N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  EmptyMar 13 Nov 2012 - 23:50

    Lorsque j’appris qu’un démon était apparu au large de tetsu no kuni mon sang n’avait fait qu’un tour, je devais me rendre là-bas pour tirer cela au clair. C’était quelque chose d’impératif. Le seul problème c’était que les villageois avaient fait appel à Kiri pour traquer la créature ce qui signifiait que nous allions être deux sur le terrain. De base ça ne me déplaisait pas, mais dans la pratique cela rajoutait un second risque durant cette quête puisque dans le cas où l’homme s’avérait être un sauvage assoiffé de sang un peu comme moi voir peut être pire, il n’allait peut être pas vouloir partager ce trésor. Et personnellement je ne me voyais pas affronter une créature, le possible ninja qui la contrôle ainsi qu’un shinobi de haut rang de Kiri, il faut être lucide, hormis ma maîtresse Makka, je ne vois pas qui serait en mesure d’effectuer une telle prouesse.

    Car oui, elle en avait pas l’air sous ses airs de pucelles effarouchées mais Makka c’est une femme d’exception, ses courbes [De puissance bien entendu] sont à un niveau très peu égalé. Si je devais la défier en un contre un même dans l’hypothèse où j’aurais été un assimilateur suiton plutôt que Fûton, je pense qu’elle parviendrait à gagner. Je n’avais jamais vu un tel niveau en ninjutsu et en plus sans mauvais jeu de mot, elle chauffe à mort ! Je pense honnêtement que sa force seule est supérieur à un village entier, alors imaginez avec ses champions à ses côtés, elle devient invincible. Je pense qu’il s’agit de la raison de notre recrutement.

    Les jours de marche se succédaient sans que rien ne vienne troubler mon avancée, de toute manière j’étais préparé à rencontrer le Shinobi de Kiri au village et pas avant ça me paraissait plus ou moins logique. Bah oui réfléchissez deux secondes. Les probabilités que je le croise avant sont quasi-nulles, Du moins j’espère, je ne souhaite pas me taper de la causette avant d’être arrivé. Bon hormis tout cela il est temps de réfléchir un peu plus en profondeur sur la tâche à accomplir.

    Les informations connues sont les suivantes, un démon vit sur un archipel du pays du fer, selon les habitants il s’agit d’un Kuchiyose contrôlé par un Ninja maîtrisant un kekkei genkai, une affinité basée sur la vapeur. De plus un avis de cyclone a été signalé sur l’archipel. On peut donc formé deux hypothèses : Soit l’homme contrôle aussi le vent et est le créateur du cyclone. Soit même le temps ne veut pas que je réussisse ma chasse. Si c’est la deuxième option, je n’ai pas envie de dire ça, mais je suis quand même dans une belle merde… Hormis ceci on peut aussi en déduire que s’il s’agit d’un Kuchiyose, le propriétaire doit être un ninja plutôt puissant car il n’est pas aisé de maîtriser une créature capable de se faire surnommée démon par des villageois. M’enfin ça c’était plutôt arrangeant puisque plus ma proie est puissante, plus je me donne à fond et je laisse exploser ma rage au combat, c’était quelque chose qui me caractérisait bien, je devais l’avouer.

    Encore quelques journées passèrent avant que j’arrive au village, bizarrement des nuages gris envahissaient le ciel et le vent soufflait assez fort. Comme quoi ce n’était pas des conneries, il y avait en ce lieu un évènement naturel à l’œuvre, ou surnaturel peut être s’il s’agissait de mon super copain et sa bestiole démoniaque. Mais sans plus attendre je me dirigeais vers une silhouette qui m’interpella même de loin. Quelqu’un qui n’était pas habillé comme la plupart des villageois et qui semblait armé d’un Katana tout comme moi, ce qui signifiait qu’il s’agissait au moins d’un mercenaire si ce n’était pas le Kiri-jin qui était censé se trouver dans le coin pour cette monstruosité. Bref donc j’vais un peu plus vers lui et j’me rends compte que j’ai affaire à un lutin, ses oreilles en témoigne. Alors là je salue le mec comme il se doit hein.

      • « Yo, je me présente je suis l’ermite aux crapauds, ou l'ermite souriant, ça dépend des régions ! On m’a chargé de détruire cette bestiole et on m’a prévenu qu’un Kirijin essaierait de me voler ma proie, tu n’es pas Kiri-jin, n’est-ce pas, monsieur le lutin ? »


    Je n’ai jamais été un très bon comédien la preuve c’est que je venais d’essayé de prendre une voix neutre tout en faisant cette mise en scène complètement débile et que je venais de passer pour un con devant mon interlocuteur malgré ma hauteur de plus de deux mètres. Enfin toujours est-il que l’essentiel avait été dit, il ne me restait plus qu’à attendre de savoir ce qu’allait décider mon interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  EmptyVen 16 Nov 2012 - 21:35

En ce jour saint, je pars à la chasse. En effet, on m'a raconté qu'un shinobi de haute volée a élu domicile non loin du pays du fer. D'après les racontars, il s'est amusé à invoquer un Kuchyiose gigantesque, ce qui est assez problématique pour les locaux, vous en conviendrez. Ainsi, on m'explique que je vais bientôt devoir partir affronter ce monstre et résoudre le problème concernant ce maître du futton. Ce fait étant, je profite du peu de temps qui m'est donné pour mettre mes affaires en ordre. Au passage, je passe quelques heures avec mon animal de compagnie, Shinini – oui, je sais, son nom est original –, je lègue la maison et le dojo à mon second et je m'assure que tout soit en ordre. Comme à mon habitude, je termine par un ordre mythique adressé à Katsuo : « Occupe-toi bien de la baraque et donne à bouffer au chat ! » Sur ce, je quitte les lieux et me dirige vers la frontière. Au bout de quelques minutes, me voilà arrivé. Je baille un coup et avance. Le rafiot est prêt, l'équipage chante en cœur et la mer est clémente. Toutes les conditions sont réunies pour que le voyage se déroule sans accroc en somme.

Par la magie de la narration, les secondes, les minutes, les heures puis les jours passent. Je suis désormais non loin de Tetsu, ou plutôt de l'archipel dont il est question dans la missive. En arrivant j'ai noté un changement drastique de climat, sûrement le cyclone qui arrive. À croire que les éléments se déchaînent. À titre personnel, je ne vois pas cela d'un très bon œil. J'ai en effet la désagréable sensation que cet aléa climatique ne va pas m'aider dans ma tâche. Dans cette cacophonie globale apparaît un géant. Je ne le connais pas mais il se présente comme étant un ermite aux crapauds ou comme un ermite souriant. Au vu de sa taille et de sa gueule, j'ai tout sauf l'impression qu'il est souriant mais soit. De plus, il m'a tout bonnement l'air d'être un parfait imbécile. Cela-dit, ma première impression sur lui n'ayant peu – pour ne pas dire pas – d'intérêt, on va passer outre. Effectivement, j'estime que médire sur les autres, c'est mal et ce n'est pas utile.

Le borgne m'explique sans perdre de temps qu'il est à la recherche de la bestiole que je suis censé chasser. Je ne sais pas vraiment de quoi il en retourne mais c'est problématique. Peut-être sommes nous deux à devoir effectuer cette tâche ? C'est probable. En tout cas, on ne m'a pas mis au courant de ce fait. Il est en effet clair que l'ordre de mission ne faisait pas état d'un partenaire pour m'aider. Non content de devoir partager son job avec un Kirijin, il me demande si je suis celui qui désire lui « piquer » son gibier. Armé de ma rhétorique légendaire, je me contente de lâcher ceci :

    « Enchanté. Je suis Kitase Shinichi, le Lutin Bleu de Kiri et comme tu t'en doutes bah … Je suis de Kiri. Quant-à celui qui veut te piquer ta proie, j'ai bien peur que ce soit moi. Personnellement, j'ai été engagé par les instances de Tetsu no Kuni, et toi ? »


J'attends patiemment sa réponse. Je ne sais pas ce qu'il va me rétorquer mais en tous cas, s'il est shinobi, je veux bien de son aide. Après tout, venir à bout d'une invocation géante et d'un manipulateur de futton seul ne sera pas de tout repos. D'ailleurs en parlant du manipulateur de Futton, je me questionne ; Et si ce gus était en fait le « grand méchant de l'histoire » … Il en a bien la gueule en tout cas. D'un autre côté, c'est peut-être un simple pêcheur désireux de faire une belle prise ? Car oui, n'oublions pas que le Kuchyiose est vraisemblablement une anguille …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  EmptyDim 18 Nov 2012 - 13:51

    Mauvaise pioche pour moi ce Lutin était le ninja de Kiri et il était effectivement en ces lieux pour me voler ma proie. Ceci étant dit c’était la première fois que je discutais avec un lutin, je suppose que je devais me sentir honoré de discuter avec cette anomalie, qui au même titre que les nains, les manchots, les culs de jattes, les bossus, les polios et autres handicapés physiques sont souvent discriminés par leurs semblables. Mais moi je n’étais pas comme ça, j’accepte les différences même celles qui vous transforment en monstruosité et généralement après, je vous tue. Après tout c’est pour cette raison que beaucoup disent que nous sommes tous égaux devant la mort. Il n’y a pas de différence devant l’agonie. Il n’y a que ce voile qui te recouvre, puis tu sens cette étreinte froide autour de ton cœur. Je semble bien connaître, vous vous dîtes ? Normal, après tout, j’ai déjà frôlé la mort de très près et je la donne souvent. Je me devais quand même de répondre à ce très cher lutin qui attendait patiemment ma réponse. Bon bien entendu, ça allait être assez classique comme réponse mais bon.

      • « J’ai été mandaté par mes miches. J’aime bien latter la tronche à des monstres. Par contre je t’avouerai qu’aider la veuve et l’orphelin, je laisse ça aux pédales, moi c’est pas trop mon trip. »


    Mouais, bon, ce n’était peut-être pas si classique que ça en fin de compte. Je pense que le mieux était que l’on se coordonne pour cette mission, après tout il serait bête de se tirer dans les pattes, en plus ce lutin n’avait pas l’air trop trop con, donc l’esquinté pour le moment ne semblait pas si utile que ça, après tout ce pourrait être un allié potentiel dans le futur. De plus j’avais entendu dire par mon informateur que cette tâche était répertoriée comme de rang S. Cela signifie que mon interlocuteur actuel n’est quand même pas la moitié d’un trou de balle et que m’en débarrasser ne serait pas aussi simple qu’il n’y parait. Je reprenais donc la parole afin de lui proposer un marché.

      • « Bon, lutin, j’te propose la chose suivante, on s’associe pour dégommer le gros monstre et la possible personne derrière celui-ci et en fonction du temps et de l’envie qu’ils nous restent après, on se marave la tronche, ça te dis ? »


    Une proposition alléchante pour tous guerrier qui se respecte, mais était-ce quelqu’un de ma trempe, ça c’est une question à laquelle je ne pouvais répondre pour le moment. Il faudrait que je croise le fer avec lui si je souhaitais apporter une réponse à cette interrogation. Enfin toujours est-il qu’il ne nous restait plus qu’à nous mettre en marche. Alors pour cette mission périlleuse, j’allais invoquer, GAMARAN et prouver que je méritais mon titre d’ermite aux crapauds ! Je me mordillais le pouce afin de faire couler une goutte de sang, puis je traçais une ligne horizontale dans ma main avant d’effectuer quelques signes et de plaquer ma paume au sol, je m’exclamais alors.

      • « Kuchiyose no jutsu »


    BIM, voilà qu’un crapaud apparu sous nos pieds afin de nous emmener jusqu’à l’île. C’était un crapaud de dix mètres de haut, possédant une peau de couleur verte et portant deux sabres dans son dos. Gamaran s’élança immédiatement vers l’île. Nous allions devoir sans doute affronter la tempête de fasse, mais avec le poids imposant de mon invocation et nos facultés, nous ne devrions normalement rencontrer aucunes difficultés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  EmptyJeu 29 Nov 2012 - 18:50

Ok … D'accord … Donc si je résume bien, ce garçon est un indépendant. Il a décidé de lui-même de s'incruster, comme ça, gratuitement. C'est bien connu après tout, quand on a rien à faire chez soi, on part à la chasse au monstre... Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai la nette impression qu'il se paie ma tête. Son surnom, sa façon de parler, sa dégaine ; Tout chez lui est sujet à suspicions. Qui sait, c'est probablement lui le méchant derrière toute cette affaire. Cela expliquerait pas mal de choses, dont le fait qu'il soit bien au informé. Laissant pour un temps cette hypothèse de côté, j'analyse la situation. J'ai beau retourner le problème dans tout les sens, j'ai vraiment la sensation qu'il se fout de moi … À moins qu'il agisse naturellement de la sorte avec tout ceux qu'il croise. Bref, toujours est-il que sa proposition est intéressante. Je dirai même plus, elle fait mouche. Je n'ai clairement pas confiance en ce géant mais son aide peut m'être précieuse. Je me vois, en effet, mal venir à bout de tout ce beau monde, seul. Ainsi, son appui est le bienvenu. S'il tente de me doubler ou de m'attaquer par derrière, je serai dans de beaux draps mais c'est un risque à prendre. De plus, s'il est le « vrai méchant » de l'affaire, je pourrai toujours m'occuper de lui en deux temps trois mouvements. L'important pour moi est donc de rester sur mes gardes. Si il est juste un simple chasseur de monstre alors lui comme moi sommes sur le même bateau. De fait il est peu vraisemblable que nous nous entre-tuions avant d'accoster sur la rive si vous voyez ce que je veux dire. Métaphores bidons mises à part, je regarde l'ermite souriant faire.

Il croque son doigt et en fait sortir du sang, ce qui n'est pas sans me rappeler un geste familier. Une invocation ? Oui, c'est bien ça. Le voilà qui plaque sa dextre au sol et fait jaillir du fin fond de la soixante quatorzième dimension un crapaud géant. Je baisse les yeux, souris bêtement : Hum ; oui, il doit bien faire une dizaine de mètres. Nous avançons sur l'île et mes doutes se dissipent peu à peu. Malgré sa tronche et son air nonchalant, ce doit être un bon gars. Qui plus est, sachant qu'il est vraisemblablement possesseur du pacte des crapauds, il ne peut être l'auteur de cette mascarade. En effet, le fameux monstre est un Kuchyiose. Quant-à celui qui contrôle le tout dans l'ombre, il en est le maître. Or jusqu'à preuve du contraire, posséder deux pactes est chose impossible. Ce n'est donc pas le mauvais type de cette histoire. Rien ne dit en revanche qu'il est blanc comme neige et exempt de tout soupçon.

Le temps passe et notre duo est proche de l'île. Cependant la tempête étant, nous sommes menacés. Les éléments se déchaînent. Je n'ai rien d'un expert météo mais je trouve ça louche. Afin de ne pas me faire toucher par ces vents violents et extrêmement chauds, j'active mon armure de lave. Ça m'évitera d'être blessé inutilement. Histoire de ne pas m'envoler, je recouvre la plante de mes pieds de chakra. La masse d’énergie bleuâtre agit alors comme une puissante colle, me fixant sur Gamaran. Je ne sais comment mon compagnon va s'en sortir, j'espère que lui aussi possède une armure résistante ou quelque chose s'apparentant à cela. Si ce n'est pas le cas alors, il sera dans de beaux draps et je serai dans l'obligation de l'aider. Après tout, comme dit précédemment, j'ai tout intérêt à conserver à mes côtés ce grand gaillard.

***

Traversant les vents, les courants et les flots enragés, nous sommes saint et sauf. Je peux enfin souffler. Lui comme moi, nous avons traversés la zone de dépression sans grand mal. Au loin, nous voyons une petite île. C'est sûrement là-bas qu'est mon commanditaire. Ne vous méprenez pas, je ne compte pas aller le voir en personne. En revanche, interroger des pêcheurs peut être intéressant. Enfin … Je dis ça, mais ça à l'ermite aux crapauds de voir ce qu'il veut faire. D'ailleurs, pendant que j'y suis, demandons lui !

    « Et maintenant que l'île est à portée, on fait quoi ? Tu veux interroger des pêcheurs ou bien ? … Pour ma part, je serai d'avis de procéder ainsi en attendant que le monstre se pointe. On peut probablement obtenir des informations importantes. Qui sait, ils savent peut-être des choses sur cet ancien ninja maîtrisant la vapeur. »


Ce n'est qu'une supposition bien entendu. Je ne détiens ni la vérité universelle, ni le savoir ultime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  EmptyDim 2 Déc 2012 - 15:43

    Le lutin avait utilisé une étrange technique pour passer le cyclone, pour ma part je m’étais contenté de me cacher à l’intérieur de la bouche de mon crapaud. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Oui car entre nous il y avait suffisamment de place pour deux personnes dans la bouche du batracien, enfin, s’il avait envie de dépenser du chakra inutilement c’était son problème. Pas le mien. Bon, maintenant que nous étions sur l’île, nous devions réfléchir à la manière de procédé. Mon camarade lutin proposa de demander aux pécheurs des informations sur notre ennemi. C’était une idée, même si je détestais glaner des informations par le biais d’habitants locaux. Déjà de un car un méchant ça ne demande pas d’info sans tuer l’informateur et de deux, parce que ça faisait un peu tapette. Je me décidais donc de répondre à monseigneur le lutin.

      • « Alors moi je propose que toi tu ailles glaner des informations pendant que moi j’me rend sur le point le plus haut de l’île pour observer les environs. A t’aleur. »


    Un instant après avoir dit ces quelques mots, je disparaissais dans les bois. Ouais ça fait un peu classique comme disparition soudaine, mais j’ai envie de dire qu’on s’en branle un peu. Bon de ce que j’avais vu sur la plage l’endroit le plus haut de cette île c’était un volcan qui semblait éteint. Encore heureux qu’il ne soit plus en activité ça aurait été un tantinet chiant pour moi, étant quand même une personne assez sensible à la chaleur, vous m’avez compris, je n’en dirais donc pas plus. J’entamais donc l’ascension de cette masse rocheuse avec panache. Enfin panache… Quelqu’un qui aurait décidé de franchir l’obstacle avec une seule main aurait pu utiliser ce mot, pour ma part je me suis contenté de faire circuler du chakra dans mes pieds avant de m’élancer à verticale, rien de plus simpliste.

    Une fois en haut je profitais d’un bon panorama puisque j’avais une vue sur l’ensemble de l’archipel. Malheureusement je ne distinguais pas grand-chose d’intéressant. Du moins c’est ce que je déclarai comme ça à chaud, puis soudain j’aperçois une caverne sur l’autre versant de la montagne. Vous avouerez que c’est plutôt intéressant. J’me suis immédiatement dis que j’avais fait bonne pioche et que j’étais meilleur que cet idiot de Kirijin, donc comme l’aurait fait toute personne impulsive à ma place, je me précipite vers le lieu aperçu précédemment. Je ne mis pas énormément de temps avant de rejoindre la fameuse caverne semblant descendre dans les entrailles de la montagne. A peine avais-je franchi le pas que des lumières s’allumèrent toutes seules. C’était louche, très louche. Malgré tout je persistais à continuer mon aventure. Je m’enfonçais encore un peu plus dans la caverne, il était clair qu’une invocation ne passerait jamais dans ce lieu et que donc il ne s’agissait pas de l’abri de la créature…

    Une fois au point le plus bas, je comprenais enfin l’utilité de cette grotte. Il s’agissait d’un laboratoire. Il y avait énormément de choses compliquées et d’après les papiers qui étaient posés sur le bureau, il s’agissait de recherches sur un dojutsu nommé Byakugan. De mémoire il s’agit d’un pouvoir héréditaire détenu par le clan Hyuuga de Konoha. Pourquoi de telle recherche dans une grotte ? Et pourquoi personne ne gardait les lieux s’il s’agissait d’une base secrète. Quelque chose cloche. Et puis cette odeur pour couronner le tout. Ça sent la mort. Tchh. Mon cœur commence à s’emballer, quelque chose de très important s’est déroulé ici même si je ne peux pas vraiment dire ce que c’est. Devrais-je ressortir pour prévenir mon coéquipier ? En plus Gamaran attend sur la plage, je lui avais demandé d’y rester afin de surveiller les côtes. Je pense que je vais rester encore un instant ici, des informations y sont certainement présentes et puis, je pense que le lutin trouvera bien un moyen de me rejoindre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ] Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le colosse, le démon et le lutin -- FUUUUUSION [Rang S : Shini ; Fuu ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-