N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Look at the stars ! [Gekei Akishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 9 Déc 2012 - 4:14


Une belle nuit se profilait, on pouvait encore voir toutes les étoiles qui s'illuminaient de leurs plus bel éclat. La chaleur n'était point étouffante, loin de là figurez-vous.. Je dirais plus que l'air était bon avec quelques brises légères donnant un petit coup de frais à tout Kiri qui sommeillait sûrement depuis longtemps dans les bras de Morphée. Pourtant moi qui ne trouve pas les fameuses portes du rêve éternel je me retrouve en ville errant sans aucun but concret.. Une nouvelle rencontre ? De nouvelles découvertes ? Je ne sais pas vraiment moi-même ce que je fais à cette heure-ci.. Surtout que plus la nuit avance et plus l'obscurité dévore chaque bouts de rue. Moi peur du noir ? Je ne dirai pas vraiment cela.. J'ai juste une certaine difficulté à être à l'aise dans un endroit sombre, voilà toute la nuance dirais-je..

Marchant tout droit je tourne la tête à droite puis à gauche, recherchant quelque chose, quoi ? Je l'ai déjà, je ne sais pas vraiment.. Je passe rapidement dans le supermarché-ninja, entrée la caissière me regarde d'un air « J'allais fermer ne me dérange pas ».. Je fais vite, traversant les rayons telle une Inori en recherche de nourriture dans la savane dure et cruelle.. Je trouve des cookies, hum, j'hésite entre deux boîtes, d'un côté des cookies tout chocolats et de l'autre des cookies simples.. Le choix est dur et je ne peux résister à l'envie. Mon cœur bat fort devant se cruel dilemme.. Je ne sais pas si je pourrai résister plus longtemps, vais-je rendre le village fier ? Arriverai-je à surmonter toutes ces épreuves ? Toutes ces questions qui me viennent à l'esprit.. Et si personne ne m'acceptait à cause de cela ? Au final je décide de prendre les deux boîtes car j'ai trop faim et je prends aussi une boîte de deux petites briques de jus d'orange parce que manger du chocolat, ça donne soif !

Je ressors après avoir fait un grand sourire à la caissière exprès pour l'énerver, j'espère que cela a marché. Le problème étant, où vais-je bien pouvoir manger tout cela ? Je vais avoir l'air d'une grosse avec toute cette nourriture, j'espère que personne ne me verra.. Enfin bon, je marche encore et encore, j'essaie d'aller dans le parc à côté de la fontaine, les bancs sont tous prit par des couples, est-ce que Xaldin voudrait faire une balade de telle genre ? Je lui poserai la question tien. Sinon j'essaie plusieurs d'endroits, la forêt, les petites rues, tout était prit.. Je n'avais donc aucun endroit pour me délecter de ma nourriture ? Un endroit forcément vide le soir.. Où puis-je trouver cela ? Je ne peux rentrer à la maison pour faire cela, Xaldin doit déjà dormir et je ne vais le rejoindre pour le déranger.. Ah, je sais, c'est assez étrange mais pourquoi pas ne pas aller là-bas ?

Courant à tout allure car j'ai faim je me dirige vers un endroit que j'avais habitude de fréquenter quand j'étais petite, ah tellement de souvenirs me reviennent en revoyant le petit portail avec la pancarte écrite « Air de jeu pour enfant ». J'ouvre et me dirige là où il me semble le meilleur endroit pour pouvoir manger tranquillement, les balançoires. Néanmoins arrivée sur place une personne était déjà installé sur un des deux sièges, il ne s'amusait pas, on dirait plus qu'il songeait à quelque chose.. Bon, j'ai quand même faim alors je vais m'asseoir là-bas et pourquoi pas faire sa connaissance, je ne l'ai jamais vu auparavant. Assise sur mon siège je pose mon matériel de dégustation par terre à côté de moi. Je me balance légèrement puis comment à entamer la discussion.

« Les étoiles sont magnifiques ce soir, non ? Au fait, je m'appelle Jisetsu Inori ! Excuse-moi de t'agresser comme cela en pleine nuit... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 9 Déc 2012 - 12:26

SOUVENIRS ET INSOMNIE


La nuit avait déjà son emprise sur le village caché de la brume, son voile obscure recouvrait le village depuis plusieurs heures déjà. Les habitants pour la plupart dormaient paisiblement, mais le Gekei n'arrivait pas à trouver le sommeil. Allongé dans son lit, sur le dos, il regardait le plafond, non pas par pur plaisir, mais en repensant à tout ses souvenirs. Son senseï, tout les actes qu'il avait effectué pour son clan, les espoirs qu'il avait eut par le passé, les rencontres qu'il avait faite au village de Kiri. Oui, elles étaient nombreuses, Yuka, Michiki, Jaden, Yoru, Shinichi, Asagoro, Natsu, des personnes importantes pour notre héros. Chacune d'entre elles ayant apportées son petit lot d'expérience au jeune loup, chacune d'entre elles ayant des vies différentes, des avis divergents, mais un point commun, l'amour de ce village. Il n'avait aucune préférence dans toutes les nouvelles rencontre qu'il avait faite, bien qu'il soit plus souvent avec Jaden vus qu'elle était sa coéquipière. Cependant une chose était certaine, ils lui avaient apporté beaucoup, chacun d'entre eux, sans exception. C'est ainsi qu'il était là, pensif, regardant le plafond sans trop savoir quoi faire. Ce n'était pas réellement une bonne nuit pour notre protagoniste qui ne trouvait pas le sommeil, sortir serait peut-être une bonne solution.

Envoyant valser les couvertures, il s'était décider à aller prendre l'air, c'était pour lui un moyen de se délivrer, de se changer les idées, les souvenirs le rongeaient bien trop ce soir. Il fallait marquer une pause, se confronter à la fraîcheur de la nuit, il fallait se laisser envouter par l'obscurité et la noirceur de la soirée. Sortant, il put constater que l'air était plutôt frais, il n'avait pas vraiment envie de se transformer, à vrai dire il commençait à s'habituer de plus en plus à sa forme humaine, préférant que les personnes le vois sous son vrai visage, néanmoins il n'oubliait pas pour autant le loup qui somnolait à l'intérieur de son être, prêt à sortir à tout moment, montrer les crocs, sortir les griffes. En une fraction de seconde la bête pouvait prendre le contrôle sur l'Homme, c'était tout ça la complexité du zoomorphe, il ne fallait jamais le pousser à bout, du moins si on tenait à la vie, d'autant plus qu'il n'était pas du genre à se contrôle. Même si en soit cela faisait un moment qu'il essayait d'apprendre à le faire, mais ce n'était pas une chose facile, loin de là. Akishi se dirigea vers un parc, il ne savait même pas de quoi il s'agissait, mais personne n'était là et ce serait un bon endroit pour essayer de chasser tout les démons qui le rongeaient en cette nuit. Très vite il remarqua qu'il s'agissait d'un parc pour enfant, même en pleine nuit on pouvait entendre les cris des enfants y jouant la journée, pour cela il fallait fermer les yeux et entendre, non pas avec ses tympans, mais avec son cœur.

S'asseyant sur une balançoire non loin de là, il se balançait vaguement, à vrai dire il n'en n'avait pas tellement envie, c'était comme si toute motivation de jouer l'avait quitté, mais la question était plus complexe, avait-il déjà joué dans sa vie? Avait-il déjà ressenti ce plaisir de ne plus se sentir enchaîné, s'évader l'espace de quelques secondes, c'était ça ce sentir libre. Pour l'instant il n'avait plus le goût à toutes ces choses, pour être honnête il se demandait si il allait l'avoir un jour. Commençant à regarder autour de lui, il vit une femme qui arriva avec beaucoup de courses, surtout des sucreries, Akishi se demandait bien ce qu'elle foutait là, surtout à une heure pareille. Peut-être une crise de boulimie, qui sait? La regardant vaguement, il ne prêtait pas vraiment attention à cette dernière, pour être franc il s'en foutait, il était bien trop perdu dans ses pensées, le regard vide, le sourire absent sur son visage, comme un petit garçon ayant perdus ses parents, oui on connait tous cette forme de tristesse, cette expression. Et pourtant, celle-ci réussit quant même à le tirer de ses songes, elle venait de lui parler, comme ça, sans raison et à vrai sans réel fond, mais cela ne dérangeait pas notre homme:
- Les étoiles sont magnifiques ce soir, non ? Au fait, je m'appelle Jisetsu Inori ! Excuse-moi de t'agresser comme cela en pleine nuit...
L'homme la regarda alors quelques instants, il se demandait bien pourquoi elle parlait de chose n'ayant aucun rapport, les étoiles, puis elle se présentait, puis parlait d'agression. Non Akishi n'était pas fou, il était juste perdus et n'avait compris que la moitié des mots, ce qui faisait un drôle de mélange dans sa tête, cependant il allait tout de même répondre, après tout ce n'était pas bien de faire attendre une dame:
- Cela fait bien longtemps que je ne regarde plus les astres et ce n'est pas trop le soir pour se perdre dans leur éclat. Enchanté Inori, je me nomme Gekei Akishi, j'ai entendus quelques vastes rumeurs sur ton clan? L'espace temps c'est bien ça? Mais dis-moi tu avais vraiment faim à ce que je vois...



Dernière édition par Gekei Akishi le Mer 19 Déc 2012 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 9 Déc 2012 - 14:45


Est-ce je le dérange ? J'en ai fortement l'impression.. Pourtant moi aussi je suis assez perdue cette nuit et j'aimerai que quelqu'un vienne me parler, ou me rassurer.. J'aurais voulu être avec Xaldin pour me dire ce que je veux attendre, ce que je recherche mais rien n'y veut, scientifique avant tout il est déjà cloué dans son lit, le pauvre.. J'ai essayé d'aller voir ma petite Yuka, à cette fille est tellement unique, tous les moments que j'ai passé avec elle, toutes ces rigolades ensemble, ces peurs.. Sans ma petite Yuka je ne sais pas vraiment si j'arriverai à sourire car la vie serait bien trop dur pour pouvoir l'affronter avec la joie. C'est comme une sœur, des engueulades mais surtout beaucoup beaucoup d'amours.. Elle me manque maintenant, il faut que j'arrête de penser à ce genre de chose, cela mine mon moral et je vais passer pour une folle envers le jeune Gekei qui est à mes côtés.

« Il faut quand même prendre le temps de s'évader quelques fois... Pour ma part eh bien, le clan Jisetsu en effet maîtrise l'espace-temps avec beaucoup de limites, plus on utilise des techniques pour modifier le flux temporel et plus on risque de détruire notre cerveau.. Enfin bon, tu as dit Gekei n'est-ce pas ? Il me semble que c'est un clan féroce possédant avec eux un animal, non ? J'ai connu plusieurs Gekei autrefois, pieuvre, chat... Mais, quel est ton animal si puis-je me permettre ? »

Je regardais longuement ses yeux luisants.. Luisants ? Un tigre ? Un lion ? Non, ça ne doit point être cela. En somme ce clan m'a toujours intéressé au plus haut point, la faculté à ce transformer en quelqu'un d'autre est fantastique, non ? Même s'il est vrai qu'un animal n'est pas un être humain.. Le Gekei du chat que j'ai connu avait une sorte de double personnalité, c'était assez étrange de ce dire que l'animal qui sommeil en eux essaie de se réveiller pour prendre le contrôle.. Il doit sûrement y avoir des Gekei qui arrivent très bien à se contrôler eux et leur animaux. Je commence à me balancer, pas trop haut mais juste ce qu'il faut pour sentir l'air frais toucher ma peau et mes cheveux s'envoler tout en regardant encore une fois les cieux célestes.. Je ne sais pas vraiment il est quelle heure mais les minuits doivent bien être passés depuis longtemps.

« Au fait, que viens-tu faire ici à une heure aussi tardive ? Pour ma part je n'arrive pas à trouver le sommeil et toute cette nourriture eh bien.. J'avais très faim mais à vrai dire je perds un peu de mon envie de manger.. Je suis bizarre non ? Acheter autant de nourriture pour au final la gaspiller.. On ne change pas une personne comme moi, malheureusement.. Voudrais-tu partager avec moi ? Car bon, je ne suis pas sûre d'arriver à manger tout ça seule.. »

J'arrête de me balancer et lui tend un cookie, ils sont apparemment très bon et j'en prends un moi-même. Je le goûte et ne suis point dessus de la saveur absolument délicieuse de ce cookie. A vrai dire mes sucreries préférées sont les cookies avec du lait et les petits gâteaux au beur salé.. Je suis étrange de parler de cela dans une telle situation, pourtant je ne peux m'empêcher de parler encore et encore de nourriture.. Je suis comme ça, que voulez-vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 9 Déc 2012 - 18:39

DISSIMULATION ET MENSONGE


[i] La femme paraissait dès plus perturbée, comme si quelque chose la tracassait, le Gekei quant à lui était toujours aussi perdus dans ses pensées, ce demandant bien comment il allait faire pour régler tout ses soucis. Les étoiles hein... C'est vrai que cela faisait bien longtemps qu'il ne les avait pas regardé, prenant alors le temps de lever la tête, il se rendait compte que celles-ci brillaient de milles feux, offrant un magnifique spectacle pour les yeux. Lui aussi aurait aimé les rejoindre, ne faire plus qu'un avec le ciel, observant d'en haut les Hommes d'en bas. Oui c'était un rêve complètement utopique et inaccessible, mais l'espace de quelques instants, il oublia, il oublia tout les soucis qui l'entouraient, cela lui fit beaucoup de bien. Il en avait même oublié la jeune demoiselle qui se balançait doucement sur la balançoire, contrairement à notre protagoniste qui était totalement affalé sur celle-ci, une main sur la corde, le retenant de pas tomber. Son visage affichait toute sa tristesse, mais il devait se relever, ne pas se laisser emporter dans toute cette démence, car oui, il y avait de quoi devenir fou. Regardant alors la jeune femme, celle-ci répondait aux question du jeune homme, d'une voix très douce, une voix qui apaise, telle une berceuse:
- Il faut quand même prendre le temps de s'évader quelques fois... Pour ma part eh bien, le clan Jisetsu en effet maîtrise l'espace-temps avec beaucoup de limites, plus on utilise des techniques pour modifier le flux temporel et plus on risque de détruire notre cerveau.. Enfin bon, tu as dit Gekei n'est-ce pas ? Il me semble que c'est un clan féroce possédant avec eux un animal, non ? J'ai connu plusieurs Gekei autrefois, pieuvre, chat... Mais, quel est ton animal si puis-je me permettre ?
Prendre le temps? Gros paradoxe lorsque l'on ait ninja, peu de temps devant soi, des obligations, des entraînements à effectuer pour sans cesse progresser, c'était plutôt une course à la montre qu'autre chose. Akishi le savait, le temps n'était pas vraiment son fidèle ami, mais il devait être surement celui de Jisetsu qui fit part qu'elle pouvait donc maîtriser l'espace-temps, cependant il y avait de nombreuses limites et de contraintes. En effet si elle modifiait trop le flux temporel elle risquait de détruire son cerveau, ça paraissait légèrement embêtant tout de même. Akishi était assez stupéfait, elle parlait de ça comme si ce n'était rien et pourtant une simple mauvaise manipulation aurait-pu lui faire perdre la vie, son pouvoir était donc dangereux, aussi bien pour elle que pour les autres. Le Gekei aimait ce genre de personnes, frôlant le risque à chaque moments de leur vie, c'était une forme de courage, bien que partiellle et indirecte et pourtant même si elle ne s'en rendait pas compte, elle avait du cran de porter un tel pouvoir. Puis elle voulut savoir quelle était la transformation du zoomorphe, elle allait le savoir bien assez tôt:
- Au fait, que viens-tu faire ici à une heure aussi tardive ? Pour ma part je n'arrive pas à trouver le sommeil et toute cette nourriture eh bien.. J'avais très faim mais à vrai dire je perds un peu de mon envie de manger.. Je suis bizarre non ? Acheter autant de nourriture pour au final la gaspiller.. On ne change pas une personne comme moi, malheureusement.. Voudrais-tu partager avec moi ? Car bon, je ne suis pas sûre d'arriver à manger tout ça seule..
Elle venait de reprendre la parole, mais le loup n'écoutait qu'à moitié, bien trop concentré sur une phrase qu'elle avait prononcé un peu plus tôt. Elle avait rencontre d'autres membres de son clan par le passé, pieuvre, chat, c'était étrange, mais le kirijin n'avait jamais entendus parler d'eux, peut-être qu'ils étaient apparus quand lui justement avait quitté le marais pour fuir en solitaire. C'était étrange que le Gekei ne connaisse pas parfaitement les membres de son clan, il faudrait qu'un jour il s'intéresse un peu à la politique de celui-ci et à sa fonction. Car il était vrai qu'Akishi était très distant dans les rapports avec le clan. Puis il se concentrait sur les paroles de la demoiselle, celle-ci voulait savoir ce qu'il faisait dehors, si tard, c'était une assez longue histoire, il allait devoir être bref. Ensuite celle-ci lui conta ses mésaventures, sa faim, son envie de sortir et au final son manque d'appétit, elle avait donc les yeux plus gros que le ventre, ce qui fit sourire notre héros, même si le sourire en soit était faux et très éphémère. Elle lui proposa alors un biscuit, le prenant avec plaisir il prit la parole, sans le manger pour le moment:
- J'avais besoin de prendre l'air, ma maison me paraissait trop petit, me faisant me renfermer sur moi même, m'emportant dans une spirale comportant souvenirs et regrets, j'avais besoin de me débarrasser de tout ça. Tu veux donc savoir quelle est ma transformation et bien la voici
L'homme lança alors le biscuit dans les airs vers l'avant, partant d'un bond de sa chaise, il sauta pour le récupérer tout en se transformant, c'était magique, elle pouvait voir le changement d'apparence en direct et par la même occasion le loup qu'était Akishi. Attrapant alors in extremis le biscuit avec ses dents, il se retournait vers la jeune femme, fier de lui, de ce petit tour de magie, qui pourtant n'avait rien d'exceptionnel. Il trouvait cela bien plus intéressant que de lui montrer avec des mots, parfois la pratique prenait le dessus sur la théorie, ce qui n'était pas en soit, une mauvaise chose. Regardant alors la jeune femme qui paraissait surprise, il décida de lui poser quelques questions, tout en reprenant sa forme humaine avec une aisance particulière:
- Dis moi Inori, ce n'est pas vraiment ton appétit qui t'a poussé à sortir ce soir hein. Tu auras beau dissimuler ton mal être, sache que je le verrai toujours au plus profond de toi, dis moi ce qui ne va pas. Après tout, on ne cache rien à l’œil du loup...



Dernière édition par Gekei Akishi le Mer 19 Déc 2012 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 9 Déc 2012 - 21:16


Le jeune homme paraît vraiment étonné devant moi, ai-je fait quelque chose de mal ? Une miette ? Une saleté ? Non, autre chose.. Suis-je si étrange au point de l'effrayer ? Je ne l'espère point.. Enfin bon, le garçon aux yeux luisants accepte volontiers mon cookie, ça me fait vraiment plaisir. Je croyais qu'il allait être froid avec moi encore longtemps.. Peut-être ai-je un don pour avoir de l'aisance avec les gens monotones ? Je me remets beaucoup trop en questions pour là n'est pas la question.. Je suis contente en tout cas de pouvoir lui parler librement, même si je ne le connais pas du tout j'ai une certaine confiance, c'est assez étrange à expliquer mais je me sens à l'aise.. Je commence à ouvrir une petite brique de jus d'orange puis y planter une paille, ce jus d'orange est tout à fait délicieux et je suis fortement contente de l'avoir trouvé.

Il m'explique par la suite sur un ton calme et neutre qu'il est ici car sa maison l'emprisonnait.. Je suis un peu près pareil, vouloir s'évader encore et encore à cause de la pression qu'on subit, du temps qui nous manque, du peu de moments drôle où la joie et la bonne humeur sont présentes.. La vie d'un ninja est vraiment difficile, voir constamment du sang, des larmes, des meurtres. Toutes ces choses horribles que la guerre produit à des fins politique ou complètement stupide pour montrer qui est le plus ou qui a vraiment raison. Il est vrai que moi-même je suis le genre de personnes à ne pas hésiter sur le champ de bataille. Pourquoi le devrais-je ? Ma vie est en jeu et je veux vivre le plus longtemps pourquoi je suis née, quel est mon but et quel sera mon rôle au niveau mondiale. C'est encore une fois étrange d'avoir ce genre de raisonnement, pourtant je n'ai pas peur et je me fis à celui-ci telle une personne aveugle à son chien.

Il enchaîne directement en me disant qu'il va me montrer quel est son gekei.. Une démonstration ? C'est bien plus intéressant et pratique que de parler et au moins, je pourrai me faire une idée directement. Il lance le cookie en l'air, à ce moment là j'ai cru que son gekei était un oiseau mais non, bondissant rapidement et très haut il se transforme en une bête bien plus magnifique que les autres : le loup/ Ses yeux brilles comme les étoiles, c'est donc pour cela que ses yeux sont si beau même sous sa forme humaine. Je suis maintenant bien plus intéressée de le connaître. Je voulais reprendre la parole pour souligner mon étonnement devant sa transformation mais il reprit aussitôt. Cette fois nous parlions de moi, il m'expliqua qu'il savait que je n'étais pas dehors parce que j'avais faim, il ajouta par la suite que je ne pouvais rien cacher ) « l'œil du loup ». Je suis démasquée, quelle situation embarrassante.. Je ne sais trop quoi dire pour m'explique, alors je me lève de la balançoire :

« C'est assez dur de te cacher des choses, je suppose. Comment dire.. Je vis dans la peur constante de mourir bêtement, de décevoir les gens qui m'entourent.. Je ne suis pas une fille forte, loin de là, je suis beaucoup trop fragile, pourtant je me donne des aires de grande pour éviter qu'on me prenne pour une enfant.. Je ne sais pas vraiment si cela marche mais jouer le jeu devient frustrant et embêtant à la longue.. A cause du pouvoir de mon clan je dois me limiter à beaucoup de choses afin d'éviter de me torturer, pourtant si je peux faire quelque chose, n'importe quoi, pour sauver quelqu'un qui compte pour moi je n'hésiterai pas une seule seconde à utiliser ce pouvoir. Je serai heureuse de mourir pour une si noble cause.. J'affronte chaque jour la peur de mourir, la peur de ne plus pouvoir revoir ceux qui me sont chers... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyMar 11 Déc 2012 - 0:41

NOBLE CAUSE POUR UNE NOBLE PERSONNE


Aider les autres au péril de sa vie était quelque chose de brave et si rare chez les shinobis de nos jours. Et pourtant c'était une ligne directrice des ninjas, néanmoins celle-ci n'était pas toujours respectée, certains préférant leurs intérêts propre plutôt que celui des autres. C'était un choix, une erreur, mais ces gens là n'étaient bien que trop idiot pour s'en rendre compte pour le moment. Regardant la jeune femme, le loup voyait beaucoup de sensibilité chez elle, il y voyait une forte fragilisée, mais forte dans le fond, oui forte par ses convictions. C'était ce genre de personnes qui réussiraient, des personnes prêtes à tout donner, ce genre de personnes qui se faisaient bien trop rare. Akishi commençait à se sortir peu à peu de ses pensées, là jeune femme commençait à l'intéresser, non pas telle une attirance, mais par son attitude. Elle était tout simplement communicative et sa bonne humeur, du moins ce qu'elle laissait paraître se propagea en le jeune homme, qui chassa alors rapidement ses mauvaises pensées. C'est ainsi que d'un ton calme, mais assez hésitant tout de même, celle-ci répondit à la fameuse question qu'avait posé le Gekei un peu plus tôt
- C'est assez dur de te cacher des choses, je suppose. Comment dire.. Je vis dans la peur constante de mourir bêtement, de décevoir les gens qui m'entourent.. Je ne suis pas une fille forte, loin de là, je suis beaucoup trop fragile, pourtant je me donne des aires de grande pour éviter qu'on me prenne pour une enfant.. Je ne sais pas vraiment si cela marche mais jouer le jeu devient frustrant et embêtant à la longue.. A cause du pouvoir de mon clan je dois me limiter à beaucoup de choses afin d'éviter de me torturer, pourtant si je peux faire quelque chose, n'importe quoi, pour sauver quelqu'un qui compte pour moi je n'hésiterai pas une seule seconde à utiliser ce pouvoir. Je serai heureuse de mourir pour une si noble cause.. J'affronte chaque jour la peur de mourir, la peur de ne plus pouvoir revoir ceux qui me sont chers...
Il était vrai que cacher quelque chose au loup était dès plus complexe, il devinait très vite le mal être des inidividus, non pas parce qu'il avait un don, mais il connaissait très bien cette souffrance, ce mal être qui nous hante. Cependant, le cas de la jeune femme était un peu plus compliquée en soit, elle était sans cesse entre la vie et la mort et la frontière n'était autre que ses dons. C'était une situation surement peu facile à vivre que le jeune homme ne connaissait pas. Même si d'un côté tout les ninjas risquaient leur vie au quotidien, ici la situation était différente, c'était ses capacités qui la défendaient et la mettaient en péril. Tout un cercle de vicieux qu'il fallait apprendre à maîtriser. Puis celle-ci parla de la peur de décevoir, oh oui le Gekei connaissait bien cette sensation. Par rapport à son ancien senseï, toujours en faire plus, pour devenir une arme, puis désormais avec Yoru, le régent de Kiri. Il fallait qu'il soit à la hauteur de ses attentes, il fallait qu'il prouve son potentiel. Oui, le zoomorphe connaissait cela et à vrai dire c'était "normal". Vivre dans la crainte, quelque chose devenue bien trop banale de nos jours, un fléau où le doute en était l'arme principale.

Mais la jeune femme était très contradictoire en soit, bien que c'était loin d'être défaut, cela relevait plus d'un problème de réflexion. Elle se disait bien trop fagile, faible, jouant la forte pour se faire passer pour ce qu'elle n'est pas. Et pourtant elle affirmait elle même être capable de tout donner pour protéger les siens, hors il s'agit d'une qualité que peu de personnes possèdent. D'autant plus qu'il faut être fort intérieurement pour réaliser un tel exploit et faire preuve d'autant de bravoures, la jeune demoiselle se sous-estimait c'était clair et net. Inori ne savait pas tout le potentiel qu'elle avait en soit et c'était bien dommage, il n'avait fallut que quelques échanges à Akishi pour comprendre comment fonctionnait la kunoichi, mais il lui en faudrait surement beaucoup plus pour comprendre d'où venait cette crainte, cette peur de décevoir. Qui avait-elle peur de décevoir en particulier? Quel était vraiment son nindô? Le Gekei voulait en savoir plus, c'était dans ses habitudes, même si à l'inverse de cela il n'était pas vraiment habitué aux présences féminine, il prit alors la parole, on pouvait sentir la maturité dans ses mots, c'était dès plus troublant:
- Inori, ne t'es-tu jamais dis que tu ne savais pas qui tu étais vraiment? Pour moi, être fort commence par avoir une confiance en soit et non se sous-estimé. Je ne parle pas de narcissisme ou de vantardises, non je parle de confiance, une personne faible ne pourrait tout donner pour les sauver les siens, hors toi, tu y mettrais ta vie si il le fallait et je n'en doute absolument pas, je le sens. Enfin je voudrai savoir, derrière cette petite tête se cache surement quelqu'un que tu ne veux pas décevoir, que représente-il pour toi? S'il existe. Je pense que parler de nous n'est que la seule chose à faire en cette nuit, tu m'arrêtes si je me trompe.
Tout était dit, les mots étaient simples, claires, il ne fallait pas être intelligent pour comprendre, regardant alors la petite jeune femme, le zoomorphe eut un sourire, elle paraissait si fébrile, mais cachait un réel potentiel. Quoi qu'il en soit, la nuit s'annonçait longue, beaucoup de mots allaient être déversés, beaucoup de langues dénouées, cela ne pourrait que leur faire du bien...



Dernière édition par Gekei Akishi le Mer 19 Déc 2012 - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptySam 15 Déc 2012 - 10:01


Les étoiles continuent de défiler une à une dans le ciel.. Je n'avais jamais remarqué auparavant à quel point ce petit parc était joli.. Des souvenirs de quand j'étais petite ? Hum, c'est assez étrange je ne me souviens point avoir jouer ici, pourtant cet endroit m'est familier, qu'en est-il de Akishi ? Pour serait-il venu dans un endroit pareil ? Un loup égaré dans la forêt cherche surtout un foyer, est-ce son foyer ici ? Un encrage mémoriel où tout se rassemble ? Pour ma part, je cherche quelque chose, je cherche oui, mais je ne sais pas vraiment quoi.. Moi ? Non, enfin, j'en sais rien. Des amis peut-être ? Ou ma vie ? Je ne comprends pas vraiment ce que je deviens à ce moment même, mon cerveau ce brouille, mes idées s'entrechoquent une à une, je ne vois plus très clair, comme-ci un violent coup m'avait été porté à la tête.. Mais rien du tout, juste moi et mes questions existentielles sur le pourquoi du comment et l'origine de la vie et de l'univers.. Il faudrait que je me calme, tout cela ne fait qu'empirer l'effet du « Mal de crâne ».

- Inori, ne t'es-tu jamais dis que tu ne savais pas qui tu étais vraiment? Pour moi, être fort commence par avoir une confiance en soit et non se sous-estimé. Je ne parle pas de narcissisme ou de vantardises, non je parle de confiance, une personne faible ne pourrait tout donner pour les sauver les siens, hors toi, tu y mettrais ta vie si il le fallait et je n'en doute absolument pas, je le sens. Enfin je voudrai savoir, derrière cette petite tête se cache surement quelqu'un que tu ne veux pas décevoir, que représente-il pour toi? S'il existe. Je pense que parler de nous n'est que la seule chose à faire en cette nuit, tu m'arrêtes si je me trompe.

Qui.. qui suis-je réellement ? Je suis moi, non ? Inori, Jisetsu Inori. Une fille pleins de rêves et d'espoirs qui s'écroulent à chaque secondes de ma vie que je fais durer pour m'accrocher à un pseudo-but qui est de ne décevoir personne.. Mais, quelqu'un derrière-moi ? Qui représente quelque chose pour moi ? Alors, je regarda le sol et pensa, pensa encore et encore pour chercher cette personne que je ne veux pas décevoir plus que tout au monde.. L'image de Xaldin apparut trois ou quatre fois, puis celle de Yuka, celle de Shura, celle de Samaël puis de notre Mizukage.. Que je ne veux pas décevoir ? Une personne ? Non, ce n'est pas possible, ce n'est vraiment pas possible... Je me rabaisse, cela est vrai, mais malheureusement je ne peux faire que cela, je n'ai pas confiance en moins et ça ne va pas changer du jour au lendemain, je suis nulle et impuissante, pendant mes années d'études on n'a cessé de me le répéter, alors me voici là, à écrire mes Lamentations.

« Une personne qui compte ? Que je ne veux pas décevoir dis-tu ? -je commence à sourire en regardant les étoiles- Non, ce n'est pas comme cela, ce ne peut-être que comme je le pense, que comme je le fais. Je ne veux décevoir personne, je veux être forte, forte plus que quiconque pour pouvoir rendre fier les personnes qui ont confiance, je veux être moi, oui, je veux juste moi. Une fille extrêmement compliquée qui ne ressort pas de la population mais qui est attiré par celles qui en ressorte. Alors, si je dois avoir un rêve, un vrai rêve, ça serait de pouvoir faire mon maximum pour que tout le monde soit heureux. Avec tout le bonheur que mes amies me donne, que Xaldin me donne, je me dois d'être une personne admirablement forte. Alors pour répondre à ta question, bien sûr je me suis déjà demandé qui pouvais-je être réellement mais, toutes les personnes qui m'entoure me rappellent constamment qui je suis : Jisetsu Inori, une fille étrange ! »

Je me retourne encore une fois vers lui, quelques larmes sont accrochées à mes yeux.. Mince, la gourde, quand je m'emporte je me mets souvent à pleurer, il faudra que je change cela.. Enfin bon, je me retourne encore et encore vers ma nourriture et sort un petit cookie que je mets directement dans ma bouche. Il ne fait pas si froid que cela, même si quelques fois des brises légères viennent argumentées d'elles-même la conversation en soulevant mes cheveux pour les décoiffer bien comme il faut. Je hais le vent, enfin, c'est utile en combat et pour la lévitation, mes pas pour mes cheveux, non pas pour mes cheveux du tout même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptySam 15 Déc 2012 - 11:47

ALLONS MANGER


En cette douce nuit, les étoiles étaient surement les spectateurs de la discussion qu'avait le Gekei avec la Jisetsu. Deux clans totalement différents n'ayant rien du tout en commun, des scientifiques et des sauvages pouvaient-ils vraiment s'entendre? La réponse était que si ceux-ci sont enfermés dans un village, dans un milieu social précis, alors oui ils peuvent s'entendre, tel était le cas du loup avec la jeune demoiselle. C'était ainsi que le temps passait et repassait sans cesse, in aurait pus croire à une personne qui cessait de ne faire des allers-retours entre les deux protagonistes, image plutôt complexe pour simplement dire que l'heure commençait à se faire tard. Cependant Akishi ne le voyait pas passer, il était absorbé, complètement captivé par la jeune demoiselle, non pas qu'il ressente quelque chose pour elle, mais celle-ci était intéressante, c'était bien le plus important et cela il l'appréciait, pouvoir échanger avec une personne sans s'emmerder pour autant, c'était ça qu'il recherchait. Une simple bonne amitié, même si pour le moment le lien ne commençait qu'à se tisser peu à peu.

Akishi avait le sourire aux lèvres, en vérité il avait l'impression de commencer à bien s'intégrer dans ce village. Notamment grâce à toutes les rencontres qu'il avait fait récemment, toutes ces personnes qui lui avaient apporté au fil du temps beaucoup de sérénité, de courage, oui la force d'aller de l'avant. Yoru, Michiki, Yuka, ils ne cesseraient de les remercier pour ce qu'ils lui avaient fait connaître, leur expérience, leur vécu, ce n'était que comme ça que le Gekei pouvait progresser. Continuant d'observer la jeune demoiselle, il se demandait bien si elle avait quelqu'un dans sa vie, mais au vus de son comportement renfermé et timide elle devait forcément avoir trouver un compagnon, un membre de son clan. Le zoomorphe ne savait pas vraiment comment cela fonctionnait, pour lui être en couple était une faiblesse d'un certain côté, ouvrir son cœur, puis imaginons que le partenaire meurt au cours d'une mission, quelles en seraient les conséquences. C'était un jeu très dangereux auquel il fallait faire vraiment attention, l'amour détruit un homme.
- Une personne qui compte ? Que je ne veux pas décevoir dis-tu ? -je commence à sourire en regardant les étoiles- Non, ce n'est pas comme cela, ce ne peut-être que comme je le pense, que comme je le fais. Je ne veux décevoir personne, je veux être forte, forte plus que quiconque pour pouvoir rendre fier les personnes qui ont confiance, je veux être moi, oui, je veux juste moi. Une fille extrêmement compliquée qui ne ressort pas de la population mais qui est attiré par celles qui en ressorte. Alors, si je dois avoir un rêve, un vrai rêve, ça serait de pouvoir faire mon maximum pour que tout le monde soit heureux. Avec tout le bonheur que mes amies me donne, que Xaldin me donne, je me dois d'être une personne admirablement forte. Alors pour répondre à ta question, bien sûr je me suis déjà demandé qui pouvais-je être réellement mais, toutes les personnes qui m'entoure me rappellent constamment qui je suis : Jisetsu Inori, une fille étrange !
Quel discours plein de convictions, le loup était complètement surpris, cette jeune femme était pleine de ressources. Sa voix était déterminée vers la fin, mais quelque chose avait retenu l'attention de notre protagoniste Xaldin, tiens ce nom ne lui disait rien et il n'avait pas envie de la questionner après tout cela pourrait la mettre mal à l'aise et elle aurait pus se braquer, il n'avait pas envie de la gêner plus que ça, après tout elle était déjà assez timide comme ça. Néanmoins le Gekei était heureux, cette femme allait loin si elle continuait, elle était remplie de bon sens, son discours était totalement correct ses motivations étaient bonnes. Souriant alors, le zoomorphe ne savait quoi répondre à de telles paroles si ce n'est qu'elle avait raison après tout, il ne pouvait lui dire qu'elle avait tort et puis il fallait l'avouer ce serait mentir. C'est alors que le lupus une idée assez particulière, pourquoi ne pas se balader un peu dans le village, après tout ils n'allaient pas rester là toute la nuit:
- Inori, tes paroles sont censées et je suis heureux de voir que tes motivations sont bonnes. Je ne pense pas que tu sois étrange, tu es simplement toi-même et sache qu'il s'agit de la plus belle chose dans ce monde j'en parle en connaissance de cause. Mais passons, allons nous promener un peu et puis pourquoi pas aller manger dans un restaurant, je t'invite ! Ça t'évitera de manger tout tes gâteaux !
La voyant se consoler dans la nourriture Akishi avait eut de la peine pour celle-ci et donc lui proposa de se rendre dans un lieu plus adapté pour manger. D'autant plus qu'ils passeraient surement un meilleur moment, au chaud, avec un peu d'alcool et oui il en faut toujours un peu pour mettre un grain de folie dans cette vie. En attendant le Gekei alluma une cigarette, chose qu'il ne faisait que très rarement, mais qui commençait à être une habitude. Crachant de la fumée il se mit en marche, attendant qu'Inori le rejoigne...



Dernière édition par Gekei Akishi le Mer 19 Déc 2012 - 11:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptySam 15 Déc 2012 - 19:49


Jamais dans toute ma vie je ne mettais autant poser de questions.. Il faut dire qu'Akishi m'intéresse énormément, il est si.. Différent ? Enfin, il est calme avec un réel esprit de pensé et dit ce qu'il a sur le cœur et ce qu'il pense clairement sans passer par trente mots... Pas comme moi, si puis-je dire .. Toujours entrain de crier partout dans ma tête, je suis extrêmement timide et n'ose jamais dire le fond de mes pensés.. Pourquoi le ferai-je d'ailleurs ? Tout le monde s'en fiche clairement de ce que peut penser une fille de mon rang.. Enfin, je ne suis pas non plus très intéressante au point qu'on me demande des choses.. Les seuls personne l'ayant fait sont Yuka, Xaldin, Shura et maintenant Akishi.. Toujours les mêmes prénoms qui revienne,t cela serait-il des personnes sur qui je puisse compter ? Je l'espère sincèrement.

Je me demande encore aujourd'hui, est-ce que je peux faire quelque chose pour eux qui m'apportent tant de confiance ? Je ne sais pas vraiment encore une fois.. C'est pour cela que je dois devenir importante, plus puissante, pour savoir ce que je recherche précisément, ce que je pourrai faire dans mon futur. J'espère que je le deviendrai sans encombres ou de séparations.. Que deviendrai-je si Xaldin partait ? J'en ai des frissons rien que de penser cela, non, il ne faut pas penser à cela. Pense juste aux choses meilleures qui peuvent t'attendre, continu, ne regarde pas en arrière, avance encore et encore sans jamais t'arrêter. Je me répètes cela pendant quelques secondes avant de sourire bêtement car je reprends confiance petit à petit.

- Inori, tes paroles sont censées et je suis heureux de voir que tes motivations sont bonnes. Je ne pense pas que tu sois étrange, tu es simplement toi-même et sache qu'il s'agit de la plus belle chose dans ce monde j'en parle en connaissance de cause. Mais passons, allons nous promener un peu et puis pourquoi pas aller manger dans un restaurant, je t'invite ! Ça t'évitera de manger tout tes gâteaux !

Il est gentil, je trouve.. Arriver à comprendre une personne telle que moi, c'est assez dur. Je suis plutôt contente de l'avoir rencontré. Au final, Kiri n'est pas un village si nul bourré de gens extrêmement étranges ou complètement timbrées. Quand j'y repense je frissonne à l'envie de pouvoir revoir toutes ces personnes dont je ne fais que de parler depuis un très bon moment. Jamais je ne vous aurai cru si vous m'auriez dit, avant, que je serai quelqu'un entourée de personnes fantastiques. J'ai le cœur qui bat vite en repensant. Je m'emportes vraiment trop vite, suis-je impulsive à ce point-là ? Yuka ne cesse en tout cas de me le répéter.. Pourtant je me trouves plutôt calme, juste, je n'aime pas quand il faut attendre ou encore observer, j'aime participer à ma façon, diplomatique ou non.

«  Je suis partante, je commençais à avoir les jambes qui s'engourdissaient, de la marche ça ne me ferait pas de mal du tout ! Bon.. J'accepte pour le restaurant mais pour la prochaine fois j'exige que je te le paie ou que je te fasse un service en échange, d'accord ? Juste, deux petites seconde que je range toutes mes affaires gastronomique... Je suis désordonnée au point de mettre mes affaires partout dans un parc, apprendre à ranger serait sûrement quelque chose de bon pour moi... »

Je tends ma main devant moi pour ouvrir un portail menant à une réserve de nourriture que j'ai moi-même faite vu que... Ben j'ai beaucoup de nourritures voilà c'est dit je mange BEAUCOUP. Enfin bon, je me dépêche de ranger toutes les affaires passant d'un endroit à l'autre le plus rapidement possible. Cet endroit est intemporel, du coup, la nourriture ne peut périmer et ça me permet de manger ce que je veux quand je veux ! La chaleur est même gardé grâce à ma maîtrise du Katon qui chauffe constamment disposés sur des étagères. Une idée révolutionnaire, si puis-je dire. Enfin bon, ceci étant fait je me dépêche de rejoindre Akishi avec un grand sourire et commence à marcher avec lui en direction de la sortie du parc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 16 Déc 2012 - 23:37

ALLONS MANGER

Il était toujours là à regarder la jeune femme, Jisetsu, c'était un clan redoutable à Kiri, bien que leur capacité soit très flou, le Gekei les respectait. La jeune femme avait ce grain de folie en elle, ce petit truc qui la rendait unique, Akishi l'avait remarqué. Bien qu'elle soit encore naïve, il savait qu'un jour elle deviendrait une grande shinobi si celle-ci se donnait les moyens, quant au loup, il espérait devenir quelqu'un de reconnus. Cependant pour cela il devait continuer à s'entraîner, toujours de plus en plus, ne jamais s'arrêter, ne pas stopper ses efforts, oui telles étaient ses motivations. Finissant par remonter sa tête vers les étoiles, il tentait tant bien que mal de les compter, complètement stupide, mais il ne trouvait rien d'autre à faire en attendant la réponse de sa camarade du soir. Cela lui faisait plaisir de connaître de nouvelles personnes, d'autant plus que la Jisetsu était intéressante, ce petit bout de femme avait su changer les idées du loup, c'était incroyable. Le Gekei eut alors un sourire en écoutant les paroles de la jeune femme, il était heureux de sa réponse, il ne pouvait que l'être.
- Je suis partante, je commençais à avoir les jambes qui s'engourdissaient, de la marche ça ne me ferait pas de mal du tout ! Bon.. J'accepte pour le restaurant mais pour la prochaine fois j'exige que je te le paie ou que je te fasse un service en échange, d'accord ? Juste, deux petites seconde que je range toutes mes affaires gastronomique... Je suis désordonnée au point de mettre mes affaires partout dans un parc, apprendre à ranger serait sûrement quelque chose de bon pour moi...
De la marche, c'est sûr que cela ne pourrait le faire de mal. D'autant plus qu'il est vrai que les jambes du jeune homme commençaient à le faire souffrir, il avait grand besoin de marcher. C'est ainsi que la jeune femme se leva de la balançoire, tout comme le zoomorphe qui fit de même. Cette dernière avait parlé de payer le restaurant la prochaine fois, ou même de rendre un service au jeune homme, mais celui ne voulait pas, il avait apprit par le passé qu'une femme ne devait jamais payer. C'était dans les moeurs. Oui, le Gekei avait reçut des cours de diplomatie par son ancien senseï, en fait il avait été formé dès sa plus tendre enfance à devenir une arme pour le village caché de la brume, mais pas une arme au sens propre, il fallait que celui-ci ait des valeurs, la connaissance des codes. Une arme et non un monstre, telle était la subtilité de la différence. C'est alors qu'elle fit apparaître un portail, elle y pénétra et déposa ses affaires, c'était donc ça le don des Jisetsu, c'était dès plus intéressant et le Gekei trouvait que ce pouvoir pouvait devenir très puissant au fur et à mesure. La jeune femme pouvait donc facilement se défendre en cas d'agression, Akishi apprenait de plus en plus de choses sur Inori.

Les deux Kirjins marchaient donc dans dans les rues du village caché de la brume, dehors tout était calme, il n'y avait pas de monde et le silence avait élu domicile dans les ruelles. On ne pouvait qu'entendre leurs pas, c'était agréable, un réel silence, même si ils ne se parlaient pas, ils étaient heureux de cette petite rencontre en une si douce soirée. Il n'y avait que de l'amitié entre les deux ninjas, rien d'autre et c'est ce qu'Akishi appréciait, beaucoup aurait cherché plus loin avec une si joli fille, mais le Gekei n'était pas vraiment fait pour les relations amoureuses. Surtout en tant que Genin, celui aurait fait une pression supplémentaire, des soucis en plus, rien de bon en bref. Le lupus connaissait un restaurant sympathique dans le village caché de la brume, un petit endroit au chaud où l'on servait de bons ramens, rien ne servait d'aller dans un lieu trop chic. Bien que le zoomorphe en ait le moyen, car malgré les apparences il avait fait en sorte de garder tout l'argent de ses missions et d'économiser au maximum pour se faire un petit pactole. Ils pénétrèrent alors dans le restaurant et une table leur fut donnée, s'installant, Akishi prit la parole:
- Dis moi Inori, tes portails, tu pourrais en faire une armurerie par exemple? Ton pouvoir est intéressant et j'aimerai en savoir un peu plus si cela ne te gêne pas.
Le serveur arriva et le Gekei commanda un bol de ramen ainsi qu'une bonne bouteille de saké, l'alcool ne faisait de mal à personne après tout, attendant une réponse de la jeune femme, il espérait que celle-ci soit d'accord pour lui en apprendre plus sur ses capacités. Il n'y avait pas de but précis, même si le zoomorphe avait une petite idée derrière la tête, du moins pour cela il fallait que la Jisetsu soit d'accord.


Dernière édition par Gekei Akishi le Mer 19 Déc 2012 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyMar 18 Déc 2012 - 20:42


Nous sortons du parc, je prends soin, je ne sais par quelle habitude de soigneusement fermer le portail de celui-ci. Si jamais des gens voulaient voler des balançoires il est vrai que cela serait important et irrespectueux de ne pas le fermer. Non car franchement, si cette porte n'était pas là, que ferions-nous ? Les enfants partiraient au loin devenant des gamins méchants et complètement malpolie ne voulant que fumer boire et se prostituer. Où irait le monde sans ce petit et sympathique petit portail ? Grâce à lui, le maintien de la sécurité nationale, non, mondiale oui, reste sauvé et nous, pauvres gens du peuple barbare Kirjin pouvons dormir sur nos deux oreilles même si théoriquement il est strictement impossible de pouvoir dormir sur ses deux oreilles à moins qu'on possède une malformation et les ai du même côté ce qui serait, dans ce cas-là, très étrange en soi-même.

Nous arrivons dans les ruelles du désert Kirjin. Appelé ainsi car nous sommes presque les seuls à marcher dans celles-ci. Je perds mon regard au sein des étoiles indénombrables et m'imagines en quelques sortes, qu'est-ce qu'il peut y avoir tout là-haut, dans le ciel ? D'autres être vivants comme nous ? De nouvelles planètes, de nouvelles terres ? Nous sommes l'infiniment petit qui observons l'infiniment grand dans toute sa splendeur nocturne. Xaldin étudie cela, je lui demanderai un jour s'il peut gâcher un peu de son temps à m'expliquer de telles choses.. J'aimerais comprendre comment nous sommes arrivés à ce point-là, l'origine de la vie et de l'univers en lui-même, un mystère aussi grand et improbable que toutes les questions qui me viennent en tête.

Marchant tout droit, je ne sais pas vraiment où nous allons mais je fais confiance à Akishi, après tout, le loup ne peut se perdre. J'aimerai pouvoir être une Gekei et pouvoir me transformer en renard pour m'enfuir le plus loin possible de toutes les embrouilles de ce monde pourrie jusqu'aux os, retrouver Makka et lui dire en face ce que je pense d'elle. Mais bon, pour le moment moi être petite genin pas très influente dans le monde et moi fermer ma gueule pour suivre ordres des supérieurs.. Superbe vie de ninja, enfin bon, un jour je serai grande et tout et tout ! Akishi s'arrête enfin devant un bâtiment me faisant sortir de mes pensées, enseigne avec restaurant, enfin, manger, manger, manger !

Nous entrons, lieux fort sympathique et bien entretenu nous nous installons à une table. Directement le serveur vient prendre commande et le Gekei passe en premier sa commande pour prendre un bol de ramen et une petite folie alcoolique. Je prends instinctivement la même chose que lui de peur de trop le faire attendre à choisir un bon plat et surtout, les ramens ne sont pas chers ! Je prends avec ceci un jus de fruit à la mangue et au fruit de la passion, je n'ai jamais goûté à l'alcool et le fait remarquer à Akishi pour expliquer mon choix de boissons. Très rapidement il me pose une question sur le pouvoir de mon clan et, plus précisément, la spécialisation spatiale des portails. Il a raison, c'est un pouvoir vraiment intéressant et je suis moi-même fasciné par le don que je possède.

« Eh bien en fait, je possède en effet une armurerie et une dizaine d'autres lieux. Il est vrai que s'est assez pratique, par exemple je peux faire apparaître un portail sur une arme déposée dans l'armurerie et la faire tomber dans ma main. Même si l'intérêt et quelconque vu que le Fuinjutsu serait bien moins coûteux en chakra. Mais les possibilités de l'espace-temps sont indénombrables et grandement puissante comme inutile. Mais toi, dis moi, ta transformation t'apporte quels genre de caractéristiques spécialises ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hisashi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyMer 19 Déc 2012 - 11:49

EN SAVOIR PLUS


Un lieu bien sympathique pour prendre un repas, la lumière était tamisée, il n'y avait pas beaucoup de bruits si ce n'est les éclats de rires des personnes déjà présentes dans les lieux. Dans l'air flottait une douce odeur d'épices qui donnait l'eau à la bouche à notre loup, il avait faim et cela se sentait. De nombreuses fois des plats étaient passés sous ses yeux et il avait espéré qu'ils lui étaient destinés, sans grand succès, il allait donc devoir encore attendre. Chose qu'il détestait, oui le Gekei n'était pas réputé pour sa patience, ce n'était un secret pour personne. Akishi était totalement perdus dans ses pensées, entre nourriture et souvenirs, ce lieux lui rappelait les repas qu'il avait prit avec son ancien senseï, c'est moment où les rires seul pouvaient faire une discussion, où tout autour de lui disparaissait complètement. Qu'est-ce qu'il aurait aimé que son ancien mentor apparaisse d'un seul coup, qu'ils partent ensemble vers d'autre lieux, non pas une désertion,, mais juste connaître d'autre paysages l'espace d'une année. Cependant le zoomorphe ne pouvait faire un tour du monde toute de suite, il avait des choses à accomplir dans le village caché de la brume, il devait progresser, devenir quelqu'un, se faire un nom. Il avait toujours revendiqué ce nindo, devenir plus puissant pour ne devenir qu'une arme, il n'avait pas honte de le dire et c'est surement ce qui faisait ce qu'il était. Toujours perdus dans ses pensées, la jeune demoiselle vint le sortir de là, Inori qu'elle s'appelait son prénom était jolie, le Gekei l'aimait beaucoup. Celle-ci lui parla alors de son pouvoir, que cette dernière possédait une dizaine d'armurerie et donc pouvait faire tomber une arme dans sa main à tout moment, c'était intéressant, néanmoins cela se retrouvait inutile car il y avait le Fuinjutsu pour ça, comme elle l'avait si bien souligné. Ainsi l'idée du zoomorphe tomba à l'eau.

En effet il voulait que celle-ci lui crée un portail et quand il la croiserait il pourrait se rendre dans son armurerie, cependant ce n'était pas une très bonne idée en fin de compte. D'un côté il aurait aimé connaître la sensation de traverser un portail, cela devait être rigolo, oui Akishi avait soudainement envie de gamineries, contrastant parfaitement avec son comportement habituelle. Puis cette dernière posa une question dès plus intéressant au loup, en fait elle aussi vouait en savoir plus sur son pouvoir, voilà donc une femme bien curieuse ce qui fit sourire notre protagoniste. Après tout c'était normal que elle aussi pose cette question, puisque le Gekei l'avait fait auparavant, mais revenons au processus de transformation du clan des métamorphes, il n'était pas très complexe, les transformations étaient contrôlées, sauf tout jeune, c'est au fil du temps qu'on apprenait à se transformer quand on le désirait, cela demandait une grande contrôle de soit. En fait, si l'homme était trop mauvais, rempli de colères et bien il se transformerait sans le vouloir, sans s'en rendre compte sur le moment ce serait la colère qui prendrait le dessus et l'animal prendrait le dessus sur l'Humain.

Malheureusement pour lui, Akishi n'avait pas un animal dès plus calme, le loup avait le sang chaud et contrôler une telle transformation relevait d'un exploit, mais il ne se vantait pas pour le moment. Attention à ne pas confondre ces deux choses, il était juste fier de canaliser une telle fureur en lui, d'autant plus que par le passé il avait eut beaucoup de mal à contrôler la bête, il se souvenait même s’être transformé sans le vouloir à de nombreuses reprises, il n'y avait que son ancien senseï qui savait le calmer lors d'une métamorphose non voulut. Oui tout revenait à lui en fait, tout lui rappelait son ancien mentor. Regardant alors Inori qui attendait une réponse, le lupus n'allait rentrer dans tous les détails, oui sinon le Genin en aurait surement pour la nuit, il allait donc lui faire une version abrégé tout en lui donnant tout de même quelques détails, comme elle l'avait fait, il n'allait pas rentrer dans le processus exacte de sa transformation car même lui ne le connaissait pas exactement.
- Eh bien, j'ai le pouvoir de me transformer en loup, c'est moi qui décide lorsque je veux me métamorphoser, cependant cela est le fruit de nombreux entraînements car si on ne contrôle pas nos pouvoirs nous nous transformons sans le vouloir, submerger par la colère. Il y a parfois des risques, notamment lorsque l'on me met en colère, ce n'est pas très beau à voir.
Se servant un verre de saké, qui d'ailleurs était le seul à l'avoir fait puisque la jeune femme ne buvait pas et lui avait fait remarquer, il n'espérait pas devoir boire la bouteille tout seul. Le serveur n'allait surement pas tarder à servir les plats, du moins le Gekei l'espérait car son ventre commençait à crier famine. Un bon bols de ramens bien chaud ne lui ferait que du bien, il avait une faim de loup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Sya
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] EmptyDim 23 Déc 2012 - 21:40


Je n'ai jamais vraiment réfléchis à l'utilisation des portails.. Enfin, j'y pense vraiment beaucoup, en combat les portails sont une arme intermédiaire vraiment très utile pour amplifier les effets.. Je suis extrêmement heureuse de pouvoir utiliser ce genre de techniques.. En revanche, le revers de la médaille est le fait qu'une destruction cérébrale sans précédent et voir irréversible peut avoir lieu.. Malgré cela, je n'ai pas peur, je continu d'avancer, toujours tout droit sans m'arrêter, levant le plus haut possible ma tête pour exprimer ma fierté je ne me décourage pas vraiment, même si j'ai pour habitude de me dévaloriser je reste quelqu'un dit « normale ».. J'espère encore et encore arriver un jour à la cheville de tous ces Kirijins nobles et fiers de leurs grades.. Devenir une héroïne, oui.

Il me semble que j'étais déjà venue auparavant, dans ce restaurant. Peut-être avec mes pseudos parents quand ils m'aimaient ou me faisaient croire qu'ils m'aimaient. Dire qu'ils m'ont lâchement abandonnée me laissant seule face à un monde totalement inconnu, j'avais peur, j'étais toute seule. Longtemps j'ai cru et je continu de croire qu'ils m'ont laissée car je n'étais pas douée.. Un enfant sans aucune valeur et sans aucun prérequis pour devenir la nouvelle Jisetsu pouvant révolutionner le monde et surtout devenir la plus puissante, non, je ne suis pas comme ça, c'est vrai, mais je suis déjà moi. Enfin bon, je ne vais pas repenser encore à ça au risque de pleurer une nouvelle fois..

Akishi reprend la parole et répond à ma question. En effet, il m'explique que son gekei étant le loup il a eu du mal à la maîtriser. Le résultat de nombreux entraînement, je comprends oui.. Ça doit être extrêmement dur de maîtriser quelque chose qui dépasse ta propre conscience.. Un animal voulant se libérer de son corps qui le maintien prisonnier, c'est assez étrange en soi de se dire qu'en étant un Gekei un animal réside en nous, une sorte de deuxième personnalité plus puissante et peut-être plus intelligente. Alors savoir et pouvoir contrôler un tel pouvoir est.. admirable. Je suis fascinée à vrai dire, savoir ce contrôler en toute situation est donc demandé car comme il me l'a dit les Gekei énervés peuvent s'emporter et se transformer sans le vouloir.. Cela peut effrayé des gens, donner une image négative des Gekei du genre un clan « barbare », c'est horrible...

« Oui, tu as vraiment tu mérite de pouvoir maîtriser une telle bête que le Loup, c'est admirable si puis-je dire ! C'est un peu comme moi avec la nourriture, une sorte de deuxième personnalité ressort et me dit de tout acheter, tout ! Je ne peux me contrôler, mais un jour, j'arriverai à ne pas acheter beaucoup de nourriture ! »

Tout en rigolant je lui souris. Vu comme il regarde les plats passés je suppose qu'il doit être réellement affamé. Je suis dans son cas, moi aussi.. Des crevettes, du saumon et encore et encore pleins de trucs ultra gastronomique du genre ultra cher passe sous mon nez. Au loin se dessine le serveur arrivant avec un plateau, deux bols et deux bouteilles : voici notre commande. Il nous pose nos deux plats sur la table, je le remercie et commence directement à manger. Que dire à part que ce met est exquis est délicieux.. Toutes ces saveurs en même temps, j'en porte la main à ma joue en regardant au plafond tel le goût laisse penser au paradis. Je suis enfin heureuse, voilà tout ce qu'il me fallait, un bol de ramen et un jus d'orange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Look at the stars ! [Gekei Akishi] Look at the stars ! [Gekei Akishi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Look at the stars ! [Gekei Akishi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet