N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le jour du marché [PV Xaldin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyVen 14 Déc 2012 - 15:40

UNE RENCONTRE QUI COMMENCE MAL


C'était un de ces matins dès plus difficiles, les marques de l'entrainement de la veille, la folle envie de rester au lit. Oui c'était un de ses jours sans pour le Gekei, dehors le soleil avait fait son apparition tout doucement, seul quelques rayons, les plus chanceux, avaient réussis à se dévoiler. Néanmoins ce jour-ci le zoomorphe se devait de se lever, il allait tout simplement devoir faire les courses, oui c'est ça de vivre le seul, des obligations, des responsabilités. Même si il pouvait se nourrir comme il le voulait en allant chasser, il aimait tout de même être aussi tranquillement chez lui le soir et se faire tout seul ses repas. D'une certaine manière on pouvait considérer Akishi comme un loup solitaire, cependant un peu de compagnie n'avait jamais fait de mal à personne. Se levant, certes avec difficulté, il partit dans la salle d'eau comme à son habitude, faisant couler l'eau sur son corps, le torrent d'eau chaude s'abattait sur lui. C'était une sensation dès plus agréable pour le loup qui appréciait la chaleur, un des seul moment où il pouvait se détendre. Au bout de quelques minutes, de longues minutes, il sortit enfin, serviette autour du corps, face à son miroir, il s'observait, ses yeux, ses cheveux et son dos...

Ce fameux tatouage dans son dos, qui prenait toujours autant de place, sans pour autant en avoir trouver une signification, c'était un poids pour notre jeune homme qui ne savait vraiment pas comment faire pour trouver le secret de celui-ci. Observant alors chacun des détails, il n'y voyait que des lignes, à vrai dire l'inscription ressemblait fortement à un labyrinthe, avec un point au centre, mais impossible de trouver la signification. C'était dès plus rageant pour Akishi, qui n'avait toujours pas retrouvé son ancien senseï, le seul à connaître le secret de ce tatouage, néanmoins le Gekei ne perdait pas espoir, après tout, qui sait si un jour il n'allait pas le retrouver, ou alors une autre personne serait au courant de ce tatouage, un autre zoomorphe par exemple. Bien que pour le moment le jeune genin n'est rencontré que le singe Asagoro, cela faisait très peu comme rencontre. S'habillant alors en silence comme à son habitude, il décida de sortir, gouter l'air frais de l'extérieur, d'autant plus que le temps était dès plus agréables pour aller faire ses courses.

En effet dehors le soleil commençait à vraiment s'imposer, ses rayons se faisaient plus fort et réchauffaient légèrement l'atmosphère, le Gekei levant la tête vers le ciel put constater que le ciel était d'un bleu azur dès plus agréable pour les yeux. Sourire sur son visage, il décida de se mettre en route, dehors le monde était déjà présent, tel une petite fourmilière, le peuple lui aussi s'était levé tôt pour faire ses courses. C'était le jour du marché et on pouvait entendre les vendeurs promouvoir leur produit, cela ne dérangeait pas vraiment notre héros qui respectait les marchands, ils faisaient leur métier pour nourrir leur famille, tout en nourrissant le village d'une certaine manière. C'est ce qui plaisait à Akishi, l'entraide entre les hommes, continuant d'avancer dans les rues, il n'allait pas tarder à pénétrer dans une boutique, quand il percuta un homme, il devait être un peu plus grand que lui, un peu plus fort aussi à en juger son chakra qui était plus imposant que celui du Gekei, cependant ce dernier n'avait pas peur et se permit de grogner:
- On dit pardon, lorsque l'on est poli bien sûr.
Le Gekei n'avait jamais vut cet homme dans le village, ce qui lui paraissait dès plus étrange, un nouveau venu? Un inconnu? Il était vrai que le zoomorphe commençait à connaître un certain nombre de personnes, mais le village caché de la brume était plus grand qu'il ne le pensait et renfermait milles mystères. Cette personne ne devait pas être banale, tout en espérant qu'elle ne fasse pas qu'une bouchée du loup, qui était tout de même prêt à se battre si la situation se gâtait, loin d'être du genre à s'enfuir. Il valait mieux mourir avec ses convictions, que fuir par peur d'assumer ses paroles...



Dernière édition par Gekei Akishi le Lun 17 Déc 2012 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyVen 14 Déc 2012 - 18:39

Si il y’a une chose que je hais, c’est acheter la bouffe, encore plus quand il faut aller marché. Une corvée lassante qui ne m’apporte rien. Des informations ? Non, les pleutres qui s’y promène ne font que parler du potin du jour « T’as vu, paraît que le petit fils du cousin du Daimyo à pissé dans son lit hier »

Et ça, franchement, ça me répugne. Pas la pisse, non. Au pire, avec la pisse d’un descendant d’un gars aussi pourri que le Daimyo, je pourrais créer un poison hyper puissant. Non, ce qui me dérange c’est ces futilités qu’ils racontent, et puis, leur attitude. La façon dont ils se vêtent. Les gens soignés là-bas se comptent sur les doigts d’une seule main. Et puis, l’odeur du poisson, l’eau tellement sale qu’elle deviens opaque qui jonche le sol, les chats sur les étales de légume, la voix des marchands qui fait plus peur que Scarface et des bouchers plus obèses que Roselyne Bachelot. Enfin, ne nous lamentons pas. Plus vite ce sera fait, plus vite je pourrais vaquer à mes autres occupations.

Je traversais donc Kiri d’un pas déterminé, un peu comme un Kumojin qui allait faire la guerre, sauf que moi j’allais taper dans des patates, et occasionnellement dans le fion d’Abdullah le bouseux arabe qui vends des brochettes d’agneaux –Attention cliché-. En cette près fin d’été, le soleil était brûlant malgré l’heure plutôt avancée. Le thermostat balançait sûrement dans les trente degrés celsius. Et avec tout cet attroupement et odeurs d’aisselles, je suffoquais littéralement. Exaspère, je sortis de cette pseudo foule, ayant repéré une petite boutique où je pourrais me reposer et me dégager les narines. Mais alors que j’allais pousser la porte de la boutique, je sentis une odeur d’aisselle plus forte que toutes celles que j’avais senti. Même Ushain Bolt après un cent mètres ne sent pas aussi fort que lui. -D’ailleurs, remarquez que quand Monfort parle à un noir, il reste toujours en retrait-


Enfin bref, j’ai été tellement abasourdi sur le coup que je l’ai percuté, avant de continuer ma route vers la porte, à demi-conscient. Le Jamaicain, qui s’avérait apparemment métisse puisqu’il avait le teint blanc m’adressa la parole... Oh, et bien, moi qui était d’humeur exécrable, il avait poussé le bouchon. Soit. Je fis rapidement le tour. A en juger le niveau de chakra et la qualité des habits, il ne devait pas être plus qu’un pitoyable Genin.

- Sauf quand je suis ton supérieur hiérarchique. Là, La politesse, tu peux te la mettre là ou je pense... Sous les aisselles, ça estompera un peu l’odeur.

J’augmentais drastiquement mon aura grâce à mes dons de senseur, la dirigeant vers l’homme. Mon regard se faisait hautain, et mon faciès froid. Puis, je laissais l’aura retomber, toujours en le fixant gravement. Quelques personnes se retournaient avant de poursuivre leur route. Je dit sévèrement :

- Ton nom et ton grade, petit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptySam 15 Déc 2012 - 0:31

UNE RENCONTRE QUI COMMENCE MAL


C'était donc un ninja de rang plus élevé que lui, cependant il n'avait pas à en faire tout un plat, d"autant plus qu'il avait un air hautain que le Gekei détestait. Il se prenait pour ce qu'il n'était pas, il n'était pas connut dans le village puisque le zoomorphe ne l'avait toujours pas rencontré dans le passé. Michiki ou bien Yoru pouvait avoir le respect de notre homme, le reste ne méritait pas de se la jouer autant. D'autant plus que le loup ne cédait jamais devant une autorité supérieure, hormis les deux ninjas cités plutôt, c'était à eux qu'il devait beaucoup, d'ailleurs Akishi n'aimait pas vraiment la tête de l'Homme, cependant c'était lui qui avait cherché, c'était lui avait commis l'erreur, même si en soit c'était l'autre qui l'avait percuté. Il avait de la chance que le zoomorphe soit plus faible que lui, car sinon il lui aurait mit une sacré correction, en tant que haut gradé il y avait une attitude à adopter, il devrait le savoir non, lui qu'il se dit "supérieur". Le Gekei ne cessait de se remémorer les paroles de l'homme, qu'il avait prononcé de sa voix dès plus hautaine, avec ce genre qu'il se donnait:
- Sauf quand je suis ton supérieur hiérarchique. Là, La politesse, tu peux te la mettre là ou je pense... Sous les aisselles, ça estompera un peu l’odeur.
Sur le moment le Gekei eut envie de se transformer en loup et de lui arracher la gueule avec ses crocs, telle une crevette. C'était d'ailleurs le physique de l'homme qu'il avait devant lui, loin d'être très épais. Mais une question trottait dans la tête de notre protagoniste, qui cet homme était-il pour se prendre au sérieux de la sorte? Avait-il commis un acte de bravoure dès plus glorieux à Kiri? Etait-il un célèbre ninja connu, ou juste l'un de ses Jonin banals se prenant pour la vedette du village caché de la brume sans pour autant s'être réellement battu pour son village? Qui était-il pour mal parler de la sorte à notre homme, Akishi était en rogne, mais il ne laissait rien paraître,il avait un certain respect, que manquait cruellement son interlocuteur, bien qu'il soit un loup il réussit tout de même à garder son sang froid. Si ce dernier avait écouté son côté animal, il aurait foncé bêtement contre l'homme, sans réellement chercher à comprendre, mais ce n'était pas la meilleure chose à faire, cela serait être stupide, simple d'esprit, le Gekei était bien plus fort que ça. Même si physique il était inférieur à son interlocuteur, il semblait bien que mentalement une question se posait: Qui était le plus fort? C'est alors que l'homme demanda au zoomorphe de se présenter ce qu'il fit sans attendre.
- Supérieur hiérarchique, cela signifie donc que je vous ois respect? Laissez moi rire, je ne dois mon respect qu'à un seul homme, mon senseï, Yoru. Vous devez le connaître vus qu'il s'agit du régent de ce village, de votre supérieur "hiérarchique" comme vous savez si bien dire. Enfin pour finir je me nomme Gekei Akishi, Genin de ce village mon "grand".
C'était ce qu'Akishi appelait renvoyer l'ascenseur, il avait été très clair avec l'homme, en fait il lui faisait comprendre d'une certaine manière qu'il n'était pas l'un de ses genins que l'on traite comme de la merde. Il n'était pas de ceux que l'on pouvait frapper sans représailles, son senseï n'était autre que le régent de village, maltraité son élève pourrait aisément le mettre en rogne. C'était ce qui donnait venait de faire sourire notre protagoniste, qui en cette instant avait une folle envie de rire, mais ce serait manquer de respect à l'homme qui se tenait fièrement de lui, le fameux et vaillant Jonin de Kiri, le légendaire inconnu. Drôle de phrase. C'est alors que le Gekei eut l'idée de calmer le jeu, il ne servait à rien de se prendre la tête en une si belle journée, d'autant plus qu'il n'avait pas vraiment envie de débattre pendant des heures avec cet homme, du moins sur ce sujet là. Il allait alors reprendre la parole, d'un ton plus calme cette fois, plus diplomate:
- Allons allons, ne nous fâchons pas pour si peu, la prochaine fois je ferai attention à qui je bouscule. Mais dîtes moi je ne vous ai jamais vus dans le coin, qui êtes-vous?
Le Gekei n'attendait plus que la réponse de son interlocuteur, en espérant qu'il ait comprit qu'il faudrait calmer le jeu, qu'il ne soit pas trop borné pour continuer dans sa démonstration de force par son haut grade au combien si puissant. Le zoomorphe attendait donc patiemment pendant que la foule grouillait autour d'eux, un combat serait bien trop risqué, espérons que l'homme ait compris le message..



Dernière édition par Gekei Akishi le Lun 17 Déc 2012 - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptySam 15 Déc 2012 - 16:56

Je pense que je lui ai bien fait peur, à ce genin. En même temps, ça lui apprendra a me parler à moi avec ce ton, et cette attitude. Lachant la porte de la boutique, je m'approchais du plébien, manquant de lui décocher une gifle en pleine joue. Mais je n'étais pas ce genre d'homme qui use de ses muscles pour triompher, non. Je l'écraserais mentalement, vulgaire mouche qu'il est. 

Je regardais plus attentivement ses habits, son style. Même le boucher à côté de nous avait plus de classe que lui, m'enfin. Ça doit être un de ces pauvres genins sans le sou et sans avenir, probablement un gars qui allait rester genin alors qu'il avait trente ans. D'habitude, je n'étais pas aussi méchant, mais cette sortie, mon environnement et surtout son attitude me mettaient de mauvaise humeur. 


À peine avais je finis de lui demander son grade que ce dernier s'excecuta. Enfin, il répondit à ma précedente remarque en premier d'une façon qui me fit rire lègerement. Un petit rire froid et moqueur. Son senseï est régent de Kiri ? Franchement, j'en ai rien à foutre. Ou alors, le but est que je dois avoir peur ? Enfin, je n'ai même pas compris où il voulait en venir. Que le dark Kage viendrait le défendre si je lui bottait le cul sûrement. Il finit finalement sa petite parlotte par se presenter comme je lui avais demandé. C'était bien un genin, un Gekei pour être exact. Une sorte de mi-bête mi-homme, ils doivent galerer pour trouver des femmes. Sauf pour le gekei du cheval, lui il doit avoir la côte avec les femme. Qui sait, peut être même qu'il peut user de son organe génital comme épée, ça serait cool ça.

Pour répondre au genin, je détachais simplement ma montre en la lui lançant tout en m'exclamant ironiquement :

- Tiens, tu pourrais demander au régent qu'il me signe un autographe ? Tu as tellement la chance d'être son élève !

J'allais un peu trop loin certes, mais il fallait le calmer. Si le régent n'avait pas été assez perspicace pour dompter l'instinct de l'animal, je m'en acquiterais moi même. Peut être le genin avait-il reçu le message, c'est pourquoi il changea d'attitude carrement. Il demandait en gros de nous calmer, car -et il avait en partie raison- on s'était un peu pris la tête pour rien. De plus, les regards à notre égard s'étaient un peu plus intensifiés, même si l'ensemble de la foule vaquait encore à ses occupations personnelles.

- Soit.

J'avançais d'un pas vers le zoomorphe, tendant ma main. Je faisais rarement ce geste, mais je jugeais que j'avais été un peu trop méchant sur cette intervension. Et puis, ses capacités m'interessaient, celles de zoomorphe. Oh et puis fuck les corvées ! Au pire, j'enverais un coursier, ou alors j'appelerais Inori pour qu'elle commande de la bouffe chez le traiteur, tiens. Soudain, j'eus une idée. Avec son caractère de fauve, nul doute que le Gekei renfermait en lui une partie joueuse. Je fouillais dans la poche de mon jean, sortant une petite bille que je lançais en l'air avant de la rattraper en plein vol. Je n'avais même pas à lui expliquer les régles, je pense qu'il les connait déjà : Dérober la bille à tout prix.

D'un bond vivace, je sautais sur une poubelle, puis vers une muraille. Me ratrapant de mes deux mains, je donnais une impulsion de mes pieds, me retrouvant ainsi sur les toitures de Kiri. Je lançais au gekei :

- Montre moi que tu vaut plus qu'un malhereux genin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptySam 15 Déc 2012 - 17:56

JE VAIS T'AVOIR


L'humour était quelque chose de très complexe en soit à cerner, il fallait en avoir beaucoup dans le village caché de la brume pour ne pas devenir fou et notre protagoniste en avait fait l'amère expérience par le passé. Néanmoins désormais il s'y était habitué, il était lui même devenus plus joueur, il avait ce sourire aux lèvres qu'il avait caché durant toute sa vie, cependant il n'en restait pas moins qu'il avait toujours ce même objectif, devenir une arme pour le village de Kiri. Quoi qu'il arrive, il ferait tout pour le devenir, quitte à devoir tuer sans relâche, d'un côté c'est ce qu'il avait fait durant toute son enfance avec son clan, il en était habitué. Continuant à regarder son interlocuteur, celui-ci semblait s'être calmé et avait un air dès plus décontracté, cela plaisait à notre loup qui était heureux de ne pas finir en brochette, donc l'homme avait un certain sens de l'humour et il le fit très vite comprendre à Akishi par le biais d'une phrase, assez moqueur, mais cela fit rire notre homme.
- Tiens, tu pourrais demander au régent qu'il me signe un autographe ? Tu as tellement la chance d'être son élève !
C'était bien répondu et cela fit rire le Gekei, au moins son interlocuteur avait du répondant, tout comme lui. Après réflexion l'homme en face de lui ne semblait pas méchant, peut-être qu'au final que les deux hommes pourraient s'entendre, surtout que le conflit ne partait de rien à la base, ce qui rassurait notre protagoniste. L'homme eut alors un geste étrange, il sortit une bille, voulait-il faire un concours de bille avec notre héros? Certes Akishi était un genin, mais il était mature tout de même, il avait passer l'âge de jouer au bille. Ah non, le zoomorphe s'était trompé sur toute la ligne, son interlocuteur, dont il ne connaissait toujours pas le nom, avait décidé de jouer à un jeu qui plaisait un peu plus à notre protagoniste. Sautant en l'air il rattrapa la bille de façon agile, puis sauta sur une poubelle, puis grimpa en haut d'une muraille. Agilité remarquable qui ne pouvait ne refléter que du Taïjutsu, fort intéressant. Mais ne savait-il pas que le loup était très rapide, cependant il prit la parole, toujours d'un ton narquois qui fit sourire le Gekei:
- Montre moi que tu vaut plus qu'un malhereux genin !
Il n'aurait pas du dire ça, en quelques secondes, le genin s'était transformé en un loup massif, un grognement se fit entendre, s'en suivit un énorme bond de sa part, il allait passer par le même chemin que son interlocuteur, mais plus rapidement que lui. Sautant sur la poubelle, il l'enfonça légèrement telle sa force était présente dans ses pattes, arrivant à la muraille l'homme était déjà un peu pus loin et avait lui aussi commencé sa course, il était assez rapide, ce qui surprenait le lupus. Mais il ne comptait pas se laissait faire de la sorte, il accéléra la cadence alors, des grognements se faisait entendre, sur les toits, ils étaient en dehors de la foule, loin du monde, loin des obstacles. Sautant de toit en toit, le loup était déterminé à rattraper son opposant dans cette course, cela l'amusait plus que tout, il aimait la tournure des évènements, le zoomorphe n'était plus très loin et le fit comprendre à l'Homme:
- Eh bien tu ralentis? Attention je vais te rattraper !
Sa voix était plus grave que d'habitude, plus bestiale du fait de sa transformation, il n'était plus qu'à quelques mètres de l'homme et espérait bien récupérer la bille coûte que coûte. Cependant il ne connaissait rien de son interlocuteur et donc il ne savait même pas de quoi il était capable ce qui promettait. Akishi se demandait bien ce que ce dernier lui réservait, il ne restait plus qu'à voir...


Dernière édition par Gekei Akishi le Lun 17 Déc 2012 - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyDim 16 Déc 2012 - 12:41

J'admirais la ville de la brume quelques instants depuis la toiture, le temps que le Gekei comprenne ce que je voulais qu'il fasse. Mais le prétendant Chûnin était vivace et semblait maîtriser à perfection sa transformation. En quelques secondes à peine, il s’était transformé en un loup blanc massif, et sauté sur la poubelle que j’avais utilisé auparavant, l’enfonçant. Eh bien, ça promettait. Je l’avais bien motivé apparemment, il ne lui restait plus qu’à me montrer ce qu’il avait dans le ventre ! Par les réflexes les plus aguerris, je me retournais à cent quatre-vingt degrés, puis, d’une impulsion primitive venant de mon pied gauche, je m’élançais à travers ce stadium occasionnel. Je me retournais pour admirer le majestueux blanc qui me courrait à présent derrière. Je ne pouvais m’empêcher de comparer son allure de quidam lorsqu’il était sous forme humaine et sa beauté de fauve. Le contraste en était vraiment flagrant.

Je sautais de toit en toit, et le distançait peu à peu. Mais le genin ne se laissa pas faire et accéléra le rythme et la distance nous séparant diminuait. Des grognements rauques et le bruit de ses pattes se mêlaient à mon souffle silencieux et mes pas de senseur aguerri. C’était une sorte de bête, un fauve, un impulsif, une personne qui faisait beaucoup de bruit lorsqu’il chassait, ou se faisait chasser, le total contraire de l’homme qu’il filait maintenant, moi. Si on devait faire la métaphore, on aurait dit un lion qui chassait une gazelle. Mais la gazelle dépassait bien le lion sur de nombreux critères...

Au lieu d’accélérer la cadence, je pivotais d’un seul coup à droite, me dirigeant vers une nouvelle bâtisse. Mais cette fois, au lieu de continuer mon chemin, je changeais brutalement de direction, encore une fois, et prenant une nouvelle impulsion, je poussais mes pieds sur une cheminée, donnant une deuxième impulsion dés l’impact. Je me propulsais ainsi dans les airs, laissant probablement le Gekei foncer dans un mur ou continuer sa route à travers les toitures. Sortant rapidement un Kunai à corde, je le lançais très loin, sur une maison avec une toiture de bois. La flèche se figea là ou je le voulais exactement. Je donnais alors un coup sec de ma main, me propulsant vers la toiture recourbée à la manière d’un homme araignée. Mes pieds ne pouvant certainement pas supporter l’impact du saut, je me roulais sur le coude, avant de me mettre debout, dépoussiérant mes habits de cet air narcissique que j’adoptais parfois.

Je regardais la toiture qui me faisait face, celle où je me trouvais quelques secondes auparavant. Un fossé de deux mètres à peu près séparait les deux battisses. Puis je cherchais des yeux le Gekei, lui lançant d’un air nargueur :

- Allez allez, si tu arrive à me rejoindre, je te prends comme invocation !

Espérons qu’il ne soit pas trop susceptible à cette remarque, car le genin commençait à me plaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyDim 16 Déc 2012 - 14:49

LE REJOINDRE


La course était dès plus effrénée, cela plaisait à notre lupus. Il donnait tout ce qu'il avait dans cette course et la gazelle qui poursuivait était dès plus agiles et ne comptait pas se laisser faire prendre aussi facilement, le Gekei aurait du s'en douter. Sur les toits on ne pouvait apercevoir que les deux hommes, cependant leur vitesse était telle qu'on ne pouvait les distinguer, on pouvait seulement voir deux formes se mouvoir à une vitesse folle. Les habitants ne faisaient pas vraiment attention aux deux Kirijin, à vrai dire ils étaient bien trop concentrés dans leur emplette, tant mieux comme si il ne verrait pas le lupus manquer sa cible. On pouvait sentir qu'Akishi mettait un point d'honneur à réussir cette course poursuite, il n'aimait pas vraiment les échecs, d'autant plus que l'homme lui avait lancé un défi, si il perdait, son interlocuteur se moquerait forcément de lui. La course était dès plus intense, mais très vite elle allait prendre un autre tournant, qui ne plaisait pas forcément à notre protagoniste.

D'un seul coup l'homme avait viré à gauche, disparaissant totalement de la vision du lupus, il se demandait bien où il avait pus passé, continuant tout droit, telle une bête, il continuait à courir bêtement, regardant à droite et à gauche, sans réellement faire attention. Il était complètement perdus, c'était assez comique à voir, son interlocuteur était donc bien plus malin qu'il ne le laissait paraître. Le loup s'arrêtait alors, il décida de rester tranquille pour se concentrer, pour trouver l'homme. Regardant alors sur sa droite, il put voir son "opposant" sur un autre toit, totalement dans une autre direction, comment avait-il fait ? Le lupus était totalement ébahi et ne savait pas vraiment comment réagir, applaudir, le féliciter, non ce serait se rabaisser, il devait se montrer plus fort que ça. Il ne pouvait pas perdre, l'échec n'était pas permis, après tout un loup n'est pas fait pour la défaite, il est née pour la victoire. C'est alors que l'homme prononça des mots d'un ton moqueur, comme à son habitude, ce qui ne dérangeait plus le Gekei:
- Allez allez, si tu arrive à me rejoindre, je te prends comme invocation !
Très joli jeu de mots pensa le loup, cependant il en fallait beaucoup plus pour le déstabiliser et le mettre en rogne. L'homme était donc là, trônant fièrement sur la toiture opposée, Akishi cherchait un moyen de le rejoindre. Deux mètres séparaient les deux hommes, un saut de deux mètres étaient-ils possibles? Évidemment que oui, néanmoins le Gekei allait devoir tricher, il avait déjà une petite idée derrière la tête. Concentrant son chakra, grâce à ses dons il était arrivé à multiplier sa vitesse par deux, c'était une de ses techniques préférées, faisant demi-tour il lui fallait prendre de l'élan, sourire aux coins des lèvres, le loup avait un air machiavélique. C'était le moment de se lancer, en espérant que l'homme soit surprit, il en fallait plus pour échapper à l'animal. C'était le moment, d'une impulsion remarquable il se lança à toute allure, sa course était folle, c'était le moment de sauter. Un bond magistral, on avait même l'impression qu'il volait, splendide. Le faisant arriver au deuxième toi in extremis, c'était passé à quelques centimètres près:
- On reprend la course ou tu as besoin d'une pause ?
Sa voix était toujours aussi grave, cependant on put entendre un rire moqueur, le Gekei aimait beaucoup ce petit jeu, l'homme en face de lui allait devoir se dépêcher si il voulait semer le lupus, qui ne comptait pas perdre. Regardant son interlocuteur, Akishi commençait à apprécier cette course poursuite, tout comme l'Homme pourquoi pas une nouvelle amitié?


Dernière édition par Gekei Akishi le Lun 17 Déc 2012 - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyDim 16 Déc 2012 - 22:10

D’un geste de la tête, je remettais mes cheveux en ordre, fixant le zoomorphe qui semblait Ebahi. Je réprimais encore un petite rire narquois, me contentant de le fixer avec un sourire en coin, fier de ma prestance. Je me préparais à me lancer vers le dénommé Akishi pour le sauver si jamais il voulait faire quelques folies en tentant ce qu’il ne pourrait certainement pas faire. Impossible de comprendre les expressions de son visage en partant du fait qu’il était transformé en loup et que la distance qui nous séparait était assez conséquente. Néanmoins, je l’imaginais bien sous sa forme originale, les sourcils froncés et le regard déterminé, prêt à franchir le fossé qui me séparait de lui dans un élan de bravoure. Le jeunot m’avait d’ores et déjà qu’il était digne de mériter une promotion, et je comprenais maintenant le choix du régent. Je lui octroierais mes sincères félicitations à la fin de cet entraînement, car il le méritait. Enfin, il méritait une bonne douche aussi, mais ça c’est une autre pair de manche.

Mais, je voulais encore le tester, voir à quel point il voulait se dépasser. Je ne m’étais pas donné à fond, mais le bougre n’avait pas démérité. J’ai eu chaud à plusieurs reprises, et je pense que ce n’était pas fini. Le loup n’allait pas abandonner de ci-tôt, à mon avis. Espérons juste qu’il ne soit pas Kamikaze sur les bords. Ah, si en fait. Manquant d’afficher la fameuse posture du facepalm, je me tenais prêt à intervenir si jamais le genin ratait son saut, mais... Il était plutôt bien parti. Il avait même foncé encore plus rapidement qu’il ne l’avait ait pour me courir après. Une technique de célérité liée au Gekei, ou simplement sa volonté de réussir ? Dans les deux cas, le loup des neiges avait relevé le défi, et le voilà qu’il mettait pied, ou plutôt patte sur la toiture.

Légèrement ébahi à mon tour, j’entendais le disciple du régent me narguer tout comme je l’avait fait. Dans ce combat à distance, chacun désarçonnait l’autre, et fixait de nouvelles limites qu’il fallait franchir. Mais bon, cette course poursuite, même si elle était excitante, commencer à me gaver. Du moins, de la façon dont on la jouait. Quelques mètres nous séparaient alors, je levais les bras, comme le ferait un indigné, pour finalement les laisser retomber. Le zoomorphe croyait certainement avoir gagné mais ce n’était pas le cas, malgrès ce que je sous entendais :

- Il semblerait que tu m’ait attrapé..

Un sourire fugace se dessina sur mes lèvres, tandis que je lançais la bille de toutes mes forces :

- Moi, mais pas la bille...

Car le but n’était pas de m’attraper moi, mais bien de prendre possession de la petite balle, voilà un détail que Akishi avait négligé, et que j’avais utilisé à mon avantage. Désormais, nous n’étions plus le chasseur le chassé, nous devions à présent chasser la même proie, car la gazelle avait mué en panthère, et c’était élancée travers les toitures tandis que la balle elle se faufilait jusqu’au tréfonds des rues de Kiri.

Prenant une impulsion soudaine, je m’élançais à travers les toits, puis, me laissant littéralement tomber en chute libre de trois mètres, je concentrais mon chakra dans mes pieds afin d’amortir le choc. Je me retrouvais sur un balcon d’un des immeubles de Kiri. Passant sur la tuilière, j’empruntais les escaliers pour déboucher sur la rue où la bille devait avoir atterrie, théoriquement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyLun 17 Déc 2012 - 14:55

LA DÉFAITE


La course touchait à son fin, nous n'étions plus très loin du dénouement, cependant le Jonin en avait décidé autrement. D'un air toujours aussi vicieux, qui faisait rire le Gekei, il lança la bille, sous prétexte que c'était celle-ci qu'il fallait attraper et non lui. Bien joué,, mais ne serait-il pas un mauvais joueur, car après tout si c'est lui qui portait la bille, venir à l'attraper revenait donc à attraper la bille non? Malin, il était fourbe sur les bords, mais le Gekei ne comptait pas se laisser faire pour autant. D'autant plus qu'il s'était juré d'y arriver, l'échec n'était pas envisageable. Outre cela il perdait cependant des forces à son pus grand regret, le fait de doubler sa vitesse l'avait vraiment affaibli d'autant plus que la course n'était pas dès plus courte, il avait du redoubler d'efforts pendant celle-ci, en fait il ne lui restait plus beaucoup de chakra. L'homme s'élança alors tout en jetant la bille dans les airs à une vitesse folle, le zoomorphe se demandait à bien il pouvait jouer encore celui-là, cette fois-ci c'était beaucoup plus complexe. Le Jonin sauta d'un seul coup de la toiture, tel un félin, retombant au sol avec classe et sans aucunes blessures, il était fort. Néanmoins le lupus possédait un atout bien supérieur à une simple agilité, son ouïe très fine. La bille produisait un bruit aigüe et donc facilement repérable par le loup. Se concentrant, il ne se jetait pas tout de suite sur le sol, il attendait, cherchant le meilleur raccourci pour dépasser son adversaire, mais les minutes qu'il perdait allait avoir un sérieux impact sur le résultat de cette course. C'était au loup désormais de s'élancer, d'un saut dès plus majestueux il se retrouva au sol, grognant lors de la réception, à peine avait-il touché e sol qu'on put le voir prendre à droite. Il savait exactement où se rendre, cependant il se pourrait bien que l'Homme ait lui aussi repérer a bille, il allait devoir faire vite. Une autre course folle démarre alors, gauche, droite, tout droit, sa vitesse était incroyable, mais son interlocuteur avait aussi des ressources, on sentait l'expérience de l'homme. Le Gekei n'était plus qu'à quelques mètres de la bille, il n'entendait plus la bille, cependant il avait mémorisé sa position, il ne lui restait plus qu'une rue à tourner.

Rater, oui c'était le cas de le dire, le Jonin était déjà sur les lieux, la bille à la main, le sourire aux coins des lèvres, sur ce coup il avait été meilleur qu'Akishi. Ce dernier ne comprenait même pas comment cela était possible, pourtant il avait des dons lui permettant d'y arriver, c'était une défaite. Chose qu'il n'avait jamais connus, même si extérieurement il affichait un sourire, la déception le rongeait de l'intérieur, oui le zoomorphe s'était toujours jurer d'aller jusqu'au bout quoi qu'il arrive, de toujours réussir ce qu'il entreprenait. Il ne comprenait vraiment pas comment cela était possible. Regardant l'homme, il en jugeait que grâce à son expérience il avait gagné cette course, le Genin se rassurait tout de même en se disant qu'il avait tout de même mis en difficulté le Jonin lors de sa course, notamment par les nombreux rebondissements. Il était donc temps maintenant de se reposer un peu, de profiter des plaisirs de la vie, surtout de la cigarette qu'il venait de sortir, cela le calmerait sans doute de sa défaite, de cet échec qui allait le suivre. En espérant que le ninja expérimenté ne se moque pas trop de lui, ce qui mettrait mal à l'aise le lupus, puis ce dernier prit la parole il avait une idée:
- J'ai perdus, je te paye donc le restaurant, suis moi, tout comme moi tu dois avoir faim, après tout cette course m'a bien ouvert l'appétit !
En fait il s'agissait surtout d'un moyen pour le jeune homme d'en apprendre plus sur le Jonin, en commençant par son prénom qu'il ne connaissait toujours pas. Les deux Hommes se dirigeaient vers le restaurant préféré du zoomorphe. Celui-ci reprenait donc sa forme humaine, à la plus grande stupeur des passants qui avaient toujours autant de mal à se faire aux capacités des Gekei, ce qui faisait sourire notre protagoniste. Le Genin était donc en train de marcher à côté du Jonin, réfléchissant il se demandait bien de quel clan celui-ci faisait partout, très difficile à le remarquer au physique, surtout que ce dernier n'avait pas une carrure particulière, il était assez banale. Ainsi le kirijin n'avait aucune idée de qui pouvait être l'homme, d'autant plus que celui-ci n'avait pas utilisé ses capacités, peut-être qu'il n'en n'avait pas, après tout tout est possible à Kiri. Oh oui Akishi en avait vus des phénomènes, Jisetsu, Nécromancien, Sabreur, il commençait à connaître de nombreuses personnes dans le village et son implication se faisait de plus en plus ressentir, à son plus grand bonheur. Devenir une arme pour ce village n'était plus un objectif dès plus lointain.

Dehors le soleil était toujours aussi et brillait de milles feux, la chaleur était d'ailleurs au rendez-vous bien que le Gekei avait cessé de suer, surement dû à ses transformations qui changeait totalement son métabolisme. Quant au Jonin il avait l'air toujours aussi calme, cependant sur son visage on pouvait sentir ce petit air malicieux, celui-ci devait être un stratège redoutable en combat, bien que le Genin aurait voulut s'exercer contre lui. Néanmoins il allait attendre un peu, en effet Akishi n'était pas encore de poids face à un tel adversaire, il allait devoir s'entraîner encore et encore pour arriver à son niveau, la soif de puissance comme Yoru dirait. Pénétrant alors dans le restaurant le zoomorphe demanda une table pour deux, il s'agissait d'un petit restaurateur, cependant ses ramens étaient dès plus succulents et son sake était agréable. C'est d'ailleurs ce qu'il commanda en premier, une bonne bouteille d'alcool, rien de mieux pour dénouer les langues, ce qui d'ailleurs fit sourire le Gekei en pensant à cela. Nombre fois il avait bu, notamment avec cette femme Kairi Kaguya, soirée dont il n'avait plus beaucoup de souvenirs. Prenant la parole, il était temps de se présenter un peu:
- Au fait dis moi, je ne connais toujours pas ton prénom ? Et je n'ai pas vraiment su remarquer de quel clan faisait-tu partis, allez je parie un verre sur Samui, au hasard ! Si je perds, je bois !
Jeu d'alcool, cela pourrait aller très loin, en espérant que son interlocuteur soit bavard et qu'il aime boire, car le Gekei ne lui avait même pas demander si il aimait les boissons alcoolisées, tant pis, au pire il prendrait son baptême avec le loup, un peu d'alcool et de folie n'a jamais fait de mal à personne, sauf à Yoru...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyMar 18 Déc 2012 - 12:57

Tous mes dons de senseurs activés à la fois, mes sens en éveil, je cherchais la bille au milieu de ce capharnaüm qu’était le centre ville de Kiri. Pourquoi était-on redescendu des toitures déjà ? Marmonnant quelques jurons que quelques plébéiens qui passaient près de moi avaient entendus, je continuait mes recherches malgré la sensation désagréable que mes tympans allaient céder sous les voix agressives des marchands qui jonchaient la rue. J’aperçus finalement la bille sous une étale de légumes. Priant dieu, et me tenant le nez, je me courbait sous l’étale à la grande surprise du marchand qui avait une tête à s’appeler Mounir.


C’est alors que je remarquais la signature de chakra du genin, qui venait tout juste d’arriver sur les lieux. Un sourire plein de malice se dessina sur mes lèvres, il n’avait pas perdu de beaucoup. C’était un genin qui allait sûrement faire de grandes prouesses. Le régent de Kiri ne s’était pas trompé en le prenant sous son aile. Bien sûr, il avait dupe de pouvoir croire qu’il pourrait battre un Junin, et surtout un Junin de mon calibre, mais il s’était tout de même vaillamment battu. Il méritait maintenant mon respect, chose que j’accordais à peu de personnes. Reprenant sa forme humaine, le zoomorphe alluma une cigarette, signe qu’il se voulait un peu d’avoir perdu. Son instinct d’animal n’était pas totalement satisfait. Alors que je m’apprêtais à le féliciter, le loup-garou me proposa de « payer » le restaurant, car, il avait maintenant faim. Je n’étais pas vraiment entrain de crever la dalle, mais pourquoi pas, ce serait une occasion de jauger encore plus ce petit.

Le petit loup n’avait pas l’air d’être plus grand que moi, peut être même était-il plus jeune que moi. Dans ce cas, il avait encore tout l’avenir devant lui, et pouvait encore aisément évoluer. Mais, il fallait qu’il se démontre du lot, si son but était de devenir un jonin de qualité, et ce n’était pas facile au beau milieu de la brume sanglante qui regorgeait de combattants hors-pair. Je n’avais jamais essayé de faire partir de cette élite, pas que je ne voulais pas, j’étais un shinobi de talent, bon nombre de personne le reconnaissaient, non, c’était plutôt que je ne voulais pas. C’était le cadet de mes soucis, franchement. A défaut de vouloir acquérir la puissance, c’est la soif de savoir qui me consumait.

Poussant un ouf de soulagement pour avoir traversé le centre-ville sans grande encombre, j’entrais dans le restaurant en même temps que le gekei, me contentant de m’asseoir à la place que le serveur nous avait assigné ; Ce n’était pas un grand restaurant, plutôt une petite échoppe, mais je n’allais pas être exigeant avec Akishi, surtout quand on sait que la bourse des genin n’est pas vraiment des plus... Remplies, généralement. Le garçon aux cheveux grisâtres commanda du saké... Si il voulait, mais je n’étais pas du genre buveur. Trois verres lors d’une soirée avec cet homme encapuchonné de Tetsu avait été mon maximum. J’étais quelqu’un qui voulait rester sobre, un buveur occasionnel. Le loup me proposa une sorte de jeu, essayant de deviner mon prénom. Haha, j’allais le faire marcher un peu avant de cracher le morceau. Levant le demi-verre de saké que je venais de prendre à mes lèvres, je lui répondis :

- Non, je ne suis pas un Samui. Et, qui te dit que je viens d’un clan ? Tu sais, il y’a beaucoup de personnes à Kiri qui ne font partie d’aucun clan. L’actuel régent n’en fait pas partie, mais ça tu doit le savoir...

Petite référence à sa réplique du début, je m’enfilais le premier « demi-verre » avant de reprendre :

- En même temps, l’hypothèse du clan n’est pas à exclure.

De nouveau, ce petit sourire de malice apparut sur ma bouche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyMer 19 Déc 2012 - 0:19

INCONNU ET MALICE



L'identité, attribut propre à chacun de nous, que serions-nous sans notre propre identité? Des êtres dénoués de différence, ce regardant éperdument, en recherche perpétuelle d'un nom ? Triste possibilité, c'était pour ça qu'il était important à chacun de nous de savoir qui nous étions vraiment. Le Gekei quant à lui ne le savait toujours pas vraiment, perdus entre ses vrais origines et les rapports père/fils qu'il avait entretenu avec son senseï. Oui Akishi était un être souvent perdus dans ses songes, un peu trop d'ailleurs, si bien qu'il en avait oublié tout le décor qui l'entourait. Tout le restaurant, l'animation qui se faisait pourtant difficilement discrète. Le zoomorphe en avait même oublié l'homme qui s''était assit devant lui, son invité était peu bavard et ça le loup l'avait remarqué, mais ce n'était pas bien grave. Il était bien trop dissipé, en fait cette chasse à l'homme ou plutôt à a bille, lui avait rappelé ses entraînements avec son ancien mentor, ces moments si précieux qu'ils restent gravés dans votre mémoire. De tels instants manquaient à notre protagoniste, qui depuis son arrivée à Kiri n'avait encore totalement retrouvé cette complicité, bien qu'il s'entende à merveille avec le régent du village caché de la brume. Son actuel senseï n'était autre que le ninja le plus puissant du village et ce n'était pas pour rien qu'il avait choisi le lupus, cependant l'homme au don de métamorphe n'avait toujours créer ce lien d'amitié si fort avec son senseï qu'il avait avec son ancien maître. Néanmoins une relation de confiance était crée et bien présente entre le dirigeant et son élève c'était surement le plus important et surement pour ça qui lui avait apprit déjà de nombreuses techniques. D'autant plus que le Gekei avait une coéquipière qu'il appréciait énormément pour ses qualités au combat, il savait très bien que celui-ci pouvait compter sur elle en cas de difficultés, c'était une sorte d'appuis. Si elle tombait, il la relèverait et inversement, cela paraît futile et pourtant en champ de batailles c'est une vie de sauvée.

Se concentrant alors sur son interlocuteur, Akishi était totalement absent et le fait de revenir d'un seul coup sur l'homme l'avait complètement chamboulé et cela se voyait sur son visage, comme lorsque vous rêviez et que quelqu'un venait claquer des doigts pour vous sortir de votre état léthargique. C'était exactement la scène, sauf que là le Gekei s'était de sortit de cet état tout seul, il n'en restait pas moins qu'il était totalement perdus. Cependant le Jonin prit la parole, précisant qu'il n'était pas du clan Samui. C'était donc le moment pour notre protagoniste de boire, un sourire aux lèvres, il avala le liquide contenu dans son verre qui lui brûla la gorge mais eut le don d'une certaine manière de le sortir encore plus de son état rêveur, il se sentait vivre. En fait cette simple gorgée, assez conséquente tout de même lui avait fait beaucoup de bien. Il n'était donc pas du clan Samui, très bien, puis il rajouta que si ça se trouve celui-ci n'appartenait à aucun clans, ce qui était fort probable d'autant plus que certains ninjas comme le Kage n'avait pas de clan. Ce qu'il souligna avec un sourire faisant comprendre au zoomorphe qu'il avait très bien retenu le fait qu'il soit élève du régent.

Très bien, se demandant toujours quel pouvoir l'homme pouvait donc avoir, celui-ci reprit précisant que l'hypothèse du clan était tout de même envisageable. Il aimait donc jouer aux questions réponses, toujours avec ce sourire vicieux, sauf que cette fois-ci il y apporta même son verre à ses lèvres. Intéressant, il buvait donc, ce qui fit sourire une fois de plus le Genin. De ce fait il fallait donc trouver son appartenance à son clan et le zoomorphe avait peut-être une idée là dessus. L'homme n'était pas assez pâle pour faire partit des Kaguya et n'en n'avait pas la musculature, il n'était pas un membre du clan Gekei, sinon le loup lui même l'aurait sut. Il n'était pas non plus un Samui, il l'avait renié. Il restait les sabreurs, cependant le zoomorphe ne l'avait pas vus poser une arme sur la table, car si il possédait celle-ci l'aurait gêné qu'elle soit dans son dos ou sur son flanc, il n'aurait pas pus s’asseoir. Ainsi c'était un Jisetsu et il s'agissait du seul clan restant, très bien. Akishi ne fit aucun réaction visuelle, ce qui signifie qu'il ne laissa rien paraître, il voulait garder le doute, faire croire à son interlocuteur qu'il n'avait pas trouvé. Une pensée pour Inori lui prit alors, cette jeune femme pleine de rêves, de fougues et de déterminations. Le Gekei prit alors la parole d'un ton moquer:
- Je sais qui tu es, du moins je ne connais ton prénom, mais on va faire un jeu très simple. Dis moi ton prénom, je te dirai ton nom, si je gagne tu vas voir les deux hommes au comptoir et tu les provoques en duel. Si je perds, tiens choisis la sanction,, ce sera plus drôle !
Un énorme sourire était présent sur le visage du Gekei, il savait très bien qu'il avait piégé son interlocuteur, le Jisetsu allait forcément devoir décliner son identité, il restait désormais à avoir si il allait avoir le courage d'affronter les deux hommes, ce qui paraissait plus difficile vus son gabarit. Néanmoins le zoomorphe ne connaissait en aucun cas les pouvoirs de son interlocuteur et donc ne pouvait se permettre de le sous-estimer, d'autant plus qu'il était Jonin et qu'il avait dû le mériter. Se resservant un verre c'est à ce moment que le serveur vint apporter les bols de ramen, le loup se jeta sur celui-ci, sa faim était grande et la nourriture était à la hauteur de ses attentes, un délice, il était en plein bonheur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Aéra
Informations
Messages : 678
Rang : A+

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptyVen 21 Déc 2012 - 22:51

Le gekei semblait plongé dans ses pensées, comme submergé par quelque chose qui venait de l'affecter. Totalement coupé du monde, je sentais que le dénommé Akishi était dans une reflexion interne intense. Que pouvait-il bien penser ? Roh, je m'en fichais pas mal en fait. Je n'étais pas du genre bavard alors ça ne me dérangeait pas plus que ça de trinquer avec un comparse dans le mutisme. M'enfin, il fallait avouer que ce qui lui trottait dans la tête m'intriguait vraiment. Tout ça était-il dû à sa défaite ? Après tout, pourquoi pas. Qui sait, l'instinct bestial est surement très dévloppé chez ces zoomorphe, le désir de gagner encore plus je pense. Portant un nouveau demi-verre de saké à mes lèvres, j'attendais patiemment qu'Akishi sorte de sa léthargie pour entammer à nouveau la discution. Après tout, c'était lui qui avait voulu jouer à ce jeu débile, à lui de continuer. En tout cas, pour le moment il savait que je n'étais pas un manieur de glace.


Comme convenu, le pseudo-loup porta le breuvage à ses lèvres, s'enfilant tout un verre, sortant ainsi soudainement de son état passif. Eh bien, quel étrange personnage. Il était presque aussi instable que moi. Bon, parcontre j'allais me calmer un peu sur le saké, je n'ai pas vraiment envie de voir l'alcool me monter à la tête, car je deviens assez… Imprevisible en étant saoul. Je préferaos ainsi laisser le role du saoulard au zoomorphe, ça lui conviendra bien mieux à lui qu'a moi. Après un petit moment de silence que le susnommé Akishi rompa, ce après un petit moment de reflexion qu'il s'était octroyé pour proposer un nouveau nom, vu que le clan Samui n'était pas celui adéquat. En même temps, je pense que le genin n'avait pas compris que j'insinuais qu'il se pourrait que je n'appartienne pas à un clan, ce qui est tout à fait logique. Les ninjas claniques ne representent pas la totalité des Kirijins, loin de là. Mais soit, le hasard avait fait les choses pour lui. 

Celui-ci m'affirma donc qu'il connaissait mon nom, et qu'il ne lui manquait plus que le prénom pour compléter le portrait. Il me proposa aussi un dilemme. Donc, si il s'avaverait que mon nom était celui recherché, il fallait que j'aille frapper deux gorilles qui se trouvaient au restaurant. Oh, mais c'est qu'il me donne des ordres indirectement le louveteau. Et ça j'aime pas. Mais pas du tout. Alors, je vais bien le faire tourner en bourrique, ça lui apprendra tiens.

- Kaito.

Un faux nom, quoi de mieux pour le dérouter, surtout si ses paroles s'averaient vraies, et qu'il avait réussi à connaitre mon identité par un subterfuge que je ne connaissais pas. Mais soit, il voulait un échantillon de ma force ? Il allait être servi. Prenant le vase massif qui tronait entre nous au millieu de la table, je le serrais d'un coup sec, d'une vraie poigne de fer, digne d'un titan. Le vase vola en millier de morceaux, se cassa literalement sous l'impulsion violente, tandis que mon visage restait dans la parfaite neutralité. Une aura bleuâtre émana quasi simultanement de ma main pour auto guerir ma blessure. Ça devait lui en boucher un coin…

- Ecoute Akishi, la force brut et les apparences ne sont rien dans notre monde. Un ninja experimenté, même sous son apprence maigrichonne vaincra une brute massive. Ce n'est pas une question de force, c'est une question de technique, de doigté. Il faut que tu comprenne ça si tu veux gravir des échelons.

Les plats arriverent alors. Le gekei se jeta sur ses ramens les mangeant avec appetit. Lègerement étonné, voir même quelque peu dégouté de la réaction de mon comparse, je confirmais au proprio que j'allais payer les dêgats avant de commencer à manger. Puis, une fois que nous finimes nos plats, je lui rêvelais :

- Je m'appelle Xaldin en vérité. Comprends que déclencher une beuverie n'est pas digne de mon rang de jônin. Les kirijins sont réputés pour être soudés, et moi pour être réfléchi, donc n'espere pas un manque de maturité aussi flagrant de ma part. Désolé de parraitre si mauvais joueur, mais je pense que ma demonstration aura suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] EmptySam 22 Déc 2012 - 16:39

FOURBERIES



Le Gekei observait toujours attentivement son interlocuteur qui ne mit que quelques secondes à répondre aux question du jeune loup. Cependant il lui avait fallut quand même du temps avant de se présenter, c'est alors qu'il prononça son nom. Kaito. Hmm étrangement il y avait une part de mensonges dans sa voix, mais le loup ne releva pas, surement l'alcool qui l'abrutissait et lui interdisait de réfléchir. Néanmoins il y avait quelque chose qui clochait, l'homme saisit le vase au milieu de la table qui séparait les deux protagonistes et vint à le briser en deux, c'était incroyable. Les yeux du zoomorphe étaient devenus tout ronds et on pouvait lire la stupéfaction sur son visage, mais ce n'était pas tout, il vint alors à se soigner à l'aide d'une aura bleuâtre. S'agissait-il donc d'une Eisenin? C'était incroyable le loup était tellement qui l'en vint même à applaudir tout en riant, en vérité il n'était pas réellement impressionné. Il avait vus bien plus intéressant dans le monde des ninjas, bien plus spectaculaire, comme Michiki et ses cadavres, en fait l'Homme en soit était intéressant, mais la démonstration qu'il venait de faire n'était pas dès plus exceptionnelle. Toutefois le loup ne voulait décevoir le Jonin en lui disant que son exploit n'en était pas vraiment un, du coup il joua le jeu, après tout Akishi n'était pas un rabat-joie. C'est alors que l'homme reprit la parole, cette fois-ci ses paroles eurent une certaine morale en elles, ce qui fit sourire notre protagoniste, un tel discours n'était pas nouveau pour notre héros, toujours les mêmes paroles. Un ninja faible physiquement pourrait battre un grand gaillard, oh ça notre petit loup le savait, mainte fois il en avait même fait l'expérience, ce n'était pas nouveau pour lui. Il avait même vus Jaden, la femme à l'épée plus grosse qu'elle, terrasser des brigands alors que le lupus lui même n'avait pas réussit. C'est ainsi que le Jonin voyait les choses et bien que ce discours ne soit pas inconnu pour le Gekei et il était tout de même ravi que son interlocuteur ait de telles valeurs et une telle maturité. Puis il vint à faire une confidence à notre protagoniste qui finissait son repas tout en écoutant attentivement le haut gradé du village caché de la brume.

Bien, l'homme avoua avoir menti et donna son vrai prénom, Xaldin. Jisetsu Xaldin, vus qu'Akishi avait vite deviné l’appartenance à son clan. C'est alors qu'il vient totalement casser le délire que c'était fait le jeune Genin, il ne voulait pas aller se battre contre les deux hommes du bar, faiblard. Sous prétexte qu'il était un être réfléchi et que son grade ne lui permettait pas un tel manque de maturité, c'était n'importe quoi. Mais le loup avait bien plus d'un tour dans son sac et comptait bien déclencher une joute dans le restaurant, que le Jonin en ait envie ou non. C'est alors en regardant l'homme et en ayant fini son repas que le Gekei se permit d'allumer sa cigarette, en effet dans ce lieu il était tout de même autoriser de fumer. Apportant son verre de sake à ses lèvres il en but quelques gorgées, mélangé au tabac si fort cela donnait un sacré mélange que notre protagoniste appréciait, il n'était plus le gamin qu'il était par le passé. Observant son interlocuteur, il se demandait de quoi celui-ci était capable en terme de combat, était-il un de ses ninjas discrets et extrêmement fort? Tout restait à savoir et la patience n'était pas une vertu de notre jeune loup.

Très vite le loup se leva, déposant l'argent sur la table pendant que l'Homme était encore assit, il était temps pour le loup de partir, bien que cette rencontre fut forte intéressante, le zoomorphe avait autre chose de prévu. Ainsi tout en déposant une liasse sur la table et en écrasant sa cigarette. Le Gekei se rendit alors au bar avec le sourire aux lèvres, il s’apprêtait à faire un coup dès plus majestueux, cela allait être dès plus drôle. Accostant les deux hommes en plaçant sa tête entre les deux soul, ils étaient complètement bourrés, il prononça quelques mots. En fait il leur fit croire que l'homme là bas, alias Xaldin les avait insulté, mais avait trop peur d'eux pour leur dire en face, c'était un stratagème parfait pour les forcer à se battre. Oui sur ce coup là, le loup s'était trouvé aussi fourbe qu'un renard, mais ce n'était pas tout, avant de quitter les lieux, il prit soin de donner quelques conseils à son supérieur tout en prenant soin de lui glisser quelques vérités:
- Je te laisse ces hommes Xaldin, ils sont en rognes contre toi, vas-tu fuir, Ô toi Jonin de ce village et d'une maturité débordante. Sur ce nous nous verrons plus tard, Jisetsu.
D'un clin d’œil Akishi quitta les lieux, un sourire aux lèvres, il était fier de ce qu'il venait de faire et la joute n'allait pas tarder à exploser, il valait mieux ne pas rester là. Se transformant alors en loup, il se mit à courir à travers les ruelles, il était temps pour notre protagoniste de rentrer se détendre chez lui, la journée avait été éprouvante et son lit allait être son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le jour du marché [PV Xaldin] Empty
Message(#) Sujet: Re: Le jour du marché [PV Xaldin] Le jour du marché [PV Xaldin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jour du marché [PV Xaldin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-