N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyJeu 20 Sep 2012 - 21:07

Posé sur le toit de ma maison, j'observais les rues du village. Il y avait quelques nuages, bien que certains rayons du soleil arrivaient à passer, il ne faisait pas pour autant chaud. En effet, on était en période d'hiver. Autant vous dire que je, ou plutôt nous les Samui, sommes dans notre élément durant cette saison. C'est surement celle que je préfères le plus, en plus les paysages enneigés sont magnifiques. Perché, je revoyais dans ma tête tout les évènements depuis la création de Kiri et mon entrée dans le véritable monde ninja. J'en avais fait du chemin...Depuis mes débuts de Genin faiblard, à maintenant un chûnin expérimenté. Mes parents seraient surement fiers, en tout cas je considérais que la voie que j'avais emprunté était la bonne. Hojo m'avait comme qui dirait ouvert l'esprit. Il m'avait inspiré ce qui était devenu aujourd'hui mon nindo : « créer ma légende. » Avec ma jeunesse et ma naïveté j'avais toujours voulu ressembler à Mahan, mais si je voulais révolutionner le monde et le clan je devais devenir une personne totalement différente du premier Mizukage. Je me rappelais encore de mon entrée dans la Same no Yoru, près des cascades à l'extérieur du village. L'eisei-nin m'avait donné une bonne leçon, il m'avait façonné. Ces conseils m'avaient mené à mon niveau actuel. Si je ne l'aurais pas rencontré j'aurais pris sans aucun doute une autre voie et je serais resté enfouis dans ma rancune et mon petit monde. Ce premier entraînement, durant lequel il m'avait fait rester des heures sous une cascade pour au final ne pas assister à ma méditation. Je m'en souvenais encore...J'étais resté toute l'après-midi, et une partie de la soirée, sous la chute d'eau pour me rendre compte qu'il avait laissé un panneau et s'était barré depuis belle lurette...M'enfin c'était du passé, cela faisait déjà presque un an. Aujourd'hui, il m'avait donné rendez-vous au terrain d'entraînement. Pourquoi ? Et bien je vous répondrais que le point de rendez-vous est assez explicite. J'avais encore le temps avant d'y aller, je profitais donc de l'atmosphère paisible d'un début de matinée. Il n'y avait pas foule, et cela me permettait de méditer en regardant le ciel. Je me projetais dans la futur. Qu'allais-je devenir en continuant sur cette si bonne lancée ? Jûnin ? Et qui sait même un grade encore plus haut...Seul l'avenir pourrait me le dire. Mais je n'avais pas en m'inquiéter, je n'avais qu'à vivre le moment présent et voir ce qui allait m'arriver. Vivre au jour le jour, s'adapter en fonction de ce qui se passe, s'adapter aux compétences ennemis. Voila ce qui fait un bon ninja, en plus du travail d'équipe. Là encore, une notion que m'avait inculqué un haut gradé de Kiri. Gekei Pô, et son acolyte Shinda Michiki. De bons alliés que je n'oublierais pas. J'avais fait tant de rencontre durant cette année, et que des positives. Se faire des amis, étendre son cercle social. Des choses que je ne faisais pas avant. De nouveaux sentiments que je laissais aller mais que je stoppais parfois. J'étais habitué à tuer, je savais pertinemment qu'on pouvait me percevoir comme une personne froide. Trêve de bavardage, à force de rêvasser le temps avait passé.

Descendant de mon perchoir, je rentrais chez moi pour me changer avant de partir à l'endroit indiqué par mon sensei. Je m'étais habillé d'un style vestimentaire commun à la plupart des Chûnins du village. Je me conformais aux normes tout en ajoutant une légère touche de fantaisie avec le signe du clan Samui et une longue veste bleu marine. De toute façon mes vêtements avaient peu d'importances car ils finiront surement en lambeaux lors de cet entraînement. Il faut dire que Hojo-sama ne fait pas dans la dentelle, loin de là. L'enfer a côté, c'est de la pisse chèvre. Mais je l'aimais bien, c'était mon psychopathe sensei à moi. Courant à vive allure dans le village, j'arrivais à la zone voulue. Je piquais au passage quelques pommes, histoire de me remplir l'estomac pour tenir quelques heures. Cet entraînement n'allait pas être de tout repos, loin de là. Il valait mieux que je m'accroche, et surtout que j'ai des ressources. Je voyais déjà au loin le Lutin Sénile. Lutin ? Oui car c'était l'élève de Shinichi, l'ex-Mizukage. La même personne qui m'avait déjà enseigné deux jutsus.

« Hoy Hojo-sama ! Vous pétez la forme j'espère, cette fois-ci je vais vous en faire baver ! »

Je le taquinais un peu, mais rien de bien méchant. Il n'allait pas me tuer, quoique...Peut-être me découper un ou deux membres pour me les recoudre plus tard avec ses compétences de ninjas médecins, histoire de m'inculquer le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 6 Oct 2012 - 20:04

Kyoji arrive enfin devant moi. Je suis assit sur un petit banc avec des feuilles de calcul dans les mains. Au début, je ne lève pas pas les yeux de ces dernières.

Ah voilà. Bien bien.

Finalement, je dépose mes notes et je regarde mon élève. Petit silence. Kyoji a un peu grandi. Pas vraiment physiquement, mais plus dans l'aura qu'il transporte avec lui. Il est plus digne, plus mature. C'est intéressant. J'ai apparemment choisit un excellent sujet d'expérience, et il est fort probable qu'il devienne un Samui meilleur que Mahan. En tout cas, il s'écarte déjà du chemin tout tracé par ce dernier et il se fraie son propre sentier.

Hum, assieds toi ici. J'ai une deuxième leçon pour toi.

J'attends encore un peu, perdu dans mes pensées et mes réflexions. J'ai un impact sur ce gosse, et je veux en faire une perle rare. Un ninja d'exception. De légende. Pour ce faire, j'ai longtemps réfléchit au sens de la deuxième leçon. Elle n'a pas qu'une seule application, elle est complexe, multiple et terrible.

J'ai suivit ton parcours. De tous mes élèves, tu es le seul qui vale la peine de mon intérêt. Te souviens-tu... de ma première leçon ? Construire sa propre légende. Ecrire son histoire, devenir unique. C'était l'essence de ce que je voulais t'apprendre. Mais il y avait un autre sens. Faire sa légende consiste également à devenir actif. A bouger. A accomplir des choses, et non plus uniquement "être".

Cela, au cours de l'année, tu l'as montré. Et c'est grâce à ça que tu as eu droit à une promotion. Pour t'en féliciter, je te donne un autre portion de sagesse. Pour savoir bouger, parfois, il vaut mieux être plusieurs. La force est dans l'unicité, mais également dans le nombre. C'est très paradoxal, mais tu dois tirer de la force tant de toi-même que des autres. Et voici le meilleur exemple...

Devant ses yeux, je me lève lentement. Je compose des sceaux avec mes deux mains. Lentement, il faut qu'il puisse le voir correctement. J'utilise mon chakra, et pouf, je suis répliqué cinq fois. Le jenova bunshin, très proche du kage bunshin, est la technique que je compte apprendre au chunin. Parce qu'on ne peut que compter sur soi-même, et que parfois, être seul ne suffit. Alors, dans ces cas-là, le mieux est encore d'être aidé de cinq copies de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 6 Oct 2012 - 22:36


Il était là, paisiblement assis sur son banc entrain de m'attendre. Il était enfouit dans un tas de paperasses, dont je ne préférais pas me préoccuper. C'était ses affaires, il ne valait mieux pas que je m'en mêle. Question de survie. C'est alors qu'il se mit à me fixer. J'étais un peu gêné, je ne savais pas ce qu'il me voulait et ce blanc m'inquiétait. Il me réservait encore un entraînement digne d'un psychopathe ? Je m'en foutais un peu, c'était mon sensei. S'il avait quelque chose à me dire, c'était forcément important. Il ne me ferait pas venir pour rien, il devait avoir de bonnes raisons pour m'avoir convoqué ici. Il avait encore la cicatrice à l’œil droit, celle que je lui avais faite lors de mon admission dans l'équipe. Il aurait pu très bien la soigner, mais elle était toujours là. J'étais assez fier d'avoir réussi à atteindre un ninja aussi fort, mais j'avais pas mal de marques sur mon corps qui venaient de lui. Un bonne dizaine. Un vrai tortionnaire. Il me fit alors signe de m'assoir. Ne cherchant pas à comprendre pourquoi, j'écoutais ce qu'il avait à me dire. Je pris mon cul pour le foutre sur ce banc, et prêtait attention à chacune de ses paroles. Une deuxième leçon pour moi ? Cool. Vraiment intéressant ! Je commençais à m'impatienter, je m'efforçais de ne rien laisser paraître pour ne pas qu'il me prenne pour un gamin. Certes j'en suis un, mais bon.
Il fit une éloge de moi vraiment attrayante. Son meilleur élève, très prometteur, accomplir des choses. J'étais vraiment flatté, je faillis même en rougir ! En plus, il avait une récompenser pour moi. Car oui depuis le temps j'avais été promu Chûnin, il voulait donc me transmettre sa sagesse. Une technique ? La fin de sa phrase fut plutôt vague, je n'y compris pas grand chose. Il partit dans une sorte d'explication philosophique qui me perdit totalement mais il y ajouta du concret. Tout en se levant il composa une série de mudras, et c'est ainsi que cinq clones de lui se créèrent. Des consistants en plus ! Un jutsu qui me serait vraiment utile au combat ou même en mission.

« Et bien Hojo-sensei, merci ! Mais si j'ai fais des progrès c'est aussi grâce à vous. Je supposes que vous allez me faire l'honneur de m'enseigner une technique ? Des clones consistants hein...Vraiment cool ! Plus on est fou, plus on rit ! »

Enfin, façon de parler. Créer des clones, ça peut paraître facile. Mais faut diviser son chakra et tout, et ça c'est dur. J'en avais déjà entendu parler mais je n'avais jamais essayé de mettre ça en action. C'était bien beau de m'avoir montré la technique, mais je ne savais pas tellement comment ça marchait. Étaient-ce des clones consistants basiques ? Avaient-ils une affinité particulière ? Je ne savais pas, mais je n'avais plus qu'à essayer. Je ne réussirais pas, mais au moins ça montre que je travaille ! C'est alors que je commençais à composer les signes qu'il avait fait, et que j'avais observé, quitte à me prendre une gifle pour ne pas avoir attendu d'autres explications. J'essayais de me visualiser des clones dans la tête, une possible division de mon chakra. C'était dur, encore plus que le Goshokuzame que m'avait appris Shinichi. Mais je n'allais pas baisser les bras alors que je venais de baisser les bras. C'est avec un regard de chien battu que je fixais Hojo-sama, attendant des explications plus succinctes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 6 Oct 2012 - 23:03

J'ai bien prit mon temps pour montré les sceaux. Je pense que la théorie derrière cette technique est on ne peut plus simple ! C'est la suite du bunshin d'académie non consistant. N'importe qui devrait y arriver en un claquement de doigts ! D'ailleurs, je le vois. Il m'imite. Parfait. Il recopie mes sceaux, et mélange son chakra mais... Kyojojo n'arrive à rien et me regarde avec des yeux de Bambi. Genre avec des étoiles dans les pupilles et des larmes dans les coins. Et les lèvres légèrement repliés. Affreux ! Cela me donne envie de le baffer ! Je me contiens difficilement tandis que mes clones...

S'en donnent à coeur joie ! Une baffe chacun. A gauche, a droite, en haut, en bas, ce soir est là ! En plus, ils en profitent pour remettre une couche. Décidémment, mes clones sont limites encore plus sadiques que moi. C'est un phénomène étrange que je me dois de surveiller...

Idiot, c'est pas une technique qu'on réussit aussi facilement.
Idiot, c'est pas une technique qu'on réussit aussi facilement.
Idiot, c'est pas une technique qu'on réussit aussi facilement.
Idiot, c'est pas une technique qu'on réussit aussi facilement.
Il y a de l'écho ici. Vous trouvez pas ?

Mes clones éclatent de rire tandis que je les envois plus loin. Ils s'amusent sous nos yeux à répéter les sceaux de la technique, dans un premier temps. Après, ils s'emmerdent un peu et commencent à s'entre-tuer joyeusement dans des explosions de fumées. Comme des kage bunshin en somme. Rien de très particulier, à part qu'ils sont tous aussi géniaux que moi, et c'est vraiment pratique pour accélérer mes recherches en laboratoire.

Oui, il faut que tu prépares plusieurs compartiments de chakra. Un compartiment par clone, et un dernier compartiment pour la technique en-même. Pour ma part, je n'aime pas donner des réserves de chakra à mes clones, mais c'est faisable. Il est également faisable de donner un effet élémentaire à la disparition des clones. Souvent, c'est peu puissant, du genre une gêne. Malheureusement, les miens sont normaux. Mais si tu joues sur ton affinités hyoton... Bref, commençons par le compartimentage. Je veux que tu créés des bunshins d'académie en utilisant la séparation que je t'ai décrite. Ils ne seront pas consistant, mais le principe sera déjà là. Après je t'apprendrais à faire un clone consistant. Quand tu connaitras ces deux méthodes, la continuité voudra naturellement que tu réussises la technique. Pour ce qui est de rajouter l'effets élémentaires... je t'en parlerais après. Je connais la théorie.
J'ai un petit sourire aux lèvres. J'aime garder un certain mystère sur ma personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 6 Oct 2012 - 23:33


J'attendais, j'attendais...Je rigolais un peu en faisant ces yeux, on a bien le droit de déconner un petit peu après tout. Mais cela ne devait pas être du gout de Hojo, ou plutôt de ses clones. Pour une fois il se retint de me mettre un coup, miracle ! J'étais soulagé mais à un point que vous ne pouviez pas imaginer. D'habitude quand je faisais une action de ce genre il me baffait aussitôt. Il avait eu de la pitié pour une fois, enfin c'est ce que je pensais. Je compris que mon calvaire ne faisait que commencer lorsque je me pris en pleine face une multitude de baffes. Bim, bam, boum. J'aime quand ça claque ! Non, je commençais à délirer. J'étais habitué aux baffes, mais putain ce que ça fait mal ! Ça claquait dans tout les sens. Mon cauchemar se termina enfin, et les clones ne purent s'empêcher de dire à la même seconde exactement la même phrase. Évidemment que ce n'est pas une technique qu'on apprend facilement, ça je m'en doutais ! Saloperie de clones ! Mais bon je n'avais pas à me plaindre. Cette technique, c'est la technique de ma vie. Se dédoubler, c'est pas cool ça ? Cuisiner tout en regardant la télé, tout en rangeant la maison. En gros, technique spéciale flemmard ! Utile en combat aussi, mais bon.
Ils éclatèrent de rire avant de partir s'entretuer au loin. Ils étaient aussi tarés que l'original, voire plus...S'ils sont une partie du chakra d'Hojo, ils sont aussi une partie de sa folie ? J'imaginais à peine à quoi ressembler mon sensei énervé. Ils me narguaient au loin, je les voyais entrain de faire les sceaux de la technique tout en ricanant. Je ne sais pas ce qui m'empêcha de les exploser avec du Hyôton...peut-être qu'en faite j'avais pas envie de me faire encore gifler par Hojo. Ouais ce gars me fait peur, et je préfèrerais pas le contredire ou le contrarier, surtout pas...S'en suivit enfin de véritables explications sur la réalisation de cette technique. En faite il n'y avait rien de si compliqué, il suffisait de faire comme pour les Bunshin. Enfin, suffisait est un bien grand mot. Il fallait répartir le chakra, les rendre consistants. Un tas de nouvelles choses ajoutées à cette technique de base. D'après ce qu'il disait je pouvais même en faire des clones de glace grâce à mon Hyôton. Pour le moment, il vaut mieux se contenter de la réussir normalement. Le reste, c'est du superflu.

« Bon okay, le Bunshin s'est pas compliqué. Et puis j'ai déjà appris pire comme technique, enfin j'espère que c'est moins compliqué...Mais les clones ils font ce qu'ils veulent ou on les contrôle ? Genre quand les vôtres m'ont baffé c'était fait exprès, avouez ? »

Un peu louche tout ça. Ce sont ses clones, son chakra. Je suis quasi-sur que les coups ont été fait volontairement. Et puis de toute façon je m'en foutais, j'avais l'habitude. C'est pas comme si je n'avais jamais fait de combat ou d'entraînement drastique. C'est lui qui m'y avait habitué en plus. Mais pour le moment le plus important est l'évolution du Bunshin. Je me devais de la maîtriser pour faire honneur à mon maître, et puis aussi pour ma petite personne. Toujours utile pour encercler l'ennemi alors qu'on est tout seul ou élaborer une tactique de travail d'équipe. Composant les signes d'un Bunshin basique, je tentais de faire apparaître ces derniers en divisant mon chakra. Je n'y arriverais pas du premier coup, et ce fut le cas. Mais il ne me fallut pas beaucoup de temps pour en créer ne serait-ce qu'un seul qui possédait mon chakra. Un coup de chance, surement. Mais j'étais sur la bonne voie et ça c'était ce qui comptait.
Je réessayais mainte et mainte fois. Ils n'étaient pas consistants mais ce n'était pas le but pour le moment. Je devais les considérer comme des compartiments dans lesquels je rangeais mon chakra. Des compartiments qui me ressemblent. Il en fallait de l'imagination, mais j'y arrivais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 6 Oct 2012 - 23:47

Je recréé mes clones devant mon élève pour qu'il comprenne bien le mécanisme. L'un se taille, deux autres discutent de mes notes que j'ai laissé sur le côté, et les deux derniers revoient des mouvements de taijutsu inspiré du clan Kaguya - oui c'est ce que j'apprends en ce moment, mais Kyoji ignore encore mon nouveau don, comme tout le village.

Les clones ne m'obéissent pas, ils me comprennent. C'est différent, mais par exemple si je suis coupé de mes clones, ils vont réagir sans connaitre mes intentions à moi. Nous sommes indépendants une fois créés. Toutefois, ils sont... aussi géniaux que moi. Et ils savent directement quelles stratégies adopter. Quand ils disparaissent, par contre, toute leur expérience me revient. C'est la technique ultime pour un scientifique, je divise mon temps de recherche par six !

Ce n'est pas tout à fait exact, a vrai dire, parce que mes clones ne veulent pas effectuer les tâches que j'estime ingrate de ma personne. Ils ont difficile à trouver la motivation, un peu comme moi. Mais dans l'idée, c'est très pratique. Je surveille les progrès de mon élève. Il semble avoir bien assimilé la première étape en tout cas. Je passe mon bras au travers de ses clones.

Ils sont encore intangibles. Hmmm. Je devrais donc lui donner quelques indices à ce niveau là. Je reprends la parole tandis que mon clone revient et se mange un ramen devant nous.

Ton compartimentage est bon. Maintenant, ils doivent devenir indépendant. Il faut que tu sectionnes ces compartiments de ta circulation de chakra et que tu les expulses ensuite. C'est là la différence avec les inconsistant qui sont toujours lié à toi, outre la dépense de chakra plus importante. Tu peux essayer avec un seul compartiment au début puis augmenter progressivement le nombre.

Pour t'aider, tu peux imaginer une spirale relier à un courant d'eau, puis couper le lien entre les deux. Ensuite, tu peux imaginer que l'eau se transforme en pierre. C'est comme ca que j'ai fait au début pour compartimenter, puis rendre solide mes clones.

J'essaie de faire de mon mieux, évidemment. C'est pas facile, surtout qu'il n'a pas mon intellect. C'est un excellent shinobi, mais ce n'est pas un scientifique pour autant, et je dois prendre ça en compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 0:23


Encore et encore des clones. Je ne voyais plus que ça, en même temps il n'y avait plus que ça autour de moi. Des dizaines et des dizaines de clones que je créais. Aucuns consistants, mais la plupart étant composé de chakra. J'étais arrivé à mon premier but. J'avais légèrement la flemme de tous les taper pour qu'ils disparaissent mais j'étais bien obligé. Je regardais Hojo-sama qui lui continuait d'en créer aussi, mais des tangibles. À croire qu'il me narguait, si je n'étais pas son élève je douterais un peu de lui. Mais bon c'était pour la bonne cause il me montrait comment il fallait faire. C'était assez comique car les clones ne lui obéissaient pas et faisaient n'importe quoi. Ils s'entraînaient, lisaient les documents d'Hojo et même un prit la poudre d'escampette. Le grand bordel, j'espérais que les miens auront plus de tenu et surtout que j'aurais plus d'autorité sur eux. Si je peux pas m'en servir pour faire les tâches ménagères c'est nul ! Mais le plus utile était au niveau de l'expérience. Tout ce qu'il avait appris ou vu me revenait à sa disparition.Intéressant...if you know what I mean ! En envoyer un dans les sources d'eux chaudes pour femme, et recueillir les précieuses informations qu'il a observé lorsqu'elles le détruiront. Cette technique allait vraiment me plaire ! Tout allait être plus facile quand je la maîtriserais raison de plus pour s’atteler à la tâche tel un fou.
Dans un élan d’enthousiasme je fis disparaître la plupart des clones inconsistants que j'avais crée, Hojo m'aidant même si ce n'était que pour vérifier s'ils étaient solides ou non. Je n'avais fait que l'écouter, il fallait faire étape par étape. La répartition du chakra puis la tangibilité. Pas bien compliqué tant qu'il n'y a pas d'histoire de matérialisation. Oui, l'entraînement au Goshokuzame de Shinichi avait laissé des séquelles...

« Pas cool qu'ils n'obéissent pas, j'espère que les miens seront dociles. Votre exemple est vachement compliqué mais je pense saisir ce qu'il faut faire. Par contre si ça vous dérange pas je peux essayer de les faire devenir consistant avant de séparer le chakra ? Ça sera plus facile pour interagir avec eux et les solidifier enfin je pense. »

Je venais de prendre une petite initiative, rien de bien méchant. Je le voyais comme ça personnellement, après si cela venait à ne pas marcher et bien je ferais comme il l'a si bien expliquer avec sa spirale et son courant d'eau. Ses exemples et explications étaient vraiment dures à comprendre, il utilisait des mots compliqués et son esprit tordu ne facilitait l'explication du jutsu. Ça en devenait incompréhensible. En faite je n'avais pas du tout compris le principe de la spirale, mais j'allais le faire au feeling. Composant les signes je tentais de ne faire apparaître qu'un seul Bunshin avec mon chakra. Chose faîte, il ne me restait plus qu'à le rendre consistant. Un peu comme si de la vapeur se transformait en glace. En voila un bon exemple. Quelque chose d'intangible qui devient tangible. C'était pas si compliqué à expliquer, mais à faire...Je passais plusieurs minutes à me le visualiser dans la tête. Pensant que c'était réussi je fonçais sur lui pour lui donner un coup. Raté...Je lui passais de travers avant de finir dans le décor. Je faillis de peu renverser le bol de ramen d'un des clones de Hojo.
Me relevant, je fis réapparaître un nouveau clone. Cette fois-ci, j'allais réussir. Je le devais, pour le confort de ma vie ! Me concentrant longuement j'espérais que cette fois-ci allait être la bonne. Je n'allais pas faire la même erreur en lui fonçant dessus. Je m'approchais histoire de lui donner une petite baffe. Miracle, ça marcha ! Ce dernier me rendit même mon coup en guise de vengeance ! Et ben, il semblait pas plus loquace que ceux d'Hojo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 0:41

Kyoji me pose quelques questions théoriques. Apparemment, il veut faire d'une autre façon. Je hausse les épaules. Il est majeur et vacciné, il est libre de suivre ou non mes conseils. Les miens m'ont permis de développer la technique donc je lui fais part de mon expérience personnelle. S'il veut faire différemment... A ses risques et périls ! Au début, rendre consistan ses clones, c'est vraiment pas son truc à mon élève. C'est assez comique à regarder.

Mon clone qui mange son ramen, par contre, ne trouve pas ça super drôle. Il est un peu énervé d'ailleurs. Et quand les deux Kyoji commencent à se taper dessus, il a envie de donner un coup de main. Il lance très sérieusement.

Concour de baffe ? Je peux participer ?

Les autres clones arrivent et secouent la tête. On évite la catastrophe. Ils entourent après mon élève et disent leurs avis. De mon côté, je croise les bras, et j'acquièsce.

Chut, c'est un entrainement, faut être sérieux. Bon, c'était pas mal, maintenant tu refais le même processus avec plus de compartimentage.
Moi, je te propose d'abord la division puis la solidification. Mais bon... c'est que mon idée !
Tiens, cerise sur le gâteau, utilise ton chakra hyoton pour tout le processus maintenant. Ou au moins une partie. Cela pourrait donner un effet secondaire. Enfin, en théorie...

Nous nous regardons, et nous somme plutôt d'accord. Dans un claquement de doigts, j'arrête la dépense de chakra et j'annule la technique. Les clones disparaissent. Et j'attends de voir comment mon élève va dépasser ce stade maintenant. Après cela, on pourrait même faire une petite application en combat au corps à corps. Même si, en y réfléchissant, mon élève se débrouille pas super super à ce niveau là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 1:14


Bim, bam, boum. Encore ça claque de partout ! Cette fois Hojo n'y est pour rien, loin de là. C'est juste une histoire entre mon clone et moi. Ou plutôt devrais-je dire mon imbécile de clone. Je testais juste sa solidité, comme s'il avait besoin de me baffer à moi aussi. Je suis l'original bordel de merde, je pouvais pas être intangible. Mais bon je ne pouvais pas lui en vouloir, c'était le premier que je réussissais. Normal qu'il soit légèrement con sur les bords, enfin je l'espérais. Si tout les autres étaient comme ça je pourrais me gratter pour qu'ils fassent la bouffe et le ménage. De vrais petites femmes quoi. Dommage qu'ils en aient pas l'apparence, ça pourrait être cool...Enfin stop les spéculations ! Je ne l'avais pas encore totalement maîtriser cette technique, alors je devais arrêter de rêver d'elle. Et puis qui sait ils se rebelleront contre moi peut-être. Mais bon j'ai un avantage : je peux me prendre autant de coups que je veux je serais toujours en vie, peut-être pas en entier, mais en vie. Alors qu'eux après des chocs ils disparaissent.
Alors que je « m'amusais » avec mon clone, ceux d'Hojo débarquèrent. La partie de plaisir était finie. Je me fis rapidement entouré, et là le cauchemar allait recommencer. Un concours de baffe ? Non, par pitié...Heureusement pour moi ils ne me frappèrent pas mais donnèrent leurs avis. Bon ils parlaient tous en même temps et c'était pas tellement compréhensibles mais j'arrivais à comprendre l'idée générale : c'était bien ! Mon clone était solide, possédait du chakra. On était loin de ceux d'Hojo. Trop d'idées arrivèrent d'un coup. Mettre plus de chakra, rajouter du Hyôton, modifier la méthode. C'était le bordel complet ! Avoir des clones ça peut-être bien, mais encore faut-il savoir les gérer.

« Pas tous en même temps les senseis ! Je vais essayer de faire ce que vous me ditez, mais par étape. D'abord le Hyôton pour voir si ça marche, ensuite un plus grand compartimentage. Satisfait les clones ? »

Alors que je leur parlais ils disparurent tous. Il n'avait eu qu'à claquer des doigts. Efficaces en faite quand on sait la maîtriser. Ils pouvaient être chiants, on pouvait les faire disparaître quand on voulait pour en créer d'autres plus aimables. J'essayais donc comme l'un des clones me l'avait si gentiment proposer de mêler mon affinité principale à la création des clones. En effet, j'imaginais déjà comment je pourrais m'en servir. Si jamais ce dernier se faisait détruire, il pourrait lâcher du givre ou un peu de glace déstabilisant ainsi légèrement l'ennemi. Ça pouvait être utile, encore fallait-il savoir le faire. Car apparemment Hojo-sama n'y était pas arrivé. Alors j'avais peu de chances...Mais je devais tout de même essayer. Qui ne tente rien n'a rien après tout. Peut-être que j'allais réussir là où il avait échoué, et je ne pourrais m'empêcher de m'en venter.
Créant tout d'abord un clone intangible, mais remplit de chakra, j'essayais de modifier sa nature pour le rendre à la fois solide et chargé en chakra Hyôton. Je n'avais encore jamais rien fait de tel, surtout que je n'avais pas un contact direct avec mon double. Mais je sentais que je pouvais y arriver. Le fait qu'Hojo n'avait pas réussi me fit pousser des ailes. J'avais envie de le surpasser ne serait-ce que dans un domaine. M'avançant vers mon clone, je le frappais assez fort. Il disparut sans laisser de trace, à part une légère brise. On était loin du compte, je ne savais pas si c'était le climat ou mon Hyôton qui venait de faire ça. Je n'avais plus qu'à recommencer pour vérifier.

Voila un nouveau clone de crée, et consistant qui plus est. Je m'étais concentré au plus haut point, et j'avais essayé d'insuffler le Hyôton dès le début de sa création et non après comme je l'avais fait tout à l'heure. Faisant quelques pas jusqu'à lui, je priais pour que tout cela ai marché. Lorsque mon poing rencontra son visage, je fus plutôt dégouté. Il explosa, lâchant de la glace que je me pris bien sur en pleine face. Je suis peut-être un Samui, j'ai peut-être une certaine résistance au froid mais faut pas abuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 2:14

Pendant un petit temps, Kyoji reprend ses exercices. Il veut se concentrer sur mon idée d'affinité Hyoton. Enfin, c'était l'idée d'un de mes clones, mais du coup une idée de MON cerveau ! Je le laisse faire. Je pense que c'est une bonne idée. Une histoire de familiarité. Cela lui reviendra plus vite je pense dans un environnement qu'il connait et maitrise à la perfection. C'est vrai que, pour ma part, les eisenins sont réputés pour un excellent contrôle du chakra. Faire des clones consistants étaient par conséquent un jeu d'enfant après avoir apprit des techniques complexes pour soigner le corps. Son équivalent, c'est d'utiliser son pouvoir de clan pour parvenir à ses fins. J'arrête un instant de l'observer pour lire des notes. Le temps passe. Quand j'entends une exclamation. Je lève les yeux et je le fois couvert de particules blanches. Pas nécessaire d'être un ninja sensoriel pour comprendre qu'il vient de se prendre un coup de froid.

Hmm, il est manifestement doué pour son chakra hyoton. C'est clair et net. Il faut en général plus de temps aux gens avant de réussir à faire un clone consistant avec effet. Et je sais de quoi je parle. Sourire aux lèvres. Par contre, il n'y a pas encore le nombre. Et il se concentre un peu trop je pense. Je crois qu'il perd la notion de son environnement pendant ce temps là.

On devrait passer à une application un peu plus directe, histoire qu'il comprenne comment s'en servir en combat. Je tappe dans mes mains plusieurs fois. Une sorte de compliment, mais également un moyen de faire comprendre qu'il est temps de passer à autre chose. Finis les enfantillages. Je prends une figure autoritaire et sévère.

Bien ! Je propose qu'on passe à la partie application en combat maintenant. Sous la pression, tu te débrouilles généralement mieux. T'arriveras bien à suivre le tempo à un moment donné.

Nouvelle fournée de clones. Cette fois-ci, ils dégainent des lances et attaquent deux par deux en rythme. Ils laissent dans un premier temps du répit à Kyoji et son/ses clones. Mais progressivement, le rythme s'accélère. Ils frappent de plus en plus. Tranche, tranche. Tournez autours de Kyoji. Ne le laissez pas s'échapper. Et parfois, je lance même un shuriken ou deux pour le distraire. C'est toujours une question d'affuter sa concentration et de faire attenton à son environnement. Surtout pour un ninja comme lui qui ne peut pas se soigner et qui dispose de capacité de senseurs. En quelques sortes, je l'aide à cultiver son don. Enfin, je crois. J'espère. C'est quand même drôle quand il se prend une beigne en pleine face, je peux pas le nier. De temps à autre, je refais des clones pour combler ceux qui ont disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 11:05


J'avais froid, je me les gêlais. Mais au moins, la technique avait marché et c'était plutôt efficace. Certes ce n'est pas un important effet de givre mais ça pourra toujours ralentir l'ennemi me permettant de contre-attaquer. Les clones m'offraient de nouvelles perspectives de tactiques. On pouvait faire tellement de choses avec ça. Des diversions, encercler l'ennemi, lancer plusieurs attaques. C'est pratique de pouvoir faire du travail d'équipe alors qu'on est tout seul. Quoique en faite on n'est plus tout seul puisque les clones font ce qu'ils veulent. Donc ils ont une conscience et je peux le considérer comme de vrais moi ? Ça commençait à devenir compliqué pour moi, mon cerveau en fumait presque. Il vaut mieux que je ne me prenne pas la tête avec ces histoires, il valait mieux les considérer comme des moi un peu plus faible et ne pas les malmener car ça reviendrait à me faire du mal. Ça fait un peu sadomasochiste.
Enfin, revenons aux choses plus importants ! J'avais enfin réussi à maîtriser la technique. Certes je n'avais crée qu'un clone il était parfait. Tournant mes yeux vers Hojo-sensei pour voir ce qu'il avait à dire, il m'applaudit. Mais l'expression de son visage avait totalement changé. De perdu dans ses notes il était passé à une expression autoritaire mais aussi inquiétante. Lui, il avait quelques choses derrière la tête...Sous la pression je me débrouillais mieux hein ? À voir, je n'ai pas envie de me faire encore charcuter dans tout les sens. Il pouvait peut-être me soigner, pas moi. Dans le combat il n'allait pas s'arrêter pour me guérir. Je ne devais pas faire comme la dernière, cette fois-ci je devais réfléchir. C'était un Eisei-nin, il n'était pas à prendre à la légère. Son esprit d'analyse était sans aucun doute supérieur au mien. Ce test allait me permettre de voir combien de temps je pourrais tenir face à lui.

« Et bien puisque vous le dîtes, c'est parti pour un petit combat ! Bonne chance Hojo-sensei, battons-nous à fond. »

Petite figure de courtoisie, je saluais mon adversaire. Une marque d'honneur et de respect. Il me laissa à peine le temps de respirer créant un nouvel arrivage de clones. Encore eux...Je tentais de faire de même. Bon okay je ne réussis à en créer que deux mais c'était déjà pas mal. Le combat put commencer. Je subissais des coups de toutes parts m'efforçant de tous les bloquer. Ils étaient munis de lance, alors que moi et mes clones n'avions que des kunais. C'était pas tellement équitable surtout qu'ils étaient en supériorité numérique. Quelques fois l'Hojo original m'envoyait des projectiles. Mes clones s'en prirent quelques uns en me protégeant. Ils étaient plutôt serviable finalement. L'explosion de certain permit de bloquer quelques répliques de mon sensei me laissant quelques secondes de répit pour en créer de nouveau. Mais cette situation était plus qu'inconfortable pour moi. J'étais en mauvaise posture, je devais me sortir de là. Profitant de l'aide mes clones, je pris une impulsion pour m'élever dans les airs. Ça pourrait m'être fatal s'il venait à m'attaquer alors que je suis dans cette position. Je m’efforçais donc de composer rapidement les signes nécessaire à l’exécution de ma technique. Des piliers de glace sortirent du sol tout autour des clones et surement du véritable Hojo. La prison s'activa empêchant toute sortie. J'espérais sincèrement l'avoir bloqué la dedans, car je ne voyais pas où il pouvait être.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyDim 7 Oct 2012 - 12:41

Le Samui se prend une sévère raclée au début. Pas trop étonnant. Mes bunshins sont moins bons que moi mais leurs compétences sont basées sur les miennes. Par conséquent, il dispose de mes connaissances dans l'art du combat rapproché. Naturellement, la guerre des clones est en ma faveur. Tout du moins, quand on est en train de se tapper dessus avec des lances ou des kunais. Et là, je me retiens plus trop.

Du coup, pour sa survie, il saute dans les airs et créé des piliers de glace. Un véritable dôme recouvre moi et les clones. Bon, du coup, les siens sont rapidement mit à exécution tandis que moi... Je tappe le sol du pied. Pas gelé. Bon, ben hop j'utilise la nage sous-terraine pour m'en sortir ni vu ni connu et j'en ressors de l'autre côté avant de m'approcher de Kyoji et de lui dire simplement.

Intéressante ta prison.

Il se tourne vers moi. Surpris ? Apparemment, il n'a pas utilisé ses capacités de ninja sensoriel. Tss, il devrait faire un peu plus attention quand même. J'aurais du lui balancer une lance dans la tronche pour marquer le coup. Mais je suis pas certain qu'il puisse récupérer. Je ne dois pas oublier que la plupart des shinobis sont fragiles. Rares sont ceux qui ont les os aussi solides que les miens, rares sont ceux qui peuvent regénérer leur chair et leurs organes, et rares sont ceux qui ont mit l'accent sur des techniques défensives. Moi j'ai les trois, mais pas Kyoji.

Le problème c'est qu'on peut s'échapper par la voie de la terre. Bon, cela prend un peu de temps tout de même. Ha ha ha ! Je pense pas que cela vaille la peine de continuer. Avec ton entrainement que tu viens de faire, tu as déjà perdu du chakra. Cela serait... trop facile pour moi. J'ai arrêté de voler les sucettes aux gamins.

Hum, un peu de provocation. J'espère qu'il va prendre la mouche, parce qu'évidemment que je rêve de lui mettre une raclée monumentale les mains dans le dos. Il existe trois moteurs d'éducation. Les compliments. L'explication théorique et enfin, la frustration. Comme un coach de rugby qui insulte ses joueurs pour qu'ils se dépassent. Je joue des trois leviers avec le Samui. Oui, je ne perds pas de vue mon expérimentation sociale. Et je ris d'une manière moqueuse. Dédaigneuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyMar 9 Oct 2012 - 10:45

Je l'avais eu ? Pas moyen de savoir. La prison était remplie de clone, il pouvait être dans le groupe comme ne pas y être. En tout cas je ne le voyais pas à l'extérieur. Soit il était pris au piège, soit il se cachait depuis le début. J'aurais peut-être du activer mes capacités de senseur. Elle me coûtait pas mal en chakra, et pour le moment s'il était bien et bel prisonnier je n'avais pas à m'en faire. La suite des évènements allait me dire si oui ou non j'allais devoir recourir à ces capacités. Je commençais à sourire. Les secondes passaient, et rien. Ma technique avait-elle marché ? Je voyais mes clones se faire laminer mais cela n'avait pas d'importance tant qu'il était avec eux. Mais ça semblait trop facile. Le combat ne pouvait pas être clos en si peu de temps, surtout si j'en sortais vainqueur. Il fallait que je me méfie, je connaissais plutôt bien Hojo-sama et il n'est pas du genre à se laisser faire ou même battre par son élève.
Malheureusement mon hypothèse se révéla exacte. Je ne le sentis pas arriver, et c'est là que je compris mon erreur. Si j'aurais activé ma technique de sensorialité je l'aurais eu. Je n'avais pas été assez intelligent sur ce coup, honte à moi. Mais il fit un léger compliment sur ma prison. Effectivement elle m'était utile pour capturer plusieurs personnes notamment pour les missions du genre traque. On se fixa pendant plusieurs secondes sans qu'il ne m'attaque. Pourquoi faire preuve de pitié ? Il aurait pu m'attaquer, m'achever. Dans un sens je le méritais, j'avais été bête. Mais je n'appréciais pas tellement sa remarque. Voler des sucettes aux gamins ? Mouais. Le gamin, il allait foutre une raclée au pépé. C'est pas mon genre de casser du vieillard, mais là en l’occurrence il est plutôt résistant. Il allait voir pour lequel ça allait être facile.

« Désolé de vous décevoir Hojo-sama, mais je ne peux que répondre à votre provocation. Battez-vous quitte à bien m'amocher, je ne suis pas un enfant de cœur. Un gamin pourrait faire ça ? »

N'attendant pas une seule seconde de plus je me mis à composer des signes. L'humidité de l'air augmenta, un épais brouillard se créa alors. Technique qui m'avantageait puisque en temps normal on ne peut rien y voir sauf quand on est senseur. J'en profitais donc pour activer ma technique me permettant de ressentir le chakra. Maintenant je savais exactement où il était, alors que lui ne pouvait me voir à moins qu'il possédait des techniques de senseurs encore jamais révélées. Je pus faire une autre fournée de clone qui allait m'aider tout au long de son combat. Dans la brume je pourrais faire des diversions grâce à eux. Le combat commençait à présent.
Mais je partais avec un gros désavantage. L'entraînement m'avait déjà consommé du chakra, et avec les techniques que je venais des faire cela avait empiré. Je n'en avais plus pour longtemps mais assez pour lui montrer que je peux me débrouiller. Autant se battre bien, quitte à finir dans tout les cas perdant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyMar 9 Oct 2012 - 20:18

La brume se lève. Je ricane. Il me sous-estime. Il sait mes spécialités. C'est certain. Mais il ignore pourtant tellement de moi. Mes mains se saississent de scalpels. Mon bras droit se lève. Un vent violent se lève. Il dissipe la brume en un instant. Il gêne Kyoji et ses clones. Tiens, d'ailleurs je suis un peu agréablement surpris de le voir réussir sa technique de clonage ! Bah, je lance mes scalpels en direction de ces gens. Certains sont encore accélérés par la bourrasque.

Je saisis ma lance et j'attaque au corps à corps. L'avantage de la lance ici, c'est que sa portée me protège en grosse partie de l'effet de destruction de ses clones. J'ignore combien il en reste quand je remarque des flocons de neiges autours de moi.

Hum, de la neige ? Serait-ce là ta technique de sensorialité ? Intéressant. C'est une excellente combinaison avec le Kirigakure. Mais insuffisant.

Je m'arrête un instant. Je le toise. Je suis un peu déçu quand même. Il ne m'a même pas forcé à utiliser mes... nouvelles techniques. Ce n'est pas encore l'adversaire que j'attends. L'adversaire qui me forcera à utiliser toutes mes capacités, la pleine étendue de mes compétences. D'un autre côté... Cela sera une bonne leçon pour lui également. Il ne doit pas trop reposer sur une seule technique. Il doit être polyvalent. Adaptable. Comme l'Hydre. Quand on coupe une de ses têtes, trois autres doivent repousser. Ce qu'il faut, c'est toujours avoir deux plans de plus quand un plan est contré.

Basique. Trop basique. Le kirigakure, sérieux ? De TOUTES les techniques, tu prends la plus connue de notre village et tu espères me surprendre ?

Je propulse ma lance dans sa direction. Ou celle du clone le plus proche, s'il y en a encore debout en tout cas. Et je lui dis simplement. Avec ce sourire aux visages qui me caractérise si bien. Ce sourire qui me lâche rarement. Ce sourire cynique, méchant, moqueur, hautain.

Rappelle moi la première leçon.

Ce que j'insinue, c'est que le Kirigakure est une technique qui agit sur l'environnement, mais qui n'agit pas sur le ninja en tant que tel. Oui, la technique est utile, mais elle souffre de son succès. Alors qu'une technique individuelle est méconnue, donc difficile de s'en protéger. En outre, il parait logique qu'une technique de zone soit moins efficace qu'une technique affectant une seule et unique personne. Tout senseur qu'il est, il devrait se focaliser sur des techniques de dissimulation personnelle. Rare sont les senseurs qui ont la jugeotte de le faire. Mais dans ce cas présent, cela m'aurait mit à mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyMer 10 Oct 2012 - 17:21

Mon Kirigakure en place, mes clones parfaitement constitués j'étais fin près pour me battre. Je n'eus que quelques minutes, voire secondes, pour me reposer et préparer mes diversions avant qu'Hojo-sensei détruise tout ce que je venais de mettre en place. D'un simple mouvement de bras il fit se lever un vent plutôt violent qui enleva toute trace de brume. Astucieux. Il n'était vraiment pas à prendre à la légère. Je trouvais ça assez ironique depuis tout à l'heure qu'il fasse des réflexions globalement positive sur mes techniques alors qu'à chaque fois il trouvait un moyen de s'en sortir sans problèmes. Déjà deux tentatives qui avaient échoué. Jamais deux sans trois comme on dit, il fallait que je m'attende au pire. Dégainant la lance qu'il avait sur son dos depuis tout à l'heure il se mit à s'attaquer à mes clones. Il avait pensé à tout. La portée de son arme était assez grande pour que la glace libérée par la destruction des clones ne puisse pas l'atteindre. Peu à peu leurs nombres diminués, jusqu'à qu'il n'en reste plus qu'un. Il me fit plusieurs réflexions sur ma tactique. Le Kirigakure était trop basique selon lui, trop connu des Kirijins. Mais justement, ce n'est pas parce qu'il est trop connu que lorsqu'un ninja qui l'utilise et innove peut prendre de cours son adversaire ? J'avais eu de la chance. Je voulais me dissimuler dans un des piliers mais Hojo avait levé le Kirigakure avant. J'étais à découvert au dessus de la prison, sur un des piliers, mais il était entrain de détruire mes clones. Peut-être m'avait-il senti, peut-être que c'était un piège. Je tentais tout de même de l'attaquer. Tendant ma main en avant, de fines gouttelettes apparurent. De là se créèrent cinq requins d'eau. Le Goshokuzame, technique que Shinichi m'avait apprise. Ils n'avaient qu'une idée en tête : déchiqueter Hojo. En plus je pouvais les guider. Son seul moyen pour les esquiver était de les détruire, ou de se protéger avec une technique assez puissante.

« Première leçon ? Ici ! »

Je m'en rappelais encore de celle-là. Un shinobi doit toujours rester sur ses gardes. Peut-être avais-je réussis à le prendre de cours. En tout cas mon attaque se dirigeait vers lui, et mon interpellation l'avait surement prévenu. Mais cela ne changerait rien puisque je pouvais les contrôler de façon à ce qu'ils le suivent. Cette technique est puissante, j'avais bien fait de l'apprendre auprès du Mizukage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptyJeu 11 Oct 2012 - 11:16

Le Kirigakure levé, j'avais observé du coin de l'oeil Kyoji sur la prison. J'avais voulu lui laisser une dernière chance. Une opportunité de me montrer son savoir faire, même si je devinais que son niveau de chakra devait commencer à se faire faiblard. Du coup, ma cible ce sont ces clones en priorité. Je les tranches, je les surprends. Au final, ils ne sont pas très coriace au corps à corps. Mais c'est purement logique. Ils sont des copies de Kyoji, en moins bons. Sauf que Kyoji lui-même bah... Il est déjà pas très fort à la mêlé.

Je viens de dissiper son dernier clone, et je fais volte-face. Là je reconnais les cinq requins qu'il m'envoit à la figure. Cette technique, je l'ai déjà vue de mes propres yeux. Lors de ma seule et unique mission en-dehors du territoire de Kiri. Une mission effectué avec mon sensei. Shinichi. Le Nidaime Hokage, accessoirement. Un homme avec qui je partage une relation étrange. Souvent, il m'insulte et je fais de même. Parfois, on se complimente à demi-mots. Généralement, il y a un affrontement quelque part, qu'il soit vocal ou physique. Parce que lui et moi sommes différents. Il a été le Mizukage de 17 ans quand je venais d'être promu chunin a 43. Parce qu'il est quelqu'un d'intuitif là où j'ai un esprit extrêmement cohérent et logique. Il reste néanmoins un lien de respect, et un lien relativement fort d'élève et de professeur, même si cela reste un rien original.

Une technique de mon maitre ?

Oui, c'était une technique puissante. D'autant plus que les requins étaient guidés donc l'esquive est à ne pas espérer. Toutefois, je ne crains pas les copies conformes, encore moins quand j'en connais déjà tous les paramètres de base. Des requins de glace m'auraient largement fait plus peur. Ils se rapprochent. Oh, je vais les opposer de front. Kyoji a mérité le droit de voir une de mes dernière technique. Il n'est pas le seul à avoir apprit de Shinichi. Bien au contraire. Toutefois, un fossé de compréhension nous sépare. Je ne copie pas mon maitre à moi. Je m'en inspire. Une sphère blanche apparait dans ma main. Elle tremble sous la puissance contenue. Et je souffle dedans dans la direction générale de Kyoji. Dans le chemin se trouvent ses cinq requins. Pas assez rapides pour m'atteindre. Une énorme bourrasque sort de la sphère. Un vent puissant qui repousse, qui déchire, qui dépèche. Les requins disparaissent rapidement, même s'ils ont effectivement amortit la puissance de l'attaque. Une partie de la prison de glace se fissure également. A défaut d'être encore fort offensive, elle repoussera certainement Kyoji dans les airs quelques instants.

Le vent blanc qui engloutit tout... La vague blanche du Lutin ! Une vague qui n'a rien à envier à la vague bleue de Shinichi. Au moins tu m'auras fait utiliser une attaque puissante. Le futon est décidément une affinité bien pratique, tu ne trouves pas ?

La première utilité de cette technique des requins aqueux ne réside pas dans les combats à distance, mais dans un mixage entre le corps à corps et les courtes distances. Après tout, Shinichi est capable de l'utiliser avec son sabre je crois me souvenir. Pour les adversaires à distance, il préfère cependant utiliser sa vague bleue, l'ainée de ma vague blanche. Par contre, difficile d'utiliser l'une ou l'autre dans un sanglant corps à corps. Avec de la surprise, cet enchainement aurait été correct, et m'aurait forcé à révêler une de mes cartes maitresses. Toutefois, dans le cas présent, c'est une contre-attaque que j'ai put mener.

Et j'attends. Qu'est-ce que mon élève va encore me préparer ? Cette fois-ci, ma dépense de chakra a été nettement plus importante mais le fossé se creuse. Bientôt, il arrivera à sec alors que je n'ai toujours pas enclenché la vitesse de croisière. N'y a-t-il pas pire humiliation que de voir ses tentatives repoussées d'un simple revers de la main ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Kyōji
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 13 Oct 2012 - 12:35

Mes requins fonçaient vers lui à toute vitesse. C'était ma chance, surement la seule pour que gagner. J'étais dans ce qui semblait être son angle mort, enfin c'est ce que je pensais. Car il s'était retourné alors que ma technique, ou plutôt celle de Shinichi, allait droit sur lui. Il semblait reconnaître la technique, et disait même qu'elle appartenait à son maître. Ainsi donc le second Mizukage était le sensei de mon propre sensei ? Donc je lui devais encore plus de respect ? Dire qu'il m'avait déjà appris deux techniques au jour d'aujourd'hui. C'était surement une pure coïncidence, ou l’œuvre du destin. Je retournais des techniques de son maître contre Hojo-sama. Mais lui aussi avait plus d'un tour dans son sac et avait aussi appris des techniques du grand Lutin Noble. Il m'en fit d'ailleurs très rapidement une démonstration. Et une de taille. Une sphère blanche se créa dans sa main, jusque là rien de bien méchant jusqu'à qu'il souffla dedans. Une énorme bourrasque de vent se forma repoussant tout sur son passage, y comprit mes requins fait d'eau. Ma technique avait été annulé, et comme si ça ne me suffisait pas son espèce de tornade me fit valser dans les airs. Je me relevais directement, il n'y avait pas de temps à perdre. Hojo-sama me testait, à chaque fois il se contentait de repousser mes techniques sans attaquer. C'était clair et net qu'il ne s'épuisait pas alors que mon je grillais mon chakra au fur et à mesure.

« Je dois avouer que le Fuuton est très utile. Je le maîtrises depuis peu de temps, je ne connais quasiment pas de techniques. Vous pourriez m'en apprendre quelques unes si jamais vous en avez l'envie sensei ! En revanche, j'ai le Hyôton. »

Cela, il le savait. Mais j'avais dis ça car ma prochaine technique allait être de cette affinité. J'avais bien réfléchis à la technique que j'allais à présent utiliser. Je n'avais plus de chakra, et ce jutsu serait surement le dernier. J'avais du le choisir avec parcimonie, je ne savais même pas si j'aurais assez de forces pour la réaliser. J'étais plutôt affaiblis. Ce combat n'allait surement pas marqué Hojo. À l'avenir je le défierais quand je serais au maximum de mes capacités et pas après un entraînement. Je pourrais peut-être lui tenir tête parce que là il maîtrisait le combat depuis le début avec une aisance affolante. Je faisais vraiment pâle figure. Il y avait un grand fossé qui nous séparait, qu'un jour je comblerais. Mon objectif était de créer ma légende, si je n'arrivais pas à le dépasser je ne pourrais jamais y arriver.
Composant quelques mudras, je me mis à courir dans sa direction pour me rapprocher et pouvoir utiliser ma technique au plutôt devrais-je dire celle de Shinichi. Encore une fois j'allais utilisé une de ses techniques mais que j'avais cette fois-ci adaptée à ma sauce. Je concentrais donc mon chakra dans mes pieds et à chaque pas que je faisais je le relâchais. Ainsi, le sol se gela légèrement et un geyser de givre et de glace sortit du sol. Puis un deuxième et même un troisième. Normalement ils étaient disposés de façon à toucher Hojo s'il venait à esquiver un des trois. Mais une fois apparut je ne pouvais pas les faire bouger. S'il les esquivait s'en était finis. Je posais un genou au sol, totalement affaiblis. J'étais à court de chakra, au bord de l'évanouissement. Je levais la tête avec les quelques forces qu'il me restait, je l'avais touché ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] EmptySam 13 Oct 2012 - 15:25

J'ai un sourire aux lèvres. Oui, je suis satisfait de Kyoji malgré ce que je dis. Après tout, il a fait preuve de progrès considérables depuis notre examen. Il a montré sa détermination. Toutefois... Il manque encore un peu pour qu'il me force à sortir l'Hydre de sa tanière. Il n'est pas encore celui qui me forcera à montrer mon nouveau talent. Enfin, ne sait-on jamais, je lui laisse une dernière chance. Il a l'air de se décider de se la jouer comme un vrai kirijin, au corps à corps ! Comme un grand, comme un vrai. Je suis si fier de lui et je me mets en position de combat quand finalement...

Je suis surprit et envoyé dans les airs.

Ouah !

Je retombe au sol assez violemment. J'ai mal aux jambes, et quand je les regarde, je comprends. Elles ont morflés graves avec une technique Hyoton. Je ne l'ai pas vu, mais avec le trou à côté je devine qu'il s'agit d'une technique venant du sol. J'ai ça dans mon répertoire, mais je n'ai jamais pensé à m'en protéger. Surtout, j'ai été distrait par Kyoji qui fonçait vers moi. Je m'attendais à tout autre chose. Mes mains se couvrent de chakra et je commence à soigner mes jambes.

T'y vas pas molo sur ton sensei toi... C'était le mieux que j'ai vu aujourd'hui par contre. Heureusement que je suis médecin. Une attaque par le sol, je n'ai rien pour me défendre de ça hmm...Intéressant.

Mes jambes vont déjà mieux. Heureusement que je ne me suis prit qu'une seule attaque de ce type, j'aperçois trois trous autour de moi. Ce n'est même pas le soin de base que je me fournis mais celui plus avancé. Les os ont quelques microfractures aussi. Cela me fait mal, mais j'attendrai d'être seul pour les remplacer entièrement. Doucement, je me lève. Voilà, je suis presque comme neuf. Je saute un peu pour voir si j'ai toute mes capacités. Oui. Enfin, des douleurs aux os subsistent.

Bon ! On se reverra un autre jour. Continue comme ça, t'es sur la bonne voix. Une jour peut-être tu m'égaleras.

Et je m'en vais en rigolant à pleines dents. Oui, peut-être qu'un jour il me forcera à relacher l'Hydre sur lui. C'est presque certain à ce rythme là. Mais l'Hydre aussi continue d'évoluer. De s'améliorer. Et l'Hydre comblera cette lacune de l'attaque par le sol. Oh oui, j'ai pleins d'idées. Encore et encore. Mon cerveau carbure. Les équations s'écrivent toutes seules dans ma tête. Des hypothèses, des démonstrations. Des schémas. Des découvertes. Des conclusions. Vite ! Du papier ! Un crayon !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Lutin Senile et Jeune Pouce [Pv : Hojo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-