N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 NinjaChef [Yuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyLun 24 Déc 2012 - 2:45


Le bruit des ustensiles s'entre-choquer ne faisait qu'un avec les acclamations du publique. Les lumières défilaient dans tous les sens ne laissant place qu'à dix équipes et donc vingts vedettes. Chacun d'entre-eux levaient la main en signe de salut au publique, une sorte d'acclamation de foule et un désire profond de devenir plus fort et plus digne de ce qu'on pouvait appeler « La haute gastronomie ». Nous sommes dés à présent plongé dans un univers ou toute logique n'est plus, le tout à la sauce piquante. Mais bon, avant de vous décrire l'entrée en scène des dix équipes dans l'arène de combats, je vais vous narrer comment moi et Yuka nous en sommes arrivées à ce point-là.

Le soleil se lève sur Townsville grâce aux supers na.. Ah non, trompée d'histoire.

Disais-je donc que le soleil se levait sur le village de Kiri, une aurore dés plus.. banale, une journée comme les autres avec rien de plus. Ah, mais bien sûr que si.. Aujourd'hui a lieu le concours que tout le monde -ou presque- attendaient avec impatience : NinjaChef ! La célèbres émission où des ninjas se battent, enfin, cuisinent des plats et essaie de remporter la compétition ! C'est une étape importante pour toutes les personnes voulant faire dans la gastronomie et une bonne partie de délire pour toutes les autres comme moi.

Nous avions prévus, moi et Yuka, de participer à NinjaChef depuis un bon moment. Après l'histoire du manoir et de la course poursuite pour une robe, nous voulions encore et encore s'amuser ensemble pour passer le plus de moment joint l'un à l'autre comme-ci chaque jour était le dernier. Enfin bref, me levant le plus discrètement possible pour ne pas réveiller Xaldin je m'habille furtivement en prévoyant de beaux vêtements pour faire le maximum bonnes impressions. Je précise que je ne vais pas m'habiller en prostituer de grande surface, juste un pantalon rouge, des bottes BLABLABLA.

Ceci étant dit je dois partir au plus vite de la maison, en effet, les inscriptions ont lieux très tôt dans la matinée et directement après s'être inscrit et quelques trucs nous commençons le grand concours. Je sors de chez moi et à mon habitude, je prends soin de fermer la porte. Je me dirige donc vers la place de Kiri où Yuka m'attendait, une fois avec elle nous nous dirigeons directement vers la bâtiment où va avoir lieu NinjaChef. Je remplis le formulaire de demande, pièce d'identité et tout le bordel technique. Tout ce passe extrêmement vite, pas le temps de comprendre n'y de réfléchir, il faut juste agir alors que la compétition n'a toujours pas commencée.

Nous sommes devant les portes qui mènent à l'arène où est placée nos ustensiles et tous les trucs pour cuisiner. J'attrape la main de Yuka, confiante et persuadé du résultat que nous allons obtenir. J'ai confiance en elle, et vu comme nous sommes, main dans la main, je suis persuadée qui nous arriverons à faire quelque chose d'extraordinaire, peut-être bizarre ou spectaculaire, je n'en sais rien, je suis juste impatiente de commencer tout cela. Alors, en regardant Yuka avant que le commentateur annonce l'entrée en scène des candidats, je la regarde et lui dis :

« Faisons de notre mieux pour rendre ce moment super agréable ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMar 25 Déc 2012 - 21:23

Yuka leva les yeux au ciel. L’éther était là, il lui tendait les bras. Cet infini, si loin, si inaccessible, qui la narguait de par son intouchabilité. Il n’existait que pour les anges qui, eux, perdus en son sein, pouvaient le caresser, s’y mêler sans même s’y brûler les ailes. La brune soupira. Pourquoi se trouvait-elle ici, en cette si belle journée ? L’automne s’annonçait doucement sur le village, faisant vieillir les feuilles qui s’apprêtaient à tomber. Mais, lorsque le Soleil se montrait présent en une telle saison, pourquoi choisir de s’enfermer ? Elle était mignonne, avait accepté pour lui arracher un sourire. Mais, finalement, qu’y gagnait-elle ? Une compétition entre ninjas agités du bocal qui se battaient pour obtenir un prix et une reconnaissance en matière de gastronomie. Idiot. Futile. Inutile. Cela ne lui permettait pas de donner un sens à sa vie. Non, cela ne servait à rien. Sauf à la faire sourire. Elle. Cette demoiselle au teint de pêche, rafraîchissante et totalement délurée. Yuka s’affairait à la rendre plus ou moins heureuse, à veiller sur elle avec le plus d’attention possible. Et même si cela se camouflait souvent sous des prétextes totalement ridicules, au moins, la brune pouvait garder un œil sur sa petite protégée. Et cela importait beaucoup plus que le reste.

Inori déboula d’un seul coup, aussi pimpante qu’à son habitude. La demoiselle embaumait l’air d’une délicieuse odeur sucrée, qui émanait très certainement de ses cheveux. Un sourire naquit sur les lèvres de la Mitsuharu. Plus qu’à courber l’échine et avancer en souriant, maintenant. Peut-être que finalement, cela serait drôle ? Au moins un petit peu ? D’une certaine manière, Yuka l’espérait. Et puis, de toute façon, il y avait Inori, alors cela n’aurait rien de banal. Cette gamine arrivait à transformer une balade absolument triviale en quelque chose de grandiose. Quand elle y mettait du sien, du moins. Comme la dernière fois, avec le shopping, ou même le manoir. Ah, le manoir, que de souvenirs. À la fois terrifiants et surtout très confus.
Elle secoua la tête, quittant ses songes. Face à ses yeux se profilait une bâtisse absolument énorme, aménagée spécialement pour ce genre d’événements. Yuka ne comprenait pas. Elle ne saisissait pas ce qui amusait autant les téléspectateurs face à ce genre de divertissements. Voir des gens se battre pour gagner un prix aussi ridicule … Non, non, pas possible. Elle ne pouvait pas s’adonner à de telles sottises.

    « Je n’veux pas te vexer, mais je tiens pas à apparaître sous ma propre apparence, ni même avec mon vrai nom, pour ce genre de compétitions … »


Ses yeux se baissèrent, quelque chose la dérangeait. Et s’il la voyait ? Comment la regarderait-il ? Lorsque l’idéal s’immisçait dans tout un univers, il était simple de voir à quel point il le bouleversait. Yuka secoua de nouveau la tête. Se montrer, pourquoi pas. Mais se montrer telle qu’elle, non. Cela lui semblait au-dessus de ses forces. Un Henge ? Pourquoi pas une tête blonde, avec de jolies prunelles bleues ? Tout l’inverse de ce qu’elle était actuellement, en somme.

    « T’es mignonne, mon Ino’, mais tu vois … J’peux pas me jeter dans un univers de cette manière. Tu m’autorises le changement d’nom ? »


Un grand sourire nerveux naquit sur ses lèvres. Il dénotait une certaine gêne, mais aussi un stress et une maladresse plus que remarquables. Elle posa une main délicate sur l’épaule de la Rose, lui souriant gentiment.

    « J’suis désolée, hein, mais tu ne peux pas m’y traîner … »


Elle le savait. Yuka savait qu’elle décevait sa partenaire. Pour une raison qui pouvait paraître totalement idiote, mais qui préoccupait beaucoup la brune. Ah, que de complications, que de complications … Pour un simple mirage …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMer 26 Déc 2012 - 1:42


Une certaine pression hein ? C'est assez étrange de ressentir cela maintenant alors que pendant les inscriptions j'étais motivée. Je le suis toujours je vous rassure, mais étrangement je stress vraiment beaucoup devant tout ce monde qui va nous regarder, je sais que Xaldin va forcément regarder alors il faut absolument que je fasse mon maximum pour être la meilleure.. Enfin « la », avec Yuka car avant tout nous sommes une équipe, peut-être pas encore soudée vu qu'on se crie pas mal de fois dessus mais une équipe ! Je suis contente de ne pas le faire seule, de toute façon il faut être obligatoirement être accompagné pour pouvoir participer.

Les candidats allaient bientôt pouvoir faire leur entrées. Maintenant c'est au tour de l'impatience de venir me submerger. Oui, j'en ai marre d'attendre et je veux directement passer à l'action, découper de la viande, faire voler les crêpes, m'élancer dans le vent chantant dans l'horizon infini des petits oiseaux roses de campagnes inconnues où se dressent fièrement les vaches et leurs meuglements.. Je m'éloigne du sujet me semble-t-il. Je regarde Yuka, toujours impatiente je la scrute du regard, elle semble plongée dans ses pensées, que t'arrive-t-il ma petite Yuka ? Aurais-tu quelque chose à cacher ?

Elle prend la parole et m'annonce quelque chose qui m'étonne. En effet, elle voudrait se camoufler pour le concours. Regardant dans ses yeux je vis une passion folle, des flammes fortes qui ne peuvent s'éteindre, un rêve flou mais pourtant concret.. Pourquoi ai-je un sentiment familier ? Quelque chose qui réchauffe le cœur autant ce ne peut être qu'une seule et unique chose.. Je vois, ma petite Yuka, tu mérites tout cela, j'en suis persuadée. En plus, tu es presque ma sœur alors j'arrive à comprendre ce qu'il y a et ce que tu veux faire pour ne pas gâcher ton image, tu es admirable et je t'aime fort pour cela, ma petite et Yuka...

« Faisons ça alors, pour lui » lui dis-je en souriant.

J'attends quelques secondes que Yuka se transforme en la fille qu'elle désire. Blonde aux yeux bleus, un tel choix, pourquoi ? Veux-tu être comme cela Yuka ? Tu n'en as pas besoin, tu es déjà parfaite comme tu es, si gentille et petite.. Enfin bref, je prends sa main, le commentateur lui annonce enfin que nous pouvons entrer. Ouvrant les grandes portes rouges nous nous retrouvons sur un chemin menant à une grande plate-forme centrale entourée par des gradins où le publique siège nous regardant avec de gros yeux. Je marche lentement le temps de voir chaque candidats arriver par son propre chemin. Ce n'est plus de l'impatience ou du stress, mais de l'ambition maintenant, oui, j'ai envie de gagner et de remporter tout cela, avec Yuka, ensemble, nous le pouvons j'en suis certaine !

Nous arrivons à peu prêt au centre de l'arène, soudain des plans de travail avec divers ustensiles, robinet et un réfrigérateur. Tout cela répartit sur dix gros plans de travail. Un part équipe donc deux par personne, tout le monde se lance des regards furtifs et nous attendons tous le commentateur qui doit annoncer les règles. Je serre un peu plus la main de Yuka mais appelée « Kyua » pour cette fois-là. Je regarde vers le publique, il y a un jury installé à une table nous fixant nous, les dix équipes différentes. Soudain, la voix que nous attendions tous reprit de plus belle.

« Bonjour et bienvenue à notre célèbre jeu NinjaChef ! Vous connaissez déjà toutes les règles vu que je les ai annoncées avant l'entrée en scène des candidats. Il y aura donc Trois épreuves que nous annoncerons avant que celle-ci débute, eh oui, nous laissons un peu de suspens que voulez-vous ! Sans plus attendre commençons l'épreuve numéro 1. Je vais donc vous demander pour cette étape de nous cuisiner du saumon ! Faîtes le comme vous le voulez ! Le Jury décidera, goûtera et notera votre plat, faîtes de votre mieux !

Que NinjaChef...... COMMENCE ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMar 1 Jan 2013 - 23:57

Un électrochoc. Cette sensation étrange qui lui parcourait les veines rapidement, sans qu’elle ne pût la contrôler. Une sorte d’embarras, mais également un retour à la réalité frappant, qui la percutait d’un seul coup, lui rappelant la bizarrerie de sa situation. « Pour lui » … Yuka se cloîtra dans un long mutisme, gênée. S’agissait-il de cet étrange sentiment que tous nommaient « Amour » ? Non, impossible. Elle ne l’aimait pas. Il la fascinait, simplement. Il l’intriguait. Il donnait une raison à ses songes d’exister. Il lui offrait, par le biais des souvenirs, un besoin de poursuivre un rêve, une magnifique chimère qu’elle croyait ne jamais revoir. Un songe secret, enfoui au plus profond de son cœur, qui lui rappelait à quel point cet être marqua son existence. Des mots, des regards, des gestes, mais un sempiternel voile brumeux qui obstruait sa vue. Qui était-il ? Yuka ne s’en souvenait que très peu. Ou, du moins, elle en savait plus que son esprit ne le lui faisait croire. Une illusion tue, cachée dans les limbes de son propre esprit. Tapie dans l’ombre, mais prête à resurgir d’un seul coup pour la submerger, l’avaler toute entière et l’enfermer dans une cage. Une cage aux barreaux d’or, dont elle ne se libérerait qu’en le voyant, lui.

Yuka exhala un soupir.
Pourquoi tout devait-il s’avérer aussi compliqué ? Pourquoi rien ne suivait un cours normal ? Les rivières partaient d’un point A et atteignaient un point B, pourquoi ne pouvait-elle obtenir un tel résultat ? Parce que les rivières joutaient interminablement avec bon nombre d’obstacles ? Peut-être bien. Que de complications, que de questions sans réponses. Des interrogations qui, pour l’instant, se continuaient sans trouver de point d’arrêt. Une rivière partant d’un point A, à la recherche de son point B. Une chasse interminable.

La demoiselle releva les yeux, haussant doucement les épaules. Après tout, pourquoi se cacher ? Que la jeune Inori la comprît, où se trouvait le mal ? Au contraire. Si cette dernière montrait une telle capacité d’empathie, Yuka ne pouvait en rien la blâmer. Il lui fallait accepter. Admettre que des personnes fussent en mesure de percevoir ses propres sentiments. Mais, ce n’était pas pour autant que Yuka accepterait ou autre. Elle savait, certes, mais ne verrait aucune de ses hypothèses trouver une confirmation. Un silence que la brune trouvait nécessaire, pour le moment. La vérité et les questions attendraient. Haha. Quelle bonne blague, venant de la Mitsuharu.

Yuka joignit ses mains. Son corps devint alors plus élancé, plus grand. Ses jambes s’affinèrent doucement. Dès lors vêtue d’un short en jean et d’un long t-shirt noir plutôt large, la brunette semblait … totalement différente. Changée. Mais ce ne fut pas tout. Ses cheveux prirent une teinte blonde et ses yeux devinrent bleus. Un regard azuré, similaire au sien, mais pas aussi envoûtant. Une copie plutôt ratée, dans le sens où, même avec énormément d’efforts, elle ne pouvait l’égaler. Ce fut alors que Yuka Mitsuharu se métamorphosa en … Kyua. Un nom un peu bizarre, pour une fille qui l’était davantage. Amusant, non ?

Et là, elles entrèrent. Un univers confectionné spécialement pour la cuisine s’offrit à elles. Des frigidaires, des ustensiles en tous genres … Un nombre incalculables de casseroles, éparpillées çà-et-là sur les tables semblait les appeler, leur hurler de venir les utiliser. Les deux demoiselles prirent place, en attendant que le présentateur donnât les ordres. Autour d’elles, huit autres personnes. Toutes inconnues, mais certainement croisées au détour d’une ruelle. Il y avait du monde. Et la compétition émanait de chacun de ces êtres. Ils tenaient à gagner. Tous.

Mais qu’est-ce que je fous là …
Aucun réponse ne lui venait. Rien ne justifiait sa présence ici. M’enfin, maintenant que Yuka, ou plutôt Kyua, se trouvait là, pas moyen de faire machine arrière. Alors autant assumer et avancer, non ? Ouaip, autant plonger dans un univers totalement différent du sien et foutre sa merde. Kyua passa une main maladroite dans sa tignasse blonde, remontant les cheveux pour les nouer en une longue queue de cheval. Il était temps.

Le présentateur annonça alors la première épreuve. Cuisiner du saumon. DU SAUMON ?! Kyua tira une longue grimace. En plus d’être un met qu’elle n’appréciait pas, elle devait le cuisiner ? Mais comment ?! À ce train-là, le saumon tirerait une tronche absolument désagréable, qui ne plairait pas au Jury. Mais pourquoi pas. Autant faire une crêpe de saumon. Après tout, elle n’avait rien à perdre.
Avec un regard malicieux, elle plongea ses prunelles céruléennes en celles de son amie. Une connerie se tramait dans son esprit. Vite, vite, il fallait l’arrêter.

    « Bon, je te laisse diriger. Je déteste le saumon, je sais pas quoi en faire. Alors … Soit on fait un bon gros truc bien loufoque, soit on reste sérieuses ? Tu veux gagner, ou t’éclater ? »


Les batailles de farine, quoi de plus drôle ? Yuka se connaissait au plus haut point. Et même sous Kyua, faire l’idiote ne la gênait pas. Justement, sous cette apparence, une liberté plus grande lui était conférée. Faire des conneries avec une autre image ? Mais quoi de plus marrant ?! Surtout que là, il ne s’agissait pas de Yuka, mais bien de Kyua ! Et attention, une bad girl en pleine partie de Cooking Mama, y avait rien de plus bordélique !

Que la fête commence …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMer 2 Jan 2013 - 0:56


Lumières braquées sur ma tête m'aveuglant totalement. J'entends les hurlements du publique et l'autre présentateur à deux francs qui nous parle pour dire que dans une compétition de cuisine il faut... cuisiner. Mon Dieu mais que serai-je devenue sans lui ? Aurais-je été cette fille si sensible et timide face à toutes les choses de la vie ? Courageuse malgré elle tout en restant dés plus calme et amicale, étais-ce une personnalité arrivée naturellement ? Était-ce tout simplement ce que Xaldin lui avait apportée ? Ô petit Inori, arrête de réfléchir, de te tracasser et de te poser un nombre incalculable de questions, le moment à vivre c'est maintenant, pas demain ni hier. Je me tape rapidement les joues, motivée à m'amuser, à rigoler et surtout me rapprocher de Yuka enfin, Kyua si puis-je me corriger !

Du saumon hein ? Je réfléchis à plusieurs plats sans aucun succès franc, je veux dire par-là que rien n'a ma vraiment attirée... Je contemplais nos concurrents, confiants et affichant un léger sourire au coin de leurs lèvres. Confiance en eux ? Espoir de gagner ou tout simplement de bonnes idées infusent dans leurs cerveaux ? Contrairement à moi et la belle blonde à mes côtés. Yuka s'étend changée, elle est maintenant une sorte de stéréotype blonde aux yeux perçants comme le crépuscule. Même si elle est très belle et que j'affiche un air d'étonnement à voir ma partenaire je préfère largement et de loin la véritable Yuka, l'unique et la seule. Son air de malice, de gamine et pourtant d'intelligence incroyable, une fille unique qui n'attend que d'être cueillir. Petite rose fragile et légère qui s'envole à la moindre petite brise, je t'aime trop toi.

Enfin bon, pas plus convaincu de moi du plat à cuisiner elle s'adressa à moi en tant que Kuya, ça me fait encore assez étrange de me dire que ce n'est pas vraiment elle même si son esprit pour s'amuser, de rigolade entre autre lui est toujours présent, du moins je l'espère car nous sommes ici pour cela. Me proposant donc en gros de suivre les règles lettre à lettre ou de tout simplement « délirer » comme nous en avons l'habitude. En espérant de tout mon cœur qu'elle ne sera pas bloquée par ce qu'elle cache pour s'amuser avec moi, dans ce cas-là je me retrouverai alors seule et surtout une affiche dés plus totale, et je voudrai éviter juste d'être seule, j'en ai bien trop souffert. En baissant la tête je laissa s'échapper une légère larme accompagnée d'un sourire, seule hein ? Plus jamais je ne le serai, il me l'a promit.

« Faisons comme nous le sentons, à notre habitude ! Profitons de chaque instants comme-ci c'était le dernier ! »

Prenant alors en main les ustensiles à ma disposition je commençais à faire je ne sais pas trop quoi, découper des tomates en triangle, cercle, carré et même des pentagones. J'ouvre le réfrigérateur pour chercher le fameux saumon, ouah ça sens bien mauvais comme il faut ça ! Je regarde la chose pendant deux trois secondes avants de voir que les autres candidats sont à fonds dans leur cuisine et fabrication, il utilise la poile et tous les trucs avec.. Je reste comme ça, comme une bête ayant trouver dans la nourriture.. Euuh.. Je vais essayer alors moi aussi de faire comme eux, j'installe le saumon dans la chose qui est sensée le faire cuire. Tout se passe bien pendant approximativement vingt secondes avant qu'un gros feu éclat sur la poile, je crie un bon gros coup de peur que tout brûle aux alentours, je prends l'extincteur mit à disposition et arrose le feu qui est hébergé sur la poile.

« Oui bon bah euh... Je pense que le saumon était encore vivant et... Ah oui, j'avais oublié d'enlever le plastique autour... Kuya aide-moi ! »

C'était plutôt bien partit, première fois que j'arrivais à couper des aliments sans me couper.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMer 2 Jan 2013 - 2:29

Suivre son instinct. Mais quelle merveilleuse idée.
Après tout, le but restait de s’amuser, non ? Yuka ne devait pas le perdre de vue. Et paraître ridicule ne la gênait pas, alors bon. Autant plonger et s’éclater à fond, non ? Peu lui importait les piques des autres, ces pauvres petits bloqués dans leur esprit de compétition, qui tenaient tellement à gagner. Là, la blonde et son bonbon rose ne s’en souciaient même pas. À vrai dire, elles se basaient plutôt sur leur magnifique aptitude à cuisiner. Déjà, Inori semblait bien partie pour avoir une femme de ménage à ses côtés par la suite, vu ses capacités. Cela fit sourire Yuka. Faire cuire un saumon avec le cellophane. Quelle logique imparable ! Mais quelle magnifique démonstration d’intelligence ! Et utiliser un extincteur avec ! Elle explosa de rire.

Les autres candidats leur jetèrent des regards noirs ou, par moments, semblaient ébahis devant la connerie des deux demoiselles. Peu de temps après, ils repartaient, lancés comme des flèches dans leur compét’. Pas de temps à perdre, surtout pas pour des gamines. Yuka s’approcha d’Inori et attrapa la poêle dans un geste extrêmement gracieux et elle fit sauter le poisson ! Pouf !
Et il partit. Il partit loin, loin, si loin … Juste dans la poêle d’un autre. Dans le genre « COUCOU C’EST MOI ! », on ne pouvait pas faire mieux. Ses joues devinrent rouges pivoines et elle eut une violente envie de se cacher sous l’espace de travail. Bordel. Que de conneries. Elle se déplaça en courant, récupérant le tout pour en récupérer son morceau. Pas d’excuses, rien. Ils pouvaient crever la bouche ouverte. Et tant pis pour le reste.

Yuka revint vers sa partenaire, prête à partir de nouveau. À côté d’elle, un sac de farine. Quelle bonne idée ! Mais oui ! Ce qu’il foutait là ? Bonne question. Mais, en tous les cas, il s’y trouvait. Dommage pour lui. Les pattes sur les extrémités du sachet, la blonde finit par l’ouvrir avec une telle maladresse que ce dernier s’envola au centre de la salle. Ouvert. Couvrant tout de farine. La kunoichi éternua un grand coup, envoyant des milliers – voire plus – de microbes sur la poêle de l’équipe adverse qui, dégoûtée, dut recommencer. Dommage, hein ? Hahaha.

    « Que de perturbations ! Kyua semble très stressée, tout autant que sa partenaire, et commet de très nombreuses fautes ! Quelle maladresse ! Espérons que cela se rattrape ! »


La blonde ne réagit pas, se contentant de récupérer son sac et de revenir pour cuire le saumon. Cette fois, pas de plastique. Mais une bonne sauce à la couleur légèrement marron pour plus de goût. Yuka ne savait ni la texture, ni même la saveur de ce condiment. Sa couleur ne lui inspirait pas confiance non plus, mais qui savait ? Peut-être que cela rendrait bien ? Un douce odeur vint caresser ses narines, jusqu’à être secondée par ce si délicat, si agréable fumet de poisson. Elle respira par la bouche pour éviter de cracher ses tripes et continua. Dans son coin, la blonde attrapa quelques pommes de terre – ou patates – et commença à les couper. Un peu n’importe comment. Mais cela rendait bien. Juste après, elle enchaîna, les mettant à cuire avec le saumon.

    « Bon, allez. Faut quand même faire à manger. On est pas douées, mais bon. »


Tant pis, perdu pour perdu, Yuka s’en foutait désormais. Elle prit le poisson et le mit sur une planche à découper. Ouh, la belle, magnifique épreuve qui lui tendait les bras. Ouvrir le « truc » et récupérer la chair. Mais aussi, enlever les arêtes ! Génial, non ? Avec une odeur pourrie qui lui anesthésiait presque le cerveau. Aaaaah, elle ne pouvait qu’en rêver, c’était tellement évident !
Prenant son courage à deux pattes, la blonde attrapa un couteau et commença son affaire. Le poisson semblait bien cuit, malgré toutes ses mésaventures. Avec cela, elles pourraient peut-être faire quelque chose ? Une recette simple, peu élaborée, mais aux saveurs du saumon et même des légumes !

Après tout, ne fallait-il pas manger cinq fruits et légumes par jour ?

Les arêtes enlevées, la kunoichi pouvait débuter le travail de la chair. Youhou, quelle partie de plaisir ! S’y prenant avec le maximum d’attention possible, Yuka finit par en avoir marre et asséna un grand coup de couteau au saumon, répétant plusieurs fois l’action, jusqu’à ce que ce dernier ne ressemblât plus vraiment à un saumon, mais bien à … de la bouillie ? Enfin, quelque chose de pas très appétissant. Tant pis ! Elle en ferait une sauce ! Une sauce au saumon, ou alors une purée, avec ses petits légumes aux formes variées !

    « Allez viens, soyons originales. J’suis sûre que ça peut marcher ! »


Ou pas. Les patates commençaient doucement à cramer, là, dans leur sauce. Pauvres, pauvres petites patates. Ces adorables petites patates, si rondes, si jaunes, si délicieuses … Yuka se jeta sur la poêle pour les récupérer mais, au lieu de ça, bouscula Inori, qui semblait jouer avec des légumes elle aussi …

Catastrophe, ma belle Catastrophe … Tu t’amuses bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyDim 6 Jan 2013 - 1:20


Quelle fut la surprise quand tous les regards s'adressèrent à ma personne. Avais-je été intéressante et inutile pour les attirer ? Non je ne pense pas, j'avais sûrement dû faire un truc de haut gastronomie, genre on rajoute du CO2 pour une sorte de nouvelle épice, enfin, c'est compliqué, ne cherchez surtout pas à comprendre une grande cuisinière comme moi.. Même si je pense que j'aurai dû commencer par l'extincteur et après le feu, enfin bon, cela reste à voir. J'allais laver la poêle afin de pouvoir la réutiliser et pouvoir retenter notre expérience à cuir du poisson -pas cher la famille- mais Yuka prit les devants et commença son élancée. Mais bon, elle aussi a oublié un truc.. Le plastique autour du poisson est encore présent.. Et c'est repartit sauf que, ayant déjà brûlé il ne peut rebrûler et donc fond lentement se mêlant au jus dans la poêle... Hum que ça à l'air pas bon...

Enfin bon, ma blonde essaie de faire des trucs du genre « j'suis trop douée en cuisine » comme faire voler le poisson, enfin vous voyez ce genre de truc qu'on fait avec des crêpes et qu'elle retombe toujours ben là, le poisson il retombe aussi, mais après avoir fait un long, très long vol en direction des candidats. Ne pouvant m'empêcher d'exploser de rire je tomba par terre à cause de cette action.. Heureusement que nous venons ici pour nous amuser, heureusement, car à ce niveau là... Le meilleur est surtout Yuka qui va chercher le poisson en le prenant comme ça, sans rien dire, là, je n'en pouvais plus.. C'était trop, une torture insolite qui continuait encore, redoublant d'efforts... Après que je me sois enfin relevée je décida d'agir moi aussi, ouvrant le réfrigérateur je pris des œufs, car les œufs c'est bon et ça va partout, ou presque !

Le sort en décida le contraire, le commentateur annonçant nos actions à haute voix une honte certaine s'empara de moi, oh mon Dieu, je vais encore rigoler, non, s'il vous plaît... Puis Yuka essaya quelque chose, ouvrir un sac de farine n'est pas toujours très simple, c'est d'ailleurs ce qu'elle nous prouve en le faisant littéralement exploser aux alentours, moi y compris. Alors aveuglée par la poussière de farine et qui recouvrait le sol, je chutas, la boîte d'œufs en l'air au dessus de moi, j'eus à peine le temps d'ouvrir mes petits yeux que j'aperçus la boîte s'ouvrir, les œufs s'envoler et... s'éclater sur mon visage. Remplie de jaune d'œuf je me releva en regardant Yuka, non pas énervée mais plutôt avec un regard dés plus drôle. Le jaune coulait le long de mon bras atteignant même mon ventre, puis mes jambes, qui plus est je suis déjà remplie de blanc à cause de la farine, c'est une catastrophe.

Yuka a l'air n'empêche de bien se débrouiller, elle ajoute des patates pas épluchées à la poêle, ça ajoutera du goût ! Je décide donc de prends moi aussi des légumes et de me mettre sur une planche à pain, pas celle que j'ai en guise de poitrine ni celle de Yuka. Même si Kuya et loin d'être une planche à pain mais plutôt gros smarties mais genre super super gros. Enfin bref, je coupe tranquillement mes légumes en carré et.. Enfin en ce que je peux quoi. J'essaie de bien tout faire vu que tout à l'heure j'en avais déjà fait.. Mais qu'est-ce que je suis stupide ! Pourquoi je refais des légumes alors qu'on en a déjà ? Mais mince alors, je me hais... Regardant maintenant ma petite Yuka pour voir comment elle se débrouille et ma foi, je peux dire une chose : elle mérite le surnom de « Ecrasator » ou « écrase tout » car là, le poisson n'a plus une forme réelle mais plus genre patté de chat ou quelque chose dans le même style, ça donne pas vraiment envie de le manger..

« Ah bah euh.. Je vais m'occuper des patates toutes noires car le poisson tu te débrouille comme un chef, enfin, presque comme un chef, à quelques petits détails prêts... »

Prenant les patates je les mets dans un chaudron trouvé dans les placards, j'ajoute à cela les légumes ensuite des épices, je mélange un peu tout et je ramasse la farine qui traîne par terre. Ça ajoutera du goût au moins ! Ça sera quelque chose de nouveau, une création unique dans son genre, un truc dans le style ragoût de grand-mère mais fait par deux jeunes filles savant et maîtrisant les arts complexes de la cuisine. Je mets par la suite le chaudron sur les plaque et les allumes, tout ce passe bien cette fois, une douce odeur sort, ça m'a l'air pas mal. J'enchaîne sur l'accompagnement, alors voyons, je vais prendre ça et ça... Je ne sais pas vraiment ce que c'est mais c'est orange et long... Une carotte peut-être, ou une citrouille née avec avec une déformation...

Dans le pire des cas, on donnera notre plat aux animaux, s'il n'est pas empoisonné...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mitsuharu Yuka
Informations
Messages : 532
Rang : A+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyMar 8 Jan 2013 - 18:42

Un carnage. Un véritable carnage. Ce concours ne ressemblait plus à rien et même les candidats ne comprenaient plus. Ces deux demoiselles, un peu allumées, totalement jetées, transformaient la compétition en autre chose. Un jeu télévisé ? Quelque chose dans ce style. Pourtant, il semblait que cela intéressât le Jury, qui jetait souvent des regards intrigués sur ce qu’elles faisaient. À croire que ce qu’elles manigançaient fonctionnait mieux que ce qu’ils cuisinaient. Ils se cassaient la tête à confectionner quelque chose de beau, quelque chose de bon, alors que ces deux-là se contentaient d’ajouter ci et ça, sans même se poser de questions. Elles se laissaient porter par un élan inconnu, qui les traumatisait presque, eux, pauvres coincés qui ne parvenaient pas à quitter l’esprit de compétition pour s’amuser un peu.

Pour Yuka, ou Kyua, ces types n’avaient rien dans le cerveau, mais tout aux fesses. Il leur fallait évacuer la carotte, cela les déstresserait ! Mais comment leur faire comprendre ? Hinhin. Compliqué. Mais pas le temps d’y penser, à côté d’elle se passait déjà quelque chose d’autre, d’encore plus hilarant. Après l’attaque de farine, l’explosion des œufs ! Ouh, l’amélioration se sentait à plein nez ! Avec de la chance, ces derniers étaient crus et il en restait quelques uns. Certes, le fait qu’ils furent crus ne s’alliait pas à la chance, mais il ne s’agissait que d’un détail. Parties comme elles l’étaient, se bloquer pour un détail ne leur servirait à rien. Autant se laisser porter. Quoique, quand même, il fallait avouer qu’Inori tirait une belle tête, ainsi déguisée. Yuka déposa un bisou innocent sur sa joue, avant de se lécher les lèvres pour enlever l’œuf qui s’y trouvait.

    « Mmh, tu as bon goût, dis-moi ! »


Et elle explosa de rire, avant de retourner à ses affaires. Son poisson – ou ce qu’il en restait – l’attendait en lui hurlant de venir abréger ses souffrances. Oh, vraiment ? VLAN ! Un nouveau coup de couteau. ET RE-VLAN ! Encore un ! Puis d’autres ! Et une succession jusqu’à ce que la bouille devînt une vraie bouillie. Miam, du saumon écrasé. Du poisson bien puant, qui laissait une odeur forte et désagréable sur ses mains. Mais ce n’était pas le moment de se plaindre. Après tout le bazar causé, s’arrêter à un simple détail … Ah, les détails. Toute une histoire – une histoire de répétition. De quoi ? De répétition. De quoi ? Bref.

La blonde se laissa enivrer par la douce odeur qui caressait ses narines. Sa partenaire semblait mijoter quelque chose de bon. Jusqu’à-ce qu’une effluve épicée vint violenter l’odorat de Yuka. Aïe, mais qu’avait-elle fait ? Quelle erreur venait-elle de commettre ?! Impossible à savoir, le ragoût fumait trop pour que la demoiselle pût y voir quelque chose. Et puis, finalement, dans un élan de bêtise pure, la blonde prit la bouillie et l’envoya mijoter avec le reste. Alors, que pouvait-elle ajouter ? Quelque chose de beau. Qui sentait bon. Yuka ouvrit le réfrigérateur, mais n’y découvrit rien. Pas dans le frigo ? OK. Elle ouvrit le placard et trouva la bête de course, l’inégalable, le surpuissant … MONSIEUR AIL ! Oh oui, lui, personne ne pouvait égaler son odeur absolument merveilleuse, qui soulevait bon nombre de cœurs. Et puis, de toute façon, cela ajoutait du goût. Elle l’éplucha, en coupa un bout, l’émietta sauvagement et l’envoya avec ses amis les légumes dans le ragoût.

Derrière, les candidats leur envoyaient des regards surpris, voire choqués. L’un d’eux décida de les copier. Il attrapa un morceau inutilisé du saumon et se mit à le bourriner comme un chacal, lui envoyant bon nombre de coups de … euh … il tenait quoi dans les mains ? Un ustensile plutôt large, en inox, avec une lame apparemment très … coupante. Yuka se tourna et le fusilla du regard. NON MAIS OH ! Où se croyait-il, celui-ci ? Depuis quand on imitait les gens ?! Elle attrapa un oignon, l’éplucha en vitesse, coupa un morceau ni trop gros, ni trop mince et c’était parti ! Il s’envola loin ! FLY AWAAAAAAAY ! Sa course prit fin sur la joue du bonhomme, manquant de peu son œil. Au moins, la substance étrange et lacrymale s’était bien étalée sur sa peau.

    « Allez, pleure, sale plagieur ! »


Il ne fallait jamais énerver Kyua. Surtout dans une compétition où il y avait de la nourriture. Le bonhomme, dans le fond, la fixa avec cet air innocent et triste. Les représailles faisaient toujours très mal. Surtout quand elles provenaient d’une mauvaise joueuse. En plus de cela, Yuka détestait au plus haut point que l’on copiât ses actes. Même les plus idiots. De plus, il savait que cela ne lui apporterait rien de faire de la bouillie.

    « Les Candidats s’en mettent plein la vue ! Conflit interne ! »


Et lui, quel présentateur inutile. Cela partait vraiment en n’importe quoi. Mais peu importait. Au concours de connerie, personne ne battait jamais Kyua. Ou Yuka. Surtout quand elle se lançait gaiement dans une pure démonstration de bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] EmptyDim 20 Jan 2013 - 22:55


Je me demande maintenant pourquoi je suis venu ici, pour m'amuser ? Sûrement, mais franchement il y avait bien d'autres moyens de s'amuser que de mettre de la farine sur mes si beaux habilles... Enfin bon, on va dire que cela fait partit des dangers du métier hein, gâcher une des robes les plus chères de tout Kiri c'est vrai que c'est vraiment drôle.. Espérons qu'elle passe au lavage hein, car franchement je suis pas dans le caca si je n'ai plus cette robe pour les grandes occasions... Enfin bref, je vais encore supposer que c'est pour la bonne cause, ou pas...

Par la suite Yuka ou Kuya vint me goûter en ajoutant que j'avais bon goût, au moins c'est déjà ça, avec l'œuf, la farine et tout le reste je ressemble à rien, à part à une grosse folle... En parlant de folle, Yuka est entrain de couper le poisson, enfin, ce qu'il en reste, d'une violence incroyable du genre elle voulait lui prendre la vie qui n'était déjà plus présente en lui, pauvre bête, s'acharner sur son petit corps.. Enfin on s'en fiche, nous sommes ici pour cela, pas pour regarder les fleurs et les oiseaux chanter, on veut du sang nous ! Du sang d'asperges ou de tout autres légumes !

Ouvrant donc avec un air d'indifférence le réfrigérateur, je commence à chercher le jambon et le saucisson, petites merveilles d'accompagnement. En fermant la porte de celui-ci ce que je vois ? Mon amie balancer un oignon sur la face d'un garçon derrière-nous. Pour quelle raison ? Je n'en sais rien, je sais juste qu'il avait lui aussi de la purée en format poisson. Et vu ce que vient de crier Yuka, je suppose de ce fait qu'il nous avait totalement copier.. Très mauvaise idée de vouloir ça pour gagner, surtout en voyant le résultat dans la poêle...

Enfin bon, tranche de jambon et saucisson à la main j'essaie tant bien que mal d'en faire quelque chose, je les roules, les déroules, sans pouvoir vraiment leur faire prendre une forme réelle et parfaite.. Alors j'ai réussi à les accrocher le long d'un très grand bâton, donnant l'air d'un parapluie tout à fait charmant. Je suis assez fière de ma trouvaille d'ailleurs, s'est original, pas forcément beau mais au moins, c'est du jambon alors ça se mange et il ne doit pas être forcément mauvais vu qu'ils l'ont choisis..

Donc maintenant je vais faire une petite sauce, je sais pas pourquoi mais j'ai vraiment envie. Je sors un saladier, je mets de l'eau, du ketchup, de la mayonnaise et quelques autres boissons et aliment suspect que je trouve dans les armoires. Un bon mélange qui sent fort mais au moins bon. Alors que je le touillais tranquillement un truc, je ne sais pas trop quoi, peut-être un oignon ou un concombre vint percuter de pleine puissance l'arrière de mon crâne, par la force du coup ma tête tomba vers l'avant, pour finir dans le saladier remplie de la sauce mystérieuse. C'est à ce moment là, juste celui-là, bien maintenant que je me suis dis que le mec derrière moi avait un gros problème et qu'il allait le regretter.

Me retournant alors, couverte de la substance chimique mélangé à pleins d'aliments, mes cheveux dégoulinaient, c'est immonde et dégueulasse. Je pris donc mon parapluie, et avec un regard noir, mais genre noir super méga noir, je le balança sur le mec. Quand il s'aperçut que le projectile était pour lui, il était trop tard DANS SA FACE. Il était littéralement couché par terre, étalé comme une vielle bouse insignifiante qu'il était, un oneshot si puis-je dire. Alors allant vers Yuka, je leva ma main pour taper dans la sienne qui était en l'air. On aurait pu dire que la scène était un truc du genre coéquipier venant d'accomplir une mission et derrière nous des explosions mais non, juste un arbitre qui gueule fort et par terre un mec assommé.

Quelques minutes, je regardais encore et encore Yuka, sous son apparence naturelle. J'avais la goûte sur le front du « il s'est passé quoi là ? » et on était dehors, devant la porte du bâtiment. On avait salement été virées car nous avions provoquer certains problèmes.. Je ne trouve pas personnellement, je me suis réellement bien amusée moi. Je dis rapidement au revoir à ma petite perle qui illuminait si bien ma vie mais, j'avais un sentiment spécial sous le cœur, quelque chose de fort et qui ne pouvait s'enlever.

Si je voulais aller jusqu'aux étoiles, devais-je continuer ainsi ? Une voie stupide et irréelle parsemée de pseudos délires pour me dire que tout va bien ? Je voulais ouvrir la porte des cieux, montrer de quoi j'étais capable.. Malheureusement ce n'est pas en étant une gamine que j'y arriverai, non, jamais..

Les étoiles brillent bien trop fort pour ma petite personne, changer, il le faut.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

NinjaChef [Yuka] Empty
Message(#) Sujet: Re: NinjaChef [Yuka] NinjaChef [Yuka] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

NinjaChef [Yuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-