N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptySam 22 Oct 2011 - 19:15

Le soleil continuait d’étendre depuis l’horizon ses rayons ambrés sur la terre. Baignant de sa lueur chaleureuse mon cœur meurtri par la fatigue générée par le combat dans l'arène. Seul de minces nuages opalins venaient obstruer les cieux, mais n’empêchait en rien l’astre diurne d’inonder le monde de son éclat divin. J’eus du mal à imaginer que quelques heures plutôt une tempête mémorable s’abattait sur les lieux. Ses éclats se reflétaient dans les marres d’eaux tels des milliers de petits miroirs prismatiques qui dansaient au gré des remous engendrés par la brise. La terre même venait à scintiller sous la candeur du temps. Lentement la vie s’animait, reprenant ses droits sur les intempéries qui avaient interrompues son cours. L’atmosphère s’emplissait d’un air terreux et humide. Je le respirai avec douceur sachant le souffle de l’orage loin derrière moi. Je profitai de cet instant en laissant mon esprit vagabonder vers des horizons inconnus. Nombres de questionnements proliféraient dans mon être et je savais qu’il me faudrait patienter avant d’obtenir des réponses. Pourquoi ne me restait-il aucun souvenir de ce combat ? Je me rappelais distinctement de mon arrivée sous les cris surexcités de la foule. Et après cela rien. Un vide angoissant et oppressant teinté de reflets sinistres. Perdant la notion de temps je ne sus combien de minutes il s’écoula avant qu’un léger bruissement vint à me tirer de mes pensées.

Ori descendit de l'arbre sur lequel elle se perchait et sauta lestement à terre. Elle regarda dressa la tête et regarda tout autour d'elle. De jeunes arbustes et des buissons de genévriers mêlaient leur feuillages à celui du lierre. Au même moment, elle sentit se coller sur sa nuque une petite créature molle, invisible, agaçante. Elle savait ce que cela signifiait. Quelqu'un contemplait la scène. Elle se retourna lentement, en douceur. Le vent fit frémir le cépage des arbres comme pour camoufler un autre bruissement suspect. Sur une pente au loin se dressait un jeune homme. Il se tenait, immobile, appuyé sur le tronc d'un aulne. Ori crut le voir sourire mais elle en était pas sûre, il était bien trop loin. Elle fit un pas dans la direction de l'inconnu.

- Salut ! cria-t-elle à tout hasard, avec un geste amical de la main.

Il tourna la tête, presque imperceptiblement, comme pour suivre ses mouvements. Il avait un visage pâle, d'immenses yeux marrons clairs et sur son front un bandeau aux reflets métalliques. Son sourire, si s'en était un, avait disparu, comme effacé d'un coup de chiffon. Ori fit de nouveau un pas en avant. Le feuillage frémit, tout comme la fillette. Ce bandeau... Un ninja de konoah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyLun 24 Oct 2011 - 12:27

Tant de souvenirs ici. Ce pays me faisait perdre l'idée de joie que Konoha m'avait offert en m’accueillant. En décidant d'aller dans la forêt de la brume. Je voulais en réalité me retrouver avec moi-même. Ou plutôt avec mon passé. Une époque si lointaine, une époque où ce lieu ne servait alors que de champ de bataille. C'était pourtant il y'a si longtemps, mais cela me paraissait être hier...
C'est lorsque l'on retrouve les lieux de perdition passé que l'acteur que nous nous créons ne se trouve plus mesure de jouer un rôle. Ici je ne pouvais être que moi-même. Pas de trace de sang, pas de pièges dissimulé dans le feuillage ou les buissons. Le lieu comme l'époque avait vraiment évolué...
J'avais froid, ma cape humidifié par le brouillard, elle étincelait sous les rayons de soleil traversant les denses feuillage. Voir cette forêt aussi paisible aujourd'hui sonnait en moi comme un mensonge.
Le pays de l'eau était vraiment unifié. Car je n'aurais jamais pu me promener si paisiblement ici à l'époque. Cela faisait drôle. Je n'avais pas connu l'attaque du Sanbi... J'étais partis bien avant. Mais que dire si ce n'était que ce qui avait mis fin au carnage n'était rien de plus qu'un ennemi commun à tous... Mon opinion des hommes n'allait pas aller en s'améliorant après cette nouvelle découverte...

Je déambulais au milieu des arbres complètement trempé. La main posé sur le pommeau de mon sabre et l'autre ballant au gré de la marche. Il y avait du bruit, pourtant ce bruit paraissait silence. Le son d'une forêt quelque soit ou elle se trouve paraîtra toujours si paisible à l'oreille. Pour peu qu'elle soit en paix.
Je descendais une petite pente entre les arbres et les buissons quand une personne tomba devant mon nez au sol. Je me fixais simplement derrière elle quand elle atterrit. Elle sentit ma présence rapidement. Je ne cherchais pas à me cacher. Elle se retourna alors et nos regards se croisèrent.

Une enfant... Shinobi... Mais seulement une enfant. Je détestais voir cela. Des enfants Shinobi était ce que notre monde faisait de plus horrible. Des enfants soldat. C'était honteux de notre part. Bien qu'aujourd'hui nous étions en temps de paix et qu'ils n'auraient pas à vivre ce que les enfants de ma génération avaient vécu, rien n'était sur. Je détestais l'idée que d'autres enfants puissent connaître le gout du sang avant celui de l'amour... Qu'allait-elle voir de moi au premier regard. Je n'étais plus de Kiri. Mon bandeau de Konohajin n'inspirait peut-être pas confiance. Même si j'étais là officiellement ça ne devait pas être su de tous.
La beauté est relative. Elle existe avant tout dans l'oeil de celui qui la voit. De moi il était facile de dire sans crainte que j'avais un charme certain, mais aussi une beauté cachée.. Mon visage longiligne et souple, le trait harmonieux sur une peau très lisse et très claire et impeccablement rasé. Le tout donnant un ensemble très uniforme et inexpressif en fait. Tout semblait fin et pure chez moi en temps normal, mais aujourd'hui le regard était aussi triste et contemplatif. Le nez étroit et bien droit bien qu'un peu cours et partant légèrement en trompette sur la fin. Les lèvres fines et larges très peu encline au sourire, car oui, aucun sourire ne sortit de mon visage.. Mon regard fut réellement ce qu'il y'eu d'intense chez moi, cela faisant contraste avec le reste de mon faciès. mes yeux étaient extrêmement petits, renfoncés dans les globes et joliment espacés sous de longues arcades horizontales. Ils paraissaient étonnamment âgée alors que ma jeunesse étaient parfaitement visible en dehors. Ils étaient très expressifs, comme si je communiquais avant tout avec eux. Un regard avisé y verrait probablement beaucoup d'émotions refoulés, tels que colère, mélancolie ou surtout le désabusement. En effet il était las, froid et profond à la fois.

L'eau ruisselait sur mon visage et mes long cheveux mal coupé s’égouttaient dessus. Je n'étais vraiment plus habitué à ce climat et cela devait se sentir. Je demeurais complètement silencieux pendant un court moment. Ne sachant réellement quoi dire. Puis elle prit la parole sans la moindre gêne après avoir fait un pas vers moi. Je ne répondis pas tout de suite. Appréciant d'abord, le tête penché sur le côté comme le daim aux aguets, tous ses traits et sa tenu. Elle s'avança de nouveau sans crainte. Je restais immobile. Le vent cassa le silence par le frémissement des feuillage qu'il causa. Moi qui était de l'unité spéciale, j'étais maintenant incapable de dire quoi que ce soit. Pourquoi ? Était-ce parce que j'étais au pays de l'eau ? Parce que le moment ne se prêtait pas à l'amusement vu mon humeur. Je ne saurais le dire. Il fallait pourtant faire quelque chose.
Je m'approchais alors d'un seul pas moi aussi, un pas lent et ample. Je m'adressais alors enfin à elle. Le ton bas, presque un murmure. Et ne sachant quoi dire, je me présentais simplement...


  • Samidare Teichirô...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyLun 24 Oct 2011 - 15:55

Son visage ne lui disait rien et cela n'avait que pour effet de renforcer sa méfiance à son égard. Pourtant, il ne paraissait nullement mauvais. Ses traits, presque juvéniles, ne reflétaient aucune animosité. Mais Ori savais qu'il ne fallait pas toujours ce fier aux apparences. En effet, au fond de ses yeux on pouvait distinguer un torrent d'émotions contradictoires. Elle voyait essentiellement dans son regard la colère qu'elle lui inspirait et de la mélancolie aussi, ou du regret peut-être. Que faisait-il dans la forêt ? Le suivait-elle ? Ori résista à l'envie de tourner les talons et de s'enfuir. Son instinct lui soufflait qu'un danger potentiel la guettait. Soudain il s'approcha d'un pas ample et, dans un murmure presque imperceptible, lui souffla son nom. Samidare Teichirô. Elle dut tendre l'oreille pour comprendre ce qu'il venait de dire. Timide hein ? Ori trouva la chose plutôt amusante, aussi elle se décida à lui donner la réplique, non pas de la façon dont il l'espérait, mais plutôt à la sienne. Elle se redressa en bombant le torse, puis haussa les épaules dans un soupir empli d'ironie, bien qu'un œil expert verrait là une simple remarque. Seule la forme différait.

- On m'appelle généralement la petite peste. Mais pour toi je serais Ori.

Elle lui fit un clin d'oeil volontairement provocateur agrémenté d'un sourire espiègle, puis remonta sur son arbre avec une lenteur exagérée. Elle s'assit sur une branche particulièrement épaisse puis ramena ses genoux contre sa poitrine et les entoura avec ses bras. D'ici on pouvait admirer pleinement la forêt et plus loin dans l'horizon, le village de Kiri. Le ninja ne bougeait toujours pas et continuait à la fixer. Elle résista à l'envie de le questionner et se contenta d'une autre diatribe.

- Tu attends une invitation pour me rejoindre ? Ne sois pas timide et monte ! Je ne mords pas les inconnus ... enfin en règle générale.

Le vent balaya les hauteurs et plusieurs fines mèches de cheveux retombèrent devant les yeux de la fillette. Un sentiment de satisfaction l'envahit; son entrée en scène était juste magnifique. Si jamais elle ne réussissait pas en tant que ninja elle pourrait toujours devenir comédienne. Soudain un éclair traversa son crâne et elle laissa échapper un petit cri de douleur. Ses yeux la brûlaient encore, signe que la luminosité devenait trop intense pour elle. Elle détourna le regard du paysage, posa une main sur sa joue et effleura du bout des doigts le bord de son œil, espérant que le ninja n’apercevrait pas sa faiblesse. Ori tourna la tête et croisa le regard clair du ninja de Konoah. Comme le ciel et les océans ils paraissaient sans limites distinctes, laissant les esprits non avertis s'y égarer. Peut-être en étais-je ? Et c'est pour cela que je devrais me montrer prudente envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyLun 24 Oct 2011 - 22:30

Je l'écoutais répondre. Je la regardais agir. Sans dévoilé une once d'intérêts, d'émotion ou de sentiments même...
Que ce soit ses paroles, ses gestes et sa façon de me parler, je ne pris absolument rien pour réalité. Je sentais comme un jeu d'acteur se faufilé doucement à travers elle. Je retins alors ma posture désinvolte, quelque seconde pour devenir ensuite complètement avachit sur moi même. Lorsqu'elle bondit sur sa branche mon regard suivit son mouvement et mes yeux se fixèrent sur elle et son invitation peu orthodoxe.
Elle paraissait alors différente. Quelque chose l'avait troublé mais je ne savais pas quoi. Et a vrai dire, je m'en fichais un peu.
Je ne répondis sur l'instant. Je ne bougeai pas non plus. Me contentant d'apprécier chaque traits de son visage et de son regard.
Puis mon faciès se métamorphosa très lentement. Passant du placide à l'inquisiteur. Sondeur même. Je me redécouvrais alors comme Seika. Reprenant mon rôle d'unité spéciale s'en m'en rendre compte. La Dualité de mes caractères s'était éteinte pour laisser vaincre une partie de ma personnalité. Je répondis enfin d'un ton plus ferme. Plus assuré aussi. Sans emprunte d'arrogance, mais plutôt d'une absurde témérité dans un moment ou il n'y avait pourtant aucun conflit...


  • Ori... Pour moi ? Ai-je déjà quelque chose de spéciale à tes yeux petite fille ?


Je disparus alors dans un nuage de cendre. Quelque seconde plus tard je réapparus dans un nuage semblable juste à côté d'elle sur la branche. Je ne la regardais plus dès lors. Préférant apprécier la splendeur du paysage d'un air fier. Les yeux amoindrit par les rayons du soleil les frappant. Je m'adressais enfin de nouveau à elle, préservant la même intonation utilisé précédemment.

  • Tu viens seulement apprécier le paysage de cette forêt ? Car tu me parais un peu jeune pour connaitre la malédiction qu'elle porta en une sombre époque... A moins que tu cherchais une proie pour te faire les dents. Je préfère te prévenir d'avance si c'est le cas. Tu mises sur le mauvais cheval si c'est à moi que tu voudras t'en prendre.


Je ne précisais pas si c'était le fais d'éviter le combat ou qu'elle ne ferait surement pas le poids qui faisait que je n'étais pas la bonne personne dans le cas ou elle voudrait se battre. Je ne voulais de toute façon en aucun cas affronter une Kirijin aujourd'hui... Simplement passer une journée paisible. Ou la guerre serait dans le souvenir et non dans le présent... De plus pour une enfant, elle me paraissait beaucoup trop sur d'elle. En fait malgré son âge, pour moi,.. Ce n'était plus une enfant... Pas avec la façon dont elle me parlait ou se tenait en tout cas... Il faut dire que la maturité ne dépend de l'âge, mais du vécu...

Citation :
Technique utilisé :
Haiiro 灰色 (gris cendré) inutilisable en combat
[Genjutsu][Neutre]
Donne l'illusion d’apparaître et de disparaître dans une nuage de cendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyMar 25 Oct 2011 - 15:08

Ce fut comme une métamorphose. Ses traits, toujours angéliques, ne changeaient pas mais son regard se modifia. Le malaise qui transparaissait dans ses yeux quelques temps plus tôt disparu pour laisser place à un vide, une absence totale d'émotion que seul un masque pouvait atteindre. Sa voix aussi changea, le murmure devint une voix claire et forte. Ori ne percevait plus le ninja de la même manière. Si jamais il avait occupé la place de proie, il était maintenant le chasseur. Un tueur froid, examinant sa cible, cherchant ses faiblesses et ses forces.

- Ori... Pour moi ? Ai-je déjà quelque chose de spéciale à tes yeux petite fille ?

Petite fille. Ori détestait qu'on lui rappelle son âge, même si elle savait s'en servir comme d'une arme. Personne ne se méfiait assez des enfants, incarnation de la pureté et de l'innocence, et si facilement manipulables. Des tueurs parfait en somme. Mais la fillette ne faisait pas partie de cette catégorie de genin. Si elle devait tuer, elle le ferait à son propre compte et ne se laisserai jamais manipuler par qui que ce soit.

Boom. Une onde de choc la traversa. Chaque cellule de son corps se mit à vibrer dans un commun accord. La pulsation du pouvoir commença à battre en elle, au rythme de son cœur. Boom. Boom. Chaque coup devenait plus fort que le précédent. Les battements s'accéléraient. Puis sa vision se troubla, les couleurs s’estompèrent peu à peu et en quelques instants Ori se retrouva plongée dans un monde en noir et blanc. L'iris rétrécit jusqu'à atteindre la taille d'une épingle. Une larme de sang naquit au coin de ses yeux aveugles. Boom. Tous cessa d'un coup. Le ninja qui, quelques instants plus tôt se situait à pieds , se trouvait maintenant à coté d'elle. Le vent dispersa la cendre générée par le jutsu et menaça de faire tomber Ori. Teishirô ne jeta pas un regard dans sa direction et ne put voir son malaise. Le ninja parla encore mais la fillette n'entendait plus rien. Une illusion mortelle semblait l'étreindre. Ses muscles se détendirent et elle chuta de l'arbre.

Était-ce donc cela la mort ? Cet état de plénitude abstraite où la conscience demeurait prisonnière des ombres, totalement coupée du reste de l'univers ? Là où l'âme détachée du corps se libérait de toutes les afflictions dont celui-ci était victime. Non, je pouvais encore sentir la vie en moi, quelque par au loin, sous la forme d'un infime sentiment fugace et fantomatique. Pourtant, à mesure que les secondes s'écoulaient il s'amenuisait pour laisser place au néant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyMar 25 Oct 2011 - 20:08

Le silence... Pas de réponse... Aucune attention ou de l'indifférence ? Rien de tout cela en fait. Dubitatif et indifférent, je retourne mon regard vers elle. Mais ce que j'imaginais n'était pas la réalité.
Elle tomba inerte de la branche devant mes yeux vide. Pourquoi ai-je voulu la rattraper ? Ce ne fut pas de l'attendrissement, ni intérêt. Je n'avais seulement pas réfléchis... L'instinct commanda mes mouvements et je me retrouvais dès lors dans une position très inconfortable. Me téléporter en bas m'avait permis de la rattraper juste avant qu'elle n'atteigne le sol. Elle se trouvait donc dans mes bras, inerte et sombrer dans une totale inconscience. Mon oeillade s’engouffra sur les traits de son visage et c'est alors que je vu des larmes. Des larmes de sang. Le doute me prit à l'âme. Je glissais mon pouce sur sa joue ensanglanté pour goutté le sang qui venait de couler de ses yeux. Plus de doute quand celui-ci toucha ma langue. C'était bien du sang. Un frisson me parcouru. Il ne fut pas causé par la peur ou l'horreur. Mais par l'empathie. Quelle plus grande et meilleur expression de la douleur que des larmes de sang. Soudain, je me pris d'intérêt pour cette enfant au visage d'ange pleurant le sang.
Je ne me comprenais plus. J'étais au pays de l'eau. Le pays dont je voulais me venger et que je haïssais de tous mes songes. Je tenais le moyen de lui prendre l'une de ses enfants.. Comme il prit tant d'autres enfants à ma jeune époque, frères, amis et amour. Pourtant je ne faisais rien. Je n'en éprouvais pas l'envie. Je me contentais de la contempler, laissant les gouttes d'eau s'écraser sur son petit visage.
Elle n'était pas morte, mais il n'aurait suffit de rien pour que cela arrive... Que devais-je faire ? Si mon visage n'exprimait quoi que ce soit, mon esprit bouillonnait sans retenu. Partir et la laisser ainsi ? L'aider ?

Je la portais alors lentement, sans me presser vers l'arbre pour la posé à l'ombre et la fraîcheur de celui-ci. Je posa un genou et me cala devant elle. Elle ressemblait à une poupée à qui on aurait crevé les yeux. Scène horrifiante et même si romantique. L'union entre l'amour et la guerre j'aurais dis...
Je n'avais malheureusement aucun talent médical. Alors la seule chose que je fis, c'est poser la paume de main sur son coeur. De la faire chauffer pour qu'elle ne prenne pas froid et de lui parler. Lentement et amicalement. Sans en faire trop. Tout cela avec l'espoir que ses yeux s'ouvre. Sinon... Je n'y pouvais rien.


  • Tu es trop jeune pour mourir. Trop de choses encore à découvrir. Si tu peux effacer la haine dans le coeur d'un homme. Tu peux rouvrir tes yeux de sang... Aller surprend moi et réveille toi.


Citation :
Technique utilisé :
Shunshin (inutilisable en combat)
[Taijutsu][neutre]

Déplacement extrêmement rapide sur une courte distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyMar 25 Oct 2011 - 21:16

Un contact me rappela à la réalité comme un bras plongeant dans les ténèbres pour me retirer brusquement. J'ignorai ce dont il s'agissait. Une pression contre mon dos. Alors, des échos inaudibles me parvinrent sans que je puisse en comprendre le sens. Je fus prise de vertige tandis que j'eus l'impression que l'on me déplaçait. En même temps que me revenait le monde me revinrent les maux liés à lui. Malgré ce brutal retour à la vie je restai toujours aussi affaiblie. Dans ma complète vulnérabilité je ne pouvais que me laisser porter au gré de cette force inconnue. En temps normal je me serai inquiétée de mon sort, craignant de devenir le joug de quelque chose ou de quelqu'un mais la souffrance monopolisait toute mon attention. Mon esprit étiolé ne me permettait point de ressentir de telles craintes. Je demeurai fermée sur moi-même avec pour seule intention celle de survivre. Après un trajet qui me parut interminable je sentis l'atmosphère autour de moi changer brutalement. Je n'étais plus sous la pluie, mais dans un lieu couvert aux senteurs boisées. Froid et humide il ne s'agissait sans doute pas d'une habitation. On m'installa contre une surface rugueuse. De ce fait je compris que mes sens revenaient peu à peu. Je gardai cependant les yeux clos, incapable de les ouvrir, tant par manque de force que par crainte de m’apercevoir que j'étais aveugle. Je fus prise de vertige et chancelait sur le côté. Là encore une force m'attrapa pour m'empêcher de tomber. Je voulus le repousser, mais les forces me manquaient. Je dus donc restée inerte vis-à-vis de son intervention. L'idée qu'on lui puisse disposer aussi facilement de moi me répugna. Non, je ne voulais pas qu'il s'approche de moi, je ne voulais pas qu'il me touche. A cet instant j'en vins à préférer la présence glacée de l'orage plutôt que celle de cet inconnu. D'anciennes peurs refirent surface alors que le poids de la fatigue se faisait toujours plus pesant. Je sentais tellement fébrile, si faible, si désarmée face à cet odieux destin. Une voie résonnait au loin, comme un écho. Tout d'abord incompréhensible, elle laissa place à des phrases.

- Choses encore à découvrir... haine dans le coeur d'un homme... rouvrir tes yeux... réveille toi.

Serait-ce ... ? Je pris le risque, non sans peine, d'ouvrir les yeux. Il me fallut patienter quelques secondes avant que ma vue de ne stabilise. Noir et blanc, comme dans un vieux film. Le monde qui m'entourait n'était qu'un dégradé de ces deux couleurs. Des larmes me brouillèrent la vue et je me mordis la lèvre pour les empêcher de couler, mais elles roulèrent quand même le long de mes joues. Mon regard se posa enfin sur l'homme en face de moi qui me parlait. Des mots se formèrent sur le bout de mes lèvres et je parvins, non sans peine, à lui susurrer:

- Merci... Pourquoi ... *je pris une inspiration qui me déchira la gorge* monde en noir et blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyMer 26 Oct 2011 - 15:47

Impossible de la comprendre. Que ce soit ce qu'elle disait, ou encore de quoi elle souffrait. Je n'avais jamais été du genre cajolant et encore moins prévenant. Ce n'était pas mon rôle... Elle pleurait. Paraissait au bord de la mort... Si elle avait été un animal, je l'aurais surement achevé par humanisme.
Sa question me paru sans fondement. Sans valeur... Je demeurais alors silencieux à la regarder, retirant ma main posé sur son coeur. Je l'observais ainsi pendant plusieurs minutes. Regardant parfois vers le ciel, pour demander pourquoi un jour comme celui-ci m'arrivait. Puis aux alentours par crainte qu'un Kirijin ne nous surprenne et m'accuse de l'avoir mise dans cet état...
Il fallait pourtant briser le mutisme. Alors je fis l'une des choses que je faisais le mieux. Je philosophai. Parlant pour ne rien dire de chose que j'étais souvent le seul à comprendre...


  • Le noir c'est les ténèbres... Le blanc c'est la lumière. Le monde c'est la lutte incessante des deux...
    Je ne vois pas quoi te dire d'autre.


Il ne fallait pas rester comme ça. Il fallait l'emmener. Mais ou ? Si je la ramenais à Kiri on m'accuserait probablement et elle le ferait ce qui serait encore pire. Un long moment d'hésitation me prit au ventre. Et puis je me décidais à prendre le risque.
Je me redressais vers elle et la repris de nouveau dans mes bras. Je me mis alors en marche. Sans me presser et sans paraître paniqué. Bien au contraire. On aurait pu croire sur mon visage que cela me paraissait tout à fait normale...
Il ne fallait par contre surtout pas qu'elle retombe dans l'inconscience... Je lui parlais donc pour la garder éveillé comme je pouvais.


  • Après avoir fait la maline voilà que je risque ma peau pour sauver la tienne... Une Kirijin en plus... Les dieux se rient de moi je crois... Je te ramène à ton village. Tu n'as pas intérêt à dire que c'est moi qui t'es mise dans cet état ou ma vie risque de ne tenir plus qu'à un mot... Au moins j'espère qu'une autre fois tu te montreras plus prudente. Le mal dont tu souffres semble te dévorer encore plus rapidement que la haine dévore le coeur d'un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyMer 26 Oct 2011 - 18:30

- Le noir c'est les ténèbres... Le blanc c'est la lumière. Le monde c'est la lutte incessante des deux...

Je me révélai totalement incapable de décrypter ses paroles, faisant un lien entre la vérité et le mensonge. Se sentait-il obligé d'ajouter une part de mystère à chacun de ses propos ? Ou parlait-il uniquement pour me maintenir éveillé quitte à déblatérer des paroles sans queues ni têtes ? A vrai dire je m'en moquais un peu mais me concentrer sur autre chose que la douleur m'aidait à tenir bon.L a souffrance qui me taraudait reflua peu à peu et je pris le luxe de blottir ma tête contre son torse. Ses muscles roulants contre la joue me berçait et son parfum m'emplissait le nez. Je me montrais cependant incapable de donner les fleurs qui composaient cette fragrance. Le ninja s'exprima de nouveau.

- Tu n'as pas intérêt à dire que c'est moi qui t'es mise dans cet état ou ma vie risque de ne tenir plus qu'à un mot...


Teichirô prenait des risques en me ramenant à Kiri dans cet état pitoyable. Une bonne raclée chasserait surement le masque derrière lequel il masquait ses émotions mais ce n'était pas mérité. J'entrepris alors de bouger un par un chacun de mes membres, comme un nourrisson qui apprend à composer avec son corps. Non sans surprise chacun d'eux répondit à ma commande muette. Finalement je récupérais bien plus vite que je n'aurais pu le prévoir.

- C'est bon tu peux me lâcher. Je pense être capable de me débrouiller.

Il me déposa aussitôt délicatement au sol. Je ne pus m'empêcher de sourire. Envie de débarrasser de moi hein ? Lentement je me relevais, les jambes branlantes. D'une main je chassa les gouttes de sueurs qui perlaient sur mon front. Sa devrait faire l'affaire. J'étais incapable de me battre mais je pouvais marcher seule. Je me sentais vidée et mon chakra me paraissait hors de portée, inaccessible. Je ne pouvais pas couper à une visite médicale approfondie. Mes yeux ne m'avaient encore jamais provoqué de tels désagrément et cela n'allait pas en s'arrangeant. Dans un soupir je chassais toutes ces pensées noires.

- Tu ne devrais pas prendre l'habitude de ramasser des inconnues comme sa tu sais. Si j'avais été un assassin tu croupirais actuellement dans une mare de sang, une lame entre les cotes. Enfin je suppose que tu dois en avoir assez de moi. Si on me voie dans cet état prés de toi on risque de t'accuser de m'avoir blessée. Si j'en croit les rumeurs, notre Mizukage ne te porte pas dans son cœur et il n'hésiterait pas à t'éliminer.

En même temps que je parlais je lui déposa un bisous sur la joue puis lui tourna le dos.

- Si jamais tu as besoin d'aide un jour tu connais mon nom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyJeu 27 Oct 2011 - 11:22

Un sourire ironique s'esquissa sur mon visage. Il ignorait qui j'étais, c'était donc normale qu'elle pense ainsi... Cependant mon oeillade fixé dans la sienne, sondant d'un air malsain la moindre parcelle de son faciès pouvait lui faire entendre que j'avais pris sa remarque plus comme une plaisanterie qu'une mise en garde.
J'étais de plus, totalement insensible au baisé qu'elle me déposa sur la joue... Les papouilles non plus c'était pas mon truc... Et encore heureusement qu'elle avait pas fait ça non plus devant d'autres Kirijins. Qu'aurait-on pensé de moi à Konoha après ?


J'attendis qu'elle se recule ensuite pour lui répondre. Mélange d'ironie et de sous entendu prouvant la confiance modéré que je lui portais et la méfiance certaines que j'avais envers tout Kirijin devant mes yeux...
La rumeur en revanche me surpris. Les nouvelles allaient décidément vraiment vite... Je savais que le courant entre Mahan et moi n'était pas vraiment passé. Mais à ce point là... Était-ce lui qui m'avait provoqué ou moi qui traînait ma haine du pays de l'eau. Personne ne pouvait le savoir a part moi ça...


  • Croire pouvoir me tuer aussi facilement est une erreur. Ne jamais rire de ses ennemis. Cela perturbe le jugement. En plus qui te dit que je ne suis pas plus important que j'en ai l'air ? Et puis je sentais que tu n'allais en venir a de si regrettable extrémités. Pourquoi je ne peux le dire. Quand au Mizukage. Disons que deux fort caractère se sont entrechoqué... Je me moque d'être aimé de Kiri de toute façon. Je dirais même que le pays de l'eau ne m'inspire que de la rancœur et des mouvais souvenirs...


Voilà. Je l'avais lâcher. Mon regard devint plus sombre que jamais, voyant défiler les images d'un passé sanguin et morbide. Le pays de l'eau avait fait de moi le shinobi d'aujourd'hui, mais j'ai toujours considéré le prix de cela bien trop élevé. Cette enfant m'inspirait pourtant autre chose. Elle était la preuve que ce pays avait évolué. Elle restait cependant une Kirijin. Et en tant que tel, je savais au font de moi qu'elle pourrait être mon ennemie un jour. Hésiterais-je devant elle ? Je pensais sincèrement que non... D'ailleurs, j'espérais qu'elle non plus n'hésite pas si cela devait arriver. Ca facilite bien les choses quand son adversaire ressent la même haine envers soit. On se sent moins coupable de lui trancher la gorge...
Quand elle me proposa son aide, je redevins plus souriant. Presque taquin. Mon intonation elle aussi était sur cette lancé d'ailleurs.


  • Et en quoi pourrais-tu bien m'être utile hein ? Ai-je autant l'air d'une personne en difficulté au point de demander de l'aide à une enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyJeu 27 Oct 2011 - 23:43

L’entrevue entre les Konohajin et le Mizukage s’était passé sans encombre bien que la tension fut palpable entre le Jônin et le chef du village. Les deux ont su faire preuve de sang froid malgré le fait qu’ils s’envoyaient mutuellement des pics : prouvant constamment la haine mutuelle qu’ils éprouvaient l’un envers l’autre. Le genin l’accompagnant était aussi étrange que son supérieur, mais pas au même point : Mahan ne souhaitait pu revoir Teichirô au sein de Kiri tandis qu’il concevait la visite de Nikkou. C’est dire à quel point la fierté du Shodaime avait été heurté par l’ironie exacerbé du gradé.

C’est donc après l’entretien qu’il invita plus ou moins ses convives à quitter les lieux tandis qu’il fit de même afin de fermer la marche et de se dégourdir les jambes. L’audience avait été à la hauteur de ses espérances et malgré l’attitude de Teichirô, Mahan ne ressentait aucune rancœur envers Konoha car ce village ne pouvait choisir ses membres : s’il était Jônin, il avait su faire ses preuves et le Samui ne doutait aucunement de ses compétences : bien qu’il ne souhaitait qu’une chose, se battre contre celui-ci afin de lui faire avaler sa fierté mal placée.

~~~

L’examen Chûnin venait de prendre fin tandis que le Mizukage avait assisté de près aux différents combat ayant eu lieu dans l’arène ayant regroupée pas mal de genin souhaitant recevoir le grade tant convoité qu’est celui de Chûnin. Les duels s’étaient révélés être captivant pour certain alors que d’autre était d’un ennuis considérable, si bien que le Shodaime s’était permis d’avoir la tête ailleurs durant ce laps de temps. En revanche, quelques Shinobi avaient su montrer leur potentiel : la plupart appartenait au village du brouillard. Il n’est pas non plus à négliger la puissance des ninja de Kumo qui ont su faire leur preuve durant la compétition et des Kumojins ont retenu l’attention du Samui qui ne pu s’empêcher de sourire face à ces combats.

Le temps n’était plus à l’observation. L’entretien avec les Kage s’était bien déroulé et des choses importantes ont demandées débats lors de la séance. Le Mizukage avait joué le grand jeu en se montrant sincère ainsi qu’une franchise à toute épreuve tandis qu’il analysait les comportements de ses confrères dans le but de savoir quelle attitude adoptée lors d’un entretien individuel avec l’un d’entre eux.

Après l’entrevue, chacun partirent dans des directions opposés alors que le Shodaime décida d’aller à la Forêt de la Brume : endroit particulièrement visité par les étrangers puisque très agréable au regard… Mais à en croire ses oreilles, il arriva au court d’une discussion fort intéressante entre la dénommée Utsuroi Ori et Samidare Teichirô… Par pur hasard, la conversation tournait autour de son sujet : comme quoi les rumeurs circulaient stipulant le fait que le Mizukage n’avait pas Teichirô dans son cœur et qu’il serait prêt à le tuer… Les paroles de l’interlocuteur d’Ori furent à la hauteur de sa fierté puisqu’il insinua ne pas être aussi faible que le prétendait la gamine tandis qu’il jugea le Shodaime en précisant qu’il avait un fort caractère… Cela troubla le Samui qui se sentit obligé d’intervenir, du haut de sa branche d’arbre pour parfaire son camouflage…

Mahan se projeta à l’aide de son chakra avant d’atterrir entre les deux protagonistes, un genou à terre tandis que l’autre était relevé, le regard vers le sol ainsi que son poing le maintenant en équilibre sur le sol… De la poussière s’éleva tandis que la branche sur laquelle il s’était installé se brisa avant de tomber au sol provoquant quelques fracas de bruit de bois sur de l’herbe fraîche. Le Mizukage se releva, observa d’un regard menaçant la gamine qu’il avait daigné sortir de la merde avant de changer de gamme en fixant d’un même air le Jônin de Konoha…


« Me voilà bien embêté… J’ai ouïe dire des propos jouant plutôt en votre défaveur… » Il inspira un grand coup tandis qu’une émanation de chakra bleu cyan commençait à être visible autour de lui. Un frisson parcourut son corps alors qu’il gardait cet air menaçant et peu conventionnel. « Ori, tu as ordre de me donner des noms quant aux rumeurs. Quant à toi… » Il se tourna vers Teichirô. « J’aimerais que tu quittes ces lieux le plus rapidement possible, de gré… ou de force… »

Le Shodaime avait constaté que l’enfant avait du sang qui avait coulé le long de ses joues et quelques traces de luttes étaient visibles… Etant le lendemain de l’examen Chûnin et ayant assisté à son combat, Mahan n’avait pas prêté plus d’attention à cela mais cela était sur que si Teichirô avait osé lever la main sur un ninja de Kiri, un combat plutôt olympien aurait lieu sur les terres du pays de l’eau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Asshu Kaderik
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1607
Rang : S

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyVen 28 Oct 2011 - 0:28


La haine est nourrit par le souvenir... Et toi maître de ce lieu d'infamie, en te tuant je me libérerais de ma haine.

Ori n'eu pas le temps de me répondre. Un instant qui restera inoubliable pour moi. Il est étrange de constater comme le destin peut jouer de notre sort parfois. Tout ne tiens qu'à un fil en fin de compte.
Mahan. Le Mizukage en personne apparu devant mes yeux. Juste entre elle et moi. Ce fut une surprise déconcertante car lorsqu'il vint à nous, la première chose que je me suis dites c'est "je ne l'ai même pas sentis approcher". Dans la seconde. Mon regard redevint glacial. Un regard qui m'avait quitté il y'a bien longtemps... Lorsque j'étais soldat du pays de l'eau. Je ne pouvais qu'admettre cette performance. Il me prenait pour un simple Jônin. Pourtant j'étais bien plus que cela. Il s'adressa à sa subordonnée d'une façon que je ne supportais pas. Mes yeux s'injectèrent de sang tandis que je m'enfonçais dans un silence malsain. L'envie de meurtre me prenait déjà à la gorge, et plus je l'entendais parler, plus je le regardais, plus cela devenait insoutenable. Sa gueulante infondée fut néanmoins rapide. Il se retourna alors vers moi et nos regards s'entrechoquèrent enfin. Mes lèvres tremblaient, non de peur mais de fureur. Cela ne me ressemblait absolument pas de perdre mon sang froid. Mais je ne voulais pas me cacher de lui. Au contraire. Cette arrogance m'exaspérait. Et surtout ce qu'il représentait. Le pays de l'eau... Je ne l'écoutais qu'à moitié. Ma tête se penchant vers l'arrière pour en quelque sorte le prendre de haut, lui montrer qu'il ne m'impressionnait pas. Mon regard en revanche ne bougea pas, il restait fixé dans le sien, sondeur et furieux. Je le provoquais déjà inconsciemment.... Il fallait pourtant que je lui réponde. C'est alors que sa phrase résonna dans ma tête comme un écho. A tel point que je ne pouvais que lui dire ce que je ressentais pour que cela cesse. Mon intonation se fit grave, menaçante. Je ne criais pas, je parlais lentement, mais ma voix tremblait tant j'avais de peine à me contenir.


  • Moi... J'ai un nom. MI-ZU-KA-GE. Ne t'adresse pas à moi sur ce ton. Ni à elle d'ailleurs.


Je le tutoyais... Ici nous n'étions plus dans son palais. Nous n'étions pas à Kiri. Nous n'étions que dans une forêt et nous étions seuls... Je marchais alors lentement, gardant exactement la même distance. Je tournais autour de lui en le fixant du regard. Comme un loup prêt à bondir. Si j'avais pu grogner je l'aurais surement fais...
Je m'adressais alors de nouveau à lui, tout en continuant de tourner. Cela sans jamais faire de mouvement brusque. Toujours d'une extrême lenteur voir d'une impressionnante indolence qui ne fit que démontrer toute la confiance que je portais en moi.


  • Il y'à de ça bien longtemps. Je vivais ici. Avant l'attaque du Sanbi. Les clans de Kiri. Tous des sauvages assoiffés de sang. Il vous aura fallut un ennemi commun pour vous allier. Mais les enfants de cette époque. Votre chaire à canon. Beaucoup n'auront pas oubliés. Le pays de l'eau a volé mon enfance, mais ce n'est pas ça le problème. Il a tué mes amis et ma famille, mais ce n'est toujours pas ça le problème. Les gens comme toi sont des monstres. Le genre de monstre qui ordonne de tuer ses plus proche. Il est là le problème.


Je me fixais alors de nouveau face à lui. C'est alors que je ne dis plus rien, fixant de nouveau longuement mon regard dans le sien pour reprendre une dernière fois après une profonde inspiration.

  • Je pars. Mais elle, elle vient avec moi. Je la laisserais devant ton village maudit. Après tout, seul un fou laisserait une enfant avec un homme comme toi. Surtout vu la façon dont tu adresses à elle. Si ce n'est pas ce que tu veux. Il va falloir user d'argument plus convainquant...


Le ton que j'avais employé comme les mots ne mentaient pas. C'était un ultimatum. Ici pas de témoin. Il n y'avait que lui et moi. Nos villages n'étaient pas impliqués. A moins qu'il admette être un lache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyVen 28 Oct 2011 - 1:29

Tous s'accélérait. Ce fut comme un déchainement d'évènements, tous plus imprévisibles les uns que les autres. Tout d'abord l'apparition inopportunité de Mahan qui paraissait passablement énervé, au point de me manquer franchement de respect. Belle mentalité pour une famille qui se prétend comme juste et fière. Je ne sais pas si je pourrais le voir comme avant. Il fait passer sa réputation avant mon état de santé. A-t-il seulement remarqué mes yeux ? Il ne se soucie guère de moi au fond. Je ne suis que le jouet qui lui permet d'assouvir ses pulsions meurtrières. Ce fut comme un masque de vernis qui se craquelait pour laisser entrevoir la pourrissure qui rongeait le Kage.

- Tu prétendais être là pour m'aider. Mais au fond tu te servais juste de moi. Je pensais contrôler mes actes, sans pour autant me douter que tu me manipulais comme un patin.

Puis ce fut au tour de Teichirô d'intervenir. Étonnement le ninja pris une fois de plus ma défense et s'interposa entre moi et le Kage, me couvrant de son aura presque bienveillante. Il entama un long monologue sur son passé. Mais ces mots ne me parvenaient déjà plus. De toute évidence je venais de surestimer mes forces. Les ténèbres qui me rongeaient revenaient au galop et me rendaient impuissante. Mes jambes se mirent à ballotter sous mon poids. Je tentais d’appeler à l'aide mais les sons se figèrent dans ma gorge. Ne restait qu'une solution: ramper jusqu'à Teichirô. Un point noir s'installa au centre de ma vision et se mit à grossir. Je devais avancer ou mourir.

Un pas de plus qui vint à s'enfoncer dans la terre boueuse. Continuer d'avancer encore et encore... Toujours... Mais pourquoi ? Pourquoi continuai-je d'avancer alors que je pouvais tout autant m'arrêter à cet instant ? Ainsi tout prendrait fin. Je n'aurai plus à marcher et je pourrai enfin me reposer. Je n'avais pratiquement rien avalé depuis plusieurs jours ce qui n'arrangeait en rien la fébrilité de mon corps. Mes entrailles se resserraient à me murmurant diverses plaintes, mais elles étaient habituées à cela. Comme s'il s'agissait d'une sombre journée parmi tant d'autres. Pourtant, je poursuivais ma route le corps en lambeau et l'âme en peine de ma découverte sur le kage. Au milieu de cette pluie battante je voulus verser une larme, mais un vaisseau sanguin éclata et ce fut en long filé de sang qui gicla hors de mon oeil gauche. Je me laissai tomber à genou pétrifiée par la douleur. Ces yeux me faisaient tellement mal, je les maudissais. Enfin tous s’arrêta. Je sombrais une fois de plus dans une douce inconscience. Mon corps martyrisé fut agité de soubresauts et un râle s'échappa de ma gorge tandis que mon cœur ralentissait jusqu-à atteindre un état d'inertie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] EmptyVen 28 Oct 2011 - 13:43

La venue du Mizukage fut une surprise pour les deux Shinobi qu’était Teichirô et Ori. Le Shodaime s’était montré très autoritaire tandis qu’il arborait un regard menaçant lors des directives qu’il donna à l’enfant alors qu’il montrait un visage agressif lorsqu’il prit la parole pour s’adresser au Jônin. Il était à bout de nerf de voir que ce Konohajin prétentieux qu’il était, tenté de corrompre une enfant dans le but de mettre des Shinobi de Kiri à dos de ce même village… Toucher à la fine fleur des ninjas était une chose que Mahan détestait plus que tout, surtout s’il s’agissait d’un Shinobi du brouillard.

Le Konohajin était, d’après ses dires, un ancien membre du pays de l’eau avant l’attaque du démon à trois queues avant de mettre en valeur le caractère primitif des clans qui étaient, d’après lui, assoiffés de sang… Mais la fin fut ce qui heurta le Mizukage : lorsqu’il précisa que les gens comme le Shodaime étaient des monstres… Le Samui ne put s’empêcher de soupirer afin de calmer ses pulsions meurtrières… En bon Kage qu’il était, il laissa son interlocuteur terminée tandis qu’il vit la jeune enfant sombrer dans l’inconscience avant de voir des gicler de sang tandis que celle-ci ramper vers le Konohajin…

En voyant ça, Mahan s’interposa entre les deux avant de regarder son ennemi juré droit dans les yeux…


« Hors de question que tu la ramènes avec toi. On se reverra… »

L’enfant était désormais inerte sur le sol alors que Mahan continuait de regarder d’un air encore plus meurtrier le Konohajin : si Ori n’était pas tombé dans les pommes, un combat sanglant aurait eu lieu et le Mizukage savait qu’il n’aurait eu aucune pitié. Cela dit, il comptait la jouer plus fine et ne pas se montrer comme un être primitif afin de prouver à Teichirô qu’il ne faisait pas parti de ces gens là… Un sourire se dessina sur les lèvres du Shodaime qui jouissait à l’idée de mettre son plan à exécution.

Mahan prit l’enfant sur ses épaules et se projeta dans les airs pour aller le plus rapidement possible à l’hôpital le plus proche afin que des spécialistes prennent soin d’Ori. Pendant ce temps, il lui parla d’un ton tout à fait différent qu’il avait prit lors de l’entrevue entre les deux protagonistes…


« Ori, il faudrait que tu apprennes à tenir ta langue… Ce que tu as dit peut avoir des répercussions sur le village et nous pourrions entrer dans une phase de crise… Comprends mon énervement, je t’en prie… »

Suite à cela, il secoua sa tête car il lui parlait alors que celle-ci était inconsciente… Restait à savoir si elle l’avait malgré tout entendu dans son « sommeil »… Cela ne l’a pas empêché de continuer à lui parler concernant les paroles qu’elle avait prononcées avant de sombrer dans l’inconscience…

« Je ne me servais pas de toi, et je viens de te protéger. S’il t’avait ramené à Konoha, tu aurais été considérée comme une Nukenin et le village t’aurait traqué dans le but de te tuer… Je te sauve en te ramenant avec moi et j’espère que tout cela ne se reproduira plus… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty
Message(#) Sujet: Re: Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasseur ou proie ? [pv: Samidare Teichirô, Samui Mahan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Forêt de la Brume-