais que tu allais dire quelque chose du genre. Faisons le à ta manière alors."

    Alors qu'il voulait s'avancer, il trébucha recevant par là même un coup beaucoup plus amoindrit qu'il le devait sans doute. Évitant de se faire assommer, ce n'était pas un jeu. Il n'y avait définitivement pas la place pour des gestes héroïques. Il retomba dans les bras de Kirito, il avait vérifié qu'en lui parlant, personne d'autre n'avait pu entendre ce qu'il lui avait dit, c'était peut-être ce qu'il fallait utiliser. Naï n'avait sans aucun doute fait qu'appliquer un plan confectionné à la dernière minute, il n'y avait pas moyen qu'elle connaisse les vrais noms. D'autant plus que les Juunins avaient changés de ton, et n'hésiterait pas à lancer l'assaut.


    "Kirito-Kun, récupérons les corps et partons. Je compte sur toi pour les éloigner."


    Il espérait définitivement que Krystal puisse comprendre ou communiquer. Quoiqu'il en soit, il commença par se préparer, il fallait faire au plus vite. Alors qu'il sentait que son coéquipier agissait, il lança à son tour un jutsu de soutien. Masquant toute la zone sous vapeur, il avait quand à lui au préalable fait apparaître un petit oeil autour de sa prochaine cible... Avant de commencer à agir. Définitivement, il ne mourrait pas.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptySam 16 Fév 2013 - 21:01

J'analysais la situation. On pouvait voir que niveau esprit d'équipe, ça pêchait quelque peu. Sérieusement, s'il souhaitait nous opposer la moindre opposition que ce soit, qu'espéraient-il en faite? Vu comme c'est parti là, ils étaient mal barrés les petits genin du village. Encore un signe de la médiocrité du nouveau Kage à gérer le village. Le coup de théâtre fut quand même le type qui pensait assurer à lui tout seul mais qui serait pas capable de nous opposer une réelle résistance. Quel abruti. Cependant ils étaient d'une certaine façon tous d'accord pour aider leur ancien Kage alors qu'ils ne connaissaient pas bien la situation. Dommage que cette loyauté soit passée du mauvais côté. Ces nouvelles pousses auraient été grandioses une fois arrivée à maturité. D'ailleurs le "kamikaze" continuait avec ses phrases solennel à deux balles. Non moi j'attendais la réponse.

L'Akimichi donna finalement un nom. Un petit sourire était visible sur mon visage. Certainement sur celui de mon coéquipier également. Non ce n'était même pas un Nara. C'était un Hayashi, l'un des fondateurs du village et le père du Shodaime Hokage en personne qui nous avait donné cette mission. Mon regard restait normal mais je me contentais de rire intérieurement. La genin qui avait l'air la moins futée a été la seule à avoir tenté le bluff. Dommage que ça n'ait pas marché.

_ Mauvaise réponse.

Cependant ils étaient moins stupides qu'ils n'en avaient l'air. L'un d'eux invoqua la vapeur pour couvrir une probable fuite. Je regardais mon compère en lui faisant un signe de tête. Ce n'était pas cette vapeur qui allait me faire peur. Je n'étais peut être pas un senseur, mais je n'allais pas me laisser faire. Je sortis un long parchemin et invoquais une pluie de shuriken. On aurait même pu dire un rideau quasiment. Faisant ensuite quelques mudras, j'invoquais le fûton pour renforcer leur vitesse. J'allais tout balayer et essayer d'en faire vaciller quelques uns. Prenant une grande inspiration, je recrachais le tout avec force. Un sacré bourrasque en ressortit balayant tout le brouillard et les malheureux qui aurait pas pris la peine de prendre des appuis. La suite allait être simple. On allait se les faire comme il fallait.

_ Quand tu veux mon ami.

J'avais ouvert le balle, mais je comptais rester en soutiens. Un Nara en général était d'ailleurs toujours là pour ça, même s'il pouvait quand même se débrouiller tout seul au final. A quoi bon sinon à avoir toutes ces capacités?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kami no Fuyu
Informations
Messages : 84
Rang : C

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 EmptyLun 18 Fév 2013 - 17:49


La mission venait-elle de prendre un tournant déterminant ? Pouvais-je y laisser ma vie ? Je m'en fichais, la vie n'est qu'illusions, les rêves ne sont que désespoirs. Après tout pourquoi rechercher une violence si abstraite quand on peut tout simplement faire régner une paix implacable et puissante ? Bien sûr, de nos temps il est fort dur maintenant pour nous tous de devenir plus puissant ou essayer de t'empêcher de réaliser tes projets. M'enfin bon, cela m'importe peu, après tout nous sommes dans un monde où le plus fort domine alors je dominerai s'il le faut.

Ceci étant dit, je n'étais pas forcément pris au sérieux par tout le monde. Par exemple, nos deux adversaires me regardaient d'un regard supérieur et dominant. Était-ce à cause de mon niveau de chakra ? Je n'en sais strictement rien, loin de là pouvait se trouver pour ma part l'idée de croire que je n'étais qu'une sous-race, non, non, je valais bien mieux que ça, bien mieux que ces vulgaires pantins. Malgré le fait que l'immonde vache essayait de faire une pseudo comédie pour les berner rien n'y voulait et, au moment où ils demandèrent le prénom de la personne qui nous envoyait sous-disant, le mauvais choix ne se fit point attendre.

Instinctivement je remis mes bras devant moi, ayant juste avant ranger mon épée dans son fourreau. Quant à Tenkuu, je n'avais point remarqué, jusqu'à ce qu'il m'adresse la parole, qu'il n'était pas assommé mais bel et bien conscient. Un tour de sa maladresse avait fallut pour lui sauver de mon coup, heureusement pour nous d'ailleurs car, son regard brillant, il commençait enfin à devenir quelqu'un de plus sérieux, de plus fort. Tenkuu fit quelques mudras avec de laisser place à une épaisse brume. Voulait-il fuir ? Bien sûr que non, j'avais maintenant compris ce qu'il attendait de moi et, énumérant chaque parole de ma technique je les prononcèrent.

« Osse Naza Nöte Layssa Ahogah  »

Les pics présent dans les airs, au nombre de trente partirent directement vers nos ma seule et unique cible, celui qui avait dit que c'était la mauvaise réponse et qui n'avait pas bougé d'un poil. Que devais-je faire ? Suivre mon instinct ? Oui, c'était le meilleur choix à faire, après tout je n'avais que celui-là. Je pouvais dés lors faire confiance à Tenkuu, il était enfin dans sa phase de maturité. Néanmoins l'adversaire qui ne bougeait pas et que j'avais ciblé avec ma technique fit disparaître la brume d'une simple bourrasque qui dés lors nous fonçait dessus. En tendant ma main droite vers son extrémité je fis apparaître un arc de cristal dans ma main, tout devait se jouer sur ma dernière action.

En activant un léger boost je réussie à esquiver la bourrasque. L'ennemi qui l'avait lancer déroulé un parchemin plutôt imposant lançant paraître une pluie immense de shuriken. Je devais m'indifférer de cette action et laisser le soin à mon équipe de me défendre moi, mais eux aussi. Alors, en prenant mon arc et visant l'autre personnage qui avait demandé les noms je concentra tout mon chakra en une seule et unique flèche. Elle apparut rapidement et je la décocha aussitôt, laissant place à un géant Dragon de Diamant noir qui fonçait à une vitesse folle vers ma cible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Missions Spéciale #13 Empty
Message(#) Sujet: Re: Missions Spéciale #13 Missions Spéciale #13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Missions Spéciale #13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Tsuchi no Kuni-