N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyJeu 13 Sep 2012 - 20:31

Spoiler:
 

    Ame Gakure no Sato, le village de la pluie et il portait très bien son nom. Effectivement dans ce pays, il ne faisait que pleuvoir sans cesse comme si la pluie était illimitée. Était-ce toutes les larmes des personnes vivantes autrefois dans ce pays ? Tous les orphelins morts pendant les guerres qui s'étaient abattu dans ce petit pays. Des villages entiers furent anéantis à cause des grands clans ninjas par le passé, il y avait eu plein d'orphelin et de pauvre. Le village dans ce pays fut très difficile pour tous sauf ceux qui avait la chance d'être d'Âme. Oui, la chance d'avoir une sécurité très sûre. Évidemment, ce village avait la réputation de ne pas être le paradis sur terre et de ne laissait aucun étranger entrer dans son village. De plus, il avait une puissance phénoménale capable de faire fuir presque quiconque s'en approchait. Sa sécurité était sans égale même les enfants étaient fouillés. Tout ceci était mystérieux, pourquoi un si petit village avait-il besoin d'autant de protection ?

    Alors qu'à ce moment là, je me trouvais encore au village caché de la feuille, plus précisément au centre-ville, ce dernier semblait vide. D'habitude, le passage où je me trouvais semblait être une fourmilière mais aujourd'hui, cela était calme. M'asseyant sur un bon pour faire plus attention à ce qui arrivait, je constatai alors que seul quelques rares shinobis étaient en ces lieux, histoire de surveiller tout problèmes pouvant arriver. Il fallait des gardes, des surveillants puisque nous étions en temps de guerre mais ils étaient peu nombreux. Si une attaque arrivait à ce moment là, le village caché de la feuille n'aurait pas tenu ses assaillants bien longtemps. Alors que je me trouvais encore assis sur le banc, un homme vînt à ma rencontre, un papier en main. Ce dernier était vêtu du bandeau de Konoha, c'était l'un de mes frères d'armes. Un peine arrivé devant moi qu'il me tendait une lettre, fermée par le cachet de l'Hokage. Prenant alors la lettre, le visiteur reprit sa route, me laissant ainsi seul, lettre en main, prêt à l'ouvrir. Ce que je fis directement. Je déchirai la lettre au niveau du cachet et en extirpai une feuille blanche où était inscrit plusieurs mots, formant donc des phrases. Un peine commençais-je à lire que je vis que c'était une mission de rang B que l'on m'avait assigné. Moi qui n'avait fait pour le moment que de simples missions de rang D, et rares étaient les rang C, cela allait me changer du tout au point. L'ordre de mission n'était pas bien compliqué à comprendre mais allait être compliqué à effectuer. La mission consistait à retrouver une partisane qui s'est fait attaqué alors qu'elle était un groupe de shinobis de Kiri, prêt à leur donner des informations sur le groupuscule qu'est Gogyou. La traître des Nukenin a réussit à s'enfuir et notre but était de la retrouver. Notre but, j'entend bien sûr, moi même et le... LE NIDAIME MIZUKAGE ? Lorsque je puis voir avec qui j'allais faire équipe, je fus sous le choc. Pourquoi envoyer un simple garçon, étant devenu fraîchement Genin en mission de rang B et en collaboration avec le Mizukage ? Ecoutant alors le calme pour me concentrer, je me rendis compte que ces deux choses avaient un point commun. D'un côté, il n'y avait presque plus aucun shinobis au village caché de la brume et du coup, on m'envoyait dans cette galère. Selon des informateurs, l'ex partisane se trouverait non loin du village caché de la pluie et il faudrait que je rejoigne l'homme au noble rang de Kiri en ces lieux dans une semaine. Une fois retrouvé, il fallait collecter les informations qu'elle avait. Et bien, tout cela promettait, j'aime le changement mais à ce point, c'était assez radicale. Ayant l'attention de ranger la bout de papier, je m'aperçu qu'il y avait d'autres informations écrites en bas de la page. Il était dit qu'étant le délégué de Konoha chargé d'accompagner le Mizukage en mission, il fallait que je me montre à la hauteur et que je ne fasse pas pâle figure. J'étais le digne représentant, il fallait que je prouve au Mizukage que le village shinobis du pays du feu était grand et puissant.

    Les jours passèrent à une vitesse ahurissante. Le jour J approchait à grand pas, il ne restait plus que deux jours. C'est à ce moment-là que je me mis en route, alors que j'étais préparé à toute éventualité possible. Presque une semaine pour se préparer, c'était largement suffisant. Me mettant donc en route avec le paquetage dont j'allais avoir besoin pour cette mission,nourritures, carte et tout équipement shinobis que je prenais à chaque mission, je chantai pour me donner du courage. Je marchai d'un pas rapide mais pas suffisamment pour me fatiguer et m’essouffler. J'avais de la route à faire après tout, il ne fallait pas que je me présente devant le Mizukage fatigué. Une journée s'était à présent passé, je m'arrêtai pour la nuit à la frontière du pays du feu. Je devait être à un kilomètre du pays de la pluie puisque je voyais au loin d'immenses nuages noirs et gris, éclairé par les incalculables lumières de Ame No Kuni. Ces nuages étaient chargés d'eau et laissaient les gouttes de pluies se déverser sur les lieux. Je me contentai alors de manger une ration shinobis que j'avais acheté le jour où j'avais reçus l'ordre de mission et je grimpai à un arbre, puis sur une épaisse et longue branche où je passai la nuit.

    Le lendemain, je me levai de bonheur. Il faisait encore nuit, enfin, c'est l'impression que donnai le ciel puisque le soleil était caché par les épais nuages, ne laissant que très peu de lumière passer. Un peine réveillé, je ne pris pas le temps de déjeuner sur je pris la route en direction du village caché de la pluie. Je n'affectionnais pas particulièrement la pluie mais je trouvais que ce temps était très représentent du passé des terres promises des shinobis. Prenant la route d'un pas aussi rapide que la veille, je ne mis pas plus de quatre heure à traverser le reste de chemin. Alors que j'arrivai non loin du village, je décidai de me mettre légèrement en retrait devant les portes, de façon à ce que tous puissent me voir sauf les gardes. J’attendais à présent le digne représentant du village caché de la brume.


Dernière édition par Sarutobi Kenzaku le Lun 19 Nov 2012 - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyJeu 13 Sep 2012 - 21:56

Le temps passe et moi, je reprenais le rythme doucement mais sûrement. Ma longue maladie étant, je pouvais me permettre de consacrer du temps à des choses plus futiles, moins urgentes. Tenez par exemple ; J'avais rénové mon dojo, j'avais fais un petit tour du coté du casino et j'avais même repris le temps d'aller au restaurant où j'avais croisé Encho pour la première fois. Autant vous dire que la convalescence, c'est le rêve...Du moins jusqu'au moment où ça vous ennuie et où vous avez besoin de reprendre du service. Au début ça vous prend bêtement, vous entraînez juste deux ou trois genins qui passaient par là. Puis, vous acceptez une mission en compagnie d'un Jonin censé s'assurer que vous êtes bien en forme. Vient enfin le moment où il faut sérieusement se remettre dans le bain. Ce moment où vous replongez avec un certain plaisir dans cette drogue qu'est le travail de ninja. Ce moment où on vous demande de faire une mission qui, de par son rang, paraît banale mais qui dans les faits est symbolique. Ce moment où on vous demande de faire ce que tout shinobi de Kiri affectionne tout particulièrement : Chasser.

L'heure est donc à la traque, à la traque au Gogyou qui plus est. Une jeunette de ce clan de partisans avait vraisemblablement massacré des ninjas de la brume. Une histoire d'informations, de trahison, de suspicion et de plein d'autres mots compliqués finissant certainement par le son « on ». Dans tout les cas, vous l'aurez bien compris, je me moquais pas mal du pourquoi du comment de cette traque. Paresseux comme je suis, je laissais ces trucs-là à la bureaucratie. Pour ma part, il y avait une cible et c'était tout ce dont j'avais besoin de savoir. Je n'avais aucun intérêt à me soucier d'elle ni même à savoir ce qu'elle avait fait. Le fait est qu'elle était recherchée par Kiri et c'était en soi une raison suffisante pour que je la prenne en chasse. À mes cotés, j'allais avoir un genin. Jusque là rien de bien surprenant me direz-vous. Ce n'était en effet pas la première fois que j'agissais en compagnie de bas gradés du village. C'était d'ailleurs une chose qui se faisait beaucoup dans notre pays : Accompagner de nouveaux shinobis histoire que ces derniers engrangent le plus rapidement possible de l'expérience en mission, une stratégie d'avenir souvent payante. Bref, si ça avait été un genin de Kiri, cela aurait été « normal », mais là voyez-vous, il ne s'agissait pas d'un ninja débutant de mon village mais bien de celui de la feuille. Relativisons, j'ai souvenir d'un garçon, Zenko, que j'avais aussi accompagné pour une mission de rang B alors que j'étais encore épéiste donc bon... Qu'importe les grades et les niveaux, l'échange était quelque chose d'important. D'autant plus que Konoha semblait être intéressé par les informations possédées par la cible, ce qui rendait légitime la présence de ce ninja de Konoha.

Histoire de ne pas nous disperser bêtement dès le début de la mission, il avait été décidé d'établir un lieu de rendez-vous. Ledit point de contact avait été choisi de sorte à ce que nous soyons le plus proche possible de la cible et à ce que les deux partis – c'est à dire Kiri d'une part de Konoha de l'autre – aient le moins de kilomètres à parcourir. C'est assez ironique de dire ça, mais heureusement qu'ils aient prit en compte le paramètre de la durée du voyage car je n'osais même pas imaginer ce que cela aurait été sans. Non, vous ne rêvez pas, on m'avait bien envoyé à Ame no Kuni, lieu qui se trouve à pas moins d'une semaine de Kiri en bateau. Cela-dit, c'était un plaisir pour moi de me rendre là-bas. Effectivement, l'accueil était la spécialité local. D'autant plus qu'on m'aimait bien à Ame ! Il faut dire que depuis la mission de rang S où nous avions tout saccagés là-bas, les Kirijins – et Kumojins – étaient les bienvenus, ah ah. Ironie mise à part, cette mission commençait sous les meilleures auspices. Le voyage s'était bien passé et j'étais visiblement à l'heure. Les vagues étaient bonnes et le vent avait joué en notre faveur. Ces données étant, j'avais quelques heures d'avance sur l'heure prévue, comme toujours. Arrivé non loin des portes d'Ame, je remarquai une petite silhouette, sûrement le shinobi. En m'approchant, je pus valider mon hypothèse. Sur son casque était en effet visible l'emblème du village de caché de la feuille. En guise de salutation, je hochai simplement la tête. Ces banalités échangées, nous pouvions entrer dans le vif du sujet.

    « Je pense que nous pouvons y aller. Si la Gogyou est ici, elle se cache certainement dans la forêt d'Ame. Moi c'est ce que je ferai à sa place. C'est en tout cas l'endroit idéal pour ne pas se faire remarquer. » 


Ça, c'est sûr. Je me souviens à une époque lointaine – quand j'étais encore chûnin – d'une mission que j'avais eu à accomplir en compagnie d'Ozuka. Ce jour là, un déserteur de haut niveau s'était réfugié pendant plus d'une semaine dans l’immensité de la flore. Fort heureusement j'avais avec moi un expert en plante verte (c'est un jeu de mot pourri sur l'origine du pauvre Kenzaku ). De fait, je pouvais espérer ne pas me perdre ni même avoir à chercher des heures durant pour trouver la fameuse cible. Ceci-dit si, tout comme moi, le garçon n'était pas senseur, nous étions dans la panade.

    « Oh et je me présente, Kitase Shinichi. Je ne t'ai pas demandé mais je suppose que tu es le genin de Konoha, c'est ça ? Content de te rencontrer. Ne perdons pas de temps, veux-tu car comme je ne cesse de le répéter, le temps c'est de l'argent et l'argent c'est important. » 


Et c'est sur ces bonnes paroles que la mission commença vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyJeu 13 Sep 2012 - 22:37

    Alors que la pluie continue à tomber, je me trouvais toujours dans l'ombre des portes, tapissant les ténèbres. Quelques goûtes me tombant de part et autres sur le corps, mais la plus part furent bloqué grâce à l'épaisse touffe de feuilles de l'arbre sous lequel je me trouvai. Cela commençai à faire un moment que j'attendais, enfin, j'étais arrivé bien à l'avance. Alors que je commençai à me lasser d'attendre, un homme qui devait avoir un peu plus de la vingtaine arrivai vers moi de façon plutôt rapide. Il avait les cheveux bleus et des oreilles pointus. Nul doute, c'était bien le shinobi avec qui je devais faire équipe puisque c'était un des dit « Luntin » du village caché de la brume. Alors qu'il était arrivé à ma hauteur, nous nous échangeâmes un signe de tête pour nous saluer et me dit alors que la victime de l'embuscade devait se trouvait dans la forêt séparant Ame No Kuni de Konoha Gakure No Satô pour être à l'abris de tout regard indiscret. La forêt se trouvait derrière nous et était immense. Trouver une personne, qui plus est qui se cache allait être comme trouver une aiguille dans une botte de foin. A l'air interrogateur que portait mon compagnon de mission, j'eux deviné qu'il n'était pas un senseur, tout comme moi. Cette mission commençait à me plaire, allait être une partie de plaisir. Continuant à me regarder, il se présentai sous le nom de Kitase Shinichi et me dit quelques mots à propos du temps et de l'argent qui me dit mettre un sourire dans le coin. Je ne savais pas s'il l'avait fait exprès ou non mais le Nidaime Mizukage m'avait mit d'un coup en confiance dans la mission et je me sentais un peu plus à mon aise en la compagnie de sa haute personnalité.

    Nous commençâmes alors à nous enfoncer tout deux dans la forêt dans le but de trouver la Gogyou. Je venais d'être promus il y a peu Genin et mon éventail de techniques n'était pas bien grand. Malgré toutes ces faiblesses, j'avais un point fort que même un haut gradé comme lui n'avait pas. Etant né dans cette même forêt, je connais presque ses moindres recoin et je connais la façon d'agir dans ces circonstances. Pour le moment, ce qu'il restait à faire, c'était tenter de trouver des indices. Alors que nous étions en train de marcher dans la forêt dont la terre était boueuse, je pensais trouver des empruntes de pas mais ces dernières devaient sûrement être effacées par la pluie. Nous continuâmes alors de marcher. Pendant un laps de temps, je pensais que nous pourrions peut-être nous séparer pour avoir plus de chances de la retrouver mais l'ordre de mission indiquait qu'elle se méfiait de ses ennemis, comme de tout le monde. Seul contre une personne comme elle, je n'allais avoir aucune chance si elle attentait à ma vie. Et d'un autre côté, je ne voulais pas vraiment prendre d'initiative puisqu'après tout, il était le chef d'équipe, bien plus haut gradé que moi et il savait sûrement ce qu'il devait faire. Alors que j'allais prendre la parole, je vis quelque chose au loin qui captait mon attention. Je n'en étais pas sûr alors je me précipitai à sa direction pour confirmer mes doutes. BINGO ! C'était bien ce que je pensais. A mes pieds se trouvait un tas de pierre formant un cercle avec au son centre, des cendres. Les cendres avaient dû être réalisé par du bois. Les regardant alors de plus près, manipulateur de cendres que je suis, je ne pouvais pas me tromper, ces cendres ne dataient pas plus que de la nuit précédente. Attendant l'arrivé de l'homme à la chevelure bleu, je lui adressai pour la première fois quelques mots.

      « Au risque de vous importuner Mizukage, je ne me suis pas présenter. Je suis Sarutobi Kenzaku, Genin de Konoha Gakure No Satô. A nos pieds se trouvent des cendres. Manieur du Haiton, je ne peux me tromper et ces cendres ont été faites par du bois qui a brûlé cette nuit. Je ne pense pas que notre proie se trouve bien loin de nous, deux ou trois heures, pas plus »


    J'avais au moins trouvé une minuscule indice. Prenant mon courage à deux mains, je repris la parole de plus belle.

      « Je ne sais pas si c'est ce qu'il y a de mieux à faire mais nous séparer est peut-être un moyen envisageable pour retrouver plus rapidement cette femme. Mais elle peut présenter des signes hostiles et qui sait, ses anciens compagnons qui ont engendré l'embuscade et tuer vos hommes sont peut-être à sa poursuite également »


    Je ne savais pas ce qu'il en pensait mais j'espérais avoir une rapide réponse.


Dernière édition par Sarutobi Kenzaku le Mer 28 Nov 2012 - 8:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyLun 17 Sep 2012 - 19:13

    « C'est envisageable, oui. C'est la solution la plus pratique et c'est sûrement celle que j'aurai choisis si tu avais été Kirijin, à vrai dire. Mais le fait est que tu n'en es pas un. Je veux donc que tu restes près de moi, on ne sait jamais au cas où tu te ferais attaquer. De plus, il serait idiot que Konoha te retrouve mort. Surtout que les gars de ton village risquent de me tenir pour responsable si jamais il t'arrive un truc. Non pas que ça me gène spécifiquement mais bon, on va éviter tous problèmes diplomatique pour le moment. Quoiqu'au fond ça pourrait être marrant... Je blague hein. » 


Pas que j'ai peur ou quoi que ce soit mais bon ; Disons le clairement, je ne voulais pas de problèmes avec les nations voisines...Du moins pour le moment... Déjà que j'avais eu du mal à faire la paix avec le village de la feuille, ce n'était pas pour repartir de nouveau dans de stupides querelles. D'autant que bon ; Soyons clair là dessus, ils étaient sympas à Konolol. Euh, je veux dire Konoha. Très accueillants, sympathiques à souhait et assez bons ninjas de surcroît ! J'avais déjà croisé au préalable Zenko, Nikkou et je n'avais pas mauvais souvenirs de ces shinobis. Au contraire, dans une autre vie, ils auraient très bien pu être mes meilleurs amis. Enfin, trêve de rêveries ; Intéressons-nous à cette mission. Que pouvions-nous bien faire ? À première vue mon partenaire Konohajin n'avait aucune capacité sensorielle. Ça tombait mal puisque non plus je n'en possédais pas. De fait, à défaut de pouvoir repérer précisément notre cible, je décidai d'envoyer des émissaires. En croquant mon pouce et en pressant sur ce dernier, quelques gouttes de sang apparurent. Je m'apprêtai à invoquer une de mes salamandres. Suppai, alias l'expert en espionnage et en repérage. En soi il n'avait pas de capacités de détection hors du commun mais notons qu'il était très doué pour balayer de vaste zone en très peu de temps. Après avoir composé une série de mudras relativement longue, je claquai ma main au sol. D'un nuage de fumé sortit alors la petite bestiole aux couleurs bleues nuit. Allez savoir pourquoi, j'eus un sourire idiot et quelques paroles d'un niveau intellectuel tout aussi élevé.

    « Wouhou, allez hop ! Suppai, on cherche une femme, seule sans aucun doute. D'après nous elle est ici ! Débrouille toi l'ami, on compte sur tes talents. » 


« On compte sur tes talents » … C'est peu dire. En fait, nous autres shinobis nous ne servions à rien pour la traque si nous n'avions pas deux ou trois jutsus de détection. Pour ma part, je compensais mon incompétence dans ce domaine par la possession d'un Kuchyiose. Une fois mes instructions données, la petite bestioles s'en aller. J'expliquai alors mon plan dans son intégralité au genin de la feuille.

    « Je ne pense pas qu'une bête comme elle puisse se faire repérer. De plus, il y a un procédé très simple que j'utilise assez souvent pour les traques. J'invoque Suppai, il fait le boulot pour moi et dès qu'il voit la cible, il disparaît. Une sorte de désinvocation, tu comprends ? Sachant que je suis l'invocateur, je sens sa disparition et je peux à peu près savoir où il se trouvait. Sa position étant très proche du nukenin, nous n'aurons plus qu'à nous rendre audit point en toute hâte. Ingénieux, n'est-ce pas ? Seul bémol, ça va prendre du temps.  » 


Un peu comme à mon habitude lorsque je suis en mission avec des moins gradés que moi, je joue au petit prof'. Rien de bien méchant, évidemment. Au contraire, je me trouve même assez gentil. Je lui donne mes « trucs » alors qu'il n'est même pas de mon village et que, qui sait, un jour il pourrait s'en servir contre les gens de mon peuple. M'enfin qu'importe. Je ne vais pas me mettre à calculer la moindre de mes paroles ou le moindre de mes gestes pour autant. Après une bonne dizaine de minutes à glandouiller, je sentis la disparition de Suppai. Quasi instantanément après mon ressenti, je déclarai ceci :

    « Direction Sud-sud-est.  » 


Pour ceux qui n'y connaissent rien, un petit cours d'orientation s'impose. Il y a le sud et l'est. Entre les deux, le sud est. Entre le sud est et le sud, le sud sud est. C'était dans cette direction que nous devions aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyMer 19 Sep 2012 - 12:43

    Le Nidaime Mizukage était également de mon avis. Si nous nous séparions, lui n'aurait aucun mal à se défendre mais pour moi, contre un groupe de Nukenins, j'allais avoir du mal à me protéger et ma vie allait être obligatoirement mise de côté, mon âme s'extirpant de mon corps tel un papillon sortant de son cocon. Sur ces paroles, le lutin bleu croquai son pouce, fit une combinaison complexe et longue de mudras avant de placer la paume de sa main droite face contre sol. de ce geste sortit alors un nuage de fumé puis une fois dispersé, une petite salamandre bleu fit son apparition. Je me demandais alors pourquoi il avait invoqué ce petit lézard, je ne comptais pas vraiment en manger, quoi que, ça pouvait être bon. Mon compagnon de mission m'expliquait son invocation était Suppai, et qu'il allait nous permettre de détecter la femme Gogyou. Je me trouvais inutile depuis un moment, un ci petit animal allait faire tout le travaille pour nous, enfin pour moi puisqu'après tout, c'était Shinichi qui avait eut l'idée de l'invoquer et qui l'avait fait. Dès que la salamandre allait trouver la femme, son invocateur allait être prévenu et l'animal allait disparaître. C'était bon à savoir, c'était un très bon moyen d'espionner quiconque doit l'être. Nous restions sur place comme des piquets à attendre d'avoir des indices sur le lieu dont se trouvait notre objectif. Le temps passait peu à peu, puis mon ventre résonnai à présent. Je commençais à me demander si nous n'aurions pas mieux fait de manger l'animal après tout, sur un feu de bûches, ça aurait donner un petit côté craquant à la bestiole.

    Mes pensées firent alors dérangées lorsque le Nidaime Mizukage dit qu'il fallait aller en direction du sud, sud-est. Je savais que cette direction allait nous mener non loin de la frontière entre Ame No Kuni, Kawa No Kuni et le pays du feu, Hi No Kuni. Mais que faisait-elle là-bas, cherchait-elle à nous fuir ? Ainsi, le shinobi du village caché de la brume et moi-même nous mirent en route en sa poursuite au pas de course. Le chemin était silencieux et pour ma part, j'évitais de courir sur les feuilles mortes qui étaient tombées au sol pour rester à l'abri de tout regard indiscret. Un seul faux mouvement et si nous n'étions pas très loin de notre cible, elle allait nous remarquer et tout aurait été bon à refaire. Je regardais impétueusement où je mettais les pieds et petit à petit, je remarquais sur la terre ferme des tâches rectilignes. Une ici, puis une à quelques mètres et encore une plus loin. Regardant avec plus d'intensité ces tâches, je passai à deux doigts de me prendre un tronc d'arbre en pleine tête. Je pris alors appui sur ce dernier et descendis des hauteurs pour me retrouver juste au dessus d'une des tâches. Je mis mon doigt dedans, l'en ressortit et le renifla. C'était du sang et vus la direction des marques, la personne dont provenait le sang allait dans la même direction que nous. C'était sûrement notre but de mission qui saignait, et elle ne se trouvait plus très loin puisque le sang était encore frais.

    Nous nous remirent en route. Cela devait faire un peu plus de trente minutes que nous étions partit à sa poursuite et c'est ainsi que j'entendis des bruits de frémissements dans les airs. Des crépitements se faisaient entendre entre les arbres. Je fis signe à mon coéquipier de mettre pieds à terre et de continuer la route calmement. Il avait sûrement comprit que j'avais localisé la jeune demoiselle. Je connaissais tout les sangs de la forêt et ce dernier bruits étaient des bruits de feuilles et de branches d'armes cassant sous les pieds de quelqu'un. Nous marchâmes à l'ombre des arbres, nous jouant de la lumière pour ne pas se faire repérer. Je vis à cinq mètres de moi une silhouette, celle d'une femme pour être plus précis. Je regardais Shinichi lui faisait signe que nous y allions à trois. Un, deux, trois.

    Nous tombâmes nez à nez avec une femme, celle que nous devions retrouver. A notre vue, elle était l'air effrayer. Comment allait tourner le reste de la mission à présent ?


Dernière édition par Sarutobi Kenzaku le Lun 19 Nov 2012 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptySam 17 Nov 2012 - 13:36

Un, deux et trois. Le compte à rebours terminé, nous surgissons comme des fauves devant notre proie. Celle-ci a compris de quoi il en retournait et est désormais apeurée. L’espace d’un instant, j’observe et décortique ma cible à la manière d’un chirurgien : Femme relativement jeune d’une trentaine d’années tout au plus. Type caucasien, elle n’a aucune particularité physique si ce n’est sa chevelure dorée et ses yeux dont la couleur n’est pas sans rappeler celle de l’ambre. C’est donc elle, la Gogyou qui désire racheter sa liberté contre des informations. Visiblement, nous sommes arrivés avant ces ex compères qui lui veulent du mal, c’est donc un bon point nous. Malheureusement, d’après la missive, cette femme ne sait pas que nous sommes prêts à lui pardonner ses crimes et à l’aider. Au contraire, elle est persuadée que nous sommes partis à sa recherche pour lui faire la peau. De fait, il est hors de question que nous la froissions. La Kunoichi est une mine d’informations à exploiter et je ne compte pas laisser partir ce précieux gisement. D’autant que quand on y pense, si les sbires de Makka désirent la faire taire, c’est qu’elle doit avoir d’importants renseignements à nous délivrer. Désireux de montrer ma bonne foi, je place mes mains de telle sorte à ce qu’elles puissent être vues par l’ancien sbire de la tristement célèbre Makka. Au passage, je demande à mon camarade de la feuille, via un simple signe de tête, de faire de même. Mes dextres bien visibles et parfaitement parallèles à mon corps, je prends la parole avant que notre proie ne tente quoi que ce soit.

    « Nous venons sans aucune intentions hostiles à ton égard. »


Je commence doucement par cette déclaration simpliste. L’assimilatrice n’a pour l’instant pas tenté de fuir ou de me tuer, c’est donc un bon début. N’étant pas expert en psychologie criminelle, je ne sais pas si elle me croit. Personnellement, si j’étais chassé, je n’accorderais ma confiance qu’à très peu de personnes – pour ne pas dire à personne. Du coup j’ai soudainement un doute. Qui sait, je ne suis peut-être pas assez convainquant. Ne bougeant pas d’un pouce, mes neurones tournent à plein régime. Ce n’est pas dans mes habitudes de devoir jouer le diplomate puisque d’accoutumé, on me refile le rôle du Kirijin barbare qui part à la traque, armé de ses pulsions sanguinaire. Après un temps de réflexion ayant duré quatre à cinq secondes, je décide d’en remettre une couche. La blonde doit se poser des questions. En effet, si nous en avions voulus à sa vie, nous aurions directement pu l’attaquer par surprise. Pourquoi la prévenir aussi vulgairement de notre arrivée si ce n’est pas pour l’aider ? En outre, pourquoi adopter une attitude aussi pacifique ? Toutes ces interrogations doivent hanter la kunoichi, à n’en pas douter. C’est donc le moment de sortir la phrase choc.

    « Nous sommes là pour te ramener à Kiri afin que tu passes le marché dont il était question. »

Voilà. La Gogyou sait désormais pourquoi nous sommes là. Normalement, la confiance devrait venir même si je ne suis pas sûr pour autant qu’elle nous saute dessus en s’exclamant : « Cool, allons au village de la brume. » Encore une fois, le temps semble s’arrêter. Personne ne bouge et l’ambiance est lourde. La tension est palpable et je me dis que ma tentative de persuasion va foirer. Histoire d’avoir une « garantie », je me prépare à dégainer mon sabre à pouvoir, on ne sait jamais après tout. Un accident est si vite arrivé … En fait, quoiqu’il arrive, nous serons sûrement gagnants. Si elle nous suit, tant mieux. Si elle ne nous suit pas, nous pouvons la poursuivre et accélérer le pas pour la mettre hors d’état de nuire. Ensuite, une fois qu’elle est HS, hop, on la trimballe au village de la brume et on l’interroge … Oh tient, ce n’est pas idiot ça comme idée. Nous aurions dû procéder ainsi depuis le début ! Ca nous aurait évité une perte de temps inutile. Un soupire plus tard, je maudis mes idées stupides de diplomatie. A tous les coups, ça ne va pas marcher, me suis-je dis sur le coup. Cependant, à la surprise générale, la kunoichi s’avance doucement vers nous comme pour accepter notre proposition. Youpi. Victoire ! Mes paroles ont su convaincre la fugitive. Mais alors que je me mets à soupirer de soulagement, un kunai se plante entre notre groupe – constitué je le rappelle de Kenzaku et de moi – et l’ancien partisan de Makka. Au bout de l’arme métallique se trouve une note explosive. Nous savons tous de quoi il en retourne et nous nous mettons tous à l’abri. Dans le chaos général, notre cible fuit comme à son habitude, se transformant en une brise légère. La Gogyou Fûton s’est barrée et moi, j’ai, comme qui dirait, la haine.

    « Pfff… Je savais que nous aurions dû la capturer sans lui demander son avis. La violence, y’a que ça de vrai t’façon. »

C’est sur cette pensée purement Kirijin que je m’apprête à combattre. Je ne suis pas dupe, je sais bien que l’auteur de la note explosive n’est autre que le partisan parti chassé notre proie pour la faire taire. Nous devons donc dans un premier temps nous débarrasser d’eux pour ensuite repartir à la recherche de la blonde aux yeux dorés. En passant, il est dorénavant hors de question de tenter la persuasion. Nous agirons à ma façon, en mode Kirijin car comme on le dit si bien par chez nous :

    « J’ai pas l’temps de niaiser. »


Dernière édition par Kitase Shinichi le Dim 25 Nov 2012 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyMar 20 Nov 2012 - 16:06

    Nous venions de bondir ensemble sur la position où se trouvait la personne que nous étions en train d’espionner. Nous n'avions aucun doute, la description collait traits pour traits à la personne se trouvant devant nous. Elle avait l'air assez effrayé, ce qui était normal, des personnes voulaient attenter à sa vie. Shinichi prit alors la sage décision de lui dire que nous ne lui voulions aucun mal et pour le prouver, il me fit signes de mettre mes mains en évidences. Nous avions à présent tout deux nos mains légèrement en l'air, de sortes à ce qu'elle puisse voir que nous ne tentions rien qui pourrait lui causer problèmes. Il lui dit alors que nous avions été envoyé pour l'escorter à Kiri afin qu'elle puisse passer le marché qui avait été établi. Elle était toujours effrayée, ça se voyait assez facilement mais finalement, après quelques secondes d'hésitations, elle s'approchait légèrement de nous. Shinichi avait réussit à la convaincre comme un négociateur avec un criminel. Bien joué Mizukage, comme quoi la force ne veut pas forcément tout dire. Enfin, presque...

    J'avais parlé, du moins pensé trop vite. Alors que nous avions réussit à créer un climat de pseudo confiance, un kunai fit son apparition entre la Gogyou et nous. C'était trop beau pour être vrai, moi qui me voyais déjà en train de réunir les informations et rentrer chez moi, il y avait anguille sous roche. Nous étions à présent attaqué et il n'y avait pas de doute possible, ce devait être l'ancies complice de cette femme qui était en train de le trahir. Cette dernière disparu en brise fraîche en un claquement de doigts. En parlant de doigts, nous y étions à deux doigts de réussir cette mission et voilà qu'elle était reparti je ne sais où. Enfin, ce qui me chiffonnais surtout, c'était l'attaque surprise. Le kunai venant de se planter était accompagné d'un parchemin explosif et en un saut remarquable, nous nous mirent à l'abri. Regardant à gauche, puis à droite, je ne vis personne à l'horizon, hormis le Nidaime Mizukage qui se tenait légèrement plus loin. Nous étions en position de replis, quoi de plus normal après tout puisqu'on venait de subir une attaque venant d'une zone qui nous était pour le moment inconnue. D'une mission d'escorte plus ou moins simple, nous nous trouvions être les victimes du groupuscule qui voulait s'en prendre à notre objectif. Cela ne relevais plus seulement de l'ordre d'une mission de rang B mais plutôt de rang A puisqu'il nous avions des ennemis qui se devaient être plutôt puissant puisqu'après tout, ils étaient sous les rangs de la Gogyou, Makka.

    Le complice ne devait pas agir seul, j'avais pu compter au moins deux personnes se déplaçant assez rapidement. Comment je pouvais savoir cela ? Je suis tout simplement un Sarutobi, j'ai grandi dans la forêt et je peux reconnaître n'importe quel bruit. Les feuilles se trouvant au sol étaient en train de les trahir lorsqu'ils les faisaient craquer sous leur pieds. Le Nidaime Mizukage se tenait à trois ou quatre mètres sur ma droite et à quelques mètres encore sur ma droite se trouvait une ombre assez conséquente. Je le regardais et lui fis signe dans la direction où je supposais qu'il y avait un ennemi. Il était le plus proche, l'attaquer serait rapide pour lui. N'étant que Genin, je ne savais pas vraiment où était ma place. Je n'avais pour le moment j'avais réellement combattu un ennemi. Les seules fois, c'était pour rigoler ou m'entraîner. Pour la première fois de ma vie, j'allais devoir affronter des ennemis pour sauver ma vie mais également pour faire honneur à Konoha. C'était ce qui était stipulé dans l'ordre de mission et ainsi, je ne devais pas faire profil bas. J'entendais toujours des bruits de craquements, l'autre ennemi se déplaçait toujours.

    Ce fut brusquement que j'eux réussis à le localiser et cela de façon assez simple. Il venait de faire irruption un peu plus loin devant nous, mains plaquées l'une sur l'autre, la tête légèrement en arrière. Il avançait alors d'un coup sa tête en avant et crachait une boule de feu assez imposante. Cette dernière filait à tout allure dans ma direction. Une technique Katon assez répandu dans le monde shinobi, Gōkakyū no Jutsu. Cette technique n'était pas très puissante puisqu'elle n'était composé que d'un élément esquivable assez aisément pour tout shinobis connaissant les bases du Doton, tout comme moi. Alors qu'elle arrivait dans ma direction, je pris une bombe fumigène pour cacher mes actions à mon adversaire puis je croisais les bras tel un russe s'apprêtant à danser la danse Kanlinka, la danse des sabres. C'était sur ce geste que je passais rapidement sous terre, fondant littéralement dans cet élément et évitant l'impact de la technique. Je passais sans un bruit et assez vite de l'autre côté de mon adversaire, derrière lui. Pour le moment, il ne savait pas ce que je venais de faire mais il allait le savoir très bientôt. Composant une série de mudras très bref et mettant mes deux mains jointes au niveau de ma bouche, je me mis à lancer à mon tour une technique Katon.

      « Katon Housenka no Jutsu »


    Ma technique était une variante de la technique que l'ennemi venait d'utiliser. Plutôt que de lancer une grosse boule de feu sur l'adversaire, j'étais capable de lui lancer une dizaine de boules de feu. J'étais dans son dos et éviter la technique alors que je venais de le prendre par surprise allait être difficile mais pas impossible, tout dépendait du niveau de nos adversaires, ce que nous allions bientôt découvrir et ce qui allait nous permettre d'agir au mieux.


Dernière édition par Sarutobi Kenzaku le Mer 28 Nov 2012 - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyLun 26 Nov 2012 - 12:09

Agir vite, telle est ma priorité. Je vois l'un de nos adversaires cracher du feu et cela ne me plaît guère. Certes Kenzaku a réussi à esquiver mais ce n'est pas pour autant que je suis soulagé d'un poids. Je ne suis pas du genre à craindre l'adversité mais là, notre cible se fait la malle. J'ai donc tout à perdre en restant ici. Cependant, si je quitte les lieux, je condamne le Konohajin. J'ai en effet beaucoup de mal à me dire que ce gamin pourra s'en sortir seul contre des adversaires censés être de haut rang. En outre s'il lui arrive malheur, à tous les coups ça retombera sur moi. Konoha se plaindra et ça foutra un boxon monstrueux entre nos deux nations. Ce fait étant je suis, comme qui dirait, prit en tenaille. Ou bien je lâche mon coéquipier et réussis la mission ou bien je reste à ses cotés mais je laisse la nukenin prendre une avance trop importante sur notre tandem. Quoique je fasse, je suis à la fois perdant et gagnant. Si je m'en vais tout de suite, j'aurai des informations sur Makka qui pourraient s'avérer capitales. En revanche, si je reste, je le protège mais laisse s'échapper notre source. Réfléchissant à vitesse grand V, je trouve dans un éclair de génie la solution miracle. Avec elle, je peux avoir le beurre et l'argent du beurre : Je peux rester aux cotés du shinobi de la feuille et partir à la recherche de la femme en même temps. Composant quelques mudras, je fais apparaître cinq clones de lave. Dont deux possédant une bonne part de mon énergie. Histoire de ne pas les laisser seuls, je fais aussi appel à un autre de mes compagnons, une salamandre de rang B appelée Vladimir. Les six nouveaux protagonistes sur le terrain, je décide de m'en aller. Cependant avant de prendre mes jambes à mon cou, j'informe le Konohajin de mes intentions.

    « Je pars chercher la femme. Débrouillez-vous pour les battre ou au moins pour les retenir. »


À sept, ils seront normalement capable de s'en sortir. D'autant que le maître amphibien n'est pas un shinobi comme les autres mais sait-on jamais. Il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires. Surtout si ces derniers sont aux ordres de la reine des flammes. Utilisant ma technique de propulsion de haut rang, je pars dans la direction opposée à celle où se trouvent mes ennemies. En somme, vous l'aurez deviné, je m'en vais chercher cette Gogyou Fûton. Accélérant le pas, je garde un œil ouvert ; Mes sens sont en éveils. Ce que je dois voir s'apparente normalement à une sorte de brise légère qui n'a rien de naturelle ou bien une femme blonde – en supposant qu'elle ait reprise forme humaine pour je ne sais trop quelle raison. Quelques secondes passent mais rien ne correspond au signalement. Peut-être est-elle plus rapide que moi ? Peut-être me suis-je trompé de direction ? Après tout, la forêt est grande et sous sa forme d'assimilatrice, la kunoichi est certainement dotée de meilleurs capacités que moi … Sceptique, je continue ma progression. Je ne dois pas me laisser aller. Elle n'ira pas bien loin après tout. De plus, la nature de ma propulsion étant, je laisse malgré moi des traces enflammées. Cela me permettra de ne pas revenir sur mes pas et donc de fouiller de fond en comble. En outre, ce n'est pas non plus comme si une fichue brise ne se voyait pas. Bref. Je dois rester confiant.

De leur côté, les clones et Vladimir doivent retarder les quelques gus de Makka. Le jeune pousse de Konoha s'est bien sorti de la première offensive adversaire mais sa contre-attaque a malheureusement échoué. La faute à une rapide création de mur Dôton d'un des comparses du partisan visé. Dans l'optique de frapper fort un grand nombre d'adversaires, l'amphibien se met à cracher sur nos adversaires une grande étendue d'huile, de quoi les gêner fortement. La nature de ce liquide étant, un des mes clones – un de ceux possédant une part importante de mon chakra – se met à cracher un simple jet de flamme. Je – ou plutôt mes clones – compte sur Kenzaku pour appuyer mon attaque.

Pendant ce temps, moi je continue de chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Hugh
Informations
Grade : Jônin
Messages : 615
Rang : A

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyMer 28 Nov 2012 - 8:27

    Alors que j'avais esquiver avec brio et simplicité l'offensive ennemi qui m'était porté, j'avais tenté de percer leur défense en contre-attaquant avec une technique Katon de faible rang. Je n'étais pas vraiment à l'aise avec cet élément, je ne connais que très peu de techniques mais si elle était aussi faible, c'était pour ne pas dévoiler toutes mes forces, toutes mes qualités du premier coup et ainsi créer la surprise, non seulement pour nos adversaires mais également pour le Nidaime Mizukage. Vous l'auriez donc compris, le combat était bel et bien engagé. Je me trouvais derrière l'ennemi qui s'était dévoilé en premier et dont mon attaque allait percuter lorsqu'un mur fit irruption et s'opposa à ma technique, l'empêchant de blesser l'adversaire. Regardant partout autour, ce fut d'un coup de pied dans le dos que je pu connaitre la position du deuxième partisans. L'impact entre son pied et mon dos avait été important, ce qui me fis basculer et avant et je tomba logiquement trois mètres plus loin sur le côté gauche. De ma vue, cinq clones du Kirijin ainsi qu'une salamandre était dans la forêt avec moi tandis que mon compagnon me précisa qu'il allait retrouver notre cible. C'était ce qu'il y avait de mieux à faire, même s'il me laissait seul à seul contre ces deux hommes qui en voulaient à ma vie. En fait, je n'étais du coup plus vraiment seul face à eux mais le moindre impact sur un clone pourrait le faire disparaître.

    Je me relevais et me mis en position, prêt à en découdre. La salamandre, ouvrant la bouche cracha une importante quantité d'huile en direction des deux partisans alors qu'un des clones usa d'une simple technique Katon pour enflammer le liquide. L'huile était très inflammable et au premier contact, le feu parcouru le filet d'huile que crachait l'animal, créant ainsi un puissant jet de flamme qui allait entrer en contact avec l'utilisateur du mur Doton. L'attaque venait du nord et profitant de ma position ainsi que de leur concentration sur l'attaque qui survenait, j'allais attaquer par l'ouest, dans leur angle mort. Faisant quelques mudras à nouveau, de la cendre jaillis de ma bouche. Le vent commençait à souffler de plus en plus, mais cela ne venait pas de la nature, mais bien de la technique que j'étais en train d'effectuer. Hogo Jigoku, la tornade de l'enfer ; Une technique dont j'ai rarement eu l'occasion d'utiliser mais qui était assez efficace, surtout contre le feu et la foudre. La brise légère s'était transformé en violente tornade de cendre incandescente. La température monta en flèche sur la zone de bataille, déjà qu'il y avait les clones de lave du shinobi de la brume qui chauffait le tout, mais à présent, on aurait pu se croire dans un four. La tornade fonçait sur l'utilisateur Katon alors que le jet de flamme sur l'utilisateur Doton. J'avais fait cela dans l'unique but que l'un ne puisse pas protéger l'autre. Attaquer ensemble était la meilleur solution et c'était ce dont espérait la salamandre. Je ne connais pas encore l'issue de la mission, mais j'espérais qu'on allait parvenir à nos fins et que le chef de la brume puisse retrouver la Gogyou. Je ne m'en faisais pas vraiment pour le dernier point, mais ne sait-on jamais...

    Le jet de flamme allait atteindre l'adversaire numéro 2 et quel meilleur moyen de contrer une technique de feu avec une technique d'eau. C'est d'ailleurs ce qu'il fut immédiatement. Après avoir effectué des mudras, l'utilisateur cracha à son tour un puissant jet, mais pas d'huile et de feu mais d'eau bien sur. Les deux techniques entrèrent en collision et était un peu près de force égal. Malgré un faible avantage de puissance du côté de la technique de mes alliés, c'était u match nul, l'eau étant logiquement plus puissant que le feu. Ce fut dans une explosion qu'un peu de de vapeur apparu sur le champ de bataille.

    En même temps, ma tornade allait entrer en contact avec l'ennemi numéro 1 et je ne savais pas comment il allait pouvoir réagir face à cela mais puisque j'étais quelqu'un d'assez prudent, j'allais le déstabiliser pour qu'il est moins de marge de manoeuvre. Une série de signe incantatoire et quatre clones apparurent à mes côtés, sabre en main et chargèrent immédiatement cet adversaire, passant par la gauche et la droite de la tornade de façon éloigné pour ne pas se faire prendre dans l'attraction. Pour dire vrai, ce n'était pas des clones à proprement parlé mais plutôt des répliques de moi-même. Ils ne possédaient pas réellement de chakra, ce n'était qu'une impression et ils étaient incapables de pouvoir blesser quelqu'un. Oui, j'avais usé du chakra inutilement, du moins, c'est ce que toutes personnes censés sachant ce que je faisais diraient, mais la situation en était tout autre. Si ma diversion fonctionnait, mon offensive n'allait pouvoir être que plus puissante.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] EmptyMer 3 Avr 2013 - 21:53

Plus le temps passe, plus mes chances de la retrouver s’amaigrissent. Echouer à une mission de rang B quoi … La honte. A tous les coups je vais être la risée du village si je me foire sur ce coup. De ma vie, je n’ai rarement failli en mission. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, la dernière fois que j’ai échoué c’était lors d’une mission où, compte-tenu de mes opinions personnelles, j’ai refusé d’accomplir les ordres. N’étant pas suicidaire j’ai bien sûr maquillé le tout pour que l’on croit que j’ai véritablement échoué. Dans tous les cas, je suis bien décidé à mettre la main sur cette femme. De fait, je continue d’avancer dans l’espoir de trouver ma cible.

En attendant, beaucoup de choses se sont passées du côté de Kenzaku. Il y a eu des attaques, des tentatives à gauche et à droite et … Une bonne diversion de créée. C’est l’occasion idéale d’en finir avec ces deux-là. Loin de moi l’envie de finir en vitesse cette mission, je désire simplement mettre KO les nuisibles. Et quoi de mieux pour cela que de sortir les grands moyens ? Rien définitivement. Vladimir ne se fait pas prier, se roule en boule, s’entoure d’une aura enflammée et fonce sur ses deux ennemies qui sont – comme dit précédemment – déstabilisés. Il est l’heure d’en finir ! Sachant que le terrain a été préparé au préalable pour l’occasion, je vous laisse deviner les dégâts que tout ce tintamarre va provoquer. En outre, comme si ce n’était pas assez, les clones foncent tous vers les deux adversaires dans le but de se faire … sauter. Quel manque flagrant d’originalité, je sais. Faire exploser ses propres clones dans le but de créer des gerbes de lave qui atterriront sur les partisans ; quoi de plus bateau ? Pas grand-chose, c’est sûr. Néanmoins c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, croyez-moi. Et l’efficacité de ce combo n’est plus à démontrer. Pour preuve regardez l’état dans lequel nos deux ennemis se trouvent actuellement ? Les pauvres font peur à voir. La roue de feu – tel est le nom du jutsu – de Vladimir terminée, ce dernier sourit au Konohajin. Les deux bougres et mes clones ont fait du bon travail. Certes les gestes de chacun n’étaient pas parfaitement calculés au millimètre toutefois pour un premier combat en groupe, la coordination était bonne et le résultat final n’est pas mauvais, loin de là.

À moi maintenant de gérer pour la suite. La réussite de la mission ne dépend que de moi. Je dois trouver la femme, sans quoi, bien que l'on ait vaincu les autres partisans, nous n'aurons pas accomplis notre devoir de ninja. Cela fait peut-être cinq à dix bonnes minutes que je cours dans tous les sens quand enfin je m’arrête. Est-ce moi ou bien ai-je entendu des feuilles se soulever au gré du vent ? Non ce n’est pas moi… L’informatrice est proche, cela ne fait aucun doute. Guidé par le crépitement des végétaux morts, je continue ma course poursuite assez confiant. Dieu merci elle ne m’a pas semé. En me rendant compte de cela, je suis comme qui dirait, regonflé à bloc. Ainsi, je reprends mon rythme de course le plus élevé puis arrive finalement à quelques mètres d’elle après une demi minute. La brise légère qui n’a rien de naturelle ; c’est elle. C’est une évidence. Mais elle a beau s’être transformée, elle ne va pas pour autant bien plus vite que moi. Par ailleurs, je suppose que rester sous cette forme demande une grande consommation de chakra et une concentration à toute épreuve. C’est pourquoi, je vais l’attaquer de loin, très loin. On verra comme ça si elle est apte à aller vite, à rester concentrer et à éviter mes assauts. Et comme je suis une belle enflure, devinez quel type d’attaque vais-je utiliser contre elle ? BINGO. Vous avez deviné, du Katon évidemment ! Je sais pertinemment que cette affinité est forte contre le vent et cela tombe bien car mon opposante s’assimile justement avec cette affinité. Comme quoi la vie est bien faite.

Allez bam, un crachat de feu rang C, un ! Ce dernier est malheureusement esquivé de justesse par la jeune femme. Bravo à elle. Toujours en pleine course poursuite, je crache de nouveau un jet de flamme. Cette fois-ci elle a un peu plus de mal mais grâce à un bon déplacement de côté, elle parvient à se défaire de mon offensive. Nous pourrions continuer ainsi des heures néanmoins il est temps que cela se termine. Je vais donc user des grands moyens. Avant cela, j’aurais pu la prévenir, la persuader d’arrêter sa vaine course en lui disant à peu de choses près ces mots : « Arrête toi, viens à Kiri et aucun mal ne te sera fait » mais la méthode douce, c’est fini pour moi. Elle a failli m’échapper une fois, c’est déjà beaucoup. Hors de question que je lui laisse une seconde chance de me filer entre les doigts. Alors que nous sommes encore et toujours en pleine course poursuite effrénée, je crée dans ma main une grande flamme bleue. En voyant celle-là, un sourire carnassier se peint sur mon visage. Il est temps d’en finir. Sans plus attendre je souffle sur l’aura bleutée puis un torrent jailli et dévaste tout sur son passage. La nukenin malgré tous ses efforts subit de lourds dégâts. Certaines parties de son corps sont brûlées et elle n’a plus la force de faire grand-chose. Mission accomplie. Je me saisis de notre cible, retourne voir Kenzaku, le félicite pour son travail et sa précieuse aide puis ensemble nous retournons au village. Espérons que cette femme puisse nous apprendre quelque chose d’important sur la déesse des flammes.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête et sombre découverte - Rang B [Pv Kitase Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Ame no Kuni-